Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3829
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Lun 29 Juil 2013 - 11:47

Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil

Lundi 2 juillet 2012
Publié par milena

par Inelia Benz





Lorsqu’on pense aux plaisirs charnels ou plaisirs de la chair, le sexe est la première chose qui nous vient à l’esprit. Il existe bien sûr d’autres plaisirs charnels comme manger, boire, apprécier la nature, la musique, l’art, le plaisir de converser…, tous ces plaisirs que l’on obtient par l’intermédiaire de nos sens physiques, de notre corps et de notre mental.

Les plaisirs charnels ne sont pas incompatibles avec l’ascension. En fait ils peuvent même y aider. Mais, ils sont à double tranchant au même titre que toutes les techniques basées sur le corps, le mental ou l’esprit.

En ce qui concerne notre existence sur Terre, l’amour et le plaisir sont étroitement liés. D’un point de vue physiologique, leurs effets chimiques dans le corps sont  presque les mêmes. On dit par exemple des choses comme « j’aime danser », « j’aime manger », « j’aime le sexe ».

Je le sais car je le fais.

Faire sans, n’est pas la solution. Céder à tous les plaisirs peut également être un piège. Vous vous faites piéger par le sexe ou par le plaisir physique lorsque ces derniers sont détournés par l’ego ou le petit moi.



Prenons par exemple une union sexuelle. Les deux parties, totalement conscientes d’être des êtres divins, veulent créer une sphère d’amour divin plus grande que les deux parties réunies. C’est un concept puissant. Dans ce cas, l’intention est la clé, s’apprécier et s’aimer totalement. Lorsque des mots comme « tu es à moi et seulement à moi » ou « je ne veux pas te partager » commencent à apparaître et que d’autres énergies de l’ordre du contrôle et de l’appropriation font surface, le flux cesse d’être ce qu’il est potentiellement.

Les deux parties peuvent entrer dans le processus de l’ascension à travers une relation de plaisir, avec un commun accord d’être fidèles aussi longtemps que nécessaire. C’est en fait ce que je recommande, spécialement au début, lorsque les deux parties vont avoir à faire à un grand flux d’amour et à beaucoup de changements.

Mais les problèmes commencent lorsque, au lieu d’être basée sur un accord, la relation est plutôt liée à des insécurités, au contrôle, à la peur, à la colère ou à la possessivité.

Certaines des personnes que j’ai aidées dans le cadre d’une consultation dédiée à l’ascension disent avoir été sexuellement excitées pendant le processus. Comprendre comment l’énergie de l’amour et celle du plaisir sexuel sont liées physiologiquement aide à dépasser ce stade qui peut, sinon, représenter un point de blocage pour la personne concernée. Ce point de blocage se manifeste parce que beaucoup d’entre nous pensons, du fait de notre éducation, que l’énergie sexuelle et le travail de l’esprit sont incompatibles.

L’énergie que les personnes ressentent pendant le processus, celle qui les excite, c’est l’amour divin. C’est en fait eux-mêmes qu’ils ressentent, leur véritable essence. La solution consiste à laisser les sensations physiques s’exprimer totalement à un niveau énergétique, à les laisser se déployer autant qu’elles le peuvent pour absorber le corps, la pièce et la Terre entière si nécessaire. Cette énergie est une partie de la personne ; il faut l’accepter.

L’excitation sexuelle et la libido augmentent souvent lorsqu’on chemine sur la route de l’amour en direction de l’ascension. C’est pourquoi je suggère souvent à mes étudiants de trouver un ami de cœur ou une amie de cœur. Eh ! Pourquoi ne pas prendre plaisir à l’expérience et en tirer pleinement avantage !!!

http://ascension101.com/


Elishean

* * * * * * *


Dernière édition par akasha le Mer 30 Juil 2014 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Lun 29 Juil 2013 - 12:12

Je pense que l'essentiel est de ne pas avoir de secondes pensées, et assouvir nos envies lorsqu'elles se présentent de manière Lumineuse.

Par exemple, le sexe, qui est le sujet principal ici. Personnellement, je n'ai rien contre "le sexe" (ouf se diront certains qui peut-être pensent que je suis une sorte de moine coincé) mais selon moi, sans Amour, sans Conscience, le sexe c'est comme la bière, ça rend con ^^

Après il faut aussi savoir que pour qu'un couple puisse fonctionner sur le principe d'une relation sexuelle "Lumineuse", il n'y a pas forcément besoin que l'un et l'autre soient versés dans une spiritualité profonde; l'essentiel c'est vraiment l'Amour, l'objectif de vouloir le Bien de l'autre, et dans ce sens, je pense que beaucoup partagent une relation enrichissante au point de vue énergétique (si on analyse les choses ainsi...)

N'ayez en tout cas aucune crainte d'avoir des envies sexuelles, chaque être humain a un corps qui est encore guidé par ses pulsions animales, et le sexe et une des façons de les assouvir, ces instincts primaires qui nous poussent à la reproduction mais qui pour nous, ponctuellement, se manifestent comme des plaisirs.

