Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Jeu 16 Fév 2017 - 11:56

le journal "Le Monde" vient de basculer encore plus dans la propagande, en créant le "decodex", une application permettant de classer les sites d'informations pour leur qualité. bien entendu, le journal s'est autoproclamé une couleur verte, synonyme de fiabilité , et rouge ou orange pour tout site critiquant le nouvel ordre mondial, l'europe ou la finance. Il s'agit bien d'un acte de dictature molle qui va en se durcissant, car si les sites en "rouge" ne sont pas interdits, on peut penser que c'est une étape visant à y arriver prochainement. Grave problème, si on trouve effectivement de fausses nouvelles et de la manipulation sur internet, les médias des puissants financiers et marchands d'armes sont parmi les premiers à désinformer, non pas en mentant, mais en ne parlant pas d'informations, à orienter, à faire du chantage affectif, ou à faire passer la subjectivité pour de l'objectivité. Cette spirale paranoiaque s'est accélérée lorsque le même journal de propagande "Le Monde" a publié récemment de fausses infos sur la Russie piratant une centrale électrique aux USA, qui était une reprise d'une fausse info. Et, comme par hasard, tous les sites ayant la mention "vert" sont des alter ego du monde, de Dassault à Lagardère, en passant par le propagandiste primaire al-jazeera.

Pire, des sites d'excellente qualité comme celui de l'économiste Jacques Sapir ou Olivier Berruyer ont été "sanctionné", par ce mélange de nouveau McCartysme et de "1984"
Ce dernier développe ce qui se passe, en se moquant au passage de ce climat de manipulation, annonçant une fausse fin de son blog "http://www.les-crises.fr/"



un article sur agoravox, également ciblé :

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/le-decodex-du-monde-entre-189763

Intervention de Jacques Sapir :

La dimension idéologique de l’opération se révèle quand on se promène un peu su Décodex. On constate que les sources de l’établissement médiatique (les journaux avec lesquels Le Monde a des collaborations ouvertes ou implicites) sont systématiquement en vert. Les autres, sont en orange et en rouge, et en particulier les sources dites alternatives. Se révèle alors la dimension « monopoliste » de l’opération. Dans un monde ou le journalisme traditionnel est contesté, car chacun peut, à sa guise, créer un site d’information, l’opération Décodex apparaît comme une volonté un peu puérile et clairement désespérée de certains journalistes pour se garantir le monopole de l’information. Il eut été plus utiles, et plus profitables à tous, que ces dits journalistes s‘interrogent sur les raisons de leurs pertes d’audience. Mais, ce type d’autocritique, il ne faut pas rêver : ils en sont clairement incapables.

On donnera ici un exemple parlant. Mon propre carnet obtient, tout comme le blog d’Olivier Berruyer, un classement orange. Olivier répond par ailleurs de manière cinglante aux argousins de Décodex. Ce classement est motivé par un exemple de «fake news» que Le Monde présente ainsi : «…relaie parfois de fausses informations, niant la présence de soldats russes en Ukraine en 2014, pourtant établie». Si ces « journalistes » avaient fait leur travail, ils auraient pu constater que je n’avais nullement nié la présence de militaires russes à Donetsk et Lugansk, mais que, citant nommément un général américain en poste à l’OTAN, j’avais indiqué que la présence de militaires russes n’était pas en mesure d’expliquer les victoires remportées par les forces de la DNR et de la LNR en septembre 2014. Mais, on voit bien qu’ici la vérité importe peu pour les journalistes du Monde. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.

Il serait aussi facile de rétorquer que Le Monde lui-même a publié aussi de fausses informations, ou des informations non confirmées, comme le montre Vincent Glad dans une chronique sur le site de Libération[1]. Le Monde lui même s’était fait l’écho récemment du faux piratage par les Russes d’une centrale électrique américaine. Alors, pourquoi ne pas mettre Le Monde lui-même en orange dans le classement Décodex ? Aude Lancelin s’est élevée contre cette opération du Monde, et l’on peut penser qu’elle risque fort de décrédibiliser encore plus la presse traditionnelle. En fait, une observation rapide des divers sites mis en causes montre que les utilisateurs potentiels de Décodex l’utilise à l’inverse de ce que souhaitaient les journalistes du Monde. La fréquentation de ces blogs semble avoir augmenté et tout se passe comme si le lecteur considérait comme « suspect » le classement en vert qui est censé désigner la « bonne » information et recherchait les sites désignés par Décodex comme « suspects ». Si cela devait se confirmer, nous aurions le résultat paradoxal d’une opération de dénigrement en bande organisée, comme l’on dit au Ministère de la Justice, se retournant contre ses propres auteurs…

Au-delà, l’histoire Décodex pose un problème de fond. Nul ne peut certifier la « vérité ». Des faits peuvent être raisonnablement établis, tout en sachant qu’il y a toujours une marge d’incertitude à leur égard. L’interprétation de ces faits, elle, varie avec les opinions, avec la subjectivité de chacun, avec les différentes recherches qui peuvent être faites. Je renvoie ici le lecteur à mes multiples notes sur la question du chômage en France, et sur l’abus que font les journalistes de la fameuse « catégorie A » de la DARES. Personne ne peut décider qu’il a le monopole de la vérité et de l’information ; on ne peut certifier une « vérité », ni la mettre sous copyright. C’est bien pourquoi toute l’opération Décodex se révèle en fait assez nauséabonde dans ce qu’elle décrit de l’imaginaire de ses auteurs. On ne doit pas, alors, s’étonner de la réduction constante du lectorat de cette presse qui arrive ainsi à se décrédibiliser de manière de manière si constante et si régulière. Cette presse arrive même aujourd’hui à mêler le ridicule à l’ignominie.

Le coté « orwellien » de Décodex n’aura échappé à personne. Il y a du « Ministère de la Vérité » à l’œuvre dans ce qu’ont commis les journalistes du Monde.

[1] Glad V., « Qui décodexera le Décodex? De la difficulté de labelliser l’information de qualité », billet publié le 3 février 2017.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Ven 17 Fév 2017 - 0:10

Bonsoir Markosamo :)
Merci pour le sujet, c'était dans mes cartons puis j'ai eue la flegme de le faire Very Happy

L'excellent site de Michel Collona aussi été mis à l'index de se Deconex (ça rime Very Happy ) de façon injuste vu qu'il se base sur une fake news pour le justifier ! A savoir que Michel aurait entreprit un voyage en Syrie avec des membres du FN ! Or, il ne c'est jamais rendu en Syrie !

