Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 11 Déc 2013 - 18:21

Rappel du premier message :

Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens





La secrétaire d’Etat ajointe américaine Victoria Nuland a jugé «totalement inadmissible  » l’intervention policière contre l’opposition en Ukraine, et appelé le pays à « sauver son avenir européen », à l’issue d’un entretien avec le président Viktor Ianoukovitch à Kiev.

« Je lui ai dit clairement que ce qui s’était passé la nuit dernière était absolument inadmissible dans un Etat démocratique », a déclaré Mme Nuland à la presse.


Le Figaro.



Vu sur Fdesouche.


Dernière édition par orné le Sam 24 Mai 2014 - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 1 Oct 2014 - 17:21

orné a écrit:
Bonjour,
depuis le temps que l'on préviens que le Donbass, Donetsk et Lougansk sont de futur Sarajevo. mais qui pour l'instant reste caché du grand publique. Pour ne pas contrecarré la propagande anti_russe qui se joue. Même si pour l'instant la pression est retombée. Il est bien trop tôt pour parler d'un apaisement totale. Dès lors, pour la vérité, il faudra encore attendre. Surtout que d'autres charniers ont été découverts par les observateurs de l'OSCE près de Donetsk . Avant ça il y a déjà eu un 1er à 60 km de Donetsk qui fut mis à jour. Et d'ailleurs un groupe d'expert a été constitué pour les inspecter. Donc la découverte de ce nouveau charnier ne fait que de rajouter un peu d'horreur supplémentaire à se que l'on peu désormais appeler un génocide, vu que la plupart sont des civiles.




Donbass: 400 corps exécutés à bout portant retrouvés dans des fosses communes



Environ 400 corps ont été retrouvés au total dans toutes les fosses communes de la zone de conflit dans le Donbass, a annoncé le vice-Premier ministre de la République populaire de Donetsk,Andrei Purguín.



"Actuellement, les morgues [Donetsk et les villes voisines] comptent 400 corps dont 350 d'entre eux sont des civils. Beaucoup d'entre eux sont dans un état ​​qui les rend tout simplement impossible à identifier", a déclaré Purguín.

Le politicien a déclaré que tous les organismes ont été trouvés dans plusieurs tombes situées dans des endroits différents qui sont maintenant sous contrôle de la milice, mais qui étaient auparavant contrôlés par les militaires ukrainiens. Les autorités de la République ont l'intention de demander l'aide d'experts russes pour identifier les corps par des tests d'ADN, a ajouté Purguín.  

Le 28 Septembre, dans la région de Donetsk, près de la ville de Nizhnyaya Krynka, a été découvert un nouveau charnier. Purguín a rappelé que ce n'est pas la première fosse découverte dans ce territoire contrôlé auparavant par l'armée ukrainienne. Tôt la semaine dernière ont été trouvés des sépultures à côté d'une mine près du même village. Les experts qui ont examiné les corps ont conclu que les victimes ont été abattus en pleine tête et à bout portant.

Source : RT

Traduction : Fawkes News

--------------------------------


Ukr-haine : ce matin à Kharkov…

Le cadavre d’un  jeune russophone accroché à la clôture d’une église par un ruban adhésif… Non, non, il ne se passe rien d’inquiétant en Ukraine… circulez, y’a rien à voir !


Le 30/09/2014.

Aujourd’hui, au centre de Kharkov, sur la palissade de l’église de la Nativité du Christ sur le Champ de Paul, a été crucifié par des combattants de la Garde Nationale ukrainienne un russophone, habitant de la ville et partisan d’Antimaïdan.





Comme l’apprit l’agence « Ural-Press-inform » par des déclarations officielles, le jeune garçon a été tué uniquement par ce qu’il faisait une collecte pour la population et les partisans du sud-est. Il envoyait des colis en secret dans le Donbass, en dépit de menaces permanentes de lui arracher la tête. Pour l’instant, la police et les autorités de Kharkov gardent le silence sur ce crime pourtant si frappant. Les membres des bataillons punitifs à Kharkov se donnent pour objectif de terroriser la population russophone de la ville avec la complicité des pouvoirs locaux. Pour la première fois, le centre industiel de l’Ukraine s’est figé dans l’attente de pogroms contre les Russes.

Source : Statut du père Gamaris (uralpress.ru) – Traduction de Laurence Guillon

MAJ Voici un autre reportages dénoncant se que qu'il se passe réellement en Ukraine, et dénonce par la même occation la propagande occidentale...Cella_là même qui les empêchent de montrer la réalité sur le terrain...Une réalité qui finira bien par se connaître mais à quel prix ? Combien encore de millier de victime avant ça ? Exactement comme on ex_Yougoslavie.... No c'est pathétique, de voir que l'on ne retiens pas les leçons de l'histoire !

Il est donc juste de souligner quand un gros média fait le effort de montré la réalité :)

même si ici le ton employé est doux_amer il n'en reste pas moins factuel.

Une émission satirique diffusée sur la chaîne allemande ZDF démonte la propagande occidentale à propos de l’Ukraine.

« Pour la liberté d’expression en Russie, pas ici. »




* * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 2 Oct 2014 - 16:26

Commentaire orné : Bonjour,
Nous sommes de nouveau face à une pseudo révolution qui se joue en Ukraine. Il s'agit d'une vaste opération d'enfumage avec la complicité des médias pour relayer la propagande. Avec un gros mensonge sur le fait que ce soit la volonté du peuple qui y soit représenté, alors qu'il s'agit de mouvement créé de toute pièce avec des agents provocateurs. Qui font partie en plus de groupuscules nazi comme le bataillon "Azov". Le reste étant de légitimes curieux qui s'enquièrent de se qu'il se passe. Le terrible bataillon Azov, celui-là même qui a perpétré le massacre de Odessa, dont peu en connaissent l'existence vu que les médias n'en on pas parlé, se qui est un scandale. Akasha et moi en avons parler dernièrement sur ce même file. Avec l’appui d'un très bon article rédiger par les journalistes d'investigation qui travaillent pour Paris Match. Ce qui est étonnant de leur part, il me paraît donc honnête de le souligner. Surtout que leur article était très bon. Sur la fin de l'article que je vais vous proposez de "Les Crises". Vous constaterez que les manifestant reprennent en slogan cette terrible affaire de façon assez cruelle et d'un cynisme sans borne. Ce qui à mes yeux est un très bon indicateur d'où vient cette action commise sur les statues de Lénine..
Voyez ce très bon reportage qui met en lumière les causes et effets de cette pseudo révolution mis en exergue par de nouveau les néo-nazis.



[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

   Merci à Ektor pour son aide à la rédaction de ce flash…

Un rapide flash sur une actualité en cours avec, comme à notre habitude, la présentation des faits par notre presse, et la présentation de ces mêmes faits sous d’autres angles, avec un peu plus de recul et de recherches.



Tout d’abord de quoi parlons-nous :

Une statue de Lénine a été mise à terre par un groupe, à Kharkiv.

Nous sommes la dans la grande tradition des révolutions à la sauce occidentale : déboulonner les repères culturels.

Méthode d’ailleurs conseillée par la CIA, par exemple dans son livre : CIA PSYCHOLOGICAL OPERATIONS IN GUERRILLA WARFARE, et qui à été appliquée à toutes les révolutions pro-occidentales de ces dernières 20 années.

Rappelez-vous en 2003, la révolution en Irak où une statue de Saddham Hussein, sous les caméras occidentales, avait été démontée, une belle opération de propagande.





Revenons à l’actualité ukrainienne :

Une statue de Lénine est démontée à Kharkiv, événement immédiatement repris par nos médias.


Nous allons nous intéresser plus particulièrement aux termes utilises par notre presse pour décrire qui sont ces manifestants:


Le Monde : Ukraine : la plus grande statue de Lénine détruite




chez l’immonde, on nous parle de «nationalistes opposés à l’influence de Moscou» qui ont fait chuter la statue et on nous montre un court montage vidéo plutôt festif

courrier internationale : UKRAINE Même dans l’est du pays, Lénine à terre

On nous parle de «manifestants ukrainiens»

Un peu plus d’informations au courrier, toutes les déclarations du gouvernement de Kiev sont reprises, aucun mot sur l’opposition.

L’article se termine ainsi :

A quelques semaines des législatives, la destruction d’une des dernières statues géantes de Lénine encore debout en Ukraine est un signal fort, par lequel les manifestants et les autorités entendent prouver que Kharkiv est bien ukrainienne.”

Notons bien que ce “signal fort” a été fait par les autorités et les manifestants, le courrier se garde bien de parler de la population locale.




Rue89 : Le jour où Lénine est tombé de son piédestal à Kharkhiv (Ukraine)

On nous parle d’«une foule considérable».

la aussi, une “spectaculaire vidéo” nous montre une scène festive, ” aux cris de « U-krai-ina » (Ukraine) et entouré d’une nuée de drapeaux ukrainiens” d’après un journaliste américain sur place. Le journal nous rappelle, quand même, qu’en février dernier, la population locale avait protégée la statue contre les vandales !!!




L’Express : En Ukraine, la plus grande statue de Lénine déboulonnée

On nous parle de «nationalistes ukrainiens » « plusieurs centaines de personnes » « manifestants »

Là aussi on reprend les déclarations d’un journaliste américain, ainsi que sa vidéo.

Ensuite on nous donne la version de Kiev, où le ministre de l’Intérieur Avakov parle de la statue de Lénine comme étant une «raclure d’idole communiste».

A noter, le journal nous donne tout de même la version du maire de la ville, Kernes, qu’ils associent immédiatement à des media pro-russes, vous pouvez vous rafraichir la mémoire sur Kernes et Avakov un peu plus bas (1)




Le JDD : L’une des plus grandes statues de Lénine est tombée

On nous parle de « personnes » « activistes avec des drapeaux ukrainiens et des nationalistes avec des drapeaux rouge et noirs »

Toujours la même vidéo du même journaliste américain. Fait amusant : le journal reprend la même déclaration du ministre de l’Intérieur mais eux coupent la citation avant le mot raclure. Ils parlent de drapeaux rouges et noirs sans nous en dire plus, dommage.




(drapeau rouge et noir = drapeau historique de l’UPA = drapeau actuel de Secteur Droit)

Le Parisien : VIDEO. Ukraine : la statue de Lénine déboulonnée par la foule à Kharkiv (désolè le lien n'est plus actif) voici la capture d'écran comme pour les autres :

Là on y va carrément, mode décomplexé à la BHL : on nous parle de «militants pro-européens».




Et maintenant voici les mêmes faits, mais avec d’autres angles de vue :

Reprenons des vidéos prises cette journée, facilement trouvables sur Youtube :

Sur celle-ci, un petit groupe vient commencer le travail pour saper la base de la statue en après-midi :




   
Et maintenant voici les mêmes faits, mais avec d’autres angles de vue :

Reprenons des vidéos prises cette journée, facilement trouvables sur Youtube :

Sur celle-ci, un petit groupe vient commencer le travail pour saper la base de la statue en après-midi :

Nous pouvons noter qu’il s’agit de membres du bataillon “Azov“, reconnaissable au blason et aussi au port de la cagoule, ainsi que leur drapeau jaune et noir néonazi (2)




A la 13ème seconde, nous voyons qu’un cameraman et une personne avec un drapeau d’Ukraine, sont éconduits par des membres encagoulés d’Azov, tout en laissant toute une troupe sur la statue. il y a donc bien un désir de mettre en scène, de contrôler l’image.

La suite, c’est la chute de la statue, comme filmée par ce journaliste américain tant cité par notre presse indépendante.

Une fois tombée, le même groupe responsable de la chute va poser devant le socle.

Notez bien qu’en début de la vidéo, les “manifestants” nettoient la statue des nombrables bouquets de fleurs, tout le monde ne déteste donc pas cette statue, et logiquement il y a eu des opposants, qui sont venus exprimer leur opinion, comme en démocratie. Et la, ça dégénère très vite.




En effet, ils ont rapidement été pris à parti par les activistes.



Une vidéo un peu plus longue où nous voyons un homme, battu par les “militants pro européens”, qui vont alors l’obliger à s’agenouiller tout en le frappant.

JE VOUS LA RECOMMANDE :



Cet homme est probablement communiste (qui fait dans les 25 / 30 % des voix dans cette zone) et s’oppose à la destruction de la statue. Il abuse donc…

Ces images m’ont bouleversé – c’est effroyable ce qu’on voit dans les yeux de ce pauvre homme :




Welcome to the 30′s…




Dans le même ordre d’idées, à Odessa, le député de la Rada du Parti des régions Nestor Shufrych a été tabassé :





(quelqu’un peut il vérifier, on dirait que la même femme apparait sur la vidéo de Karkiv ?)

Ce site d’informations de Kharkiv nous montre d’ailleurs des vidéos avec tous ces jeunes manifestants, ces démocrates en herbe, le jour même des événements, dans la même ville, écoutez, on sent la démocratie, ça transpire la grande Europe, une Europe qui sera très nationaliste, très ukrainienne…






Le journal de Kharkiv nous indique qu’il s’agit d’Ultra, donc des fans de football.

Nous avions déjà parle des hooligans en Ukraine, par exemple lors des événements d’Odessa où ils ont joue un grand rôle (3)

______________________________________________

Mais alors qui sont ces manifestants ? Qui dit la vérité ?

il se trouve que des observateurs de l’OSCE étaient sur place, comme nous le rapporte plusieurs sites, et ils ont fait un rapport sur les événements. (OSCE)

Extrait traduit :

   Le 28 Septembre, à 14 h 30:

   la SMM (Mission Special d’Observation) a observé, à Kharkiv, une grande manifestation de quelque 2 000 partisans de l’Ukraine se rassemblant devant l’Opéra.

   La foule, composée d’hommes et de femmes de différents âges et y compris des enfants, a été dirigée par des membres du bataillon bénévole ”Azov“, ainsi que des jeunes hommes et les femmes avec des masques.

