Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 19 Fév 2012 - 20:59

Rappel du premier message :


Aimez vos ennemis




Bonjour a tous Very Happy
pourquoi Aimez ses ennemis ? voila la question que certaines personnes se posent plus presisément comment les aimé ? pourquoi les aimé ??? je me pose aussi se genre de question et cest la reson pour laquel jai creer se topic , pour developpé le sujet y apporté des avis divers tout simplement.

que pensez vous de se texte ?


Tous ceux qui lisent assidûment la Bible ont déjà été confrontés à ce fameux passage de l'Évangile de Matthieu où il est question d'aimer nos ennemis. Beaucoup de croyants ont abandonné la foi parce que cet objectif leur semblait hors d'atteinte. Et ils sont plus nombreux que nous le croyons. La recherche d'une telle pratique s'étant avérée infructueuse pour la plupart des gens, plusieurs d'entre eux sont hantés par un sentiment de culpabilité profonde.

Mathieu 5 : 43-48 "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait."

Aimez vos ennemis
Dieu nous demanderait-il d'obéir à une règle que personne ne peut appliquer concrètement ? La plupart des gens arrivent difficilement à s'aimer eux-mêmes. Le défi est encore plus grand quand il s'agit d'aimer son prochain. Alors, aimer ses ennemis, c'est tout simplement impossible. Pourtant, Jésus dit d'aimer ses ennemis. Le verbe aimer, dans le grec, est conjugué au temps présent, à la voix active et au mode impératif; ce qui fait de cette déclaration un ordre.

Efforcez-vous !

On éprouve des difficultés avec l'application de cette règle lorsqu'on ne sait pas exactement en quoi consiste l'amour. Comme je l'ai souvent mentionné dans plusieurs autres articles, les valeurs de notre monde moderne ont grandement modifié la signification de l'amour. Aujourd'hui, ce mot veut dire: sentiment, émotion, sexualité, etc. Or, la Parole de Dieu ne considère pas l'amour sous ces angles adamiques. Dans la Bible, l'amour est un acte sacrificiel, un don. "Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils…" (Jean 3 :16). "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." (Jean 15 :13). Je ne veux pas dire que la Bible exclut toute forme de sentiment lorsqu'il est question d'amour, mais qu'avant d'être un sentiment, l'amour est un acte.

Posez un geste

Nous n'avons pas besoin de ressentir une émotion particulière pour aimer nos ennemis. Il suffit tout simplement de poser un geste de générosité à son égard. Nous aimons les gens à chaque fois que nous faisons quelque chose qui est gratuit et ce, même lorsque nous n'en avions pas le goût. Jésus, par exemple, est mort sur la croix par amour pour l'humanité alors qu'Il aurait bien voulu être ailleurs ce jour-là: "Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux." (Mathieu 26 : 39) Réal Gaudreault


Aimez vos ennemis
D'après Pierre Segura


C'est peut-être la parole la plus difficile qu'on ait jamais entendu ! (Lecture : Luc 6 : 27 - 36.)
1 -"Aimez vos ennemis" :
a / - Même quand nous le disons à l'église, il est extrêmement difficile de penser que Jésus a vraiment voulu dire cela ! Mais au cas où nous aurions quelques doutes à ce sujet, il a ajouté : " faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent."
b / - Au cas où vous voudriez esquiver la vérité, il nous donne des exemples :
" Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre; si quelqu'un te prend ton manteau, laisse-le prendre aussi ta chemise. Donne à quiconque te demande quelque chose, et si quelqu'un te prend ce qui t'appartient, ne le lui réclame pas."
c / - Puis Luc nous donne sa version de La Règle d'Or: "Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux."
d / - Sans doute vous dites : "Moi j'aime ceux qui m'aiment." Ce à quoi Jésus répond :
" Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à une reconnaissance particulière? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment! Et si vous faites du bien seulement à ceux qui vous font du bien, pourquoi vous attendre à une reconnaissance particulière? Même les pécheurs en font autant!"
e / - Pour qu'on ne s'y trompe pas, Jésus va répéter sa pensée principale :
" Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants." V. 35
f / - Quand Jésus déclare : " Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on?" puisque nous sommes sur le sujet du pardon, et qu'il nous est demandé ici d'aimer nos ennemis, cela signifie que vous allez parfois pardonner un pénible, et quand vous l'aurez pardonné, il restera malgré tout pénible. Je dis pénible, pour ne pas employer de mot indigne d'un pasteur ! De même, vous pouvez aimer vos ennemis, et demain ils seront toujours vos ennemis !

2 - Voilà bien des paroles venant d'un autre monde. Pourquoi se comporter ainsi ?
a / - En prenant ces paroles au sérieux, nous allons nous trouver en conflit avec la sagesse habituelle de ce monde.
Pourquoi devons-nous vivre selon ce principe ?
b / - Premièrement :
V. 35 - " Et votre récompense sera grande…" Nous pouvons supposer qu'il s'agit premièrement d'une grande récompense au ciel !
Mais il y a aussi de grandes récompenses durant la vie ici-bas, si nous aimons nos ennemis.
Notre plus grande récompense sera déjà d'être délivré de l'amertume et de l'irritation. L'amour et la haine ne peuvent coexister en même temps au même endroit. Si nous aimons nos ennemis, nous n'allons pas les haïr… (Remarquons que Jésus n'a pas dit " de ne pas haïr," mais il a dit "d'aimer." Il ne dit pas d'être neutre, il dit d'être actif.)
c / - Deuxièmement :
V. 35 - " Et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants."
En agissant ainsi, vous allez démontrer que vous êtes un véritable enfant de Dieu. Dieu se plaît à manifester la bonté envers ceux qui sont peu aimables.
Il manifeste sa grâce envers les pécheurs et il voudrait transformer les ennemis en amis.
Quand nous aimons nos ennemis, nous manifestons le caractère de Dieu devant ce monde et nous prouvons que nous faisons partie de la famille de Dieu.
d / - C'est pour ça que Jésus dit : " Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux."
"Votre Père EST miséricordieux" Si nous disons que Dieu est notre Père, nous avons l'obligation
de démontrer son caractère devant ce monde…
e / - Selon notre Seigneur, la meilleur façon de mettre en évidence notre lien de parenté, c'est en aimant nos ennemis, comme fait notre Père !
Dans ce même texte Jésus précise trois proches parentés : " la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;"
Dans les liens de parenté vous pouvez y ajouter, l'époux et l'épouse et continuer avec les grands-parents, les oncles et tantes et élargir le cercle…

3 - Qui sont mes ennemis ?
a / - Dans un sens large, un ennemi est quelqu'un qui est contre moi.
Larousse : Personne qui veut du mal à quelqu'un, qui cherche à lui nuire.
b / - Jésus parle d'ennemis personnels. Mes ennemis personnels ont tendance à être beaucoup plus proche de moi. En fait, il faudrait déjà commencer par la maison !
Mat. 10 : 36 - "et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison."
Dans ce même texte Jésus précise trois proches parentés : " la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;"
Dans les liens de parenté vous pouvez y ajouter, l'époux et l'épouse et continuer avec les grands-parents, les oncles et tantes et élargir le cercle.
c / - Les ennemis dont parle Jésus, ne sont pas des gens dans le lointain, avec qui nous n'avons aucun rapport. Des gens que nous ne verrons jamais. Qui ne nous ont jamais touchés.
Mais proche de nous, nous avons à rencontrer des personnes qui ne sont pas forcément contentes de nous voir. Peut-être travaillez-vous avec des personnes qui vous détestent. Et même, il se peut qu'en venant à l'église vous rencontriez des personnes que vous n'aimeriez pas rencontrer !
d / - Nous avons donc là trois catégories : La maison, le travail et l'église.
Vos enfants peuvent être vos ennemis. Votre mari peut être votre ennemi. Votre femme peut être votre ennemi. Vos parents peuvent être vos ennemis.
e / - Votre ex-femme ou votre ex-mari peut être votre ennemi. Ce ne sont pas les gens là-bas au loin que vous n'avez jamais vu, anonymes malfaisants qui sont nos ennemis. Un jour ou l'autre, des personnes que nous aimons nous blesseront. Et en tout cas à ce moment-là, elles seront devenues nos ennemis. Et si nous sommes honnêtes pour l'admettre, nous serons devenus aussi leur ennemi.

