Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Mar 31 Déc 2013 - 11:11

Rappel du premier message :

Bon, cela deviens tout doucement inquiétant toutes cette propagande d'états. Qui empiète clairement dans une éducation saine et équilibrée...on incite pas des enfants vers l'homosexualité, ALORS QU'IL N'ONT MÊME PAS CONNU UNE RELATION NORMAL !!! M'ENFIN !
regardez plutôt, et faites en votre propre opinion selon vos points de vue respectif sur la question...*(important aussi, regardez le liens proposant la circulaire de l'OMS)


Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre

Après *les recommandations de l'OMS d'enseigner la masturbation enfantine aux enfants entre 0 et 4 ans, puis la théorie du genre enseignée à l'école et diffusée à l'école primaire, voici maintenant la BD vulgarisant la théorie du genre pour la même population cible. Qui peut encore croire que tout ceci arrive par hasard? Va-t-on aussi finir par imposer cette lecture aux enfants? Fawkes



Méfiez-vous de certains cadeaux faits aux enfants. Intentionnellement pour quelques-uns ou sans y prêter attention pour la plupart, certains pourraient, dans le cadre des cadeaux de Saint-Nicolas et de Noël , offrir quelques bandes dessinées dont le contenu est parfois sidérant.
Les éditions Glénat viennent de publier le premier tome des aventures d’un nouveau personnage appelé Bichon. Bichon n’est autre qu’un petit garçon de 8 ans « à la sensibilité si girly» !

David Gilson, le créateur de cette BD, décrit ainsi son personnage : « Il n’a que 8 ans. Il n’est pas encore éveillé à la sexualité. Mais il possède certains traits qui peuvent laisser penser que plus tard il sera homo. »




Dans ce premier album, les escapades de ce petit garçon amènent le lecteur à voir cet enfant espionner son oncle dans la salle de bains ou encore se déguiser en… princesse. Quant à ses premiers émois amoureux, ils vont vers… un autre petit garçon.
TITEUF-expo-MPICette BD présentée dans la collection jeunesse banalise l’homosexualité et la théorie du genre.




Le personnage de Bichon était d’abord apparu dans « Tchô ! », le magazine des aventures de Titeuf, un personnage de BD d’une extrême vulgarité popularisé auprès des enfants par de grosses campagnes de marketing. Toutes les aventures de cet autre petit garçon tournent autour de la sexualité et des gros mots. Une atmosphère tellement  appréciée par les autorités qu’elles ont soutenu l’ouverture d’une exposition itinérante consacrée à la sexualité qui circule depuis 2007 et dont le parcours est axé sur le personnage Titeuf.  Exposition à laquelle des enseignants conduisent régulièrement des classes d’enfants d’école primaire. A quand l’ouverture d’une nouvelle annexe guidée par le personnage Bichon et consacrée aux transgenres ?








Source; Mediapressinfos vu sur
FawkesNews/.


Dernière édition par akasha le Ven 19 Sep 2014 - 7:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Dim 28 Sep 2014 - 18:01

Je partage pour une bonne part tes observations (notamment le point sur la langue française, puriste que je suis, et qui a du mal à apprécier les anglicismes ou autres tournures modernes, mais la langue évolue constamment, nous parlerions encore le latin, ou le celte autrement).

On est effectivement victimes d'une éducation perverse (télé-réalité, notamment, et jeux vidéos, sans modération, surtout ces jeux vidéos qui sont une copie de la télé-réalité et qui ne laissent place à aucune sorte de réflexion).

Je pense aussi que la façon dont l'éducation sexuelle est faite, c'est très mal fait. Mais je comprends aussi en partie derrière qu'il s'agit de faire la nique (oui, ironique, deux fois avec ce terme) à ce vieux discours culpabilisant. La copie sur ce sujet devrait être refaite, et adressée aux parents, et non directement aux enfants.

Ce que l'on peut en revanche enseigner aux enfants, c'est le respect et la tolérance, à défaut de pouvoir l'enseigner aux parents.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Lun 6 Oct 2014 - 9:56

Bonjour mes frères et mes sœurs
Je penses qu'à un certains moment, c'est effectivement le conseil de état qui doit prendre ces responsabilités face au déterminisme imbécile de certains de nos décideurs ! De quoi je parle ? atteeeeeends tu vas voir... trop drôle...Le pire ceux quiww.bestemoticon.com/smiley/emoticone/emoticone-90.gif[/img] Bon Tout ceux qui suivent le sujet depuis le début, savent Ô combien nos trois derniers ministres de l'éducation on favorisé une ligne assez hard en matière de éducation sexuelle....Rolling Eyes   En laissant entrer à l'école, le LGBT, et même la ligne Azur !! Beaucoup ici m'ont accusée d'être intolérante, et même homophobe, tssss juste moi... Very Happy   le plus marrant c'est que en générale c'est les frustrés qui tiennent ce genre de discours  Very Happy Tout ça parce que je me suis toujours tenues à un postulat beaucoup plus nuancé et protecteurs de l'enfance... Car à mes yeux c'était le plus important ! La plupart des critiques venaient de personnes qui ne semblait ne pas vouloir en tenir compte, ne voyant que le problème de tolérance envers les homos comme si c'était le plus important et que cela prônait sur le sens de la logique, et de l'éducation stricte de l'enfant...Une tolérance imposée à n'importe quel prix en quelque sorte...Ne prenant même pas en compte se que l'enfant pourrait ressentir face à une propagande aussi direct et crue, jeter comme ça à l'emporte pièce, sans ayant fait l'objet de la moindre petite étude la plus élémentaire....les enfants étaient de véritable cobaye !! Il faut oser le dire, et c'est ce que je défend depuis le tout début...Et les événements me donne raison  cheers

La ligne Azur qui est tout sauf un outil pédagogique et désormais interdit dans les écoles, tout comme la ligue LGBT qui à même titre n'a absolument rien de pédagogique et n'a rien à faire dans une école, c'est que de la propagande féroce et rien d'autre !!