   Certains des manifestants ont défilé vers la place de la Liberté, où se trouve le monument de Lénine.

   Là, le SMM a observé un groupe de jeunes hommes, avec des masques, essayant de monter au-dessus de la statue de Lénine, tandis que la foule présente sur la place avait augmenté à environ 5000 personnes.

   Les manifestants qui avaient grimpé jusqu’à la statue, ont commencé à utiliser un instrument de coupe électrique afin de démonter le socle de la statue.




Ce rapport, disponible comme vous le voyez sur le site officiel de l’OSCE, organisme mandaté pour observer les événements en Ukraine, nous indique bien un enchainement d’événements correspondant aux diverses vidéos trouvées sur le net :

une bande d’hooligans, associée à des membres du bataillon néonazi Azov sont venus mettre en scène la chute de la statue, sous les caméras de journalistes, américains entre autres, et ont découragé tout contre-manifestant de s’exprimer, par leur spécialité : la violence.

Quand aux chants, ce sont des chants ultranationaliste, avec beaucoup d’obscénités en direction des Russes.

Il n’y a donc aucun mouvement spontané,tout a été organisé, les activistes venant d’autres villes.

De plus, durant tous les faits, la police était présente mais n’est pas intervenue, sur ordre du ministre de l’Intérieur, qui au contraire a exprimé son soutien aux néonazis.

Et ce n’est pas la première fois qu’Avakov le fait, il a déjà a plusieurs reprises cites en exemple le bataillon Azov, que ce sont des héros de la Nation, mais nous reviendrons là dessus dans un autre billet, tellement il y a à dire.

Comment donc notre presse a pu qualifier de “manifestants nationalistes et/ou pro européens”, ceux qui sont des ultra-néonazis ???

Comment nos journalistes n’ont ils pas pris compte du rapport de l’OSCE ? ainsi que des nombreuses vidéos montrant les faits ?




“Hasard”, on trouve depuis quelques jours dans la rue de Kharkiv de charmants tracts :



dont voici la traduction :



On est donc prévenus de ce qui risque d’arriver – bah oui, ces gens là ne vont pas laisser les choses se calmer…
(pour plus de détaille sur le massacre de Odessa, voir mon commentaire)



_______________________________________

   
1) Un petit rappel sur Kernes, et Avakov, tire de l’Actu Ukraine du 2 mai :

28 avril 2014 : Tentative d’assassinat sur le maire de Kharkiv, Avakov suspecté:

Gennady Kernes, maire, pro russe, de Kharkiv, deuxième plus grande ville d’Ukraine, s'est fait tirer dessus, dans le dos. Il est actuellement hospitalisé, dans un état très grave, en Israël. Au moment des faits, et ce depuis mars, ce maire était assigné à résidence, sous surveillance du gouvernement de Kiev, étant accuse de séparatisme, ce qui est devenu un crime depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement.

L’affaire ne s’arrête pas la : un proche du maire a mis en cause directement le ministre de l’intérieur, M. Avakov. “Lors des dernières élections pour la ville de Kharkiv, Kernes avait battu Avakov, de 0.63%. Ce dernier avait alors accusé Kernes de tricheries.”

Depuis ce temps, l’ambiance était devenue très mauvaise entre ces deux personnes, Kernes accusant Avakov de blanchiment d’argent, Avakov en retour appelait la ville de Kharkiv a se réveiller en décembre dernier.

Malgré cela, l’enquête sur cette tentative d’assassinat va être confiée au ministère de l’intérieur, donc M. Avakov.

En réaction, parti des régions a déposé une motion a la Rada demandant la démission du ministre de l’intérieur, M. Avakov, pour banditisme, et tentative d’assassinat (note : Avakov a déjà été arrêté  par Interpol en 2012 pour une affaire de transfert illégal de terrains)

2) Un petit rappel destine à nos médias sur qui sont Azov, nous avions fait tout un billet sur eux ici.

Et une vidéo très récente de la ZDF sur Azov et montrant des symboles nazis sur leurs casques :




___________________________________

3) Rappel sur les Ultras et autres gangs de supporters des clubs de foot ukrainiens (et russes aussi)  extraits de l’Actu Ukraine du 5 mai parlant des evenements d’Odessa:

Petits rappels sur le foot en Ukraine : les matchs avaient déjà été la source de gros combats, en effet les hooligans sont, comme dans tous pays, prompts à la bagarre, la violence, mais en Ukraine ils paraissent l’être encore plus. Jugez par vous-même :

Euro 2012, retour, sur la presse, en particulier anglaise, qui est plus sensible au sujet des hooligans et surtout plus connaisseuse :

Dailymail : de violents hooligans ukrainiens racistes menacent

Skynews : Des néo-nazis ukrainiens menacent les fans anglais




Guardians : Euro 2012 : des relents antisémites menacent la célébration

Los Angeles Times : l’équipe officielle de foot US refuse de jouer à Kharkiv, de peur des ultras ukrainiens

RTBF : Le hooliganisme en Ukraine, un fléau




Pour terminer, un rappel sur les propriétaires des clubs, que vous trouverez facilement dans l’article sur ce site : Porochenko et ses amis


Source : Les Crises
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Dim 5 Oct 2014 - 14:58

Commentaire Akasha/ Bonjour mes frères et soeurs
c'est vraiment un très bon billet une fois de plus édité par Les Crises (voir ci-haut). En fin de article, il est question du terrible (et méconnu du grand publique) du massacre de Odessa...Je vous avais à cet effet, proposé un autre très bon billet LE MASSACRE D'ODESSA(par Paris Match). Il faut ici bien se rendre compte de une chose, Il s'agit vraiment du point centrale des exactions commise impunément et sous l'égide de l'UE et leur chiens de garde américains ! Ici, c'est ni plus ni moins un massacre couvert par ces derniers... No Et un jour, ils devront rendre des comptes pour ça. Pourquoi ? Parce que les leaders de ce massacre sont pour la plupart des figures influentes du "mouvement Euromaïdan" ! Vous verrez aussi dans l'article, que un des personnages le plus violent en est un des dirigeants express... Rolling Eyes Voici donc le genre de opération sous couvert de démocratie que l'UE sponsorise... pale N'est-il pas temps un moment de arrêter de croire n'importe quoi ? et de se laisser docilement gaver de propagandes pour sa petite tranquillité intérieur ?
pour ceux qui suivent de œil discrètement, et qui aurait enfin envie de ouvrir les yeux. Je leur conseil vivement de lire, le billet du dessus de Les Crises ensuite de enchaîner sur celui de Paris_Match (sous libeller dans mon texte) et ensuite l'article que voici ! Enfin durant le fil du présent sujet, il y a de nombreuses preuves comme de quoi l'armée régulière du régime de Kiev (néo_nazis) C'est adonné aux massacres systématique de civiles...Des charniers viennent d'être mis-à-jour !! Et toujours pratiquement rien là_dessus de par nos merdias...Ils se rendent complice et coupable de ça de par leurs silence, c'est honteux !
Bonne lecture si je puis dire.... study


Visage meurtrier du Banderastan : EU compatible ? Ha bon !?

Parmi les images les plus terribles du massacre d’Odessa du 2 mai 2014 (outre les cadavres brûlés), il y a sans doute ces images que d’aucuns ont certainement vus : pendant que le bâtiment brûle certains pro-russes enfermés à l’intérieur sautent par la fenêtre pour essayer de survivre… le problème c’est qu’en bas on voit un « démocrate de Kiev » « finir » à la barre de fer ceux qui s’écrasent au sol…

Si c’est ça le nouveau visage de la démocratie Euro-compatible… alors bienvenu en enfer ! Moi je vous dit До свидания ! Le Saker a récemment fait traduire une vidéo en vue d’identifier ce « visage meurtrier du Banderastan ». Il s’agit de cette vidéo (ATTENTION IMAGES DIFFICILES !)




(Sous-titres français ou anglais en cliquant sur CC dans le coin inférieur droit)


L’équipe du Saker est ensuite parvenu à identifier cet individu. Voici l’article qu’il a rédiger pour informer l’Occident du genre de personnes que les USA et l’Europe sponsorisent…

Quelques-uns parmi vous ont posté des liens à ce sujet dans les commentaires, mais je veux confirmer dans le présent article que le voyou meurtrier mentionné hier a été identifié. Voici l’info à son sujet, telle que publiée dans Russia Insider :


« Il a été apparemment arrêté pour cause de violence durant la mêlée, et retenu pendant un moment, puis relâché. Pendant la délibération du tribunal conduisant à sa relaxe, les activistes pro-Kiev ont manifesté en sa faveur en face du Palais de justice. Son nom est Vsevolod Gontcharevskii (Eduardovitch est son patronyme). Il est avocat, et bien connu des activistes pro-Kiev. À 47 ans, il habite Odessa. Il est ici en train de parler à une télé locale (en russe). Voici trois infos (en russe) sur son arrestation, son procès et sa relaxe. »

Les autorités le connaissaient donc puisqu’elles l’ont traduit en justice avant de le relâcher. Mais là n’est pas le plus intéressant. Le plus étonnant dans cette histoire est que Gontcharevskii est non seulement un activiste du mouvement Euromaïdan, mais en est même un dirigeant !

Après l’attaque violente contre le député Nestor Shufrych hier [30-09], les instances dirigeantes du mouvement Euromaïdan ont organisé une conférence de presse aujourd’hui [01-10]pour expliquer que ce qui lui était arrivé était entièrement la faute de Choufritch, car il n’avait pas à venir à Odessa, n’ayant de toute façon rien à y faire. C’est la version ukie habituelle de l’Euro -démocratie et de la liberté d’expression, ce n’est donc pas le plus surprenant. Mais regardez plutôt la vidéo* et devinez qui est assis à la deuxième place à partir de la droite ?

(*)




Goncharevskii, le deuxième en partant de la droite.

Eh oui ! C’est Vsevolod « Seva » Gontcharevskii lui-même

[Au fait, le maire d’Odessa, Palitsa, a également déclaré que Choufritch est un provocateur et que c’est lui qui avait attaqué les voyous de Secteur droit. Mais bon, comme Odessa « appartient » maintenant à Igor Kolomoiskii, c’est logique que cela se passe ainsi]

Les nazis ukies ne rejettent donc pas seulement la faute sur la victime d’une attaque brutale, mais ils sont aussi bien heureux de s’asseoir aux côtés d’une brute meurtrière bien connue. Et je ne parle pas ici d’un vulgaire petit gang de nazis ou de membres du Secteur droit, pas du tout, je parle ici de ceux que nous voyons sur la photo, et qui sont des membres du très respecté et très public Centre de coordination de l’Euromaïdan d’Odessa. Il n’y a pas plus public que ce mouvement, du moins dans le Banderastan nazi

En réalité, on retrouve Seva Gontcharevskii dans tous les journaux du Banderastan. Ici, il manifeste son soutien à l’armée ukrainienne avec ses collègues de Secteur droit. là, il aide les volontairesL à creuser des tranchées autour d’Odessa. Là encore, il est intérrogé et dénonce sa persécution par les autorités, en clamant, dans un russe parfait, qu’il est totalement innocent.

Cet exemple est la parfaite illustration du vrai visage de l’Euro -Ukraine, que j’appelle le Banderastan. Un visage horrible, raciste, brutal et totalement nazi : le visage d’une Interahamweukrainienne, un monstre crée par l’Occident, nourri par lui pendant des siècles, un monstre désormais armé et libre d’écumer les terres ukrainiennes.

Voici ce qu’ils ont fait à un couple accusé de revendre de la drogue :


Pendant ce temps, la lustrationl populaire continue (attaques de rue contre les gens considérés comme non loyaux) et, même si ces attaques sont complètement illégales, les flics ne bougent pas. Ces dernières 24 heures, de nombreuses personnes, et même un directeur d’hôpital, ont été brutalement attaquées, balancées dans des bennes à ordures et forcées de signer des lettres de démission.

D’une manière assez risible, la Rada propose maintenant que seuls ceux qui ont été des fonctionnaires de la précédente administration pendant plus d’un an soient « lustrés ». Pourquoi ? Parce que Porochenko a été ministre du Commerce et du Développement économique d’Ianoukovitch pendant un peu moins d’un an.

En fait il n’y a pas du tout matière à rire. Ce qui est par contre significatif, ce sont tous ces signes clairs d’une société en train de s’écrouler, d’un ordre social détruit à la base, et remplacé par la loi de la jungle et la violence à tous ses niveaux. C’est important, car une société qui s’aventure sur ce chemin ne peut que s’écrouler : littéralement, elle cesse d’être une société.

Il reste à savoir s’il existe encore une forme d’autorité dans l’Ukraine croupion. Alors que Porochenko semble encore exercer un peu d’autorité sur Kiev et que Kolomoiskii possède Odessa, il n’y a que le Secteur droit qui ait des branches dans toute l’Ukraine croupion et assez d’activistes pour effrayer tout officiel ou fonctionnaire, de Lvov à Dniepropetrovsk et de Tchernigov à Odessa. Et cela ressemble étrangement à l’Afghanistan, la Libye ou l’Irak, où un groupe contrôle (plus ou moins) la capitale, alors que le reste du pays échappe totalement à l’autorité centrale et est à la merci de divers groupes armés.

L’Ukraine a toujours été une fiction de l’histoire, une entité complètement artificielle, conçue à l’origine par la Papauté, mais qui n’a pris corps qu’avec l’aide de Lénine et de Staline (les Ukies ne devraient pas abattre leurs statues, mais plutôt les honorer en tant que pères fondateurs). Puis, de 1991 à 2013, l’Ukraine a réellement existé. D’une manière imparfaite et souffrant de nombreux problèmes, mais elle existait. Cette Ukraine a maintenant disparu pour toujours. Si vous faites bouillir un aquarium, il sera facile d’en faire une soupe de poisson. Mais vous ne pourrez pas recréer un aquarium à partir de cette soupe. Ce que nous observons aujourd’hui, c’est ce processus d’ébullition sociale, qui a atteint un point de non-retour.

