Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les vulgarisations absurdes de science & vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Jeu 4 Oct 2012 - 8:37

"Temps, Matière & espace, les 150 choses à savoir"

extrait : "L'infiniment petit ressemble étrangement à l'infiniment grand ..
A l'échelle de 10^-10m, l'atome est structuré comme un système planétaire à l'échelle de 10^13m.
En effet, on peut voir l'atome comme un noyau central autour duquel gravitent les électrons sur des orbites fixes bien précises, comme des planètes autour d'une étoile"


c'est plutôt une analogie à faire à Science et Vie Junior.

De plus, il est marqué qu'on sait depuis 1998 que l'expansion de l'univers s’accélère, alors que Hawking en parle déjà dans Une brève histoire du temps, paru en 1989 ...

Nous pouvons aussi parler des présentations sensationnalistes des couvertures, avec des accroches relevant carrément de la tromperie sur la marchandise dont le but mal dissimulé de racoler les adeptes de paranormal.
Comme il en est question ici, par exemple

http://alasource.blog.lemonde.fr/2012/06/27/science-et-vie-perd-la-boussole/


A vos avis ou remarques ..


Dernière édition par Hathor.a.raison le Mar 9 Oct 2012 - 12:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Jeu 4 Oct 2012 - 12:14

Tout à fait d'accord Hathor.
Je rigole toujours en voyant les couvertures qui s'apparentent à du raccolage scientifique.
Annoncant monts et merveilles et suggérant des découvertes scientifiques extraordinaires.
Mais à la lecture des articles la curiosité fait place à la consternation car on s'apercoit qu'il n'y a tout simplement rien de ce qui était annoncé, les sujets sont survolés ou écartés simplement .
On croirait de la presse people scientifique. Dommage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Ven 5 Oct 2012 - 10:01

santa je vous rejoins tout les deux, " Merci Hathor pour le lien " comme vous j'ai longtemps lu s&v quand j'étais jeune, je dévorais les Articles, jusqu'au jours ou je me suis rendu conte que tout sa n'était qu'une manière de nous laver le cerveau, j'ai été très déçu le jours ou j'ai appris que ce Torchon " oui je sais je suis dur là " n'avais pas un but scientifique mais bien une vulgarisation des sciences, ce jour là j'ai tout jeté a la poubelle, j'avais plus de 200 N°, ce qui m’attriste le plus si je puis dire, c'est que les scientifique digne de nom avec une Moral et une étique ne fond Rien pour empêché ça, comme toujours c'est les géant de la finance qui ...

pour bien comprendre faut voyager un peu,

Citation :
" Troisième éditeur de presse magazine en France avec des titres comme Grazia, Modes & Travaux ou Science & Vie, Mondadori veut "très rapidement" réaliser 10% de son chiffre d'affaires dans le numérique. "

Citation :
" C'est exactement ce que dit André Brahic dans La science, une ambition pour la France, brader la connaissance pour améliorer les ventes... "

Citation :
En 1970 la revue prévoyait quand l'an 2000 les voitures voleraient dans les aires!


maintenant comme toujours je me dois de respecter le Libre Arbitre de chacun.


Camus disais ceci de l'absurdité >
Ceux qui ne voient pas cette absurdité vivent dans un autre monde, celui de l’illusion,
ou de l’inconscience. C’est dans le monde de la routine, le monde de tous les jours,
où vivent la grande majorité des gens, que soudain, « le vide devient éloquent, où la
chaîne des gestes quotidiens est rompue, où le coeur cherche en vain le maillon qui la
renoue, elle est alors comme le premier signe de l’absurdité ». Les décors d›une
vie ‹normale› s’écroulent .

bon réveille a ceux qui dorme

Bien a vous

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Ven 5 Oct 2012 - 12:20


c'est sur elle est connu, mais et elle compris, dit moi sincèrement si S&v a cette idée ?



LeLynxx
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Ven 5 Oct 2012 - 12:46

lynxx767 a écrit:

c'est sur elle est connu, mais et elle compris, dit moi sincèrement si S&v a cette idée ?



LeLynxx


Merci, LYNXX... je crois que nous avons cette vision commune... grâce à Dieu et quel qu'il soit, nous sommes nombreux à penser de même et c'est bien là tout ce qui me réjouit.

neige
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Ven 5 Oct 2012 - 14:51

scratch sur le coup je me pose quand même la question > en est tu si sur ou a tu la foi de sa, car l'un et l'autre son sur des chemins bien different.


Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Sam 6 Oct 2012 - 12:53

Cela confirme ce que j'avais deja dis : si science et vie fait une seule erreur dans article, tu as tout le monde qui leur tombe dessus

Autant les lecteur de science et vie que d'autres journalistes... forcement quand il y bcp de lecteur expert dans leur domaine

Et heureusement sinon : "il n'y a point déloge flatteuse sans la liberté de blâmer"

La critique est toujours constructive lorsque c'est basé sur des remarque pertinente



Il a des théorie tres innovante mais pas forcement validé ou vérifiable même par la logique


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Sam 6 Oct 2012 - 19:08

Citation :
si science et vie fait une seule erreur dans article
ci ce n'était qu'une seul, mon pauvre Evol, en faite je devrai te plaindre, mais bon je suis faible je ne peux, tu es un Bon mouton, continue, le système a besoin de toi.
La critique est toujours constructive lorsque c'est basé sur des remarque pertinente cela n'est pas de toi.

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 11:01

lynxx767 a écrit:
Citation :
si science et vie fait une seule erreur dans article
ci ce n'était qu'une seul, mon pauvre Evol, en faite je devrai te plaindre, mais bon je suis faible je ne peux, tu es un Bon mouton, continue, le système a besoin de toi.
La critique est toujours constructive lorsque c'est basé sur des remarque pertinente cela n'est pas de toi.

Le Lynxx

Tu as pas du comprendre que les lecteur sont capables, a notre époque de voir les erreur dans un article clown
J'ai vu de toute facon, que le fait de reprendre ma phrase hors contexte, montre la malhonnête intellectuelle et la volonté de déformé les propos des autres

ton comportement s'illustre parfaitement dans la définition de TROLLORISTE : terrorisme verbal

tu es donc parfaitement démasqué batman dés qu'on met en évidence le non fondé de tes certitude

"Le comportement de TROLLORISTE se résume quand même a de la malhonnête intellectuelle, mauvaise foi, noyer le poisson, jeter le discrédit injuste sur les autres, minimiser ou ridiculiser les propos des autres, oubliant toute argumentation pour s'en prendre a la personne "

c'est exactement ce que tu fais

http://www.planete-revelations.com/t11760-qu-est-ce-que-le-terrorisme-verbale-malhonnetete-intellectuelle-moqueries-et-cancanages
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 11:35

Aller mon Evol , tu peux faire bien plus fort, tu m a habitué a mieux que sa;

Aï Oui j'avoue je suis démasqué,je suis un Trollliste " http://trollistes.forumactif.com/ " tu es fort quand même, faut l'avoué, quand au reste de ton texte > No comment <

affraid
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 12:08

Essaye plutot de voir si tu n'es pas dans le comportement de Trolloriste ?

Voit tous tes posts ou tu t'en prend aux gens juste parce un contre argument fondé te dérange cyclops

Si tu crois que tu peux utiliser la malhoneté intelectuelle, le mensonge pour accuser injustement même Bush ou autres
tu as du faire une erreur de parcours.

On ne combat un soit disant "enemi" en devenant comme lui,
en utilisant les même méthode mensonge et manipulations

On n accuse pas en utilisant des mensonge, ca s'appel diffamation et ca n'aboutira a rien sauf a ne pas devenir conscient des VRAIS probleme

Tu fais cela a tous sujet
Tu prefere dénigrer Science et vie sur des erreurs qu'il font, plutot que de voir toute le sérieux de leur autres article
=> absence de discernement, dénigrement

Quelqu'un d'honnete intellectuellement n'aura pas peur d'analyser un élément contradictoire
Tout dépend s'il cherche vraiment la vérité Shocked



Revenir en haut Aller en bas
chimicalangel



Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2011

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 12:19

Désolé,obliger de réagir...Mdr...il dit"une seule erreur dans l'article S&V"....on parle de vide et il nous parle d'erreur.Quelle pauvre analyse!En fait,il doit lire 1 mot sur 10,j'en rigole encore...!Et puis comme d'hab a cours d'argumentation il part dans les extrême en insultant tout le monde TROLLORISTE.Là on atteint le sommet de cet adolescence puérile !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 12:46

evol a écrit:
Essaye plutot de voir si tu n'es pas dans le comportement de Trolloriste ?

lol! ha mais si je le suis tout a fait, mais seulement avec toi , t'avais pas remarquer, je suis très surprit, toi qui si perspicace.

