Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'été espagnol promet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claude.c31

avatar

Masculin Messages : 1162
Date d'inscription : 25/11/2010
Localisation : ici et là

MessageSujet: L'été espagnol promet...    Lun 11 Juin 2012 - 20:43



L'été espagnol promet...





Comme annoncé, les interventions massives de la BCE, de décembre 2011 et février 2012,
ont essentiellement permis de gagner du temps. Elles ont du même coup fragilisé la qualité de ses actifs !
Suite aux deux plans d'injections monétaires de Mario Draghi dans le circuit bancaire européen,
la Bundesbank (banque centrale allemande) a contre-attaqué
en rendant impossible de nouvelles mesures de ce genre.
Un initié de Francfort a confié que les banquiers centraux allemands étaient paniqués
à la lecture du bilan de la BCE. Les Allemands encourent de très lourdes pertes si jamais l'euro
venait à éclater et s'opposent donc à la poursuite de cette politique afin de se protéger.

Finalement, de l'avis des économistes fabiens pro-mondialistes,
la décision des banquiers centraux européens (sous la présidence de Mario Draghi,
ancien employé de Goldman Sachs) d'injecter MILLE MILLIARDS d'euros dans le circuit bancaire,
a assuré le sauvetage des banques de l'Ouest. Quelques-unes sont cependant dans de sales draps,
mais la chute de la Grèce n'est plus un risque systémique pour les banques européennes.
Désormais, la Grèce peut techniquement faire faillite et sortir de la zone euro sans provoquer un désastre.



En attendant, les conditions de remboursement imposées à la Grèce
par ses créanciers sont absolument INTENABLES. Les politiques meurtrières d'austérité
rappellent celles que les vainqueurs imposent aux vaincus à la fin d'une guerre.
Aujourd'hui cette politique décidée par les instances supranationales prend la forme d'une politique
de TRIAGE SOCIAL. Depuis quelques semaines, on voit même apparaître en Grèce
les premiers camps de détention destinés à parquer les gens errants !

Logiquement, ce type de politique mène soit à une dictature, soit à une révolution,
à moins que l'Etat ne se réapproprie le droit de battre une nouvelle monnaie, créée sans dette.
Mais, de cette solution de bons sens, celle du seul Prix Nobel français d'économie, Maurice Allais,
l'idée même semble avoir disparu : nulle voix autorisée ne l'évoque.


Et les choses ne semblent pas s'arranger puisque les agences de notation
s'en prennent ouvertement à l'Espagne. GRECE + ESPAGNE, cela devient du « lourd ».




L'Espagne est la quatrième économie de la zone euro, dont elle représente 12% du PIB total,
contre seulement 6% pour l'Irlande, le Portugal et la Grèce réunis.
Les plans de sauvetage de ces trois pays ont coûté respectivement 85 milliards,
78 milliards et 292 milliards d'euros... ce qui laisse augurer d'un coût encore plus élevé pour Madrid.

Madrid milite pour que le fonds de secours européen, le futur MES, soit autorisé
à recapitaliser directement les banques espagnoles : cette aide ponctuelle serait ainsi bien éloignée
d'un plan de sauvetage, qui place lui le pays sous tutelle d'institutions internationales.
Comme par hasard, le MES entrera en fonction en JUILLET 2012... au bon moment.

Pour aller dans le sens de cette solution, on apprend que l'Espagne est même prête
à céder plus de sa "souveraineté, particulièrement dans le domaine budgétaire",
a indiqué le chef du gouvernement Mariano Rajoy, plaidant pour une
"autorité budgétaire européenne" qui mènerait "un contrôle centralisé des finances".

TOUT SE MET EN PLACE...

Nous verrons que les politiciens espagnols, comme les autres,
ont permis ce qui arrive aujourd'hui et nous arrivons à l'heure des grandes REFORMES.

Pas de grandes reformes... sans chute des banques... et des États




S'agissant de l'Espagne et de ses banques, on nous assomme avec des chiffres incroyables :
les analystes chiffrent entre 60 et 200 milliards d'euros les besoins de l'Espagne pour redresser ses banques.
En réalité, les chiffres dont on parlera bientôt seront ceux issus du résultat de l'examen
actuellement mené par les agences externes et dites objectives, et aussi du FMI, que nous aurons bientôt.

Le FMI rendra son rapport le 11 juin. Environ une semaine plus tard les cabinets de consultants
Roland Berger et Oliver Wyman dévoileront leur propre audit. Tout cela avant les élections du 17 juin.
Attendez-vous donc, pour l'Espagne, à une avalanche de résultats dans la seconde quinzaine de juin.
Même les cabinets étrangers participeront à cette saga de résultats. Citons quatre cabinets :
Deloitte, KPMG, PwC et Ernst&Young. Ils peaufinent les besoins du secteur bancaire espagnol,
affaibli par son exposition au secteur immobilier...

