Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4616
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mar 16 Sep 2014 - 20:31


30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage



Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux :


1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
4. se sont entendus pour mentir au public
5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.

Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.

Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse dans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011.

Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du « Denver Post » s’est dit choqué que l’administration Obama, après avoir promis d’être particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents « inexistants ». [...]

Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres traitements « médicaux ».

En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille urgence pandémique. Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête d’information de CBS qui s’en référait au « Freedom of Information Act ». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de « pandémie » aux Etats-Unis.

Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009 comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches qui avaient augmenté de 700%. [...]

En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie.

Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent :

1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies.

2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de « pandémie » ou « d’attaque bioterroriste ». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries. Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour « protéger » le pays sur la base de ces mêmes lois ne feraient que menacer l’existence et la liberté des américains.

Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains.

Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires, mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux problèmes de santé publique.

Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins.

Article trouvé sur Reseauxinternational

Source originale en anglais

Source originale en français


__________________________
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 15:32



Citation :
Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni ,,,,,,,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freedom_of_Information_Act_(2000)

Le Freedom of Information Act de 2000 (FOIA, Loi sur la liberté de l'information) est une loi britannique promulguée par le gouvernement Tony Blair, et qui vise à permettre et réguler la liberté d'accès aux documents administratifs.

donc , PAS une acte qui donnant libre accès à des documents secrets ,,,,,,,, mais une ACTE qui donne libre acces aux documents administratifs.
__________________________________________


http://nsnbc.me/2013/05/10/the-vaccine-hoax-is-over-freedom-of-information-act-documents-from-uk-reveal-30-years-of-coverup/


1)
Contenu d'une source externe

Freedom of Information Act au Royaume-Uni déposée par un médecin, il a révélé 30 ans de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux ont

1. connus les vaccins ne fonctionnent pas
2. connus, ils provoquent les maladies qu'ils sont censés prévenir
3. connus, ils sont un danger pour les enfants
4. entendus pour mentir au public
5. travaillé à empêcher les études de sécurité

2)
Contenu d'une source externe

- vaccins complets de métaux lourds, des maladies virales, des mycoplasmes , des matières fécales, des fragments d'ADN provenant d'autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 ( un agent de stérilisation )

3)
Contenu d'une source externe

Simultanément à la continuité de ce massif CDC couvrir impliquant son principal «santé» pas une recommandation mais MANDAT pour les enfants américains, la CDC est en grande difficulté sur ses décennies de couvrir les effets néfastes du fluorure et affectant la vie de tous les Américains, en particulier les enfants et les immunodéprimés. poursuites sont en cours de préparation . Les enfants sont l'ingestion 3-4 fois plus de fluorure par le poids corporel que les adultes et «[l] es grand nombre de citoyens potentiellement lésées - les personnes ayant la fluorose dentaire, les patients insuffisants rénaux déversés dans besoin de dialyse, les diabétiques, les patients de la thyroïde, etc - nombre dans les millions . "

4)
Contenu d'une source externe

La crédibilité de la CDC dans la déclaration d'une telle situation d'urgence en cas de pandémie est inexistante, à nouveau basé sur Freedom of Information Act. Pour en 2009, après la CDC a déclaré le H1N1 "pandémie", la CDC a refusé de répondre à Freedom of Information Act déposée par CBS Nouvelles et la CDC a également tenté de bloquer l'enquête. Qu'est-ce que la CDC se cachait était son rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l'histoire , mettant en données follement exagérées sur ce qu'il revendiquait étaient des cas de grippe H1N1, et ce faisant, a créé la fausse impression d'une «pandémie» aux Etats-Unis.

5)
Contenu d'une source externe

Le CDC a également dissimule scandale financier de e pour rivaliser avec le plan de sauvetage puisque les vaccins pour le coût fausse pandémie les montants en milliards US. Et le pire, le CDC a mis les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé avec un agent stérilisant, le polysorbate 80, en elle. Merci à la CDC, "le nombre de liés à la vaccination", "rapports de mort fœtale a augmenté de 2440 pour cent en 2009 par rapport aux années précédentes, ce qui est encore plus choquant que la statistique fausse couche [augmentation de 700%].

6)
Contenu d'une source externe

L'exposition de la mystification de vaccin est en cours d'exécution au coude à coude avec le canular beaucoup plus d'un mortel 1918-1919 grippe . C'était l'aspirine qui a tué des gens en 1918-19, pas une pandémie de grippe. C'était la plus grande catastrophe industrielle de l'histoire humaine mais avec 20-50 millions de personnes qui meurent, mais il a été attribué à une grippe. Le début de l'industrie du médicament a commencé avec ce succès (et Monsanto faisait partie ). Le mythe de la grippe a été utilisé par George Bush de menacer le monde avec «une autre pandémie de grippe qui pourrait tuer des millions" - une tactique de la terreur pour obtenir des lois pandémie sur les livres dans chaque état ​​et dans le monde entier. Ensuite, le canular CDC utilisé du canular de pandémie pour créer la terreur sur la grippe H1N1 et de pousser les vaccins mortels sur le public, tuant des milliers d'enfants à naître et les autres. ( CDC ne sera pas communiqué les données
______________________________________________

(Même si ce document est légitime, et même si elle montre ce qu'elle prétend montrer - le reste est sans doute la preuve de ces allégations, et il a une longue liste de sources qu'au moins l'air raisonnable d'un glance-- rapide il ne prétend même pas ce que l'article lié prétend. Revenons à cette liste:


Savaient-ils les vaccins ne fonctionnent pas?
Le plus proche que je peux trouver ici, c'est qu'ils «sur-gonflés" avantages de la vaccination. En d'autres termes, les vaccins ont fait un travail, ils ont eu des avantages, ils ont juste (selon ce document) ne sont pas aussi bénéfique que le JVCI réclamé.

Savaient-ils qu'ils causent les maladies qu'ils sont censés prévenir?
Je ne peux pas trouver dans ces revendications à tous, donc pas, et nous n'avons pas non plus. Il est possible que c'est l'une des revendications de sécurité formulées, mais qui semble tout à fait douteuse, car je ne vois pas du tout dans le billet de blog Wordpress, et je serais très surpris si l'auteur de la "foodfreedomgroup" post fait est allé en arrière et lire l'article original.

Savaient-ils ces maladies sont un danger pour les enfants?
Le plus proche que je peux trouver, c'est qu'ils promus "... un programme de vaccination scientifiquement non pris en charge qui pourrait mettre certains enfants à risque ..." Notez les mots ambigus. Ce ne sont pas un danger pour les enfants. Ils pourraient constituer un danger pour certains enfants.

Ont-ils s'entendent pour mentir au public?
Le mensonge est une peut forte. L'article, au mieux, suggère qu'ils exagéraient les avantages et minimisé les faiblesses , ce qui est à peu près ce que chaque acheteur fait.

