Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marc-Édouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Marc-Édouard Nabe   Jeu 27 Oct 2016 - 23:49

Je suis en train de relire " une lueur d'espoir " de Marc-Édouard Nabe, le livre est magnifiquement écrit. Il est disponible sur le site web de l'auteur.

http://www.marcedouardnabe.com/?page_id=2317


Une conversation passionnante entre Nabe et un lecteur:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Ven 28 Oct 2016 - 21:37

Biographie


Marc-Édouard Nabe, de son vrai nom Alain Zannini, est né le 27 décembre 1958 à Marseille, au retour de ses parents de New York où ils ont vécu quatre ans et où il a été conçu. D’origine gréco-turco-italienne par son père et corse par sa mère, Alain est baptisé catholique le 8 février 1959 à Notre-Dame-du-Mont sur l’ordre de sa grand-mère orthodoxe. A l’âge de quatre ans, le fils unique est séparé de sa mère, tombée malade, et de son père, qui poursuit son activité de musicien de jazz, et est placé plusieurs mois dans un établissement pour enfants de tuberculeux à l’isolement. Retrouvant ses parents dans le quartier du « Racati » de Marseille, il est élevé dans une école d’application communiste. Il étudie le piano au Conservatoire, mais son goût pour le dessin semble le destiner plutôt à une carrière de peintre et de dessinateur. Il fait des voyages et des croisières où l’orchestre de son père est engagé : aux sports d’hiver et en Afrique notamment.

En 1970, la famille s’installe à Paris au moment de la sortie du tube Tu veux ou tu veux pas, qui rend son père Marcel Zanini célèbre. Dès sa jeunesse, « Nabe », comme l’appellent ses camarades de lycée à cause de sa petite taille (nabot), côtoie de grands musiciens de jazz, mais aussi des artistes de music-hall, et les dessinateurs Siné, Fred, Gir… À quinze ans et demi, il va frapper à la porte d’Hara-Kiri et est accueilli par Wolinski, Choron et Gébé qui publient ses premiers dessins en couleurs dans les numéros de 1974-1975. Le 23 janvier 1975, un de ses dessins fait la une de Libération.

C’est sur l’insistance de son père qu’il n’abandonne pas la musique et se met au trombone, à la batterie et finalement à la guitare rythmique dans le sillage de Freddie Green et avec ses encouragements. Après trois mois de pratique, Nabe participe aux côtés de Sam Woodyard et de Milt Buckner à l’enregistrement d’un disque de son père, où il joue dans un morceau (Nabe’s dream).

C’est pendant son service militaire à Charleville-Mézières (1979-1980), à l’issue duquel il rencontre Hélène, qu’il rédige son premier livre.

Après cinq ans d’atermoiements de la part de différents éditeurs, y compris Gérard Bourgadier et Philippe Sollers chez Denoël, Au régal des vermines est enfin publié le 25 janvier 1985 chez Bernard Barrault sous son surnom « Nabe » complété par ses deux autres prénoms, Marc et Édouard. L’émission Apostrophes de Bernard Pivot où il passe le 15 février 1985 pour le présenter provoque un véritable scandale. Georges-Marc Benamou vient dans le studio le frapper de plusieurs coups de poing, lui déchirant la rétine de l’œil gauche. La Licra lui intente, ainsi qu’à son éditeur, un procès pour « diffamation et incitation à la haine raciale » (elle sera déboutée en 1989). Nabe est alors considéré comme un antisémite et un écrivain d’extrême droite.

En 1986, sans se laisser abattre, il publie, toujours chez Barrault, son deuxième livre, Zigzags, un recueil de textes de divers genres (essais, nouvelles, poèmes en prose…), puis la même année chez Denoël un livre sur le jazz (L’Âme de Billie Holiday), et au Dilettante un recueil d’aphorismes (Chacun mes goûts). Tout en écrivant régulièrement dans la revue L’Infini, il travaille à son premier roman, Le Bonheur, qui paraîtra en 1988 chez Denoël. Il publie en 1989 au Dilettante La Marseillaise, texte sur le saxophoniste de free jazz Albert Ayler.

À cette même époque, il participe à l’hebdomadaire de Jean-Edern Hallier L’Idiot international. Il y attaque avec violence des personnalités comme Élisabeth Badinter, Serge Gainsbourg ou l’abbé Pierre. Ce dernier texte en particulier crée un tollé jusqu’au sein de la rédaction de L’Idiot : Hallier soutient Nabe contre sa propre équipe et publie un texte de défense de l’article dans le numéro suivant. En février 1990, sa dernière collaboration à ce journal est « Rideau », pamphlet sur l’univers médiatique.

C’est en 1991 que Nabe’s Dream, le premier tome de son journal intime tenu depuis 1983, paraît aux éditions du Rocher à l’initiative de Jean-Paul Bertrand, son directeur, qui entame avec Nabe une relation durable en le mensualisant pour qu’il puisse continuer son travail d’écriture. Il vit à cette époque au 103, rue de la Convention, adresse que rejoindra bientôt Michel Houellebecq alors inconnu.

Parallèlement, en 1992, il publie à « L’Infini », Gallimard, le récit de son séjour de 1988 en Turquie en quête de ses racines, Visage de Turc en pleurs, et, au Rocher, L’Âge du Christ, qui relate son voyage à Jérusalem l’année précédente, où il est allé faire sa première communion. En cette même année, deux autres livres encore : Rideau et Petits Riens sur presque tout.

Le deuxième tome de son journal, Tohu-Bohu, paraît en 1993. Ainsi qu’au Dilettante Nuage sur Django Reinhardt. En 1995, il publie chez Gallimard un roman sur la femme de Céline, Lucette, puis, au Rocher, une longue préface au Théâtre choisi d’Henry Bernstein. En 1996, sort le troisième tome de son journal, Inch’ Allah.

En 1997, financé par le dessinateur Pajak, Nabe lance un mensuel L’Éternité entièrement rédigé par lui et illustré par Vuillemin et Pajak. Deux numéros seulement sortent.

En 1998, Nabe écrit un roman sur le suicide, Je suis mort (« L’Infini », Gallimard). La même année et l’année suivante paraissent successivement deux recueils de tous ses articles dans diverses revues (Oui et Non), un autre de contes (K.-O. et autres contes) illustrés par Vuillemin, un autre encore de poésies (Loin des fleurs) et un dernier d’interviews (Coups d’épée dans l’eau).

En 2000, c’est la publication du quatrième et dernier tome de son journal intime, Kamikaze, qui s’achève par la naissance de son fils Alexandre en 1990.

En septembre 2000, il part « finir le millénaire » à Patmos en Grèce, l’île où saint Jean écrivit l’Apocalypse, et y reste sept mois en exil pour écrire un roman sur l’identité. Il quittera l’île le 7 avril 2001, après avoir brûlé les cahiers de son journal intime inédit recouvrant les années 1990-2000.

De retour à Paris, il assiste aux attentats du 11 septembre 2001 qui lui inspirent un pamphlet intitulé Une lueur d’espoir, publié en novembre 2001 au Rocher, et qui à ce jour constitue son plus grand succès de vente malgré une nouvelle réputation qui ne cessera d’enfler, celle d’un Nabe d’extrême gauche pro-islamiste et pro-terroriste.

