Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour en finir ... avec le New-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour en finir ... avec le New-Age   Lun 14 Sep 2009 - 21:44

POUR EN FINIR...AVEC LE NEW AGE
Source: revue UNDERCOVER #10 - décembre 2003.
Tout droit réservé.
Avec la permission de Joël Labruyère, éditeur







"Il suffit de faire croire à l'être humain qu'il y a du coeur pour lui faire tout gober."

S'engager dans une démarche spirituelle est une affaire délicate où l'on ne peut compter que sur soi-même. L'expérience est le seul guide, mais notre culture rationaliste ne nous prédispose pas à identifier les illusions de nature spirituelle. Toutefois, il est possible d'éviter certains pièges en connaissant à l'avance la finalité des pratiques en matière de développement personnel et de spiritualité.
Ce qui se cache sous l'emballage est souvent à l'opposé des promesses…
On a lu un ouvrage qui nous a enflammé, et l'on est prêt à participer au stage qui nous invite à mettre les belles théories en pratique.
Si l'on observe qui se passe dans le domaine des spiritualités prêt-à-porter, on réalise que les livres et les annonces sont un moyen de nous attirer dans une pratique collective. L'on s'harmonise lors d'une méditation de groupe, dans le but de créer un égrégore, ce qui n'est jamais neutre.
On vous a jeté un hameçon avec un bel appât, et vous avez mordu. En réalité, la partie occulte de l'affaire vous demeure cachée, mais la finalité est de vous mettre sous tension, en phase avec une fréquence reliée à une centrale où opèrent des experts masqués.

On a de bonnes raisons de penser que ces harmonisations de groupe - au nom de la lumière, il va se soi - sont des mises sous contrôle afin de brancher le groupe sur un centre utilisant les ondes à basses fréquences. Des entités du plan astral sont captées dans le but de servir de médium afin de donner à ces séances de spiritisme l'apparence spirituelle.
C'est plausible si l'on en croit les informations qui filtrent sur la technologie occulte.
Le new age est un concept inventé au début du 20° siècle par un occultiste oriental.
Il est fondé sur une volonté de mettre les esprits sous contrôle collectif - pour préparer une religion mondiale sur la fréquence 666. L'appât a été l'imminence d'un âge d'or, mais rien de tel n'est prévu par les traditions authentiques qui parlent du futur.

Le mythe de l'âge d'or dans l'ère du Verseau a rencontré un énorme succès à cause des fléaux modernes, dangers artificiellement aggravés par les agents de cette opération.

Participer à ces séances de méditation n'est pas sans risque car on peut se relier à un courant spirituel inférieur ou vampirique, avec les conséquences psychiques qui en découlent. Ces risques ne sont jamais évoquées dans le new age où tout ce qui brille est lumière.
On vous parle beaucoup de la lumière, mais on ne vous dit pas de quelle lumière il s'agit...
Les risques ne sont jamais évoqués par les pirates qui écument les eaux du new age, en exploitant la naïveté des néophytes.
Votre idéalisme, renforcé par votre conditionnement judéo-chrétien, ne vous porte pas à démasquer ce qui se trame derrière le channeling et ses révélations fabriquées .
La loi du silence règne sur l'univers du nouvel âge. Les professionnels ne se risquent pas à dénoncer un compère louche, sous le prétexte qu'il faut être dans " l'amour inconditionnel ".

Cela cloue le bec à toute interrogation pertinente. Toutes les parades ont été prévues pour empêcher l'esprit critique. Les vedettes du channeling sont reçues devant des cercles discrets à l'ONU. Ils servent les Illuminati.

Le new age se veut positif, mais il préconise des techniques de liaison avec des entités rétrogrades, d'un niveau bestial, mais qui ont la capacité d'apparaître en êtres de lumière. Lorsqu'à la suite de ces contacts, votre système de chakras sera déréglé et que vous vous serez fait pillé votre énergie, parlerez-vous encore d'évolution positive ?
Nombre de pratiques actuelles, anodines en apparence, nous font glisser vers la fantasmagorie des plans invisibles, où il existe encore moins de probité qu'ici-bas.
Certaines de ces illusions sont des imitations de la Vérité, mais l'on peut démasquer aisément l'imposture à l'aide de quelques critères. Hélas, celui qui en est au commencement de sa quête et qui est peu expérimenté, sera ébloui. Il se jettera vers la lumière qu'on lui indique avant de découvrir que c'était la première tentation d'un long chemin parsemé de mirages.
Passée l'exaltation du début, et après un périple frustrant, on se retrouve à la case départ, désillusionné, dépossédé de notre vitalité, et financièrement délesté.
On a gagné une expérience, et c'est déjà bien, à condition qu'on sache en tirer la leçon...
Il y a des principes à connaître avant de s'engager dans une pratique car il est impossible de déterminer à l'avance sa finalité.
Cette finalité occulte qui se cache habilement derrière les promesses, ainsi que ses contre-indications, ne sont jamais indiquées.
On ne soulève surtout pas l'épineuse question des dettes qu'il faut rembourser lorsqu'on négocie quelque petit avantage spirituel.
C'est un sujet tabou dans le commerce avec l'invisible. Mais le " commerce avec les esprits ", les " guides de lumière " ou d'autres entités, comme son nom l'indique, demeure un commerce fait de tractations et de bénéfices, d'intérêts, de séduction et de dissimulation.
Ce qui pour l'un n'est qu'une expérience, peut être une régression pour l'autre.
Ce qui pour l'un n'est qu'un divertissement sans lendemain, pourrait être un enchaînement spirituel pour un autre.
Souvent la folie provient d'un usage de la magie dans une existence antérieure. On commence par des exercices pour développer les pouvoirs psychiques et l'on se retrouve avec des chakras déséquilibrés, une thyroïde hypertrophiée ou l'hypophyse endommagée.
Il faudra soigner ces déformations dans une existence future car tout se compense.
Bien entendu, il s'agit là de cas extrêmes, car la plupart des techniques de développement personnel ou d'expansion de la conscience n'ont qu'un effet placebo qui ne laisse pas de séquelles durables, sauf le prix des stages...
Donc, avant d'entrer dans un groupe attractif, de dépenser vos économies dans un stage, ou de vous livrer à une discipline, faites le bilan de ce que vous espérez en recevoir, et de ce que vous risquez d'y laisser…