4 - Voilà pourquoi il est si difficile d'obéir aux paroles de Jésus :
a / - Il nous dit d'aimer des gens très proches de nous, qui nous ont blessés profondément. Des gens qui ont profité de nous et qui ont fait de nous leur victime.
b / - Comme c'est difficile d'aimer dans ce cas-là. Mais c'est encore plus difficile d'aimer quand nous avons été gravement offensés et que notre confiance a été détruite. Ce qui n'est pas le cas avec des personnes vivant à l'autre bout de la planète, parfaitement inconnus.
c / - Voilà donc l'étape finale dans le pardon ; Nous avons pleinement pardonné lorsque nous pouvons bénir ceux qui nous ont blessés profondément.
Nous ne serons libérés que lorsque nous les aurons libérés au point de les bénir au nom du Seigneur.

Comment pouvons-nous dans la pratique, aimer nos ennemis ?
Nous allons émettre quelques suggestions : Première : Saluez ces personnes. Saluez vos ennemis.
a / - Une façon de les aimer, c'est de les saluer gentiment quand nous les voyons.
Jésus dit : "Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre."
b / - Souvent, au lieu de lui présenter l'autre joue, nous lui présentons nos talons… Nous lui tournons le dos… Nous ne voulons pas dire bonjour à celui qui nous a blessé.
Nous sommes devenus habiles à regarder de l'autre côté. A traverser la rue.
Mat. 5: 47 "Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens n'agissent-ils pas de même?"
c / - Une façon d'aimer vos ennemis, c'est de les saluer au lieu de les éviter.

Deuxième : Désarmez-les :
a / - C'est exactement ce que vous faites quand vous tendez l'autre joue ou que vous faites un deuxième mille avec lui.
b / - Vous les désarmez en faisant exactement la chose à laquelle ils ne s'attendaient pas.

Troisième : Faites-leur du bien :
a / - Après avoir dit, "Aimez vos ennemis," Jésus dit, " faites du bien à ceux qui vous haïssent,bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent."
Tuez vos ennemis avec de la gentillesse. Judd Brewster et Jansen.
b / - Cela revient à dire qu'il vous faut surmonter votre douleur et leur mesquinerie et voir en eux des êtres humains.
Voir en eux des gens faits à l'image de Dieu et réaliser qu'il y a en eux quelque chose de tordu qui les a poussés à agir de la sorte.
c / - "Faire du bien," signifie que vous allez faire ce qu'il faut pour les aider à guérir malgré la façon dont ils vous ont traité.


Quatrième : Refusez de dire du mal d'eux :
a / - C'est ce que Jésus a voulu dire quand il a déclaré : "bénissez ceux qui vous maudissent…"
b / - Cela veut dire que vous refusez d'avoir de mauvaises pensées et que vous refusez de parler mal de ceux qui vous ont fait du mal.
Souvent nous n'arrivons pas à pardonner parce que nous n'arrêtons pas de parler.
Pro. 18 : 21 - " La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits."
c / - Nous ne trouverons pas la force de pardonner tant que nous ne cessons pas de rappeler combien on nous a fait souffrir. A un certain moment, il faut cesser de parler et commencer à pardonner.

Cinquième : Remerciez Dieu pour eux et priez pour eux :
a / - Quand Martin Niemoller, pasteur allemand, fut arrêté par les Nazis durant la 2ème guerre mondiale, il priait chaque jour dans sa cellule pour ses ravisseurs. Les autres prisonniers lui ont demandé pourquoi il priait pour ceux qui étaient ses ennemis ! "Connaissez des gens qui ont plus besoin de nos prières que nos ennemis ?" A-t-il répondu.
b / - Mais qu'arrive-t-il si vous avez de la haine pour la personne pour laquelle vous priez ?
Dites-le simplement au Seigneur... Il ne sera pas surpris !
Dites-lui- "Seigneur, j'ai de la haine pour cette personne, mais ça, tu le sais déjà ! Je te demande d'aimer cette personne à travers moi, parce que moi je n'y arrive pas avec mes propres forces. Je demande un amour que je ne possède pas et que je n'arrive pas à produire."
c / - Dieu ne pourra pas vous repousser si vous venez avec un cœur sincère.
d / - Demandez à Dieu de les bénir. Demandez-lui de faire pour eux ce que vous voudriez qu'il fasse pour vous ! "Bénissez ceux qui vous maudissent !"

Un dernier mot : Pourquoi Dieu permet-il les ennemis ?
a / - Souvenons-nous de ce que Joseph a dit à ses frères qui l'avaient maltraité :
Gen. 50 : 20- "Vous aviez médité de me faire du mal, Dieu l'a changé en bien..."
b / - Nos ennemis nous font rester humbles. Ils nous conduisent sur nos genoux.
Ils révèlent nos faiblesses et nous découvrons combien nous avons besoin de Dieu.
c / - Quand vous dites, "Seigneur, apprends-moi à aimer !" Qu'attendez-vous ?
Que Dieu vous mette en compagnie des gens aimables...? "Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment."

Non ! Pour apprendre à aimer, il nous faut un ennemi !

lien du texte : http://www.rosee.org/rosee/page58.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Marie13



Féminin Scorpion Cheval
Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 18:01

Mon avis personnel qui n’est qu’une partie de l’ensemble :
Je pense que les ennemis se trouvent surtout chez les personnes qui n’ont pas le sens de l’empathie, qui ne peuvent se mettre à la place des autres pour essayer de les comprendre, qui ont un égo trop fort et pas assez d’expérience, et dans la société actuelle basée sur la compétition et l’argent plutôt que la coopération et la vie, où l’enseignement est réduit, cela fabrique obligatoirement des ennemis.
Au début, jeune, je ne comprenais pas les mensonges et sous-entendus. J’ai eu affaire à des manipulateurs (trices) et j’ai appris à me méfier.
Et tout compte fait je pense à présent après avoir analysé les actions, situations et conséquences que ces « ennemis » m’ont enseignés beaucoup de choses. Alors je leur suis reconnaissante d’avoir été des professeurs pour mon évolution. La plus grande épreuve à traverser était de comprendre que je n’étais pas obligée de me venger sinon ma vie aurait été un enfer de haine et de détresse solitaire. C’est vrai que j’étais très en colère dans ces moments, mais avec le temps, cette colère s’est apaisée et je suis contente d’avoir eu la bonne réaction : laisser tomber et me tourner vers d’autres projets.
Et il y a aussi une conséquence complètement imprévue que j’ai apprise un peu plus tard : une sensation de liberté et de paix immenses lorsque plusieurs mois plus tard j’ai repensé à ce mauvais épisode et que j’ai pardonné et souhaité que ces « ennemis » comprennent et soient heureux à leur tour.
En libérant vos « ennemis » de votre hargne, vous vous libérez vous aussi. Vous n’êtes plus dans ce cycle action – réaction infernal et désespérant qui risque de vous bouffer votre vie. Difficile mais pas impossible : Refuser la vengeance d’abord, puis prendre le temps d’arriver à ce stade.
C’est évident que les personnes qui ont été élevées dans le contexte compétitif auront énormément de peine à comprendre cette solution et cette liberté, cette paix ; mais je sais à présent à quel point on se sent libre et universel quand on pardonne et souhaite le bien à son « ennemi – enseignant ». Par contre, si je sais pardonner, respecter les leçons et les « ennemis - enseignants » je ne peux pas dire que je sache vraiment ce que veut dire aimer…, vaste question et certainement beaucoup de définitions. Chaque chose en son temps. Mais je pense aussi qu’amour ou pardon ne veut pas dire faiblesse, parce que vous ne connaissez pas la puissance de certains sentiments, même la douceur ; ils peuvent aussi enseigner à leur façon.

