Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 11 Déc 2013 - 18:21

Rappel du premier message :

Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens





La secrétaire d’Etat ajointe américaine Victoria Nuland a jugé «totalement inadmissible  » l’intervention policière contre l’opposition en Ukraine, et appelé le pays à « sauver son avenir européen », à l’issue d’un entretien avec le président Viktor Ianoukovitch à Kiev.

« Je lui ai dit clairement que ce qui s’était passé la nuit dernière était absolument inadmissible dans un Etat démocratique », a déclaré Mme Nuland à la presse.


Le Figaro.



Vu sur Fdesouche.


Dernière édition par orné le Sam 24 Mai 2014 - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 18 Mar 2014 - 21:07

Aegis a écrit:
En tout cas, apparemment, ce n'est pas le gouvernement ukrainien qui va tirer dans les casernes de ses propres soldats.

Non mais il y aurait eux des messages capté parlant de false flag (étasuniens) léger pour provoqué l’indignation international pour sanctionné durement la Russie, on a posté un article là dessus.
Mais encore une fois attendons la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 18 Mar 2014 - 21:22

Comme quoi, les faits sont contradictoires, ce qui n'aide pas trop à comprendre comment vont se dérouler les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Akhenuræus

avatar

Masculin Capricorne Singe
Messages : 1103
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 18 Mar 2014 - 21:48

A titre informatif, voici le RKU ( ReichsKommissariat Ukraine )...
Ce projet SS visant à contrôler l'Ukraine...

Le découpage de l'époque par le Reich :


Voici un article complet sur la question : Le Reichskommissariat Ukraine (RKU)

Y aurait-il un lien avec les partis dits "néo-nazis" ukrainiens ?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Akhenuræus

avatar

Masculin Capricorne Singe
Messages : 1103
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 3:22



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2023
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 9:44

Aegis a écrit:


Que BFM dise ce qu'il pense, c'est son droit, et je m'en tamponne le coquillard. Ce qui m'intéresse moi, c'est de savoir si ce vote est un vrai vote ou un vote truqué. Dans l'absence de certitude : ce vote vaut pour ce qu'il vaut, et c'est tout. Il n'y a pas besoin de faire tout un pataquès sur les nazi ukrainiens, pour ce qui concerne le vote en Crimée, la question n'est pas là... Après tout, ça se trouve, après les nazi ukrainiens, on aura les staliniens de Crimée... Donc avant de tirer des conclusions, on attend de voir comment ça se passe, et c'est tout.


Il faudrait vraiment, avant de partir en croisade à la moindre occasion apprendre le sens de la nuance et apprendre à faire des distinctions aussi simple qu'élémentaires, et ce n'est pas faute d'avoir expliqué comment faire.


Il s'agit de faire preuve de vigilance sachant que tu ne tarderas pas à nous servir la vision atlantique de la crise Ukrainienne comme bon nombre de sujet que tu te tentes de nous vendre automatiquement sous l’alignement de la pensée dominante ou de BFM TV avec comme argument final de traiter leur détracteurs de Nazi, en l’occurrence pour les Russes, le peuple de Crimée et la parti Est de l’Ukraine ça ne va pas être possible. Sachant que les partis de l’euro-maidan qui a participé à la déstabilisation de l’Ukraine soutenue par l’UE et Les États-Unis, sont ouvertement néo-nazi ce qui ne semble pas être trop à ton avantage, il ne te reste plus qu’à diffamer leurs adversaire d’être des staliniens ce qui est une autre spécialité de ta part, juste pour justifier ton parti pris évident de taupe. C'est tellement évident.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 14:25

Mais t'as pas fini oui ? Tu es un monomaniaque de BFM ? Ou bien tu gagnes 10e à chaque fois que tu écris ça ?

Tu te prends pour qui ? un prophète ?

Les russes et la Crimée ne peuvent être nazi, mais en revanche, un président qui est un ancien du KGB pourrait (et note bien le conditionnel) sans trop de mal reprendre les bonnes vieilles méthodes staliniennes. En somme, ce ne serait (conditionnel encore) pas le totalitarisme allemand, mais le totalitarisme russe.

Ce qui reviendrait (troisième conditionnel), dans les faits, au même genre de méthodes, mais qui ne s'appliquerait (quatrième) pas aux mêmes catégories de la même façon. Mais cela, avant de l'affirmer, il faut (indicatif + falloir = apodictique) des éléments concrets.

Les seuls éléments que l'on peut (nuance modale) avoir, ce sont ces histoires de censure dans le pays, ce qui se ballade sur le net concernant la Russie... et cela va (indicatif factuel = constat) dans le sens d'un certain muselage de la liberté d'expres​sion(de l'opposition, bien entendu). Cela tend (interprétation) soit vers une démocratie autoritaire, soit vers une dictature. Mais pour qu'il y ait (subjonctif = cadre théorique) stalinisme, il faut (apodictique) plus que cela.

Le fait, par exemple, qu'il s'avère que le vote d'indépendance était un votre truqué (= hypothèse) irait (= possibilité théorique) dans le sens de méthodes staliniennes.

Je t'ai mis les parenthèses pour illustrer clairement comment il faut lire les verbes dans ce que j'ai écrit, afin de faciliter la compréhension, et éviter des contresens inutiles.

Ensuite, j'ai déjà été assez clair sur ce qui concerne les nazillons d'Ukraine, inutile de revenir là-dessus.

P.S. : CESSE DE DIRE QUE JE SUIS UNE TAUPE.
Revenir en haut Aller en bas
olive & popeye



Masculin Poissons Serpent
Messages : 447
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 15:23

A titre d'information !


Pierre Hillard -- Poutine fait partie du système mondialiste



22.05.2010 (arte) Le dessous des cartes - La Russie (1 sur 2)


29.05.2010 (arte) Le dessous des cartes - La Russie (2 sur 2)
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2023
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 15:29

Aegis a écrit:
Mais t'as pas fini oui ? Tu es un monomaniaque de BFM ? Ou bien tu gagnes 10e à chaque fois que tu écris ça ?

Tu te prends pour qui ? un prophète ?

