Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Lun 3 Juin 2013 - 14:33

Rappel du premier message :

la "sainte trinité" chrétienne, c'est une belle arnaque de la part de l'église catholique :

"le père, le fils et le saint esprit"




c'est une arnaque : la trinité sacrée, la trinité sur terre où le divin intervient, c'est la trinité qu'ont connu chaque parent dans le monde :

"le père la mère et l'enfant"

l'apparition de la vie, c'est en quelque sorte un miracle divin effectivement



(on peut objecter qu'il y a les fécondations in vitro, mais mon propos est d'abord simple, dans le cadre d'une acceptation aveugle des principes religieux par les peuples du passé encore très récent. aujourd'hui, l'église catholique a malheureusement entraîné avec sa chute somme toute légitime, la disparition de toute spiritualité chez la plupart des gens de nos chers civilisations modernes.)

bref, l'église a bien noyé le poisson avec son histoire de père fils et saint esprit, et avec le double langage qu'elle manie à la perfection, l'église est là pour expliquer l'inexplicable... et ainsi maintenir étouffée l'essence féminine, tout en donnant indirectement des leçons à l'islam et à la place des femmes dans les sociétés musulmanes... le symbole de l'esprit en tant que colombe date de Sumer...

l'enfant n'est que peu différencié entre garçon ou fille, bein que de plus en plus avec l'évolution sociale, et la plupart des gens prennent dans leur bras et embrassent de la même façon les petits garçons et les petites filles... c'est à partir de la puberté que les differences prennent un tournant dramatique! d'ailleurs avant cet âge, dans les écoles les enfants se regroupent quelque soit le sexe, mais après la puberté il y a clairement des groupes séparés, des groupes de garçons et des groupes de filles.

ainsi l'église a rayé de la "sainte trinité sacrée, empreinte de dieu sur le monde entier" l'essence féminine, la mère a été remplacé par "l'esprit saint", qui s'écrit au masculin, et l'enfant est devenu "le fils"... les familles ont toujours voulu un fils depuis l'antiquité, car les sociétés sont depuis toujours, enfin depuis l'antiquité, des sociétés patriarcales, ou l'homme domine la société, et où la femme n'a qu'un rôle limité et primitif...

en fait il semblerait qu'au départ, cet accent mis sur le masculin par les religieux dans la trinité sacrée, fut instauré pour empêcher les femmes d'accéder à la moindre place dans la hiérarchie religieuse, et cela a fonctionné effectivement.

il faut bien faire la part des choses entre les valeurs masculines et féminines, et ne pas tout mélanger comme le fait si bien la socitété moderne et sa mode de la défense de la parité homme femme, avec les journées de la femme où on entend surtout le message que les femmes doivent ressembler aux hommes... style aller travailler et conduire une voiture, pour caricaturer, choses qui furent longtemps réservées aux hommes.

et c'est bien ce à quoi on assiste : les femmes vont travailler et délaissent le foyer... pourtant le symbole de la femme est le sein maternel, la femme à la base rempli un rôle qui est de nourrir les membres de sa famillle... du moins ses enfants, les nourrir et veiller à leur bonne santé, confort etc... et une femme qui passe sa vie à contribuer à dévellopper une entreprise, c'est pas vraiment pareil... heureusement on peut difficilement se passer des femmes : les femmes actives qui ont des enfants, engagent d'autres femmes pour les remplacer à la maison : les nounous!

pour finir, la trinité, elle est aussi en chaque personne, on peut dire qu'on a le père : l'intellect, la mère : le spirituel, et l'enfant : le corps. l'intellect se retrouve dans l'hémisphère gauche du cerveau, siège de la logique, le spirituel se retrouve dans l'hémisphère droit du cerveau, siège de l'intuition. les fibres nerveuses changent de côté en descendant du cerveau et on aboutit à une domination du côté droit sur le côté gauche : il y plus de droitiers que de gauchers, être gauche, être maladroit, c'est un défaut etc (en italien gauche se "sinistra")

et c'est là qui faut faire un parallèle avec l'inclinaison de la terre, qui ne tourne pas sur elle selon un axe vertical, mais un axe incliné de quelques 23 degrés , d'ailleurs elle pourrait bien partir en vrille telle une toupie si elle penche un peu trop... cette inclinaison a certrainement (selon moi) un lien direct avec la domination de l'homme sur la femme sur terre, des valeurs masculines sur les valeurs féminines. d'ailleurs il semble bien qu'il y a longtemps, on va dire avant le déluge, et avant, je pense, une inversion des poles nord et sud de la terre, l'inclinaison semble avoir à cette époque favorisé la femme, il semble bien qu'elle dominait l'homme de façon honteuse et impitoyable, il y avait des prêtresses et des déesses partout, bref je vous laisse imaginer le chantier.

la domination actuelle de l'homme sur la femme ne serait finalement qu'un juste retour des choses, après la domination antérieure de la femme sur l'homme, mais le but ultime est l'équilibre entre les deux polarités, car c'est seulement dans l'équilibre des deux polarités que l'alchimie peut se faire et aboutir ainsi à la véritable création d'une tierce partie, la véritable création avec un grand C.

