Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 6 Avr 2014 - 9:32

Rappel du premier message :

Bonjour les gens  Very Happy 
J'aurais voulu aujourd'hui avec-vous un peu recentrer les débats concernant le nazisme ou le fascisme envers les vrais coupables, les vraies institutions. A l'heure ou d'autres se complaisent à dénigrer et pointé du doigt de faux coupables. Des personnes ayant que très peu de poids en estiment déjà qu'ils le soient, se qui est loin d'être le cas de plus... No Le pire c'est que se n'est pas faute d'avoir déjà offert l'opportunité de débattre sur le vrai nazisme, mais étonnamment ses membres n'ont pas estimer utile à réagir et développer avec nous  Suspect  préférant continuer leur campagne de dénigrement...C'est non seulement une perde de temps et d'énergie inutile, mais aussi totalement contreproductif, et dévalorisant pour le forum. Car c'est faire l'apologie de la pensée unique, celle-là même qu'on est sensée dénoncée... Wink Donc j'eux dans l'idée d'ouvrir se sujet, et de repartir sur des bases nouvelles et factuelles. Ou il est inutile de précisé qu'il est hors de question de venir avec du Soral et consort au cas ou certain ne l'aurais pas compris en me lisant.

pour rappel et aussi au cas ou il y aurait un oublit sur au moins deux exemple sur le nazisme avéré lisez ceci : Scandale Gladio(*) en deux parties. Et plus récemment; Les liens entre Terry Cooper et Valls Sinon vous pouvez voir aussi le(s) sujet(s) sur le nazisme 2, 3. Et le sionisme et le 3em Reich et mon article personnel juste en dessous.  study 
Ensuite, je vous propose un reportage sur la manipulation antifas en France  Wink 


(*) une vidéo de Asselineau qui résume le projet Gladio;




Faux antifascistes et Indymedia Paris soumis au détecteur de mensonge



Depuis quelques années nous avons vu fleurir de nombreux groupuscules se réclamant de la lutte antifasciste.
Ces activistes sont-ils les dignes héritiers de l’antifascisme historique, celui issu de la coalition de partis de gauche à l’origine de la formation du Front populaire qui, sous l’occupation, résista à l’Allemagne nazie et au régime de la collaboration ?

Mais s’agit-il de protestations de bonne foi ? Quelles sont leurs sources ? Leur raisonnement tient-il debout ? Qui se cache derrière ces pseudo "antifas"?

I- L’alerte antifasciste : décryptage d’une manipulation



L’alerte (pseudo)-antifasciste s’apparente à une chasse aux sorcières maccarthyste, déguisée en combat contre le racisme. Elle est menée par quelques publications aux méthodes insidieuses et bien rodées (voir la propagande néoconservatrice déguisée en gauche progressiste). Derrière une façade pétrie d’idéaux et de symbolique d’inspiration libertaire, il s’agit pourtant bien d’outils de propagande néoconservatrice, donc raciste et guerrière.

Le procédé utilisé par de faux antifascistes mais vrais néoconservateurs est simple : une campagne médiatique haineuse contre une personne ou un groupe, avec pour seuls arguments l‘amalgame, l’insinuation et le procès. Par le biais d’un tract ou d’un article infamant, ces soi-disant défenseurs des libertés tentent, par exemple de faire annuler une conférence si elle sort de la ligne éditoriale des néoconservateurs.

Exemples d’alertes : Alerte antifasciste Paris-Indymedia ou encore Alerte antifasciste Rebellyon-Info

Les personnes décriées, intimidées, diabolisées, ont pour seul point commun la contestation du leadership étatsunien sur le reste du monde, et de la politique d’apartheid et de spoliation du gouvernement israélien contre le peuple palestinien. Nous retrouvons constamment les mêmes cibles : Des gens de gauche, de droite et d’extrême droite, systématiquement assimilés sans distinction. Par ailleurs, l’extrême droite y représente un point d’ancrage argumentaire permanent, signe d’une manipulation évidente également en usage dans les rangs des réseaux néocons comme nous allons le voir.

A- Une source néoconservatrice commune à ces pseudo alertes antifascistes



A la source des alertes, nous retrouvons généralement le blog administré par Rudy Reichstadt « Conspiracy Watch », le doigt inquisiteur qui sert de grille de lecture à l’ensemble des protagonistes de la galaxie néocons. Pour le contenu de leurs alertes, nos petites frappes rééditent en permanence le même papier et si la démarche n’était pas aussi perverse, nous pourrions parler de « comique de répétition ».

B- Trois marqueurs révélateurs de l’idéologie contenue dans la pseudo alerte antifa



1- Parmi les dossiers antimusulmans, Rudy Reichstadt cite 22 fois le MEMRI, l’officine de propagande néoconservatrice, considérée par beaucoup de médias de gauche américains comme l’usine à fabriquer du consentement occidental aux guerres pétrolifères, et de l’islamophobie. Rappelons que l’on retrouve au sein du MEMRI des acteurs décisionnels de la gouvernance G.W. Bush (dossier completici). Dans son utilisation du MEMRI, Rudy Reichstadt se paie même le luxe de battre le site d’extrême droite Riposte Laïque, qui pourtant n’est pas avare dans le domaine de la haine antimusulman.



2- La recherche « Pierre-André Taguieff » sur le moteur de recherche du site Conspiracy Watch donne 69 résultats. Or, Monsieur Taguieff était un théoricien zélé du Cercle de l’Oratoire, groupuscule intellectuel omniprésent dans les médias français pour vous faire avaler la pilule des guerres bushiennes en Afghanistan et en Irak, grâce à l’image d’intellectuel de gauche de certains de leurs membres. Pendant de longues années et jusqu’il y a encore quelques mois, Monsieur Taguieff était administrateur du site d’extrême droite Dreuz.info (dont les auteurs affichent une islamophobie décomplexée), et bien entendu le MEMRI représente aussi une source de premier choix pour Dreuz.

3- Palestinian Media Watch, l’autre site de propagande antimusulmane, est géré par Itamar Marcus, un israélien qui vit dans une colonie d’Efrat en Cisjordanie située en territoire palestinien, en violation du droit international. Jusqu’à récemment, Itamar Marcus occupait le poste de vice-président de la Caisse Centrale d’Israël (Central Fund of Israël), une ONG de droite basée à New York, en réalité en charge du financement des groupuscules colons israéliens les plus violents. Ces dernières années, Itamar Marcus est l’auteur de nombreux rapports douteux, censés documenter une agressivité palestinienne à l’égard d’Israël. Ces rapports témoignent d’une diabolisation dans le but d’empêcher la création d’un Etat palestinien.

Source : Israel News | Haaretz, Israel News | Haaretz, CounterPunch



Palestinian Media Watch est présent deux fois sur Conspiracy Watch, et exploité à l’extrême par Dreuz, la continuité idéologique du site de Rudy Reichstadt. Mais la palme revient au site du CRIF qui se réfère abondamment à Palestinian Media Watch. Il n’y a donc rien de très surprenant de voir cette agence être soutenue par leCRIF, qui visiblement n’est pas très regardant sur l’origine de ses sources et détient, selon toute vraisemblance, le record français absolu pour la diffusion des dépêches du MEMRI(22 pages d’articles). Il n’est pas non plus surprenant de retrouver sur le site du CRIF Pierre André Taguieff via Dreuz, pris en flagrant délit d’insulte à la mémoire de Stéphane Hessel, sans que ce média ne soit rappelé à l’ordre par les autorités compétentes, ni dénoncé par la moindre alerte antifasciste.
Rappelons que Stéphane Hessel avait rejoint les Forces française libres en 1941. Arrêté, puis torturé, il sera déporté à Buchenwald.
.
II- Deux poids deux mesures, ceux que l’alerte antifasciste épargne

A. L’extrême-droite d’obédience néoconservatrice, systématiquement épargnée

Les nervis néocons déguisés en antifas épargnent donc systématiquement tout un pan de l’extrême droite Française, d’où ils tirent pourtant leurs sources théoriques.
Pas la moindre « alerte antifa» contre l’extrême droite néoconservatrice française, comme par exemple les anciens voyous du groupe Occident. Parmi eux, Xavier Raufer qui collaborait à l’Elite européenne, une revue qui faisait la promotion de l’agence portugaise Aginter-Press, contrôlée par la PIDE, la police politique du dictateur António de Oliveira Salazar. Raufer s'est depuis reconverti dans le business séculaire.

Pas d’ « alerte antifa » contre Alain Robert qui constitua l’équipe dirigeante du Groupe union défense, puis d’Ordre nouveau l’année suivante. En 2004, il entre au Conseil national de l’UMP. Des cas similaires à MM. Raufer et Robert furent fabriqués et recyclés par dizaines grâce à « la planche à billets » du patronat : L’IUMM, via le duo Georges Albertini/Claude Harmel, les deux anciens du RNP, parti acquis à la collaboration avec l’Allemagne nazie.

pour aller plus loin Droite et extrême droite : autopsie d’un lien de consanguinité

B. Les théoriciens de l’islamophobie, eux aussi systématiquement épargnés

En effet, pas d’« alerte antifa » non plus pour les adeptes de la théorie Eurabia. Inventé par l’essayiste Bat Ye’or, ce fantasme islamophobe voudrait nous faire croire que les élites européennes chercheraient à soumettre l’Europe au monde arabe afin de former une nouvelle entité appelée Eurabie. Cette thèse délirante fut comparée à la théorie du complot juifdes Protocoles des Sages de Sion par le journaliste et écrivain Johann Hari.

Voir : Ils se revendiquent islamophobes

Egalement épargné par les « alertes antifa », le théoricien Pierre-André Taguieff, auteur et administrateur durant plusieurs années de l’officine de propagande de Bat Ye’Or,DREUZ. info. Rappel sans appel : « Deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d’intégristes potentiels. » Pierre-André Taguieff, France Inter, 1997.

Pourquoi les antifas n’alertent-ils pas contre le racisme non voilé de Finkielkraut
.
III- Ceux qui sont ciblés par l’alerte antifasciste

A- Pourquoi les militants anti-guerres de gauche en sont arrivés à accepter les bombardements de l’OTAN ?

Domenico Losurdo est un philosophe qui enseigne l’histoire de la philosophie à l’université d’Urbino (Italie). Dans une chronique publiée sur son blog, intitulée « du mensonge dans le cadre de la machine de guerre impérialiste », Losurdo décrypte la rhétorique belliqueuse qui a servi à justifier un grand nombre d’interventions de l’Occident ces dernières années :

« L’année 1989 est celle où le passage de la société du spectacle au spectacle comme technique de guerre se manifestait à l’échelle planétaire. Nicolae Ceaucescu est encore au pouvoir en Roumanie. Comment le renverser ? Les médias occidentaux diffusent massivement dans la population roumaine les informations et les images du « génocide » opéré à Timisoara par la police précisément de Ceaucescu. Deux ans après, en 1991, survenait la première guerre du Golfe. La situation n’était pas facile pour le Pentagone (et pour la Maison Blanche). Il s’agissait de convaincre de la nécessité de la guerre une population sur laquelle pesait encore le souvenir du Vietnam. Alors généreusement ou fabuleusement récompensée, une agence publicitaire trouvait remède à tout. Elle dénonçait le fait que les soldats irakiens coupaient les « oreilles » aux Koweitiens qui résistaient. Mais le coup de théâtre de cette campagne était ailleurs : les envahisseurs avaient fait irruption dans un hôpital « en sortant 312 nouveau-nés de leurs couveuses et en les laissant mourir de froid sur le pavement de l’hôpital de Koweït City » (Macarthur 1992, p. 54). Brandie à l’envie par le président Bush junior, réaffirmée au Congrès, avalisée par la presse la plus autorisée et jusque par Amnesty international, cette information si horrible mais si circonstanciée aussi, au point d’indiquer avec une précision absolue le nombre de morts, ne pouvait pas ne pas provoquer une bouleversante vague d’indignation : Saddam Hussein était le nouvel Hitler, la guerre contre lui était non seulement nécessaire mais urgente même et ceux qui s’y opposaient ou étaient récalcitrants devaient être considérés comme des complices, plus ou moins conscients, du nouvel Hitler ! L’information était évidemment une invention savamment produite et diffusée par»

L’article complet : Industrie du mensonge et guerre impérialiste




B- Les "mauvais régimes" selon les imposteurs maquillés en antifascistes



Ils ont été soigneusement sélectionnés par les administrations américaines successives, largement inspirées par le texte néoconservateur fondateur du PNAC, un document édifiant que chacun devrait avoir à l’esprit avant de lire une « alerte antifa » ou un article géopolitique. Ces pays sont désormais parqués dans un univers médiatique consensuel qui les désigne depuis 2000 sous le nom d’Axe du Mal, sémantique illustrant une terreur de Satan et donc une guerre religieuse, ce qui a de quoi sidérer quand on se veut une démocratie laïque. Les pays sélectionnés font l’objet de sanctions diverses restreignant leur activité économique et/ou subissent une invasion barbare occidentale mortifère. Pour repérer les discours faussement antifascistes des vrais, il suffit d’observer les pays que ces alertes ciblent … et surtout ceux qu’elles épargnent. En effet, les publications « antifas » tentent toujours de mobiliser les opinions de gauche contre tous les opposants aux guerres d’ingérence (fussent-ils de gauche et d’extrême-gauche, voire anars), et pratiquent « l’indignation humanitaire sélective » ou le grossier mensonge par omission. Sous les paroles d’apparence libertaire et toujours sous un prétexte humanitaire culpabilisant, la police de la pensée néoconservatrice est omniprésente.

C- Syrie : point Godwin pour un massacre

Lorsque « Indymedia Paris » titre sa chronique « Alerte antifasciste Lille conférence de soutien à Bachar-el-Assad », en substance la méthode est habituelle et consiste à faire croire qu’il y a un rapprochement entre le Parti Baas Syrien, la gauche anti-impérialiste pacifiste, et l’extrême droite dont une partie reste antisioniste. Pour ce faire, la novlangue néocons usuelle se fonde sur l’utilisation du POINT GODWIN, lui-même appuyé sur l’idée que le dirigeant désigné à la vindicte planétaire (par des coalitions variables sous contrôle de l’OTAN) est un nouvel Hitler et que celui ou celle qui pense que la paix passe par la diplomatie est un négationniste voire un nazi. Pour ce faire, il convient de placer des mots magiques tels que « Hitler », « Staline », « Rouge-brun » et autres anathèmes dans un minimum d’espace, se dispensant ainsi de tout argument politique puisque l’adversaire est un infâme avec qui il ne convient pas de dialoguer. Ce dessin de Fakir illustre avec humour ces campagnes d’infamie par la méthode de l’amalgame :




D- Une propagande identique servit de prétexte en Irak

En 2002, les membres du Cercle de l'Oratoire diffusaient un message digne de la novlangue Orwellienne de "1984". Le but, à cette période, était de faire la promotion de la guerre menée par Bush en Irak avec une constante invariable en toile de fond : le Front National, monstre utile des néocons français, qui leur permet de faire oublier leur propre monstruosité. Pour faire la promotion d’une guerre, il ne faut surtout pas négliger d’assimiler tout pacifiste à l’épouvantail FN. Pascal Bruckner, André Glucksmann et Romain Goupil écrivaient :

« Force est de constater que l’antiaméricanisme n’est pas un accident de l’actualité ou la simple réticence face à l’administration de Washington, mais le credo d’une politique qui soude les uns avec les autres, en dépit de leurs divergences, le Front national et les Verts, les socialistes et les conservateurs, les communistes, les souverainistes… A droite comme à gauche, ils sont rares ceux qui n’ont pas cédé à ce "nationalisme des imbéciles" qui est toujours un symptôme de ressentiment et de déclin. »

1. « Saddam Hussein utilise des gaz de combat » (comme en Syrie) :

Le lecteur n’aura pas manqué de remarquer que la méthode développée est adaptable au cas syrien, nous aurions pu prendre pour titre « Assad utilise des gaz de combat sur sa population ».
En réalité, si Saddam Hussein a bien utilisé des gaz à des fins militaires, ce fut dans les années 80, contre les troupes iraniennes. En aout 2013, le magazine Foreign Policy apporte d’ailleurs la preuve que les Etats Unis avaient connaissance de ce crime de guerre dès 1983.

