Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maintenant

avatar

Masculin Messages : 557
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 13:39

Voici un petit conte de Noël écrit par Pierre Deruelle sur notre économie...

Source : http://www.pierrederuelle.com/boss-comment-on-va-faire-pour-le-fric/


Le texte qui suit étant une pure fiction, toute similarité avec la réalité serait totalement fortuite.

- Boss, comment on va faire pour le fric ?
- Comment ça, comment on va faire ? On va faire comme d’habitude.
- Ah bon, mais on fait comment d’habitude ?
- Et bien tu vois Jean-Kévin, c’est pourtant simple. Je vais t’expliquer.
- Ah je veux bien, Boss, je vous avoue que là je suis un peu perdu.
- Justement Jean-Kévin, heureusement on ne t’a pas attendu, on s’est organisé avec John-François, Alban-Bernard, Saul-Adam, et Jack-Pipper.
- Super Boss, mais je croyais que c’était nos banquiers et nos concurrents eux.
- C’est le cas, Jean-Kevin, mais on va souvent pécher au gros au large ensemble à La Barbade ou skier à Aspen, on se connaît bien, on s’est un peu organisé, tu comprends ?
- Pas trop, Boss, mais si vous le dites, Boss, moi je vous crois.
- L’argent ce n’est pas vraiment le problème, tu sais. C’est juste un truc symbolique pour remplacer le troc. La vrai question c’est qui fabrique l’oseille, et qui le distribue, dans quelles conditions.
- Ben c’est les pays qui fabriquent leur argent, Boss, si j’ai bien compris. La France fabrique ses francs, les USA fabriquent le Dollar, non ?
- C’est ça Jean-Kévin. C’est ça. D’ailleurs c’est tellement ça qu’il fallait que ça change. Avec John-François, Alban-Bernard, Saul-Adam, et Jack-Pipper, on a eu une idée géniale.
- Ah ouais, Boss, j’imagine qu’à vous quatre, ça a du imprimer sévère.
- Tu imagines bien, Jean-Kévin, tu imagines bien, et tu ne crois pas si bien dire. Je t’explique le truc, tu te coucheras moins con.
- Merci Boss.
- T’as compris que les pays fabriquaient leur pognon, et ça c’est un problème. Du coup, pour nous qui sommes banquiers et patrons de multinationales, c’était un peu la galère, on était obligé de manger dans la main des hommes politiques.
- Ben oui Boss, mais bon, ils sont pas trop difficiles à acheter, non? Il suffit de financer leur campagne, de leur refiler des mallettes.
- Oui, on a fait longtemps comme ça, mais non seulement il y a toujours des emmerdeurs qui refusent les vacances aux Bahamas, et en plus, ça tourne souvent la politique, c’est jamais les mêmes, et nous, tu comprends Jean-Kévin, on a besoin de stabilité et de faire de plus en plus de fric.
- Ah oui Boss, ça je comprends. Mais du coup, on fait ça comment ?
- Toi tu fais rien, Jean-Kévin. Tu te tais, tu écoutes, et je t’explique. C’est du grand art, alors connecte un peu tes neurones.
- J’essaye Boss, j’essaye.
- Tu vois, le truc c’est que l’argent est émis par les banques centrales des états. Donc on a commencé par financer les grandes écoles pour former des mecs avec nos idées, puis on a mis ces mecs à nous partout dans le système. Ça c’était pas trop difficile.
- Et personne n’a rien dit ?
- Ben tu sais Jean-Kévin, pour faire ça, il a suffit d’une bonne crise financière. On a planqué tout le fric dans des paradis fiscaux, on leur a dit que tout s’était évaporé, que c’était la merde, et que les gens n’auraient plus rien à bouffer. Quand les gens risquent de crever la dalle, quand ils ne peuvent plus retirer de fric au distributeur, c’est la panique. Et quand c’est la panique, ils arrêtent de réfléchir.