Décodex: le vieux Monde se meurt



Le vieux Monde se meurt, le nouveau Monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgit le Décodex. Cet outil du quotidien de révérence est censé labelliser les sites d’information fiables. Tentative de sauvetage désespérée d’une presse aux abois ? Michel Collon et Investig’Action en font les frais, ils se prennent un carton rouge. Mais les fact-checkeurs du Monde justifient cette décision en citant un article erroné. - See more at: http://www.investigaction.net/decodex-le-vieux-monde-se-meurt/#sthash.9Q4PWcgT.dpuf

Deux autres sites ont aussi réagit à leur mise injuste à l'index :

Lettre ouverte aux épurateurs du Décodex



Le site dont je suis un administrateur (legrandsoir.info) est sévèrement épinglé dans votre Décodex

(http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=274751Capturemp.jpg ) : « Le Grand Soir. Un site peu fiable qui relaie les théories conspirationnistes .
Ce site diffuse régulièrement des fausses informations ou des articles trompeurs. Restez vigilants ou cherchez d’autres sources plus fiables. Si possible, remontez à l’origine de l’information »
.

https://www.legrandsoir.info/lettre-ouverte-aux-epurateurs-du-decodex.html

Décodex : quand Le Monde s’estime lui-même être un média « plutôt fiable »



Rien ne va plus dans le microcosme médiatique. Mois après mois, la confiance des Français dans les médias traditionnels ne cesse de chuter pour atteindre des niveaux records. Les médias eux-mêmes s’en inquiètent de plus en plus ouvertement, comme Le Monde, qui, chafouin, reconnaissait ce jeudi 2 février : « La défiance envers les médias s’accentue »

http://www.cercledesvolontaires.fr/2017/02/06/decodex-le-monde-plutot-fiable/

Bien d'autres ont réagit encore et bien des sites intègres sont victime de la partialité et la calomnie de l'immonde... Comme Les Moutons Enragés ou Guy Fawkes.

Quand on vois d'où vient le Petit Adrien... De BuzzFeed un site dit d'info people d'un niveau raz des pâquerettes. Ou on ne peux pas répondre avec des mots humains dans la zone des com, juste avec des smilley débiles ou des onomatopées ... No

De plus le Journal Le Monde vient de se faire bannir de Wiki pour avoir publié de fausses infos ! De qui se moque-t-on au juste ? Suspect

- Le Monde banni de Wikipédia pour y avoir créé volontairement des “Fake news” !
- (2) Le Décodex du Monde : du gros travail de BuzzFeed !

Bref on est dans un monde orwellien What a Face
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 27 Fév 2017 - 1:20

Débat Sapir / Levy / Berruyer sur le Décodex et les Fake News

Enfin, un peu de débat…


https://www.les-crises.fr/debat-sapir-levy-berruyer-sur-le-decodex-et-les-fake-news/
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Dim 5 Mar 2017 - 4:17

Bonsoir mes frères & sœurs Very Happy
C'est écœurant... pale Désormais le fameux Decodex est utiliser tel un épouvantail pour couper court tout débat de fond sur les question qui gêne par l'establishment ou les idiots utiles qui ne sont pas capable d'enter sur un réel débat. Les arguments ne sont même pas pris en compte, tout est balayer par un revers de la main, et bien entendu les mongeons n'y voient rien à dire, pire ils approuvent tels des pantins qu'ils sont... Ils ne se rendent pas compte que leurs principes de libertés élémentaires sont bafoué et ils sont content les pauvres... Heureusement qu'ils restent des journalistes intègres comme Olivier Berruyer pour ne pas se laisser intimider, la moindre des choses est de partager son travail.
Akasha.


Le principe du Décodex illustré par l’équipe Macron : discréditer les gêneurs

Fantastique illustration du danger du Décodex – ou, plus précisément, d’une liste officielle de sites “non fiables” établie par le journal Le Monde.

J’ai comparé dès le début ce Décodex avec l'index de l'église catholique. Nous allons voir que les mêmes conséquences surviennent sur la liberté d’expression.

C’est la raison pour laquelle j’en parle autant, et que ce sujet ne m’a jamais fait sourire – malgré son aspect éminemment ridicule en première approche.

Comme je vous l’ai dit, beaucoup de choses se passent sur mon compte Twitter depuis une semaine – jetez-y un oeil @OBerruyer (n’hésitez pas à nous suivre)

Je rappelle que les 25 questions que j'ai posées à Macron (à partir d’un article du Canard Enchaîné et de ses déclarations de patrimoine) sont ici, avec une synthèse au début de l’article.

I. La question 18…

J’ai continué à tweeté hier certaines questions à Emmanuel Macron. À force, on est arrivé à la question 18 – évidemment plus accessoire que les autres :





La TeamMacron @TeamMacron2017 (“équipe Macron”) est constitué des membres de l’équipe du Leader Minimo, dont, apparemment Sylvain Maillard @SylvainMaillard son porte-parole :



CEO = PDG

Eh bien, croyez-le : j’ai obtenu une réponse officielle de l’équipe Macron ! Et du lourd (3 mars, 17h49) :



Ah, le LDD n’est pas plafonné, fichtre, il faut d’urgence changer la documentation officielle:



Mais que dit le lien de la TeamMacron vers le site du Crédit Mutuel ?

On voit pourtant clairement que le Crédit Mutuel a simplement fait du marketing et a greffé deux simples livrets bancaires sur un LDD…

EDIT : on m’a envoyé les Conditions générales du Crédit Mutuel (merci A.), ce qui confirme :



Il aurait donc fallu scinder en 3 la somme dans sa déclaration de patrimoine :

Notez que – oh surprise -, c’était bien mon hypothèse principale sur ce point accessoire, dans mon article aux 25 questions à Macron (dernière phrase) :



Le point intéressant, là, pour moi, était le manque de soin dans la rédaction de la déclaration. Déclarer 40 000 € pour un LDD, c’est comme déclarer 158 000 €sur un Livret A, il y a un problème, ça doit faire “tilt” quand on a quelques connaissances de base sur les placements – a fortiori quand on est un Inspecteur général des finances, et qu’on est ministre de l’Économie…

Mais il y a mieux. Beaucoup mieux.

