Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mal, les démons, les libertés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Le mal, les démons, les libertés   Lun 22 Juil 2013 - 8:18

Rappel du premier message :

Les gens accusent souvent les autres, définitivement et ridiculement, d'être démoniaques. Mais qu'est-ce qu'ils sont eux-mêmes ??

Le mal individuel :
Dans la personne humaine, le mal pratique le mal : vices, corruption, sexualité maladive, hyper-activisme dans la société, égoïsme et égocentrisme outrageant pour les proches, cupidité, violence, haine, vanité, superficialité, cruauté, imbécillité (les démons sont des imbéciles), bêtise accablante et autoritariste, les démons de l'orgueil et du sexe sont majeurs dans la société moderne. Addictions. Mensonges, culte de l'apparence, hyper-sexualité et perversions sexuelles, radicalisme religieux, fanatisme. Agression envers les justes. Obscénités. Blasphèmes.

Le mal mondia
l (humanité sur la planète terre ) est l'expression des démons individuels. Il est relié aux pouvoirs, aux gouvernements et notablement au gouvernement mondial qui est l'expression la plus aride de l'intérêt personnel organisé et destructeur.

Le mal universel : la politique du mal dans l'univers est l'expansion. Il n'y a pas de raisons de le cacher, l'expansion a déjà fait des ravages parmi les hommes et en fera plus encore à l'avenir. Cependant, la valeur des vrais Instructeurs Célestes est telle que cette expansion devra cesser et le mal régresser.

Le mal pratique le mal et non le bien c'est élémentaire. Le mal d'accord avec lui-même s'autorise toutes les faveurs. Le mal accorde au mal le droit d'être écouté, entendu et répandu. Le mal sature les personnalités, les familles, les sociétés, jamais le mal ne cesse. Le mal prétend que le mal n'existe pas.

Libération :
Le mal cesse individuellement dans les personnalités libérées du vampirisme des ombres. Et éventuellement de la possession démoniaque si elle est.
C'est énergétique et puissant, quand la lumière perd son éclat en quelqu'un, c'est que le mal y a pondu son œuf. La libération du moi est le commencement du voyage, le moi doit se libérer des entités qui le pervertissent.
La perversité du mal est réelle, mais facile à déjouer, c'est à chacun de revenir vers lui-même, vers son authenticité et vers sa vraie vie. Il n'y a pas de révolution plus puissante que l'extradition des entités néfastes en soi ! C'est la victoire la plus belle et la plus harmonieuse que l'homme puisse accomplir.
A la fin d'un monde, les vrais Pères des mondes obtiennent du Dieu UN la Vérité et la Loi ; la finalité pousse à l'explosion des forces et des mondes, à la fin, on revient vers le monde qui nous propulsés dans l'incarnation, ceux qui retournent vers les Cieux viennent des Cieux, ceux qui retournent vers la mort viennent de la mort, ceux qui retournent vers les enfers viennent des enfers, ceux qui rivent leur état dans la matière ne sont que matériels.

Les ondes imaginatives des hommes n'ont pas le pouvoir de transformer l'univers, la vraie Vie ne s'obtient que par la mutation des forces internes. On l'a dit déjà, on a dit tant et tant que la fosse des hommes est emplie de mots et de théories sur tout. La joie qui passait par Adam est perdue, la malheureuse humanité est devenue lourde et instable, il faut passer par un Père qui élève et donne la Loi, la Loi qui sert le Plan de Dieu est la Loi des hommes aussi.

On n'attribue pas indéfiniment, le malheur et le défi à l'humanité, les Cieux s'ouvrent souvent pour laisser passer les plus évolués, les plus purs et les plus tendres. En fin de compte, ceux qui condamnent le Ciel au travers des Ses ententes et de Ses élus ont la fin difficile, un terme de vie correspond à ce qu'on est, ce n'est pas la souffrance qui rend la fin difficile, c'est l'incapacité d'aimer, de revoir la vérité, et de reprendre la route vers les Cieux...
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys

AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Jeu 25 Juil 2013 - 19:43

Frere de lumière, tu as souvent tendence à amalgamer, et aller trop loin dans ta critique.

tu sais je suis le premier à mettre en exergue les points positif qui se trouve en chaque croyances. Mais pour se qu'il en est des points qui on plonger l'humanité dans le désarroi et le chaos, le point que je met en lumière en est un bon exemple je crois. se n'est pas tant la religion en elle même le problème. Mais de ceux qui en on les tenant.

Tu parle d'écrit saint, mais combien de fois ont-il été dénaturé, et dévié de leurs essences première ? toi même aime parlé de vérité, qu'elle doit être dite sans apriori; Je ne vois pas pourquoi les courants religieux devraient échappé à la règle, sous prétexte que se serait des écrits "saint" Beaucoup de guerres de massacres, et de discriminations tirent leurs source des dogmes.

Les religions est cause de bien du négativisme, et ne viens certainement pas des personnes qui tante courageusement à les dénoncé. J'ai un profond respect pour les pratiquant qui abordent leurs courant de par la spiritualité et dévotion.
Mais je ne puis admettre les mensonges et manipulations qui se trouvent ici et là disséminé à l'intérieur des dogmes.

Selon moi on peut très bien être prêt de dieu sans adhéré à des dogmes, quel qu'il soit. Et puis je ne serais jamais d'accord de fermé les yeux sur des mensonges aussi écrit saint qu'il soit . Cela n'a aucun sens. la vérité ne souffre d'aucunes exceptions, tout le mondes est aux courant de se qu'il c'est passé lors des différents concile.

Il est évident qu'on ne doit pas tombé non plus dans l'intégrisme, mais une critique sur un point bien précis et étayer sérieusement et dans un but positif (l'exemple si haut en est un beau) et selon moi utile, et permet une compréhension salutaire, du pourquoi on vis dans un monde ou par exemple la femme est tellement discriminé.
Ou comment le vatican diabolise le sexe de façon totalement obsolète.

Le fait de dénoncé les abus des dogmes, n'a pas grand chose avoir un manque de respect et encore moins de propos haineux.

Quand dans les religions, on en trouve à profusion, comment appelé certains propos tenu dans les écrits "saint"
comment appeler une religion qui nous relègue à serviteur, et nous inculquent tant de principe ayant contre_nature ?

Vous savez toute ses choses que j’écris où dit n'est jamais que ma vision, je ne souhaite l'imposé à personne.
Mais je pense que c'est une question de bon sens, et d'être toujours en accord avec se que je défend. Mais toujours dans le respect, et l'amour et protection de mon prochain

Pour moi le plus important est la fois, une vie sans fois, n'est pas une vie.
On se doit d'être en phase avec la source, et en osmose avec nos dieux, et harmonie avec ses frères et soeurs, et en amour avec le divin et notre terre mère.

Je nous aime !





Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Jeu 25 Juil 2013 - 21:21

frere.de.lumiere a écrit:
Je constate que beaucoup de personnes critiquent les religions dans leur ensemble, en prétextant qu'elles sont toutes issues d'une volonté négative de contrôle, ou de pouvoir, mais je pense personnellement que ce genre de préjugé n'est utile à personne, et qu'il y a du Bon dans les religions, et dans leurs textes, pour ceux qui veulent prendre ce Bon, je conseille de ne pas se détourner de ces enseignements millénaires, après tout, personne n'oblige personne à devenir religieux, et les textes religieux sont tous disponibles gratuitement pour ceux qui veulent s'en inspirer, où en tirer les Bienfaits qu'ils apportent quotidiennement à des milliards de personnes dans le monde qui vivent très heureux ainsi !

Je trouve cela regrettable qu'à notre époque certains soient ainsi capables d'être médisant au sujet de textes qui sont vénérés par d'autres, et considérés sacrés. C'est un véritable manque de respect, et je ne vois rien de positif ni de constructif dans cette démarche, je ne vois que du destructeur.

Souvent les gens qui disent qu'ils sont "anti-religions" trouvent tout de même, au sein même de ces religions, des enseignements qu'ils utilisent eux-mêmes pour guider leur propre vie, des paroles de Bouddha, en passant par celles de Jésus, de Krishna, et d'autres, sont pleins de sagesses et de sens. Si vous voulez être "anti-religion", comprenez bien que c'est votre droit, et que personne ne vous oblige à être religieux, mais il faut tout de même faire preuve de bonne foi et s'observer soi-même, ainsi que les Vérités dites par ces grands sages, et constater qu'il y a beaucoup à prendre. Alors au lieu de vous concentrer sur les aspects négatifs, selon votre jugement, la Bonne démarche consiste selon moi à tirer le Bien qui se situe au coeur des croyances, la volonté d'instaurer l'Amour entre les Êtres par exemple, celle de ne pas nuire à autrui, de le considérer comme égal, celle qui consiste à ne pas s'attacher aux objets ou à la matérialité, ou bien de ne pas développer ni de haine, ni de colère, qui sont néfastes dans toutes les situations, et qui sont comme un épais brouillard qui empêche la conscience de se manifester Lumineusement.

