Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vegan Attitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3085
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Vegan Attitude   Dim 11 Mai 2014 - 16:31

Bonjour à tous, flower 
Aujourd'hui je me sens motivée de vous parlez d'une idéologie qui nous tient vraiment à cœur. Une idéologie qui peut vraiment s'imposée comme une vraie alternative de société. Une solution durable réellement efficace, accessible à tous, et qui plus est ludique et agréable à mettre en oeuvre pour tout qui à un minimum de volontés et d'envie... bounce 

nab; Je développe ici un sujet avec pleins de conseil diététiques et de la santé par l'alimentation; Guide comment bien se nourrir


Il est temps les amis, de reprendre notre destin en main, de dire non ! Et d'agir sur le fond et non la forme. Oui c'est intéressant de venir blablater sur un forum, je n'en disconvient pas évidement. Car cela fait tourné l'information, cela permet entre gens de même idées de partager, et aussi d'inspiré des personnes ayant à cœur de changer.  farao 




Mais un moment donné, il est important de passé aux actes, de faire quelques chose...Bref bouger son cul ! Et reprendre son pourvoir sur notre mode de consommation est la solution la plus simple qui soit, et combien efficace. A terme et tous ensemble elle s'imposera d'une redoutable efficacité...De plus son impact positive se joue sur plusieurs plans;
-L'écologie,
-L'économie,
-La santé,
-Et le développement durable.

Elle peut aussi secondairement et pour qui le désire jouer un rôle spirituel...Car là aussi, il est temps que l'homme se rende un peu compte à quel point les religions sont invalidantes pour l'avenir de la civilisation, un moment il va vraiment falloir penser humanisme..Pour une paix durable entre les peuples, et développer une vraie liaisons entre les peuples sans les petit problèmes intestine lié au différents cultes que chacun veut défendre bec et oncles...Tous réuni sous la même bannière, voila une solution durable !




Revenons à notre combat sur la consommation en outrance et le consumérisme. Des solutions simple existes, nous devons dans un 1er temps à adapter son régime alimentaire. Je vous rassure aucune obligation à devenir végétarien (même si c'est mieux). Mais apprendre à consommer des produits de base de saison et de proximité. Il faut à tout prix boycotter les produits industriels ! Ainsi que tout se qui vient d'autre continents car l'emprunte écologique est bien trop élever et favorise cette économie mondialiste insensée et destructrice...




Je pourrai pour vous plus tard dresser des listes aide mémoire et pratique Wink

Cette philosophie de consommation ne s'applique pas qu'à la nourriture, vous pouvez l'appliqué également aux produits d'entretient, corporel, ou ménager, en choisissant des produits nationale ou UE. Et bien sûr écologique, et n'ayant pas été le fruit de test sur les animaux (VOIR ICI)




Ensuite ce principe peut également s'adapter aux vétements, produits ménager, décoration, etc...Ou se sera le bon sens qui sera rois  king  Ou il sera toujours important de mettre les principes de base de responsabilité en priorité. Cela n'empêche en rien de vivre de façon agréable, sans restriction, sans fanatisme inutile. On peux resté dans l'harmonie la beauté tout en ne participant plus à cette mascarade de la consommation en outrance, de cette économie mondialiste...




Il suffit de se reprendre réellement en main, penser aux autres, à la terre, mais également à sois, il n'y a rien d’égoïste à ça. vivre en bonne santé dans un environnement harmonieux, est un gage d'épanouissement et un exemple pour tous. Qui serons sans doute influencer à suivre cet exemple, au lieu de suivre bêtement se que la télé, les médias, et l'industrie du divertissement essayent de nous transformer en abrutit totalement conditionner, en mauvaise santé et ne pensant plus par eux même. C'est pour cette raison que dans cette philosophie de vie, vous devez impérativement vous débarrasser de votre télé, du moins des programmes télévisé et tout se qu'il s'en suit... farao 




Voila ;)en introduction je pense avoir abordé tout les points important. Pour terminer, je vous post l'article d'un amis végan Very Happy

Vegan Attitude



Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que :

- Si la politique était interdite, tout comme ce ParleMent, nous pourrions enfin nous tourner vers un monde plus sain !

- Un Monde géré par le peuple et pour le peuple !


La perversité de ce monde est entièrement due aux mouvements politiques et leurs déviances ; Sectes maçonniques, Services Clubs, … et au résultat, ils bossent tous pour cette même
« Oligarchie du Chaos Mondial » !

Si le monde s’autogérait à la manière de « conseils des sages » (1), le monde irait non pas vers la productivité et le capitalisme, mais vers une harmonie globale.

Ce qui manque à ce monde, c’est non pas une, mais « La » Réconciliation de l’Homme avec son environnement GLOBAL.

De ce fait, si aujourd’hui nous devions créer quelque chose, ce serait justement une sorte de Label du Citoyen du Monde ; La « Vegan Attitude ».

Mais pour cela, l’Homme devrait aborder de Nouvelles Attitudes (et Aptitudes) du Comportement envers son Environnement Global (2).


http://mutien.com/site_officiel/wp-content/uploads/2013/02/stop_om_0205-300x300.jpg


Car il faut bien comprendre qu’aujourd’hui sur cette planète, que la perversité est à son paroxysme et ce, dans tous les domaines !

C’est un fait incontestable, si l’Homme ne se rachète pas une ligne de conduite et si il ne se comporte pas en « Citoyen du Monde », c’est la vie de la Planète qui est en danger.

L’Équilibre est rompu…




Au milieu d’un monde à la dérive, nous sommes seuls.

Nous sommes tragiquement seuls.

Nous n’avons rien à voir avec toutes les formules commodes qui permettent toujours d’entrer dans une des chapelles bien étiquetées de l’échiquier politique.

Nous naviguons sur une mer inconnue et personne ne peut comprendre vers quels continents nous cinglons.

Nous ne sommes à l’aise nulle part. Mais si chaque parti nous est étranger, chaque initié reste notre frère. Un véritable membre de la communauté refuse toutes les formations de l’heure mais il accepte tous les hommes de courage.

Et c’est pourquoi nous sommes joyeusement seuls.

C’est justement parce que nous refusons toutes les compromissions et toutes les manœuvres que nous serons le plus pur métal de l’alliage de demain !




Allons enfants de l’oligarchie
le temps d’y croire est terminé.

Pour nous la réelle démocratie
L’union sans drapeau est arrivée.

Aux âmes citoyens, créons notre univers
Marchons, marchons.

Qu’une liberté solidaire
Accompagne nos chemins !




Oui je sais, en lisant ce qui suit, vous allez dire qu’avoir la « Vegan Attitude », c’est une sacrée prétention.

Pourtant elle est le quotidien de nombreuses personnes qui travaillent pour le bien être de l’humanité et qui ont signées la Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme (3) .

C’est juste un choix de vie, à vous de choisir !




Les Principes de la « Vegan Attitude » :

1. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est être est l’esclave de sa parole et ne point faillir à son honneur.

2. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est soutenir la dignité de l’Homme et de la Femme et se rappeler que tous sont nés égaux en dignité et en droits.

3. – Avoir la « Vegan Attitude » est un exemple pour la jeunesse.

4. – La « Vegan Attitude » ne saurait jamais agir de façon outrageante ni tuer ou être cruel envers aucun homme ni animal.

5. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est respecter et défendre les droits de tous les hommes et femmes à avoir et pratiquer des croyances religieuses qu’il ne partage pas ; tant que ces dernières ne portent ni atteinte à ses libertés et croyances, ni a la Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme (3).

6. – La « Vegan Attitude » ne prend pas part à de mauvaises querelles mais en toutes circonstances soutient les droits légitimes de tout homme et de toute femme.

7. – La « Vegan Attitude » doit être honorable en toutes choses et discerner le bien du mal.

8. – La conduite d’un « Vegan Attitude » doit être modeste, il ne doit pas rechercher les honneurs pour lui-même.

9. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est chercher à protéger les opprimés et ne jamais faillir à la charité, la fidélité et la vérité.

10. – La « Vegan Attitude », ne dit du mal de personne. Une langue médisante apporte honte et opprobre.

11. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est consacrer sa vie à ce que les peuples du monde puissent vivre ensemble dans la plus grande paix et la plus grande tolérance.

12. -Avoir la « Vegan Attitude », c’est consommer malin en n’achetant pas les produits qui ne respectent pas notre « Charte ».

13. – Avoir la « Vegan Attitude », c’est le respect de son corps. Pour cela, rien de néfaste ne lui sera fait ; Une alimentation saine, Vegan et Bio sera respectée…


* * *



(1) Le « Conseils des sages » (très prochainement).

(2) Global : qui sous entend l’environnement et le « soi ».

(3) La «Déclaration Universelle des Devoirs de l’Homme ».


___________________________________


Dernière édition par akasha le Jeu 11 Sep 2014 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3085
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Dim 25 Mai 2014 - 9:23

NOTE AKASHA/Bonjour;  flower  Savez-vous se qu'est le spécisme ?  Non ? Hey bien je vais vous l'enseigner ;)La vie c'est la vie, qu'elle nous incombe ou pas...Tout se qui vis est régit par les mêmes lois cosmiques. Seule les lois écrite par les hommes sont injustes, celles  qui émanent directement de la source, sont juste et implacable, et incontournable. C'est-à-dire que les animaux ont exactement les mêmes droits que nous. Et sont soumit aux mêmes lois cosmiques que nous. Se qu'il signifie, faites leurs du mal et causalité parlant vous en subirez les mêmes conséquences que si vous auriez fait du mal à un humains ! Beaucoup en sont arrivé à banaliser la vie sans mêmes s'en rendre compte...Ceux-là sont presque irrécupérable..Les autres (et c'est surtout à eux que je m'adresse) une petite prise de conscience suivis d'une réflexion profonde devrait remettre les choses dans le bon sens... cheers 


Qu'est-ce que le spécisme ?