je voudrais ajouter que je ne veux pas néanmoins passer pour un anti-chrétien, un anti-catholique, je sais aussi voir les qualités que l'on peut y trouver, à commencer par le pardon et la compassion, valeurs désespérément absentes de tous les tribunaux du monde malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 19:55

évidemment que je parle de mon univers, de ma vie... il se trouve que c'est ma vie qui m'importe, mon univers qui m'importe.

l'univers des titans grecs ou de l'atome de fluor, c'est intéressant, mais ça me touche moins.

les gens qui consacrent leur vie aux autres, c'est beau, mais je trouve que c'est du gachis à partir du moment où ils disent que leur vie personnelle est secondaire

évidemment que je ne me considère pas au centre de la vie de mon voisin de palier...

ce qui se passe c'est que je privilégie entre tous les autres, le point de vue que j'ai depuis ma conscience

pour répondre à ta question, je trouve que tu te prends pour un héros grec car tu parles comme si jupiter avait plus d'importance que tes parents

c'est possible, soit, je te l'accorde, quelle importance malgré tout.

ce que personnellement j'assimile chez l'homme au noyau central d'un atome, au soleil central d'un système solaire, au centre galactique d'une galaxie, c'est le coeur et non le nombril...

évidemment ce sont des vues de l'esprit, des "croyances", par exemple, la loi gravitationnelle je la considère comme fausse, je penche plutôt pour un unique magnétisme dual attraction répulsion, mais c'est un autre débat
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 21:34

Oui, donc, on va faire simple.

Reste dans tes croyances si tu en as envie, mais évite de vouloir nous faire croire que tes croyances sont la vérité, parce que tu as tort.

C'est toi qui fais les amalgames, et moi qui les explique.

Je parle comme j'en ai envie, de la façon dont j'en ai envie, du ton que j'en ai envie, et si tu as envie de croire ce que tu as envie de croire à partir de ce que je dis, c'est tout autant ton droit, mais évite de faire comme si ton interprétation toute personnelle était un universel, parce que là encore, tu as tort.

Ainsi, tu as le droit de penser que la trinité est ce que tu crois qu'elle est. Mais évite d'y voir là l'arnaque de l'Eglise, parce que l'arnaque de l'Eglise n'est pas là. Et tu as tort pour une raison très simple : la loi gravitationnelle n'est pas une croyance, c'est un fait.


Dernière édition par Aegis le Mer 5 Juin 2013 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 21:41

oui, et le noyau de l'atome n'est pas un petit soleil... merci pour tes explications
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 21:59

Exactement, le noyau de l'atome n'est pas un petit soleil.
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 23:12

parce que tu penses peut-être que je croyais que l'analogie était en tout point parfaite? l'analogie est valable selon moi, mais ce n'est pas ici qu'on devrait en débattre

en attendant, comme ailleurs, ça t'arrange bien de faire du hors sujet sur les mini systèmes solaires et la loi gravitationnelle : ce sont d'autres sujets

aussi, je dois encore te reprendre car, au départ du sujet, je parle de

"la belle arnaque de la trinité selon l'église catholique",

que tu transformes en répondant :

"l'arnaque de l'église ce n'est pas la trinité"

la vision de la trinité est selon moi une des nombreuses arnaques que l'église catholique a vendu aux populations...

mais j'ai bien compris que tu restais hermétique à la vision de la trinité chez l'être humain que j'ai proposé comme étant sacrée, divine, créatrice de vie etc tant pis, tu n'es surement pas le seul

Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Mer 5 Juin 2013 - 23:56

Et bien, à partir du moment où tu penses qu'il y a analogie entre le système solaire et l'atome, tu as tord, parce qu'il n'y a pas d'analogie.

Si ce sont d'autres sujets, pourquoi en être venu à en parler alors ?

Et bien, si tu dis que l'Eglise a monté une arnaque sur la trinité "le Père, le Fils, le Saint Esprit", tu as tord, parce que c'est une trinité tout aussi valable que la tienne. Donc il n'y a pas d'arnaque, donc ton sujet ne sert à rien, puisque l'arnaque est ailleurs.

D'ailleurs, l'Eglise n'interdit pas de révérer Marie, Dieu et Jésus, au contraire, il me semble qu'il y a quelque part une prière qui dit à peu près cela :
"Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
Vous êtes bénie d'entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni."

Si ça c'est n'est pas reconnaître la place de Marie, c'est quoi ?

Et pour ta gouverne, c'est sur ton sujet que je te reprends, non sur ton droit à croire ce que tu as envie de croire, si tu as envie de le croire, mais ne viens pas après nous raconter que c'est une vérité universelle, puisque c'est ta petite croyance personnelle et intime.

Voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Jeu 6 Juin 2013 - 11:06

il y a une analogie entre la galaxie, le système solaire, le corps humain, l'atome, et j'oubliais, la cellule, son noyau et ses organites

ce n'est pas ton académisme inébranlable qui t'aidera dans ce domaine

pour ce qui est de la trinité catholique "pere fils saint esprit", tu la trouve d'un coup aussi valable que "pere mere enfant", mais tu ne dis pas pourquoi,

si tu ne veux pas en débattre, alors c'est dommage, car c'était ce que je proposais
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Jeu 6 Juin 2013 - 12:54

Il y a une analogie ?