Songez aussi que ce que l’on évite en prenant la bonne solution, celui qui a fait le mal va vivre cet enfer que vous éviterez. La vie actuelle est basée sur l’apparence. Quoiqu’en disent les apparences du riche exploiteur, du traître, du manipulateur, son mode de vie extérieur ne fait que cacher sa désolation intérieure. Quelle que soit son intelligence, elle n’est basée que sur peu de paramètres, et pas les meilleurs. Alors selon mes expériences, pourquoi me venger de quelqu’un qui n’est pas du tout dans le même contexte et qui n’a pas les paramètres d’empathie, altruisme, coopération qui pourraient l’aider à prendre de meilleures décisions ? Je ne peux qu’attendre que les conséquences de ses actes fassent leur travail et souhaiter qu’il comprenne vite.
Et pour ceux qui ne sont pas d’accord avec ce texte : ont-ils seulement essayé jusqu’au bout ? Tant qu’on n’a pas goûté à tous les ingrédients de la salade, on ne peut pas savoir quel goût elle a.
Et moi-même je n’ai pas goûté à tous les ingrédients, loin de là. Vous m’avez encore appris quand j’ai lu dans ce forum. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 18:10

On peut me parler d'ego autant qu'on voudra .. je considererais toujours quelqu'un qui vénere Hitler ou autres ( c'est une image ) comme un ennemi ..

C'est pas une histoire d'acceptation, c'est une histoire de destination consciente de la trajectoire humaine ..
Si vous ne considérez pas un ennemi comme un ennemi signifie que d'une maniere ou d'une autre vous acquiescez le choix .. donc qu'on contribue à ce déroulement ..

Ce n'est pas en fuyant un probleme dans sa forteresse interieur qu'autour les gens seront moins touchés ..
Non, ils seront toujours victimes, et ce qui a fait tomber Hitler c'est bien la resistance, donc la fuite c'est de la lacheté, et le courage est malgré tout une vertu ..

le courage ne sert à rien d'autre qu'a passer outre la peur, la combattre .. donc la fuite étant le contraire du courage et donc, de la vertu, se réfugier dans sa psyché est un manque de sagesse .. est un abandon de la lutte ..

Je respecte plus un sage courageux, qu'un sage exclus .. Un sage qui à pris la fuite est un faux sage ..
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 19:22

partisan a écrit:
comme tu le dis shaka avant d'aimer les autres aime toi toi même,avant de vouloir sauver quoi que ce soit sauvons nous déjà nous même..............

trop de gens dans la vie crient en certaines convictions ou sont tellement loin au fond de ces convictions,que je prendrais plutôt un certain type d'amour comme un faible une trahison, alors que l'amour est une noblesse
satan lui même dans le dessert c'est fait passer pour un ange face a jésus et pourtant....................................................

BONSOIR, d'accord avc toi , et Chaplin le dit si bien :



cliquer surle lien merci !
voici son diaporama : LeJourOuJe.pps





Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle… la Plénitude.




Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.


KIM ET ALISON MAC MILLEN




“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter...

...Du chaos naissent les étoiles. ”


Charlie Chaplin.



Revenir en haut Aller en bas
Cerifel

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 20:17

Aimez vos ennemis...
Il faut se poser deux questions. La première beaucoup ont déjà parler: l'amour.
Le deuxième est je pense que c'est une bonne question, c'est qu'est ce qu'on considère comme un ennemi?
Un voisin qui ne nous apprécie pas?
Une personne qui nous manipule? Qui nous vole?
Quelqu'un qui nous menace?
Quelqu'un qui ne partage pas nos valeurs?
Quelqu'un qui nous menace d'une arme?
Quelqu'un qui nous frappe?

Alors comment aimer un meurtrier volontaire?
On peut aimer (et encore je pense qu'il faut voir aussi ce qu'on place sous ce terme).
Disons qu'on peut ne pas haïr un voleur, un menteur, un profiteur assez facilement.
Il faut comprendre que tous nous sommes pareil.
Et même aimer un homme qui nous menace parce qu'il ne sait pas ce qu'est vraiment vivre.

Mais une personne qui fait le mal pour faire le mal, me fait pitié.

Ce que je sais c'est que de manière théorique ce sont de beau discours. On peut dire, j'aime tout le monde.
Mais ce n'est pas la vérité.
Seuls ceux qui ont vraiment était confronter à un homme ou une femme qui leur à fait vraiment du mal peuvent dire à la fin "J'aime mes ennemis".
Sinon c'est assez hypocrite. Car on a pas connu les cas extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 21:21

Avant de chercher des cas extrêmes ou vous ne pardonnerez pas, peut être ça serait bien de comprendre Sa parole ???
Si tout est regardé sur un plan intellectuel ça n'ira pas plus loin que la mesquinerie Shocked ou l’égoïsme !

Pourtant, c'est facile a voir ce qui se passe dans l'actualité
Celui qui envoit un missile recevra un missile !
c'est aussi simple que : "Quiconque se sert de l'épée périra par l'épée." What a Face
Quelque soient les époques, les principes sont les même non ?
Pourtant seul celui qui veut vraiment la paix arrêtera de repondre de la même manière! scratch
Tu veux combattre un 'enemi' alors ne lui ressemble pas No
Sinon ca sera un cycle sans fin prévisible Rolling Eyes
Seul celui qui arrêtera le premier pourra envisager la paix Shocked
Gandhi a montré l'exemple pour éviter un bain de sang et une vengeance sans fin study
A notre époque bcp d'indiens vont en angleterre study
Au lieu de se venger comme n’importe qui le fera, il a choisit d'imposer la paix cheers
Peut être ce n'est pas a la portée de n'importe qui, d'agir avec ce niveau de sagesse et d'amour type universel flower
Il a parlé de justice. Alors si vous pensez subir un tord, faites appel a la justice plutot que de se venger soit même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cerifel

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Dim 3 Juin 2012 - 21:29

evol a écrit:
Avant de chercher des cas extrêmes ou vous ne pardonnerez pas, peut être ça serait bien de comprendre Sa parole ???
Si tout est regardé sur un plan intellectuel ça n'ira pas plus loin que la mesquinerie Shocked ou l’égoïsme !

Pourtant, c'est facile a voir ce qui se passe dans l'actualité
Celui qui envoit un missile recevra un missile !
c'est aussi simple que : "Quiconque se sert de l'épée périra par l'épée." What a Face
Quelque soient les époques, les principes sont les même non ?
Pourtant seul celui qui veut vraiment la paix arrêtera de repondre de la même manière! scratch
Tu veux combattre un 'enemi' alors ne lui ressemble pas No
Sinon ca sera un cycle sans fin prévisible Rolling Eyes
Seul celui qui arrêtera le premier pourra envisager la paix Shocked
Gandhi a montré l'exemple pour éviter un bain de sang et une vengeance sans fin study
A notre époque bcp d'indiens vont en angleterre study
Au lieu de se venger comme n’importe qui le fera, il a choisit d'imposer la paix cheers
Peut être ce n'est pas a la portée de n'importe qui, d'agir avec ce niveau de sagesse et d'amour type universel flower
Il a parlé de justice. Alors si vous pensez subir un tord, faites appel a la justice plutot que de se venger soit même Very Happy

En fait je cherchais vraiment à savoir ce qu'on mettait derrière le mot ennemi. Vu que je pardonne trop vite.
Et les cas extrême sont ceux qui se passait à l'époque.
Pardonnez à ceux qui crucifie.
Il faut avoir plus qu'une grande sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 3:10

Cerifel a écrit:
evol a écrit:
Avant de chercher des cas extrêmes ou vous ne pardonnerez pas, peut être ça serait bien de comprendre Sa parole ???
Si tout est regardé sur un plan intellectuel ça n'ira pas plus loin que la mesquinerie Shocked ou l’égoïsme !