Voit tous tes posts ou tu t'en prend aux gens juste parce un contre argument fondé te dérange cyclops

geek oui c'est sur, c'est tout moi sa,

Si tu crois que tu peux utiliser la malhoneté intelectuelle, le mensonge pour accuser injustement même Bush ou autres
tu as du faire une erreur de parcours.

ha oui surement jocolor

On ne combat un soit disant "enemi" en devenant comme lui,
en utilisant les même méthode mensonge et manipulations

c'est les seul que tu connais pig

On n accuse pas en utilisant des mensonge, ca s'appel diffamation et ca n'aboutira a rien sauf a ne pas devenir conscient des VRAIS probleme

regarde toi dans une glace fight

Tu fais cela a tous sujet
Tu prefere dénigrer Science et vie sur des erreurs qu'il font, plutot que de voir toute le sérieux de leur autres article
=> absence de discernement, dénigrement

foudre tu commence a être toi même, enfin je te retrouve,

Quelqu'un d'honnete intellectuellement n'aura pas peur d'analyser un élément contradictoire
Tout dépend s'il cherche vraiment la vérité Shocked

cherche la vérité !!! , heuuu qu'elle vérité ? la tienne ?


oui j'avoue je suis dans la dérision, la seul langue que tu puisse connaître.

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 12:57

Evol j'avoue que la tu es un peu à coté. Autant je trouve que tu es pertinent scientifiquement la plupart du temps mais la .

J'ai été abonné à science et vie il y a quelques années et bien sur on ne dit que tous leur sujets sont erronés heureusement. Seulement souvent le dossier du mois est trop tape à l'oeil.

Deux trois exemples.

En septembre un article sur : Collision de la voie lactée et d'andromède : voici ce qui nous attend.
Bon déja la collision aura lieu au bas mot dans deux milliards d'années, on sait très bien que l'homme ne sera plus la depuis longtemps alors je vois pas l'interet de mettre : voici ce qui nous attend . C'est accrocheur un point c'est tout.

En aout la couverture : Vie extraterrestre, nous ne sommes pas seuls. Bon sans commentaires , ils en font une par an couverture comme ca.

En juin un article : épidemie de grippe, cet hiver elle a vraiment tué ! . Comme si les autres hiver elle n'avait pas fait de morts , sérieusement c'est juste pour attirer l'attention, intriguer le lecteur juste avec un titre fracassant.

Alors oui tout n'est pas à jeter sinon ce magazine n'existerait plus mais ils abusent un peu trop sur l'étincelant et le brillant de leurs articles.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 13:36

intuitif a écrit:
Evol j'avoue que la tu es un peu à coté. Autant je trouve que tu es pertinent scientifiquement la plupart du temps mais la .

J'ai été abonné à science et vie il y a quelques années et bien sur on ne dit que tous leur sujets sont erronés heureusement. Seulement souvent le dossier du mois est trop tape à l'oeil.

Deux trois exemples.

En septembre un article sur : Collision de la voie lactée et d'andromède : voici ce qui nous attend.
Bon déja la collision aura lieu au bas mot dans deux milliards d'années, on sait très bien que l'homme ne sera plus la depuis longtemps alors je vois pas l'interet de mettre : voici ce qui nous attend . C'est accrocheur un point c'est tout.

En aout la couverture : Vie extraterrestre, nous ne sommes pas seuls. Bon sans commentaires , ils en font une par an couverture comme ca.

En juin un article : épidemie de grippe, cet hiver elle a vraiment tué ! . Comme si les autres hiver elle n'avait pas fait de morts , sérieusement c'est juste pour attirer l'attention, intriguer le lecteur juste avec un titre fracassant.

Alors oui tout n'est pas à jeter sinon ce magazine n'existerait plus mais ils abusent un peu trop sur l'étincelant et le brillant de leurs articles.

Lol sache que je me base pas sur science et vie, sinon ça serait une grave erreur de se baser sur une seule source d'information
Comment ceux qui par exemple se base uniquement sur les videos de reopen pourrait avoir un point de vue objectif quelconque ? surtout que l'auteur de reopen est un artiste/journaliste/producteur de... film lol

Si les gens lisaient science et vie comme si il était a la messe, il ne pourrait pas y voir les 'coquille' No
Il n'existe aucun journal qui ne fait pas d'erreur No
C'est juste un journal

Tant de confusion. Ce sont pas des exposé mathématiques pour que tu puisses réaliser un medicaments ou construire un appareil.
Ce ne sont pas des plan de schéma electronique, il y a d'autres revue pour cela

Et si une erreur essentiel est mis dans le schema electronique, l'appareil ne marchera pas

S&V C'est juste de l’information. L'etat actuelle des connaissance

Si tu veux des revue scientifique plus pointue tu peux aller dans d'autres revues : ex pour la science http://www.pourlascience.fr/

ensuite tu donne des exemples d'article a jeter !
alors revise tes point de vue sur ce qui est a jeter (en terme diplomatique) ange heureux

Sais tu que le principe du journalisme, c'est de donner envie d’acheter le journal avec une couverture ou un titre attrayant ?
Rien que par le titre un journal peut voir ses vente s'envoler ou chuter

Il ne faut pas confondre la couverture et le contenu
Tout le monde fait des phrase philosophique : etre ou ne pas etre,
sans se rendre compte que tout se passe dans le quotidient : etre ou paraitre, contenu VS couverture Shocked
Il ne faut pas faire de confusion entre l'etre et l'apparence de l'etre

étudier cela veut dire : apprendre a réfléchir par soi même mais dans tous les domaines
et non pas croire ce qu'on lit sans dicernment

Science est vie est Generaliste
c'est pas parceque il font 2% de bug que les 98% du reste sont faux


http://www.planete-revelations.com/t6678-voie-lactee-contre-andromede-tres-belle-simulation?highlight=voie+lact%C3%A9e
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 14:23

Je me doute bien que tu ne te bases pas sur science et vie je n'ai jamais dit ca.

