Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La France vers un difficile retour de ses finances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: La France vers un difficile retour de ses finances   Lun 2 Juil 2012 - 23:10

courrier reçu de google pour mon blog, Equilibre de vie .

google m'envoie souvent des messages :

La Cour des comptes a réalisé comme chaque année un audit de la situation et des perspectives des finances publiques. Le rapport publié cette année, très attendu dans le contexte d'une alternance politique survenue le 6 mai, "inclut des développements spécifiques pour répondre à la demande du Premier ministre du 18 mai 2012 d’évaluer les risques pesant sur le respect des objectifs pour 2012 et de mesurer les enjeux du redressement pour les années suivantes", explique la Cour.

La France s'est engagée sur une trajectoire de retour à l’équilibre de ses comptes publics à l'horizon 2016 ou 2017. Or "depuis plusieurs décennies, la France est loin d'avoir été exemplaire dans la gestion de ses finances publiques. Sa crédibilité en est affectée", relève sévèrement la Cour des comptes.

Pour l’année 2012, l’audit détaillé mené par la Cour à la demande du gouvernement montre que le respect de l’objectif de déficit public fixé à 4,4 % exige sans tarder des mesures correctrices, afin de compenser le risque de manque à gagner sur les recettes que la Cour évalue à ce stade dans une fourchette de 6 à 10 milliards d'euros.

L’effort à fournir en 2013 pour atteindre l'objectif de déficit de 3% sera beaucoup plus important : dans l’hypothèse d’une croissance de 1 %, la Cour l’évalue à 33 milliards de mesures nouvelles, qui devront être partagées entre économies sur les dépenses et recettes nouvelles. Ces économies ne pourront être réalisées que "si toutes les administrations publiques y contribuent, l’Etat mais aussi la sécurité sociale et les collectivités territoriales, dans le cadre d’une nouvelle gouvernance d’ensemble". Les décisions qui devront être prises appellent "une évolution en profondeur des modalités de l’action publique, afin de clarifier les responsabilités et de remettre en cause les trop nombreuses dépenses publiques inefficaces".


La Cour recommande que les économies sur les dépenses porte en priorité sur la remise en cause des niches fiscales et sociales et ajoute qu'"il pourrait aussi être envisagé d’augmenter le taux d’impôts à assiette large, par exemple la CSG ou la TVA, de préférence de façon temporaire".

En outre, la perte de deux contentieux fiscaux aura des conséquences importantes, au-delà de 2012, sur les exercices 2013 et 2014, de l’ordre de 7 à 8 milliards d’euros. "Leurs conséquences, pourtant prévisibles, n’ont été que très partiellement prises en compte dans le budget 2012 et dans le programme de stabilité" regrette la Cour.
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mar 3 Juil 2012 - 19:25

Un journaliste ce matin en commentant la cours des comptes, "Chaque année, aucun gouvernement n'a tenu compte de ses recommandations", faisons des économie supprimons la cours de comptes
Il était vraiment énervé fouuu

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mar 3 Juil 2012 - 20:30

Tu écoutes aussi RMC Evol ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mar 3 Juil 2012 - 20:33

evol a écrit:
Un journaliste ce matin en commentant la cours des comptes, "Chaque année, aucun gouvernement n'a tenu compte de ses recommandations", faisons des économie supprimons la cours de comptes
Il était vraiment énervé fouuu



.00001.

Elle est bonne celle là !
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 10:22

bonjour, vous me fâîtes rire avec vos radios !
Car on ne vous parles pas de la loi debré qui a permit de payer les retraites des gens qui finissent un mandat,
qu'ils soient de nimporte quel bord , ils touchent une retraite dessus sans avoir 60 ans.
Personne n'a rien dit contre cette loi ! ils sont tous contents ****

en plus certains en cumulent plusieurs sans avoir 60 ans .
celle de 60 ans est revoté, mais qu'une partie , seulement juste pour celle de base, l'autre avec nos points reste en suspent , les caisses complémentaires avec les syndicats n'ont encore rien fait.
Ou est l'égalité, ça représenterai une économie , certaine !
d'avoir la retraite tous à la même échéance, donc 60 ans pour tout ceux qui ont travaillés trés jeune , pas les autres .