Pourtant, c'est facile a voir ce qui se passe dans l'actualité
Celui qui envoit un missile recevra un missile !
c'est aussi simple que : "Quiconque se sert de l'épée périra par l'épée." What a Face
Quelque soient les époques, les principes sont les même non ?
Pourtant seul celui qui veut vraiment la paix arrêtera de repondre de la même manière! scratch
Tu veux combattre un 'enemi' alors ne lui ressemble pas No
Sinon ca sera un cycle sans fin prévisible Rolling Eyes
Seul celui qui arrêtera le premier pourra envisager la paix Shocked
Gandhi a montré l'exemple pour éviter un bain de sang et une vengeance sans fin study
A notre époque bcp d'indiens vont en angleterre study
Au lieu de se venger comme n’importe qui le fera, il a choisit d'imposer la paix cheers
Peut être ce n'est pas a la portée de n'importe qui, d'agir avec ce niveau de sagesse et d'amour type universel flower
Il a parlé de justice. Alors si vous pensez subir un tord, faites appel a la justice plutot que de se venger soit même Very Happy

En fait je cherchais vraiment à savoir ce qu'on mettait derrière le mot ennemi. Vu que je pardonne trop vite.
Et les cas extrême sont ceux qui se passait à l'époque.
Pardonnez à ceux qui crucifie.
Il faut avoir plus qu'une grande sagesse.

Le meilleur des pardons est celui de Dieu , vous pouvez demander à Dieu ,

demander pardon à dieu pour une personne est bien plus puissant que le pardon direct que vous feriez à cette personne .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: .....   Lun 4 Juin 2012 - 3:45

.


Dernière édition par Puscifer le Dim 28 Oct 2012 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cerifel

avatar

Féminin Vierge Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 8:47

Puscifer a écrit:
Citation :
Le meilleur des pardons est celui de Dieu , vous pouvez demander à Dieu ,
demander pardon à dieu pour une personne est bien plus puissant que le pardon direct que vous feriez à cette personne.

N'importe quoi!!...Comment tu peux sortir de pareilles âneries!

Le pardon que l'on fait soi-même à une autre personne est bien plus enrichissant en expérience et humilité que de demander pardon à dieu. C'est bien une illusion de grenouille de bénitier ça!

C'est ça de se draper au quotidien dans des mots qui ne sont pas issus de ses propres réflexions.

Et là, c'est même pas une question de croire ou pas en dieu, c'est une question de logique systémique pure.
C'est en disant et vivant selon de telles certitudes de non-sens que l'on gâche et travestit sa propre incarnation encourue.

Je peux respecter un peu tout et n'importe quoi...mais ça, jamais! Quel non-sens! A proscrire!

En fait, la situation n'est pas la même. Demander pardon à dieu pour quelqu'un d'autres, c'est se faire l'intermédiaire de la personne qui doit demander. Voilà où est illogique. Car ce n'est pas un vrai pardon pardonnable.
Ensuite, d'après ce que tout dit dieu est amour et pardon (pas toujours faut dire), donc pourquoi le faire pour une autre si dieu à surement déjà pardonner?

Pardonner une personne qui nous à fait du mal et peut être qui veut encore en faire, est une tâche des plus complexe.
Car dieu ne doit pas être un faire valoir pour s'aveugler. Une personne est une personne, elle doit pardonné d'elle-même l'autre.

Je pense que c'est ce que Puscifer voulait dire.


Une petite anecdote:
Quand j'étais jeune (13 ans ou 12), j'ai demandé à dieu de sauver une poule que j'aimais (on avait un poulailler). J'ai hurlé que si elle mourrait je ne croirait plus en lui et son existence.
Certains ont se raisonnement, moi j'étais enfant à l'époque.
Depuis années plus tard voir 3 ou 4 ans, durant lequel j'ai été plus ou moins athée (il est dure de renier ce qu'on ressent). J'ai réalisé que c'était ridicule.
Je ressentais la présence d'un être supérieur qui beaucoup nommé dieu. Alors j'ai dit à vous haute (en évitant que quelqu'un m'entende).
J'ai été stupide, je te demande pardon. (ou quelque chose dans le genre).

Le soir je suis dans mon lit et j'entends quelqu'un près de mon oreille (une voix bienveillante et masculine) me dire: "Il te pardonne".
Je me suis sentie heureuse qu'on ne m'en veuille pas. Et que je pouvais enfin être ce que je suis et pouvoir ressentir sa présence.

Actuellement c'est toujours la cas et j'en suis heureuse. Je ne me demande même plus s'il existe ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 11:50

Cerifel a écrit:
Puscifer a écrit:
Citation :
Le meilleur des pardons est celui de Dieu , vous pouvez demander à Dieu ,
demander pardon à dieu pour une personne est bien plus puissant que le pardon direct que vous feriez à cette personne.

N'importe quoi!!...Comment tu peux sortir de pareilles âneries!

Le pardon que l'on fait soi-même à une autre personne est bien plus enrichissant en expérience et humilité que de demander pardon à dieu. C'est bien une illusion de grenouille de bénitier ça!

C'est ça de se draper au quotidien dans des mots qui ne sont pas issus de ses propres réflexions.

Et là, c'est même pas une question de croire ou pas en dieu, c'est une question de logique systémique pure.
C'est en disant et vivant selon de telles certitudes de non-sens que l'on gâche et travestit sa propre incarnation encourue.

Je peux respecter un peu tout et n'importe quoi...mais ça, jamais! Quel non-sens! A proscrire!

En fait, la situation n'est pas la même. Demander pardon à dieu pour quelqu'un d'autres, c'est se faire l'intermédiaire de la personne qui doit demander. Voilà où est illogique. Car ce n'est pas un vrai pardon pardonnable.
Ensuite, d'après ce que tout dit dieu est amour et pardon (pas toujours faut dire), donc pourquoi le faire pour une autre si dieu à surement déjà pardonner?

Pardonner une personne qui nous à fait du mal et peut être qui veut encore en faire, est une tâche des plus complexe.
Car dieu ne doit pas être un faire valoir pour s'aveugler. Une personne est une personne, elle doit pardonné d'elle-même l'autre.

Je pense que c'est ce que Puscifer voulait dire.


Une petite anecdote:
Quand j'étais jeune (13 ans ou 12), j'ai demandé à dieu de sauver une poule que j'aimais (on avait un poulailler). J'ai hurlé que si elle mourrait je ne croirait plus en lui et son existence.
Certains ont se raisonnement, moi j'étais enfant à l'époque.
Depuis années plus tard voir 3 ou 4 ans, durant lequel j'ai été plus ou moins athée (il est dure de renier ce qu'on ressent). J'ai réalisé que c'était ridicule.
Je ressentais la présence d'un être supérieur qui beaucoup nommé dieu. Alors j'ai dit à vous haute (en évitant que quelqu'un m'entende).
J'ai été stupide, je te demande pardon. (ou quelque chose dans le genre).

Le soir je suis dans mon lit et j'entends quelqu'un près de mon oreille (une voix bienveillante et masculine) me dire: "Il te pardonne".
Je me suis sentie heureuse qu'on ne m'en veuille pas. Et que je pouvais enfin être ce que je suis et pouvoir ressentir sa présence.

Actuellement c'est toujours la cas et j'en suis heureuse. Je ne me demande même plus s'il existe ou pas.

demandez pardon pour une personne à Dieu est un acte de compassion, d' empathie, c'est Dieu pardonne enfin de compte pas nous, avec St Michel qui pèse les âmes , le jour de notre départ de cette terre !

c'est pourquoi de demander ce pardon à Dieu peut aider , la personne , pour alléger son karma !

même si on pardonne à la personne , ça n'a pas la même valeur ! et Dieu n'a pas besoin de chantage , comme dans l'histoire de ta poule , plus haut, tu trouveras, ma demande de pardon et son résultat.

et puis on ne sait pas nous même ce qu'on fait dans d'autres vies, alors , on ne peut pas vraiment juger.

