Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 17:33

Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS) et sa direction générale, à Bruxelles
 
« J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » : Mrs Toos Nijenhuis des Pays Bas, témoin oculaire en 1987 d’un sacrifice rituel qui confirme les faits relatés.

Une nouvelle preuve de la culpabilité du Vatican qui accélère les politiques Italiens à conduire le Pape Francis devant un prochain Tribunal de Droit Coutumier dont l’instruction du dossier est annoncé. La Papauté opère des représailles par des « opérations crapuleuses obscures » contre l’ITCCS.

Les toutes dernières informations en résumé et la mise à jour depuis le siège de l’ ITCCS à Bruxelles.
 
Lundi 28 octobre 2013

La procédure criminelle d’un nouveau Pape est devenue presque une réalité ce mois ci, car les politiciens italiens ont accepté de travailler avec l’ITCCS dans une procédure de Droit Coutumier contre la papauté pour l’hébergement d’un fugitif recherché par la justice : le démissionnaire Pape Benoît, Joseph Ratzinger.

L’accord intervient après qu’un nouveau témoignage confirme l’implication de Ratzinger dans un sacrifice rituel d’enfant aux Pays-Bas en Août 1987.

« J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille dans un Château Français à l’automne 1987, relate le témoin, qui était un participant régulier dans un culte rituel de torture et d’assassinat d’enfants ».

« C’était affreux et horrible, et cela n’a pas seulement eu lieu une fois. Ratzinger participait souvent. Lui et le (Cardinal Catholique Hollandais) Alfrink et (le fondateur du Bilderberg) : le Prince Bernhard étaient parmi les hommes les plus importants qui participaient.

Ce nouveau témoin confirme les faits relatés par Toos Nijenhuis, une femme hollandaise qui a témoigné publiquement le 8 mai dernier avoir vu de ses yeux des faits similaires de crimes impliquant Ratzinger, Alfrink et Bernhard. (voir vidéo ci dessous..)


Juste après sa démission historique du 11 février 2013, Joseph Ratzinger a été inculpé de crimes contre l’humanité le 25 février 2013 par le Tribunal International de Droit Coutumier basé à Bruxelles, et un mandat d’arrêt international a été émis à son encontre. Depuis lors, il est en cavale contre l’arrestation dans la Cité du Vatican depuis le décret du présent Pape Francis.

La mise à jour de cet élément met en évidence la complicité du Vatican dans l’assassinat d’enfants, accélérant l’accord d’un groupe de politiciens Italiens travaillant avec l’ITCCS pour conduire un procès dans un Tribunal de Droit Coutumier, contre la Papauté actuellement représentée par le pape Francis, Jorge Bergoglio, et d’avoir hébergé Ratzinger complice de ses propres crimes de guerre. Les politiques ont négocié des rapprochements avec l’ITCCS et leurs représentants depuis le 22 septembre dernier.

« Nous envisageons de réviser et pourquoi pas d’abroger le Traité de Latran de notre pays avec le Vatican, dont les actions offrent un refuge aux violeurs d’enfants, ce qui assurément confirme la définition d’organisation criminelle transnationale selon le droit International » a indiqué le porte parole d’un des politiciens.

En réponse, et durant la semaine du 7 octobre lorsque ces nouvelles allégations ont été mises à jour, le Vatican a commencé une série d’attaques contre les groupes ITCCS en Europe qui travaillent sur les dossiers et documents impliquant des cultes et rituels meurtriers de l’église.
Des sabotages ont été organisés et payés contre l’ITCCS travaillant en Hollande et en Irlande durant la semaine et le 14 octobre le site web principal ITCCS a été détruit par les mêmes saboteurs.

Nos sources politiques à Rome ont révélé que ces attaques ont été payées et coordonnées à travers l’Office au Vatican, l’agence d’espionnage connue en tant que « la Sainte Alliance » ou l’Entité, et leur bureau affilié «d’Opérations Crapuleuses » le Solidalitium Pianum établit à Rome en 1913. Ils ont impliqué également les agents du Nonce Apostolique de Hollande, l’Archevêque André Dupuy qui avait des contacts directs avec les saboteurs, « Mel et Richard Ve » et avec l’Archevêque de Dublin, Diarmuid Martin qui a payé des dessous de table pour interrompre le travail de l’ITCCS en Irlande.

De toute évidence, le Vatican panique. C’est un bon indicateur a commenté le secrétaire du terrain du Tribunal d’ITCCS Kevin Annett aujourd’hui depuis New York City.