Bien sur on ne demande pas des cours scientifiques à science et vie mais en tant qu'ouvrage de vulgarisation scientifique , il devrait restituer l'etat actuel des connaissances un peu plus humblement je trouve.

Pour toi le principe du journalisme c'est de donner envie d'acheter avec une couverture attrayante, je pense qu'heureusement que non et que l'information pour les bons journalistes prime sur son papier d'emballage.

Je ne lis pas sans discernement puisque je dit plus haut que bien sur il y a des articles qui valent le coup dans ce magazine.

Mais déja tu es passer de 1 erreur à 2% d'erreur ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 14:28

Si Science et vie est subjectif à l'éffet choc evol, comment veux tu qu'il soit objectif sur le 11 septembre ..

Tu dis ne pas te fier qu'à ça, mais c'est tout de même l'une de tes références principales ..

evol a écrit:

Tout le monde fait des phrase philosophique : etre ou ne pas etre,

étudier cela veut dire : apprendre a réfléchir par soi même mais dans tous les domaines
et non pas croire ce qu'on lit sans dicernement
Tu parle sans arrêt d'être jugé par les autres, et tu affiche constamment des discours H.S montrant un délit de supériorité .. passe à autre chose, ca ne marche que dans ta tête ce systeme de débat subjectif qui se dit non subjectif ..
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 14:48

Hathor.a.raison a écrit:
Si Science et vie est subjectif à l'éffet choc evol, comment veux tu qu'il soit objectif sur le 11 septembre ..

Tu dis ne pas te fier qu'à ça, mais c'est tout de même l'une de tes références principales ..

evol a écrit:

Tout le monde fait des phrase philosophique : etre ou ne pas etre,

étudier cela veut dire : apprendre a réfléchir par soi même mais dans tous les domaines
et non pas croire ce qu'on lit sans dicernement
Tu parle sans arrêt d'être jugé par les autres, et tu affiche constamment des discours H.S montrant un délit de supériorité .. passe à autre chose, ca ne marche que dans ta tête ce systeme de débat subjectif qui se dit non subjectif ..

tu parle de toi même non ?

C'est science et vie qui a fait un dossier sur le 11/9 non ?
c'est pour cela que tu as fait cet article non ?
Pour dévaloriser ce qu'il dise ?

c'est toi qui fait du Hs non ?
Te repondre est faire du HS, c'est evident non ? apres on va dire que je repond pas...
bonjour les contradictions...

Si tu supportes pas un avis contradictoire, fait un blog Very Happy
ma personalité te dérange ?
change la tienne et elle ne te derangera plus !

en quoi Science et vie dit quelque chose de faux... ?
Si c'est faux il sont capable de le reconnaitre

Et comme cela il s'améliore découvrant le niveau des lecteurs expert dans leur domaine cyclops



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 14:59

Il est interessant de prendre en compte le fait que science et vie est influençable ..

Evol .. les jeux du c'est celui qui dit qui est .. pas pour moi ...
Quand je me prend une réfléxion, perso, même si ca m'agace sur le moment, c'est bien la preuve que ca pénètre et que j'y réfléchis ..

Je ne dit pas ça dans le but de la critique gratuite mais que tu prenne en compte la considération des autres au lieu de faire des têtes de linottes et des répliques d'enfants mélangé à des discours de sages .. cyclops cyclops

C'est l'état de fond qui prime sur l'état de cause lors d'un jugement dit "arbitral" d'analyse ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 16:28

