Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NDE certes, éveil non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Manon



Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 393
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 96

MessageSujet: NDE certes, éveil non   Mar 17 Déc 2013 - 8:30

Rappel du premier message :

C'est bien de vivre une NDE-EMI et de pouvoir la raconter, c'est bien pour ceux qui le vivent et c'est bien pour les mécréants qui sont parfois obligés de remettre en question leur univers de croyances matérialistes.... Mais la condition humaine est toute relative, et l'expérience de NDE l'est aussi.

En fait, une NDE, ce n'est pas grand chose, bien des hommes et des femmes de la planète terre vivent et ont vécu des expérimentations infiniment plus évolutives et intenses qu'une simple NDE.
Une vie consacrée à l'évolution intérieure va plus loin et plus vite qu'une expérience de NDE. Une NDE sert parfois de déclencheur à une tendance vers Dieu, vers le Ciel, vers les Anges, et certainement cette tendance est réelle, mais très intérieure et très mentale. La fixation sur une expérience passée ne révèle pas le Réel.Les vrais passages vers les plans supérieurs se font autrement que par une NDE.

La valorisation des expériences passe par un moi démonstratif, c'est ainsi l'entendement que Dieu donne à l'homme pour qu'il traverse sa propre ignorance ("Ne cachez pas la lumière sous le boisseau" "Il y a plus de ferveur dans la parole que dans le silence",  cet interdit d'auto-valorisation que les hommes prennent pour de l'humilité est le contrat que l'auto-satisfait se donne avec le monde.

Les vrais expérienceurs de la candeur, de l'Amour Divin, de l'Ether qui transcende la matière et l'obscurité, ces expérienceurs là sont les plus actifs et les plus accablés par le monde qui les dénie et les réfute dans chacun de leurs aspects. Mais aucun homme ne traverse Dieu sans que Dieu le traverse, Dieu précède les Anges !

Le récit des NDE c'est fait pour un monde qui a oublié Dieu, qui a oublié qu'il y avait des vies après la vie.
C'est la gare de triage du monde Céleste qu'il faut trouver, celle où l'homme n'a plus de choix à faire, plus de raisons de douter, plus de façons de mentir !

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys

AuteurMessage
RedStard



Masculin Lion Chèvre
Messages : 1840
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Ven 20 Déc 2013 - 15:26

On peut appeler cela comme on veut, "éveil" (ou pas!)  ou juste des "pistes" mais les faits sont là, en valeur absolu, au delà de nos appréciations et interprétations personnelles, les experienceurs ont été changé à jamais grâce au processus de la NDE.

Par exemple, Je pense que mes expériences m'ont amené beaucoup de certitude mais elles ne sont que des certitudes à un instant T précis de mon existence, quand je regarde en arrière j'observe avec une certaine inquiétude tout ce chemin parcourut sachant qu'il m'en reste encore, serait-je prét à supporter ce changement futur en toute conscience sans me rebeller ? rien n'est moins sûr.

Pour les experienceur, tout un processus de changement semble avoir été provoqué sans les conséquences qui vont avec dont le bonus est un aperçut bien au delà d'une simple projection astrale relatif plus ou moins aux aspirations de l'intéressé. Si cela n'est pas une forme d'éveil, qu'est-ce donc ? Moi je serais très intéressé.  Larry Hagman jouant le rôle emblématique de la plus grande brute de l'histoire du cinéma "JR Ewing" de Dallas, à l'âge d'or de sa carrière il était un alcoolique et un consommateur de drogue, il était jusqu'au fond du gouffre mais après sa NDE il arrêta tout et se consacra à la spiritualité, à une époque où les personnalités parla très peu des NDE, il en fit beaucoup mention :

"Ce n'était pas la fin. Il y avait plus de niveaux, un nombre infini de niveaux, de l'existence, chacune ajoutant à la rumeur de l'orchestre cosmique, comme si nous sommes toujours en flèche jusqu'à atteindre un état de béatitude atomique .. . "

Moi je dis respect, et j'aurais toute la peine du monde à le catégoriser au regard du Boss, Dieu.