Il ne faut rien diaboliser, surtout pas notre nature humaine cheers

Mais il vaut mieux, selon moi, faire l'amour avec une personne avec laquelle on souhaite faire fusion, c'est peut-être aussi ce que certaines religions soutiennent dans leurs propos parfois interprétés comme "extrêmistes" à ce sujet. Par exemple, dans le christianisme, le sexe n'est pas diabolisé, aucun chrétien ne dira "le sexe m'est interdit" sauf les prêtres pour qui le cas est exceptionnel parce que toutes leurs énergies de vie sont consacrées à Dieu et à son émancipation sur le plan humain. Ils font "voeu" de chasteté non pas par contrainte mais par choix.

J'entend déjà ceux qui vont mentionner les déviences de certains prêtes, notamment, la pédophilie. Cela ne concerne qu'une minorité, quand on connaît le nombre d'églises dans le monde, et le nombre de prêtres nécessaires à leur gestion. Dieu ne nous a pas crée avec un organe capable de ressentir du plaisir pour que nous n'en servions pas, mais c'est un choix pour certains de rester chastes toute leur vie, cette énergie étant alors utilisée pour d'autres activités à la gloire de Dieu.

Paix à Tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3829
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Lun 29 Juil 2013 - 12:39

C'est se dont il s'agit dans le texte, frere.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Lun 29 Juil 2013 - 12:43

akasha a écrit:
C'est se dont il s'agit dans le texte, frere.

J'ai ajouté des éléments qui n'étaient pas présent dans le texte original.
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2037
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mar 30 Juil 2013 - 20:55

Hmmmmm ... c'est quoi ce sujet !? avec un tel titre pas étonnant que je me sois accidentellement égaré ici !


Inelia Benz a écrit:
L’excitation sexuelle et la libido augmentent souvent lorsqu’on chemine sur la route de l’amour en direction de l’ascension. C’est pourquoi je suggère souvent à mes étudiants de trouver un ami de cœur ou une amie de cœur. Eh ! Pourquoi ne pas prendre plaisir à l'expérience et en tirer pleinement avantage !!!


Non, honnêtement je préfère investir dans l'amitié loyal et indéfectible avec une amie de cœur que de risquer de détruire ce lien juste pour quelque séance de touche pipi. D'ailleurs rien ne mérite ou ne vaut une amitié loyal, même pas l'ascension. De plus, rien ne prouve qu'il y ait une compatibilité sexuelle, il y a des femmes avec lesquelles on ne s'entendra jamais et donc certainement pas spirituellement mais qui sur le plan charnel c'est ... wt.


Affirmer comme une découverte que les plaisirs charnels aiderait à ascensionner, alors que le Yoga Trantrique existe depuis des milliers d'années avec toute sa codification, est étrange.


Dernière édition par RedStard le Ven 2 Aoû 2013 - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akhenuræus

avatar

Masculin Capricorne Singe
Messages : 1103
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mer 31 Juil 2013 - 10:58

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mer 31 Juil 2013 - 15:10

Oui Akhenuræus (vive le copié collé, sinon ton pseudo, impossible de l'écrire) le tantrisme est une pensée qui se base sur l'aspect "fusionnel" des partenaires sur un plan spirituel.

Cela semble correspondre à pas mal de personnes cheers

Après, je pense que si tu n'accompagnes pas la "relation fusionnelle" d'autre chose, il est peut-être facile aussi de concentrer tout son énergie spirituelle sur la chose, mais je ne crois pas que ce soit le but : il me semble, qu'en fait le tantrisme explique comment deux personnes peuvent "fusionner à fond sexuellement parlant" mais en aucun cas cela ne peut être un substitut d'une pensée vraiment spirituelle qui se détache totalement de l'aspect physique des choses. En tant qu'humain, ça peut être un plus, oui.

Paix et Amour à Tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4617
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mer 31 Juil 2013 - 17:55

RedStard a écrit:





Non, honnêtement je préfère investir dans l'amitié loyal et indéfectible avec une amie de cœur que de risquer de détruire ce lien juste pour quelque séance de touche pipi. D'ailleurs rien ne mérite ou ne vaut une amitié loyal, même pas l'ascension. De plus, rien ne prouve qu'il y ait une compatibilité sexuelle, il y a des femmes avec lesquelles on ne s'entendra jamais et donc certainement pas spirituellement mais qui sur le plan charnel c'est ... wt.


Affirmer comme une découverte que les plaisirs charnels aiderait à ascensionner, alors que le Yoga Trantrique existe depuis des milliers d'années avec toute sa codification, est étrange.


mais l'un n'empêche pas l'autre...Je pratique les deux (sourire) Au fait selon moi, quand on prend conscience de la force spirituel que l'acte sexuel peut représenté, c'est tout le concept en général qui est à changé.
Et se qu'elle quelle soit ça partenaire, que se soit sa femme une amie une copine ou une belle étrangère de passage (rire) c'est de prendre conscience des énergies que cela génère, tout le processus qui enture l'acte, mais qui ne dois jamais être pratiqué pour les bassesses physiques.
Cela doit toujours se passé sur un plan plus élevé, prendre conscience de sa jouissance et se que cela représente sur se moment précis, jouir en pleine conscience.

