Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 France in denial - The West's most frivolous election

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: France in denial - The West's most frivolous election   Ven 30 Mar 2012 - 9:14


La Une de The Economist est un pastiche d'un tableau de Manet, le déjeuner sur l'herbe. Photo : DR


L'élection présidentielle est-elle "frivole" ?

C'est le qualificatif employé par l'hebdomadaire libéral britannique The Economist dans un dossier sur les élections présidentielle française. Pour lui, la France est dans le déni de réalité.

"La France dans le déni. L’élection la plus frivole du monde occidental ˝. Sur fond d’un pastiche du Déjeuner sur l’herbe de Manet, avec François Hollande et Nicolas Sarkozy dans le rôe des bourgeois séducteurs de la femme nue (la France ?), l’hebdomadaire libéral britannique The Economist livre un point de vue acide sur "nos" élections présidentielle. Pour l’hebdomadaire, l'élection de François Hollande à la présidence pourrait avoir des "conséquences dramatiques". Que Nicolas Sarkozy ne se réjouisse pas trop : pour le journal sa réélection présenterait aussi des "risques".

"Ils pensent vraiment ce qu'ils disent ?"
L'éditorial du numéro à paraître vendredi 30 mars, juge qu'il y a "plus inquiétant encore que la mauvaise foi" de l'un ou l'autre des candidats: "la possibilité qu'ils pensent vraiment ce qu'ils disent" dans leurs programmes. A l'attentisme prêté aux deux candidats face à la situation économique de la France qu'il juge "particulièrement sombre", The Economist oppose "la rafale de réformes" conduites en Italie, en Espagne ou en Grèce. "Une France léthargique et non réformée pourrait bien se retrouver au centre de la prochaine crise de l'euro", met-il en garde.

Des "vérités dérangeantes ignorées"
"Il n'est pas inhabituel que des responsables politiques ignorent des vérités dérangeantes pendant les campagnes électorales mais il est inhabituel, ses derniers temps en Europe, qu'ils les ignorent aussi totalement que le font les hommes politiques français", assène le journal. "Et avec M. Hollande, qui, après tout, est encore le vainqueur le plus probable, cela pourrait avoir des conséquences dramatiques", assure-t-il. Si le "protégé" de François Mitterrand (en français dans le texte) était élu, il "pourrait s'apercevoir après quelques semaines, et pas des années, que les investisseurs fuient le marché obligataire" français, prévient The Economist. Quant au "nombre de gens aisés et de jeunes Français qui rejoignent la Grande-Bretagne (et son impôt sur le revenu à 45% maximum), il pourrait grimper rapidement", met-il encore en garde.

"Taxer 75% des revenus supérieurs à 1 millions d'euros ? Stupide"
Pour autant, The Economist n'épargne par le chef de l'Etat sortant. "Même si c'est Nicolas Sarkozy qui est réélu, les risques ne disparaîtront pas", poursuit son éditorial.
"Il n'ira pas jusqu'à proposer quelque chose d'aussi stupide que de taxer à 75% (les revenus supérieurs à un million d'euros, comme François Hollande, NDLR) mais il n'envisage ni les réformes radicales ni la réduction structurelle des dépenses publiques dont la France aurait besoin", déplore le journal.

Conclusion amère de The Economist: "Les pique-niqueurs sont sur le point d’être submergés par la dure réalité, quel que soit le Président." Bon appétit.


http://www.metrofrance.com/presidentielle-2012/l-election-presidentielle-est-elle-frivole/mlcD!P5hw9EOZyNmrI/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Ven 30 Mar 2012 - 9:31

L'avis de personnes participant à un magazine nommé "The Economist" ne peut être qu'alarmant, justificateur d'une crise qui n'est qu'une illusion ayant pour raison d'être l'emprise qu'elle exerce sur le peuple alors contraint de se plier sous son poids.

Je ne pense donc pas qu'une telle information vaille la peine d'être approfondie, je pense que nous avons mieux à faire que de nous soucier de ce que pensent les autres, et que nous devons plutôt nous empresser de forger notre propre opinion sur le monde en général Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Ven 30 Mar 2012 - 9:58

KiLVaiDeN a écrit:
L'avis de personnes participant à un magazine nommé "The Economist" ne peut être qu'alarmant, justificateur d'une crise qui n'est qu'une illusion ayant pour raison d'être l'emprise qu'elle exerce sur le peuple alors contraint de se plier sous son poids.

Je ne pense donc pas qu'une telle information vaille la peine d'être approfondie, je pense que nous avons mieux à faire que de nous soucier de ce que pensent les autres, et que nous devons plutôt nous empresser de forger notre propre opinion sur le monde en général Wink


Ah... C'est ton point de vue, en l’occurrence l'article The Economist ne parle pas tant de "la crise" mais de la campagne présidentielle, qu'il compare
à un pique-nique; l'humour britannique Wink

Voilà, c'était tout ce qu'il fallait retenir: on bouffe une campagne de merde, pourrie, sans aucun débat et dans le déni des vrais problèmes!
Une campagne costard et paillettes! Pour eux. Pour cette bande de frimeurs égo-istes .00023