Dernière édition par RedStard le Ven 20 Déc 2013 - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Ven 20 Déc 2013 - 17:38

Tres jolie citation Red Star.

Manon a écrit:
L'éveil,ou plutôt les éveils passent incontournablement par ceux des centres énergétiques humains... ce sont des passages incontournables, le fait d'être "intéressé" ou "motivé" est loin de suffire, ce complot contre l'évolution humaine trouve les premiers accords en soi au travers d'expériences individuelles comme les NDE, mais l'éveil est encore loin...

C'est votre parcours, votre appréciation, votre perception, votre chemin .. c'est donc votre vérité et non LA vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Ven 20 Déc 2013 - 17:53

La vérité c'est que tous les chemins mènent à Rome.

Il y a seulement des chemins plus ou moins "infiniment" longs. Plus on s'écarte de ce qui est juste, beau et vrai, plus le chemin est long.

A bon entendeur.

Des "éveillés" qui s'envoient en l'air pour quelques sensations au niveau du troisième oeil ou du coronal, j'en connais des tas, mais dès qu'il s'agit de réfléchir un peu sur la nature des illusions spirituelles, c'est toujours le même argument :
- tu n'es pas assez évolué, tu ne peux pas comprendre.

Sauf que la vérité c'est la vérité, et quelque chose de logiquement faux ne peut être empiriquement vrai, pour ce qui est de ce qui est logiquement vrai, les deux sont possibles, il faut alors vérifier l'accord entre la théorie et le phénomène. Et puisqu'il est question de Dieu (pour faire simple), ce qui ressort des descriptions de l'expérience du divin, ça n'est jamais que la description de l'expérience du divin (et donc ce n'est pas nécessairement Dieu le Père Lui-même dans toute sa Magnificence). Ce qui est déjà en soi infiniment supérieur à nous peut aisément nous apparaître comme étant ce qui est absolu, mais ce qui en soi est réellement absolu, il faut être bien arrogant pour prétendre l'avoir trouvé, et encore plus pour vouloir l'enseigner.

Dieu est très bien là où il est, et il n'y a pas besoin de s'y rattacher comme des sangsues pour pouvoir bien vivre et devenir chaque jour meilleur. La spiritualité, au risque de décevoir, c'est avant tout une question d'ordre éthique personnelle, et non une question de splendeurs célestes : c'est en soi que se trouve la vraie richesse, et non à l'extérieur de soi.

Après, si vous préférez vous envoyer en l'air à converser avec Dieu, Jésus, Allah, Jéhovah, Enki, Brahma, Lucifer, Mathieu Kerazec ou qui sais-je encore : c'est votre droit, mais rien ne garantie que vous avez réellement à faire à qui vous pensez que vous avez réellement à faire. Vous pouvez le croire très fort, et en avoir la conviction, mais ce n'est que quand le voile sera tombé qu'alors vous verrez si c'était bonne ou mauvaise pioche.

Et tant que vous serez sur terre, il y aura toujours le voile, c'est le principe même de la vie terrestre : sans ce voile, la vie serait ou bien un calvaire quotidien (voyez le contraste avec la pureté des mondes célestes supposés) ou bien un non sens (type : qu'ai-je fait pour mériter cela ? et en plus de le savoir) ou encore un ravissement continuel (il y a des mondes bien pires que celui-là paraît-il), et ainsi de suite.

Appréciez déjà d'être sur terre, au moment où vous y êtes, et apprenez à voir la beauté de la terre, comme celle du ciel, sans passer nécessairement par l'extase du délire mystique - qui a du bon, il est vrai. Le monde n'est pas aussi pourri que l'on aimerait le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Ven 20 Déc 2013 - 18:02

Aegis a écrit:
La vérité c'est que tous les chemins mènent à Rome.

Il y a seulement des chemins plus ou moins "infiniment" longs. Plus on s'écarte de ce qui est juste, beau et vrai, plus le chemin est long.

A bon entendeur.