Un premier site Internet est lancé par Frédéric Vignale, mais le webmaster le laissera mourir moins d’un an après.

En 2002 sort au Rocher (après 19 refus de la part des principales maisons d’édition parisiennes) son roman écrit à Patmos, Alain Zannini, que l’Académie Goncourt, pour contourner le boycott des critiques, inscrit aussitôt sur sa première liste à l’initiative d’Edmonde Charles-Roux.

En mars 2003, il part pour l’Irak assister aux bombardements américains sur Bagdad et entame un travail d’écriture en direct des événements contemporains. Il en rapportera le roman Printemps de feu, sorti au Rocher dès septembre 2003. Il crée sur sa lancée un journal distribué en kiosque, La Vérité, co-dirigé par Anne-Sophie Benoit avec des dessins de Vuillemin, et pour lequel le « terroriste » emprisonné Carlos écrit des éditoriaux depuis sa cellule. La Vérité est interrompue au quatrième numéro par un procès intenté et gagné par le trotskyste M. Lambert. Nabe finit l’année au Liban et en Syrie où il s’était déjà rendu précédemment.

En 2004, un deuxième site Internet est lancé par un autre webmaster plus assidu, qui le maintiendra actif cinq ans. Nabe publie son dernier livre aux éditions du Rocher, J’enfonce le clou, recueil des articles publiés dans La Vérité augmenté d’inédits.

En 2005, Jean-Paul Bertrand vend les éditions du Rocher au pharmacien toulousain Pierre Fabre qui met fin aux mensualités de Nabe. Se retrouvant du jour au lendemain sans ressource et sans éditeur, Nabe intente un procès aux nouveaux propriétaires du Rocher.

Cassé dans son rythme de publication (un livre nouveau par an en moyenne), Nabe se contente alors de rééditions. En 2006, Dominique Gaultier, du Dilettante, lui réédite son premier livre Au régal des vermines que l’auteur agrémente d’une préface, « Le vingt-septième livre », et Léo Scheer compose avec Angie David un volume de ses Morceaux choisis. En 2007, Denis Tillinac reprend L’Âme de Billie Holiday dans la collection « La Petite Vermillon » à La Table ronde, ce qui en fait le premier livre de Nabe en poche.

En attendant l’issue du procès, Nabe s’exprime sur des sujets d’actualité à travers des tracts imprimés, distribués gratuitement dans les rues ou affichés sur les murs de différentes villes, et repris sur bon nombre de sites et de blogs. L’équipe qui compose, imprime et diffuse les tracts demeure anonyme.

Fin 2006, il va au Sénégal donner une conférence sur Impressions d’Afrique de Raymond Roussel dans une école de Dakar, à Pikine.

En 2007, il organise une exposition d’une cinquantaine de portraits d’écrivains et de jazzmen (28 tableaux vendus). A la fin de l’année, il va en Mauritanie, et prend position dans la presse locale pour l’annulation du rallye Paris-Dakar.

Fin 2008, le procès contre Le Rocher est gagné : Nabe récupère les droits de tous ses livres édités par la maison entre 1991 et 2004, soit 16 titres et la préface au théâtre d’Henry Bernstein. Avec les deux titres chez Barrault, un Gallimard et deux Denoël, le nombre de livres lui appartenant se monte ainsi à 22.

Décidé à ne plus revenir dans le système éditorial, il publie symboliquement en janvier 2009 au Dilettante un dernier livre en édition « conventionnelle », Le Vingt-Septième Livre, qui n’est autre, en plaquette séparée, que la préface de 2006 à la réédition du Régal des vermines. Désormais, sur la lancée de ses tracts, Nabe annonce qu’il « publiera » lui-même ses futurs livres, et qu’il rééditera les anciens dont les droits lui appartiennent. Une deuxième exposition de ses peintures sur l’Orient se tient à l’office du tourisme du Liban du 5 mars au 4 avril (31 tableaux vendus).

Deux nouveaux sites s’ouvrent alors.
Le premier, alainzannini.com, animé par une équipe d’une vingtaine de « passionnés hors du système éditorialo-journalistique », est riche de documents et réactualisé en permanence.
Le second, marcedouardnabe.com, est une simple plateforme de mise en vente de ses livres sur Internet, dont les stocks lui ont été restitués par décision de justice, loin du circuit éditeur-diffuseur-libraire. Le lancement de ce site en janvier 2010 est marqué par la parution du nouveau roman de 700 pages de Marc-Édouard Nabe, L’Homme qui arrêta d’écrire, écrit dans le secret depuis quatre ans, tiré à 1000 exemplaires et publié par ses soins.
Un mois après, le premier tirage est épuisé. Un deuxième tirage de 3000 exemplaires suit immédiatement.
Le 15 avril 2010, un évènement unique est organisé pour célebrer le 3000e livre vendu en trois mois : pour la première fois, un écrivain invite tous ses lecteurs lors d’une soirée de rencontre. Un troisième tirage de 4000 exemplaires rend à nouveau le livre disponible au début du mois de juin. Toujours sur Internet, mais aussi dans quelques points de vente parisiens qui ne sont pas des librairies : un boucher, un fleuriste, une pharmacie, un coiffeur, trois bars-restaurants et une boutique de vêtements féminins vendent ainsi le roman dont bientôt 6000 exemplaires seront écoulés.

Après un été passé au Maroc (sur les traces de Jean Genet) et en Sicile (sur celles de Pirandello), Nabe assiste à l’ahurissant matraquage journalistique pour la remise programmée du prix Goncourt 2010 à son ex-voisin Michel Houellebecq. Aucun autre livre n’existe en cette rentrée sauf… L’ Homme qui arrêta d’écrire placé, à la surprise générale, par Franz-Olivier Giesbert sur les deux dernières listes du prix Renaudot. C’est la première fois qu’un livre auto-édité est en lice. Les retombées médiatiques sont énormes et le roman de Nabe arrive en finale. Le duo Houellebecq-Goncourt / Nabe-Renaudot se précise jusqu’au matin du 8 novembre. Malgré les soutiens de F.-O. Giesbert, de Patrick Besson et de J-M-G Le Clézio (Prix Nobel) qui a voté 11 fois pour Nabe, le Prix Renaudot lui échappe à une voix près et est décerné à Virginie Despentes (Grasset).

Une « cataracte galopante », rare à 51 ans, lui est diagnostiquée. Opéré des deux yeux en décembre 2010 et janvier 2011, lui qui portait des lunettes de myope depuis l’âge de cinq ans, n’en porte plus et (re)découvre le monde.