Yves Ducourneau

Arcueil, le dimanche 20 novembre 2011

Monsieur Emmanuel Monnier,
membre de l’association ReOpen911 (et ancien abonné), j’ai lu avec une
attention particulière le dossier de Science & Vie consacré à la la « théorie du
complot » sur le 11 septembre 2001, paru en septembre 2011 (n°1128, pages 98 à
120). Si le dossier a le mérite de prendre en compte les arguments adverses et de
rester sur le terrain de la science, les motifs de satisfaction, hélas, s’arrêtent là.
L’article consacré aux Tours Jumelles (p. 104) évoque différents arguments
en faveur de la thèse de la démolition contrôlée (pas tous), et y répond.
J’attendais tout spécialement la question de la symétrie, pour la Tour Nord
notamment, dans la mesure où cet argument est le seul pour lequel aucune autre
explication n’a jamais été avancée. Par coïncidence, l’article s’ouvre sur ce point.
Au préalable, tordons le cou à l’idée selon laquelle un effondrement symétrique est “normal”. C’est rarissime, sauf dans le cas d’un tremblement de terre, lequel constitue une force homogène à l’échelle du bâtiment et peut, en effet, induire une certaine symétrie. La page Internet suivante propose une galerie d’immeubles effondrés :
http://www.iceberg911.net/yvesduc-B.html
Nous y voyons, dans le meilleur des cas, un seul axe de symétrie (essentiellement des tremblements de terre).
En réponse à l’argument sceptique selon lequel « la chute est trop parfaite » (p. 104), l’article commence par expliquer longuement comment l’effondrement débute et pourquoi il se poursuit jusqu’en bas, autrement dit aborde la question de la capacité de la structure à résister aux dommages, et de la résistance de la partie inférieure durant l’effondrement. Une fois que le lecteur a, à peu près, oublié la question, la fin de l’article avance un semblant d’explication : on y lit des phrases telles que « l’acier a déjà perdu 50% de sa résistance » ; « les planchers s’affaissent » ; « les poteaux externes se courbent » et pour finir, « la structure devient instable » (je souligne). D’un simple point de vue grammatical, des phrases expliquant que les planchers font ceci et que les poteaux font cela, répondent-elles à la question de la symétrie ? Non, trois fois non. L’article traite au contraire ces éléments comme un tout homogène, se comportant de la même façon ! À titre d’illustration, on observera sur le graphique suivant, extrait du rapport de la FEMA (chapitre 2, page 34), 1comment la charge se répartit autour de poteaux sectionnés (ci-contre).
La répartition n’est, bien sûr, pas homogène :
certains poteaux atteignent 100% de leur capacité
(n°442), tandis que d’autres au contraire ne dépassent
pas 30% (n°446). La rupture, si rupture il y a, se
produira par conséquent d’abord sur les poteaux les
plus en difficulté. La situation de chaque poteau est
d’autant plus variable que d’autres paramètres entrent
en ligne de compte : la protection anti-incendie
(abîmée ou non), les incendies (plus ou moins proches,
plus ou moins chauds), etc. Et tous les poteaux se
plieraient comme un seul homme, au même instant ?
Rappelons que l’effondrement de la Tour Nord est symétrique sur deux axes…
Raisonnement par l’absurde : quelle probabilité a un bâtiment de s’effondrer symétriquement après qu’on y ait flanqué le feu n’importe où et envoyé un projectile sur le côté ? Attention, la réponse peut révolutionner le métier de la démolition contrôlée…
Reste qu’à supposer que l’on trouve une (mystérieuse) explication à la symétrie, la thèse de la démolition contrôlée n’en serait pas réfutée pour autant. Nous aurions alors simplement deux explications pour le même phénomène.
Revenons maintenant sur les deux points du début : le “comment” et le “pourquoi”. La question de savoir si le bloc supérieur devait tomber ou non relève des spécialistes. En tant que simple citoyen, je prends simplement note que les experts sont en désaccord. Je note tout de même que le NIST a largement
« ajusté » son modèle informatique pour obtenir l’effondrement (augmentation des incendies, diminution de la résistance de l’acier, etc.), un point que Science & Vie n’évoque pas.
Ici, une remarque générale qui vaudra également pour d’autres points. On pourra me reprocher ici que le doute donne déjà trop d’importance à une opinion minoritaire, et que ce raisonnement signifie qu’il suffit à un spécialiste de dire n’importe quoi sur n’importe quel sujet, pour que le simple citoyen ne puisse plus prendre position. C’est un danger et il faut, en effet, nuancer cela. Pratiquement parlant, certains faits peuvent être vérifiés par une personne sans qualification particulière (par exemple, que bien des immeubles ne s’effondrent pas jusqu’en bas). Ensuite, vérifier la logique ne requiert pas de spécialisation non plus (par exemple, on peut rejeter un raisonnement circulaire, sans plus d’examen).