Pour la sécu , elle ne serai pas en déficit si toutes les taxtes qui lui sont promises ou dues, lui seraient versées.
j'en appelle aussi aux gens qui cotisent à une mutuelle d'arrêter de le faire pour un temps, beaucoup de médicaments ne sont plus remboursés.
il y a que la pression sur les assurances mutuelles qui peuvent nous aider !
Comme si que c'est du confort , Ho la la !
D'avoir des émoroines , c'est du confort , le daflon n'est plus remboursé !
il sert aussi pour la circulation veineuse , faîtes le compte de tout ce qui n'est plus remboursé , et si tu ne prend plus ces médicaments, tu te retrouves à l'hopital avec une phébite, ça leur coûtera plus cher à la sécu .
et ce n'est pas une question d'âge , ce genre de trouble veineux, les mamans le savent bien !
car, ça va continuer , si on ne dit rien, tout va être du confort !
douce jounnée , il fait déjà trés chaud ! sunny

Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 12:46

Jamais aucun gouvernement n'a effectivement tenu compte de l'avis de la cour des comptes, vous avez raison supprimons-la.

Elle sert de tremplin aux Normaliens entre-autre en vue d'accéder à un poste plus prestigieux de la république.

De surcroit tous ces fichus hauts fonctionnaires nous coûtent la peau des fesses !



Tu as raison Laly supprimons aussi les retraites dorées à tous nos anciens dirigeants.

Qu'ils aient été députés, sénateurs, ministres, présidents...

Ras-le-bol de nous sacrifier pour des gens qui ne le méritent pas.

Et nos retraites ?

On doit travailler plus longtemps parce-que soi-disant en 2050 les retraités ne pourront bénéficiés de l'indemnité retraite.

Nous savons tous ou presque tous que c'est du bidon. Les travailleurs d'aujourd'hui cotisent pour les retraités qui sont à la retraite en ce moment même.


Par contre que l'état arrête de piocher dans les caisses vieillesse du Privé pour payer les planqués de la fonction publique (les fonctionnaires)

Ainsi nous les ouvriers, les employés nous n'aurons plus à travailler jusqu'à nos 90 ans pour avoir droit à la retraite.




Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 14:36

Sauf que le principe de repousser le pb au générations suivantes est arrivé a l'extreme limite (voir grece, espagne et italie)
LEs états ne peuvent plus vivre au dessus de leur moyens
Même la Chine a demandé au USA d'honorer leur dette

Ce système ne marche plus
mais les bonne nouvelle c'est que les état vont devoir faire de la gestion et qu'il n'y a plus de crise financiere

Sinon l'espagne se redresse, 100 000 mille chômeur de moins pour al période estivale
Allez en Espagne et en grece pour les vacances, vous serez surpris
Ils sont hyper content de voir des Français
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 16:27

evol a écrit:
Sauf que le principe de repousser le pb au générations suivantes est arrivé a l'extreme limite (voir grece, espagne et italie)
LEs états ne peuvent plus vivre au dessus de leur moyens
Même la Chine a demandé au USA d'honorer leur dette

Ce système ne marche plus
mais les bonne nouvelle c'est que les état vont devoir faire de la gestion et qu'il n'y a plus de crise financiere

Sinon l'espagne se redresse, 100 000 mille chômeur de moins pour al période estivale
Allez en Espagne et en grece pour les vacances, vous serez surpris
Ils sont hyper content de voir des Français

Dans les année 60 début 70 , on ne connaissait pas " Pôle emploi ",

maintenant , ça paraît naturel, le chômage , comme inévitable !
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 16:43

S'il fallait faire la liste de toutes les anormalités ou inepties ! Shocked
En gros, ce que pense quelqu'un dans un pays, he bien, dans un autre pays, ils pensent l'inverse Shocked
En réalité chacun vie dans sa bulle ! Very Happy

