Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'influence de l'Esprit sur la Matière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 28
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 4:42

L'influence de l'Esprit sur la Matière


Je réfléchissais au fonctionnement de l'action que peut avoir l'Esprit sur la matière et les évènements. Il est évident que, dans ce qui suit, je ne tiens pas à apporter quelque "leçon" ou "enseignement" que ce soit. Il ne s'agit pas d'un apport dogmatique. Je pense toutefois avoir pointé quelque chose d'assez difficile à cerner, étant donné la subtilité de l'état de conscience à adopter pour éliminer le maximum de freins à cette action. Il faut plus considérer ce texte comme un essai, qui pourra bien évidemment s'enrichir de vos propres expériences, qui nous permettront je l'espère de cerner plus précisément cet état d'esprit où les frontières entre intérieur et extérieur ne sont plus distinctes.




Les liens de corps à esprit ne sont plus à démontrer, les principes du psychosomatisme étant de nos jours suffisamment ancré dans les sociétés occidentales. Un affect, une émotion, un ressenti négatif influence le corps et peut amener des symptômes, maladies, déséquilibres au sein de l'organisme. Les exemples du stress et de la peur sont les plus flagrants, et ceux dont les effets sont les plus rapidement palpables.
A contrario, une bonne sensation, un sentiment positif, une émotion heureuse aide à maintenir le corps en bonne santé, et sert parfois à la résolution des maladies.
Ce lien est à double-sens, la disposition et la santé corporelle ayant également une influence sur le mental. La maladie inhibe les facultés psychiques d'une personne, amenant, le plus fréquemment des sensations d'épuisement mental et affectif, et parfois des manifestations plus subtiles de déséquilibres psychologiques.



Mais ce dont on parle moins souvent, ce sont les rapports liant l'esprit à l'environnement, qui réagit au même titre que notre corps à toutes nos dispositions mentales, affectives, psychiques.

Il y a plusieurs “conditions” à réunir pour que le lien esprit-matière fonctionne d'une manière optimale, fluide, sans interférences. En guise d'illustration, je prends pour exemple le jeu de carte nommé "Président", auquel on jouait souvent avec les potos :

On y jouait donc depuis un bout de temps, et on connaissait les règles et les feintes sur le bout des doigts.
Puis un jour, un détail nous a sauté aux yeux : celui qui gagnait la première partie, avait très souvent, trop souvent tendance à gagner celles qui suivaient … Pourquoi ? Qu'est-ce qui entretenait cette “chance” ? Les cartes sont distribuées en début de partie, et malgré que le précédent gagnant ait quelques avantages flagrants aux vues de sa position (qui lui donnait le droit de prendre des bonnes cartes au perdant de la partie précédente), cela ne justifiait guère qu'il puisse remporter toutes les parties suivantes. Il nous arrivait, certains soirs, que le premier gagnant de la soirée le reste jusqu'à la fin - jusqu'à ce que les autres n'aient plus envie de jouer - blasés de se voir impuissants face à la situation.



S'en était devenu plus que flagrant pour tous. Puis, en analysant les choses d'un point de vue plus subtil, en étudiant les comportements des divers joueurs, et en particulier du gagnant, certains mécanismes psychologiques ressortaient du tas et semblaient définir petit à petit les pré-requis pour que notre conscience puisse avoir une influence tangible et maitrisée sur le monde phénoménal.

Principal constat : le premier à gagner la partie était mis en position de confiance. Il y a un sentiment de bien-être qui s'installe, une confiance tranquille. On ressent “je suis le gagnant”, - on ne le pense pas, ce n'est pas verbalisé - , c'est juste une impression, un sentiment – et ce sentiment a tendance à rester en trame de fond de notre esprit. On bloque sur cette sensation, sans se poser la moindre question, on est même pas conscient de la vibration que l'on ressent, que l'on émet. Et les autres, de part leur attitude, (grognements, dédain, sentiment d'avoir perdu) aident à renforcer -- toujours inconsciemment -- ce sentiment, à le maintenir, tout en se plaçant eux-même en position de perdants. Le squelette de la situation est posé dans l'esprit de chacun, et les rôles définis par nos interactions forcent la situation à suivre le fil de notre ressenti. Les sentiments restant les mêmes, la situation reste la même. Le gagnant continue de gagner, les perdants continuent de râler. C'est à partir de ce jour, et après avoir mis au clair cette constatation, que nos batailles de cartes se sont exclusivement tournées sur le versant psychologique des joueurs. On optait systématiquement pour des parties sans désavantages (gagnants et perdants disposaient des même "chances" de base) -- bien que cet élément ne soit pas déterminant (un mauvais jeu, s'il est vraiment mauvais, peut devenir un très bon jeu dans certains cas). On ne cherchait plus à se démener avec les règles basiques du jeu, on cherchait à déstabiliser l'autre avec des arguments bidons, de façon à le faire descendre de son piédestal mental, et pouvoir prendre sa place. Il suffisait de gagner une partie pour ré-atteindre cet état, et de ne pas écouter l'autre à travers ses tentatives de nous perturber. On maintient le sentiment intérieur et refuse toute interférence extérieure. On l'a expérimenté des dizaines et des dizaines de fois, c'est infaillible.