II. L’Index Décodex

La Team Macron avait dit autre chose avant de se sentir obligée de faire semblant de répondre (16h57 et 17h18) :





Impressionnant, non ?

J’ai pensé dès le début (voir ce billet) qu’il arriverait très vite ce genre de choses avec l’Index du Monde, qui a pour simple objet de déconsidérer une source dans son intégralité. Ce phénomène se répand depuis sur les réseaux sociaux à mon détriment :





On comprend bien que ce Décodex mine ma Liberté d’expression et de Débat : mes contradicteurs s’appuieront désormais toujours sur l’autorité du Monde pour discréditer mes propos a priori, sans même prendre la peine d’y répondre…

Et la Team Macron @TeamMacron2017 se lâche encore aujourd’hui – et passe la deuxième couche, montrant toute son honnêteté intellectuelle :



Les types ne sont pas élus, et ils se permettent déjà ça. Ca promet pour la suite…

ce que perçoivent bien les lecteurs malins :



Bon, en tous cas, avec son #AuRevoir (unique pour moi, merci), la Team espère sans doute pouvoir me congédier comme un domestique, me prenant peut-être pour un des journalistes qui le suit au quotidien.

Bref, je ne lâche rien :



Enfin, vous voyez bien que, quand on a des choses à cacher, on applique souvent une stratégie visant à attirer l’attention sur des sujets les plus accessoires possibles (genre le peu de soin mis à remplir la case LDD), loin du sujet problématique (genre avoir gagné l’équivalent d’une petite cagnotte du loto et à avoir tout dilapidé en 2 à 3 ans, en étant en plus à l’Élysée – ce qui est parfaitement légal, mais qui interroge sur la personnalité de M. Macron).

Mais comme la Team Macron aime les anecdotes, continuons… Par exemple, juste pour rire, avec l’association de financement de la campagne, déclarée au Tribunal de Commerce comme ayant une “Activité des agents et courtiers d’assurances”

Eh, Monsieur Macron, je peux avoir un devis pour l’assurance de ma voiture, svp ?

Plus sérieusement, même la simple déclaration de sa voiture pose question :



Merci de vos réponses – on passera ensuite aux plus sérieuses – sur vos dépenses, sur l’achat de votre appartement, sur les affaires de M. Hermand, sur vos interventions sur le projet de loi de séparation des activités bancaires, etc… Et ce malgré votre proverbiale timidité :



Bref, comme on dit :





Source : Les Crises
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mar 7 Mar 2017 - 12:55

Merci du relais ! le cas d'Olivier Berruyer est en effet effrayant et assourdissant de bêtise moutonnante. Il préfigure d'une véritable chasse au sorcière paranoiaque. Même le site du scientifique Jean-Pierre Petit est mis à l'index !
heureusement il y a quelque chose de ridicule et de contreproductif dans cette tentative désespérée de contrôler internet, mais la vigilance est de mise.
A noter cette initiative sympathique, le "deconex", appelé "open mind" , une application qui vous conseille d'aller sur les sites déconseillé par le monde (d'Orwell) :
https://chrome.google.com/webstore/detail/openmind/ngemlnlbbgdachhkieopdjejpjknceaf?hl=fr

“L’état totalitaire s’insinue dans toutes les sphères de la vie des citoyens et façonne leurs opinions sur tous les sujets.Que le gouvernent soit assuré par une dictature, un régime parlementaire, un président élu ou un concile de prêtres, cela n’a aucune importance” Philip K Dick
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mar 7 Mar 2017 - 15:23

Bonjour Marco  Very Happy
De rien c'est naturel, c'est vraiment le genre de sujet ou je suis au taquet ! Oui j'ai vu pour Open-Mind, je l'ai d'ailleurs installé en guise de solidarité !

Il est vrai que la démocratie terme déjà galvaudé depuis des lustres, ne veut décidément plus rien dire...
Vous avez vu justement ce que j'ai posté dernièrement au sujet de la surveillance des masses ?
- Morpho : fichier monstre, systèmes prédictifs, et p’tits PPP

C'est vraiment effrayant, on y est dans le monde vu par Orwell !  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2636
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 13 Mar 2017 - 18:43

akasha a écrit:

Bonsoir mes frères & sœurs  Very Happy
C'est écœurant...  pale  Désormais le fameux Decodex est utiliser tel un épouvantail pour couper court tout débat de fond sur les question qui gêne par l'establishment ou les idiots utiles qui ne sont pas capable d'enter sur un réel débat. Les arguments ne sont même pas pris en compte, tout est balayer par un revers de la main, et bien entendu les mongeons n'y voient rien à dire, pire ils approuvent tels des pantins qu'ils sont... Ils ne se rendent pas compte que leurs principes de libertés élémentaires sont bafoué et ils sont content les pauvres...


C'est aussi écœurant et hypocrite des médias alternatif qui utilise les termes ""troll"" , ""debunker"", tel un épouvantail pour couper court tout débat , pour tenter de décrédibiliser toute personne qui n'est pas d’accord avec leurs articles mensongère par des idiots qui ne sont pas capable d'enter sur un réel débat.

comme dénigrer les source ""officiel"" pour balayer par un revers de la main sans répondre au fonde des argumentes bien étalés.

Maintenant que les médias mainstream font la mème envers les médias alternatif , les médias alternatif dise ""c'est pas juste !! "".

On récolte ce qu'on sème.

Si les médias ^^alternatif^^ ne veut pas être traiter de site ""conspirationniste"" il faut que les pseudo-chercheurs de vérité commence a vraiment chercher la vérité au lieu de publier toute et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 13 Mar 2017 - 19:05

Bonsoir osiris  Very Happy
Ce n'est pas les sites qui insultes de Troll, ça se sont simplement des faites de commentaires et commentateurs, ça n'a rien à voir avec le sujet.

Et si un journal tel que "Le Monde" a créé cette application ça n'a rien avoir non plus avec ce que tu dénonce et le but n'est pas-là. Ils sont simplement dans leur petit soulier parce qu'ils sont en perde de vitesse et de crédibilité, il suffit justement de voir les commentaires en dessous de chaque article médisant ou sur les grands thèmes du moment pour s'en rendre-compte.