Ont-ils travaillé à empêcher les études de sécurité? L'article ne prétendent qu'ils découragent la recherche sur l'innocuité des vaccins. )
______________________________________


1.
Contenu d'une source externe

Avant 1985, Haemophilus influenzae de type b (Hib) a causé de graves infections chez 20.000 enfants chaque année, y compris la méningite (12 000 cas) et la pneumonie (7500 cas). 1 En 2002, il y avait 34 cas d'infection à Hib.
Lors de l'épidémie 1964-1965, il y avait 12,5 millions de cas de rubéole (rougeole allemande). 2 Sur les 20 000 enfants nés avec le syndrome de rubéole congénitale, 11 600 étaient sourds, 3580 étaient aveugles, et 1800 ont été retardés mentaux à la suite de l'infection. 2 Il y avait 9 cas de rubéole en 2004 et seulement quatre cas de rubéole congénitale entre 2001 et 2004.
Avant 1963, plus de 3 millions de cas de rougeole et 500 décès dus à la rougeole ont été signalés chaque année. 2 Plus de 90% des enfants avaient la rougeole âge de 15 ans. 2 En 2002, il y avait 44 cas de rougeole
En 1952, la polio a paralysé plus de 21.000 personnes. 2 En 2002, il n'y avait pas de cas de poliomyélite dans les Etats-Unis.
Au début des années 1940, il y avait une moyenne de 175 000 cas de coqueluche (coqueluche) par an, entraînant la mort de 8.000 enfants chaque année. 2 En 2002, 9771 cas ont été signalés.
Dans les années 1920, il y avait 100.000 à 200.000 cas de diphtérie chaque année et 13 000 personnes sont mortes de la maladie. 2 En 2002, il n'y avait qu'un seul cas de diphtérie dans les Etats-Unis.
À la suite de l'immunisation de haut niveau aux Etats-Unis ces maladies ont diminué de près de zéro.

http://www.immunizationinfo.org/parents/why-immuniser



2 Il s'agit, d'un mensonge. Il ya eu une poignée de problèmes de production, mais le système non humain est impeccable ... il existe des preuves zéro pour soutenir l'idée que les vaccins propagation des maladies, ni est-il abordé dans le pdf FIOA ...

Contenu d'une source externe

"Sentir une légère température et / ou une douleur au bras après avoir obtenu un vaccin est en fait une bonne chose. Alors que certaines personnes interprètent mal ce que" d'attraper la grippe après la vaccination contre la grippe », il indique simplement que votre système immunitaire réagit. Vaccins fonctionnent en amorçant votre système immunitaire avec une partie de la maladie, généralement des particules inactivées ou une fraction de l'organisme, de sorte qu'il peut fabriquer des anticorps. Cela signifie prochaine fois que vous tombez sur la maladie dans l'environnement de votre corps est prêt avec un arsenal d'anticorps pour attaquer avant qu'il peut vous rendre vraiment malade vaccins ne sont pas sûrs à 100% -. aucune intervention médicale est sans risque -. et les erreurs ne se produisent dans les années 1950 en Amérique il y avait une série de cas de polio causé par le vaccin, mais cela était dû à une erreur dans le processus de fabrication et a été rapidement corrigée. Règlement, suivi et contrôle de la qualité a considérablement augmenté depuis ce temps, ce qui signifie incidents de ce genre sont très peu susceptibles d'être répétées. Les risques associés à la maladie l'emportent largement sur les risques d'un vaccin . "

http://www.mamamia.com.au/news/vaccination-mythes-éclaté par la science-cheat-sheet-sur-immunisation/

http://www.cdc.gov/vaccines/vac-gen/6mishome.htm


3.
Contenu d'une source externe

"Nous avons, sur et en nous, à environ 100 milliards de bactéries, ce qui est 10 à 100 fois plus de bactéries que il ya des cellules qui font de nous. C'est seulement la flore normale. Celles-ci représentent environ 1.000 espèces différentes de bactéries. Humains naissent bactéries exempt et acquérir une flore bactérienne normale complexes et énormes en quelque mois. Dans la première année de vie, les bébés sont exposés , pour la première fois, à toutes les bactéries de leurs parents, frères et sœurs et certains de l'animal de compagnie de la famille et de l'environnement.

L'exposition de l'antigène résultant est des milliers de fois supérieure à l'exposition à partir de l'horaire de vaccin. Le nombre de bactéries dans votre propre écosystème, bien sûr, est dérisoire par rapport aux bactéries dans le sol, à environ un million d'espèces par gramme de sol, ainsi que ceux de l'eau, sur les animaux, dans l'air, etc, etc . estimations sont aussi élevés que d'un milliard d'espèces bactériennes différentes dans le monde. Les virus, les levures, les moisissures, les parasites et les acariens peuvent fournir des millions d'autres. Ces micro-organismes sont maintenus à distance par le système immunitaire. Chaque espèce de bactérie possède plusieurs sites qui peuvent provoquer une réponse d'anticorps. Ce n'est pas simplement un anticorps pour chaque organisme. Combien de développer à l'encontre d'un micro-organisme dépend de la complexité de l'organisme. Il n'est pas rare de faire des douzaines d'anticorps contre une souche bactérienne. Si nous répondons avec seulement 3 anticorps à chaque espèce de bactéries dans la flore normale et 3 anticorps chacun pour seulement 100 000 des 10 + milliards d'organismes environnementaux. ce serait 300.000 anticorps. Faire que de nombreux anticorps âge de 18 ans serait en moyenne de 46 par jour. Le calendrier de vaccination de l'enfance norme provoque un total d'environ 150 [6]. Le premier manuel des maladies infectieuses identifie environ 1.300 bactéries qui peuvent causer des maladies. Cela se traduit par plus de 13.000 antigènes potentiels, près de 100 fois plus que le calendrier de vaccination recommandé.


Même si le nombre de coups a augmenté ces dernières années, la charge réelle sur le système immunitaire est au sol. C'est parce que les vaccins d'aujourd'hui sont plus «intelligents» et mieux conçus que les coups de feu d'il ya quelques décennies. Par exemple, avant 1991, le vaccin coqueluche (coqueluche) avait 3.000 antigènes différents. Coqueluche coup de toux d'aujourd'hui n'a pas plus de cinq particules-tout aussi efficace, mais beaucoup mieux conçus pour être facile de votre système immunitaire [7].


En mai 2010, la revue Pediatrics a publié une étude qui a comparé plus de 40 variables liées aux fonctions mentales et neurologiques chez un grand groupe d'enfants pour voir si la vaccination retarder apporte un bénéfice. Après avoir constaté que pas de différences statistiquement significatives ont favorisé les enfants de moins vaccinées, les chercheurs ont conclu: «la vaccination en temps opportun durant la petite enfance n'a aucun effet négatif sur les résultats neuropsychologiques de 7 à 10 ans plus tard, ces données peuvent rassurer les parents qui s'inquiètent de ce que les enfants reçoivent trop de vaccins. trop tôt ". [8] "

http://www.quackwatch.com/03HealthPromotion/immu/too_many.html

http://www.skepticalraptor.com/skep...eaken-enfants-immune-systè-mythe-vs-science/


4 Pas vraiment. il s'agit d'une supposition de l'auteur à partir de données non représentées sur la pdf

5 Peut-être sorta parfois, et seulement dans une certaine mesure. problèmes de l'entreprise, pas un plan diabolique. Il existe un besoin pour des modifications à certains processus d'examen, mais pas pour les raisons partagées au sein du mouvement antivac. Cela s'applique à tous les domaines des affaires et de la peur mongering de l'internet et canular perpétuation n'aide pas..
___________________________________________


PS ;

au lieu de copie/colle des articles qui affirme des chose NON-EXISTANT dans ce "pdf" ,,,, pourquoi VOUS ne trouve pas cette PDF poste la en VO et faire la traduction et puis montre nous OU dans la pdf ça confirme ce qui est ecrit dans cette article .