Il existe bien d'autre méthodes pour inculquer la tolérance aux enfants sans devoir leur montré des scènes de cul aussi crue et une vérité qui apprendront bien assez tôt et à leur propre rythme afin qu'ils puissent choisir leur orientation sexuelle sans qu'on aient à les orientés sans avoir l'air d'y toucher...

Puis en 1er lieu on doit leur enseigné les valeurs familiales avant toute choses, chaque chose en sont temps, c'est anarchique de brûler ainsi les étapes, et peux à terme créé un désordre psychologique chez certains enfants !!

On enseigne aussi ce qu'est une relation entre hommes et femmes, on ne leur montre pas des gays et des lesbiennes alors que ils savent même pas ce qu'est une relation mixte.... J'en reviens pas d'être obligée de devoir à le rappeler !!

Bien, restons zen.... lol!   je vous proposes donc deux articles relatant ces dernières (bonnes) nouvelles

Texte Akasha


« Tomber la culotte » : contenu pornographique sur le site de la Ligne Azur à l’école

Les Associations Familiales Catholiques (AFC) ont formé un recours devant le Conseil d’État contre le partenariat qui unit l’Éducation nationale et la Ligne Azur. Le rapporteur public abonde dans leur sens




Dans une lettre aux recteurs du 3 janvier 2013, Vincent Peillon, à l’époque ministre de l’Éducation nationale, appelait à
« Relayer avec la plus grande énergie la campagne de communication relative à la Ligne Azur, ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation ou de leur identité sexuelle ». Ce site, promu par Sida‑Info‑Service, a rapidement fait polémique. Selon l’avocat des AFC, il renfermait « un contenu objectivement pornographique, quand il ne suggérait pas le détournement de la loi ».



Le rapporteur public a dénoncé le 24 septembre une atteinte à la morale publique de la Ligne Azur

Cette association militante porte selon lui atteinte aux principes de neutralité de l’École et de liberté de conscience.
Elle milite par exemple pour l’ouverture de la PMA aux paires de lesbiennes. Mais surtout, chose rare, le rapporteur a dénoncé une atteinte à la morale publique. La Ligne Azur présente en effet la pédophilie ou encore l’usage de la drogue, sans les condamner. Une brochure destinée aux enfants, élégamment appelée « Tomber la culotte », toujours disponible sur le site du Planning familial, est également épinglée par le rapporteur public en ces termes : « Elle fait l’apologie du sadomasochisme et du libertinage, dans des termes que nous ne saurions reprendre dans cette enceinte… On peut s’interroger sur la légèreté du ministre qui a recommandé ce site auprès de jeunes de 11 ans. Comment ne pas comprendre que des parents ou des enfants puissent être choqués ? »

Lire la suite...


La « Ligne Azur » interdite à l’école par le Conseil d’État


Le rapporteur public du Conseil d’État a rendu un avis très négatif sur le soutien apporté par le ministère de l’Éducation nationale à La Ligne Azur, une association qui lutte notamment contre l’homophobie.


L’Éducation nationale a fait preuve de « légèreté » en soutenant la campagne de la Ligne Azur, qui répond, mais de manière « critiquable », aux interrogations des jeunes sur leur orientation sexuelle, a estimé mercredi le rapporteur public du Conseil d’État.

Le Conseil d’État avait été saisi par la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAFC), qui lui demandait d’annuler une circulaire du ministère de l’Éducation. Le 4 janvier 2013, le ministre Vincent Peillon enjoignait les recteurs à lutter contre l’homophobie et à « relayer avec la plus grande énergie la campagne de communication relative à la Ligne Azur, ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation ou de leur identité sexuelle ».

Une décision très commentée, en plein débat autour du mariage homosexuel, alors même que deux des prédécesseurs de Vincent Peillon, Xavier Darcos et Luc Chatel, avaient eux aussi, quand ils étaient à la tête de l’Éducation nationale, assuré la promotion de la Ligne Azur, et ce dès 2010.

Lire la suite sur L'Express

Pour ceux qui douterait du caractère "hardcore" de "La Ligne Azur" veillez consultez leur site : http://www.ligneazur.org/

Dans le menu, veillez choisir au choix : pénétration anale, vaginale ou buccale ? Êtes-vous homme, femme ou trans ? N'oubliez pas ici, que je parle bien de donner cours à l'école par rapport à cela. Maintenant que l'on trouve ça sur leur site, ma foi...


[center[/center]


Voici le PDF tomber la culotte, on y découvre dès la 1er page que le fait qu'il existe deux sexes distincts n'est que un simple postulat.... Ils poursuivent sur une partie sur "la déconstruction de l'identité et de l'orientation sexuelle" (thème phare de la théorie du genre), des dessins sado_maso, où encore avec des slogans du type "je ne suis pas une femme, je suis une lesbienne"  Rolling Eyes  ou bien "faut-il être lesbienne pour avoir des rapports avec des femmes?"....Je peux vous dire que non  lol!