Nabe passe le mois d’avril 2011 en Tunisie pour comprendre sur le terrain les révolutions arabes.
En mai, Marc-Edouard Nabe devient également le nom d’une société : la « SARL Marc-Edouard Nabe » qui vend ses propres livres.
Le 7 octobre est mis en vente son nouveau livre : L’Enculé, le premier roman sur l’Affaire Strauss-Kahn. Le premier tirage de 2000 exemplaires est épuisé en un mois. Un deuxième tirage (4000 ex.) est disponible le 17 novembre, mais malgré un lancement sous forme d’une dénonciation spectaculaire de Marc Weitzmann dans Le Monde des Livres, les ventes se tassent. Par peur des procès (qui n’arriveront pas), les principaux alliés médiatiques de Nabe (Taddeï, Ardisson, Dupuis…) se défilent. Seul Eric Naulleau invite Nabe à la télévision.

En 2012, la polémique reprend fort. D’abord par une conférence, interdite par la municipalité, que Nabe donne le 2 mars à Lille avec Tariq Ramadan sur les révoltes arabes. Ensuite par une vidéo sur le site Oumma.com (26 mars) où Nabe déclare la guerre aux « complotistes » qui le couvrent d’injures sur Internet parce qu’il récuse la version d’un 11-Septembre fomenté et exécuté par les Américains eux-mêmes. Dix ans après avoir écrit une Lueur d’espoir, et à cause d’une campagne de calomnies principalement alimentée par Alain Soral, Nabe est considéré soudain comme un « agent de l’Empire américano-sioniste », et dénoncé comme « ennemi des musulmans » par des « Beurs » adeptes de la théorie du complot et plus ou moins séduits par l’extrême-droite.

Le 21 mai 2012, ressort Au Régal des vermines, première réédition de l’anti-édition. Tiré à 5000 exemplaires.

Le 30 août 2012, Lucette ressort chez Folio (mais le copyright est à Nabe, Gallimard lui ayant rendu les droits du livre). Ce premier Folio est publié à l’occasion du centenaire de Lucette Destouches.

Ayant pris connaissance, à l’automne 2013, de la série de vidéos insultantes contre Philippe Sollers dont deux épisodes sont consacrés à Marc-Edouard Nabe et dans lesquels sa famille (père, mère, fils, etc.) sont diffamés à l’aide d’images d’archives volées et commentées par le vidéaste, Nabe écrit et publie pour L’Infini n°126, la revue de Philippe Sollers, la suite du portrait « Mon meilleur ami » paru à l’été 2000, sous la forme d’un roman de 33 pages intitulé : « L’Eunuque Raide ». Les réactions ne se font pas attendre : Jérôme Dupuis salue dans L’Express la « surprise » du retour de Nabe dans L’Infini, et un Tumblr est consacré à l’Eunuque raide.

En janvier 2014, revenu à Paris, en plein travail sur son livre contre le conspirationnisme (auquel il s’est attelé depuis déjà trois ans), et en guise de « bonne feuille », Nabe décide de lâcher l’ « Avertissement » du début du livre imprimé et collé comme un de ses tracts sur les murs de Paris sous le titre Avertissement. Le 10 janvier, Nabe, traité de « cerveau malade » par Patrick Cohen quelques mois auparavant, passe alors en invité spécial à la fin d’une émission de Frédéric Taddeï Ce soir ou jamais ! consacré à Dieudonné… Pendant à peine 7 minutes, il brosse une première analyse du véritable danger que représentent Dieudonné et Soral qui est la propagation du complotisme parmi les esprits faibles, et qui est beaucoup plus dangereuse que le banal antisémitisme. Voué aux gémonies dès son départ du plateau par Emilie Frèche et Alain Jakubowiz, Nabe est très vite accusé de « traîtrise » par une « dissidence » (dont il n’a jamais fait partie pour ces mêmes raisons) qui ne supporte pas qu’on touche à leurs gourous. L’affaire fait grand bruit, et dans toutes les sphères, car Taddeï lui-même manque perdre sa place pour avoir invité Nabe sans avoir précisé que Nabe est le parrain de son fils Diego (ce qui n’est évidemment pas la raison de l’admiration que Taddei porte à Nabe depuis plus de vingt-cinq ans).

Nabe continue de travailler sur son gigantesque livre sur le conspirationnisme. Lassé de s’entendre répondre « Patience… Patience… » à tous ceux qui lui demandent une date de sortie, l’auteur a l’idée de lancer un « magazine » (hors du circuit de la presse, bien sûr) qui s’appellerait Patience. La montée de L’Etat Islamique, pendant l’automne 2014, passionne Nabe et il compose pour le premier numéro de Patience, un texte de 80 pages très documenté, et avec de nombreuses photos « trash » mais sans montage (sauf la couverture), dans l’objectif de rénover le « livre illustré » et le rapport du texte à l’image, et aussi de donner du sens au passage de documents internet sur support papier…

L’anniversaire des quarante ans de sa participation (en 1974) à Hara Kiri en tant que dessinateur, et la proximité de son magazine avec celui du professeur Choron, le pousse à organiser une exposition de ses dessins d’humour produits dans sa jeunesse. Dans une galerie de la rue Daru (à Paris, 8e), devant la Cathédrale orthodoxe, et louée à cet effet, Nabe expose 60 dessins. Le jour du vernissage correspond à celui de la sortie en surprise totale de Patience (3 décembre) tiré à 2000 exemplaires. Le texte s’intitule « Un Etat de grâce » et la couverture, liée à la raison d’être du magazine, fait sensation : Nabe en bourreau de Daech (non cagoulé) sur le point de décapiter Dieudonné à genoux dans la tenue orange des otages avec, en lunette, Soral promis au même sort…

L’exposition, qui n’a pas eu le succès escompté, à cause du désintérêt du public pour l’aventure Hara-Kiri/Charlie-Hebdo des années 70, était programmée pour se terminer le… 7 janvier 2015 ! Le matin même, les attentats au siège parisien du nouveau Charlie Hebdo, où Wolinski et Cabu ont trouvé la mort, relancent mondialement le sujet « Charlie ». Le soir du décrochage (7 janvier donc), Nabe reçoit ses amis et décide de faire un deuxième numéro de Patience consacré aux événements dans lesquels il voit une conjonction étonnante entre la punition que méritait, selon lui, l’équipe qui avait trahi et lâché le Professeur Choron en 1992, et les actes terroristes des djihadistes qui voulaient punir Charlie Hebdo pour avoir insulté, sous l’influence de Philippe Val puis de Charb, et pendant plus de vingt ans, le Prophète Mahomet…

Après six mois d’enquêtes et d’écriture, interrompus par une opération suite à un décollement très grave de la rétine de l’œil gauche (celui déjà abîmé par le coup de poing de Georges-Marc Benamou trente ans auparavant à Apostrophes ), Nabe sort Patience 2, le 20 août 2015. Cette fois le « magazine », qui comprend 640 000 signes (l’équivalent d’un livre de 300 pages), et qui n’a été imprimé qu’à 900 exemplaires est encore plus soigné et copieux : les images (la plupart inconnues), aussi bien tirées de caméras de surveillance que d’émissions de télé par captures d’écran, cohabitent entre les pages de texte avec des gravures, dessins, archives, photomontages et autres fac similés…
Ce Patience, qui analyse le Charlie de l’époque Val et Charb, les attentats, mais aussi le phénomène de consensus dictatorial et le racisme de ses moutons tous « Charlie », s’intitule cette fois « La Vengeance de Choron » et affiche en couverture un photomontage impressionnant qui dit tout : Adolf Hitler arborant un écriteau « Je suis Charlie »… Cette trouvaille est une manifestation supplémentaire du parcours intellectuel, politique et esthétique d’un artiste cohérent jusqu’au vertige.