La marée politique est montée contre l’église et il n’est plus possible pour les assassins d’enfants en robe de se cacher derrière le Traité de Latran. Et dans ces convulsions mortelles la hiérarchie de l’église utilise ses méthodes mensongères et de désinformations pour détourner l’attention du public de leur propre culpabilité criminelle.

En réponse à ces dernières nouvelles et au renouvèlement d’attaques de son travail, la direction générale d’ITCCS de Bruxelles aujourd’hui a fait l’annonce suivante aux média et leurs agences affiliées dans près de 26 pays :

1 – Durant le mois de novembre, notre réseau va organiser une conférence de presse mondiale à Rome avec les politiciens Italiens pour annoncer une nouvelle phase de notre campagne d’information afin de destituer le pouvoir séculaire du Vatican. Cette campagne inclura le lancement d’une nouvelle procédure en justice selon le Droit Coutumier contre l’actuel Pape Francis et ces agents pour complicité dans des crimes contre l’humanité, cultes et rituels meurtriers.

2- Pour préserver ces efforts, notre principal site internet www.itccs.org a été ré-ouvert et protégé selon de nouvelles procédures de sécurité. De plus, dorénavant toutes les sections d’ITCCS exerceront selon une charte officielle que tous ces membres doivent signer et inscrire une déposition. Une copie de cette charte sera mise en ligne sur itccs.org et sera destinée à toutes nos sections.

3- Pour les informations, notre précédent site web télévisuel sur www.itccs.tv est compromis et saisi par des opérateurs payés et reconnus sous les pseudonymes « Mel et Richard Ve », qui agissent de façon délibérée de manière à obscurcir le travail de l’ITCCS et la réputation de Kevin Annett, notre secrétaire sur le terrain. Ni « Mel et Richard Ve » ni itccs.tv ne sont affiliés ou représentent l’ITCCS.

Jorge Bergoglio (pseudonyme Pape Francis) et les autres officiels du Vatican font l’objet d’une instruction criminelle pour des infractions atroces impliquant le trafic, la torture et l’assassinat d’enfants. Nous déconseillons à toute personne de soutenir Bergoglio et ses agents sous peine de condamnation sommaire pour participation à une conspiration criminelle prouvée émanant de la Curie et de l’Office Romain du Pontife.
Veuillez rester en alerte pour de prochaines nouvelles et poursuites.
Ce communiqué d’information a été initié le 28 octobre 2013, par la direction générale du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat à Bruxelles, Belgique.

= = =

Les accords de Latran (1929) qui ont instaurés le Vatican comme un état indépendant, signataires:
Cardinal Pietro Gasparri représentant plénipotentiaire pour le Vatican
Benito Mussolini
, 1er ministre du gouvernement italien de monarchie constitutionnelle (Victor-Emmanuel II).

Le traité (à lire, très, très instructif…) :
http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/Vatican-Latran.htm


La Cité du Vatican:
http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/Vatican.htm


A noter: La Cité du Vatican est le seul état au monde qui n’est pas membre de l’ONU et donc signataire d’aucuns traités internationaux, il n’est qu’un “observateur”.
 
ITCCS
 
Source : http://itccs.org/2013/10/28/i-saw-joseph-ratzinger-murder-a-little-girl-eyewitness-to-a-1987-ritual-sacrifice-confirms-account-of-toos-nijenhuis-of-holland/


Dernière édition par Just Me le Mer 30 Oct 2013 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aza

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 213
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 18:08


Ah ah! ah ! merci Just me Very Happy 
certains ici et ailleurs vont te dire que
cette puante affaire est comme celle des CHEMTRAILs : c'est à dire
des conneries inventées par des malades mentaux Wink 

...on verra bien qui rira le dernier Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.esoblogs.net/3037/le-livre-noir-des-yezidis/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 18:12

Non, ils te diront :

"laissons la justice faire son travail".

Et ils ajouteront que ton propos est bien celui d'une personne qui a un problème de paranoïa en faisant des amalgames avec tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
aza

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 213
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 18:36

aegis a écrit:
Et ils ajouteront que ton propos est bien celui d'une personne qui a un problème de paranoïa en faisant des amalgames avec tout et n'importe quoi.
Il n'y a d'amalgame que dans ta tête .
Tous les sujets qui dérangent sont les parties émergentes de la pieuvre REPTILIENNE
qui se nourrit de la couardise , de la complicité inconsciente de gens bien élevés Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.esoblogs.net/3037/le-livre-noir-des-yezidis/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2104
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 20:35

Une nouvelle qui ravira certains du forum avec délice ! ça me parait un peu gros cette histoire, Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat l'ITCCS, jamais entendu parler.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 21:06

Oui, c'est tout à fait ça. D'ici quelques années nous nous ferons manger par des hommes lézards.