Paix et Amour à Tous cheers


Très trés Bon, je souscris immédiatement !

Attitude très constructif et respectueux des autres, à l'inverse de l'infinie vanité et de prétention de certain qui s'octroie le droit (de quel droit !?) à juger les croyances des autres, non ... plutôt vomir ou cracher sur ceux qui pratiquent ces cultes millénaires et de part le monde, et qui souvent ne demande rien ! c'est pas une attitude très mature pour des êtres "éveillées", d'où le fait que je me considérais jamais comme tel, ça serait insultant.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Jeu 25 Juil 2013 - 21:43

RedStard a écrit:

Très trés Bon, je souscris immédiatement !

Attitude très constructif et respectueux des autres, à l'inverse de l'infinie vanité et de prétention de certain qui s'octroie le droit (de quel droit !?) à juger les croyances des autres, non ... plutôt vomir ou cracher sur ceux qui pratiquent ces cultes millénaires et de part le monde, et qui souvent ne demande rien ! c'est pas une attitude très mature pour des êtres "éveillées", d'où le fait que je me considérais jamais comme tel, ça serait insultant.  

Encore faut-il en comprendre la nature de la critique, et dans quel but.
pour quel raison les dogmes devraient demeuré intouchable ?

et puis pourquoi tout de suite utilisé les termes hyper négatifs, du genre, vous êtes haineux, vous crachez ?

C'est pas une attitude très mature pour des êtres spirituel et lumineux, que de prêtés à son interlocuteurs des intentions et attitudes qui ne sont pas sienne.

pensez que les dogmes ne souffrent d'aucune lacunes est complètement crétin.
Suffit de constaté l’état de notre planète pour s'en rendre compte.Je préfère de loin reprendre pour mes frères et soeur que perdre mon énergie, à protéger des mensonges qui on plongé notre monde dans la bêtise et la servitude.

Il est nul besoin de dogmes pour avoir la lumière en nous.

tout comme être un fervent croyant aux religions ne fera pas de vous un être dépourvu de haine et de bêtise....
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Jeu 25 Juil 2013 - 23:04

orné a écrit:


Encore faut-il en comprendre la nature de la critique, et dans quel but.
pour quel raison les dogmes devraient demeuré intouchable ?


Pour quelle raison faudrait-il avoir de nouveau dogme religieux ? qui en sera l'instigateur ? toi ? Enki ? Lorsque tu rentres dans une pagode Bouddhiste, à l'entrée il est écrit Mille moine mille religion ! Comme l'a déjà dit quelqu'un sur ce forum, toutes ces croyances religieuses, touts ces dogmes de part le monde sont issue de la même source, tu es libre de la boire ou pas.  


Orné a écrit:

et puis pourquoi tout de suite utilisé les termes hyper négatifs, du genre, vous êtes haineux, vous crachez ?


Orné ! Orné ! orné !!! je t'ai vue plusieurs fois sur la scène du crime à prétendre être l'élu d'un dieu parmi les hommes et j'ai pu surtout constaté le manque de patience dont tu fais preuve face à notre insatisfaction ...... pourtant légitime !  


orné a écrit:
C'est pas une attitude très mature pour des êtres spirituel et lumineux, que de prêtés à son interlocuteurs des intentions et attitudes qui ne sont pas sienne.

Héhéhéhéhéhéhéhééh .... Je n'ai jamais prétendu être très mature spirituellement ou même lumineux ! Je suis tout aussi imparfait que toi ...... oupss pardon Orné, tu crois réellement être au dernier stade de la perfection ?


orné a écrit:

pensez que les dogmes ne souffrent d'aucune lacunes est complètement crétin.
Suffit de constaté l’état de notre planète pour s'en rendre compte.Je préfère de loin reprendre pour mes frères et soeur que perdre mon énergie, à protéger des mensonges qui on plongé notre monde dans la bêtise et la servitude.

Il est nul besoin de dogmes pour avoir la lumière en nous.

tout comme être un fervent croyant aux religions ne fera pas de vous un être dépourvu de haine et de bêtise....


Comme dit l'agent Fox Mudler, la vérité est ailleurs, et ne prétends pas l'avoir en ta possession, ni moi et ni ces dogmes religieux, nous sommes à l'école de la vie, nous faisons des erreurs encore et encore pour être sûr de notre réussite collectif ! Inutile de monopoliser la couverture vers toi, ça ne fonctionnerait jamais comme ça, tout commence par le respect !    


Orné a écrit:
Pour moi le plus important est la fois, une vie sans fois, n'est pas une vie.

Permet moi d'en douter Orné, car si cela s'avéra être si important tu n'aurais pas mis un "e" à Foi et sans un F majuscule.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Jeu 25 Juil 2013 - 23:38

RedStard a écrit:


Pour quelle raison faudrait-il avoir de nouveau dogme religieux ? qui en sera l'instigateur ? toi ? Enki ? Lorsque tu rentres dans une pagode Bouddhiste, à l'entrée il est écrit Mille moine mille religion ! Comme l'a déjà dit quelqu'un sur ce forum, toutes ces croyances religieuses, touts ces dogmes de part le monde sont issue de la même source, tu es libre de la boire ou pas.  

Tu sais très bien que je n'aborde plus et ne met plus sur la balance mon courant de pensée.

Pour se qu'il en ais de la source de toute religion, en effet je pense pareil, elle on la même racine;

Mais attention quand nous parlons de la source de toute choses, cela n'a nul besoin de dogmes, je le répète.

Rien n'est au dessus de la vie en elle même.

Citation :
Orné ! Orné ! orné !!! je t'ai vue plusieurs fois sur la scène du crime à prétendre être l'élu d'un dieu parmi les hommes et j'ai pu surtout constaté le manque de patience dont tu fais preuve face à notre insatisfaction ...... pourtant légitime !

C'est du passé tout ça, enfin en se qu'il concerne l'impatience.

Citation :
Je n'ai jamais prétendu être très mature spirituellement ou même lumineux ! Je suis tout aussi imparfait que toi, pardon Orné, tu crois réellement être au dernier stade de la perfection ?

Bien sur que non, que ferais-je encore ici, et pourquoi te répondrais-je en pareil cas ?

Citation :
Comme dit l'agent Fox Mudler, la vérité est ailleurs, et ne prétends pas l'avoir en ta possession, ni moi et ni ces dogmes religieux, nous sommes à l'école de la vie, nous faisons des erreurs encore et encore pour être sûr de notre réussite collectif ! Inutile de monopoliser la couverture vers toi, ça ne fonctionnerait jamais comme ça, tout commence par le respect !

J'ai jamais prétendu avoir la vérité infuse, par-contre j'ai une bonne idée où elle ne se trouve pas !

par-contre je prétend arpenté la voie de la vérité, se qui ne signifie nullement l'avoir atteint.

donc tu reconnais que les dogmes religieux ne la possède pas, donc dis moi pourquoi il seraient inattaquable du coup ?

On peut très bien dénoncer des impostures et être malgré dans le respect ce n'est pas incompatible.

Car je le réaffirme, le plus important à mes yeux est la Foi en mes frêres et soeurs

Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 8:17

orné a écrit:


donc tu reconnais que les dogmes religieux ne la possède pas, donc dis moi pourquoi il seraient inattaquable du coup ?



Qui es-tu pour juger ? Des hommes et des femmes ont pourtant acquis une sagesse et une compréhension supérieur de notre réalité par le biais de ces dogmes religieux ou autres cultes de part le monde et qu'importe le dégrée de leurs erreurs ! Notre salut vient de la recherche de la vérité alors que chercher à critiquer la vérité des autres est improductif et prétention, voir même fanatisant te concernant Ornè.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 9:57

orné a écrit:
Frere de lumière, tu as souvent tendence à amalgamer, et aller trop loin dans ta critique.

tu sais je suis le premier à mettre en exergue les points positif qui se trouve en chaque croyances. Mais pour se qu'il en est des points qui on plonger l'humanité dans le désarroi et le chaos, le point que je met en lumière en est un bon exemple je crois. se n'est pas tant la religion en elle même le problème. Mais de ceux qui en on les tenant.