Je le répète, tout ceci ce trouve sur le planning familiale ! voyez ENCORE CECI.

Texte Akasha


* * * * * *  * *
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Jeu 9 Oct 2014 - 9:15

Bonjour mes frères et sœurs  I love you
J'en ai marre....Tu corriges de un côté ! Et on te sabote de l'autre ! Eh maintenant si même une chaîne au financement publique et à caractère culturel se met eux aussi à donner dans la propagande crasse, où allons-nous ! En même temps quand on sais que parmi les administrateurs et comme responsable programmateur nous retrouvons le BHL....On ne s'étonnera point, mais cela n'empêche pas de se indigner ! On est vraiment entouré de malsains et de libidineux... No  Et cela voudrait que ça devienne la norme.... Shocked  NON NON ET TROIS FOIS NON !!! Bon sang réveillez_vous, il s'agit de enfants bordel ! si vous désirez donner des courts de éducation sexuelle, lisez mon sujet "Plaisirs Charnels" (post 20h 38') là au moins il s'agit de vrais explications avec un langage propre et censé ! idéal pour les plus jeunes de entre_nous..Pourquoi une chaîne publique et culturel n'a pas choisi se genre de formule qui aurait beaucoup plus correspondu à leur étique ? Je me pose la question... scratch
...Enfin...Voici l'objet de ma colère, et surtout de mes inquiétudes légitimes qui devrait être celle de tout parent responsable.


La télévision publique Arte propose des vidéos d’éducation sexuelle avec un vocabulaire de film porno



La bouche m'en tombe. Je pensais avoir tout vu dans le genre programme de dégénérés avec "Baby ! I love your body" mais alors là, il n'y a pas de nom pour décrire cette "version folle et absurde des documentaires pédagogiques des années 1960 - 70 sur la sexualité".  Dans cet épisode, la petite fille demande à Jean-Monique s'il..elle (on sait pas trop...ben oui, souvenez-vous l'hétéronormalité est un postulat, c'est pas beau. Nous sommes justes des machins au sexe indéterminé) veut bien boire son urine. On se demande qui sont les cerveaux malades dans l'histoire. Fawkes




La chaîne publique (donc financée par vos impôts) franco-allemande Arte propose sur son site Internet une série de clips de deux minutes sobrement intitulée « Éducation sexuelle ».

Réalisé par John Deneuve et un certain Doudouboy, chaque vidéo prétend dépeindre au jeune téléspectateur une pratique sexuelle. Le format est toujours le même. Une voix de petite fille commence : « Lorsque j’ai des questions à propos de la sexualité, mon papa et ma maman me répondent. » Puis la fillette questionne le « papa » et la « maman », qui répondent de façon plus ou moins évasive avant qu’une voix transgenre de «Jean-Monique» ou « Clara Morganemmanuelle » n’éclaire l’enfant de façon beaucoup plus crue.

Ce cour d’éducation sexuelle concerne des pratiques que même l’industrie pornographique considère comme marginales. Au menu : anulingus, « golden shower », « ass-to-mouth », etc. Pour Arte, ce sont les enfants qui en parlent le mieux…




Media_Press_Info


Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Alen-47

avatar

Masculin Scorpion Chèvre
Messages : 52
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Jeu 9 Oct 2014 - 10:22

Shocked C'est quoi cette horreur de film. Il on déjà diffusé ce genre de truc.... c'est de la folie. Comment on peut imaginer dire cela à un gosse. J'en suis a espérer que les réalisateurs de ce genre d'absurdité n'ont pas d'enfant. Vouloir expliquer l'anulingus à un gosse...

C'est tellement lourd que j'ai cru à un fake au début, mais il semble bien que non... carton rouge

Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Jeu 9 Oct 2014 - 11:12

Alen-47 a écrit:
Shocked C'est quoi cette horreur de film. Il on déjà diffusé ce genre de truc.... c'est de la folie. Comment on peut imaginer dire cela à un gosse. J'en suis a espérer que les réalisateurs de ce genre d'absurdité n'ont pas d'enfant. Vouloir expliquer l'anulingus à un gosse...

C'est tellement lourd que j'ai cru à un fake au début, mais il semble bien que non...  carton rouge


Salut Alen revoir

Bin oui moi aussi....Mais le pire c'est que je ne suis même pas étonné...Comme tu peux le constater, je Suis de très près l'actualité concernant se sujet...Et crois moi j'en ai vu ! Rolling Eyes De plus c'est délicat, on est vite taxer de ceci et de cela, on dois sans cesse se justifier Wink Mais je sais que les personnes responsable on vite fait de comprendre le sens de ma démarche

Bonne journée flower
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4423
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 43
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Ven 10 Oct 2014 - 7:16

Bonjour, oui ma puce, je te comprends parfaitement et j'adhère au fond de ta pensée à 100% ! Tiens d'ailleurs, j'ai mis la main sur le "trailer", il est parfaitement dans le même esprit et ne laisse aucun doute sur à qui s'adresse ces vidéo. je dis ça parce que certains disent que ce serais des vidéos satiriques (soupir) Alors qu'il est évident que non, hélas j'ai envie de dire. les gens vont loin parfois dans le déni de réalité.