Continuez à y croire, vous tenez le bon bout !
Revenir en haut Aller en bas
aza

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 213
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 22:42


http://itccs.org/

Des paillettes sur des peaux écailleuses ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.esoblogs.net/3037/le-livre-noir-des-yezidis/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 22:57

Moi non plus je ne connaissais pas RedStard. Il y a toujours la même constante, cette même appréhension sur ce genre de sujet, ceux qui participent contre leur grès (ou pas) à ce genre de rituels sacrificiels, qui témoignent, sont automatiquement dénigrés parce que ça parait trop "gros". Nous savons tous qu'il existe de tel rituel pédo-satanique. Ça me rappelle un documentaire assez ancien passé, je crois, sur antenne 2, donc ça date ^^, dans lequel une petite fille de 5 ou 6 ans racontait ce qu'elle avait subis lors de soirées qu'on pourrait qualifier de messes noirs ou rituels pédo-satanique. Elle était tellement marquée qu'elle en avait une trouille monumentale d'en parler, et même de regarder les dessins qu'elle avait dessiné. Bien évidemment, les assistantes sociales avaient du mal à la croire, elle était limite tournée en dérision. Mais comment à cet âge là, on peut inventer ce genre d'histoire aussi folle et surtout aussi détaillée ???
Revenir en haut Aller en bas
Scylla

avatar

Masculin Capricorne Serpent
Messages : 77
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 88

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Mer 30 Oct 2013 - 23:37

L'ITCCS avait déjà souhaité faire arrêter le pape Benoit XVI en mai. L'organisation semble vivre de dons de bénévole mais je n'en avait jamais entendu parler, elle à un siège en belgique.

"Déclaration aux médias par Kevin Annett et Francesco Zanardi, en Italie, durant la conférence de presse du 24 Mai 2013, exposant les crimes du Vatican."

"Bonjour. Mon nom est Kevin Annett, et je suis le secrétaire agissant au nom du tribunal international sur les crimes de l’église et l’état, l’ITCCS, qui représente plus de cinquante organisations de survivants aux tortures de l’église dans neuf pays, dont l’Italie.

C'est un honneur d’être ici présent aujourd'hui avec Francesco Zanardi et l'organisation "rete l'abuse", a leur invitation, et de se joindre a eux dans une campagne historique afin d’arrêter a jamais la torture  des enfants par des religieux.

Depuis des années maintenant, Francesco a mené une lutte héroïque, ici en Italie, pour les mêmes choses pour lesquelles notre tribunal fait campagne, en révélant la torture des enfants au sein de l’église catholique romaine et en traduisant les responsables devant la justice. Je suis impatient de travailler avec Francesco et bien d'autres personnes en Italie dans les mois a venir.

j'ai été autorise par l'office central de l’ITCCS a publier la déclaration publique suivante :

1. En tant que tribunal de conscience des citoyens qui se tient en vertus du droit international, nous appelons le président italien Giorgio Napolitano afin qu’il demande l'extradition immédiate et l'arrestation de l'ancien pape Benoit XVI du Vatican , Joseph Ratzinger, au motif que ratzinger est un fugitif de la justice et un criminel recherché, dûment reconnu coupable de crimes contre l’humanité le 25 fevrier 2013 par une cour de justice internationale de droit coutumier.

2. Nous demandons également au président Napolitano et a son gouvernement de respecter le statut de Rome de la cour pénale internationale en ne donnant aucune autre aide, exemption fiscale ou subvention a une organisation coupable de crimes contre l’humanité et contre les enfants, a savoir, le "Vatican incorporated", et d’effacer et annuler le prétendu accords du Latran entre le gouvernement italien et le Vatican.

3. Si le président Napolitano ne se conforme pas au droit international et refuse de prendre ces mesures, notre tribunal, ses filiales internationales et les citoyens italiens débuteront un boycott international des produits, du commerce et du tourisme italien ; et nous commencerons des occupations pacifiques des églises, des arrestations citoyennes et d’autres actions directes contre le Vatican et ses responsables en Italie. Cette campagne débutera le 20 septembre 2013, le 143ème anniversaire de la libération de Rome de Garibaldi et de l'expulsion de la papauté.