David Olivier

L'article reproduit ici est une version légèrement modifiée d'un texte publié en avril 1991 dans la revue Informations et Réflexions Libertaires, dans la rubrique « Antispécisme » que nous y tenions.




Bien que nécessaire, l'argumentation rationnelle au sujet du spécisme a quelque chose de frustrant. Car nos adversaires, eux, ne s'embarrassent guère de chercher des arguments qui tiennent debout ; et ils s'occupent peu d'examiner les nôtres. Pour eux, le spécisme se passe de justifications rationnelles. Il m'est arrivé récemment de presque supplier, de dire (à une anarchiste, d'ailleurs) : « Mais dis-moi, pourquoi, donne-moi un seul argument, pourquoi forcément tu considères que la souffrance des poules en batterie est un sujet secondaire... » Sa seule réponse : « Pour moi, c'est comme ça. » (texto). Pourquoi ? Parce que. Le caractère évident du spécisme, le fait que l'immense majorité des humains font partie des oppresseurs, est l'obstacle principal auquel se confronte l'antispéciste.


Il s'agit encore une fois d'être du côté de ceux qui sont méprisés et opprimés - en sachant que le mépris rejaillit sur celui qui les défend. Il fut un temps où le Blanc défenseur de « nègres » pouvait être traité comme un « nègre ». Il est relativement facile aujourd'hui d'être antiraciste ou antisexiste en France, au moins en opinion ; cela n'a pas toujours été le cas. Aujourd'hui, au moins dans les milieux de gauche, c'est l'antiracisme et l'antisexisme qui sont devenus des évidences, presque des lieux communs se passant d'arguments. La nouvelle droite a eu la partie belle, face à un antiracisme qui, à « Pourquoi ? », répondait « Parce que. », d'apparaître par contraste comme des gens qui pensent.

Pourtant, à un niveau mondial, et au cours de l'histoire, c'est bien le racisme, et non l'antiracisme, qui, tout comme le spécisme et le sexisme, est, et a toujours été, la pensée dominante. Les oppressions et massacres interethniques sont monnaie courante dans l'histoire passée et présente de tous les humains. Si beaucoup de peuples aujourd'hui peuvent paraître faire partie du camp antiraciste, c'est d'abord parce qu'ils s'opposent eux-mêmes au racisme dominant, celui de la culture occidentale, qui gomme leurs différences, et leur culture, pour ce qu'elle a de meilleur, et aussi de pire. Nous savons très bien que la culture kanake est, dans l'ensemble, sexiste, mais, chut !, il ne faut pas le dire. Il faut « respecter leur culture comme elle est ». Est-ce respecter des gens que de ne rien leur dire ?

Nous avons, face à l'immense prévalence du racisme, du sexisme et du spécisme, non pas à nous contenter de nous scandaliser et de nous référer à des « évidences », mais à réfléchir et à argumenter ; sans craindre d'être du côté des « nègres », des « gonzesses », ou des chiens.






Un peu de vocabulaire

Spécisme : le spécisme (ou espécisme) est à l'espèce ce que le racisme est à la race, et ce que le sexisme est au sexe : une discrimination basée sur l'espèce, presque toujours en faveur des membres de l'espèce humaine (Homo sapiens).

Animaux : le langage n'est pas neutre, et notre langue courante appelle « animaux » tous les animaux sauf les humains, mettant ainsi une barrière entre des êtres aussi proches qu'un humain et un gorille, et mettant dans le même sac un gorille et une huître. Conformément à l'usage scientifique, amplement justifié, j'appellerai « animaux » tous les animaux, humains ou non, et « animaux non humains » ceux qui n'ont pas l'honneur d'être « bien nés ».

Ma position

Je soutiens qu'il ne peut y avoir aucune raison - hormis le désir égoïste de préserver les privilèges du groupe exploiteur - de refuser d'étendre le principe fondamental d'égalité de considération des intérêts aux membres des autres espèces.
Peter Singer, Animal Liberation, 19751
Faut-il être antispéciste ? Eh bien, faut-il être antiraciste ? C'est évident que oui ? Ce n'est pas évident pour tout le monde ; et il ne semble pas que tous les antiracistes soient antiracistes pour les mêmes raisons. Ma position est que l'antiracisme n'est justifié ni parce que (presque) tous que les humains sont également intelligents, ou ont un langage articulé, ou sont sociaux, etc. ; l'antiracisme et l'antispécisme sont justifiés parce qu'un être sensible opprimé souffre et que la souffrance et le bonheur de tout être sensible, c'est-à-dire susceptible de souffrir ou d'être heureux, ont la même importance et doivent par conséquent être pris en compte avec un poids identique.

Je ne suis pas plus « défenseur des animaux » que ceux qui luttaient contre l'esclavage des Noirs n'étaient des « défenseurs des Nègres », comme les appelaient les racistes ; je défends des animaux opprimés, humains ou non, non par lubie, non par vocation, non parce que « j'aime les animaux » comme d'autres « aiment les fleurs » ; je défends les animaux et en particulier les animaux non humains parce que mon intention est de défendre tous les êtres sensibles, quels qu'ils soient ; parce que le seul critère qui justifie de prendre en compte les intérêts d'un être est qu'il ait des intérêts, et parce que, comme je l'expliquerai dans le prochain IRL, le phénomène de la sensibilité se limite vraisemblablement aux animaux, les plantes n'ayant ni sensations ni intérêts. Mon opposition au spécisme est une opposition à une idéologie qui sert à justifier la souffrance ignoble et la mort que la quasi-totalité des humains infligent sciemment, délibérément, quotidiennement, à des milliards d'êtres aussi sensibles qu'eux.

Racisme et spécisme

Les arguments racistes ne sont souvent que de mauvais prétextes ; mais cela ne dispense pas de les examiner. Il ne suffit pas de dénoncer les méchants racistes, qu'à moins de supprimer il faut pouvoir convaincre. Et aussi, dans le cas du spécisme, le rôle de méchants est tenu par presque tous les humains, qui usent des mêmes arguments que les racistes pour justifier la suprématie qu'ils s'octroient à eux-mêmes.

Le racisme et le spécisme sont des idéologies étroitement imbriquées, et leur ressemblance serait évidente à tous si n'était que, justement, les antiracistes sont pour la plupart spécistes et ont donc fortement intérêt à ne pas la percevoir. La volonté qu'ils ont de combattre le racisme sans mettre en danger le spécisme les amène à vouloir à tout prix défendre des positions indéfendables, qu'ils présentent pourtant comme essentielles à l'antiracisme. L'idée d'égalité animale étant pour eux impensable, c'est contre les autres animaux qu'ils veulent fonder l'égalité humaine.

Source et suite et fin de l'article; http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article42


Éthique Animale - Le spécisme



Lien connexe; Arrêtons la barbarie !

Vidéo magiCjack; Le jugement;



Le jugement by magicjackband

___________________________________________


Dernière édition par akasha le Lun 9 Juin 2014 - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Sam 7 Juin 2014 - 9:39

Je ne le vis pas comme une idéologie mais une affaire d'amour, de respect de la vie, de tendresse et de.... joie de vivre... Nos larmes sont pour les plus torturés et défaits de ce monde, on s'engage alors même si nos engagements nous paraissent souvent dérisoires... Je ne prends pas le véganisme puisque c'est le nom qu'on lui donne, ni une philosophie, ni comme une théorie, ni comme un entendement collectif, c'est plutôt pour moi une manière de vivre, un choix décisif fondé sur la compassion...

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3085
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 10:05

NOTE AKASHA/ Il y a non seulement beaucoup d'idées reçues sur le végétarisme, ainsi que de l'ignorance sur le sujet...D'où l'idée de se sujet, ou je vous proposerais des articles factuels ainsi que mes propres remarques. ici je vous proposes un article complet et vraiment agréable à lire de par sa diversité et témoignages passionnants, bonne lecture  study   cheers 
N'oubliez pas mon sujet spéciale diététique qui s'adresse à tout les régimes alimentaires ; (cliquez ici)


Les réalités sur le végétarisme (que vous n’entendrez jamais sur les merdias tel que Bizness FM…)



Si mon dernier article sur la nutrition m’avait déjà valu quelques ennemis, celui-ci risque bien de me valoir l’ostracisme de la communauté des Hommes.

Il faut dire que les gens n’aiment pas qu’on leur parle de ce qu’il y a dans leur assiette : manger est un plaisir et l’on envisage mal le renoncement à ce « péché de la chair » (surtout quand ladite chair est délicieusement grillée et qu’elle exhale une odeur mi-caramel mi-barbecue). Les anges gardiens de nos foies comme ceux qui prétendent défendre nos âmes prônent l’ascétisme, mais nous vivons dans une contemporanéité qui fait sa part belle à la jouissance et à l’instantanéité. Ni Dieu, ni maître, et pourtant voilà l’état, l’école, la pub et nos médecins qui nous rabattent les oreilles à grandes leçons de « mangez les 5 fruits et légumes par jour ». La bien-pensance agace et je comprends qu’on puisse trouver dans la consommation de bacon une subversivité salvatrice. C’est d’ailleurs ce qui caractérise nos héros de fiction qui, après la bataille se récompensent de ripailles de bêtes fumantes autour d’une table orgiaque… à l’image d’un banquet gaulois à la fin de tout Astérix qui se respecte ou d’un Luffy dans la saga One Piece (qui nous inspire depuis des années).


Mais bon voilà, dans votre bureau avec vue sur les Champs Élysées, vous dominez peut-être les passants qui sont cinq étages plus bas, mais on ne peut pas vraiment dire que vous ayez l’étoffe d’un guerrier. Vous allez même rapidement vous voir renforcé, en guise de bouclier, d’un joli ventre rondouillard à force d’engloutir votre steak frites quotidien. Celui  que vous êtes parti chasser vaillamment, couteau au poing, au self-service de votre cantine. On se croit carnivore, sanguin et viril ; mais la vérité, on se l’accordera, c’est qu’on mange des morceaux de cadavres hachés, surgelés et que les kebabs où déjeunent  nos « swaggeurs fashions de Châtelet les Halles » nationaux n’ont jamais rendu un homme viril. Jamais.