Cependant, les Etats-Unis attendront 20 ans avant de s’en offusquer, et à ce moment là,aucune expertise n’a pu confirmer que l’Irak était toujours en possession d’un tel arsenal, et encore moins qu’il ait eu quelque intention guerrière à l’égard d’une autre nation ni à l’égard de son propre peuple.





Qu’à cela ne tienne, nous sommes priés de ne pas contester le bien-fondé du subterfuge abject mis en œuvre par le gouvernement US pour assaillir l’Irak sans raison morale, dans le discours que le débat public surnommera « l’affaire du flacon d’urine ». La motivation géostratégique à désorganiser un pays pour y gérer les puits de pétrole et la reconstruction est pourtant transparente à tout lecteur de bonne foi.

2. « Le régime irakien opprime son peuple »

Si le régime irakien n’était pas un régime souple, les pires crimes infligés à la population irakienne ne sont pas imputables à Saddam Hussein mais à l’alliance atlantique. On estime qu’entre 1991 et 2003, un million d’enfants irakiens sont morts suite à l’embargo imposé par les Etats-Unis. La liste des produits interdits allait de simples denrées alimentaires à la quasi totalité des produits pharmaceutiques. En 1996, ce crime fut assumé par Madeleine Albright, secrétaire d’État de l’administration Clinton. Des informations qui ne posent pas le moindre problème de conscience à nos super résistants « antifas ». 10 ans plus tard, la Libye puis la Syrie ont droit au même traitement de mauvaise foi : l'intervention des intellectuels français.
.
IV- Leur but non-avoué : interdire le débat public contre le néocolonialisme

"Les guerres ne commencent pas par des bombes, elles commencent par des médias-mensonges".
Le journaliste Michel Collon lutte contre la désinformation et ces guerres d’ingérences. Il s’en explique dans de nombreux articles sur son site Investig’Action. Pour cette raison, il est souvent en première ligne face aux chantres de l’idéologie néoconservatrice déguisés en antifascistes.

Selon lui, la propagande de guerre repose sur 5 principes :

Occulter l’histoire
Occulter les intérêts économiques
Diaboliser l’adversaire
Présenter notre camp comme n’attaquant pas un peuple, mais seulement un dirigeant


Monopoliser l’information, empêcher le vrai débat
Ces principes, on les retrouve dans tous les conflits, affirme Collon. Il illustre ses propos en réexaminant plusieurs cas de propagande en Yougoslavie, en Afrique, ainsi qu’au Proche et au Moyen-Orient.
La leçon à en tirer : toutes les guerres sont économiques. Les raisons humanitaires ne sont faites que pour emporter l’adhésion des populations des pays agresseurs.

Les 5 principes de la propagande de guerre




V- L’exemple type : Indymedia Paris soumis à l’épreuve du détecteur de mensonges



Pour le lecteur inattentif, peu au fait de la géopolitique, ou crédule, ce site semble relayer des informations d’inspiration libertaire, anarchiste, humanitaire et antiraciste. Une source antifa s’il en est, mais a priori seulement. Car ce que nous avons vu plus haut n’est pas une anecdote : nous avons soumis Indymedia Paris à son propre moteur de recherche en guise de détecteur de mensonge par omission :
Comparons les résultats de recherche pour « Hugo Chavez » (une liste entière d’articles qui l’attaquent directement) et pour « Arabie saoudite » (trois articles critiques) ou « Qatar » (une critique directe de ce régime). Nos « antifascistes » sont très bruyants quand il s’agit de désigner les cibles choisies par les néoconservateurs et leurs théoriciens fascisants (Rassemblement solidarité Syrie devant l’Ambassade d’Iran).

A- Les régimes réellement fascistes épargnés




En revanche, l’émirat du Qatar qui de facto possède tous les critères d’un régime fasciste, reste lui miraculeusement épargné par la critique alors même que notre régime entretient en notre nom des relations privilégiées avec ses gouvernants. Dans ce régime, la liberté d’expression est soumise à des restrictions strictes, des cas de torture sont régulièrement signalés, les femmes continuent de subir des discriminations et des violences, dans la législation et en pratique, et les travailleurs migrants, qui forment la majorité de la main-d’œuvre, sont exploités et maltraités. Ainsi, le lundi 21 octobre 2013, 15 années de prison furent confirmées pour le poète Mohamed Ibn Al Dheeb, qui a écrit un poème considéré comme critique envers la famille royale.
Autre allié historique des occidentaux généralement épargné par les imposteurs, l’Arabie Saoudite. Liée aux États-Unis par des intérêts financiers depuis la ratification du Pacte du Quincy en février 1945, cette monarchie absolue autoproclamée est l’un des régimes les plus violents que l’Histoire du monde ait connu, comme par exemple sur le dossier accablant des violences faites aux LGBT. Pas de commentaire sur Indymedia Paris, voir les résultats de la recherche. A l’exception de quelques rares notes, les atrocités commises par le Royaume Wahhabite ne semblent pas être prioritaires sur ce site.

Une omission révélatrice quand nous comparons ce traitement avec celui qui fut réservé à l’ancien président socialiste du Venezuela Hugo Chavez. Il est instructif de constater qu’un site puisse dépenser autant d’énergie pour s’acharner sur un chef d’un Etat laïc qui a échappé à un coup d’état organisé par les États-Unis(*) grâce au soutien de son peuple. Et malgré des problèmes récurrents (approvisionnements, corruption, inflation, banditisme, insécurité), le Venezuela a su fait des efforts pour développer une vraie structure sociale et des services jusqu’aux villages les plus reculés.
Ci-dessous l’illustration de notre soutien réel aux monarchies du Golfe :

(*)





B- L’assimilation du défenseur des opprimés à un oppresseur fasciste

S’il est assez aisé de voir que le « néolibéralisme » a remplacé le « capitalisme » dans le vocabulaire des élites gouvernantes contemporaines, les autres euphémismes et exagérations de la novlangue néocon ne sont pas toujours aussi faciles à reconnaître. Cela correspond malheureusement à une technique de déculturation politique des lecteurs par le vol des mots issus des luttes populaires. Maxime Vivas milite contre les guerres impériales et est coadministrateur du site Le Grand Soir. Le journal revenait en 2012, à l’occasion d’un débat sur les médias libres, sur la campagne de diffamation dont il avait été victime : une action menée par plusieurs médias qui se présentent comme appartenant à la « gauche » dont certains pratiquent « l’alerte antifa » : Rue89, Charlie Hebdo, article 11, CQFD et le site lyonnais Rebellyon, qui conclut comme à l’accoutumée : «les fachos hors de nos quartiers, pas de quartier pour les fachos ». On pourrait en rire quand on connaît la plume de Maxime Vivas et la ligne éditoriale du Grand Soir, mais au final cette dérive est extrêmement dangereuse. En effet, des slogans qui parlent « d’écraser les fachos » (alertes antifascistes), ou des encouragements guerriers tels que « pas de quartiers » (rebellyon) sont susceptibles de faciliter le passage à l’acte de castagneurs contre des cibles ainsi désignées et qui, de plus, sont tout sauf fascisantes.

A l’occasion de cette rencontre, Maxime Vivas expliquait aussi le rôle de Reporters sans Frontières (RSF) au service d’une cause sans rapport avec les objectifs affichés. Il dévoile les paravents de RSF en dollars, il revient longuement sur la personnalité de Robert Ménard, ancien président de RSF et peut-être futur Maire de Béziers, soutenu aujourd’hui par le Front National.

La face cachée de reporters sans frontières

VI- Extrême droite en Ukraine : sans surprise, pas d’alerte antifa




Pour comprendre l’intérêt des stratèges pour l’Ukraine, il faut avoir lu "Le grand échiquier", du théoricien Zbigniew Brezinski.[1] Il déclare sans ambage "celui qui gouverne le heartland (l’Europe de l’est et le continent nord asiatique) domine l’île monde (le Nord riche, l’Eurasie et les sources d’énergies) et qui gouverne l’île monde domine le monde [...] Le pivot géopolitique est un Etat dont l’importance tient moins à sa puissance réelle et sa motivation qu’à sa situation géographique sensible et sa vulnérabilité potentielle."
Pour ce géostratège qui a conseillé les présidents Carter, George W. Bush et Obama, l’Ukraine est l’un de ces 5 pivots. Et il a des projets pour elle : "L’indépendance de l’Ukraine modifie la structure de l’Etat russe. De ce seul fait, cette case importante de l’échiquier géopolitique est un pivot : sans l’Ukraine, la Russie n’est plus un empire en Eurasie."

Repassons Indymédia Paris au détecteur de mensonges par omission. Sans plus de surprise nous ne trouvons pas le moindre dossier sur les néo-nazis en Ukrainequi sont pourtant bien présents dans le gouvernement actuel non élu de Kiev. Rebellyon affiche le même vide sidéral face à un nouveau gouvernement composé vice-premier ministre et trois autres ministres membres du parti d’extrème-droite Svoboda… L’antifascisme à décidément des œillères très sélectives.
Rappelons qu’en 1998, lors d’une conférence, Brezinski déclarait : ]"L’Ukraine constitue l’enjeu essentiel (pour soumettre l’Eurasie) [...]. Si l’occident devait choisir entre une Ukraine démocratique et une Ukraine indépendante, ce sont les intérêts stratégiques et non des considérations démocratiques qui devront déterminer notre position."
.

Conclusion :



Il arrive que l’histoire se répète, les corbeaux sont là pour nous le rappeler : à l’instar des militants de l'extrême droite identitaire des années 60 et 70 qui produisaient des brochures anonymes anti-Mitterrand et anti-communistes via la « Société d’Etudes et de Recherches Visuelles d’Impression » financée par l’UIMM (la caisse noire du patronat), les petites frappes de la nébuleuse néocon utilisent la même stratégie d’intimidation. Une seule différence : la couleur des publications, adaptée à notre époque. Elles ont viré aux couleurs libertaires et altermondialistes, dans des publications qui se réclament de l’antifascisme. Pour le reste, très peu de différences : le corbeau de droite d’hier était un jeune cogneur nostalgique du colonialisme, alors que le néo-corbeau d’aujourd’hui est un défenseur acharné du Néocolonialisme guerrier sur fond de thèses fascistes. Cependant, vous en conviendrez, l’erreur serait impardonnable de confondre quelques barbouzes au service de la pensée néoconservatrice prédatrice et fascisante avec le véritable esprit libertaire, solidaire et pacifiste. Pour cette raison, il nous a semblé utile de rappeler le sens de ces valeurs en laissant la conclusion de ce billet à un illustre anarchiste :






Lien connexe; Conspiracy Watch: "Comment la complosphère désinforme sur l’Ukraine"

Source; Observatoire du néo-conservatisme

Via Les moutons Enragés
----------------------------------------------------------


Dernière édition par akasha le Dim 14 Sep 2014 - 8:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Ven 11 Avr 2014 - 19:41

La photo du cadavre de Hitler dans les archives de Staline, ainsi que le crâne de Hitler dans ces mêmes archives, sont effectivement très certainement des faux. Ce ne serait pas la première fois que Staline créé de fausses preuves, lui qui était particulièrement doué pour créer des complots.

En revanche, l'on dispose de plusieurs témoignages qui décrivent les derniers moments de Hitler, et tous concordent sur le suicide par balle et l'incinération.

La non-mort de Hitler est un excellent moyen d'alimenter les fantasmes, et de créer davantage la figure du monstre, pour mieux en oublier la figure de l'homme. Mais la fuite de Hitler, c'est contradictoire avec le personnage lui-même, qui a, il faut le rappeler, cherché à entraîner l'Allemagne entière avec lui dans sa chute, ainsi que Paris, et le reste du monde... Alors qu'il survive comme un "touriste" au Brésil ou ailleurs... c'est ridiculiser Hitler, et ce serait même insultant.
Revenir en haut Aller en bas
dissident



Masculin Sagittaire Dragon
Messages : 346
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 52

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Ven 11 Avr 2014 - 20:38

Par contre ce qui est vérifié c'est que Klaus Barbie alias altman ( en bolivie ) à participé à la vente d'armes et ce sous couvert de VGE, président de la république à l'époque. Son successeur F.Miterrand alias FM ( non je blague ) a continué les ventes d'armes illégalles.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maintenant

avatar

Masculin Messages : 557
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Ven 11 Avr 2014 - 21:17

Mon dieu, insulter Hitler, que ce serait mal...

Non, sérieusement ce que ce rapport montre c'est que le FBI a sérieusement envisagé l'hypothèse de son évasion, et donc qu'on est loin de "délires" ou de "fantasmes". Mais on le sait bien, le propre des abrutis c'est d'être plein de certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
dissident



Masculin Sagittaire Dragon
Messages : 346
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 52

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Ven 11 Avr 2014 - 21:39

Bien sur que les states ont profité Maintenant, mais Hitler est de loin le moins intéressant pour eux, ils faut se concentrer sur les autres
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4546
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Sam 12 Avr 2014 - 6:38

Mais oui, mais  oui,question l’opération paperclip,  tout ceci est bien expliqué sur le sujet...je vous propose une seconde pose sur le sujet. Avec un second épisode sur l'ésotérisme et occultisme nazis. Qui je rappelle dépasse malgré tout, le stade de folklore.


Soleil Noir – Mythes Nazis

Les Origines Mythologiques du Nazisme. En rapport au soleil noir (introduction)


Dernière édition par orné le Dim 14 Sep 2014 - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 13 Avr 2014 - 10:37

merci chounet   I love you  j'adore le black sun  Wink  Reprenons le court du coeur du sujet. Nous avons pu voir voir à quel point l'exfiltration par des groupes nazis ou fasciste est importante en Europe, et à quel point ils sont financé par des multinationales américaine dont le plus célèbre John Ford. Dont la tradition lui aura survécu  Wink On aura compris aussi que leur ennemis commun est la gauche (la vrais) Car au fils du temps, on aura vu émerger des partis estampillé gauche et qu'en définitive ils s'en ont que le nom...Tout ses corpuscules aurons eux comme mission principale de tuyauter la gauche en Europe, pour y instauré l'ultra-libéralisme si cher au yankees  lol!  Car pour les américains, la création de l'UE a comme raison d'existence d'être une extension de leur Empire. Avec entre les deux l'Angleterre comme contre-poids. Et réguler l'économie de l'UE via la City...
Poursuivons donc avec l'histoire du CIFAR  !