On a par la suite exploré cet état de faits à travers de nombreuses activités, jeux et expériences de vie. (j'en raconterai d'autres si cela est nécessaire, même si certaines expériences sont très personnelles ;-))

Pour résumer et bien isoler les points importants, il faut :


    → devenir le sentiment que l'on en vient à ressentir dans la situation voulue. En bref anticiper notre sentiment vis à vis d'une situation, et se projeter dans celui-ci avant que l'acte n'ait lieu. Ce qui nécessite une expérimentation de ces différents états d'esprit dans lesquels l'environnement nous plonge.On utilise le sentiment, car celui-ci à un lien fort avec l'émotion, et de ce fait avec le monde extérieur. L'émotion est une force d'intégration et d'exposition, en bref de communication. L'environnement déclenche une réaction émotionnelle, affective, et nos réactions sur le plan émotionnel nous poussent à réagir en suivant notre ressenti, et amènent les évènements à réagir selon notre ressenti (on influence consciemment l'environnement par les actes que l'on pose, mais également inconsciemment par notre disposition affective). Le sentiment provoque le mouvement, et est intimement lié aux évènements extérieurs, aux relations. On va donc projeter le sentiment voulu afin que celui-ci s'imprègne dans le contexte et l'influence. Mais il ne s'agit pas de tenter de biaiser l'esprit en s'amenant une conviction brute et conflictuelle dans l'esprit. Il faut en venir à ressentir naturellement ce sentiment; à changer de vibration comme on change une station radio. Pour se faire, cela nous amène au deuxième point important :

    → ne pas se poser de questions. Lorsque la réflexion mentale intervient, ceci provoque des interférences qui modifient les résultats escomptés, les annule, les bloque, au mieux,  les ralenti.On inhibe la réflexion, car la réflexion est prise de distance, une force de recul, de mise en suspension, et donc freine les évènements. Mais il faut comprendre que celle-ci reste liée à l'extérieur par le fait qu'elle l'observe; c'est cela qui explique pourquoi son effet de recul est tangible sur le plan matériel.


L'idéal étant, peu importe le but, d'adopter un état d'esprit relaxé, joyeux, confiant. On ne doit rien vouloir en particulier, juste se sentir bien, en phase avec soi-même, en harmonie.



Maintenant, la seule difficulté consiste à maintenir cette harmonie (le but de toute une vie !).
C'est un art qui s'acquiert au fil du temps, des expériences. Il faut travailler notre notion d'équilibre. L'équilibre n'est pas une notion statique, un confort passif, comme on le conçoit malheureusement trop souvent. Le fait de se sentir en harmonie quand l'environnement est stable est une illusion. Amenez un évènement inattendu, soudain, imprévisible dans notre champ de vision et l'esprit est tout de suite chamboulé, l'équilibre perdu.

Le véritable équilibre est une notion dynamique, c'est l'art du maintient de la stabilité de l'esprit au travers du changement. Il s'agit de toujours être adapté à l'instant, égal d'esprit, recueilli en soi-même, peu importe les évènements extérieurs, les flux dominants. Il faut être Soi, et rester Soi.

Pour cela, mon autre topic sur les deux attitudes fondamentales de l'être humain peut-être utile : Observateur et Acteur.

N'hésitez pas à réagir.  :P

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 14:00

Dans ta démonstration LaPiNPiSKoPaT il s'agit d'une influence sur un ensemble : d'une part sur la distribution des cartes et d'une autre sur le comportement psychologique des joueurs.

Lors de n'importe quel jeu de société les participants manifestent toujours ce style d'attitude.

Il y a un leader qui s'impose jusqu'au moment ou tout peut basculer.

Parfois d'excellents joueurs se tiennent en retrait afin de laisser les autres affirmer leur personnalité.

Ces moments "de gagne" sont essentiels  pour certains individus en mal d'assurance.

Ils pensent avoir de la chance mais il s'agit en fait d'une influence mentale sur la situation dont ils sont inconsciemment à l'origine, et de temps en temps de l'aide apportée par un autre joueur s'avère déterminant dans le déroulement de la partie.

Nous l'avons tous plus ou moins fait en jouant avec ses enfants ou ses petits frères ou soeurs etc... cependant souvent les gens ne prennent pas vraiment conscience de la part d'influence mentale venant d'eux mêmes qui régna durant le jeu, que ce soit pour gagner ou pour faire perdre les autres. Je ne parle pas de triche.




Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 14:03

Il n'y a pas besoin de chercher loin l'influence de l'Esprit sur la Matière : soulève un bras.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 14:06


Ton bras fait partie intégrante de ton corps, là nous parlons d'une influence mentale sur des éléments extérieurs à soi-même.


Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 14:13

bah, c'est très simple aussi : soulève un crayon ou planifie ta journée.