Impressionnant, et là, mon grand, il va falloir que tu développes, juste pour voir.

Je n'ai dit nul part que la trinité "Père/Fils/Saint Esprit" n'était pas valable, ni l'autre trinité. J'ai dit que c'en était une parmi d'autres. Ce n'est pas la trinité en soi qui est une arnaque, mais la façon dont elle est érigé en parangon tout puissant.

Elle n'est jamais que la reprise des anciennes trinités.

Donc, en fait, j'ai déjà dit pourquoi, c'est juste toi qui interprétant, refuse de lire le fond de mon message.

J'ai très bien compris que tu trouves merveilleux papa/maman/fiston, c'est ton droit, tu as le droit d'en être un fan absolu, mais c'est ta croyance à toi, et encore une fois, pas une vérité universelle.

Pour faire simple, si je te donne l'impression de refuser de discuter sur ta croyance, c'est très simple, je ne discute pas sur les croyances, ça ne sert à rien, ça n'est jamais qu'un "moi je crois que". Cela m'est égal, je n'en ai rien à faire. J'ai d'autres priorités plus essentielles : je recherche la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Jeu 6 Juin 2013 - 20:37

Bonjour !

Je me permet t'interférer dans cette conversation trés orienté famille pour attirer votre attention vers un aspect différent de la trinité.
Car bien que dans la trinité catholique ont parles du pére et du fils, ont parle aussi du divin comme un lien !?
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 0:19

aegis, tu as dit que la trinité pere fils saint esprit "c'est une trinité tout aussi valable que la tienne", donc la trinité pere mere enfant...

je t'invite donc à développer en quoi elles te semblent aussi valables l'une que l'autre, car si tu relis mon post de départ, j'y explique pourquoi moi je ne le pense pas, j'argumente, prends donc exemple

le fait que la trinité version catholique soit érigée en parangon tout puissant, c'est évidemment scandaleux, étant donné sa faible signification, son faible pouvoir de s'y reconnaître

cependant je pense, peut-être pas toi, qu'il existe effectivement une trinité fondamentale dans toute singularité, de la plus petite particule à l'univers entier, trinité qui résulte de l'union des deux polarités de la dualité elle même fondamentale partout

c'est notamment ce qui me fait refuser la loi gravitationnelle, car je la considère comme une des polarités de la dualité magnétique attraction répulsion, seule loi que je considère d'ailleurs, découlant logiquement du fait de la dualité inhérente à chaque singularité, chacune étant telle un aimant avec ses deux poles nord et sud

la dualité est présente partout, par exemple la genèse commence par une division de dieu entre le ciel et la terre : premiere dualité

la trinité devient fondamentale, parce qu'elle est l'unité dans l'association des deux polarités

chaque personne est la représentation d'une trinité, en considérant par exemple son côté féminin, son côté masculin, et l'ensemble des deux

on peut voir ça dans le symbole du tao



le blanc, le noir et le tout



le nord, le sud, l'aimant

la droite, la gauche, le tout

l'intellect, le spirituel, le corps dans une personne

le pere, la mere, l'enfant dans l'humanité



---------

je t'ai déjà dis par ailleurs quelle analogie je vois dans un atome et un système solaire, on peut les voir comme l'association d'un élément central et d'éléments secondaires en mouvements orbitaux permanents autour

tu n'as fait que rappeler que cette analogie n'est pas parfaite, que l'atome n'est pas un mini système solaire, mais vraiment, je ne pense pas que tu aies surpris qui que ce soit en disant ça
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 1:40

Dans la trinité catholique, il faut considérer l'écusson de la Trinité qui constitue la synthèse de tous les rapports entre le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Ensuite, Luctix, on reprend depuis le début :
- Les électrons ne gravitent pas autour de l'atome, ils ne sont pas non plus en orbite (ils ne tiennent pas par la force de la gravité), cela supposerait également que leurs mouvements soient prévisibles, et ce n'est pas le cas. De plus, selon l'état de la matière, les électrons ont un comportement différent.
- De plus, dans le système solaire, l'élément central est tout aussi important que les éléments secondaires (ou plutôt, gravitant autour), puisqu'ils permettent de définir ce qu'est le système tout entier. L'atome en soi n'est pas un système, c'est un peu plus compliqué que ça.

Si je te dis que c'est une fausse analogie, c'est qu'en comparant l'atome au système solaire, cela n'apprend rien ni du système solaire, ni de l'atome.

Les analogies sont par nature imparfaite, du reste, là n'est pas la question.

Une analogie par exemple, une vraie, pour expliquer le lien entre l'âme et le corps dans une théorie de la réincarnation, ce pourrait être le lien entre le vêtement et le corps.
L'âme est au corps, ce que le corps est au vêtement.

Dans le cas du système solaire et de l'atome, tu ne peux dire :
Le proton est au soleil ce que l'électron est aux planètes.

