Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Lumière   Jeu 29 Nov 2012 - 14:58

Rappel du premier message :

Difficile d'expliquer ce concept. Alors tout d'abord je tiens à préciser que je ne parle pas de la lumière issue d'une ampoule, ni celle qui se limite à la simple intelligence.

Je voudrais parler de La Lumière, c'est à dire, L'Intelligence Absolue, celle qui ordonne le monde.

Tout ce qui existe possède une nature composable avec d'autres éléments de la nature. Ce qui permet que des particules se composent avec d'autres pour former des atomes, que ces atomes se composent entre eux pour donner des molécules, etc, et bien c'est ce principe de "composition", qui est un principe Universel. Ce mot, est également présent dans le langage musicale, on dit qu'une personne "compose" une mélodie.

Et bien la Lumière c'est cette Intelligence Absolue qui "compose" la mélodie de la nature, l'harmonie du monde. Y compris au sein de notre corps, cette mélodie se joue sans cesse, sans que nous le sachions. Cette Lumière donc, nous est accessible, à partir du moment où on en prend "conscience" et qu'on la cherche.

En tant qu'être humains, je pense que le moyen le plus simple de comprendre et/ou de trouver cette Lumière, c'est de rechercher l'harmonie avec les autres êtres vivants.

Quoiqu'il en soit, cette Lumière :
- Qu'est ce que c'est vraiment, donc selon vous ? L'avez-vous déjà vue ? (comme ceux qui ont vécu une NDE)
- Existe-t-elle selon vous ? Sinon, comment expliquez vous l'existence de l'ordre de la nature ?
- Quelles en sont ses composantes ? (je me suis particulièrement intéressé à ce sujet)
- Est-ce de cette même Lumière dont parlent différentes traditions religieuses ou philosophiques ?

Enfin voila, le débat est lancé cheers

En tout cas, j'espère que nous pourrons débattre de cette idée courtoisement et sans heurt.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La Lumière   Ven 30 Nov 2012 - 23:45

Platon a écrit:
L'ordre de l'univers est régi par des lois, mais cela ne veut pas dire une intentionnalité.
Le hasard joue un grand rôle. Nous existons parce que c'était une probabilité.
La science montre que si on laisse faire le hasard, cela conduit au désordre (l'entropie) et non à l'ordre. Si on mélange un jeu de carte rangé dans un certain ordre, on obtient un jeu de cartes dans le désordre. La probabilité pour obtenir un jeu de carte dans l'ordre en le mélangeant est infinitésimale. Alors, le hasard peut-il conduire à l'ordre ou conduit-il inexorablement au désordre ? Qu'est-ce qui est le plus probable.
Le hasard peut-il conduire à des lois qui ordonnent l'univers ?

Platon a écrit:
Cette lumière est-elle une probabilité ?
Notre niveau de connaissance ne nous permet pas de le démontrer.
nous sommes dans la foi, la croyance.
Une probabilité ? pourquoi une probabilité ? En quoi serait-ce une probabilité ?


Platon a écrit:
Cette lumière est selon moi une perception du cerveau provoquée par un neurone qui s'est pris une décharge électrique.
Perception et interprétation en font cette lumière.
Et qu'est-ce qui provovquerait cette décharge ?
La lumière qui passe par l'oeil se transforme ensuite en signal électrique dans le cerveau. Il y a bien un signal électrique mais il y a aussi une lumière à l'origine de ce signal électrique.

Platon a écrit:
Autant d'êtres humains, autant de perceptions différentes et subjectives.
La question est: notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?
La question est : qu'est-ce que le réel ?
Le monde dans lequel nous vivons est-il réel ou bien est-ce un monde onirique dont nous partageons tous ensemble la réalité ?
Cette lumière eclatante mais non éblouissante dans laquelle on se sent bien, c'est peut-être cela la réalité.

Platon a écrit:
En somme devez vous être si sûrs de ce que vous avez vu ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?
Il ne s'agit pas que de vue mais aussi de ressenti.
Nous ne voyons pas ce que nous resentons.
Revenir en haut Aller en bas
Platon

avatar

Masculin Gémeaux Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 0:41

Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
L'ordre de l'univers est régi par des lois, mais cela ne veut pas dire une intentionnalité.
Le hasard joue un grand rôle. Nous existons parce que c'était une probabilité.
La science montre que si on laisse faire le hasard, cela conduit au désordre (l'entropie) et non à l'ordre. Si on mélange un jeu de carte rangé dans un certain ordre, on obtient un jeu de cartes dans le désordre. La probabilité pour obtenir un jeu de carte dans l'ordre en le mélangeant est infinitésimale. Alors, le hasard peut-il conduire à l'ordre ou conduit-il inexorablement au désordre ? Qu'est-ce qui est le plus probable.
Le hasard peut-il conduire à des lois qui ordonnent l'univers ?

Réponse de Platon: OUI. Le jeu de cartes n'est pas un exemple adapté. L'univers contient tous les éléments alors que le jeu de carte est un élément unique. Dans l'univers, il y a des éléments qui n'interagissent pas, et d'autres qui créent une réaction en se cotoyant. La probabilité et que tous les assortiments d'élément se produisent à un moment ou un autre, même les plus improbables. L'assertion "qu'est ce qui est le plus probable" ne veut pas dire que le statistiquement peu probable n'aie pas lieu. Dans l'univers, le plus probable est le vide. Le moins probable est la matière, mais elle existe quand même parce que même si la probabilité est faible, cela reste probable. La vie humaine est faiblement probable, mais finit par exister en un petit lieu nommé terre, parce qu'une telle planète était probable dans l'univers.

Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
Cette lumière est-elle une probabilité ?
Notre niveau de connaissance ne nous permet pas de le démontrer.
nous sommes dans la foi, la croyance.
Une probabilité ? pourquoi une probabilité ? En quoi serait-ce une probabilité ?
Réponse de Platon: Pourquoi pas ?


Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
Cette lumière est selon moi une perception du cerveau provoquée par un neurone qui s'est pris une décharge électrique.
Perception et interprétation en font cette lumière.
Et qu'est-ce qui provovquerait cette décharge ?
La lumière qui passe par l'oeil se transforme ensuite en signal électrique dans le cerveau. Il y a bien un signal électrique mais il y a aussi une lumière à l'origine de ce signal électrique.

Réponse de Platon: Pas forcément de lumière à l'origine, justement. Certains cerveaux jouent des tours sensoriels. Il peut arriver que certaines personnes soient victimes de perceptions non liées à un signal réel.

Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
Autant d'êtres humains, autant de perceptions différentes et subjectives.
La question est: notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?
La question est : qu'est-ce que le réel ?
Le monde dans lequel nous vivons est-il réel ou bien est-ce un monde onirique dont nous partageons tous ensemble la réalité ?
Cette lumière eclatante mais non éblouissante dans laquelle on se sent bien, c'est peut-être cela la réalité.

Réponse de Platon: "Qu'est ce que le réel" ne veut pas dire la même chose que "notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?"
Mais quelle que soit la définition de la réalité, notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?
La bouse "Matrix" pose la question de manière extrème, mais nous renvoie à la question que j'ai posé.


Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
En somme devez vous être si sûrs de ce que vous avez vu ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?
Il ne s'agit pas que de vue mais aussi de ressenti.
Nous ne voyons pas ce que nous resentons.

Réponse de Platon: Je ne partage pas cette opinion. Je parle de perception et non de ressenti. Il est certaines personnes qui voient et touchent ce qu'elles perçoivent. C'est de ça que j'ai parlé.

Mais puisque tu étend "au ressenti" ta contre argumentation, j'ajoute ceci:
Il est certaines personnes qui ressentent si fort qu'elles perçoivent.

Et ceci nous ramène à la question suivante:
Devez vous être si sûrs de ce que vous avez ressenti ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?



.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 1:04

Mephusteg a écrit:
Imaginons donc un cas concret.

Tu sais que 10 personnes vont commettre un massacre de plusieurs dizaines d'autres personnes.
La seule manière d'empêcher le massacre est de tuer les 10 personnes.
Quel est le choix positif, quel le choix neutre et quel le choix négatif ?