Bon l'idéal étant quand même avec une personne que l'on connait très bien, avec qui on a partagé multe expériences de tout bord, et là l’intensité sera tel, que vous ascensionnerez avec toujours l'acte en pleine conscience.

Pour ceux qui pratique kundalini, je puis vous dire que cela se passera encore sur un plan des plus élevé.
il est bien de savoir qu'avant l'émanation des religions, la pudeur et la retenue étaient moins de mise, et que l'acte sexuel était important et associé à la spiritualité

L'acte sexuel ainsi abordé, vous permettra vraiment un nouvel épanouissement dans votre couple, vous vous découvrirez de nouveau, et une nouvelle connaissance s'offrira aussi à vous

aussi bien sur votre partenaire, que sur vous même et de l'unité qu'il existe entre vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mer 31 Juil 2013 - 18:00

orné a écrit:
Je pratique les deux (sourire)

orné, il était inutile de le préciser ^^ à t'écouter, tu es un enfant indigo, tu as une mission, donc cela ne faisait presque aucun doute que sur le plan "charnel", aussi, tu étais "au point" ^^

Je ne fais que rapporter ce que tu as dit sur le forum Wink au cas où tu utilises ces propos comme une excuse pour te placer en victime ^^
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2037
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Mer 31 Juil 2013 - 23:32

orné a écrit:


L'acte sexuel ainsi abordé, vous permettra vraiment un nouvel épanouissement dans votre couple, vous vous découvrirez de nouveau, et une nouvelle connaissance s'offrira aussi à vous

aussi bien sur votre partenaire, que sur vous même et de l'unité qu'il existe entre vous deux.[/color][/center]

Lol orné !

Effectivement au sein du couple, ces expériences peuvent être souhaitable pour quelqu'un éprît de recherche spirituelle. Dans les philosophies Orientales à l'inverse de l'occident, la sexualité est une partie intégrante du développement physique, psychique, mental, émotionnel et spirituel de l'individu. La fusion de la polarité Homme et femme, ying et yang, au sein de l'acte est considéré comme sacrée. Dans l'hindouisme la dimension sexuelle dans le tantrisme est avant tout une voie spirituelle et est présent dans touts ces aspects religieux, comme dans les bas reliefs des temples où l'on peut voir les dieux s'adonnaient à divers posture de tantra, notamment Shiva et son épouse Shakti, un peu comme la dernière tentation christ de Scorsese mais en mieux ... je non plaisante lol.  D'ailleurs on remarquera que dans cette religion chaque dieu a son pendant féminin, comme pour illustrer cette fusion de la polarité homme ou dieu avec la polarité femme ou déesse et ainsi participer à la course de l'univers régit initialement par les interactions des forces antagoniques.


Dernière édition par RedStard le Jeu 1 Aoû 2013 - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Jeu 1 Aoû 2013 - 0:08

frere.de.lumiere a écrit:
orné a écrit:
Je pratique les deux (sourire)

orné, il était inutile de le préciser ^^ à t'écouter, tu es un enfant indigo, tu as une mission, donc cela ne faisait presque aucun doute que sur le plan "charnel", aussi, tu étais "au point" ^^

Je ne fais que rapporter ce que tu as dit sur le forum ;)au cas où tu utilises ces propos comme une excuse pour te placer en victime ^^

 Modération: Ce genre de post est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3829
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Jeu 1 Aoû 2013 - 16:55

orné a écrit:


Bon l'idéal étant quand même avec une personne que l'on connait très bien, avec qui on a partagé multe expériences de tout bord, et là l’intensité sera tel, que vous ascensionnerez avec toujours l'acte en pleine conscience.

Hihi mon orné comme tu y vas, je te sent bien inspiré là drunken mon petit chéri d'amour I love you ça te dirait d'essayé tes expériences dehors à la belle étoile genre ici avec se genre de partenaire ? geek  Histoire de voir si tu ascensionne toujours lol! 
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Jeu 1 Aoû 2013 - 22:32

orné a écrit:

...
...
mais l'un n'empêche pas l'autre...
...
...
...

 
 
Dis-moi, ORNE, l'amour charnel se veut amical chez toi ou c'est l'amitié qui ne peut s'empêcher cette érotisation... petit dévergondé, va, petit diablotin ! LOL
 
drunken
coeur
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2037
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Jeu 1 Aoû 2013 - 23:38

EFFAB a écrit:

 
 
Dis-moi, ORNE, l'amour charnel se veut amical chez toi ou c'est l'amitié qui ne peut s'empêcher cette érotisation... petit dévergondé, va, petit diablotin ! LOL
 
drunken
coeur

Lol, je te jure même en toute amitié je ne lui présenterait certainement pas ma femme surtout s'il aborde le sujet de l'ascension à huis clos.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3829
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 11:51

Un sujet qui se passe dans la bonne humeur ça fait plaisir. Mêlant légèreté et érudition Very Happy Sinon pour corroborer les dires de Redstard et Orné, je suis tombée sur ça, pas mal du tout, je me taperais bien le bouquin d'ailleurs dès qu'il pleut lol! 

