Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'énergie, comment je la vois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'énergie, comment je la vois.    Mer 25 Sep 2013 - 22:31

Rappel du premier message :

foudre L énergie  foudre 

 
 
Que peux ton en dire ?
 
Code:
Le Japonais ne met pas en doute un seul instant l’existence de l’énergie. Par contre, en France, quand je parle de l’énergie pour la première fois à des élèves, ils me regardent l’œil rond, et il y en a un qui m’a dit l’autre fois : « Oui, enfin bon, ça c’est une explication, mais on pourrait aussi bien parler de génies ! » J’ai répondu : « Non, non, non, non. L’énergie, je la démontre. » Alors dans mes cours, voilà comment je fais. Je me mets en position zazen29. Et puis je demande à quelqu’un qui reste debout de poser ses mains sur mes épaules et, sans me secouer, de me pousser avec le plus de force possible vers l’arrière pour me renverser. Si l’on se place d’un point de vue géométrique, je pèse soixante-dix-huit kilos, si le type en pèse aussi soixante-dix-huit, il doit me renverser. Alors, la première fois, il me renverse sans difficulté. Ensuite, je mets l’extrémité de mes index contre ses avant-bras, il me pousse, et là il ne me renverse plus. Il se fait aider par une ou plusieurs autres personnes, mais je ne tombe pas. Pourquoi ? Je n’ai pas d’efforts physiques à faire, c’est un effort de concentration : j’amène toute mon énergie dans le tanden30, je relie ce point au sol, et je me sers de l’énergie des autres pour m’ancrer encore plus au sol. Donc plus ils appuient fort, plus je suis ancré. […] Dans mes cours, j’oblige mes élèves à se mettre en zazen, je pousse sur eux, ils viennent pousser sur moi, et toujours je leur dis : « Voilà. Tu es plus grand que moi, tu es plus fort que moi, et pourtant tu ne peux pas me renverser. Tu te mets dans la même position, et moi je te renverse. Il y a quelque chose qui intervient : c’est l’énergie. »

 

Code:
Depuis que l’homme est apparu, il a cherché à comprendre les phénomènes naturels qui forment son environnement. La plupart ont connu des explications divines, fantaisistes, pragmatiques ou scientifiques. La science elle-même a fourni de multiples théories pour décrire le même objet d’étude et aujourd’hui, dans de nombreux domaines, des théories fonctionnelles cohabitent. Il ne faut donc pas se formaliser de l’existence de plusieurs explications ou théories afférentes au même phénomène. Chacun choisira celle qui convient le mieux à son inclination ou aux circonstances.
Les présentations du ki disponibles dans les différents médias (livres, conférences, Internet) faisant largement appel à l’ésotérisme, je m’efforcerai, dans le texte qui suit, à transposer le concept dans une vision plus cartésienne. Si cet objectif est atteint, un travail ciblé sur le ki deviendra sans doute possible.

L’encyclopédie Wikipédia dont le contenu est le résultat d’un certain consensus présente le qi dans les termes suivants :
« Dans la cosmologie chinoise, le qi, énergie fondamentale ou souffle originel, précède la scission binaire du yin et du yang, elle-même à l'origine des dix-mille êtres qui composent le monde. On remarquera que le qi est à l'œuvre dans les règnes vivants, mais également dans le règne minéral : les nervures du jade, en particulier, sont considérées comme interagissant avec les veines du corps humain. Ainsi, le qi, présent dans toutes les manifestations de la nature, engendre de nombreuses interactions.
Chez l’être humain, le centre des énergies (dantian en chinois, hara ou seika tanden en japonais), point d'intersection de tous les méridiens, est le « carrefour » du qi. Il se situe dans le ventre, à deux largeurs de doigt sous le nombril. Ce point est un symbole fort dans cette croyance. La manifestation la plus dramatique de son importance est sans doute le seppuku (suicide rituel japonais parfois appelé à tort hara kiri), qui consiste à s'ouvrir le ventre avec un tanto (couteau-sabre).
La médecine chinoise, d’essence plus préventive que curative, s’appuie sur le qi, la dualité yin-yang et d’autres théories comme les cinq éléments (aussi dénommés cinq mouvements). Contrairement à la médecine occidentale dont l’objet d’étude est la maladie, elle se préoccupe surtout de la globalité de l’être humain en bonne santé et de l’entretien de son qi.
La maîtrise du qi fait aussi partie de l'enseignement avancé des bouddhistes à travers la méditation et divers exercices, ce qui met l'accent sur l'aspect du qi lié à l'activité mentale. »