La présence du créateur , je la ressent aussi , l'on m'a déjà parlé , comme à toi , et quand je pense à lui, je sent une chaleur qui descend dans mon corps.

Dieu nous connais mieux que nous même !

bon après midi ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 12:12

Dieu est en chacun de Nous laly :)

Quand on pardonne, ce n'est pas Dieu lui-même qui pardonne, mais le Divin Soi, c'est aussi le Divin Soi qui charge de karma les âmes ! Le Divin Soi a pour charge notre âme, Dieu a pour charge le Tout.

On se croit séparés de Dieu parce qu'on estime qu'il est externe, mais il s'exprime à travers le Soi tous les jours, à travers notre Soi Divin nous sommes tous des co-Créateurs !

Il ne faut donc pas pardonner pour obtenir le bon jugement de Dieu, mais il faut pardonner au nom de notre propre nature Divine, ce qui a beaucoup plus de poids, beaucoup plus d'importance, ça nous rend responsables de nos actes !

Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 12:31

Jesus a donné une explication du pardon pour que n'importe qui, croyant ou pas croyant puisse mettre fin a des guerre fratricide, ou meme dispute avec un voisin ou querelle de famille.
C'est le premier qui renonce a la vengeance qui va pouvoir rétablir et construire la paix sunny

A l'epoque la notion du pardon n'existait pas Shocked
On appliquait la loi du Talion : Œil pour œil, dent pour dent.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_talion

Cela implique aussi que c'etait, pour les croyants la facon de voir Dieu
Un Dieu vengeur lorsque ses créature faisait une 'faute'.
Cette croyance était entretenu par les pharisiens et en profitaient pour asservir les croyants.

Jésus a apporté la notion d'un Dieu qui est Amour et qui pardonne scratch
Et donc inciter les gens a faire de meme les uns envers les autres
ça mettrait fin aux guerres et aux querelles hola!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 12:54

evol a écrit:
A l'epoque la notion du pardon n'existait pas Shocked

Comment peut-on affirmer de telles absurdités ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 13:10

KiLVaiDeN a écrit:
Dieu est en chacun de Nous laly :)

Quand on pardonne, ce n'est pas Dieu lui-même qui pardonne, mais le Divin Soi, c'est aussi le Divin Soi qui charge de karma les âmes ! Le Divin Soi a pour charge notre âme, Dieu a pour charge le Tout.

On se croit séparés de Dieu parce qu'on estime qu'il est externe, mais il s'exprime à travers le Soi tous les jours, à travers notre Soi Divin nous sommes tous des co-Créateurs !

Il ne faut donc pas pardonner pour obtenir le bon jugement de Dieu, mais il faut pardonner au nom de notre propre nature Divine, ce qui a beaucoup plus de poids, beaucoup plus d'importance, ça nous rend responsables de nos actes !


Dieu est en nous et en tout ! je le sait bien !

c'est la façon de demander qui est importante

Le Ho'Oponopono, originaire de Hawaïï, est une méthode ancestrale qui permet de se relier à l'Energie d'Amour Universel pour transmuter tous les égrégores sombres en Lumière.

Chacun de nous est responsable de tous les maux et souffrances que vivent les Etres sensibles et la Terre.

En guérissant en nous cette part d'ombre, nous guérissons la planète entière.

On peut faire Ho'Oponopono à tout moment de la journée, aussi souvent que l'on veut et pour toutes les situations que l'on voudrait voir transformer.

Méthode :
- Pensez à ce que vous voulez changer,
- Dites "Divinité (ou qui que ce soit à votre convenance), nettoie en moi toutes les mémoires qui produisent... (ce que vous voulez changer),
- Je regrette,
- Pardonne-moi,
- Merci,
- Je T'aime"
et répétez plusieurs fois "Merci, je T'aime"...

-o-o-o-

Je regrette = vous reconnaissez votre responsabilité (vos propres émotions de haine et de violence, même si elles n'ont pas de rapport avec le sujet traité, sont venues grossir les égrégores sombres qui regroupent toutes ces émotions)

Pardonne-moi = vous demandez à l'Energie d'Amour Universel de vous pardonner à vous-mêmes

Merci = gratitude, foi que tout sera fait pour le mieux

Je T'aime = permet la transmutation de l'énergie bloquée en énergie circulante

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 13:18

Je n'ai pas accroché avec le hoponopono parce que je ne vois pas l'intérêt d'avoir du regret : ça charge négativement notre âme que d'éprouver cela, le mot est mal choisi, je dirais plutôt : j'ai conscience de ce que j'ai fait et je l'accepte, et dorénavant je ferais mieux !

L'essentiel est bien sûr de prendre conscience des conséquences de nos actes, de se pardonner soi-même au travers du Soi, et ensuite, d'être de plus en plus en conscience de ce Soi !

Un des accords toltèques est : Faire de son mieux
et selon moi, la clé est là !

Je suis d'accord avec le "je te pardonne" en y ajoutant le "je me pardonne", et bien sûr, le je t'aime, à transformer en "je Nous aime" (clin d'oeil à Regaor !)

En résumé ça donne, selon moi :

Je suis conscient que j'ai commis des erreurs, je l'accepte, et je ferais mieux dorénavant ! Je Nous pardonne et je Nous aime !!
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 13:26

KiLVaiDeN a écrit:
evol a écrit:
A l'epoque la notion du pardon n'existait pas Shocked

Comment peut-on affirmer de telles absurdités ? Rolling Eyes

absurdités n'est pas un argument mais juste une insulte gratuite sur quelque chose que tu ne comprend et qui est juste expliqué a la suite Rolling Eyes
comme quoi beucoup parlent de ce qui ne peuvent pas donner finalement scratch
Les mot ne sont qu'un flot de parole si on les recomande aux autres sans l'appliquer a soi meme en premier
être ou ne pas être = être ou paraitre
zero prise de conscience Shocked
Relit ou met tes lunettes lol!
c'est expliqué juste en dessous de la phrase que tu as effacé grossièrement ! c'est ridicule
C'est vrai que la lapidation existe enccore avec ceux qui pratiquent toujours la loi du talion
On devrait Juste l'employer contre la bétise humaine study


Dernière édition par evol le Lun 4 Juin 2012 - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 13:34

KiLVaiDeN a écrit:
Je n'ai pas accroché avec le hoponopono parce que je ne vois pas l'intérêt d'avoir du regret : ça charge négativement notre âme que d'éprouver cela, le mot est mal choisi, je dirais plutôt : j'ai conscience de ce que j'ai fait et je l'accepte, et dorénavant je ferais mieux !

L'essentiel est bien sûr de prendre conscience des conséquences de nos actes, de se pardonner soi-même au travers du Soi, et ensuite, d'être de plus en plus en conscience de ce Soi !

Un des accords toltèques est : Faire de son mieux
et selon moi, la clé est là !

Je suis d'accord avec le "je te pardonne" en y ajoutant le "je me pardonne", et bien sûr, le je t'aime, à transformer en "je Nous aime" (clin d'oeil à Regaor !)

En résumé ça donne, selon moi :

Je suis conscient que j'ai commis des erreurs, je l'accepte, et je ferais mieux dorénavant ! Je Nous pardonne et je Nous aime !!
OUI je vais plus vers ta dernière pharse , mais si tu regard bien, tu as plusieurs versions en vidéos qui en parle .
comme chez " lapetitedouceur.org " j'aime bien ce site , il apporte du réconfort !


revoir hola!!!
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1925
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 13:56

C’est toute mon histoire ce Thread, je vais vous faire part de mes expériences et de ce que j’ai appris.