CIFAR et loge P2



Quand l’Italie a failli virer à gauche en 1948 et après, la CIA a cherché à contrôler la vie politique, et a utilisé l’armée de fascistes pour organiser des attentats sanglants comme celui de Bologne qui a fait 85 morts, pour en accuser l’extrême gauche alors que ce sont des troufions d’extrême droite qui ont réalisé l’attentat. En Italie, la CIA s’est même appuyée sur la mafia pour mener certaines opérations et faire élire la démocratie chrétienne, qui regroupait un tas de fascistes.


Les premiers attentats identifiés comme étant ceux de Gladio en Italie remontent à 1964, quand des bombes ont explosé au siège de la DCI et dans divers médias. C’est évidemment l’extrême gauche qui en a été accusée. Parallèlement à ces activités, les membres du Gladio espionnaient le monde politique, syndical et des hommes d’affaires dans le but de faire chanter des cibles. Une relation homosexuelle ? Une déviance quelconque ? C’était toujours bon à prendre pour ensuite exiger quelques services.
Daniele Ganser explique que "lors de l’enquête parlementaire sur les agissements du SIFAR, on a retrouvé des dossiers détaillés sur plus de 157.000 italiens". Le SIFAR, c’est-à-dire les services de renseignements militaires issu de la période fasciste, serait devenu tellement bon dans ce domaine que "la collecte de renseignements pour le compte des pays de l’OTAN et du Vatican est devenue l’une des activités principales du SIFAR", aurait dit un parlementaire membre de la commission d’enquête.
Quand le scandale a éclaté, le SIFAR est devenu le SID, et toutes les archives ont été données à la CIA et au chef des services secrets par le chef du SIFAR De Lorenzo.




La CIA a été jusqu’à recruter Valerio Borghèse, qu’on appelait "le prince noir", un fasciste qui avait dirigé décima MAS, une division de 4.000 hommes créée en 1941 pour traquer et éliminer les résistants. A la fin de la guerre, il aurait du être pendu mais les US l’ont sauvé, Borghèse ayant été finalement jugé non coupable des crimes qu’il avait commis. Si bien que parmi ses états de service, on trouve un coup d'état fasciste en décembre 1970[18].

Les US se sont donc appuyés sur les renseignements militaires, en l’occurrence le SIFAR, pour espionner les opposants et assurer la victoire des alliés des US. Et bien sûr, le SIFAR échangeait tous ses renseignements avec la CIA. Le SIFAR chapeautait les armées secrètes, sous le contrôle US. Aujourd’hui encore, l’Italie est un pays vérolé par les bases US, au même titre que la Belgique et l’Angleterre.

Comme les communistes sont restés très populaires en Italie, Gladio est resté très actif. Le pays a donc connu des vagues d’attentats terroristes dans les années 60, 70 et 80. Et si cela ne suffisait pas, le SIFAR s’occupait aussi de contrôler au maximum le parti communiste.

La loge P2, qui aujourd’hui est décriée même par les francs maçons, a permis à ce système d’être très efficace, puisque les dossiers sur les 157.000 italiens se sont retrouvés entre les mains du premier ministre (et ancien fasciste) Licio Gelli, qui a pu ainsi assurer la victoire de son parti, la DCI. Dans cette loge, on retrouvait le gratin local : "52 officiers supérieurs du corps des carabiniers, 50 hauts gradés de l’armée italienne, 37 responsables de la brigade financière, 29 officiers supérieurs de la Marine italienne, 11 préfets de police, 70 industriels fortunés et puissants, 10 directeurs de banques, 3 ministres en exercice, 2 anciens ministres, 1 président de parti politique, 38 membres du Parlement et 14 hauts magistrats", égrène Daniele Ganser. Berlusconi aussi en était membre... No 




Selon Ganser, l’assassinat d’Aldo Moro en 1978 par les Brigades Rouges était piloté par le réseau Gladio, car Moro était décidé à composer avec les communistes qui venaient de faire un très bon score aux élections, et cela contre l’ordre donné par les US.

Pour assurer l’impunité à ces fascistes armés, on a imposé des protocoles secrets aux Etats qui rejoignaient l’OTAN. Parmi ces protocoles, certains stipulaient que les groupes d’extrême droite, même terroristes, ne peuvent être démantelés ou poursuivis.

La directive du Joint Chiefs of Staff datée du 14 mai 1952 soulignait : "Limiter l’influence des communistes en Italie et en France est un objectif prioritaire. Il doit être atteint par tous les moyens " y compris par le recours à une guerre secrète et à des opérations terroristes. "Il n’est pas indispensable que les gouvernements italiens et français soient informés du plan “Demagnetize” car celui-ci pourrait être perçu comme une violation de leur souveraineté nationale", explique l’historien Daniele Ganzer. Vous lisez bien : il était question d’organiser des opérations politiques, paramilitaires et psychologiques en France et Italie, à l’insu des gouvernements et des parlements. Au nom de quoi ? Il serait bien de le déterminer, et qu’on arrête de nous faire le coup de la lutte anticommuniste.

En France où, avant et après la guerre, les communistes ne cessaient de gagner en popularité, on avait donc un patronat fasciste, collabo et anticommuniste qui rejoignait parfaitement l’idéologie US après avoir rejoint celle d’Hitler.

D’où de nombreuses actions clandestines destinées à freiner la gauche et les mouvements populaires, à justifier des mesures de sécurité, et même à éliminer certains opposants. En 1945, c’était le branle bas de combat devant les 30% de voix données aux communistes lors des municipales. Mais, De Gaulle a quand-même refusé que les communistes occupent des postes importants au gouvernement. En 1947, le président du Conseil Ramadier les a de nouveau éjectés du gouvernement, qu’ils n’ont plus réintégré avant 30 ans, et cela à la demande de Washington[20].

Le Service Action Civique a été l’instrument officieux de la répression des gauchistes en France, et a recueilli nombre de fachos prompts à participer à divers attentats. Du côté officiel, on avait les services secrets militaires, le SDECE, bourré d’anticommunistes.
Dès 1947, un coup d’Etat fasciste était prévu, dans le cadre du "plan bleu" destiné à bloquer la montée des communistes en France via une déstabilisation du gouvernement suite à divers attentats terroristes. Là aussi, on devait accuser la gauche d’avoir organisé lesdits attentats, et de nombreuses caches d’armes étaient réparties dans le pays.

Dondevamos

A suivre...


Dernière édition par akasha le Mar 18 Nov 2014 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 13 Avr 2014 - 13:13

Une remarque formelle pour commencer : fascisme et nazisme ce n'est pas le même degrés de perversité. Tu ne peux identifier, comme la plupart du temps on le fait, fascisme et nazisme (et pour le coup, les anti-fascistes se trompent de cible).

Ensuite, le contexte de la guerre froide fait que les USA luttaient ouvertement contre le communisme... cela n'a rien de secret, ni de mystérieux, ni de caché. Ce n'est pas pour rien que c'était une guerre froide, et surtout, une guerre d'influence, où il s'agit de maintenir artificiellement un équilibre afin de maintenir deux blocs cohérents.

Il n'y a pas besoin de mettre le nazisme en arrière plan pour cela.

Il est dangereux de réécrire l'histoire en ajoutant des éléments supplémentaires hors contexte. Et là encore, cela repose sur la fuite de (très) nombreux membres influents du parti nazi, alors qu'en définitive, les plus hauts gradés et les plus influents théoriciens et fonctionnaires ont été exécutés ou tués. Enfin, le nazisme n'a rien d'une menace secrète, il est ouvertement une menace.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 13 Avr 2014 - 15:49

Aegis a écrit:
Une remarque formelle pour commencer : fascisme et nazisme ce n'est pas le même degrés de perversité. Tu ne peux identifier, comme la plupart du temps on le fait, fascisme et nazisme (et pour le coup, les anti-fascistes se trompent de cible).

Sauf que l'article ni moi en faisons l'amalgame...Je pense te l'avoir déjà dit. Mais ils ont travaillé plus d'une fois de concert, comme il est expliquer pour ceux qui liront.  Wink 

Citation :
Ensuite, le contexte de la guerre froide fait que les USA luttaient ouvertement contre le communisme... cela n'a rien de secret, ni de mystérieux, ni de caché. Ce n'est pas pour rien que c'était une guerre froide, et surtout, une guerre d'influence, où il s'agit de maintenir artificiellement un équilibre afin de maintenir deux blocs cohérents.

Oui en façade...Et seulement en façade...Je te jure qu'à l'époque, il disait tout absolument tout, BON PEUPLE RIEN NE VOUS SERA CACHE, NOUS ALLONS TOUS VOUS DIRE !!!  No  D'ailleurs rien n'a vraiment changé, nous somme de nouveau en pleine guerre froide, si déjà elle fut arrêté... Rolling Eyes 

Citation :
Il n'y a pas besoin de mettre le nazisme en arrière plan pour cela.

Il y est seulement parce-qu'il y a lieu d'être...Regarde en Ukraine, le coup que les médias essaye de nous faire sur la question du gouvernement nazis...Preuve ultime qu'il n'y a ni fantasme ni paranos sur la question.  Wink 

Citation :
Il est dangereux de réécrire l'histoire en ajoutant des éléments supplémentaires hors contexte. Et là encore, cela repose sur la fuite de (très) nombreux membres influents du parti nazi, alors qu'en définitive, les plus hauts gradés et les plus influents théoriciens et fonctionnaires ont été exécutés ou tués. Enfin, le nazisme n'a rien d'une menace secrète, il est ouvertement une menace.

Je suppose que tu as au moins lu en diagonale avant de répondre ? Non même pas ? Bon tant pis... Very Happy 
Se n'est plus tellement de ça qu'il s'agit dans cette partie. Mais plutôt de la suite logique d'après guerre continuant l'oeuvre étasunienne, pour avoir de un libéré l'Europe, et aussi financer une grande partie des institutions ainsi que les services secrets. Ici il est question du CIFAR par exemple, coupable d'avoir fomenté des attentats afin de les imputés à l’extrême gauche...Episode que je connais bien de par ma famille... farao 

Ensuite, les Etats-unis se sont très bien débrouiller sans avoir besoin de l'élite du 3em Reich, pour l'avoir déjà très bien épousée bien avant la fin de la guerre. Dois-je rappeler qu'au seins de bien des sociétés secrètes, nous retrouvions déjà des américains, anglais ou encore des français. L'idéologie nazies n'est pas une exclusivité allemande, ça c'est se qu'on essaye encore de faire croire à l'heure actuelle... No 

Le nazisme devrait être plus dénoncé, oui je suis d'accord Aegis, mais tu seras aussi d'accord avec moi que se n'est pas tellement le cas. Et pour bien le démontrer, je récites l'exemple ukrainien. Ou le fait que se soit un gouvernement nazis, semble être devenu tabou tout d'un coup... Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 13 Avr 2014 - 20:50

Je t'invite à relire ton propre article dans ce cas.

Ensuite, en Ukraine, il ne s'agit pas d'une guerre froide, mais d'ouvertement une lutte de pouvoir, sur fond de résurgences de guerre froide et de nazisme. D'ailleurs, la propagande russe ne s'y est pas trompée, et à bon droit du reste pour ce qui concerne l'extrême droite ukrainienne, qui, aux dernières nouvelles, semble maintenant en difficulté.

Enfin, bref, qu'il y ait des complots américains pour lutter contre le communisme durant la guerre froide, c'est aussi vrai que les le communisme a fait des complots contre les américains. Il n'y a pas l'un pour rattraper l'autre.

Il ne faut pas oublier qu'il n'y a jamais rien eu de bon à tirer de l'extrême droite, aussi bien que de l'extrême gauche.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4546
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 14 Avr 2014 - 6:05

...On peux répondre de cette façon sur tout les sujets et ne discuter de rien alors....

"Oui, oui je sais, et ben c'est pas nouveau hein..."

"Allez, c'est vrais ? Oui mais je le savais..."

"Oui mais les américains ou les nazis c'est le même, je le savais tu sais..."

On ira loin avec ça...Puis comme on te l'a déjà dit, tout le monde n'a pas ton grand savoir sans faille.

De plus l'article va plus loin d'une simple guerre froide, cela traite surtout de la main mise et de la création de l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 20 Avr 2014 - 9:05

Bonjoooour tout le monde  flower 
Je vous propose deux reportage intéressant et plutôt ludique. Avec de belles "nimààge" et tout^^ Very Happy Mais en même temps et c'est pour cela que je les postes. Le propos centrale et son développement est ténu et factuel, se qui rend ses deux reportages d'une qualité hors norme :) Bon amusement et découverte à tous  study 


Nazis : La Conspiration Occulte – Discovery Channel

Publié le 2 août 2011 par Guilux


Nazis : La Conspiration Occulte VOSTFR Part 1/2 by Guilux04

Synopsis; "Nazis – The Occult Conspiracy" est un documentaire qui montre comment Hitler et les nazis en général ont utilisé l’occultisme pendant la guerre, et comment ils ont persuadé la population allemands d’être la plus grande nation du monde, la race suprême.

Beaucoup d’images rares filmés par les nazis : les rituels, les cérémonies, runes et autres artefacts sacrés y sont énumérés. On en apprend beaucoup sur les croyances des leaders nazis tel que Hitler, Goebbles, Goring, Hess et Himmler.




Source; Discovery Channel – Nazis : The Occult Conspiracy – 1998

traduction; Guilux

Note :

Soucis technique, il manque des sous-titres (2ème partie, à 40:20) : Cette idée de voyage était venue à Hess, en partant du fait que pour lui, les Britanniques (une race nordique) seraient favorables à la cause aryenne.


D’autres documentaires sur le même sujet :

http://www.dailymotion.com/video/xg59ef_les-racines-occultistes-du-nazisme-1-5_news

http://www.dailymotion.com/video/xhdziw_nazisme-et-occultisme-1de3_news

http://www.dailymotion.com/video/xf0ang_nazisme-et-mythologie-1-3_news


------------------------------------------------

Jüra Lina: 1-2 Dans l'Ombre d'Hermès. Les Secrets du Communisme" (VOSTFR, "In the shadow of Hermes. The Secrets of Communism")


Jüra Lina: 1-2 Dans l'Ombre d'Hermès... by Agent__001

Wall Street et sa Révolution bolchévique. La chronologie et la description des réels dessous-de-table autour des révolutions russes (bolchéviques) de 1905 et 1917.


Jüra Lina: 2-2 Dans l'Ombre d'Hermès... by Agent__001

____________________________________________________


Dernière édition par akasha le Mar 18 Nov 2014 - 1:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 20 Avr 2014 - 15:54

Intéressants reportages, merci.

Je regarderai le dernière ultérieurement, faute de temps là.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Jeu 24 Avr 2014 - 16:29

Bonjour; il n'y a pas longtemps on faisait référence à Mengele et ses liens très étrange avec les Etats-Unis...Voici un reportage sérieux y racontant l'histoire. Ensuite il sera question de l'opération "Paperclip", cette fameuse opération, qui n'est pas du tout un fantasme mais bien une réalité aura justement permis à Mengele et d'autres à refaire leur vies. Pire à continuer à diffuser leur idéologie mortifère. Un des acteurs majeur de cette opération sera Bormann...Ensuite nous verrons les 1er résultats des recherches des anciens nazies travaillant pour les américains dans le domaine de la conscience et le "mind control"  Suspect 

Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains



12/05/2010 - Arte - Emission "Les Mercredis de l'Histoire".
Documentaire "Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains pendant la guerre froide" de Dick Pohlmann (Allemagne, 2009, 90mn)

"Le médecin tortionnaire nazi ne fut pas le seul à profiter de la terreur d'État pour se livrer à des expérimentations sur des prisonniers. Un terrible témoignage sur les coulisses de la guerre froide.[...]"