Restent enfin les affirmations non vérifiables facilement. Or, il se trouve que, concernant le 11-Septembre, les principales autorités (NIST et Commission d’enquête), de même que Jérôme Quirant dont le site est recommandé page 115, et la plupart des partisans de la version officielle, commettent des erreurs grossières appartenant aux deux premières catégories (donc, vérifiables par tout un chacun). Le grand tort des enquêtes officielles (NIST et Commission) est en effet de relever du raisonnement à sens unique. Une
faute lourde. Ces enquêtes sont orientées ; leur conclusion était posée à l’avance. Le raisonnement à sens unique est manifeste, et vérifiable par tout un chacun dans ces documents, qui sont publics. Quant à Jérôme Quirant, outre le raisonnement à sens unique qui tient lieu de colonne vertébrale à son site Internet, il s’est fait prendre plusieurs fois à émettre des affirmations fantaisistes, dans le sens qui l’arrangeait. Ainsi, tantôt il affirme que les panaches latéraux, lors d’une démolition contrôlée, sont forcément parfaitement réguliers (n’importe qui peut trouver des contre-exemples en une demie-heure, sur
Internet) ; tantôt il affirme que les explosifs sont tous déclenchés avant, jamais pendant (idem).
ReOpen911 a certes commis des erreurs par le passé, sur le Pentagone notamment, mais les a corrigées.
Sur la question de savoir si l’effondrement devait ou non se poursuivre jusqu’en bas, là encore cette question relève des spécialistes et je note, encore une fois, qu’ils sont en désaccord. Cependant, la page Internet déjà citée montre qu’il est tout à fait banal qu’une structure résiste et stoppe l’effondrement de la partie supérieure. Le cas le plus spectaculaire, en ce domaine, reste peut-être celui du WTC 3, petit bâtiment d’une vingtaine d’étages qui non seulement a stoppé l’effondrement de sa partie supérieure, mais
2a en outre stoppé les lourds débris projetés par les Tours Jumelles lors de leur effondrement. Trois étages du WTC 3 sont en effet restés debout, soit 13% de la hauteur. Un beau démenti à l’égard de ceux qui pensent qu’il est “normal” qu’un effondrement se poursuive jusqu’en bas…
De cette première partie (en trois points), je retiens qu’aucun argument sceptique n’a été réfuté.
Même si l’effondrement devait se produire et même s’il devait se poursuivre jusqu’en bas, cela n’empêche pas d’avoir placé des explosifs pour le déclencher (au moment voulu, et pour être sûr).
Le deuxième point concerne les bruits d’explosions. Par petites touches, mais sans preuve formelle, l’article exprime ses doutes sur la nature de ces explosions. Mais « surtout, explosion ne veut pas nécessairement dire présence d’explosifs » (p. 106 ; je souligne). Or, l’argument sceptique n’est pas que les bruits d’explosion n’ont qu’une seule origine possible, mais qu’ils suggèrent, entre autres possibilités, des explosifs. L’argument sceptique n’est donc pas réfuté. Il y a bien des bruits d’explosions inexpliqués.
Le troisième point concerne les panaches de poussière latéraux. L’article dit qu’ « il ne paraît pas nécessaire de faire appel à la présence d’explosifs (…) » (p. 107 ; je souligne). Et de suggérer que ces panaches sont causés par l’air comprimé à l’intérieur des tours. À nouveau, l’argument sceptique n’est pas réfuté ;
l’article propose uniquement une autre explication au phénomène observé.
Le quatrième point est la fontaine d’acier fondu observée sur la Tour Sud. Suivant toujours la
même logique, l’article répond que ces écoulements « n’étaient pas forcément de l’acier » (p. 107 ; je souligne). Or, selon le physicien Steven E. Jones, à ces températures (mais le doute se situe là, en effet), l’aluminium est gris argenté, et non jaune, de sorte que ces coulées sont probablement de l’acier. Ce qui pose un réel problème à la version officielle, car aucune source de chaleur (présente officiellement) n’était capable de faire fondre de l’acier. Qui plus est, ces fontaines n’apparaissent pas à n’importe quel moment, mais précisément au moment où l’effondrement va commencer (une seconde avant). En absence de
certitude sur la température de la fontaine, donc sur la nature du métal, l’argument sceptique n’est pas réfuté et cette fontaine suggère bel et bien l’usage de charges de découpe.
Le cinquième point, la nanothermite, est un débat à laisser aux experts. Tout juste puis-je préciser que Nils Harrit a répondu aux critiques reprises par Science & Vie.