Tu parle d'écrit saint, mais combien de fois ont-il été dénaturé, et dévié de leurs essences première ? toi même aime parlé de vérité, qu'elle doit être dite sans apriori; Je ne vois pas pourquoi les courants religieux devraient échappé à la règle, sous prétexte que se serait des écrits "saint" Beaucoup de guerres de massacres, et de discriminations tirent leurs source des dogmes.

Les religions est cause de bien du négativisme, et ne viens certainement pas des personnes qui tante courageusement à les dénoncé. J'ai un profond respect pour les pratiquant qui abordent leurs courant de par la spiritualité et dévotion.
Mais je ne puis admettre les mensonges et manipulations qui se trouvent ici et là disséminé à l'intérieur des dogmes.

Selon moi on peut très bien être prêt de dieu sans adhéré à des dogmes, quel qu'il soit. Et puis je ne serais jamais d'accord de fermé les yeux sur des mensonges aussi écrit saint qu'il soit . Cela n'a aucun sens. la vérité ne souffre d'aucunes exceptions, tout le mondes est aux courant de se qu'il c'est passé lors des différents concile.

Il est évident qu'on ne doit pas tombé non plus dans l'intégrisme, mais une critique sur un point bien précis et étayer sérieusement et dans un but positif (l'exemple si haut en est un beau) et selon moi utile, et permet une compréhension salutaire, du pourquoi on vis dans un monde ou par exemple la femme est tellement discriminé.
Ou comment le vatican diabolise le sexe de façon totalement obsolète.

Le fait de dénoncé les abus des dogmes, n'a pas grand chose avoir un manque de respect et encore moins de propos haineux.

Quand dans les religions, on en trouve à profusion, comment appelé certains propos tenu dans les écrits "saint"
comment appeler une religion qui nous relègue à serviteur, et nous inculquent tant de principe ayant contre_nature ?

Vous savez toute ses choses que j’écris où dit n'est jamais que ma vision, je ne souhaite l'imposé à personne.
Mais je pense que c'est une question de bon sens, et d'être toujours en accord avec se que je défend. Mais toujours dans le respect, et l'amour et protection de mon prochain

Pour moi le plus important est la fois, une vie sans fois, n'est pas une vie.
On se doit d'être en phase avec la source, et en osmose avec nos dieux, et harmonie avec ses frères et soeurs, et en amour avec le divin et notre terre mère.

Je nous aime !



 J'ai coloré les points sur lesquels je vais réagir :

- Chaque croyance a "des points positifs" :
Un point positif dans une croyance, c'est quoi ? Une bonne parole dans une livre saint ?

- Mais il y a des "points" qui ont plongé l'humain dans le désarroi et le chaos :
Peux-tu nous donner un exemple de "points" dans une croyance, qui "ont plongé" l'humain dans le désarroi et le chaos ?
En ce qui me concerne, je n'ai pas l'impression que nous soyons ni dans le désarroi, ni dans le chaos. Et je ne vois pas comment "un point" dans une croyance pourrait être à l'origine de cela, quand on parle "d'un point" on parle "d'un point de vue", d'une idée.

- Cependant, ce n'est pas "la" religion qui serait le problème :
Tout à l'heure tu parlais "des points" dans une croyance qui ont semé le chaos, et maintenant, "la" (laquelle? toutes?) religion n'est plus le problème ? C'est un peu contradictoire.

- Mais "ceux qui en ont les tenant" :
Ok, donc tu n'es pas "anti religion" mais "anti ordre religieux" non ?

- Les écrits saints ont étés dénaturés :
Encore faudrait-il avoir les sources originelles des écrits saints pour pouvoir l'affirmer.

- Les écrits saints ont étés déviés de leur essence première :
Quelle est "l'essence première" des écrits saints ? Il faudrait la connaitre pour pouvoir affirmer cela également.

- Ce sont les dogmes qui sont à la source de nombreuses guerres, massacres et discriminations :
Je ne vois pas comment "un dogme" peut être à la source de quoique ce soit. Ce sont les humains qui font les guerres, les massacres et les discriminations. Un "dogme" n'agit pas.

Tu emploies ce terme de "dogme" de manière récurrente pour accuser les religions de toutes les ignominies. Mais je tiens à préciser que si dans l'histoire, il y a eut des "croisades" et des "guerres de religions", ce n'est que parce que les humains ont voulu imposer leur religion (chose qui n'est recommandée dans aucune religion ou texte sacré) et parce que globalement, ils n'ont pas suivi les messages de Paix qui s'y trouvent.

- Les religions sont à l'origine de beaucoup de négativisme :
Tu ré-emploies maintenant le terme "religion" au pluriel... Il faudrait être clair, tantôt c'est une religion, puis une croyance, maintenant "les religions" dans leur essemble... Et tu disais, en tête de message, que "je fais des amalgames" ? Rolling Eyes

- Les dogmes religieux sont remplis de mensonges et de manipulations :
L'important est-ce de se focaliser sur ce qu'on estime mensonger ou manipulateur (ce qui est un avis personnel et qui mène à la colère, à la confusion, au dénigrement des religions dans leur globalité, etc), ou bien est-ce de partager ce qu'on estime Bon et Lumineux afin que cette Lumière se manifeste à travers nos relations ?

- On peut être près de Dieu sans adhéré à des dogmes :

Chacun de nous est libre d'adhérer aux idées qu'il estime Bonnes et Lumineuses. Si pour toi, être proche de Dieu est une telle idée, tu es alors d'accord avec de nombreuses religions monothéistes (ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi !)

- Les écrits saint sont pleins de mensonges :
Comme mentionné plus haut, pour affirmer ce genre de chose, il faudrait connaitre leur vraie version. Sinon, c'est une affirmation péremptoire de plus...

- C'est dans les conciles que ces mensonges ont pour la plupart été perpétrés :
Les conciles ne concernent que la religion catholique, qui semble bien être la cible première de tes critiques. Les autres religions n'ont pas eut de conciles.

Et ce que tu dis ici, une fois de plus, est une affirmation péremptoire, à moins que tu puisses démontrer que les conciles étaient des sortes de "réunions secrètes, mesquines, visant à asservir le peuple", ce qui me semble être une autre idée un peu parano...

- On ne doit pas tomber dans "l'intégrisme" :
C'est l'ignorance des humains de la Vérité qui est à l'origine des malheurs sur cette Terre, et non les religions, ni les textes sacrés, qui ne sont que des guides et des chemins pour la spiritualité.

Ce sont les humains les seuls responsables de la situation dans laquelle ils se sont mis eux-mêmes, de la façon dont ils se traitent eux-mêmes entre eux, alors que je précise, un des "dogmes" (vu que tu aimes ce mot) principal de la religion catholique par exemple, est : aimez-vous les uns les autres. Ce "dogme" n'incite ni au chaos, ni à la guerre, ni aux massacres, ni aux discriminations...

De plus, j'ai l'impression que tu confonds "intégrisme" et "extrémisme", parce que si ce n'est pas le cas, tu focalises encore sur la religion catholique..

- On vit dans un monde où la femme est très discriminée (a cause à priori de cet intégrisme) :
Déjà, en ce qui me concerne, je constate que les femmes trouvent de plus en plus leur place égale à celle des hommes dans la société. Ca évolue, et je trouve ça dépassé d'utiliser cet argument pour s'en prendre "à la" religion (et ensuite, aux religions dans leur ensemble, par amalgame).

Tu comptes peut-être avoir la sympathie des femmes en disant cela ?

- Le Vatican diabolise le sexe :
Déjà, avant tu parlais de religion, des dogmes, et maintenant, tu parles d'un pays ? J'imagine que tu parles du pape et des évêques. Parce qu'en ce qui concerne la Bible, par exemple, le sexe n'est pas diabolisé.

- Les dogmes abusent :
Euh, je ne vois pas en quoi "un dogme" pourrait "abuser", étant donné qu'un dogme n'est qu'une idée au sein d'une religion. Ce sont les humains qui abusent, encore une fois je le répète, ce sont les humains les responsables de l'état de l'humanité et du monde qu'ils investissent.

- On trouve des propos haineux à profusion dans les religions :
Tiens, maintenant tu reparles "des" religions. Faut suivre avec toi, tu fais tout une critique qui est spécifiquement visée sur la religion catholique, puis paf, tu assènes ce même coup en passant, à toutes les autres religions, sans distinction... Quoiqu'il en soit, les religions se basent sur le principe que Dieu est du côté du Bien, et même si certaines religions ont traduit certains évènements comme étant issus "de la colère" de Dieu, à mons avis il y a une erreur d'interprétation, mais ce n'est que mon avis, parce que je ne vois pas comment Dieu pourrait être en colère, étant donné qu'il est omniscient il peut tout comprendre, et quand on comprend tout, on comprend aussi pourquoi les enfants font des bêtises, et cela ne génère alors plus aucune colère.