voici une partie de l'article interview de Anton Parks :

(...) En Genèse 1.26, lorsque les Elohim souhaitent créer l'Homme primordial, il est dit : "faisons l’homme à notre Tsélem (image)". Pourtant le mot hébreu Tsélem ne semble pas être convenablement traduit, car il est formé du vocable Tsél qui veut dire "ombre" et du Mem final qui symbolise de façon hermétique l’eau, l’élément vital, c'est-à-dire la semence. Lorsqu’il est stipulé qu’Elohim va former l’homme primordial à partir de son Tsélem, cela veut traduire qu’il va le former à partir de ses gènes, de son "ombre-liquide", c’est-à-dire de la semence d’Elohim !

"[…] Ils (les créateurs) façonnèrent une créature en associant leurs pouvoirs les uns des autres, ceux dont ils avaient été gratifiés. Chaque puissance fournit une qualité conforme à l'image qu'elle s'en était faite psychologiquement. Ainsi créèrent-elles un être en tant que Homme primordial parfait…".
Manuscrit de Nag-Hammadi, "Le Livre Secret de Jean", Codex NH2-1 ; 28

Il est tout à fait intéressant de noter que le terme hébreu Tsélem (traduit en image?!) décomposé en suméro-akkadien donne TÉŠ ("sexualité", "force vitale") ; EL ou ÍL ("élevé", "être haut") ; EM ou IM ("argile", "boue"), soit TÉŠ-EL-EM "la force vitale élevée de l’argile" ou "la haute force vitale élevée de l'argile". L'argile biblique représentant généralement le sang ou encore les gènes, nous pouvons donc traduire le passage en question en "faisons l’homme à notre (avec) notre haute force vitale élevée ou tirée de l'argile (c'est-à-dire avec notre sang ou nos gènes)"… Cette traduction est parfaitement en accord avec le texte apocryphe de Jean mentionné juste au-dessus. Que le lecteur qui va bientôt se réveiller comprenne d'une façon définitive pourquoi les textes apocryphes (du grec apokruphos "tenu secret") n'ont volontairement pas été incorporés dans la Bible, le plus grand best-seller au monde. Deux des plus importants conspirateurs sont, sans doute, l'empereur Constantin, qui, en 312, a fait détruire les oeuvres "païennes" et "hérétiques" et qui a commanditer auprès des gardiens du dogme, la révision et la fabrication de nouveaux exemplaires de la Bible. Le second est l'évêque Athanase d'Alexandrie qui a dressé en 367 la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament parmi plus de 70 évangiles existants… et rejetés !
Le culte de la Déesse-Mère et celui des femmes en général a toujours terrifié le monde politico-religieux patriarcal. Faut-il rappeler que la très Sainte Eglise a considéré la femme jusqu'au Moyen Age comme une souillure qui pouvait être battue, torturée, violée et mis en esclavage. Ah, oui, j'oubliais, la femme n'avait pas d'âme (sic). L'ancienne religion, celle de la Déesse-Mère, n'a cessée d'être persécuté au fil des âges. Au Moyen Age justement, la religion de la Déesse était une concurrente menaçante pour le dogme judéo-chrétien plus récent. En 1484, le pape Innocent VIII chargea l'inquisition de lancer la chasse à l'ancienne religion matriarcale. La publication en 1486, du Maleus Malificarum "le Marteau des Sorcières", ouvrage des dominicains Heinrich Kramer et Johann Sprenger, établit les bases d'un règne de terreur qui dura plus de deux siècles dans toute l'Europe jusqu'en Amérique du Nord. On estime à 9 millions le nombre d'"hérétiques" qui furent exécutés, dont 80 % de femmes, d'enfants ou de jeunes filles dont l'Eglise pensait qu'elles avaient hérité du "mal" de leurs mères ! La misogynie devint un élément capital de l'Eglise Catholique médiévale ; la femme et sa sexualité étant "le mal incarné". La femme accusée de sorcellerie était arrêtée brutalement, sans avertissement, déclarée coupable et brûlée… c'était il y a plus de 500 ans seulement, Alléluia !

Les deux premiers tomes des "Chroniques du Ğírkù" font souvent référence au cycle menstruel, à son importance, à son pouvoir de guérison et d’entendement puisque les menstrues des Amašutum, des entités féminines du récit, sont employées dans le cadre de rituels sacrés. On retrouve très étrangement cette coutume dans les anciens rituels gnostiques qui vouaient un culte particulier à l’éternel féminin. Par contre, dans certaines autres traditions rituelles ou religieuses et plus particulièrement les religions du Livre, comme l’Islam, la femme est considérée comme impure pendant cette période de sa vie et son cycle menstruel est frappé d’un tabou, d’un interdit très puissant. A cet égard, vous mettez en évidence un texte extrait du Manuscrit de la Mer Morte 4Q266 Frag9 Col2 : "Quiconque cohabitera sexuellement avec une femme durant son flux sanguin contractera la souillure causée par la menstruation ; et si un écoulement survient à nouveau en dehors des règles normales, elle sera impure durant 7 jours". Pourquoi ce tabou sur les femmes au point de les comparer souvent à des sorcières ?