- Ah bon chef, mais vous avez fait comment ?
- Ben on leur a foutu une trouille monstre. On a expliqué à leurs dirigeants que pour éviter les crises monétaires, il fallait laisser les pros gérer. Et les pros, c’est nous. On leur a présenté deux solutions à notre avantage, et comme ils étaient en panique ils ont choisi la moins pire.
- Mais Boss, les politiques ne vous ont pas collé l’affaire sur le dos, pour la crise ?
- Au début, ils voulaient, sous la pression de l’opinion. Mais on leur a refilé des jobs, on a embauché leur mômes, leurs femmes, on leur a fait des chèques, on leur a refilé des cadeaux, on leur a promis des postes après leurs mandats électoraux. On leur a soufflé que nos idées venaient d’eux. On a trouvé des solutions pour s’entendre.
- Ah ouais, c’est malin ça, Boss. Mais les gens ils ont rien dit ?
- Ben tu sais Jean-Kévin, les gens ils vont voter, et puis quand c’est fait, ils s’en remettent au mec élu. Ce qui fait qu’au lieu d’avoir à enfumer tout le monde, on a juste eu à enfumer les têtes de gondoles.
- C’est balèze ça, Boss.
- Et du coup, les mecs élus nous ont refilé le mandat pour gérer leur pognon.
- Vous avez pris l’argent Boss ?
- Mais non, t’es con Jean-Kévin. On s’en fout de l’argent. Ce qui nous intéresse, c’est de leur coller des dettes au cul.
- Ah bon Boss ? Je comprends pas là.
- Ben c’est simple Jean-Kévin. T’es vraiment une grosse buse. Si on prend l’argent, ça se voit, et ça gueule. Donc au lieu de ça, on leur a prêté le pognon avec des intérêts.
- Ah ouais Boss, ça veut dire qu’au lieu d’utiliser leur propre fric, ils vous en empruntent à vous avec intérêts. Mais les gens se sont rendus compte de rien ?
- Ça c’était pas évident, j’avoue. Il a fallu ruser. On a noyé tout ça dans des tonnes de papiers. On a fait bosser les milliers de mecs qu’on avait formé à nous pondre des textes tellement compliqués que personne ne pouvait les lire.
- C’est futé, ça, Boss.
- Ben justement, comme eux ils le sont pas trop, ils n’ont rien lu, et ils ont tout signé, les cons, et ils se les sont appropriés, ça leur faisait un truc à dire pour la télé.
- Trop fort Boss.
- Et comme du coup on a dégagé des marges colossales, on a redistribué les miettes du gâteau pendant quelques années. Les miettes, elles étaient tellement grosses que les mecs arrivaient plus à avaler. Et du coup, c’était tellement bon qu’ils sont tous devenu accrocs.
- Et ça marchait comment ce truc ?
- Ben c’est assez simple. Saul-Adam et Jack-Pipper, quand ils ont eu récupéré toutes les réserves de pétrole et de gaz du monde, ils ont fabriqué des merdes avec. Puis ils ont vendu ces merdes à crédit à tout le monde, aux états, aux citoyens.
- Et le bénef des crédits, c’est pour nous. j’ai pigé ! Mais quoi comme merde, Boss ?
- Bah des armes de guerre, des trucs nucléaires, des trucs chimiques, tout un tas de trucs à crédit, et surtout on leur a vendu des bulles avec rien dedans, genre des crédits immobiliers insolvables. On a leur a même vendu des crédits tellement pourris que toutes les villes de leurs pays sont surendettées maintenant.
- Et personne a rien dit ?
- Bah, il y a quelques mecs qui ont pigé la combine, mais bon, on les a empêché de parler.