À l’évidence, bien qu’imprégnant fortement de nombreux domaines des cultures chinoise et japonaise, le ki conserve un lien privilégié avec le taoïsme dont il est un des fondements. Mais, en dépit de son statut de dogme religieux et du langage ésotérique ou mystique qui l’accompagnent habituellement, nous ne devons pas le rejeter sans autre forme de procès dans le domaine des utopies. En effet, un certain nombre de ses aspects sont compatibles avec notre recherche d’explication pragmatique.
D’abord, la médecine traditionnelle chinoise ― acupuncture, phytothérapie, diététique, tui na et qi gong ―, contestée par la médecine scientifique, obtient quelques résultats qu’il est impossible d’ignorer. Ensuite, l’une est par essence thérapeutique, l’autre prophylactique. Ces deux approches médicales sont donc complémentaires et peuvent s’enrichir mutuellement.
Un spécialiste illustre ainsi la complémentarité de ces deux écoles : « Si vous êtes victime d’un infarctus du myocarde, faites appel à la médecine occidentale, mais la médecine chinoise aurait pu vous éviter de tomber malade. »
Ainsi, dans la médecine chinoise, l’approche énergétique du vivant est assez pertinente. Tout organisme vivant est le siège de différentes manifestations énergétiques qui s’équilibrent quand tout va bien. Dans les organismes complexes, comme l’être humain, chaque organe est animé de ses propres flux énergétiques. L’harmonie doit régner au sein de chaque organe et dans l’ensemble de l’organisme. Si l’un de ces flux est défectueux ― les causes possibles sont innombrables ―, un déséquilibre s’installe et l’organisme s’affaiblit plus ou moins en fonction de la nature et de l’importance du dérèglement. Il apparaît donc séduisant de pouvoir contrôler, stimuler ou freiner une circulation d’énergie, soit avec les apports initiaux ― diététique et phytothérapie ―, soit en intervenant sur le parcours des manifestations énergétiques d’un organe ― piqûres, pressions, massages ou mouvements gymniques ciblés.
Le caractère préventif de cette démarche qui vise à maintenir une vitalité optimale débouche sur une responsabilisation de l’individu. Ce n’est pas la fatalité qui rend malade, mais le manque d’entretien ou les mauvais traitements infligés au corps. D’ailleurs, depuis de nombreuses années, en France, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie essaye, avec un succès mitigé, de convaincre du bien fondé de cette idée.
Évidemment, le ki, c’est également l’énergie pure avec ses différentes composantes : force, vitesse, puissance. Mais cet aspect que les sportifs ont tendance à privilégier ne doit pas occulter les autres facettes du phénomène, en particulier le volet mental du ki.

L’interaction des ki a passionné les samouraïs qui demeurent aujourd’hui, pour nous budoka, le modèle indépassable. Fréquemment, lorsque deux adversaires, hommes ou animaux, se toisent, une hiérarchie observable s’installe : le dominant se redresse et avance, le dominé se tasse et recule. Des forces, c’est indiscutable, sont donc en action. D’ailleurs, quand nous utilisons les termes de « charisme » ou d’« ascendant », nous passons sous silence le vecteur de ces influences qui pourrait bien être ce fameux ki.
Quand un vieux maître de kendo semble deviner toutes les intentions de son adversaire, l’explication n’est certainement pas simple. Comme ce vieux maître s’agite beaucoup moins que l’adversaire, on peut conjecturer une meilleure gestion de son potentiel énergétique, plus disponible pour les fonctions mentales. Là encore, la notion de ki nous est utile car elle englobe les différentes facettes du phénomène qu’une analyse détaillée ― si tant est que quelqu’un soit en mesure de la proposer ― rendrait trop complexe et incompréhensible au commun des mortels.
Un témoin raconte : « Lors d’un voyage en voiture avec le grand sage Jiddu  en Inde, nous aperçûmes un tigre. Nous nous sommes approchés puis arrêtés pour l’observer. L’animal est venu tourner autour du véhicule en grognant. Malgré nos mises en garde, Krishnamurti a ouvert sa vitre et caressé le tigre qui s’est laissé faire comme un gros matou. »  était-il un inconscient ? Difficile de l’affirmer quand on connaît un tant soit peu le personnage. Alors, avait-il détecté des détails édifiants sur la docilité du tigre ? Son ki dominait-il celui du tigre ?
Dans les Alpes et les Pyrénées, les patous, ces gros chiens qui gardent les troupeaux, sont souvent agressifs. Pourtant certaines personnes n’ont guère de mal à les amadouer quand d’autres attendent anxieusement l’intervention du berger. Quelle explication fournir ? Le ki ?
Sans doute est-il possible de décrypter les différents processus en jeu dans un cas particulier d’affrontement, mais il nous manque un nom générique pour désigner l’ensemble des forces qui se heurtent dans de telles situations. Alors adoptons « ki ».

D’autre part, le concept de ki a engendré plusieurs théories. Ainsi, les arts martiaux orientaux ont acquis une indéniable efficacité en s’appropriant la notion de hara, centre de l’énergie vitale. Certes, les connaissances scientifiques actuelles fournissent un éclairage différent de l’explication traditionnelle ; il n’en reste pas moins vrai que le hara correspond à une réalité fonctionnelle. Au final, trop de situations attestent de la pertinence du concept de ki. Or, comme on l’a vu, il s’agit d’un ensemble de forces, de circulations d’énergie et d’interactions complexes qui ne se laissent pas aisément enfermer dans un mot. Nous, Aïkidoka, karatékas, sommes très attachés à la puissance de nos atemi. Cela explique notre propension à traduire l’idéogramme « ki » par « énergie ». Mais cette transcription est également la plus utilisée en dehors de l'Aïkido ou du karaté pour deux raisons : d’une part, c’est l’aspect le plus visible du ki et d’autre part, c’est le seul qui soit éventuellement mesurable, donc comparable. Et ne dit-on pas d’un individu apathique qu’il est sans énergie ? Cependant, pris isolément, ce terme est impuissant à évoquer toutes les subtilités qui composent le phénomène. Mais si nous lui associons les termes « vitalité », « dynamisme », « efficacité », « détermination », « ascendant », « clairvoyance », l’ensemble en dessine une assez bonne image.
Nous partons donc du postulat d’une seule et unique « énergie fondamentale », dénommée « ki », qui serait à l’origine de notre santé, de notre joie de vivre et, pour peu qu’une technique adéquate la soutienne, de nos performances physiques et mentales. Deux questions découlent de cette définition :