Déjà petite précision : j'ai dit que dans les situations qui laissaient le choix, il y avait trois "grandes familles" (positif, négatif et neutre), qui au final pouvait même être résumée à 2 (faire le Bien ou moins bien faire), mais cela ne veut pas dire que toutes les situations connaissent un nombre suffisants de solutions, et donc vu que ton cas n'en propose que deux (tuer ou ne pas tuer les agresseurs) et bien forcément ça fausse le nombre de choix possible à 2, donc je prend la définition que j'avais donné, ça va se jouer pour moi entre "faire le Bien" et "moins bien le faire".

Et bien, quel drame ton histoire ! Et quelle impuissance ! Impossible de sauver ni les uns, ni les autres, impossible ni même de dissuader les agresseurs, ni de les immobiliser, en gros si je visualise bien la chose, c'est comme si j'avais deux caméras vidéos, l'une sur une chambre avec 10 gars armés qui attendent que la porte s'ouvre pour aller dans l'autre chambre, où plusieurs dizaines de personnes attendent dans l'effroi de se faire massacrer, et en face de moi le bouton qui me permettrait de tuer les 10 agresseurs et aucune autre alternative.

Le choix qui va dans le sens du Bien, étant donné que quoi qu'il arrive nous sommes dans un résultat qui sera négatif (la mort de nombreuses personnes) lié au fait que les choix sont extrêmement restreints, c'est d'éviter la mort d'innocents, parce que les agresseurs ont déjà tort de vouloir perpétrer un tel massacre, et je ne peux rien faire d'autre pour les en empêcher, ni pour les dissuader, ni les immobiliser, et la seule solution c'est de les tuer. Donc j'appuie sur le bouton est selon moi le seul choix que l'on puisse faire pour faire le Bien avec ce très très minuscule degré de liberté, même si ça n'y ressemble pas, le faire d'avoir sauver les innocents est Bien, dommage qu'il a fallu pour cela "tuer" des humains, mais le choix n'était pas laissé si on souhaitait vraiment faire le Bien.

Ensuite, le deuxième choix qui serait de ne pas appuyer sur ce bouton, donc de quelque part "ne rien faire", est forcément négatif, parce qu'en l'occurrence "ne rien faire" veut dire "laisser faire un massacre d'innocents". Ce deuxième choix est forcément moins bien que le premier.

Mais tu vois, ton exemple n'implique pas du tout cette notion de Bien. Un logicien aurait très bien pu répondre à cette même problématique, de manière rationnelle, en faisant le compte des pertes, et il aurait abouti au même résultat.

Je me demande alors où tu voulais orienter ce débat : un Être de Lumière mis dans une telle situation, et n'ayant aucune alternative, fera le moins pire des choix, comme la plupart des gens. Mais forcément, il sera malheureux d'avoir fait ce choix, et immédiatement après avoir appuyé sur le bouton, je pense qu'il méditerait pour demander pardon aux agresseurs au nom de Mephusteg qui les a mit dans une telle galère, et aussi bien sûr de ma part d'avoir précipiter leur départ vers l'au-delà, en espérant qu'ils comprennent mon geste, en tout cas immédiatement après, je leur expliquerais tout ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 1:14

luctix a écrit:
la lumière c'est l'énergie,c'est la vibration, mais l'homme ne peut en percevoir qu'une infime partie parce que ses sens sont grossiers et limités

Et bien en fait, j'ai appris à différencier plusieurs choses, c'est à dire d'un côté la Lumière (qui est d'ordre "spirituelle", c'est à dire qu'elle n'a pas de "substance", c'est un concept pur, qui ne connait pas de contraire, car elle est justement dans cette Unité du monde spirituel) et de l'autre l'énergie/vibrations. D'un côté le monde de dualité matériel, et de l'autre le monde d'unité spirituel.

A mon avis, mais cela n'engage que moi, le monde "spirituel" génère par son activité les vibrations qui viennent mettre l'énergie en mouvement. Et la Lumière, est cette Intelligence Suprême, qui existe en "fond" de toute existence, qui la guide vers son évolution, qui guide les atomes à se combiner, etc. Notre Esprit est aussi sur le même plan que la Lumière, et il peut lui aussi "guider" le mouvement énergétique du corps, à travers son centre de commande du véhicule, le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 3:05

Platon a écrit:
Réponse de Platon: OUI. Le jeu de cartes n'est pas un exemple adapté. L'univers contient tous les éléments alors que le jeu de carte est un élément unique.
Le jeu de cartes est un exemple qui permet de comprendre l'entropie, le fait que le hasard engendre le désordre.
Le jeu de cartes est un élément unique comportant plusieurs éléments distincts, chaque carte est différente.
L'univers est aussi un élément unique qui contient des éléments différents.
Et d'ailleurs plus le nombre d'éléments est important plus la probabilité d'ordre diminue sur un plan statistique.

Platon a écrit:
Dans l'univers, il y a des éléments qui n'interagissent pas, et d'autres qui créent une réaction en se cotoyant. La probabilité et que tous les assortiments d'élément se produisent à un moment ou un autre, même les plus improbables.
.Que tous les assortiments d'éléments puisse théoriquement se produire (et encore rien n'est moins sur), cela ne conduira pas à un ordre pour autant. La probabilité d'un ordre issu dû au hasard est infinitésimale, alors que la probabilité d'un ordre dû à une intentionalité est infiniment plus grande.

Platon a écrit:
L'assertion "qu'est ce qui est le plus probable" ne veut pas dire que le statistiquement peu probable n'aie pas lieu.
Ce n'est pas une assertion mais une question. Une question a laquelle tu ne réponds pas. Et pourtant même si tu ne le dis pas, ta réponse admet implicitement que l'ordre dû au hasard est le moins probable.

Même si dans l'absolu le moins probable peut se produire, avec de telles probabilités ce qui est infiniment plus probable est le plus vraisemblable.
Mais rien n'empêche de croire à l'infiniment improbable.


Platon a écrit:
Dans l'univers, le plus probable est le vide. Le moins probable est la matière, mais elle existe quand même parce que même si la probabilité est faible, cela reste probable.
Sur quoi tu te bases pour dire que le vide est le plus probable ?

Platon a écrit:
La vie humaine est faiblement probable, mais finit par exister en un petit lieu nommé terre, parce qu'une telle planète était probable dans l'univers.
La vie humaine est faiblement probable ? sur quels critères ? Et si cette probabilité est faiblement probable, qu'est-ce qui a conduit cette faible probailité à se produire ?

Platon a écrit:
Mephusteg a écrit:
Une probabilité ? pourquoi une probabilité ? En quoi serait-ce une probabilité ?
Réponse de Platon: Pourquoi pas ?
Pourquoi pas, n'est pas une réponse à la question : "en quoi serait-ce une probabilité ?".


Platon a écrit:
Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
Cette lumière est selon moi une perception du cerveau provoquée par un neurone qui s'est pris une décharge électrique.
Perception et interprétation en font cette lumière.
Et qu'est-ce qui provovquerait cette décharge ?
La lumière qui passe par l'oeil se transforme ensuite en signal électrique dans le cerveau. Il y a bien un signal électrique mais il y a aussi une lumière à l'origine de ce signal électrique.

Réponse de Platon: Pas forcément de lumière à l'origine, justement. Certains cerveaux jouent des tours sensoriels. Il peut arriver que certaines personnes soient victimes de perceptions non liées à un signal réel.
Et encore une réponse à côté de la question posée. Certains cerveaux peuvent jouer des tours mais ça ne remet pas en cause l'exemple donné. Je n'ai jamais entendu parler de cas de personnes qui inventerais des signaux à partir de rien, même une hallucination trouve une origine, une perception mal interprétée ou interprétée différemment de ce qui se produit habituellement. Est-ce pour autant celui qui est victime de ce qu'on appelle hallucination qui a une mauvaise perception ? pas forcément. Après tout, vu que la faible probabilité peut se produire...

