Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les animaux selon le spiritisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philosophieduspiritisme

avatar

Masculin Verseau Chat
Messages : 114
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 30

MessageSujet: Les animaux selon le spiritisme   Dim 15 Sep 2013 - 19:24

Les animaux selon le spiritisme réactualisé fait par le CSAK


Le Cercle Spirite Allan Kardec vous propose un regard attendrissant sur les animaux, règne qui nous a précédés dans la création. A tous et à celles et ceux qui partent en vacances et qui trop souvent abandonnent chats , chiens et autres animaux devenant trop encombrants à leur égoïste bien être.
http://www.spiritisme.com/
http://www.le-forum-du-spiritisme.com/


Dernière édition par philosophieduspiritisme le Ven 20 Sep 2013 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les animaux selon le spiritisme   Mar 17 Sep 2013 - 7:46

Magnifique cette image dans la vidéo bien 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les animaux selon le spiritisme   Mer 22 Nov 2017 - 8:55

ERNEST BOZZANO : Les manifestations métapsychiques des animaux : 130 cas prouvant la médiumnité animale.

Dans cet ouvrage, Ernest Bozzano  nous fait donc découvrir à l'aide d'exemples des situations où l'homme reçoit par télépathie l'appel d'un chien, d'un chat ou d'un cheval. D'autres fois, ils voient des fantômes et ils semblent aussi terrorisés que les humains. Il mentionne également des exemples de matérialisations de fantômes d'animaux obtenues expérimentalement et enfin des apparitions post mortem de fantômes animaux identifiées par leurs maîtres. 


Pendant 30 ans, Ernest Bozzano classe, sous forme de fiches, tout ce qu’il lit en terme de phénomènes spirites et animiques. 
Il attend 9 ans pour écrire son premier ouvrage « Spiritualisme et Critique Scientifique ». Grâce à ce travail énorme, le monde scientifique, partisan ou non, reconnaît sa notoriété dans le domaine de la phénoménologie spirite. 
Il est un ardent défenseur de la cause spirite 



On a fait souvent remarquer, à propos des manifestations métapsychiques dans lesquelles des hommes sont agents ou percipients, qu’elles ont été connues de tous temps et par tous les peuples. 
Or on peut en dire de même pour ce qui concerne les faits dans lesquels le rôle d’agent ou de percipient est tenu par des animaux.


Parmi ces phénomènes, on rencontre en effet des épisodes télépathiques dans lesquels les animaux ne jouent pas seulement le rôle de percipients, mais aussi celui d’agents ; des épisodes concernant des animaux qui perçoivent, en même temps que l’homme, des fantômes et d’autres manifestations supranormales, en dehors de toute coïncidence télépathique ;  des épisodes dans lesquels les animaux perçoivent, collectivement avec l’homme, les manifestations qui se réalisent dans des localités hantées. On doit encore ajouter à ces catégories des épisodes de matérialisations de fantômes animaux, obtenues expérimentalement et enfin des apparitions post mortem de fantômes animaux identifiées ; circonstance qui offre une valeur théorique considérable, puisqu’elle est de nature à appuyer l’hypothèse de la survivance de la « psyché » animale.

Animaux et prémonitions de mort :  Les animaux sont percipients, c’est bien là une des facultés les plus curieuses et mystérieuses de la « psyché » animale,  les animaux percipients ont toujours été, ou des chiens, ou des chats, ou des chevaux. 

Les facultés prémonitoires de la « psyché » animale. 

Les animaux domestiques manifestent parfois la faculté de prévoir, à courte échéance, le trépas d’une personne de leur entourage, en l’annonçant par des gémissements et hurlements caractéristiques. Cette faculté de plusieurs espèces d’animaux est fort connue. 
Les « hurlements à la mort » des chiens font partie des traditions de tous les peuples. Il s’agirait donc d’une faculté analogue à la faculté « prémonitoire » de l’homme, bien que circonscrite en des limites plus modestes

Ce don mystérieux était d’ailleurs déjà universellement attribué au monde animal sous la forme de prévision de perturbations atmosphériques imminentes ou de l’imminence de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques.

J'ai vécu l'expérience avec un âne, il s'est emballé lors d'un orage, je l'ai suivi et la foudre est tombée à l'endroit même où nous étions quelques instants auparavant.




Animaux et Phénomènes de hantise :  
Les animaux se montrent effectivement mieux doués que l’homme, en fait de sensitivité subliminale, aux manifestations surnormales.

Les cas où les animaux se montreraient réfractaires à la production des phénomènes psychiques perçus par l’homme sont tout à fait rares, tandis que les hommes réfractaires à ces mêmes manifestations constituent la grande majorité. 


Il est difficile de connaître la cause de cette supériorité de la susceptibilité animale aux perceptions de l’activité subconsciente ou spirituelle, mais comme cette prérogative semble exister en des conditions analogues chez les peuplades sauvages, parmi lesquelles les facultés télépathiques et télesthésique sont très fréquents, il faudrait en déduire que la cause consiste, ou dans leur mentalité vierge encore exempte des préventions habituelles d’un milieu contraire à l’exercice des facultés subconscientes, ou bien dans la circonstance que leur activité psychique n’est pas continuellement absorbée et distraite par les soins et les préoccupations de l’existence civilisée. La justesse de ces observations est montrée par le fait très connu, que chez les sensitifs clairvoyants, il suffit d’une contrariété passagère, ou d’une légère condition d’anxiété ou de préoccupation, pour neutraliser complètement leurs facultés surpranormales.



Vision et identification de fantômes d’animaux décédés :   

Visions de fantômes d’animaux qu’on n’a pas identifiés avec d’autres animaux ayant vécu ou étant récemment morts dans les alentours, visions que l’on peut trop facilement expliquer par l’hypothèse hallucinatoire, bien qu’il y ait des exemples dans lesquels les fantômes animaux ont été perçus collectivement et successivement par différentes personnes.