The Saker
Traduit par Waya et révisé par Patrick, pour Vineyardsaker.frSource : Murderous lawyers, mainstream officials, the decline of the state and fish soup (vineyardsaker, anglais, 01-10-2014)
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 9 Oct 2014 - 7:17

SCANDALEUX !

Bonjour,
Après vous avoir démontré par nos derniers articles le rôle des "Euromaidan" (se qui avait déjà été fait notez), du moins pour les derniers événements. Le rôle actif dans le massacre de Odessa de au moins un de leur leaders. le tout sponsorisé par l'UE et les américains. Voici que l'UE proposes comme lauréat du concourt "Prix Sakharov" (pour la liberté de penser). Il faut aussi savoir que ce prix est en totale accord avec les droits de l'homme....C'est scandaleux ! les "Euromaidan" Sont des nazis en puissance, mainte fois prouvé en ses pages.

propos par orné

--------------------

EuroMaidan en lice pour le prix Sakharov




Le mouvement ukrainien EuroMaidan, à l’origine de la chute du régime de Viktor Ianoukovitch, fait partie des candidats sélectionnés par le Parlement européen pour le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit. Le vainqueur sera connu en octobre.

Comme chaque année, le Parlement européen met à l’honneur la liberté d’expression. Pour l’édition 2014, l'eurodéputé polonais Jacek Saryusz-Wolski, vice-président du Parti populaire européen (PPE), et 52 autres eurodéputés ont proposé EuroMaidan. Le mouvement ukrainien pro-européen est représenté par le journaliste Mustafa Nayem, ainsi que la musicienne et gagnante de l’Eurovision Ruslana Lyshychko, l’activiste Yelyzaveta Schepetylnykova et la journaliste Tetiana Chornovol.

Jacek Saryusz-Wolski, qui s’est investi personnellement pour donner au prix Sakharov le même prestige que le prix Nobel, propose régulièrement des candidats, dont plusieurs sont devenus des lauréats.

Note de l'AIL : tout simplement scandaleux !


http://www.agenceinfolibre.fr/info/euromaidan-en-lice-prix-sakharov/

Ensuite, Voici aussi que l' EU et les américains qui couvre donc se gouverneMENT nazis. acquiesce donc ces derniers dans leur volonté d'adopter la loi martiale.


Kiev instaure un service du travail obligatoire en temps de loi martiale



L'Ukraine a instauré un service du travail obligatoire obligeant les habitants du pays d'effectuer des travaux d'utilité militaire en temps de loi martiale, a annoncé le gouvernement ukrainien sur son site internet.


"Nous avons introduit un service du travail obligatoire. Cela signifie que les citoyens seront obligés à effectuer des travaux d'utilité militaire et à participer à l'élimination des séquelles des accidents techniques, catastrophes naturelles et crises militaires pendant la mobilisation et la loi martiale", a indiqué le gouvernement.

Parmi les travaux d'utilité militaire prévus pendant la loi martiale figurent notamment la réparation des fortifications à la frontière ukrainienne, le déblayage des débris et d'autres travaux effectués "pour les besoins des forces armées et d'autres formations militaires".

Les personnes engagées aux travaux signeront des contrats de travail spéciaux.

Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération "antiterroriste" d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch. Selon les données des Nations unies établies au 11 septembre, les hostilités ont déjà fait environ 3.200 morts et plus de 8.000 blessés parmi les civils.

Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les deux parties s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu, bien que les observateurs internationaux constatent que la trêve est globalement respectée.

Source : http://fr.ria.ru/world/20140923/202512059.html
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 13 Oct 2014 - 6:47

Ukraine : Victoria Nuland atterrit à Kiev, alors que le régime ukie se renforce pour repartir en guerre



Signe évident que la guerre en Ukraine est prête à reprendre de l’ampleur, Victoria Nuland, fonctionnaire du département d’État des États-Unis, est arrivée à Kiev pour rencontrer les dirigeants du régime soutenu par l’Occident.

Récemment, le cessez le feu négocié le 5 septembre a été soumis à de fortes pressions, alors que les forces militaires ukrainiennes ont renforcé leur pilonnage d’artillerie sur la ville orientale de Donetsk, entrainant des pertes civiles quotidiennes.

Alors que des maisons civiles brulent, le régime de Kiev a commencé à parler ouvertement de se remettre sur le pied de guerre en « se préparant au combat » et en mobilisant de nouvelles unités militaires contre les régions du Donbass où il tente de réprimer le mouvement indépendantiste dans les Républiques autoproclamées des peuples de Donetsk et de Lougansk.

Au cours de ces derniers mois, le régime de Kiev a tenu un double langage. Parfois il déclarait son attachement au cessez-le-feu négocié par le président russe Vladimir Poutine et l’organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). D’autres fois, les extrémistes du régime avertissaient qu’il n’y avait, en réalité, aucune trêve, et que l’on était tout près d’une guerre ouverte avec la Russie.

De fait, le supposé cessez-le-feu est en lambeaux et cela est largement dû au refus des forces de Kiev de se retirer de la ligne de front et d’arrêter de bombarder les populations civiles.

A présent, le président Petro Porochenko a basculé dans une rhétorique guerrière véhémente.
Cette semaine, lors d’une intervention télévisée, l’ancien baron de l’industrie a échangé son costume-cravate contre un uniforme militaire, et a averti que les forces sous son commandement étaient prêtes à utiliser des techniques modernes de combat.

Porochenko a dit que « l’Ukraine a replacé son économie sur le pied de guerre et qu’elle fournira tout ce qui est possible pour que l’armée ukrainienne soit plus forte ». Cela alors que son pays, en faillite, doit 5,3 milliards de dollars à la Russie pour des factures de gaz impayées.

La semaine dernière, son extrémiste de premier ministre, Arseni Iatseniouk, a déclaré que l’armée avait été rééquipée en matériel neuf et en vêtements d’hiver.

Le moment choisi pour afficher ce militarisme renouvelé sur l’échiquier politique de Kiev (en parallèle avec une aggravation des infractions au cessez-le-feu) semble davantage qu’une simple coïncidence avec l’arrivée de l’éminence grise Victoria Nuland.

Nuland, l’assistante du secrétaire d’État John Kerry, n’avait pas mis les pieds à Kiev depuis mars. Ces sept derniers mois, elle a adopté un remarquable profil bas vis-à-vis de l’Ukraine. Le but de cette absence était sans doute de faire oublier son implication controversée dans la supervision du coup d’État du 22 février, soutenu par la CIA, lorsque le président de l’époque, Viktor Yanukovych, a été renversé par une cabale fasciste menée par Iatseniouk.

Deux semaines avant le coup d’État, Nuland s’était fait prendre, enregistrée au téléphone avec l’ambassadeur américain en Ukraine, Geoffrey Pyatt, en train de comploter sur la forme du nouveau régime et de préconiser Iatseniouk comme homme fort.
Nuland a aussi été prise en flagrand délit de qualifier l’Union européenne de manière peu flatteuse, un signal clair que Washington prenait les rênes pour installer le nouveau régime, qui serait conduit par leur homme à eux, Iats.

Depuis lors, l’Union panukrainienne Patrie de Iatseniouk et le parti néo nazi Svoboda, avec ses troupes d’assaut du Secteur Droit, ont dominé la politique anti russe du régime. En avril, à la suite d’une visite secrète à Kiev du directeur de la CIA, John Brennan, le régime s’est embarqué dans une offensive militaire massive pour réprimer la population russe dissidente de l’est du pays, qui refusait de reconnaitre la légitimité du coup d’État soutenu par les USA.

Cette offensive, dénommée opération anti-terroriste, a été largement occultée par la presse occidentale, alors même qu’elle a provoqué plus de 3.600 morts et jusqu’à un million de réfugiés. La majorité des pertes ont été des pertes civiles, et un comité d’enquête russe a rapporté la semaine dernière qu’au moins 2.500 personnes avaient été tuées par le bombardement aveugle des centres villes de Donetsk et de Lougansk.

Ces bombardements ont été effectués par des unités régulières de l’armée, des paramilitaires néo-nazis appartenant à la soi-disant Garde nationale, et diverses milices privées ou escadrons de la mort dirigés par des oligarques pro-Kiev, comme Igor Kolomoiski.

Tant Washington que Bruxelles ont occulté cette campagne de terreur, et l’ont soutenue comme si elle était légitime, en reconnaissant le régime de Kiev comme le gouvernement de l’Ukraine. Ils ont aussi amplifié la propagande de diversion de Kiev, en accusant la Russie de se livrer à une agression cachée et de déstabiliser les régions du Donbass. Moscou a toujours nié toute implication, et ni les gouvernements occidentaux, ni le régime de Kiev, ni l’Otan n’ont produit la moindre preuve vérifiable pour appuyer leurs revendications tendancieuses à l’encontre de la Russie.

Cette semaine, Poutine et le président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Didier Burkalter, qui est aussi le président suisse, ont de nouveau insisté sur le fait que les deux parties du conflit ukrainien devaient respecter le cessez-le-feu signé à Minsk le 5 septembre.

Mais il semble à présent que Kiev s’efforce de nier une quelconque reconnaissance de ce cessez-le-feu.

Depuis l’entrée en vigueur de la trêve (pourtant visiblement signée par Porochenko), les milices russophones pro-indépendantistes du Donbass n’ont cessé de prétendre que les forces de Kiev ne faisaient qu’utiliser le suspension des combats comme une opportunité pour se regrouper.

Le 8 septembre, le Vice-Premier ministre de la République populaire de Donetsk, Andrei Purgin, a déclaré : « Ils font ce qui leur aurait été impossible sans la trêve. Tous les mouvements de convois auraient été impossibles. Profitant de la trêve, des convois de véhicules de combat atteignent leur destination et se préparent en vue d’attaquer ».

Il semble que le rôle public de Porochenko dans tout cela ait été simplement de donner l’impression d’adhérer à un cessez-le-feu et de préparer un dialogue politique entre les régions en conflit.

Cependant, cette impression est à confronter aux violations répétées du cessez-le-feu de la part de ses forces, ainsi qu’aux pertes civiles en augmentation qui en résultent. Elle est aussi à confronter à la rhétorique anti-russe incessante de la part d’extrémistes comme Iatseniouk, ainsi qu’à la fourniture par Washington d’une aide militaire au régime de Kiev : la dernière tranche, de 53 millions de dollars, a été annoncée pendant que Porochenko était fêté à la maison Blanche, il y a trois semaines.

Cette semaine, le jour même où Nuland a atterri à Kiev, le régime a annoncé ce que beaucoup soupçonnaient déjà, à savoir qu’il ne faisait qu’utiliser ce cessez-le-feu, qui dure depuis un mois, comme une rampe de lancement tactique en vue de redoubler ses opérations militaires.

Andrey Lysenko, porte parole du Conseil de sécurité et de défense nationale de Kiev a déclaré lundi : « Nous avons réussi à rénover l’équipement en service, à obtenir de nouveaux armements, ainsi qu’à réorganiser et réoutiller les industries de défense qui fabriquent les armements et réparent le matériel ». Il a ajouté : « Nous avons aussi réussi à regrouper nos forces, à mener des reconnaissances en profondeur le terrain et à recueillir davantage d’informations sur nos ennemis. Nous avons terminé la troisième vague de mobilisation. Nous avons remplacé les unités qui le nécessitaient, nous leur avons offert la possibilité de se reposer après leurs durs combats, et de revenir à la normale. »

Par la normale, Lysenko veut dire la situation où l’on terrorise les civils de l’est de l’Ukraine.

Cela vient souligner les propos de Porochenko de ces derniers jours à propos de l’économie que l’on met sur le pied de guerre.


C’est un très mauvais signe, qui montre que le régime de Kiev, et le roi du chocolat, Porochenko lui-même, se réalignent sur une politique de guerre tous azimuts envers le peuple d’Ukraine orientale et, par extension, contre la Russie.

La visite à Kiev, si longtemps repoussée, de Victoria Nuland (le faucon ukrainien de Washington) porte avec elle le présage du soutien total des USA à cette escalade guerrière.

Finian Cunningham
Traduit par Wayan pour vineyardsaker.fr

Source : The Vineyardsaker.fr
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 18 Oct 2014 - 3:46

Bonjour les amis  I love you
Voici de nouvelles vidéos montrant des paras français sur le sol ukrainien et aidant les pro_russes ! (3ème MAJ)




Brigades continentales en Novorussie. Appel aux dons de materiel médical.