Il y a réciprocité évidente entre la matière et l'esprit, les deux s'influencent. Il n'y a que la modernité pour chercher à mettre en question cette évidence. Il faudrait plutôt démontrer pourquoi il peut y avoir charlatanisme plutôt que de chercher à tout détruire en prouvant que cela ne marche pas, et en détruisant ainsi l'unité originelle entre matière et esprit, pour obliger ainsi à devoir repenser que ça marche, alors que ça a toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 15:34


Pour l'instant je n'ai jamais prétendu qu'il n'y ai aucune interaction entre l'esprit la matière, et l'esprit des uns sur l'esprit des autres. Inutile d'aller loin pour en avoir des exemples qui nous submergent jour après jour.

Maintenant quel intérêt de faire un plat avec le charlatanisme ?

N'importe quel individu possédant des neurones à peu près bien connectés sera capable de détecter la vérité.

Si tu cherches à détourner le sujet tu prendras le risque de passer pour un saboteur.




Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 19:35

Non, à vrai dire, j'aimerais qu'on traite l'esprit avec la hauteur qu'il mérite, et qu'on cesse d'en faire un objet d'expérimentations.

A force d'oublier la nature même de l'esprit, on finit par en raconter tout et n'importe quoi. En fait, ce que je dis, c'est une mise en garde.

Après chacun est libre de faire ce qu'il souhaite. S'il souhaite faire joujou comme le font certains dans des académies US pour prouver ce qui est déjà prouvé depuis 2500a au bas mot, c'est son droit. Et de même s'il souhaite prouver le contraire en perdant son temps sur des charlatans.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 19:53


Pourquoi parles-tu de charlatan aegis ? As-tu quelque chose à reprocher à quelqu'un ici ?

J'avais pourtant l'impression dans ce topic de pouvoir discuter d''une idée et non pas de subir la synthèse d'un auteur soi-disant philosophe ou d'un scientifique spécialiste en la matière, ces gens s'avérent souvent très barbant.

Il est aussi appréciable d'échanger entre membres des concepts dont on a quelques expériences perso, ou sur lesquels on a planché juste par plaisir intellectuel.

S'il te plait, n'essaies pas de noyer le poisson.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Sam 29 Mar 2014 - 22:05

Pour moi a partir du moment ou l'esprit est énergie et que la matière en est aussi une énergie l'un et l'autre doivent pouvoir communiquer l'un a l'autre et crée de ce fait une synergie entre les deux.

comme le dis l'autre ils difficile a un spirituel a discuter avec un scientifique  lol!  
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 0:37

Non, je ne vise personne, au contraire.

Je dis que les charlatans ont fait que l'on a perdu de vue l'unité. Il y a eu des escrocs historiques (comme par exemple, une bonne partie des religieux), et c'est à cause d'eux que le lien entre l'humain et le divin a été rompu, de même l'unité du corps et de l'esprit, le summum de tout ceci étant bien entendu un certain Descartes.
Revenir en haut Aller en bas
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 28
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 8:16

J'entends bien ton ral-le-bol Aegis, mais traiter l'esprit avec la "hauteur" qu'il mérite, ça consiste aussi à respecter la démarche de chacun lorsqu'il tente de l'approcher au mieux avec son expérience personnelle.

Même s'il existe effectivement des traditions multi-millénaires qui révèlent déjà ce genre de savoirs (j'oserais même dire qu'on peut remonter à au moins 5000 ans, notamment du côté de l'orient avec les premiers chamans taoïstes du wu-wei  Very Happy ), il n'est pas inutile de réactualiser ces connaissances et les mettre à portée de la sensibilité occidentale, qui se sent souvent impuissante face à l'hermétisme de ces traditions anciennes, devenues difficilement intelligibles à l'esprit du néophyte.
C'est bien cela qui crée les dérives dont tu parles -- les tentatives de décrédibiliser des traditions entières ou des savoirs précieux, en attaquant du côté des charlatans qui en portent l’étendard de façon illégitime et falsifiée; C'est par manque de compréhension, d'ouverture, et surtout par manque de matière existante permettant de faire les ponts avec souplesse envers ces traditions qu'on observe une part des dérives actuelles.
Je déplore cela dit, tout comme toi, ces détracteurs à l'esprit étriqué et ces charlatans à la perversion facile et l'égo sensible. Mais je ne les condamne pas, car chacun à le droit de faire sa route et de s'égarer en chemin, même si parfois ils s'égarent très loin et ont, en plus, une influence néfaste sur leur entourage.

Et puis, il n'est pas en soi un manque de respect que de vérifier, par sa propre expérience, les enseignements de ces traditions, qui bien souvent ont étés déformées au fil des âges. Même si j'en conçois tout à fait, il existe encore l'essence de ces traditions, intactes, si l'on sait où chercher.