Des visualisations subjectives obtenues par des sensitifs clairvoyants, visualisations qui, pour la plupart, sont dues à un phénomène de « clairvoyance télépathique », c’est-à-dire à la lecture de pensée dans la subconscience du consultant ; ceci en conséquence du « rapport » qui s’est établi entre la subconscience du sensitif et celle du consultant. 

C’est ce qui se produit, sous une autre forme, dans les cas de « psychométrie », dans lesquels l’objet présenté au sensitif sert à établir le « rapport » entre la subconscience de ce dernier et celle du propriétaire de l’objet, ce qui entraîne que, devant la vision subjective du sensitif, surgissent des images représentant des faits et des événements ayant trait au propriétaire de l’objet en question et qui constituent la représentation plus ou moins symbolique des renseignements puisés par le sensitif dans la subconscience du consultant. Il s’ensuit que les visions d’animaux décédés, quand elles ont lieu dans des conditions qui permettent de les attribuer à la « clairvoyance télépathique », ne peuvent pas revêtir une valeur de preuves d’identification animale, à moins qu’il n’y ait quelque circonstance secondaire de nature à corroborer cette dernière interprétation : circonstance qui se produit assez souvent dans les consultations dont il se produit assez souvent dans les consultations dont il s’agit. 

Il ne peut alors plus être question de « clairvoyance télépathique proprement dite », mais de « clairvoyance télépathico-spirite ».

Ce croisement de manifestations analogues ayant une source différente contribue à montrer le bien fondé et l’importance de la loi métapsychique à laquelle nous avons fait allusion antérieurement, loi selon laquelle toutes les formes de voyance et de médiumnité peuvent être alternativement « animiques » et « spiritiques » ; et ceci, en conséquence du fait essentiel, que toute manifestations surnormale qui se produit par l’entremise d’un « esprit désincarné » peut également se produire par l’intermédiaire d’un « esprit incarné » lorsque celui-ci se trouve en des conditions transitoires de désincarnation partielle de l’esprit – c’est-à-dire, en des conditions légères ou profondes de sommeil psysiologique, somnambulique, médiumnique, ou à la faveur d’une crise de grave maladie, de syncope, d’extase. Il en résulte que dans toutes les formes de manifestations supranormales, ce sont les circonstances dans lesquelles les faits se produisent qui doivent nous mettre sur la trace des causes par lesquelles elles ont été engendrées et non par les formes différentes de voyance ou de médiumnité grâce auxquelles on les a obtenues, car celles-ci sont toutes équivalentes puisqu’elles sont toutes susceptibles d’être tantôt « spiritiques » et tantôt « animiques ».



L’existence réelle des manifestations télépathiques dans lesquelles des animaux jouent le rôle d’« agents » ou de « percipients », ainsi que des phénomènes de hantise ou d’apparitions d’autre sorte dans lesquels les animaux sont percipients collectivement avec l’homme, il ne semble guère scientifique de soulever encore des réserves ou des doutes.

Les cas exposés dans cette classification suffisent à prouver le bien fondé de nos affirmations. En effet, dans les exemples que nous avons relatés figurent les principales formes des manifestations télépathiques, telle qu’elles se réalisent chez les hommes, ainsi que les formes principales dans lesquelles les hommes perçoivent les manifestations de hantise, les apparitions et les phénomènes supranormaux similaires.
En outre, nos affirmations sont contrôlées d’une façon décisive par quelques données statistiques que l’on peut tirer des 130 cas énumérés dans cet ouvrage. Il résulte en effet de leur dépouillement que les faits dans lesquels les animaux ont perçu des manifestations supranormales antérieurement à l’homme se montent au nombre de 25. 
Celles dans lesquelles les animaux parurent percevoir des manifestations supranormales que les hommes ne percevaient point sont au nombre de 17. 
Or, ce tableau est suffisant pour nous autoriser à en tirer les inférences que suggèrent les faits en question. La principale inférence que l’on doit en tirer est la suivante : les cas dans lesquels les animaux perçoivent antérieurement à l’hommes des manifestations supranormales, ou les perçoivent lorsqu’elles restent inaperçues pour l’homme, présentent une valeur décisive en faveur de notre thèse. Ils prouvent qu’il n’existe aucune hypothèse rationnelle à opposer à celle qui considère les animaux comme étant doués de facultés supranormales subconscientes, comme l’homme.
Sur sa base des faits recueillis, il était donc permis d’affirmer sans crainte d’erreur que le verdict de la science future ne peut être que favorable à l’existence, dans la subconscience animale, des mêmes facultés supranormales qu’on rencontre dans la subconscience humaine.
Dans les subconsciences animales, on rencontrait les mêmes facultés supranormales qui existent dans les subconsciences humaines et les fantômes des animaux décédés se manifestent comme les fantômes humains. On devait donc considérer qu’on avait atteint la démonstration nécessaire pour prouver l’existence et la survivance de la « psyché » animales.



http://www.cslak.fr/bibliotheque-edition/78-livres/1225-ernest-bozzano-les-manifestations-metapsychiques-des-animaux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les animaux selon le spiritisme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les animaux selon le spiritisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Evangile selon le spiritisme d'Allan Kardec
» le Genèse selon le Spiritisme par Allan KARDEC (PDF)
» l'Évangile selon le Spiritisme par Allan KARDEC (PDF)
» Krishnamurti La Paix
» Notre devoir et notre mission envers les animaux (selon l'esprit de Saint François d'Assise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Paranormal :: Contacts avec l'au-delà (Allan Kardec, Chico Xavier, etc) :: Allan Kardec-