Le danger des représentations, et ça fait plusieurs fois que je te le dis, c'est que c'est donner trop de sens à des choses qui ne sont pas forcément liées entre elles. C'est tout le danger de la pensée par analogie.

L'intellect et le spirituel, c'est la même chose. Il faudrait quitter ce vieux dualisme pseudo-cartésien qui est dépassé depuis 2500a environ. Les tenants de ce bon vieux dualisme sont généralement tous de bons vieux dogmatiques bien emprunts de religiosité et de considérations métaphysiques dépassées. Je me suis déjà du reste prononcé sur la répartition tripartite de l'âme par exemple entre :
- Raison/intellect/esprit (qui sont trois aspects d'une même chose),
- Orgueil/Ego/Volonté (trois aspects également d'une même chose),
- Désirs.

Et c'est ce que tu oublies dans certaines de tes saintes trinités : l'équilibre qui est nécessaire pour que la trinité marche. Dans le cas de l'âme, selon ce qui domine, il y a ou non équilibre.

L'aimant, par exemple, c'est à la fois le pôle nord et le pôle sud.

La droite, la gauche, le tout ? Là, je n'ai pas compris. Il y a aussi le nord, le sud, l'est et l'ouest, et dans l'univers, cela n'a pas grande importance, droite ou gauche.

Le père, la mère, l'enfant dans l'humanité. Que veux-tu dire ?

Et si, pour finir, on termine par une simplification du tao :
- il y a les deux principes, et l'union entre les deux principes, ce qui permet l'équilibre au sein de la personne, mais ce qui est important, encore une fois, c'est la notion d'équilibre, et non l'existence des deux pôles, qui existent, indépendamment de l'équilibre.

Et donc, comme dans le cas de la répartition tripartite de l'âme, il faut un quatrième élément :
l'équilibre, l'harmonie, la justice.

En somme, c'est quitter la figure du triangle, pour entrer dans celle du carré...
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 3:06

je savais bien que tu pouvais aussi être censé...

sur les analogies, tu as raison, mais ce que je retiens néanmoins c'est qu'il y a ces ordre de grandeur qui sont incontournables, qui donnent notamment les individualités telles qu'atome, cellule, corps humain, système solaire, galaxie

les échelles se superposent et rappellent ce précepte cher à de nombreux philosophes : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

par exemple je considère mon corps comme un univers, chaque organe le composant étant une galaxie, chaque cellule étant un système solaire, chaque organite interne à la cellule étant une planète etc

une planète malade comme la terre se retrouve dans une cellule qui se meure...

tu appelles surement ça de la poésie et tu as raison, mais dire que c'est faux c'est exagéré, je suis formel ;-)

d'ailleurs tu me permettras de critiquer le caractère "vrai" que tu accordes à l'analogie "L'âme est au corps, ce que le corps est au vêtement." je te dirais que le corps nécessite un entretien qui n'est pas du tout comparable à celui que nécessite le vêtement

aussi, tu dis que l'atome n'est pas un système en soi etc, mais moi, ce que je vois, c'est qu'un atome qui perd un proton n'a plus le même nom...


le rationnel me fait penser qu'il n'y a qu'une dualité, conscience/amour ou répulsion/attraction

la conscience sépare, repousse et crée des limites (le corps humain par exemple)

l'amour attire à lui pour unir ce qui est séparé (deux personnes qui s'unissent par exemple)

les danses entre les éléments séparés sont la seule chose que l'on observe, notamment quand on s'approche de l'équilibre, on le voit dans certains montages d'énergie libre avec des aimants : la répulsion s'annule par l'inertie des rotations synchronisées et un mouvement orbital harmonieux se met en place

c'est pour ça que la loi gravitationnelle semble imparfaite : la lune devrait tomber sur la terre par exemple, ou alors partir au loin, ou les couples ne pourrait jamais tenir très longtemps dans le temps, le couple homme femme (exemple!) ou le couple terre lune, devienne un nouveau système, c'est une nouvelle échelle qui est franchie, c'est que tu n'as pas saisi quand tu dit "L'aimant, par exemple, c'est à la fois le pôle nord et le pôle sud."

l'enfant est composé selon son adn, et son adn est composé d'une moitié de l'adn du pere et l'autre moitité c'est l'adn de la mere : c'est le nouveau système

ce sont des idées comme ça, elle m'inspirent c'est tout

on divise ou on ajoute mais on tombe toujours sur une dualité

oui, l'aimant c'est le pole nord et le pole sud, mais tu sais bien que si le coupe en deux, tu auras de nouveau un pole nord et un pole sud sur les deux morceaux

c'est comme un bout de ficelle qui a deux extrémités, si on la coupe en deux, ça ne donne pas deux bouts de ficelles qui n'ont qu'une extrémité chacune! d'un bout de ficelle on arrive à deux bouts de ficelle et on a d'un coup quatre extrémités, de la même façon que si on les ratache, on aura de nouveau plus que deux extrémités

la pointe du triangle de la trinité possède une partie de chacune des autres pointes : l'enfant à l'adn du pere et celui de la mère, le bout de ficelle rattaché à une extrémité d'un des deux bout de ficelle et une extrémité de l'autre bout de ficelle

bref, tout ça pour dire...

