Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éther réhabilité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 0:32

in Simon Diner et Edgard Gunzig (éds.), Univers du tout et du rien, Editions de
l'Université Libre de Bruxelles/Complexe, Bruxelles, 1998

Citation :
[…]
Du point de vue épistémologique, la critique de l'espace vide absolu de Newton reprit de la vigueur avec ces développements. Selon Mach, elle devint nécessaire quand la physique dut prendre en compte les actions de voisinage et les actions à distance transmises de proche en proche, de Faraday63 à Maxwell, et avec les progrès réalisés dans la connaissance expérimentale du vide, qui lui reconnaissaient des propriétés physiques : le vide n'empêche pas les actions physiques (Boyle le montra avec l'optique et l'aimant) ; il propage les états physiques (la lumière, les forces électriques et magnétiques). “Donc, en aucune façon le vide n'est un rien ; il a au contraire des propriétés physiques très importantes”, “variables et dépendant les unes des autres, qui lui sont attachées comme aux corps”, qu'on le conçoive ou non comme un corps (éther)64. Les critiques formulées par Mach dans La mécanique eurent un effet important sur la pensée des physiciens de l'époque et notamment sur Einstein.

[…]

La théorie de la relativité générale lie la structure de l'espace à la matière (masse, énergie) qu'il contient. Dans ce sens, l'espace vide, dénué de toute matère et de tout rayonnement, serait l'espace dont la géométrie est strictement euclidienne. Mais un tel espace n'est-il pas une idéalisation, une pure vue de l'esprit ? Dans sa conférence prononcée à Leyde en 1920 sur “L'éther et la théorie de la relativité”68, Einstein revient sur l'idée de la disparition de l'éther qu'il avait lui-même proposée en 1905 en réfutant définitivement l'espace absolu.
Dans ce texte significatif, il émet l'idée, qui pourrait sembler paradoxale à première vue, que la disparition de l'éther n'est pas exigée par la relativité restreinte : on peut supposer un éther, mais qui ne serait pas immobile (il n'aurait pas de mouvement déterminé). La relativité générale demande, quant à elle, quelque chose comme un éther, par rapport à quoi déterminer les accélérations et les rotations (ce qui est nécessaire, si elles correspondent à des effets réels). S'agit-il d'une réalité inaccessible à l'observation ? Mach, explique Einstein, avait résolu cette question avec son principe : au lieu d'accélération par rapport à l'espace absolu, il imaginait l'accélération moyenne par rapport à l'ensemble des masses de l'Univers. La force d'inertie résulterait ainsi d'actions à distance sans milieu intermédiaire, à moins de revenir à l'éther pour transmettre les forces d'inertie. L'“éther de Mach”, comme le dénomme Einstein, est ainsi déterminé par l'état des masses inertes qu'il détermine en retour.
La relativité générale, explique Einstein, implique également un éther, mais selon une conception différente. […]


Source : http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/16/72/59/PDF/Paty_M_1998d-VideMateriel_B706.pdf
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jaylebee



Masculin Vierge Cheval
Messages : 452
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Dans ton c**

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 1:14

study 
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 1:23

C'est vrai que l'on nomme souvent "ether" pas mal de composés en chimie ou d'éléments divers. Cet élément (contrairement aux autres) continue d'avoir de beaux jours en physique, mais je ne sais pas s'il est considéré au même titre que dans l'alchimie (par exemple).

C'est toujours intéressant de voir la postérité de notre héritage culturel.
Revenir en haut Aller en bas
orné



Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4310
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 43
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 8:08

En effet en alchimie ou dans divers spiritualités. ETHER = ESPACE, dans l'Ayurveda c'est le 5em éléments appelé AKASHA. Qui était déjà connue des initiés pythagoriciens, des druides celtes, des prêtes égyptiens et des chamans mayas. C'est en quelques sorte, l'énergie cosmique qui est omniprésente qui peut être mit en synergie avec notre énergie vitale.  en gros dans la pratique spirituelle, cela concerne le travaille sur les chakras pour ré-harmoniser notre Êtreté..Et surtout notre condition DIVINE.