Il y a des pays dont on parle jamais !
Pourquoi ? Shocked

Au fait ça se passe comment en norvege ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 17:22

evol a écrit:
S'il fallait faire la liste de toutes les anormalités ou inepties ! Shocked
En gros, ce que pense quelqu'un dans un pays, he bien, dans un autre pays, ils pensent l'inverse Shocked
En réalité chacun vie dans sa bulle ! Very Happy

Il y a des pays dont on parle jamais !
Pourquoi ? Shocked

Au fait ça se passe comment en norvege ? Very Happy
c'est ce que me dit mon fils , je le comprend, lui , il met des annonces comme employeur mais , il du mal à trouver du personnel qualifié !
mais n'empêche qu'il y a des abuts ,
comme celui-ci , il y a quelque temps , mais tout de même :

Un livre du député René Dosière revient sur le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée et son coût extravagant.

René Dosière a un combat : le député apparenté socialiste de l’Aisne s’est spécialisé dans la surveillance du train de vie de l’État.

Depuis plusieurs années, il pose sans relâche des questions à la présidence de la République et au gouvernement, exigeant exemplarité et transparence du sommet de l’État.

Dans le livre L’argent de l’État, qu’il vient de publier au Seuil, le député épingle notamment le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée, qui s’est tenu à Paris le 13 juillet 2008, pour un coût exorbitant.

Pour cet événement que Nicolas Sarkozy souhaitait mémorable,

le Grand Palais, proche de l’Élysée, a été choisi. Un bâtiment qui nécessite de multiples aménagements pour pouvoir accueillir les chefs d'État et de gouvernement.

Un an plus tard, un rapport de la Cour des comptes tire un bilan sans concession de ce sommet, dont elle souligne "l’impact très négatif sur les finances publiques".

"Cette conférence internationale d'une durée de trois heures restera dans l'histoire comme la plus chère : 58 000 € la minute", note le député.

En cause, notamment, les délais très courts d'organisation, qui ont empêché de lancer des appels d’offres en bonne et due forme.

Les modalités de la conférence ont en effet été fixées quelques jours seulement avant l'échéance.

L'entreprise choisie pour aménager le Grand Palais a dû mobiliser 500 personnes jour et nuit pendant plusieurs jours.

Objectif : aménager dans cet immense bâtiment vide une salle pour la déclaration finale, d'autres pour les entretiens bilatéraux, un centre de presse pour les 1 900 journalistes accrédités, 32 cabines pour les interprètes, un bureau pour Nicolas Sarkozy équipé d'une douche ultramoderne, mais aussi poser un faux plancher pour cacher les conduites et installer la climatisation.

La climatisation a coûté à elle toute seule plus de 650 000 €.

Quant à la douche, elle n'a pas servi, et a été démontée après le sommet comme tous les autres équipements.

Le soir, un dîner est organisé au Petit Palais (situé en face du Grand Palais) où sont conviées 200 personnes.

Le site est loué pour l'occasion à la ville de Paris.

René Dosière souligne que le coût du dîner au sens strict s’élève à 310 € par personne mais qu'il monte à 5 362 € si l'on prend en compte l'aménagement du palais, notamment l'ajout d'un jardin,

et même à plus de 7 000 €

si l'on incorpore le prix de location du site (340 000 €).

Il raconte que la responsabilité de signer la facture est revenue au comptable du ministère des Affaires étrangères.

Celui-ci, horrifié par les montants, refusait de signer,

de peur d'en être tenu pour responsable.

Le ministre du Budget, Éric Woerth, a donc dû recourir à une réquisition pour régler l'entreprise, des mois après la fin de ce sommet éclair.



L'argent de l'État, de René Dosière, Seuil, 287 pages.



Et c'est nous , qui sommes obligés de se serrer la ceinture ,

de qui se moque -t-on d'après vous ?

Pour la norvège, je ne sais pas, on nous tient les oreilles avec la grèce ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 17:28

laly a écrit:
evol a écrit:
Sauf que le principe de repousser le pb au générations suivantes est arrivé a l'extreme limite (voir grece, espagne et italie)
LEs états ne peuvent plus vivre au dessus de leur moyens
Même la Chine a demandé au USA d'honorer leur dette

Ce système ne marche plus
mais les bonne nouvelle c'est que les état vont devoir faire de la gestion et qu'il n'y a plus de crise financiere


Dans les année 60 début 70 , on ne connaissait pas " Pôle emploi ",





Citation Evol:

-le principe de repousser le pb au générations suivantes est arrivé a l'extreme limite

Ce que tu dis là Evol c'est une leçon que l'on essaie de nous enfoncer dans le crâne comme une vérité. ça marche très bien sur toi.