La publicité – croyez-moi, c’est mon métier – s’évertue à cultiver cette image, comme celle qui consiste à vous faire avaler qu’en buvant de la bière et en vous aspergeant de One Million de Paco Rabanne vous deviendrez un homme, un vrai – avec tout l’attirail déployé de nanas, 4×4 et Rolex au poignet. Il suffit d’ailleurs d’ouvrir la moindre brochure de nutrition mainstream financée par l’état (Manger Bouger, ça vous parle forcément) pour voir que les intérêts de l’électorat charcutier sont bien représentés. C’est tout de suite moins transgressif de mal manger, n’est-ce pas ?


La vision de Bâtard Sensible sur le sujet

Mettre de l’ordre dans ses préjugés ne doit pas pour autant vous faire croire qu’on doit tout remettre en cause.

Chez Bâtard Sensible, on adore croquer dans un gros burger de chez Breakfast in America ou se faire une bonne quinzaine de sushi Rue Ste. Anne à Paris. La seule différence, c’est que le soir venu, au lieu de croire qu’un steak surgelé mélangé à des pâtes au beurre constitue un repas décent, on essaie de se concocter quelque chose qui change de l’ordinaire, un mets répondant à cette définition étant une délicieuse tourte aux légumes de Provence.

Comprenez l’idée : vous n’allez PAS mourir de carences affreuses et douloureuses si vous « oubliez » de manger des animaux pendant un jour, une semaine, un mois ou davantage. D’un autre côté, on ne conseille à personne de ramener un tupperware de salade  vinaigrette alors que vos potes chill’ autour d’un barbecue. Posons-nous simplement la question de savoir si, seul chez soi, il est absolument nécessaire d’avoir fait égorger un animal pour vous offrir cet infâme sandwich jambon/pain Harri’s/moutarde (repas quotidien d’un de mes potes, sad story bro’). Je pense que la viande devrait rester ce qu’elle a été pendant des millénaires : une nourriture de sociabilité et de plaisir, une bête qu’ont sacrifie occasionnellement aux dieux pour se délecter de sa chair en charmante compagnie. A vous de vous faire votre opinion en lisant la suite de l’article !

Vous avez compris qu’on n’est pas des relous : pas de destin de la planète sur nos épaules, pas de pleurniche sur les abattoirs, pas de rendez-vous dominical à Naturalia ni même d’oripeaux de la bien-pensance bobo altermondialiste. Les vrais de vrais savent qu’un kalos kagathos doit savoir manger les pissenlits par la racine sans avoir eu besoin de crever pour autant. Et si vous ne me croyez pas, la preuve est dans cette vidéo (joker impossible à contredire, un par article).

De meilleures performances

J’ai longtemps cru, comme vous, que les végétariens étaient des bourgeoises frigides au teint pâle et maladif, des empêcheuses de bouffer en rond dont l’unique préoccupation dans la vie est de brandir des pancartes contre la chasse, la corrida (et pourquoi pas l’épilation, quand on a cet état d’esprit ?). J’en ai vu – et de sacrées chieuses par-dessus le marché – mais la majorité des gens rencontrés dans le milieu irradiaient par tous leurs pores d’une énergie quasi-solaire. Les tables étaient pleines de victuailles, il y avait du vin, des discussions enjouées et plein de jolies filles. Le jour où les militants comprendront que les gens veulent voir du bonheur et pas des « barquettes de viande humaine », leur cause devrait pouvoir avancer à grands pas.

Cette énergie est pourtant la base concrète qui permet de quantifier facilement le potentiel santé d’une alimentation. La digestion est beaucoup plus légère, et on dispose davantage d’énergie non seulement après le repas, mais par petites touches au fil de la journée. Les pilules Juvamine ne trôneront plus sur votre table de chevet l’hiver venu : le concentré de bonnes vitamines se trouve dans votre assiette. Il faut arrêter de croire que vous pouvez être un winner et dîner au McDonald’s, vous enfiler une canette de Red Bull et faire la fête en boîte jusqu’au lever du soleil. Si vous osez faire ça, vous cultivez du vide (patates frites mises à part).

Des sportifs légendaires qui mangeaient de la salade

Connaissez-vous le point commun entre ces personnalités sportives ?


Bien sûr, puisque c’est écrit sur le site. On ne peut pas dire qu’il s’agit de semi-hommes, surtout qu’il y a parmi ces joyeux lurons un sacré paquet de noms de légende, comme celui du coureur Carl Lewis (vainqueur de neuf médailles d’or aux J.O.) ; Surya Bonaly, neuf fois championne en patinage artistique ; James Donaldson, star de la NBA ou encore Ivan Lendl, pièce forte du tennis. La liste est encore longue, mais il paraît qu’il faut savoir faire court.

« Bien sûr, beaucoup de mes coéquipiers me taquinaient pour être végétarien, mais ils ont remarqué que j’étais en bonne santé, ne tombais pas malade, n’avais pas de rhume, de grippe ni de maux de tête, rien. Je jouais match après match, et j’ai joué pendant longtemps. Et encore, aujourd’hui à 50 ans, je travaille tous les jours. Je continue à avoir 5 heures, 6 heures de sommeil, j’ai donc de longues journées tous les jours et je me sens bien chaque seconde du jour. »

- James Donaldson, Star NBA de basketball

Et puis, soyez-fous : dites-vous que même Mike Tyson l’est, alors bon…




Et donc, je pourrai me donner à fond sans avoir de vertige ?

On part du postulat qu’il faut éviter la faiblesse, or c’est tout le contraire : ce régime booste force et endurance.

On a fait cette observation dans plusieurs études, dont une en 1986 où on a fait pédaler des groupes d’hommes en les soumettant à 3 régimes différents. Les full carnivores pédalaient sans s’arrêter 57 minutes alors que les végétariens allaient jusqu’à 167 minutes. De quoi faire réfléchir les amateurs du régime Dukan. Même l’alimentation « équilibrée » offrait de moindres performances avec un temps de pédalage de 114 minutes.

Mais, bon question vélo, ça n’intéresse pas grand monde. Alors si je vous disais qu’il est d’autorité que vous allez carburer au pieu et offrir à vos compagnes des vitamines B12 aux saveurs tutti frutti (c’est suffisamment gros pour justifier une métaphore obscure) ? Bon après, on peut discuter longtemps de ces études, ce qui me gardera d’émettre tout jugement à cet égard (dit-il avec une expression sur le visage fleurant bon l’innocence).


Mais j’ai besoin de prendre de la masse !

Vous comprendrez de la même façon que pour avoir des muscles de bison, pas besoin de vous engloutir 10 œufs « pour choper des protéines ». Vous y gagnerez aussi les avantages suivants :  accumuler du mauvais gras, acidifier votre sang et les autres joyeusetés qu’on imagine quand on gobe des bébés poules en trop grande quantité.

En fait pour prendre de la masse avec des végétaux, vous avez plein d’aliments super protéinés sans que ce soit forcement du tofu ou autres bizarreries qui peuplent les étalages des magasins bio. Ce n’est pas plus difficile que de suivre les conseils nutritionnels de la méthode Lafay ou autres régimes GQ. Je vous laisse pour ça dans les mains expertes de la nutrition sportive.




Robert Cheeke est un de ces nombreux bodybuilders vegan. Vous voulez qu’on aille lui parler de votre virilité et des protéines ?


La santé à court comme à long terme

Je veux bien croire aussi qu’on « live fast, die young », mais à 30 ans, je doute que vous soyez toujours en accord avec cette impétuosité juvénile. Je comprends d’ailleurs que ça n’ait pas l’air super fun « d’épargner son corps pour la retraite » comme de vieux-jeunes, mais dites-vous que ça peut être utile et que vous vous remercierez plus tard.

Qu’est ce qui se trame dans votre petit corps ?

En France, 48% de la population est en surpoids (dont 17% d’obèses).

C’est beaucoup, mais moins qu’aux Etats-Unis, où moins d’un tiers de la population a des proportions saines. Ca mérite qu’on se pose des questions sur les effets d’une telle situation :

- Vous réduisez de moitié vos chances de chopper un diabète de type 2, de l’hypertension ou un cancer, soit  vos chances de crever dans la douleur à prendre des médocs pendant les 10 dernières années de votre – dorénavant misérable – existence.

- Avec un régime sain, vous avez 4% de chances de mourir d’une crise cardiaque subite et précoce alors qu’avec un régime à l’américaine, c’est une chance sur deux (+ de 70% des américains meurent trop tôt à cause de leur alimentation).

- L’excès de lait affaiblit vos os, contrairement à ce que vous font croire les pubs. Vous les alourdissez, rendez le calcium « moins durable » (car trop renouvelé) et rendez donc votre joli matériel beaucoup plus cassant. Ceci explique l’ostéoporose massive qu’on retrouve aux Etats-Unis… et pas en Asie (les populations asiatiques boivent peu de lait car elles le digèrent mal pour des raisons génétiques).

- Vous limitez les risques de mourir d’une intoxication alimentaire, de choper l’E. Coli ou une maladie exotique que font naitre chaque jour les conditions d’élevage (et ne rigolez pasn ça arrive plus souvent qu'on ne le croit).

- Dernière chose, et non des moindres : l’obésité est rare chez les végétariens. Contrairement au régime Dukan, c’est durable, sain et ça vous évite l’haleine de chacal due à la cétose de ce régime fortement déconseillé par notre comité d’experts.