OTAN en emporte les dents
(Brrr j'en ai eux les jambes molles... What a Face  Sans doute a-t-il voulu se mettre à la mode sans dents si cher à Flamby  cheers  )



pr 233 sentation UC pour conf 233 rence

Victor Alfonso Lenta volontaire français dans les Forces Armées de Novorossia, explique ce qu'est l'organisation Unité Continentale et ses motivations politiques (un discours émouvant de se monsieur)

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Dim 19 Oct 2014 - 3:15

Bonjour mes amis bounce

je vous proposes cette vidéo éloquente , qui je trouve montre à merveille l'état de esprit américain envers la crise de l'Ukraine et de surcroît leur petit ennuis russes... What a Face Il est question de propos tenu de un haut représentant de l'OTAN qui avait affirmé que la Russie était au porte de l'OTAN....Oui vous lisez bien, point de faute de frappe de ma part... Rolling Eyes En tout cas bien joué de la part de se journaliste ! Se qui est tuant aussi c'est la petite phrase qui en dit beaucoup de la part de secrétaire Psaky tout-à-la fin... No qui selon elle ne vois pas où est le problème..... Rolling Eyes


Dialogue de sourds entre l'état major US et la presse




Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 20 Oct 2014 - 2:58

MAJ Bonsoir mes amis, une rapide mise à jour concernant le génocide en court dont Orné & moi ne manquons jamais de mettre en lumière dès que nous avons des informations factuelles sur ces horribles faits !! Et je dois vous dires que cette ignorance crasse, commence à nous peser.... pale

L’IGNORANCE DE L’OCCIDENT DEVANT LES ATROCITÉS UKRAINIENNES EST UN OUTRAGE

Le 30 septembre 2014, enterrée au milieu des 9 minutes de la dernière édition du reportage de Channel 1 à la télévision russe, on trouve une déclaration de 23 secondes de l’enquêteur Enorst Gronych de l’organisation Latvian Center for Human Rights, dans laquelle il annonce devant la caméra qu’il a récemment questionné les habitants d’un village évacué il y a peu par les forces de répression de la junte [l’armée ukrainienne et les éléments paramilitaires engagés contre les séparatistes, NdT], qui lui ont parlé de cas répétés de viols en groupes sur des jeunes filles âgées de 12, 13 et 14 ans par des bandits ukrainiens.




Enorst Gronych de l’organisation Latvian Center for Human Rights

D’après Gronych, ce type de comportement s’inscrit dans la définition d’un génocide.

En fait, les chaines de télévision russes ont également rapporté des découvertes de fosses communes, de nombreux cas de civils sortis de leur voiture et abattus sommairement, des fosses communes pleines de corps abattus avec les mains liées dans le dos, et des cas de tortures, de tortures, et toujours plus de tortures, des passages à tabac systématiques. Des svastikas découpés sur la peau, des blessures à l’arme blanche, des os cassés, des traumatismes à la tête, des dommages aux reins, sont apparemment les traitements classiques que toute personne emprisonnée (quelle que soit la raison de sa détention) peut attendre des libérateurs de la Junte.

Par ailleurs, il devient de plus en plus évident que près de la moitié des prisonniers de guerre novorussiens, qui sont échangés contre des prisonniers ukrainiens suivant les termes du récent accord de cessez-le-feu, ne sont pas des combattants, mais des civils enlevés dans le seul but de les échanger.

Il n’est pas difficile d’imaginer ce qui est vraiment arrivé à la moitié manquante : la plupart d’entre eux ont été torturés et tués par des bandits ukrainiens avinés (dans un contraste saisissant, les prisonniers ukrainiens [en Novorussie], ont été correctement traités, lavés, nourris, habillés et on leur a donné le choix de rester en Russie ou de retourner en Ukraine).

Pour toute personne un peu familière avec le nationalisme ukrainien et les nationalistes ukrainiens, tout ceci n’est pas une surprise. Non-seulement cela correspond tout-à-fait avec ce qui se passe dans le reste de l’Ukraine contrôlée par la Junte, mais cela correspond également avec les pratiques des nationalistes ukrainiens du temps de Bandera, et avant.

Non, ce qui est surprenant, c’est le silence de plomb en Occident à propos de ces événements. Pour quelqu’un comme moi, qui se rappelle nettement les protestations indignées des Organisations non gouvernementales, des médias et des gouvernements occidentaux à propos des violations des droits de l’homme en Tchétchénie, en Bosnie ou au Kosovo (certaines d’entre elles à propos de faits totalement fictifs !), il est hallucinant de voir comment, pour quelques raisons mystérieuses, les atrocités ukrainiennes semblent ne pas être remarquées par l’Occident.

Les mêmes Occidentaux, qui sont absolument outragés par l’arrestation d’activistes des Pussy Riot, et qui semblent croire sérieusement qu’organiser une parade Gay Pride à Moscou relève des droits de l’homme, sont apparemment totalement indifférents au viol en groupe de jeunes filles de 12 ou 14 ans.

Qu’est-ce que cela nous dit de l’Occident, des ses valeurs, de ses dirigeants, de ses médias, de ses habitants ?

Le Saker

Traduit par Étienne pour vineyardsaker.fr

Source : The West’s Ignorance of Ukraine Atrocities is an Outrage (Russia Insider, anglais, 30-09-2014)


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 27 Oct 2014 - 8:30

[Vidéo] Les crimes de guerre en Ukraine cachés sous le tapis par Washington et l’Union européenne

Petit rappel des crimes de guerre financés par Washington en Ukraine depuis le coup d’État qu’ils ont organisé à Kiev.

En presque un an de crise en Ukraine, longue est la liste des crimes méritant une investigation appropriée. Les Snipers à Kiev en février, le massacre d’Odessa en may, et la récente découverte de tombes anonymes dans l’est de l’Ukraine ne sont que quelques exemples. Moscou demande aujourd’hui aux Nations-Unies et à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) d’enquêter sur ces cas, ce que Kiev a jusque là refusé, ou a été dans l’incapacité de faire.



Merci à stazzou d’avoir sous-titré en français cet extrait d’une émission consacrée au conflit en Ukraine que Russia Today a mise en ligne hier, le 11 octobre 2014.

Source: War crimes swept under carpet during Ukraine conflict?
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 28 Oct 2014 - 10:46

Commentaire Akasha/ Bonjour mes frères et sœurs I love you
Je suis outrée de voir que les médias continuent leur petit jeu de l'autruche...Et de nous mentir ouvertement... No C'est au point que ils ne citent pas explicitement le nom des partis de peur sans doute que un trop grand nombre du coup de gens se rendent compte à qui ils ont affaire... Rolling Eyes Ainsi Svoboda devient tout simplement le parti de Ianoukovytch...C'est affligeant autant de mensonges...Alors que il suffit bêtement de consulter la page Wikipedia pour voir à qui on a affaire ! Union panukrainienne « Liberté » qui est clairement un parti neo_nazis... Et ils osent parler de démocratie... Rolling Eyes C'est à vomir ! Quand à Porochenko il fait rebaptiser son parti Bloc Petro Porochenko...Alors qu'il a fait alliance avec Svoboda, son parti anciennement UDAR est clairement afficher parti de extrême droite ! Donc comment l'UE peut féliciter une telle victoire et parler de victoire de la démocratie ? scratch Et être soutenu par nos journalope... lol! Shocked Ne pas oublier non plus l'alliance avec le parti de Ioulia Tymochenko Une extrêmiste nazie notoire qui proclamait il n'y a pas longtemps de tuer les russe..."Je suis prête à m'emparer d'une mitrailleuse et tirer une balle dans la tête de ses fils de p****" disait-elle... N'oublions pas non plus que Victoria Nulland a rencontrer tout ce petit monde Wink aussi Tymochenko que les membres de Svoboda au complet...Le haut responsable même de Euromaidan était le meneur du massacre de Odessa...C'est vrai que ces démocratique.... No Eh oui tout le monde n'est pas amnésique ! Donc un moment donner il faut arrêter les conneries...Et un peu se réveiller cheers


Rebondissements très inquiétants en Ukraine (Rapport de situation au 24 Octobre 2014)

La situation ne pouvait pas s’améliorer, là où les USA passent, la société trépasse… Car sans l’intervention plus ou moins discrète des Etats-Unis, jamais une telle situation n’aurait été possible, entre l’ingérence pour intégrer l’Ukraine dans l’Union Européenne, l’envoi de mercenaires d'Academi (ex-Blackwater) pour orienter les troubles et le soutien de politiciens ouvertement néo-nazis dont certains sont réellement dangereux puisque ayant tenus des propos extrêmement menaçants à l’encontre de la Russie, parlant même de tuer les populations… Étrangement, nous en revenons toujours aux Etats-Unis… Et donc, s’il est impossible de fournir ici un résumé détaillé et exhaustif des événements en Ukraine depuis le début du conflit, une présentation de la situation au 24 Octobre est possible.


Ce billet vise essentiellement à vous informer sur les derniers développements relatifs à la guerre en cours en Ukraine, au 24 octobre 2014.

À la suite de l’utilisation d’un missile balistique tactique contre Donetsk par les Ukies, Zakharchenko a déclaré que le cessez-le-feu était, à toutes fins utiles, terminé.

Strelkov a lancé un avertissement officiel à propos de l’information voulant que les Ukies massaient des troupes en vue d’un assaut. D’après Strelkov, le plan des Ukies consiste à effectuer une poussée très brève et très rapide vers Donestk et la frontière russe, de façon à rendre l’État novorossien non viable et pouvoir ainsi négocier en position de force. Strelkov a certes l’habitude d’exagérer la menace afin de mieux la réduire, mais, cette fois, il y a des signaux clairs que son analyse est partagée par les militaires russes, et ces signaux sont les plus inquiétants qui soient.

Des sources russes, dont l’excellent blog du colonel Cassad, rapportent que le robinet du voentorg [L’aide clandestine russe] est de nouveau ouvert à fond et que d’importantes livraisons sont attendues. Je me réjouis bien sûr de savoir que la résistance novorossienne va acquérir de l’équipement (et de l’aide de spécialistes), ce dont elle a cruellement besoin, sauf que la reprise du voentorg me donne aussi à penser que les services du renseignement russes ont conclu qu’une attaque est très probable, et ce, très bientôt.

Je surveille la situation au Banderastan d’assez près et ce que je peux dire, c’est que le régime en place se fissure de partout. Je ne sais pas si Porochenko, et ses maîtres à penser aux USA, croient vraiment qu’une attaque peut réussir (j’en doute) ou veulent vraiment forcer la main à la Russie pour qu’elle intervienne ouvertement (c’est presque inévitable selon moi), mais un fait demeure : déclencher une guerre majeure pourrait bien être la seule façon de sauver le régime Porochenko, lequel est actuellement en chute libre.

Il est fort possible que l’avertissement sans détour de Strelkov et que, plus encore, la reprise du voentorg, convaincront les Ukies que la Russie est prête à intervenir, et que l’attaque prévue est vouée à l’échec. Ce qui me préoccupe, c’est que le régime Porochenko (et ses patrons de la CIA) pourrait juger que même une défaite face aux militaires russes est préférable à la spirale descendante en cours. Non seulement une guerre peut sauver le régime, mais une intervention russe réaliserait enfin le rêve anglo-sioniste. Poutine fera tout son possible pour éviter ce piège, ce qui veut dire que la Russie devra fournir secrètement une aide et un appui massifs à la Novorussie. Quant aux Novorusses, ils doivent être assez forts pour contenir l’assaut initial. S’ils réussissent, l’offensive prendra fin. Mais Strelkov a raison. Si les Ukies font une trouée dans les lignes des Novorusses, la Russie devra intervenir.

C’est une situation extrêmement dangereuse.


Plusieurs d’entre vous ont noté ce qui n’est rien de moins qu’une déclaration de guerre à la Russie par George Soros, l’un des bonzes du marché de capitaux internationaux anglo-sionistes, qui a déclaré que la Russie défie aujourd’hui l’existence même de l’Europe et que L’Europe soit sauver la nouvelle Ukraine [1]. Après Khodorkovsky, voilà Soros qui en remet. Nous savons maintenant qui veut mettre la main sur la Russie, et comment. Il ressort clairement aussi que, par leurs propos belliqueux, ces financiers admettent sans ambages que Poutine défie l’existence même de leurs intérêts. Il faut dire qu’ils ont absolument raison (ce qui prouve une fois de plus que ceux qui disent que Poutine est une marionnette des oligarques ne sont que des idiots utiles manipulés).

Nuland, Soros, Khodorkovsky, Hillary, Friedman… la liste s’étend à l’infini. Toute la cabale néoconservatrice veut la guerre et exerce énormément de pression pour que le reste de la planète partage ses vues.

Sans surprise, les Européens ont autant de colonne vertébrale qu’une méduse cuite au micro-ondes, même s’ils savent et comprennent parfaitement que l’oncle Sam soutient un régime nazi à Kiev, et que les politiques des USA leur nuisent. Sauf qu’ils vont faire tout ce que les USA leur demandent. Il n’y a pas de politique étrangère européenne à proprement dit. Tout ce que les Européens peuvent faire se résume à dire Oui monsieur, vos désirs sont des ordres, monsieur ! La preuve la plus pitoyable de cette submissivité à tout ordre provenant des USA, même le plus stupide de ces ordres, est ce conte de fées à propos d’un sous-marin russe tapi dans les eaux suédoises.

Rapport complet sur Vineyardsaker.fr
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 29 Oct 2014 - 8:00

La nouvelle Rada de Kiev : une foule de petits Robespierre camouflés

Voici une vision peu conventionnelle et peu appréciée du Système sur les élections en Ukraine, par Martin Sieff, ancien commentateur-vedette d’United Press International, devenu universitaire à Moscou.


D’abord, renouvelons nos appréciations sur le personnage qui va donner sa propre appréciation sur les élections en Ukraine. Nous avons souvent cité, dans un certain nombre d’occasions, le journaliste US Martin Sieff, qui fut à United Press International (UPI) et qui est désormais installé à Moscou, à l’Université américaine de la capitale russe, avec diverses activités annexes, comme celle de collaborateur régulier (editor at large) de la revue US The Globalist [1]. Nous l’avons cité le 25 octobre 2014 [2] et le 21 février 2014 [3], en le présentant comme ce journaliste réputé, qui a été pendant plus de dix ans le chef des affaires internationales à UPI (jusqu’en 2010-2011) et le récipiendaire, durant sa carrière, de trois Prix Pulitzer.