Anton Parks : La femme est au cœur d'un complot universel depuis la nuit des temps. Son pouvoir a effrayé les "dieux" des différentes mythologies et il effraie l'Eglise, car il pourrait libérer l'être humain et ce dernier n'aurait plus besoin du clergé pour se rassurer et se sentir "assisté". Les menstrues des femmes terrestres ont, elles aussi, fait l'objet de rituels sacrés et très hermétiques pour les raisons que l'on imagine bien.
Puisque nous sommes dans les grandes vérités, examinons le sens exact du mot « sorcière » dans la langue des "dieux". Nous allons y trouver comme par enchantement un thème fondamental que la religion judéo-chrétienne s'est évertuée à masquer au regard du peuple. Le terme sumérien utilisé pour exprimer une sorcière est Míuš'zu. Sa véritable traduction, et les divers interprétations que l'on va pouvoir en faire grâce aux homophones dont les Sumériens étaient tellement friands vont nous mettre sur la voie d'un sens astucieusement dissimulé. La simple décomposition de MÍ-UŠ12-ZU donne "la femme à la sécrétion-sagesse" ou encore "la femme au venin-connaissance"…
femme à la sécrétion-sagesse




"Sorcière" mexicaine tirée du Codex Fejervary-Mayer, planche 17.
Le serpent ("entre ses cuisses" !) est son symbole de prédilection…


"Pendant 130 ans, Adam resta séparé de sa femme […] à cause du venin qu'il venait d'absorber. Quand le venin vint à s'épuiser, il revint [à Eve]".
Le Zohar, Berechit 3, 55a (texte rabbinique)

Le jeu de l'homophonie sumérienne va encore nous apporter quelques précisions complémentaires sans dénaturer le sens originel du terme. Si nous remplaçons le UŠ12 par ÚŠ, nous obtenons : MÍ-ÚŠ-ZU, soit "la femme au sang sagesse", et avec UŠ, MÍ-UŠ-ZU, soit "la femme qui élève la connaissance (ou la sagesse)"… Avant que le christianisme n'intervienne, les sorcières étaient considérées comme des personnes possédant l’énergie de la Déesse. Les diverses possibilités de traduction jouant sur l'homophonie du langage des "dieux" nous assurent que nous sommes en présence d’une substance particulière dont les femmes sont les seules à posséder le secret. Un autre élément doit intervenir pour accomplir l'acte sacré, nous sommes très proche de la tradition alchimique. Si vous avez une confiance absolue en votre partenaire et que vous l'aimez infiniment, que vous partagez tout avec cette personne, alors sachez que tout est possible, comme partager ses menstrues et son sperme:

"Et l'arbre de la connaissance du bien et du mal : pourquoi est-il ainsi désigné ? […] C'est que cet arbre se nourrit de deux côtés opposés et il les reconnaît comme quelqu'un qui mange en même temps du doux et de l'amer. Tirant sa substance de deux directions contraires, il est appelé "bien et mal"".
Le Zohar, Berechit, 35a et 35b

Les rabbins qui entreprirent la compilation les textes du Zohar savaient très bien de quoi ils parlaient. Bien entendu, l'allusion faite ci-dessus est en rapport avec le sperme et les menstrues, le sperme représentant "le bien", et les menstrues "le mal" ! L'interdit par Yahvé d'approcher une femme et un homme dont les écoulements impurs ne doivent surtout pas se mélanger se trouve également dans la Bible :

"Lorsqu'un homme a un écoulement sortant de son corps, cet écoulement est impur. […] Tout lit où couchera cet homme sera impur et tout meuble où il siègera sera impur. […] Lorsqu'un homme aura un épanchement séminal, il devra se laver à l'eau tout le corps et il sera impur jusqu'au soir. Tout vêtement et tout cuir qu'aura atteint l'épanchement séminal devra être nettoyé à l'eau et sera impur jusqu'au soir. […] Lorsqu'une femme a un écoulement de sang et que du sang s'écoule de son corps, elle restera pendant sept jours dans la souillure de ses règles. Qui la touchera sera impur jusqu'au soir. Toute couche sur laquelle elle s'étendra ainsi souillée, sera imure ; tout meuble sur lequel elle siègera sera impur".
La Bible, Le Lévétique, "les impuretés sexuelles", 15