Je trouve même que c'est une démarche respectueuse envers l'Esprit, que d'éprouver ces traditions personnellement. On se lance alors tout entier dans la démarche et on est plus à même d'intégrer -- avec l'esprit d'un étudiant qui à tout à apprendre -- les enseignements qu'elles apportent. On ne reste pas à la surface. Pour que la personnalité de façade puisse avoir une chance de toucher l'essence, il faut qu'elle plonge dedans. Le tout est de le faire dans la bonne optique, avec pudeur, respect et bienveillance.

Si la contrariété vient d'un manque de respect envers les dogmes inhérents à certaines d'entre-elles, alors je pense que les dites-traditions ne touchent pas à l'essence de l'Esprit. Il ne devrait pas y avoir de matière intouchable, et si celle-ci touche à l'essentiel, alors je pense qu'elle dépasse ces considérations duelles.

Si la contrariété vient d'une communication de ces informations d'une façon trop intelligible et abordable, alors je dois dire que je comprends ton indignation. Je me suis posé la question de savoir si j'allais faire ou non ce post, car son contenu peut-être utilisé à mauvais escient. Mais j'ai finalement opté pour, car les temps ont changés.
Le temps où le savoir se communiquait de façon élitiste, cloisonnée est révolu. Le souci de garder les connaissances loin des personnes mal intentionnés par ces méthodes est devenu obsolète. Ces personnes y ont déjà eu accès, et on ne pourra pas, de toutes façons, empêcher aujourd'hui quelqu'un de mal intentionné d'utiliser ce genre de choses pour avoir un impact négatif sur le monde. L'accès à l'information n'a jamais été aussi simple qu'aujourd'hui, celui qui cherche trouvera, peu importe ses intentions. Il vaut mieux alors concentrer ses efforts sur la démarche correcte à adopter et communiquer pour aborder ces traditions dans une optique bienveillante.
Comme tu le dis, il y a des escrocs qui ont fait date dans l'histoire, et qui ont rompu ce lien qui nous uni à l'esprit. Et ces escrocs sont présents aujourd'hui, plus que jamais, à la tête du monde. Il me semble alors plus raisonnable de faciliter l'accès à l'information, de se donner la chance d'y réfléchir en toute liberté, et de laisser la place, sait-on jamais, à ceux qui peuvent faire évoluer la situation actuelle. Il suffit d'une personne, comme l'histoire l'a aussi montré par le passé, et le montrera encore. Wink

Pour finir, je dirais que si l'on joue un peu avec les points de vue, on pourrait dire que c'est un manque de respect envers l'esprit que de considérer sa "hauteur", car l'on parle encore en terme hiérarchisants, et je ne pense pas que l'Esprit ait quelque chose à faire d'une conception duelle issue de la sphère intellectuelle. Ce serait réducteur envers lui, que de penser de cette façon.
Ceci n'est pas à prendre comme une provocation; je le précise car on sent que les émotions s'échauffent un peu ici, et à juste titre. C'est juste une démonstration qui vise à montrer comment les choses peuvent être retournées en prenant en compte la loi de la relativité, appliquée au domaine du raisonnement intellectuel. Je pense alors, et je peux me tromper bien évidemment, qu'il faut essayer, dans sa démarche, de dépasser l'aspect conflictuel, qui rend selon moi la plupart des débats stériles. L'intellect est un outil, ni bon, ni mauvais en soi. Essayons de l'utiliser de la meilleure façon possible, pour amener quelque chose de constructif.

Pouvons nous retourner, sans jeux de mots, à l'essence du sujet ?  Very Happy

Lynxx767 a écrit:
Pour moi a partir du moment ou l'esprit est énergie et que la matière en est aussi une énergie l'un et l'autre doivent pouvoir communiquer l'un a l'autre et crée de ce fait une synergie entre les deux.

Une remarque très intéressante ! Tu t'intéresses aux traditions et médecines orientales non ?  cheers 

Lynxx767 a écrit:
comme le dis l'autre ils difficile a un spirituel a discuter avec un scientifique

Ces ponts entre sciences et spirituel sont effectivement difficiles à faire (ça se joue surtout au niveau des mentalités j'ai l'impression), mais ils se font ! Je pense notamment au bouquin "le Tao de la physique" de Fritjof Capra. Un livre passionnant, qui fait le lien entre physique quantique et spiritualités orientales. Si tu as déjà un abord de l'une des deux matières, alors ce livre t'intéressera surement ! Les explications sur la physique quantique sont bien évidemment légèrement vulgarisées, mais cela n'altère en rien sa substance, et rend la lecture claire et limpide. Je me rappelle d'un passage du livre, où l'auteur s'adonne à un jeu sympathique. Il cite des phrases célèbres d'une personne spécialisée dans l'une des deux catégories, et demande au lecteur de deviner si la phrase provient d'un physicien ou d'un sage de l'orient. Et comme on s'y attend, ce n'est pas si facile que cela de deviner qui est qui !  Very Happy 

En tous les cas, physique quantique et spiritualités orientales sont deux domaines qui permettent d'enrichir un peu le sujet de départ, ton intervention est tout à fait la bienvenue.  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 10:07

Wink a écrit:
Lynxx767 a écrit:Pour moi a partir du moment ou l'esprit est énergie et que la matière en est aussi une énergie l'un et l'autre doivent pouvoir communiquer l'un a l'autre et crée de ce fait une synergie entre les deux.
Une remarque très intéressante ! Tu t'intéresses aux traditions et médecines orientales non ?