4. Le but de cette campagne sera de faire respecter le verdict légal de la cour internationale de justice de droit coutumier du 25 fevrier 2013, qui a condamné trente responsables de l’église et de l’état pour génocide et conspiration criminelle, dont l'ancien pape Benoît XVI et des cardinaux catholiques de haut niveau. (voir www.itccs.org ). Ce verdict a condamné ces responsables a une arrestation immédiate et a l'emprisonnement pour une durée de vingt-cinq ans, ainsi qu’a une confiscation des biens et des richesses de l’église.

5. Le Vatican et l’église catholique dans son ensemble représentent un danger clair et actuel pour les enfants du monde entier en raison de leur politique permanente connue sous le nom de crimen sollicitationis, qui protège activement les violeurs d'enfants au sein de l’église et subvertit la justice et les lois de protection des enfants dans d'autres pays. L’actuel pape, François, est activement complice de ces crimes de guerre de par sa position en tant que chef de l’Église de Rome et son implication personnelle dans de tels crimes en Argentine. Par cette loi, le Vatican constitue une conspiration criminelle mondiale et une guerre permanente menée contre les enfants, la souveraineté et les lois de toutes les nations, et en vertu de la loi des nations (jus gentium), on doit le combattre et s’y opposer, et réduire sa puissance, pour le bien-être de tous


l’ITCCS ainsi que ses affiliés et ses alliés au sein d'autres gouvernements, se sont engagés a le faire. Nous appelons donc tous les citoyens d’Italie a retirer leur financement et leur allégeance a l’église catholique romaine, a exiger du président Napolitano l'extradition de Joseph Ratzinger, l’annulation des accords de Latran, et qu'ils se joignent à notre campagne le 20 septembre afin de mettre un terme pour toujours aux actions criminelles de l’église de Rome.

Nous effectuons également une demande officielle aux forces de police de l'Italie pour aider les citoyens italiens a protéger leurs enfants et leurs communautés du clergé catholique qui viole les enfants en arrêtant les prédateurs connus ou présumes, et en refusant d'aider ou d’assister l’église catholique romaine et ses responsables a échapper a la justice et aux poursuites pour leurs crimes.

Le gouvernement italien et le président Napolitano ont jusqu'au 20 septembre 2013 pour répondre à cette déclaration et pour se conformer à ses demandes, ainsi qu’à une communication enregistrée qui a été envoyée au bureau présidentiel et au parlement italien.

Publié le 23 mai 2013 depuis le bureau central de l'ITCCS, à Bruxelles."

Source : http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/06/kevin-annett-et-francesco-zanardi.html
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 0:00

RedStard a écrit:
Une nouvelle qui ravira certains du forum avec délice ! ça me parait un peu gros cette histoire, Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat l'ITCCS, jamais entendu parler.

Moi non plus ! tu vois comme on peut être d'accord parfois... ce qui n'ôte en rien le fait que bien des choses dont on n'a jamais entendu parler se passent pourtant bel et bien, à notre insu, loin de toute médiatisation mainstream : comme il y a un an et demi j'allais seulement découvrir la présence et la réalité des Chemtrails_et qu'il m'a fallut 8 ans avant que je tombe sur mon premier documentaire Soeurs Jumelles (11 sept. 2001) et que cela fasse tilt en moi, ces évidences comme ce pur bon sens... pour qui n'a pas d'oeillères, évidemment, sens et approche première et non cette énième inversion dénigrante et malhonnête !


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven (Like a Star @ heaven)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 0:10

.


Dernière édition par haig le Jeu 21 Nov 2013 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 1:54

Tu pourrais indiquer tes sources quand tu cites un articles...

Je peux me tromper mais la commande whois renseigne sur la localité du serveur ou du nom de domaine, si tu héberges ton site chez un hébergeur dans n'importe quel pays, ce sera marqué le nom du pays où le site est hébergé. En l'occurrence "ITCCS.org" est hébergé par la société "WebMyWay Design - Hosting Ltd." basé en "Colombie Britanique" dont "Helena Poll" est celle qui conçoit et héberge les sites qu'elle fait pour des sociétés de tailles moyennes (cf son linkedin). Ça prouve juste que c'est elle qui a conçut le site et que le site n'est pas hébergé en Belgique. Et alors ?