Il faut savoir que dans les sécrétions sexuelles, on retrouve des éléments chimiques particuliers : le sperme, par exemple, contient des quantités importantes de l'oligo-élément « zinc », qui intervient dans plus de 80 processus biochimiques dans l'organisme. Nous sommes au cœur de l'alchimie mystique…
Toutes ces révélations peuvent vous sembler étranges, j'en conviens, mais vous ne devez pas oublier que la société dans laquelle nous vivons est totalement déconnectée du sacré et de certaines réalités. Le sexe a été volontairement banalisé et se vend aujourd'hui au coin des rues comme une vulgaire marchandise prête à la prompte consommation. Le "génie" de l'homme n'a jamais cessé sa quête des moyens les plus raffinés et pervers en vue d'exploiter la femme pour son plaisir immédiat et l'argent qu'il peut en tirer. Il possède même la capacité de jouir de la souffrance de son double féminin, il est sans nul doute le seul animal (Á-DAM en sumérien) capable de torturer et tuer son prochain pour son bon plaisir. En déformant de la sorte certaines réalités, l'être humain a su se confiner dans un monde formaté, totalement à l'image de l'univers pervers des "mauvais archontes" reptiliens décrits dans les textes gnostiques et qui se sont fait passer pour les véritables divinités de notre univers. Une honte existentielle accompagne le sens du sacré, car le sexe est le centre de la culpabilité infligée par ces mauvais "dieux". Si les "dieux" sumériens, transformés en un dieu unique et universel dans une grande majorité de religions, ont posé un interdit sur le sacré au point qu'aujourd'hui ce sacré soit devenu une véritable foire, c'est uniquement pour détourner l'humanité de la véritable réalité qui lui permettrait de s'élever. Une grande majorité d'entre vous n'a aucune idée du merveilleux qui nous entoure. Vous, qui lisez ces lignes, si vous avez la joie de partager votre vie avec une personne que vous aimez profondément, vous devez comprendre que le sexe n'a rien avoir avec une performance telle qu'elle vous est présentée par les médias. Le sexe est une connexion du cœur, une fusion dans l'amour véritable.

Selon la Bible et les écrits rabbiniques, c'est Samaël "l'ange déchu", dit le "serpent", qui initia l'humanité au fruit de l'arbre de la connaissance. Vous appuyez cette doctrine en précisant qu'il s'agit de Sa'am, alias Enki, le chef généticien Gina'abul qui clona les humains -ouvriers sexués- et qui enseigna la sexualité à cette nouvelle humanité. Il semble également responsable de la pratique sexuelle qui concède l'élévation. Pouvez-vous préciser cette pensée et son fonctionnement ?

(meilleur passage)

Anton Parks : C'est un vaste sujet que j'aborde dans mon premier ouvrage "Le Secret des Etoiles Sombres" et que je précise dans Ádam Genisiš. La pratique qui permet l'élévation spirituelle se prénomme Tantrisme en Inde. Cette action, combinée avec la pratique des mélanges des fluides, apporte une transformation importante de l'individu. La seule condition étant de réaliser cet acte avec respect et uniquement avec la personne que l'on aime profondément. Je préfère le préciser, car il s'agit d'un procédé "magique", qui peut être détourné s'il n'est pas réalisé dans l'Amour Inconditionnel !



Codex maya de Madrid, planche 30.
Représentation de Ixchel, divinité de la fertilité féminine, de la médecine et de la lune. Le texte qui accompagne cette illustration témoigne du mystère des mystères : "l'étoile relâche de l'eau, la sève des profondeurs de la mère éclatante élève le fil tordu (c'est-à-dire la Kundalinî)".

Je vais détailler ici les propos que j'expose dans mes ouvrages en précisant la démarche à suivre. Le Tantrisme est un dialogue religieux entre l'homme et la femme en vue de la réalisation de l'unité. Dans le Tantrisme, chaque femme est une prêtresse dans laquelle est incarnée la Déesse-Mère ; véritable voie d'accès vers l'absolu. Plus l'acte est long, plus la sexualité est intégrée dans un cadre spirituel qui est proche de la relaxation et du yoga. Le yoga tantrique assimile, tel une alchimie interne, les principes masculins et féminins dans le corps humain. La relation sexuelle tantrique est tout le contraire d'un acte sexuel "usuel" où l'homme cherche à atteindre sa jouissance personnelle et son orgasme égoïste, imposant une relation bien souvent expéditive et inassouvie pour la femme que nous savons pourtant multi-orgasmique. Grâce à la pratique du Tantrisme, il appartient à l'homme de se mettre au niveau vibratoire de la femme et de pouvoir la faire vibrer en faisant travailler les sept chakras principaux, et ainsi créer une impulsion que sa partenaire lui renverra. La femme détient le rythme et la fréquence divine, celle de la sagesse ; il incombe à l'homme de pouvoir se caler sur elle afin de "sacrifier ses pulsions primaires" en vue de se synchroniser sur la "Déesse". Le Tantrisme permet d'échapper à la condition humaine et de s'évader de la bestialité qui nous anime. Ceci, simplement à travers un orgasme sexuel prolongé, si possible, sans émission séminale. Cet acte sacré a pour seul but de nous rapprocher du divin, les gnostiques qui prônaient un savoir intérieur, indépendamment de tout dogme religieux, le savaient bien :

"Si tu souhaites discerner la réalité de ce mystère, alors tu devras percevoir la notation merveilleuse des rapports qui ont lieu entre le mâle et la femelle. […] le mystère des rapports est exécuté dans le plus grand secret, de façon que les deux sexes ne puissent être déshonorés devant ceux qui n'éprouvent pas cette réalité. Pour eux, les sexes contribuent uniquement à procréer. Si l'acte se produisait en présence de ceux qui ne comprennent pas cette réalité, ceci paraîtrait totalement risible et incroyable…".
Manuscrit de Nag-Hammadi, "le Codice Asclepius" (21-29), 6,8

