Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4565
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)   Dim 11 Aoû 2013 - 15:41

Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)

En entrée :



Passons au plat de résistance :

Les dix stratégies de manipulation de masses

Vendredi 12 juillet 2013
Publié par Elishean


Nous ne vous demandons pas de croire ce que vous allez lire et voir dans cette page, juste de faire preuve d’ouverture d’esprit et d’imaginer qu’il y a surement une part de vérité comme nous l’explique Alfred Korzybski sur la page de La vérité est multidimensionnelle



Les dix stratégies de manipulation de masses

Dans son livre, « Armes silencieuses pour guerres tranquilles » Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les médias. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.

1/ La stratégie de la distraction ou de détournement de l’attention :

La méthode « à la diversion » est une élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants, en l’attirant sur des choses banales ou futiles. Ellû distrait la population des enjeux politiques, économiques, scientifiques et spirituels, avec un déluge continuel de distractions, de divertissements et d’informations insignifiantes. Cette méthode est indispensable pour éloigner ou désintéresser les citoyens loin des choses essentielles.
Il faut garder l’attention des individus, loin des problèmes sociaux, et les captiver avec des choses sans importance réelle comme le sexe, le sport, les célébrités et leurs potins, et de nombreuses autres sources de divertissement…

Même les crimes violents et sexuels sont souvent utilisés parce qu’ils captent l’attention des citoyens, alors qu’ils ne sont que des symptômes des vrais problèmes.
Le nombre de choses à faire dans notre quotidien est colossal. Pour l’homme ou la femme d’aller travailler, s’occuper des enfants, aller à la banque, nettoyer la voiture, aller chercher les enfants à l’école, faire les courses, avoir un ou plusieurs loisirs sans oublier ceux des enfants, pour madame s’occuper des taches ménagères, pour monsieur s’occuper de l’entretien et des petites choses à changer dans la maison, vous pouvez vous même allonger la liste, car je suis sûr, que vous avez aussi beaucoup de choses à faire.

Toutes ses occupations, ne laissent plus beaucoup de temps aux citoyens moyens pour s’intéresser aux enjeux essentiels, car ils sont beaucoup trop occupés.

Cette stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique.

« Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ».

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions Créer des problèmes, puis offrir des solutions :



Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». Elle consiste d’abord à créer un problème de toute pièce, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. La solution est elle même,  la concrétisation du plan.

Voici des exemples :

On organise des attentats sanglants, tout ceci toujours afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Pouvez-vous imaginer que certains sont des fausses opérations de terrorismes, mais qui vont nous faire peur, nous plonger dans l’inquiétude, jusqu’à ce que le gouvernement nous propose une nouvelle loi afin de stopper le terrorisme, loi bien sur, que nous accepterons de voter sans sourciller.

Autre exemple, on laisse se répandre des épidémies comme la grippe H1N1, afin de faire accepter aussi au monde entier la nécessité de prendre des vaccins, ou de recevoir une puce sous la peau contre le virus.

Encore un autre exemple, on crée une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux, ou le démantèlement des services publics ou des privatisations. Avec cette crise, des jeunes diplômés BAC+5 acceptent de travailler pour de petits salaires, ou des demandeurs d’emploi compétents acceptent de recommencer toutes leurs carrières professionnelles au sein d’une nouvelle société en recommençant au bas de l’échelon au niveau du salaire et des droits aux congés.

À qui pensez-vous que tout cela bénéficie ?

Sur un plan historique, il y a l’exemple Hitler qui ordonna à ses troupes en 1933 de mettre le feu à leur parlement, afin de faire croire que cet incendie a été causé par les Juifs, ennemis de Hitler.
Ou encore Néron, du temps de Rome qui mit le feu à Rome pour faire accuser les Chrétiens.

Et vous ? Vous connaissez des exemples de ce type ? Car si oui, me les poster au bas de cet article, merci d’avance.