Il y des chemins spirituels harmonisés avec le psychisme et l'organisme de l'occidental vivant dans le monde contemporain. Mais il y a beaucoup plus de pratiques qui sont en opposition avec notre constitution physique et psychique actuelle, et dont on ne peut espérer aucune amélioration constructive.
Il faut rejeter les pratiques et les enseignements qui risquent de nous mettre en contact avec des entités et des égrégores qui nous captent en nous déportant vers l'extérieur de nous-mêmes. Il ne faut jamais forcer le fonctionnement de nos chakras et de nos corps subtils.
La compréhension objective des systèmes spirituels repose sur une connaissance de la constitution subtile de l'être humain et des méthodes de transformation initiatiques. Chaque siècle propose de nouvelles méthodes qui ne sont qu'une reformulation des techniques anciennes, mais adaptées aux rayonnements de l'époque.
Lorsqu'on a à peu près compris les principes des techniques pour élever le taux vibratoire, activer les centres énergétiques, et aligner la conscience sur d'autres fréquences, on est armé pour faire la différence entre les techniques régressives qui conduisent à une liaison avec les plans invisibles inférieurs, et la voie spirituelle. Mais la distinction est délicate.
La voie spirituelle authentique ne conduit pas à une liaison avec le monde occulte (la lumière astrale par exemple). Elle repose sur le centre de notre être, et non sur des entités extérieures. C'est un chemin qui va à l'opposé du new age.
Il faut savoir ce que l'on cherche dès le début. Ce n'est pas toujours clair pour le chercheur qui est sollicité par des évasions spirituelles.
Il ne sait où aller, et séduit par des enseignements qui mettent une transformation à sa portée sans trop d'effort, il se laisse tenter.

On pourrait se dire : qu'importe si la pratique que j'ai expérimentée est une impasse et si les enseignements qui m'ont séduit sont de la supercherie. N'est-ce pas à travers ses erreurs que l'on apprend la vie ? L'expérience n'est-elle pas notre seul guide ?
Oui, il n'y a aucune raison de craindre l'expérience. C'est la loi de la vie. Mais, il faut savoir que certaines pratiques perturbent les délicats organes de l'âme. On risque de déformer notre système psycho-spirituel.
Et ne croyez pas que ceux qui vendent ces techniques en savent plus que vous, aussi initiés qu'ils se prétendent ! Ce sont souvent des apprentis sorciers, qui ont éprouvé une satisfaction personnelle avec une méthode qu'ils croient adaptée à tout le monde. Ils y trouvent aussi un moyen de gagner de l'argent. Ce qui pourrait être gratuit ne l'est pas obligatoirement d'un point de vue occulte.
Lorsque l'on est accroché et qu'on devient soi-même un " initiateur ", la boucle est bouclée. On va jouer au petit maître, un aveugle qui guide les aveugles.
Bien entendu, les spéculateurs de la spiritualité s'appuient toujours sur des explications pseudo scientifiques ou une tradition vénérable, comme la mode du chamanisme qui sera remplacée par autre chose d'ici peu. Qui sait si cette tradition n'a pas été pervertie, et si, hors de sa matrice, sa magie ne s'est pas inversée ? C'est souvent le cas pour les techniques venues d'Orient qui ont été élaborées pour des êtres différents de l'occidental au plan physiologique et psychique.

Quant aux nouveaux systèmes de méditation du new age, ils opèrent quasiment tous sur une fréquence du plan astral, qui est la dimension de l'illusion par excellence. L'expérience est souvent agréable, car un sentiment de contentement s'en dégage, mais le résultat spirituel est non seulement nul, mais négatif. Pendant le relâchement de la méditation, on devient aisément la proie d'entités-relais qui cherchent à investir les consciences momentanément mises en veilleuse.
Il y a deux manières d'affaiblir le libre-arbitre d'un être humain : la douleur ou le plaisir.
Le new age agit par la promesse d'une élévation dans les mondes spirituels, ce qui, pour les gens sensibles, apparaît comme la plus haute satisfaction, le gage que la souffrance sera abolie et que le bonheur est en vue.
C'est la promesse d'une ascension vers le ciel, vie après vie, toujours plus et toujours mieux. Mais les lois de l'évolution sont différentes.

C'est là en résumé le new age tel qu'il a été diffusé par les occultistes du courant théosophique au début du 20° siècle, puis théorisé par une éminence grise du Lamaïsme, le maître Tibétain, et enfin relayé par de nombreux occultistes qui se croient connectés sur la " grande loge blanche ". Cette loge et ses " ashrams de maîtres " dissimulent le centre du contrôle politico-occulte planétaire.