Cette pratique millénaire correspond à la sexualité sacrée exercée dans les anciens temps par les prêtresses "Etoiles Sombres", et par la suite dans les temples sacrés où les prêtresses humaines de l'antiquité se livraient à la sexualité rituelle de la Déesse-Mère. Que cette pratique ait été accomplie dans des sanctuaires et que des prêtresses s'y soient accouplées avec des inconnus importe peu ici. C'était en d'autres temps et les mœurs n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui, nous n'avons aucun jugement à porter à cela. Qu'il y eut également des débordements comme des orgies ou autres pratiques détournées, telles que la recherche d'un contact avec le surnaturel grâce à des extases provoquées à grand renfort de magie noire, ne nous élèvera pas davantage. Comme je l'ai indiqué, c'est un acte qui peut devenir dangereux s'il est exécuté dans un esprit de suggestion et de tromperie. Ce qu'il faut savoir aujourd'hui, c'est que le véritable Tantrisme, exercé à deux dans l'Amour Véritable, avec la personne que vous aimez infiniment ne comporte aucun risque, il procure, au contraire, infiniment de choses. J'insiste bien, cette sexualité doit se pratiquer à deux, entre deux personnes consentantes et aimantes, c'est une union sacrée dont le but suprême est de réveiller le divin en chacun de nous et de percevoir la réalité ultime au-delà des perceptions ordinaires. Nous pouvons également ajouter qu'il s'agit aussi d'une façon de recréer l'unité perdue, celle de l'androgynie qui relève de chacun de nous une fois l'incarnation achevée. C'est pourquoi la plus part d'entre nous est à la recherche de son double, en quelque sorte de son âme-sœur, pour accomplir consciemment ou inconsciemment l'acte extatique et revenir en quelque sorte "chez soi"… Vous comprenez ? Les transformations sont telles qu'elles peuvent également causer un déblocage important chez les plus personnes les plus "frigides". Ce n'est pas à moi d'énumérer les bienfaits de ces gestes millénaires que les anciens connaissaient parfaitement et qui furent finalement réservés à quelques rares initiés. L'expérience est en chacun de nous et propre à chacun. Les textes tantriques de l'Inde ne sont pas les seuls à exprimer le besoin qu'éprouvent la femme et l'homme à s'unir à nouveau pour reformer le couple divin androgyne qui pourra reproduire l'unité et créer une ouverture spirituelle ; couple qui, selon la doctrine tantrique, entreprend lors de l'union sacrée d'interchanger les rôles, la femme devenant l'homme et inversement :

"Lorsqu'Eve était en Adam, la mort n'existait pas. Quand elle se fut séparée de lui, la mort survint. Si à nouveau elle rentre en lui et s'il la prend en lui-même, la mort n'existera plus".
Manuscrit de Nag-Hammadi, "l'Evangile selon Saint Philippe", NH2, 3 68 (...)

Lire l'interview en entier ici :

http://www.karmapolis.be/pipeline/anton_parks2.htm

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 14:01

akasha a écrit:
voici une partie de l'article interview de Anton Parks :

(...) En Genèse 1.26, lorsque les Elohim souhaitent créer l'Homme primordial, il est dit : "faisons l’homme à notre Tsélem (image)". Pourtant le mot hébreu Tsélem ne semble pas être convenablement traduit, car il est formé du vocable Tsél qui veut dire "ombre" et du Mem final qui symbolise de façon hermétique l’eau, l’élément vital, c'est-à-dire la semence. Lorsqu’il est stipulé qu’Elohim va former l’homme primordial à partir de son Tsélem, cela veut traduire qu’il va le former à partir de ses gènes, de son "ombre-liquide", c’est-à-dire de la semence d’Elohim !

Comme quoi on peut toujours tordre les mots pour leurs faire dire ce qu'on a envie de leur faire dire ^^

Déjà le fait que Elohim soit un mot "au pluriel" est une marque de respect envers la grandeur de Dieu dont on ne peut pas parler au singulier tellement Il est Grand. Cela n'a rien à voir avec les fantasmes de ceux qui croient que cela voulait ouvertement dire qu'il y avait plusieurs "dieux", parce qu'on voit bien dans la suite de la Bible, pour ceux qui l'ont lu ( Rolling Eyes ), qu'il s'agit bien de Dieu l'Unique, et non d'une "collection" de "sous-dieux".

Ensuite, décomposer les mots (surtout en hébreu) pour leur faire dire ce qu'on veut, c'est aussi idiot que de dire "il a dit _image_ alors im parce que elohIM et age parce qu'il est vieux, donc on est tous vieux !". Car là il n'est nullement question d'étymologie, mais de décomposition toute idiote d'un mot ^^

lol!

Mais je comprend que cela puisse plaire à ... certains Rolling Eyes suivez mon regard
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2037
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 15:46

frere.de.lumiere a écrit:


Déjà le fait que Elohim soit un mot "au pluriel" est une marque de respect envers la grandeur de Dieu dont on ne peut pas parler au singulier tellement Il est Grand.