Une de plus. Tous des clowns clown

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Ven 30 Mar 2012 - 10:10

Il me semble que c'est aussi, de manière subliminale, une façon indirecte de casser Hollande en faveur de Sarkozy, si on sait lire entre les lignes, c'est assez visible Wink Les intentions d'un tel article, sous prétexte ironique, sont assez claires à mes yeux, et elles ne sont pas d'éveiller les gens à la réalité, mais de les maintenir dans l'illusion dont je parle plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Ven 30 Mar 2012 - 10:21

KiLVaiDeN a écrit:
Il me semble que c'est aussi, de manière subliminale, une façon indirecte de casser Hollande en faveur de Sarkozy, si on sait lire entre les lignes, c'est assez visible Wink Les intentions d'un tel article, sous prétexte ironique, sont assez claires à mes yeux, et elles ne sont pas d'éveiller les gens à la réalité, mais de les maintenir dans l'illusion dont je parle plus haut.


Sarkozy est présent sur la photo, entrain de "déjeuner dans l'herbe" c'est plus que subliminal, c'est carrément visible Very Happy

Il est même au premier plan. Tu vois que ce que tu veux voir.

Par contre il faut allumer François Groland car sa taxe à 75% il ne la mettra jamais en place! Impossible. Débile. Tous des menteurs.

Y'a que les neuneus anti-foot et qui ne comprennent rien sur comment un footballeur perçoit ses millions pour beugler dans son sens.

Tant que les gens n'auront pas compris qu'il faut faire table rase de TOUT on ne sortira jamais de ce "système" qui se tort le cou

pour se mordre la queue...



Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Dim 1 Avr 2012 - 11:27

Il y a une phrase en particulier qui a retenu mon attention :

Citation :
L'éditorial du numéro à paraître vendredi 30 mars, juge qu'il y a "plus inquiétant encore que la mauvaise foi" de l'un ou l'autre des candidats: "la possibilité qu'ils pensent vraiment ce qu'ils disent" dans leurs programmes.

La réponse est évidente, malgré toutes les promesses électoralistes qu'il peuvent faire, ils ne les tiendront pas.

Je reste persuadé qu'à l'issue des élections législatives qui suivront les présidentielles le gouvernement (de gauche comme de droite) mettra en place une politique d'austérité comme en Espagne, en Italie ou en Grèce. Mais il faut voir que cette austérité ne touche pas tout le monde mais exclusivement le peuple.


Les footballers qui n'ont rien dans le crâne mais touchent des fortune pour savoir taper dans un ballon pourront continuer leur petite vie tranquille pendant que le supporter qui n'a rien à se mettre dans son assiette s'extasiera devant leur jeu.

Hollande ne taxera pas à 75% les revenus supérieurs à 1 million d'Euro, non parce que ça embête les footeux mais parce que la Commission européenne n'en veut pas.

En plus les britanniques peuvent bien se marrer de voir la zone Euro se dépatouiller dans la crise financière, il n'y sont pas eux en zone Euro.

D'ailleurs cette crise n'est pas une crise de l'Euro, mais une crise de la dette.
Et pourquoi il y a crise de la dette ? Parce que les Etats empruntent aux banques avec intérêt plutôt que de créer eux-même leur monnaie.
Vous entendez beaucoup de candidats en parler ?

Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Dim 1 Avr 2012 - 12:06

Je vois que les Angliches nous préparent mentalement à une vague d'austérité dont ils seront les premiers bénéficiaires puisque leur PIB dépend de leurs sociétés d'investissement qui inondent l'europe et le monde de leur magouilles et de leur produits toxiques.


Revenir en haut Aller en bas
marlisous

avatar

Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2011
Localisation : Metz Lorraine

MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Dim 1 Avr 2012 - 12:20

Eh oui, il n'y qu'à l'étranger que le constat est fait, plus de démocratie en France!
Le pouvoir actuel verrouille l'information et refuse le débat politique avec les autres candidats et il faut que les Français continuent leur lobotomie par TF1.
D'ailleurs Nicolas Dupont-Aignan convoque les autres candidats et provoque le 4ème pouvoir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Dim 1 Avr 2012 - 13:04

Mephusteg a écrit:

D'ailleurs cette crise n'est pas une crise de l'Euro, mais une crise de la dette.
Et pourquoi il y a crise de la dette ? Parce que les Etats empruntent aux banques avec intérêt plutôt que de créer eux-même leur monnaie.
Vous entendez beaucoup de candidats en parler ?

Mélanchon, Marine Lepen lol!





N.B: dette publique = 1500 milliards d'euros
dette entreprises commerciales françaises = 7000 milliards d'euros


Ce sont vraiment des As dans la finance affraid



Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   Dim 1 Avr 2012 - 13:17

Dans la finance ils sont surtout les champions de l'enfumage, ils prétendent notre endettement afin de nous obliger à payer les sommes qu'ils ont décidé de faire rentrer dans leurs caisses, sans protestation de notre part.

Et tout cet argent servira à nous parquer dans des ghettos et à nous faire devenir de véritables esclaves consentants et heureux de l'être.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France in denial - The West's most frivolous election   

Revenir en haut Aller en bas
 

France in denial - The West's most frivolous election

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Message de l'AGL : Election du recteur
» Question a propos de l'election d'un Pape .
» Election des délégués qui tourne à la mascarade
» (2006) UFOs 50 Years of Denial
» Episode 26 : Taps au Far West

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-