Sinon tu vas être déçue, ils ont bien manœuvré, on aura réussi à virer des écoles les LGBT, ABCD, et surtout la "Ligne Azur" mais la Nana Belkasem ne compte pas croisé les bras et reviens avec le nouveau programme qu'elle avait promis.
Je te laisse lire.
PS : Ceci est une forme narrative, vous pouvez bien entendu tous lire (rires)



Théorie du genre à l'école: les enfants y auront le droit plutôt deux fois qu'une



Belkacem annonçait la généralisation des principes de l'ABCD de l'égalité le 30 Juin dernier sous la forme du "plan pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école". Pourtant, le fait que le terme "ABCD de l'égalité" soit passé à la trappe a suffit à rassurer la plupart des gens. La question est: le contenu de ce programme est-il toujours d'actualité? Bien sûr que oui et plutôt deux fois qu'une. D'ailleurs le personnel éducatif est en train d'être progressivement briefés par l'éducation nationale en ce moment même. Voyons maintenant des extraits révélant ce que le sénat disait de toute cette histoire à peine 10 jours avant l'annonce du gouvernement:



http://www.senat.fr/rap/r13-645/r13-64513.html
« Comme la pratique sportive, toutes les disciplines et tous les enseignements, qu'il s'agisse de l'histoire, du français, des mathématiques ou d'enseignements plus spécialisés, sont potentiellement porteurs de stéréotypes. »

« C'est donc chaque enseignant, dans sa matière, qui peut être le vecteur d'une culture de l'égalité. »
« Pour les élèves comme pour les enseignants, l'objectif est uniquement d'ouvrir le regard et de donner la possibilité de remettre en question l'ordre établi. »

http://www.senat.fr/rap/r13-645/r13-64513.html
« Notre délégation estime que, visant à « transmettre des valeurs d'égalité et de respect entre les filles et les garçons », reposant sur tous les acteurs de la communauté scolaire, déployé dans les écoles primaires et maternelles et irriguant tous les programmes et toutes les disciplines, ce dispositif, qu'on appelle « ABCD de l'égalité » ou qu'il porte un autre nom, doit être généralisé et amplifié. »


http://www.senat.fr/rap/r13-645/r13-64515.html
« Depuis sa création, notre délégation insiste sur l'importance de la vigilance à exercer sur les petits enfants pour déjouer les stéréotypes sexistes. Cela vaut pour les filles comme pour les garçons. C'est en effet dès l'enfance que se construisent les représentations et que s'amorcent les rapports de sexes. Selon nous, au collège, il est déjà trop tard. : les représentations sont déjà ancrées. »



« La généralisation des ABCD de l'égalité à la rentrée 2014 doit être, selon la délégation, l'occasion de mener cette réflexion que nous estimons urgente. »



Mme Bernadette Bourzai.


« Et, pour être lucide, il faut reconnaître que nous sommes tous marqués par une éducation que l'on peut qualifier de sexiste. »

« Je soutiendrai donc particulièrement la recommandation demandant la généralisation des ABCD de l'égalité. Il me paraitrait en effet catastrophique que cesse cette expérimentation. On ne doit pas céder aux groupes de pression et aux conservatismes, voire aux archaïsmes. »


Mme Françoise Laborde.


[/i]"Ce que j'ai entendu sur la formation des enseignants est donc tout-à-fait pertinent. Il est très difficile de se forger une opinion propre, dans le flot d'informations et d'images que nous recevons en permanence... et ce qui est possible pour un adulte, qui sait démêler et faire la part des choses, est extrêmement délicat pour un enfant ! Il y a un gros travail à faire - je rejoins tout-à-fait le rapporteur - en matière de formation des enseignants et aussi d'iconographie."


Mme Corinne Bouchoux. -


"Concernant la recommandation n° 3, je crains que l'idée d'appeler les collectivités publiques, en tant que financeurs, à être vigilantes sur l'exemplarité des manuels est certes fondée, mais demande à être interrogée au regard du contexte politique actuel. Il me semble que cette proposition peut se retourner contre la cause que nous défendons !
Au-delà de cet aspect contextuel, il me semble qu'une telle recommandation est de nature à susciter des interrogations de la part des syndicats d'enseignants. Je propose donc qu'on supprime cette recommandation."

http://www.senat.fr/rap/r13-645/r13-64514.html



Voyons maintenant un résumé des mesures approuvées (suivre le lien pour la totalité):



« des illustrations non stéréotypées, dont le ministère pourrait confier la charge au Centre national de documentation pédagogique (CNDP-CANOPÉ) »

« rendre systématique la relecture générale du manuel par un ou une universitaire spécialisé-e dans la question de l'égalité entre les femmes et les hommes. »

« rendre obligatoire la formation des formateurs du second degré à la question de la transmission des valeurs d'égalité et de la lutte contre les stéréotypes de sexe »

«  rendre les enseignements relatifs à l'égalité entre les sexes obligatoires au sein des logiques disciplinaires mais aussi pour elles-mêmes, en créant des Unités d'enseignement (UE) spécifiques portées par des spécialistes de ces questions »

« La délégation juge essentielle la formation des cadres de l'Éducation nationale (rectorats, inspecteurs généraux et conseillers pédagogiques) aux questions de genre »

« La délégation souhaite la poursuite de la mobilisation générale de la communauté éducative au service d'une école de l'égalité sur la base des ABCD de l'égalité, et demande donc leur généralisation à compter de la rentrée 2014, en vue de leur pérennisation. »