Citation :
Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant)

Le vaccin est préparé à partir d'un virus inactivé, qui ne peut pas transmettre l'infection. Alors, les gens qui tombent malades après avoir reçu une vaccination contre la grippe allaient tomber malade de toute façon. Il faut une semaine ou deux pour obtenir la protection conférée par le vaccin. Mais les gens supposent que parce qu'ils sont tombés malades après avoir reçu le vaccin, le vaccin a causé leur maladie.
http://www.health.harvard.edu/flu-ressources center/10-grippe-myths.htm

Il n'y a tout simplement aucun moyen que le vaccin contre la grippe peut vous donner la grippe», dit Hay. "C'est impossible."
Pourquoi? D'une part, injectés vaccins contre la grippe ne contiennent que des virus morts, et un virus mort est, bien, mort: il ne peut pas vous infecter. Il ya un type de vaccin contre la grippe à virus vivant, le vaccin nasal, FluMist. Mais dans ce cas, le virus est spécialement conçu pour enlever les parties du virus qui rendent les gens malades.
Malgré l'impossibilité scientifique de contracter la grippe des vaccins contre la grippe, cette grippe mythe largement répandu ne mourra pas. Les experts soupçonnent deux raisons de sa persistance. Un, les gens confondent les effets secondaires du vaccin contre la grippe. Si les effets secondaires au vaccin ces jours ont tendance à être une douleur au bras, dans le passé, les effets secondaires sont souvent sentis comme de légers symptômes de la grippe. Deux, saison de la grippe coïncide avec un moment de l'année où les bugs provoquant des rhumes et autres maladies respiratoires sont en l'air. Beaucoup de gens se faire vacciner et puis, au bout de quelques jours, attrapent un virus sans rapport avec le froid. Cependant, ils accusent le vaccin contre la grippe innocent, plutôt que leur collègue avec un écoulement nasal et la toux.
13-grippe-mythes http://www.webmd.com/cold-et-flu/features/top-

de matières fécales....

LOL, le SEUL, et je veux dire seul endroit cette information vient se trouve sur la campagne de peur »Listes» et l'aile droite ou AVM vids pages / ytube ... Je ne peux même pas l'honnêteté savoir où ils (AVM) ont obtenu le idée de. mieux que je peux le deviner, c'est que quelqu'un na pas comprendre comment la chimie / biologie laboratoire travaille, et supposé que, puisque la polio et la rota ont été cultivées de merde, les vaccins devaient avoir merde en eux. je n'ai aucune idée de ce qu'il faut dire ici autre que ce qu'il est tout simplement inventee et faux ., même si elle n'était pas complètement un canular, et il est, tant pis. merde stérile est propre, chaque surface est couverte partout dans la merde non stérile, merde réelle. ainsi être heureux? lol. Voici la seule discussion que j'ai pu trouver sur le sujet, un fil sur ce qui est généralement un site AVM où même qu'ils pensent que c'est ridicule.

Contenu d'une source externe

Les stocks de graines de virus de la polio et peut-être à rotavirus ont été créées par la culture des matières fécales humaines. Stocks de semences Edmonston rougeole ont été cultivées à partir des sécrétions naso-pharyngées d'un garçon. L'hépatite B à partir de sérums humains. Ils sont maintenus dans des cultures de cellules stériles pas taraudés des humains infectés lorsque le besoin se pose donc vous ne verrez pas la merde, broche, morve, ou de sang figurant dans les listes d'ingrédients de vaccins. Qu'est-ce que vous lisez et propose, c'est de la pure propagande.

http://www.mothering.com/community/t/794729/fecal-matter-in-vaccines


Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3826
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 16:06

L’ennui, c'est que de ton côté, mis à part dénigré et demander des preuves, tu n'apportes rien. Celui qui a rédiger l'article, lui a fait son enquête en toute intégrité, et est un professionnel, nous pas. Qui sommes nous pour remettre en cause son travaille ? De plus, le problème, c'est les métaux lourds, et plusieurs enquêtes déjà posté sur le forum, et dont on en trouve à foison, démontre clairement la nocivité des adjuvants utilisé dans les vaccins, dont les lobbys pharmaceutiques dégages des profits colossaux au détriment de la santé des patients.


Questions à la une - Pour ou contre les vaccins - Serons-nous bientôt tous allergiques - RTBF

Bonjour,
Je vous proposes une excellente émission de la RTBF sur les vaccins, pesant le pour et le contre de façon factuelle. Dénonçant les adjuvants utilisé par les lobbys pharmaceutiques et très toxique pour notre santé.
Bon visionnage :



Ensuite : Vous pouvez lire sur cette page du forum : Nouvelle étude : 42,5% des effets secondaires médicamenteux rapportés chez les enfants sont causés par les vaccins

Ou encore : Effets secondaires des vaccins : L'épidémie silencieuse


Voilà ainsi, au moins on apporte de quoi étayer se que nous défendons, et non juste de basses accusation sans argument.

Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 16:35

Citation :
L’ennui, c'est que de ton côté, mis à part dénigré et demander des preuves, tu n'apportes rien. Celui qui a rédiger l'article, lui a fait son enquête en toute intégrité, et est un professionnel, nous pas. Qui sommes nous pour remettre en cause son travaille ?

comment savait vous qu'il est fait son travaille en toute integrite ? vu qu'il donne AUCUNE source qui confirme ce qu'il dit .

vous le croire sur parole , c'est tout.

OU EST les documents obtennu sur la ""freedom of information"" qui montre qu'il y a de matiere fecal dans les vaccins ?



Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 16:45

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 15:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4616
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 16:56

Où as-tu été me dénicher ces arguments ? dois-ton te croire plus sur parole se que un professionnel écrit ?
Tu as des sources ?
Attends je vais t'en donner des études qui prouve que les adjuvants son dangereux pour la santé, déjà les liens donner par akasha le démontre. C'est pas en nous sortant les arguments des lobbys pharmaceutique qu'on va reprendre confiance aux vaccins (enfin de ces adjuvants surtout).  



Vaccin : ce que tout parent doit savoir






Un nombre alarmant d’études scientifiques mettent actuellement en lumière les dangers des vaccins.

Il ne s’agit plus de mises en garde émanant de mouvements associatifs marginaux ou à tendances sectaires. Non, c’est maintenant la communauté médicale internationale elle-même qui exprime ses doutes, voire ses inquiétudes.

