Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sorties Hors Corps ou voyage astral mystique par Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Graal



Masculin Bélier Serpent
Messages : 353
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 51
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Sorties Hors Corps ou voyage astral mystique par Graal   Mer 5 Juin 2013 - 4:35

sunny
Salut
BROUILLON à revoir, à compléter,à...



- L'Être Blanc de Lumière, le Passage de Lumière et la Cité Céleste


Ce petit récit de cette expérience spirituelle s'est effectué avec d'autres durant ma sortie hors corps ou en voyage astral un 5 septembre 2009 à la suite d'exercices et à la suite d'une Passage du Néant des abysses...

Après cette sortie du Néant des abysses dont on peut s'en faire une petite idée dans le film de Chico Xavier "Nosso Lar", notre demeure. J'y retrouve quelques similitudes...etc


Donc, à ce moment de mon histoire, je me retrouve assis, la tête baissée, après avoir subit de dures épreuves passées dans le Néant.
Je me sens dans ces après épreuves comme anéanti et encore envahit d'une grande déception en mon âme.
Je lève la tête et je vois de la Lumière blanche tout autour de Lieu où je me situe.

Bien sur, en sortie hors du corps, il ne se trouve aucun sol rien qu'on y pose le pied. On est comme suspendu dans un espace infini. Qu'importe de la manière que l'on veut se disposer debout ou assis en tailleur, on est suspendu et on peut avancer ainsi...
Soit, je ressens cette Lumière comme un immense amour.
Je regarde tout autour de moi et sur ma gauche je vois comme une limite ou une frontière entre l'épaisse noirceur de l'Obscurité et la Lumière d'où je me situe.

Je regarde devant moi en me concentrant afin d'essayer de voir quelque chose ou quelqu'un au loin.
Puis tout a coup , je vois de la Lumière Somptueuse envahir tout le Lieu d'où je me trouve en m'envahissant d'Amour par son émanation. Apparaît devant moi une personne que j'essaie de distinguer.
Mais recevant son immense Amour de félicité venant de cet être de lumière. Je me dis: "C'est le Christ".
Je suis totalement émerveillé.
Et poussé d'un grand désir de rencontrer le Christ, je me sens déporté et je me retrouve en un instant à l'intérieur de l'Entité...

Donc à l'intérieur de l'Être de Lumière , je suis assis dans une sorte de compartiment ou dans une sorte de coquille.
C'est à dire que je regardai tout autour de moi et je m'apercevais que le corps de l'Être était étroit.
Puis j'ai ressenti comme par empathie les Félicités grandioses de l'Être qui me dépassaient en tout et pour tout.
Tout de suite, j'y ai reconnu ces félicités d'Amour, de Compassion, de Volonté qui élevait davantage mon état d'âme.
Mais le souvenir de mes souffrances que j'avais vécu dans le Néant était aussi juste un peu reparu dans mon souvenir et dans ma Souffrance lorsque je me situais à l'intérieur du corps subtil de l'Être.
Et instamment, je me disais que cet Être Blanc de Lumière possède des particularités de Félicités provenant du Christ mais que le Christ en possédait davantage et infiniment.
Puis j'ai reconnu l'Être en me disant avec étonnement et émerveillement à l'intérieur de son êtreté, "-C'est Michael !"

En un instant, je ressors rapidement et je reprends ma place initiale donc assis en tailleur en face de l'Entité...

Je regarde curieusement l'Être de Lumière en prenant soin de bien l'observer.
Je suis d'abord dans un état d'âme particulier ou je suis aussi envahit par les émanations de Michael.
Je le regarde, je vois toute cette blanche lumière entourer tout l'endroit où je me trouve. Des parties de Lumière plus épaisse se trouvent sur l'Être et qui ne me permet pas de le voir plus distinctement et plus entièrement. Je cherche un terme approprié, "nuage ou brouillard épais" ou encore la lumière blanche qui sort par l'êtreté de Michael.
Il est tout blanc de blanc emplit de lumière blanche, vêtu d'une cape, d'une cuirasse, d'un casque dont sur chaque côté se trouve disposer une rangée de 3 dentellières...
Dû au casque qui recouvrait sa tête, je n'y ai vu aucune oreille et aucun cheveu. Il est très différent d'un être humain tandis qu'un ange gardien ressemble à un humain. Son visage est très fin et très allongé...Son nez et sa bouche sont moyenne et bien faite, ni trop grand ni trop court. Il donne un aspect assez jeune.
Normalement, on ne peut pas donner un âge terrestre à une entité divine car le Temps et sa durée existe qu'ici bas, et pour approcher d'une comparaison 22 ans !
Sa hauteur est plus grande qu'un homme.