Le sixième point concerne la taille des débris métalliques trouvés dans les décombres. L’article répond qu’ « il paraît plus simple » (p. 108 ; je souligne) que cela provienne d’une rupture naturelle de la structure, et ne réfute donc pas qu’une démolition contrôlée aboutisse aussi à ce résultat. Sans que l’on sache, d’ailleurs, en quoi c’est “plus simple”.
Le septième argument concerne les pointes sismiques, qui selon l’article coïncident avec la fin des effondrements. D’autres experts pensent au contraire qu’elles coïncident avec le début. Le simple citoyen que je suis ne peut pas trancher une telle question, mais note tout de même que de nombreux témoins ont ressenti de lourdes explosions, au sol, avant les effondrements (et notamment différents journalistes à la télévision). En absence de pointe sismique au début, cela prouve simplement que les charges étaient dans les hauteurs.
Fin de l’article. Ne sont pas évoqués : les flashs dans la Tour Nord (situés, comme les panaches, nettement en-dessous du front d’effondrement apparent) ; les gouttelettes de fer fondu, retrouvées en grand nombre dans la poussière (cette fois, ce n’est pas de l’aluminium !) ; les décombres, très chauds au pied des noyaux (à l’endroit où les explosifs auraient été placés) ; et la descente avec une légère avance des poteaux centraux de la Tour Nord (phénomène visible par l’intermédiaire de l’antenne, posée sur le noyau). Donc, non seulement le feu magique fait céder tous les poteaux en même temps, mais il prend
soin aussi de faire descendre les poteaux centraux une fraction de seconde en avance, comme le fait une démolition contrôlée, pour aspirer les matériaux vers l’intérieur… (le jargon les appelle les “poteaux primaires”)
Mais surtout, n’est pas évoqué le cas de la tour 7, pour lequel l’article se contente de rappeler un seul aspect des arguments sceptiques, le type d’activité qu’hébergeait la tour, et évacue les questions scientifiques en deux temps trois mouvements. Seul un encadré (p. 106) rappelle brièvement la version officielle. Pourquoi ce traitement éclair pour un effondrement qui, pour le coup, ressemble bigrement à une démolition contrôlée ? Car, là où les Tours Jumelles tombent par le haut, ce qui est possible mais rare,
la tour 7 s’effondre par le bas, comme dans une démolition typique. Mieux encore, non seulement les images de la tour 7 montrent distinctement certaines caractéristiques précises de la démolition contrôlée, comme la mise en traction, les poteaux primaires et l’accélération initiale (2,25 secondes de chute libre, admise par le NIST après avoir, dans un premier temps, nié le phénomène…), mais, contrairement aux Tours Jumelles pour lequel le travail a été à peine ébauché, l’acier issu de la tour 7 a eu l’honneur d’un brin de recherche de la part des spécialistes de la FEMA. Et ceux-ci ont trouvé quatre curieux phénomènes, aujourd’hui encore inexpliqués : de l’acier troué comme du gruyère (sic), des traces de sulfidation, de l’acier aminci au point d’être parfois coupant comme une lame de rasoir (re-sic), et des
traces de températures proches de 1000°C. Mais ceci n’est “pas nécessairement” dû à des charges de découpe, n’est-ce pas ?
Le dossier de Science & Vie ne se termine pas sans quelques questions « de bon sens ». Comme : « Est-il plausible qu’en dix ans, rien n’ait filtré ? » (p. 119) Et bien si, ça filtre, et ça filtre même abondamment : les lanceurs d’alertes n’ont jamais été aussi nombreux que depuis le 11-Septembre. Mais quelle malchance :
la Commission n’a pas voulu les entendre, à l’exception de Sibel Edmonds et à huis clos. Autre question, « Comment penser que le monde entier sera dupe ? » Sans doute parce que le “monde entier” craindra de contrarier les élans belliqueux de l’administration Bush, ou plus simplement de perdre son poste ou d’être la cible d’une campagne de calomnies. Je fais ici référence au sort de Kevin Ryan et Steven E. Jones aux États-Unis, et de Hubert Marty-Vrayance, Aymeric Chauprade, Grégoire Deniau, Bertrand Coq et Thierry Meyssan en France. Nul doute que leur sort aura dissuadé plus d’un courageux.
En conclusion : le dossier de Science & Vie a, au mieux mais pas partout, montré que la thèse de la démolition contrôlée n’était pas la seule lecture possible. Il ne l’a pas réfutée. Le titre et les chapeaux présentent cependant le débat sous un angle beaucoup plus partial : d’où vient ce curieux décalage ?
Souhaitons que Science & Vie tire la leçon de ses propres conclusions, et soutienne la demande de ReOpen911 d’une enquête chargée d’examiner la thèse “oubliée” de la démolition contrôlée.
Je vous prie d’agréer, Monsieur Emmanuel Monnier, l’expression de mes sentiments distingués.
Yves Ducourneau
( http://www.iceberg911.net/ )
4
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 18:24