Pour en savoir plus, cliquez ici : http://www.santenatureinnovation.com/danger-vaccin-enfants-vaccination-dangereuse/#ixzz3DaXXUL2Y



Le British Medical Journal, une revue mondialement connue et respectée pour sa rigueur scientifique, a publié le 30 janvier 2013 une étude démontrant que le vaccin contre la grippe H1N1 Pandermix avait causé des milliers de cas de narcolepsie chez les enfants, une maladie grave et incurable, sans que cette catastrophe ne soit compensée par des vies sauvées par ailleurs par ce vaccin. (1) Une association, quoique plus faible, a aussi été établie entre le vaccin contre la grippe et la maladie de Guillain-Barré (paralysie). (2)

Le Gardasil, vaccin contre papillomavirus et le cancer cervical, est aujourd’hui au centre d’un scandale qui n’en finit pas. Selon le décompte effectué par l’association Sanevax, ce vaccin est relié à 29 003 effets adverses graves et au moins à 130 décès. (3)

Le vaccin contre l’hépatite B, lui aussi, est fortement critiqué. Il est accusé de tuer les cellules du foie, alors qu’il est précisément supposé protéger contre une maladie du foie. (4) D’autre part, le 21 novembre 2012, le Conseil d’Etat français a reconnu que l’aluminium dans le vaccin hépatite B avait été la cause d’une terrible maladie invalidante, la myofasciite à macrophages,

dont souffre depuis 1996 un employé de la ville de Paris, permettant à cette personne d’être indemnisée. (5) Des milliers de personnes, qui n’ont pas eu l’idée de porter plainte, pourraient être dans le même cas.

Les vaccins peuvent en effet contenir diverses substances notoirement toxiques même à faibles doses comme le formaldéhyde (cancérigène), le mercure (neurotoxique), l’aluminium (neurotoxique) ou le phénoxyéthanol. Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à ces substances, qui peuvent affecter de façon dramatique leurs fonctions nerveuses et immunitaires.

Ces molécules sont employées comme adjuvants pour renforcer l’efficacité des vaccins en stimulant la réponse immunitaire. Ainsi les personnes prédisposées génétiquement peuvent voir leur immunité s’emballer et déclencher alors une maladie auto-immune, comme la fameuse myofasciite à macrophages, le syndrome de Guillain-Barré ou le syndrome des antiphospholipides, des effets secondaires rares et graves mais parfaitement connus.

L’aluminium pourrait aussi être une cause majeure de maladie d’Al zheimer et de cancer du sein, ce qui expliquerait les proportions épidémiques que sont en train de prendre ces maladies dans les générations d’après-guerre.
Un rapport risque/avantage douteux

Ces effets indésirables sont toutefois présentés par les autorités médicales et la grande presse comme bénins par rapport aux « immenses avantages » qu’auraient des vaccins.

L’opinion publique leur prête en effet le mérite de nous protéger de nombreuses maladies infectieuses et d’avoir éradiqué toutes les épidémies qui décimaient autrefois nos pays : typhus, diphtérie, coqueluche, scarlatine, tuberculose, méningite, tétanos et bien entendu les maladies infantiles, rougeole, oreillon, rubéole, etc.

Et pourtant, en dehors du cas particulier de la poliomyélite (qui mériterait un article à elle seule), la vérité scientifique et historique m’oblige à écrire, sans hésiter, qu’il s’agit là d’une pure mythologie.

Les maladies citées ci-dessus avaient cessé de faire des morts à grande échelle bien avant que l’on introduise les vaccins. C’est l’amélioration des conditions de vie, de l’hygiène, de l’eau potable, le recul de la malnutrition et du paupérisme qui expliquent l’effondrement du nombre de morts par ces maladies tout au long du 20e siècle.
Le cas emblématique de la diphtérie

Je ne peux traiter dans cette simple lettre de toutes les maladies et me contenterai d’exemples symboliques. Mais des chiffres similaires à ceux cités ici existent pour les autres maladies pour lesquelles les gouvernements vaccinent à l’échelle industrielle. Les lecteurs qui voudront en savoir plus se reporteront pour cela à l’excellent dossier « Survey on Vaccinations in Europe » dont sont tirés les chiffres suivant. (6)

En Espagne, il y avait chaque année 5000 morts de diphtérie en 1900, mais seulement 81 en 1964, l’année où la vaccination systématique fut introduite.

En France, la vaccination obligatoire contre la diphtérie fut imposée en 1938. L’année suivante, il y eut 15 000 cas de diphtérie puis trois fois plus pendant la Guerre !

En Allemagne, il y avait 100 000 cas de diphtérie par an pendant la Première guerre mondiale. Les Nazis imposèrent le vaccin obligatoire contre la diphtérie en 1939. En 1940, il y avait à nouveau 100 000 cas, et 250 000 en 1945. Après la Guerre, la vaccination obligatoire fut abandonnée et le nombre de malades de la diphtérie baissa régulièrement, jusqu’à 800 annuellement en 1972 (un baisse de 99,2 %).

En Norvège, 555 personnes moururent de diphtérie en 1908, mais seulement 2 en 1939. Le pays fut alors envahi par l’Allemagne, qui imposa le vaccin : le nombre de personnes touchées par la diphtérie monta à 22 787 cas en 1942 et près de 700 morts.

Ces chiffres indiquent que la diphtérie se répand lorsque les conditions de vie se dégradent (guerre), et que les campagnes de vaccination sont malheureusement impuissantes à enrayer le phénomène.

En revanche, le retour à la prospérité et à une meilleure hygiène de vie s’accompagnent d’un recul de la maladie, jusqu’à une disparition quasi-totale.

Ils indiquent également que les gouvernements sont capables d’introduire la vaccination systématique de la population pour une maladie quasi-inexistante (cas de l’Espagne en 1964, de l’Allemagne en 1939).
Un phénomène général

Les mêmes phénomènes ont été observés avec les autres grandes maladies infectieuses.

La fièvre typhoïde, qui décimait les armées de Napoléon et fit 5 à 7000 morts par an pendant la Guerre civile espagnole (à partir de 1937) fut quasiment éradiquée à la fin des années 50, sans qu’il y eut de campagne importante de vaccination.

Le vaccin contre la coqueluche ne commença à être administré que dans les années 40 aux Etats-Unis. En 1953, il fut autorisé en Angleterre. A ce moment-là, la coqueluche faisait 25 morts par million d’enfants de moins de 15 ans, contre 1500 en 1850. Une baisse de 98,5 % sans que le vaccin y soit pour quoi que ce soit.

En Espagne, la coqueluche ne faisait plus que 33 morts par an en 1965 quand furent lancées les campagnes de vaccination DPT (diphtérie, coqueluche, tétanos).

La scarlatine ne fait pratiquement plus aucun mort depuis les années 60 bien qu’il n’y ait jamais eu de vaccin.