Le Journal Le Monde est dans la concurrence déloyale et partiale et en porte à faux de la Charte de Munich. Eux non plus ne sont pas capable d'argumenter et s'attaque au personnel plutôt qu'au fond et utilisent de la désinformation pour justifier la mise  la mise au banc de certains sites.  Ils ont le trouillomètre à zéro et n'informe plus le peuple comme est leur rôle.  

Une journaliste ne connait pas la charte de Munich :




Un exemple de ce qu'est devenu le métier de "journaliste" c'est éloquent :



Travail à charge, mensonges, dénigrement, amalgame, etc...  Sans parler de la différence de moyens entre les médias alternatif et mainstream.. De plus l'invitée Fourest a eue plusieurs fois des problèmes pour ses mensonges et "on" l'invite toujours !



[MEDIA] Caroline Fourest rappelée à l’ordre par le CSA

Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2636
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 13 Mar 2017 - 21:19

akasha a écrit:
Bonsoir osiris  Very Happy
Ce n'est pas les sites qui insultes de Troll, ça se sont simplement des faites de commentaires et commentateurs, ça n'a rien à voir avec le sujet.

Oui ta raison, c'est pas les ""sites"" qui insultes de Troll,,,, c'est l'admin et modérateurs des sites ^^alternatif^^ ,, qui tente de décrédibiliser ceux qui  répondre  avec des arguments bien étalés .


Citation :
 Travail à charge, mensonges, dénigrement, amalgame, etc...  Sans parler de la différence de moyens entre les médias alternatif et mainstream.. De plus l'invitée Fourest a eue plusieurs fois des problèmes pour ses mensonges et "on" l'invite toujours !

et sur les forums et blogs il y a BCP gens qui ont publier des mensonges et désinformations flagrant ,,,, et qui sont pas seulement autoriser a continuer de publier des articles ,,, mais en plus certaines qui sont élu/choisi d’être modérateur, et mème sur plusieurs forums.


Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 13 Mar 2017 - 22:21

OSIRIS a écrit:
Oui ta raison, c'est pas les ""sites"" qui insultes de Troll,,,, c'est l'admin et modérateurs des sites ^^alternatif^^ ,, qui tente de décrédibiliser ceux qui  répondre  avec des arguments bien étalés .

Oui malheureusement il doit y en avoir, mais ce n'est pas une généralité non plus. La plupart ont une étique est font en sorte que ça se passe bien et que se soit le plus équitable possible pour que chaque sujets aient un argumentaire à charge et à décharge. Ce qui se fait de moins en moins sur les gros médias qui quand ils décident de cibler quelqu'un ou un sujet ne le font plus qu'à charge. Ou à l'inverse qu'à décharge pour leurs "élus" ou protégés...


Citation :
et sur les forums et blogs il y a BCP gens qui ont publier des mensonges et désinformations flagrant ,,,, et qui sont pas seulement autoriser a continuer de publier des articles ,,, mais en plus certaines qui sont élu/choisi d’être modérateur, et mème sur plusieurs forums.

Bon ici c'est un peu nébuleux à mon goût et on s'écarte quelque peu du sujet initial, serte je vais essayer de répondre sur ce que je pense avoir compris... J'en parlais justement sur un sujet précis que j'ai du modéré. Si désinformation il y a ça n'échappera pas à certains membres qui n’hésiteront pas à le démontrer, on aura donc comme dis plus haut, un sujet à charge et à décharge. Cela reste donc pertinent.

Maintenant si certains modérateurs sont "élus" sur différents sites/forums c'est sans doutes parce qu'ils sont reconnu pour leurs compétences. Il y a le problèmes aussi que de bons modérateurs, ça ne se trouve pas à tout les coins de rue....


Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mar 14 Mar 2017 - 11:22

OSIRIS a écrit:
akasha a écrit:

Bonsoir mes frères & sœurs  Very Happy
C'est écœurant...  pale  Désormais le fameux Decodex est utiliser tel un épouvantail pour couper court tout débat de fond sur les question qui gêne par l'establishment ou les idiots utiles qui ne sont pas capable d'enter sur un réel débat. Les arguments ne sont même pas pris en compte, tout est balayer par un revers de la main, et bien entendu les mongeons n'y voient rien à dire, pire ils approuvent tels des pantins qu'ils sont... Ils ne se rendent pas compte que leurs principes de libertés élémentaires sont bafoué et ils sont content les pauvres...





C'est aussi écœurant et hypocrite des médias alternatif qui utilise les termes ""troll"" ,  ""debunker"",  tel un épouvantail pour couper court tout débat , pour tenter de décrédibiliser toute personne qui n'est  pas d’accord avec leurs articles mensongère par des   idiots   qui ne sont pas capable d'enter sur un réel débat.

comme dénigrer les source ""officiel"" pour balayer par un revers de la main sans répondre au fonde des argumentes bien étalés.

Maintenant que les médias mainstream font la mème envers les médias alternatif , les médias alternatif dise ""c'est pas juste !! "".

On récolte ce qu'on sème.

Si les médias ^^alternatif^^ ne veut pas être traiter de site ""conspirationniste"" il faut que les pseudo-chercheurs de vérité commence a vraiment chercher la vérité au lieu de publier toute et n'importe quoi.  

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que beaucoup trop de sites et d'attitudes critiquant le "NWO" sont peu crédibles, affabulateurs, inventant des infos pour se donner du poids,et tombent dans la paranoia (ceci dit c'est vieux comme la politique ce genre de chose)
Cela étant dit, il y a une différence entre critiquer les "excités" du net, avec des articles argumentés, dénoncer exemple à l'appui, et créer un Ministère de la Vérité comme le fait "le Monde", qui s'autoproclame police du net, avec une chasse aux sorcières amalgamant les "paranos" avec des gens plus sérieux pour jeter l'opprobe sur eux, comme Jacques Sapir, Berruyer, Etienne Chouard, etc.
C'est un procédé fasciste en soi, d'autant plus grave que le "Monde" et autres médias dit mainstream s'autorise à foison de faire de la propagande pour ceux qui les paie, pris en flagrant délit sur de nombreux sujets.
Je ne suis pas d'accord sur le fait que parce que des sites sont mauvais, on a bien mérité d'être fiché, avec perspective d'être au début d'un processus totalitaire. Ce serait comme de dire que parce qu'il y a de mauvais groupes de musique qui  prône la violence et le viol, il faut interdire toute la musique, ou de n'écouter que ce qu'on vous dit d'écouter.
Dans le decodex, il y a cette idée perverse -et stupide- de penser à la place des gens, parce qu'ils serait trop bête pour penser eux-même, ou qu'ils pensent mal. Là encore, on retrouve la racine de toute dictature.