Sérieux, les mecs, à 60 ans, j’aimerais qu’on boive encore des coups ensemble au fond d’un bar stylé ou dans les canapés de nos luxueuses demeures. Pas sur un lit d’hôpital, en cachette, avant que l’infirmière de service passe changer votre couche.




Les expériences de longévité

Vous avez probablement déjà entendu parler du régime d’Okinawa ou du régime Crétois ? Ce sont des régions du monde où l’on vit très longtemps et les centenaires y sont légion. Leur alimentation est simple, goûteuse (Shruikan peut en attester, il est parti au Japon pendant trois semaines cet été), et composée pour sa majeure partie de végétaux. Coïncidence ? Je ne crois pas :

- Okinawa : 7 portions de légumes et de fruits, autant de céréales et deux plats à base de soja (tofu). Poisson 3 fois par semaine.
– Crétois : légumes, fruits et huile d’olive en quantité. Un peu de fromage, de vin et de céréales. Poisson 3 fois par semaine et une petite quantité de volaille (viande blanche, moins nocive que la viande rouge).

Pensons d’ailleurs à nos aïeux d’avant les Trente Glorieuses qui consommaient soupe et ragoûts de légumes avec très peu de viande. Avec moins de pain, de laitage et les progrès de la médecine actuels, ils nous mettraient la nique en longévité. Les mains dans le dos.



http://mutien.com/site_officiel/wp-content/uploads/2012/08/christian-mortensen.jpg

Christian Mortensen doyen de l’humanité (114 ans) était végétarien !

Quand les stars s’y mettent

Ca aussi, vous devez le savoir : quand on est payé plusieurs millions de $ pour un film et qu’on souhaite faire longue carrière, on prend soin de son image. Ça ne trompe pas les célébrités qui, pour leur santé ou par militantisme, adoptent un régime végétarien (ou très végétalisé). D’ailleurs, à en croire cette liste des acteurs végétariens ce sont plutôt les carnivores qui se comptent sur les doigts d’une main amputée.



Mais je vais être carencé en plein de choses, non ?

La question je vous la retourne : est-ce vous êtes prêt à parier qu’un McDonald’s recouvre tous vos besoins en vitamines et autres éléments aux noms exotiques ?

Nous sommes ce que nous mangeons. Nous construisons sans cesse les briques de notre corps grâce à ce que nous ingurgitons : la vache mange de l’herbe, stocke les nutriments qu’elle en retire dans sa viande, puis nous l’enfournons dans nos bouches. A chaque étape, il y a bien sûr pas mal de pertes et vous ingurgitez indirectement tous les pesticides, hormones et médicaments qu’on lui donne.

Cette petite démonstration pour vous dire que tout peut se retrouver à la source : mangez la vie forte et saine qui jaillit du sol n’est-il pas préférable à une énergie morte, appauvrie et dégénérée par des transferts successifs ?

La nature est riche en protéines, en calcium, en fer et en tout ce qui est généralement attaché à la viande et au lait dans notre imaginaire. Le calcium dans les brocolis, le fer dans les lentilles ou les protéines dans les pois chiches rempliront les besoins de votre organisme (ce sont des exemples, il y a plein d’autres sources). Le seul truc qu’on ne retrouve pas sur nos étals maraîchers, c’est la vitamine B12… qui n’est même plus synthétisée par les animaux d’élevage (car produite par la fermentation de l’herbe verte dans l’estomac). On est obligé de leur donner des compléments pour pouvoir continuer à marquer sur les emballages « viande riche en B12 et en fer ». Si vous êtes végétariens stricts (sans oeufs, poisson ou viande occasionnelle), vous n’en avez pas besoin des masses mais vous en trouverez dans la plupart des produits végétaux (jus de fruit ou lait de soja enrichi en B12, etc.).


Les jouissances gustatives nouvelles

Dans les restaurants, on annonce la viande puis l’accompagnement : tartare de boeuf, oignon frit sur son lit d’artichaut et jeunes pousses. Et si au lieu de ça on faisait le plat en fonction du légume ?

Car ce qui est bien quand on ne met plus la viande au cœur du plat, c’est que ça vous force à vous faire jouir le palais par d’autres moyens. Et de ce côté, la découverte et plutôt bonne et on y gagne au change : nouveaux légumes, nouvelles épices, nouveaux mélanges et recherche de la qualité. Croyez-moi, vous ne cesserez d’inventer de nouveaux plats en faisant marcher vos envies « mécaniques ».  On peut commencer doucement en ajoutant plus de légumes à la viande (comme les poêlées thaïlandaises) mais vous allez vite vous rendre compte qu’avec ou sans le bon goût est encore là.




Désolé, j’ai essayé mais ça n’a a aucun goût.

Si on est tous aujourd’hui à ce point traumatisés par les légumes, c’est à cause de la macédoine mayo des cantines scolaires. Non mais sérieusement, le mec qui a inventé ça mériterait son procès de Nuremberg. Il faut totalement fuir cette conception des plats de légumes !  Un régime végétarien ce n’est pas manger des entrées ou des plats classiques la viande en moins, bordel.

Le choix des aliments est ici essentiel. Si vous voulez commencer proprement, filez au marché de votre quartier (à Paris il y en a 2-3 par arrondissement, ouverts tous les jours de 9 à 13h en général) et prenez moi un max de légumes. Pour ceux qui veulent commencer sans mauvaises surprises, il y a des « paniers en libre service » sur les stands bio : 4 kilos de produits bio au choix pour 10 euros seulement (le prix d’un menu de 500 grammes au McDo). Niveau légumes, vous pouvez aussi vous rabattre sur les surgelés (parfait pour les légumes verts) et quelques conserves (pour les légumineuses, mais ce n’est pas le top).

Mettons-nous déjà d’accord sur une chose : la bière et les frites ne sont certes pas top pour la santé, mais elles sont végétariennes. Vous pouvez d’ailleurs totalement adapter la « junk food » en la rendant fraîche et largement plus saine : pizza de légumes, burger au steak de soja, lasagnes, nems, omelettes, raviolis, tortillas au haricot rouge et même des saucisses qui donnent envie. Vous avez ça, tout fait, pour la moitié du prix d’un steak dans les magasins bio.

Et si ça ne vous suffit pas, faites-vous aussi de l’houmous, des falafels, du caviar d’aubergines, des tajines de lentilles et des poêlées de légumes thaï et vous allez revoir votre définition de peine-a-jouir. Tous les plats cités plus haut prennent deux secondes à concocter et se conservent mieux que ce que vous imaginez. Vous avez plein de recettes végétariennes à base de fromage et d’oeuf, mais puisque vous aimez les défis, je vous propose de tester quelques recettes végétariennes. Ce soir, je me suis fais un kiff : voilà ce que je suis en train de manger, un peu technique à faire en apparence (trop pour un débutant). Mais je jouis à chaque bouchée, et finalement, c’est l’essentiel.

Esprit sain dans un corps sain

« Je pense que les transformations et les effets purificateurs d’un régime végétarien sur l’homme sont très bénéfiques à l’espèce humaine »
– Albert Einstein


Il y a depuis des millénaires des peuples, des hommes et des courants de pensée qui matraquent que pour s’élever, l’humanité doit se purifier le corps et cesser de faire couler le sang. Il ne faut pas forcément être mystique pour imaginer que la chair dans nos entrailles ne véhicule pas un credo d’amour et de paix.

« Le peu de végétariens par philosophie ont fait plus pour l’humanité que tous les philosophes modernes »

- Friedrich Nietzsche





Preuve s’il en faut une qu’on peut manger des plantes et avoir le cerveau qui carbure.


En moins glorieux, on peut ajouter à cette liste Hitler et un certain nombre de membres de sa garde rapprochée. Inspiré par les théories de régénération (et Wagner en prime), il y a dans son Mein Kampf quelques passages sur le droit des animaux, l’élévation de l’esprit et la santé du corps. Lui-même, bien qu’amateur de saucisses et de pigeon, passera à un régime végétarien à cause de ses problèmes d’estomac et de flatulences. C’est qu’il était nerveux, le petit bonhomme.


« Tu ne tueras point » : la religion et les végétariens

On sait que l’hindouisme et le bouddhisme font très directement référence à la nécessité de ne pas manger de chair, mais sait-on seulement que nos monothéismes aussi sont friands de conseils nutritionnels ?

Dans l’Ancien Testament, il est dit que Dieu a donné aux premiers hommes les semences de la terre et des arbres pour se nourrir. D’Adam jusqu’à Noé, l’homme était alors végétarien (cueilleur) puis tomba dans le péché et se mit à offrir des animaux en sacrifice.

Pourtant, Dieu dit :

« Je suis dégoûté des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux. Le sang des taureaux, des brebis et des boucs Me répugne… Quand vous tendrez vos mains, Je détournerai les yeux. Vous avez beau multiplier les prières, Moi, Je n’écoute pas, car vos mains sont pleines de sang. » (Isaïe 1:11-15).

Le Nouveau comme l’Ancien Testament regorgent tant et si bien de ces appels qu’un grand nombre de communautés juives et chrétiennes se construisent autour du refus du sacrifice. L’Islam n’est pas en reste, puisqu’à la diète alimentaire très sobre du prophète toute sa vie durant (composée essentiellement de dattes, la viande séchée étant présente en très petites quantités), il faut ajouter une tradition soufie qui recommande plus directement le végétarisme.