- Une religion nous relègue à serviteur :
J'imagine que "cette religion" dont tu parles, est de nouveau la religion catholique Rolling Eyes On passe "d'une religion" à "les religions", pour se rendre compte qu'en fait tous les arguments que tu avances pour étayer ton avis ne concerne que la religion catholique... (qui n'est qu'une branche du christianisme d'ailleurs, si tu es "anti-clérical", et bien penche toi sur le protestantisme par exemple, que du coup probablement tu auras beaucoup plus de mal à critiquer, non ?)

Mais pour le coup, il y a un truc que je trouve assez étrange : d'un côté, tout à l'heure tu parlais de Dieu, puis maintenant, tu dis que "on est relégué au statut de serviteur", une question, si Dieu existe, en quoi est-ce "mal" de le servir ? C'est lui qui détient toute la Vérité, c'est lui qui a tout crée, y compris le monde dans lequel nous sommes nés, et il ne nous oblige à rien.

Le servir, ce n'est pas se prosterner en acceptant ses coups de fouets, mais comprendre son message Bénéfique pour Tous, et l'appliquer. Les religieux ne se sentent pas "des esclaves" de Dieu, et seuls ceux qui ne comprennent pas vraiment qui Il Est réagissent ainsi, parce qu'ils ne voient en cette notion de Dieu "qu'un Être qui leur est supérieur", et ils n'acceptent pas cela, par fierté. Petits moucherons qu'ils sont en comparaison à l'étendue de la Création ! Very Happy(ça c'est mon avis, en passant)

- Une religion nous inculque de nombreux principes "contre-nature" :
Tu as cité le principe du "serviteur" (alors que je t'explique comment il faut le voir, sous son aspect positif), puis ensuite, tu parles de "nombreux principes contre-nature". Peux-tu les citer, ces principes "contre-nature" ? On aura alors matière à discuter Very Happy

En passant, précise ce que tu entends par "nature" aussi pour le coup. Et de quelle religion tu parles, ou bien si tu fais encore un amalgame...

- Tout cela est ta vision, mais en restant d'accord avec "ce que tu défends" :
Qu'est cette "chose" que tu défends ?

- La foi est le plus important :
La foi en Dieu ? La foi en la source ? La foi en "tes dieux" ? La foi en la vie ? La foi aux vérités des textes sacrés ? La foi en quoi ?

- On doit
"être en phase avec la source" :
Pour finir ton intervention, notez l'utilisation de l'impératif "on doit" (si ça c'est pas du dogme, qu'est-ce que c'est ? Toi qui critiques les dogmes...), tu donnes les principes de TA croyance. Et tu ne mentionnes plus Dieu, mais "la source"...

- On doit "être en osmose avec nos dieux" :
Et "nos dieux".
Désolé, mais TES "dieux" ne sont pas "nos" dieux.

Alors soit tout à l'heure, lorsque tu as parler "d'être proche de Dieu", tu ne parlais pas d'un Dieu Absolu, qui concernerait toutes les dimensions de l'univers et tous les Êtres qui y sont nés, mais un autre Dieu... Soit, finalement, c'était juste pour faire joli, parce que maintenant tu mentionnes "nos dieux" (c'est assez irrespectueux d'ailleurs de projeter ainsi notre croyance sur les autres, au moins, pense à ceux qui ne considèrent pas qu'ils ont "des dieux", et dis "les dieux auxquels je crois" par exemple).

Et que vient faire "la source" dans tout ça ?

En tout cas, très franchement, en décorticant ta réponse, je constate que tu as beaucoup de ressentiment envers la religion catholique, mais qu'au final elle est liée à un refus de l'ordre religieux et de l'église parce qu'en soit, tu n'es pas contre toutes les idées qui sont véhiculées au travers des paroles de Jésus, et que "ce refus" (qui se transforme presque en mission vu la véhémence) tu le portes pour le coup sur les autres religions, que tu as toutes reniées d'ailleurs en faisant un rituel, n'est-ce pas ?

Je pense que l'important, au final, c'est déjà de soi-même se débarrasser de tout préjugé, de toute supposition qui ne s'appuie que sur du vent, qui n'a aucune preuve, comme ces éléments que tu avances ici au sujet des mensonges, des altérations etc. En affirmation ces choses péremptoirement, tu ne fais rien avancer, et tu ne fais qu'imposer ton point de vue.

Donc, déjà commencer par cesser de développer la moindre négativité en soi, c'est la première étape. Ensuite, constater qu'il y a du Bon en chaque chose, pour celui qui sait voir les enseignements, parce qu'il focalise sa conscience sur cette démarche positive qui consiste non pas à "renier" les choses, mais à prendre ce qui est Bon dans chacune. Planter les Bonnes graines dans nos esprits et déracinner les mauvaises herbes, voila la Bonne démarche qui nous sera tous salutaires. Et les religions ont toutes, selon celles que j'ai étudié, du Bon. C'est ce Bon qu'il faut que nous échangions, et que nous mettions en avant, pas nos idées paranoiaques qui s'appuient sur du vent, des suspcitions, et encore moins ces accusations péremptoires, ces affirmations qui n'ont aucune preuve.

Il est vraiment évident orné que tu développes une conception très négative en toi, il suffit de voir tous ces points que j'ai souligné pour s'en rendre compte. Je te souhaite de trouver la tranquilité et sérénité nécessaire au bien-être !

Paix et Amour à Tous cheers


Dernière édition par frere.de.lumiere le Ven 26 Juil 2013 - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 10:13

orné a écrit:
Encore faut-il en comprendre la nature de la critique, et dans quel but.
pour quel raison les dogmes devraient demeuré intouchable ?

...

pensez que les dogmes ne souffrent d'aucune lacunes est complètement crétin.
Suffit de constaté l’état de notre planète pour s'en rendre compte.Je préfère de loin reprendre pour mes frères et soeur que perdre mon énergie, à protéger des mensonges qui on plongé notre monde dans la bêtise et la servitude.

Il est nul besoin de dogmes pour avoir la lumière en nous.

tout comme être un fervent croyant aux religions ne fera pas de vous un être dépourvu de haine et de bêtise....

- Ta critique a un but et "une nature" :
Quel est le but et la nature de ta critique, si ce n'est faire un amalgame entre toutes les religions, en visant les dogmes de la religion catholique, puis en faisant une généralité ?

- Tu demandes pourquoi "les dogmes" (lesquels?) devraient demeurer intouchables :
Je ne pense pas qu'il soit question que "les dogmes" soient intouchables. La critique est la bienvenue, mais il faut qu'elle soit constructive et non basée, comme ici, sur des affirmations péremptoires et des amalgames. D'ailleurs, je trouve ça étonnant, parce que tu étais le premier à te plaindre lorsque je critiquais les rituels de ta croyance... Rolling Eyes

- Penser que "les dogmes" n'ont pas de lacune est "crétin" :
Les "croyants" pensent que leur religion, et notamment les livres sacrés, sont en directe provenance de Dieu. En gros, tu viens de traiter 80% de la population de crétins... Rolling Eyes

- L'état de notre planète est la faute "des dogmes" :
J'ai déjà répondu à cela plus haut, tu redis la même chose, et bien je te redis la même chose aussi : un dogme ne peut rien faire à la planète, seul un humain inconscient et irresponsable en est capable.

- "Les dogmes" sont des mensonges qui ont plongé le monde dans la bêtise :
Quels dogmes, encore une fois ? Catholiques ? De TOUTES les religions ? Tu les connais toutes ?
Et soit dit en passant, la "bêtise", que je qualifie plutôt d'ignorance (parce que je ne souhaite pas me rabaisser à juger péremptoirement les autres) n'a pas besoin de religion ni de dogmes pour exister.

- Et la servitude :
J'ai déjà également répondu à ce point plus haut. Ceux qui croient en Dieu et qui se place volontairement comme ses serviteurs ne sont pas des esclaves pour autant, ils servent un idéal, ils servent l'Absolu, le Bien, la Lumière. Bref, je le répète, ta notion de "servitude" est probablement lié à une fierté mal placée qui fait que tu n'acceptes pas Dieu comme "supérieur" à toi. (et c'est le cas de nombreuses personnes qui rejettent Dieu pour la même raison, parce que leur ego les empêche de le placer au-dessus d'eux mêmes)

Je reprécise aussi qu'il me semble que Dieu n'a obligé personne à le servir. Si de part le monde, il y a eut des personnes qui ont étés obligées de "servir" Dieu, ce n'est qu'au travers d'autres humains qui leur ont imposé cela. Encore une fois, c'e

- On a pas besoin d'adhérer à des dogmes pour "avoir la lumière en nous" :
Tout à l'heure, tu disais "on a pas besoin de dogmes pour être proche de Dieu". Et maintenant c'est "avoir la lumière en nous". Peut-on savoir quelle différence tu fais entre ces notions ?