Platon a écrit:
Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
La question est: notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?
La question est : qu'est-ce que le réel ?
Réponse de Platon: "Qu'est ce que le réel" ne veut pas dire la même chose que "notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?"
Mais quelle que soit la définition de la réalité, notre cerveau nous renvoie t'il la réalité ?
La bouse "Matrix" pose la question de manière extrème, mais nous renvoie à la question que j'ai posé.
Ma question n'est pas ta question ; si elle l'était ça n'aurait pas de sens de la poser. Mais la question que je pose renvoie également à ta question Platon. Ma question est même un préalable à la tienne, car avant de savoir si notre cerveau nous renvoie la réalité encore convient-il de déterminer ce qu'est la réalité, comme dans Matrix ....


Platon a écrit:
Mephusteg a écrit:
Platon a écrit:
En somme devez vous être si sûrs de ce que vous avez vu ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?
Il ne s'agit pas que de vue mais aussi de ressenti.
Nous ne voyons pas ce que nous resentons.

Réponse de Platon: Je ne partage pas cette opinion. Je parle de perception et non de ressenti. Il est certaines personnes qui voient et touchent ce qu'elles perçoivent. C'est de ça que j'ai parlé.

Mais puisque tu étend "au ressenti" ta contre argumentation, j'ajoute ceci:
Il est certaines personnes qui ressentent si fort qu'elles perçoivent.
Quelle est l'opinion que tu ne partages pas ? Tu penses que nous voyons ce que nous ressentons ?

Qui a dit que ressentir n'était pas lié à une perception ?
Ma 'contre-argumentation' visait le côté visuel, pour montrer qu'il ne s'agissait pas uniquement d'une perception liée aux cinq sens physiques. Que tu ne partages pas cette opinion n'y change rien, le ressenti tient une grande place dans ce type d'expérience.

Platon a écrit:
Et ceci nous ramène à la question suivante:
Devez vous être si sûrs de ce que vous avez ressenti ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?
Douter d'une perception et douter d'un ressenti sont deux chose bien distinctes.
On peut douter d'une perception mais peut-on raisonnablement douter d'un ressenti ?

On peut douter de ce qui a été perçu, mais l'expérience reste réelle même si la perception peut effectivement être trompeuse.
Et même si le doute est permis quant à savoir sur ce qui est à l'origine de ces perceptions, cela n'enlève rien au ressenti qui lui est réel.
Par exemple, une hallucination (une fausse perception, ou une mauvaise interprétation du perçu) peut entrainer un sentiment de joie, de bien être ou au contraire de tristesse. La perception est erronée mais le sentiment lui est bien réel.


Dernière édition par Mephusteg le Mer 5 Déc 2012 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Janis

avatar

Masculin Poissons Chèvre
Messages : 451
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 26
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 4:01

Platon:
"Devez vous être si sûrs de ce que vous avez ressenti ?
Le principe du Doute n'est-il pas une sagesse suprême face à cette conviction ?"

Il n'est pas question d'être "sûrs" de ce qu'on a ressentis, puisque le ressentis donne l'orientation globale d'une pensée,
ce n'est pas ce qui définit la pensée ,les convictions.. mais c'est ce qui établit un vecteur pour le questionnement sur le ressentis
le ressentis est toujours un message complexe , une information , un langage que nous décodons ou caricaturons plutôt avec nos mots...
après les valeurs influences la définition d'un ressentis et donc sa rationalisation et le comportement qui va s'en suivre,
après vient le doute...
la pensée que l'on se fait d'un ressentis peut elle être fausse? jamais , pourquoi?
parce que cette pensée dépend justement de ces valeurs et de la connaissance que nous avons à titre individuel mais qui ne cadre pas forcément avec les autres individualité par conséquent les points de vue se confronte et donnent une différente profondeur aux ressentis que nous avons , cela changent nos valeurs , ils ne sont jamais identique d'une personne à l'autre,
ce n'est pas vous ni l'autre qui a tord ou raison, mais le ressentis(qui vient d'en haut) qui pose des question qui a raison de vous les faire poser a d'autres , vous me suivez?
après ce n'est que la remise en question qui est sage,
le doute n'enlève rien aux mauvaises perceptions , c'est juste que la perception du moment n'as pas assez de clarté pour être "con"vainquante... et définir ce qui semble le plus probable....
La vérité ne niche que très peu dans la pensée et la parole, mais plus dans les actes ce qui nécessite d'être cohérent avec ce qu'on "croit" être...
comment peut on savoir si nous avions raison de réagir face à une personne d'une manière particulière?
le ressentis réponds comme une logique vibrante et pourtant les doutes s'accumulent...

Bien à vous


Dernière édition par Janis le Sam 1 Déc 2012 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cikala

avatar

Masculin Messages : 397
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 4:07


clem.mam a écrit:


Je voudrais parler de La Lumière, c'est à dire, L'Intelligence Absolue, celle qui ordonne le monde.

Tout ce qui existe possède une nature composable avec d'autres éléments de la nature. Ce qui permet que des particules se composent avec d'autres pour former des atomes, que ces atomes se composent entre eux pour donner des molécules, etc, et bien c'est ce principe de "composition", qui est un principe Universel. Ce mot, est également présent dans le langage musicale, on dit qu'une personne "compose" une mélodie.

Et bien la Lumière c'est cette Intelligence Absolue qui "compose" la mélodie de la nature, l'harmonie du monde. Y compris au sein de notre corps, cette mélodie se joue sans cesse, sans que nous le sachions. Cette Lumière donc, nous est accessible, à partir du moment où on en prend "conscience" et qu'on la cherche.

salut à toi Clem.mam,

Il me semble important de partager ce qui va suivre.
Ce n'est pas le fruit d'une longue réflexion mais la retranscription ( imparfaite sans doute ) d'une intuition qui s'est faite vibrante.

Quelle merveille que cette "composition" universelle !
Ces atomes qui s'assemblent de l'infiniment petit à l'infiniment grand dans une perpétuelle création.
Cet agencement qui semble l'oeuvre d'une supra-intelligence.

Mais ce merveilleux se trouve aussi dans cette prodigieuse "mémoire" universelle, qui fait que nous retrouvons des modèles d'assemblages qui se reproduisent à l'infini dans le temps et l'espace.
Quand on connait le nombre d'atomes et les possibilités de compositions entre eux, l'univers pourrait créer des milliards et des milliards de combinaisons différentes sans jamais reproduire les mêmes. ( un peu comme les chances de gagner deux fois de suite au loto )
Or, nous retrouvons dans l'univers et en grand nombre... ces assemblages utiles à la vie ( carbone, eau... )

Et quel autre prodige que ces assemblages, que ces compositions, soient stables entre elles
La physique explique cela trés bien... mais quelle magie quand on y pense.
les atomes se lient entre eux et forment des objets stables.
Sinon, chaque caillou, chaque chose, chaque être vivant, pourrait se désagréger sans prévenir d'un instant à l'autre.
Et pourtant il n'en est rien.

Cette composition est à la fois
Assemblage = structure, architecture
Mémoire = reproductivité à l'infini
Stabilité = existence

Quelle "intelligence absolue" derrière tout ceci !
Mais cette intelligence n'est pas la Lumière.
Cette composition n'est pas la Lumière.
Pourtant elles sont intrinséquement liées à la Lumière.

Je n'ai pas de mots pour décrire correctement en concepts ce que je veux exprimer.
Permet moi d'utiliser ton idée de "langage musical".
Cet exemple imagé me permettra de mieux me faire comprendre.

La partition musicale ainsi que toutes les notes et signes de notations qu'on peut y mettre sont cette composition de l'intelligence absolue
L'assemblage des atomes, le plan à l'oeuvre, ce qui est et devient, la création universelle...
Sur une partition on retrouve ces quatre notions:
- La hauteur
- La durée
- L'intensité
- Le timbre

Elles pourraient être les quatre forces de la physique à l'oeuvre dans la nature
- Force électromagnétique, force gravitationnelle, interaction forte et faible.