-Je suis d'accord avec toi Laly.

En 60, 70 et même auparavant tout le monde pouvait travailler

mais dès que l'immigration de masse a été mise en place ça nous a pourri la vie.

Les patrons s'en donne à coeur joie, ils suppriment tous nos avantages sociaux,

tous nos droits de travailleurs chèrement obtenus par nos ainés.

Pour un poste dans n'importe quelle entreprise, des centaines de candidats se pressent à la porte.

Aujourd'hui un patron te mène comme il l'entend et te dis :

-Si ça ne te conviens pas... Envoies ta démission ! Des dizaines de salariés attendent leur tour !




Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5612
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 17:42

laly a écrit:
evol a écrit:
S'il fallait faire la liste de toutes les anormalités ou inepties ! Shocked
En gros, ce que pense quelqu'un dans un pays, he bien, dans un autre pays, ils pensent l'inverse Shocked
En réalité chacun vie dans sa bulle ! Very Happy

Il y a des pays dont on parle jamais !
Pourquoi ? Shocked

Au fait ça se passe comment en norvege ? Very Happy
c'est ce que me dit mon fils , je le comprend, lui , il met des annonces comme employeur mais , il du mal à trouver du personnel qualifié !
mais n'empêche qu'il y a des abuts ,
comme celui-ci , il y a quelque temps , mais tout de même :

Un livre du député René Dosière revient sur le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée et son coût extravagant.

René Dosière a un combat : le député apparenté socialiste de l’Aisne s’est spécialisé dans la surveillance du train de vie de l’État.

Depuis plusieurs années, il pose sans relâche des questions à la présidence de la République et au gouvernement, exigeant exemplarité et transparence du sommet de l’État.

Dans le livre L’argent de l’État, qu’il vient de publier au Seuil, le député épingle notamment le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée, qui s’est tenu à Paris le 13 juillet 2008, pour un coût exorbitant.

Pour cet événement que Nicolas Sarkozy souhaitait mémorable,

le Grand Palais, proche de l’Élysée, a été choisi. Un bâtiment qui nécessite de multiples aménagements pour pouvoir accueillir les chefs d'État et de gouvernement.

Un an plus tard, un rapport de la Cour des comptes tire un bilan sans concession de ce sommet, dont elle souligne "l’impact très négatif sur les finances publiques".

"Cette conférence internationale d'une durée de trois heures restera dans l'histoire comme la plus chère : 58 000 € la minute", note le député.

En cause, notamment, les délais très courts d'organisation, qui ont empêché de lancer des appels d’offres en bonne et due forme.

Les modalités de la conférence ont en effet été fixées quelques jours seulement avant l'échéance.

L'entreprise choisie pour aménager le Grand Palais a dû mobiliser 500 personnes jour et nuit pendant plusieurs jours.

Objectif : aménager dans cet immense bâtiment vide une salle pour la déclaration finale, d'autres pour les entretiens bilatéraux, un centre de presse pour les 1 900 journalistes accrédités, 32 cabines pour les interprètes, un bureau pour Nicolas Sarkozy équipé d'une douche ultramoderne, mais aussi poser un faux plancher pour cacher les conduites et installer la climatisation.

La climatisation a coûté à elle toute seule plus de 650 000 €.

Quant à la douche, elle n'a pas servi, et a été démontée après le sommet comme tous les autres équipements.

Le soir, un dîner est organisé au Petit Palais (situé en face du Grand Palais) où sont conviées 200 personnes.

Le site est loué pour l'occasion à la ville de Paris.

René Dosière souligne que le coût du dîner au sens strict s’élève à 310 € par personne mais qu'il monte à 5 362 € si l'on prend en compte l'aménagement du palais, notamment l'ajout d'un jardin,

et même à plus de 7 000 €

si l'on incorpore le prix de location du site (340 000 €).