La suite : http://www.dailymotion.com/video/xewacy_les-heritiers-du-dr-mengele-cobayes_school

Pour en savoir plus :
http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/histoire/Points-forts/Danube--fleuve-d-Europe/3182306.html



Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains... par jackyshow38


Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains... par jackyshow38


Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains... par jackyshow38


Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains... par jackyshow38


Les héritiers du Dr Mengele - Cobayes humains... par CamaelWin

CIA Opération Paperclip


CIA Opération Paperclip par laresilience

Lavages de cerveaux financés par la CIA


Lavages de cerveaux financés par la CIA par Wakeup-


Dernière édition par akasha le Mar 18 Nov 2014 - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Jeu 1 Mai 2014 - 16:30

Tiens on c'était dit un jour de revenir en détail sur l'Ordre de Thulé, et de donner une liste (non exhaustive bien sûr )De certains de leur membres. je vous propose un article pas trop mal fichu  farao 

La société secrète THULÉ

La société secrète THULÉ a entraîné Hitler, par des rituels sataniques, pour devenir l’Antéchrist.
Cette organisation occulte a influencé toutes les loges maçonniques et les sociétés secrètes allemandes des années  1920



George Preda

Dans l’ascension d’Hitler et les événements qui ont précédé la deuxième guerre mondiale, ainsi qu’au cours de celle-ci, les aspects occultes et la magie noire ont joué un rôle très important.


ien que l’histoire officielle ne leur accorde pas trop d’importance, ces éléments occultes ont pleinement contribué au drame auquel la société humaine a été confrontée à la moitié du XX-ème siècle (nous parlons de la deuxième guerre mondiale). Seulement en déchiffrant et en mettant face à face tous les indices de nature occulte nous pouvons vraiment comprendre comment il a été possible que cette conflagration politique ait lieu et quelles sont les forces qui se sont trouvées derrière elle.

Ces dernières années ont été publiées de plus en plus d’informations qui donnent le contour du même scénario : l’appartenance d’Hitler à des sociétés secrètes qui pratiquaient la magie noire ont facilité son ascension politique et l’acquisition de certaines capacités charismatiques, qui l’ont aidé à manipuler la population civile et les militaires du troisième Reich. En même temps, ses plans de contrôler le monde ressemblent beaucoup à la politique du „Nouvel Ordre Mondial” et ont certainement été en accord total avec les plans de la franc-maçonnerie mondiale.

Des détails inédits viennent configurer le paysage bizarre des préoccupations d’Hitler pour la magie noire et l’occultisme: on parle du fait qu’il a été le possesseur d’un fragment de la lance qui est supposée avoir tué Jésus (la CIA aurait réussi à voler ce fragment même avant la défaite d’Hitler), des magiciens tibétains présents dans son entourage, de l’importance qu’il accordé aux prédictions astrologiques, etc. Le symbole spécifique au nazisme est la variante inversée (donc maléfique) de l’ancien symbole spirituel, profondément bénéfique, de la svastika. Il paraît que les occultistes du siècle passé avaient identifié dans la personne d’Hitler, dès les années ’30, comme l’Antéchrist.

Non seulement Hitler, mais aussi tous les personnages importants de l’Allemagne Nazie faisaient partie des sociétés secrètes et des loges maçonniques, ayant une orientation vers le satanisme et la magie noire. Surtout après 1920, l’occultisme et les rituels sataniques, de magie noire ont proliféré dans les milieux politiques allemands. Sur la base de ces informations il a été affirmé que la deuxième guerre mondiale a été une sui generis rituel satanique avec un immense nombre de victimes sacrifiées au bénéfice des forces de l’obscurité et du mal.

Dans cet article nous vous présentons une des sociétés secrètes de l’Allemagne nazie, et nous allons détailler ce sujet excitant dans de futurs articles de notre rubrique spéciale „Faits incontestables qui prouvent la réalité de la conspiration planétaire”.

La société secrète Thulé

En Allemagne, après la fin de la Première Guerre Mondiale, les loges maçonniques et les sociétés secrètes ont proliféré. La société secrète Thulé est en apparence seulement une d’elles, mais en réalité elle a joué un rôle crucial. Le climat socio-politique de l’époque étant confus, sous l’influence de la défaite subie lors de la Première Guerre Mondiale et du traité de Versailles. L’anarchie a rendu possible l’instauration de la République Révolutionnaire Socialiste(République de Weimar), dirigée par des ouvriers et des soldats, en 1918, mais elle a été suivie peu de temps après par une révolution ultranationaliste derrière laquelle se trouvait, à côté des autres loges maçonniques, la société secrète Thulé. Tous les personnages clés de l’époque ont en commun leur appartenance étrange aux différentes loges maçonniques ou groupements occultes et une préoccupation presque obsessive pour l’occultisme et la magie noire.

La société secrète Thulé a été fondée à Munich, en 1918, parmi ses fondateurs le personnage clef est Rudolf Glauer (1875-1945), qui a ultérieurement changé son nom dans un plus nom pompeux – le baron Heinrich von Sebottendorf. L’ordre Thulé peut être considéré comme la „progéniture” de l’Ordre Allemand créé en 1912 et dirigé par le même von Sebottendorf, qui est en même temps l’auteur d’une brochure sur les rituels maçonniques. La „doctrine” de l’Ordre Thulé se basait sur les idées de Guido von List, qui s’est inspiré des ouvrages de la Société Théosophique d’ Helenne Blavatsky et a développé la théorie de la „race Arienne pure”. Mais celui qui allait pousser à l’extrême ces théories a été Jorg Lanz von Liebenfels, le soi disantt „père du national socialisme”, également membre de Thulé.

La société Thulé a posé les bases de l’idéologie du troisième Reich, où on retrouve la suprématie de la race allemande, mais aussi l’attente d’un „ Messie” qui redonne ses droits à la race allemande, la conduisant à la suprématie planétaire – Adolf Hitler a vite été identifié comme ce Messie, étant également assimilé à l’Antéchrist.

Comme une parenthèse, la dénomination du troisième Reich (le troisième Empire) est liée à la propagande nazie. La chronologie et les idées nazies reconnaissent comme premier empire „l’Empire Romain de la nation allemande” (l’Empire médiéval allemand, entre IX-1806), le deuxième Reich étant l’Allemagne unifiée par le chancelier Otto von Bismark en 1871.

Quelques uns des membres de Thulé



Nous énumérons ci-après seulement quelques noms célèbres des membres Thulé, pour vous offrir une image de l’influence et de l’importance de cet ordre secret. Les fonctions politiques mentionnées ne sont pas celles du moment de la création de l’ordre, mais les positions que ceux-ci ont occupé suite à l’ascension politique d’Hitler.

1. Baronul Rudolf von Sebottendorf, grand maître de l’ordre
2. Guido von List, maître de l’ordre, occultiste
3. Jörg Lanz von Liebenfels, maître de l’ordre, „l’auteur” de l’idéologie du troisième Reich
4. Adolf Hitler, Führer, le chancelier du troisième Reich et chef suprême des SS
5. Rodolf Hess, l’adjoint du Führer
6. Hermann Göering, maréchal et commandant SS
7. Henrich Himmler, commandant SS et ministre du Reich
8. Alfred Rosenberg, ministre du Reich et chef des national-socialistes
9. Dr Hans Frank, chef des national-socialistes et gouverneur de Pologne
10. Julius Streicher, a joué un rôle important dans la propagande nazie
11. Dr Karl Hausholer, général de brigade
12. Dr Gottfried Feder, secrétaire d’État
13. Dietrich Eckart, rédacteur chef de la publication extrémiste « Völkisher Beobachter » (L’Observateur du Peuple), en fait la revue de l’Ordre Thulé
14. Bernhard Stempfle, le confesseur d’Hitler et son ami intime
15. Theo Morell, le médecin personnel d’Hitler
16. Franz Gürtner, le chef de la police de Munich
17. W. O. Schumann, Dr et professeur à la Faculté de sciences de Munich
18. Trebisch-Lincoln, occultiste et clairvoyant de l’Himalaya


Certains auteurs mentionnent la division de la société Thulé en deux branches, l’une purement occulte, dite ésotérique, à laquelle appartenait, paraît-il, le célèbre Rudolf Steiner, le fondateur de la doctrine anthroposophique et une branche „exotérique” avec des préoccupations de conspirations politiques.

La conspiration orchestrée par l’Ordre Thulé



L’influence de l’ordre Thulé sur les événements de l’Allemagne des années 1918-1920 qui ont mené à la formation du Parti Nazi (National Socialiste) et l’élection d’Adolf Hitler comme leader de celui-ci et leader du troisième Reich n’a jamais été exercée ouvertement, la société ne se manifestant pas visiblement sur la scène politique. Tous ses symboles (le poignard et la svastika) se retrouvent pendant la „contre-révolution” de 1919, et son idéologie (la partie qui pouvait être rendue publique) est l’idéologie même du troisième Reich.

Après la révolution communiste de Bavière en 1918, la Société Thulé est devenue le centre de la sous culture contre-révolutionnaire. Un réseau d’espionnage a été organisé avec des caches pour les armes. Les enceintes du club Thulé sont devenues le nid de la résistance de la révolution.

Le Parti des Ouvriers a été créé par Anton Drexler avec l’accord de la loge Thulé, et Hitler a été au début un simple espion infiltré par les membres Thulé dans ce Parti. Il est bientôt devenu un membre actif et influent. Après quatre mois de l’entrée d’Hitler dans le Parti des Ouvriers, celui-ci change son nom en Parti National-Socialiste des Ouvriers (connu aussi comme le Parti Nazi) et adopte le symbole de la svastika inversée (le symbole de la société Thulé) comme emblème.

À partir de 1919 la société Thulé a généré la formation d’un grand nombre de groupements secrets et de loges maçonniques auxquelles appartenaient tous les personnages politiques et militaires importants, sans savoir qu’ils étaient ainsi entrés dans la ligne d’influence contrôlée par l’Ordre Thulé.

En novembre 1919, la société fait une de ses quelques déclarations publiques: „Nous allons lutter jusqu’à ce que la svastika triomphe à la fin de cette époque sombre”. Avec d’autres groupements ultranationalistes, Thulé a entraîné des combattants et a accumulé en secret des armes. Non pas par hasard, pendant la contre-révolution qui a fait venir au pouvoir le Parti Nazi, les armes les plus usuelles étaient les poignards avec le signe de la svastika sur le manche (les deux des symboles du groupement Thulé).

Le masque spirituel de l’idéologie Thulé

Apparemment, la société Thulé croyait dans « la communication avec une hiérarchie des Supra hommes – Les Chefs Secrets du Troisième Ordre ». La qualité qui rendait ces êtres des supra hommes était leur spiritualité occulte. Même le nom choisi – Thulé – provient de la dénomination traditionnelle d’un centre spirituel secret où est stockée la spiritualité planétaire et où vivent les grands sages qui veillent sur notre planète. D’autant plus, ils croyaient en la Doctrine Secrète de Mme Blavatsky, dans laquelle elle affirme que certains supra hommes ont survécu à la destruction de l’Atlantide, en gardant le haut niveau de conscience qu’ils possédaient à l’époque. Ces supra hommes étaient les Ariens.

Ces deux croyances ont été combinées en une seule par la Société Thulé et Hitler, étant complètement inversées et perverties, et culminant avec le génocide de la Deuxième Guerre Mondiale. Lorsqu’un groupe de gens introduit dans la structure de ses idées dites spirituelles le fait qu’ils sont de façon inhérente supérieurs à un autre groupe de gens, le génocide est inévitable. Trevor Ravenscroft, l’auteur de l’excellent ouvrage “The Spear of Destiny” (La lance du Destin) révèle les pratiques magiques utilisées par cette société secrète, qui prouvent de façon indubitable le fait que là il ne s’agit ni de spiritualité, ni d’idéaux élevés, mais purement et simplement de satanisme et de démence.

Le satanisme et la magie noire, la pratique occulte de la société Thulé



Les membres de la société secrète Thulé étaient des satanistes qui pratiquaient la magie noire et qui étaient « préoccupés de faire descendre le niveau de conscience – à l’aide des rituels qu’ils réalisaient – au niveau de conscience des intelligences diaboliques, non-humaines, de l’univers, pour obtenir des moyens de communication avec celles-ci. » (Ravenscroft, p. 161).

Ravenscroft affirme aussi, que « la participation à ces rituels sadiques éveillait chez les participants des visions pénétrantes des Intelligences Maléfiques, qui accordaient à ceux-ci des pouvoirs magiques phénoménaux. »

À l’intérieur de cette société secrète était pratiquée une forme de Magie Sexuelle qui provenait d’une loge dont le membre était Aleister Crowley. Crowley a été reconnu comme étant le principal adorateur de Satan du 19-ème siècle. « Les origines de cette magie médiévale peuvent être retrouvées chez le franc-maçon Robert Little, le fondateur de la Société des Rosicruciens en 1865.” (Ravenscroft, Spear of Destiny, p. 164-5).

„La société Thulé organisait régulièrement des réunions occultes, durant lesquelles ses members communiquaient avec des démons qui leur apparaissaient comme des esprits guide.  Dietrich Eckart, Alfred Rosenberg et Adolf Hitler invoquaient l’Antéchrist pour qu’il se manifeste pendant les réunions médiumniques du Groupe Thulé de Munich. » (Ravenscroft, Spear of Destiny, p. 168)

Eckart est un autre personnage clef, parce qu’il avait la conviction que son esprit-guide lui avait confié le privilège de préparer “Le Grandiose Avenir”, l’Antéchrist. “Dès le début de leur association, Eckart a cru que Hitler était l’Antéchrist, pour cette raison il n’a manqué aucune connaissance occulte, rituelle ou perversion dans son désir d’„entraîner” Hitler pour ce rôle. Une fois que sa préparation a été complète, Hitler a été „rené”, doté du pouvoir supra personnel et avec le jugement dont il avait besoin pour accomplir le mandat qui lui avait été prédestiné. » (p. Ravenscroft, p. 93-4). Hitler dans sa folie, avait comparé sa „renaissance” avec la renaissance de la croyance chrétienne.

Pour être plus clair, nous soulignons que “la sacralité rituelle” mentionnée ici et simulée par les membres de Thulé est une “sacralité” satanique. Les rituels sataniques sont en fait des activités néfastes réalisées pour permettre aux énergies démoniaques de se manifester dans les participants. Ces activités consistent à psalmodier de façon blasphématrice des formules de magie noire et d’autres actions de ce genre, toutes planifiées en détail, avec grand soin. Leur effet est dévastateur, à cause des forces démoniaques qui se déversent sur les participants, produisant chez eux des expériences intérieures terribles qui purement et simplement changent leur vie.