Des "éveillés" qui s'envoient en l'air pour quelques sensations au niveau du troisième oeil ou du coronal, j'en connais des tas, mais dès qu'il s'agit de réfléchir un peu sur la nature des illusions spirituelles, c'est toujours le même argument :
- tu n'es pas assez évolué, tu ne peux pas comprendre.

Tout a fait d'accord.

Aegis a écrit:
Sauf que la vérité c'est la vérité, et quelque chose de logiquement faux ne peut être empiriquement vrai, pour ce qui est de ce qui est logiquement vrai, les deux sont possibles, il faut alors vérifier l'accord entre la théorie et le phénomène.

La c'est votre vérité.
La vérité est propre à soit même. Peut être même que " Dieu " apporte de multiples vérités liées à l'individus, car si l'on suit ma " vérité ", la vérité pour soit même est indéniablement lié à la vérité sur soit même.
N'ayant pas les même êtres, nous ne pouvons ni avoir les même vérités, ni les même perspectives de vision de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Ven 20 Déc 2013 - 23:33

La vérité ne peut qu'être unique. Cela ne serait pas la vérité sinon, mais des opinions ou des illusions. Ce qui est vrai dans l'illusion c'est de la vivre et de la ressentir, ce qu'il y a derrière, mais pas ce qu'elle montre.
Revenir en haut Aller en bas
RedStard



Masculin Lion Chèvre
Messages : 1840
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 0:20

Aegis a écrit:
La vérité ne peut qu'être unique. Cela ne serait pas la vérité sinon, mais des opinions ou des illusions. Ce qui est vrai dans l'illusion c'est de la vivre et de la ressentir, ce qu'il y a derrière, mais pas ce qu'elle montre.



C'est vrai mais c'est aussi faux, tu fais une petite erreur en croyant qu'il y a une vérité absolu, enfin de compte tu es ta propre vérité. Il n'existe aucune réalité objectif en dehors de soi, la réalité est informe comme une matière molle que nous ou plus généralement des circonstances supérieurs sculptent n'importe où, n'importe comment à chaque instant. Dieu n'est que l'ossature, la charpente qui maintient tout cela en place, en fonction et il conspire pour cela. La vérité objectif est en soi, l'extérieur n'est que subjectif et suggérer par nos capteurs sensoriels. Ceux-ci nous paramètrent une réalité qui compose un décor selon une certaine perception qui varie selon les créatures vivantes qui peuplent l'univers. Un mur de béton est pourtant bien plus dur que mes poings, des cellules cancéreuse détériorent un corps humain etc ... tout cela sont des éléments qui semblent être objectif, elles nous ont suffisamment conditionné mais pourtant l'homme qui a foi en lui peut surpasser ce déterminisme et faire des miracles, avec suffisamment de force de caractère il peut imposer sa propre vérité pour court-circuiter celle du monde extérieur.

La vérité des vérités n'est accessible uniquement qu'après la mort et encore, celle dont les experienceurs ne reviennent pas, mais comme disent les kabbalistes celle-ci de vérité ne nous concerne pas, notre mission est de se concentrer sur la tâche qui nous incombe ici bas et ce qui nous est accessible et compréhensible.

Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 0:36

Non, tu es ta propre norme de vérité, mais rien ne garantit que la norme que tu as est celle de la vérité (en somme, ce que tu prends pour vrai ne l'est pas forcément).

Tu prends également un risque en intégrant le critère d'objectivité et celui de réalité. Et c'est justement ce en quoi réside le problème, comme tu le dis : nous n'avons en effet pas accès à la réalité en soi, mais à l'image que nous en avons, c'est à dire, l'ensemble des objets qui sont donnés à notre sensibilité.

Il y a donc d'un côté la réalité, de l'autre ce que nous en percevons et ce comment nous la percevons. Aussi ce que ce que nous percevons et ce comment nous le percevons (objectivement ou non), cela peut être vrai comme cela peut être faux. Par exemple, les anciens qui percevaient la terre comme plate limitaient en vérité leur perception à celle de la vue, qui donne l'illusion que la terre est plate. Il en va de même pour la terre au centre de l'univers, et ainsi de suite.