Enfin , la manipulation et les mensonges d'Attali, BHL, Fourest, Minc BFM TV et bien d'autres, est bien plus grave que tous les zozos du net réunis, qui ont relativement peu d'écho dans la population, alors que eux matraquent l'opinion en permanence avec de gros moyens.

Personnellement j'ai arrêté de participer à ce site il y a longtemps -j'ai vu récemment sa réouverture- parce que les meilleurs sujets à mon avis n'étaient pas commentés, et ceux à sensations occupaient le haut de la liste, comme les énièmes vidéos de fantômes et autres, en plus de nombreux forumeurs mal élevés, noircissant les débats. Ce n'est pas pour ça que j'ai envie de dénoncer ce site ou de lui mettre une couleur , comme jadis on cousait des étoiles ou des signes sur certaines populations, c'est juste la vie,l'homme a besoin de penser par lui-même, quitte à se tromper et apprendre de ses erreurs, et il y avait bien d'autres moyens de signaler les pièges du net, plus honnêtes, car le but du decodex n'est pas du tout d'informer les gens. C'est un prétexte, une tentative de dresser la population par intimidation, et de faire taire de vrais penseurs.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Ven 17 Mar 2017 - 3:55

Le DECODEX du Monde sur la route descendante ouverte par Robert Ménard.



Rappel : Une équipe de bras cassés du Monde a inventé le DECODEX un « Index » moderne par lequel des inquisiteurs clouent au pilori des organes de presse Internet, comme Le Grand Soir : « Ce média diffuse régulièrement des fausses informations ou des émissions trompeuses »(1).

Samuel Laurent, initiateur du DECODEX a accordé le 15 mars 2017 un entretien au site lepetitjournal.com (http://lepetitjournal.com/expat-politique/2013-01-14-14-01-21/francais...)
On y lit cette perle : « Notre souci n’est pas de juger les autres médias, de mettre une mauvaise note au Point ou à l’Express par exemple ».

Non ! Pas à l’Express ni au Point ?

Le Point appartient à Pinault, L’Express à Drahi et Le Monde à Niel, Bergé, Pigasse. Tous ces messieurs contrôlent ces médias grâce à leur compétence journalistique et à leur capacité à informer sans parti pris (idéologique ou économique).
Pas touche, donc !


Samuel Laurent a trop lu Robert Ménard.
Dans son livre « Ces journalistes que l’on veut faire taire » (Albin Michel, 2001), Robert Ménard expliquait avec un mélange de naïveté et de cynisme pourquoi Reporters sans frontières n’émettait jamais de critiques sur les médias français « Parce que, ce faisant, nous risquons de mécontenter certains journalistes, de nous mettre à dos les grands patrons de presse et de braquer le pouvoir économique. Or, pour nous médiatiser, nous avons besoin de la complicité des journalistes, du soutien de patrons de presse et de l’argent du pouvoir économique ».

Dans le Monde, 21 janvier 2005 : Jean-Claude Guillebaud, expliquait pourquoi il avait quitté Reporters sans frontières dont il avait été un des fondateurs : « Je pensais que ce type d’association ne pourrait conquérir sa légitimité que si elle consacrait autant d’énergie aux dévoiements de la presse dans les pays riches - à l’information-spectacle, à la concentration... - qu’aux entraves à la liberté de la presse dans les autres pays. ».

Mais Samuel Laurent n’est pas Jean-Claude Guillebaud et le Monde de naguère aurait refusé avec horreur le DECODEX, comme le font aujourd’hui les vrais journalistes et les démocrates dignes de ce nom et sujets aux crises de nausées.

Et partisans de la séparation de la presse et de l’argent.

Vladimir MARCIAC

Note :
(1) Voir ici comment Le Monde a traité l’affaire du quadruple meurtre d’Orvault pour persuader ses lecteurs que le fils Troadec était le coupable : https://www.legrandsoir.info/comment-tuer-un-jeune-homme-deja-mort.html

En supplément, un Extrait du DECODEX alternatif du Grand Soir consacré au Monde
:

https://www.legrandsoir.info/le-decodex-alternatif-mefiez-vous-des-imi...

Le Monde

Détenu par une poignée de membres du 1% (Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse) qui n’hésitent pas à investir des millions d’euros dans l’unique but de défendre le droit à l’information des 99%.
Pseudo-quotidien de référence, le Monde est souvenu qualifié dans les milieux des spécialistes de la solidarité internationale de « torchon » (Le Général De Gaulle l’avait surnommé « L’Immonde »). Sous couvert de « sérieux », les journalistes du Monde sont connus pour publier régulièrement des articles de propagande (cf Bertrand de la Grange) et même des articles inventés de toutes pièces (cf. Paulo Paranagua).

Souffre d’un « syndrome du larbin Atlantiste » qui l’amène à publier des articles aux titres volontairement trompeurs tels que « Des soldats américains déployés en Pologne en réponse à l’activité militaire russe dans la « région » (sic) » (13 janvier 2017).
Connu comme le quotidien de « ceux qui savent déjà tout »
Anti-progressiste lorsqu’il s’agit de régimes qui déplaisent à Washington.

Crédibilité
Rubrique Internationale : 1/5
Rubrique France : 2/5
Rubrique Economie (libérale) : 5/5
Rubrique Atlantisme : 5/5
Notre jugement
A éviter si vous pouvez. Si vous ne pouvez pas (parce que vous êtes enseignant ou parce que vous portez un Loden), n’hésitez pas à faire recouper leurs informations par ceux qui savent de quoi ils parlent.

URL de cet article 31641
https://www.legrandsoir.info/le-decodex-du-monde-sur-la-route-descendante-ouverte-par-robert-menard.html
Revenir en haut Aller en bas
safran_



Féminin Verseau Rat
Messages : 224
Date d'inscription : 15/03/2017
Age : 57

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Sam 18 Mar 2017 - 13:57

Je n'ai pas lu vos coms, désolée.