Suite à ces problèmes créés, les réactions des citoyens sont vives, et la solution implique une diminution des droits et des libertés du peuple pour une soit disant sécurité, et c’est le peuple lui même qui le demande.

Dans tous les exemples historiques, le peuple, parle de liberté et de sécurité, ce qui était dès le début, le plan des dirigeants. C’est surement la raison pour laquelle Benjamin Franklin a dit :

« Si un peuple est assez stupide pour échanger ses droits et libertés pour une soit disant sécurité…il ne mérite ni l’un, ni l’autre….et c’est exactement ce qu’il obtiendra »

3/ La stratégie de la dégradation



lle consiste a annoncer à la population longtemps à l’avance que des mesures draconiennes leurs seront imposées. Les présenter comme douloureuses mais nécessaires et l’annoncer d’avance, afin que cela donne le temps au public de s’y faire, car il est plus facile d’accepter un sacrifice futur, qu’immédiat.

Premièrement, car les citoyens n’ont pas a faire l’effort immédiatement.

Deuxièmement, car le peuple espère que les conditions seront meilleures, pour être évitées.

Cela pourra certainement vous faire penser à l’ histoire de grenouille
Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans par exemple. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement. C’est une bonne technique, car aujourd’hui combien d’entre nous râlent, pour finalement laisser faire les choses. Il n’ y a qu’à observer en Politique. « Tout le monde souhaite que les choses changent, mais en faisant la même chose et c’est de la folie. » Albert Einstein.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge


La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisant, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental.
Des sociologues ont remarqué que plus on cherche à manipuler et plus on adopte ce ton infantilisant. Parce que les ingénieurs sociaux ou ingénieurs en markéting, ont réalisé que si on s’adresse à un public comme s’il était âgé de 12 ans, celui-ci répond au message, tel un enfant de 12 ans, c’est à dire dépourvu de sens critique.
Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? «Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans». Extrait de «Armes silencieuses pour guerres tranquilles»
Faire appel à l’émotionnel

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion, c’est à dire au rationnel :



Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’au rationnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus n’existe plus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements que l’individu n’adopterait pas normalement…

Ça fonctionne tellement bien, que tous les politiciens l’emploie, et emploi des mots comme…

Sécurité
Liberté
Démocratie
Avenir
Enfants…
Agressions sexuelles
Meurtres
etc…

…des mots qui réveillent l’émotionnel.


Aller sur GOOGLE et tapez le mot « Foule » et « Wikipedia » lisez la page et vous verrez qu’il est connu que l’âge mental d’une foule est nettement inférieur à la moyenne des individus qui la compose. Vous aurez de meilleur résultat si vous convoquez leur émotionnel plutôt que leur rationnel.

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise :



C’est présenter le fait d’être stupide ou bête, comme quelque chose de cool. C’est encourager les gens à se plaire dans la médiocrité et se plaire dans le manque de culture.

Le paysage audio visuel français comporte un grand nombre de ce genre de programme d’émission présenté par des animateurs cool…qui vont vous masquer les yeux, afin de vous faire sentir un excrément…je laisse venir à votre mémoire de ce genre d’émission que vous avez peut être vue.

Sur un point de vue international, avez-vous entendu parler de l’émission ‘Jackass » ? Et bien si vous ne connaissez pas, tapez « Jackass » sur GOOGLE et admirez l’étendu de la bêtise humaine dans les années 1990. Il y a suffisamment de vidéo pour vous faire votre propre avis, comme :

   Faire traverser un hameçon dans sa joue.
   Enrouler du scotch américain tout autour de la tête et ensuite enlever le scotch, arrachant les cheveux, et le cuir chevelu.
   Prendre une douche avec une lance à incendie.
   Se jeter du haut d’un Escalator et atterrir sur ses dents
   Plonger sa main dans un piège à loup armé.
   Etc…

Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise, c’est faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage.

« La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures ».