Pour le reste, ton vocabulaire est différent du mien, mais je pense qu'au fond nous sommes d'accords. Ce qui est vrai en soi, ou réellement vrai, ou simplement, vrai, cela échappe pour une bonne part aux êtres incarnés que nous sommes. Mais attention, ce monde accessible à nos sens porte lui-aussi sa part de vérité, car même s'il est illusoire, il n'est pour autant pas complètement faux : il indique qu'il y a au-delà du voile des apparences, et c'est sans doute là parmi les leçons qu'il y a à retenir. L'on ne peut savoir en effet ce qu'il y a véritablement au-delà du voile, en revanche, l'on peut apprendre à regarder ce que dessine le voile.

Et l'accès au divin pour les incarnés, c'est par cela qu'il se fait, le pli que fait le voile dans la trame de la réalité de nos perceptions : c'est à la fois la source et la cause des illusions spirituelles, comme de l'accès à la vérité. D'où la mise en garde que j'ai déjà formulée, et à laquelle nous sommes très certainement tous sujets, d'une façon ou d'une autre, à un certain degrés, selon un certain registre. Et ce n'est que quand le voile tombe qu'alors on peut voir.
Revenir en haut Aller en bas
RedStard



Masculin Lion Chèvre
Messages : 1840
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 1:20

Aegis a écrit:
Non, tu es ta propre norme de vérité, mais rien ne garantit que la norme que tu as est celle de la vérité (en somme, ce que tu prends pour vrai ne l'est pas forcément).
Tu prends également un risque en intégrant le critère d'objectivité et celui de réalité. Et c'est justement ce en quoi réside le problème, comme tu le dis : nous n'avons en effet pas accès à la réalité en soi, mais à l'image que nous en avons, c'est à dire, l'ensemble des objets qui sont donnés à notre sensibilité.

Ma norme de réalité consiste a dire que justement il n'y a pas de vérité objectif, techniquement il m'est impossible de réduire quoique se soit avec quelque chose d'informe qui se façonne au gré d'impérative supérieur ou de notre volonté, mais ça ne m'empêche pas de jouer le jeu, la dualité par exemple. Nous utilisons les différents éléments illusoires de la réalité extérieur pour construire brique par brique notre vérité dont la finalité est de nous surpasser vers des perspectives supérieurs et divines.  

Aegis a écrit:

Il y a donc d'un côté la réalité, de l'autre ce que nous en percevons et ce comment nous la percevons. Aussi ce que ce que nous percevons et ce comment nous le percevons (objectivement ou non), cela peut être vrai comme cela peut être faux.

Dans une démarche de vie humaine subissant le déterminisme de la matière comme étant la vérité, la règle, tu peux considérer la réalité de tes sens comme vrai ainsi que toutes les conséquences qui vont avec et jouer le jeu de la vie ici-bas, mais dans une optique Mystique, chamanique, magique ou spirituelle pour te surpasser tu dois considérer la réalité et ce qu'elle te renvoie primairement comme illusoire. S'extraire de la gravité de cette vérité extérieur pour s'émanciper de son conditionnement et élargir sa conscience afin d'avoir accès à la réalité d'une version de soi supérieur.  

   

Aegis a écrit:

Et l'accès au divin pour les incarnés, c'est par cela qu'il se fait, le pli que fait le voile dans la trame de la réalité de nos perceptions : c'est à la fois la source et la cause des illusions spirituelles, comme de l'accès à la vérité. D'où la mise en garde que j'ai déjà formulée, et à laquelle nous sommes très certainement tous sujets, d'une façon ou d'une autre, à un certain degrés, selon un certain registre. Et ce n'est que quand le voile tombe qu'alors on peut voir.