Nous sommes conscient que si un pratiquant d'une méthode de méditation traditionnelle lit ces explications, il risque d'être scandalisé car il dira que nous mettons tout dans le même sac. Nous voulons simplement dire que les choses se passent ainsi la plupart du temps, spécialement lors de séances méditatives dirigées par des channels dont la personnalité anormale est une brèche qui favorise la pénétration d'entités dans notre existence.
Les guides de ces séances sont obombrés (quasiment envoûtés) par des esprits-contrôle dont la fonction essentielle - derrière le joli refrain " lumière et amour " - est de réunir des gens pour les mettre collectivement en phase de manière harmonieuse, pour mieux les tenir sous contrôle. Ces guides et " canaux ", a demi sincères, ignorent le but secret de l'opération de pompage spirituel dont ils sont les agents parfois émerveillés. Il est en effet très gratifiant de parler au nom de l'invisible et il y a beaucoup de candidats qui espèrent devenir des petits maîtres. L'être humain a été conditionné à vénérer l'autorité, et nulle autorité n'est plus attractive que celle qui est supposée venir " d'en haut ". Mais l'invisible n'est pas le sacré.
Les channels, ces nouveau spirites, voient dans leur liaison avec l'invisible le signe d'une élévation ou d'une élection, alors qu'il s'agit d'une régression de la conscience.
On ne peut les faire changer d'idée, car la passion de l'invisible les obsède comme une drogue. Ils sont intoxiqués, et comme des dealers, ils racolent des prosélytes pour étendre le cercle de leur trafic, tout en en retirant un profit matériel et un sentiment de puissance.
Voilà comment les choses se passent dans la plupart des réunions de prière, d'invocation ou de méditation.
Un contact est établi par le leader-médium avec un esprit-contrôle qui s'est présenté sous une identité parfois prestigieuse en fournissant des messages plus ou moins élaborés, qui jouent sur les registres de la crainte apocalyptique - le complexe sécuritaire - tout en flattant notre ego, qui se sent élu.
Les religions ont donné de fausses images de la vie spirituelle, et devant le merveilleux et l'invisible, les gens deviennent des enfants.
Lors de la délivrance des messages par channeling, on commence par les tartes à la crème en annonçant que les temps sont perturbés, mais que l'amour va tout réparer - grâce à notre dévouement pour la lumière.
Les mots clés de ce conditionnement sont " la paix, la joie, et la lumière " dont on sait qu'ils sont ressentis comme particulièrement plaisants pour l'être incarné sur une terre où la vie n'est pas toujours rose.

Il suffit de vous faire croire qu'il y a du cœur pour vous faire tout gober.

Qui ne désire vivre dans l'amour et la joie ?
La promesse est ciblée pour faire mouche. L'aspect le plus pernicieux de ce lavage de cerveau à la manière douce du new age, c'est qu'on culpabilise ceux qui ne se sentiraient pas pleins " d'amour, de paix et de joie ". Comme ils sont méchants ces récalcitrants !
Il est difficile d'échapper aux valeurs de la pensée unique du nouvel age. Elle s'est infiltrée partout par les médias et la publicité.
Tu dois être dans la lumière ! Tu dois vivre dans la joie et l'amour ! Tu dois aspirer à l'harmonie et à la paix, même si ta vie et un chaos. C'est le totalitarisme de la bonté et du bonheur. On se paye de mots et d'illusions.
Cette propagande faussement positive qui nie la subtilité et les paradoxes du destin individuel est une tyrannie au nom du " bien ".
" Si tu n'es pas dans la paix et l'amour, alors, tu dois t'améliorer et participer à tel stage qui va te remettre sur le bon chemin, celui de la lumière et de la joie. "
C'est de cette manière que depuis un demi siècle, nous sommes infantilisés par le nouvel âge qui a instauré le spirituellement correct en spéculant sur la détresse psychique de l'être humain qui mène une vie artificielle dans une civilisation démente.

Le " service à autrui " est à la mode. En fait, on détourne ainsi l'être conscient de sa véritable mission qui est de trouver son centre originel individuel.
Dans le nouvel âge, il ne faut pas critiquer, ni émettre d'opinion négative. Il ne faut plus débattre des problèmes en profondeur pour ne pas rompre l'harmonie artificielle. Et bien sûr, il faut suivre une thérapie ou un développement personnel si l'on dévie.
La mode de la psychologie a préparé le terrain à cette normalisation. Le new age est hyper conformiste. C'est une religion dogmatique.
Mauvais est celui qui ne veut pas être " bon " à la manière de tout le monde et qui ne croit pas dans les promesses d'un monde meilleur.
Méchant est celui qui ne croit pas dans la paix hypocrite des politiciens Illuminati ni dans la bonté superficielle et sirupeuse qui dégouline des cercles névrosés du new age.
" Il est mauvais, c'est un être négatif. Il émet des ondes nocives. Il n'est pas dans la lumière et dans l'amour. Il n'est pas spirituellement évolué. C'est un être noir. Mais on ne juge pas, bien entendu ... non, on juge pas."
Combien de fois n'avons-nous pas scandalisé une dupe du channeling en lui déclarant que son message ne valait pas une crotte.
Essayez de faire comprendre à un exalté que ses " guides de lumière " et ses " maîtres ascensionnés " sont des mirages diffusés à partir de centres secrets à l'aide d'une haute technologie occulte ! Expliquez lui que ces hauteurs qu'il croit célestes sont des plans de conscience encore plus bas que l'existence matérielle. Il vous regardera sans doute d'un air incrédule en pensant que vous lui faites une blague de mauvais goût, à la limite du blasphème. Puis, il vous tournera le dos, et prendra congé, tétanisé par la violence et l'ignorance dont il vous croit rempli.
Il ne discutera pas, car vos propos lui paraissent absurdes. Il n'en reparlera plus et posera une pierre dessus.
N'est-il pas fou celui qui pense que des prédateurs utilisent la spiritualité pour faire avancer leur politique ? N'est-il pas détraqué celui qui dit : " ne participez pas aux prières collectives pour réparer tel aspect de l'existence car c'est précisément le piège où l'on veut vous mener. " Et lorsqu'une catastrophe est évitée, l'on vous dira que c'est grâce à vos prières et vos pensées. Mais qui sont ceux qui annoncent les catastrophes et vous demandent de prier pour les écarter ?
Celui qui ne veut pas se joindre aux séances de prière pour la paix ou pour écarter un soi-disant fléau est-il mauvais ? Non, il est lucide.
Il exprime une vérité pénible à entendre, un fait connu des éveillés de tous les temps. Depuis qu'il existe des religions et des intermédiaires entre l'homme et le divin, des hiérarchies d'entités retardées de l'au-delà exploitent l'humanité sans vergogne en jouant sur sa cécité spirituelle et sa sentimentalité.