En France, les campagnes à grande échelle de vaccination ROR (rougeole, oreillons, rubéoles) furent lancées en 1983, alors que le nombre de décès causés par la rougeole était tombé à 20 personnes par an, contre 3756 en 1906, une baisse de la mortalité de 99,5 % sans vaccin ! En Espagne, 18 473 personnes moururent de la rougeole en 1901, contre 19 en 1981. Les campagnes de vaccination nationales commencèrent pourtant en… 1982.
La tuberculose et le BCG

Mais le cas le plus emblématique reste celui de la tuberculose. Censée être prévenue par le vaccin « BCG », cette maladie a en réalité plus vite régressé dans des pays comme la Belgique et les Pays-Bas, qui ne vaccinaient pas leur population, qu’en France, où tous les écoliers se faisaient vacciner.

Aujourd’hui, alors que le BCG n’est plus obligatoire ni en Allemagne, ni en Angleterre, ni en Belgique, ni au Luxembourg, ni aux Pays-Bas, ni en Espagne, et qu’il n’est imposé en Italie qu’à certains adultes à risque (personnel de santé, militaires…), la France continue à vacciner religieusement des millions d’écoliers chaque année.

Les études de l’INSERM sont pourtant sans appel : le nombre de décès par tuberculose avait déjà chuté de 80 % quand fut introduit le BCG obligatoire le 5 janvier 1950, malgré les très difficiles conditions de vie des années d’Après-Guerre. Les campagnes de vaccination n’ont ensuite eu aucun effet notable sur les courbes de la maladie. Celle-ci a continué à régresser au même rythme qu’auparavant, avec l’amélioration de l’hygiène et la généralisation de l’eau courante. Ce qui n’est pas étonnant quand on sait que le fait d’être vacciné contre le BCG ne protège ni de l’infection, ni de la transmission de la maladie. Les personnes qui meurent aujourd’hui de la tuberculose en France ne sont nullement des personnes qui n’ont pas été vaccinées, mais des personnes marginalisées socialement et souffrant de dénutrition.

Le problème est que le BCG comporte des risques importants d’effets secondaires, raison pour laquelle la vaccination obligatoire a été abandonnée dans les années 70 et 80 (sauf en France, où l’obligation a été supprimée en 2007). C’est en effet un vaccin vivant, qui pose des risques, y compris de décès, aux enfants et aux personnes dont le système immunitaire est affaibli. Une étude réalisée à Barcelone a indiqué une baisse significative des cas de méningite chez les jeunes enfants après l’abandon des campagnes de vaccination au BCG.

Ce n’est donc nullement la vaccination qui a permis à nos sociétés de sortir des grandes épidémies mais la prospérité économique. Celle-ci a permis une amélioration de l’hygiène, de l’alimentation et de l’habitat. Si ces conditions devaient se dégrader de façon significative, il est évident que, malgré tous nos vaccins, on assisterait à un retour en force de ces maladies, exactement comme cela fut le cas pendant la Seconde Guerre mondiale.
La vérité soigneusement dissimulée

Actuellement malheureusement, une industrie gigantesque s’est développée pour assurer la vaccination de masse des populations du monde entier. Cette industrie est d’autant plus lucrative qu’elle est totalement financée par les gouvernements, et que les entreprises qui se partagent le marché sont protégées à la fois par des brevets (dont le respect est assuré par les pouvoirs publics) et par une réglementation touffue que seuls quelques grands groupes armés de bataillons de juristes peuvent comprendre et respecter.

Des milliards de vaccins sont administrés chaque année, et des dizaines de milliards d’euros sont encaissés par les multinationales pharmaceutiques.

Pour le seul vaccin contre la grippe A, le gouvernement français avait payé 1,5 milliards d’euros pour 94 millions de doses, ce qui fait quasiment deux doses par citoyen.


A l’achat des vaccins, il a fallu ajouter le coût de :

   la campagne de vaccination pour un montant de 35,8 millions d’euros,
   l’acquisition de respirateurs pour 5,8 millions d’euros,
   l’achat d’antiviraux pour 20 millions d’euros,
   150,6 millions d’euros de masques,
   41,6 millions d’euros de dépenses logistiques,
   290 millions afin d’indemniser les personnels de santé réquisitionnés,
   59,6 millions destinés aux frais d’information et à la campagne de communication,
   100 millions de « frais liés à l’organisation territoriale de la campagne de vaccination »,
   et encore 375 à 752 millions d’euros de dépenses liées aux consultations de médecins, à la prescription de médicaments.


Finalement, le nombre de vaccins utilisés n’a été que de 4,5 millions, ce qui est une bonne chose, mais cela veut dire que sur les 94 millions de doses, 89,5 millions sont parties à la poubelle, une fois atteinte la date de péremption. (7)
Ce gaspillage révoltant a été dénoncé par le Professeur Bernard Debré et le député et médecin Jean-Marie Le Guen. Mais la presse a traité l’affaire comme un scandale isolé, sans lien avec la surconsommation systématique des autres vaccins, en France et à travers le monde.
Pas de suivi des accidents liés aux vaccins

De même, personne ne se soucie actuellement des risques réels que vous faites courir à vos enfants en les vaccinant. Et s’ils tombent malades juste après la vaccination, vous pouvez être certain qu’on vous expliquera qu’il s’agit d’une pure coïncidence, y compris s’il y a décès.

Le cas arrive tous les ans à des milliers de parents. Leur enfant se fait vacciner et, dans les heures qui suivent, ils déclenchent de graves réactions pouvant aller des maux de tête aux vomissements, en passant par l’eczéma, l’hyperactivité, les perturbations du sommeil et un peu plus tard une maladie auto-immune incurable ou pire, la mort.

Dans la plupart des cas, les professionnels de santé, non seulement nient le lien avec le vaccin, mais ils ne déclarent même pas l’accident aux autorités de pharmacovigilance (agences responsables de surveiller les effets indésirables des médicaments) puisqu’ils considèrent qu’il n’y a pas de lien.

C’est ce qui est arrivé à la petite Christina Richelle, décédée suite au vaccin Gardasil contre le HPV (papillomavirus), et à tant d’autres personnes que l’on retrouve sur les innombrables sites d’information sur la vaccination. (8)


Un témoignage parmi d’autres, recueilli par l’EFVV (European forum for vaccine vigilance) :



   « Je ne peux vous dire mon nom et je ne peux pas vous révéler l’identité de mon bébé parce que j’ai peur que cela me retombe dessus, mais j’ai voulu vous contacter en entendant parler de votre projet, parce que je suis si heureuse que quelqu’un entreprenne quelque chose. Mon bébé est mort dans les 24 heures après avoir reçu son premier vaccin DPT (Diphtérie, coqueluche, tetanos), il y a deux mois. Je me sens si horriblement mal, personne ne peut avoir la moindre idée de ce que c’est. Elle était parfaite. Lorsqu’on lui fit l’injection, elle se mit à crier pendant au moins une heure, d’une façon bizarre. Puis elle parut très fatiguée, s’est endormie profondément, et ne s’est plus jamais réveillée. J’ai commencé à m’inquiéter parce qu’elle semblait dormir plus longtemps que d’habitude et lorsque j’ai voulu vérifier, j’ai remarqué qu’elle avait un peu vomi et qu’elle ne respirait plus. Ils ont du faire une autopsie mais ils n’ont pas pu identifier la cause du décès. Je sais que c’est le vaccin qui l’a tuée. Elle n’avait pas été malade une seule fois jusque là. Mais plus je l’ai dit au corps médical, plus ils sont devenus hostiles. Aujourd’hui, j’ai peur qu’ils me prennent mon autre enfant et je ne veux pas qu’ils m’accusent d’avoir tué mon bébé. Je ne devrais pas avoir à vivre comme ça, c’est horrible. Je suis presque trop terrorisée pour pouvoir faire mon deuil correctement. Elle était si belle. »