Pas d'accord du tout, c'est même tout le contraire, les illusions ne sont pas l'œuvre des traces que laissent le divin sur la trame du voile de la réalité mais elles sont avant tout l'œuvre de notre conditionnement mental et sensoriel, la réalité extérieur est comme la carte graphique d'un ordinateur, son logiciel pose le décor pour les outils que sont nos sens et notre mental. De fait le divin et les forces qui s'y trouvent tentent d'instaurer un dialogue avec nous en composant avec ce défaut non négligeable.


Dernière édition par RedStard le Sam 21 Déc 2013 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 2:18

Je suis persuadé qu'une véritable séance shamanique, type ayahuasca avec de vrais chamans apporterait une touche de magie à votre logique drastique Aegis.
Je dis ça sans aucune méchanceté ou insinuation, juste dans l'idée d'une experience avec des consciences subtiles qui déformate le côté brute de la logique et cette façon déterministe qu'on a d'approcher le reel afin d'y voir le gré/volontée des consciences qui se trouve à l'interieur.


Il ne s'agit pas de jouer avec l'aspect ludique ( car cette experience ne l'est pas et refroidirait celui qui vient la vivre pour jouer ) comme pourrait être le jeux des allucinogènes courants comme le champignon, mais bien de liaison avec des consciences/esprits subtils et d'en explorer leurs réalités. Une premiere approche au dela de la causalité brute.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 13:26

RedStard a écrit:
Ma norme de réalité consiste a dire que justement il n'y a pas de vérité objectif, techniquement il m'est impossible de réduire quoique se soit avec quelque chose d'informe qui se façonne au gré d'impérative supérieur ou de notre volonté, mais ça ne m'empêche pas de jouer le jeu, la dualité par exemple. Nous utilisons les différents éléments illusoires de la réalité extérieur pour construire brique par brique notre vérité dont la finalité est de nous surpasser vers des perspectives supérieurs et divines.

e = mc², qu'est-ce sinon une vérité objective ? Que les triangles ont trois côtés et que les carrés sont des rectangles et des losanges ? que la prise de la Bastille a eu lieu le 14 juillet 1789 ?

De plus "ta norme" de réalité, ce n'est pas la réalité, mais ce que tu crois qu'elle est. Tu bases donc ta pensée sur une croyance, et non sur un fondement véritable. Tu es donc par nature soumis à ce que tu crois, et de fait, tu ne peux qu'aboutir en effet à ce genre de pensées sceptiques.

Redstard a écrit:
Dans une démarche de vie humaine subissant le déterminisme de la matière comme étant la vérité, la règle, tu peux considérer la réalité de tes sens comme vrai ainsi que toutes les conséquences qui vont avec et jouer le jeu de la vie ici-bas, mais dans une optique Mystique, chamanique, magique ou spirituelle pour te surpasser tu dois considérer la réalité et ce qu'elle te renvoie primairement comme illusoire. S'extraire de la gravité de cette vérité extérieur pour s'émanciper de son conditionnement et élargir sa conscience afin d'avoir accès à la réalité d'une version de soi supérieur.

C'est exactement là que réside le problème : tu n'as de fait aucune garantie que ce que tu perçois est vrai, et réel en tant que tel (les illusions elles aussi sont réelles). Donc la réalité, comme tu dis, elle te renvoie toujours systématiquement quelque chose, d'où la réalité de toute perception en tant qu'elle est perception. Ce qui en revanche peut être totalement illusoire, c'est la vérité effective de cette perception.

Exemple : quelqu'un te ment.
Ce qui est vrai réside dans le fait qu'il ment et qu'il te construise une illusion.
Ce qui est faux, c'est le contenu de ce mensonge.

Spirituellement, le mécanisme est le même.
Tu perçois une entité, une présence, etc.
Ce qui est vrai, c'est que tu perçois quelque chose qui se présente comme étant telle ou telle chose.
Ce qui est sujet à caution, c'est le contenu de cette perception : est-ce véritablement l'entité qui se présente comme étant cette entité ? Ce qu'elle t'annonce est-il réellement fiable ? Et ainsi de suite.