Pour les personnes qui font métier de guider les autres sur les chemins de l'illusion, il n'y a rien à faire. Nous les connaissons, elles sont sous contrôle, inconscientes de ce qui les domine, et leur dire de se défaire de leur emprise est aussi ridicule que de demander à un riche de renoncer à sa fortune.
Ceux qui sont pris dans les filets de l'astral alors qu'ils se croient en contact avec le divin, ne redescendront pas de sitôt de leurs nuages. Ils en retomberont un jour, mais en attendant, ils sont les plus zélés propagandistes d'une subversion de la conscience.

Pour ceux qui cherchent leur voie, et qui pourraient tomber sous l'emprise des basses hiérarchies, il est nécessaire de s'informer pour savoir où ils mettent les pieds. Beaucoup ne prennent pas de précaution, car leur désir est impérieux, et ils veulent goûter au fruit dont on leur a vanté la suavité. D'ailleurs, qui peut les renseigner, à condition qu'ils écoutent ?
Rien n'est plus fort que l'attrait d'une pratique spirituelle car elle est supposée résoudre les problèmes de l'existence.

Une démarche spirituelle élève l'être au dessus des contingences grossières, mais elle ne lui évite pas les épreuves de la vie.
C'est à travers les difficultés que l'âme s'éveille. Pour se libérer, il faut traverser des épreuves et aucun être céleste ne les franchira à notre place. C'est l'incarnation. Les idées spirituelles qui portent au rêve, à l'évasion et à l'idéalisme sentimental sont des impasses, des mirages dans le désert de l'existence. Elles font oublier les rigueurs de la vie, mais celle-ci n'en paraît que plus dure après l'atterrissage.

Il faudrait considérer attentivement ces données avant de décider de la voie à suivre.
Nous espérons que vous avez de la chance et que le moment venu, vous saurez voir qu'en matière de spiritualité ce qui brille n'est pas or.




Joël Labruyère





http://conspiration.ca/religion/finir_nouvel_age_labruyere.html


Dernière édition par humaine le Dim 17 Jan 2010 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoop



Masculin Capricorne Cheval
Messages : 289
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 25
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Mer 16 Sep 2009 - 17:46

Citation :
C'est là en résumé le new age tel qu'il a été diffusé par les occultistes du courant théosophique au début du 20° siècle, puis théorisé par une éminence grise du Lamaïsme, le maître Tibétain, et enfin relayé par de nombreux occultistes qui se croient connectés sur la " grande loge blanche ".

Par Maitre Tibétain ils entendent le Dalai-Lama ?

Il faut ne pas connaitre les paroles du Dalai-Lama pour tenir de tels propos !
Je ne m'insurge pas, mais ayant lu un livre du Dalai-Lama plus quelques textes en lignes, conférences etc... On ne peut tenir ce genres de propos.

Pour eux le bouddhisme est aussi occulte ?
Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 18:05



Non il ne parle pas du dalai lama mais d'un autre personnage ayant il me semble était en relation avec alice bailey.

Bref son texte a du sens, les entités de l'astral et même des hauts plans spirituel nous font gober ce qu'on veut entendre. Notre mental est tellement remplis d'attente qu'on fait entrer dans notre psyché des énergies qui nous pompe le peu de lumière qui nous reste et à notre insu c'est ca le plus dramatique !!

Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 18:21

Il ne faut pas tout mélanger, là encore nos amis du gouvernement mondial ont semé la zizanie autant qu'ils l'ont pu. Comme je le disait dans le fil sur Helena Blavatsky, elle-même initiée et grande âme, le travail d'Alice A.Bailey, Annie Besant, Helena Roerich, Mabel Collins, Cyril Scott ou de façon plus orientale Gurdjieff, est remarquable, superbe de profondeur et de richesse (Ainsi que les maîtres les inspirants : El Morya, Djwal Khul, Koot Hoomi, Jesus, Hilarion).Si vous voulez connaître la structure de notre univers, lisez les livres de Bailey. Seulement voilà : ce sont des textes intellectuels s'adressant à une époque où la discipline et l'éducation n'était pas un vain mot.Le mental étant très présent dans notre imagerie, la vie s'est simplement adaptée. Tout comme à l'époque de Jésus, il s'exprimait en paraboles, car le language de l'époque était à double sens et intuitif, avant d'être matérialiste.

Le travail de ces maîtres, initiés et disciples n'a pas plus du tout à la loge noire d'alors, et d'ailleurs le Vatican et autres structures se sont empressées de diaboliser cela.Mais ils ont fait mieux : récupérer.
Ils ont récupérer le terme "New Age" (il est pourtant vrai que nous changeont d'âge ou d'époque), l'ont mis à la mode comme on mettrait des beats techno sur du Mozart, pour en faire une soupe populaire, laissant proliférer les charlatans et autres perdus.

et je dirais même qu'ils ont fait coup double, parce qu'en plus, certains auront confiance au "faux new age" prôné par Kissinger et co, et se méfieront d'Alice Bailey. un comble !
à nous de les déjouer !
les livres de Bailey ou de Blavatsky sont assez difficile d'accès, mais des livres comme "Vers le temple" de Besant, ou "La lumière sur le sentier" de Collins sont superbes et témoignent du meilleur de l'époque. "L'idylle du Lotus Blanc" est également un conte initiatique très profond et poétique, sur l'égypte ancienne...
Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 18:35


Le fait est qu'on reste trop en attente et sous la soumission des autorités invisibles qui influent indirectement dans notre vie à travers notre pensé subjective.
Si en chaque être humain une lumière l'anime c'est qu'il fait déjà partie de l'univers et qu'il possède déjà le potentiel de se réaliser de part lui même sans se servir de ce qui lui sert de support psychologique lui donnant subtilement l'impression d'être en position d'infériorité par rapport à d'autres vies ;

La domination dans notre pensé c'est ce qu'on a toujours connu jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh



Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 18:47

Je ne comprends pas le sens de ce topic/article car d'un coté on nous dit il y a la lumière et des entités néfaste mais plutot néfaste qui se font passé pour des lumières.
Ai-je bien compris le sens ?