Quant aux diverses théories/tentatives actuelles d'unification des forces, elles sont les combinaisons formant l'ossature de l'oeuvre musicale.
- Diachronique = la mélodie
- Synchronique = l'harmonie

Et quelle mélodie et harmonie divine à l'oeuvre en toute chose sur la partition des univers physiques/spirituels !
Mais là aussi... ni la mélodie, ni l'harmonie ne sont, non plus, La Lumière.

Et si l'intelligence absolue créait la plus belle des musiques, cette musique céleste qui enchanterait nos oreilles, nos esprits, et ferait remplir nos coeurs d'un amour tout aussi absolu ?
Quelle partition se serait ?
Mais là encore, la Lumière ne serait pas cet ensemble de notes.
Et nos oreilles ne seraient pas attentives à cette Lumière...

Je m'explique, et je sais qu'au fond de vous... vous percevez déjà où je veux en venir.
C'est ici que tout prend son sens.

Le silence = La lumière

Les notes de musique ne sont distinctes, entre elles, que parce qu'elles sont séparées par des instants de silences.
Sans ces silences ( et je ne parle pas des annotations de silences que l'on peut écrire sur une partition ) qui remplissent chaque espace entre les notes, la musique ne serait pas audible.
C'est le silence qui donne tout son sens à la mélodie et à l'harmonie.
Ces petits silences qui remplissent la partition tout autant que les notes.
On ne retient que les sons et les notes, alors que la musique est pleine de "vides", de ces petits riens insignifiants, de ces silences...

La Lumière dont on parle dans ce sujet est de la même nature que le silence de cet exemple.
La création, le créateur, l' intelligence.. n'est pas la Lumière.
La mélodie de la nature n'est pas la Lumière.

Mais cette intelligence est liée à la Lumière tout comme cette mélodie universelle.
Cette Lumière met en relief la grande oeuvre, mais cette grande oeuvre intelligente n'est pas La Lumière.
La lumière remplie chaque interstices, chaque intervalles, de la création.
Elle est partout, en effet, et en tout... comme les silences entre chaque notes, chaque mots de nos conversations, et dont on ne prête pas attention... trop absorbés , que nous sommes, à écouter, à déchiffrer, interpréter, les notes ou les mots... en oubliant que tout ceci est perceptible grace au silence.
Il en de même de la perception de cette Lumière... elle est là devant nous, en nous, et on la voit sans la voir.

J'espère avoir pu clairement exposer cette intuition.
Je voulais vraiment faire la distinction entre la nature de la Lumière et l'intelligence absolue à l'oeuvre en toute chose.
Les deux coexistent mais sont de natures différentes.

Ce n'est bien sur qu'une simple intuition..

Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 8:32

Superbe, CIKALA, cette 'retranscription', cette intuition... oui, on pourrait dire que cette Lumière n'est qu'une impression, une sensation, une des manifestations de cette intelligence absolue à l'oeuvre en toute chose, la Conscience et cet Esprit en nous, cette réalité supérieure et/ou cette origine de tout, bien que tout cela nous dépasse pour le moment, moi en tout cas. Ou, encore, cet autre parallèle avec la musique et en rebondissant sur une de tes propositions, cette Lumière un peu comme ce synchronisme - l'harmonie - et la conscience, cette Intelligence, comme ce diachronisme - la mélodie -, le silence étant ce Tout sous-jacent et englobant tout ceci, ce magma quantique de tous les potentiels et de toutes les réalités... Quantum = Infini et Manifesté ; Lumière = Information + énergie, support de la conscience ; Esprit : ce sentiment de vie et de soi-même, cette conscience, cette intuition, cette réflexion, ce sens à trouver et à donner à tout ça...
scratch oui, ça chauffe un peu les neurones, à vous lire

444444
Revenir en haut Aller en bas
artifix



Masculin Cancer Singe
Messages : 344
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 9:35

Cikala a écrit:



salut à toi Clem.mam,

Il me semble important de partager ce qui va suivre.
Ce n'est pas le fruit d'une longue réflexion mais la retranscription ( imparfaite sans doute ) d'une intuition qui s'est faite vibrante.

Quelle merveille que cette "composition" universelle !
Ces atomes qui s'assemblent de l'infiniment petit à l'infiniment grand dans une perpétuelle création.
Cet agencement qui semble l'oeuvre d'une supra-intelligence.

Mais ce merveilleux se trouve aussi dans cette prodigieuse "mémoire" universelle, qui fait que nous retrouvons des modèles d'assemblages qui se reproduisent à l'infini dans le temps et l'espace.
Quand on connait le nombre d'atomes et les possibilités de compositions entre eux, l'univers pourrait créer des milliards et des milliards de combinaisons différentes sans jamais reproduire les mêmes. ( un peu comme les chances de gagner deux fois de suite au loto )
Or, nous retrouvons dans l'univers et en grand nombre... ces assemblages utiles à la vie ( carbone, eau... )

Et quel autre prodige que ces assemblages, que ces compositions, soient stables entre elles
La physique explique cela trés bien... mais quelle magie quand on y pense.
les atomes se lient entre eux et forment des objets stables.
Sinon, chaque caillou, chaque chose, chaque être vivant, pourrait se désagréger sans prévenir d'un instant à l'autre.
Et pourtant il n'en est rien.

Cette composition est à la fois
Assemblage = structure, architecture
Mémoire = reproductivité à l'infini
Stabilité = existence

Quelle "intelligence absolue" derrière tout ceci !
Mais cette intelligence n'est pas la Lumière.
Cette composition n'est pas la Lumière.
Pourtant elles sont intrinséquement liées à la Lumière.

Je n'ai pas de mots pour décrire correctement en concepts ce que je veux exprimer.
Permet moi d'utiliser ton idée de "langage musical".
Cet exemple imagé me permettra de mieux me faire comprendre.

La partition musicale ainsi que toutes les notes et signes de notations qu'on peut y mettre sont cette composition de l'intelligence absolue
L'assemblage des atomes, le plan à l'oeuvre, ce qui est et devient, la création universelle...
Sur une partition on retrouve ces quatre notions:
- La hauteur
- La durée
- L'intensité
- Le timbre

Elles pourraient être les quatre forces de la physique à l'oeuvre dans la nature
- Force électromagnétique, force gravitationnelle, interaction forte et faible.

Quant aux diverses théories/tentatives actuelles d'unification des forces, elles sont les combinaisons formant l'ossature de l'oeuvre musicale.
- Diachronique = la mélodie
- Synchronique = l'harmonie

Et quelle mélodie et harmonie divine à l'oeuvre en toute chose sur la partition des univers physiques/spirituels !
Mais là aussi... ni la mélodie, ni l'harmonie ne sont, non plus, La Lumière.

Et si l'intelligence absolue créait la plus belle des musiques, cette musique céleste qui enchanterait nos oreilles, nos esprits, et ferait remplir nos coeurs d'un amour tout aussi absolu ?
Quelle partition se serait ?
Mais là encore, la Lumière ne serait pas cet ensemble de notes.
Et nos oreilles ne seraient pas attentives à cette Lumière...

Je m'explique, et je sais qu'au fond de vous... vous percevez déjà où je veux en venir.
C'est ici que tout prend son sens.

Le silence = La lumière

Les notes de musique ne sont distinctes, entre elles, que parce qu'elles sont séparées par des instants de silences.
Sans ces silences ( et je ne parle pas des annotations de silences que l'on peut écrire sur une partition ) qui remplissent chaque espace entre les notes, la musique ne serait pas audible.
C'est le silence qui donne tout son sens à la mélodie et à l'harmonie.
Ces petits silences qui remplissent la partition tout autant que les notes.
On ne retient que les sons et les notes, alors que la musique est pleine de "vides", de ces petits riens insignifiants, de ces silences...

La Lumière dont on parle dans ce sujet est de la même nature que le silence de cet exemple.
La création, le créateur, l' intelligence.. n'est pas la Lumière.
La mélodie de la nature n'est pas la Lumière.