Publier par fawkes News


Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Dim 26 Oct 2014 - 10:14

Bonjour mes frères et mes sœurs
Si il y a bien une féministe convaincue ici sur le forum c'est bien moi, fier d'appartenir au sexe "faible" Fier d'être femme, belle et intelligente Mais seulement voilà...Le féminisme n'a que faire du fanatisme, la propagande et la vulgarité...Encore moins de avoir recourt à de très jeune filles, qui auront bien à faire quand elles seront à leur tours de jeunes femmes, en attendant elles doivent resté à leur place qu'est la leurs, et se préoccuper des choses apparentée à leur âge ! Ces jeunes filles ont besoin des adultes pour les protégés, les éduqués, et les aidés à s'épanouir dans ce monde des hommes... Ce n'est donc pas à elles de venir intervenir dans des affaires qui ne les concernent pas, on instrumentalise pas les enfants à des fin mercantiles de plus, car ici on ne peux pas vraiment parler de féminisme comme on l'entend. Mais plutôt une idéologie détournée apparenté au culte de la personnalité tant et tant prisé par la pensée unique...
Voici donc l'objet du litige loll


Dès le plus jeune age les jeunes filles sont endoctrinées par les propagandistes de l’ombre



Voilà comment décrit cette vidéo le site auféminin: "Les fillettes d’aujourd’hui seront les premières victimes du sexisme de demain. Pour dénoncer les injustices hommes-femmes, la société FCKH8 a donné la parole à des petites filles à la langue bien pendue…"


On en viendrait presque à croire que ces petites filles qui pour certaines n'ont que 6 ans expriment leur propre avis sur le sujet. Bien sûr que non, elles ressortent le scénario
qu'on leur a demandé de réciter et sont instrumentalisées pour "la bonne cause". Cette même cause qui fait intervenir un garçon habillé en princesse à la fin du spot publicitaire.

Les discriminations sexuelles sont bien réelles dans la sociétale mais celles-ci ne se régleront pas avec la théorie du genre, la vulgarité et l'utilisation précoce d'enfants comme outil de propagande.




Vidéo vue sur 999Spiritus

* * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Dim 26 Mar 2017 - 23:02

Margaret Sanger, ses buts criminels et ses sponsors



Les racines de l’éducation actuelle soi-disant moderne avec ses dérives sans tabous, se trouve chez l’Américaine Margaret Sanger. Elle a fondé des cliniques pour le contrôle des naissances, elle a initié le premier congrès mondial à Genève pour le contrôle de la population, elle a promu le grand mouvement en faveur de la « liberté sexuelle » et elle a financé la recherche du développement de la pilule contraceptive. Margaret Sanger était une adepte fanatique de l’eugénisme.


Devant le congrès américain elle a plaidé franchement pour la devise eugénique : « Davantage d’enfants de parents "aptes", moins d’enfants de parents "inaptes". »

En 1921 elle a fondé la Ligue américaine de contrôle des naissances, qui en 1952 a été rebaptisée en Fédération internationale de planning familial (IPPF), parce que l’eugénisme pur et dur était tombé en discrédit. L’IPPF est jusqu’à aujourd’hui la plus grande organisation en matière d’avortement et de sexualisation précoce. Elle opère avec ses quelques 170 filiales à l’échelle mondiale et elle est patronnée et soutenue par la famille Rockefeller.



de pi
Sources / Liens :
Livre de G. Kuby: „Die globale sexuelle Revolution“, 2012, S. 40, S. 306

https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=8165&category=1

______________________________________________________


Précurseurs de l'idéologie du genre et buts des pédagogues sexuels d’aujourd'hui



De nos jours, avant de commencer la construction d’un nouveau bâtiment il est obligatoire de faire une expertise du sol quant à sa nature et à sa qualité. Dans cette expertise la capacité portante du sous-sol est examinée minutieusement, afin d’exclure des dommages graves tels que des fissures dans la maçonnerie ou des problèmes d’humidité. Ne devrait-il pas y avoir pareillement des directives-cadres sévères qui servent de standard dans d’autres domaines comme par exemple l’avenir de nos enfants ?



En ce qui concerne en particulier les nouveaux cours d’éducation sexuelle dans les écoles et dans les maternelles, il est extrêmement nécessaire d’examiner aussi la capacité portante de ce « sous-sol ». Qui étaient et qui sont ces personnes qui affirment par exemple que tous les petits enfants sont curieux en matière de sexualité ?
Quels sont leurs buts ?
Dans notre émission d’aujourd’hui nous souhaiterions vous donner un aperçu de l’« expertise de ce sol ».
Lorsqu’on analyse les idéologues de la théorie du genre les plus influents (dont on va parler maintenant), on découvre des liens intéressants :

Magnus Hirschfeld (1868-1935) par exemple, a la réputation d’un « pionnier de la sexologie ». Pour pouvoir vivre librement son homosexualité, il a voulu effacer l’identité sexuelle.

Alfred Kinsey (1894-1956), le « père de la sexologie », était un sadomasochiste, qui a abusé d’enfants et de prisonniers.

Son successeur John Money (1921–2006) se faisait passer pour un scientifique en public, alors qu’en même temps il prônait les rapports sexuels en groupe et les « Fucking Games », qui sont des jeux pervers pour les enfants.

Simone de Beauvoir (1908–1986), écrivaine française, a créé la formule suivante : « On ne naît pas femme, on le devient ». La grossesse était pour elle une mutilation et le fœtus un « parasite ».