- Mais comment on fait ça Boss, on peut pas vraiment les empêcher d’écrire ou de parler. Vous les avez quand même pas zigouillés ?
- Mais non, abruti. C’est beaucoup plus simple que ça. John-François et Alban-Bernard ont acheté la plupart des chaînes de télé, tous les journaux, tous les magazines, toutes les radios. Comme ça on a juste eu à contrôler qui on laissait parler en public.
- Ah ouais, ça c’est fort, Boss. Vraiment très fort.
- Attend c’est que le début, mon petit Jean-Kévin. Ensuite, on leur a refait le coup de la crise, comme on avait fait en 1909, quand ils nous ont refilé la Banque centrale américaine à gérer. Puis on a recommencé en 1929, et on a enchaîné sur une bonne guerre, qui nous a permis de leur vendre toutes nos merdes militaires, nos chars, avions, canons. On ne s’est jamais autant gavé de fric qu’en envoyant du bétail sous nos bombes.
- Mais on ne vous a rien dit ?
- Évidemment non, on a vendu du pétrole, de l’acier et nos technologies aux deux parties. Ça mettait tout le monde d’accord.
- Et ils ne vous ont rien reproché, Boss ?
- Même pas un coup de fil. Ils étaient trop occupé à se partager le gâteau. Les vainqueurs sont même venus nous dire merci.
- Sont cons quand même un peu Boss, non ?
- Ben heureusement Jean-Kevin, sinon il y a longtemps qu’ils nous auraient chopés.
- Évidemment Boss, évidemment.
- Donc là, on leur a soufflé de créer des supers Banques centrales, comme en Europe avec la BCE. On a mis des mecs à nous évidemment, et ensuite on a fait ce qu’il fallait faire.
- Et il fallait faire quoi Boss ?
- T’es vraiment con comme une valise sans poignée Jean-Kevin. Il fallait leur vendre nos merdes à crédit avec des intérêts tellement chers qu’à la fin ils ne peuvent plus payer.
- Ah ouais…
- Et comme ils ne peuvent plus payer, on leur refait des crédits encore plus chers.
- Et ça s’arrête jamais, Boss ?
- Non, ça ne s’arrête jamais. C’est le but, cornichon, réfléchi. De temps en temps, on leur refait le coup de la crise.
- Ça marche à tous les coups, ça Boss, on dirait.
- Ouais, c’est imparable. Ils sont tous paniqués. On a refait le coup du choix des solutions, qu’on a partagé entre les deux partis politiques les plus importants. Mais au final, c’est toujours nos solutions qui marchent.
- C’est génial Boss. Mais à force, ils ne vont pas piger le truc ?
- Ben tu sais, Jean-Kévin, il y a une bonne vieille règle qu’on applique au pied de la lettre. Quand un mec crève la dalle, il arrête de réfléchir. Quand un mec est crevé parce qu’il a trop bossé, il arrête de réfléchir.
- Ça j’avais constaté Boss, ça m’arrive aussi à moi.
- Tu vois Jean-Kévin, c’est pour ça que c’est moi le Boss, et pas toi.
- Et maintenant, Boss, on fait quoi alors ?
- Pour éviter qu’ils percutent avec leur saloperie d’internet et tout ça, on va les paniquer encore plus.
- Et on fait ça comment, Boss ?
- Ben c’est simple. On leur dit que c’est la maxi-crise, et on leur fout les jetons avec la sécurité, l’immigration, on leur raconte des histoires lugubres, on les inonde de faits-divers dégueulasses.
- Ah ouais, comme à la télé, Boss.
- T’es con Jean-Kévin, c’est justement nos télés et nos médias qui font ça.
- Ah ben oui, je suis con, Boss, c’est vrai que j’y avais pas pensé.
- C’est pas trop ton truc de penser, Jean-Kévin. Essaye pas tu vas te faire du mal.