> Akasha


Pour terminer, je vous présente un extrais d'un article pour agrémenter mon témoignage;[/color][/b]

Code:
[color=#3399ff][center][size=18]Satya et le serpent kundalini[/size][/center][/color]

[b][color=#ff6699]Satya et le serpent kundalini[/color][/b]

[img]http://www.elishean.fr/wp-content/uploads/2011/01/Kundalini34-225x300.jpg[/img]

La Bioélectricité est également connue comme : la force vitale, le chi, le corps électrique, le prana, l’aura, l’esprit, le pouvoir, etc. Il y a beaucoup de noms différents pour cette énergie.

[b]Nos corps fonctionnent grâce à la bioélectricité.[/b]

Nos pensées sont des impulsions électriques dans le cerveau. Le cerveau fonctionne sur la bioélectricité. Lorsque cette électricité devient déséquilibrée, nous avons des convulsions.

Le niveau bioélectrique d’un individu, détermine son degré de santé physique, psychologique et spirituel.

Les gens qui sont malades ou déprimés, ont des quantités moindres de bioélectricité. La dépression à elle toute seule, est un symptôme de trop peu de bioélectricité.

La bioélectricité augmente notre énergie, notre immunité à la maladie, notre charisme, instille une attitude positive, et renforce notre pouvoir de la pensée. Avec l’augmentation de la bioélectricité, nos pensées (impulsions électriques) deviennent plus fortes et sont plus aptes à se manifester dans la réalité.

[b]Voici quelques exemples de bioélectricité :[/b]

Certains moines bouddhistes, qui manifestaient dans la rue contre la dictature chinoise, se sont immolés sur place et sont restés assis pendant qu’ils brûlaient vif.

Arts martiaux : Casser des plaques de béton avec les poings. Appuyer avec détermination sur des parties vitales du corps des couteaux, lances, etc.., des coups mortels portés à la gorge, et malgré cela ces hommes sont sains et saufs !

Dim Mak : l’art martial meurtrier d’infliger des coups spécifiques sur les méridiens de circulation de l’énergie vitale « chi » (une variation de la bioélectricité) à des moments précis pouvant causer la mort retardée, parfois jusqu’à cinq mois plus tard.

Quand l’esprit, par peur, panique, ou quand on est dans une situation de survie ou de mort, ce qui permet parfois à un individu de soulever des objets très lourds, par exemple, l’extrémité arrière d’une voiture. Dans des conditions normales, ce serait impossible.

    -Télékinésie – la capacité de déplacer des objets avec l’esprit
    -Pyrokinésie – la capacité de contrôler le feu avec l’esprit
    -Électrokinésie – la capacité de contrôler des objets électriques, tels que des ordinateurs
    Lévitation –  certains maitres en arts martiaux ou yoga ont la capacité de léviter leurs corps dans l’air.

[font=Impact][color=#ff6699]La force de sa propre bioélectricité est le fondement de tout pouvoir.[/color][/font]

Les rituels magiques avec des ingrédients étranges ont peu ou rien à voir avec sa réussite, le succès dépend de la force de l’esprit et de l’aura (le champ bioélectrique) qui avec une bonne orientation, aura une incidence sur l’environnement ou la personne désignée.

[b]Les anciens dieux d’Egypte avaient une bioélectricité très puissante et avancé.[/b]

Les hiéroglyphes (qui veux dire : symboles saint ou sacrés) sur les murs des temples ou tombes égyptiennes, expliquent l’importance de cette énergie est comment la développer pour devenir un Dieu.

Mais atteindre un niveau bioélectrique élevé est difficile et exige beaucoup de travail et de dévouement. La maîtrise de l’esprit est essentielle.
La Kundalini et les chakras :

[b]La Kundalini est la plus haute forme de yoga.[/b]

C’est un héritage de nos Dieux. Toutes les autres formes de yoga ont étaient modifiés par les disciples religieux d’Anu, pour s’assurer que les résultats obtenus soient moindre, voir même inefficace.

Les véritables disciplines du Yoga Kundalini sont gardées sous contrôle strict.

L’objectif de ces religions, est de garder l’humanité dans l’impuissance et l’esclavage.

Certaines religions utilisent même le «KARMA » comme outil de contrôle (Désigne communément le cycle des causes et des conséquences liées à l’existence des êtres).

[font=Impact][color=#ff99cc]Alors que nos Dieux veulent que nous soyons puissants et libres.[/color][/font]

Notre père créateur, est brillant, courageux, incroyablement fort et provocant. Il se rebelle contre toutes restrictions imposées à la liberté et à la vie elle même !
Les Chakras

Il y a sept chakras situés le long de la colonne vertébrale qui sont les plus puissants.

[color=#ff9933]Ce sont les « sept sceaux ». Ce sont « Les sept lampes de feu qui brûlent devant le trône de Dieu. »[/color]

Ce sont « les sept sphères de conscience supérieure ». Etc.

Mais, nous avons été coupés de toutes spiritualités ainsi que du monde astral.