Le jour de la sortie, Nabe organise un petit pot rue des Trois-Portes, devant la porte même où il avait frappé en 1974, et invite les derniers acteurs et témoins survivants de l’aventure Hara-Kiri et quelques amis à qui il offre des exemplaires de Patience 2. Le moment est filmé par Charles Branco et diffusé sur Youtube. En une semaine, la moitié du tirage de Patience 2 est écoulée, sans aucune publicité ni relai médiatique d’aucune sorte.

Du 15 septembre au 15 octobre, dans une nouvelle galerie au 4, rue Frédéric Sauton (à deux pas de la rue des Trois-Portes…), nouvelle exposition ! Nabe présente un ensemble d’« Encres » allant de 1975 à 2015 et, pour la première fois, un choix de ses « Manuscrits » originaux depuis Au Régal des vermines (1982) jusqu’à Loin des fleurs (1999).

Malgré le tir de barrage absolu de tous les médias, le premier tirage de Patience 2 est écoulé en moins de deux mois… Nabe réimprime son magazine (toujours à 900 exemplaires). Le jour de la sortie de la deuxième édition, il donne une luxueuse « fête de réimpression » exclusivement offerte à ses amis et lecteurs actifs, et interdite aux journalistes et autres people. Elle a lieu toujours dans sa galerie rue Frédéric Sauton, et au milieu de son exposition qu’il prolonge à cette occasion.

Dans le même endroit, Nabe enchaîne une nouvelle exposition: « Tableaux Choisis » (99 œuvres en couleur, toiles, gouaches, aquarelles, pastels), la plupart jamais montrés. Cette galerie devient un véritable lieu de vie accueillant plus de 3000 visiteurs très différents en deux mois et demi. David Vesper, assisté de son frère Julien, y tourne sur le vif plus de 50 vidéos, mises en ligne sur un nouveau compte YouTube « Eclats de Nabe ». Le succès de ces « Eclats » culmine avec « Nabologie du terrorisme » où Nabe discute avec des interlocuteurs de passage dans sa galerie sur les attentats du vendredi 13 novembre (la vidéo atteint 30 000 vues en huit jours…).

Le 30 novembre, jour-même du décrochage de l’exposition, le n° 7 du magazine de l’Etat Islamique Dar Al Islam parait. A l’intérieur, un dossier de 10 pages reprend des extraits de Patience 1 avec un chapô respectueux pour l’auteur et des notes enrichissant historiquement et théologiquement le texte de Nabe, soudain propulsé par Daech comme le seul « écrivain mécréant » étant capable de l’expliquer, contrairement aux fanatiques de l’ignorance qui pérorent en Occident.
Aussitôt, les blogs fusent. Des « bien-pensants» aux « dissidents », on dénonce Nabe à la police ou à la justice, quand on n’appelle pas directement à son lynchage pur et simple. Les médias traditionnels, eux, restent encore silencieux de crainte de donner un écho au texte de Nabe, exactement comme il y a trente ans le triomphe du Régal avait été étouffé pour les mêmes raisons.

Mars 2016, Nabe reprend sa galerie rue Frédéric Sauton et y expose « Che et autres œuvres » (une trentaine de tableaux) puis, pour Pâques, « Trente-trois Christs » et enfin à la mort de Prince (le 21 avril), un « Hommage à Prince », une soixantaine de portraits (tous aux markers) du chanteur funk exécutés en un mois, à la galerie même et présentés en deux séries de trente et un chacune. Les fans de Prince, considérant le Tribute à leur idole comme un sacrilège de l’image qu’ils se faisaient de lui, couvrent Nabe d’insultes et de moqueries sur ses tableaux, souvent sans savoir qu’il est « aussi » écrivain.

La galerie, ouverte 7 jours sur 7, et fonctionnant toujours en autoproduction complète, est toujours aussi trépidante. Gardée et visitée par un nombre conséquent de personnages hauts en couleurs, elle est l’objet de mains courantes et autres plaintes de la part de voisins et riverains à cause de l’agitation du lieu devenu l’un des plus vivants de Paris, et surtout de la personnalité de l’artiste qui soi-disant les mettrait en danger à cause de ses prises de positions « politiques ».

Dernier dommage collatéral des récents écrits de Nabe : outre la désaffection de tout le milieu dit « intellectuel » et médiatique parisien qui a décidé de l’isoler dans son coin en l’ignorant, le propriétaire de l’appartement qui lui était prêté depuis quinze ans rue des Saussaies congédie Nabe. Ce généreux bourgeois catholique avait hébergé l’auteur de L’Âge du Christ ; pas celui de Patience.

Le 30 mai, Nabe vient se réfugier dans sa galerie et campe à l’étage et à la cave. C’est désormais là qu’il vit, peint et écrit. Dans l’indifférence générale, il multiplie les tableaux qui ne se vendent pas pour financer des livres à venir, si tant est qu’il ait les moyens de les imprimer !

En juillet, devant l’inintérêt total que suscitent ses peintures, Nabe décide d’exposer et de vendre des vêtements usés qu’il a portés ces dernières années, les prix allant de 0,50 à 6 euros… En quelques heures, toutes les « œuvres » ont été vendues à des lecteurs fétichistes ou n’ayant pas compris l’objet de cette exposition unique dans l’art contemporain.

Fin juillet, un catalogue de mille tableaux est mis en ligne, regroupant des huiles, gouaches, dessins, etc., peints sur plusieurs décennies.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Sam 29 Oct 2016 - 13:35

Une solution pour mettre fin au terrorisme :