- Être croyant "aux religions" n'empêche ni la bêtise, ni la haine :
L'inverse est vrai aussi, et cela montre bien que cet argument est vide de sens et d'intérêt.

Puis tu reparles de nouveau "des religions", en reprenant ton amalgame de tout à l'heure... hmm...

Que d'affirmations péremptoires, que de suppositions, et rien de vraiment constructif, je le crains Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3380
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 11:04

tu pourrais pas faire court?

personnellement je pense aussi que de manière générale il y a du bon dans les religions, et je suis sûr que orné le pense aussi

il y a souvent un message de paix, d'amour, de non violence, de pardon etc

par contre, penser qu'il n'y a pas de critiques à faire au christianisme, à l'islam et au judaïsme, c'est être naïf

de toutes façons, les religions sont sur le déclin d'une manière massive

le mode de vie occidental et capitaliste qui se répand dans le monde entier comme une trainée de poudre a remplacé la religion par la science et tout le monde a suivi

ce n'est un secret pour personne que toutes les églises de france sont vides le dimanche

les inepties de la religion ont enfin été attaquées frontalement par les scientifiques qui cependant les remplacent par beaucoup d'autres inepties, notamment un très faible intérêt pour l'esprit, et une prépondérance pour la matière

le plan était simple, les gens devenant de plus en plus "éduqués" se mettaient à réfléchir de plus en plus et se sont opposés à réciter des paroles sans queue ni tête

il se sont forgé un idéal de vie basé sur la consommation : la belle vie avec une grande maison et une voiture...

le boom technologique des dernières décennies a convaincu tous les récalcitrants, et on rappelle au passage que la légende rapporte que l'aide technologique considérable est venu d'extra-terrestres, de manière "donnant-donnant"

bref, le plan a été parfait pour maintenir dans l'ignorance une population qui devenait "savante" : révolution industrielle, confort domestique et tutti quanti

en tout cas, pour ce qui est de la religion catholique qui minimise excessivement le principe féminin, c'est pour moi flagrant dans la trinité : "père fils saint-esprit" qui devrait être selon moi "père mère enfant"

les taoistes le voit aussi comme ça avec leur symbole du tao : pôle noir/féminin, pôle blanc/masculin,  et l'équilibre qui est l'objectif permet d'atteindre la voie du milieu

les alchimistes aussi savent que pour créer quelque chose qui a un véritable esprit, il faut associer avec intelligence les principes masculins et féminins, pour espérer qu'ils enfantent la pierre philosophale

j'avais fais un post http://www.planete-revelations.com/t13217-la-belle-arnarque-de-la-trinite-selon-l-eglise-catholique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 13:14

luctix :
tu dis :en tout cas, pour ce qui est de la religion catholique qui minimise excessivement le principe féminin, c'est pour moi flagrant dans la trinité : "père fils saint-esprit" qui devrait être selon moi "père mère enfant"

c'est tout le contraire ! la femme joue un rôle essentiel dans les familles chrétiennes et catholiques . Les femmes se libèrent soi-disant et les familles se désagrègent ......
De plus , dès qu'il est question de mère et enfant tous se précipitent pour sortir le spectre d'Isis ! de déesse ....
Alors "sacré basard" avant de parler de christianisme , de catholicisme , d'orthodoxie , de protestantisme et autres relisez , méditez etc sur les évangile et surtout ne devenez pas les perroquets de tous ceux qui veulent éclairer le monde avec leur pseudo croyance de liberté et d'égalité et patati patata à leurs convenance !
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3380
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 13:41

la femme ne joue pas un rôle essentiel uniquement dans les familles chrétiennes et catholiques, mais dans toutes les familles sans exception, il faudrait pas dire n'importe quoi non plus
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 14:28

frere.de.lumiere a écrit:
Parler de "démons" c'est exhiber une croyance. Ce n'est "une réalité" que pour ceux qui la perçoivent ainsi.

Je suis cependant d'accord avec le principe que toute négativité générée en soi est un "mal" qui ensuite s'exprime en dehors de nous, d'une façon ou d'une autre, mais parfois, il reste intérieur. Quoiqu'il arrive, ce genre de négativité (colère, haine, peur, vengeance, et même, suppositions personnelles) peut selon moi en effet mener à l'apparition de maladies, comme tout "mal-être". Cela est selon moi le plus important à comprendre, c'est un proche de ce qu'on appelle "l'effet nocébo" et correspond à l'influence négative de l'esprit sur le corps (à l'inverse du placébo).

Les démons ne sont pas une croyance, ils sont bien réels !. la valeur de l'expérience est majeure pour moi, on ne connaît que ce que l'on fait, ce qu'on a vu et compris, ce qu'on a cru est dépendant des thématiques collectives, des croyances, des idées partagées, mais pas du réel. On ne sait jamais si l'on n'a pas vécu. tu n'as jamais vu de démons, ils ne t'ont rien fait parce que pour eux tu n'es pas encore dangereux, tant qu'on est sous la coupe des entités mondiales, les démons se cachent simplement dans l'apparence, la séduction, les plaisirs, les faiblesses, l'actif et le passif de l'homme moyen... Ils ne sont pas visibles alors ni perceptibles. Mais quand on évolue, ils se dévoilent et pratiquent ce qu'ils ont toujours fait, ils ne se renouvellent jamais, on n'ira jamais ailleurs que là où l'on doit aller !
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 16:05

luctix a écrit:
la femme ne joue pas un rôle essentiel uniquement dans les familles chrétiennes et catholiques, mais dans toutes les familles sans exception, il faudrait pas dire n'importe quoi non plus


Oui l'église s'est toujours efforcé de minimiser le rôle de la femme, dans une société dite patriarcale, il y a rien d'étonnant, mais chose étrange en dehors de l'Europe, le culte de Marie est bien plus importante que celui du Christ, notamment en Amerique du sud, même dans les pays de l'Europe de l'Est avec le culte des vierges noires dont le pape Jean Paul II était particulièrement affilié puisque Polonais. Il y a des réflexes identitaires culturelles que même l'église n'a pas pu éradiqué.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 16:59

Fdl et bien tu en écrit de beaux poèmes, tu a raté ta vocation

Tu viens de donné ton opinion (parsemé de propos personnels) j'ai donné le miens. tout va bien dans le meilleurs des mondes.

Se que je regrette ses se côté un peu péremptoire que tu me porte (rires)

Sinon oui je suis d'accord avec certains de tes propos que je ne listerais pas, je suis trop fainéant je reviens du boulot (rires)

enfin il y a au moins un point ou je ne suis pas d'accord ses sur les dogmes, n'oublie pas quand même qu'ils ont été écrit par des hommes, et non le saint esprit. donc oui je réitère, les hommes les ont écrits, et les hommes les ont interprété à leurs convenance, afin d'assoir sur le monde son emprise qui se perpétra au moins jusqu'à l'inquisition.
Pour rappel qui se fait encore ressentir à nos jours sur l'esprit des hommes.


Les ou la religion c'est selon (sourire) monothéiste on toute la même source, c'est acquit et indiscutable, le judaïsme, qui nous est imposée, qu'on le veuille ou non. Ces deux religions proviennent directement du judaïsme mais en sont deux branches différentes: l’une la chrétienne, s’est servi du message universel du christ pour coloniser le monde et unifier l’occident sous une même bannière; l’autre, la religion musulmane, a servi à unifier l’orient sous une même bannière.

Se sont des principes qu'il doit être connu, je ne vois pas pourquoi ont se doit de les cacher, comme prôné par beaucoup sur le forum "la vérité doit être dite !"
point de haine en vue, encore moins de juger, se n'est pas de mon ressort de juger, mais par contre, j'ai le droit en mes opinion.

Mais d'un autre côté redstard ou fdl, eut me juge, et me prête des propos personnel, là où je me contente de développé mes opinions, sans mêler mon interlocuteur à le discussion.