Il raconte que la responsabilité de signer la facture est revenue au comptable du ministère des Affaires étrangères.

Celui-ci, horrifié par les montants, refusait de signer,

de peur d'en être tenu pour responsable.

Le ministre du Budget, Éric Woerth, a donc dû recourir à une réquisition pour régler l'entreprise, des mois après la fin de ce sommet éclair.



L'argent de l'État, de René Dosière, Seuil, 287 pages.



Et c'est nous , qui sommes obligés de se serrer la ceinture ,

de qui se moque -t-on d'après vous ?

Pour la norvège, je ne sais pas, on nous tient les oreilles avec la grèce ! geek

ALors pourquoi la norvege on en parle JAMAIS
Ils vont bien ou pas ?
Oublions car c'est pas un sujet d'actualité Rolling Eyes
Tu sais ou l'on trouve la notion d'apprentit ? en allemagne Very Happy
En france on cherche des gens ideal pour un poste Suspect
Sortez de France SVP

Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 18:17

evol a écrit:
laly a écrit:
evol a écrit:
S'il fallait faire la liste de toutes les anormalités ou inepties ! Shocked
En gros, ce que pense quelqu'un dans un pays, he bien, dans un autre pays, ils pensent l'inverse Shocked
En réalité chacun vie dans sa bulle ! Very Happy

Il y a des pays dont on parle jamais !
Pourquoi ? Shocked

Au fait ça se passe comment en norvege ? Very Happy
c'est ce que me dit mon fils , je le comprend, lui , il met des annonces comme employeur mais , il du mal à trouver du personnel qualifié !
mais n'empêche qu'il y a des abuts ,
comme celui-ci , il y a quelque temps , mais tout de même :

Un livre du député René Dosière revient sur le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée et son coût extravagant.

René Dosière a un combat : le député apparenté socialiste de l’Aisne s’est spécialisé dans la surveillance du train de vie de l’État.

Depuis plusieurs années, il pose sans relâche des questions à la présidence de la République et au gouvernement, exigeant exemplarité et transparence du sommet de l’État.

Dans le livre L’argent de l’État, qu’il vient de publier au Seuil, le député épingle notamment le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée, qui s’est tenu à Paris le 13 juillet 2008, pour un coût exorbitant.

Pour cet événement que Nicolas Sarkozy souhaitait mémorable,

le Grand Palais, proche de l’Élysée, a été choisi. Un bâtiment qui nécessite de multiples aménagements pour pouvoir accueillir les chefs d'État et de gouvernement.

Un an plus tard, un rapport de la Cour des comptes tire un bilan sans concession de ce sommet, dont elle souligne "l’impact très négatif sur les finances publiques".

"Cette conférence internationale d'une durée de trois heures restera dans l'histoire comme la plus chère : 58 000 € la minute", note le député.

En cause, notamment, les délais très courts d'organisation, qui ont empêché de lancer des appels d’offres en bonne et due forme.

Les modalités de la conférence ont en effet été fixées quelques jours seulement avant l'échéance.

L'entreprise choisie pour aménager le Grand Palais a dû mobiliser 500 personnes jour et nuit pendant plusieurs jours.

Objectif : aménager dans cet immense bâtiment vide une salle pour la déclaration finale, d'autres pour les entretiens bilatéraux, un centre de presse pour les 1 900 journalistes accrédités, 32 cabines pour les interprètes, un bureau pour Nicolas Sarkozy équipé d'une douche ultramoderne, mais aussi poser un faux plancher pour cacher les conduites et installer la climatisation.

La climatisation a coûté à elle toute seule plus de 650 000 €.

Quant à la douche, elle n'a pas servi, et a été démontée après le sommet comme tous les autres équipements.

Le soir, un dîner est organisé au Petit Palais (situé en face du Grand Palais) où sont conviées 200 personnes.

Le site est loué pour l'occasion à la ville de Paris.