Oui, pour être plus précis je dirais le KI DO "La voie de l'énergie universelle" ce qui m'intéresse c'est la synergie que l'ont peux crée entre éléments, l'exemple le plus parlant est le monde de L'AÏKIDO, qui nous montre comment ont peux interagir sur notre environnement, ou bien encore le Feng-shui, qui tien compte des énergies qui nous entoure; cela fait plus de 6000 ans que les asiatiques travaille ce principe, nous occidentaux nous commençons a peine a entrevoir les applications de c'est Principes, ( je suis d'ailleurs en train de finir un Mémoire sur le sujets, avec mes expériences personnelles, afin de tenté aux mieux d'expliquer comment moi je l'ai vécu.);

Quand aux Quantique et la spiritualité il y a aussi de longue heures de partage lol
Bien a toi
Revenir en haut Aller en bas
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 28
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 10:28

Je veux bien, si cela ne te dérange pas, que tu me communiques ton mémoire une fois qu'il sera terminé. J'aimerais beaucoup le lire !

Je me passionne également de médecine chinoise, ayurvédique et tibétaine. J'ai une pléthore de bouquins sur le sujet, et je compte bien passer par une reconversion professionnelle dans ces domaines là un jour. Le Yi-King fait également partie de mes livres de chevet, et je suis déjà familier du Feng Shui ainsi que de l'Aïkido. Cela m'intéresse donc vraiment, comme tu peux t'en douter  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 11:01

Avec grand plaisir, tu pourras me dire comme ça ce que tu en pense Wink

Le Yi-King; la tu touche un coeur ^^ le reliance entre le chaos et l'ordre ^^ le hasard et la fatalité ^^ oui nous pourrions en parler toute la nuits, ha quand la passion si mes ^^.



quel sont t'es connaissances "Aïkido" tu est Praticien ?
connais tu les les kuatsus ?

si le coeur t'en dis nous pouvons même nous rencontrée afin de partager nos point de vus, cela me fait toujours grand plaisir de pouvoir partager avec une personne qui a les même passions que moi :)
bien a toi

Revenir en haut Aller en bas
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 28
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 11:22

Le livre que tu cites est une très belle enquête journalistique. Il figure également parmi mes livres de chevet :p

J'ai fais un peu d'Aïkido adolescent, mais je n'avais pas à l'époque saisi la portée de cette discipline. Depuis, j'ai eu par le biais de quelques lectures pu l'aborder différemment. J'ai beaucoup de respect pour les hommes comme Ueshiba. J'aimerais reprendre, ceci-dit je n'ai que peu de temps pour une pratique régulière. Mes horaires de travail sont assez aléatoires et changeants ... ce qui ne rend pas la chose impossible, mais difficile. Pour le moment je sens que je ne pourrais pas m'y consacrer autant que je le voudrais.

Pour une rencontre, pourquoi pas, mais là encore mon travail rend la chose difficile. Où vis-tu ? On peut continuer à en discuter par messages privés pour éviter les hors sujets par rapport au topic. ^^
Revenir en haut Aller en bas
salsa3



Féminin Messages : 637
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: HS?   Dim 30 Mar 2014 - 11:33


Vos HS sont passionnants et instructifs, et je pense que rentrent bien dans le sujet ESPRIT ET MATIERE.

bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 13:27

LaPiNPiSKoPaT a écrit:
Le livre que tu cites est une très belle enquête journalistique. Il figure également parmi mes livres de chevet :p

J'ai fais un peu d'Aïkido adolescent, mais je n'avais pas à l'époque saisi la portée de cette discipline. Depuis, j'ai eu par le biais de quelques lectures pu l'aborder différemment. J'ai beaucoup de respect pour les hommes comme Ueshiba. J'aimerais reprendre, ceci-dit je n'ai que peu de temps pour une pratique régulière. Mes horaires de travail sont assez aléatoires et changeants ... ce qui ne rend pas la chose impossible, mais difficile. Pour le moment je sens que je ne pourrais pas m'y consacrer autant que je le voudrais.