Tu sors ça d'où ? tu as des sources pour exposer ce point de vue ou tu viens juste de l'inventer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 16:56

RedStard a écrit:
frere.de.lumiere a écrit:


Déjà le fait que Elohim soit un mot "au pluriel" est une marque de respect envers la grandeur de Dieu dont on ne peut pas parler au singulier tellement Il est Grand.

Tu sors ça d'où ? tu as des sources pour exposer ce point de vue ou tu viens juste de l'inventer ?

Par exemple :

La terminaison en « -im » d'« Elohim » qui, en hébreu, s'applique généralement à un nom pluriel, a fait l'objet de nombreuses interprétations. Dans la théologie traditionnelle, on considère qu'il s'agit d'un pluriel d'excellence (« pluralis excellentiæ »), plutôt que d'un pluriel numérique.

Source : ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Elohim#Probl.C3.A9matiques_du_pluriel )

Les sources sont nombreuses, suffit de chercher "elohim" "plural signification" pour le trouver. Ce ne sont que les partisans d'un conception polythéistes qui utilisent cet élément comme soit-disant "une preuve" qui viendrait soutenir leur croyance :)
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 17:37

Ah oui c'est vrai le polythéisme n'existait pas avant le monothéisme... et les religions monothéistes ne sont pas du tout un pompage antique réorganisé à souhait et mis au gout de l'époque. Non, du tout, du tout ! Louer soit wikipédia cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 17:39

Just Me a écrit:
Ah oui c'est vrai le polythéisme n'existait pas avant le monothéisme... et les religions monothéistes ne sont pas du tout un pompage antique réorganisé à souhait et mis au gout de l'époque. Non, du tout, du tout !

Le polythéisme existait avant le monothéisme (selon le minuscule aperçu que nous avons de l'histoire de la Terre, 15000 ans au max lol) mais tout évolue ^^

Et l'ironie ne rendra pas tes propos péremptoires plus vrais. Tout cela reste des suppositions et n'intéresse pas grand monde, ce qui est intéressant par contre, est de trouver le Bon à tirer de toutes les sources qui sont disponibles, pas de se placer "contre" une religion quelconque, ou encore pire, l'ensemble des religions. C'est ça une démarche constructive :)
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 17:52

kilvaiden a écrit:
Le polythéisme existait avant le monothéisme, mais tout évolue ^^
Tiens donc, c'est étonnant de ta part, on ne t'entend jamais écrire à propos du polythéisme. Shocked 

Tu bases uniquement tes blablesques sur ce qui existe actuellement, ta démarche n'est donc pas très intellectuelle ni objective, tu prends uniquement ce qui t'intéresse dans les religions actuelles "comme tu dis". Une démarche constructive, est une démarche objective Wink Évidemment sans prendre le moindre instant pour tenter de comprendre "l'évolution" dont tu parles du polythéisme vers le monothéisme...

ps : au fait, tu ne devais pas quitter le forum pour la... 72ème fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 17:58

Avant ta réponse, j'avais fait un ajout de taille Just Me :) Tu ne l'as peut-être pas lu ^^

Pour moi, le polythéisme est plus ancien que le monothéisme, mais uniquement de notre point de vue incomplet d'humain, parce que ce n'est qu'à partir de l'époque du polythéisme que nous avons appris à écrire ^^

Je suis quasiment certain que dans l'Absolu, c'est le monothéisme (la croyance en un Seul et Unique Dieu) qui est la plus instinctive, car le chiffre 1 est avant le chiffre 2, et avant tous les autres chiffres, qui sont des "multiples" de 1, des illusions qui tentent de nous faire oublier l'Absolu, l'Être Suprême :)

Les humains ayant toujours eut un système "hiérarchique" pour gérer leur tribus, il est naturel qu'un Dieu Suprême ait à la base été conçu, avant toutes les notions dérivés du polythéisme par exemple.

Sans parler de l'ignorance que représente le 0 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 18:06

Rassure moi l'ajout de taille dont tu parles, il ne s'agit pas de ton message en haut de la page numéro 2, ni celui auquel je t'ai répondu ?

study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 18:08

frere.de.lumiere a écrit:
Le polythéisme existait avant le monothéisme (selon le minuscule aperçu que nous avons de l'histoire de la Terre, 15000 ans au max lol) mais tout évolue ^^

J'ai apporté des précisions dans le message juste précédent sur cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   Ven 2 Aoû 2013 - 18:13

Donc ce serait ça l'ajout de taille ? Ok, 15000 est un gros chiffre mais "Quand même" lol!

Il reste sur Terre des vestiges datant de bien plus que 15000ans.

study 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plaisirs charnels et processus d’ascension – Sexe et éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les codes de Lumière
» La signification de l'Ascension !!
» Plaisirs particuliers...
» Ascension, fumisteries, changements planétaires, intra terrestres et délires
» Entre Vouziers et Monthois (Ardennes): « une ascension fulgurante »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Channeling-