Les russes et la Crimée ne peuvent être nazi, mais en revanche, un président qui est un ancien du KGB pourrait (et note bien le conditionnel) sans trop de mal reprendre les bonnes vieilles méthodes staliniennes. En somme, ce ne serait (conditionnel encore) pas le totalitarisme allemand, mais le totalitarisme russe.

Ce qui reviendrait (troisième conditionnel), dans les faits, au même genre de méthodes, mais qui ne s'appliquerait (quatrième) pas aux mêmes catégories de la même façon. Mais cela, avant de l'affirmer, il faut (indicatif + falloir = apodictique) des éléments concrets.

Les seuls éléments que l'on peut (nuance modale) avoir, ce sont ces histoires de censure dans le pays, ce qui se ballade sur le net concernant la Russie... et cela va (indicatif factuel = constat) dans le sens d'un certain muselage de la liberté d'expres​sion(de l'opposition, bien entendu). Cela tend (interprétation) soit vers une démocratie autoritaire, soit vers une dictature. Mais pour qu'il y ait (subjonctif = cadre théorique) stalinisme, il faut (apodictique) plus que cela.

Le fait, par exemple, qu'il s'avère que le vote d'indépendance était un votre truqué (= hypothèse) irait (= possibilité théorique) dans le sens de méthodes staliniennes.

Je t'ai mis les parenthèses pour illustrer clairement comment il faut lire les verbes dans ce que j'ai écrit, afin de faciliter la compréhension, et éviter des contresens inutiles.

Ensuite, j'ai déjà été assez clair sur ce qui concerne les nazillons d'Ukraine, inutile de revenir là-dessus.

P.S. : CESSE DE DIRE QUE JE SUIS UNE TAUPE.

c'est toujours aussi suspect incriminer les mêmes appartenant à l'axe du mal de la pensée dominante atlantiste, mais jamais rien, pas un mot sur l'Impérialisme de l'Otan et de l'UE, alors que cela n'a pu échapper à personne dans le cadre de ce dossier Ukrainien.  Cool


Dernière édition par RedStard le Mer 19 Mar 2014 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olive & popeye



Masculin Poissons Serpent
Messages : 447
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 16:48

Revenir en haut Aller en bas
florent0121

avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 100
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 22:40

Aegis a écrit:
Mais t'as pas fini oui ? Tu es un monomaniaque de BFM ? Ou bien tu gagnes 10e à chaque fois que tu écris ça ?

Tu te prends pour qui ? un prophète ?

Les russes et la Crimée ne peuvent être nazi, mais en revanche, un président qui est un ancien du KGB pourrait (et note bien le conditionnel) sans trop de mal reprendre les bonnes vieilles méthodes staliniennes. En somme, ce ne serait (conditionnel encore) pas le totalitarisme allemand, mais le totalitarisme russe.

Ce qui reviendrait (troisième conditionnel), dans les faits, au même genre de méthodes, mais qui ne s'appliquerait (quatrième) pas aux mêmes catégories de la même façon. Mais cela, avant de l'affirmer, il faut (indicatif + falloir = apodictique) des éléments concrets.

Les seuls éléments que l'on peut (nuance modale) avoir, ce sont ces histoires de censure dans le pays, ce qui se ballade sur le net concernant la Russie... et cela va (indicatif factuel = constat) dans le sens d'un certain muselage de la liberté d'expres​sion(de l'opposition, bien entendu). Cela tend (interprétation) soit vers une démocratie autoritaire, soit vers une dictature. Mais pour qu'il y ait (subjonctif = cadre théorique) stalinisme, il faut (apodictique) plus que cela.

Le fait, par exemple, qu'il s'avère que le vote d'indépendance était un votre truqué (= hypothèse) irait (= possibilité théorique) dans le sens de méthodes staliniennes.

Je t'ai mis les parenthèses pour illustrer clairement comment il faut lire les verbes dans ce que j'ai écrit, afin de faciliter la compréhension, et éviter des contresens inutiles.

Ensuite, j'ai déjà été assez clair sur ce qui concerne les nazillons d'Ukraine, inutile de revenir là-dessus.

P.S. : CESSE DE DIRE QUE JE SUIS UNE TAUPE.
Excuse moi mais j'ai pris l'habitude de ne même plus lire tes messages mais là j'ai eu le malheur de lire tes message sur le sujet et j'en ai marre de cette pollution intellectuelle, tu ne fais qu'accumuler les contre vérités, les faux semblants, le sophisme, la dénégation de faits, donc il n'y a aucun intérêt en effet d"engager un dialogue avec toi sur tout les sujets ou tu pratiques cet art de politicien professionnel qui est de noyer les réalités dans une marre de mensonge, de contre vérité, de manipulation, de dogme naturellement mensongé et manipulateur... Bref des procédés que tu utiliss afin d'éviter une réflexion et un débat constructif, je trouve cela dommage, dans le cadre d'un forum de discussion tel que celui ci. Mais cela n'est étonnant venant d'un personnage qui a tout en effet d'une taupe au service du système en place.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 23:24

Tu devrais prendre l'habitude de ne plus y répondre. Cela t'évitera le ridicule et la diffamation.
Revenir en haut Aller en bas
Akhenuræus

avatar

Masculin Capricorne Singe
Messages : 1103
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 23:34

Je trouve qu'au contraire les messages d'Aegis apportent quelque chose de plus aux discussions. Je ne suis pas certains que quelqu'un, d'ailleurs, puisse se permettre ce type de qualificatif à l'égard d'un autre.

Un point de vue qui diffère est toujours riche de quelque chose, encore faut-il avoir les bonnes lunettes pour percevoir cette richesse avant de parler de taupes...
 lol! 

Cela dit, Florent, tu es médisant envers Aegis sans même prendre la peine d'argumenter, de donner de quelconques exemples, par quoi, tu participes toi-même à la noyade du poisson...

Ce sujet sur l'Ukraine te dérange-t-il ?

Pourquoi toujours en venir aux noms d'oiseaux..?

 scratch 

Peace, les mecs !
 paix
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 356
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 52
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 19 Mar 2014 - 23:45

Je pense que les médias manipulent tout ce beau monde car on sait très bien que les grandes puissances ont voté entre eux la non-agression.