Ravenscroft interprète les effets de ces rituels sur Hitler: « … les perversions sexuelles ont joué un rôle central dans la vie d’Hitler… les perversions sexuelles monstrueuses ont été le centre de toute son existence, la source de ses pouvoirs médiumniques et de clairvoyance et la motivation qui se trouvaient derrière toute action à travers laquelle il s’est vengé avec sadisme sur l’humanité. » (Ibid., p. 171).

yogaesoteric
2007


Source : http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?item=4721&lang=FR


___________________________________

http://laparousiedejesus.centerblog.net/2


Dernière édition par akasha le Mar 18 Nov 2014 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 18 Mai 2014 - 10:13

NOTE AKASHA/ bONJOUR  flower 
Si il y a bien un personnage clé qu'il est important de connaître pour comprendre les liens fort qu'il y avait entre les 3em Reich et les Etats-Unis, c'est bien Presott Bush...Il incarne à lui seule la pensée unique dominante aux USA. Celle qui est centrale à l'idéologie des maîtres du monde. Donc il n'est pas du tout obsolète de revenir sur ce personnages énigmatique.  farao 

Je vous propose donc ce reportage bien agrémenter et documenter, qui vous aidera à comprendre les causes et conséquences de l'influence du nazisme sur la suite de notre histoire. Qui est le but de ce sujet Wink

Le Grand Père de George Bush Junior



Qui est Prescott Sheldon Bush? Lisez aussi ce super article de Republique des Lettres qui traite sur George Bush et son grand père Prescott Bush et ses affaires avec l’Allemagne Nazi. Bien plus complet que cet article!



Prescott Bush (1895 – 1972) était un Sénateur de l’État du Connecticut et a travaillé en partenariat avec la compagnie Brown Brothers Harriman qui est la plus vieille et la plus grande association de banques aux USA. Il est le grand père de George W Bush, et le père de l’ancien président américain George H. Walker Bush.

Il a fait ses études à l’université de Yale et a participé à la Première Guerre mondiale en tant que capitaine d’artillerie. Il faisait parti de la société secrète Skull and Bones où il est connu pour avoir dérobé le crâne de Geronimo pour l’exposer dans leur sanctuaire (la Tombe).




Le 6 aout 1921 il épousa Dorothy Walker, la fille richissime de George Herbert Walker. Le couple aura cinq enfant (Prescott Bush Jr, William Bush, Nancy Bush, George H. W. Bush, Jonathan Bush).

Prescott travailla pour Brown Brothers Harriman en tant qu’un associé à part entière en 1931. La fortune des Bush commença à cette période précise où Prescott Bush utilisa ses contacts de Yale et de Skull & Bones pour assurer son futur succès.

Comment Prescott Bush a aidé Hitler à  gagner en notoriété
L’Union Banking Corporation


L’Union Banking Corporation était une banque gérée par la famille Thyssen, qui était les financiers d’Adolf Hitler et où Prescott Bush a été recruté en tant que directeur général. Fritz Thyssen, était le financier de sauvegarde des Nazis jusqu’en 1938, mais à partir de 1939, Fritz fuit l’Allemagne Nazi et se retourna contre Hitler.

L’UBC était aussi impliquée dans la reconstruction de la Luftwaffe et des collectes de fonds provenant d’américains pro-allemands.

La coordination entre l’UBC et d’autres entreprises en Europe (German Steel Trust) était tellement délicate dans la gestion, que Prescott Bush a du allé en Pologne à la fin des années 30 afin de superviser des opérations minières.

Les 4,000 parts boursières de l’Union Banking ont été enregistrées sous les noms des 7 directeurs Américains, à en croire un document américain signé par Homer Jones:

- E. Roland Harriman: 3991 parts
- Cornelis Lievense: 4 parts (Le Banquier de New York pour le parti Nazi)
- Prescott S. Bush: 1 part (Directeur de l’UBC, sponsorisé par son beau-père George Herbert Walker)
- Harold D. Pennington: 1 part (Embauché par Prescott Bush pour Brown Brothers Harriman)
- Ray Morris: 1 part (un partenaire de la famille Bush et Harriman)
- H.J. Kouwenhoven: 1 part (Directeur de UBC en Hollande)
- Johann G. Groeninger: 1 part (Important membre du parti Nazi)


Informations supplémentaires sur Prescott Bush



A l’époque où Prescott Bush a rencontré Dorothy Walker, il était vendeur de pneus. George Herbert Walker, en tant que père, pensa qu’il n’était pas approprié que sa fille marrie un vendeur de pneus, donc il emmena Prescott Bush pour qu’il travaille avec « Brown Brothers Harriman » puis par la suite l’Union Banking Corporation.

En fait l’UBC était tout sauf une banque, c’était la banque où les Nazis déposaient leur argent, entre autre… Ils avaient une entreprise de navigation appelée Hamburg American, qui était la première base avancée Nazi dans le business offshore, pourtant cette entreprise n’est plus opérationnelle en 1942. Dans les années 40, ils transportaient des espions Nazis aux USA avec l’aide de Hamburg American, pour que ces espions donnent du cash à n’importe quel américain pour qu’il se rallie avec Hitler…




Article du Guardian sur Prescott Bush

Comment le grand père de Bush a aidé Hitler à accéder au pouvoir


Source:
Le journal du Guardian. Désolé pour la pauvre traduction, si à certains passages, ça ne veut rien dire mais, la personne qui a écrit cet article en anglais s’est beaucoup prise la tête avec des formules de style.

Des rumeurs d’un lien entre la première famille des USA et la machine de guerre des NAZIS ont circulées pendant des années. Maintenant le Guardian peut révéler les répercussions des évènements culminées en action sous le « Trading with the Enemy Act » sont toujours ressentis aujourd’hui.

Ben Aris à  Berlin et Ducan Campbell à  Washington
Samedi, 25 Septembre, 2004

The Guardian





Le grand père de George Bush, le sénateur Prescott Bush, était directeur et avait des parts dans une compagnie qui avait profité de ses implications avec les financiers qui ont aidé l’Allemagne Nazi.

Le Guardian a eu la confirmation par des nouveaux fichiers découverts dans les Archives Nationales des USA, qu’une compagnie où Prescott Bush était directeur était directement impliquée dans le financement des architectes du Nazisme.

Les transactions de son commerce, continuèrent jusqu’à ce que sa compagnie soit saisie en 1942 sous la loi du « Trading with the Enemy Act » (traduction: Echanger avec l’ennemi Act), qui amena, plus de 60 ans, à une action civile contre les problèmes amenés en Allemagne à cause de la Famille Bush, par 2 esclaves laboureurs à Auschwitz, et d’un bourdonnement d’une controverse de pré-élection.

L’évidence a aussi incité un ancien persécuteur de crimes de guerres nazi américain, que le Sénateur Prescott aurait du être porté en justice pour avoir donné du confort et de l’aide à un pays ennemi.

Le débat sur le comportement de Prescott Bush, a fait des bulles sous la surface pendant un moment. Il y a eu beaucoup de discussions sur internet entre la connexion Nazie et la famille Bush, la plupart d’entre elles sont fausses et injustes. Mais il y a des nouveaux documents, plusieurs d’entre eux ont été déclassifiés l’année dernière (2003), démontrant que, même après que les USA soient allés en guerre, et quand il y avait suffisamment d’informations sur le plan des Nazis et ses lois, Prescott Bush travailla et profita des compagnies directement impliquées avec les business Allemands qui ont aidé Hitler à gagner le pouvoir. Il a aussi été suggéré que l’argent que Prescott a faites a aidée à établir la fortune de la famille Bush et à mettre en place une dynastie politique.



Fritz Thyssen


Remarquablement, peu d’informations sur le business de Bush avec l’Allemagne Nazie ont été examinées publiquement, en parti à cause du statut secret de ces documentations l’impliquant. Mais maintenant que 2 survivants de l’Holocauste sont contre la famille Bush, et de la publication imminente de 3 livres sur le sujet, ils menacent de faire l’histoire du business de Prescott Bush un problème pour son petit fils George Bush Junior, puisqu’il veut être réélu (et il l’a été).

Alors qu’il n’y a aucune preuve que Prescott Bush était compatissant de la cause Nazie, les documents révèlent que la compagnie avec laquelle il travailla, Brown Brothers Harriman (BBH), a agi en tant que base Américaine pour l’industriel Allemand, Fritz Thyssen qui finança Hitler durant les années 1930 avant de tomber avec lui à la fin de la décennie. Le Guardian a vu des évidences qui démontrent que Bush était directeur de la banque basée à New York, Union Banking Corporation (UBC), qui représentait les intérêts Américain de Thyssen. Et Prescott continua de travailler pour la banque avant que l’Amérique n’entre en guerre.




Terriblement Appétissant

Bush était aussi au commande d’une des compagnies qui faisait parti d’un réseau d’administration multinational qui a permis à Thyssen de bouger ses biens partout dans le monde.

Thyssen avait la plus large compagnie d’acier et de charbon en Allemagne, qui grandit riche en rapport aux efforts d’Hitler de se réarmer entre les 2 guerres. Un des piliers du monde des affaires de Thyssen était, l’UBC, travaillant exclusivement pour et appartenant à une banque contrôlée par Thyssen en Hollande. Pour plus d’infos gourmandes il y a aussi les liens entre Bush et la Consolidated Silesian Steel Company (CSSC) à la frontière Germano-polonaise. Durant la guerre, la compagnie utilisa la labeur des esclaves des camps de concentrations, y comprit ceux d’Auschwitz. La possession de la CSSC changea de mains plusieurs fois durant les années 30, mais des documents des Archives Nationales des USA qui ont été déclassifiés l’année dernière démontrant les liens entre BUSH et la CSSC, bien que ce ne soit pas très clair si l’UBC était encore impliquée avec la compagnie quand les biens de Thyssen furent saisies en 1942.

Trois groupes d’archives décrivent l’implication de Prescott Bush. Tous les 3 sont disponibles à la lecture, merci au système efficace de l’Archive des USA et aux employés du Library of Congress à Washington et de la National Archives de l’université de Maryland.

Le premier groupe de fichiers, les papiers de Harriman au Library of Congress, montrent que Prescott Bush était directeur et qu’il avait des parts dans un grand nombre de compagnies impliquées par la famille Thyssen.

Le deuxième groupe de fichiers, qui sont aux National Archives, sont contenus dans l’ordre jusqu’au nombre 248 racontent la saisi des biens de la compagnie. Ce que ces fichiers montrent est que, le 20 Octobre 1942, l’Alien Property Custodian a saisi les biens de l’UBC, dans laquelle Prescott Bush était directeur. Après avoir été au travers des livres de la banque, plusieurs saisis ont eu lieux contre 2 affiliés, la Holland-American Trading Corporation et la Seamless Steel Equipment Corporation. En Novembre, la Silesian-American Company, une autre entreprise de Prescott, fut aussi saisi.

Le troisième groupe de fichiers, aussi dans les Archives Nationales, contiennent des fichiers sur IG Farben, qui a été poursuivie pour crimes de guerres.

Un rapport issu du bureau de l’Alien Property Custodian de 1942 démontre que les compagnies, « depuis 1939, ces propriétés (acier et minage) ont été en possession du, et ont été opéré par le, gouvernement Allemand ce qui a été sans aucun doute d’une assistance considérable pour l’effort du pays. »

Prescott Bush, du haut de ses 1.95 mètres et de sa voix mielleuse, était le fondateur de la dynastie politique des Bush et était considéré comme candidat potentiel à la présidentielle. Comme son fils, George, son petit fils, George Walker Bush Junior, il est allé étudier à Yale. Tout comme ses descendants il était membre d’une société secrète d'étudiants influente, Skull & Bones. Il était un capitaine d’artillerie durant la première guerre mondiale et il épousa Dorothy Walker, la fille de George Herbert Walker en 1921… (rappel pour bien comprendre)

En 1924, son beau-père, un investisseur très connu de la banque de St. Louis, l’a aidé à mettre en place un business à New York avec Averell Harriman, le riche fils du maniaque des chemins de fer E. H. Harriman à New York, qui a du s’introduire dans le monde des banques.

Un des premiers métiers que George Herbert Walker (Bert) a donné à Bush était de gérer l’Union Banking Corporation. Bush était un membre fondateur de la banque, et des documents de la compagnie le liste comme l’un des 7 directeurs et qu’il avait une part dans l’UBC de $125.

La banque a été mise en place par Harriman et le beau père de Prescott Bush (Bert) pour fournir une banque Américaine aux Thyssens, la famille industrielle la plus puissante d’Allemagne.

August Thyssen, le fondateur de la dynastie était un contributeur majeur des efforts de guerre de l’Allemagne durant la première guerre mondiale, et dans les années 20, lui et ses fils, Fritz et Henrich ont établi un réseau de banques et de compagnies outre-mer (offshore banks) comme cela leurs biens pouvaient filer en dehors du pays si il y avait encore des menaces contre eux.

Au moment où Fritz Thyssen hérita de l’empire en 1926, le rétablissement de l’économie Allemande était défaillant. Après avoir écouté Adolf Hitler parler, Thyssen a été hypnotisé par le jeune provocateur. Il a rejoint le parti Nazi en Décembre 1931 et avoua avoir aidé Hitler dans son autobiographie, « J’ai payé Hitler quand le parti national socialiste était encore jeune ». En 1928 Thyssen a acheté le Barlow Palace sur Briennerstrasse, à Munich, pendant qu’Hitler se convertissait à la maison brune (brown house), le quartier général du parti Nazi. L’argent est aussi arrivée d’une autre institution outre-mer de Thyssen, la Banque Voor Handel En Scheepvarrt à Rotterdam.

A la fin des années 30, Brown Brothers Harriman, proclama avoir la plus grande banque d’investissement privée, et qu’UBC a acheté et transporté des millions de dollars d’or, de carburant, d’acier, de charbon et des bonds du trésor Américain en Allemagne, donnant à manger et finançant Adolf Hitler à faire sa guerre.

Entre 1931 et 1933, l’UBC a acheté plus de 8 millions de dollars or, dont 3 millions de dollars ont été transportés à l’étranger. En rapport avec les documents vu par le Guardian, après que l’UBC fut installée elle a transferré 2 millions de dollars sur des comptes BBH et entre 1924 et 1940, les biens de l’Union Banking tournaient toujours autour de 3 millions de dollars.

En 1941, Thyssen a fuit l’Allemagne après être tombé avec Hitler, et a été capturé en France et détenu là-bas jusqu’à la fin de la guerre.

Il n’y avait rien d’illégal à faire du commerce avec les Thyssens à travers les années 30 et plusieurs noms américains très connus ont lourdement investi dans la reconstruction de l’économie Allemande. Cependant, tout changea après que l’Allemagne envahie la Pologne en 1939. Même si on peut débattre que BBH avait le droit de continuer d’avoir des relations commerciales avec les Thyssen jusqu’à fin 1941, étant donné que les USA étaient techniquement neutres jusqu’à l’attaque de Pearl Harbor.






Le problème commença le 30 Juillet 1942, quand le New York Herald-Tribune développa un article intitulé « Hitler’s Angel Has $3m in US Bank », « Les Anges d’Hitler ont 3 millions de $ dans une banque Américaine ». Les grands achats d’or de la part d’UBC soulevèrent des suspicions que la banque était en fait un « petit nid secret » caché à New York par Thyssen et les autres gros morceaux Nazis. L’Alien Property Commission (APC) lança donc son investigation.

Il n’y a aucun argument sur le fait que le gouvernement américain a saisi une parti des biens contrôlés par BBH – y compris UBC et SAC – en automne 1942, sous la loi du « Trading with the Enemy Act ». Ce qui est à débattre c’est si Harriman, Walker et Bush ont fait plus que d’appartenir à ces compagnies sur un simple morceau de papier.