Redstard a écrit:
Pas d'accord du tout, c'est même tout le contraire, les illusions ne sont pas l'œuvre des traces que laissent le divin sur la trame du voile de la réalité mais elles sont avant tout l'œuvre de notre conditionnement mental et sensoriel, la réalité extérieur est comme la carte graphique d'un ordinateur, son logiciel pose le décor pour les outils que sont nos sens et notre mental. De fait le divin et les forces qui s'y trouvent tentent d'instaurer un dialogue avec nous en composant avec ce défaut non négligeable.

En fait, si tu es d'accord, mais tu pars du sujet et non de l'objet, d'où l'inversement du rapport avec le problème. Les deux sont complémentaires, et pour être plus clair, j'aurais dû le préciser plus clairement. L'illusion vient en effet du fait que nous avons des limites, ce qui impose qu'il y ait un voile, et ce voile aussi est source d'erreur quand on le prend pour ce qu'il n'est pas.

@ Hathor.par.raison, je pratique le shamanisme et accessoirement la méditation. Des expériences, j'en ai déjà eu plusieurs, et ce n'est pas le lieu ici de me vanter de quoique ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 13:42

Aegis a écrit:

@ Hathor.par.raison, je pratique le shamanisme et accessoirement la méditation. Des expériences, j'en ai déjà eu plusieurs, et ce n'est pas le lieu ici de me vanter de quoique ce soit.

Oh il ne s'agit pas de se vanter, de plus c'est mainte fois fait non ?
Par contre vous pouvez partager vos experiences et vos déductions.

Aegis a écrit:
L'illusion vient en effet du fait que nous avons des limites, ce qui impose qu'il y ait un voile, et ce voile aussi est source d'erreur quand on le prend pour ce qu'il n'est pas.

alors pourquoi dire qu'il n'y a qu'une seule vérité si on ne détermine pas les possibilités hors limite et que la vérité présente est construite selon le voile ?

Aegis a écrit:
La vérité ne peut qu'être unique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 13:56

study 


Dernière édition par Joseph_ le Mer 25 Déc 2013 - 1:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
saphiraméthyste



Masculin Sagittaire Serpent
Messages : 302
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 50

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:05

Manon a écrit:
C'est bien de vivre une NDE-EMI s de douter, plus de façons de mentir !
Bonjour Manon
tout le monde n'est pas savant c'est quoi une N.D.E-E.M.I.?
parce que bon ... je suis un imbécile
merci pour toute réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:10

Joseph_ a écrit:
Merci de ta réponse, tu me parais doué dans le sujet  bien

Vous êtes adepte de la vérité unique n'est ce pas ?
Remplacer la religion par une nouvelle religion reste sans sens non ?
Faire de votre avis une déité pour tout homme ? est ce la votre quête ?

Joseph_ a écrit:
Certains enfants gravement malade ont même guéri subitement miraculeusement, alors qu'ils étaient condamnés par la médecine . Ils disent qu'ils ont parlé avec Dieu etc.

Ils ont parlé avec leur propre divinité, sa sur-conscience l'a soigné, ou bien est ce une interaction avec Le Divin ? comment voulez vous vous avoir une réponse absolue ?


Dernière édition par Hathor.par.raison le Sam 21 Déc 2013 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saphiraméthyste



Masculin Sagittaire Serpent
Messages : 302
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 50

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:15

je repose ma question excusez moi tout le monde n'est pas savant
merci pour toute réponse
saphiraméthyste a écrit:
Manon a écrit:
C'est bien de vivre une NDE-EMI s de douter, plus de façons de mentir !
Bonjour Manon
tout le monde n'est pas savant c'est quoi une N.D.E-E.M.I.?
parce que bon ... je suis un imbécile
merci pour toute réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:17

E.M.I = experience de mort imminente .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:18

study 


Dernière édition par Joseph_ le Mer 25 Déc 2013 - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:19

Alors devenez plus tolérant .. Car nul n'a La vérité .. Nul n'est Dieu, et nul n'est plus proche de Dieu qu'un autre .. ou qu'il le prouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:21

study 


Dernière édition par Joseph_ le Mer 25 Déc 2013 - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:23

Haha, très drôle, j'étais sûr que si je placer le terme "vanter", j'allais avoir droit à cette remarque.