- Ok Boss.
- Donc on leur raconte des histoires qui foutent la trouille, histoire qu’ils fantasment, qu’ils flippent. L’idée c’est qu’ils aient tellement peur de perdre ce qu’ils ont déjà qu’ils acceptent tout ce qu’on leur refile à avaler.
- C’est possible, ça, Boss ?
- Oh oui, crois moi. On fait pareil avec la politique. On leur raconte des histoires, on occupe les médias avec des conneries, et pendant ce temps là, nous on continue d’encaisser.
- Mais ils vont pas finir par piger le truc, Boss, surtout qu’ils sont de plus en plus nombreux ?
- Pour ça, Jean-Kévin, on a des solutions.
- Ah ouais Boss, vous avez trouvé des solutions ?
- Ben oui, Jean-Kévin, on les oblige à tout privatiser, comme ça plus rien ne leur appartient. Enfin on les oblige. Non, plutôt on leur fait croire que c’est la seule solution, et même que c’est la leur.
- Et ça marche ?
- Si tu suivais un peu, Jean-Kevin, t’aurais pigé qu’ils n’ont pas vraiment le choix. Du coup, comme on privatise tout et qu’on les exploite, ils ne peuvent plus bosser, or sans argent ils ne peuvent plus lire, se cultiver, et donc réfléchir.
- C’est l’ennemi ça, la culture, Boss, un peu non ?
- Évidemment. On privatise aussi les écoles, comme ça ils ne peuvent plus scolariser leurs gosses, qui grandiront cons comme des enclumes et viendront pas marcher sur nos pelouses, ni faire chier nos mômes à nous qu’on protège dans des supers écoles hors de prix. On fait pareil avec les hôpitaux et la santé, comme ça ils sont tellement malades qu’ils peuvent plus gueuler, et surtout ils vivent moins longtemps.
- Et ça marche, Boss ? Ils sont pas trop dégoûtés ?
- Il y en a quelques millions qui gueulent de temps en temps, mais pour le gros du tas, on les occupe autrement, on leur raconte une jolie histoire de mariage de princesse, exactement comme dans les contes de fées. Ça les occupe, ils ont l’impression d’être heureux par procuration. Ça leur fait passer la pilule.
- Ah ouais c’est hyper vicieux Boss.
- Ben tu sais Jean-Kévin, on ne devient pas multimilliardaire en faisant des cadeaux, et je sais de quoi je parle.
- Et ensuite Boss, la prochaine étape c’est quoi ?
- Et bien la prochaine étape, Jean-Kevin, c’est que comme leurs États sont surendettés, on leur dit qu’on a perdu confiance, nous, enfin là on s’appelle les marchés financiers, tu vois. Puis on augmente les taux d’intérêt auxquels leurs États peuvent nous emprunter le pognon sur les marchés obligataires, et hop, ça augmente encore leurs dettes publiques. Et puis, on leur propose comme solution de tout privatiser, en particulier des services d’intérêt général, du coup on leur dit qu’en échange la confiance des marchés va revenir, et qu’on baissera les taux d’intérêt, et que ça réduira leurs dettes.
- Vous n’allez pas vraiment le faire, Boss ?
- Évidemment que non, crétin.
- Et c’est quoi la prochaine étape, Boss, alors ?
- La prochaine étape, Jean-Kévin, c’est que t’es viré, et que je vais m’économiser ton salaire aussi.
- Ah bon, moi aussi, Boss ?
- Ouais, toi aussi Jean-Kévin. Mais comme je suis pas un salaud, je t’offre une télévision pour ton départ, comme ça la suite, tu pourras la regarder dans le poste.
- Merci Boss. Vous êtes vraiment trop bon.
- De rien, Jean-Kevin, de rien…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 14:56