Je n'approuve pas du tout le titre qui est trompeur, qui dissuade de croire que la "lumière" n'est que noire. Quand je l'ai lu sur le site (d'origine) je me suis dit la même chose et vraisemblablement l'auteur de ce topic devra m'éclairer.


farao
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 19:01

abcde a écrit:

Le fait est qu'on reste trop en attente et sous la soumission des autorités invisibles qui influent indirectement dans notre vie à travers notre pensé subjective.
Si en chaque être humain une lumière l'anime c'est qu'il fait déjà partie de l'univers et qu'il possède déjà le potentiel de se réaliser de part lui même sans se servir de ce qui lui sert de support psychologique lui donnant subtilement l'impression d'être en position d'infériorité par rapport à d'autres vies ;

La domination dans notre pensé c'est ce qu'on a toujours connu jusqu'à maintenant.

c'est bien le but des maîtres réalisés qui ont inspiré la société théosophique entre autres Wink

je pense qu'on peut s'y perdre parce qu'il y a une multitude de language différent disant la même chose, de Castaneda au bouddhisme en passant par la mystique du moyen âge

c'est nous-même qui avons abdiqué, et avons obéi au matérialisme, pas comme si on était des victimes^^ cela rendant le travail de détricotage de la Vie lent et laborieux : empire romain, religions, prophètes, sociétés ésotériques, ashrams...
la pensée que tu exprimes là est intemporelle, et on la ressent dans n'importe quel écrit inspiré à travers les siècles. Il ne faut cependant pas oublier que jusqu'au début du 20ème siècle, les gens avaient le culte de l'obéissance dans leur gènes, et que leur dire qu'ils étaient des créateurs tout-puissant les auraient vexés ou bloqués ! certains du moins
Il peut y avoir aussi une forme d'orgueil subtil à rejeter toute forme d'obéissance ou d'enseignement, et de juger les lacunes des époques passées; cependant nous faisons partie de l'unvivers, et celui-ci a un fonctionnement.
C'est à la mode aujourd'hui de penser que la "spiritualité" doit être immédiate et facile; certes, si on a une soif de coeur et d'offrande, cela accélère les choses sans livres.Mais il serait dommage de généraliser ; connaitre ses faiblesses actuelles, ça peut aussi accélérer nos prise de conscience.Et certains s'y retrouve dans les livres, la méditation, ou l'action.Ou les trois à la fois !
Krishnamurti par exemple était un maître qui à son niveau, n'avait pas besoin d'enseignement ; cela a dérouté plus d'une personne dans les années 40-50, qui venaient non pas le suivre mais l'écouter.
Aujourd'hui ses propos résonnent à l'homme moderne, mais au tout début il n'était pas synchronisé avec son époque, pour un tas de raison, entre autres que les êtres réalisés ne sont pas des magiciens, et qu'un incarnation n'est pas chose aisée
Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 19:06

je ne sais plus si c'est Jesus dans la bible qui disait que le mal se présenterait toujours à l'homme avec de beaux habits (enfin quelque chose dans ce sens la).

Il n' y a qu'à voire dans la vie de tous les jours comment on se comporte avec nos multiples personnalités pour survivre en utilisant malgré nous les autres pour en tirer une satisfaction alors si il en était de même sur d'autres réalités ?





Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 19:26

Markosamo a écrit:
abcde a écrit:

Le fait est qu'on reste trop en attente et sous la soumission des autorités invisibles qui influent indirectement dans notre vie à travers notre pensé subjective.
Si en chaque être humain une lumière l'anime c'est qu'il fait déjà partie de l'univers et qu'il possède déjà le potentiel de se réaliser de part lui même sans se servir de ce qui lui sert de support psychologique lui donnant subtilement l'impression d'être en position d'infériorité par rapport à d'autres vies ;

La domination dans notre pensé c'est ce qu'on a toujours connu jusqu'à maintenant.

Il peut y avoir aussi une forme d'orgueil subtil à rejeter toute forme d'obéissance ou d'enseignement, et de juger les lacunes des époques passées;

Oui et il peut y avoir aussi l'expression d'une révolte (révolution comme dirait krishnamurti) pour reprendre sa volonté et se libérer de vieilles formes qui ne sont plus utiles à notre époque. Par exemple l'assujettissement aux enciennes formes qui ont servi à la construction d'un mental.

Quand je parle d'une autorité invisible, c'est évident qu'on peut assimiler ca à de la croyance. Pour moi c'est une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 19:40

abcde a écrit:
je ne sais plus si c'est Jesus dans la bible qui disait que le mal se présenterait toujours à l'homme avec de beaux habits (enfin quelque chose dans ce sens la).


ok, mais si on en vient à se dire que des être comme Ramana Maharshi, Yogananda ou Ghandi, ou des enseignements sont louches parce qu'ils sont "trop beaux pour être vrais", alors on est mal barré ^^

si nous en sommes là, c'est parce que nous nous méfions et doutons de l'amour : "et si j'étais déçu ? et si la femme de ma vie me trahissait ? à ce moment vous avez des renards qui apparaissent pour vous dire que vous avez raison de vous méfier.


on atteint le maximum de perversion aujourd'hui, il y a même un dénommé Benjamin Creme, qui se prétend disciple et teneur de la société théosophique.Ce type semble bon comme le pain.Mais il vous fera sentir que nous sommes dépendant de quelque chose d'extérieur, comme Maitreya par exemple. La loge noire ne fait que copier la loge blanche, en plus beau, plus spectaculaire, avec des effets d'annonce.Kissinger n'a-t-il pas reçu le prix Nobel ? Ratzinger occupe le Vatican, et a cannonisé le patron de l'Opus Dei.C'est là le mal sous ses beaux habits. La lumière ne promet rien, et nous demande juste à nous aimer nous-même : laborieux, douloureux parfois, quand on enlève des couches d'égo
"Souvent, le vrai a l'air faux, et le faux a l'air vrai" disait Lao-Tseu.