Pour une rencontre, pourquoi pas, mais là encore mon travail rend la chose difficile. Où vis-tu ? On peut continuer à en discuter par messages privés pour éviter les hors sujets par rapport au topic. ^^

oui pour les formalité de la rencontre pas de souci ont peux faire part MP Wink

pour en revenir a l'Aïkido, j'aime beaucoup la réponce de Maître Tamura, concernant la pratique de l'Aïkido, " quand ont a toucher a l'essens de cette Art, c'est a chaque s'ouffle de Vie, que l'ont Pratique "

cette Art ma Transformer; je tente aux mieux de mètre en pratique ce que Tamura disais, c'est là que ont ce rend compte a quel point c'est difficile, quand ont a poser la question a Maître Ueshiba, sur le Principe premier de l'Aïkido " Ikio " il répond ( il avaits je le rappel atteind la 10èmes Dan ), je site; Il faudrait 10 vies pour comprendre ce principe ^^

et moi je ne suis que deuxième Dan, il me faudras surement 100 Vies pour comprendre lol.

il a une question que tu n'a pas répondu  lol!  ( connais tu les les kuatsus ? )

salsa3 a écrit:

Vos HS sont passionnants et instructifs, et je pense que rentrent bien dans le sujet ESPRIT ET MATIERE.

bien à vous

je pense qu'il parlait pour nottre rencontre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 13:37

Il y avait ce genre de pratiques en occident durant l'antiquité, et qui ont été perdues à cause de l'Eglise.

Ce qu'a instauré l'Eglise, c'est la séparation entre l'âme et le corps, alors que comme l'exemple des arts martiaux orientaux le montre, il y a bien unité. C'est ce qui rend leur étude des plus intéressantes d'ailleurs (et pour ceux qui ont aussi fait du reiki ou de l'acupuncture, c'est d'autant plus flagrant).

Si l'on veut effectivement traiter le sujet avec la hauteur qu'il mérite, c'est effectivement sur la base de ce genre de constats, que l'on peut arriver à sortir sans trop de mal de cette manie analytique occidentale héritée des esprits religieux de la scolastique ou du cartésianisme. La remarque que je fais va dans le sens que l'esprit et la matière sont une seule et même chose, mais envisagée selon différentes modalités, et je crois que c'est l'un des enseignements les plus clairs du tao (ou de l'hermétisme, de l'orphisme, et sans doute d'autres courants antique perdus).
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 13:45


Je viens de découvrir un article qui développe parfaitement l'influence de l'esprit sur notre environnement, il y a matière à réflexion, à discussion, et étendre l'idée du topic.

***************


Le déséquilibre émotionnel de la planète est produit par nos pensées collectives




Nous avons décrit comment une personne attire dans sa vie des circonstances difficiles qui sont en résonance avec ses pensées négatives. Alors imaginez ce qui se passe lorsqu'un groupe de dizaines ou de centaines de personnes éprouvent collectivement les mêmes pensées négatives. Une famille par exemple. Lorsque ce groupe s'étend à un communauté culturelle, telle qu'une tribu, une nation, les adeptes d'une même religion, les adeptes d'un même modèle économique, et même l'humanité entière, alors ces pensées prennent une force qui croit exponentiellement avec l'importance numérique du groupe. Cela provoque des manifestations physiques puissantes qui affectent tout le groupe, parfois toute l'humanité, toute la planète.

La puissance des pensées collectives explique pourquoi les conditions de la vie humaine sont devenues si dures depuis des siècles et ont entrainé tellement de souffrances. Elles ont été établies, non pas par un dieu méchant et insensible, mais par la pensée collective des humains occupés à se nuire les uns aux autres. L'état critique actuel de la planète est en rapport avec toutes les pensées négatives que nourrit l'humanité. Elles prétendent que l'homme est petit, faible, démuni, qu'il doit lutter pour sa survie et que seuls les plus forts (physiquement, génétiquement ou intellectuellement) réussissent. Cette confusion mentale se répercute sur l'environnement sous la forme des différents types de pollution, du chaos climatique, économique et social (voir Catastrophes naturelles et pollution mentale). Examinons quelques-unes de ces croyances fausses qui ont été adoptées collectivement par l'humanité.
Pourquoi vous ne verrez jamais les réalités auxquelles vous ne croyez pas

Vous ne croyez pas à l'au-delà, aux phénomènes paranormaux, aux médiums, aux visites d'extraterrestres? Vous ne croyez pas aux consciences désincarnées, à la présence d'êtres de lumière autour de nous? Sachez que la réalité va se manifester autour de vous selon vos convictions. Vous attirerez donc l'absence de ces phénomènes, ce qui va renforcer vos convictions.

Si vous exigez de voir pour croire à quelque chose, cela fige votre réalité dans votre état du moment. Vous bloquez votre évolution intérieure. C'est vous qui créez votre réalité. Pour que d'autres réalités se manifestent à vous, il est impératif que vous acceptiez l'idée qu'elle puisse exister.
Accepter de s'ouvrir à d'autres réalités n'empêche pas de douter. Douter est une interrogation saine qui nous fait réfléchir à ce qui est pertinent pour nous. À condition que le doute reste fugitif et que nous n'en fassions pas notre mode de vie. (voir Le doute)

L'adversité et la guerre font partie de la nature humaine. De tout temps, les hommes ont lutté les uns contre les autres pour défendre leur territoire, leur terrain de chasse, leur habitation. Aujourd'hui il en est de même pour trouver sa place dans une famille et dans la société, pour survivre économiquement. A plus grande échelle, les nations entrent en guerre, à moins que des institutions puissantes fassent contre-poids par des lois et des punitions en cas de violation des lois. Cela n'a rien d'inéluctable. Cela a été inculqué aux humains qui se sont coupés de leur Soi. Des sociétés pacifiques ont existé, souvent matriarcales, équilibrant l'aspect masculin et l'aspect féminin, deux polarités qui coexistent en toute homme et en toute femme (voir Hommes et femmes). L'adversité n'est pas naturelle, elle est le syndrome d'un excès du masculin qui s'est perverti en réprimant le féminin et en prônant la séparation entre les êtres (voir Du pouvoir abusif à la paix intérieure). L'aspiration la plus profonde de l'être humain, c'est l'unité, la paix et l'harmonie.