Un texte trés représentatif de ces questions qui nous préocupe, ce changement que l'on veut, ce pouvoir dominant qui s'impose par nous même ..

merci Maintenant bien

Je vous souhaite un joyeux noel, plus qu'une bonne fin du monde, et pour 2013 au boulot pour le nouveau monde que l'on aura à batîr ! bien à vous tous et joyeuses fêtes ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 14:59

Bien vu Very Happy


_ Boss, John-François, Alban-Bernard, Saul-Adam, et Jack-Pipper vous souhaite un joyeux Noel :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 15:19

quand on a quelque chose à dire il faut savoir être franc ..

sinon on fabrique des mythes qui n'ont rien à voir avec ce qui est ..

être vrai c'est aussi s'assumer, ses paroles et ses erreurs avec, même si il faut du temps bounce
les erreurs se voient quand elles sont expliquées ..
on y travail un peu tous les jours, en évitant la casse comme on peut ..

Le complotisme noie ce monde et rend parano ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 15:34

Comme cette histoire est bien fait :-)
Voila, pauvre humain si credule, que sa soit voulut ou non, c,est bien ce qui ce passe actuellement.
Ici au quebec, c,est pareille, ont fait une commission d,enquete sur la construction, car il y a des ville que sa coutais 30 % plus chere que la ville d,a coter, Montreal, sont maire a demissionner sous la pression, et ont ecoute cette commision, et ont vois que c,est un jeux fascinant qui c,est former depuis des annee 10-20-50 ans? ont sait pas mais les mafieux couche avec les polititien :-)
Ahhh et la c,est la construction seulement, il y a les hopitaux, pharmacie, justice, etc... Bouffe meme... Tout est comploter, et nous au bout du compte ont fait vivre tout c,est escros... Sa c,est regional,provincial,continental, mondial... Beau systeme hein, deja s,en rendre compte est un premier pas... Maintenant c,est trouver ce qu,ils craint le plus, Mmmm de quois il ont peur? parceque ils ont bien peur d,un truc non? Ah peur, etre qu,il ont peur que nous ce petit peuple, mouton, ont est plus peur de rien, alors il n,aurait plus aucun control...

Bizou joyeux noel et endetter vous pas trop :-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 16:10

Estelle99 a écrit:
Ah peur, etre qu,il ont peur que nous ce petit peuple, mouton, ont est plus peur de rien, alors il n,aurait plus aucun control...
Tu n'imagine pas à quel point j'ai été formaté Estelle ..
j'ai été élevé dans un esprit de suprématie, que j'ai combattu toute ma jeunesse .. par quelqu'un d'intelligent trés manipulateur ..
La suprématie en tout .. c'est comme si j'étais ce que je ne suis pas ..
Toute ma jeunesse j'ai entendu dire que le peuple était crasseux ^^, alors que je me suis toujours sentit parmis lui, car j'étais issu de quelqu'un qui n'était pas ce qu'il prétendait être ..
Nous étions pauvre, lui était riche dans sa tete ..
ahh les apparences .. ca marchait pour ses fréquentations, mais c'était pas reel .. j'ai toujours fréquenté des gens que mon géniteur ne voulait pas et tout ça ..
On fini par détester le genre humain, puis on voit que c'est pas ça, quelque gens paraissent de confiance, puis pas, et le moindre est distordu par le passé ..

la distorsion a fait que je me suis enfermé, et d'érreurs en solution on apprend à nouveau à être ce qu'on est à l'origine .. quelque chose de fragile qui doit péter sa carapace mental ..
Mais la carapace fait survivre et on a pris l'habitude de survivre .. alors elle rentre souvent en crise avec soit même
Ca devient un toc mental ..

Du coup tu campe entre ce que tu es et ce que tu n'es pas .. va donc faire le trie par toi même .. c'est la biblioteques du carnages lol
Mon pere était un pauvre voulant etre riche .. il a batit sa vie sur un principe qu'on avait pas ..

Si je suis ici c'est pour chercher un repere .. cela s'étudie dans le sociale .. le forum est une exellente simulation ..
Quand on est ici à la recherche d'objectif, c'est pas pour rien.

Une partie de moi est dans la jungle une autre formaté en plein systeme .. le systeme qui plus est est relié par l'amour de quelqu'un qui aime ce systeme mais sans mauvaise intention ( et la tu dois me comprendre ) ...
Si je peux ainsi dresser des analyses c'est grace à cette simulation qui donne parfois bien plus qu'une simulation .. on rencontre des gens, on concrétise, et se comprend et on développe quelque chose de nouveau, on s'ouvre, on devient ..

En tout cas ce forum est une oeuvre en elle même,

Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 19:14

Estelle99 a écrit:
Maintenant c,est trouver ce qu,ils craint le plus, Mmmm de quois il ont peur? parceque ils ont bien peur d,un truc non? Ah peur, etre qu,il ont peur que nous ce petit peuple, mouton, ont est plus peur de rien, alors il n,aurait plus aucun control...