Là, en Espagne, comme aux Etats-Unis, les grosses têtes ignoraient que toutes les grosses bulles
finissent par IMPLOSER... Voilà l'utilité des grandes réunions des grosses têtes
destinées à "anticiper"... Et après cela, on veut faire croire que ces crises suivent le cours du hasard.

SOURCE: http://fr.sott.net/articles/show/8326-L-ete-espagnol-promet-




Revenir en haut Aller en bas
Lordfanoo

avatar

Masculin Vierge Coq
Messages : 1275
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 36
Localisation : très loin, au fond à gauche

MessageSujet: Re: L'été espagnol promet...    Lun 11 Juin 2012 - 20:55

à propos de l'aide imminente pour les pourritures de banquiers espagnoles, soit 100 milliards d'euros allouer par l'europe, cela reviendrait à 305 euros de la poche de chaque français....

comme "l’Europe" a déjà débourser 500 milliards d'euros pour les banques européennes, cela porterait à 1830 euros d'endettement supplémentaire pour chaque français....

pour le commun des mortels, cela fait déjà une sacrée somme.

à méditer...
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5981
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: L'été espagnol promet...    Mar 12 Juin 2012 - 9:02

Pour l'instant les politiques Européens n’arrivent pas a comprendre que la Grèce est insolvable.
Ce n'est pas seulement une question de déficit public mais de mentalité en grece.
La fraude et corruptions sont un sport national dans la totalité de tous les citoyens, politiciens, élite inclut.
*LEs armateur Grecque c'est par millaird qu'ils détournent l'argent... Parfois on en parle dans les medias, mais aucune mesure n'est prise.
C'est un sport national qui mene a la ruine. LA grece va devenir un village de vacance
LEs gouvernement actuel a du menacer les grecque, que s'ils ne payaient pas leur impot, il serait prélevé sur leur compte bancaire...
C'est un grave dysfonctionnement de l'etat

Meme en Russie, Il y a des manifestation pour dénoncer la corruption de l'etat !!!! Et pourtant il risque bcp ceux qui manifestent en russie. En grece ZERO prise de consceince

De plus C'est le système bancaire qui maintient artificellement la grece dans l'euro
il suffit juste que l’on s’interroge sur les destinataires de ces fonds d’argent prêtés par les instances internationales, pour se rendre compte que ce n’étaient pas les citoyens grecs qui en ont bénéficié mais les banques grecques et des créanciers qui attendaient le paiement des taux d’intérêt
http://www.atlantico.fr/decryptage/grecs-sont-vraiment-responsables-difficultes-nicolas-pitsos-374822.html?page=0,1

A moins de sortir la planche a billet de manière inconsidérée, la grece va arriver au clash

LE choix politique sera soit de maintenir la grece dans la zone euro, soit de la sortir. What a Face
Autre solution ! au lieu d'investir l'argent dans le remboursement des dettes, l'investir dans la relance de l'econnomie
Le choix des politiques déterminera un type d'avenir

en fait "il" commence a envisager que la grece va sortir de l'euro ! pourquoi ? parce que pour que la grece puisse résister dans l'euro, il faut débourser 350 milliards
sinon la grece fa rentrer en cessation de paiement début juillet
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120611.AFP8988/grece-d-day-ou-quand-la-drachme-reverrait-le-jour.html

Quand je pense qu'une simple regle comptable permettait de le savoir depuis le début lol
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5981
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: L'été espagnol promet...    Mar 12 Juin 2012 - 11:31

trop fou il comence a en parler enfin de la corruption

"Le directeur de la brigade grecque des contrôles fiscaux a donné son estimation de l'évasion fiscale dans son pays. "L'évasion fiscale en Grèce atteint 12 % à 15 % du produit intérieur brut, ce sont 40 à 45 milliards d'euros par an" en moins dans les caisses de l'Etat, a détaillé Nikos Lekkas au quotidien allemand Die Welt. "Si nous pouvions en récupérer ne serait-ce que la moitié, le problème de la Grèce serait résolu", a-t-il indiqué"

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/06/08/grece-le-1er-controleur-fiscal-d-accord-avec-lagarde-sur-le-paiement-des-impots_1714998_3214.html

Ce qu'il oublie de dire c'est que les politique, a cause de la corruption vivent 5 fois au dessus de la moyenne normal.
pour arrêter la corruption, il faut que les politique commencent par eux meme a y renoncer...

En Espagne le problème n'est pas le même, c'est Economie qui est fragile, et il font des erreur d'economie de marché comme la construction tout azimut de logement
En italie il cumule le problème de la corruption/mafia et de l’économie. Cependant si ils font des reforme en italie ca va marcher. il y a bcp de richesse en italie. malgré que la mafia soit partout, ca n'atteint pas la fraude en grece

mais bon pour redresser les économie des autres, c'est la France et l’Allemagne qui paye Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'été espagnol promet...    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'été espagnol promet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peintures rupestres: Art du Levant espagnol.
» NOUVEAU : Napoléon, le faux pas espagnol
» espagnol 2009
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux
» Dictionnaire en ligne français/anglais/espagnol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-