La philosophe américaine Judith Butler, encore en vie aujourd’hui, est elle-même lesbienne et ressent l’hétérosexualité comme une prison, comme une discrimination de la nature. Selon elle les enfants ne sont pas conçus mais créés comme par un designer.
En outre Judith Butler revendique vigoureusement la suppression du tabou d’inceste.

Ces idéologues ont tous une chose en commun : Malgré des infractions incontestables à la loi ils sont traités presque partout en experts reconnus et ne sont pas accusés par la justice.

Venons-en maintenant aux buts et aux affirmations des pédagogues de la sexualité d’aujourd’hui en Allemagne.

Helmut Kentler (1928–2008) était un psychologue allemand et professeur en pédagogie sociale à l’université de Hanovre. (Ses affirmations sont : )
- Un rapport sexuel avec un enfant n’est pas un délit quand on n’use pas de violence.
- Le tabou d’inceste entre les parents et leurs enfants doit être supprimé.
- Chaque petit enfant a le besoin de masturbation.

Le professeur Uwe Sielert (né en 1949) pédagogue de la sexualité et professeur en chaire à l’Université de Kiel.
- Son livre « Lisa et Jan » (un ouvrage d’éducation sexuelle pour des enfants de 4 à 8 ans) montre des actes sexuels entre enfants.
- « Il faut que les enfants expérimentent cette énergie vitale qu’est la sexualité, en « la palpant, la regardant, la ressentant, la goûtant et en l’écoutant ».

La professeure Elisabeth Tuider (née en 1973) sociologue, enseignante à l’Université de Kassel.
- Elle aspire à atteindre son but, qui est de semer la confusion dans l'esprit des enfants.
- Des objets tels que des fouets en cuir, des menottes, des godemichés, etc. doivent faire partie du cours.
- Il faut que les adolescents organisent des « bordels pour tous » en cours.

Le professeur Stefan Timmermanns (né en 1968) professeur avec comme spécialité la pédagogie de la sexualité et l’éducation sexuelle
- « Il faut que les enfants explorent leur corps mutuellement dans des coins à câlins ».
- Il faut leur parler de la fellation et de la sodomie, des rapports sexuels en groupe et de la déglutition de sperme.

Pourquoi ne poursuit-on pas en justice ces pédagogues de la sexualité s’ils font de telles déclarations ?!

Ursula Enders de l’association allemande « Zartbitter », un centre de contact et d’informations contre les abus sexuels de garçons et de filles, dit à ce sujet : « Une ‘pédagogie sexuelle de pluralité’, qui travaille avec des méthodes sexuelles qui dépassent les limites porte une étiquette trompeuse. C’est une nouvelle forme de violence sexuelle, qui de plus favorise les abus sexuels commis par des adolescents. »
Pour approfondir le sujet, il existe un film documentaire en allemand à ce sujet. Bonsoir.



de xy
Sources / Liens :
SOURCES :
Livre de G. Kuby: „Die globale sexuelle
Revolution“, 2012, S. 49ff, 59ff, 61ff, 81ff, 312 ff.

http://medrum.de/
content/zum-sexuellen-
kindesmissbrauch-die-missbrauchte-republik

Livre de E. Tuider, S. Timmermann et.al.:
„Sexualpädagogik der Vielfalt: Praxismethoden zu
Identitäten, Beziehungen, Körper und Prävention
für Schule und Jugendarbeit“, 2012.

https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=7907&category=1

________________________________________________

La stratégie de la théorie du genre pour l’Europe après 2015 : La résolution Noichl



Comment va-t-on faire avancer l’égalité des hommes et des femmes dans l’UE après 2015 ? La politicienne allemande du SPD, Maria Noichl, est parlementaire européenne depuis 2014. Elle a élaboré une stratégie controversée, nommée la « Résolution Noichl », qui a été acceptée début juin 2015 par le parlement de l’UE. Par conséquent le parlement de l’UE demande entre autre (je cite) « des réglementations pour le partage équitable des responsabilités dans la famille et le ménage – c’est-à-dire des quotas à la maison – et de plus il affirme que le mariage et la maternité sont un risque pour la santé » (fin de citation). En outre il faut poursuivre en justice les établissements d’enseignement où les garçons et les filles sont séparés dans certains cours, et ceux qui utilisent du matériel pédagogique qui donne une image clairement différenciée des garçons et des filles. On réclame le droit d’adoption pour les homosexuels, les intersexuels, les transsexuels et les bisexuels ; en même temps on veut refuser aux enfants adoptés le droit de connaître leurs parents. Et une autre exigence préconise que les programmes d’éducation sexuelle soient appliqués dans les écoles et qu’on s’assure que les élèves ont accès à l’avortement et aux contraceptifs sans l’accord de leurs parents. « Cette résolution serait dangereuse, parce qu’elle est sérieuse », dit Beatrix von Storch du groupe de coordination de l’UE pour les femmes, l’égalité des chances et les familles et membre du groupe « Alternative pour l’Allemagne ». De plus elle explique, je cite : « Les citoyens doivent enfin comprendre maintenant que l’UE est un système gigantesque qui dirige des valeurs et des normes irréalistes. » Fin de citation.
Chers téléspectateurs, pour parler plus précisément, ces exigences sont extrémistes et sans scrupules. Et vous, qu’est-ce que votre cœur vous dit ? Est-ce que cette information éveille en vous des bons sentiments de paix et de calme ?
Bonne soirée !




https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=7347&category=1
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Lun 17 Avr 2017 - 14:46