La Chine a annexé d'autres pays et aucun pays n'a réagi sur quoi que ce soit. Tout au contraire, les pays qui se disent démocratique et épris soi-disant des droits de l'homme et de justice font des affaires avec eux et entre eux.

Donc tous ces actualités ou demi-vérités ou demi-mensonges préoccupent vos imaginations contrôlées. La manipulation  fonctionne bien avec les actualités. Alors au lieu de penser à des choses objectives, on pense subjectivement.
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2023
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 11:38

florent0121 a écrit:

Excuse moi mais j'ai pris l'habitude de ne même plus lire tes messages mais là j'ai eu le malheur de lire tes message sur le sujet et j'en ai marre de cette pollution intellectuelle, tu ne fais qu'accumuler les contre vérités, les faux semblants, le sophisme, la dénégation de faits, donc il n'y a aucun intérêt en effet d"engager un dialogue avec toi sur tout les sujets ou tu pratiques cet art de politicien professionnel qui est de noyer les réalités dans une marre de mensonge, de contre vérité, de manipulation, de dogme naturellement mensongé et manipulateur... Bref des procédés que tu utiliss afin d'éviter une réflexion et un débat constructif, je trouve cela dommage, dans le cadre d'un forum de discussion tel que celui ci. Mais cela n'est étonnant venant d'un personnage qui a tout en effet d'une taupe au service du système en place.

C'est tellement évident, Aegis c'est un peu le Caroline Fourest de Planète Révélation, toujours le point atlantiste pour intoxiquer dans ces messages de fonds une provocation constante contre toute idée de dissidence politique.

C'est clair qu'Israël qui colonise les territoires occupés malgré les sanctions de l'ONU n'a jamais été inquiété par le pouvoir mondialiste. Pire ici il s'agit d'un referendum que les USA considère comme illégitime, le peuple qui décide est donc un acte politique illégitime un peu comme le referendum annulé en Gréce sous les applaudissement de l'UE. C'est hallucinant. Provoquer le Russie et ces intérêts de la sorte ne présage rien de bon pour la suite, c'est improductif surtout pour le peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 13:29

C'est que tu confonds dissidence politique intelligente, et dissidence politique bestiale.

Ce n'est pas parce que tu as des réactions épidermiques et que tu dénonces des évidences, que ce que tu affirmes par la suite est l'expression du droit, du juste, ou du vrai. Ce n'est pas non plus parce que tu prétends parler au nom du "peuple" que tu parles véritablement au nom du "peuple".

Il a bon dos le "peuple". On peut lui faire dire tout ce que l'on veut en dire.

Et la situation en Ukraine l'illustre parfaitement. Evitons d'être dupes de ceux qui ont des intérêts publiques, aussi bien les élus, que les chefs de mouvements "dissidents".
Revenir en haut Aller en bas
Georges le poète



Masculin Poissons Cochon
Messages : 19
Date d'inscription : 15/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 13:36

orné a écrit:
Un soldat ukrainien tué à Simféropol, le conflit entre "dans une phase militaire"

Dans la mesure ou les mails hackés récemment montraient clairement l'intention d'organiser un false flag de faible ampleur sur ordre des américains afin d'impliquer les russes, on peut légitimement douter de la version officielle de cet événement qui tombe à point nommé pour tenter de discréditer les russes. L'opération enfumage médiatique n'est pas finie. Fawkes[/b]

[color=#ffffff] INTERNATIONAL - Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a estimé mardi 18 mars que le conflit en Crimée entrait dans une phase militaire. "Aujourd'hui les troupes russes ont commencé à tirer sur nos soldats. C'est un crime de guerre", a-t-il affirmé.
Quelques minutes plus tard, le ministre de la Défense a affirmé qu'un soldat ukrainien a été tué dans une base militaire de Simféropol après un assaut menée par des forces russes. "Au cours de l'assaut contre une base militaire à Simféropol, un militaire ukrainien est décédé après avoir été blessé au cou. Un autre militaire a été blessé", a déclaré Vladislav Seleznev; le porte-parole du ministère.
Plus tôt dans l'après-midi, le commandant de la marine ukrainienne, Serguiï Gaïdouk, indiquait qu'un officier ukrainien avait été blessé par balles, sans préciser quand cette attaque avait eu lieu, ni le numéro de l'unité militaire visée.

A Simféropol, un photographe de l'AFP a vu mardi une dizaine d'hommes armés pénétrer dans une base ukrainienne encerclée par les forces pro-russes. Une rafale d'arme automatique a retenti peu après à l'intérieur. Deux ambulances sont arrivées sur les lieux peu après, mais le photographe n'a pu s'approcher de l'entrée de la base. Sur Twitter, le reporter de CNN décrit aussi l'arrivée d'une ambulance.
Le reporter de NBC raconte lui la confusion qui règne sur place.

[img][/img]

Selon Serguiï Gaïdouk, 38 bases militaires ukrainiennes sont actuellement bloquées par les forces russes en Crimée qui a été de facto rattachée mardi à la Russie.



-----------------------------------------------------------------

Fabius annonce que la Russie est évincé du prochain G8

Après le veto de la Russie concernant la dénonciation anticipées du référendum sur la Crimée, Fabius nous indique sur Tweeter qu'ils ont décidé de suspendre la participation de la Russie au prochain G8...qui se tient pourtant à Sotchi jusqu’à preuve du contraire. Ils sont vraiment gonflés...



 Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven   Like a Star @ heaven 

A-t-on des preuves de la mort du soldat et de la fusillade ? Rappelez-vous Boston avec de fausses images... Rappelez-vous l'Irak...
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 13:47

Justement, je répondais à Orné que selon l'AFP, il avait simplement été blessé. Et on avait d'ailleurs été d'accords pour dire que rien n'était sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Georges le poète



Masculin Poissons Cochon
Messages : 19
Date d'inscription : 15/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 15:43

Aegis a écrit:
Justement, je répondais à Orné que selon l'AFP, il avait simplement été blessé. Et on avait d'ailleurs été d'accords pour dire que rien n'était sûr !