Lors d’une émission « Le choc des cultures, le sociologue Jean VIARD, affirmait à son auditoire qu’ils allaient travailler 63 000 heures, qu’ils allaient faire 30 000 heures d’école, et qu’ils  allaient faire 96 000 heures de télévision. Les français passent en moyenne de 2h30 à 3h par jour devant leur téléviseur. C’est une moyenne collective. Son constat a été de dire que toute l’espérance de vie que les personnes d’aujourd’hui ont gagné depuis l’invention de la télévision, ils l’ont passée devant la télévision.

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalu et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…



10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement.

Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

“Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu’on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. A ce stade de l’histoire, il n’y a plus qu’une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l’intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c’en sera fait de sa destinée tout court.

”
Noam Chomsky – né en 1928 – Angleterre, 1974

Pour aller plus loin, que « La télé est dans notre salon, dans notre cuisine, dans notre chambre. Elle ne nous appartient pas et elle au coeur de notre vie. Nous ne savons pas nous passer d’elle. Nous travaillons les 2/3 de notre temps. Ce chiffre devrait nous effrayer et nous convaincre de quitter cet état d’hypnose, mais NON, on en redemande, car dans notre télé, entre les lignes, les paroles et les images, nous pouvons voir par instant la réalité. »



es dix stratégies de manipulation de masses

Regarder le chiffre en augmentation des abonnements aux chaines câblées. Payer un certain montant pour avoir des centaines et des centaines de chaines, que bien souvent, vous n’aurez pas le temps de toutes regarder, si ce n’est avec l’aide d’un zapping incessant. Quel impact pensez vous que cela va avoir sur vos pensées, sur l’esprit de vos enfants et sur les modes de penser de toute une population ?

Imaginer toutes les programmations, les croyances, toutes les émotions, etc… qui vont s’inscrire dans votre esprit. Mais attention, je vous le rappelle, ne me croyez pas, et faites vous votre propre opinion par vos propres recherches sur ce sujet.

Dans l’émission « IN APARTE » réalisé par J.P DEVILLIERS, il interwiew une personne connue qui affirme qu’il y a 6 pouvoirs qui gouvernent le monde :


   -Les exécutifs
   -Le législatifs
   -Le judiciaire
   -Le technologique
   -Le financier
   -Le médiatique

Pour les 5 premiers, il y a un contre pouvoir…

   -Les exécutifs
   -Le législatifs
   -Le judiciaire
   -Le technologique
   -Le financier

…et le pouvoir médiatique n’a pas de contre pouvoir. Ses débordements sont sans limite. Il crée des dysfonctionnements au sein de la société. En France un grand nombre de média appartient à de puissants industriels ? Il ne s’agit pas de gagner de l’argent mais de prestige et d’influence politique..

Savez-vous a qui appartient TF1 ?
Quel partie politique français est à la tété de France 2 ?
A qui appartient « Canal + » , « Europe 1″ ?

90 % de la presse Française serait possédée par 3 personnes.

Lagardère, Dassault, Bouygues

Les télés sont dirigées comme des entreprises, elles façonnent notre culture, elle véhicule de l’information, elles façonnent notre inconscient collectif, la pensée unique, c’est l’image unique de ce que nous voyons. Que croyez vous qu’il se passe quand la télé vous répète pendant 10 ou 20 ans toujours la mème chose ?

controle-des-personnes

La télé génère l’angoisse du chômage de se retrouver sans emploi, nous sommes informés que les pays sont en faillite avec les problèmes de crises en Grèce, à Chypre, en Espagne, en Italie…tout le monde est désemparé…on sait à présent à force de nous le répéter que l’air que l’on respire est pollué, l’eau que l’on boit devient rare, que le dollar fait une chute vertigineuse etc…



Tout le monde regarde sa télé et le présentateur dedans qui nous annonce tranquillement qu’un enfant vient de tuer à la mitraillette 20 de ses petits camarades. Il nous annonce toujours tranquillement dans la foulée, qu’une trentaine de femmes ont été violées atrocement par la même personne qui n’a pas été encore retrouvée. Toujours tranquillement, il vous annonce que le monde est en crise…qu’il se peut que vous perdiez votre emploi…

A présent tout le monde sait que ça va mal, et même pire que mal.

