Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 52 hertz : l'odyssée de la baleine solitaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2932
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: 52 hertz : l'odyssée de la baleine solitaire.   Mer 8 Oct 2014 - 14:52



52 hertz : l'odyssée de la baleine solitaire qui ne chantait pas comme les autres.

Dans les eaux froides et profondes du Pacifique nage une mystérieuse baleine qui intrigue les scientifiques tout autant que le commun des mortels. Son chant d'amour la rend unique en son genre... et la condamne à la solitude.



Célibataire, jusqu’à sa mort. C’est ce à quoi semble être condamnée cette étrange et mystérieuse baleine, dont le chant d’amour restera à jamais inaudible pour ses semblables. Et pour cause : le cétacé chante d’une façon trop aiguë, sur une fréquence de 52 Hz - ce qui lui vaudra son surnom - beaucoup plus élevée que celle de ses semblables, dont la fréquence varie entre 15 et 25 Hz. L’animal émet une suite de deux à six chants, de cinq à six secondes ; des sons plus long et émis plus fréquemment que ses congénères.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l'agence américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère, scrute ses chants et ses déplacements depuis sa découverte par la Navy, il y a un peu plus de 20 ans en captant les sons qu'elle émet grâce à des hydrophones, des micro fonctionnant sous l'eau.

Car l'animal n'a jamais été aperçu, assure futura-sciences.com. Seul son chant trahit la présence de cette baleine unique en son genre dans l'océan Pacifique où elle nage, le long des côtes californiennes et jusqu’aux îles Aléoutiennes. Une baleine qui nage comme elle chante : seule, avec une légère tendance à se rapprocher de plus en plus des côtes, américaines, comme le souligne un blog du site discovery.com.



Les scientifiques ont en effet découvert que "52 Hz" ne suivait pas la même route migratoire que les baleines bleues ou les rorquals. Mais pour l’instant, ces derniers ne savent pas si les deux faits sont liés, ni si l’un est la conséquence de l’autre.

Pour tenter d'expliquer la spécificité de cette baleine, chose ardue puisque l’animal n’a pas été vu, la communauté scientifique a plusieurs hypothèses sur la table. Première d’entre-elle : "52 Hz" appartiendrait à une espèce qui n’a pas encore été découverte. Certains biologistes ont envisagé que la différence de tessiture de l’animal s’explique à cause d’une malformation physique. D’autres encore ont imaginé que l’animal soit un hybride, un croisement entre une baleine bleue et d’autres espèces de baleines.

Nouvelle espèce, malformation ou hybride, une chose est sûr, ou presque : "52 Hz" semble en bonne santé, en dépit de sa solitude. "Le fait est que cet individu est capable de vivre dans un environnement difficile [les profondeurs de l’océan Pacifique, ndlr] depuis des années et cela nous conforte dans l’idée que l’animal n’est pas malade", a expliqué au New York Times le docteur Kate Stafford, chercheur au laboratoire national des mammifères marins de Seattle.

L’histoire de cette baleine captive. Même seule, elle continue de chanter. Comme le rapporte le site du magazine Vice, en juillet 2013, des vidéastes ont formulé l'envie de partir à la recherche de l’animal pour réaliser un documentaire à son sujet. Parmi eux : Joshua Zeman. Il doit chapeauter le film, dont la réalisation inclura un voyage dans le Pacifique nord afin de trouver la baleine. En plus du site de Vice, le projet est évoqué sur la page Wikipedia consacrée à "52 Hz" et sur l’Internet movie database. Mais 9 mois plus tard, peu d’informations filtrent sur le devenir ce long format dédié au cétacé.