je n'ai pas très bien capté ta trilogie de l'ame :

- Raison/intellect/esprit (qui sont trois aspects d'une même chose),
- Orgueil/Ego/Volonté (trois aspects également d'une même chose),
- Désirs.

selon ma dualité intellect spirituel, l'intellect correspondrait à ta première ligne et le spirituel à la deuxieme ligne? les désirs seraient le résultats plus ou moins équilibré des deux premiers?

je serai d'accord de voir l'égo comme l'intellect, (première ligne) et l'amour comme la volonté (deuxieme ligne) mais quand tu dis les désirs, j'ai du mal à te suivre, c'est encore une façon à toi de jouer sur les mots avec une différence entre désir et volonté... on pourrait simplement dire action, concrétisation, corps physique, vie d'incarnation, manifestation dans le présent de la synthèse "des deux premières lignes" - finalement ça se rapproche de la trinité homme femme enfant (que tu le veuilles ou non, au moins dans ma tête)

je pense que l'égo est issu de la conscience qui veut absolument garder la limite et la séparation entre le soi et le reste : je suis au centre, et le reste ce n'est pas moi, tout ce qui dépasse de la limite que je fixe est "autre", limite qu'est mon corps physique par exemple...

l'amour s'oppose à la conscience parce qu'il cherche à annuler cette limitation induite par l'égo et pousse à s'unir avec l'extérieur, en partie en général, mais l'amour total est l'union avec tout ce qui est, ce qui revient à se fondre dans l'univers entier, s'identifier à l'univers entier, être un avec le tout, être dieu etc c'est la fin de la boucle, on retourne dans le néant, comme au départ, avant d'avoir un jour décidé de séparer le ciel de la terre (1er jour de la genèse)

bref bref

Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 13:09

C'est de la poésie, ce n'est pas de l'analogie. Et si c'est de la poésie, c'est de l'art, donc il n'y a pas même à en discuter. On parle dans ce cas plutôt de métaphore et non d'analogie.

Si tu ne prends pas soin de tes vêtements, que se passe-t-il ? Ils se déchirent, partent en lambeaux plus vite que s'il était bien entretenu. N'en va-t-il pas de même pour le corps ?

La phrase alchimique s'adresse non pas à des ordres de grandeur physique, qui sont toutes relatives, et propres au domaine matériel, mais au monde non matériel, ou spirituel, pour dire qu'en vérité, tout est lié à tout par des fils invisibles.

Les échelles de grandeurs sont des échelles propres et elles ne sont pas interchangeables.

Ce qui se passe à l'échelle de l'atome n'est pas de la même nature que ce qui se passe à l'échelle des galaxies ou à l'échelle cellulaire. Ce ne sont ni les mêmes forces qui entrent en jeu, ni des réactions de même nature.

Les liens qui unissent la cellule ne sont pas les liens qui unissent les galaxies, ni ceux qui unissent les particules atomiques.

On ne passe pas du micro au macrocosme sans changer de paradigme.

Le paradigme de la physique quantique n'est pas celui de l'astronomie, ni celui de la biologie. Les règles et les lois sont différentes.

La loi de gravité est parfaite, au point que justement, la lune tombe de façon permanente autour de la terre, tout comme la terre tombe de façon permanente autour du soleil. Et de toute façon, présumer de l'imperfection d'une loi de la nature, c'est impossible : cela sous entendrait que ces lois sont mutables. Si cela était le cas, cela engendrerait de gros problèmes.

Le rationnel n'est pas la conscience. La conscience est visée, elle est conscience de quelque chose (cf Husserl). La raison c'est un instrument, un outil, elle n'a pas de volonté propre, mais elle trie et ordonne. Comme tout instrument, elle nécessite d'être calibrée. Une raison mal calibrée cela abouti à des illusions, et les illusions commencent lorsque l'on a une vision approximative des choses. Ce sur quoi tu es incapable d'exercer ta vision rationnelle, tais-le.

Les limites que certaines personnes perçoivent sont bien souvent des illusions toutes matérielles, qui disparaissent quand l'esprit a appris à les voir. En revanche, s'il doit y avoir division ou séparation, c'est en raison de différentes vibrations énergétiques.

Ce que nous nommons "amour" ou "haine", "attraction" ou "répulsion", ça n'est jamais qu'une vibration incomprise.

L'amour est omniprésent, si l'on suit du moins la théorie spirite notamment. L'antipathie naît de l'incapacité d'un esprit à percevoir les choses, et à se maintenir dans l'ignorance.

On en revient donc aux illusions : la haine elle-même est une illusion.

L'enfant n'est pas à strictement parler composé à 50% de l'ADN de ses deux parents. Pour faire simple, déjà, les gamètes des deux parents peuvent être porteurs de mutations qui sont absentes chez les deux parents, et l'enfant lui-même engendre ses propres mutations. Et il ne faut pas non plus oublier que les gamètes mâles et femelles, c'est 50% du génome des deux parents. De plus, deux êtres humains, homme et femme, puis l'enfant, ce ne sont pas des systèmes, mais des personnes. Et ces personnes, c'est bien plus que des considérations génétiques. Voilà une autre raison qui limite le sens de ta trinité.