Mais cette intelligence est liée à la Lumière tout comme cette mélodie universelle.
Cette Lumière met en relief la grande oeuvre, mais cette grande oeuvre intelligente n'est pas La Lumière.
La lumière remplie chaque interstices, chaque intervalles, de la création.
Elle est partout, en effet, et en tout... comme les silences entre chaque notes, chaque mots de nos conversations, et dont on ne prête pas attention... trop absorbés , que nous sommes, à écouter, à déchiffrer, interpréter, les notes ou les mots... en oubliant que tout ceci est perceptible grace au silence.
Il en de même de la perception de cette Lumière... elle est là devant nous, en nous, et on la voit sans la voir.

J'espère avoir pu clairement exposer cette intuition.
Je voulais vraiment faire la distinction entre la nature de la Lumière et l'intelligence absolue à l'oeuvre en toute chose.
Les deux coexistent mais sont de natures différentes.

Ce n'est bien sur qu'une simple intuition..


Juste quelques petites questions pour mieux comprendre :

Mais qui écrit cette musique ? qui pose les notes, signes de notations et qui pose ces silences ?
Qui est inspiré à créer cette partition ?
Le créateur de cette partition ne doit-il pas être éclairé, autrement dit avoir de l'inspiration, pour créer la musique qu'il compose ?
Le créateur est-il cette lumière ou est-il éclairé par cette lumière pour avoir l'inspiration de créer ?

Autres questions pour ceux qui déclarent avoir vue cette lumière :

Comment avez-vous procéder pour avoir accés à cette lumière ?
Quelles étaient vos intentions au commencement de cette expèrience ?
Est-ce que l'on obtient le fameux "eveil" spirituel une fois que l'on voit cette lumière ou l'éveil vient-il avant et par ce processus on peut percevoir la lumière ?

Je ne vous apporte aucune réponse désolé, mais que des questions qui pourront peut-être m'éclairer ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 12:25

Merci cikala pour ton intervention, je répondrais je pense lundi :)

Pour moi, Dieu a insufflé la Lumière(son Esprit) au sein de l'énergie (la création) pour la mettre en mouvement, et ce mouvement originel c'est le Big-bang.

Ensuite, l'énergie étant "insufflée" par cette Lumière, s'est composée avec elle-même en diverses formes, selon des principes mathématiques et fractales (ce qu'on tente de cerner avec la physique). Cela n'a été possible que grâce à l'association de cette Lumière et de l'énergie (association qui forme ce que nous croyons être les "lois de la nature").

Donc en soi la Lumière n'est pas sur la partition "physiquement", ça c'est l'énergie qui est la partition, les notes, les silences, les feuilles blanches (le futur en cours d'écriture par nous tous à l'instant présent). Mais la Lumière est ce qui donne à ces notes leur rythme, leur nature de note, leur forme, leur agencement les unes par rapport aux autres.

Nous, et bien nous sommes à la fois une mélodie complète (une symphonie ! lol) qui s'auto-compose parce qu'elle est associé à un compositeur, notre esprit, qui lui-même est associé à l'Esprit de Dieu à travers la Lumière qui nous "compose" et qui compose le monde. Donc chacun de nous étant comme un compositeur, si nous réussissons à nous inspirer de la composition parfaite qui existe au sein de la nature et en nous-même (donc si nous "voyons" la Lumière) et bien nous pouvons y trouver l'inspiration infinie pour tout faire, tout réaliser, tout découvrir, tout inventer Wink

Mais voila, souvent ce compositeur que nous sommes n'écoute pas la mélodie universelle, n'imagine parfois même pas qu'il existe un plus grand compositeur que lui. Nous voyons que la nature est ordonnée, nous voyons que notre corps, composé de milliards de milliards de particules assemblées tient en un ensemble qui se régénère, se reconstruit jour après jour, et malgré tout ça, nous ignorons parfois cette mélodie universelle, et nous ne voyons pas souvent cette Lumière. Mais cela va changer un jour je pense ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
partisan

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 2383
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 45
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 14:49

comment réagis le moustique a la lumière ?
n'en est il pas de même pour l'homme ?
si un seul sur terre s'en approchait,sa se serait,toute la planète ne parlerais plus que de lui
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 356
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 52
Localisation : ici ou là

MessageSujet: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 19:05

Salut EFFAB et tous lol!

Effectivement, il existe 2 lumières spirituelles : Blanche et OR . sunny
La lumière OR est une lumière qui se trouve dans un Macrocosme spirituelle supérieur donc dans un Monde des Cieux où n'existe rien de matériel et physique. C'est un univers , un environnement entièrement de lumière or, tout son espace est emplit de cette lumière or. En éso, on parle d'un Soleil Spirituel, c'est celui là dont je vous parle car dans mon Ascension, j'ai pénétré ce Soleil Spirituel et je connais sa Substance Christique Divine...
C'est aussi ce Royaume du Paradis dont témoigne les évangiles par Notre Jésus-Christ.
Donc c'est dans cet endroit que l'on jouit des Félicités du Paradis et que l'on vit ce "corps de gloire de béatifié" qui est aussi un corps de lumière or mais en plus petit.
Ben, oui au Paradis, on n'est pas plus haut qu'un enfant de 5 ans c'est pourquoi dans les évangiles ,il est dit que vous ne pouvez pas y entrer si vous n'êtes un enfant, de plus cet enfant est en Lumière Or... Donc le Grand Être de Lumière d'Or s'est nommé en communiquant au moyen de mon chakra du plexus solaire et m'a enseigné et révélé beaucoup de choses tel que "Je Suis"...
C'est la Lumière de la vie éternelle... I love you

..
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 20:34

Janis a écrit:

le ressentis réponds comme une logique vibrante et pourtant les doutes s'accumulent...

Bien à vous

Le doute est une manifestation de l'égo, une manifestation qui ne peut que nous freiner sur la route de l'éveil.
Dans une recherche spirituel, à un certain niveau, on est en droit à ne plus laisser de place au doute.
L'égo est le plus grand problème à résoudre, car il masque la vraie nature de l'esprit, l'esprit dans sa clarté éclatante.
L'égo n'aura de cesse de vous dévier de la vois menant a la vacuité.
Lorsque l’on suit un cheminement d’ouverture intérieure, il s’anime en soi du bonheur mais aussi une sorte de satisfaction de réussir, mais en aucun moment nous devons marquer de l'attachement envers la satisfaction.
Pour diluer l'égo dans l'état naturel de l'esprit, il faut pratiquer avec dévotion.
Avoir de la dévotion pour son maitre, car rien ne pourra vous détacher de la relation que vous aurez avec votre maitre.
la dévotion envers votre maitre vous mènera en interaction avec tout les bouddha et les bodhisattva, et ils vous transmettrons une clarté tellement forte que la vérité vous sera transmise dans votre propre conscience individuelle. Il n’y a donc rien à atteindre, rien qui ne soit déjà là.

Citation :
Comment avez-vous procéder pour avoir accés à cette lumière ?
Quelles étaient vos intentions au commencement de cette expèrience ?
Est-ce que l'on obtient le fameux "eveil" spirituel une fois que l'on voit cette lumière ou l'éveil vient-il avant et par ce processus on peut percevoir la lumière ?

Pour atteindre c'est état de conscience il n'y a pas 36 chemins, seul la vois spirituel le peut, et surtout la pratique.
la pratique de la méditation est indispensable.
Mais attention, la compréhension, n'est pas la réalisation, et la réalisation n'est pas la délivrance.
Pour ce qui est de percevoir la lumière, il est possible en effet de la percevoir, en tant que la félicité, c'est état est rendu possible grâce a la pratique de la méditation, mais tant que l'éveil absolu n'est pas atteins, on ne pourra la voir que de façon éphémère, ou encore juste l'apercevoir.

Pou ce qui est de la lumière blanche, seul les êtres éveiller peuvent avoir un aura de lumière blanche.