Mais c’est très souvent le même scénario : officiellement, il ne peut y avoir aucun lien entre le vaccin et les accidents qui s’ensuivent. La plupart des médecins nieront farouchement l’évidence. Rien ne serait plus facile, pourtant, que de donner à chaque personne vaccinée un petit questionnaire, à renvoyer à l’Agence nationale du médicament, sur lequel elle noterait tous les effets anormaux qu’elle constaterait durant, par exemple, les huit jours suivant la vaccination.

Cela permettrait très rapidement d’établir enfin des statistiques globales sur les effets indésirables réels des vaccins. Dans un cas comme cité ci-dessus, il est vraiment trop facile de déclarer que l’enfant est décédé « de cause inexpliquée » ou encore que c’est la « mort subite du nourrisson ». Parce qu’injecter un vaccin, cela consiste à introduire dans l’organisme non seulement des virus potentiellement dangereux (même artificiellement affaiblis) et des adjuvants que les systèmes immunitaires immatures ne supportent pas forcément.

Mais pour des raisons qui n’ont rien à voir avec votre santé ni le bien commun, et tout à voir avec les comptes en banques des industriels et des politiques, ce type de mesures n’est absolument pas envisagé aujourd’hui par les autorités sanitaires.
Que faire ??

Cela veut-il dire qu’il faille à arrêter de vacciner tous les enfants ?

Non. Car même si on a exagéré les bienfaits des vaccins sur la santé publique, et même si les dangers de la vaccination sont minorés, il existe probablement de nombreux cas où il est raisonnable de vacciner.

Le problème est que l’absence d’études sérieuses sur les risques et bénéfices réels des vaccins obscurcit considérablement le débat. Ni les citoyens, ni les professionnels de santé de bonne volonté, ne disposent aujourd’hui d’éléments fiables pour prendre des décisions éclairées.

Nous sommes donc obligés de jouer à la roulette russe avec les vaccins.

Il semble toutefois raisonnable a priori d’éviter tous les vaccins qui ne sont pas obligatoires, lorsqu’on est en bonne santé. Faire du zèle est coûteux, mais plus probablement encore dangereux.

Pour toutes les maladies, il y a des personnes « à risque », et d’autres qui le sont moins. Vacciner aveuglément tous les enfants avec tous les vaccins du calendrier vaccinal est dans la plupart des cas, nocif.

De plus, il ne faut pas oublier que même les vaccins obligatoires (DTPolio et BCG en France) ne le sont plus si votre médecin constate des contre-indications. Cela n’est pas théorique car de nombreuses personnes peuvent en fait présenter des contre-indications, en particulier les personnes allergiques, souffrant de maladies auto-immunes, ou ayant d’autres problèmes liés à leur système immunitaire. Un examen médical est donc recommandé avant toute vaccination, même si ce n’est pas prévu par le système.
Une réforme indispensable et urgente

Il est donc indispensable et urgent que les pouvoirs publics prennent des mesures visant à améliorer la connaissance des vaccins et l’information des médecins comme du grand public à ce sujet.

Une information transparente doit être donnée sur les dangers de chaque vaccin. S’il y a eu des morts, des personnes gravement handicapées, ou malades à vie, les personnes qui sont sur le point de se faire vacciner doivent en être informées.

Beaucoup de vaccins ont un rapport bénéfices/risques douteux. Une information lisible et facilement compréhensible doit figurer sur l’emballage des vaccins, indiquant clairement ceux qui sont indispensables, ceux qui ne sont nécessaires que dans certains cas, et ceux qui sont inutiles dans la plupart des cas.

Mais même si c’est aux médecins de s’assurer qu’ils ne font pas courir de risque inutile à leurs patients (serment d’Hippocrate), rappelons-nous que nous ne vivons pas dans l’utopie et que ce sera toujours à nous, ultimement, d’être responsable de notre santé.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis



Sources :



Rapport « Survey on Vaccinations in Europe », EFVV, téléchargeable gratuitement sur www.efvv.eu

   BMJ 2013;346:f794
   Guillain-Barré Syndrome After Influenza Vaccination in Adultsarchive ] , David N. Juurlink, Therese A. Stukel, Jeffrey Kwong, Alexander Kopp, Allison McGeer, Ross E. Upshur, Douglas G. Manuel, Rahim Moineddin, Kumanan Wilson, Arch Intern Med. 2006;166:2217-2221.
   Décompte effectué par Sanevax : http://sanevax.org/breaking-news-gardasil-fingerprints-found-in-post-mortem-samples/
   http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22249285
   http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/maladie-medecine/maladie/actualite-aluminium-dans-les-vaccins-lien-de-cause-a-effet-etabli
   Rapport « Survey on Vaccinations in Europe », EFVV, téléchargeable gratuitement sur www.efvv.eu
   http://www.lemonde.fr/epidemie-grippe-a/article/2010/01/04/une-grippe-a-deux-milliards-d-euros_1287422_1225408.html
   http://www.gardasilandunexplaineddeaths.com/


Voir également :

Meyer, J., & Jensen, K. A. (1954). A fatal case of tuberculosis produced by BCG. Am Rev Tuberc, 70(3), 402–412. JAMES E. F., Fatal case of tuberculosis produced by BCG, American review of tuberculosis, 1955, tome 71, pp.321-323 ; Pedersen, F. K., Engbaek, H. C., Hertz, H., & Vergmann, B. (1978). Fatal BCG infection in an immunocompetent girl. Acta Paediatr Scand, 67(4), 519–523.

OMS, L’éradication mondiale de la variole – Rapport final de la commission mondiale pour la certification de l’éradication de la variole, éd. OMS, 1980.

Pour en savoir plus, cliquez ici : http://www.santenatureinnovation.com/danger-vaccin-enfants-vaccination-dangereuse/#ixzz3DaXjiVyB

Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 17:04

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4616
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 17:52

Ces médias qui nous abrutissent... parfois au péril de notre vie

De nos jours, même les gens franchement peu malins comprennent que la vaccination des femmes enceintes constitue vraiment le faux pas de trop de l'establishment, le harcèlement vaccinal de trop, une bêtise franchement flagrante en plus d'être tout à fait irresponsable et hasardeuse.




Mais c'est alors qu'il faut en remettre en une couche, compter sur de dociles médias qui sont prêts à relayer sans la moindre réflexion ou le moindre esprit critique la moindre ânerie, pourvu qu'elle soit soi-disant sous-tendue par une publication scientifique, quel que soit son contenu.