Bonjour mes frères & sœurs Very Happy
Notre société consumériste basée sur l'apparence et la luxure banalise de plus en plus l'hypersexualisation, pire elle l'encourage prenant le risque de causer de graves problèmes identitaire chez les plus jeunes entravant leur développement psychique normal. Un enfant a le temps d'être confronté à son identité sexuelle, surtout que chacun suit son propre rythme et développe ses propre critères rapport à ça, les forcé risque de détruire ses repères et l'induire en erreur. De plus ça favorise la dépravation et une certaine "banalisation" dangereuse et hasardeuse qui risque de placer le jeune dans une logique de "consommation" du sexe sans amour ou du moins sans sentiment ce qui peu favoriser les prédateurs qui n'en demande pas temps, il aura bien plus facile de dissuader ses proies. Bref on est face à une banalisation inutile et dangereuse, une utilisation de l'image de jeune dans cette optique de sexualisation en outrance qui banalise le sexe chez les très très jeune et même confronter à des adultes, quel est le but poursuivi ? On ne peux que se poser des questions légitimes face à se genre de campagne d'un goût douteux.
Akasha.


Sexe et pornographie dans les livres scolaires : scandale dans les écoles catholiques et publiques



J'ai vu ce reportage édifiant aujourd'hui. Masturbation, fellation, viol et même zoophilie : on dirait bien que tout y passe de nos jours dans l'éducation publique et même catholique sous contrat. Quand on entend une jeune de 13 ans qui affirme qu'elle a passé 2 trimestres à apprendre la sexualité en SVT, on est plus dans le bourrage de crâne qu'autre chose. Certaines scènes obscènes avec des termes crus relèvent réellement de la propagande sexuelle et de l'incitation à la débauche.

On parle de livres avec des contenus complètement déplacés dans le cadre d'un enseignement scolaire. Je salue au passage le travail remarquable de Reinformation.tv qui publie semblerait-il un reportage très efficace chaque mois. Le mois dernier, il s'était déjà attaqué avec brio au discrédit des médias de masse. Un média alternatif qui a le vent en poupe. Fawkes
-------



Sexe et pornographie dans les livres scolaires : scandale dans les écoles catholiques et publiques from Reinformation.tv on Vimeo.


Une enquête exclusive Réinformation.TV


Le scandale du sexe et de la pornographie dans les livres scolaires obligatoires s’étend dans le silence des parents d’élèves, des associations de parents et des autorités religieuses. Il touche tant les écoles publiques que l’enseignement catholique.

« Je sais qu’il y a deux scènes de viols, dont une sur une mineure. Je crois aussi qu’il y a une tournante dans une cave. Dès le début, ils présentent le personnage comme une bête de sexe. Il est marié mais sa femme ne lui suffit pas, alors, il a une garçonnière où il se rend pour voir d’autres femmes la nuit. Je n’ai pas tout lu ». Le personnage était « une bête de sexe ».

Le scandale des ouvrages scolaires

La jeune fille qui parle est aujourd’hui âgée de 18 ans. Mais de quoi parle-t-elle ? D’un livre dont la lecture a été imposée par l’un de ses professeurs à toute sa classe de seconde, il y a trois ans, pour « l’étudier ». Ce livre, c’est L’invention de nos vies de Karine Tuil. On y trouve de nombreuses scènes de pornographie.

C’est un scandale sans nom. Mais il y a plus grave : cela s’est passé dans un établissement de l’enseignement catholique de Rennes : l’Assomption. « Le sexe » abordé sous des traits nauséabonds dans une école catholique bretonne…

Lorsque les faits se produisent, Tiphaine n’a que 15 ans. Cette lecture imposée la choque terriblement, au point qu’elle sera victime de crises de larmes à répétition, d’insomnies fréquentes, de troubles divers.

A l’époque, la lettre d’excuse qu’elle reçoit de Pascal Balmand, le secrétaire général de l’enseignement catholique à Paris ne change pas grand-chose. Le mal est fait. Trois ans après, Tiphaine, que nous avons interviewée en exclusivité, reste toujours profondément choquée. « Je ne pourrai jamais oublier cela », nous a-t-elle déclaré.

A « Saint Vincent » aussi…

Toujours à Rennes, il y a peu, c’est un établissement considéré comme un fleuron de l’enseignement catholique – Saint-Vincent-la-Providence – qui a fait étudier à des élèves de 3e un livre du même acabit. Un ouvrage de Gilles Paris, Autobiographie d’une courgette… Interviewée à visage caché, la mère d’un enfant de 13 ans nous a dit être révoltée par ce que l’on a fait étudier aux élèves.

Livres, sexe et … réactions ?



« Une amie m’a raconté que dans une école de la région, on avait emmené des élèves voir une pièce de théâtre à la fin de laquelle les acteurs se sont promenés, nus, dans la salle, enjambant les fauteuils dans lesquels avaient pris place les élèves… »

Armel Joubert des Ouches et Jeanne Smits qui ont travaillé plusieurs semaines sur cette enquête, ont également pu obtenir le témoignage de ce professeur d’anglais d’un établissement catholique du Val-de-Marne, scandalisé par l’absence de réaction tant de la direction du lycée dans lequel elle travaille que des autorités ecclésiastiques. Notre équipe a tenté d’obtenir des explications auprès de l’évêché de Rennes et auprès des services de Mgr Pierre d’Ornellas, en vain…

Généralisation de la pornographie et loi du silence dans les écoles catholiques et publiques

Dans les établissements publics et privés sous contrat, les cas de ce genre se sont multipliés ces dernières années sans que la presse n’en fasse état.