L'Être Blanc de lumière est positionné devant moi toujours assis en tailleur à 2 ou 3 "mètres" ou une très courte distance.
Juste après mon observation, l'Être Blanc de Lumière se déplace en ma direction. Son déplacement vers moi me donne une impression d'une "grande force" qui se déplace comme un roc ou comme un guerrier. Difficile à exprimer un mot quant à cette impression.
Puis je le vois qui se penche en étendant son bras droit vers moi.
Je vois que son visage me montre un aspect d'une personne qui éprouve de la compassion pour quelqu'un d'autre.
Ceci est très impressionnant. Je vois qu'il a l'orbite de ces yeux tout noirs, il n'a aucune pupille.
Je vois lorsqu'il avance son bras entouré d'une cuirasse blanche comme d'une protection , qu'elle est comme constitué de "plumes spirituelles".

Puis lorsque l'Être Blanc de Lumière a posé sa main sur moi, toute mon âme a ressenti une sensation de bien-être extraordinaire et qui a envahit tout l'intérieur et toute la périphérie de mon âme. Je me sens dans un grand bonheur et j'oublie tout ce que j'avais vécu précédemment des épreuves du Néant et de ces grandes déceptions.

Et de suite, je retourne à l'intérieur de l'êtreté de Michael. Je vois en restant toujours assis en tailleur autour de moi comme des parois, je tourne la tête pour regarder autour de moi, je suis à l'étroit, je ne bouge pas. J'ai l'impression d'être dans une sorte de compartiment ou dans une icône dans ce corps de l'Être Blanc de Lumière.
Puis je regarde en face de moi et je vois un prodigieux espace infini emplit de Lumière Blanche (nommé Tunnel de Lumière en ésotérisme). Là où je porte mon regard, je vois de la Lumière Blanche, je regarde partout en avançant à une grande vitesse dans la position assis en tailleur. Je suis toujours dans un bien-être extraordinaire, dans un émerveillement d'amour et de bonheur dont je saurais dire son ampleur tellement c'est si grand et magnifique...

Assis en tailleur , j'avance avec aisance et bonheur parmi cette Lumière Blanche et resplendissante qui se trouve partout où je peux porter mon regard.
Par ailleurs, j'ai des difficultés à saisir lorsqu'une personne veut témoigner qu'on passe par un tunnel, alors que tout autour, c'est blanc de lumière.
Soit ! Je continue à avancer et j'observe tout autour de moi .
Puis je passe à travers la porte ou plutôt le portail d'un château fort, en m'élevant vers la hauteur.
Je remarque que je me trouve à l'envers dans une position où je suis le dos tourné au Muraille.
De là, je tourne mon buste et je me retourne complètement en gardant la position en tailleur.
Je frôle la Muraille en m'élevant vers le haut et je vois les dentellières sur le dessus. Je dépasse le haut de la Muraille et là j'aperçois une Coupole.
Je regarde un peu partout et au loin mais la Lumière Blanche embrasse toute cette Cité Céleste.
La Lumière Blanche sort de partout par cette Citadelle ou Cité Céleste...

Puis en m'élevant de plus en plus haut je me baisse pour admirer ce merveilleux spectacle de la Cité Blanche de Lumière...

Quelques notes: La représentation extérieure dont se dispose ce Château Fort ou de cette Cité Céleste est la représentation extérieure de l'Archange de Lumière.
C'est à dire la Coupole qu'on voit de la Cité est la représentation du Casque que porte l'Archange , les Murailles sont la représentation de sa Cape et de sa Cuirasse...
Les dentellières qu'il porte par trois de chaque côté de son Casque représente les dentellières qui découpe le dessus des Murailles...








Brouillon à revoir... - Âme jumelle ou jumeau ou sosie et les Cases de Mesure -

- A la suite de ma rencontre avec l'Être Blanc de Lumière (archange Michael) puis par la Traversée d'un Passage de Lumière et de la Citadelle ou de la Cité Céleste.

Toujours épris d'amour et de vouloir rencontrer le Christ avec espérance, je continue à monter et à m'élever vers la hauteur en continuant assis en tailleur.
Puis je termine cette montée debout.

Je continue à monter en scrutant tout cet espace spirituel qui me semble interminable. Je regarde partout pour essayer d'apercevoir quelqu'un ou quelque chose.
Puis d'un peu plus loin, je ressens une émanation indescriptible amour de félicité qui provient d'une présence qui envahit toute mon âme.