Bon, ils veulent vraiment nous foutre dans la merde avec leurs mensonges...
Hollande vient d'annoncer que le sommet UE-Russie était annulé, mais ils font tout pour dire qu'ils ont raison et les Russes tort... Je n'aime pas Poutine mais pas plus l'UE, et ça pue toute cette histoire. De defensa parle de snipers qui étaient près des cameramen pour tirer sur la foule et les flics en Ukraine... Quand on sait que tout ça a été monté de toutes pièces pour le profit des usa et de l'UE...
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 16:00

et dans quelques temps, tu apprendras autre chose qui ira dans le sens contraire... C'est tout le problème quand il y a montée des extrêmes. Rien n'est fiable, et l'UE, aussi bien que les USA, n'ont pas entièrement tort face à Poutine, mais ils sont loin d'avoir entièrement raison. A l'inverse, Poutine n'a pas non plus entièrement tort, ni entièrement raison.

Ils défendent chacun des positions et intérêts divergents, et comme ils refusent certainement tous de mettre à plat les véritables enjeux, la pression monte et s'accumule. Reste à savoir jusqu'à quel point.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 20 Mar 2014 - 19:05

Ukraine: Voici ce que l’occident prépare aux travailleurs

Tribune de Caro

Derrière les incessantes et creuses évocations de la « révolution démocratique », le gouvernement nouvellement mis en place en Ukraine et qui est composé d’anciens banquiers, de fascistes et d’oligarques est en train de planifier des mesures d’austérité draconiennes.




Les plans qui sont en cours d’élaboration sont ouvertement qualifiés de « modèle grec », le programme de coupes féroces imposées à la Grèce par le Fonds monétaire International (FMI) et l’Union européenne (UE), qui a causé un effondrement de 25 pour cent de l’économie grecque en cinq ans et donné lieu à une croissance massive du chômage et de la pauvreté.

Dans le cas de l’Ukraine, toutefois, cette dévastation sociale sera déchaînée contre un pays qui a déjà été assujetti à une économie de la terre brûlée dans le cadre de la restauration capitaliste. Avant même que ne surviennent ces récents événements, l’Ukraine était le 80ème pays le plus pauvre du monde en fonction de son produit intérieur brut par habitant, derrière l’Irak, les îles Tonga et la Bosnie-Herzégovine.

Plus d’un quart de sa population – 11 millions de personnes – vivent sous le seuil officiel de pauvreté qui est fixé à un maigre revenu de 1.176 UAH (Hryvnia ukrainien soit 127 dollars US) par mois. Avec un salaire mensuel moyen d’à peine 1.218 UAH (131 dollars) ou 79 cents américains de l’heure, des millions d’autres personnes survivent à la limite du seuil de subsistance.

Le taux de chômage officiel de 7,5 pour cent dissimule un grand nombre de travailleurs non-inscrits et sous-employés. Ce taux est maintenu bas par une forte émigration, des dizaines de milliers de personnes fuyant le pays en quête d’un emploi. L’équivalent de 15 pour cent de la population ukrainienne a quitté le pays et forme l’une des plus vastes diasporas du monde. Entre 1991, moment de la dissolution de l’Union soviétique, et 2010, la population ukrainienne est passée de 51,7 millions à 45.9 millions.

En plus de la migration, le déclin de la population est une conséquence de la diminution du taux de natalité, qui figure parmi le plus bas du monde. Le pays connaît aussi, de façon tragique, le taux le plus élevé de mortalité maternelle en Europe, comme conséquence d’une crise du système de santé qui a vu les cas d’infection par le VIH/sida prendre des allures d’épidémie avec 57 nouveaux cas relevés par jour en 2012.

La pauvreté a joué un rôle crucial dans la propagation du HIV/sida – notamment dans les régions anciennement fortement industrialisées de l’Est et du Sud où les conditions ressemblent déjà à celles d’une dépression.

La pauvreté a entraîné une explosion de toutes sortes de maux sociaux – allant de la toxicomanie et de l’alcoolisme à la prostitution – on estime qu’une prostituée sur six est mineure. Il s’agit là d’une sous-estimation, compte tenu du fait que l’Ukraine est une plaque tournante du trafic d’êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle et de main-d’œuvre forcée.

Ces conditions sont la conséquence directe du rôle contre-révolutionnaire joué par la bureaucratie stalinienne et sa trahison de la Révolution d’Octobre 1917, qui a connu son apogée dans la destruction de l’Union soviétique et la restauration du capitalisme.

En conséquence, l’Ukraine en a été réduite à être un pion dans les visées des impérialismes américain et européen pour ce qui est de la Russie. En plus du danger d’une guerre civile et d’une conflagration militaire mondiale, les efforts soutenus par l’Occident pour arracher l’Ukraine à la Russie ont causé une misère sociale encore plus grande pour les masses, d’abord suite à la soi-disant « Révolution orange » de 2004, puis après l’effondrement capitaliste mondial de 2008.

Entre 2008 et 2009, par exemple, le PIB de l’Ukraine a chuté de 15,1 pour cent tandis que le chômage triplait pour atteindre 9,4 pour cent. Les anciens bureaucrates staliniens et les oligarques mafieux qui se sont enrichis en dérobant les anciens biens publics ont continué tout au long à piller les actifs de l’Etat et à accumuler des fortunes personnelles de plus en plus grandes.

Le pire reste à venir. La dette totale de l’Ukraine est actuellement évaluée à quelque 80 milliards de dollars. Vu que sa monnaie s’est dépréciée de 20 pour cent par rapport au dollar depuis le début de cette année, laissant fondre les réserves en devises et accroissant la fuite des capitaux, l’endettement de l’Ukraine augmentera bien davantage.

Le FMI et l’UE seraient en train d’élaborer un plan de « sauvetage » d’à peine plus de 15 milliards de dollars. Non seulement la plus grande partie de cet argent est destinée à couvrir les remboursements aux banques occidentales, mais il est encore lié à des coupes massives dans les dépenses publiques des retraites et des subventions sur le carburant. Depuis 1998, l’Ukraine est impliquée dans divers programmes de « réformes structurelles » du FMI, qui tous ont dû être abandonnés en l’espace d’un an vu que leurs conséquences ont été jugées socialement trop explosives.