Bon fermons les parenthèses et revenons en au sujet :

Voici un exemple de désarrois dont je faisais allusion si haut !Cette religion suivant les vicissitudes de l’histoire va prospérer, infiltrer les civilisations et parvenir aujourd’hui à son accomplissement final aidé en cela par les pratiques occultes, magiques, qu’ils sont les seuls à maîtriser…Enfin disons qu’ils se sont servis de la religion chrétienne et musulmane pour éradiquer toutes les croyances anciennes, les religions païennes, qui faisaient la part belle au savoir occulte et magique (druidisme, chamanisme) et imposer ainsi leur propre magie sur le monde. La force de cette magie, la Kabbale, est qu’elle interfère directement avec le monde réel lorsqu’on la pratique à un haut niveau. Elle se transmet par le sang et a donc besoin pour cela d’holocaustes pour s’étendre. C’est ainsi que le dieu d’Israël a besoin d’holocaustes d’animaux pour pardonner, ou bien exige le sacrifice de premier nés. Ces sacrifices rituels se sont perpétrés à travers les âges jusqu’à aujourd’hui via la pédophilie et la magie obscure de la kabbale (et ce au travers de loges tel que la Franc-Maçonnerie).

La magie que l’on peut qualifier de noire suit la ligne de sang aussi à travers les âges c’est pourquoi ceux que l’on qualifie faussement d’« Illuminati » sont en vérité des êtres descendant directement des ces prêtres lévites. Ils ont construit de véritables lignes de sang dispersées à travers le monde et qui se reconnaissent suivant un code génétique établi. Ceci explique pourquoi le judaïsme ne se transmet que par le sang de la mère et n’est pas un acte de foi. C’est du pur racisme clairement assumé. Juif n’est pas une religion mais un lien de sang, se revendiquer juif c’est donc assumer son futur statut de dominateur sur les autres peuples du monde et rien d’autre. Il n’existe aucune religion d’amour.

Le judaïsme a donc exercé son influence occulte à travers les siècles sur toutes les contrées de la Terre en essaimant leur savoir occulte par l’intermédiaire des religions monothéistes et aussi de leur réseau d’influence dispersé : docteurs, savants, astrologues, artistes, médias, producteurs, banquiers, et surtout par les loges franc-maçonnes. Cette domination n’est encore à ce jour qu’occulte bien que certains d’entre nous peuvent remarquer combien elle est présente si on prend la peine d ‘ouvrir les yeux!

Il va donc être l’heure de révéler au monde combien il est sous la domination du judaïsme car celui-ci est parvenu au faîte de la pyramide du pouvoir sur les peuples. Il peut donc montrer réellement ce qu’il est et exercer ouvertement sa domination qui sera une dictature sans pitié sur les goyim. Les Juifs (qui se reconnaîtront par le lien du sang) auront tous les droits et tous les pouvoirs. Le peuple élu montrera son vrai visage de haine et de violence et c’est ce qui se passe aujourd’hui, pour cela il suffi de regarder en Israhell !

Ou encore les USA qui sont dominés par les lobbys juifs, avec comme maitre absolu : L’AIPAC

Ou la France qui depuis 1789 est tombée aux mains des judéo-maçons qui prennent leurs ordres à la maison mère, c’est-à-dire le CRIF. Sans oublier les arts et les médias qui sont 100% sous leurs contrôles…

Quand au reste de l’Europe, elle est tombée entre leurs mains et ce, par l’organisme CEE, la Goldman Sachs, les merdias et même les arts en général…

C’est cela le véritable sens du livre « Apocalypse de Jean » : la révélation de la domination du judaïsme sur nos consciences !

Et c’est à croire que le monde commence à se réveiller : Il y a quelques jours, Poutine à enfin osé dire en public que le communisme était une invention juive, qu’à sa création, son gouvernement était constitué de 85% de juifs, et que si le gouvernement de Lénine avait interdit le Christianisme, il punissait de mort l’antisémitisme et avait assassiné plus de 23 millions de Russes !

Je comprends mieux pourquoi chez nos amis français le nazisme est dénoncé et que le communisme reste autorisé voir même incité par le socialisme judéo-maçonnique !

D’ailleurs sur les chaines française, le peuple a droit à un reportage par semaine sur la shoah et sur les horreurs du nazisme, mais rien sur les génocides juifs en Arménie (Mustapha Kemal Ataturk, eh oui lui aussi, 2 millions de morts…)… Rien non plus sur les génocides en Union Soviétique (toujours eux d’où que l’on regarde, 23 millions de morts absolument muets eux !), des massacres de la Révolution en France dont le terrible génocide vendéen via les Colonnes infernales ou la tragique Virée de Galerne (2 millions et demi de morts, toujours eux !) (...) voir suite et texte en entier


Voila mon but n'est pas d’attisé la haine ou le dégout, chacun à son libre arbitre de toute manière et chacun interprète selon son ressenti et convictions, mais il me semble honnête de laissé libre court à chacun ses opinions sans pour autant vouloir les imposés en occultant la vérité.

Bien, haig, sacré haig, tu me parle de la belle Isis, qu’attelle avoir avec la genèse ? J'avais écrit ça justement envers la grande Isis, tu me parle de vieux habits, c'est pas moi qui prône l’ancien testament à se que je sache, Justement mon but est de dirigé les gens vers une nouvelles spiritualité dépourvue de tout ses anciens dogmes et veilles idées mainte fois réécrite afin d'y trompé l'humanité.

Revenir à la source 1er mais avec l'esprit évolué et en total équation avec les besoins présent et futur, une totale harmonie entre frères et soeurs, et notre cher terre mère.
Et selon moi est impossible tant que l'humanité restera sous l'emprise de ses vieux dogmes obsolète.
Je vois mal l'avenir évolué de bon pied dans de tel conditions, c'est mon opinion profond et j'y ai droit sans que l'on me juge à l'emporte pièce.

De plus j'aime les gens, je veux le bien de tous, je préfère de loin prôné des dieux aimant qui ne sont responsable d'aucun crime contre l'humanité de de resté accroché au vieux principes.

Des divinités auquel je peux confié mon énergie sans avoir des problèmes de consciences, vibré haut et nourrir un égrégore nouveau qui sera salutaire à tous, comme expliqué dans les dernier sujets de akasha et moi, allé vers une paix durable, et un nouveau monde.

Où l'homme et la femme retrouvera toute sa splendeur.

C'est vraiment se en quoi je crois et que j'aspire











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 17:55

luctix a écrit:
la femme ne joue pas un rôle essentiel uniquement dans les familles chrétiennes et catholiques, mais dans toutes les familles sans exception, il faudrait pas dire n'importe quoi non plus
Mon brave luctix , orné dans son texte remettait en cause le catholicisme et indirectement les évangiles concernant le rôle de la femme . J'ai donc répondu à orné ! il faut suivre sans sauter des pages luctix . Je n'ai pas l'habitude de parler pour ne rien dire !
orné a écrit:
Bien, haig, sacré haig, tu me parle de la belle Isis, qu’attelle avoir avec la genèse ? J'avais écrit ça justement envers la grande Isis, tu me parle de vieux habits, c'est pas moi qui prône l’ancien testament à se que je sache, Justement mon but est de dirigé les gens vers une nouvelles spiritualité dépourvue de tout ses anciens dogmes et veilles idées mainte fois réécrite afin d'y trompé l'humanité.
Et bien , Saint orné Very Happy Very Happy , il y a dans la Génèse bien des choses que tu ignores , mais peut-être penses -tu tout savoir ? si tu ne sais pas tout alors évite d'écraser et mettre le tout à la poubelle en bloc . L'ancien testament est loin d'être une apologie du peuple juif ! c'est clair . Chaque fois que Dieu leurs a lâché la bride , il a fallu qu'il les ramène sur le droit chemin et cela d'une manière souvent assez douloureuse !!
Maintenant l'émanation religieuse pratiquée par les juifs a été mainte fois critiquée par le Christ lui même jusqu'à même interpeler vigoureusement le clergé associé au temple .Les juifs ont transposé la mission qui leurs était impartit en une auto proclamation de leur supériorité et cela entraîne de graves dissonances aujourd'hui même !
Cracher sur le christianisme équivaut aujourd'hui à laisser  le champ libre à toutes les exactions inspirées par les forces sataniques qui applaudissent aux aides comme les tiennes et bien d'autres .....
Ceci dit il y a beaucoup de juifs qui ne méritent pas toutes ces critiques et  les dénigrer sans discernement équivaut à les blesser et faire de nous des êtres infâmes !
Pense-y sans grimacer , sinon , je te retire ton auréole de Saint !
Mais , dans ta religion , il n'y a peut-être pas de saints ? des vénérables ?
des messies ? des anges je crois ?
Es-tu un SHEMSU HOR ?
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 18:23

haig a écrit:

Mon brave luctix , orné dans son texte remettait en cause le catholicisme et indirectement les évangiles concernant le rôle de la femme . J'ai donc répondu à orné !

Et il fait bien de répondre, et ses son droit, surtout qu'il a bien compris le but de ma critique, je ne remet rien en cause, je relate les causes nuance.