Le pardon est une attitude qui doit être avant tout pédagogique et a uniquement lieu à l’issue de la bataille, la proposition que prône le christ qui consiste à tendre l’autre joue … enfin l’idée que nous avons de ces préceptes est avant tout pour les faibles mais je dirais aussi incomprise. Mon expérience m’a appris qu’on ne pardonne pas aux forces des ténèbres sous toutes ces formes, on les combat mais pas avec les mêmes armes, utiliser leurs méthodes dans leur terrain de jeu sera inéluctablement un échec, il faut donc les amener là où ils sont indisposés c'est-à-dire la lumière.


Il y a un dicton qui dit "l’homme est le sel de la terre, et si le sel perd sa saveur, alors il n'est bon qu'à être foulé aux pieds.", si l’ennemi nous a vaincu c’est que quelque part nous avons perdu de cette force, nous nous sommes éloignés si loin de notre véritable nature divine que nous sommes condamnée à subir le sort de nos ennemis quelque soit nos pardons avant ou après l’humiliation. Au commencement Le pardon est improductif c’est juste une composante de la confrontation, les ennemis continueront leur actes parce que c’est ainsi, l’ennemi et nous se sont fourvoyé ici-même sur Terre dans l’illusion ainsi nous nous subissons. Bien sûr certains pourront continuer à geindre éternellement à demander le pardon de Dieu ou que sais-je encore, ça ne changera rien tant que nous nous ne combattrons pas avec des armes appropriés et s'ils ne le font pas c'est qu'ils doutent d'eux-même de la Toute Puissance qui nous transcende.


Ce qui est amusant avec cette culture judéo-chrétienne, c’est cette soumission élevée comme un principe sacrée qu’il nous faut subir nos ennemis dans le culte du sacrifice et de la passivité sacerdotale christique face aux assauts des ténèbres, accepter notre sort avec humilité, passivité et endurance, c'est ce qui fait la joie de nos ennemis comme vous l’avez remarqué et ces derniers ne s’arrêteront jamais.

À chaque défaite nous avons l’opportunité d’apprendre de nos erreurs et de comprendre pourquoi et comment nos ennemis peuvent exploiter la faille de notre être pour nous infliger de terrible défaite, la solution n’est pas nos ennemis mais soi-même, vous avez déjà remarqué comment nous sommes seule dans la défaite ? C’est a ce moment-là que nous vivons inconsciemment le plus l’instant-présent et Il y a toujours l’opportunité d’en extraire quelque chose, un détail qui échappe à notre clairvoyance salvatrice et cela peut prendre toute une vie.


Quand je regarde Soleil je l’identifie toujours a Dieu, c’est pour moi la face visible de Dieu ici même dans ce monde, c’est quelque chose gravé dans l’acier de mon être. Je ne lui demande jamais rien, je l’honore touts les matins quand je le vois et je fais en sorte qu’il soit juste témoin que je lui rends gloire sans cesse par mes actions en le prenant pour le modèle Ultime. Le Soleil m’inspire Bienveillance et Puissance, on ne combat pas les ennemis avec la bonté ou la bienveillance mais uniquement avec la Puissance, cette puissance nous l’avons perdu il y a bien longtemps ce qui explique l’ardeur de nos ennemis mais pouvons la retrouver car cette lumière subsiste encore en nous.


Certains ici vont prétendre qu’ils ont atteint cette lumière, mais c’est faux sinon ils n’auront pas d’ennemi. Certains le nomment amour mais ce n’est pas ça, c’est encore bien plus puissant, c’est au-delà, le seul élément qui s’y approche le plus c'est le Feu. Lorsqu’on décide de cette voie, on comprend que le Bien n’est pas synonyme de soumission, de docilité et de servilité comme principe active de contre mesure face aux forces des ténèbres, c’est cela qui nous donnent l’illusion que ce dernier gagne toujours ici même mais la véritable force du bien est la Puissance. Cette force telle que ce Soleil lumineux est si puissante que soit l’ennemi est transformé ou soit il fuit, il n’a que deux options car c’est la source, elle transcende tout et c’est à la suite de celle-ci que nous pouvons pardonner à l'issue de la bataille pour témoigner de notre grande Bonté.


On se soumet aux forces des ténèbres par de la docilité ou de la passivité lors d'une lutte … ne vous étonnez pas si vous aurez en guise de réponse des ricannement et ça sera la marque de l’échec … on le combat avec la puissance puis on pardonne. Si nous prenons le Soleil comme un modèle, on peut s’approcher de sa lumière suffisamment prés avec du temps, de la souffrance, de l'introspection et du travail mais pour cela il faut se transformer et ainsi consacrer ce lieu dorénavant comme notre terrain de combat futur contre les forces des ténèbres. Ces derniers ne peuvent vous combattre sans être transformé par cette lumière, à tel point qu’ils préfèrent fuir.


C’est pour cela que je suis encore en vie, si j’avais perdu mon temps à pardonner avant de me battre je ne serai plus de ce monde. C'est parce que vous doutez de la Toute Puissance que vous pardonnez aussi vite et l'ennemi le sait. Après de âpres et terribles batailles j’ai été victorieux et J’ai pardonné, depuis l’ennemi vous respect et apprends à vous connaitre si bien que nous avons appris beaucoup de chose l’un de l’autre, des choses que je n’imaginais même pas.



Dernière édition par RedStard le Lun 4 Juin 2012 - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 14:24

Si on prend exemple sur gandhi, il a eu beaucoup de combativités
La premiere sur lui même pour vaincre ses bas instincts de vengeance
Pardonner a son 'ennemi' pour ne pas nourrir de la haine
donc la paix était en lui en temps que force puisqu'il a réussit a l'imposer
C'est donc un leader
Leader sur lui même en premier, il se maitrise
L'abbé pierre aussi a eu bcp de combativité


LA parole de Jesus pourrait se résumer : pour vaincre un enemie, ne lui ressemble pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 15:37

RedStard a écrit:
C’est toute mon histoire ce Thread, je vais vous faire part de mes expériences et de ce que j’ai appris.

Le pardon est une attitude qui doit être avant tout pédagogique et a uniquement lieu à l’issue de la bataille, la proposition que prône le christ qui consiste à tendre l’autre joue … enfin l’idée que nous avons de ces préceptes est avant tout pour les faibles mais je dirais aussi incomprise. Mon expérience m’a appris qu’on ne pardonne pas aux forces des ténèbres sous toutes ces formes, on les combat mais pas avec les mêmes armes, utiliser leurs méthodes dans leur terrain de jeu sera inéluctablement un échec, il faut donc les amener là où ils sont indisposés c'est-à-dire la lumière.


Il y a un dicton qui dit "l’homme est le sel de la terre, et si le sel perd sa saveur, alors il n'est bon qu'à être foulé aux pieds.", si l’ennemi nous a vaincu c’est que quelque part nous avons perdu de cette force, nous nous sommes éloignés si loin de notre véritable nature divine que nous sommes condamnée à subir le sort de nos ennemis quelque soit nos pardons avant ou après l’humiliation. Le pardon ne sert strictement à rien c’est juste une composante de la confrontation, les ennemis continueront leur actes parce que c’est ainsi, l’ennemi et nous se sont fourvoyé ici-même sur Terre dans l’illusion ainsi nous nous subissons. Bien sûr certains pourront continuer à geindre éternellement à demander le pardon de Dieu ou que sais-je encore, ça ne changera rien tant que nous nous ne combattrons pas avec des armes appropriés et s'ils ne le font pas c'est qu'ils doutent d'eux-même de la Toute Puissance qui nous transcende.


Ce qui est amusant avec cette culture judéo-chrétienne, c’est cette soumission élevée comme un principe sacrée qu’il nous faut subir nos ennemis dans le culte du sacrifice et de la passivité sacerdotale christique face aux assauts des ténèbres, accepter notre sort avec humilité, passivité et endurance, c'est ce qui fait la joie de nos ennemis comme vous l’avez remarqué et ces derniers ne s’arrêteront jamais.