Le public assis jour après jour, soir après soir devant sa télé, de tout âge, croyance, couleur, pays, ne connait plus que la télé. Combien d’auditeurs gobent toutes les informations qui ne sont,  que de la poudre aux yeux, afin de les éloigner des problèmes plus importants ? Combien d’entre nous suivent aveuglement la télévision ? Combien d’entre nous mangent ce que la télé nous propose ? Combien d’entre nous pensent télé ?

Quel est la vérité ? où est la réalité ? C’est ce que nous vivons tous les jours  ? ou ce que l’on nous dit qui se passe ailleurs ? Pour aller plus loin, je vous invite à lire ou à relire cet article :la pensée humaine est disponible

Je vous propose de télécharger ces vidéos sur votre bureau afin de les visionner sans interruption :




http://www.pour-un-monde-meilleur.com
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)   Lun 12 Aoû 2013 - 7:36

Oui, des choses très intéressantes, ORNE, des stratégies et des techniques de manipulations qui nous sont familières mais de ces petits rappels nécessaires et ces partages pour de nouvelles oreilles, participer à ces prises de conscience et ces changements de niveaux - voir à ce propos ton post de 18h34 du 8 août sur http://www.planete-revelations.com/t13125p45-comprendre-alain-soral, sur ces niveaux de compréhension, juste en dessous de la photo de SORAL.

Un extrait de la Lettre aux Français, cri d’alarme du seul prix Nobel d’économie français, Maurice ALLAIS, CONTRE LES TABOUS INDISCUTÉS (Marianne n°659, 5 décembre 2009). Article glaner sur le blog d'Etienne CHOUARD - http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2009/12/09/104-maurice-allais-lettre-ouverte-aux-francais-contre-les-tabous-indiscutes#c1745

_____

(extrait)

Un prix Nobel... téléspectateur

Les commentateurs économiques que je vois s'exprimer régulièrement à la télévision pour analyser les causes de l'actuelle crise sont fréquemment les mêmes qui y venaient auparavant pour analyser la bonne conjoncture avec une parfaite sérénité. Ils n'avaient pas annoncé l'arrivée de la crise, et ils ne proposent pour la plupart d'entre eux rien de sérieux pour en sortir. Mais on les invite encore. Pour ma part, je n'étais pas convié sur les plateaux de télévision quand j'annonçais, et j'écrivais, il y a plus de dix ans, qu'une crise majeure accompagnée d'un chômage incontrôlé allait bientôt se produire, je fais partie de ceux qui n'ont pas été admis à expliquer aux Français ce que sont les origines réelles de la crise alors qu'ils ont été dépossédés de tout pouvoir réel sur leur propre monnaie, au profit des banquiers. Par le passé, j'ai fait transmettre à certaines émissions économiques auxquelles j'assistais en téléspectateur le message que j'étais disposé à venir parler de ce que sont progressivement devenues les banques actuelles, le rôle véritablement dangereux des traders, et pourquoi certaines vérités ne sont pas dites à leur sujet. Aucune réponse, même négative, n'est venue d'aucune chaîne de télévision et ce durant des années.
_____

Où la messe (merdiatique) est dite !

ALLELUIA
Revenir en haut Aller en bas
Akhenuræus

avatar

Masculin Capricorne Singe
Messages : 1103
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)   Jeu 15 Aoû 2013 - 5:14

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les médias appartiennent au capital (énième confirmation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» A qui appartiennent les médias
» Reportage LLG sur Capital
» mon capital santé est en décomposition
» A ceux qui croient au catastrophisme de nos médias !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-