Il y a des milliers d’années, nous étions comme nos Dieux, jusqu’à ce que la terre, fut attaquée par nos ennemies jurés, les reptiliens, gris et Cie.

Ensuite, toutes les religions instaurées sur la planète, ont fait en sorte de sceller nos chakras pour nous empêcher d’acquérir à nouveau le pouvoir et la connaissance divine.

Et c’est ainsi, que la race humaine à commencée à dégénérer et dégénère encore un peu plus chaque jour !

Aujourd’hui, les déséquilibres physiques et psychiques, les dépressions, le manque d’intérêt pour les sentiments d’autrui et autres formes de vie, les comportements abusifs et bien d’autres choses, sont dus en partie à cette dégénérescence.

Dégénérescence provoquée par l’alimentation Monsantonienne & Cie, les religions monothéistes : fléau de l’humanité, les drogues, l’alcoolisme, etc…
Kundalini

[color=#ff9933][b]Le serpent de feu est le symbole de la kundalini.[/b][/color]

Il sommeille, enroulée à la base de la colonne vertébrale, sous le chakra Muladhara (1er chakras).

L’objectif est de monter ce serpent de feu, de la base de la colonne vertébrale, à travers nos sept chakras et en dernier le chakra de la couronne au-dessus de la tête. Afin de monter en toute sécurité notre serpent de feu et recevoir une grande quantité de bioélectricité, les sept chakras doivent être totalement ouvert et libre.

[color=#ff99cc][b]La Kundalini peut être éveillée par le Sexe.[/b][/color]:heart:

Le Sexe, utilisé de façon appropriée dans l’acte d’amour, peut produire certaines vibrations. Il peut susciter ce que les orientaux appellent l’ouverture des Fleurs de Lotus (les chakras dont les sept chakras fondamentaux) et permettre ainsi de percevoir le monde des Esprits.

[b]La Kundalini est la force de vie et d’amour.[/b]

En Asie, l’adoration du [u]Lingam Yoni,[/u] les organes sexuels de l’homme et de la femme, est une chose courante.

[img]http://www.bio-sport.fr/wp-content/uploads/2013/09/images1.jpg[/img]

C’est la raison pour laquelle l’Église chrétienne et les autres religions interdisent la masturbation et toutes formes de sexe (abstinence).

Le sexe est la puissance créatrice, l’utilisation de cette force de vie permet de créer un autre être humain.

Quand on est qualifié et habile, l’utilisation de cette force peut être appliquée à de nombreux autres objectifs.

[b]Le Hatha (physique) yoga[/b]

Il peut être d’une grande aide dans la stimulation et l’ouverture des chakras, il est très recommandé.

En augmentant notre niveau de flexibilité physique, la force de vie s’écoule plus facilement. Il suffit de regarder la rigidité de la vieillesse et de la maladie qui l’accompagne. De la vieillesse précède la mort.

color=#ff9933]Il existe une multitude de méthodes différentes pour éveiller le pouvoir de la Kundalini.[[/color]

[b]]Il s’agit notamment de :

Chanter et Vibrer (Mantras) très puissamment.[/b

La puissance du son peut briser le verre, affaiblir l’acier et des structures en béton. Les vibrations des sons causent l’ouverture des chakras et stimule la Kundalini à la base de la colonne vertébrale.

La respiration contrôlée (Pranayama) – Différentes méthodes de contrôle de la respiration sont spécifiques à chaque chakra. Nous sommes tous conscients de l’importance de la respiration, elle est la force de vie. Le dieu égyptien Thot a dit à plusieurs reprises «La vie est dans le souffle. »

[b]La visualisation et la concentration[/b]  

En visualisant et en concentrant notre esprit sur chaque chakra, nous pouvons les ouvrir, les fermer et les contrôler.

Idéalement, pour augmenter notre pouvoir bioélectrique, il faut le faire lentement et progressivement.

Travailler sur soi-même physiquement et spirituellement est habitué notre corps et notre esprit à monter pas à pas les différents niveaux de tension bioélectrique.

[b]Quelques bienfaits de l’augmentation de notre bioélectricité[/b]

    -Elle peut induire un bonheur intense.
    -Renforce et intensifie l’aura.
    -Donne un sentiment de légèreté, de flottaisons, d’éclat et provoque la projection astrale (où l’on ressent notre âme quitter son corps et rentrer en toute sécurité).
    -Ouvre l’esprit, facilite le pouvoir de clairaudience et clairvoyance. Permet de résister aux maladies et fournit également le pouvoir de guérir soi-même.
    -Protège le système immunitaire.
    -Permet de travailler la magie sans support (boules de cristal, cartes,etc…), uniquement avec l’esprit et les mains.
    -C’est l’art magique des véritables adeptes.

[b]
[b][b]Grosse bizzz à tous coeur revoir

 
[/b][/quote]
 
 

> Luctix


[/b]
[/b]
Luctix a écrit:
on est plusieurs à être tout à fait d'accord que plus on sait se détendre profondément, et plus on arrive à approcher cette énergie intérieure, afin de la diriger

voilà par exemple une personne qui nous parle de ce qui reste quand on a fait le vide total en nous : l'énergie primordiale

c'est quand il ne reste plus rien du tout, qu'il reste un vrai, un pur, un énorme potentiel...


serait il possible que ... scratch

parlont nous de la même chose ?

>< Corps <> Âme <> Esprit ><
>< physique <> énèrgie <> essens ><
>< rouge <> bleu <> jaune ><
>< ?