,
Citation :
Et bien , Saint orné , il y a dans la Génèse bien des choses que tu ignores , mais peut-être penses -tu tout savoir ? si tu ne sais pas tout alors évite d'écraser et mettre le tout à la poubelle en bloc

pourquoi devenir aussi péjoratif et cynique à mon égard ? Non je ne connais pas tout de la genèse (je ne suis pas un théologiens)Néanmoins cela ne m'empêche pas pour autant à ne pas être d'accord avec la source de celle si (expliqué avec le liens fournis si haut) du pourquoi du comment. Et surtout des causes encourue sur l'humanité à cause de cet états de fait.

Citation :
L'ancien testament est loin d'être une apologie du peuple juif ! c'est clair . Chaque fois que Dieu leurs a lâché la bride , il a fallu qu'il les ramène sur le droit chemin et cela d'une manière souvent assez douloureuse !!

Merci à toi de corroborer mes dires, et de mettre en exergue la violence et cruauté envers l'homme que l'on peut retrouvé tout au long de l'ancien testament ou hébraïque.

Citation :
Maintenant l'émanation religieuse pratiquée par les juifs a été mainte fois critiquée par le Christ lui même jusqu'à même interpeler vigoureusement le clergé associé au temple .Les juifs ont transposé la mission qui leurs était impartit en une auto proclamation de leur supériorité et cela entraîne de graves dissonances aujourd'hui même !

...Et encore merci, c'est bien de cela que je parle depuis bien des postes, ou vous feinté tous l'incrédulité et intention qui ne sont mienne. On va commencé à se comprendre.

Sauf qu'il est un peu trop vite dit de tout leurs imputé non plus, sinon cela frise l'antisémitisme, une ligne que je ne voudrais pas franchir.

Je suis parfaitement conscients, et reconnais sans pêne, qu'ils y a des personnes vénérable et louable en toute religions, simplement ils sont trompé et influencé par des tas de mensonges disséminé ici et là dans les écrits "saint" écrit par des hommes...  

Citation :
Mais , dans ta religion , il n'y a peut-être pas de saints ? des vénérables ?
des messies ? des anges je crois ?
Es-tu un SHEMSU HOR ?

Désolé mais je n'ai pas de religions, juste un courant de pensée des convictions profonde et FOI en dieu la source de toute chose, et en mes frères et soeurs.

Non non je ne suis pas un shemsu hor (rires)

Surtout que cet encore une belle fable selon moi, mais tu brule tu y es presque essaye encore (sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 18:57

orné a écrit:
sur les dogmes, n'oublie pas quand même qu'ils ont été écrit par des hommes, et non le saint esprit.
les hommes les ont écrits, et les hommes les ont interprété à leurs convenance, afin d'assoir sur le monde son emprise qui se perpétra au moins jusqu'à l'inquisition.


Les ou la religion c'est selon (sourire) monothéiste on toute la même source, c'est acquit et indiscutable, le judaïsme, qui nous est imposée, qu'on le veuille ou non. Ces deux religions proviennent directement du judaïsme mais en sont deux branches différentes: l’une la chrétienne, s’est servi du message universel du christ pour coloniser le monde  et unifier l’occident sous une même bannière; l’autre, la religion musulmane, a servi à unifier l’orient sous une même bannière.

Alors, ceci est une opinion personnelle ainsi qu'une affirmation péremptoire.

Et cela également.

Tu affirmes ces choses comme des vérités, mais elles ne sont des vérités qu'au sein de ta vision du monde, et au sein de ta croyance.

De plus je constate que pour t'en sortir de l'argument que j'évoque lorsque je te prend en plein amalgame à tantôt critiquer le catholicisme puis ensuite pour rebondir sur "toutes les autres religions", tu parles maintenant des religions abrahamiques. C'est donc cela que tu voulais dire depuis le début, lorsque tu vises "les religions" ? Il faut à mon avis être plus précis.

Par ailleur, tu n'as pas le temps et/ou l'énergie de répondre aux réponses construites que j'ai faites, je le comprend, c'est fatiguant le boulot et il est bon de se reposer, si un jour tu as le temps, ça serait cool que tu répondes aux questions que je fais, et aux arguments que j'évoque, sans me semble-t-il, contrairement à ce que tu dis, faire des affirmations péremptoires (comme c'est ton cas), et si tu penses qu'à mon tour je fais des affirmations péremptoire, prend note et cite les passages qui te semblent en être, soutenir ses propos par des citations est la meilleure solution un peu comme je le fais systématiquement par respect des personnes auxquelles je répond.

Quand au reste de ton message, dont tu ne cites bizarrement pas la source (qui ne vient probablement pas de toi, étant donné l'orthographe soignée de ces mots), cela mériterait une bonne dizaine de minutes pour y répondre, et pour le coup c'est moi qui ne vait pas avoir le temps ce coup-ci :) Mais de nombreuses inépties sont dites, et encore une fois, de nombreuses affirmations péremptoires également.

Savez-vous seulement ce qu'est une affirmation péremptoire ? C'est lorsqu'on dit une chose, comme une vérité, sans argument, et sans preuve.
Par exemple, tu es le roi des affirmations péremptoires orné, je crois l'avoir montré. Je ne suis pas en train de dire que ce que tu dis est faux, attention à bien faire la nuance: mais dans une discussion qui se veut factuelle et objective, mettre des affirmations péremptoires un peu partout ça ne peut pas faire avancer le débat. Il faudra se rendre à l'évidence, il y a de nombreuses choses que tu affirmes comme des vérités (notamment au sujet de la rédaction des "dogmes" que tu attribues uniquement aux humains alors que les textes sacrés eux-mêmes mentionnent l'origine Divine de ces textes, mais aussi de nombreuses affirmations comme mensonges, manipulations de soit-disant "vérités", puis ensuite tu parles des conciles en affirmant, une nouvelle fois, ta façon de les concevoir, etc... Suffit de lire plus haut mon intervention d'aujourd'hui pour ceux que ça intéresse) qui n'en sont que dans ta croyance, je le répète, mais c'est la vérité, et tant que tu n'auras pas un peu plus d'objectivité et/ou que tu ne répondras pas aux remarques qui te sont faites, je crains que le débat ne s'enlise et qu'il soit inutile de poursuivre.

Alors je te répondrais lorsque tu auras fourni une réponse à une majorité des arguments et questions que je te pose ou que j'avance face à tes idées. Aussi, lorsque ce que je décèle être une affirmation péremptoire n'en est pas, fourni les sources et preuves qui le démontre.

Paix et Amour à Tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 19:10

Je suis vraiment désolé de te décevoir, mais je ne marcherais pas dans ton jeu.

De plus tes propos son des plus péremptoire (ton nouveau mot) que tu utilise à tord et à travers, j'ai bien dit donné mon avis, là ou tu es dans les attaques personnel, j'ai pas envie de perdre mon temps avec une personne qui est incapable de partager.
Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 20:03

à propos du mal / du bien / des âmes

Franz Erdl : le réveil du Dragon
pour lire l'article entiere:
 

" Ici il faut que j’explique quelque chose au sujet de l’âme et de la vie, du bien et du mal.[strike][strike][strike] Tout ce qui est mal est dépourvu d’âme, ou pour le moins sévèrement disjoint de l’âme. Pour amener un être sur les chemins obscurs, pour le tirer du côté de l’ombre, il faut le séparer le plus possible de son âme. On y arrive par exemple par des traumatismes, des mensonges (illusions), de la magie ou par des moyens techniques de modification de la conscience. Mais la séparation de l’âme ne garantit pas qu’un être va devenir méchant. En tout cas, tous les êtres méchants que j’ai rencontrés étaient séparés de leur âme. Comme j’arrive généralement à les guérir, je peux vraiment voir comment, après la guérison, ils se transforment totalement, comment ils s’engagent pour le « Bien » et collaborent volontiers à la guérison de leurs « victimes ».

De plus, il semble que l’âme soit la seule source d’énergie vitale. Celui qui est profondément coupé de son âme manque d’énergie vitale, à moins qu’il ne s’approvisionne dans les âmes d’autres êtres. Voilà pourquoi les êtres qui sont séparés de leur âme sont obligés de pomper l’énergie des autres, par exemple en les asservissant. S’ils ne le font pas, ils sont extrêmement faibles. "


lien : http://www.psitalent.de/Fr/Reveildudragon.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 22:06

orné a écrit:
Je suis vraiment désolé de te décevoir, mais je ne marcherais pas dans ton jeu.