L'enfant ne peut se résumer comme étant la somme après division de ses deux parents.

Si tu n'as pas compris la répartition tripartite de l'âme, c'est justement parce que tu es encore dans la dualité.

Et non :
- les désirs ne sont pas la volonté,
- l'ego ça n'est pas non l'intellect,
- l'intellect et le spirituel, c'est la même chose, simplement qu'un intellect borné par les désirs ou l'ego est incapable de percevoir le spirituel, il n'en a que des illusions.

Et l'amour dont tu parles, il n'est accessible que pour ceux qui ont réussi à justement obtenir l'équilibre entre chacune des tendances de leur être. Tout autre amour n'est qu'illusoire, temporel, éphémère, mais permet de prendre conscience petit à petit de la nécessité de parvenir à cet équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 23:21

tu es tout de même sacrément bloqué : tu passes d'un raisonnement à l'autre selon lequel t'arrange

comment veux-tu que je puisse te suivre, puisque

- pour toi la comparaison entre l'atome et le système solaire, c'est de la poésie, une métaphore et non une analogie, cela n'a pas d'intérêt d'en discuter

- tu reviens néanmoins sur ta comparaison vêtement corps âme... c'est pourtant bien de la poésie, une métaphore et non une analogie, mais cela a exceptionnellement un intérêt pour toi d'en discuter

contradiction et blocage, voilà ce que je vois chez toi

tu te plies en 4 pour trouver un angle vue des choses qui te convienne...

reste simple une seconde!

style "les désirs c'est différent de la volonté"

tu es plutot lourd de complications

le reste de ton post est comme souvent dur, dur...

par exemple, encore une fois, il faut que tu fasses ton raisonnement tarabiscoté, pour arriver ensuite à une conclusion incompréhensible :

"L'enfant ne peut se résumer comme étant la somme après division de ses deux parents."

c'est quoi la somme après division des deux parents? de quoi tu parles au juste?

c'est encore du pur délire, je ne peux te suivre, tu devrais essayer le langage simple

au moins tu ne dis pas qu'en plus du père et de la mère, il y a une troisième personne dont une partie du matériel génétique se retrouve dans l'adn de l'enfant, mais tu sembles à deux doigts de le dire
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Ven 7 Juin 2013 - 23:58

Non, il y a analogie.

Comprendre le lien entre le vêtement et le corps, c'est une façon de comprendre le lien entre le corps et l'âme, donc une analogie. La comparaison permet d'établir un lien logique : l'âme survit au corps, comme le corps survit au vêtement.

L'atome et le système solaire, c'est poétique et je suis sûr que ça pourrait faire un beau poème, par exemple.

La métaphore et l'analogie sont toutes les deux des comparaisons, voilà pourquoi il y a ressemblance et confusion : la métaphore est descriptive, l'analogie explicative. Leurs usages sont donc différents.

Quand je dis que les désirs sont différents de la volonté, cela est vrai, dans la mesure où prendre ses désirs pour sa volonté, c'est la meilleure façon de vivre dominé par ses désirs. Un homme de volonté apprend à contrôler ses désirs : il ne cède pas à la peur et au désir de fuir. Si tu confonds volonté et désirs, c'est qu'il semblerait que tu aies encore quelques petites choses à apprendre sur ce point précis.

Un enfant n'est pas la somme de la moitié de ses deux parents, donc somme après division.

Je vois mal comment expliquer de façon plus simple les choses, il suffit de connaître le sens des mots et de l'appliquer au cas concret. Après, c'est peut-être aussi un défaut de connaissance de ta part, qui fait que tu connais mal les principes de la méiose et de la reproduction humaine.

Mais tu dois sans doute aussi connaître cet adage : "le tout est plus que la somme des parties". Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas que c'est du "pur délire"... Ce serait vraiment trop facile sinon, et accessoirement, c'est un jugement.

Et ce que je dis, c'est que l'enfant est l'auteur d'une partie de son ADN, que les parents ne transmettent pas à strictement parler la moitié de leur ADN, et que les gamètes eux-mêmes peuvent être porteurs de mutations absentes chez les deux parents. Il n'y a donc pas à strictement parler un 50/50, mais quelque chose qui fait que l'enfant est plus que la somme de la portion proche de la moitié de ses deux parents.

Il y a donc quelque part bien une troisième personne : l'enfant lui-même.