À chaque défaite nous avons l’opportunité d’apprendre de nos erreurs et de comprendre pourquoi et comment nos ennemis peuvent exploiter la faille de notre être pour nous infliger de terrible défaite, la solution n’est pas nos ennemis mais soi-même, vous avez déjà remarqué comment nous sommes seule dans la défaite ? C’est a ce moment-là que nous vivons inconsciemment le plus l’instant-présent et Il y a toujours l’opportunité d’en extraire quelque chose, un détail qui échappe à notre clairvoyance salvatrice et cela peut prendre toute une vie.


Quand je regarde Soleil je l’identifie toujours a Dieu, c’est pour moi la face visible de Dieu ici même dans ce monde, c’est quelque chose gravé dans l’acier de mon être. Je ne lui demande jamais rien, je l’honore touts les matins quand je le vois et je fais en sorte qu’il soit juste témoin que je lui rends gloire sans cesse par mes actions en le prenant pour le modèle Ultime. Le Soleil m’inspire Bienveillance et Puissance, on ne combat pas les ennemis avec la bonté ou la bienveillance mais uniquement avec la Puissance, cette puissance nous l’avons perdu il y a bien longtemps ce qui explique l’ardeur de nos ennemis mais pouvons la retrouver car cette lumière subsiste encore en nous.


Certains ici vont prétendre qu’ils ont atteint cette lumière, mais c’est faux sinon ils n’auront pas d’ennemi. Certains le nomment amour mais ce n’est pas ça, c’est encore bien plus puissant, c’est au-delà, le seul élément qui s’y approche le plus c'est le Feu. Lorsqu’on décide de cette voie, on comprend que le Bien n’est pas synonyme de soumission, de docilité et de servilité comme principe active de contre mesure face aux forces des ténèbres, c’est cela qui nous donnent l’illusion que ce dernier gagne toujours ici même mais la véritable force du bien est la Puissance. Cette force telle que ce Soleil lumineux est si puissante que soit l’ennemi est transformé ou soit il fuit, il n’a que deux options car c’est la source, elle transcende tout et c’est à la suite de celle-ci que nous pouvons pardonner à l'issue de la bataille pour témoigner de notre grande Bonté.


On ne se soumet pas aux forces des ténèbres par de la docilité ou de l'amour … jamais car vous aurez comme réponse que des ricannement et ça sera la marque de l’échec … on le combat avec la puissance puis on le pardonne. Si nous prenons le Soleil comme un modèle, on peut s’approcher de sa lumière suffisamment prés avec du temps, de la souffrance, de l'introspection et du travail mais pour cela il faut se transformer et ainsi consacrer ce lieu dorénavant comme notre terrain de combat futur contre les forces des ténèbres. Ces derniers ne peuvent vous combattre sans être transformé par cette lumière, à tel point qu’ils préfèrent fuir.


C’est pour cela que je suis encore en vie, si j’avais perdu mon temps à pardonner avant de me battre je ne serai plus de ce monde. C'est parce que vous doutez de la Toute Puissance que vous pardonnez aussi vite et l'ennemi le sait. Après de âpres et terribles batailles j’ai été victorieux et J’ai pardonné, depuis l’ennemi vous respect et apprends à vous connaitre si bien que nous avons appris beaucoup de chose l’un de l’autre, des choses que je n’imaginais même pas.


Ce que tu dis est fort, c'est une véritable démonstration de ta sagesse mélée aussi, et c'est le plus important, à ta "combativité".

Le Pardon ne consiste pas à accepter : le but du Pardon est en premier lieu de comprendre ce qui mène les autres à agir de manière néfaste, donc une sorte de compréhension que j’appellerais "empathie", puis ensuite d'agir afin qu'ils réalisent le mal qu'ils font ou qu'ils ont fait.

Je pense, et peut-être que tu ne seras pas d'accord, que quand on s'oppose à la négativité, c'est forcément qu'on émet de la négativité en retour, comme un miroir : le but du Pardon est de cesser de nourrir cela, de cesser de "réagir" mais de transformer le négatif en positif.

Je suis bien d'accord que cela mène à la liberté de faire du mal : mais le message de Jésus, tendre la joue quand on nous baffe sur l'autre, correspond à cette résignation, que tu appelles soumission, qui est de comprendre que le mal que font les autres ne doit pas faire écho en nous.

Certes, c'est un grand sacrifice que de ne pas réagir négativement à ce qui est négatif, parce qu'instinctevement nous voudrions le combattre : mais c'est aussi une force intérieure, qui permet de surmonter les épreuves personnellement, parce que si nous réagissons négativement à l'adversité nous ne faisons que faire écho à la négativité.

Le message de Jésus est que réagir négativement à la négativité n'est bénéfique pour personne; il convient à chacun de prendre sur soi, et d'agir pour ce que nous semblons être juste, et l'agression, la fameuse gifle de départ, ne doit pas connaitre de réponse, parce que la réponse est en soi une acceptation.

On peut se placer comme "guérrier" de Lumière, mais un guerrier de Lumière ne combat pas avec des armes : il combat avec de l'Amour, de la Compassion. Je souhaite que chacun d'entre vous puisse connaitre le sentiment qu'une Bonne action en retour d'une mauvaise est toujours la Bonne solution : si nous nous contentons de subir, ça ne mènera à rien de Bon, mais si nous agissons en faveur de ce que nous estimons être Bon, nous en recevrons les bénéfices !

Personne n'est mauvais à 100% ! Une personne qui rentre dans une colère par exemple, se retrouvera confrontée à elle-même si nous agissons pour le Bien de tous en retour : l'Amour c'est ça, vouloir le Bien de tous, des autres et de soi-même !
Revenir en haut Aller en bas
partisan

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 2383
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 45
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 15:47

+1 RED



La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SHAKA ZULU

avatar

Masculin Messages : 1713
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 19:03

@ RedStard
ça t'étonnera peut être mais je suis d'accord avec ce que tu as dis !!

et le soleil quel plaisir de lire ce que tu en penses ! c'est effectivement ce qui ce rapproche le plus de (dieu) dans ce système solaire !


sunny
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1925
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Lun 4 Juin 2012 - 20:18

KiLVaiDeN a écrit:



Le Pardon ne consiste pas à accepter : le but du Pardon est en premier lieu de comprendre ce qui mène les autres à agir de manière néfaste, donc une sorte de compréhension que j’appellerais "empathie", puis ensuite d'agir afin qu'ils réalisent le mal qu'ils font ou qu'ils ont fait.

Je pense, et peut-être que tu ne seras pas d'accord, que quand on s'oppose à la négativité, c'est forcément qu'on émet de la négativité en retour, comme un miroir : le but du Pardon est de cesser de nourrir cela, de cesser de "réagir" mais de transformer le négatif en positif.



je parle d'après mon expérience personnelle, si j'ai découvert certaines choses je pense que le Christ dans une version épuré et originelle l'avait découvert encore plus. Tendre l'autre joue est une allégorie surement mal comprise par la suite, mais ce n'est que mon avis.


Le pardon dans ma logique est avant tout l'acceptation du mal, si l'ennemi nous a atteint c'est que forcément très loin quelque part il fait partie de nous. Nous formons un tout cohérent et Dieu est celui qui maintient tout cela en equilibre, à l'instar d'une infinité d'assemblage d'engrenage de taille diverse emboiter les uns aux autres dont les mouvements s'inscrivent toujours vers l'harmonie. Diminuer dans nos sens divins, nous n'avons pas la capacité suffisante pour appréhender cela dans sa globalité, mais un initié sait que face à cette limite ce que nous nommons le bien et le mal n'existe pas lorsqu'on intègre tout cette ensemble dans sa compréhension. Donc il faut pardonner dans le soucis de respecter cette ordre cosmique par équité, car le mouvement qui s'opère tends vers l'harmonie même face au chaos ou au Mal qui tends à aller dans le sens inverse sans le savoir s'intègre aussi dans le processus.