Lien intéressant afin de suivre le fil des échanges;

http://www.lumiereaurique.com/article-72410-l-energie.html
http://ateliers.revues.org/93#ftn11

 
ps:
 



Dernière édition par lynxx767 le Dim 13 Oct 2013 - 8:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 10:52

luctix a écrit:
c'est la notion de matière qui est de plus en plus contestée

car un atome, c'est quelques protons, neutrons et électrons infiniment petits et beaucoup d'espace entre eux

l'atome étant la base de ce qui constitue la matière, on peut dire que la matière est très majoritairement immatérielle, ce qui revient à dire que les mots sont mal choisis
Et ce qui y a entre scratch pour ce comprendre, parlons de la même choses sinon ont va ce perdre dans les méandres marécageux d'une foule d'information éparpié.

il me semble asser claire que nous parlons de plusieurs types d'énergies,
( si ont regarde un rayons de lumière "UN ou le TOUT" ont peux y voir un prisme, de 7 couleurs, 3 couleurs de base et 4 secondaires, & de c'est combinaissons nous allont vers des Millions de possibilités) dans notre corps il y a la même vision, si je puis dire, je vois sa de la même manière)
physique, spychique, & disons Divin, pour facilité le chemins, ce qui serais intéréssants c'est de voir justement entre nous, et selons les témoigniages VECU, "et pas supposer, comme certain aime a le faire pour ce donner une importance" la lisons qui est commune, j'explique; chaque personne a sa propre vérité, selons ce qu il a vécu, pourtant a y regarder de plus près, ont peux asser facilement constater que nous avons les mêmes énergie, ( exemple les émotions ) utiliser différament donents des milliards de combinaissons, revenons au texte de Lumière qui me semble selons ce que je ressens très instructif afin d'aller dans la même direction NON ?

@ suivre
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3581
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 10:53

"L'immatérialité n'est pas uniquement l'absence de matière"

c'est bien ce que je disais, les mots sont mal choisis

si tu veux communiquer, il va falloir essayer d'être compréhensible

le préfixe im- de même que le préfixe in- signifie une négation du mot qui lui est attaché

comme in-terminable : sans terminaison, in-corrigible : sans correction, im-matériel : sans matière


---


pour le texte que tu as mis là lelynxx, c'est tout à fait en accord avec ce que je pense...

surtout le problème des révoltés (pour la défense des animaux par exemple dans le texte) qui sont plein d'énergie négative comme la colère

c'est le problème de la justice : faire souffrir, en envoyant en prison, ceux qui ont fait souffrir d'autres gens, par exemple en les frappant

c'est un cercle vicieux qu'il serait judicieux de rompre, grâce au pardon... et en suivant une rêgle qui est de ne pas imposer à quelqu'un ce qu'on ne voudrait pas voir imposé à soi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 11:19

Tout a fait Luctix, pourtant si nous y regardons de plus près, nous pouvons aussi constater que de tout négatif peux naître une très grand positif, je parle en énergie, le TOUT nous en montre un exemple, ne somme nous pas là pour apprendre L'EQUILLIBRE ?

personnellement je trouve que la philosophie asiatique parle bien de cette énergie de l'ensemble, il le pratique au quotidien, c'est nous qui somme disont attaché a la matière !!
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3581
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 11:41

donc un peu de positif et un peu de négatif, pour rester dans l'équilibre?

un peu d'amour et un peu de colère?

hum... je ne sais pas

peut-être penses-tu à ton rapport passionnel avec kilvaiden  : "qui aime bien chatie bien"?

Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 11:47

prenons une énergie très connu > la recherche <

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques, physiologiques, évolutifs, etc.) et culturels (socio-religieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. Le terme anthropologie vient de deux mots grecs, anthrôpos, qui signifie homme (au sens générique), et logia, qui signifie étude.

Cette discipline vise particulièrement les faits spécifiques à l'humain par rapport aux autres animaux (faits anthropologiques comme homo ou anthrôpos) : langages articulés et figuratifs, rites funéraires, politiques ou magiques, arts, religions, coutumes, parenté, habitats, techniques corporelles, instrumentales, de mémorisation, de numération, de représentations spatiales et temporelles, etc. Elle s’appuie notamment sur l’étude comparative des différentes sociétés et ethnies décrites par l'ethnologie, et envisage l'unicité de l'esprit humain à travers la diversité culturelle.


Très instructif comme partage là ...> http://ateliers.revues.org/93


Dernière édition par lynxx767 le Jeu 10 Oct 2013 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 11:49

luctix a écrit:
donc un peu de positif et un peu de négatif, pour rester dans l'équilibre?

un peu d'amour et un peu de colère?

hum... je ne sais pas

peut-être penses-tu à ton rapport passionnel avec kilvaiden  : "qui aime bien chatie bien"?