Citation :
L’analyse de Marc-Edouard Nabe sur les attentats du 13 novembre

par Rounga
mardi 1er décembre 2015

Les attentats qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre dernier et qui ont fait 130 morts sont le fait de religieux fanatisés, qui ne supportent pas que dans un pays comme la France l'on vive contrairement aux préceptes du Coran, en buvant de l'alcool aux terrasses des bars, en discutant avec des femmes, et en plébiscitant un modèle de société égalitaire, laïque et moderne. Voilà le discours dont les médias nous abreuvent depuis deux semaines pour expliquer les motivations meurtrières des terroristes. On a pu lire que la France, et surtout Paris, serait un symbole de la "joie de vivre", et que c'est pour cette raison que les islamistes en auraient fait une cible de choix. Marc-Edouard Nabe défend une toute autre version des évènements, et ce depuis les attentats du 11 septembre, où de semblables interprétations avaient été avancées. Le terrorisme islamique n'est pas une conséquence de l'islam, mais est une réponse directe aux politiques occidentales agressives envers les pays arabes. Cette thèse avait été développée très en détail dans Une lueur d'espoir et J'enfonce le clou, où Nabe passait à la loupe les attentats des années 2000 pour montrer la cohérence politique dont ceux-ci procédaient (précisons au passage que le dégagement de cette cohérence suffit à lui seul à réfuter toute interprétation complotiste des faits). Plus récemment, c'est aux attaques contre Charlie Hebdo que Nabe a consacré le deuxième numéro de sa revue Patience. Le style volontiers emphatique et enthousiaste de Nabe peut laisser croire aux lecteurs inattentifs que celui-ci adule les terroristes et justifie les massacres qu'ils commettent, mais sa position est un peu plus subtile que cela. Dans une interview accordée à Oumma TV, Marc-Edouard Nabe propose la définition du terrorisme qui est sans doute la plus exacte qu'on puisse trouver : "le terrorisme, c'est répondre à l'injustice par une autre injustice". De ce point de vue, ce n'est donc pas à une apologie du terrorisme que Nabe se livre, mais à une analyse globale, qui comprend bien sûr les aspects politiques de la question, mais aussi les ressorts invisibles qui sont à l'oeuvre dans ce genre d'évènement, une analyse qui est une exégèse des coïncidences et des synchronicités quasi-surnaturelles qui s'y manifestent et dont le complotisme fait ses choux gras. Non pas une apologie, donc, mais une "nabologie", comme l'indique le titre de cette vidéo où Nabe analyse, commente, et débat sur les attentats du 13 novembre.


Le mérite de cette vidéo est de revenir sur les faits dans leur chronologie, et de rappeler l'évidence suivante : c'est la France qui a déclaré la guerre contre l'Etat islamique et non l'inverse. Nullement ignorant de la mentalité jusqu'au-boutiste et vengeresse des membres de Daesh, il est évident que François Hollande savait qu'en agissant ainsi, il engageait les citoyens français dans cette guerre, de la même manière qu'en bombardant les fiefs de l'Etat islamique il toucherait sûrement des cibles non militaires. Il n'est pas question de légitimer qu'on tue des innocents pour venger d'autres morts, mais de remarquer que, dès lors que l'on sait que le camp auquel on fait face est adepte de ce genre de missions punitives, prendre la décision de l'attaquer revient à endosser une lourde responsabilité. Il est donc clair que François Hollande a sur les mains le sang des victimes du 13 novembre. On aurait pu s'attendre à ce que les français aient, au lendemain du 13 novembre, le même sursaut de lucidité qui avait poussé les espagnols, en 2004, à réclamer la démission de Haznar, après avoir été durement frappés par des attentats à cause de l'engagement de l'Espagne dans la guerre contre Saddam Hussein, mais il semble que l'intelligence du peuple français soit en-dessous de tout, puisque la cote de popularité de François Hollande a monté en flèche après les attentats. Même sans chercher à réfléchir dans le sens de la justice, il est pourtant évident que la décision d'intensifier les frappes contre l'Etat islamique est stratégiquement stupide car c'est donner encore plus de motifs aux terroristes de nous frapper, et il est illusoire de penser que l'état d'urgence servira à quoi que ce soit, puisque les terroristes ont pour eux le temps, qui use inévitablement la vigilance.
 
La solution de Nabe au problème du terrorisme est simple : il suffirait que ceux qui sont tentés par l'action violente aient la possibilité de s'exprimer verbalement sur les grands médias pour que leurs velléités de passage à l'acte soient calmées. Un terroriste, pour Nabe, c'est quelqu'un qui recourt à des moyens extrêmes pour exprimer politiquement une parole qui lui est confisquée par ailleurs. Les frustrations, le sentiment d'injustice, la colère, s'accumulent comme dans une cocotte-minute (ou plutôt devrait-on dire : une "marmitte") qui finit par exploser à cause de la pression, et la possibilité d'expression publique servirait de soupape pour évacuer ce trop-plein. Nabe propose donc que les médias ouvrent leurs portes à toute personne désireuse de s'exprimer, sans filtrage, sans censure, sans police de pensée. C'est d'ailleurs la formule qu'il applique au sein de son exposition, où tout le monde est accueilli et peut exprimer son avis. Les réactions des différents lecteurs face aux attentats sont d'ailleurs diverses, et pas forcément sur la ligne nabienne. Ainsi, un lecteur musulman analyse les attentats avec détachement tandis qu'un autre, probablement pris de compassion pour les victimes et leurs familles, se demande s'il n'existe pas une alternative au terrorisme. Ce que ce lecteur ne voit pas, c'est qu'il a la réponse à sa question sous les yeux. Quelle alternative au terrorisme ? L'art, bien sûr, que Nabe voit comme une forme de terrorisme, mais poursuivi avec des moyens différents. Il écrivait déjà en 2004, dans J'enfonce le clou :
"L'évolution naturelle pour un artiste, c'est le terrorisme. Chaque écrivain doit trouver sa forme pour terroriser...Quoi ? La culture, bien sûr ! D'abord et avant tout..."
 
L'époque est trop grave pour se taire. La société occidentale actuelle, basée sur "la négation de toute énergie", sur l'absence de toute spiritualité authentique, de tout art véritable, sur la mort en un mot, ne peut qu'engendrer des terroristes en puissance. Nabe ne peut pas se sentir solidaire de ceux qui ne voient pas le problème avec notre époque, et s'il est davantage du côté des terroristes, c'est que ceux-ci au moins réagissent. Cela signifie-t-il que les terroristes doivent être considérés comme des héros et que leurs meurtres sont justifiés ? Sûrement pas. Les tueries aveugles restent ignobles, et leurs auteurs tiennent plus de la petite frappe de banlieue qui fait les choses "à l'arrache" que du professionnel hyper-organisé et méthodique. Aucune grandeur n'est à admirer chez ces personnages, sauf peut-être au moment où ils font face à la mort. Mais l'important est qu'à travers eux s'est produit quelque chose qui a du sens, et qui devrait interroger la société. "Interroger la société", c'est l'argument que sortaient les défenseurs du plug anal géant de la place Vendôme pour justifier son statut d'oeuvre d'art, alors que la seule "interrogation" qu'il suscitait, c'étaient les offuscations de quelques conservateurs et les grincements de dents de ceux qui aimaient trop l'art pour admettre que cette sculpture en était. Non, quand je dis que le terrorisme interroge la société, il faut vraiment s'imaginer l'accusé dans son box sommé de répondre au procureur. Exhiber un drapeau tricolore aux fenêtres ou sur son statut Facebook, appeler à la vigilance contre l'amalgame, continuer dans la surenchère militaire, déployer l'état d'urgence, ne sont pas une réponse adaptée. La seule voie de sortie, c'est la Parole, car notre problème est que nous vivons dans une civilisation de mort, et que la Parole c'est la vie. S'en tenir au niveau du symbole pour exprimer sa "solidarité", c'est encore rester dans la mort. Que chacun parle et dise sincèrement ce qu'il pense, ça ira déjà mieux.