René Dosière souligne que le coût du dîner au sens strict s’élève à 310 € par personne mais qu'il monte à 5 362 € si l'on prend en compte l'aménagement du palais, notamment l'ajout d'un jardin,

et même à plus de 7 000 €

si l'on incorpore le prix de location du site (340 000 €).

Il raconte que la responsabilité de signer la facture est revenue au comptable du ministère des Affaires étrangères.

Celui-ci, horrifié par les montants, refusait de signer,

de peur d'en être tenu pour responsable.

Le ministre du Budget, Éric Woerth, a donc dû recourir à une réquisition pour régler l'entreprise, des mois après la fin de ce sommet éclair.



L'argent de l'État, de René Dosière, Seuil, 287 pages.



Et c'est nous , qui sommes obligés de se serrer la ceinture ,

de qui se moque -t-on d'après vous ?

Pour la norvège, je ne sais pas, on nous tient les oreilles avec la grèce ! geek

ALors pourquoi la norvege on en parle JAMAIS
Ils vont bien ou pas ?
Oublions car c'est pas un sujet d'actualité Rolling Eyes
Tu sais ou l'on trouve la notion d'apprentit ? en allemagne Very Happy
En france on cherche des gens ideal pour un poste Suspect
Sortez de France SVP

des jeunes qui veullent passés par l'apprentissage , tu en connaît ?
les profs veulent garder les gosses au collège,
moi, même comme tu dis bisousnours ou dans ma bulle, j'ai dit non au prof !
Les miens sont tous été apprendis , et il ont du travail, l'aîné a un carnet de commande bien garni , avec 2 ans d'avance !
une belle maison avec sa piscne .
mais pour en arrivée là, ils ne sait pas tourner les pouces , ils en a bavé !
demande à un jeune de faire de l'alternance , cours et travail , tu n'en trouveras pas beaucoup !
on les élève dans du coton, et après on se plaint qu'ils sont mal élevés ces gosses.
j'ai dit à mes enfants , on se fait soi même, ils ont retenus la leçon.
et puis dans le topic, je parle de la France , faut d'abord montrer ce que l'on sait faire chez nous , avant de voir la Norvège.
Se faire respecter , avec l'autre président , on riait sur nous !
bonne soirée revoir
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Mer 4 Juil 2012 - 18:34

laly a écrit:

Dans les année 60 début 70 , on ne connaissait pas " Pôle emploi ",

maintenant , ça paraît naturel, le chômage , comme inévitable !

Jolie cette vidéo !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Jeu 5 Juil 2012 - 19:15

bien excellent la vidéo

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3356
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Jeu 5 Juil 2012 - 19:35

euh juste pour dire, la norvège est l'un des pays les plus riches du monde, donc ça peut aller là-bas

aussi, le titre ne veut rien dire, "vers un retour des finances", il faudrait dire : "retour vers l'équilibre des finances"

Revenir en haut Aller en bas
laly

avatar

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : île fe France

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Ven 6 Juil 2012 - 11:03

luctix a écrit:
euh juste pour dire, la norvège est l'un des pays les plus riches du monde, donc ça peut aller là-bas

aussi, le titre ne veut rien dire, "vers un retour des finances", il faudrait dire : "retour vers l'équilibre des finances"


Bonjour, on parle de la France , pas des autres pays, s'il fallait prendre l'exemple de la norvège.

ce n'est d'aujourd'hui sarko'en a pas tenu compte avec ses dépenses extra royal,

tu n'as pas du lire plus haut, alors je te faisun petit rappel de ce que les Français doivent faire les frais :

Un livre du député René Dosière revient sur le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée et son coût extravagant.

René Dosière a un combat : le député apparenté socialiste de l’Aisne s’est spécialisé dans la surveillance du train de vie de l’État.

Depuis plusieurs années, il pose sans relâche des questions à la présidence de la République et au gouvernement, exigeant exemplarité et transparence du sommet de l’État.

Dans le livre L’argent de l’État, qu’il vient de publier au Seuil, le député épingle notamment le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée, qui s’est tenu à Paris le 13 juillet 2008, pour un coût exorbitant.