Wink 
bouffon tout un Programe Wink


>
un Professeur a écrit:
le principe dynamique du yin et du yang, au fondement de cette médecine, est, selon lui, applicable à toutes les manifestations de la vie. Ces deux notions, loin d’être opposées, sont complémentaires et surtout en perpétuel mouvement : ainsi, le jour succède à la nuit ; la femme et l’homme sont, comme le froid et le chaud, complémentaires. ange et demon 
quelqu'un quelque part a écrit:
 
Un jour, quelqu’un m’a dit : “L’énergie n’existe pas.” Alors j’ai répondu : “Écoutez, l’électricité, ça existe ? — Bah oui.” J’ai dit : “D’accord, apportez m’en cent grammes, on verra après !” Il m’a répondu : “On ne peut pas.” J’ai dit : “Comment ? Montrez-la-moi quand même ! — On ne peut pas.” Alors j’ai dit : “Vous allez en ressentir les effets, l’énergie aussi. Donc c’est à égalité. — Oui, mais… — Non. L’électricité n’existe pas parce que je ne la vois pas. »
Un praticien de shiatsu.
> Il peut t’envoyer l’énergie. Ça, je l’ai carrément senti. Oui, parce qu’on fait certains exercices, on tient les pieds de la personne, et normalement… Moi, je l’ai fait avec ce professeur, donc normalement c’était moi qui devais envoyer mon énergie vers lui. Et… d’un coup, j’ai senti dans mon bras droit une sorte de chaleur qui montait jusque-là (elle désigne son coude). Je l’ai regardé, et il m’a dit « Ah, t’as senti, hein ? » (rires) J’ai répondu « Oui. » Ça m’a vraiment étonnée. Il m’a dit que je n’avais pas assez de concentration pour l’envoyer, donc il a dû le faire […] Il n’y a personne qui m’a montré comme ce professeur.
>> J’ai connu le shiatsu parce que je m’intéresse un peu aux techniques de massage. J’ai voulu essayer le shiatsu parce que j’avais lu des articles sur cette façon de masser. Et puis en fait, je suis allée dans un institut de soin, parce qu’une personne là-bas pratiquait le shiatsu. Donc j’ai expérimenté sur moi, pour voir un peu comment c’était, et puis j’ai été… convaincue tout de suite. Et puis j’ai trouvé que c’était intéressant d’apprendre, et puis après… de pratiquer peut-être aussi !



scratch study lol! geek affraid clown Very Happy Shocked Embarassed 
n'est pas des énergies commune puisque cela c'est produis exactement de la même manière pour des centaine de gends ??

@ suivre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 12:59

Lumière a écrit:
Ou comment effacer cette distinction entre le bien et le mal


Notre société nous fait croire qu’il existe une séparation entre ce que nous considérons comme « le bien » et ce que nous percevons comme « le mal ». Or ces deux aspects n’existent que dans notre esprit car ce qui peut sembler être « bien » à quelqu’un peut être perçu comme étant « mal » par une autre personne.
Nous pouvons donc dire que le bien et le mal n’existent pas en tant que tels, qu’ils ne sont que des créations de notre mental.

Si nous avons des difficultés à intégrer cette notion, une autre alternative nous permettra d’avancer sur le Chemin du Pardon. Nous pouvons garder à l’esprit que ce que nous appelons « bien » et « mal » font en réalité partie d’un même tout, au même titre que le chaud et le froid, l’ombre et la lumière, le yin et le yang…

tu en pense quoi Lutix ?
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3581
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 14:28

dire que le bien et le mal n'existe pas, je ne suis pas d'accord

c'est encore un problème de langage, de mots employés, de leurs définitions

dans ta citation, il est dit d'abord que le bien et le mal n'existent pas, puis ensuite il est dit que le bien pour quelqu'un peut être le mal pour quelqu'un d'autre, cela signifie bien que ces notions ont donc une existence!

je pense qu'il faut se garder de dire que le bien et le mal n'existent pas, car c'est la porte ouverte à tous les abus

il y a la distorsion des réalités humaines, qui sont le produit des sociétés un peu absurdes, où on fait croire que la souffrance c'est bien...

à voir le christianisme, les gens qui vouent une adoration à un mec torturé sur une croix, en se disant, chacun doit porter sa croix...

le bien existe, c'est ce qui favorise l'expansion de la vie

le mal est ce qui freine cette expansion de la vie

c'est relatif, ce qui freine un peu l'expansion de la vie, c'est un peu mal, ce qui le freine beaucoup, c'est très mal etc...

le problème c'est de croire que tout ce qui favorise l'expansion d'une "société moderne" c'est bien, alors que beaucoup de modèles de société aujourd'hui sont coupées de la nature, artificielles et aboutissent ainsi à freiner le développement de la vie sur beaucoup de plans

je vais prendre deux exemples, où le bien pour quelqu'un est le mal pour quelqu'un d'autre :

1- un père bat son fils

du côté du père, c'est bien, c'est mérité vu la faute que l'enfant a commis, et c'est pour son bien, pour son éducation, pour lui forger une psychologie, une philosophie etc

du côté du fils, c'est mal, il souffre dans son corps, dans sa chair

est-ce bien ou mal? je tranche personnellement en disant que c'est mal!


2- un généreux donateur envoie des millions de bouteilles de coca dans un pays d'afrique ravagé par la famine

les personnes qui reçoivent ces bouteilles savourent cette boisson sucrée, leurs corps apprécient dans un premier temps cet apport en sucre et donc en énergie

dans un deuxième temps, la pauvreté de cette boisson en nutriments ne nourrit pas ces gens qui ont faim, de plus, le choc d'un apport brutal de sucre fait qu'ils ressentent un contre-coup parce qu'ils sont vite en manque de ce sucre, et cela entraine une grande fatigue dans leur corps, et un début d'addiction au sucre

est-ce bien ou mal...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Jeu 10 Oct 2013 - 14:45

Je t entend, je rentre d ici peu, j y réfléchi et je te dis.