Bizou joyeux noel et endetter vous pas trop :-)
Ce dont ils ont peur, c'est que le peuple (les peuples) se révoltent pour de bonnes raisons et de manière réfléchie, alors ils préfèrent prendre les devants et font en sorte que les peuples s'opposent entre-eux pour de mauvaises raisons.
Revenir en haut Aller en bas
michelsax

avatar

Masculin Poissons Coq
Messages : 229
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 72
Localisation : corse du sud

MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Jeu 20 Déc 2012 - 21:28

Merci maintenant ,
Tu pourrais en faire un scénario ,ou une pièce de théâtre,
et peut-être te faire produire par Goldman Sachs
Si ils y trouvent un profit, Ils en seraient peut-être capable !
Bonne soirée sunny flower sunny fete neige
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 1:54

cheers Excellent, Maintenant j'ai vraiment bien aimé > ce qui est encore plus excellent c'est l'introduction > Le texte qui suit étant une pure fiction, toute similarité avec la réalité serait totalement fortuite.



Mephusteg a écrit:
Estelle99 a écrit:
Maintenant c,est trouver ce qu,ils craint le plus, Mmmm de quois il ont peur? parceque ils ont bien peur d,un truc non? Ah peur, etre qu,il ont peur que nous ce petit peuple, mouton, ont est plus peur de rien, alors il n,aurait plus aucun control...

Bizou joyeux noel et endetter vous pas trop :-)
Ce dont ils ont peur, c'est que le peuple (les peuples) se révoltent pour de bonnes raisons et de manière réfléchie, alors ils préfèrent prendre les devants et font en sorte que les peuples s'opposent entre-eux pour de mauvaises raisons.

une union voila de quoi ils ont le plus peur, que nous commencions a faire Corps.

Bien le merci pour ce partage, que je vous garantie je vais faire voyager.

bien a vous et que le meilleur vous arrive vite.

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 2:21

hathor, quand ont ce reveille de notre dormance, je croit que sa pas le choix de faire mal... tres mal, tout les jour je me bat aussi contre ce qui me fait mal ce que je vois et comprend de ce monde de fou. chaque jour est un defi ... deformater comme tu le dit c'est a en devenir fou soi meme... toute nos conviction , toujours a remettre en question
tout est un paradox, tout,... et a la fois, il faut un but a ce chemin de vie ...
malgre tout si tu s,avait comment je te comprend, un merci immence pour ton partage

xxx



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 2:45

lynxx767 a écrit:
une union voila de quoi ils ont le plus peur, que nous commencions a faire Corps.

Bien le merci pour ce partage, que je vous garantie je vais faire voyager.

bien a vous et que le meilleur vous arrive vite.

Le Lynxx

je le ressent comme sa aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 2:47

Estelle99 a écrit:
hathor, quand ont ce reveille de notre dormance, je croit que sa pas le choix de faire mal... tres mal, tout les jour je me bat aussi contre ce qui me fait mal ce que je vois et comprend de ce monde de fou. chaque jour est un defi ... deformater comme tu le dit c'est a en devenir fou soi meme... toute nos conviction , toujours a remettre en question
tout est un paradox, tout,... et a la fois, il faut un but a ce chemin de vie ...
malgre tout si tu s,avait comment je te comprend, un merci immence pour ton partage

xxx

Paradoxe, non ont ne deviens pas fou, bien au contraire ont ce libère, c'est pas toute nos conviction que ont remet en doute, c'est juste sois même que ont remet en question, ci nos conviction sont a tout épreuve Rien ne peux les changer NON ?

bien a vous

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 2:58

c'est juste sois même que ont remet en question, ci nos conviction sont a tout épreuve Rien ne peux les changer NON ?

oui j,aime mieux merci ^^ (dsl lol les mots ^^)
paradox bien je trouve, mais c,est ma perseption je doit l,avouez, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Ven 21 Déc 2012 - 3:20

Votre petit débat est intéressant et je viens mettre mon grain de sel.


"si nos convictions sont à toute épreuve" :C'est une bonne chose d'avoir des convictions à toute épreuve, mais il ne faut non plus s'enfermer dans des convictions erronées.

Pour sortir du formatage de la société nous devons remettre en cause les convictions acquises par le biais de ce formatage. Il ne faudrait pas non plus s'enfermer dans de nouvelles convictions elles aussi erronées.

Combien de personnes ouvrent les yeux sur une fausse vérité pour retomber dans le piège d'une autre fausse vérité ?