Tu me sous-estimes vraiment Hathor... Cesse donc de me prendre pour un simple logico-mathématicien, cela t'évitera de te donner l'excuse de ne pas vraiment réfléchir sur ce que j'écris. C'est presque trop facile parfois pour quelqu'un comme moi de voir où sont les limites des uns et des autres, et dans quelles mesures leurs limites sont dues à leur orgueil, à leur ignorance, ou à d'autres difficultés. Et de tous les orgueils, l'orgueil spirituel est sans doute le plus grand, car c'est celui qui prétend au titre d'expérience idiosyncrasique s'ériger en fondement éthique, moral, politique et philosophique. C'est celui qui n'a vu que le reflet, et qui pense que le reflet est le fondement de toute chose.

D'ailleurs, relis ce que j'ai écrit, et tu comprendras pourquoi tu te poses des questions qui sont un non sens.

Pour la faire en résumé : ce n'est pas parce que la vérité est unique, que les perceptions que l'on peut en avoir sont pour ainsi dire infinis. Le problème est que le contenu de ces perceptions lui, peut très largement être faux, et c'est d'ailleurs pratiquement une règle. Toute l'erreur tient dans notre façon de percevoir ce qui est illusoire comme étant nécessairement vrai.

Or c'est faux, les illusions ne sont jamais que le reflet de la vérité. D'autant que tu sembles l'avoir en somme compris dans ta réponse à Joseph_ : nous n'avons pas de réponse absolue sur certains sujets, mais cela n'ôte en rien au fait que parmi toutes les possibilités de réponse, une seule sera vraie, et toutes les autres approximativement vraie, ou totalement fausses. Ce n'est pas parce que la réponse absolue nous échappe que celle-ci n'existe pas.

As-tu compris où je veux en venir exactement ?

Dans un monde où règnent les illusions et les mensonges, un être réellement proche du divin passe toujours pour le pire de tous les escrocs. C'est du moins comme cela que la masse le perçoit, et qu'elle fait à terme en sorte de le supprimer. La masse préfère les beaux mensonges bien ordonnés et propres sur eux.

@ Joseph_

Les enfants savent mentir. En revanche, dans les cas extrêmes où la mort est imminente, il est vrai que certaines personnes, et aussi, certains enfants, ont des "visions" de choses particulières.

Là où en revanche, il faut être prudents, c'est sur la nature de ce qu'ils ont vu.

Peut-être en effet que certains ont vu quelque chose de véritablement divin (il faut quand même reconnaître que quand on est confronté à un phénomène extrême, un être qui se présente comme capable de guérir notre problème apparaît pour tout homme comme un être supérieur). Je ne sais pas au fond si c'est réellement Dieu (au sens d'être absolu), mais en tout cas c'est très certainement un être suffisamment accompli pour être capable d'intervenir, et ainsi, guérir l'enfant.

Maintenant, pour ce qui est des modifications génétiques : on sait que certaines énergies (radioactive notamment) ont le pouvoir de modifier l'ADN, et l'on peut supposer (j'insiste sur le terme) que certains êtres peuvent agir sur l'ADN dans la mesure où ils savent gérer l'énergie. Pour l'affirmer, l'on manque de données (il faudrait contrôler l'ADN intégral de chaque individu, et le comparer après toute expérience de ce genre, au minimum).

Le livre en tout cas a l'air intéressant, toutes proportions gardées et esprit critique conservé.

P.S. : "Dieu est mort", c'est de Luther (le réformateur) et non de Nietzsche (il a repris l'expression).

@ Saphir :

Near Death Experiment ou Expérience de Mort Imminente.

Dans certaines situations critiques, des individus voient diverses choses, comme par exemple, des esprits, des proches défunts, des anges, de la lumière, un tunnel, et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:24

Joseph_ a écrit:
Hathor.par.raison a écrit:
Alors devenez plus tolérant .. Car nul n'a La vérité .. Nul n'est Dieu, et nul n'est plus proche de Dieu qu'un autre .. ou qu'il le prouve.