J ai invité l auteur de ce texte ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Dim 13 Oct 2013 - 8:37

Luctix

citation a écrit:
dire que le bien et le mal n'existe pas, je ne suis pas d'accord; C'est encore un problème de langage, de mots employés, de leurs définitions
citation a écrit:
Nous pouvons donc dire que le bien et le mal n’existent pas en tant que tels, qu’ils ne sont que des créations de notre mental.
oui je pense aussi a un problème de langage, et surtout un problème de compréhension, ce qu'une personne comprend, n'est pas le même a une autre, je pense que c'est ce qui est expliquer ici dans le texte, la référence:ange et demon:  quand ont dis qu'il n'existe pas EN T'EN QUE TELS, il y a, me semble t'il une référence importante, c'est comment nous ressentons les énergies, prenons une exemple; la douleur, chaque personne a une résistance a la douleur différente, ce qui reviens donc a dire que la sensation de douleur "énergie Mal / négative / réaction du corps..." n'a pas la même valeur, nous parlons bien ici d'une différence de sensation rien de tangible, rien que nous puissions touché, et pourtant cela crée des nuances & donc d'une compréhension différente, c'est là ou je vois que le bien ou le mal, n'a pas la même valeur, je prend plus cette référence comme une sorte jauge du + vers le -, je pense aussi que Lumière nous parle de ça dans sont texte; le tout, > (Nous pouvons garder à l’esprit que ce que nous appelons « bien » et « mal » font en réalité partie d’un même tout.), je vois cela de la même manière, l'énergie du tout, ce décompose en des milliards de nuance, perceptible a chacun de façons différente, celons le vécu de chacun.

@ suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Dim 13 Oct 2013 - 9:56

une petit pause ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Mar 15 Oct 2013 - 9:01

je pense donc je suis, ...!?

la pensé est donc bien une, ...!?

Peut ont crée a partir d'une Pensé ?

La roue tisse toujours selon son dessin.

              Les Marcheurs Blancs

Message  Golgho le Dim 25 Sep - 14:
 

source, > http://0rigins.forumactif.com/t124-legende-humaine-les-marcheurs-blancs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Mar 15 Oct 2013 - 9:23

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Mar 10 Déc 2013 - 17:01

study 
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Ven 13 Déc 2013 - 8:38

Le Japonais croît peut-être en l'énergie (nous aussi d'ailleurs), mais ça ne l'empêche pas de pratiquer le massacre des dauphins et de reprendre celui des baleines ! L'éthique, c'est quand même plus important qu'une croyance Croire en l'énergie et se comporter comme des barbares, je ne vois pas l'intérêt
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Jaylebee

avatar

Masculin Vierge Cheval
Messages : 452
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 27
Localisation : Dans ton c**

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Ven 13 Déc 2013 - 10:49

Manon, même si les crimes que tu dénonces sont en effet odieux, c'est assez irrespectueux envers les japonais ce que tu dis.
Je pense que tu devrais éviter de juger toute une nation sur les crimes de certains de ses citoyens.
Sinon à ce compte là, on peut tout aussi bien dire que les français sont des pédophiles…

Je doute que les japonais qui vivent avec une étroite relation à l'énergie sont les mêmes que ceux qui massacrent des dauphins (mais bon, je peux me tromper….).

Tous les indonésiens sont-ils misogynes ?
Revenir en haut Aller en bas
human_n?



Masculin Bélier Chèvre
Messages : 204
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 38

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Ven 13 Déc 2013 - 11:33

Jaylebee a écrit:
Je pense que tu devrais éviter de juger toute une nation sur les crimes de certains de ses citoyens.

Les criminels sont directement responsables de leurs actes, mais tous ceux qui participent à ce crime, qui y contribuent, qui l'incitent, même indirectement, sont en partie responsables également.

Par exemple, si des animaux se font massacrer en masse en France pour le marché de la boucherie, c'est aussi en partie parce qu'il y a encore des personnes qui continuent à en acheter, et ces personnes sont de ce fait également, en partie, responsables de ces massacres.

Cependant, je suis d'accord avec toi, il est inutile de céder à des amalgames basiques comme "les Japonais sont comme-ci", qui faussent notre conscience claire du monde.

Les médias jouent beaucoup sur cela d'ailleurs, ce qui a tendance à créer des stigmatisations de groupes au sein de l'inconscient collectif humain, mais tout cela disparaîtra quand l'humanité prendra pleinement conscience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Ven 13 Déc 2013 - 18:08

Manon n'a pas entièrement tort.

C'est justement parce que les japonais seraient plus en lien avec l'énergie que l'ensemble du peuple japonais devrait avoir développé une spiritualité plus élevée.

Si nous constatons que malgré des préceptes ancestraux plus élevés certaines pratiques barbares sont encore présentes, c'est alors que l'essence même de la pratique ancestrale s'est du moins en partie perdue.

Dans la même lignée, l'Allemagne terre chrétienne est devenue l'un des premiers pays génocidaires au monde.

C'est donc que la spiritualité en général concerne une minorité d'individus, et que les personnes qui ont elles accès à une véritable spiritualité supérieure ne sont tout simplement pas entendus, ni écoutés.

On a bien crucifié un certain Jésus paraît-il.