C’était ce que l’ancien premier ministre Mykola Azarov avait décrit comme les « conditions extrêmement difficiles » du refinancement d’un prêt du FMI émis le 20 novembre de l’année dernière, qui avait motivé la décision du gouvernement de reporter la signature de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE. Cette décision est devenue à son tour le prétexte des protestations parrainées par les Etats-Unis et l’UE ainsi que du coup d’Etat qui s’ensuivit.

Les puissances occidentales envisagent maintenant de saisir l’occasion pour laquelle elles se sont tellement investies.

En février, écrivant dans le Financial Times, Anders Aslund, un ancien conseiller du gouvernement ukrainien, a salué le coup d’Etat appuyé par l’occident comme une occasion d’imposer l’austérité. La crise en Ukraine signifiait selon lui qu’un « programme de réforme radical devrait être plus facile à entreprendre… que dans bon nombre d’autres pays qui ont été confrontés à une crise identique dans le passé, » a-t-il écrit.

Le New York Times, l’organe de l’impérialisme américain, fait claquer le fouet dans un éditorial publié vendredi sous le titre « Remettre en état l’économie de l’Ukraine : les dirigeants du pays doivent réformer une politique énergétique et des taux de change mal conçue. » L’éditorial y dénonce le « gaspillage qu’étaient des subventions dans l’énergie » et exige que le gouvernement fantoche installé par l’occident se mette au travail pour « relever les prix de détail du gaz pour la plupart des consommateurs. »

Depuis quinze jours, une équipe du FMI est déjà à l’œuvre, a rencontré le ministre de l’Energie et du Charbon ainsi que des représentants de la Banque nationale d’Ukraine et du distributeur de gaz Naftogaz. Elle a rapporté que ses travaux allaient « bon train » et que les nouvelles autorités étaient déterminées à entreprendre des « réformes économiques. »

Ces « réformes » comprennent une nouvelle dévaluation de la monnaie, des coupes majeures dans les dépenses publiques et les retraites et, notamment, la fin des subventions publiques au prix du gaz qui sont une question de vie et de mort dans un pays où les températures peuvent tomber très bas.

Le Financial Times fait état de ce que, « Soixante agences gouvernementales dans différents pays de l’UE ont déjà conclu des soi-disant accords de jumelage dans le but de refaçonner leurs homologues ukrainiens à leur image. »

Les économistes parlent ouvertement d’une baisse de 10 pour cent du PIB. Le premier ministre Arseniy Iastseniouk, qui a été minutieusement choisi par Washington pour remplacer le président élu déchu, Vikto Ianoukovitch, a carrément déclaré vouloir être « le premier ministre le plus impopulaire de l’histoire de [son] pays. »

Sergeï Taruta, l’oligarque qui a dernièrement été nommé gouverneur de la région de Donetsk, a donné une idée du calendrier pour la mise en œuvre de ces mesures. Se décrivant lui-même comme un « gestionnaire anti-crise », il a dit ne vouloir occuper ce poste que durant « six mois ou un an, » et ajouté, « Durant cette période, je veux que des gens forts entrent au gouvernement après quoi, je leur passerai les rênes. »

Ces commentaires jettent de la lumière sur les raisons pour lesquelles les Etats-Unis et les puissances européennes sont disposés à accepter un gouvernement constitué de fascistes et de paramilitaires d’extrême-droite.

Jeudi, le parlement ukrainien a voté la mise en place d’une garde nationale forte de 60.000 hommes se composant d’« activistes » issus des protestations antirusses et des écoles militaires.

Cette force sera supervisée par le nouveau chef de la sécurité, Andriy Parubiy du parti fasciste Svoboda. Au début des années 1990, Parubiy a été un des fondateurs du Parti néo-nazi social-national d’Ukraine. Son adjoint, Dmytro Yarosh, est le dirigeant du paramilitaire Secteur droit. Il s’agit de l’équivalent ukrainien des SA de Hitler.

En plus de l’assistance qu’ils apportent aux provocations de l’Occident contre Moscou, la principale responsabilité de ces éléments sera celle d’imposer l’assaut social contre la classe ouvrière ukrainienne pour le compte du capital international.

Julie Hyland

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/03/ukraine-voici-ce-que-l-occident-prepare-aux-travailleurs-wsws.html

Vu sur http:
http://reseauinternational.net
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Ven 21 Mar 2014 - 15:01


Pour en revenir à l'Ukraine, la Crimée, la Russie, l'Union Européenne et les Etats-Unis, il est évident qu'ils nous jouent tous, autant qu'ils sont -le premier acte d'une vaste comédie dramatique .

Meilleur moyen de diviser les peuples.
Bien sûr je m'insurge contre le fait qu'une région du monde ne puisse avoir le dernier mot quand à ce qu'elle souhaite pour son avenir, cependant tous les évènements ayant mener à la situation actuelle proviennent d'une manipulation éhontée de la part de ceux-là même qui défendent les Ukrainiens soi-disant opprimés. Et que faisait Poutine pendant ce temps ? Ces supers espions KGB sont-ils devenus si nuls qu'ils n'ont rien vu venir ?


Des manifestations fomentées par des pro-européens Ukrainiens, poussés par" les Pays du Traité Transatlantique", eurent lieu durant des semaines et des semaines et la Russie ne s'est doutée de rien ?

Pourtant cela fait 4 ans maintenant que nous assistons au même scénario en Europe et dans les pays musulmans !

" Là il est évident que l'on nous prend pour de fichus imbéciles !


Ils souhaitent que nous prenions fait et cause dans ce scénario débile car sinon leur plan ne pourrait aboutir !
C'est une des lois universelle et impérative à laquelle ils ne peuvent se soustraire !