Arrivée à cette présence, je crois de nouveau rencontrer le Christ. Je suis heureux et sans chercher à en saisir tout sens. Instantanément , je me retrouve dans l'êtreté de cette présence.

A l'intérieur de cette Entité d'âme et comme on dit par empathie, je ressens des félicités d'amour, de compassion, de confiance en soi et de la positivité provenant d'elle.

Puis toujours dans un état d'émerveillement et d'étonnement, je sais en Connaissance que les "Essences spirituelles" des félicités d'amour, de compassion, de confiance en soi et de positivité sont semblable et réciproque au Christ.
Mais je sais aussi en Connaissance que le Christ en possède davantage et infiniment.

Puis je remarque que cette Entité d'âme est ma propre personne en ressemblance.
Je ressors de l'Entité positionnée debout devant elle. Je l'observe.
Je vois de l'Entité d'âme qu'elle n'est pas entièrement constituée d'un corps astral comme le notre car elle ne possède ni bassin ni jambes.
Il n'y a rien qui puisse me faire voir du masculin et du féminin, aucune distinction sexuelle...

Puis elle vient vers moi en suivant un parcours en diagonale ou en courbe.
Elle intègre mon âme c'est à dire que l'Entité d'âme entre en moi.
Aussitôt, je baisse la tête pour voir si je possède toutes les parties de ma propre silhouette d'âme.
Je remarque que je ne vois ni mon bassin, ni mon sexe, ni mes jambes et que dessous ce niveau il y a une Lumière Blanche qui envahit tout l'espace de mon corps inférieurs et du lieu où je me situe.
Je relève la tête et je vois aussi devant moi toute cette resplendissante lumière blanche.

Puis apparaît à ma hauteur et devant moi parmi toute cette lumière blanche, une Case avec un contour rectangulaire translucide ou transparent. L'intérieur est complètement vide et transparent puis elle se met à se remplir d'une "Essence" impossible de lui traduire une couleur...

(suite...Les Cases de Mesure)



.
Graal
Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
Graal



Masculin Bélier Serpent
Messages : 353
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 51
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: Sorties Hors Corps ou voyage astral mystique par Graal   Mer 5 Juin 2013 - 14:47

Graal a écrit:

sunny
Salut
BROUILLON à revoir, à compléter,à...



- L'Être Blanc de Lumière, le Passage de Lumière et la Cité Céleste


Ce petit récit de cette expérience spirituelle s'est effectué avec d'autres durant ma sortie hors corps ou en voyage astral un 5 septembre 2009 à la suite d'exercices et à la suite d'une Passage du Néant des abysses...

Après cette sortie du Néant des abysses dont on peut s'en faire une petite idée dans le film de Chico Xavier "Nosso Lar", notre demeure. J'y retrouve quelques similitudes...etc


Donc, à ce moment de mon histoire, je me retrouve assis, la tête baissée, après avoir subit de dures épreuves passées dans le Néant.
Je me sens dans ces après épreuves comme anéanti et encore envahit d'une grande déception en mon âme.
Je lève la tête et je vois de la Lumière blanche tout autour de Lieu où je me situe.

Bien sur, en sortie hors du corps, il ne se trouve aucun sol rien qu'on y pose le pied. On est comme suspendu dans un espace infini. Qu'importe de la manière que l'on veut se disposer debout ou assis en tailleur, on est suspendu et on peut avancer ainsi...
Soit, je ressens cette Lumière comme un immense amour.
Je regarde tout autour de moi et sur ma gauche je vois comme une limite ou une frontière entre l'épaisse noirceur de l'Obscurité et la Lumière d'où je me situe.

Je regarde devant moi en me concentrant afin d'essayer de voir quelque chose ou quelqu'un au loin.
Puis tout a coup , je vois de la Lumière Somptueuse envahir tout le Lieu d'où je me trouve en m'envahissant d'Amour par son émanation. Apparaît devant moi une personne que j'essaie de distinguer.
Mais recevant son immense Amour de félicité venant de cet être de lumière. Je me dis: "C'est le Christ".
Je suis totalement émerveillé.
Et poussé d'un grand désir de rencontrer le Christ, je me sens déporté et je me retrouve en un instant à l'intérieur de l'Entité...