Source:   http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/l-analyse-de-marc-edouard-nabe-sur-51735

______
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Ven 4 Nov 2016 - 14:10

Quelques extraits du magazine Patience numéro 1 disponible ici:  http://www.marcedouardnabe.com/?product=patience



Citation :

[Abou Bakr Al Baghdadi :] -Le califat est une obligation qui a été délaissée très longtemps, si absente de notre vie que beaucoup de Musulmans ne la connaissent pas. Une obligation qui rend les Musulmans fautifs s'ils ne l'établissent pas. Ils doivent s'efforcer constamment de l'instaurer. Et voilà qu'ils viennent de le faire, alors louange à Allah! J'ai été désigné pour porter cette responsabilité. C'est une très lourde charge. J'ai été désigné pour vous diriger, mais je ne suis pas meilleurs que vous... Si vous voyez que j'ai raison, alors soutenez-moi et, si vous voyez que j'ai tort, alors conseillez-moi et remettez-moi sur le droit chemin. Obéissez-moi tant que j'obéis à Allah en vous, mais si je lui désobéis, vous ne me devez aucune obéissance...
Evidemment les médias français n'ont retenu que la portion de phrase: "Obéissez-moi!" Sous-entendu: quel intolérant dictateur mégalo-sectaire!


Citation :

Obama n'a pas voulu bombarder la Syrie pour arrêter Bachar mais aujourd'hui il est prêt à la bombarder pour arrêter l'Etat islamique! Débile! Le seul qui fera tomber Bachar, c’est Baghdadi, et pas l'Occident. Celui-ci vient de le comprendre. Et pourtant, les occidentards ne peuvent pas le suivre dans ce projet... Daech a poussé l'Occident à avouer que Bachar, malgré tous ses crimes, est "un moindre mal"...L'Empire va peut-être passer l'éponge ("Allez, on efface Houla*!") pour arrêter Baghdadi, et on verra alors combien les 200 000 morts syriens dont Assad est responsable ne pèsent pas lourd contre la menace qu'une poignée d'Arabes récupèrent leur terre, leur pétrole et leur religion dans des pays que les Blancs croyaient avoir colonisés ad aeternam.



Citation :
Aux imbéciles qui m'objecteraient que l'Etat islamique ne s'attaque pas à Israël, je répondrais qu'entre tous les autres sens qui leur font défaut, le
géographique est le plus patent... D'abord, pour l'instant, Daech n’a pas que ça à faire. Il lui faut d’abord « fondre » l’Irak et la Syrie. Ensuite,  
c’est par antinationalisme qu’il ne s'attaque pas à Israël. Il ne veut pas aller en Palestine pour aider les «Palestiniens ».

Vouloir une Palestine «libre » est encore un rêve de nationaliste mesquin. C’est militer minablement pour un petit État à côté d’lsraël. Dans sa lutte
contre la nation,  Daech est allé jusqu’à brûler le drapeau palestinien!  Allez vous faire foutre!  ll n’y a pas d’État qui tienne!  Abandonnez votre
combat pour un petit morceau ridicule de gâteau qui sera de toutes façons empoisonné!

Que les Palestiniens (sunnites) cohérents viennent gonfler les troupes de l’EI puisqu’au bout du compte,  quand la carte sera reconstituée,  l’ex-
Palestine (et l’ex-Israël  bien sûr) sera englobée dans le grand Califat final.  Ça viendra.  Daech l’a dit « On agit à Cham, mais nous ne quittons pas
al Qods du regard! »

Quand ils vont arriver au Liban, et en Jordanie, mes chers daechistes sauront faire comprendre à Israël ce qui l’attend. .. C’est peut-être par là que
se bouclera le Califat : qu’il termine par Jérusalem (Bayt Al-Maqdis) ne m’étonnerait pas.

S’il y a un régime qui le sait, c’est bien celui de Benyamin Netanyahou! D’ailleurs, si « Bibi » le boucher a stoppé ses crimes à Gaza à la fin de l’
été, ce n’est pas parce qu’il avait assez de cadavres d’enfants sur la conscience, ni même parce qu’il craignait que l’image d’Israël soit un peu
ternie... S’il a déclaré le cessez-le-feu, c’est uniquement parce qu’il faisait dans son froc que Baghdadi vienne le punir en personne, et que Daech
inflige un châtiment littéralement biblique à ce pays aussi ignoble qu’inutile. Et c’est pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui, la plupart des pays
européens (y compris la petite France zélée). est prête à reconnaître soudain l’Etat Palestinien...


Citation :

NATIONALISME

Daech a compris que la limite des révolutions arabes, c’est le nationalisme. Chaque pays veut se réapproprier sa patrie, et s’émanciper plus ou moins de
l'influence occidentale. En proposant un Etat qui ne soit pas une nation, mais qui peut en regrouper plusieurs sous l’étendard noir et blanc de
l'islamisme unificateur, il va évidemment plus loin. L’Etat islamique montre que l'antinationalisme est l’étape ultime de l’anticolonialisme.
La stupide alternative droitière, raciste et antirévolutionnaire — "la gouvernance mondiale ou la révolte des nations " —, Daech la liquide d’un trait
de kalachnikov. L’avenir n’est pas dans la révolte des nations. Le nationalisme, c’est encore un égoïsme à base de chauvinisme démodé. Réunir tous les
sunnites de bonne volonté dans un territoire recréé pour l'occasion, en cassant les frontières imposées par les Blancs. voila la bonne voie!
Baghdadi aussi est souverainiste ! Mais pour être un souverainiste digne de ce nom, la première chose à faire, c’est d’annuler les nations. et non les
conforter. Ce qui unira les Arabes, c'est la Oumma. le sunnisme généralisé, et quelles que soient leurs origines! Un passeport, ça se foule au pied.


Citation :
Beaucoup d’Arabes s’aperçoivent que Daech, c’est vrai. Ils vont sur internet comme le leur ont enseigné les gourous de la Dissidence, mais cette fois,
ils ne marchent plus aux montages bidons américains ou russes, ils ne bouffent plus sans réfléchir les désinformations des complotistes blancs... Ils
vont directement sur des sites arabes. Ils délaissent ceux qui nient l'authenticité de l’EI. C’est le critère! Ils savent maintenant voir la différence
avec la réinformation qui regorge, déborde de partout, même sur les médias " dominants ". Car au moins, dans la presse officielle, les faits sont exacts,
ce sont les analyses qui sont fausses; tandis que sur les sites conspi, les faits sont faux et les analyses aussi : ça fait deux fois plus de boulot
pour parvenir à la Vérité!


J'ai rigolé avec celle-là:


Citation :
Attention, je reste lucide. Un beur reste un beur, même s'il est djihadiste. Il peut être conscient, mais pas forcément intelligent...



______
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4563
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Dim 6 Nov 2016 - 10:51

Bonjour Youcef,
Tiens voici un peu de documentation pour ton ami Nabe qui décidément n'est pas à une approximation près histoire que son petit plaidoyer colle à ses lubies.


A voir absolument : Complot contre la Syrie et le Reste du Moyen Orient



3 minutes pour comprendre - Syrie : le gaz dans la bataille



Deux jeunes femmes syriennes un peu plus censée que Nabe.