Et c'est ce qui fait toute la richesse de l'enfant, c'est qu'il n'est pas le simple produit de ses deux parents. Il est un être à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 0:21

tu joues avec les mots de la manière à ce qu'ils t'arrangent, c'est impressionnant

je veux dire que tu es rigide comme une porte de prison, tu soutiendras mordicus que la phrase : "l'âme survit au corps, tel le corps qui survit au vêtement" n'est pas de la poésie mais une explication...

tu as tous les droits d'avoir ta rigidité (accomodante bien sur) mais tout de même... détends toi

après tu parles de faire la somme de deux parents et de la diviser par deux... là c'est un autre style de poésie, mais tout le monde comprend que la réalité n'est pas aussi simple, car faire la somme de deux personnes et diviser le tout par deux, c'est juste impossible, sauf dans un dessin animé

t'inquiète je connais la méïose, les brins de chromosomes etc, qui se divisent par deux etc, et en fait, il te suffit donc de dire que tu parles d'adn et de chromosomes, du matériel génétique, qui est ajouté et divisé etc,

mais tu es dur à suivre, parce qu'en plein milieu tu écris

"deux êtres humains, homme et femme, puis l'enfant, ce ne sont pas des systèmes, mais des personnes. Et ces personnes, c'est bien plus que des considérations génétiques. Voilà une autre raison qui limite le sens de ta trinité."

une fois de plus tu noies le poisson et je ne sais plus où tu veux en venir

cependant, le tout est plus que la somme des parties" est un adage qui convient parfaitement, il y a donc quelque part bien une troisième personne : l'enfant lui-même.

d'où mon point de départ...

le particularisme de l'enfant ne s'expliquera pas par les mutations de l'adn des gamètes ou par d'autres évênements possibles, mais par l'assemblage alétoire de 50% du matériel génétique de chaque parent et par l'assemblage de ces deux bagages génétiques en lui (étais tu là lors de ce cours de collège?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 0:39

J,ai une envie folle de definir aussi :-)

L'enfant n'est pas la somme d'une division quel quonque c'est plutot la somme de deux essence
Quans ont a un enfant ce qui ma fasciner dans les premiere année etais que non seulement les parent ce reconnaisse dans cette enfant mais aussi la cousine, grand papa, grand oncle aussi etc..
Et ils ont raison! :-)

Bref, ils hérite de tout ce qui les a crée mais ceci dit. Nous avont tous la meme histoire... Donc... Nous en temps que humaniter avont les meme essence que ce qui nous a faconer et je peut continuer ainsi de suite eternellement... Mais... Et c'est mon opinion pour moi il faut deux essence distinc pour cree une nouvelle energie. Pour cree du mouvement et donc l'experience d'ou pour moi une analogie... Meme aussi minime soit elle de ce qui ce passe en haut ce paase en bas aussi..d'ou une trinité non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 1:01

L'analogie, c'est une figure de style, tout comme de la comparaison, mais ce n'est pas de la poésie.

La poésie contient des figures de styles, mais toutes les figures de style ne sont pas le propre de la poésie. C'est un peu comme dire que tous les carrés sont des rectangles, mais que tous les rectangles ne sont pas des carrés, et ça d'ailleurs, c'est une analogie que je te donne pour essayer de mieux comprendre le lien entre poésie et figure de style.

Bref, je fais l'effort de préciser le sens de mes mots, pourquoi je les emploie, et tu viens me sortir le coup tout merdique du "tu joues sur les mots". Facile à dire, d'autant que tu es à l'ouest complètement sur ce que je dis (au point de dire la même chose in fine), de plus, tu me prêtes des intentions, alors qu'en vérité, tu en ignores tout. Je pourrais me contenter de me foutre de ta gueule ou de me moquer de ton caractère ignare par pure méchanceté gratuite comme le font certains, mais je doute fort que cela nous rende service mutuellement.

Et bien que ça te plaise ou non, moi, le sens des mots je le connais et j'évite autant que possible d'être imprécis. C'est de la rigueur, et non de la rigidité, et la rigueur, ça sert justement à éviter de dire n'importe quoi à partir de n'importe quoi : et si je suis rigoureux, c'est pour éviter des confusions inutiles, qui conduisent inévitablement à faire des amalgames générateurs d'illusions et d'erreurs. Si je mets le mot table, c'est pour parler d'une table, et non d'un guéridon ou d'un établi. C'est aussi un signe de respect pour mon interlocuteur. Malheureusement, il semblerait parfois que mon interlocuteur préférerait que je le prenne pour un con.

Être rigoureux ça ne veut pas dire non plus être tendu. C'est juste être rigoureux.

Et oui, la phrase que tu cites est explicative dans le sens où elle permet d'approcher un peu mieux le lien logique entre l'âme et le corps. Après, c'est une figure de style, et non de la poésie. De plus, le sujet prête facilement aussi à un aspect littéraire, mais cela a le mérite d'être un exemple simple et facile à comprendre.

Tu confonds donc :
- poésie et figure de style,
- métaphore et analogie,
- rigueur et rigidité,
- précision et jeu de mots.

Et si tu ne comprends pas non plus ce qu'est la génération des gamètes mâles et femelles, j'ai envie de te dire que c'est ton problème pas le mien. Il n'a jamais été question de couper à la tronçonneuse les parents...

Tu ne sais plus où je veux en venir ?

Et bien réfléchis, prends ton temps, mais réfléchis, tout est dit...

D'ailleurs, tu l'as dit toi-même, si le tout est plus que la somme des parties, l'enfant ne se résume pas à un rapport 50/50 du patrimoine de ses deux parents... (et quand je dis 50/50, c'est une approximation, mais ce n'est pas exactement comme ça que ça marche déjà à la base).