Toutes ces précautions doivent nous conforter dans le fait qu’on ne peut soupçonner Sieff de céder à la passion et à la désinformation que tous les avisés commentateurs de la presse-Système détectent avec une acuité de radar de haute technologie (de fabrication US, of course) chez ceux qui dévient de la ligne-Système quant à l’Ukraine. Cette ligne-Système enjoint de pimenter son commentaire des élections du 26 octobre d’une extase démocratique et humanitaire ressemblant à une sorte d’éjaculation morale de longue durée. Martin Sieff ne l’entend pas de cette oreille, comme il l’a confié à Novosti le 27 octobre 2014. Il observe, en poussant la logique à son terme, que les extrémistes ukrainiens, notamment les néo-nazis, seront bel et bien présents, parce que nombre d’entre eux figurent parmi les députés des partis convenables qui vont détenir la majorité à la Rada de Kiev. Cela peuplera donc cette Chambre d’un nombre conséquent de petits Robespierre ukrainiens, qui ne s’y trouvaient pas, pour en faire le Parlement le moins démocratique, le moins libre, le plus irresponsable et le plus extrémiste qu’ait connu l’Ukraine depuis son indépendance, ce qui laisse rêveur lorsqu’on parcourt l’histoire de ce pays, durant le presque-quart de siècle qui vient de s’écouler.

« Une partie des leaders du nouveau parlement ukrainien viennent d’obscurs groupes extrémistes et ils essayeront, sans nul doute, d’imposer une nouvelle vague d’intolérance et d’interdire le débat et les critiques en Ukraine, a dit Martin Sieff, un estimable correspondant étranger étasunien, à RIA Novosti, dimanche. “Les vrais vainqueurs de ces élections sont les extrémistes néo-fascistes”, selon Sieff, qui a ajouté que les résultats seront applaudis triomphalement par les Américains du nord mainstream modérés et les démocraties de style européen, à Washington et à Bruxelles, et pourtant ce sera tout sauf un succès. “Ce parlement va se révéler très embarrassant pour les leaders européens et américains du nord, qui se réjouissent tant aujourd’hui. Il sera partie prenante de la dangereuse vague de néo-nationalisme, d’intolérance et de racisme qui balaie déjà l’Europe centrale, de la Pologne à la Hongrie”.

» Selon Sieff, la prédominance au nouveau parlement de nouveaux partis extrémistes, précédemment marginaux, ne peut que se révéler déstabilisante et facteur de désordre. “Tout le monde, en Occident, croit que le simple fait de tenir des élections va assurer la stabilité du gouvernement et le succès économique, mais c’est un mythe” ? a dit Sieff. “Nous avons déjà vu en Egypte et en Irak que ce n’est pas toujours le cas. Nous allons le voir une fois de plus en Ukraine ”, a-t-il noté.

» “Les résultats des élections ne sont pas surprenants, parce que les partis politiques pro-UE et violemment anti-Russes contrôlaient complètement, non seulement le gouvernement et la présidence, mais aussi tout le processus politique dans le centre et l’ouest de l’Ukraine”, a dit Sieff. “Ce parlement va certainement être moins démocratique, moins libre et d’un extrémisme plus irresponsable que tous les parlements que le peuple a élus depuis l’effondrement de l’Union soviétique”, a-t-il ajouté. [...] “Pour la première fois [depuis l'indépendance], les partis dominants basés en Ukraine occidentale seront en mesure d’ignorer complètement les intérêts et les besoins de la population russophone de l’est du pays”, a-t-il souligné.

» Le journalise a expliqué que l’Ukraine était confrontée à une catastrophe économique sous le diktat de la Commission européenne de Bruxelles. “Le coût global du programme d’austérité que Bruxelles et le président Porochenko veulent imposer à l’Ukraine est évalué à au moins 200 milliards de dollars”, selon lui. “Le gouvernement de Kiev va probablement ignorer les inquiétudes de la Russie et attaquer avec une grande violence les populations des deux provinces qui ont fait sécession”, a dit Sieff. “Cela signifie que, cet hiver, l’Ukraine vivra une crise économique et endurera de grandes souffrances. Et le peuple ukrainien se rendra compte de ce que coûte la politique de Porochenko”. “Le système politique ukrainien biaisé et arbitraire vient d’élire un parlement d’extrémistes et de Robespierres. Il n’a pas élu un parlement de modérés, d’hommes de compromis, d’Adenauers”, a conclu Sieff ».

L’idée de cette infiltration de militants ultra-nationalistes et néo-nazis dans les partis convenables subventionnés par l’Union européenne, la CIA & Cie, était déjà présente, mais sans être vraiment élaborée, dans un article du Financial Times du 24 octobre 2014 [4] (repris par Russia Insider le 27 octobre 2014 [5]). On y trouvait une discussion confuse et un brin gênée, pour trancher sur le fait de savoir si ces divers militants et combattants sont des suprématistes racistes-nazis ou des héros de la guerre, venus du bataillon Azov et d’autres unités du genre. Pour finalement ne pas vraiment trancher, ni conclure, laissant le lecteur sur la suggestion qu’après tout ce serait bien possible (quoi, finalement ?), eh bien, qu’ils soient un brin suprématistes racistes-nazis et surement héros de la guerre en même temps, et d’une guerre qui, soit dit en passant, mais sans l’oublier vraiment, implique comme but ultime dans l’esprit de ces héros la destruction des Ukrainiens de l’est et des Russes…

Bref, voilà un texte témoignant de l’embarras du Financial Times, dont on sait le zèle pour défendre les valeurs démocratiques, qui, dans tous les cas, renforce, sinon confirme complètement, les propos de Martin Sieff. On garde donc les quelques premières lignes, qui sont tout de même écrites avec à l’esprit l’obligation d’affirmer certaines choses, pour au moins justifier l’existence de l’article : elles suffisent pour nous convaincre de la réalité de la situation évoquée.

« Les partis politiques de droite ukrainiens ont fourni les gros bras indispensables pendant les manifestations anti-gouvernementales de la place Maïdan à Kiev au début de l’année. La question qui sous-tendait les élections nationales de dimanche dernier était celle de savoir si ces partis – considérés par les forces pro-russes comme des extrémistes “fascistes” – vont entrer au parlement. [...]

… Certains craignent que des candidats xénophobes ne s’insinuent au parlement, en se faisant passer pour des héros de guerre. Des dizaines d’hommes, qui avaient participé aux manifestations du Maïdan, l’hiver dernier, se sont ensuite engagés volontairement dans de nouveaux bataillons, quand l’armée ukrainienne, mal équipée et inexpérimentée, s’est laissée surprendre au printemps par le soulèvement des séparatistes pro-Russes. Leur contribution a été décisive pour empêcher les rebelles de prendre tout l’est russophone. Avides de proposer aux électeurs des candidats nouveaux, qui marqueraient une rupture avec le passé, les principaux partis pro-occidentaux ukrainiens ont placé une poignée des commandants et des combattants de ces bataillons en tête de listes… »


L’entrisme est une bonne vieille tactique de tous les révolutionnaires et extrémistes du monde, affectionnée notamment par les trotskistes, et qui constitue, dans le cas qui nous occupe, une pratique à laquelle tout le monde a intérêt à se prêter : les extrémistes et autres néo-nazis, pour ne pas trop gêner les divers canaux de communication BAO [bloc américaniste-occidentaliste] et pro-BAO, qui soutiennent le régime et ses diverses pratiques où ces extrémistes, se trouvent comme des poissons dans l’eau ; les partis convenables, qui ont besoin de justifier la guerre faite ces derniers mois, en lui donnant une apparence de victoire et de grande cause nationale, au moins par la présence de héros ; l’Union européenne et la CIA (ou les USA), pour que les extrémistes se tiennent tranquilles durant l’épisode électoral, qui permet d’entériner la narrative de la démocratie.

On tirera de tout cela une observation générale, que chacun peut voir confirmée dans le premier édito ou le premier reportage TV venu de la presse-Système, selon laquelle la question ukrainienne est traitée par le bloc BAO avec une inconscience et une inconséquence affolantes, avec un travail de communication qui tient en compte la perspective des quelques heures à venir, disons le JT de 20H00, au plus loin que l’esprit puisse se projeter, avec le but principal de sauvegarder autant que faire se peut les narrative, auxquelles les divers événements depuis la période de novembre 2013 à février 2014 ont conduit à adhérer plus fidèlement et plus fortement qu’à n’importe quelle doctrine fondamentale.

Objectivement parlant (c’est-à-dire si l’on recherche un rangement politique acceptable et un apaisement des tensions), ces élections sont donc catastrophiques, et ne peuvent conduire qu’à davantage de désordre (l’hyper-désordre ukrainien à l’image de l’hyper-désordre moyen-oriental), d’autant, qu’à l’horizon des deux semaines qui suivent, se profilent les élections dans la partie orientale du pays, qui n’a pas participé à la mascarade éminemment démocratique d’hier censée représenter toute l’Ukraine, et les menaces de relance du conflit, par la possibilité d’une attaque brutale de Kiev. Pour le reste (c’est-à-dire les enjeux fondamentaux auxquels il faut nécessairement donner la priorité), la crise ukrainienne est plus que jamais en crise active et le champ d’une bataille, où s’affrontent, derrière les narrative du bloc BAO, le Système et les antiSystème.

Philippe Grasset (dedefensa.org)
Traduction des parties en Anglais par Dominique Muselet pour vineyardsaker.fr

Notes


[1] Biographie de Martin Sieff (theglobalist.com, anglais)

[2] L’ours de la taïga, la dédollarisation et la question du fou (dedefensa.org, français et anglais, 25-10-2014)

[3] Le « modèle ukrainien » pour « notre » Europe ? (dedefensa.org, français et anglais, 21-02-2014)

[4] Rightwing Groups muscle in on Ukraine election (ft.com, anglais, 24-10-2014 – inscription obligatoire pour le consulter)

[5] Rightwing Groups Muscle in on Ukraine Election – Concern that xenophobic candidates will sneak into parliament under the guise of being war heroes (russia-insider.com, anglais, 27-10-2014)


Source: La nouvelle Rada de Kiev : une foule de petits Robespierre camouflés (dedefensa.org, français et anglais, 27-10-2014)
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 1 Nov 2014 - 2:35

Bonsoir mes frères et sœurs I love you
je n'insisterai jamais assez sur la nécessiter de enfin dire la vérité au monde sur ce que il se passe en Ukraine et de quelle nature est le gouvernement subventionner et protéger par les américains et l'UE ....C'est une défaite de la démocratie (pour ce que le terme vaut encore) au contraire de se que il a été affirmer par Barosso...Quand au résultat du dernier scrutin électorale... What a Face En attendant la purge se poursuit dans le silence des merdias... No Honteux !


À Gorlovka, dans le Donbass, la vérité telle qu’elle est

Extraits avec sous-titres français de l’interview d’Igor Bezler diffusée par la chaine 1+1 le 21 octobre 2014.

Ce reportage capital sur la réalité de cette guerre vécue par la population du Donbass a été tourné le 18 octobre par la chaîne ukrainienne 1+1, dont nous présentons ici la diffusion par la chaîne Kanal 6.


On ne peut mieux résumer ce reportage que ne le fait Laurence Guillon, en commentaire de la cinquième partie :

Cette vidéo nous montre des gens nobles et normaux, pris dans une guerre organisée par des monstres. Et quoique puisse raconter notre « élite » politico-médiatique, si elle laisse massacrer le Donbass dans le silence ou la calomnie, c’est non seulement parce qu’elle est vendue aux grands de ce monde, mais encore parce qu’elle déteste viscéralement tout ce qui est noble et normal.

Première partie (15:08) :


Un échange de points de vue entre Ukrainiens de l’Ouest et Novorossiens, qui commence par l’étonnante interview par des habitants du Donbass de la journaliste ukrainienne venue les interviewer.



Deuxième partie (11:18) :

Courte présentation extraite de la première partie, suivie à partir de 00:45 d’autres témoignages d’habitants du Donbass.



Troisième partie (13:00) :

Courte présentation extraite de la première partie, suivie à partir de 00:45 des témoignages d’Alla, habitante de Gorlovka, et de Yvan (Vania), membre de la milice populaire.



Voir la suite sur Vineyardsaker


* * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 31 Déc 2014 - 2:42

Bonsoir les amis  I love you
On ne le répétera jamais assez, ce qu'il c'est passé à Odessa, n'était pas un incident, mais bien un massacre ! Perpétré par des nazis qui son couvert par l'UE et les américains... Shocked  Voici encore de quoi le démontré, au cas où ce serait encore nécessaire.... :|


Kolomoisky: le bandit qui a levé une armée en Ukraine

Cette vidéo date du mois de Mai mais elle résume très bien le personnage et rappelle que c'est bien lui qui est à l'origine du massacre d'Odessa (entre autre). Fawkes




L'oligarque Igor Kolomoïsky, aussi connu dans le "milieu" sous le surnom de "Benya Killer", est l'un des criminels sans scrupules favoris de la révolution ukrainienne (coup d'Etat de février 2014).

Sa particularité, qui le distingue de tant d'autres et qui dépasse largement la simple corruption, est qu'il se prépare à régner en suzerain sur une bonne partie de l'Ukraine en utilisant ses mercenaires radicaux, à la grande satisfaction du pouvoir putschiste de Kiev. En effet, ce dernier a du mal à "faire régner l'ordre" après avoir été mis en place par un coup d'Etat (une manière d'accéder au pouvoir qui inspire peu la légitimité)... Entre bons copains, on s'entraide...


Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 12 Jan 2015 - 15:07

Voilà qui devrait calmer certaines tensions : https://europeorient.wordpress.com/2015/01/03/russie-le-gazoduc-south-stream-enterre/

(cf mon précédent post page 21)
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 19 Jan 2015 - 3:36

Amis du soir bonsoir cat
Le régimes nazis d'Ukraine viens de reprendre l'offensive du Donbass... No Après avoir été armé par les Etats-Unis... pale Et ces les civiles qui vont de nouveaux payer de lourd tributs... What a Face


L’armée ukrainienne a lancé une opération massive sur le Donbass

Porochenko a décidé de « récupérer tout le Donbass« . Nul doute que les armements américains devraient bien les y aider.