abcde a écrit:

Il n' y a qu'à voire dans la vie de tous les jours comment on se comporte avec nos multiples personnalités pour survivre en utilisant malgré nous les autres pour en tirer une satisfaction alors si il en était de même sur d'autres réalités ?



en effet, et ce comportement est la grille de lecture dont se sert le gouvernement mondial : tant que nous sommes soumis à l'ego (= survie, justification, victimisation, vengeance, paraître) , ils nous balancent les épreuves les unes après les autres.

en effet, sur d'autres plans de réalité on retrouve les mêmes pièges ! bien pour ça qu'il faut éviter en général le channeling

abcde a écrit:

Oui et il peut y avoir aussi l'expression d'une révolte (révolution comme dirait krishnamurti) pour reprendre sa volonté et se libérer de vieilles formes qui ne sont plus utiles à notre époque. Par exemple l'assujettissement aux enciennes formes qui ont servi à la construction d'un mental.

Quand je parle d'une autorité invisible, c'est évident qu'on peut assimiler ca à de la croyance. Pour moi c'est une certitude.

il y a des personnes qui se sentent à l'aise et comprennent pas mal de choses via des enseignements, même les religions traditionnelles. Ce n'est pas mon truc, mais pourquoi les blâmer ? Il est évident qu'une société ne peut atteindre l'excellence que si chacun est son propre citoyen et gouverneur.
Mais dans le monde qui vient, il y aura toujours des désaccords et divergence spirituelle. Seulement, on laissera parler l'autre, si quelque chose résonne on tendra l'oreille, sinon on passera notre chemin. Il n'y aura plus de paranoia et de querelles guerrière sur les différences par contre

de toute manière, ce monde est illusion.Le mot "maître" est une illusion, les mots "hiérarchie", "extra-terrestres", frères des étoiles", "plans subtils" sont des illusions. Mais...il faut bien jongler avec l'illusion, la Maya comme disent les Hindous. pas la rejeter, la comprendre et la dépasser un jour
Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 21:18


Markosamo a écrit:


ok, mais si on en vient à se dire que des être comme Ramana Maharshi, Yogananda ou Ghandi, ou des enseignements sont louches parce qu'ils sont "trop beaux pour être vrais", alors on est mal barré ^^

C'est mon expérience propre mais comme exemple quand j'écoute un personnage sur youtube, je le sens très vite que derrière la forme quelque chose cloche. Pourtant la forme est belle, ce qui est parlé apporte un certain soulagement et je peux très bien comprendre que cela attire des personnes, je ne blame pas mais dans mon cas ca colle pas enfin plus maintenant.
Je ressens un emprisonnement, une arnaque. Je ne vois pas l'expression d'une parole qui libère l'homme de son emprisonnement mais plutôt qui le repousse encore plus dans une attente d'un changement.

Il y a des personnages qui ont une parole qui choque la personnalité d'un individu car leur intellect interprète le message en fonction d'une mémoire qui les a maintenu dans un état particulier avec leurs mécanismes habituels qui leur font voire la vie sous un angle et ces gens qui amènent une vision nouvelle, sont rejetés ou pris pour des guignols (je pense à un philosophe quebequois andré moreau)

Il y a cet homme dont j'ai mis en lien la vidéo qui visiblement semble froid d'apparence, peut sembler sans coeur mais en fait déborde d'un autre amour plus réel.

http://video.google.fr/videoplay?docid=5047858006132724020#

Me concernant j'ai lu pendant quelque temps et ca régulièrement les enseignements reçu par channeling et au bout d'un certain temps j'en suis venu naturellement à m'écarter de tout ca. Par contre ca a été pour moi un point de départ, une découverte donc bénéfique et qui m'a amené sur d'autres pistes plus "réelles" à mon sens. Une instruction qui m'apporte plus et dont je me sers comme un support me permettant d'éclaircir ma vision mais ca temporairement , j'ai besoin de cette forme mais un jour je n'en aurai plus le besoin. Donc je respecte les croyances des autres mais ca n'empêche pas aussi que je puisse dire ce que j'en pense.
[/quote] Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Sam 12 Mar 2011 - 21:31

bah alors nous parlons de la même chose ^^

j'ai moi-même posté un sujet sur Bernard de Montréal, excellent homme que j'ai découvert il y a peu, sec bien comme il faut, mais riche de coeur en effet :

http://www.planete-revelations.com/t4630-bernard-de-montreal-les-revolutions-anonymes-du-21eme-siecle?highlight=bernard+de+montr%C3%A9al

note, il y en a qui n'aime pas, sans qu'ils soient forcément superficiels.

je trouvais juste important de rectifier sur Alice Bailey et Blavatsky, ce travail parle à des gens et il serait dommage qu'ils s'en méfient à cause des flûtes discordantes du gouvernement mondial.C'est tellement facile pour eux de tout pervertir

pour finir, à noter aussi que le channeling était une "nouveauté" au début du siècle, du à une ouverture de conscience, il était alors possible pour un disciple de contacter de vrais êtres.Mais comme tu l'as soulignés, il y a des plans inférieurs aussi tordu que notre dimension qui ont peut à peu "bouché" les transmissions en se faisant passer pour d'autres.Aujourd'hui les êtres réalisés ne communiquent plus par canal, sauf dans 1 ou 2 % des cas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 1:39

+1 markosamo , mais a la difference de toi j'ai pas la chance de faire des longs textes assomoires tout en ayant de la verbe !!! mais je rejoins ta pensé.

bref en gros ça me gonfle ces histoires de channeling qui ne sont fondées sur rien a part l'auto proclamation , et le pire de tout c'est qu'on arrete de parler de la lumiere frere de lumieres soif de lumieres etc tutifruti !!!ça ne veut stricement rien dire!

la religion ou la foi ou se qu'on veut; se fait entre "dieu" et soi meme!!! on a pas besoin de guide ou d'intermediaire.

perso si le paradis c'est d'avoir le cul posé sur un nuage et crier je t'aime a tout va tout en regardant la lumiere !!!je pense que je vais me faire chier au bout d'un moment

lol! lol!

Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 2:06

bah au moins tu pourra bronzer tranquillement sunny
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh



Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 9:47

Quand vous parlez de channeling, vous parlez de groupes d'alliance/cercle etc ?

J'envie les gens qui peuvent conceptualiser et mettre sous forme écrite le sujet ici discuter.
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 10:38


Pas nécessairement une alliance sur le plan physique dans le sens d'un groupe sectaire mais d'un rapport complice avec les entités sur le plan de la mort qui avait déjà été manigancé sur ces plan avant de s'incarner sur la terre.

A ce que moi j'ai pu comprendre, l'Etre humain complet ne cannalise pas les informations, il a intégré ses vibrations à travers le travail de son double qui lui a permis de dépolariser son ego, d'intégrer les vibrations de son âme qui font partie de sa lumière alors que la cannalisation reste une interprétation des énergies qui viennent à lui et la se joue toute la désinformation puisqu'il les croit et ne les remet pas en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 10:40

ben tiens encore un !!! le channeling

en gros pseudo medium contacté par telepathie et qui nous communique des conneries par je ne sais quel entité.

rien n'est prouvé et le temps nous a montré que ce ne sont que des conneries. en gros il n'y a aucune preuve de ce qu'ils avancent donc on choisi de croire ou pas.

faut arreter au bout d'un moment. le pire c'est que les adeptes de ce genre de chose qui pronent l'amour avec un grand A de tout nos freres etc etc je vous passerais le lots d'adjectifs.

des qu'on commence a emettre des doutes ... BAM ils sortent les dents et nous balancent des pseudos videos et des bouquins fondés sur du vent.

on y coit ou pas ; moi j'y crois par ce que j'ai une logique et du discernement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 10:41

HO P...... !!!!! affraid derniere phrase c'est j'y crois pas lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 11:00

le problème n'est pas d'y croire ou pas; c'est une réalité, comme la terre ronde posait problème il y a 300 ans, et ce n'est qu'au 20ème siècle qu'on est sorti du globe.Le problème c'est la qualité des informations rapportées . Les escrocs et les gens de "bonne foi", mais dont le niveau n'est pas initiatique, et rapportent donc au mieux des approximations, représentent 95-97 % des cas.Le reste sont des initiés, qui peuvent canaliser en sécurité car ni eux ni leur alter ego des plans subtils ne sont corruptibles ou atteignables.Cependant même eux utilisent peu le canal et préfèrent la décorporation, cad qu'ils vont eux-même dans les plans subtils, et savent quoi y faire.

il y a le livre "La mort n'est pas une terre étrangère" de Stéphane Allix, lui-même journaliste critique, qui met bien le doigt dessus.

Sinon dans le genre juge de paix, il y a l'oeuvre d'Edgar Cayce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 11:16

Bonjour, permettez-moi d'intervenir, à mon niveau.

Je suis d'accord avec Crazy-Jack, la lucidité est nécessaire, garder son esprit critique, tout en restant ouvert et non pas fermé ni borné aux signes que la vie nous envoie. Après tout, nous ne sommes pas noyés ni sous l'argent ni sous les artifices ni sous les choses artificielles que ces sociétés aiment à nous faire croire. Qu'on le veuille ou non, nous sommes ici présentement à vivre dans l'univers : dans l'univers, nous sommes dans un système solaire, sur une planète posés, dont nous bénéficions chaque instant de ses énergies, de son soleil, oxygène, eau et plantes, magnétisme, et plus encore.

La première chose que je note est que l'auteur de ce topic est "invité". C'est facile de balancer des choses en restant à couvert.

L'important n'est pas de croire, ou de ne pas croire, qu'il existerait ou non une spiritualité. Cela n'a aucune importance : chacun place ses critères selon ses propres valeurs internes et en fonction de comment il voit les choses.

Maintenant c'est vrai que le 'new-age' comme on l'appelle, est à la mode.
Mais un véritable chemin spirituel c'est beaucoup exigeant que cela. Ce n'est pas un effet passager genre j'ai du temps à perdre ou bien "tiens ! pourquoi je ne ferais pas ça juste pour voir, ou pour un hobby, comme ça, ou seulement pour faire comme tout le monde, parce que j'en ai les moyens en plus ?".

L'important n'est pas non plus de proclamer qu'un tel a raison et qu'un autre tel a tord. Ca n'a non plus aucune importance. Tout ça ne sont que des considérations et des jugements basés sur des a prioris et basés sur la peur, et le résultat qui en découle est ce genre de topics ainsi que des conférences à travers le monde sur qui est dans le juste et sur qui se trompe, des guéguerres et des divisions. Vraiment, pourquoi perdre et son énergie son temps ainsi, à décrier à qui voudrait bien l'entendre, que ça c'est bien ou que ça c'est mal ? J'avoue ne pas comprendre.

Dans tous les cas, il faut avoir certaines choses à l'esprit, je vous remercie d'y penser :

. chacun mène sa barque comme il peut et merci de respecter la diversité et le libre-arbitre de chaque être, quant à son chemin de vie et quant à ses choix.

. pour avoir médité, je témoigne que la méditation ouvre l'esprit à une compréhension plus profonde, plus intime et sûrement plus près de ce que serait la vie en vérité, la compassion est très importante et méditer ouvre la compréhension donc la compassion ; en effet, un coeur sec ou froid, rempli de préjugés et de peur, ne peut semer que ce qu'il est partout où il pose ses pas.