Nous avons besoin d'un sauveur (homme, institution ou gouvernement; religieux, militaire ou politique) pour améliorer la condition humaine. Nous pensons que nous sommes faibles, que d'autres sont plus sages et plus puissants et qu'ils peuvent faire ce que nous ne pouvons pas faire. Cela nous attire donc des situations de faiblesse, de soumission, de manipulation et d'état de victime. Nous avons les chefs que nous attirons parce qu'ils ressemblent à nos pensées. Lorsque nous aurons réalisé que nous disposons d'un pouvoir intérieur, que nous pouvons nous connecter à lui en nous recentrant, en cultivant la confiance et les sentiments positifs (voir Spiritualité), alors les fonctions de responsables seront occupées par des êtres de sagesse.

L'homme doit lutter et peiner pour survivre. Cette croyance découle des précédentes. Puisque l'homme est faible et qu'en plus, il est soumis à l'adversité des autres, il lui faut lutter pour gagner de quoi subvenir à ses besoins fondamentaux. Il doit mériter d'être admis par le clan, par les chefs, par la société, et pour cela faire ses preuves. Les plus forts réussissent et sont récompensés. Toutefois, ils ne sont jamais à l'abri d'une chute. Nous sommes anxieux de ne pas avoir suffisamment d'argent pour survivre ou pas assez de mérite pour être pris en considération. Nous craignons de perdre notre emploi ou de ne pas en trouver. Le résultat, c'est que nous cherchons sans cesse à faire face à nos difficultés et à subvenir à nos besoins de base, au lieu de passer du temps à une vie créatrice et enthousiasmante.

Ces croyances sont soigneusement entretenues par ceux qui manipulent les informations. Elles sont diffusées par les films, les médias, les jeux vidéos, l'enseignement, et nous conditionnent à ne pas penser de façon autonome et créative, mais à ingurgiter des vérités toutes faites et des modèles de pensée très limités sur la vie. On cherche en vain des cours sur l'observation de nos émotions, leur signification et la manière de les gérer (voir dossier Education). La conséquence est que les gens réagissent de façon très superficielle (épidermique) aux événements, aux comportements de leur entourage, aux informations télévisées en émettant des jugements critiques, le plus souvent négatifs, qui sont eux-mêmes la reproduction des conditionnements (prêts-à-penser) qu'ils ont reçus. Tout au long de leur vie, ils expriment toujours les mêmes émotions: ressentiment, dépréciation de soi et des autres, mépris, tristesse, haine, hargne, angoisse, apitoiement. Ces idées collectives entretiennent un sentiment d'impuissance, d'insécurité et de peur au niveau planétaire. Elles attirent donc les circonstances qui engendrent ces sentiments: pauvreté, injustice, conflit, violences, vieillissement, maladie.

Heureusement, on assiste à un véritable appel au réveil des consciences,le monde ne changera que lorsque nos pensées seront guidées par nos coeurs et non dictées par le système dominant qui nous maintient dans l'ignorance de nos capacités et nous garde prisonnier de la peur orchestrée pour l'avénement du nouvel ordre .La seul arme que nous avons à opposer c'est notre humanité et notre foi retrouvée qui sera notre meilleure protection contre le chaos orchestré à venir .


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/11/11/22648892.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Dim 30 Mar 2014 - 15:09

study 
Revenir en haut Aller en bas
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 28
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Lun 31 Mar 2014 - 1:39

Lynxx767 a écrit:
il a une question que tu n'a pas répondu  lol!  ( connais tu les les kuatsus ? )

Lynxx -> Oups, désolé ! Oui, j'en ai un abord indirect par le biais de l'acupuncture (et notamment des acupressions), de la médecine ayurvédique et du yoga. ^_^

Cela vient des pratiques du Dim Mak ou du Kyusho non ? Je ne connais pas bien cette méthode spécifique en revanche; si je me souviens bien, les kuatsu consistent en une utilisation des points vitaux dans une optique de réanimation suite aux K.O. pratiqués dans ces disciplines non ?

J'ai un très bon livre sur les points vitaux, je pense que tu le connais :



Les pratiques de l'orient (martiales ou méditatives) ont effectivement l'avantage d'être faites pour s'intégrer à la vie de tous les jours; ce sont réellement des arts de vivre. Et ils ont su développer autant d'arts de vivre qu'il y a de types de personnalités; c'est une véritable source de méthodes visant à apporter bien-être et santé, psychique comme physique.