En somme c'est peut être aussi que le lien avec l'énergie ne détermine pas de la hauteur spirituelle d'un individu, mais seulement de son lien avec elle. La hauteur spirituelle, c'est peut-être plutôt la sagesse véritable, et c'est une toute autre paire de manches.

Par contre, là où Manon a tort, c'est bien en faisant des amalgames et en condamnant tout le peuple japonais. Par contre, les pédophiles, en général, ce sont plutôt les belges, pas les français, mais c'est un détail... On en a plein des préjugés comme ça :
- les italiens sont des menteurs,
- les espagnols sont paresseux,
- les arabes sont des voleurs,
- les roms ne sont pas des hommes...

Et ainsi de suite. Pauvres hommes que ceux qui vivent en rangeant le monde dans de petites boîtes qu'ils appellent des catégories.
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3581
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Sam 14 Déc 2013 - 16:34

je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi aegis (une fois n'est pas coutume..)

tu écris :

"l'Allemagne terre chrétienne est devenue l'un des premiers pays génocidaires au monde.
C'est donc que la spiritualité en général concerne une minorité d'individus"


pour ce qui est de "la spiritualité en général", le christianisme était très présent dans la vie d'une majorité d'allemands au moment de la deuxième guerre mondiale (contrairement à aujourd'hui)

je ne pense pas qu'on puisse mettre la responsabilité du génocide des juifs sur le dos du peuple allemand, c'est trop simpliste comme analyse

d'une part il y a eu la haine envers les juifs, qui a germé pendant des décennies, voir des siècles, chez les allemands

on peut penser que beaucoup d'allemands aient eu envie que les juifs ne soient plus dans leur pays, peut-être une majorité, avec l'aide d'une propagande...

mais je doute fortement qu'une majorité d'allemands aient voulu que ces juifs soient tués

...

pour le japon, je doute également que la majorité des japonais soient favorable à la chasse aux baleines

par contre, eux aussi sont bien moins spirituels qu'ils l'ont été par le passé, leurs vies tournent majoritairement autour du capitalisme,comme un peu partout sur terre aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Sam 14 Déc 2013 - 20:14

Ou comment dire exactement ce que je dis, sans l'avoir compris.

J'ai parlé de l'Allemagne, et non des allemands en général.

C'est le simple constat que l'Allemagne est l'un des premiers pays génocidaires au monde. Et le fait qu'un homme comme Hitler ait été élu prouve bien que si les allemands n'étaient pas un peuple aussi spirituel que cela, mais bien un peuple religieux (le christianisme est une religion avant d'être une spiritualité).

L'on peut parfaitement mettre sur le dos de l'Allemagne et des allemands le génocide, car ce sont les allemands qui ont élu Hitler, et les allemands qui n'ont jamais rien fait pour empêcher le génocide (à part, là encore une minorité). Que les allemands aient été manipulés est une chose, mais qu'ils aient tout de même laissé faire en est une autre.

Dans la vie, il faut savoir pondérer et nuancer, tu aurais compris ce que j'expliquais autrement, y compris concernant du reste le Japon et les japonais. Évitons de rester dans ce bon vieux cliché occidental sur les terres nippones. Ils ont été dans le même genre de disposition que tous les pays européens, chacun en leur temps, sur d'autres domaines.
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3581
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Dim 15 Déc 2013 - 16:12

tu avais écris :

"là où Manon a tort, c'est bien en faisant des amalgames et en condamnant tout le peuple japonais"

et déconseillé de dire que "les arabes sont des voleurs" etc

cependant, tu fais cet amalgame : "L'on peut parfaitement mettre sur le dos de l'Allemagne et des allemands le génocide"
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Dim 15 Déc 2013 - 19:32

Ben non, les allemands ont voté en masse pour Hitler.

Ce sont les allemands qui ont élu Hitler, ce sont les allemands qui ont laissé faire la politique raciale, et ainsi de suite. Ce n'est donc pas un amalgame, la vérité politique de tout ce qu'il s'est passé entre 1918 et 1945 est un peu plus compliqué que la pêche aux dauphins, baleines et requins...

Ce serait une grave erreur que de confondre les deux sous le même rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Lun 16 Déc 2013 - 11:06

c'est pas le thème ici, ou expliquer moi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Lun 16 Déc 2013 - 12:43

Je te l'explique : l'énergie que met Luctix a essayer de me chercher des poux devient pour lui une obsession. Et il nous montre donc comment il manifeste de l'énergie dans quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    Lun 16 Déc 2013 - 13:20

Aegis a écrit:
Je te l'explique : l'énergie que met Luctix a essayer de me chercher des poux devient pour lui une obsession. Et il nous montre donc comment il manifeste de l'énergie dans quelque chose.

pas mal la girouette, digne d'un maître sophiste  lol! 

Lutix va surement riposté, mais bon c'est pas le thème ici.

ne pouvons nous pas être responsable de nos divergences d’opinions ? là aussi c'est une énergie particulière qu il faut.  

 neige

nous avons le sens >
Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles
-

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'énergie, comment je la vois.    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'énergie, comment je la vois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Tuto] Développer son énergie.
» Manipuler l'énergie.
» Pour gagner en "énergie", ainsi qu'en "tonus", quel aliment y mettre dans notre quotidien sachant que les compléments alimentaires sont pas bon pour notre santé, c'est même réputé nocif!!
» L’Orbite Microcosmique : la circulation d’énergie
» Ne pas dire ce que l'on pense : diplomatie ou lâcheté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-