C'est bien connu, si tu veux tuer ton chien tu dis qu'il a la rage. Là c'est pareil, on nie l'existence de cet organisme aussi minime soit-il, et on dénigre.
- "Leurs «sponsors » sont des pseudo-organisations",
- "Ces organisations n’existent pas",
- "une blague de mauvais goût d’étudiants gothiques désœuvrés" (oui c'est ça la vrai citation voir ici)
- "d’une province paumée du Canada".

Juste pour rappelle celui qui est secrétaire de ITCCS est un ancien révérend/pasteur du nom de Kevin Annett qui s'est fait lourdé (excommunié) parce qu'il l'ouvrait trop sur certains sujets. Bien loin des affabulation des bloggueurs du site "liesidotorg" (article de haig) "étudiant gothiques désœuvrés". Et son site internet : http://kevinannett.com/

Ci dessous un article sur ce monsieur Kevin Annett.




Les écoles résidentielles indiennes, des écoles de la mort
1ère partie de la version sous-titrée en français d'Unrepentant: Kevin Annett and Canada's Genocide
Imaginez que votre enfant disparaisse et ne revienne jamais à la maison. Les années passent jusqu'à ce qu'un jour, après avoir été identifiée, la personne responsable de la mort de votre enfant échappe à l'arrestation comme à l'emprisonnement en s'excusant tout simplement auprès de vous pour votre perte et en allant même jusqu'à vous proposer de se réconcilier avec vous. Que ressentiriez-vous? Sans vous départir de ce sentiment, multipliez maintenant votre perte par des milliers d'enfants et faites-vous à l'idée que les coupables sont le gouvernement et les églises du Canada. C'est en procédant de la sorte que vous arriverez à saisir l'atrocité des écoles résidentielles indiennes.

Malgré la preuve faite que le taux de mortalité de 50% des enfants pensionnaires des internats resta constant durant plus de 40 ans, ces décès n'auraient pas été intentionnels si l'on en croit les déclarations des membres de la si mal nommée Commission de vérité et de réconciliation gouvernementale. Pour croire cela, il convient d'ignorer les preuves avancées par d'anciens membres officiels du gouvernement tel le Dr Peter Bryce qui découvrit que les enfants étaient délibérément exposés aux maladies contagieuses et abandonnés sans soins jusqu'à ce que mort s'ensuive. Le mot employé par Bryce était bien délibérément. Comment expliquer d'ailleurs autrement la mort de tant d'enfants?

Le gouvernement et les églises du Canada n'ont jamais reconnu le caractère intentionnel des abus commis dans les internats indiens. Mais plus important encore, sous le prétexte de faire amende honorable auprès des Amérindien-nes, le seul but de leurs efforts est de se disculper légalement de leur culpabilité dans la mort de milliers d'enfants. Au cours des 12 dernières années, une armée de spécialistes en droit et d'experts juridiques a produit une montagne de dénégations d'holocauste afin de convaincre le monde que la mort quotidienne et la torture au sein des internats indiens n'était pas intentionnelle.

Le Révérend Kevin Annett, un ex pasteur de l'Église unie délisté (ou excommunié) par celle-ci parce qu'il a refusé de se taire quand il a commencé à découvrir ce qui s'était vraiment passé dans une ancienne école résidentielle, connait trop bien tout cela après avoir passé la majeure partie de son temps depuis des années comme conseiller, avocat et chroniqueur pour de nombreux survivant-es de ces camps de la mort qu'étaient en fait ces "écoles". Ce qu'il a appris d'un tel travail, c'est qu'il est impossible d'avoir prise sur quelque chose que nous ne comprenons pas. La vérité est que la société euro-canadienne ne comprend toujours pas ce qu'étaient réellement ces "écoles".

Alors prenez le temps de regarder la version écourtée et sous-titrée en français d'Unrepentant: Kevin Annett and Canada's Genocide, un documentaire basé sur les livres de Kevin Annett intitulés Silence de l'Histoire sur l'holocauste canadien - L’histoire non révélée du génocide du peuple aborigène, également accessible en ligne, et Canadian aboriginals: Love and Death in the Valley. Vous comprendrez aussi pourquoi, selon Noam Chomsky, Kevin Annett "mérite plus le prix Nobel de la paix que beaucoup de ceux qui l'ont reçu dans le passé".