Désolé ça a l'air complexe mais c'est là les limites de mon mental qui perçoit le phénomène de cet ordre, à ce stade c'est quelque chose d'autre que des mots qui prends le relais, et c'est incommunicable, c'est quelque chose à vivre et à comprendre par soi-même.


Dans cette même optique on comprends qu'on est pourvue "d'arme" pour se défendre mais que ces derniers se situent sur un autre terrain de comprehesion, et s'acquiert avec de l'investissement et de la Foi en la lumière qui transcende tous, mais c'est un autre sujet que nos anciens connaissaient trés trés bien il avait des termes précis pour cela. je peux pas en dire plus, c'est quelque chose que nous pouvons trouver par nous même, et je ne tiens pas à engager les hostilités avec certaines choses, d'ailleurs je pense que ceux sont des individus d'une certaine stature spirituelle qui peuvent informer de ces choses sans subir de contrepartie et assumer de telle responsabilité, et je suis très loin d'avoir atteint un tel stade.


Tout le monde sait qu'on ne combat pas la négativité avec la négativité, il faut utiliser autre chose et ce n'est pas de l'amour, c'est au-delà, et pas question que je partage mes secrets, à chacun de trouver les siennes !

Si combattre les ténèbres est de la négativité alors tu n'as rien compris ou bien tu es trop dans le doute pour estimer tes chances de gagner, ou bien les ténèbres t'ont déjà investie. Le Soleil est mon seul exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Mar 5 Juin 2012 - 9:08

RedStard a écrit:
Le pardon dans ma logique est avant tout l'acceptation du mal, si l'ennemi nous a atteint c'est que forcément très loin quelque part il fait partie de nous. Nous formons un tout cohérent et Dieu est celui qui maintient tout cela en equilibre, à l'instar d'une infinité d'assemblage d'engrenage de taille diverse emboiter les uns aux autres dont les mouvements s'inscrivent toujours vers l'harmonie. Diminuer dans nos sens divins, nous n'avons pas la capacité suffisante pour appréhender cela dans sa globalité, mais un initié sait que face à cette limite ce que nous nommons le bien et le mal n'existe pas lorsqu'on intègre tout cette ensemble dans sa compréhension. Donc il faut pardonner dans le soucis de respecter cette ordre cosmique par équité, car le mouvement qui s'opère tends vers l'harmonie même face au chaos ou au Mal qui tends à aller dans le sens inverse sans le savoir s'intègre aussi dans le processus.

Pardonner est un acte d'Amour, sans Amour, pas de Pardon. Le Pardon consiste avant tout à laisser l'Amour rayonner, en faisant s'envoler le voile de la rancoeur, de la haine ou de la colère. Je comprend que pour toi le Pardon se résume donc à "l'acceptation du mal", mais ce n'est donc pas du Pardon, mais de la simple acceptation, et il ne faut pas confondre ces deux notions, car le Pardon enlève le mal qui est en nous et qui pèse sur notre âme.

Chose amusante : Je t'avais fait remarqué que tu mettais un "e" majuscule au mot "égo", et ici, tu mets un "m" majuscule au mot "mal". C'est étrange tout de même, que ces notions pour toi soient presque "instinctivement" des absolus ! Peut-être qu'il y a quelque chose à creuser à ce sujet, et je dis ça sur un simple constat, n'y voit aucun jugement particulier...

RedStard a écrit:
Dans cette même optique on comprends qu'on est pourvue "d'arme" pour se défendre mais que ces derniers se situent sur un autre terrain de comprehesion, et s'acquiert avec de l'investissement et de la Foi en la lumière qui transcende tous, mais c'est un autre sujet que nos anciens connaissaient trés trés bien il avait des termes précis pour cela. je peux pas en dire plus, c'est quelque chose que nous pouvons trouver par nous même, et je ne tiens pas à engager les hostilités avec certaines choses, d'ailleurs je pense que ceux sont des individus d'une certaine stature spirituelle qui peuvent informer de ces choses sans subir de contrepartie et assumer de telle responsabilité, et je suis très loin d'avoir atteint un tel stade.

Ce que tu dis ici est un discours de disciple occultiste, et cela me permet de bien mieux comprendre tes interventions !

Mais ce qui est fondamentalement Bon est à transmettre sans aucune crainte ni retenue, si on agit pour le Bien de Tous, on ne craint absolument rien, bien au contraire. La "lumière" dont tu parles n'est donc pas la Lumière Divine, le Savoir Divin. Peut-être es-tu luciférien, ou autre ?

Selon moi, le Bon chemin est de retrouver son Soi Divin, laisser la Lumière rayonner en devenant un canal et en éliminant les voiles du mental qui l'empêchent de passer (la Lumière étant le Savoir Divin, qui comprend l'Amour, mais qui ne se résume pas à cela). Tout le monde le fait de temps en temps, quand la Lumière arrive à passer au travers des voiles Wink

RedStard a écrit:
Tout le monde sait qu'on ne combat pas la négativité avec la négativité, il faut utiliser autre chose et ce n'est pas de l'amour, c'est au-delà, et pas question que je partage mes secrets, à chacun de trouver les siennes !

Je crois personnellement que tu peux garder tes savoirs occultes pour toi, ça ne dérangera personne Wink

RedStard a écrit:
Si combattre les ténèbres est de la négativité alors tu n'as rien compris ou bien tu es trop dans le doute pour estimer tes chances de gagner, ou bien les ténèbres t'ont déjà investie. Le Soleil est mon seul exemple.

Il arrive un stade où on comprend que les seules ténèbres qui valent la peine d'être combattues, sont les nôtres, les voiles qui pèsent sur notre mental et qui cachent la Lumière dont je parlais plus haut, les démons intérieurs qui sont nos préjugés, nos croyances, nos peurs, nos ignorances du Divin, etc. Une fois qu'on a fait ce travail sur son âme, il n'y a plus besoin de "combattre" quoi ou qui que ce soit, il suffit juste d'être Soi-même, la Lumière qui passe à travers nous parle pour nous, et les sentiments négatifs disparaissent.

Il ne s'agit donc pas au final de les "combattre", surtout rien d'extérieur à soi : il s'agit de se purifier, de lâcher les poids qui retiennent l'âme prisonnière de la matérialité en l'alourdissant (le karma), et une méthode pour lâcher certains de ces poids est le Pardon fait avec Amour, on revient à ce qui a été dit juste au-dessus Wink
Revenir en haut Aller en bas
partisan

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 2383
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 45
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    Mar 5 Juin 2012 - 9:22

qu'es ce que le pardon ??????????

une chose très très personnel qui sait modelé tout au long de nos existences..........................................le pardon de chaqu'un varie en fonction de sa vie,une jeune femme prise dans une tournante n'aura surement pas le même pardon qu'une personne qui n'a pas été touché dans sa chaire


pourquoi vouloir définir un pardon universel,unique,a une seul vison,il y a 2 rives en connaitre qu'une est une erreur..................


La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi

nous ne connaîtrons réellement qu'une partie de la vérité celle qui nous sera utile a être et devenir NOUS



nous sommes tous différents et sa c'est magique,pourquoi toujours vouloir que tout le monde nous ressemble


je n'oubli pas que c'est en me regardant que vous verrez le mieux vos erreurs....................................................


soyez unique magique, n’écoutez pas ceux qui veulent vous convertir,soyez convertie a vous................................................
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet    

Revenir en haut Aller en bas
 

Aimez vos ennemis : Vos Avis et développement sur le sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent
» "Aimez vos ennemis !"
» Méditation Quotidienne : Aimez vos ennemis
» « AIMEZ VOS ENNEMIS » (Père James Manjackal )
» avis sujet rédac poésie lyrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-