Cependant il me semble que cette volonté de couper l'herbe sous le pied à la liberté d'expression devrait faire l'effet inverse que celui prévu par ces "gendarmes auto-proclamé de l'internet ".

Souvent les individus sont attirés par ce qui est déconseillé ou défendu, total un coup pour rien.
Ou il s'agit d'un petit piège qui désignera ainsi les réfractaires passant outre le conseil.

.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Dim 19 Mar 2017 - 17:00

je pense pareil que toi safran, et d'ailleurs l'effet contraire se passe déjà, l'application a fait un flop, et le délire sectaire se voit au grand jour.
Par ailleurs, pour rester dans le sujet, Olivier Berruyer a fait l'objet d'une véritable chasse aux sorcières, et comme il se défend bien, une journaliste a été mise en exament pour diffamation à son égard et son site "les crises" :
http://www.les-crises.fr/mise-en-examen-de-cecile-vaissie-pour-diffamation-envers-les-crises/

et une plainte contre le decodex a été lancée :
http://www.les-crises.fr/plainte-contre-les-decodeurs-et-le-monde-pour-diffamation-envers-les-crises/

Il est bon de ne pas rester trop "perché" et de savoir se défendre le cas échéant
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Dim 19 Mar 2017 - 23:49

Bonsoir Péair  Very Happy
..Et il a bien fait, on ne peut les laisser faire impunément n'importe quoi. Ce n'est pas à un journal concurrentiel de décider qui ment ou pas, quelle serait une information fausse ou pas. Ni même un gouvernement ne peut prendre ce genre de décision comme le gouvernement allemand qui voudrait faire payer une amande de plus de 500 000 euros à Facebook si ils laisseraient des "fake news" sur leur site ! Il n'est guère dificile de s'imaginer ce qu'une telle loi sans garde fou pourrait amener comme dérive. Et pour le Decodex, qui se porte garant de leur impartialité ? Il est évident que tout ses types d'outil pose un problème d'étique évidente ! Voilà pourquoi on ne peux laisser passer. Un autre exemple de dérive anti démocratique, de pression et parti-pris. Nous avons vu dernièrement sur TF1 Asselineau brandir un numéro du magazine Historia sur les implication de la CIA sur les pères fondateurs de l'UE. Eh bien le dit article écrit par Rémi Kauffer a été retiré du site pour un prétendu "problème technique" et le site UPR a été assigné en mise en demeure pour supprimé le lien du dit article ! Les élites ont belle et bien décidé de réécrire l'histoire... Et de manipuler les infos à leur guise pour manipuler la vérité !  
Texte et recherches par Akasha.



Arrêt Sur Images : du grand Samuel Laurent…

Le 10 février, Samuel Laurent, créateur du Décodex était chez Arrêt sur Images, avec Ruffin.

Je vous recommande vivement cette émission, dont voici le Best Of (avec ma réponse) :



Samuel Laurent à Arrêt Sur Images (02/2017) par les-crises



Elle est consultable ici (vous pouvez la voir en prenant un abonnement à 1 € pour le mois, pour tester tout le site).

Annexe : vous avez ici la preuve que le 19/03, le résultat délirant des Décodeurs sur les résultats de l’élection américaine (6 millions de voix de moins pour Clinton en 2016 que pour Obama en 2012 – alors que le total est le même) est toujours en ligne, malgré le fait qu’à plusieurs reprises cela leur a été signalé (ici, ici ou ici pour avoir les détails).

Enfin, hier, Samuel Laurent était sur France Culture, dans un débat féroce entre lui et quelqu’un encore plus d’accord que lui avec lui-même – une autre émission savoureuse :











J'ai donc demandé à la journaliste de France Culture, Caroline Broué @cbroue (qui a posé plein de très bonnes questions, vous jugerez les réponses…) si, déontologiquement, si elle comptait faire une autre émission avec 2 personnes contre le Décodex, pour équilibrer :




Si vous êtes d’accord avec ma démarche, vous pouvez appuyer celle ci en tweetant à la journaliste ce message (évidemment en restant poli et respectueux) :

@cbroue, je soutiens la demande de @OBerruyer de participer à un match “retour” avec des opposants au #Décodex

Elle a peut-être eu du mal à trouver des journalistes critiques pour intervenir, mais donner la parole aux premiers concernés pourrait bien intéresser les auditeurs, non ? Je compte sur vous – merci d’avance !

P.S. : ah, au fait, un petit détail (mais qui sera probablement complété, les fiches du week-end sont souvent mises à jour la semaine) à propos de l’intervenant Jérôme Bouvier, présenté seulement comme journaliste, fondateur de l’association “Journalisme et Citoyenneté” qui organise tous les ans les “Assises du journalisme” : il est aussi ancien médiateur de France Inter et, a priori, toujours conseiller au cabinet de la Ministre de la Culture et de la Communication (Source) chargé de la presse et de l’éducation aux médias :




Source: Les Crises
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Lun 20 Mar 2017 - 17:17

Oui concernant Mr Asselineau, j'ai vu cette chose incroyable en effet, incroyable car d'une maladresse qui sonne comme un aveu d'un pouvoir aux abois qui se montre à visage découvert. Les liens entre le CIA,les lobby étatsuniens et certains fondateurs de l'europe est un fait cité par de nombreuses sources .Voir cette manoeuvre d'escamotage à l'heure d'internet est du plus haut ridicule et en dit long.
Sans trop chercher, cet article en ligne du site Atlantico , sur ce sujet :

http://www.atlantico.fr/decryptage/schuman-monnet-fondateurs-europe-cia-circus-politicus-christophe-deloire-christophe-dubois-283741.html

alors Atlantico, bientôt mis à l'index pour blasphème contre le Vatican médiatique ?
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mar 21 Mar 2017 - 3:33

Les suites de cette affaire...


[La No News d’Historia] Oui, la CIA a financé la construction européenne…


Citation :
Un bel exemple de “l’Histoire sous influence”…


I. Asselineau parle de l’UE au 20 heures….

Écoutez bien ce que dit le journaliste (“Ils ont été payés par la CIA ?” – comme si tout le monde n’agissait que pour de l’argent…) et ce que dit Asselineau a dit le 13 mars :


asselineau-20h par Les-Crises2

Je me contente de regarder ça, je n’ai pas fouillé ce que François Asselineau avait dit sur son site – ce n’est pas le sujet à ce stade.