Toujours est-il que, si l'on en croit les officiels des églises et du gouvernement du Canada, la question des internats ne se résumerait qu'en termes d'argent et de gymnastique verbale. Mais ces mêmes officiels parlent avec aisance de la "guérison du passé" sans même connaître leur propre histoire, et de "solutions" au "problème des pensionnats indiens" comme s'ils comprenaient la nature du problème sans réaliser qu'en vérité, il n'y a pas et il n'y a jamais eu de "problème indien" au Canada. Plutôt un problème "blanc". C'est nous le problème.

Pour prouver ce point, nul besoin de mentionner le paradoxe que constitue le fait que des hommes et des femmes sont capables d'affamer, de torturer et de violer des jeunes enfants pensionnaires des internats, de jeter des petits de trois ans dans des escaliers, de stériliser des gamin-es et de laisser délibérément des enfants périr de tuberculose avant de les ensevelir dans le plus grand secret.

Le coeur du problème réside dans la ségrégation continue dont nous faisons preuve à l'encontre des Amérindien-nes en les classant dans une catégorie inférieure d'humanité où le taux de mortalité est 15 fois supérieur à celui des autres habitant-es de ce pays.

Après tout, si nous autres Canadien-nes sommes ce que nous imaginons être - des membres d'une société "éclairée" - comment se fait-il que pas une seule personne ne fut déférée devant la justice après la mort d'un seul des enfants internés dans les pensionnats indiens? Pourquoi la disparition de dizaines de milliers d'enfants amérindiens dans ces écoles ne donne-t-elle pas lieu à une enquête criminelle majeure? Pourquoi existe-t-il une loi sur les Indiens alors qu'il n'y a pas de loi sur les Irlandais ou sur les Italiens? Et pourquoi le Canada n'adhère-t-il pas à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones?

Constituant en réalité une société officieuse d'apartheid qui fonctionne dans la pratique avec deux niveaux de justice - un pour les Amérindien-nes et l'autre pour le reste d'entre nous - le Canada ne peut pas plus faire face à l'héritage des pensionnats indiens qu'il ne peut arrêter de gâcher la nature pour notre confort et le profit à court terme. Tout au moins pas sans une révolution morale et sociale fondamentale.

Le fait que nous sommes encore loin d'un tel changement frappa brutalement Kevin Annett lorsque la frauduleuse Commission de vérité et de réconciliation gouvernementale annonça que, bien que des actes criminels aient été effectivement commis dans les internats, ceux-ci ne donneraient lieu à aucune enquête criminelle. Cette cynique subversion de la justice n'entraîna pas un seul murmure de protestation dans les médias ou parmi les bon-nes citoyen-nes et politicien-nes du Canada.

Ce que nous avons fait à ces enfants était une abomination et les abominations ne se résolvent ni avec des mots ni avec de l'argent. Mais des choses peuvent être faites pour surmonter les séquelles douloureuses du génocide commis dans les écoles résidentielles et rendre justice aux survivant-es. Plutôt que de se contenter d'excuses qui ne changent rien ou de mettre en scène une Commission de vérité et de réconciliation qui ne dispose d'aucun pouvoir, même pas celui d'admettre l'évidence, le gouvernement et nous tous et toutes pourrions nous attacher à prendre quelques mesures courageuses du genre de celles-ci:

• Faire l'entière révélation de ce qui s'est réellement passé dans les écoles résidentielles en désignant les crimes, leurs auteur-es et les responsables de leur dissimulation via la mise en place d'un tribunal international disposant du pouvoir d'assigner, d'arrêter et de juger les responsables.

• Rapatrier les restes de tous les enfants décédés dans ces écoles afin qu'ils puissent recevoir une sépulture décente et établir des sites commémoratifs publics en leur souvenir.

• Déclarer officiellement une Journée nationale du souvenir pour toutes les victimes décédées et survivantes des écoles résidentielles et créer des musées nationaux dédiés à l'holocauste des peuples autochtones.

• Mettre fin à l'exonération fiscale fédérale des églises catholique, anglicane et unie du Canada en accord avec les principes juridiques de Nuremberg relatifs aux organisations complices de crimes contre l'humanité.

• Supprimer la loi sur les Indiens et le ministère des Affaires Indiennes et du Nord Canada.

• Reconnaître la souveraineté des nations autochtones et leur rendre toutes les terres volées et les ressources afférentes.

Il est grand temps que les Canadien-nes trouvent le courage de se souvenir et de reconnaître face au monde ce qu'ils ont fait aux peuples premiers. Peut-être alors les termes de guérison et de réconciliation deviendront-ils autre chose qu'une rengaine politique usée.