Fawkes News
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 19 Jan 2015 - 7:44

akasha a écrit:
Amis du soir bonsoir cat
Le régimes nazis d'Ukraine viens de reprendre l'offensive du Donbass... No Après avoir été armé par les Etats-Unis... pale Et ces les civiles qui vont de nouveaux payer de lourd tributs... What a Face



L’armée ukrainienne a lancé une opération massive sur le Donbass

Porochenko a décidé de « récupérer tout le Donbass« . Nul doute que les armements américains devraient bien les y aider.



Fawkes News

MAJ Bonjour,
En effet c'est reparti au DONBASS après les avoir affamé, privé de chauffage, de pensions, et j'en passe. Le massacre reprend sans que la communauté s'en aperçoive. Ou sont les "Je suis Charlie" ? En tout les cas, je suis russe en pareil moment (sourire).


Ukraine : Kiev a recommencé à bombarder massivement Donetsk



Les troupes ukrainiennes ont lancé une attaque massive sur les territoires détenus par les milices séparatistes dimanche matin, sur ordre du gouvernement ukrainien. La république autoproclamée de Donetsk accuse Kiev de tenter de reprendre la guerre.


L’ordre de lancer l’offensive a été donné vers 06h00, selon Yury Biryiukov, un collaborateur du président Petro Poroshenko.

« Aujourd’hui, nous allons voir à quel point nous sommes adroits lorsqu’il s’agit d’administrer un crochet du droit dans les dents », a-t-il écrit sur sa page Facebookk, une façon de communiquer qui plait à beaucoup de médias ukrainiens officiels.

Dans une publication ultérieure, il a déclaré : « Ils lancent un point. Ouuh… », en référence au Tochka-U (« Tochka » veut dire « point » en russe), un missile balistique tactique, l’une des armes les plus puissantes que l’Ukraine a utilisé contre les forces rebelles.

« Ce n’était pas un point, mais une ellipse. Fortes détonations », a-t-il ajouté.


Des rapports en provenance des zones de combat confirment l’escalade des affrontements sur la ligne de front, avec notamment des tirs d’artillerie particulièrement lourde à Gorlovka.

« Les résidents de Donetsk affirment ne pas avoir entendu de bombardements si intensifs depuis l’été dernier », a déclaré Valentin Motuzenko, responsable militaire de la république populaire autoproclamée de Donetsk, à l’agence de presse Interfax.

L’armée ukrainienne utilise tout ce qu’elle a sous la main, des lance-roquettes multiples Grad, des mortiers…

Valentin Motuzenko, responsable militaire de la république populaire autoproclamée de Donetsk

Une source du terrain a confié au journal Russia Today que le groupe d’inspecteurs de l’OSCE ont demandé à l’armée ukrainienne d’arrêter les bombardements. Cette source ajoute que le groupe d’inspecteurs est lui-même en danger, et qu’ils pourraient être victimes de bombardements.



Cette photo montre un batiment détruit par les bombardements dans la ville de Donetsk, dans l’Est de l’Ukraine, ce 18 janvier 2015 (Photo : AFP / Aleksander Gayuk)

Aleksandr Zakharchenko, qui a été élu en novembre Premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk, a accusé Kiev d’instrumentaliser le cessez-le-feu pour regrouper ses forces et renforcer son armement, et désormais de tenter de relancer le conflit total.

Il est clair que Kiev tente de se venger des sévères défaites militaires que les milices séparatistes lui ont infligées l’an dernier. […] Kiev a toujours ignoré nos nombreuses propositions de suppression de l’armement lourd de la ligne de désengagement.

Aleksandr Zakharchenko, président de la république populaire de Donetsk


« À l’heure actuelle, nous savons que 5 civils ont été tués », a déclaré l’administration de Donetsk, ajoutant que ces bombardements de la ville par les forces ukrainiennes sont toujours en cours.

Plusieurs immeubles résidentiels, une surface commerciale et un dépôt d’autobus ont été lourdement endommagés par des tirs d’artillerie dans la ville, selon RIA Novosti.

Le Pont Putilovsky, qui est situé près de l’aéroport de Donetsk, a également été détruit lors des bombardements, selon Roman Kosarev, de Russia Today, qui relate les évènements sur place.



Plusieurs témoignages font état d’attaques sur la ville de Makeevka, ainsi que sur plusieurs villages avoisinants.

Les milices séparatistes ajoutent qu’au moins un bombardement a frappé la zone résidentielle de Donetsk, au lieu de frapper la périphérie de la ville.

Deux personnes sont mortes, et 16 autres ont été blessées après qu’une bombe ukrainienne ait explosée dans un dépôt d’autobus de la ville de Gorlovka, selon l’organe de presse de la république populaire de Donetsk.

Plusieurs batiments de la ville ont également été touchés directement lors des bombardements, dont quatre écoles et un jardin d’enfants.

Des témoins ont affirmé que Kiev a fait usage d’avions militaires lors de cet assaut, avec notamment des Sukhoi Su-24 qui ont survolé Gorlovka.

Le ministre des Affaires étrangères de la République Populaire de Donetsk (DPR) a appelé la communauté internationale à prendre en charge cette situation de plus en plus grave dans le sud-est de l’Ukraine, et à « redoubler d’efforts pour faire cesser ce massacre impuni au coeur de l’Europe ».

« La république populaire de Donetsk a de nouveau souffert d’attaques massives et perfides de la part de l’Ukraine »
, dont le but est de détruire la population de la république et ses infrastructures, a déclaré Aleksandr Kofman, ministre des Affaires étrangères de la RPD, dans un communiqué.

Les actions des forces de Kiev dans la région de Donetsk « ont toutes les caractéristiques de graves crimes de guerre », selon Kofman.

« Moscou est particulièrement inquiète suite à ces nouveaux bombardements dans des zones résidentielles de la ville de Donetsk par les forces de kiev », a déclaré l’attaché de presse du président russe, Dmitry Peskov.



Un quartier résidentiel de Donetsk, le 18 janvier 2015 (Photo : AFP / Aleksander Gayuk)

Les agissements de l’armée ukrainienne ne favorisent en rien la résolution du conflit entre Kiev et les régions orientales, a-t-il ajouté.

Bien entendu, la position de la Russie sera exprimée. Bien entendu, nous sommes sérieusement inquiets par la reprise du conflit à grande échelle à Donetsk, notamment par les bombardements des zones résidentielles peuplées. Et bien entendu, cet état des choses ne favorise en rien l’accomplissements des accords de Minsk [du 5 septembre] et la recherche d’une solution de paix.

Peskov, attaché de presse du président russe, interrogé par la station de radio Govorit Moskva

Cette escalade du conflit survient quelques jours après de violents affrontements dans les ruines de l’aéroport international de Donetsk, des combats incessants s’étant produits ces derniers mois malgré le cessez-le-feu fragile entre les forces ukrainiennes et les milices séparatistes.

Ces milices, qui ont accusé l’armée ukrainienne de lancer des attaques constantes sur Donetsk depuis leurs positions à l’aéroport, ont annoncé avoir repris ce dernier cette semaine. Kiev nie cette information.

Le conseil de sécurité et de défense ukrainien a confirmé la reprise des hostilités et a affirmé que l’objectif de Kiev était de reprendre l’aéroport.

Kiev a lancé ces opérations de représailles quelques jours après que le président Poroshenko a ordonné une nouvelle vague de mobilisation des citoyens dans les forces armées nationales. Le gouvernement envisage de mener au moins trois campagnes de recrutement en 2015 afin de soutenir ses opérations militaires dans l’Est.


L’escalade de la violence survient après un incident controversé à un point de contrôle de Kiev près de la ville de Volnovakha, au cours duquel 12 passagers ont été tués, mardi. Kiev a désigné les milices séparatistes comme responsables de ces morts, affirmant que le point de contrôle avait été frappé par des roquettes Grad. Les forces séparatistes ont rejeté ces accusations, et affirmé que le bus a été attaqué par les forces ukrainiennes, soit dans ce qui serait un accident tragique, soit dans une opération sous faux drapeau, et ont déclaré que les dégâts visibles sur les photos du bus sont sans doute l’oeuvre d’un armement moins puissant, probablement des mines terrestres.

Une équipe d’observateurs de l’OSCE ont examiné les cratères liés à l’explosion près du point de contrôle, et ont confirmé la direction d’où provenaient ces attaques. Le représentant permanent de la Russie à l’OSCE, Andrey Kelin, a déclaré que la direction d’où provenaient ces attaques semble indiquer la ligne de désengagement des milices séparatistes, qui se trouvent être des zones contrôlées par Kiev, ce pourquoi il est très dfficile de déterminer qui a pu tirer ces roquettes.

Les observateurs n’ont pas identifié de quel type de missiles il s’agissait.

Traduction : Fabio Coelho pour Quenel+

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Ven 30 Jan 2015 - 4:43

Bonsoir les insomniaques drunken
Je vous proposes un gros dossier, désinformation et intox oblige...
Alors que les médias mentent éhontément au publique en accusant de nouveau les forces pro_russes de répliques sanglantes visant les civiles..Pire ils ne le disent pas vraiment dans certains journaux, ils laissent planer le doute de façon subtile, c'est de la manipulation... Shocked Alors que quand on est bien informer, on sait que Kiev vient justement de lancer une vaste opération sur le Donbass dans l'espoir de récupérer les territoires aux pro_russes ! No Le tout avec l'approbation de l'UE et de l'OTAN..Et armé par les américains, il a été démontré que les américains ont envoyé des mercenaires (voir là et ici) D'ailleurs le pouvoir de Kiev a demander de lancer une vaste opération d'enfumage médiatique (voir ici et ) et lire : République féodale d'Ukraine Saison 1 Episode 2 : Le "populicide" du Donbass par Xavier Moreau et Marioupol : le régime ukrainien se lance dans une vaste opération d’intoxicationQui le plus révoltant sera reprit en cœur par nos médias complice. Rolling Eyes

Bombardements sur Marioupol, par delà la propagande de guerre…

Vidéo d’investigation réalisée par Vincent Parlier suite aux bombardements sur Marioupol, en Ukraine.





Rituel macabre Ukraine - Vassilieva la folle (+16)

AVERTISSEMENT: Déconseillé au moins de 16 ans.
Cette vidéo dénonce des attitudes et des propos choquants
(toutefois considérés comme des événements "people" en Ukraine post-maïdan).

Description:
--------------
Non, le simulacre morbide et malsain que vous allez voir n'a pas été filmé dans les locaux d'une secte occulte. Il s'agit d'une distraction lors d'une fête d'un club branché comportant au moins deux personnages très influents dans la propagande de Kiev post-Maïdan, dont une qui propage des ragots parfois repris par la BBC: Elena Vassilieva et Anton Tchadskiy, deux personnages suflureux, cette fois ressortissants russes, que notre presse rêverait de qualifier "d'opposants luttant pour les droits en Russie". En manque de succès, ils sont partis se faire une célébrité en Ukraine auprès d'amis bandéristes.

Maintenant, quand on vous dira qu'il y a des extrémistes dangereux en Russie, vous savez pour qui ils roulent.

En relation avec les affinités entre les néo-nazis de Russie et le "gratin" gravitant autour de la junte de Kiev, ainsi qu'avec l'allusion de Tchadskiy sur les projets de troubles à Moscou, il vous est aussi conseillé:
http://www.youtube.com/watch?v=VJzW-6... (à 1mn02)
Au fait, à votre avis, ils sont Charlie comme Porochenko?

Sources:
Vidéo originale de la "fête" mise en ligne par Vassilieva elle-même:
http://www.youtube.com/watch?v=I6KMu6...

Page de réseau social (Vkontakte) de Tchadskiy:
http://vk.com/id132001117

Toute l'actualité ukrainienne censurée depuis 1 an:
http://www.youtube.com/playlist?list=...

Xavier Moreau : Quelle est la situation en Ukraine et dans le Donbass à la mi-janvier ?

Un résumé très complet des derniers événements et une excellente synthèse de la situation dans le Donbass et en Ukraine par Xavier Moreau. Il y aborde les sujets principaux évoqués dans les derniers SITREP, avec notamment cette vidéo de Motorola prouvant l’embrigadement des “cyborgs” de Kiev par des pasteurs évangéliques américains (Tourtchinov, le président de la Rada, est membre d’une secte évangéliste lui-même) avec cette fois, des sous-titres en français.




Source: Novorussia Today via Strapol*** ( site à visiter pour comprendre)

***Qu’est-ce que Stratpol ?
Stratpol fournit des analyses politico-stratégiques et économiques sur toutes les zones, pays et continents, dans le but de permettre des prospectives réalistes. Le site s’adresse aux étudiants et aux chercheurs, aussi bien qu’aux décideurs politiques et aux acteurs économiques.



Le 20 novembre 2013, à la Rada (parlement) le député Oleg Tsarev faisait d’étonnantes révélations… Merci Le Russe


TRANSCRIPTION :

- Le député Oleg Tsarov a la parole

Honorables collègues
Honorable Vladimir Vasilievitch

Dans mon rôle en tant que représentant du peuple ukrainien, des militants de l’organisation publique « Volya » se sont adressés à moi et m’ont fourni des preuves claires que sur notre territoire, avec le soutien et la participation directe de l’ambassade américaine à Kiev, le projet « TechCamp » est mis en place en vertu duquel des préparatifs sont en cours pour une guerre civile en Ukraine.

Le projet « TechCamp » prépare des spécialistes pour une guerre de l’information utilisant les médias modernes pour discréditer les institutions étatiques, et des révolutionnaires potentiels pour organiser des manifestations et le renversement de l’État de droit.

Le projet est actuellement supervisé et sous la responsabilité de l’ambassadeur américain en Ukraine Geoffrey R. Pyatt.

Après ma conversation avec l’organisation « Volya », j’ai appris qu’ils ont réussi à accéder aux installations du projet « TechCamp » en se faisant passer pour une équipe de spécialistes de l’informatique.