Erwin May, un attaché du trésor et officier au département d’investigation de l’APC, a été assigné à regarder de plus près dans les affaires de l’Union Banking. Le premier fait à avoir émergé, était que les parts boursières de l’UBC n’appartenaient pas à Roland Harriman, Prescott Bush et les autres directeurs et étaient tout juste gardés au nom de la banque Voor Handel. Bizarrement, personne ne savait à qui appartenait la banque basée à Rotterdam, y compris les présidents de l’UBC.

May écrivit son rapport le 16 Aout 1941:

L’Union Banking Corporation, incorporée le 4 Aout 1924, appartient totalement à la banque Voor Handel à Scheepvaart N.V de Rotterdam, en Hollande. Mon investigation n’a produit aucune évidence quant à l’appartenance de la banque Hollandaise. Mr Cornelis [sic] Lievense, président de l’UBC, proclame ne pas avoir connaissance quant à l’appartenance de la banque Voor Handel mais croit qu’il est possible que le Baron Heinrich Thyssen, fr­ère de Fritz Thyssen, peut en détenir un intêret substantiel

May a nettoyé la banque de détenir un « petit nid d’or secret » pour les chefs Nazi, mais il continua et décrivit un réseau de compagnies répandues par l’UBC à travers l’Europe, l’Amérique et le Canada, et comment l’argent depuis Voor Handel a voyagée dans ces compagnies grâce à l’aide de l’UBC.



Thyssen et Hitler


En Septembre, May a retracé les origines des membres de la chambre non-Américaine et a trouvé que le hollandais HJ Kouwenhoven – qui rencontra Harriman en 1924 pour mettre en place l’UBC – et qui avait plusieurs métiers différents: En addition d’être le directeur de Voor Handel, il était aussi le directeur de la banque de August Thyssen à Berlin et directeur de la compagnie de Fritz Thyssen Union Steel Works, la compagnie qui contrôle l’empire d’acier et de charbon de Thyssen en Allemagne.

En quelques semaines, Homer Jones, le chef de la division de recherche et d’investigation de l’APC a envoyé un mémo au comité exécutif de l’APC recommandant le gouvernement des Etats-Unis d’acquérir l’UBC et ses biens. Jones nomma les directeurs de la banque dans le mémo, y comprit le nom de Prescott Bush et il écrivit:

Les dites parts boursières sont dirigées par les noms des individus ci-dessus, cependant, exclusivement en tant que nominés de la banque Voor Handel, Rotterdam, Hollande, qui appartient à un ou plusieurs membres de la famille Thyssen, originaire d’Allemagne et de Hongrie. Les 4,000 parts boursières exposées ci-dessus ont bénéfiquement appartenues et ont aidées les intérêts de l’ennemi. En rapport à un mémo vu par le Guardian aux Archives Nationales.

Pris en flagrant délit

Jones recommanda que les biens soient liquidés pour le bénéfice du gouvernement, mais en fait l’UBC fut maintenue intact et elle retourna éventuellement aux mains de ses actionnaires Américains après la guerre. Certaines personnes proclament que Bush a vendu ses parts de l’UBC après la guerre pour 1,5 millions de $ – un gros paquet d’argent à l’époque – mais il n’y a aucun documents ou évidences qui supportent cette allégation. Aucunes actions n’ont été prise tout comme l’investigation n’a jamais continuée, malgré le fait que l’UBC soit prise en flagrant délit d’opérer avec une compagnie américaine pour la famille Thyssen, 8 mois après l’entrée en guerre des USA, et c’était la banque qui a financé en parti Adolf Hitler à monter au pouvoir.




La partie la plus gourmande de l’histoire reste un mystère: la connexion, si connexion il y a, entre Prescott Bush, Thyssen, Consolidated Silesian Steel Company (CSSC) et Auschwitz.

Le partenaire de Thyssen dans United Steel Works, qui avait des mines de charbons et des usines d’aciers partout dans la région était Friedrich Flick, un autre maniaque de l’acier qui avait aussi une part chez IG Farben, la puissante compagnie d’agent chimique en Allemagne.

Les usines d’acier ont grandement utilisé les esclaves des camps de concentrations de la Pologne. Par rapport à un article du New York Times publié le 18 Mars 1934, Flick avait deux tiers de CSSC alors que « les intérêts américains » possédaient le reste.

Les documents du US National Archives montrent que l’implication de BBH avec CSSC était plus que de simplement avoir des parts boursières au milieu des années trente. Les amis de Bush et le bonesman Knight Woolley, un autre partenaire de BBH, écrivit à Averell Harriman en Janvier 1933 lui disant de faire attention aux problèmes avec la CSSC après que les polonais ne démarrent la nationalisation de l’usine. Knight écrivit:

La situation de la Consolidated Silesian Steel Company est devenue de plus en plus compliquée, et j’ai mi comme convenu Sullivan et Cromwell dedans, afin d’être sur que nos intérêts sont protégés.

Après avoir étudié la situation, Foster Dulles insista qu’à Berlin, leurs hommes se aillent sur le terrain et obtiennent les informations que les directeurs devraient avoir ici. Vous rappellerez que Foster est un directeur, et il est particulièrement anxieux d’être certain qu’il n’ a aucune responsabilité avec les directeurs Américains.

Mais le partenariat de la CSSC entre 1939 quand les Allemands ont envahi la Pologne en 1942 quand le gouvernement des USA a acquit UBC et SAC, n’est pas clair.

SAC avait des mines de charbon, et CSSC lui appartenait définitivement entre 1934 et 1935, mais quand SAC fut acquit il n’y a plus aucunes traces de la CSSC. Toutes les évidences concrètes de sa possession ont disparues après 1935 et il y a seulement quelques traces en 1938 et 1939, » a dit Eva Schweitzer, la journaliste et l’auteur d’un livre, L’Amérique et l’Holocauste, qui va être publié le mois prochain.

Silesia a rapidement fait parti du Reich Allemand après l’invasion, mais alors que les usines Polonaises se faisaient saisir par les Nazis, celles qui appartenaient aux Américains Neutres (et d’autres nationales) étaient traitées plus prudemment car Hitler espérait persuader les USA d’au moins rester un pays neutre pendant la guerre. Schweitzer dit que les intérêts américains étaient réglés sur une base au cas par cas. Les Nazis en ont acheté quelques une, mais pas les autres.

Les deux survivants de l’holocauste ont porté plainte contre le gouvernement américain et la famille Bush pour un total de $40bn de compensation, proclamant qu’ils ont bénéficié de la labeur des esclaves d’Auschwitz durant la seconde guerre mondiale.

Kurt Julius Goldstein, 87 ans, et Peter Gingold, 85 ans, ont lancé une action judiciaire en Amérique (2001), mais le cas a été jeté sur le sol par la Juge Rosemary Collier, car le gouvernement ne peut pas être porté responsable sous le principe de « souveraineté d’état ».

Jan Lissmann, une des avocates des survivants, a dit: « Le président Bush retira la signature du président Clinton du traité (qui fonda la court), pas seulement pour protéger les américains, mais aussi pour se protéger lui même et sa famille ».

Lissmann soutient que les cas de génocides sont couvert par la loi internationale, qui tient les gouvernements responsables de leurs actions. Il dit que l’arrêt est invalide car aucune audition n’a eue lieue.

Dans leurs déclarations, Mr Goldstein et Mr Gingold, directeurs honorifiques de la ligue antifascistes, suggèrent que les Américains savaient ce qui se passait à Auschwitz et qu’ils auraient du bombarder le camp.

Les avocats ont aussi rempli une motion de la Hague pour l’sur si la souveraineté d’état est une raison valide pour refuser d’entendre le cas. Un arrêt est prévu dans un mois.

La pétition contre la Hague (?) dit: « Depuis Avril 1944, l’American Air Force aurait du détruire le camp par des raids aériens, tout comme les chemins de fer et les ponts de la Hongrie jusqu’à Auschwitz. Le meurtre d’à peu près 400,000 victimes hongroises de l’holocauste aurait pu être empêché. »

Le cas est construit autours du 22 Janvier 1944, par un ordre exécutif signé par le président Franklin Roosevelt appelant le gouvernement à prendre toutes les mesures pour sauver les juifs européens. Les avocats proclament que l’ordre a été ignoré à cause de la pression menée par un groupe de grosses compagnies américaines, dont BBH, où Prescott Bush était directeur.

Lissmann a dit: « Si nous avons un arrêt positif de la court, cela causera (le président) Bush de gros problèmes et le rendra personnellement responsable, afin de payer des compensations. »

Le gouvernement des USA et la famille Bush nient toutes accusations contre eux.

En addition du livre d’Eva Schweitzer, 2 autres livres sont sur le point d’être publiés qui montrent l’histoire du business de Prescott Bush.

L’auteur du deuxième livre, sera publié l’année prochaine. John Loftus est un ancien avocat américain qui poursuivait des criminels de guerre Nazi dans les années 70. Maintenant il vit à Saint Petersburg, en Floride et il gagne sa vie en tant que security commentator pour Fox News (Fix News) et ABC Radio, Loftus travaille sur un livre où il utilise des informations qu’il a découvert sur Bush. Loftus stressa que les implications dans lesquelles Prescott Bush était impliquées étaient les mêmes pour plusieurs autres hommes d’affaires Américains et Britanniques. Il dit,

« Vous ne pouvez pas blâmer Bush pour ce que son grand père a fait autant que vous ne pouvez blâmer Jack Kennedy pour ce que son père a fait – acheter des actions Nazies – mais ce qui est important c’est la couverture, comment cela aurait pu continuer avec beaucoup de succès pendant un demi siècle, et est-ce que cela a des implications pour nous aujourd’hui? ».

« C’était le mécanisme avec lequel Hitler a été financé pour monter au pouvoir, c’était le mécanisme avec lequel l’industrie de la défense du Troisième Reich a été réarmée, c’était le mécanisme avec lequel les Nazis profitèrent d’être rapatriés à leur propriétaire Américain. C’était le mécanisme avec lequel les investigations dans le blanchiment d’argent du Troisième Reich ont été contrecarrées »
, a dit Loftus, qui est maintenant co-directeur du Musée de l’Holocauste à St. Petersburg (Floride).

« L’Union Banking Corporation a été une compagnie pour les Nazi, pour Fritz Thyssen », a dit Loftus. « A des moments différents, la famille bush a essayé de se cacher, en disant qu’elle appartenait à un banquier hollandais, et c’est seulement après que l’Allemagne envahie la Hollande qu’ils ont réalisé que les Nazis contrôlaient la compagnie, et c’est pourquoi Bush dit que quand la guerre a été finie on leur a redonné leur argent. L’investigation américaine du trésor et l’investigation des renseignements en Europe se contredisent totalement, c’est vraiment de la bouillasse. Ils ont toujours su qui étaient les ultimes bénéficiaires. »

« Il n’y a pas une seule personne encore en vie que l’on pourrait poursuivre et ils s’en sont bien sortis » dit Loftus. « En tant qu’ancien procureur fédéral, j’aurais fait un dossier sur Prescott Bush, son beau père (Geroge Walker) et Averell Harriman pour avoir donné de l’aide et du confort à l’ennemi. Ils sont restés dans les livres de ces compagnies sachant qu’ils ont été d’un grand bénéfice pour la nation Allemande. »

Loftus dit que Prescott Bush devait savoir ce qui se passait en Allemagne à cette période.
« Mon idée sur lui est qu’il n’avait pas beaucoup de succès avec la loi, alors que son beau père Bert Walker, lui l’à connaissait très bien. Walker et Harriman étaient 2 génies démoniaques, ils se fichaient des Nazis pas plus qu’ils s’occupaient de leurs investissements avec les Bolchéviques. »

Ce qui est aussi un problème est combien d’argent Prescott Bush a fait lorsqu’il était impliqué dans le commerce avec les Nazis?


George Bush le Néo Nazi?




[Il n’y a rien de Néo avec Bush et sa famille; parce qu’ils sont les vrais Nazis, c’est la famille Bush qui a financé Adolf Hitler et le Parti Nazi aux USA, parce qu’il y avait un parti Nazi aux Etats-Unis mais on ne le raconte pas dans les livres d’histoire… On ne raconte pas grand chose dans les livres d’histoire. Lisez l’article sur les membres et l’histoire du Skull & Bones pour comprendre un peu mieux qui était Prescott Bush.




On vit actuellement le IVème Reich (ou une continuité du IIIème qui n’est pas encore terminé)… Préparez vous à revoir vos classiques sur la seconde guerre mondiale!

http://www.nouvelordremondial.cc/prescott-bush/


--------------------------------------------------------


Dernière édition par akasha le Mar 18 Nov 2014 - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Dim 18 Mai 2014 - 13:13

Depuis quand juge-t-on le fils et le petit fils à partir des actions du père ou du grand père ? Si Bush fils était réellement un nazi, pourquoi avoir été aussi aimable à l'égard du peuple juif (très présent aux Etats-Unis) ?

Outre le caractère contestable de certaines affirmations (en particulier de savoir comment s'est déroulé le mariage de tel ou tel individu) et de connaître le fonctionnement des services secrets nazis, ainsi que leur rapport précis avec la finance sans fournir la moindre preuve de ce qui est dit, il faudrait peut-être éviter de faire du nazisme un épouvantail pour jouer avec les peurs et les fantasmes des individus. Il faudrait aussi cesser de prendre tous les mythes pour des réalités, notamment sur la question du crâne de Geronimo.

Il y a des sujets d'actualité où la présence de mécanismes de pensée proches des totalitarismes sont manifestes, et pourtant, ils reçoivent la bénédiction d'un certain public, tout comme le discours de certains hommes politiques (dont Bush père et fils) reçoit la bénédiction d'un autre public. Que le second soit douteux n'accorde pas la bénédiction au second.

Avant de parler du nazisme à tout va, il faudrait déjà en comprendre l'essence même, et savoir ce qui constitue la puissance et la force de cette pensée. Or, force est de constater qu'à travers les articles que tu proposes, seul les symptômes sont traités, la pensée superficielle, mais nullement le fond de ce qui constitue les idéologies totalitaires.

C'est en abordant la question du fond que tu pourras seulement répondre à la question que tu as ouverte dans ce sujet.

Enfin, je regrette que le style de ces articles mêle archives historiques et manipulation émotionnelle.

Cela dit : ce qui est dit sur l'Union Banking Corporation est vrai.

Comme le dit l'article lui-même, il n'y a aucune preuve du rôle actif de Bush senior. Les conclusions tirées en l'absence de preuves authentiques ne sont donc pas valables.
Revenir en haut Aller en bas
laloy

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 6:08

Aegis a écrit:
Depuis quand juge-t-on le fils et le petit fils à partir des actions du père ou du grand père ? Si Bush fils était réellement un nazi, pourquoi avoir été aussi aimable à l'égard du peuple juif (très présent aux Etats-Unis) ?


Depuis que certain abrutis du net font les mêmes comparaisons entre Marine Lepen et son père.
Ou Tarik Ramadan et le sien.
Toi en premier.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4546
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 6:26

Aegis a écrit:
Depuis quand juge-t-on le fils et le petit fils à partir des actions du père ou du grand père ? Si Bush fils était réellement un nazi, pourquoi avoir été aussi aimable à l'égard du peuple juif (très présent aux Etats-Unis) ?

Ah bon, tu n'as visiblement pas encore compris ? On en a parlé pourtant.