Pour cet événement que Nicolas Sarkozy souhaitait mémorable,

le Grand Palais, proche de l’Élysée, a été choisi. Un bâtiment qui nécessite de multiples aménagements pour pouvoir accueillir les chefs d'État et de gouvernement.

Un an plus tard, un rapport de la Cour des comptes tire un bilan sans concession de ce sommet, dont elle souligne "l’impact très négatif sur les finances publiques".

"Cette conférence internationale d'une durée de trois heures restera dans l'histoire comme la plus chère : 58 000 € la minute", note le député.

En cause, notamment, les délais très courts d'organisation, qui ont empêché de lancer des appels d’offres en bonne et due forme.

Les modalités de la conférence ont en effet été fixées quelques jours seulement avant l'échéance.

L'entreprise choisie pour aménager le Grand Palais a dû mobiliser 500 personnes jour et nuit pendant plusieurs jours.

Objectif : aménager dans cet immense bâtiment vide une salle pour la déclaration finale, d'autres pour les entretiens bilatéraux, un centre de presse pour les 1 900 journalistes accrédités, 32 cabines pour les interprètes, un bureau pour Nicolas Sarkozy équipé d'une douche ultramoderne, mais aussi poser un faux plancher pour cacher les conduites et installer la climatisation.

La climatisation a coûté à elle toute seule plus de 650 000 €.

Quant à la douche, elle n'a pas servi, et a été démontée après le sommet comme tous les autres équipements.

Le soir, un dîner est organisé au Petit Palais (situé en face du Grand Palais) où sont conviées 200 personnes.

Le site est loué pour l'occasion à la ville de Paris.

René Dosière souligne que le coût du dîner au sens strict s’élève à 310 € par personne mais qu'il monte à 5 362 € si l'on prend en compte l'aménagement du palais, notamment l'ajout d'un jardin,

et même à plus de 7 000 €

si l'on incorpore le prix de location du site (340 000 €).

Il raconte que la responsabilité de signer la facture est revenue au comptable du ministère des Affaires étrangères.

Celui-ci, horrifié par les montants, refusait de signer,

de peur d'en être tenu pour responsable.

Le ministre du Budget, Éric Woerth, a donc dû recourir à une réquisition pour régler l'entreprise, des mois après la fin de ce sommet éclair.



L'argent de l'État, de René Dosière, Seuil, 287 pages.



Et c'est nous , qui sommes obligés de se serrer la ceinture ,

de qui se moque -t-on d'après vous ? geek
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3356
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Ven 6 Juil 2012 - 11:59

en même temps tout est relatif : on est obligé de se serrer la ceinture... parce que nous-mêmes avons un train de vie très dépensier.

d'ailleurs il me semble que tu déménages des hauts de seine, là où les loyers en général sont parmis les plus chers... (et bonne chance pour la suite en passant)

la vie à la campagne par exemple est bien moins chère qu'en ville "dans un sens", en général... en moyenne, les gens consomment beaucoup plus dans les zones urbaines...

moi les impots je conseille de se débrouiller pour ne pas en payer : ils servent à organiser des réceptions extravagantes par les élites, et à financer l'armée...

chaque personne a une situation différente...

regarde tu parles de mutuelle, moi je n'ai plus de sécu depuis plus d'un an!

on parle de la france ok, mais pas loin d'ici, je pense à l'algérie, le smic a connu une hausse sans précédent de 20%, passant de 150 à 180 euros! heureusement les loyers et la nourriture sont moins chers qu'en France, mais il y a aussi le train de vie.

il faudra bien un jour simplifier tout ça... baisser les dépenses des uns pour mieux partager... je croise les doigts
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   Ven 6 Juil 2012 - 20:32

grim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France vers un difficile retour de ses finances   

Revenir en haut Aller en bas
 

La France vers un difficile retour de ses finances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour vers le futur (1985) Robert Zemeckis
» Les Orthodoxes attentifs au retour des Anglicans dans l'Eglise
» Le retour à Sion,pèriode du segond Temple :3222 dep création
» de retour de congé parental, je me pose des questions et me demande si c'est finalement possible de prolonger le congé parental....
» Pape François: " Même si tu es loin de Jésus, fais un petit pas vers Lui ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-