Dernière édition par orné le Dim 9 Mar 2014 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 9:33

orné a écrit:



l'Ether serait entre l'état gazeux et l'état plasmique, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
orné



Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4310
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 43
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 10:22

Ben tout se que je peux en dire, est que l'ether (akasha) est invisible et non palpable.

Chez les grecs : Platon malgré le fait qu'il ne reconnu que les 4 éléments en fit une sorte d'élément plus subtil et pratiquement insaisissable (sic).
Se sera définitivement Aristote qui en fera le 5em éléments, C'est le pythagoricien Occelos de Lucanie, qui inspirera ses recherches sur cette question. Et selon Aristote l'ether se caractèrise par un mouvement circulaire et serait la matière des corps célestes, des astres, et de l'âme.

Chez les anciens égyptiens : l'ether est le KA équivalent de la force vitale. Par-contre les anciens comptabilisait 9 éléments et le kA fut réservé aux initiés des écoles des mystères notamment ou tout simplement aux pharaons eux même.
Ah oui, important, Chez les égyptiens le KA (ether donc) se définit par deux pôles: vie/mort, création/destruction,astral/mental, etc..Et est soumit au monde causal (sic)

Chez les Hindouiste : Comme je le faisais remarque plus haut, il est le 5em Élément (bhûta), AKASHA (ether). Qui est l'immensité de l'espace et l'essence de tout ce qui est incréé et éternel.
Le mot signifie, en sanskrit, "espace", mais aussi "espace et lumière dans le corps subtil.
il s'agit donc d'un souffle de vie, d'une énergie vital. Dont nos corps subtils peut se nourrir affin d'ascensionner et quitter le monde matériel et causal du cycle infernal des souffrances.
Pour plus d'informations voir : Chakras et corps subtils

Ah oui Madadrion pour répondre à ta question sur le symbole, l'ether se trouve au centre, entre les 4 éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 12:03

Invisible et impalpable, c'est l'air alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 12:39

Chez Platon, l’Éther est en fait plutôt associé à cette idée de quintessence. Et globalement chez les Grecs, l’Éther est le lieu sur lequel règne Zeus, et à partir duquel il règne sur toute chose. Et pour être plus précis, concernant Platon et Aristote, il faut lire le Timée et le Phédon pour le premier, et la physique pour le second (pour qui l'éther est le premier élément et le premier corps à partir duquel tout se compose).
Revenir en haut Aller en bas
Madarion



Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 42
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 12:51

alors ça ressemble a l'Hydrogène !?

est ce qu'a l'époque de ces deux philosophes, l'hydrogène était déjà désigné ?
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 13:20

Non, absolument pas. De mémoire la découverte date du XVIIIe siècle (et je ne suis pas sûr de la date exacte), c'est assez récent en somme !

On connait à l'époque de Platon :
- l'or, l'argent, le fer, le cuivre, le plomb, le zinc, l'étain,
- le mercure,
- l'arsenic,
- le carbone.

Il y en a d'autres, mais je les ai oubliés (mais les éléments comme l'hydrogène, l'oxygène, l'azote et les éléments difficiles comme l'alluminium, le phosphore, ou encore les éléments radioactifs sont tous postérieurs au XVe).
Revenir en haut Aller en bas
BlackHole



Masculin Scorpion Cheval
Messages : 640
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Dim 9 Mar 2014 - 18:54

Bonjour,

En physique, l’éther est un corps physique avec des propriétés mécaniques qui associe les liquides, les gazs, et les solides. Il à été inventé pour expliquer la transmission de la gravité et le déplacement de la lumière dans l'espace. Car jusqu'à lors, on pensait que la lumière était une onde comme les autres, c'est à dire une onde mécanique comme le son, les vagues etc... Or ces ondes ont besoin d'un support pour se déplacer, enlevez l'air aux sons et l'eau aux vagues, et l'onde ne peut plus se déplacer.