Et peut-être aussi en finirions-nous avec la violence raciste et sexiste qui cible particulièrement les Amérindiennes, et qui s'accompagne de l'indifférence des institutions envers ces crimes. Rappelons les 69 meurtres qui ont eu lieu à Vancouver pendant près de 20 ans tandis que la police persistait à refuser d'investir les ressources nécessaires à une enquête sérieuse. Tout au long de l'été 2008, les membres de Walk4Justice ont marché 4 700 kilomètres - de Vancouver à Ottawa - afin d'attirer l'attention sur plus de 3 000 meurtres et disparitions d'Amérindiennes non résolus depuis 1969. Les médias de masse n'ont pas daigné parler de cet exploit. Et pendant cette marche, les membres de Walk4Justice ont été confrontés au racisme de la société euro-canadienne, qui n'est toujours pas prête à remettre en question sa vision des Amérindien-nes alors que celle-ci est un permis de tuer, comme dans le temps des écoles résidentielles indiennes.
> Pétition STOP COMPLICITY IN GENOCIDE

Source : Rev. Kevin D. Annett, 06.2008



Version sous-titrée en français d'Unrepentant: Kevin Annett and Canada's Genocide (1h15) : 2e partie



3e partie



4e partie


> www.hiddenfromhistory.org
> The Truth Commission into Genocide in Canada

Pages reliées :
Pensionnats autochtones - Boucle fermée?, Marie-Andrée Chouinard, 01.05.2009
Canada and its Genocide: What has Caused the "Apology" and "Truth and Reconciliation Commission": A Chronology of Key Recent Events
Mass Graves of Residential School Children Identified – Independent Inquiry Launched, Elders and Judges of the International Human Rights Tribunal into Genocide in Canada, 10.04.2008
Que sont les enfants devenus? L’expérience des pensionnats autochtones, Cybersolidaires, 25.09.2005
Réponse de Femmes autochtones du Québec aux excuses du Canada pour le système des pensionnats indiens, 13.06.2008
Projet de loi 125 - Pensionnats indiens, tome 2, Ghislain Picard, 09.07.2008
À la mémoire des 26 femmes assassinées par Robert Pickton, Cybersolidaires, 23.11.2008
Les femmes autochtones trop souvent victimes de violence raciste et sexiste, Association des femmes autochtones du Canada, 26.11.2007

Source : http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2008/11/genocide.html
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 9:09


Oui, le genre de révélations dont on se passerait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 9:14

.


Dernière édition par haig le Jeu 21 Nov 2013 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2104
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 11:05

http://ascendingstarseed.wordpress.com/2013/03/29/kevin-annett-pope-francis-queen-elizabeth-arrest-warrants-usa-bishop-breaks-with-vatican/


Effectivement le Kevin Annett n'est pas a son premier coup d'essai, en Mars 2013 il avait déjà instruit une demande d'extradition contre la Reine Élisabeth D'Angleterre et du pape François Ier pour crime contre l'humanité concernant une sombre affaire d'une institue pour native américain. C'était une volonté politique financé par l'état et dirigés par des offices religieuses catholique censé intégrer à la vie occidentale les natives américains de plusieurs tribu en leur inculquant par la force et les pires sévices des valeurs autres que leur cultures originels, il y eut beaucoup de mort. Des enfants natives américains furent arraché de force à leur famille afin d’intégrer ce type de mission religieuse, et parfois pour ne plus jamais revenir.

Ce type de projet fut très en vogue durant les colonies occidentales auprès des peuples autochtone, on retrouve les mêmes méthodes en Australie auprès de la population aborigène, ainsi que certains peuples en Nouvelle-Zélande. Cette affaire fut dévoilée par des journalistes canadiens qui furent grand bruit au canada, il y a eut une grande commission d’enquête après l’arrêt total des activités de cette institues, mais il n’y eut que quelque poursuite. A la place l’état canadien avait décidé de transformer cette institue comme un organe d’éducation nationale incluant l’apprentissage, la promotion et la préservation de la culture native américain dans toutes leurs diversité, le chant, l’art, la langue et etc …


Mais voilà, il y a les survivants de ce douloureux passée qui ont constitué plusieurs commissions d’enquête et pour assurer le respect de la mémoire de ces crimes. Le fait qu’un homme blanc Kevin Annett reprenne ce drame à son compte pour satisfaire sa croisade contre l’église catholique en y incluant toutes sortes d’accusant en vogue, pédophilie en masse, meurtre satanique, blanchiment d’argent issue du marché de la drogue et etc … Les rendent extrêmement furieux qu’un tel individu tente d’usurper leurs rôles légitimes !