Revenir en haut Aller en bas
olive & popeye



Masculin Poissons Serpent
Messages : 447
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Ven 21 Mar 2014 - 16:32

Il serai temps que vous reprenez vos esprits et de vous intéresser aux banques us en priorité ! Depuis un petit moment plus personne parle d'économie sur ce forum et pourtant c'est bien ça qui faut tenir a l'oeil !
Ps: ne refaite pas la même erreur en cherchent des bouquets misère avec le peuple mais suivez plutôt la manoeuvre des banques
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 22 Mar 2014 - 12:33


Les manoeuvres des banquiers... Des topics entiers y sont consacrés. On ne peut traiter toujours les mêmes sujets. Je fais régulièrement des remarques sur les oligarques financiers mais je ne vois guère de réaction venant de ta part.
Il faut avouer que le système mis en place "est un tout" touchant divers domaines qu'ils soient financiers, politique, climatique, médical, agroalimentaire, spatial, recherches scientifiques...

Et là concernant l'Ukraine et la Crimée il s'agit de manipuler les opinions publiques Européennes et du coup de favoriser ainsi un mécontentement grandissant des populations, sur une cible précise, afin d'obtenir une très puissante concentration d'énergie mentale qui servira à d'autres projets !

De ce fait il est aussi important pour nous d 'éclaircir la situation politique en Crimée pour cerner l'origine et les auteurs de ce conflit et de ce que l'on nous cache.




Revenir en haut Aller en bas
laloy

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 22 Mar 2014 - 14:57

Aegis a écrit:
et dans quelques temps, tu apprendras autre chose qui ira dans le sens contraire... C'est tout le problème quand il y a montée des extrêmes. Rien n'est fiable, et l'UE, aussi bien que les USA, n'ont pas entièrement tort face à Poutine, mais ils sont loin d'avoir entièrement raison. A l'inverse, Poutine n'a pas non plus entièrement tort, ni entièrement raison.

Ils défendent chacun des positions et intérêts divergents, et comme ils refusent certainement tous de mettre à plat les véritables enjeux, la pression monte et s'accumule. Reste à savoir jusqu'à quel point.


l'argument en fait c'est, "peut 'tète bien qu'oui peut 'tète bien que non'?
parce ce que à part une suite de mots sophistiquements alignés je ne vois pas la différence

pour les réactions épidermiques de red stard (qui ne peux exister que par contact physique)
je partage avec lui, non pas chaque mot mais chaque virgule .Il est seulement moins direct que moi et plus argumentatif.
j'ai appris aujourd'hui que j'avais été bannie du site une semaine parce que j'avais été méchantes avec toi parce que je prétendais que tu avais un double compte
alors puisque la dissidence est en moi je persiste non seulement tu es un double compte mais une taupe
planète peut jouer les senseurs et par la même être aveugle, et me bannir.
Je dis se que je pense, et je pense ce que je dis
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 22 Mar 2014 - 20:00

Conspiracy Watch: "Comment la complosphère désinforme sur l’Ukraine"



Par le plus grand des hasards, je découvre aujourd'hui un article de Conspiracy Watch intitulé "Comment la complosphère désinforme sur l’Ukraine : l’exemple des snipers de Maïdan", énième fanfaronnade de ce soi-disant observatoire des théories du complot qui s'évertue à tenter de dénoncer des procédés dont il use pourtant abondamment : la manipulation, l'amalgame et le mensonge. Les tactiques habituelles employées par de nombreux médias de masse en somme.


Récemment par exemple, Canal plus avait déjà traité le cercle des volontaires de "fachosphère [..].conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche ». Dans un autre genre, des médias arrivent à nous publier des articles pour tenter de convaincre les gens que le nouveau gouvernement Ukrainien n'est pas si néo-nazi finalement. Ils n'ont peur de rien...pas même du ridicule.

Finalement, il est particulièrement frappant de constater que ces médias craignent de plus en plus à la fois les informations que les médias alternatifs mettent sur le devant de la scène mais aussi la perte du monopole de l'information qu'ils détenaient jusque-là d'ou peut être ce soudain regain d'intérêt de leur part pour les médias alternatifs et citoyens.

Les faits reprochés

Ce site reprocherait donc la façon dont ce qu'ils appellent la complosphère aurait traité le conflit en Ukraine, et notamment l'affaire des snipers. La première chose qui frappe et que ce genre d'article associe systématiquement cette fameuse complosphère à une idéologie d’extrême droite. D'ailleurs, le premier site cité dans cet article est Realpolitik.tv, fondée par Aymeric Chauprade, affilié FN. Ce n'est pas un hasard, le but étend de poser le décor. La suite est plus intéressante. Figurez-vous qu'ils assimilent pèle-mêle Solidarité & Progrès (site du parti de Jacques Cheminade), Investig’Action (de Michel Colon) et le Réseau Voltaire (Thierry Meyssan) à la complosphère. Mieux encore, La voix de la Russie est considérée comme un site conspirationniste, au même titre que les moutons enragés, égalité et réconciliation et Fawkes News. Passons sur ce joyeux amalgame.


En poursuivant, l'article évoque la conversation interceptée entre Catherine Ashton et le ministre des Affaires étrangères estonien et indique:

"Plutôt qu’un complot contre l’ancien président Ianoukovitch, les paroles du ministre estonien ne tendent-elles pas à montrer avant tout l’efficacité de la propagande russe en même temps que la perméabilité au conspirationnisme des plus hautes sphères de la diplomatie européenne ? Cette affaire Ashton-Paet n’illustre-t-elle pas surtout la facilité avec laquelle la complosphère s’affranchit de tout scrupule - à commencer par l'emploi du conditionnel - lorsqu’il s’agit de faire coller le réel à sa vision du monde ? Ne permet-elle pas fort opportunément de faire diversion quelques jours après que la Fédération de Russie a violé le droit international et rompu l’accord bilatéral qu’elle avait conclu avec l’Ukraine en 1997 en envoyant des troupes en Crimée ?"

Cette partie de l'article est assez cocasse car son auteur utilise également le conditionnel, nous parle d'une propagande russe en négligeant de mentionner que les médias occidentaux font bien pire (Viktor Ahn, un champion olympique russe a d'ailleurs confié récemment qu'on lui avait proposé de l'argent pour faire des commentaires négatifs sur l'attitude russe envers la Crimée, l'affaire des armes chimiques à La Ghouta a également montré que les informations russes étaient exacts: qui fait de la propagande?), Nous présente la diplomatie européenne comme victime de cette vilaine complosphère, s'emploie à dénoncer une violation du droit international dès qu'il s'agit de l'Ukraine par contre s'il s'agit de la France ou des États-Unis, là aucun problème. Notons d'ailleurs au passage que ce dernier argument est faux car la Russie n'a violé aucune loi en Crimée, un territoire où elle a légalement le droit de stationner un nombre déterminé de forces militaires.