Partant de cette réflexion, les ondes lumineuse devait se déplacer dans quelques choses de transparent comme l'air, mais avec une densité élevé pour pouvoir se propager sur des milliards de kilomètre comme des ondes dans un solide, et être fluctuant et malléable comme les ondes dans l'eau.

Ce corps à été nommé ether luminifere, mais il y a eu bien d'autre ether tout au long de l'histoire de l'humanité. Cependant, l'ether dont parle Yous F est l'ether pre-relativiste qui permettait d'expliquer la transmission de la lumière mais aussi la gravité par l'ether gravitationnel (dont le principe est globalement le même que pour lether luminifere).

Or ces deux ethers n'avaient plus leur raison d'être suite à l’avènement de la relativité car la lumière est une onde corpusculaire (la nature de la gravité étant encore inconnue à ce moment là, mais son action connue passait par la déformation de l'espace relativiste via la masse). Et ce, jusqu'à ce que la mécanique quantique vienne semer le trouble dans l'image d'un univers à l'espace certes déformable et étirable ou le temps ne s'écoule pas partout de la même façon, mais qui est profondément calme et prévisible, l'espace relativiste. Qui est en contradiction totale avec la conception de l'espace à échelle quantique, fluctuant, sans causalité, imprévisible mais probabiliste, avec un point de désaccord majeure, dans la première l'espace ne peut pas se déchirer, alors que dans la seconde oui.

Avec la théorie quantique, il fallait donc unir les quatre grandes forces de la nature, or la nature même de la gravité ne s'accordait pas avec celle des 3 autres, et certains point de la physique quantique n'était simplement pas explicable, comme par exemple qu'est ce que le saut quantique; ou passe donc l'éléctron et pourquoi le temps ne semble pas s'appliquer à lui entre deux orbitales atomique; pourquoi le quark n'a ni masse ni rayon, mais qu'il forme tout de même en association avec d'autres des particules de la physiques qui elle ont des masses et des rayons comme les proton, ou simplement des rayons comme les photons; comment expliquer l'énorme différence de puissance entre la gravité et les autres forces; pourquoi la gravité s'applique à des milliards de kilomètre de distance alors que les autres forces s'exercent au mieux à quelques centimètre; et pourquoi le vide est-il plein d'énergie.

Pris séparément, ces questions semblent étranges et sans lien, pourtant une philosophie des sciences propose une explication, et une expérience récente semble conforté le fait que l'éther pré relativiste n'existe pas, pour autant une chose proche semblerait bien exister.

La confirmation du modèle standard par les découvertes du LHC, des superpartenaires de Torsupra, et des wimps par Fermi, semble accréditer que la gravité est un champs d'énergie qui influence les bosons en leur transmettant une masse. Dès lors la gravité ne serait pas une force plus faible que les quatre autres. Ceci à fait ressortir le concept d’éther gravitationnel, même si celui-ci ne définie pas la gravité mais le champs de Higgs qui lui attribue la masse.

Pour autant cet ether ne ressemble en rien aux autres ether déjà définit, et ne prend ce nom que par le fait qu'il semble constituer le vide. En effet la masse semble exister en tout point de l'univers, et cet ether permet d'expliquer les interactions entre les forces. cependant, celui-ci n'est pas encore prouver en tant que tel, et n'est pour le moment qu'une supposition. L'ether tel que pré établie n'est pas, mais l'une de ces extension semble probable d'après les récents résultats.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éther réhabilité?   Aujourd'hui à 20:47

Revenir en haut Aller en bas
 

L'éther réhabilité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» entité akkashaique et éther
» [Help] l'éther
» l'éther méthylique invention
» Quelle église est la plus habilitée à baptiser ?
» Vérifier que la personne qui signe les marchés est bien habilitée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-