« A l’époque, le rasûl (prophète) d’Allah dit à son cousin « Ali, ô Ali, tu ne devrais pas manger de viande. Si tu manges la viande durant quarante jours, ses qualités seront en toi. Ses actions viendront en toi. Leur sang viendra en toi. Leurs qualités et leurs actions viendront en toi. A cause de cela, tes qualités humaines changeront, tes qualités de compassion changeront, l’essence de ton corps changera. Ô Ali, tu ne devrais pas manger de viande ni de chair. Tu dois réduire cela. Ne manges pas cela. »
– citation de Muhammad Raheem Bawa Muhaiyaddeen

« L’homme vint avant la hache et le feu, il ne pouvait donc pas être omnivore » – Thomas Henry Huxley

Il faut corriger une vérité assez tenace dans nos esprits : nous ne sommes pas carnivores. Même si vous mangez un steak cru tous les midis, vous l’accompagnez d’aliments qui ne plairaient pas au lion auquel vous aimez vous comparer (vin, chocolat, pain). Triste destin de ces derniers qui ne trouvent aux fruits, pâtes et bonbons aucun goût (ils n’ont pas le goût du sucré). D’ailleurs, je ne sais pas si vous vous êtes regardé, mais on ne peut pas dire que vous faites très très peur comme prédateur. La vérité c’est que notre anatomie est plus proche des frugivores (type chimpanzé) que de la hyène (qui mange des morceaux de cadavres comme nous) et je vais vous le prouver avec une minute Darwin :

- L’humain n’a ni dents ni griffes permettant la chasse. Ce n’est pas avec nos deux canines (que nous partageons avec les gorilles) et nos ongles manucurés qu’on va courir après la gazelle.
– L’intestin des carnivores est très court, et ce, pour éviter que la viande ne s’y décompose trop en libérant ses toxines (urates, acide lactique, corps gras saturés, purine, albumine). Or il se trouve que le nôtre est très long et laisse tout ce petit monde se répandre dans le sang. Je vous rassure, foie et rein rentrent alors en action, mais c’est une fatigue dont ils se passeraient avec toutes les cochonneries qu’on avale et le stress dans lequel on vit, vous ne croyez pas ?
– Impossible de digérer les os : notre acidité gastrique est 20 fois moins élevée que nos amis de la savane.

Mais ne séchez pas vos larmes, ce n’est pas si triste que ça :



On peut manger des feuilles et en avoir entre les jambes.

L’éthique et l’écologie

Ouvrez les robinets quand vous vous brossez les dents, oubliez d’éteindre la lumière dans les couloirs et arrêtez de donner de l’argent pour nourrir les petits africains. N’en ayez plus rien à foutre de la bien-pensance du 13h sur TF1 parce qu’avec votre nouveau mode de vie, c’est 3 planètes comme la nôtre qu’on pourrait nourrir.

On ne peut en effet pas faire l’impasse sur l’argument n°1 et imparable du régime végétarien : c’est bon pour la nature, sa faune comme sa flore. Sans tomber dans l’écologisme forcené, faisons un petit tour d’horizon des effets de l’industrie de la viande sur la planète.



Condition animale.

Si le lion mange de la gazelle et qu’il serait difficile de nier que la mort fait partie de la vie, il ne me semble pas que l’abattage à la chaîne soient une création de mère Nature.



On est loin des vaches de figuration qu’on voit aux vitres des trains !

Je n’aimerais personnellement pas être une vache née dans un élevage, entassée dans mes selles avec des congénères à manger une bouillasse faite de maïs et des restes de ma mère en farine animale. D’ailleurs, pour ce qui est du passage de couteau sous la gorge, ce n’est pas tant une question d’empathie avec l’animal que le fait qu’on soit incapable de passer à l’acte. Si nous devions nous-mêmes tuer notre viande, on serait nombreux à ne plus en manger.

Toujours dans la séquence émotions, on peut regarder le documentaire de référence sur les animaux d’élevage Earthling qui met tout le monde d’accord (version plus courte par la Peta). Votre steak passera de l’objet « viande » à un « morceau d’un veau jouant gaiement avec la queue de sa mère dans une prairie ». Pour les sadiques, il y a une séquence avec un éléphant qui broie la colonne vertébrale de son maître et des chiens gazés puis passés à la broyeuse.

Consommation d’énergie.


A la souffrance animale, il faut ajouter une considération écologique et économique : élever une vache requiert énormément d’énergie. C’est que ça doit manger, cette grosse bête !
– 1 kilogramme de viande de bovin nécessite 14 fois plus d’eau douce que la production d’un kilo d’aliments végétaux.
- Une calorie animale consommable demande 10 fois plus d’énergie fossile que la création d’une calorie végétale. L’élevage nécessite plus d’1/3 des matières premières et des carburants aux États-Unis. Seuls 2% suffiraient pour nourrir ce petit monde en végétaux. On pourrait alors prolonger de 260 ans les réserves de pétrole par rapport aux prévisions.

Pollution.

Outre ces considérations statistiques, on imagine bien les problèmes que ça pose en termes d’espace : l’élevage, c’est aussi des tonnes et des tonnes de maïs et de soja qu’il faut produire. Un bœuf jusqu’à « maturation » demande plus de 5 hectares de végétaux pour se nourrir, l’équivalent de 3 stades de foot (ce qui permet de nourrir une dizaine de végétariens dans la même période). Et quand on manque de place, on fait comme les Brésiliens : on brûle la forêt et donc les poumons de la planète (et hop, des millions de tonnes de CO2 en plus). Et c’est bien le problème, puisque ayant d’énormes besoins pour nourrir les animaux, on fabrique dans le Sud des végétaux bas de gamme pour les exporter dans le Nord sous forme de poudres végétales déshydratées. Autant d’hectares non disponibles pour les locaux afin de se nourrir.

On ne parle même pas des mers acidifiées et étouffées d’algues et de méduses par la pénétration des merdes de porc dans la nappe phréatique ; des pesticides qui souillent les terres pour des centaines d’années ; des antibiotiques qu’on retrouve dans des cycles alimentaires longs (exemple parlant : tétracycline qui défonce vos dents), etc.

Un dernier chiffre et je vous laisse tranquilles : si les Anglais arrêtaient de manger de la viande pendant un jour, c’est comme si nous retirions 5 millions de voitures de la circulation. Un individu qui mange une petite portion de viande tous les jours pendant un an a fait un trajet de plus de 1000 heures en voiture : un tour du monde en 4×4 … a multiplier par toutes les années d’une vie… à multiplier par le nombre d’occidentaux.

Les sources et d’autres exemples sur les 400 raisons d’être végétarien. A couper le souffle.

Conclusion

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous êtes sur la bonne voie. Pour les haters, le derniers paragraphe de cet article a dû finir de les achever et cesser toute lecture de celui-ci pour poster rageusement (ou à demi-rageusement) dans les commentaires. Nous sommes donc restés en bonne compagnie pour cette fin d’article.

Contrairement à ce qui peut être lu en filigrane, je ne demande à personne, moi le premier, d’adhérer idéologiquement à la cause végétarienne. Végétaliser son alimentation sans renoncer totalement à la viande est déjà un grand pas pour vous comme ce qui vous entoure. Quand on met le pied dedans, on a tendance à aller « trop loin » : végétalisme militant (pas de fromage, d’œuf, de miel… et de cuir), antispécisme (droit de l’homme et des animaux égaux), rejet total de la société de consommation et vous finissez sur une île déserte à faire du yoga en sarouel, le séjour payé par votre fuck-friend (true story). Pourquoi pas, après tout, mais je ne pense pas que ce soit à l’ordre du jour vous concernant tous. La société n’est déjà structurellement pas faite pour votre nouveau mode de vie (plus de kebabs que de saladeries), alors pour conserver votre santé mentale et votre capacité à vivre ici bas, sachez faire la part des choses. Si vous commenciez pas ne manger de la viande rouge qu’une fois par semaine ? Vous imposer un ou deux jours sans aucune viande ? C’est le genre de petit défi qui fera votre grande évolution. Les Japonais l’ont bien compris avec leur méthode kaizen.

Dernier conseil d’une extrême importance : n’essayez JAMAIS de convaincre quelqu’un à l’oral. Vous allez l’énerver et, à moins d’avoir le charisme de Steve Jobs, vous allez vous planter comme une merde un jour de pluie. Vous passerez pour monsieur-je-sais-tout et vous ne pourrez pas finir votre argumentation maladroite avant de vous faire molester verbalement. Quand on vous pose la question de votre engagement, soyez évasif : religion, modèle philosophique, plaisir ou régime santé (pourquoi pas les quatre à la fois, tiens ?). N’idéologisez pas trop ce que vous avez dans votre assiette, les femmes comme vos potes vous préfèrent avec un bon coup de fourchette.

Si vous voulez aider un ami, vous pouvez par contre partager l’article. Si on vous a convaincu, on doit bien pouvoir le convaincre lui (ou planter une petite graine de réflexion dans son esprit, sans vouloir donner dans le jeu de mots vaseux).

Une fois le pas sauté, un petit avant-goût quand même de ce que vous allez vivre :


Enfin, si vous pensez que vous êtes un omnivore, voici la preuve par 16 que tout cela est FAUX, lisez donc cet article > l'homme est herbivore, la preuve par 16 Note Akasha; (ànuancer quand même)

————————-


Source; Chez Mutien

----------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Romain N7

avatar

Masculin Poissons Cochon
Messages : 18
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 13:18

Très bonne série d'articles. Manger de la viande aujourd'hui est pour moi un acte immonde, surtout pour la viande industrielle. Mais je suis allé dans un abattoir classique (histoire de me rendre vraiment compte) et à partir de là j'ai arrêté purement et simplement la viande. De plus si on mange de la viande, c'est l'information de mort, de souffrance, de haine qui circule en nous. Nous sommes ce que nous mangeons. Faut pas espérer élever son taux vibratoire tant qu'on est omnivore.

Par contre je ne suis pas encore totalement vegan. Il m'arrive de manger du fromage ou des oeufs mais ces derniers proviennent toujours de la ferme.

Ps : Par contre, dans la liste des "grands hommes qui ne mangent pas des animaux", j'ne sais pas si certains peuvent être qualifiés comme des modèles  scratch (Ford a décroché le pompom je crois Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
BlackHole

avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 690
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 13:32

Bonjour,

Plutôt d'accord avec une bonne parties des articles, même si certains point me chiffonnes. Je n'y reviens pas trop sinon sa va échauffer les esprits, et ce n'est pas le but.