Citation :
Et quel autre prodige que ces assemblages, que ces compositions, soient stables entre elles
La physique explique cela trés bien... mais quelle magie quand on y pense.
les atomes se lient entre eux et forment des objets stables.
Sinon, chaque caillou, chaque chose, chaque être vivant, pourrait se désagréger sans prévenir d'un instant à l'autre.
Et pourtant il n'en est rien.

je pense que la mécanique cantique explique très bien se dont tu parle, il a été prouver et démontrer que l'esprit et la matière est régit par les mêmes phénomène.
Bouddha lui même avait expliquer cela il y a plus de 2400 ans !
Il avait très bien compris et expliquer l’impermanence, aussi bien notre esprit que le monde phénoménal, il est régit par l’impermanence, c'est-à-dire que rien ne reste immobile.
Un exemple, vous regardez une chaise, l'instant d’après, la chaise n'est plus la même, et l'instant encore après, elle set de nouveau différente, bien sûre cela se passe au niveau subatomique de l’atome.

Explication sommaire :

Au fait Une particule subatomique est un composant de la matière de taille inférieure à un atome. On peut distingué les particules élémentaires et les composites de les constituants atomiques tels que les électrons, les protons et les neutrons, ainsi que leurs constituants .
Les particules produites par les phénomènes de rayonnement et de dispersion, tels que les photons, les neutrinos, et les muons. La branche de la physique qui les étudie est de la physique des particules.

En d'autre terme, on pourrait en conclure que de la matière est constamment en mouvement à l’intérieur même des neutrons qui se dispersent en étant entrainer de part des courants d'onde, on appelle ceci aussi, particule élémentaire ou encore dualité onde-particule.
En conclusion, la matière a le même comportement que l'esprit, car les pensées dualiste de l'égo empêche la vue juste de l'esprit !
A l'aide de la méditation on est à même de calmer et de régir nos pensée dualiste afin d’atteindre la félicité, et de voir la clarté direct de la vérité.



Revenir en haut Aller en bas
Platon

avatar

Masculin Gémeaux Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 20:51

orné a écrit:


Le doute est une manifestation de l'égo, (...)

En conclusion, la matière a le même comportement que l'esprit, car les pensées dualiste de l'égo empêche la vue juste de l'esprit !



Permet moi de douter, comme je te permet d'y croire.





.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 21:31

Platon a écrit:
orné a écrit:


Le doute est une manifestation de l'égo, (...)

En conclusion, la matière a le même comportement que l'esprit, car les pensées dualiste de l'égo empêche la vue juste de l'esprit !



Permet moi de douter, comme je te permet d'y croire.

C'est normal, tu es encore jeune, de plus je n'ai pas, je pense prétendu ne plus en avoir, des doutes.
Donc oui, je te permet de douter
Par contre il n'est en aucune façon question de mes croyances, mais d'une vérité juste, qui a été révéler par le Bouddha primordial, puis par le très saint Padmasambhava, ors on se doit de rester humble face a un tel enseignement, qui est partager depuis pu de 2500 ans par des centaine de millions de pratiquant !

Au plaisir de partager, platon
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La Lumière   Sam 1 Déc 2012 - 23:46

orné a écrit:
Platon a écrit:
orné a écrit:


Le doute est une manifestation de l'égo, (...)

En conclusion, la matière a le même comportement que l'esprit, car les pensées dualiste de l'égo empêche la vue juste de l'esprit !



Permet moi de douter, comme je te permet d'y croire.

C'est normal, tu es encore jeune, de plus je n'ai pas, je pense prétendu ne plus en avoir, des doutes.
Donc oui, je te permet de douter
Le doute de Platon ne concerne que ce qu'il ne veut pas accepter, en réalité il ne s'agit pas de doute contrairement à ce qu'il prétend, mais de croyance. Il doute de ce à quoi il ne croit pas. D'ailleurs entre la probabilité la plus grande et la probabilité la moins grande, ne choisit-il pas ce qui va dans le sens de ses certitudes ?

Ceci étant dit, je ne suis pas sûr que le doute soit une manifestation de l'ego, ou alors il s'agit d'une manière qu'à notre ego de nous protéger, car après tout il s'agit d'une des fonctions de l'ego : nous protéger.

Il est bon de douter, cela évite de se croire détenteur d'une quelconque vérité absolue. Et il peut être flatteur de se penser détenteur d'une telle vérité ; dans ce cas, c'est l'ego qui pousse à croire sans doute ...

D'un autre côté, croire profondément à quelque chose sans douter peut aussi conduire à faire des choses extraordinaire ou qui peuvent sembler impossible, c'est le pouvoir de la foi. Donc en fait, tout dépend de ce dont on parle.


Dernière édition par Mephusteg le Dim 2 Déc 2012 - 2:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 1:17

orné a écrit:
Janis a écrit:

le ressentis réponds comme une logique vibrante et pourtant les doutes s'accumulent...

Bien à vous

Le doute est une manifestation de l'égo, une manifestation qui ne peut que nous freiner sur la route de l'éveil.
Dans une recherche spirituel, à un certain niveau, on est en droit à ne plus laisser de place au doute.
L'égo est le plus grand problème à résoudre, car il masque la vraie nature de l'esprit, l'esprit dans sa clarté éclatante.
L'égo n'aura de cesse de vous dévier de la vois menant a la vacuité.
Pourquoi toujours voir l'ego comme le méchant de l'histoire ?
Lorsque Siddhārtha Gautama a voulu suivre l'ascèse totale et le jeune excessif, c'est son égo qui lui a fait comprendre qu'il s'agissait d'une mauvaise pratique. C'est cela qui lui a fait comprendre que la voie du juste milieux était la bonne.
Le Bouddhisme nous dit que la vacuité est LE but à atteindre qui apporte l'Illumination, l'Eveil, afin de devenir nous-même un bouddha ; ça se défend mais est-ce le but final ou est-ce seulement une étape intermédiaire ?
J'aurais tendance à penser qu'il s'agit seulement d'une étape.


orné a écrit:
Lorsque l’on suit un cheminement d’ouverture intérieure, il s’anime en soi du bonheur mais aussi une sorte de satisfaction de réussir, mais en aucun moment nous devons marquer de l'attachement envers la satisfaction.
On a le droit d'être satisfait quand même alors ?


orné a écrit:
Pour diluer l'égo dans l'état naturel de l'esprit, il faut pratiquer avec dévotion.
Avoir de la dévotion pour son maitre, car rien ne pourra vous détacher de la relation que vous aurez avec votre maitre.
la dévotion envers votre maitre vous mènera en interaction avec tout les bouddha et les bodhisattva, et ils vous transmettrons une clarté tellement forte que la vérité vous sera transmise dans votre propre conscience individuelle.
La dévotion pour un maître ... mouais ...

orné a écrit:
Citation :
Comment avez-vous procéder pour avoir accés à cette lumière ?
Quelles étaient vos intentions au commencement de cette expèrience ?
Est-ce que l'on obtient le fameux "eveil" spirituel une fois que l'on voit cette lumière ou l'éveil vient-il avant et par ce processus on peut percevoir la lumière ?

Pour atteindre c'est état de conscience il n'y a pas 36 chemins, seul la vois spirituel le peut, et surtout la pratique.
la pratique de la méditation est indispensable.
Les personnes qui voient cette 'lumière', ne l'ont pas décidé à l'avance, comme par exemple les gens qui ont vécu une NDE (Near Death Experience), cela a transformé leur vie mais ne les a pas conduit pour autant à l'Eveil.
L'usage de certaines substances peut aussi permettre d'atteindre cette 'lumière', mais bien sûr certaines personnes diront qu'il s'agit alors d'hallucination, à raison peut-être. Pourtant, les drogues n'ont pas le même effet sur tout le monde, tout depend de l'état d'esprit ou du niveau spirituel.

La méditation est effectivement un excellent outils, tout le monde devrait pratiquer. Mais même une pratique assidue ne certifie pas de pouvoir atteindre cette 'lumière', bien qu'elle puisse éventuellement permettre d'y accéder.