Et là, pour faire fort, la presse canadienne fait fort (mais la presse européenne va sûrement ressasser ça aussi avec quelques jours de retard...). Alors que la vaccination constitue déjà une cause majeure d'allergies tant chez les adultes que les enfants, on conseille AUX FEMMES ENCEINTES ALLERGIQUES de recevoir une vaccination de plus en prétendant que cela sera favorable à leur bébé!!!!!!!!!!!!

Grossesse: le vaccin contre les allergies est efficace pour le bébé

http://fr.canoe.ca/sante/archives/2013/11/20131113-110459.html

13/11/2013 11h04

Les femmes enceintes qui ont des allergies devraient donc considérer une vaccination additionnelle à leur carnet. Selon une étude publiée par MedicalNewsToday, les effets anti-allergènes du vaccin auraient des répercussions positives pour le bébé à naître.

La bonne nouvelle a été annoncée lors de l'Annual Scientific Meeting of the American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI). Jay Lieberman, allergologue, a déclaré lors de la rencontre : « Nos recherches démontrent que les femmes qui reçoivent une injection contre les allergies avant ou pendant la grossesse réduisent aussi les risques d’allergies comme l’asthme, les allergies alimentaires et l’eczéma chez leur enfant ».

Malgré le fait qu’aucune médication sur le marché ne puisse enrayer totalement les allergies, l’immunothérapie est connue pour modifier et prévenir l’aggravation des maladies à caractère allergique.

Sachez que si les 2 parents souffrent d’allergies (diverses), les enfants ont 75 % des chances de développer eux aussi des allergies. Ce risque diminue de 30 à 40 % si uniquement un des parents en souffre (ou autre membre de la famille proche). Si aucun des parents n’a de problème allergique, les risques descendent entre 10 et 15 %.

Une réduction des coûts de santé jusqu’à 41 % pourrait être envisagée en effectuant un traitement d’immunothérapie chez la femme enceinte, selon Warner Carr, allergologue et membre du conseil de la ACAAI.



Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire bon sang!!!!!!!!

On marche donc vraiment sur la tête parce qu'on se propose ainsi d'injecter (avant de finir par l'imposer?) des produits susceptibles de causer des allergies à des femmes déjà allergiques et qui en plus, sont dans un double état de fragilité vu leur grossesse.

Il apparaît de plus en plus clair que SI les générations futures en seront du moins encore intellectuellement capables, elles risquent réellement de MAUDIRE leurs ancêtres d'avoir contribué à dégrader à ce point l'ADN humain par toutes sortes de pollutions inutiles et stupides imposées de générataions en générations sur base de dogmes mercantiles, comme cela se produit avec la vaccination. Le taux de maladies prétendument "orphelines" continue d'exploser et une masse trop crédule continue de croire qu'on n'a aucune explication, que personne ne sait d'où ça vient et qu'il n'y a qu'une seule chose à faire: continuer à verser de l'argent à de prétendues associations caritatives.

Voilà le triste monde que les citoyens sont en train de concocter malgré eux pour accueillir les générations futures. Hauts les coeurs?


Lire la récente mise au point sur la vaccination des femmes enceintes (Barbara Loe Fisher)

Source : initiative citoyenne.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 18:09

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 21:03

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 23:39


Je ne puis laisse passer ce genre de chose Osiris, toi qui toujours soutiens les impensables mensonges des élites, sensées nous protéger de tout, en imposant les précautions nécessaire à notre sécurité dans tous les domaines.

Au début du mois de janvier 2013, un petit garçon de 3 ans en excellente santé est mort après 2 mois et demi d'atroces souffrances pour finir comme un véritable légume, son cerveau complètement anéanti suite à la vaccination de la grippe, sa petite soeur pourrait subir le même destin dans les mois ou les années à venir.

Alors la désinformation galopante sur la vaccination qui pourra encore y croire bêtement ?




Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Mer 17 Sep 2014 - 23:54

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 11:55


Cette info comme tu dis n'a pas fait les gros titres des journaux, ils ne se soucient guère de la vie et de la mort des citoyens de troisième zone.

-La Source c'est moi- et cette histoire dramatique fut vécue par des proches de ma famille.


Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 12:14

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2036
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 12:45

Toutes mes condoléances Lilith 168 pour ta famille concernant ce drame. Pathétique, je suis terriblement dégoutté d'avoir assister à la réaction d'Osiris, un truc de dingue !

De toute façon il y a une bonne nouvelle, il paraîtrait que nous irons vers la fin des 3 vaccins obligatoire en France. Pour ces derniers, on ne peut y échapper si on veut scolariser son enfant, mais c'est faisable en faisant très attention à prendre les bonnes injonctions qui ne contiennent que les 3 vaccins en question, car en général les pharmacies essaient de nous refourguer les stocks d'injonctions contenant un pack de vaccinations allant jusqu'à 10 parfois. Les autres vaccins tel que la grippe, la rubéole et etc sont à éviter d'urgence, ils sont superflue et non obligatoire, j'ai eut l'occasion de discuter avec un pédiatre et kine pour enfant  qui m'ont confirmé d'être très vigilant sur la vaccination de mon enfant. D’après l'un d'eux, Certains vaccins altèrent le système immunitaire des enfants encore en pleine construction à cet âge, si bien que lors des pics de pollution en Ile de France, ils recevaient beaucoup plus d'enfants que habitude et c'était le cas ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2036
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 12:52

Le gouvernement intérimaire de l'opposition syrienne a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête sur les circonstances de la mort de quinze enfants vaccinés contre la rougeole à Idleb, une province du nord de la Syrie.




Le ministère de la Santé de l'opposition a donné instruction mardi pour arrêter la deuxième vague de vaccinations contre la rougeole, commencée lundi, après la mort de ces quinze enfants alors que cent autres sont atteints de différents symptômes.

La rébellion contrôle une grande partie de la province d'Idleb, frontalière avec la Turquie.

Un groupe de suivi a été constitué par les ministères de la Santé et de la Justice pour établir «les circonstances dans lesquelles s'est produite cette tragédie humaine».

Dans un communiqué, le ministère de la Justice a en outre ordonné la création d'une commission d'enquête indépendante à pleins pouvoirs «afin d'établir les circonstances de l'accident, de déterminer les véritables causes l'ayant entraîné et de prendre les mesures juridiques nécessaires».

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) citant des sources médicales, l'accident aurait été causé par un «mauvais stockage» des vaccins.

D'après le ministère de la Santé du gouvernement intérimaire, «les symptômes ont été perçus sur les enfants une demi-heure après l'injection. Ils ont souffert de diarrhées, de réactions allergiques, et de difficultés respiratoires».

«Les vaccins sont ceux utilisés partout dans le monde. Distribués dans une soixantaine de centres médicaux, ils proviennent du même laboratoire et la date de validité est janvier 2016 "

Le conflit en Syrie, débuté il y a plus de trois ans, a provoqué de très importants mouvements de population, avec des millions d'enfants déplacés, que ce soit à l'intérieur du pays, ou dans les pays voisins.