II. Historia communique en retour…



Non, Robert Schuman et Jean Monnet n’étaient pas des agents de la CIA !

Source : Historia.fr, 15 mars 2017

Dimanche soir, sur TF1 au JT de 20h, le journaliste Gilles Bouleau a interrogé François Asselineau, candidat de l’UPR à l’élection présidentielle sur les accusations portées par celui-ci contre ces deux pères fondateurs de l’Europe, reprises sur le site internet de ce parti politique.

Le représentant de l’Union Populaire Républicaine, candidat souverainiste partisan de la sortie de la France de l’Europe, affirme que Robert Schuman et Jean Monnet étaient des agents de la CIA et, pour conforter ses dires, montre à l’antenne un numéro d’Historia daté de mars 2003, n°675.

L’article invoqué porte sur le financement de la construction européenne par la CIA entre 1949 et 1959, en pleine guerre froide, pour contrer l’influence soviétique et le subventionnement du PCF par l’URSS. Mais comme le précise l’historien Eric Roussel, auteur d’une biographie de Jean Monnet éditée chez Fayard, dans un entretien en encadré : « Monnet détestait toute forme de compromissions. (…) Il y a bien eu un soutien financier au Comité d’action pour les Etats-Unis d’Europe par la Fondation Ford, (…) mais cette aide n’avait rien de fastueux. La meilleure preuve, précise-t-il, c’est que le Comité d’action n’a cessé de tirer le diable par la queue. » Il s’agit d’une aide sans contrepartie, car Jean Monnet, insiste-t-il, « a toujours agi en pleine indépendance, politique ou autre. »

L’article indique très clairement que Monnet, en fin connaisseur du monde anglo-saxon n’a en aucun cas accepté à titre personnel les dollars de la CIA. « Compte tenu de sa prudence de Sioux, l’aide américaine à son courant européaniste devra emprunter d’autres voies. En 1956, il se voit ainsi proposer l’équivalent de 150 000 euros par la Fondation Ford. Une offre qu’il décline, préférant que cet argent soit versé au professeur Henri Rieben, un économiste et universitaire suisse pro-européen(…) (Celui-ci) utilisera ces fonds en toute transparence financière pour créer un Centre de recherches européen. »

Laisser entendre que Schuman – qui n’est d’ailleurs pas mentionné dans l’article – et Monnet étaient personnellement stipendiés par la CIA, c’est défigurer la lettre et l’esprit  de cet article pour alimenter les thèses anti-européennes et anti américaines de son parti.

La rédaction d’Historia


Un passage de l’article en question : l’argent n’est pas le problème

III… puis agit

Historia a demandé à l’UPR de retirer de son site la reproduction de son article que le parti avait réalisée :



En effet, “pas de bol” :



IV. L’objet du délit : l’article de Rémi Kauffer de 2003

Mais il y avait quoi dans cet article ?

En fait, on peut le lire en archive ici. Je vous encourage à le faire, à en garder une copie et à le diffuser.

Source : Historia, Rémi Kauffer, 01/03/2003

Moments d'Histoire soumis le 01/03/2003 par Rémi Kauffer * dans Mensuel n°675 à la page 42



La CIA finance la Construction européenne

De 1949 à  1959, en pleine guerre froide, les Américains, par l’intermédiaire de leurs services secrets et du Comité pour l’Europe unie, versent l’équivalent de 50 millions de dollars actuels à  tous les mouvements pro-européens, parmi lesquels ceux du Britannique Winston Churchill ou du Français Henri Frenay. Leur but, contenir la poussée soviétique…

A 82 ans, Henri Frenay, le pionnier de la Résistance intérieure, fondateur du mouvement Combat, arbore une forme intellectuelle éblouissante malgré sa surdité de l’oreille droite et sa récente opération de l’estomac. Pourtant, il n’a plus que trois mois à  vivre. En ces jours de mai 1988, il me parle de l’Europe dans son appartement de Boulogne-sur-Seine. De cette Europe fédérale dont il a rêvé en vain entre 1948-1954. De la dette aussi que, en cas de succès, le Vieux Continent aurait contracté envers les Américains, ceux notamment du ” Comité “. Et d’insister une fois, deux fois, dix, tandis que moi, je m’interroge : pourquoi diable ce mystérieux ” Comité ” revient-il à une telle fréquence dans nos conversations ? Pourquoi ? Mais parce que Frenay me confie, avec il est vrai d’infinies précautions de langage, son ultime secret : l’aide financière occulte de la CIA via l’American Committee for United Europe – le Comité – à l’Union européenne des fédéralistes dont il a été le président. Pour reconstituer cette filière inédite, il me faudra une quinzaine d’années. Un jeu qui en valait la chandelle puisqu’il me permet d’ouvrir, pour les lecteurs d’ Historia, la porte d’un des compartiments les plus secrets de la guerre froide…



[…]

Comme Jean Monnet, président de la Ceca, Frenay caresse, en cette année 1952, l’idée d’une armée européenne, pas décisif vers l’Europe politique selon lui. L’ACUE approuve chaudement. Prévue par le traité de Londres de mars 1952, cette Communauté européenne de défense comprendrait – c’est le point le plus épineux -, des contingents allemands. Reste à faire ratifier le traité par les parlements nationaux. Frenay s’engage avec enthousiasme dans ce nouveau combat. Pour se heurter, une fois encore, à de Gaulle, qui refuse la CED au nom de la souveraineté nationale et, déjà , du projet ultrasecret de force atomique française, ainsi qu’aux communistes, hostiles par principe à tout ce qui contrarie Moscou. D’après les éléments recueillis par Robert Belot – dont la biographie du chef de Combat devrait sortir ce printemps au Seuil -, Frenay demandera méme à l’ACUE de financer l’édition d’une brochure réfutant… les thèses gaullistes sur la CED.