Sur Facebook, une petite communauté se passionne pour l’animal sur un groupe baptisé 52 : The Search for the Loneliest Whale in the World, du nom du documentaire qui devrait voir le jour, et partage régulièrement des informations sur 52 Hz. En attendant de percer tous ses mystères.

http://www.atlantico.fr/decryptage/52-hertz-odyssee-baleine-solitaire-qui-ne-chantait-pas-comme-autres-1038768.html



LA BALEINE LA PLUS SEULE DU MONDE VA FAIRE L’OBJET D’UN DOCUMENTAIRE

IL APPARAÎT QUE BEAUCOUP DE GENS S’IDENTIFIENT À « 52 HERTZ »




Après 24 années passées à écouter son chant de solitude, des vidéastes vont tenter de rencontrer l’animal surnommé « la baleine la plus seule du monde ».

Depuis les années 1980, les scientifiques ont entendu une baleine très particulière dans le Pacifique, chantant à une fréquence plus haute que tous ses congénères – soit 52 Hz, tandis qu’une baleine « normale » – baleine bleue ou rorqual – chante entre 15 et 20 Hz. Le chant de cette baleine mâle est régulièrement entendu depuis vingt ans, mais jamais on n’a vu une baleine femelle lui répondre Sad



Mary Ann Daher, une spécialiste en biologie marine, a cosigné l’article qui a permis de faire connaître celui qu’on surnomme désormais 52 hertz. Étrangement, l’idée d’une baleine mâle – qui est normalement une créature sociale – éclusant les océans en chantant à une fréquence bien plus élevée que tous ses pairs sans jamais entendre une réponse a séduit le public. Daher en entend parler quotidiennement depuis :

« Je reçois des lettres, des e-mails et des poèmes (surtout de la part de femmes), et parfois c’est déchirant de lire ce que les gens ont à dire. Ils s’identifient avec cet animal qui n’a sa place nulle part, qui n’arrive pas à se faire d’amis, se sent seul et différent. »

On n’a jamais observé la baleine, on ignore donc si 52 hertz voyage seul ou en groupe. On ne sait même pas précisément de quel espèce de baleine il s’agit – baleine bleue ou rorqual, ou peut-être une espèce éteinte dont 52 hertz serait le dernier représentant.

« On ne l’a jamais vu, commente Daher. On ne sait pas de quelle espèce il s’agit. On ne sait pas s’il a une malformation. De totue évidence, l’animal est en bonne santé, puisqu’il a vécu toutes ces années. Est-il seul ? Je ne sais pas. Les gens aiment à imaginer cette baleine esseulée, chantant sans que jamais personne ne l’entende. »

Mais, au fait, cette baleine est-elle vraiment seule ?

« Il est plus que probable que cet animal soit l’équivalent d’un humain qui zézaye, et que ses congénères puissent tout de même le comprendre », déclare Bruce Mate, un chercheur de l’université de l’Oregon, qui va diriger l’équipe scientifique de l’expédition. Il s’attend à trouver 52 hertz parmi un groupe de 15 autres baleines.

Malgré cela, les gens préfèrent s’imaginer cette baleine comme bune créature esseulée émettant des sons inutiles dans l’immensité océanique, une âme solitaire qui jamais ne trouvera d’alter ego.

http://www.vice.com/fr/read/la-baleine-la-plus-seule-du-monde-va-faire-lobjet-d-un-documentaire



Revenir en haut Aller en bas
Madarion

avatar

Masculin Poissons Tigre
Messages : 443
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 43
Localisation : Sud France

MessageSujet: Re: 52 hertz : l'odyssée de la baleine solitaire.   Mer 8 Oct 2014 - 19:42

Citation :
Mais, au fait, cette baleine est-elle vraiment seule ?

Jamais !

Une évolution se fait toujours à deux.
Revenir en haut Aller en bas
 

52 hertz : l'odyssée de la baleine solitaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Odyssée Folio junior
» Pétition contre la chasse à la baleine
» thème marin (baleine, poisson, sirène) en poésie pour la 6ème
» Un sujet d'éciture sur l'Odyssée pour des 6èmes très faibles?
» Cherche questionnaire de lecture Odyssée 6e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations ::  Actualités scientifiques  :: La Terre & ses phénomènes :: Divers "La Terre & ses phénomènes"-