En définitive, je crois que personne ne décide vraiment d'atteindre cette lumière, ça serait trop facile. Cela se produit simplement lorsqu'on est prêt à ce que ça se produise.

orné a écrit:
Mais attention, la compréhension, n'est pas la réalisation, et la réalisation n'est pas la délivrance.
Très bien dit !


orné a écrit:
En conclusion, la matière a le même comportement que l'esprit, car les pensées dualiste de l'égo empêche la vue juste de l'esprit !
A l'aide de la méditation on est à même de calmer et de régir nos pensée dualiste afin d’atteindre la félicité, et de voir la clarté direct de la vérité.
Et ... ce n'est pas l'ego qui veut atteindre la félicité ? non ? Wink

Faut-il combattre la dualité au profit d'un des côté ou faut-il combattre la dualité en unissant les deux aspects ? N'est-ce pas cela la voie du milieu ?

Revenir en haut Aller en bas
Platon

avatar

Masculin Gémeaux Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 5:36

Citation :


Platon; - Permet moi de douter, comme je te permet d'y croire.


Mephusteg: - Le doute de Platon ne concerne que ce qu'il ne veut pas accepter, en réalité il ne s'agit pas de doute contrairement à ce qu'il prétend, mais de croyance. Il doute de ce à quoi il ne croit pas. D'ailleurs entre la probabilité la plus grande et la probabilité la moins grande, ne choisit-il pas ce qui va dans le sens de ses certitudes ?


Bonjour Mephusteg

Non., désolé, ce que tu dis là ne me correspond pas.

J'adhère entièrement à la suite de tes réponses au post d'orné.


Bien à toi.

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ti-Ti

avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 453
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 47
Localisation : Montréal, Kébec

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 7:30

En tout cas la lumière n'a rien a avoir avec les maux oups les mots lol
mais plutôt aux gestes que l'on posent car cela compte ...

Je ne peux m'empêcher de te parler de Edgard Cayce par exemple, un simple paysant qui après avoir été touché par une lumière céleste a débuté a guérir des gens a travers la planète ...

Je ne peux m'empêcher de te parler aussi de ses millions de gens qu'importe leur culture ou leur religions ont tous traverser ce tunnel pour se retrouver face a cette lumière remplie d'amour.

Affirmer que tout cela est neurologique ou mental va a l'encontre de mon expérience perso...

Car lorsque tu es INVITÉ a te représentes devant elle, je dis bien re-présenté car je suis convaincue qu'elle est la source Mere de tout ce qui est vivant, et bien si tu crois que tu peux la traverser comme ca et ben tu vas rester la lol !

Tu dois avant tout la ressentir ou si tu aimes mieux la contempler. Certains diront elle est virée sur le top elle lol ! qu'importe
et a ce moment la, tu réaliseras que cette lumière est pourvue d'amour infinie et qu'a son contacte vibratoire, elle raisonnera au plus profond de toi, ainsi étant du même courant énergétique elle t'aspire a la traverser.... Tu constates, dès lors que tu peux voyager a la vitesse de la lumière lol ! que tu peux voyager a la vitesse de ta pensée a travers tout l'univers, mais pour adhérer a quoi ?

A LA CONSCIENCE

Beau mot ça la conscience = les cons se fie qu'a la science pour croire lol !

Ca ressemble a la quête du graal pour ma part
pour atteindre quoi
l'harmonie en soie ...
et non seulement en soit
mais ensuite tu la retrouves au sein de la nature, au sein également de certains humains qui ont en eux la meme vibration et l'esprit de cette Lumière ...

On continue ce chemin peu fréquenté
pour y découvrir d'autre formes d'êtres issue de cette même lumière
seulement eux ne sont pas pourvue de chaire mais que de lumière

On y retrouve également les anciens dans certains autres cas
tout dépendament de nos aspirations profondes
et la on peut être invité a rencontrer des amérindiens, des druides ect ...
se mémoriser nos anciennes vies aussi loin que l'atlantide
retrouver des facultés oubliées ...

Alors on se remet a parler aux arbres, on se rends compte qu'importe la forme dans la nature ils ont une conscience même un vulgaire cailloux.

On épprouve aussi de la compassion pour se moustique qui n'a voulu que se nourir de notre chaire ...

On continue ....

On se rend également compte qu'a chaque fois qu'on ment, qu'on fais du tort a l'autrui et bien on se le fais avant tout a soit-même.... On le sait car dans notre dedans sa pince lol ! ou cela abaisse notre taux VIBRATOIRE.

Et l'inuition dans tout cela
Ca c'est toute une lumiere lol !
c'est une question de foi

On se rends compte que bien des légendes ou des histoire d'enfants on un fondement universel, la question est pourquoi beaucoup refusent de croire, on a simplement oublier ou si vous aimez mieux "mémoire effacé" d'ou on venait mais cela est un autre chapitre je suppose


Avant de finir apres cette expérience merveilleuse "d'être en contacte de la lumière" notre mental a besoin d'être rassuré, l'égo tres cher n'es pas que négatif et on l'a pas pour a rien. Alors on se met a lire et a se documenter et ce processus est tout a fait saint selon moi.

Je peux pas m'empêcher de te partager
qua ma connaissance il existe deux forme de lumière
une représentant une porte de lumière représentant notre père celeste
et l'autre en forme d'oeil égyptien, c'est a dire en forme ovale dont l'éclat est aveuglant et tout ce qui viens avec = Faux Dieux

Voila prend ce qui te conviens
bonne route a toi !
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 8:49

Merci GRAAL pour ta réponse... et merci à tous pour tous ces questionnements, ces partages, ces connaissances et... ces doutes ! évidemment, sans oublier le fameux moustique, très en vue en ce moment sous les 'feux' de la rampe, ce très intéressant topic intitié par CLEM.

En définitive, je crois que personne ne décide vraiment d'atteindre cette lumière, ça serait trop facile. Cela se produit simplement lorsqu'on est prêt à ce que ça se produise. -MEPHUSTEG
Oui, c'est un peu ça je crois, c'est à la fois très simple et très complexe... entre volonté et humilité, écoute, attention, concentration. Quand à ce principe de maître, ce rapport de maître à élève, on doit y voir là ce rapport de tout individu à l'humilité, à la confiance, à l'autorité, à la sagesse et à l'expérience aussi qu'autrui - un maître en l'occurence - peut avoir 'en avance' sur l'élève qui a encore beaucoup à apprendre. De ce que j'ai pu en lire, ce rapport de maître à élève est comme un fil d'argent, une arche de connaissance et de sagesse entre les générations, un moyen qui a fait ses preuves pour partager ce savoir et cette spiritualité : le bouddhisme tibétain en est en tout cas l'un des plus parfaits exemples.

Et une petite musique pour TI-TI, cet autre chantre de la Lumière et l'initiateur de ce super topic sur ces Musiques en nous...
Un morceau qui est très lié à cette Lumière et à cet Eveil pour moi, un morceau qui clôt une histoire qui m'est très chère_mais c'est là un autre sujet.

Revenir en haut Aller en bas
ARMADA



Féminin Scorpion Dragon
Messages : 989
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 76

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 9:09

LUMIERE !
Certains disent avoir reçu la LUMIERE ...
et ne s'aperçoivent pas c'est le LAMPADAIRE qu'ils ont reçu sur la tête !



Alors ,
que choisirez vous ?

la LUMIERE du Dieu ANDRAS

ou le LAMPADAIRE des anges de lumière illusoire Question


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sitelle

avatar

Féminin Vierge Chèvre
Messages : 4
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 73
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 9:36

Clem mam, tu parles d'une lumière qui est en nous mais qu'on ne voit que rarement, car c'est un signe venu d'un monde autre et supérieur au nôtre, celui de l'énergie spirituelle, qui devrait guider nos vies, si on entrait plus souvent en contact avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bernadette-son-combat.com
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 356
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 52
Localisation : ici ou là

MessageSujet: La lumière   Dim 2 Déc 2012 - 10:55

Salut orné, sunny
Effectivement dans cette Obscurité Totale que l'on nomme le Néant ou les Abysses, j'ai connu ce qui s'appelle un "jugement".
C'est à dire que je me suis jugé en me disant "je suis un égoïste"...
Donc il n'y a personne d'autre qui m'a jugé...