À leur grande surprise, des séances d’information sur les particularités de l’utilisation des médias modernes ont eu lieu.

Des instructeurs américains leur ont expliqué comment les réseaux sociaux et les technologies de l’Internet peuvent être utilisés pour la manipulation ciblée de l’opinion publique ainsi que pour activer le potentiel de protestation et pour provoquer des troubles violents sur le territoire de l’Ukraine par la radicalisation de la population et le déclenchement de luttes intestines.

Les instructeurs américains montrent des exemples d’utilisation réussie des réseaux sociaux pour organiser des manifestations en Égypte, Tunisie et Libye.

Les représentants de « TechCamp » délivrent actuellement des conférences à travers toute l’Ukraine.

Un total de cinq événements ont eu lieu jusqu’à présent.

Environ 300 personnes ont été formées comme agents, et sont maintenant actifs dans toute l’Ukraine.

La dernière conférence « TechCamp » a eu lieu les 14 et 15 Novembre 2013 en plein cœur de Kiev sur le territoire de l’ambassade des États-Unis!

Vous me dites quel pays dans le monde permettrait à une ONG de fonctionner à l’ambassade des États-Unis?

C’est irrespectueux envers le gouvernement ukrainien et envers le peuple ukrainien!

Je lance un appel aux autorités constitutionnelles de l’Ukraine avec la question suivante:

Est-il concevable que des représentants de l’ambassade des États-Unis organisent les Conférences « TechCamp » en abusant ainsi de leur mission diplomatique?

- Laissez-le parler

continuez

La Résolution de l’ONU du 21 Décembre 1965 réglemente le caractère inadmissible de toute ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat de façon à protéger son indépendance et sa souveraineté conformément aux paragraphes un, deux et cinq.

Je vous demande de considérer cela comme une requête officielle de mener une enquête sur cette affaire
Merci!


Publié par Bertrand Rivière pour Gai-déclin


-*-*-**-*-*-****-*-*-*-*-*-*-*-*-
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 27 Sep 2016 - 0:42

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Voici le fameux reportage polémique sur l'Ukraine et notamment cet épisode dramatique de Odessa. Ce reportage signé Paul moreira dérange car pour une fois la vérité y est exposée et a créé la polémique avant même sa diffusion. Car elle remet en cause se que la plupart de ses confrères affirment depuis deux ans et surtout montre ce qu'ils n'ont pas dis. Certains on tenté en vains (jusqu'à l'ambassadeur de l'Ukraine), à faire interdire sa diffusion. Et d'autres par des arguments fallacieux tenter de le discréditer. Paul Moreira répond aux critiques. Voici donc se superbe reportage à voir absolument !
Orné & Akasha.


Ukraine Les Masques De La Revolution / Маски Революции (2016)

Un film de Paul Moreira

Lundi 1er février à 22h35 sur Canal+ dans Spécial Investigation




Sans eux, la révolution ukrainienne n’aurait jamais triomphé.

En février 2014, des groupes paramilitaires ont affronté la police au coeur de Kiev et ont fait fuir le président Yanoukovitch. Ils ont installé un nouveau gouvernement.

Dans le récit médiatique communément admis, ils ont été présentés comme les héros de la révolution. Ils étaient du bon côté de la barricade. En fait, il s’agissait de corps francs d’extrême droite, désormais lourdement armés.

Ils s’appellent Secteur Droit, Azov ou Svoboda. Ils ont créé de véritables armées parallèles, largement incontrôlées. A Odessa, en mai 2014, ils ont commis un massacre de masse sans être sanctionnés. 45 personnes brûlées vives. Un massacre passé sous le radar.

Comment a-t-il pu nous échapper ? Pourquoi les démocraties occidentales n’ont-elles pas fait entendre leur voix ?

Sans doute parce que les milices nationalistes ukrainiennes jouaient les soldats supplétifs dans une guerre beaucoup plus large. La révolution ukrainienne a été soutenue massivement par la diplomatie américaine.

Dans la nouvelle guerre froide Russie-USA, l’Ukraine est un pion décisif dans une stratégie de contention de Poutine.

« Les masques de la révolution », de Paul Moreira, explore cette zone restée aveugle.

LIEN : Paul Moreira répond aux critiques sur son documentaire




http://www.pltv.fr/fr/paul-moreira-repond-aux-critiques-sur-son-film/#



Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 7 Nov 2016 - 2:46

Ukraine : N. Vitrenko dénonce un putsch néonazi poussé par l’OTAN

Entretien avec Natalia Vitrenko, présidente du Parti socialiste progressiste d’Ukraine. Cette opposante à Ianoukovitch dénonce fermement le péril néonazi qui menace l’Ukraine depuis que l’UE et les Etats-Unis ont légitimé et rendu incontrôlable l’extrême droite ukrainienne.


Ukraine: un putsch néonazi poussé par l'OTAN par Solidarite_et_Progres

Source : Solidarité & Progrès
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mar 15 Nov 2016 - 10:48

L’Ukraine poursuit sa fuite en avant suicidaire dans le Donbass alors que la situation internationale se retourne contre elle



Avec 5118 bombardements effectués contre la République Populaire de Donetsk (RPD) la semaine passée, un blocage complet de la mise en œuvre des accords de Minsk et une tendance toujours à la hausse de ses bombardements, l’Ukraine semble donc bien avoir décidé de jeter la résolution pacifique du conflit à la poubelle.
Dans ce contexte, les entraînements d’avions de combats ukrainiens près de la ligne de front du côté de la République Populaire de Lougansk (RPL), en violation totale des accords de Minsk, et l’accumulation de nouvelles armes lourdes sur l’ensemble du front, font craindre le pire.
Les rares baisses du nombre de bombardements sont suivies immédiatement après d’une hausse vertigineuse (l’avant-dernière a été marquée par une hausse de 200 % des bombardements le jour d’après, faisant craindre de nouveaux chiffres en hausse pour demain) :





Et alors que ces bombardements avaient fait deux morts et sept blessés la semaine passée en République Populaire de Donetsk, et un mort et un blessé en République Populaire de Lougansk, deux soldats de la RPD sont morts ces dernières 24 heures, alourdissant le bilan humain. Il faut aussi y ajouter ce jeune Ukrainien de 16 ans, qui est mort, tué par l’armée ukrainienne alors qu’il essayait d’entrer en République Populaire de Donetsk hors des points de passage autorisés.
Des crimes qui se rajoutent à la liste interminable des crimes de l’armée ukrainienne, pour lesquels quatre nouveaux commandants d’unités des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) sont désormais poursuivis par le comité d’enquête russe sur les crimes de guerre de l’armée ukrainienne dans le Donbass, portant actuellement à 14 le nombre de commandants poursuivis, auxquels il faut rajouter plusieurs officiels ukrainiens comme le ministre de la Défense actuel et son prédécesseur.
En parallèle, en République Populaire de Donetsk, Alexander Zakharchenko, a donné les noms de trois des organisateurs de l’assassinat du commandant Motorola, parmi lesquels les chefs du SBU des régions de Donetsk et Lougansk. Une annonce faite quelques jours avant l’arrestation par les services de sécurité de la RPD de six membres du groupe Misanthropic Division à Donetsk. Ce groupe, ouvertement nazi, avait revendiqué l’assassinat de Motorola.
Des crimes contre la population de la RPD auxquels il faut ajouter ceux commis dans la partie du Donbass occupée par l’armée ukrainienne. Ainsi, les résidents de Shirokino se plaignent du maraudage et des vols commis par les soldats de la 36e brigade de marine des FAU dans leurs maisons. Dans la localité d’Orlovskoye, les soldats de la 56e brigade mécanisée ont tué un civil.
Et le commandant de la 92e brigade mécanisée n’a pas réussi à cacher au public le fait qu’un de ses soldats avait violé une mineure dans la localité de Novotroitsk, ce qui a obligé les autorités à lancer des poursuites pénales contre ce soldat (sans cela cette affaire aurait purement et simplement été étouffée comme les nombreuses autres qui ont eu lieu régulièrement dans le Donbass occupé depuis le début du conflit).
À cause de tous les crimes, tortures, viols, vols, arrestations arbitraires et intimidations diverses opérées par les soldats de l’armée ukrainienne venue prétendument libérer le Donbass, il n’y a rien d’étonnant à ce que la population soit de plus en plus remontée contre cette même armée. Un ressentiment qui va jusqu’à la haine, et donne à certains le courage de défier de plus en plus ouvertement les autorités de Kiev.
Ainsi, les résidents de la région de Kherson, près de la frontière avec la Crimée, ont exprimé leurs remerciements à la Russie et à Vladimir Poutine, malgré les menaces reçues par les nationalistes et le SBU, pour le gaz fourni à une localité privée de chauffage et à qui Kiev avait interdit de demander du gaz à la Russie. Refusant de laisser la population mourir de froid cet hiver, la Russie a promis de faire passer du gaz via la péninsule de Crimée jusqu’en mars. C’est déjà la deuxième fois que la Russie vient à la rescousse de cette localité ukrainienne, dont le problème d’approvisionnement en gaz n’a pas été réglé par les autorités ukrainiennes, qui sont prêtes à laisser leur population mourir de froid juste pour rester dans leur posture anti-Russe.
Une posture qui va devenir de plus en plus compliquée à tenir, alors qu’après l’élection de Trump, c’est la Moldavie et la Bulgarie qui viennent d’élire des présidents pro-Russes, qui se sont tous les deux positionnés pour la reconnaissance de la réintégration de la Crimée au sein de la fédération de Russie, et pour la levée des sanctions en ce qui concerne le président bulgare.

Une situation qui n’arrange pas du tout l’Ukraine empêtrée dans une situation interne de plus en plus difficile, et des manifestations à répétition. Ainsi, demain, une manifestation des déposants floués par des banques insolvables est prévue à Kiev. Les autorités ont décidé de fermer une des artères principales et la police et la garde nationale ont été mises en état d’alerte dès aujourd’hui pour assurer la sécurité dans le centre de la capitale. Et le 17 novembre ce sont les syndicats qui comptent défiler avec 50 000 personnes vers la Verkhovna Rada pour demander des hausses de salaire et la baisse des charges communales.
Alors que la hausse des tarifs de chauffage risque de provoquer encore plus de manifestations, les autorités de Kiev ont mis sur pied un comité spécial chargé de gérer ce risque de nouveau Maïdan. Ainsi en cas de manifestations importantes il est prévu d’empêcher les transports de manifestants d’entrer à Kiev, d’empêcher toute installation de tentes dans la ville, et de faire appel si nécessaire à des unités de volontaires (en clair des unités du même genre que les bataillons nazis présents dans le Donbass) pour maintenir l’ordre.
Une situation qui amène de plus en plus de personnes à se dire que l’Ukraine risque bien de sombrer totalement à l’instar de Saakashvili, l’ex-gouverneur d’Odessa, qui a déclaré que le pays était désormais le plus pauvre d’Europe et que s’il continuait sur sa lancée, le pays disparaîtrait bientôt.
Quant au Donbass, de plus en plus de voix se font entendre pour une intégration de ce dernier à la fédération de Russie, comme l’a fait la Crimée il y a deux ans. Ainsi, il y eu cette discussion que Sergeï Chargounov a eu avec le chef de la RPD, Alexander Zakharchenko, durant laquelle ce dernier a exprimé l’attachement du peuple du Donbass à la Russie et son souhait de rentrer à la maison :
« Nous, Russes, nous battons ici pour la troisième année. Ce sont des Russes qui vivent ici et nous voulons retourner à la mère patrie, nous voulons retourner en Russie. »
Suite à cette discussion, Sergueï Chargounov, qui est écrivain et député de la Douma russe, a décidé de proposer une loi permettant aux résident des deux républiques populaire du Donbass de pouvoir recevoir des passeports russes. Si cette loi était votée, cela changerait radicalement la situation des habitants de la RPD et de la RPL, et permettrait de mettre fin au blocus administratif imposé au Donbass par Kiev. Mais ce serait aussi signer la fin de l’Ukraine telle qu’elle existe actuellement, en menant de fait petit à petit à la scission inévitable du pays.
Une scission dont les autorités de Kiev porteront la responsabilité, pour avoir mis en place un blocus de la région, ainsi que pour avoir refusé de négocier et de mettre en œuvre une solution pacifique au conflit dans le Donbass. Décidée manifestement à résoudre ce conflit par la violence, l’Ukraine vient de signer sa mort en tant qu’état.
Christelle Néant
source
:https://dnipress.com/fr/posts/lukraine-poursuit-sa-fuite-en-avant-suicidaire-dans-le-donbass-alors-que-la-situation-internationale-se-retourne-contre-elle/ Visitez l'article source pour consulter les nombreux liens

Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2847
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 19 Nov 2016 - 12:16



http://www.stopfake.org/fr/accueil/

La lutte contre les informations falsifiées sur les événements en Ukraine

Fake: La Maison-Blanche a admis l’inefficacité des sanctions contre la Russie

http://www.stopfake.org/fr/fake-la-maison-blanche-a-admis-l-inefficacite-des-sanctions-contre-la-russie/

https://www.euractiv.com/section/europe-s-east/news/moscow-launches-french-language-propaganda-platform/

Moscou lance une plate-forme de propagande en langue française

http://www.atlantico.fr/decryptage/russia-today-sputnik-et-reseaux-sociaux-cette-propagande-russe-en-occident-qui-glorifie-kremlin-mais-mise-aussi-subversion-comme-2694025.html

Russie Aujourd’hui, Sputnik et réseaux sociaux: c’est la propagande russe en Occident qui glorifie le Kremlin, mais aussi sur la subversion (comme l’Occident le fait depuis 50 ans)

http://www.courrierinternational.com/article/medias-la-propagande-des-medias-russes-devant-la-justice-allemande

Médias. La propagande des médias russes devant la justice allemande
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Sam 19 Nov 2016 - 14:15

OSIRIS a écrit:


http://www.stopfake.org/fr/accueil/

 La lutte contre les informations falsifiées sur les événements en Ukraine

Fake: La Maison-Blanche a admis l’inefficacité des sanctions contre la Russie

http://www.stopfake.org/fr/fake-la-maison-blanche-a-admis-l-inefficacite-des-sanctions-contre-la-russie/

https://www.euractiv.com/section/europe-s-east/news/moscow-launches-french-language-propaganda-platform/

Moscou lance une plate-forme de propagande en langue française

http://www.atlantico.fr/decryptage/russia-today-sputnik-et-reseaux-sociaux-cette-propagande-russe-en-occident-qui-glorifie-kremlin-mais-mise-aussi-subversion-comme-2694025.html

Russie Aujourd’hui, Sputnik et réseaux sociaux: c’est la propagande russe en Occident qui glorifie le Kremlin, mais aussi sur la subversion (comme l’Occident le fait depuis 50 ans)

http://www.courrierinternational.com/article/medias-la-propagande-des-medias-russes-devant-la-justice-allemande

Médias. La propagande des médias russes devant la justice allemande

Je ne vois pas l'intérêt de venir faire de la propagande anti russe ici, alors que le but est justement de rétablir la vérité sur les faits très grave qui c'est passé en Ukraine sous couvert des médias occidentaux qui se garde de dénoncé les crimes du régime nazi ukrainiens qui est prouvé de long en large tout au long du sujet.

