Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spartacus777

avatar

Masculin Messages : 463
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Jeu 15 Nov 2012 - 16:44


Après avoir dénoncé un supposé "déni" français avant la présidentielle, The Economist, influent et libéral hebdomadaire britannique du monde des affaires, estime en couverture de son numéro du 17 novembre que la France est une "bombe à retardement au coeur de l'Europe".
L'image qui illustre ce dossier spécial de 14 pages est éloquente: sept baguettes de pain entourées d'un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée. Bref, prêtes à exploser.
Selon le journal, "la France pourrait devenir le plus grand danger pour la monnaie unique européenne", et "la crise pourrait frapper dès l'an prochain".
The Economist est particulièrement virulent à l'encontre du nouveau président français, François Hollande, et de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault, tous deux socialistes. "Ni M. Hollande ni M. Ayrault ne semblent être le genre de leader suffisamment courageux capable d'imposer des réformes à l'encontre d'une opposition généralisée", explique-t-il dans un communiqué.
S'il reconnaît que "le gouvernement a semblé devenir plus réaliste sur la gravité de la situation et comprendre la nécessité de réforme", notamment en faveur de la compétitivité, l'hebdomadaire n'en démord pas: "on peut craindre que ces récents changements d'orientation soient trop tardifs et insuffisants".
Du coup, même si les marchés ont été "indulgents" jusqu'ici, "tôt ou tard" le vent va tourner, estime-t-il. D'autant que, dans le même temps, Espagne, Italie et Grèce ont mis en place "de substantielles et douloureuses réformes structurelles".
Les griefs cités par The Economist sont nombreux: économie stagnante, chômage élevé, déficit commercial abyssal, poids de l'Etat "démesuré" et "un climat des affaires qui s'est détérioré", notamment avec les hausses d'impôts décidées par le président Hollande. Qui plus est, selon le journal, "l'élite et les électeurs ne sont pas prêts à de nouveaux transferts de souveraineté" au niveau européen.
The Economist avait déjà dépeint, pendant la campagne présidentielle, une France en plein "déni". Critiquant tous les candidats, coupables à ses yeux d'"ignorer" la gravité de la situation économique, il avait particulièrement attaqué François Hollande, un "homme plutôt dangereux" dont la victoire était qualifiée de "mauvaise pour son pays et pour l'Europe".










http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/afp-00478003-the-economist-la-france-est-une-bombe-a-retardement-au-coeur-de-l-europe-511219.php
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Jeu 15 Nov 2012 - 23:07

Sournoises assertions et désinformation tous azimut, cet hebdomadaire qui s'en prend à François Hollande et à sa politique insuffisamment entreprenante_quand c'est déjà bien assez sinon trop à nos yeux... je crois rêver, la société et le monde comme au bord du gouffre et toujours de ces discours ultra-libéraux, inconséquents, d'une autre époque, absurdes, abjectes... cette pressuration extrême car c'est comme ça, la loi et la force...
grrrrrrrrr...
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5987
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 10:14

J'ai vraiment l'impression que les politique ne prennent pas conscience de la gravité de la situation... cyclops

et tout le monde s'en inquiété que cela soit merkel, ou même les chinois

La Chine "très inquiète" pour l'Europe http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/05/18/97002-20120518FILWWW00304-la-chine-tres-inquiete-pour-l-europe.php

Les politique devraient faire un traitement de choque pour réindustrialiser la france et l'europe...
Sinon on va devenir un pays qui ne vivra principalement que du tourisme

Il continue de financer la grece qui est un gouffre sans fin What a Face
car ils ont peur des répercussion sur l'espagne et l'italie

mais on ne peux pas prendre de bonne décision si on a peur
La peur rend toujours irrationnel, et fait stagner les decision
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 14:00

Citation :
"la France pourrait devenir le plus grand danger pour la monnaie unique européenne", et "la crise pourrait frapper dès l'an prochain".
Toujours la même rengaine, la monnaie Euro serait en danger ... Histoire de nous faire accepter des réformes inacceptables, une politique d'austérité qui est censée sauver l'Euro, mais qui profite aux nantis.

Et puis, il est assez marrant que ce type d'avertissement provienne d'un journal britannique alors même que la Grande Bretagne ne fait pas partie de la zone Euro.