L'article poursuit:

"Ce qui frappe à la lecture des sites complotistes qui font leurs choux gras de la thèse de la manipulation, c’est qu’aucun d’entre eux ne semble envisager qu’il y ait pu y avoir, à Maïdan, à la fois des snipers à la solde du régime prenant pour cible des manifestants, et des manifestants armés prenant pour cible des membres des forces de l’ordre. Non, il faut que les morts de Maïdan soient les victimes d’une opération de déstabilisation menée par des forces extérieures ou commanditées directement par l’opposition pro-occidentale. Il le faut car il en va de la validité du storytelling que le Kremlin cherche à imposer depuis le début de la crise. "

Encore une belle preuve de manipulation. Les médias alternatifs n'ont pas affirmé qu'il n'y avait pas de sniper du régime. D'ailleurs, ils sont très reconnaissables sur les vidéos que les médias ont diffusé. Le premier problème est que ces mêmes médias ont fort habilement manipulé les images pour les faire correspondre à leur vision des choses. Euronews a par exemple intégré des images provenant de Radio Svoboda et en a fait un montage orienté.

Voici d'abord la vidéo originale:



On y voit un sniper impassible qui ne tire pas une seule balle. Les tirs audibles viennent de plus loin et ont l'air de venir dans leur direction vu que l'ensemble de la section doit se replier. Cette vidéo va donc dans le sens d'un poste d'observation, pas de tir. Elle ne prouve aucunement qu'un Berkout aurait tiré au fusil de précision sur les manifestants.

Voyons maintenant quelle vidéo utilise Conspiracy Watch pour son article:



Il s'agit d'un vidéo montage grossier visant à faire croire que les tirs précédents provenaient de cette arme ce qui est faux. La vidéo originale montre bien que ce n'est pas le cas. Aucune fumée, aucun recul n'est perceptible sur le fusil du policer. Présenter cette vidéo montée en épingle comme une preuve de l'implication de la police dans la mort des manifestants tués par des snipers est donc une belle manipulation journalistique de plus. Euronews avait également brodé toute une histoire autour de ces images, tout en éditant la vidéo originale pour masquer le fait que l'unité de la police se repliait à cause des tirs.

Cette vidéo, déjà évoquée sur le site, montre bien que les tirs provenaient de zones contrôlées par les manifestants:



"Il faudra aussi, probablement, qu’une telle enquête soit menée. Même s’il est illusoire de penser qu’elle emportera la conviction des conspirationnistes dans la circonstance où elle confirmerait, in fine, que les manifestants de la place Maïdan ont été abattus par des snipers répondant aux ordres de l’ancien gouvernement ukrainien."

Dans ce contexte, qui croire? Une opposition qui a pris le pouvoir par un coup d'état? Les gouvernements européens et américains qui sont directement impliqués dans le financement et la préparation de ce renversement du pouvoir en Ukraine? ou la Russie qui n'a pas provoqué ce conflit? D’où l'importance ne pas se baser uniquement sur un élément pour comprendre toute cette affaire mais d'avoir une vue d'ensemble objective. Les médias alternatifs n'ont aucun intérêt à défendre à tout pris les intérêts russes, les sites cités par Conspiracy Watch sont tous européens (à part "La voix de la Russie") et les médias du même type critiquent également l'implication américaine outre-atlantique. La raison en est simple: ils ne travestissent pas les faits, même si cela implique leur gouvernement.

Conspiracy Watch oublie également de préciser que les médias alternatifs ne se basent pas que sur l'affaire des snipers pour engager la responsabilité de l'opposition dans ce coup d'état. Il ne s'agit que d'une pièce du puzzle car les arguments allant dans ce sens sont nombreux.

Pour finir, on nous renvoie vers un article du Washington Post qui prétendrait que les tirs de snipers auraient pu provenir des russes. Belle inversion des choses une fois encore (ironie du sort, les lecteurs du Washington Post ne marchent pas non plus à leur propagande, il n'y a qu'à lire les commentaires de l'article pour cela). Récemment, l'Ukraine réédite ces allégations concernant des tirs de snipers qui seraient, selon eux, également attribués aux russes dans un incident en Crimée qui tombe de manière opportune pendant la période du référendum. Un incident qui correspond pourtant aux informations révélées par un collectif de hacker, qui impliquait à la fois le gouvernement américain et l'opposition dans la préparation d'une provocation armée permettant d'être attribuée ultérieurement aux russes: la voici cette provocation.

Nous assistons donc à un enfumage en règle, une guerre de l'information et Conspiracy Watch ne contribue visiblement pas à démêler le vrai du faux...au contraire.


Publié par Fawkes News


___________________________________________

Un article de 2008 évoquait déjà la stratégie du chaos qui serait appliquée en Ukraine par l'administration Obama (MAJ: correcteur russe)



Cet article est une pièce compromettante de plus au puzzle qui évoque les ambitions de l'administration Obama d'intégrer l'Ukraine à l'Union Européenne, à l'OTAN et se servir de la Crimée comme une base militaire avancée. Ce qui est particulièrement intéressant est que cet article date du 26 Décembre 2008. De la même manière que Roland Dumas confiait l'année dernière(1) qu'une intervention en Syrie était déjà évoquée par les anglais avant même que les premières événements sur place n'aient eu lieu, cet article révèle que cette intervention a également été voulue depuis bien longtemps.

MAJ: Traduction intégralement revue par un lecteur russophone de réseau international (Le gallo). Merci à lui et à réseau international pour le partage. Fawkes


(1)

Un scénario de conflit armé sera réalisé lors du mandat du nouveau président des USA, Barack Obama. Selon les propos du politologue Andrej Okara tenus lors d’une table ronde à Kiev : « C’est le scénario américain, et sous Obama sa probabilité est bien plus élevée que sous McCain » rapporte « Novyj Region »
« c’est devenu clair à l’annonce des personnes qui allaient représenter l’équipe d’Obama. Ces personnes sont professionnellement estampillées Wall Street. Ils développent tous une technologie que l’on appelle la « technologie du chaos contrôlé ».