. le fait de mener une vie spirituelle est un engagement tel un mariage et au moins aussi contraignant, en tout cas dans les sacrifices et dans les engagements au quotidien, car mener la vie spirituelle est un engagement envers soi-même, et non pas envers les autres ni envers ce qu'ils en pensent ; c'est pourquoi celui qui pratique acquiert la vertu de le faire en secret, pourtant, partout où il pose ses pas, lui, il sème la paix et la concorde ; ces joies silencieuses n'ont pas de prix ; et même s'il est seul dans les apparences, l'univers est avec lui. Sauf que celui qui n'a pas le niveau ne peut ni le voir ni le savoir, il ne peut qu'avoir peur et juger.

. la lumière n'est pas ni bonne ni mauvaise, elle est. C'est tout. Elle est partout absolument partout. Sauf que nous n'avons pas forcément ni les yeux pour la voir, ni le coeur pour la constater.

. Celui qui mène une ascèse le fait aussi bien dans la richesse que dans la pauvreté. Il n'a pas besoin de toutes ces choses artificielles. Il est heureux avec lui-même et reconnaissant envers la vie et envers les lois cosmiques d'avoir la possibilité, par son incarnation - ici et maintenant - de pouvoir cheminer. Il pratique en secret et ne fait ni aucune propagande ni aucune publicité.
Les êtres viennent à lui rien que parce qu'il est comme ça ; il ne les attend pas ni ne les espère. Il n'y a dans son coeur aucune différence entre l'animal, l'atome, le grain de sable, la fleur, l'arbre, ou l'humain, ou l'extra-terrestre.

Et la seule chose pour laquelle il prie ou il médite, est que chaque être, soit heureux, et que chaque être, soit libre.

Merci
.
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg



Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 13:26

Je trouve que l'article de Joël Labruyère est assez paradoxal quand on sait que toutes les pratiques dénoncées dans l'articles sont typiques des méthodes développées par l'Eglise de Scientologie. Pourtant, l'article ne dit pas un mot de ce mouvement initié par Ron Hubbard.

Joël Labruyère a longtemps défendu cette même Eglise de Scientologie.
Est-ce encore le cas ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
SHAKA ZULU



Masculin Messages : 1713
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 13:32

Joël Labruyère j'arrive pas le cerné !!

j'ai noté des incohérences dans ce qu'il raconte et des erreurs mais la encore je ne peux rien prouvé ce n'est que du vécu !
ca vision celons laquel l'âme est prisonnière de la terre et qu'on ne peut quasiment pas en échappé est un pur délire par exemple !
mais ca, seul ceux qui ont connu des décorporations peuvent en témoigné et oui je sais sans preuve Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
abcde



Masculin Messages : 37
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 14:08

SHAKA ZULU a écrit:

ca vision celons laquel l'âme est prisonnière de la terre et qu'on ne peut quasiment pas en échappé est un pur délire par exemple !

Pourquoi c'est quoi qui semble un délire pour toi ?

en fait je pense qu'il veut dire dans le sens ou l'âme programmé à expérimenter la matière et étant prise dans le jeu de la forme et des sens du corps matériel vit un cycle de réincarnation pour se réajuster des actions qu'elle a commise dans le passé mais elle ne parvient pas à retourner vers la lumière pour diverses raisons . Donc elle reste prisonnière de matière.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 14:11

c'est bien ce que je disais tout n'est qu'interpretation !! valeur nul !!!! l'auteur ecrit quelque chose et d'autre reinterprete .

qu'est ce que vous voulez qu'on pense que ce soit credible !!!! vous etes pas credibles vous avez tous vos propre verités.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Dim 13 Mar 2011 - 14:20

Citation :
en fait je pense qu'il veut dire dans le sens ou l'âme programmé à expérimenter la matière et étant prise dans le jeu de la forme et des sens du corps matériel vit un cycle de réincarnation pour se réajuster des actions qu'elle a commise dans le passé mais elle ne parvient pas à retourner vers la lumière pour diverses raisons . Donc elle reste prisonnière de matière.



cela était vrai dans le sens où ce cycle était destiné à l'expérimentation sous toutes ces formes, après les excès des cycles précédents (Atlantide) .C'est pourquoi le "voile de l'oubli" était si important, il nous permettait à chaque vie de repartir "neuf", sans souvenirs conscients des précédentes étapes (on se culpabilise déjà assez sur une vie )
mais aujourd'hui la vie reprend son rythme peu à peu; l'irrationnel devient réel; 20 à 30 % des gens ayant un accident grave font des NDE; l'intérêt pour la spiritualité sous toutes ces formes est croissant (suffit de voir ici),il est devenu banal de parler de Aurobindo ou Castaneda, et les gens progressant sérieusement, quoique minoritaires, se font de plus en plus présent ; les fictions, livres ou vidéos, sont majoritairement fantastiques...
alors bien sûr rien de magique ne va résoudre nos problèmes: ego, mental et autres scories paralysantes. Mais le "pont" (l'antakharana des hindous) entre ce plan de matière et les autres subtils n'a jamais été aussi proche; c'est bientôt la fin de l'expérimentation, et le retour du sacré. Bien pour ça que le nwo se fait si pressant; à l'instar de Ben Ali, il agite les épouvantails et ramasse les lingots avant de partir


Dernière édition par Markosamo le Dim 13 Mar 2011 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour en finir ... avec le New-Age   Aujourd'hui à 20:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour en finir ... avec le New-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La méthode simple pour en finir avec la cigarette - Allen Carr
» Pour en finir avec la laïcité
» [C2i2e] TICE : pour en finir avec l'Ecole de la République ?
» Pour en finir avec le gène ..de la dépression
» "Pour en finir avec les somnifères et leurs nombreux effets secondaires"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-