Quand on voit par exemple, qu'il y a autant de types de yogas que de caractères : Hatha Yoga (yoga des postures physiques et du souffle visant l'obtention du corps de diamant), Karma Yoga (yoga de l'action concrète), Bhakti Yoga (yoga du coeur et de la dévotion), Tantra Yoga (yoga de l'amour et de la sexualité), Jnana Yoga (yoga de la connaissance et de l'intellect), Yoga de Patanjali (yoga des mécanismes du psychisme), Raja Yoga (ou yoga de la voie royale), Yoga tibétain du rêve et du sommeil etc...
On comprend vite qu'il y a beaucoup de richesses et d'enseignements à tirer de ces optiques de vie. Chaque tradition yogique s'est développée en harmonie avec ses consœurs, et les étudier toutes est réellement passionnant ! Ça offre un spectre de perceptions très large et permet d'apprendre à jouer avec les points de vue, les différents aspects de la vie.

salsa3 -> Merci c'est gentil. ^^ Oui, comme le disait Lynxx, je parlais juste des modalités de rencontre ;)Le reste rentre tout à fait dans le cadre du sujet, les pratiques orientales étant toutes fondées sur le concept que l'énergie et la matière ne sont qu'un. Ce qui rejoins d'ailleurs les connaissances scientifiques les plus récentes, de la constitution de l'atome à la physique quantique ...

Lilith -> Merci pour ce texte, ça me fait penser aux expériences hindoues qui avaient été faites sur les pratiques de guérison énergétiques. Des expériences cliniques avaient été réalisées sur des personnes atteintes de tumeurs; le protocole de soin amenait la participation de plusieurs guérisseurs simultanément afin d'amplifier les effets des pratiques. Celles-ci avaient été très concluantes ! Il faudrait que je retrouve les références.

Aegis -> Oui tu as tout à fait raison, les enseignements du Tao vont bien dans ce sens Wink

Cette séparation entre corps et âme est malheureusement volontaire, comme tu l'as bien fait remarquer ... Je me cite moi-même (roh le narcisse  cheers ) depuis un autre post, car cela colle bien au sujet :

"L'école n'est qu'une usine visant à formater les jeunes générations à répondre à l'autorité sans se poser de questions; et ce, depuis sa création.
Les programmes de l'éducation nationale ne visent absolument pas le développement de l'esprit critique, de la prise de recul, du déconditionnement et de la liberté. Aucune valeur n'est préconisée, si ce n'est celle du patriotisme et du "ferme-là" à travers les cours d'éducation civique.
Seuls certains professeurs aimant leur métier arrivent à communiquer ces valeurs et outils essentiels à un développement harmonieux.
L'éducation nationale ne vise qu'à un développement excessif du cerveau gauche, celui qui structure, fractionne, complexifie la réalité en l'enfermant dans une dimension intellectuelle limitée. Et le tout, sans jamais tenter de donner une vision d'ensemble qui permette de réunir et utiliser ces connaissances à bon escient (quand elle ne sont pas, tout simplement falsifiées par omission ou biaisées par déformation de la vérité)
Aucune place au cerveau droit, la sphère de la créativité, de la spontanéité, de l'intuition."
Et je rajouterais, que c'est aussi la sphère qui permet de percevoir l'unité en chaque chose.

Le tout je pense, est d'arriver à utiliser l'intellect d'une façon non-duelle. Ce n'est pas l'outil en soi qui est mauvais, mais plutôt la façon dont la société nous manipule pour en faire inconsciemment une mauvaise utilisation.

Je ne connais pas du tout l'orphisme; je vais me renseigner, je sens que ça va être intéressant, merci !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168



Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 62
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Lun 31 Mar 2014 - 13:23

Le chaos est déjà là.


Citation de l'article -Le déséquilibre émotionnel de la planète est produit par nos pensées collectives-
....Alors imaginez ce qui se passe lorsqu'un groupe de dizaines ou de centaines de personnes éprouvent collectivement les mêmes pensées négatives.......


****


-Maintenant laissons de côté la valeur négative décrite ci-dessus et changeons la par une expression positive....

Et ça donne ceci :

"Que pensez-vous qu'il se passe lorsque des centaines, des milliers ou des millions de personnes éprouvent en même temps des pensées positives ?

A votre avis que se passerait-il si une foule d'innombrable individus refusent haut et fort et catégoriquement de subir tout ce que veulent nous faire avaler nos gouvernements infectés par "Les Maîtres du Monde" ?

 Like a Star @ heaven 

Un peu de Mdr... On pourrait aussi se décarcasser pour trouver un vaccin -Anti-Pourriture- histoire de faire quelques ravages dans le camp de ces monstrueux pervers !




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   Aujourd'hui à 12:29

Revenir en haut Aller en bas
 

L'influence de l'Esprit sur la Matière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Philosophie : je cherche un cours sur "La matière et l'esprit"
» Commentaires sur "Matière et Esprit"
» La matière: une réalité ?
» L'idéogramme de l'esprit
» Je m'aère l'esprit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-