A voir! Deux Syriennes face aux frères musulmans sur la TV Australienne

Guerre en Syrie : le point de vue du fils de Robert F. Kennedy


Pourquoi les Arabes ne veulent pas de nous en Syrie


Lire l'article : http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/guerre-en-syrie-le-point-de-vue-du.html

Quant au sois disant 400.000 victimes de civils syrien on devrai dire à Nabe qui apparaît opposé à la propagande médiatique qu'il arrête alors de l'utiliser une fois que sa colle à son discourt.

Et devrait s'intéresser plus au fond qu'à la forme, un peu comme dans cet article :

Syrie : le révisionnisme du Monde a une odeur de camembert - See more at: http://www.investigaction.net/syrie-le-revisionnisme-du-monde-a/#sthash.VMRGmXXT.dpuf

Mais qu'espérer d'un mec qui rêve d'être en première page de Dabiq ? (magazine propagandiste de Daech).
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Dim 6 Nov 2016 - 22:59

Pour ta culture, Orné:


______

Citation :
LE IER NOVEMBRE 1914, LE CALIFAT OTTOMAN ENTRA DANS SA DERNIÈRE GUERRE

Il y a 100 ans, le 1er novembre 1914, l’Empire Ottoman rentrait dans la spirale de la première guerre mondiale.


En s’alliant avec l’Allemagne, les autorités ottomanes pensaient récupérer leurs territoires perdus dans les Balkans lors des guerres du même nom quelques années plus tôt, ils pensaient qu’en s’alliant contre ceux qui avaient colonisé les pays de l’Islam, Français et Britanniques, les musulmans les rejoindraient pour de nouveau s’allier sous une seule et même bannière. Il n’en fut rien. Les Maghrébins s’enrôlèrent dans l’armée française, les Égyptiens accueillirent à bras ouverts les Britanniques qui contrôlèrent rapidement le canal de Suez, les tribus de la péninsule arabique s’allièrent sous le Shérif Hussein Ibn Ali, armés par les même Britanniques, et « l’homme malade de l’Europe » fut bientôt cerné de toutes parts. A l’Est dans les Balkans, Au Nord dans le Caucase, sur son territoire avec la « Grande Révolte Arabe ».


L’influence française et britannique avait fait son effet et, le racisme aidant, le monde musulman se désolidarisait de l’entité politique musulmane qui protégeait le statut du musulman et les territoires sacrés, pour préférer l’utopie de la démocratie, la laïcité et d’éphémères royaumes. Les mêmes qui refusaient l’autorité ottomane parce que turque déroulaient des tapis rougis par le sang coulé de leur trahison à ceux-là mêmes qui pillaient leur terres et combattaient leurs savants.



Troupes Ottomanes de la IVe armée stationnées dans le Sinaï en 1915

En 1918, quand l’Empire signa sa reddition, il contrôlait encore malgré les revers infligés de vaste territoires et ses troupes stationnaient au Shâm, en Irak, en Tripolitaine, en Géorgie et jusqu’à Bakou. Mais les faits étaient là, les arabes ne voulaient plus d’une autorité islamique,  et « Vive la République », « vive le Roi », furent les cris qui enterrèrent le Califat. Le nationalisme et l’Occident  l’avait emporté et, un siècle durant, les mêmes qui exultaient la chute du Califat pleuraient devant les conséquences directes de cette perte.

Malheureusement un siècle plus tard, les obstinés ne retenant pas les leçons de l’Histoire s’entêtent encore et encore à faire croire que le nationalisme est une solution aux problèmes de la Oumma, l’enfonçant chaque jour dans les méandres.


Source:  https://davidbizet.wordpress.com/2014/10/29/califat-novembre-2014/

______
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 20:33

nolife a écrit:
Quelques extraits du magazine Patience numéro 1 disponible ici:  http://www.marcedouardnabe.com/?product=patience



Abou Bakr Al Baghdadi a écrit:
Le califat est une obligation qui a été délaissée très longtemps, si absente de notre vie que beaucoup de Musulmans ne la connaissent pas. Une obligation qui rend les Musulmans fautifs s'ils ne l'établissent pas. Ils doivent s'efforcer constamment de l'instaurer. Et voilà qu'ils viennent de le faire, alors louange à Allah! J'ai été désigné pour porter cette responsabilité.


Culte ! si on est soucieux de sa santé mentale il est inutile de lire la suite, la rhétorique hystérique de ce takfiriste qui se prends pour Allah en personne, puisque lui seul affirme que ce projet politique dont le monde musulman de l'Indonésie à l’Algérie, s'en foutent royalement est une obligation dicté selon moi non pas par Allah mais par les cargaisons de captagon livré par l'Arabie Saoudite.


Dernière édition par RedStard le Lun 7 Nov 2016 - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 20:56

3 révolutionnaires d'une révolution black-blanc-beur ?





Dernière édition par nolife le Lun 2 Jan 2017 - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 21:03

C'est au delà de l'insulte pour Malcolm X et Le Ché d'oser mettre ce gouge ambulant à visage humain à la rolex côte à côte.
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 21:03

RedStard a écrit:
puisque lui seul affirme que ce projet politique dont le monde musulman de l'Indonésie à l’Algérie, s'en foutent royalement est une obligation dicté selon moi non pas par Allah mais par les cargaisons de captagon livré par l'Arabie Saoudite.



La réalité te contredit, puisque des volontaires des quatre coins du monde rejoignent l'EI, puisque des Philippines à l'Algérie, en passant par le Caucase des groupes prêtent allégeance au calife.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 21:56

Les révolutionnaires de Daech ont tout compris de Che Guevara.

Le Che a dit:

Citation :

J’ai songé à  aller au Katanga, commander deux bataillons de  cubains noirs. Mais je pense que cela serait nuisible, cela fournirait aux impérialistes l’occasion de dire  qu’il n’y a pas de différence entre nous et les mercenaires. J’ai  pensé aller combattre au Vietnam. Mais ma présence causerait trop d’ennuis à Cuba. Peut-être pourrions-nous créer d’autres Vietnam. Je désire qu’il y ait autant  de Vietnam qu’il est possible d’imaginer. Je suis prêt à faire n’importe quoi pour secouer l’ordre du monde actuel. Je ne pense pas rester à Cuba. Je n’ai pas encore décider où aller. Je cherche un pays  où  je  pourrais  combattre  pour  la  révolution  mondiale  et  relever  le  défi  de  la mort. Tant de nos amis sont morts  sur le chemin de la victoire  !

______
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Lun 7 Nov 2016 - 22:14

Mais ils ont aussi tout compris de Malcolm X.


Malcolm X a dit:

Citation :

"La révolution est sanglante, la révolution est hostile, la révolution ne connaît pas le compromis, la révolution renverse et détruit tout ce qui lui fait obstacle."

"La lutte révolutionnaire ne se mène jamais en tendant l’autre joue. La révolution n’est jamais fondée sur l’amour des ennemis et le pardon des offenses. La lutte révolutionnaire n’est jamais menée sur l’air de « We shall overcome ». La révolution, c’est l’effusion de sang. En révolution, il n’y a jamais de compromis. La révolution ne se fonde jamais sur les négociations. La révolution ne reconnaît aucune forme de gradualisme. La révolution ne consiste pas à supplier une société ou un système corrompu de nous accepter dans son sein. La révolution renverse les systèmes..."


Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 10:38


Le Ché et Malcohm X ont lutté contre le système et ses conséquences où qu'il soit sur Terre, ils ont analysé les dérives sur le plan sociologique pour aboutir à une vision juste du chaos qu'engendrait l'impérialisme militaire occidentale dans les pays du Sud, mais surtout sur le totalitarisme marchand, celle des banques, du système économique et de l'hégémonie culturelle. idéologiquement, politiquement, spirituellement pour Malcolm X et militairement pour le Che furent les ennemis des grandes dictatures pro-américaine en Amérique du Sud et en Afrique, ils n'ont tué aucun civile et commis aucun attentats terroristes à l'inverse de DAECH dont il est sûr que Ché Guevarra et Malcolm X les auraient combattue de toutes leurs forces.

Ils sont l'antithèse exacte de l'étron à la rolex qui tuent des musulmans en toute gratuité pour une idéologie conquérante et hégémonique, un personnage falsifiée de toute pièce pour servir les intérêts de l'empire américain et Israélien dont il est la créature selon des documents diffusés par Edward Snowden.


Revenir en haut Aller en bas
artifix

avatar

Masculin Cancer Singe
Messages : 466
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 11:51

nolife a écrit:



La réalité te contredit, puisque des volontaires des quatre coins du monde rejoignent l'EI, puisque des Philippines à l'Algérie, en passant par le Caucase des groupes prêtent allégeance au calife.


Une question qui me taraude tout de même... Pourquoi tu ne les rejoints pas puisque tu as l'air tellement d'être en accord avec ce qu'ils pensent ? Allégeance de loin ou quand c'est arrangeant? Peut-être la peur finalement de participer à ce massacre ? je suppose que ces questions vont rester sans réponses.

En tout cas ça devient fatiguant de te lire et je pense que ce n'est pas le bon forum pour ce genre de discussion car tu fais un monologue et tu essaies, je pense, de te convaincre toi-même car il me semble que peu de gens pensent comme toi ici.
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 12:12

@ Redstard

Malcolm X et le Che étaient évidemment pour la violence. Il suffit de lire ce qu'ils en ont dit, pour comprendre la violence justicière des révolutionnaires.

@ Artifix

Le calife appelle les «bons» musulmans qui vivent en Occident à combattre sur place. Ce serait contreproductif pour eux de partir.


Dernière édition par nolife le Mar 8 Nov 2016 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 12:17

nolife a écrit:
Spoiler:
 

Modération Akasha : C'est quoi ça encore ? Il faut suivre avec toi, tu en rates pas une !!

Arrête d'insulter les grands de l'histoire.

Décidément, poser une simple question pour ouvrir le débat provoque une censure infondée. Je me sens un peu Charlie M'Bala M'Bala.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
artifix

avatar

Masculin Cancer Singe
Messages : 466
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 12:41

nolife a écrit:



@ Artifix

Le calife appelle les «bons» musulmans qui vivent en Occident à combattre sur place. Ce serait contreproductif pour eux de partir.


Par cette phrase, tu te dévoiles et prouve que tu fais partis de daech. C'est très grave.


J'en appelle à la modération.
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 13:19

artifix a écrit:
nolife a écrit:



@ Artifix

Le calife appelle les «bons» musulmans qui vivent en Occident à combattre sur place. Ce serait contreproductif pour eux de partir.


Par cette phrase, tu te dévoiles et prouve que tu fais partis de daech. C'est très grave.


J'en appelle à la modération.

He, t'emballe pas. Les "bons" musulmans d'Eric Zemmour, ça te dit quelque chose?
Je ne suis pas responsable des propos du calife. Rappeler que des gens de Daech appellent à commettre des attaques, ce n'est pas forcément les soutenir, c'est peut-être pour certains une façon de les dénoncer.


Dernière édition par nolife le Jeu 10 Nov 2016 - 0:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 13:48

artifix a écrit:

Une question qui me taraude tout de même... Pourquoi tu ne les rejoints pas puisque tu as l'air tellement d'être en accord avec ce qu'ils pensent ? Allégeance de loin ou quand c'est arrangeant? Peut-être la peur finalement de participer à ce massacre ?  je suppose que ces questions vont rester sans réponses.



Pour répondre à ta question, c'est parce que je ne suis pas un "bon" musulman (comme le définit Eric Zemmour).

Mais si un jour je me convertissais... Je ne sais pas. Je me laisse encore un temps de réflexion.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 17:37

@ Artifix

je te rappele que j'avais déjà répondu à tes accusations dans le topic ci-contre:  http://electra2zeiss.tonempire.net/t15525p25-discours-historique-du-calife
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
artifix

avatar

Masculin Cancer Singe
Messages : 466
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 20:06

Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Mar 8 Nov 2016 - 22:42

Un anarchiste dans les rangs des moudjahidines en Syrie:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Jeu 10 Nov 2016 - 10:17

nolife a écrit:


He, t'emballe pas. Les "bons" musulmans d'Eric Zemmour, ça te dit quelque chose?
Je ne suis pas responsable des propos du calife. Rappeler que des gens de Daech appellent à commettre des attaques, ce n'est pas forcément les soutenir, c'est peut-être pour certains une façon de les dénoncer.

Bien sûr que si c'est le soutenir, puisque tu trouves cette information suffisamment pertinente pour défendre son point de vue et le comparer à de vraies grandes figures héroïques qui ont fait leur preuve moralement et politiquement. Ce n'est pas le cas de ton génocidaire à la rolex recalée au plus bas de l'échelle de l'évolution humaine.  

nolife a écrit:
Mais si un jour je me convertissais... Je ne sais pas. Je me laisse encore un temps de réflexion.

J'ai déjà hâte d'y être mais au vue du manque de cojones d'assumer tes dires face à de arguments implacables, ce n'est pas prés d'arriver.  
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Jeu 10 Nov 2016 - 10:56

J'assume tout ce que j'ai dis.

Si on devait interroger tous les musulmans par référendum, ils seraient majoritairement du côté du calife.

Je suis impressionné par la résistance héroïque des moudjahidines en Irak.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 1987
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   Jeu 10 Nov 2016 - 11:12

nolife a écrit:


Si on devait interroger tous les musulmans par référendum, ils seraient majoritairement du côté du calife.

Mais oui bien sûr, à donc si j'ai bien compris ceux qui ne sont pas persuadés des délires de ce takfiriste sont condamnées à finir explosé les boyaux à l'air lors dans des attentats faisant des milliers de morts, à ce stade il tuera plus de musulman à lui seul que les Américains. Tu insultes les musulmans du monde entier.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc-Édouard Nabe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marc-Édouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Saint-Marc-sur-Mer (Loire-Atlantique) 7 à 10 points lumineux rouges
» Mgr Marc Ouellet serait appelé au Vatican...
» [Blog, Liens & Droit Héraldique] Le site de Marc Baronnet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Libres penseurs / Artistes engagés / Hommes d'action :: Artistes engagés-