Selon Okara, après la Géorgie, la zone de « chaos contrôlé » , devrait être l’Ukraine en premier lieu, et plus précisément la Crimée. « C’est un point d’incendie possible, y compris pour un conflit global qui pourrait dégénérer en guerre mondiale, ce qui, malheureusement, constitue l’un des scénario dont la réalisation à l’heure actuelle fait partie du domaine du réel. » affirme le politologue.

Son collègue de l'Institut ukrainien d’études de la Russie, Andrej Blinov, est d’accord sur le fait que la Russie n’est pas intéressée par un tel conflit. « Quand on parle de guerre en Crimée ou dans le district de Mikhailovski, je considère ce scénario marginal. Mais la possibilité d’une participation beaucoup plus active des capitaux russes est ici bien plus réelle. Mais cela dépend de quand finira la crise. Si c’est en 2010, la Russie sera alors déjà beaucoup plus faible » déclare l’expert.

Les ambitions des USA envers la Crimée sont confirmées par la signature récente de la Charte ukraino-américaine sur la coopération stratégique. La Charte prévoit la reconnaissance inconditionnelle de la souveraineté de l’Ukraine et son intégration dans l’OTAN, l’augmentation de la présence américaine en Crimée et d’autres formes de coopération.

L’ambassadeur des USA en Ukraine William Tellor, rassure tout de même: « la Charte n’oblige aucune des deux parties à venir en aide en apportant du matériel militaire. » Puis il ajoute: »si les frontières sont enfreintes, nous nous réunirons et discuterons des démarches à entreprendre »

Dans la deuxième partie du document, dédiée à la sphère de la défense et de la sécurité, est relaté l’intérêt des deux pays pour une « Ukraine forte, indépendante, démocratique », dont l’intégration dans la structure européenne est « une priorité commune ». On y souligne à nouveau que l’Ukraine deviendra un membre de l’OTAN.
En attendant, « considérant les menaces globales à la stabilité dans le monde et afin de les contrer, l’Ukraine et les Etats-Unis vont renforcer leur coopération en matière de défense et de sécurité. » a déclaré l’ambassadeur.

En outre, Taylor a mentionné des mesures concrètes destinées à rehausser le niveau à la fois de la formation des forces armées ukrainiennes et des fournitures militaires.

La cinquième section est dédiée au développement des contacts et à la coopération culturelle. L’Ukraine , d’après le texte ( tel que présenté par Taylor ) , se félicite de l’ intention des États-Unis d’accroître sa présence diplomatique en Crimée . « Le format de sa présence sur la péninsule est en pourparlers , mais il pourrait s’agir d’une structure dotée de certaines fonctions consulaires . »
Le document fait également référence au soutien de Kiev contre Moscou pour le retrait de la flotte russe de la mer Noire en Crimée.
Le fait que la Crimée est le terrain le plus prometteur pour la déstabilisation de la situation est bénéfique aux Américains et à Kiev l’officielle, soulignent les observateurs depuis quelques mois.
Dans les médias, divers scénarios paraissent de temps en temps selon lesquels les ukrainiens démocrate tentent de faire sauter cette poudrière avec leurs revendications à terme envers la Russie. Les faibles efforts des activistes pro russes de la presqu’ile (du style la tentative de rendre la Crimée à la Russie en passant par le tribunal) sont sévèrement punis, mais la victoire totale du SBU sur les « dissidents », d’après de nombreux symptômes, est encore loin.
Les communistes ukrainiens sont eux aussi persuadés qu’il est impossible d’échapper aux provocations du « mouvement criméen ». Les USA se préparent à une intervention à l’Est (ayant pour cible la Russie bien entendu), mais pour commencer ils leur faut casser la Crimée pro-russe, pense l’ex speaker du parlement de Crimée et député national Léonid Grach. L’ouverture planifiée l’an prochain d’une représentation américaine à Simferopol fait partie du dispositif.

Les analystes avaient bien prévu que l’Ukraine serait la zone qui retiendrait l’attention la plus soutenue du nouveau président des USA. Obama fera de l’Ukraine la contre-balance de la Russie, pense le politologue Serguej Taran : « Dans un premier temps les ukrainiens seront privés de l’attention des USA, car Obama sera occupé à résoudre des problèmes à l’intérieur des Etats-Unis. Mais dans quelques temps les efforts d’Obama pour renforcer l’autorité américaine en Europe et à long terme, les dirigeants des USA accorderont une attention particulière à l’Ukraine, qui pourra devenir la contre-balance de la Russie dans la région, et par la suite, la contre-balance de la vieille Europe, sur l’exemple de la Pologne actuelle. »

Pour l’analyste politique ukrainien Andrei Yermolaev, l’ Ukraine restera pour les États-Unis un instrument de dissuasion envers la Russie. Selon lui, l’Ukraine est pour la politique américaine un outil utilisé dans des stratégies plutôt cyniques.

Les « visionnaires » les plus avisés répètent déjà de toutes leurs forces la prochaine annexion de la Crimée: un des airs de cet opéra fut la leçon donnée récemment à Kiev par le poste de commandement sur le thème « Actions des unités volontaires sur le théâtre de Crimée après l’agression militaire de la Russie ».
Les organisateurs des réjouissances (le comité de sauvetage national, auquel participe les partis « Fraternité » et « Nouvelle Force », et l’association « Confrérie du Nord ») affirment que dans le conflit entre l’Ukraine et la Russie, qui aura au plus tard en 2011, le poids de la résistance dépendra des organisations bénévoles.
Les « rôlistes » sont persuadés que le scénario de la campagne de l’Etat Major des forces armées de Russie est déjà orchestré.

Source:

http://www.utro.ru/articles/2008/12/26/789711.shtml


Traduction Fawkes News

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   

Revenir en haut Aller en bas
 

Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

 Sujets similaires

-
» Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» Le pouvoir caché des virus
» « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-