Il y a des Scènes Christiques donc du Fils qu'il m'a été permis de vivre et dont le Seigneur "Je Suis" me montre qu'il faut que l'Enfant du Paradis transporte et amène le Seigneur "Je Suis" dans une âme humaine qui ne possède ni de Lumière Or ni Sa Qualité...
Mais le Seigneur" Je Suis" exprime ou dit dans le chakra du plexus solaire de son élève : "Tu ne peux rien sans Moi..."

Par contre Notre Père Céleste veut que le Bodhisattva ou le Bouddha aille chercher le Seigneur Solaire "Je Suis" et l'amenait sur cette Terre puis après Il Veut que son serviteur le fasse aussi dans son Royaume du 3 ème Ciel ou 3 ème Logo.C'est à dire que Dieu veut que la Terre devienne un Soleil Spirituel Christique comme le Paradis Céleste du Christ-Jésus Solaire . C'est à dire aussi qu'un jour et qui n'est pas maintenant, la terre deviendra un Paradis Céleste quand le Christ-Jésus sera demandé et descendra avec cette Lumière d'Or de Vie Eternelle sur notre planète. Christ-Jésus Céleste sera aussi et deviendra aussi Christ-Jésus Terrestre...

J'explique autant que possible sans trop de précision mais j'ai donné les plus Grandes Directives de l'Ordre Divin que celui ou celle que l'on interprète comme "Maitreya" devra faire.
Le terme de Maitreya ne convient pas car il n'y a de maitre que Dieu par exemple Dieu dans le Père et Dieu dans le Fils...Tous et toutes peuvent sous l'Ordre Divin devenir ce" maitreya" tout en sachant qu'il sera toujours élève...

Merci EFFAB,je regarderai plus tard... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 12:47

Mephusteg a écrit:
Pourquoi toujours voir l'ego comme le méchant de l'histoire ?
Lorsque Siddhārtha Gautama a voulu suivre l'ascèse totale et le jeune excessif, c'est son égo qui lui a fait comprendre qu'il s'agissait d'une mauvaise pratique. C'est cela qui lui a fait comprendre que la voie du juste milieux était la bonne.
Le Bouddhisme nous dit que la vacuité est LE but à atteindre qui apporte l'Illumination, l'Eveil, afin de devenir nous-même un bouddha ; ça se défend mais est-ce le but final ou est-ce seulement une étape intermédiaire ?

Comme je l'ai expliquer, l'égo nous empêche de voir la vrais nature de l'esprit.
Il est clair, qu'on ne peut se débarrassé de l'égo en un claquement de doigt, il est donc évident qu'en attendant il est judicieux de se servir de l'égo de façon à atteindre une pratique juste, à l'aide de l'enseignement du "dzogchen""(grande complétude) par exemple.
La vois du milieu, est la compréhension juste de notre esprit et du monde phénoménal, qui comprend la même vérité, qui se trouve au grand complet dans notre esprit.
on pourrait en effet définir l'éveil comme une étape intermédiaire, dans la mesure où l'éveil est accomplit de notre vivant, et l'étape de la vie correspond au premier des quatres "bardo" la vie étant le premier des "bardo" voir le livre des morts tibétain ou le "bardo thodol"
le but ultime étant de s'arracher du cycle infernal des réincarnations.
Pour ce qui est de la dualité, il est évident que tant que l'on a pas atteint l'éveil on se devra de chercher la source de nos dualité affin de la dissoudre dans la conscience clair de notre esprit véritable.





Citation :
On a le droit d'être satisfait quand même alors ?

Inévitablement, vu qu'on a pas encore accompli ne fusse que l'introduction de la véritable nature de l'esprit, de se fait d'où mon conseil de ne pas s'y attacher, l'attachement étant une manifestation de l'égo.



Citation :
La dévotion pour un maître ... mouais ...

Là, il s'agit juste d'un chois personnel, chacun se doit de choisir ça vois.

Citation :
Les personnes qui voient cette 'lumière', ne l'ont pas décidé à l'avance, comme par exemple les gens qui ont vécu une NDE (Near Death Experience), cela a transformé leur vie mais ne les a pas conduit pour autant à l'Eveil.

Pas toujours en effet, il y a plusieurs cas de figure possible pour entrevoir la lumière, d'ailleurs la voir n'est pas spécifiquement le signe d'avoir atteint l'éveil pour la cause il s'agit juste d'une vue de l'état véritable de l'esprit.

il y a eut des cas où des pratiquant bouddhiste qui on atteint l'éveil d'un seul coup, juste par l'introduction d'un maitre.


Citation :
La méditation est effectivement un excellent outils, tout le monde devrait pratiquer. Mais même une pratique assidue ne certifie pas de pouvoir atteindre cette 'lumière', bien qu'elle puisse éventuellement permettre d'y accéder.

En définitive, je crois que personne ne décide vraiment d'atteindre cette lumière, ça serait trop facile. Cela se produit simplement lorsqu'on est prêt à ce que ça se produise.

Oui, on peut pratiquer toute une vie, sans atteindre l'éveil, c'est évident, mais rien n'est jamais perdu, car il me parait juste d'en conclure que notre karma en serra affecter de façon positive, et on ne risque certainement pas s'en ressentir humble et tranquille et en accord avec notre esprit et le monde phénoménal.

Citation :
Et ... ce n'est pas l'ego qui veut atteindre la félicité ? non ? Wink

Faut-il combattre la dualité au profit d'un des côté ou faut-il combattre la dualité en unissant les deux aspects ? N'est-ce pas cela la voie du milieu ?

Non, dans se cas c'est la manifestation direct de notre esprit véritable !

Revenir en haut Aller en bas
partisan

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 2383
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 45
Localisation : eure et loir

MessageSujet: Re: La Lumière   Dim 2 Déc 2012 - 13:23

ma vision d'une lumière si lumière il y est a,est beaucoup plus simple,elle parle d'universalité,elle est l'amour pure comme le diamant,ce signe est si simple que peu importe la langue,la religions ou même la culture,elle sera comprise des vrais.
cette amour salvatrice celle qui unirait les croyants sans les convertir, être UN en étant la MULTITUDE


la promesse est que le jésus reviennent pour chercher son église,son église représente des hommes,pas des monuments,c'est humains sont des pierre fondatrice de sa venue.
souvenons nous d'une chose importe
si jésus revient"aissa pour mes frère musulman,le messie pour mes frères juifs",il revient pour divisé le bien du mal,le mensonge de la vérité


il ne sera même pas reconnus par nombreux religions,parce que dans notre période si trouble spirituellement religieux ne veux plus forcement dire croyant,n'essayons pas d’être les grands prêtres pharisiens a l’époque de jésus

la bible dit/que dans les derniers temps,le meilleurs d'entre eux aura le coeur comme un buisson d’épine,alors si j'ai l'impression de ces derniers temps,je dois porter a moi même cette parole,avec tous le bien que je pense de moi même si je crois en la bible mon coeur est fidèle a son jugement,qui suis je pour témoigné de moi même ? vous comprenez pourquoi je parlais d’être comme le grands prêtres pharisiens................................

si je revendique la bonté de jésus christ,dois je être comme les grands prêtres pharisiens et témoigné de moi même? ou a l'exemple de jésus laisser témoigné que je suis..............oui mais il ne témoigne pas,alors c'est que je ne suis pas ce que je dis ou pense être




que cela nous plaise ou non, jésus était de type mediteranen de naissance, était circoncis,et ne mangeait pas de porc,il fut baptiser a 30 ans,comme un acte de sa foi a dieu et non comme un acte de protection


celui qui ce présentera comme un père sur terre sera un trompeur,ton seul père est au ciel
AMEN
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lumière: confusions à éviter
» Peintre de lumière fabuleux... Mario Duguay....
» Flashes de lumière
» 2010: Le 07/03 vers 10h30 - Qui a vu comme moi une énorme lumière ds le ciel à Bxl ? (Belgique)
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-