En conséquence, toutes les campagnes traditionnelles de vaccination ont été perturbées ou interrompues, et les enfants sont très exposés à la polio ou la rougeole, selon l'UNICEF.

L'ONU avait indiqué plus tôt cette année que 1,6 million d'enfants devaient être vaccinés en Syrie contre la polio, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Source : Meta TV
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2036
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 13:03

La fin des vaccinations obligatoires en France ?

www.estrepublicain.fr/images/96488391-4552-4A27-AD1F-E758A118A7E8/LER_15/photo-d-illustration.jpg" border="0" alt="" />
Le Haut conseil de la santé publique demande un débat public sur cette exception française qui impose trois vaccinations obligatoires.


Il est temps de remettre à plat la politique vaccinale en France, selon un avis publié le 10 septembre par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), demandant notamment qu’un débat de société soit organisé pour décider du maintien ou non des vaccinations obligatoires.

Cela fait plusieurs années que cette question est évoquée au sein du HCSP. Son avis était d’ailleurs dans les tuyaux depuis plus de deux ans. Sa publication officielle pourrait indiquer que les autorités de santé sont prêtes à se pencher sur la question. Si la volonté de « redéfinir les notions de vaccination recommandée et obligatoire » est bien inscrite au « programme national d’amélioration de la politique vaccinale 2012-2017 » de la Direction générale de la santé, rien n’a vu le jour pour le moment.

L’avis du HCSP vient en quelque sorte lui rappeler cette intention… Mais il s’agit d’une « décision politique », rappelle le Pr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations du HCSP. Seules trois vaccinations sont obligatoires et exigées à l’entrée en collectivité en France : contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Mais ces trois maladies ont pratiquement disparu en France, « grâce à la vaccination », souligne le Pr Floret. Autre paradoxe : elles sont désormais systématiquement combinées avec d’autres vaccinations non obligatoires.

Depuis 1964, aucun nouveau vaccin n’a fait l’objet d’une obligation. Pour Daniel Floret, la coexistence de vaccinations « obligatoires » et « recommandées » est aujourd’hui source de confusion : « Dès lors que les autres vaccinations ne sont que recommandées, on pense qu’elles sont moins importantes, moins utiles ou moins efficaces alors que certaines sont très importantes : contre la rougeole bien sûr, mais aussi la coqueluche, l’hépatite B, le HPV… Recommandé ne doit pas être vécu comme facultatif. »

Outre la France, seule l’Italie en Europe maintient encore des vaccinations obligatoires mais la Vénétie les a supprimées en 2008 sans que cela ait entraîné une chute des objectifs de couverture vaccinale. « Ma conviction est que si l’on met en place une communication adéquate, les Français peuvent comprendre », estime le Pr Floret pour qui « la vaccination doit être expliquée et consentie » car « on ne fait pas de la santé publique avec des obligations ».

source : ledauphine
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 13:17

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 13:22

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2036
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 13:36

OSIRIS a écrit:


Citation :
Le gouvernement intérimaire de l'opposition syrienne a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête sur les circonstances de la mort de quinze enfants vaccinés contre la rougeole à Idleb, une province du nord de la Syrie.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) citant des sources médicales, l'accident aurait été causé par un «mauvais stockage» des vaccins.


c'est au conditionnel Osiris, c'est une explication possible parmi tant d'autre dont le fait que certains vaccins sont défectueux dés leur sortie d'usine et donc dangereux pour un organisme en pleine maturation.

Inutile de nous énumérer les effets secondaires de tous les vaccins existant, c'est une perte de temps, la question qui demeure concerne la nocivité à long terme des vaccins auprès d'une population infantile. C'est une question lucide étudié non seulement par des médecins mais aussi par des chercheurs comme Marc Tardieu et dont un prix nobel de médecine, Luc Montagnier, tout cela dans un contexte où les multinationales pharmaceutiques tiennent les rennes du pouvoir dans les milieux médicales. Que tu mettes touts les copier coller de la Terre que ça ne te suffirait pas à atteindre leur niveau de compétences et la mise en observation du problème. Il ne s'agit pas de vidéo d'OVNI ou de chemtrails mais de la sûreté des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 13:50

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2036
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 14:07

OSIRIS a écrit:


non , ils sont PAS defecteux des leur sorti d'usine ,,, mais peut etre par une mauvais stockage.....

Toujours au conditionnel dans un cas comme dans l'autre Osiris !


OSIRIS a écrit:

combien d'enfants sont vaccinee chaque annee dans la monde entiere ,,,,

et combien sont PAS MORTE suit a ces vaccins  ?

il y a des risque DANS CERTAINS CAS ,,, ne fait pas de ces QUELQUE cas une generalisation ,, ou n'essaye pas de dire que LES vaccines sont tous dangereux .

c'est justement là où tu atteint tes limites, car même avec quelque cas tragiques qui se déroulent en France comme pour le cas de Lilith138, il y a aucune enquête ou même un début d'enquête sur la nocivité de certain vaccin tout cela pour ne pas compromettre les puissantes industries pharmaceutiques au vue de l’ampleur des risques, car celle-ci peut effectivement être généralisé à long terme sur l'organisme humain comme pour les OGM dont tu vas aussi nous exposer les bienfaits je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 14:28

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 22:36

OSIRIS a écrit:


donc , pas d'article de presse , pas d'obituary , pas de rapport de autopsy , rien ,,,,,,,

alors comment savait vous qu'il y a une rapport entre le vaccin et la mort ,,,,,

moi jai eu une vaccin a l'ecole , et puis apres , jai passez mes exams ,,, donc c'est la  preuve que le vaccin ma rendu plus intelligent  ?

Ah oui tu crois qu'ils vont vanter le fait que  leur saleté de vaccin te transforme le cerveau en une sorte  de "bouillie" ?

Intelligent ? Je me pose la question à tout dire ? Avec ou sans vaccin !

En tout cas ce gamin de trois ans a subi 4 ponctions lombaires en à peine 2 mois, deux scanners  je ne sais combien D'IRM, prises de sang et toute une batterie d'examen en long en large et en travers alors qu'auraient-ils pus découvrir en faisant une autopsie ?

Enfin ce gamin après 3 mois de terribles souffrances est mort, tout avait commencer par de très violents maux de tête une forte fièvre et des vomissements...
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3002
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   Jeu 18 Sep 2014 - 22:49

Spoiler:
 

Je m'ettre toutes mes postes en ""spoiler] , vu que ils sont HORS SUJET ,,, la sujet etant ,,,

""
30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
""


Dernière édition par OSIRIS le Dim 21 Sep 2014 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour   

Revenir en haut Aller en bas
 

30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour
» 30 ans de mensonges sur les vaccins mis à jour par un médecin américain
» Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination
» Waterloo, les mensonges par Bernard Coppens
» probleme pour les vaccins et delais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Grippes / Virus / Lobby pharmaceutique :: Vaccinations-