Derrière le Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat se cache une petite association qui vit de don publique, elle ne représente aucune cours issue de l’état publique ou d’organisation international. Lorsqu’il veut faire traduire la reine Élisabeth c’est dans un tribunal dont il est le seul représentant dans le cadre de son association.


voilà pour ma petite contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 18:13

.


Dernière édition par haig le Jeu 21 Nov 2013 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 18:22

Tu as fini de troller pour troller ? Je me disais bien que tu étais chelou, mais là ça dépasse tout ce que j'ai pu imaginer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 18:55

Just Me a écrit:
Tu as fini de troller pour troller ? Je me disais bien que tu étais chelou, mais là ça dépasse tout ce que j'ai pu imaginer !
Tu crois vraiment que je trolle ? peux-tu seulement argumenter contre ces évidences ? c'est ma façon de le dire qui te dérange ?
Désolé , je ne suis pas un politique et je dis tout cela du haut de ma naïveté ou candeur ; à toi de choisir et surtout de revenir à des concepts de perspicacité .
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Jeu 31 Oct 2013 - 21:26

haig a écrit:
Demander aux Anunakis de venir récupérer tous ses gens virés et aller les faire bosser sur une autre planète !
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
moons777

avatar

Masculin Poissons Cheval
Messages : 115
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 39

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Lun 13 Jan 2014 - 20:08


Je lance un appel à l'humanité de chacun, ça me fait mal au cœur quand je lis certaines choses.
Lorsque certains dénoncent qu'on fait du mal aux enfants, comment est-il possible que certains disent que ça fait partite de thèse complotiste, c'est un manque de respect par rapport aux victimes.
Moi, quand j'apprends ce genre de dénonciation, je me dis pas que c'est trop gros pour être vrai mais je fais des recherche pour en savoir un peu plus.

Pour la 1ère fois un pape a démissionné et on se pose pas la question, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2104
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    Lun 13 Jan 2014 - 21:17

moons777 a écrit:

Je lance un appel à l'humanité de chacun, ça me fait mal au cœur quand je lis certaines choses.
Lorsque certains dénoncent qu'on fait du mal aux enfants, comment est-il possible que certains disent que ça fait partite de thèse complotiste, c'est un manque de respect par rapport aux victimes.
Moi, quand j'apprends ce genre de dénonciation, je me dis pas que c'est trop gros pour être vrai mais je fais des recherche pour en savoir un peu plus.

Pour la 1ère fois un pape a démissionné et on se pose pas la question, pourquoi ?


Bien sûr qu'on se pose des questions mais si on se renseigne un minimun sur le Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS) et sa direction générale, à Bruxelles qui se résume à un individu très douteux. Il a récupère une sombre histoire où était impliqué un organisme religieux catholique dans un établissement scolaire charger de détruire la culture des natives américains dans l'esprit des enfants comme en Australie, il a été désavoué. Le TRibunal International contre les crimes de l'eglise et de l'etat, ITCCS se résume à une petite salle d'immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
moons777

avatar

Masculin Poissons Cheval
Messages : 115
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 39

MessageSujet: info importante !!!   Sam 18 Jan 2014 - 19:44

Je suis conscient que ces infos peuvent choquer les vrais chrétiens mais il est clair que l'église n'est plus ce qu'elle était et ne représente plus Dieu.




On va surement dire qu'elle est folle donc pas crédible !

Malheureusement, j'ai lu pas mal sur le sujet (l'affaire Jimmy Savile, par ex), et tous ceci tend à confirmer ce fait. Ce n'est pas une particularité chrétienne, on peut aussi le voir dans d'autres institutions religieuses musulmanes et autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)    

Revenir en haut Aller en bas
 

« J’ai vu Joseph Ratzinger assassiner une petite fille » Communiqué aux conseils médiatiques mondiaux, du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (ITCCS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la prophétie de Joseph Ratzinger
» Joseph Ratzinger n'a pas la foi.
» Joseph Retinger ( Ratzinger ? )
» L’idéalisme de Joseph Ratzinger.
» Et de trois! Joseph Ratzinger en passe de battre tous les records...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Satanisme / Symbolismes-