La vérité c'est que tu as corps , et tu ne sais pas d’où pas il vient ?

Quand vous rêvez votre esprit crée une dimension et vous ne savez pas d'ou elle vient ?

Pareil pour l'EMI ou l'astral non ?
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:30

Hathor a écrit:
Quand vous rêvez votre esprit crée une dimension et vous ne savez pas d'ou elle vient ?

Pareil pour l'EMI ou l'astral non ?

Le rêve peut être la création d'une dimension, nuance. Il peut aussi simplement être le résultat de nos schémas mentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:36

study 


Dernière édition par Joseph_ le Mer 25 Déc 2013 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saphiraméthyste



Masculin Sagittaire Serpent
Messages : 302
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 50

MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:38

Bonjour je suis pas savant
que signifie le sigle N.D.E?
merci pour toute réponse
merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Sam 21 Déc 2013 - 14:39

Aegis a écrit:
Haha, très drôle, j'étais sûr que si je placer le terme "vanter", j'allais avoir droit à cette remarque.

Tu me sous-estimes vraiment Hathor...

Faux je ne vous sous estime pas, je vous ai même dit que vous aviez une grande connaissance pratique.
Je répond à ce que vous écrivez et répond selon vos écrits.


Aegis a écrit:
Cesse donc de me prendre pour un simple logico-mathématicien

Trés bien.


Aegis a écrit:
ce n'est pas parce que la vérité est unique, que les perceptions que l'on peut en avoir sont pour ainsi dire infinis. Le problème est que le contenu de ces perceptions lui, peut très largement être faux, et c'est d'ailleurs pratiquement une règle. Toute l'erreur tient dans notre façon de percevoir ce qui est illusoire comme étant nécessairement vrai.

aucun doute la dessus.


Aegis a écrit:
Or c'est faux, les illusions ne sont jamais que le reflet de la vérité. D'autant que tu sembles l'avoir en somme compris dans ta réponse à Joseph_ : nous n'avons pas de réponse absolue sur certains sujets, mais cela n'ôte en rien au fait que parmi toutes les possibilités de réponse, une seule sera vraie, et toutes les autres approximativement vraie, ou totalement fausses. Ce n'est pas parce que la réponse absolue nous échappe que celle-ci n'existe pas.

As-tu compris où je veux en venir exactement ?

Je ne suis pas d'accord mais je comprend.
Je considere que votre idée du paradis est différente de la mienne, et que nécéssairement votre vérité sera différente de la mienne. que mon paradis peut etre votre enfer et inversement.


Aegis a écrit:
Dans un monde où règnent les illusions et les mensonges, un être réellement proche du divin passe toujours pour le pire de tous les escrocs. C'est du moins comme cela que la masse le perçoit, et qu'elle fait à terme en sorte de le supprimer. La masse préfère les beaux mensonges bien ordonnés et propres sur eux.

Ca je suis 100% d'accord avec vous.
D'ailleurs plus une personne est appréçiée de son vivant, plus il y a anguille sous roche.
L'homme n'étant pas d'origine parfaite, à moins d'être un envoyé Divin, plus il parait sage, plus son " masque " est fort. du moins c'est ce que je pense.
Je reste persuadé que si on soumet certains sages ou faux sages auto proclamé à quelques difficultés pratiques, si le masque n'est pas adapté il coule et tout son aspect obscure caché apparaît.
Et bien souvent un ange cache une grande bête chez l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NDE certes, éveil non   Aujourd'hui à 14:42

Revenir en haut Aller en bas
 

NDE certes, éveil non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» réveil nocturne / le moindre bruit dérange / boules kies
» réveil en pleine nuit à heure fixe bébé 11 mois
» Bébé de 7 mois et réveil matinal - Besoin de conseils!
» Problèmes de réveil
» Problème de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Paranormal :: Expériences de Mort Imminente & voyages astraux-