Ne pas oublier que le spécismes peut aussi s'appliquer aux végétaux.

Romain, même si manger de la viande industrielle est un acte immonde, j'aimerais te faire remarquer que cet arguments est pour autant du spécisme et encore plus du reignisme (comparaison entre les règnes, animaux, végétaux, fungi, bactéries, archéo, et biosphère de l'ombre).

En effet, manger des végétaux c'est également manger de la mort, le végétale est un être vivant. C'est également de la souffrance, car même si la souffrance végétale nous est indifférant, elle existe belle et bien. Elle nous et indifférente car incompréhensible, nous ne somme pas du même règne, nous pouvons comprendre celles des animaux car elle s'approche de la souffrance que nous nous ressentons. pour autant ce n'est pas parce que cette souffrance est différente de la notre et que nous ne la comprenons pas, qu'elle n'existe pas pour autant.

Pour la haine, je ne comprend pas, les animaux ressente la haine? Il me semble que cela fait partit des sentiments typiquement humain, ou alors je n'ai pas compris ce que tu souhaitait dire, ce qui est parfaitement possible.

A++


PS: Einstein soutenait la cause végétarienne mais ne l'était pas lui même pour raison de santé. Il n'a mis en pratique le végétarisme qu'un an avant sa mort, et ses repas était supplémenté de viande un fois par semaine, car il s'affaiblissait très rapidement.

Tu peux trouver ces références écrite de sa propre main, dans "les archives, numéro 60 page 058" et dans sa correspondance avec  Hermann Huth.

Il en va de même pour Newton, qui ne devient végétarien que durant les 5 dernières années de sa vie, car ses dents ne lui permettait plus de mastiquer la viande.
Revenir en haut Aller en bas
Romain N7

avatar

Masculin Poissons Cochon
Messages : 18
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 18:55

Je m'attendais à cette réponse. D'après ce que tu dis on pourrait en conclure qu'il il faudrait arrêter totalement de s'alimenter. Boire que de l'eau. C'est un choix que je respecte. :p
L'être humain n'est pas conçu pour manger des animaux. Cela provoque des maladies pouvant aller jusqu'au cancer.  Quand je dis vivant c'est que vu le végétal est réellement connecté à la Terre et à la nature (au ciel et à la Terre). Il aura donc une information positive alors que le poulet, le porc ou l'agneau qui aura vécu tout le temps en cage sans jamais voir la lumière du soleil (sans parler des produits chimiques qu'on lui injectera) n'aura connu que la souffrance. Si tu manges le végétal cru, tu auras toutes les infos (et vibrations) positives qui viendront. Il t'apportera des enzymes, des vitamines.
Un mangeur d'animaux se portera plus mal qu'un végétarien et un végan encore plus (et ces deux derniers feront beaucoup moins de dégâts sur l'environnement cf. video Le Jugement )
L'alimentation est la première étape pour être en parfaite harmonie avec son corps de lumière Wink
Revenir en haut Aller en bas
BlackHole

avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 690
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 19:41

Bonsoir,

Citation :
Je m'attendais à cette réponse. D'après ce que tu dis on pourrait en conclure qu'il il faudrait arrêter totalement de s'alimenter. Boire que de l'eau. C'est un choix que je respecte. :p

On peut effectivement arriver à cette conclusion. Mais je pense qu'on sera d'accord pour dire qu'elle est irréaliste.

Personnellement, je prône plus l'alimentation par parcimonie, c'est à dire réguler ses apports en viande, en choisissant de préférence la qualité au lieu de la quantité.

Citation :
L'être humain n'est pas conçu pour manger des animaux.

En revanche, cette affirmation est totalement erronée d'un point de vue scientifique. Je n'y reviens pas, il existe déjà des sujets à ce propos. Ce n'est pas le sujet ici.

Citation :
Cela provoque des maladies pouvant aller jusqu'au cancer.

La consommation raisonné de viande de bonne qualité ne provoque pas de maladie et peut améliorer la qualité de vie.

Ce qui est dangereux c'est de consommé de la viande en trop grande quantité ou de mauvaise qualité.

Il en va de même pour les végétaux.

Citation :
uand je dis vivant c'est que vu le végétal est réellement connecté à la Terre et à la nature (au ciel et à la Terre). Il aura donc une information positive alors que le poulet, le porc ou l'agneau qui aura vécu tout le temps en cage sans jamais voir la lumière du soleil (sans parler des produits chimiques qu'on lui injectera) n'aura connu que la souffrance.

Là, je suis d'accord avec toi sur ce point, mais encore faut-il consommer de bon végétaux, et non issu de l'agriculture intensive, gavé de produit phytosanitaire et issu de l'hybridation à outrance.

Citation :
Si tu manges le végétal cru, tu auras toutes les infos (et vibrations) positives qui viendront.

Pour autant, la très grande majorité des aliments végétaux consommé ne sont absolument pas naturelle mais issu du croisement et de la sélection pour éliminer les toxines néfastes à l'homme.

De manière sauvage, très très peu de végétaux sont consommable de manière régulière sans de gros risque pour la santé. L'alimentation végétarienne est intimement lié à la manipulation de l'homme et à ses techniques de production permettant d'obtenir des végétaux de bonne qualité toute l'année.

Citation :
Il t'apportera des enzymes, des vitamines.

La viande également.

Citation :
Un mangeur d'animaux se portera plus mal qu'un végétarien et un végan encore plus (et ces deux derniers feront beaucoup moins de dégâts sur l'environnement cf. video Le Jugement )

Il s'agit là d'un préjugé, les études récente sont beaucoup plus mitigées:

Citation :
Une étude vient de répondre qu'en terme de santé, ce n'est pas si sur que cela avait pu être suggéré auparavant dans des contextes moins scientifiques.

En effet, cette nouvelle étude de l'institut de médecine sociale et d'épidémiologie d'Autriche vient de démontrer que les personnes végétariennes ne sont globalement pas en meilleur santé. (et non en terme de maladie spécifique)

Les personnes végétariennes présentent en effet des taux d'hypertension, d'apoplexie (usure des organes en gros), d'arthrite, d’incontinence, et de stress plus faible que les mangeurs modéré de viande de viande. La différence avec les gros mangeurs de viande est, elle, plus marqué.

Pour autant, d'autres types de pathologie sont plus importantes chez ces même personnes végétariennes. Notamment les allergies, la cataracte, des douleurs musculaires, l'ostéoporose, les migraines et les troubles psychiques.

Ces comparaisons étant non exhaustive, vous en trouverez une liste plus complète au sein de l'étude.

D'autres paramètres ne sont, eux, aucunement corrélé avec le type d'alimentation, comme la consommation d'alcool ou de tabac, ainsi que les activités sportivement en terme de comportement.

En terme de maladie, cette étude fait également apparaitre que les deux types d'alimentation présentent des taux similaire en terme d'asthme, de diabète, d'infarctus, de bronchites, d’ulcère, ou de cancer.

Ces comparaisons étant non exhaustive, vous en trouverez une liste plus complète au sein de l'étude.

L'étude est présente ici:

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0088278

Pour y avoir accès, il suffit de cliquer sur download PDF sur votre droite


D'autres études arrivent également au même constat:

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0088278


Citation :
L'alimentation est la première étape pour être en parfaite harmonie avec son corps de lumière Wink

D'un point de vu spirituel, pourquoi, c'est un travail personnel à effectuer, et ce qui compte c'est bien le rendu, plus que l'argumentation qui en découle.

A++
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 20:56

Parmi les grands hommes végétariens : il manque Hitler.

Rousseau était un pervers (cf les Confessions) et il a abandonné ses enfants pour ensuite écrire un livre sur l'éducation.

Wagner est l'un des pères du nazisme.

Platon n'était pas végétarien, ni Aristote (ils suivaient un régime à la grecque).
Revenir en haut Aller en bas
laloy

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 38

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 21:25

Aegis a écrit:
Parmi les grands hommes végétariens : il manque Hitler.

Rousseau était un pervers (cf les Confessions) et il a abandonné ses enfants pour ensuite écrire un livre sur l'éducation.

Wagner est l'un des pères du nazisme.

Platon n'était pas végétarien, ni Aristote (ils suivaient un régime à la grecque).



Si tu avais bien lu le sujet  il est précisé :qu'Hitler était végétarien moins glorieux, on peut ajouter à cette liste Hitler nombre de membres de sa garde rapprochée.
Revenir en haut Aller en bas
Romain N7

avatar

Masculin Poissons Cochon
Messages : 18
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 21:41

@ Aegis : Voltaire => Raciste (juifs et musulmans principalement). A vu d'oeil il n'y a que Krishnamurti qui peut être considéré à COUP SÛR comme modèle à suivre lol!
Citation :
La consommation raisonné de viande de bonne qualité ne provoque pas de maladie et peut améliorer la qualité de vie.

Ce qui est dangereux c'est de consommé de la viande en trop grande quantité ou de mauvaise qualité.

Il en va de même pour les végétaux.
Oui bien sûr manger des animaux qui sont élevés en plein air, en contact avec la nature est beaucoup moins dangereux que de bouffer de la viande industrielle. Mais la problème est que la majorité de la population se nourrit avec ça. La surcharge de produits animales est très très nocive.
Toutefois je reste ancré sur ma position : Je pense qu'il faut toujours avoir plus de légumes que de viandes dans le ventre. Manger des végétaux augmentent notre taux vibratoire. C'est l'inverse quand on prend de la viande. C'est comme ça que je vois les choses après chacun est libre de se remplir la panse comme il le souhaite king 

Après manger végan ça suffit pas évidemment pour être en bonne santé. Si le corps physique va bien mais que l'émotionel, le mental et le spirituel ne sont pas en équilibre, l'individu aura de grande chance de tomber malade aussi.