Il faut accepter que l'on puisse se tromper sinon on court le risque de tomber dans l'aveuglement.

Et personnellement, je ne vois qu'une manière de ne pas se tromper : avoir une analyse des évènements à toute épreuve.

Et pour qu'une analyse soit à toute épreuve, il faut être prêt à n'occulter aucun fait.
Un fait nouveau qui va dans le sens de l'analyse conforte cette analyse, mais il peut suffire d'un fait qui va à l'encontre de l'analyse pour la remettre en cause en partie ou entièrement.

Ceux qui occultent des faits, par idéologie, par dogmatisme ou par conviction aveuglante courrent le risque d'avoir des convictions erronées.

Une remise en question de soi-même conduit à une analyse à toute épreuve qui conduit à une conviction à toute épreuve. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Mar 25 Déc 2012 - 4:24

mephu, moi je vais parler de ma vie ,pas celle des autre, mais pour ma part... je sait que pour avancer et pas stagner comme je le dit souvent, j,ai toujours du defaire mes croyance , pour mieux les recontruire, j'ai souvent ue cette image ,mystique du phenix qui renait de c'est cendre... Je me souvient cette été , tout fesait en sorte que mes croyance etais detruite, a chaque fois que je battissant tout s'ecroulais... sa ma permis d'accepter bcp, petit a petit, les meme theme revienne... d,ou je vient qu'a me forger une idee de mon monde..., mais je croit que il faut etre toujours pres a tout, meme de s,etre trompé, apres ont continue, sous un nouvelle oeil... mais dans tout les cas, rester dans son monde, sans apprendre a ecouter ce que l'autre peut nous montrer, c,est ce fermer au monde, et etre prisonier de sont propre univers...... comme j'ai dit pour moi tout est paradox... tout agis du micro au macro... tout est notre propre miroire...tout est infini, eternel et divin...
voila un peut ce que j,en pense...

ce qui arrive , la maintenant, c'est l'image de l'humaniter, c,est une partie de nous...
pour moi maintenant, il faut choisir, ce qui nous rend malade, de corps et d'esprit, moi je n,en veux plus... je ne veux pas sa pour mes enfants. Je desire que nous soyont libre enfin, ce regarder le nombril tous et chacun, et vraiment nous voir telle que nous somme, et choisir, que maintenant ont change... ont ne veux plus etre mal de l'interieur, s,ecouter comme ont la jamais fait de toute l'existance de l'humaniter...
casser les chaines, casser les cycle... s,ecouter partous dans le monde et voir comment ont peut ce tenir vis a vis tout sa... n'ayont plus peur... aimont nous comme chacun des organe d'un corps...
tenon nous tous avec nos difference
et voyont enfin non nos difference, mais nos force...
amen ^^

bizou
xxx
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Mar 25 Déc 2012 - 11:29

Si l'ont veut vivre un vrais réveil des consciences, il faut absolument reprendre notre spirituel en main.
Nettoyer ses chakras, un par un !
Supprimer toute ses formes pensée, qui nous emprisonnent depuis 4000 ans !
refusez le formatage, apprenez, encore et encore, refusez toute idées qui mènent à nous enfermer dans des catégories qui nous interdisent toute évolutions.
Voyez juste et soyez ferme !
Le NOM se sais perdu, alors reprenons se qui nous appartiens.

amen, heu non AMON !!
Revenir en haut Aller en bas
altwone

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 116
Date d'inscription : 07/08/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Mar 25 Déc 2012 - 11:55

Se détourner du materialisme, de l'individualisme, et simplement retourner a notre veritable

nature l'unité hola!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   Mer 26 Déc 2012 - 0:47

altwone a écrit:
Se détourner du materialisme, de l'individualisme, et simplement retourner a notre veritable

nature l'unité hola!!!

je rejoint cette idée,


Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Boss, comment on va faire pour le fric ? (la VRAIE conspiration)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j8 nouvelle dites moi comment faire pour m'intégrer facilement
» Comment faire pour savoir si le métal brillant
» comment faire pour qu'elle s'endorme seule ?
» comment faire pour rendre propre son enfant
» comment faire pour changer le fond d'écran du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-