Pour Pierre de Laubier, professeur et auteur du l’ouvrage « L’école privée … de liberté », il est presque « normal » que des livres comme ceux-là circulent. « L’administration de l’enseignement catholique est un mille-feuilles, tout est fait pour que l’on ne comprenne rien. Par ailleurs, l’école est pieds et poings liés avec l’Education nationale et dès qu’il y a une affaire, tout le monde est mis en cause. Il y a une loi du silence ».

Dans cette enquête qui a emmené Reinformation.TV de la Bretagne à la région parisienne, vous entendrez également le témoignage d’un directeur d’école qui explique comment on en est arrivé là.

Une enquête exclusive d’Armel Joubert des Ouches et de Jeanne Smits

En complément, je vous ajoute le reportage de Marion Sigaut sur les mêmes questions :

La déclaration internationale des droits sexuels (Marion Sigaut)



Savez-vous ce qu'ils préparent encore? Ecoutez cet appel de Marion Sigaut.
https://www.planning-familial.org/sit...
https://www.sante-sexuelle.ch/wp-
content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf
http://unesdoc.unesco.org/images/0018...

Revenir en haut Aller en bas
louturquoise

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 47
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 49
Localisation : La survie en milieu hostile !

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Lun 17 Avr 2017 - 17:57

.


Dernière édition par louturquoise le Sam 6 Mai 2017 - 20:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   Mar 18 Avr 2017 - 5:01

Bonjour mes frères & sœurs Very Happy
Merci pour les compléments d'infos ! C'est assez consternant l'immobilisme ambiant sur ces questions et la complaisance journalistique qui ne manque pas d'encenser de tels programmes. Pire ils ne manqueront pas de taxer de réac de populiste ou encore pire toutes personnes qui se dresseront contre la pensée unique. Il est interdit de chercher à nuancer ou à décrypter ce qui se cache sur Standards pour l’éducation sexuelle en Europe. Car il est évident que il faut savoir lire entre les lignes, ce n'est pas explicitement écrit que les pédo vont avoir tout les droits, c'est bien plus tordu que ça..
Akasha.


L’imposture des droits sexuels ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial



Courte présentation par Ariane Bilheran de son livre "L'imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial".
Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode, portée par différentes instances internationales en matière de santé, et en particulier, en matière de santé des mineurs.


Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité, une analyse des dérives déjà existantes en France, sous couvert de "l'éducation à la sexualité", ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels » qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, les droits des femmes et les droits à la santé.

La philosophe et psychologue démontre, dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir, combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme.

Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents. Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

Ariane Bilheran est normalienne, psychologue clinicienne, docteure en psychopathologie, spécialisée dans la psychologie du pouvoir déviant (harcèlement, manipulation, tyrannie, totalitarisme et ses pathologies : paranoïa, perversion...) et du pouvoir juste (autorité, reprise de son pouvoir personnel etc.).


Les citations de la vidéo sont extraites des documents suivants :

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe :


https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

« La sexualité des enfants est beaucoup plus large que celle de l’adulte moyen. Elle peut être considérée comme un aspect du développement de la sensualité qui fait partie, elle, du développement psychologique, social et biologique de tout individu. » (p. 23)

« les enfants fantasment beaucoup » (p. 25) entre 7 et 9 ans, notamment « sur le fait d’être amoureux d’un enfant du même sexe » (p. 25) à « 10 ans » les enfants « commencent à s’intéresser à la sexualité des adultes » et « fantasment sur la sexualité »
des adultes (idem)


>> Déclaration des droits sexuels de l'IPPF<<

Entre 16 et 18 ans, « ils savent plus clairement s’ils sont hétérosexuels ou homosexuels » et affinent leur « carrière sexuelle » (p. 26) laquelle passe généralement par les étapes suivantes : « s’embrasser, se toucher et se caresser tout habillés, se caresser nus, rapport sexuel complet (hétérosexuel) et, finalement, sexe oral et parfois anal. » (idem) Ce serait d’ailleurs la raison pour laquelle il faudrait absolument « commencer l’éducation sexuelle avant l’âge de quatre ans » (p. 35), où seront enseignés aux enfants de 0 à 4 ans : « la reproduction » (p. 38), « la masturbation » (idem), « le plaisir lié à un contact physique », les « identités sexuelles » (p. 39), entre autres.


Déclaration des droits sexuels (version longue) :

http://www.ippf.org/sites/default/files

/ippf_sexual_rights_declaration_pocket_guide_french.pdf

« L’obligation de satisfaction requiert des Etats qu’ils adoptent des mesures législatives, administratives, budgétaires, judiciaires, promotionnelles, et toute autre mesure appropriée, visant au plein exercice de ces droits » (p. 20)

Source:Agoravox

Pour vous forger votre propre opinion outre consulter les pdf des droits sexuels ou standard de l'OMS, vous pouvez consulter le site de l’éducation sexuelles de France quo-rédigé par Belkasem :




>>http://ecoleetsexe.fr/<<

On y parle d'une refonde complète du programme d'éducation sexuelle....

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bichon, la bande dessinée qui prépare les enfants à l’homosexualité et à la théorie du genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

 Sujets similaires

-
» Grammaire et bande dessinée
» Bande dessinée Ikkyu
» Zig et Puce (bande dessinée)
» [Bande dessinée] Corto Maltese
» Et en bande dessinée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-