Citation :

La viande également.
Ouais sauf qu'on se prend aussi tous les mauvais éléments de la viande. En variant les végétaux on s'assure d'avoir autant (voir plus) d'éléments nutritifs sans les éffets négatifs. De mon côté depuis que je suis végétarien, je me sens beaucoup mieux dans mon corps.

Après niveau alimentaire je ne suis pas pour autant sectaire hein ^^' Je ne mangerai plus de viande (industriel ou de la ferme) ça c'est sûr mais niveau sucrerie, chocolats, gâteau.. je suis pas du genre à me priver cheers
Laura Marie (LaPresseGalactique.Org) a écrit:

Plus notre vibration générale augmente (et l’alimentation joue un rôle considérable sur notre taux vibratoire général) plus notre niveau de conscience s’agrandit et plus nous nous ouvrons sur d’autres réalités qui nous étaient invisibles auparavant lorsque nous étions « endormis ».

La régénération de notre corps passe par la régénération de nos cellules à travers l’alimentation mais aussi nos pensées qui créent notre réalité physique, émotionnelle, et également extérieure. Chaque aliment a un taux vibratoire particulier et vouloir être heureux ou en bonne santé en consommant des produits ou aliments qui ont des taux vibratoires extrêmement bas (comme un cadavre d’un animal n’ayant pas été respecté et ayant souffert, du lait d’une vache à qui l’on a retiré violemment son veau qui aura lui été nourri artificiellement pour que Nous puissions boire le lait de sa mère, etc…) c’est comme être sur une barque et nager à contre courant, c’est tout simplement impossible.

Si l’on veut que tout notre être aille bien il faut aller dans son sens et le nourrir d’aliments sains et à haut taux vibratoire (alimentation vivante et non morte), tels que les graines germées, les fruits et légumes, les noix, les oléagineux et quelques céréales non transformées par l’humain ! Là c’est une véritable transformation intérieure qui s’effectue, qui impacte sur tout notre être, et donc toute notre réalité extérieure puisque nous créons notre réalité extérieure à partir de notre intérieur. C’est donc notre vie entière qui change.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 22:29

@ Laloy,

Heureusement que tu es là pour.

Ce que je voulais montrer était que le végétarisme n'était pas un gage de sainteté, ni de vertu, même si bon nombre de saints (qui sont absents de cette liste), se refusaient également à consommer de la viande.

@ Romain,

Ce qui est important est d'avoir une alimentation adaptée à ses besoins. Certains organismes ont semble-t-il besoin d'un apport en viande plus conséquent que d'autres, mais il est vrai que l'on peut s'abstenir de manger n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
laloy

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 337
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 38

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Lun 9 Juin 2014 - 22:40

Aegis a écrit:
 
Spoiler:
 
 @ Laloy,

Heureusement que tu es là pour.

Ce que je voulais montrer était que le végétarisme n'était pas un gage de sainteté, ni de vertu, même si bon nombre de saints (qui sont absents de cette liste), se refusaient également à consommer de la viande.

@ Romain,

Ce qui est important est d'avoir une alimentation adaptée à ses besoins. Certains organismes ont semble-t-il besoin d'un apport en viande plus conséquent que d'autres, mais il est vrai que l'on peut s'abstenir de manger n'importe quoi.

Oui merci.
Par contre qualifier Hitler de grand homme me parais un peu paradoxale venant toi.
Revenir en haut Aller en bas
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 10 Juin 2014 - 1:11

On peut être grand dans le pire... Et il y a excellé.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2741
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 10 Juin 2014 - 2:07


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mar 10 Juin 2014 - 7:43

Bonjour,
ici le sujet porte surtout à apporter de bonne informations sur comment bien suivre un régime végétarien ou apporter son témoignage. Pas se disputer un tel l'est et l'autre l'est pas, on s'en fou. Surtout si c'est en plus jouer sur les mots, genre Platon était vien végétarien enseignement reçus par Socrate même. Et Platon en parle dans son livre "La république". Et non seulement pour ses bienfaits sur la santé, mais permet également une nation de bien utiliser ses ressources. deux points que nous mettons en avant dans l'intituler, comme de quoi rien ne change (sourire). Bon ceci étant réglé, passons au sens pratique du sujet. je vous proposes une liste détaillée de bonnes sources de protéines pour le régime végétarien. cette source de macronutriment est trop souvent négligée des végétariens, la mettant souvent en arrière plan, or elle est très importante. Pour s'en convaincre voyez les sportifs végétariens, ils ont une masse musculaire aussi impressionnante qu'un sportif suivant un régime mixtes. Et pour se faire, il n'y a qu'un bon apport en protéine et ces acides aminés qui peut le permettre.


Ou trouver des protéines ?



Très souvent, les « sans cerveau » me disent : Ah mais si vous ne mangez pas de cadavre, comment pouvez-vous avoir des protéines ?
Car les merdias nous le disent tous les jours : pour avoir un corps en bonne santé, il faut des protéines et il n’y en a que dans la « viande » !

Sans cerveau
… C’est bien le terme approprié pour ces gens complètements débiles et incultes… J’aurais pu tout aussi bien dire « victime » d’un système complètement corrompu par une Matrice démoniaque qui jour après jour manipule le petit peuple et tout cela uniquement pour le profit d’une minorité…

Pauvre Monde…

Des larbins… Le peuple est un larbin au service de la pensée unique.

Soit… Je ne vais pas refaire le monde en 5 minutes.

Comme vous le savez, le végétalisme comme le végétarisme sont des régimes alimentaires qui excluent la chair animale.

Si vous observez ces personnes (sportifs de haut niveau, …), vous remarquerez qu’elles n’ont pas de carences alimentaires.

Aujourd’hui je vous propose donc 8 options de protéines (la liste est bien entendu non exhaustive)


Le Quinoa.

Remplacez le riz par cette céréale de grains entiers, riche en protéines, et vous aurez là un substitut savoureux qui fait durer la sensation de satiété plus longtemps. Une tasse de quinoa cuit fournit environ 4 mg de fer, plus que toutes les céréales non enrichies. Le quinoa procure également de la lysine, un acide aminée qui ne retrouve pas dans le maïs, le blé et autres céréales.


Les Noix.

Une poignée de vos noix préférées vous donnent des protéines et des vitamines. Échangez une poignée de croustilles contre le croquant des noix nature pour donner à votre corps un coup de pouce de protéines.

L’apport des noix et des graines en fibres alimentaires est également intéressant. Ainsi, 1 tasse d’amandes en fournit environ 15 grammes.


Les Lentilles.

Parfaites dans les soupes ou en mets d’accompagnement, les lentilles sont un moyen économique d’ajouter saveur et protéines à votre alimentation.


Le Soja.

Le haricot de soya est l’un des végétaux les plus nourrissants et les plus polyvalents. À volume égal, le soja renferme plus de protéines et de fer que le bœuf et plus de calcium que la lait. Il aurait également des bénéfiques sur les maladies cardiaques et sur certains cancers.
Attention à l’origine du Soja, contrôlez toujours, car malheureusement, du Soja OGM est en vente et ce, même dans des boutiques bio !


Le Beurre d’arachide.

Comme les noix, le beurre d’arachide est un excellent moyen de fournir à votre corps les protéines dont il a besoin. En raison de sa forte teneur en gras, il est important d’en manger avec modération. Les chercheurs de l’université de Purdue ont étudié divers aliments à grignoter. Ils ont découvert qu’après une collation d’arachides ou de beurre d’arachide, la faim était réduite de deux heures et demie, tandis qu’avec les autres grignotines, elle réapparaissait au bout d’une demi-heure.


Les Haricots.

Il y en a de nombreuses variétés : les haricots, qui sont à faible teneur en matières grasses, offrent un excellent moyen d’ajouter des protéines et des fibres à votre alimentation.


Le Brocoli.

Ajouté à votre salade du midi ou en accompagnement aux repas des soirs de semaine, le brocoli, aux feuilles vert foncé, regorge de protéines. Il est sans doute le légume qui a fait couler le plus d’encre, mais aussi l’un des plus nourrissants. Une tasse de brocoli cuit contient 5 grammes de protéines et 3,5 grammes de fibres et laxatifs naturels.


Les Céréales.

Des céréales de grains entiers, enrichies de protéines, constituent un excellent petit déjeuner et, en tout temps, une bonne collation. Pour commencer votre journée de façon saine et savoureuse, faites votre propre gruau et ajoutez-y vos ingrédients préférés (fruits, …).

Encore une fois, vérifiez bien la provenance des céréales, car Monsanto n’est jamais loin…


Vous êtes végétarien ?


C’est super, mais saviez vous que le Lait est un POISON ?

Que manger des œufs, c’est accepter la souffrance animale ?

Et si vous deveniez Vegan ?

N’oubliez jamais ceci : Une femme est enceinte ou elle n’est pas enceinte.

Avoir le cul entre deux chaises est complètement idiot et de plus, c’est ne pas aller au bout d’une belle histoire : celle de vivre sainement et de ne plus accepter la souffrance animale…

Alors ?



Chez Mutien

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3085
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Dim 22 Juin 2014 - 11:54

Bonjour  flower 
La pensée unique ne sait plus comment faire pour manipuler les masses et leur faire gober n'importe quoi et promouvoir leur industrie de mort et de souffrance..Prenant le consommateur moyens pour des imbéciles incapable de discernement... No 

Quelle société pourrie !

Il ne savent plus comment faire face à la prise de conscience donc ils misent sur la vague bio, nous proposant une viande bio... Suspect  Abattue HUMAINEMENT  Shocked  On crois rêver...Bin oui c’est vrai que humainement pour vous c’est la souffrance des transports, les nombreuses scènes de violences pour ensuite lui trancher la gorge sans étourdissement sinon c’est pas kascher ou halal !  Shocked 


Je comprends alors mieux pourquoi quand vous dites que vous allez "sauver" un pays vous le rasez et y assassinez la population !  Rolling Eyes 

Voyons donc tout ça en image...