Ne l'oublie jamais, l'enfant n'est pas la propriété de ses parents, mais sous la responsabilité de ses parents. Voilà aussi pourquoi, moralement parlant, il ne peut pas être le simple produit de son père et de sa mère.

Estelle, navré, mais je n'ai rien compris à ce que tu voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 5:26

Et que faites vous de la famille ?

La famille peut étre aussi une forme de poésie !?

Il y a le couple, la trinité, la quadrature, ...
Revenir en haut Aller en bas
evol



Masculin Messages : 5337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 8:53

Madarion a écrit:
Et que faites vous de la famille ?

La famille peut étre aussi une forme de poésie !?

Il y a le couple, la trinité, la quadrature, ...

En fait il ne faut pas réduire les individu a leur sexualité mais a l'équilibre des individus, sont il équilibré

"Une femme meurt tous les trois jours de violences conjugales en France"
http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/violences-conjugales-en-france-41980

Tant que les gens en savent pas qui ils sont, ils s'identifient a leur pulsions
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 8:58

Oui la famille est basé sur l'équilibre !?

Mais l'équilibre de quoi exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 12:45

aegis, tu ne vois pas la poésie dans la comparaison entre un vêtement pour un corps et un corps pour un âme... c'est parce que t'es bloqué voilà pourquoi,tu es bloqué dans des prises de position coulées dans l'acier : c'est une figure de style, mais pas de la poésie

evidemment le meilleur exemple que tu as sorti est "le désir et la volonté ce n'est pas pareil"

au lieu d'être plus simple à comprendre, c'est en fait réservé à ceux qui suivent les mêmes définitions ultra-strictes des mots que tu utilises

t'es juste coincé et bloqué, tu t'énerves pour rien, parce qu'on s'en fout que ce soit de la poésie, ou seulement une analogie ou une figure de style, ou une comparaison de signifactions figurées par oxymores amalgamées... tu n'es pas en cours ici

la comparaison vêtement corps ame est une vue de l'esprit qui se défend, mais qui se critique
la comparaison entre atome et système solaire est une vue de l'esprit qui se défend, mais qui se critique

tu parles de "l'âme qui s'habille avec le corps..." d'après toi, il n'y a aucune poésie là-dedans!

je te dis que si, et que ça montre que pour certaines choses, il te manque le sens des réalités




cependant on pourrait essayer d'avancer sur le fond...

pour le code moral concernant propriété et responsabilité entre parents et enfants, c'est beaucoup trop restrictif et trop variable selon les sociétés, alors que le fait que l'enfant soit issu de son père et de sa mère, c'est immuable
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 12:58

Belle remarque Madarion, l'équilibre est en effet nécessaire pour que la quatrième entité ait un sens véritable : la famille.

Donc, plutôt que l'image du triangle, l'image du carré devient prédominante.

Luctix, pense ce que tu veux, comme tu le veux, mais c'est justement à cause de ces imprécisions que l'on s'éloigne de l'objet que l'on recherche et que l'on ne comprendra jamais que des imprécisions, génératrices d'illusions. Précision et rigueur sont deux outils qui permettent d'avoir une meilleure appréhension du monde.

Et donc, parler de l'âme et du corps sous forme littéraire, c'est de la littérature, c'est peut-être beau et poétique, mais c'est avant tout du style pour faire comprendre quelque chose.

Atomes et système solaire, c'est juste de la poésie, parce que ça n'apprend rien de l'atome ou du système solaire.

L'enfant peut être issu du père et de sa mère, et pourtant n'être pas l'enfant de ses géniteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 13:02

Citation :
alors que le fait que l'enfant soit issu de son père et de sa mère, c'est immuable

Encore faudrait-il distinguer dans qu'elles proportions les parents du corps, de l'esprit et de l'âme sont présent dans la vie d'un enfant ?

Citation :
Donc, plutôt que l'image du triangle, l'image du carré devient prédominante.

Parfaitement !



d'après certains schémas ésotérique la famille existe dans le 2, le 3, le 4, le 6 et le 7
mais dieu n'intervient que dans le 3 et le 7


Dernière édition par Madarion le Sam 8 Juin 2013 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
luctix



Masculin Messages : 3350
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Sam 8 Juin 2013 - 13:05

que tu le veuilles ou non, l'atome est fait d'un noyau et d'éléments qui gravitent autour de lui, analogue au système solaire qui est fait du soleil et de planètes qui gravitent autour de lui

c'est pas parce que ton prof t'as dit que ce n'était pas une analogie poétique et métaphorique mais une erreur mensongère qui n'explique rien que ça changera

encore une manière à toi de jouer sur les mots : l'enfant est issu de ses parents qui ne sont pas ses géniteurs, il est issu de ses géniteurs qui ne sont pas ses parents... ami de l'absurde, bonsoir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique   Aujourd'hui à 14:46

Revenir en haut Aller en bas
 

la belle arnarque de la trinité selon l'église catholique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» La théologie de la Trinité selon l’évangéliste Jean en « cinq clics »
» La trinité selon Abélard
» L'exorcisme selon l'Église catholique
» Qu'est ce qu'une Révélation Privée?
» La vie ailleurs que sur Terre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-