Donc à l'intérieur de l'Être de Lumière , je suis assis dans une sorte de compartiment ou dans une sorte de coquille.
C'est à dire que je regardai tout autour de moi et je m'apercevais que le corps de l'Être était étroit.
Puis j'ai ressenti comme par empathie les Félicités grandioses de l'Être qui me dépassaient en tout et pour tout.
Tout de suite, j'y ai reconnu ces félicités d'Amour, de Compassion, de Volonté qui élevait davantage mon état d'âme.
Mais le souvenir de mes souffrances que j'avais vécu dans le Néant était aussi juste un peu reparu dans mon souvenir et dans ma Souffrance lorsque je me situais à l'intérieur du corps subtil de l'Être.
Et instamment, je me disais que cet Être Blanc de Lumière possède des particularités de Félicités provenant du Christ mais que le Christ en possédait davantage et infiniment.
Puis j'ai reconnu l'Être en me disant avec étonnement et émerveillement à l'intérieur de son êtreté, "-C'est Michael !"

En un instant, je ressors rapidement et je reprends ma place initiale donc assis en tailleur en face de l'Entité...

Je regarde curieusement l'Être de Lumière en prenant soin de bien l'observer.
Je suis d'abord dans un état d'âme particulier ou je suis aussi envahit par les émanations de Michael.
Je le regarde, je vois toute cette blanche lumière entourer tout l'endroit où je me trouve. Des parties de Lumière plus épaisse se trouvent sur l'Être et qui ne me permet pas de le voir plus distinctement et plus entièrement. Je cherche un terme approprié, "nuage ou brouillard épais" ou encore la lumière blanche qui sort par l'êtreté de Michael.
Il est tout blanc de blanc emplit de lumière blanche, vêtu d'une cape, d'une cuirasse, d'un casque dont sur chaque côté se trouve disposer une rangée de 3 dentellières...
Dû au casque qui recouvrait sa tête, je n'y ai vu aucune oreille et aucun cheveu. Il est très différent d'un être humain tandis qu'un ange gardien ressemble à un humain. Son visage est très fin et très allongé...Son nez et sa bouche sont moyenne et bien faite, ni trop grand ni trop court. Il donne un aspect assez jeune.
Normalement, on ne peut pas donner un âge terrestre à une entité divine car le Temps et sa durée existe qu'ici bas, et pour approcher d'une comparaison 22 ans !
Sa hauteur est plus grande qu'un homme.

L'Être Blanc de lumière est positionné devant moi toujours assis en tailleur à 2 ou 3 "mètres" ou une très courte distance.
Juste après mon observation, l'Être Blanc de Lumière se déplace en ma direction. Son déplacement vers moi me donne une impression d'une "grande force" qui se déplace comme un roc ou comme un guerrier. Difficile à exprimer un mot quant à cette impression.
Puis je le vois qui se penche en étendant son bras droit vers moi.
Je vois que son visage me montre un aspect d'une personne qui éprouve de la compassion pour quelqu'un d'autre.
Ceci est très impressionnant. Je vois qu'il a l'orbite de ces yeux tout noirs, il n'a aucune pupille.
Je vois lorsqu'il avance son bras entouré d'une cuirasse blanche comme d'une protection , qu'elle est comme constitué de "plumes spirituelles".

Puis lorsque l'Être Blanc de Lumière a posé sa main sur moi, toute mon âme a ressenti une sensation de bien-être extraordinaire et qui a envahit tout l'intérieur et toute la périphérie de mon âme. Je me sens dans un grand bonheur et j'oublie tout ce que j'avais vécu précédemment des épreuves du Néant et de ces grandes déceptions.

Et de suite, je retourne à l'intérieur de l'êtreté de Michael. Je vois en restant toujours assis en tailleur autour de moi comme des parois, je tourne la tête pour regarder autour de moi, je suis à l'étroit, je ne bouge pas. J'ai l'impression d'être dans une sorte de compartiment ou dans une icône dans ce corps de l'Être Blanc de Lumière.
Puis je regarde en face de moi et je vois un prodigieux espace infini emplit de Lumière Blanche (nommé Tunnel de Lumière en ésotérisme). Là où je porte mon regard, je vois de la Lumière Blanche, je regarde partout en avançant à une grande vitesse dans la position assis en tailleur. Je suis toujours dans un bien-être extraordinaire, dans un émerveillement d'amour et de bonheur dont je saurais dire son ampleur tellement c'est si grand et magnifique...