Le lien est le sionisme, tout comme durant la 2em guerre.

Pour les lecteurs consciencieux, vous pouvez lire toute cette page : http://www.planete-revelations.com/t13562-le-judaisme-et-linvention-du-racisme-culturel?highlight=racisme+culturel Cela m'évitera de repartir en discours redondant (sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Om3n

avatar

Masculin Taureau Coq
Messages : 351
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 12:22

Merci à Akasha & Orné pour ces articles & vidéos très intéressantes.

Les débats quant à eux laissent à réfléchir  ! Qu'il s'agisse de la mort de hitler ou de la création du mouvement nazi il y a de quoi laisser perplexe  scratch

Continuez sur cette voie !
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 13:15

@ Salsa3,
Spoiler:
 

@ Orné,

Le sionisme ? Où en est-il question avec Bush senior ? Cela a dû m'échapper, car après recherche, il n'est fait AUCUNE mention du terme dans le propos de Akasha. De plus, si effectivement le nazisme a pu s'implanter aux Etats-Unis avant la guerre, il a été radicalement traqué après l'entrée en guerre, et Bush senior en a d'ailleurs fait les frais à ce moment.

Ensuite, la question du sionisme a quelque chose d'étrange, car c'est faire beaucoup de foin pour un tout petit pays. Il y a quelque part un manque de proportion assez important. Pourquoi l'état juif doit-il nécessairement avoir une ampleur mondiale ? Surtout pour être la quintessence, sinon le produit, de tous les tarés et psychopathes de la planète ? Qu'est-ce que cela justifie mis à part la haine à l'égard du peuple et de l'état juif ? Qui a intérêt à tenir ce genre de discours ?
Revenir en haut Aller en bas
Maintenant

avatar

Masculin Messages : 557
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 13:25

Aegis, c'est laloy qui t'a fait une remarque désobligeante, pas salsa.

Concernant le sionisme, il n'a pas "nécessairement" une ampleur mondiale, il a réellement une influence occidentale.
Je te conseille de te renseigner par exemple sur le rôle et les actions de l'AIPAC aux Etats-Unis, spécialement sur le nombre de membres du congrès qu'ils "sponsorisent".
Je t"invite également à te renseigner sur ceux que l'on appelle les chrétiens évangélistes sionistes, proches des Bush.
Enfin, je t'inviterais à arrêter cet amalgame entre critique d'une doctrine politique (le sionisme) et haine du peuple juif (antisémitisme).

Edit : voici une video pour illustrer mes propos :

Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 16:05

Ah oui, Laloy et non Salsa, trompé de sujet, mes excuses à Salsa.

Je prends également note des éclaircissements qui mettent en lumière le vide laissé par les précédents propos.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 16:56

Aegis a écrit:
Ah oui, Laloy et non Salsa, trompé de sujet, mes excuses à Salsa.

Je prends également note des éclaircissements qui mettent en lumière le vide laissé par les précédents propos.

De quoi ? ? ? ?!!!

On en a parler en long et en large, tu ne manque pas d'air !!!!

Tu crois qu'on va chaque fois tout recommencer à cause de ta mauvaise foi ?

Pour la troisième fois, tout ces propos ont été débattu en long et en large, et chaque foi tu recommence comme si on avait jamais éclairci ces points, désolé mais je ne peu pas le laisser dire ça....

Sans compter que Orné à mit deux liens (dont l'un comporte un de mes articles personnel qui l'explique en long et en large). Pour ne pas à avoir à se répéter, et cela traite de ça justement, donc ta mauvaise foi tu la ravale....


D'ailleurs pour rappel;

]Bonjour les gens  Very Happy 
J'aurais voulu aujourd'hui avec-vous un peu recentrer les débats concernant le nazisme ou le fascisme envers les vrais coupables, les vraies institutions. A l'heure ou d'autres se complaisent à dénigrer et pointé du doigt de faux coupables. Des personnes ayant que très peu de poids en estiment déjà qu'ils le soient, se qui est loin d'être le cas de plus... No Le pire c'est que se n'est pas faute d'avoir déjà offert l'opportunité de débattre sur le vrai nazisme, mais étonnamment ses membres n'ont pas estimer utile à réagir et développer avec nous  Suspect  préférant continuer leur campagne de dénigrement...C'est non seulement une perde de temps et d'énergie inutile, mais aussi totalement contreproductif, et dévalorisant pour le forum. Car c'est faire l'apologie de la pensée unique, celle-là même qu'on est sensée dénoncée... Wink Donc j'eux dans l'idée d'ouvrir se sujet, et de repartir sur des bases nouvelles et factuelles. Ou il est inutile de précisé qu'il est hors de question de venir avec du Soral et consort au cas ou certain ne l'aurais pas compris en me lisant.

pour rappel et aussi au cas ou il y aurait un oublit sur au moins deux exemple sur le nazisme avéré lisez ceci : Scandale Gladio(*) en deux parties. Et plus récemment; Les liens entre Terry Cooper et Valls Sinon vous pouvez voir aussi le(s) sujet(s) sur le nazisme 2, 3. Et le sionisme et le 3em Reich et mon article personnel juste en dessous.  study 
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Lun 19 Mai 2014 - 17:51

NOTE AKASHA/Salut ; revenons un peu sur les conséquences plus contemporaine des méfaits du nazisme et du fascisme. Il est abominable de voir à quel point les médias mainstream manipules et inversent les rôles...Exemple avec l’Ukraine où le gouvernement nazis c'est transformer au fil des semaines en un gouvernement légitime et démocratique, et les provinces élue et déclarée indépendante par le peuple sont devenue des provinces terroristes...Où les médiats et exactions russes montrée du doigts comme étant dictatoriales...Chez nous aussi nous avons de bon exemples, le cas de dissidents déclarés mordicus nazis et antisémites...Et où de vraies nazies hystériques et à moitié à poil déclaré comme étant de la liberté d'expression... No 

Caroline Fourest : “Les Femen ne sont pas nazies !” Bon, enquêtons alors…

Comme je me suis fait interpeller fortement (enfin, insulter à ce stade…) par Caroline Fourest sur Le Huffington Post, j’ai un peu regardé ses derniers billets, et je suis tombé sur celui-ci :



Halte à la propagande. LES FEMEN sont très clairement anti-Svoboda et anti-Secteur droit, qu’elles ont décrit comme “leur ennemis” dans un tweet. Il faut être particulièrement pro-Poutine pour ne pas l’entendre… Vieille propagande soviétique. Les partisans de la Révolution Orange étaient déjà qualifiés de nazis, puis les FEMEN, puis Euro-Maïdan dans son ensemble… Grossier“




Donc un visiteur (que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam) demande des explications (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) sur la vision des FEMEN sur l’extrême-droite ukrainienne – et il finit par se faire traiter de “Pro-Poutine”, de “Propagandiste soviétique” et de “Grossier”. (Je fais d’ailleurs ici le pari que, dans quelques semaines, la propagande essaiera de dénoncer les gens qui dénoncent des néonazis dans un gouvernement en Europe comme étant ”évidemment” d’extrême-droite…)

Chacun appréciera d’ailleurs dans cette dialectique qui use de méthodes soviétiques ou d’extrême-droite – méthodes déjà utilisées à mon égard en tant que criminel de lèse-”journaliste”… Bref, en l’espèce, selon Mme Fourest, aucune raison d’enquêter, elles ont déjà donné leur vision… dans un tweet ! Du lourd, quoi…

Donc reprise du billet originel et “fact checking” (vérification par les faits).

Les FEMEN sont-elles nazies ? (par Caroline Fourest)

Source : Huffington Post

Un tissu d’amalgames mêlant sources russes et propagande d’extrême droite, diffusé par les amis de Dieudonné comme Jo le corbeau, tente de dépeindre les FEMEN comme un mouvement “ROUGE-BRUN”. Mise au point.

VRAI

Les premières militantes de FEMEN comme Anna Hutsol (ainsi que son camarade Viktor et Oksana) viennent des cercles communistes ukrainiens mêlant nostalgie marxiste et fierté patriotique (l’Ukraine ayant été colonisée par les Russes). Elles ne l’ont jamais caché.
Les premières campagnes de FEMEN étaient contre l’afflux de touristes pour l’EURO 2012, dont beaucoup de touristes turcs harcelant des Ukrainiennes en pleine rue. Elles se sont senties traitées comme des prostituées, et cette révolte est au cœur de leurs premières campagnes.
Elles ont effectivement participé à une manifestation où il y avait des féministes, des démocrates mais aussi des militants nationalistes d’extrême droite (comme en ce moment place Maïdan), au nom de la liberté d’expression et de manifester, pour demander la libération des prisonniers politiques en Biélorussie.

FAUX

Les Femen ne sont ni racistes, ni d’extrême droite, mais féministes, antireligieuses et défendent le principe d’égalité au point d’avoir été passées à tabac et d’être régulièrement menacées de mort, en France comme en Ukraine, par les mouvements d’extrême droite, qui les accusent d’être à la solde d’Israël, des Etats-Unis ou du gouvernement… Alors qu’elles ne touchent aucun argent public, font tourner leur mouvement avec trois fois rien, et que Soros finance les mouvements islamistes comme le Collectif contre l’islamophobie !
Un militant dieudonnesque a même été jusqu’à détourner (via Photoshop) une image où elles lèvent le poing après avoir été agressées par CIVITAS. Leur slogans contre l’Eglise et contre l’homophobie ont été remplacés par des slogans d’extrême droite !
Les militants de Dieudonné demandent aussi qu’on interdise FEMEN parce qu’elles ont fait un salut nazi, dans une action très ancienne… Mais qui visait justement à dénoncer comme nazie l’industrie du sexe ! Elles sont arrivées devant des sex-shop allemands déguisées en nazis avec des godmichets pour assimiler l’industrie du sexe à une industrie de la mort. Ce n’est pas la plus pertinente de leurs comparaisons mais bien la preuve que Femen a des références antifascistes… Et non “rouge-bruns”, contrairement aux “rouge bruns” qui tentent de faire cet amalgame contre elles !
Je comprends que certaines de leurs actions puissent dérouter une fois sorties de leur contexte ukrainien. Je suis moi-même passée par toutes ces phases, de méfiance et d’incompréhension. Mon livre, INNA, raconte ces coulisses, comme il critique certains aspects plus réels de FEMEN.

Ce n’est pas une raison pour succomber aux fantasmes agités par leur ennemis, nombreux, particulièrement malhonnêtes, et pour le coup vraiment d’extrême droite.

Indice…

Cette attitude est donc un sérieux indice incitant à mener une petite enquête…

Ce billet a donc plusieurs buts :


montrer que les médias manquent de moyens (temps) et de volonté pour contrôler des faits importants mais déplaisants par rapport à l’orientation de la propagande dans le pays (ici, un fait qui a causé une grosse émotion dans l’Est de l’Ukraine et en Russie) ;
analyser une information de Caroline Fourest. Non que ça soit majeur, mais ça illustre bien les pratiques journalistiques actuelles – et j’ai trouvé le raccourci (que j’exagère à peine) “vous vous interrogez et craignez que les FEMEN soient d’extrême droite, attention, vous n’êtes pas loin d’utiliser des pratiques d’extrême droite” – on aura tout vu… ;
illustrer de nouveau que des choses vraiment pas nettes ont cours en Ukraine ;
alerter sur les dangers de l’affichage des informations personnelles dans les réseaux sociaux (si un citoyen lambda arrive à faire ça, imaginez ce dont est capable la NSA…).

Les photos

Une rapide recherche montre que Caroline Fourest fait allusion en particulier à ça - dont j’ai déjà parlé – :

“Certaines Femen ont eu des fréquentations – disons douteuses – dans les manifestations locales :




Le drapeau rouge est celui de l’UNA-UNSO, une organisation néo-nazie ukrainienne :





Et puis ça :



En bas de la pancarte : «Свобода» = SVOBODA et son logo !

Issue de l’intéressante enquête d’Olivier Pechter sur la face cachée des Femen…

==> La réponse de Caroline Fourest est que “elles ont effectivement participé à une manifestation où il y avait des féministes, des démocrates mais aussi des militants nationalistes d’extrême droite (comme en ce moment place Maïdan), au nom de la liberté d’expression et de manifester”

Ceci étant, il reste stupéfiant de ne voir aucun problème à manifester avec des néonazis revendiqués et de sembler ne pas se poser la moindre question sur la situation ni les éventuelles manipulations dont ces groupes sont coutumiers.

Si Madame Fourest voyait – disons -, un économiste de premier plan manifester juste à côté du FN pour demander la sortie de l’euro (qui n’est – sauf mauvaise foi sans limite – en rien une revendication d’extrême droite, ni d’extrême tout court), elle dirait donc : “Aucun souci, cet homme-là, – niant par ailleurs toute proximité idéologique avec le FN – utilise simplement sa liberté d’expression et de manifester, et je défends son droit en demandant que tout amalgame soit évité.”.

L’autre photo évoquée par elle est celle-ci :



À l’évidence, c’était le thème de la manifestation des FEMEN de caricaturer le symbole nazi, et il faut être de mauvaise foi pour retenir ceci contre elles. En tous cas sur l’aspect “nazi” (pour le fond et la forme, à chacun d’apprécier).

Pour ma part, pour la forme (et je ne parle même pas des godemichés…), j’avoue condamner ce genre de biais de communication, qui a surtout pour conséquence la banalisation du nazisme et du fascisme – et rend, comme on le voit, aveugle quand certains de ses représentants se retrouvent au gouvernement en Ukraine…

Bref, en tous cas, pour notre sujet, pour Caroline Fourest : Innocentes ! Fin du débat

Les doutes

J’ai pour ma part encore quelques doutes, que je vais exposer.

Mais je précise immédiatement : non je ne pense pas que “Les FEMEN sont nazies” (je le précise bien pour éviter toute Fourestitude prétendant que c’est ma vision, que je suis moi même nazi et soviétique et génocidaire cambodgien et tout et tout…) – le titre est grotesque, et est un stratagème classique manipulatoire (comme Schopenhauer l’a si bien recensé) visant à grossir le trait, pour évidemment le réfuter facilement, et ne pas traiter l’assertion initiale, possiblement juste.

En plus, il est bien évident que toutes les Femen ne sont pas des fanatiques de Svoboda et Secteur Droit – dont la tolérance envers les homosexuelles n’est pas le fort…

Maintenant la question “Certaines FEMEN ont-elles une forme de proximité avec des mouvements  néonazis, extrémistes ou ultranationalistes ?“, mérite à mon sens d’être posée. Surtout quand il s’agit de FEMEN de premier plan et systématiquement mises en avant. Cela mériterait une enquête approfondie – qu’il revient à des journalistes de mener, et pas à des blogueurs…

Je ne tire donc aucune conclusion définitive à ce stade, je mets quelques faits à votre connaissance et partage mes interrogations…

Inna Shevchenko

J’avoue ne pas  avoir lu le livre INNA – mais aussi, ce n’est pas le cœur de mes recherches, et ceci est a priori le dernier post du blog sur les Femen. Mais enfin, on me permettra d’avoir quelques interrogations sur ceci.