De plus tes propos son des plus péremptoire (ton nouveau mot) que tu utilise à tord et à travers, j'ai bien dit donné mon avis, là ou tu es dans les attaques personnel, j'ai pas envie de perdre mon temps avec une personne qui est incapable de partager.

Tu ne peux me décevoir, étant donné que je n'avais aucune attente particulière :)

Cependant, il n'y a aucun jeu ici, et ceux qui ont lu ce que je écris le verrons bien. En effet, péremptoire est un mot qui correspond bien aux nombreuses "vérités" (selon toi) que tu assènes constamment sans justification, où tu accuses ouvertement "les religions" de toutes les ignominies, où tu donnes ta version des faits (manipulation etc) en la présentant elle aussi comme une vérité.

Aucune attaque personnelle non plus ! Le manque de réponse est une réponse en soi Wink

Paix à Tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Ven 26 Juil 2013 - 22:11

Manon a écrit:
frere.de.lumiere a écrit:
Parler de "démons" c'est exhiber une croyance. Ce n'est "une réalité" que pour ceux qui la perçoivent ainsi.

Je suis cependant d'accord avec le principe que toute négativité générée en soi est un "mal" qui ensuite s'exprime en dehors de nous, d'une façon ou d'une autre, mais parfois, il reste intérieur. Quoiqu'il arrive, ce genre de négativité (colère, haine, peur, vengeance, et même, suppositions personnelles) peut selon moi en effet mener à l'apparition de maladies, comme tout "mal-être". Cela est selon moi le plus important à comprendre, c'est un proche de ce qu'on appelle "l'effet nocébo" et correspond à l'influence négative de l'esprit sur le corps (à l'inverse du placébo).

Les démons ne sont pas une croyance, ils sont bien réels !. la valeur de l'expérience est majeure pour moi, on ne connaît que ce que l'on fait, ce qu'on a vu et compris, ce qu'on a cru est dépendant des thématiques collectives, des croyances, des idées partagées, mais pas du réel. On ne sait jamais si l'on n'a pas vécu. tu n'as jamais vu de démons, ils ne t'ont rien fait parce que pour eux tu n'es pas encore dangereux, tant qu'on est sous la coupe des entités mondiales, les démons se cachent simplement dans l'apparence, la séduction, les plaisirs, les faiblesses, l'actif et le passif de l'homme moyen... Ils ne sont pas visibles alors ni perceptibles. Mais quand on évolue, ils se dévoilent et pratiquent ce qu'ils ont toujours fait, ils ne se renouvellent jamais, on n'ira jamais ailleurs que là où l'on doit aller !

Ici, te rends-tu compte que toi aussi, tu exposes une croyance, en apportant aucune preuve ? Il faudrait juste te croire sur parole, alors que des "démons", personne n'en a vu nulle part, ni en vidéo, ni en photo, ni en audio, à part des trucages bien évidemment.

De plus, comment différencier ce que les gens perçoivent, entre rêve personnel et rêve collectif ? Tu parles d'expérience personnelle, mais tu l'ériges comme si elle était une perception objective de la réalité commune. Rien n'empêche au final qu'en effet, tu aies perçu des "démons", mais alors, rien ne prouve qu'ils ne faisaient pas partie de ton rêve, exactement comme tous les éléments qui peuvent peupler les notres, seulement que ton inconscient lui, ce qu'il génère comme rêve est peuplé de démon.

Si c'est le cas d'ailleurs, cela veut peut-être dire quelque chose qui mériterait ton attention, au moins considérer la possibilité que ce soient des créations personnelles.

Certaines personnes perçoivent des anges, d'autres des démons, tout comme en art, certains artistes ont un coup de pinceau plus dark que d'autres, c'est selon moi une question de psyché, et de là à considérer de manière totalement certaine qu'il s'agit de la vérité objective et collective est selon moi un peu "prétentieux", c'est un peu comme se dire "tout ce que je perçois n'est pas illusion, c'est la plus pure vérité" et en gros ça veut dire "j'ai une perception parfaite".

Ce qui souvent s'avère faux Wink

Paix à Tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3380
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Sam 27 Juil 2013 - 0:22

il faudrait peut-être que vous puissiez définir, la notion de ce qui est pour vous deux, un "démon"...

définissez-le, et ensuite les gens qui vous lisent pourront éventuellement reconnaître ce que vous appelez un "démon"

frere de lumiere, quand tu dis qu'un demon n'existe pas, c'est que tu sais definir un demon

donc definis le ici!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Sam 27 Juil 2013 - 1:28

On ne peut pas définir ce qui n'existe pas luctix :) c'est pour ça que ceux qui croient aux démons, ne sont jamais d'accord entre eux ^^

cheers
Revenir en haut Aller en bas
SHAKA ZULU

avatar

Masculin Messages : 1713
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Sam 27 Juil 2013 - 5:22

les démons existent fdl c'est hallucinant de lire ça !!!
quand on donne des preuves personne y croit ou les gens pensent que ceux qui en parlent sont fou !

la preuve tu dis ceci ...  
Citation :
Ici, te rends-tu compte que toi aussi, tu exposes une croyance, en apportant aucune preuve ? Il faudrait juste te croire sur parole, alors que des "démons", personne n'en a vu nulle part, ni en vidéo, ni en photo, ni en audio, à part des trucages bien évidemment.

tu es dans le déni et loin d’Être le seul des lors comment faire pour vous faire comprendre !!

tu dis que c'est une croyance !! et alors, dans l'univers tout absolument tout est croyance vu que l'univers est mental , décidément beaucoup de choses t'échappent encore !!

après que les démons ne fassent pas partie de tes croyances et que tu n'alimentes pas leur existence par ta pensé ça je veux bien le croire , mais ne dis pas que ça n'existe pas des lors que des milliards d'individu qui y croient et alimentent chaque jour leur existence œuvres consciemment ou inconsciemment a cet effet !

sans compter les amalgames avec les ET qui ajoutent a la confusion !

pour la petite histoire j'ai encore vu un démon en photo mercredi soir , et la photo n'est pas truqué ! ce démon est a l'origine d'un cancer généralisé qui a emporté la personne  !
alors bien sur cette personne comme trop d'humain ne cultivait pas la positive attitude et a contribué par ses basses vibrations a cette intrusion de ce démon dans son intégrité physique intime !
toutefois la personne n'a jamais demandé a cette entité de lui pourrir la vie ! et pourtant c'est arrivé et ça arrive souvent !
mais ça ne s’arrête pas la , ensuite ce démon bloquait la personne dans le bas astral pour l’empêchait de ce diriger vers la lumière. grâce a une séance énergétique qui consistait a créer un vortex de liaison avec le haut astral la personne a pu quittait les lieux !! ce ne fut pas simple car en plus du démon il a fallu expliquer a cette personne qu'elle ne pouvait plus rien pour ses enfants et que même si on comprenait son inquiétude a les quitté elle n'avait plus rien a faire sur terre ! (enfin bref je passe les détails)

de nombreux humains n'ont pas la chance d'avoir une amie médium dans leur entourage qui leur évitera une longue errance dans le bas astral , la ce fut le cas !

quand au démon en question la main lui a été tendu pour rejoindre la lumière mais il a refusé ! aucun doute qu'il a déjà trouvé une nouvelle proie !

je précise que je ne suis pas intervenu directement dans cette affaire , j'ai juste apporté mon énergie a cette médium qui a été plus atteinte et fatigué que la normale par cette histoire !
vu que c'était une proche de la victime elle n'a pas réussi a mettre les réserves nécessaire pour ce protéger complètement !

quand a ceux qui ce disent comment ce protéger ? et bien c'est simple respecter votre temple sacré le corps humain et vos barrières énergétiques naturels feront le reste ! ce type d'entité ne peut pas passé un corps humain saint de corps et d'esprit Wink

démon est un terme généraliste qui a cause de nombreux amalgames englobent quasiment tout ce qui est négatif maintenant , en passant par les ET intrusifs , par les anges déchus , et autres âmes déchus aussi , ainsi que certaines pensées créatrices conscientes ou inconscientes !
comprendre qu'il suffit de cesser d'alimenter ce qu'on ne veut plus voir et comprendre qu'il faut joué l'alchimiste avec son mental et monté ces polarités pour fuir cet état d’être démoniaque et la clef pour que ce cirque cesse !
mais pour l'heure dans les faits sur terre a l'instant T ça existe encore, le nié est faire preuve de naïveté, ne pas l'alimenté et faire preuve d'amour et de sagesse Wink


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   Sam 27 Juil 2013 - 8:10

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mal, les démons, les libertés   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mal, les démons, les libertés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» PAZUZU Démons ou Ange ??
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Semi-liberté pour les loups
» De la liberté de religion en Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-