Assis en tailleur , j'avance avec aisance et bonheur parmi cette Lumière Blanche et resplendissante qui se trouve partout où je peux porter mon regard.
Par ailleurs, j'ai des difficultés à saisir lorsqu'une personne veut témoigner qu'on passe par un tunnel, alors que tout autour, c'est blanc de lumière.
Soit ! Je continue à avancer et j'observe tout autour de moi .
Puis je passe à travers la porte ou plutôt le portail d'un château fort, en m'élevant vers la hauteur.
Je remarque que je me trouve à l'envers dans une position où je suis le dos tourné au Muraille.
De là, je tourne mon buste et je me retourne complètement en gardant la position en tailleur.
Je frôle la Muraille en m'élevant vers le haut et je vois les dentellières sur le dessus. Je dépasse le haut de la Muraille et là j'aperçois une Coupole.
Je regarde un peu partout et au loin mais la Lumière Blanche embrasse toute cette Cité Céleste.
La Lumière Blanche sort de partout par cette Citadelle ou Cité Céleste...

Puis en m'élevant de plus en plus haut je me baisse pour admirer ce merveilleux spectacle de la Cité Blanche de Lumière...

Quelques notes: La représentation extérieure dont se dispose ce Château Fort ou de cette Cité Céleste est la représentation extérieure de l'Archange de Lumière.
C'est à dire la Coupole qu'on voit de la Cité est la représentation du Casque que porte l'Archange , les Murailles sont la représentation de sa Cape et de sa Cuirasse...
Les dentellières qu'il porte par trois de chaque côté de son Casque représente les dentellières qui découpe le dessus des Murailles...








Brouillon à revoir... - Âme jumelle ou jumeau ou sosie et les Cases de Mesure -

- A la suite de ma rencontre avec l'Être Blanc de Lumière (archange Michael) puis par la Traversée d'un Passage de Lumière et de la Citadelle ou de la Cité Céleste.

Toujours épris d'amour et de vouloir rencontrer le Christ avec espérance, je continue à monter et à m'élever vers la hauteur en continuant assis en tailleur.
Puis je termine cette montée debout.

Je continue à monter en scrutant tout cet espace spirituel qui me semble interminable. Je regarde partout pour essayer d'apercevoir quelqu'un ou quelque chose.
Puis d'un peu plus loin, je ressens une émanation indescriptible amour de félicité qui provient d'une présence qui envahit toute mon âme.

Arrivée à cette présence, je crois de nouveau rencontrer le Christ. Je suis heureux et sans chercher à en saisir tout sens. Instantanément , je me retrouve dans l'êtreté de cette présence.

A l'intérieur de cette Entité d'âme et comme on dit par empathie, je ressens des félicités d'amour, de compassion, de confiance en soi et de la positivité provenant d'elle.

Puis toujours dans un état d'émerveillement et d'étonnement, je sais en Connaissance que les "Essences spirituelles" des félicités d'amour, de compassion, de confiance en soi et de positivité sont semblable et réciproque au Christ.
Mais je sais aussi en Connaissance que le Christ en possède davantage et infiniment.

Puis je remarque que cette Entité d'âme est ma propre personne en ressemblance.
Je ressors de l'Entité positionnée debout devant elle. Je l'observe.
Je vois de l'Entité d'âme qu'elle n'est pas entièrement constituée d'un corps astral comme le notre car elle ne possède ni bassin ni jambes.
Il n'y a rien qui puisse me faire voir du masculin et du féminin, aucune distinction sexuelle...

Puis elle vient vers moi en suivant un parcours en diagonale ou en courbe.
Elle intègre mon âme c'est à dire que l'Entité d'âme entre en moi.
Aussitôt, je baisse la tête pour voir si je possède toutes les parties de ma propre silhouette d'âme.
Je remarque que je ne vois ni mon bassin, ni mon sexe, ni mes jambes et que dessous ce niveau il y a une Lumière Blanche qui envahit tout l'espace de mon corps inférieurs et du lieu où je me situe.
Je relève la tête et je vois aussi devant moi toute cette resplendissante lumière blanche.

Puis apparaît à ma hauteur et devant moi parmi toute cette lumière blanche, une Case avec un contour rectangulaire translucide ou transparent. L'intérieur est complètement vide et transparent puis elle se met à se remplir d'une "Essence" impossible de lui traduire une couleur...

(suite...Les Cases de Mesure)



.
Graal
Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
 

Sorties Hors Corps ou voyage astral mystique par Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les sorties du corps ou voyage astral
» [Info] Exercices maîtrise Corps et Voyage Astral
» Voyage astral ou Sortie Hors du Corps
» Ma vision du Voyage Astral
» Voyage astral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Paranormal :: Expériences de Mort Imminente & voyages astraux-