Du Cadavre Bio !!







Démonstration ;







Une petite questions à ces publicistes, annonceurs, "polifrics", éleveurs et autres de ce système décadent ;



Hey bien sérieusement, il serait temps que les gens comprennent que le cadavre dans leur assiette n’est que souffrance, hormones, pesticides, antibiotiques et autres médicaments et ce, sans oublier la violence que subissent ces animaux avant d’arriver chez le boucher… No 

La réalité est qu’il n’y a RIEN de sain à consommer du CADAVRE !!!  Shocked 

Ouvrez les yeux et ÉVEILLEZ VOUS !



Rhooo… Je vous entends déjà dire > Mais pourquoi devenir Vegan ?  Very Happy 



les illustrations sont issue de illustration style bd


___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Romain N7

avatar

Masculin Poissons Cochon
Messages : 18
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mer 25 Juin 2014 - 11:35



Quenelles glissées à la pensée unique  foryou
Revenir en haut Aller en bas
Mekein Ô Linas

avatar

Masculin Messages : 183
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Mer 25 Juin 2014 - 12:03





Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 5:38

Bonjour,
Hum...c'est de l'humour ça ? Sinon Merci Romain pour la vidéo, c'est fort intéressant. Et j'ai justement de quoi agrémenter là dessus.


Un hamburger de 150 gr coûte 2400 litres d’eau !



Encore une vérité que vos merdias préférés ne vous diront jamais et pour cause ; bien entendu, la majorité des lecteurs ne voudront rien comprendre à cet article et ils continueront à vous dire que les protéines, c’est uniquement dans le cadavre et tant pis si pour cela ils doivent détruire la planète et laisser la moitié des habitants crever de faim, quitte à piller leurs céréales pour nourrir leurs futurs cadavres… c’est illogique, dénué de sens… l’Homme est en train de muter en VIRUS…

Lisez et SVP, essayez de comprendre :


Voici une étude avec des chiffres qui ne peuvent être compris que par des personnes censées et intelligentes :

L’élevage intensif ; Un Gaspillage de Ressources.

Plus de 4 millions d’êtres humains sont confrontés à la rareté ou à la pénurie de l’eau….

Sachant qu’il faut :

- entre 13 000 et 100 000 litres d’eau pour produire un kilo de bœuf
- entre 2000 et 4000 litres pour un litre de lait
- environ 1000 litres pour un kilo de farine de blé
- environ 500 litres pour un kilo de pommes de terre.



Un hamburger de 150 gr coûte 2400 l. d’eau !

800 millions d’affamés sur notre planète…

Alors que 50% de la production mondiale de céréales et 90% de celle de soja sont destinés à la nourriture du bétail (sachant qu’il faut 10 kg de nourriture pour produire 1 kg de viande de bœuf).

Sur une surface égale, on peut produire 1 kg de viande, 160 kg de pommes de terre, 200 kg de tomates.

« Une baisse de 50¨% de la consommation de viande en Occident d’ici 2020 permettrait de diminuer de 3,6 millions le nombre d’enfants souffrant de malnutrition dans les pays en voie de développement.» (Institut international de la recherche pour une politique alimentaire)

Des solutions simples, rapides et efficaces :

- Prendre conscience des problèmes environnementaux et humains engendrés par notre demande en produits d’origine animale et considérer l’animal comme un être vivant, sensible ; stopper le « spécisme ».

- Réduire sa consommation de viande et produits d’origine animale (Bannir les laitages).

- Opter, chaque semaine, pour deux à trois journées minimum sans viande (votre organisme vous dira merci).

- Ou le mieux encore > Devenez VEGAN !

PS : Si vous n’avez rien compris à cet article, alors je vous invite à regarder cette vidéo :







Ah j’allais oublier ; au lieu de manger du cadavre qui provoque plus de 50% des cancers, et si vous ouvriez enfin les yeux et que vous compreniez que les protéines il y en a dans de NOMBREUX Légumes ?

Regardez >




* * *

Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10201484786623064&set=a.4031801754923.2144080.1278006148&type=1

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Mekein Ô Linas

avatar

Masculin Messages : 183
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 11:40

Orné a écrit:
Bonjour,
Hum...c'est de l'humour ça ?

Oui, c'est une vidéo d'humour. Ce que j'apprécie tout ce même c'est qu'elle donne tout de même un avis partagé par beaucoup de gens sur la culture Vegan, qui est une sorte de "frein" à cet élan qui pourrait avoir beaucoup de bénéfices pour la planète.

Après avoir discuté avec beaucoup de Vegan, à l'époque où je mangeais encore plein de viande, je trouvait que ces derniers avaient la fâcheuse habitude d'énoncer le Veganisme comme ce qui est "normal" et de se trouver limite insultant envers les gens qui ne sont pas du même avis, dans leurs discours.

Heureusement, tout les Vegan ne sont pas comme ça, mais je trouve que ce trait de caractère dessert la "Vegan Attitude" trop souvent, alors je me permet de le montrer par le biais de ces trois vidéos.
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 16:46

Oui mekein, mais justement sur notre sujet, On vois bien qu'on évite se genre de travers.
On le précise ici et là d'ailleurs. Surtout que sur les autres sujets diététiques que l'on a ouvert on donne des conseils aussi bien aux personnes suivant un régimes omnivore, on les oublient pas.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHole

avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 690
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 17:00

Bonjour,

Personnellement, je trouve que ce sujet particulier et les autres sur l'alimentation sont une très bonne chose et une très bonne idée.

On voit que vous faites des efforts pour rendre cela lisible et agréable, et cela se voit.

Un petit bémol quant même , mais rien de bien méchant (ba oui, tu me connais j'aime bien faire chier Very Happy ).

Je sais que vous ne serez sans doute pas d'accord avec moi, et c'est votre droit, mais je trouve que vous utilisez (ou copier/coller) plusieurs arguments fallacieux afin de vanter l'alimentation vegan et détourner certaines vérités.

(Ce n'est pas le sujet, donc je n'en fait pas la liste, à moins que cela puisse vous intéresser, et surtout si cela fait avancer le débat sans partir dans des discussion houleuses et stériles)

Et, je trouve cela dommage car à la base il y a bien suffisamment d'argument en faveur du végétarisme ou du vegan pour ne pas à avoir à utiliser ce type d’argument ou de contre vérité, qui pour moi sont carrément contre productive.

Je m'explique rapidement.

La personne qui cherchera dans le respect de la nature à devenir végétarien grâce à ce genre d’information, risque de se sentir floué et manipuler si il apprend qu'une partie des informations (qu'il prenaient pour vrai) qui l'on conduit à adopter cette démarche sont faux ou détournées. Et du coup, risque d'adopter le comportement inverse ou du moins de remettre beaucoup de chose en perspective quant à son évolution personnel.

A++
Revenir en haut Aller en bas
Mekein Ô Linas

avatar

Masculin Messages : 183
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 17:11

Ce n'était pas ciblé, je donnais mon avis sur un comportement qui, je sais, m'a beaucoup dissuadé et dissuade mon entourage de faire preuve de plus de moralité dans sa vie. Comportement souvent présent chez les gens plus "moraux", ou plus instruits d'ailleurs.

Le Veganisme est certainement la méthode d'alimentation la plus responsable (bien qu'elle comporte des dangers, comme les carences en vitamine B12), et il serait vraiment bien que les gens adoptent cette démarche alimentaire, mais aussi cette hygiène de vie, pour eux et leur entourage.

La culture Vegan est bien plus large que l'alimentation d'ailleurs, c'est une véritable philosophie de vie.

Donald Watson (fondateur du mouvement), qui nous a quitté il y a 9 ans déjà, à l'age très respectable de 95 ans, a été végétarien pendant pas moins de 81 ans et végétalien pendant 60, cela prouve bien qu'il est possible de ce nourrir de cette manière.

Les vidéos que j'ai posté montrent aussi (d'une manière caricaturale) que les gens n'arrivent pas a concevoir l'alimentation sans viande, beurre etc ... Je me rappellerais toujours la première fois qu'un ami Vegan nous a préparé un repas afin de partager ce qu'il avait appris, depuis qu'il avait fait ce choix.
Tout le monde a trouvé cela délicieux (et simple a faire), cela n'a pas empêché certains membres de ma famille de retourner derrière à leurs pâtes-fromage et autres incohérences autant morales qu'alimentaires.

Ce jour là, je me suis rendu compte que mon alimentation "libre" était en fait un frein, aussi, et qu'il y a du bon à se priver de certaines choses, car cela nous oblige à nous réinventer, avec nos habitudes, et à nous remettre profondément en question (ce qui est toujours bon) sur nos choix de vie.

Depuis ce jour, même si il m'arrive encore de consommer de la viande et même si je consomme encore quotidiennement des produits issus de l'exploitation animale, je suis bien plus attentif a ce que je consomme, sa qualité et ce que contiennent réellement les aliments.

Comme quoi, rien ne vaux un bon petit plat pour toucher les gens  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4452
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Vegan Attitude   Ven 27 Juin 2014 - 17:41

Je n'ai aucun problème avec les contre-arguments. A partir du moment que cela se fait dans une bonne entende et le partage, je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais être contre.

J'aime quad il y a une interactivité entre les membres, du moment que cela se fait dans le respect et sans condescendance, c'est ça qui me gène. Sinon ma foi je suis ouvert d'esprit et a toute théorie, j'en suis moin d'en être allergique, du contraire je suis curieux de tout.

Donc merci pour vos post, et tu bien bien entendu développer Black.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vegan Attitude   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vegan Attitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Vegan Attitude
» VEGAN ATTITUDE
» 31/10/2006 - VEGAN DAY à Paris
» Mousse au chocolat vegan
» suppléments vegan grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Autonomies, écologie et alternatives de société-