Je rappelle qu’Inna Shevchenko a obtenu l’asile en France le 9 avril 2013 alors qu’elle faisait l’objet d’une enquête criminelle par la police de son pays après avoir tronçonné une croix catholique lors d’une manifestation pour protester contre la condamnation des Pussy Riot. Cette action a soulevé de très vives protestations en Ukraine, la croix en question ayant été érigée en souvenir des millions de victimes des persécutions soviétiques du NKVD… (sources : Izvestia, [url=À l’évidence, c’était le thème de la manifestation des FEMEN de caricaturer le symbole nazi, et il faut être de mauvaise foi pour retenir ceci contre elles. En tous cas sur l’aspect “nazi” (pour le fond et la forme, à chacun d’apprécier).  Pour ma part, pour la forme (et je ne parle même pas des godemichés…), j’avoue condamner ce genre de biais de communication, qui a surtout pour conséquence la banalisation du nazisme et du fascisme – et rend, comme on le voit, aveugle quand certains de ses représentants se retrouvent au gouvernement en Ukraine…  Bref, en tous cas, pour notre sujet, pour Caroline Fourest : Innocentes ! Fin du débat  

Les doutes  

J’ai pour ma part encore quelques doutes, que je vais exposer.  

Mais je précise immédiatement : non je ne pense pas que “Les FEMEN sont nazies” (je le précise bien pour éviter toute Fourestitude prétendant que c’est ma vision, que je suis moi même nazi et soviétique et génocidaire cambodgien et tout et tout…) – le titre est grotesque, et est un stratagème classique manipulatoire (comme Schopenhauer l’a si bien recensé) visant à grossir le trait, pour évidemment le réfuter facilement, et ne pas traiter l’assertion initiale, possiblement juste.  En plus, il est bien évident que toutes les Femen ne sont pas des fanatiques de Svoboda et Secteur Droit – dont la tolérance envers les homosexuelles n’est pas le fort…  

Maintenant la question “Certaines FEMEN ont-elles une forme de proximité avec des mouvements  néonazis, extrémistes ou ultranationalistes ?“, mérite à mon sens d’être posée. Surtout quand il s’agit de FEMEN de premier plan et systématiquement mises en avant. Cela mériterait une enquête approfondie – qu’il revient à des journalistes de mener, et pas à des blogueurs…  

Je ne tire donc aucune conclusion définitive à ce stade, je mets quelques faits à votre connaissance et partage mes interrogations…  Inna Shevchenko  J’avoue ne pas  avoir lu le livre INNA – mais aussi, ce n’est pas le cœur de mes recherches, et ceci est a priori le dernier post du blog sur les Femen. Mais enfin, on me permettra d’avoir quelques interrogations sur ceci.  Je rappelle qu’Inna Shevchenko a obtenu l’asile en France le 9 avril 2013 alors qu’elle faisait l’objet d’une enquête criminelle par la police de son pays après avoir tronçonné une croix catholique lors d’une manifestation pour protester contre la condamnation des Pussy Riot. Cette action a soulevé de très vives protestations en Ukraine, la croix en question ayant été érigée en souvenir des millions de victimes des persécutions soviétiques du NKVD… (sources : Izvestia, Obozrevatel)] Obozrevatel[/url])




Inna Shevchenko sciant en 2012 en Ukraine une... par les-crises

Qui a valu cette série de pubs Femen :







Ainsi que celle-ci – qui fleure bon les années 1930 :



Après, j’ai bien entendu le “oui elles sont antireligieuses”. Mais enfin, vous me permettrez de faire une “Fourestitude”, et  de dire que certains observ

ateurs pourraient rapprocher un tel comportement de rejet de l’autre de celui des antisémites, anti-arabes et autres ”anti-autres”… “Pourquoi ne pas aussi bruler des églises, des synagogues et voir carrément des musulmans… ???” (Bien imité, non ?)

D’ailleurs, elles en appellent au meurtre du patriarche orthodoxe Kirril (quelle finesse – et quelle belle pub pour le féminisme… Voir ici et là et là) :











Comme plusieurs siècles ont été nécessaires pour supprimer “l’Inquisition catholique”, il serait souhaitable que ne naissent pas des velléités de type ”Inquisition athée”…



Par ailleurs, le 14 juillet 2013, jour de la fête nationale en France, est dévoilé le timbre Marianne de la Jeunesse, dont Inna est une des sources d’inspiration selon un des auteurs. Elle réagit alors sur Twitter : « Désormais, tous les homophobes, extrémistes, fascistes devront lécher mon cul pour envoyer une lettre



Enfin, c’est super de dénoncer les “homophobes, extrémistes, fascistes“.

Mais alors je comprends mal ce tweet diffusé le 9 juillet 2013 : « Qu’est ce qui peut être plus stupide que le Ramadan ? Qu’est ce qui peut être plus laid que cette religion ? ». Elle a supprimé par la suite le tweet mais assure « l’assumer entièrement » (Source : L'Express).



J’ai donc du mal à accorder du coup le qualificatif “d’Humaniste” à cette personne… Ce qui ne veut pas évidemment pas dire que je lui dénie toute qualité - bien entendu…

Je considère cependant pour ma part qu’en ces temps de plus en plus troublés, il est important d’apaiser les tensions, de ne pas susciter la haine ou l’animosité entre les nations et les cultures, de respecter l’autre en son être et en ses convictions, bref, de tout faire pour que apaiser le corps social et assurer sa cohésion.

Poursuivons l’enquête avec une seconde FEMEN…

Incise

Lors de ma participation au désormais fameux débat dans l'excellent Arrêt sur images (c’est à se demander si Daniel Scheidemann est le dernier journaliste de premier plan du pays à se poser des questions sur sa profession…)


La Femen d'Odessa qui fait rire les... par les-crises

Alors oui, certaines choses ne me font pas beaucoup rire – contrairement aux deux journalistes – qui, bien que j’aie passé l’information, l’ont mise sous le boisseau (façon, pfffff, le blogueur il a même pas sa carte de presse…) - j’imagine que cela n’intéresse pas le lecteur du Monde ou de Libé…



Fin de la 1er partie...à suivre Wink

http://www.les-crises.fr/caroline-fourest-les-femen-ne-sont-pas-nazies-ah-bon/#!prettyPhoto


Dernière édition par akasha le Lun 27 Oct 2014 - 4:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3481
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   Mar 20 Mai 2014 - 9:10

Bonjour les gens  flower  Voilà je vous édites la partir 2 des turpitudes de Caro foufoune et ces belles Femens  lol! 

Alors du coup, j’ai un peu enquêté…


Eugenia Krayzman

Eugenia Krayzman est une des activistes ukrainiennes de premier plan des FEMEN.

[/color]



Eugenia Krayzman

Vous l’avez déjà vu dans certaines actions (ce blog ne recule devant aucun sacrifice pour rechercher la vérité…) :




En septembre 2013 à la Mostra de Venise (2e : Inna Shevchenko; 4e Eugenia Krayzman ; 5e Alexandra Shevchenko) ([url=En septembre 2013 %C3%A0 la Mostra de Venise (2e : Inna Shevchenko; 4e Eugenia Krayzman ; 5e Alexandra Shevchenko) (Source)]source[/url])



De gauche à droite : Eugenia Krayzman, Alexandra Shevchenko, Inna Shevchenko & Anna (source)



Eugenia Krayzman (Source)




Bien.

Alors, il se trouve que les Ukrainiens utilisent le Facebook local, vk.com (comme nous l’avons vu hier avec Pravy Sektor) et donnent publiquement des informations intéressantes… (je passe sous silence les nombreuses choses hallucinantes qui y figurent – mais relèvent pour le coup entièrement de la vie privée).

Voici donc l’éloquente analyse de la page Vk d’Eugenia – qui a choisi le nom de page Girl_femen :




5 500 amis, près de 500 followers…

Eugenia habite Kiev :



Hasard incroyable, elle était justement à Odessa le 2 mai 2014 à midi :



Et toujours en fin de journée, ce qui a valu ce post d’anthologie à 18h40 (169 Like):



Odessa en avant ! Ukraine en avant !!  – Nous sommes un pays uni !!!”

Prononcées devant un bâtiment où sont attaqués des personnes militant pour leurs droits linguistiques (50 ayant péri dans l’incendie), cela pourrait vraiment ressembler à de paroles d’extrême-droite…

Rappel des images pas trop vues dans nos médias (images dures à la fin) :




(N.B. des citoyens ont aussi porté secours, évidemment, mais tard, une fois que les néonazis ont reculé)

La photo de la tente brulant devant la Maison des Syndicats (pour ceux qui n’ont pas suivi et pour les journalistes de Libé, c'est ici) est là :





En effet, quelle joie d’aller mettre le feu au “Maïdan des anti-Kiev”…



Les réseaux FEMEN re-twittent avec plaisir ce grand moment à 20h34 – moment où l’ampleur du drame est apparue :






Bref, c’est de ça dont je parlais, et qui n’intéressait pas les journalistes (français – parce que les journalistes russophones…).

Bien. Poursuivons alors l’enquête “vkique”.

Que découvre-t-on dans les groupes dont elle est membre :




Pravy Sektor – Secteur Droit ! Tiens tiens – le même que nous avons analysé il a quelques jours (ET QUE JE VOUS RECOMMANDE VIVEMENT), avec ses 430 000 followers et ces grands billets :











Bon, après rien de conclusif, on a encore le droit de lire des trucs sans y adhérer. Continuons.

Évidemment, Eugenia a été interpellée par des russophones suite à son post (originaux avec traductions) :



Bon, Boris Shevchenko (de la famille d’Inna et d’Alexandra ?) souhaiterait que les FEMEN en fassent plus.

D’autres trouvent (évidemment) que c’est déjà trop :





“Et ce ne sont même pas des habitants d’Odessa, ni d’Ukraine!”

Hallucinant de bêtise crasse – tous les morts étaient bien d’Odessa (Sources : Unian. net, Podrobnosti. ua, Odessit. ua).

Suite :



Donc elle a vu que les types n’étaient pas Ukrainiens… Bien. Elle a vu d’autres choses aussi – comme on va le voir plus loin… (Elle a donc semble-t-il des problèmes aux yeux – j’espère simplement qu'elle n'en parlera pas à Caroline Fourest, afin d’éviter de nouvelles tensions infondées avec la Russie :) ).

Alors du coup, le ton monte :



Et c’est là que ça devient TRÉS intéressant :

Je suis une Bandériste (Banderovka=partisane de Stepan Bandera) et une sextrémiste, il ne faut pas venir dans un pays qui n’est pas le vôtre, si vous voulez aller en Russie, dégagez – les frontières sont ouvertes !

Est-il bien nécessaire de rappeler à qui se rattachent en France ce genre de propos ? Caroline Fourest les accepterait-elle ?

Mais ce qu’il faut faire, c’est rappeler qui était le non-regrettable Stephan Bandera.

Stepan Bandera est « le saint homme » de l’ultra-nationalisme ukrainien – et ce n’est pas une exagération, cf cette affiche de Svoboda :



Tract de Svoboda : (Roman) Choukhevytch est un héros / (Stepan) Bandera est un saint

Les troupes Bandera de troupes rentrent avec les nazis en URSS en juin 1941. Par la suite, les nazis refusant l’indépendance de l’Ukraine (et arrêtent Bandera et l’emprisonnent durant la guerre, avant de libérer et qu’il s’allie de nouveaux face aux Soviétiques), elles se fondent d’une part dans la Division Waffen SS (division Galicie), dans la milice ukrainienne alliée des nazis et dans l’UPA, qui combat d’abord les nazis avant de s’allier avec eux à la fin de la guerre. L’UPA est responsable du massacre de près de 80 000 civils Polonais en Volhynie.

Son organisation politique, l’OUN, écrivit en 1941 : « Les Moscovites, les Polonais et les Juifs nous sont hostiles et doivent être exterminés dans cette lutte, en en particulier ceux qui résisteraient à notre régime. […] L’assimilation des Juifs n’est pas possible. » Le bras droit de Bandera, Yaroslav Stetsko, écrivit en 1941 : « Je soutiens donc la destruction des Juifs et la pertinence de l’apport des méthodes allemandes d’extermination des Juifs en Ukraine, plutôt que de tenter de les assimiler. » (Sources : Wikipedia et Wikipedia)

Une des organisations ayant fondé Secteur Droit se nommait le Trident de Stepan Bandera, et était dirigée par l’actuel leader de Secteur droit, Dmitro Iarosh.

Laissons la parole à des spécialistes :

“Stepan Bandera a collaboré avec les nazis au début de la Seconde Guerre mondiale, et [ses] partisans étaient liés à des meurtres de milliers de Juifs et d’autres minorités“ [Centre Simon Wiesenthal, 28 janvier 2010]

Et donc, ce triste sire est le héros d’Evguenia… Alors “nazie”, non… – mais admiratrice des collaborateurs nazis ultranationalistes, plus probablement ?

Rappel :



“Coïncidence”, c’est aussi la vision de Secteur Droit, dites !





Ils aiment bien aussi l’idéologue du parti de Bandera – un modèle quoi… :



Bien, on avance un peu.

Eugénie (dans de rares occasions) ”re-twitte” même Secteur Droit :



Comme ses appels à la mobilisation :



Ou ses appels aux dons :



Et ses nécrologies :



Eugenia a enfin de hautes idées sur ce qui s’est passé à Odessa - puisqu’elle a tout “vu par elle-même”. Elle publie donc ce scoop fantastique :









Et termine par des liens de sites complotistes – que même chez nous, on n’en n’a pas d’aussi délirants…

Donc, c’est un coup des Russes, qui sont venus à Odessa, ont manipulé les anti-Kiev et les pro-Kiev (et elle-même donc…) pour que les premiers se fassent gazer à l’intérieur, car Poutine, eh ben il a tout arrangé depuis 3 jours…

Donc, les types de Pravy Sektor, ils ont un peu tué 50 ukrainiens russophones d’Odessa, mais bon, c’est la faute de Poutine, hein. Sans doute comme le 11 septembre 2001 pour elle, j’imagine – vu sa profondeur d’analyse.

Alors reprenons la fameuse chronique de Caroline Fourest :

“Les morts d’Odessa font partie d’un complot [...] – version pro-russe, paranoïaque, qu’on retrouve chez d’authentiques militants d’extrême-droite mais européens cette fois, et pro-russes”

A priori, il n’y a guère de raison que si une version complotiste par un pro-russe est d’extrême droite, une autre version complotiste par un pro-Kiev ne le serait pas…

Donc délire + négationisme + complotisme = FEMEN ? Ah bon…

En tous cas, Eugenia en discute bien avec ses amis, Ukrainiens typiques j’imagine… (il y a un GROS truc avec les armes là-bas…)



À ce stade, une fois les nouvelles connues, on aurait pu penser qu’elle ferait amende honorable – mais non, car cette Femen “ose tout” et “ne change jamais d’avis”. Donc le 4 mai à 16, elle passe le fameuse photo en photo de profil, pour que tout le monde l’observe  bien



Suite et fin prochainement, bonne lecture !

http://www.les-crises.fr/caroline-fourest-les-femen-ne-sont-pas-nazies-ah-bon/#!prettyPhoto
[/color]


Dernière édition par akasha le Lun 22 Sep 2014 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Nazisme et le Fascisme moderne en France et ailleurs basé sur des faits réels!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je complexe parce que je ne suis pas moderne.
» Du matériel moderne pour améliorer les conditions de travail...
» Datons l'apparition de ..... l'homme moderne
» Liens entre l'Apartheid, nazisme et sionisme.
» L’athéisme conduit au nazisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-