evol a écrit:
lynxx767 a écrit:
(...)
La critique est toujours constructive lorsque c'est basé sur des remarque pertinente cela n'est pas de toi.

Le Lynxx
(...)J'ai vu de toute facon, que le fait de reprendre ma phrase hors contexte, montre la malhonnête intellectuelle et la volonté de déformé les propos des autres

ton comportement s'illustre parfaitement dans la définition de TROLLORISTE : terrorisme verbal

tu es donc parfaitement démasqué batman dés qu'on met en évidence le non fondé de tes certitude
evol, ce n'est pas la première fois que tu accuses les autres de tes propres caractéristiques. Mais tu es de moins en moins crédible quand tu le fais. Tes commentaires ressemblent de plus en plus à celui d'un troll. Et même si je ne suis pas toujours d'accord avec lynxx, il est loin de correspondre à la définition que tu donnes.

Tu m'excuseras de ne pas reprendre ton terme de "trolloriste" qui n'est qu'un néologisme inutile pour désigner ce que l'on désigne déjà sous l'appelation "troll".

evol a écrit:
"Le comportement de TROLLORISTE se résume quand même a de la malhonnête intellectuelle, mauvaise foi, noyer le poisson, jeter le discrédit injuste sur les autres, minimiser ou ridiculiser les propos des autres, oubliant toute argumentation pour s'en prendre a la personne "
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Dim 7 Oct 2012 - 18:26

evol a écrit:
Tu prefere dénigrer Science et vie sur des erreurs qu'il font, plutot que de voir toute le sérieux de leur autres article
=> absence de discernement, dénigrement

Quelqu'un d'honnete intellectuellement n'aura pas peur d'analyser un élément contradictoire
Tout dépend s'il cherche vraiment la vérité Shocked
J'ai été abonné plusieurs années à S&V lorsque j'effectuais mes études en fac de science. J'ai arrêté de lire ce magazine en raison de son caractère systématiquement partial. Je vois qu'après des années ce caractère n'a pas évoulé.

S&V n'analyse pas les éléments contradictoires, il les rejette purement et simplement. Exactement comme toi evol qui ne répond à aucun élément contradictoire que tu ne peux réfuter.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Lun 8 Oct 2012 - 19:36

Mephusteg a écrit:
evol a écrit:
Tu prefere dénigrer Science et vie sur des erreurs qu'il font, plutot que de voir toute le sérieux de leur autres article
=> absence de discernement, dénigrement

Quelqu'un d'honnete intellectuellement n'aura pas peur d'analyser un élément contradictoire
Tout dépend s'il cherche vraiment la vérité Shocked
J'ai été abonné plusieurs années à S&V lorsque j'effectuais mes études en fac de science. J'ai arrêté de lire ce magazine en raison de son caractère systématiquement partial. Je vois qu'après des années ce caractère n'a pas évoulé.

S&V n'analyse pas les éléments contradictoires, il les rejette purement et simplement. Exactement comme toi evol qui ne répond à aucun élément contradictoire que tu ne peux réfuter.

Justement les lecteurs ont evolué

Je parle du temps présent
et si tu dis pas de quoi tu parles en particulier ca n'a aucune valeur

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Lun 8 Oct 2012 - 21:20

J'ai chez moi ce numéro de science et vie de l'époque ..

Il parle d'oasis tempéré aprés une expédition militaire en antarctique ..
Origine d'un appui à la théorie de la terre creuse ..



Le numéro 510 de Mars 1960
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   Lun 8 Oct 2012 - 22:17

evol a écrit:
Mephusteg a écrit:
evol a écrit:
Tu prefere dénigrer Science et vie sur des erreurs qu'il font, plutot que de voir toute le sérieux de leur autres article
=> absence de discernement, dénigrement

Quelqu'un d'honnete intellectuellement n'aura pas peur d'analyser un élément contradictoire
Tout dépend s'il cherche vraiment la vérité Shocked
J'ai été abonné plusieurs années à S&V lorsque j'effectuais mes études en fac de science. J'ai arrêté de lire ce magazine en raison de son caractère systématiquement partial. Je vois qu'après des années ce caractère n'a pas évoulé.

S&V n'analyse pas les éléments contradictoires, il les rejette purement et simplement. Exactement comme toi evol qui ne répond à aucun élément contradictoires que tu ne peux réfuter.

Justement les lecteurs ont evolué

Je parle du temps présent
et si tu dis pas de quoi tu parles en particulier ca n'a aucune valeur

Les lecteurs ont évolué, oui, c'est sûr, ils ne savent plus penser par eux-mêmes. Comme toi, ils sont incapables de réfuter les éléments contradictoire qu'on leur soumet.

Ce qui n'a pas de valeur pour toi peut en avoir pour d'autres.

Je parle en général car il s'agit d'une caractéristique générale de ce magazine.
Le dossier sur le 11 septembre est un cas particulier qui illustre parfaitement ce que je dis de manière générale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vulgarisations absurdes de science & vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les vulgarisations absurdes de science & vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Atelier théâtre - Textes absurdes
» CREATION DES ANIMAUX
» Jean Paul II
» 14 400 haïkus
» http://www.la-blague-du-jour.com/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-