Et "la crise pourrait frapper dès l'an prochain", faut-il en rire ?
Il parle de quelle crise d'ailleurs, celle qui fait que la misère augmente chaque jour un peu plus ou parle-t-il de la crise spécifique à l'Euro ?
Cela fait des mois et des mois que l'on nous dit que l'Euro est en crise, qu'il faut le sauver, et la crise frapperait seulement l'an prochain ?

L'Euro est né d'une décision politique, seule une décision politique permettra d'y mettre un terme.

Mais en réalité, la 'crise' de l'Euro est le prétexte utilisé pour faire accepter plus d'Europe.

De nombreux pays sont en crise mais une crise de l'endettement, un endettement dont le remboursement pèse lourdement sur le budget de l'Etat (près de 50 milliards pour un budget de l'ordre de 366 milliards). L'endettement et le remboursement de la dette sont en pertpétuelle augmentation d'année en année depuis la fameuse loi de 1973 (pour la France) donnant le pouvoir de création monétaire aux banques. Une loi qui interdit à l'Etat de créer lui-même sa monnaie sans intérêt. Une loi qui se retrouve aujourd'hui au plan européen.

Ce n'est pas l'Euro qui est en crise, ce sont les pays. Une crise qui est en train de détruire les états-nation au profit de l'UE. D'ailleurs n'est-ce pas ce qu'on nous dit ? : il faut plus d'Europe.
Mais plus d'Europe, ça veut dire quoi ?
ça veut dire plus de pouvoir à la commission européenne (qui est le gouvernement de l'Europe) au détriment du peuple, au détriment du pouvoir que le peuple est censé avoir dans des pays qui se disent démocratiques.

Revenir en haut Aller en bas
WilloW

avatar

Féminin Taureau Dragon
Messages : 374
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 14:05

+1 Mephusteg, j'ai rien à ajouter...

Will
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4567
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 20:41

La Grande Bretagne, au niveau Européen a un rôle équivoque je trouve, il siège a l'UE ils prennent des désistions, de plus presque totalité de l'argent Européen transite par la city !
Au final, il ont garder leurs monnaye, mais leurs pouvoir est prédominant au niveau Européen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 22:29

Au fait les amis, j'espère que vous êtes au courant que tout cela n'est que de la com ! chacun se refilant la patate chaude car le système en lui même est mort et qu'il ne survit que par la croyance ! Pas besoin de long discours et de pseudos analyses sur l'Europe ou quoi que ce soit... On est dans la phase "mondiale" intitulé : Qui ment le mieux pour plaire aux marchés et pour ne pas tomber le premier !! La grande Bretagne est mal ! d'où ce joli crochet du gauche... ET cette réaction de l'Europe avec cet énorme crochet du droit sur le Japon qui riposte instantanément sur les USA qui vacille dans les cordes mais incroyable ils donnent un uppercut dans la Chine qui perd 6 points mais qui réussit à éssoufler les canadiens qui mettent un genou à terre... mais non !! riposte implacable, et c'est un coup de pied dans les valseuses que subissent les Argentins qui frappent de toute leur force contre les russes qui s'effondrent mais en profite pour tacler la Grande Bretagne qui frappe du gauche sur l'Europe qui riposte sur le Japon.................


Vous avez compris le tableau Wink

Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Ven 16 Nov 2012 - 22:47

Uru_anna a écrit:
Au fait les amis, j'espère que vous êtes au courant que tout cela n'est que de la com ! chacun se refilant la patate chaude car le système en lui même est mort et qu'il ne survit que par la croyance ! Pas besoin de long discours et de pseudos analyses sur l'Europe ou quoi que ce soit... On est dans la phase "mondiale" intitulé : Qui ment le mieux pour plaire aux marchés et pour ne pas tomber le premier !!
Qui ment le mieux, oui, mais à qui et au profit de qui au final ?
Le système se meurt oui, si on veut ... pas pour tout le monde en tout cas.
Je continue de penser que les failles du système sont créées volontairement, toujours dans le même but : assurer le contrôle total de quelques-uns comme au bon vieux temps de la monarchie et du servage.
Revenir en haut Aller en bas
WilloW

avatar

Féminin Taureau Dragon
Messages : 374
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   Sam 17 Nov 2012 - 11:29

En fait Uru, ça va donner quelque chose comme ça...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Selon THE ECONOMIST, la France est "une bombe à retardement", début de l'attaque financière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’hépatite virale: une vraie bombe à retardement
» scenario de la bombe a retardement
» Cette bombe à retardement du Pacifique qui inquiète les scientifiques
» AL • La bombe à retardement
» Donald Trump, une bombe à retardement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-