Les médias occidentaux sont aussi financé par l'état sans compter qu'ils appartiennent à de gros lobby ce qui cause le problème de parti pris plus qu'évident.

Il a été prévenu que les médias allaient lancé une grosse campagne anti russe, je ne suis pas étonné que tu t'en fais le relais.

Interview avec le Pr Udo Ulfkotte sur le sujet des « journalistes soudoyés »


Presse subventionnée - Les 20 journaux les plus aidés par l'Etat

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/33224-presse-subventionnee-les-20-journaux-les-plus-aides-par-l-etat

Le Figaro", "Libé", "l'Obs"... qui possède la presse française ?

http://tempsreel.nouvelobs.com/infographies/20151015.OBS7723/le-figaro-libe-l-obs-qui-possede-la-presse-francaise.html

Médias français: Qui possède et contrôle l’information ?
[http://arretsurinfo.ch/medias-francais-qui-possede-et-controle-linformation

Qui possède les médias ?

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/qui-possede-les-medias-72443

- La stratégie anti-russe de Zbigniew Brzezinski : http://www.voltairenet.org/article15298.html

- « Le soutien au gouvernement anti-russe ukrainien est une politique stratégique des États-Unis » : http://www.voltairenet.org/article16836.html

- La Russie expulse les associations financées par Soros. : http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2016/07/la-russie-expulse-les-associations-financees-par-soros.html

- Offensive médiatique contre Vladimir Poutine: Go! : http://reseauinternational.net/offensive-mediatique-contre-vladimir-poutine-go/

- Les médiaticoligarchiques subventionnés par le mougeon : http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/les-mediaticoligarchiques-184421

- Face à la montée en puissance de RT, l’Occident se prépare à censurer les médias russes
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/face-a-la-montee-en-puissance-de-185960
Ces 38 qui possèdent les médias : comment la démocratie française et l’information ont été confisquées
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/ces-38-qui-possedent-les-medias-183929

Quand aux médias russes, je les trouve plus objectif que la plupart des médias occidentaux et surtout plus libre.

 
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Mer 23 Nov 2016 - 1:17

L’Ukraine saute à pieds joints dans le gouffre : terrorisme d’état contre la Russie et chaos à Kiev pour l’anniversaire du Maïdan



par Christelle Néant (son site)
mardi 22 novembre 2016


La nouvelle qui est tombée hier soir alors que les manifestations des groupuscules nazis ukrainiens dans le centre de Kiev étaient diffusées en direct, semble surréaliste : le SBU (Service de Sécurité Ukrainien) a enlevé deux soldats russes en Crimée avant de leur faire illégalement passer la frontière vers l'Ukraine.

À l'incrédulité première, succède la colère et l'incompréhension devant une provocation aussi débile que suicidaire. Les multiples tentatives infructueuses d'attentats en Crimée par les forces de sécurité ukrainiennes ne semblent plus suffire à Kiev. La volonté russe de ne pas jeter de l'huile sur le feu, et de régler ces tentatives de manière légale en poursuivant simplement les exécutants, ont été prises pour de la faiblesse, et le SBU a donc décider d'aller plus loin dans la bêtise la plus crasse.

« Le 20 novembre aux environs de 13h00, heure de Moscou, des agents du SBU ont illégalement interpellé et emmené de Crimée en Ukraine, dans l'oblast de Nikolaïev, deux militaires russes : l'adjudant Maxime Odintsov et le sergent Alexandre Baranov », a déclaré le ministère russe de la Défense.

Les autorités ukrainiennes essayent semble-t-il de fabriquer de toutes pièces une procédure pénale contre ces deux soldats en leur collant sur le dos des crimes imaginaires contre l'Ukraine. Pour ce faire, le ministère russe de la Défense n'exclut pas que le SBU puisse avoir recours à la torture :

« Il n'est pas exclu, qu'afin d'obtenir les aveux nécessaires, une pression psychologique et physique soit exercée sur les militaires russes. Nous considérons les actions des services de sécurité ukrainiens envers les ressortissants russes comme une brutale provocation et exigeons leur retour immédiat sur le territoire russe », a déclaré le ministère de la défense.

La patience des autorités russes est grande, mais elle a ses limites. Et à jouer avec cette limite, les autorités ukrainiennes, qui cherchent ainsi à obtenir une intervention armée de la Russie sur son territoire, pourrait bien ne pas aimer du tout la réponse forcément asymétrique que le président russe Vladimir Poutine va leur concocter.

Interrogé sur cet enlèvement, le SBU s'est contenté de commenter l'incident en déclarant que les deux soldats en question étaient auparavant des soldats ukrainiens :

« Il s'agit de deux anciens soldats ukrainiens, qui ont changé d'allégeance », a déclaré le SBU, sans donné aucun autre détail.

Une excuse bien faible pour justifier un crime pareil, qui s'inscrit dans la droite ligne de la politique de terrorisme d'état pratiqué par les autorités de Kiev mises en place suite au coup d'état du Maïdan.

Un coup d'état qui avait commencé il y a trois ans. Un anniversaire marqué par plusieurs centaines de manifestations dans le centre de Kiev, dont celles des groupuscules nazis comme Azov et Secteur Droit (Pravyi Sektor). Une « Journée de la dignité et de la liberté » qui s'est transformée en affrontements violents entre les manifestants et la police, lors de plusieurs interpellations d'activistes radicaux qui voulaient faire brûler des pneus.

Des violences qui ne se sont pas limitées aux policiers, les manifestants ayant attaqué plusieurs bâtiments du centre ville dont une succursale de la banque russe Sberbank. Des dégradations pour lesquelles personne n'a été arrêté (tiens donc, pourquoi ?), et qui n'ont heureusement pas fait de victimes.


La Russie n'interviendra pas militairement en Ukraine, elle n'offrira pas à l'OTAN le prétexte qu'elle cherche pour déclarer une guerre de grande envergure. Mais la Russie va très certainement laisser l'Ukraine s'enfoncer dans le chaos sans rien faire pour l'arrêter, ou lui donner un coup de pouce pour accélérer le processus, afin de laisser l'Union Européenne goûter aux joies du terrorisme « made in Ukraine » quand celui-ci commencera à sortir de ses frontières pour se répandre sur le continent européen.

À tous les contribuables européens et américains qui payent par leurs impôts ce terrorisme d'état : réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard. Après il ne sera plus temps de crier au loup, lorsque l'Ukraine se comportera avec l'Europe comme elle le fait avec le Donbass ou la Russie.

Christelle Néant

Source : Agoravox
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Lun 28 Nov 2016 - 0:57

Les experts ont parlé - Pas de nazis en Ukraine



Qu'on se s'étonne plus des "nettoyages" dans le Donbass
( http://www.youtube.com/watch?v=N2FKW1... ) car...

Pendant plusieurs semaines, de multiples "penseurs" et de multiples "expertes" sont venus nous convaincre que les partis dits "nationalistes" ukrainiens (ayant sous leur contrôle les organes clés du pouvoir, encore à ce jour) sont modérés, inoffensifs et même bénéfiques. Bref, les "nationalistes" ukrainiens pourraient presque nous donner des leçons de démocratie à nous, français dangereusement eurosceptiques ou simplement trop réacs"!



Note insérée le 31/03/15: Vous découvrirez, entre autres, dans cette vidéo, qui est Dmitry Yarosh, récemment proposé pour le poste de ministre de la défense! http://www.les-crises.fr/actu-ukraine... (vers milieu du billet, le reste étant tout aussi recommandé pour la lecture). Vous constaterez aussi par cette dénonciation ironique de A.Shariy qu'un an après, la ligne n'as pas dévié: http://www.youtube.com/watch?v=RD_Jq2... .

Depuis un an, quel est donc le programme dans nos médias?
Haine systématique des Russes, rejet de toute responsabilité sur la Russie quant à l'état catastrophique actuel de l'Ukraine, refus d'admettre que les néonazis ne sont pas apparus subitement face à "la menace russe" (l'arlésienne), nos cuistres ne reculent devant rien: Négationnisme, reconnaissance explicite envers les néonazis, implication personnelle et convaincue pour plaider la cause du parti Svoboda et de son aile armée Praviy Sektor, et comble du culot: Culpabilisation voilée des peuples eurosceptiques qui seraient "moins modérés" que Svoboda. Peu importe les compromissions, le tout est de proclamer avec aplomb!

C'est la première fois qu'on peut discerner avec autant de clarté combien la mouvance atlantiste-européiste (appelée aussi parfois mondialiste), qui gouverne l'UE et notre gouvernement fantoche, a une relation très particulière avec le fascisme: Ce mot fut utilisé durant des années en France pour nous épouvanter à tout bout de champ, nous ramener dans le programme européiste et nous maintenir dans le libre échange. Mais aujourd'hui, ce mot est devenu "un terme soviétique" (sic) car la dénonciation du fascisme ukrainien, bel et bien puissant et actif, serait contraire aux intérêts des maîtres de l'UE: Les USA. Et peu importe les victimes de ce fascisme, on dira... que c'est de la faute de la Russie.

Questions à méditer à propos du coup d'Etat:

* Comment réagirait tout gouvernement européen face à
l'installation permanente d'une manifestation de type
"bonnets rouges" face à l'Elysée, avec mise en place de
catapultes, constructions de barricades, et préparation
de cocktails molotov?

* Comment serait considérée l'intervention de politiciens
étrangers venus soutenir le groupe?

* Etes vous au courant des lois régissant le droit de
manifester en France? Quelles étaient les "lois
liberticides" de Ianoukovitch à ce sujet?
(Réponse: Les mêmes)

* Qui étaient les snipers qui ont tué aussi bien des
policiers que des manifestants? (Action logique pour
se maintenir au pouvoir?)
A ce sujet: https://www.youtube.com/watch?v=3_t_x...
Et: https://www.youtube.com/watch?v=aUjL3...

Documentation plus avancée (lectures):

* Les sinsitres "exploits héroïques" de l'UPA / l'OUN
(glorifiées de nombreuses fois par les "nationalistes"
dans la vidéo, Praviy Sektor et Svoboda)
http://www.les-crises.fr/le-sort-des-...
http://www.les-crises.fr/le-sort-des-...

* Svoboda et Odessa, c'est aussi çà:
http://www.les-crises.fr/svoboda-c-es...

* La contamination des partis supposés "modérés"
(et la supposée innocence de Timochenko):
http://www.les-crises.fr/le-parti-pat...
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/2...

* La sinsitre complicité de l'UE:
http://www.les-crises.fr/responsabili...

* Le plan des USA (bien moins noble que ce qui est avoué...):
http://www.les-crises.fr/les-etats-un...
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/2...

Ajout récent (24/06/15) - Tout continue comme avant, mais parfois çà se voit trop:
http://www.youtube.com/watch?v=cmpe8V...
http://www.youtube.com/watch?v=iP3DaG... .
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3548
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   Jeu 1 Déc 2016 - 2:45

Bonsoir mes frères & sœurs Very Happy
Décidément les médias atlantistes n'en ratent pas une... Comment osent-ils passer la brosse à reluire pour un gouvernement de fantoche pareil ? Pro nationaliste, pro nazi et qui ose vouloir donner des leçons aux autres ?! C'est bien connu les cons ça osent tout et....Vous connaissez la suite ! C'est juste à vomir pale
Akasha.


L'Ukraine éduque l'Europe? (UE, visas, félicitations) ...



Cette semaine Euronews s'est fendue d'une véritable ode à l'Ukraine post-maïdan et à son président, abordant le thème du régime sans visas et des "standards européens"... Après avoir vu cette vidéo, le terme "standard européen" vous donnera des nausées. Et surtout lorsque vous entendrez Porochenko se permettre de mépriser les eurosceptiques et d'attirer notre attention sur des... nationalistes...

En effet, en parallèle avec ce qui est affirmé, un florilège du "meilleur" des hommes politiques ukrainiens (membres du gouvernement et journalistes encore en exercice) s'imposait. SOURCES 100% UKRAINIENNES post-maïdan!



Comment nos "experts" nous avaient embrouillés à l'époque:
http://www.youtube.com/watch?v=cE5zJ7... .
Pour revenir plus en détails sur les trois dernières années de la crise ukrainienne: http://www.youtube.com/playlist?list=... .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens   

Revenir en haut Aller en bas
 

Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

 Sujets similaires

-
» Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» Le pouvoir caché des virus
» « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-