Staline meurt en mars 1953. L’année suivante, Cord Meyer Jr, un proche de la famille Kennedy, remplace Braden à la téte de la Division des organisations internationales de la CIA. Mais 1954 verra surtout cet échec cuisant des européanistes : l’enterrement définitif de la CED. Découragé, Frenay abandonne alors la présidence de l’Union européenne des fédéralistes. A partir d’octobre 1955, les ” amis américains ” reportent donc leurs espoirs sur un nouveau venu, le Comité d’action pour les Etats-Unis d’Europe de Jean Monnet. Lié à Donovan et surtout à l’ambassadeur américain à Paris, David Bruce, un proche de Franck Wisner, Monnet est trop fin connaisseur du monde anglo-saxon pour accepter directement les dollars de la CIA. Compte tenu de sa prudence de Sioux, l’aide américaine à son courant européaniste devra emprunter d’autres voies. En 1956, Monnet se voit ainsi proposer l’équivalent de 150 000 euros par la Fondation Ford. Une offre qu’il décline, préférant que cet argent soit versé au professeur Henri Rieben, un économiste et universitaire suisse pro-européen qui vient d’étre nommé chargé de mission aux Hautes Etudes commerciales de Lausanne. Rieben utilisera ces fonds en toute transparence financière pour créer un Centre de recherches européen.

En 1958, le retour du général de Gaulle, radicalement hostile aux thèses fédéralistes, annihile les derniers espoirs de l’UEF et de ses amis américains. Dissolution de l’ACUE dès mai 1960 puis cessation des financements occultes par la CIA s’ensuivent. En douze ans, la Compagnie aura quand même versé aux européanistes de toutes tendances l’équivalent de 50 millions d’euros sans étre jamais prise la main dans le sac ! Mais pourra-t-on préserver longtemps le grand secret ?

La première alerte éclate dès 1962. Trop précise sur les financements américains, une thèse universitaire sur les mouvements européanistes doit étre ” enterrée ” d’urgence en Angleterre. Ce remarquable travail est l’oeuvre du fils d’un camarade de résistance de Frenay, Georges Rebattet, créateur en avril 1943 du Service national maquis. Georges Rebattet, le successeur en 1952 de Joseph Retinger comme secrétaire général d’un Mouvement européen dont il a d’ailleurs assaini pour une bonne part le financement.

Deuxième secousse au milieu des années 1960. L’étau de la presse américaine (le New York Times et la revue gauchiste Ramparts ) se resserre sur une des filiales du ” trust ” Braden-Meyer, le Congrès pour la liberté de la culture o๠se côtoyaient des intellectuels antitotalitaires européens de haute volée – Denis de Rougemont, Manhès Sperber, Franz Borkenau, Ignazio Silone, Arthur Koestler ou, par éclipses, Malraux et Raymond Aron. Financé par la CIA au travers de la Fondation Fairfield, le Congrès édite en français l’une de ses revues les plus prestigieuses, Preuves . Jouant la transparence, Braden jette alors son pavé dans la mare. ” Je suis fier que la CIA soit immorale “, déclare-t-il en 1967 au journal britannique Saturday Evening Post , auquel il confie des révélations sensationnelles sur le financement occulte par la CIA du Congrès pour la liberté et sur le rôle d’Irving Brown dans les milieux syndicaux. Silence radio, en revanche, sur le soutien aux mouvements européanistes, le secret des secrets…

Ultime rebondissement à partir de juin 1970, quand le conservateur anglais pro-européen Edward Heath arrive à Downing Street. A sa demande, l’Information Research Department lance une vaste campagne pour populariser sous le manteau l’européanisme dans les médias et les milieux politiques britanniques. En 1973, l’Angleterre fait son entrée dans le Marché commun ; le 5 juin 1975, 67,2 % des électeurs britanniques ratifient la décision par référendum. Dans ce renversement de tendance en faveur de l’Europe, un homme s’est jeté à corps perdu : nul autre que le chef de la station de la CIA de Londres, Cord Meyer Jr. Ce bon vieux Cord qui remplaçait vingt ans plus tôt son copain Braden à la téte de la Division des organisations internationales de la Compagnie.

Source : Historia, Rémi Kauffer, 01/03/2003

V. Et qu’en pensait de Gaulle ?

Voici ce que de Gaulle disait de Jean Monnet – qui avait été son ministre – et de “l’Europe de Monnet” à son confident Alain Peyreffitte (Source : C’était de Gaulle, Tomes 1 et 2)





Sinon, ceci reste assez d’actualité, non ?

Suite et fin : Sur Les Crises
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mer 29 Mar 2017 - 1:20

Bonsoir mes frères & sœurs  Very Happy
e mieux en mieux ! Voici qu'un organe de l'état, à savoir l'éducation fait la promotion d'un outil venant d"une firme privée et en fait un outil pédagogique ! Le tout pour endoctriner nos jeunes on se croirais revenu aux heures les plus sombres de notre histoire, voici le bureau de la vérité !  No
Akasha.


[center][Bien sûr…] Et maintenant l’Éducation Nationale recommande le Décodex !

Citation :
Pays en perdition…

Le 8 février dernier, j’ai alerté sur la volonté du Monde d’investir les écoles :



[color=#ffffff]J’ai bien vu que j’ai eu un succès d’estime.

[b]Suite et fin : https://www.les-crises.fr/bien-sur-et-maintenant-leducation-nationale-recommande-le-decodex/
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2936
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   Mar 9 Mai 2017 - 22:47

Vous avez aimé le Decodex? Vous allez adorer les algorithmes de la censure





La lutte contre la désinformation est en marche. Le New York Times a récemment consacré un long article aux diverses entreprises lancées pour purger Internet des fake news. Aux manettes de ces outils du futur, les médias traditionnels, Facebook, Google et même l’Otan. Pensée unique et intelligence artificielle. Le cocktail risque de détonner, nous avertir Robert Parry. (IGA)

_____________________________________________________

Quelques jours seulement après avoir arboré des pins du Premier amendement lors du diner des correspondants de la Maison-Blanche — pour célébrer la liberté de la presse — les médias mainstream US sont de retour pour défendre une idée bien différente : comment utiliser des algorithmes pour purger Internet de ce qui est considéré comme des « fake news ». Comprenez, ce que les médias mainstream jugent comme étant de la « désinformation ».

Quelques jours seulement après avoir arboré des pins du Premier amendement lors du diner des correspondants de la Maison-Blanche — pour célébrer la liberté de la presse — les médias mainstream US sont de retour pour défendre une idée bien différente : comment utiliser des algorithmes pour purger Internet de ce qui est considéré comme des « fake news ». Comprenez, ce que les médias mainstream jugent comme étant de la « désinformation ».



Le New York Times est l’un des plus ardents promoteurs de ce nouveau modèle orwellien de la censure. Dans ses éditions du mardi, il a consacré les deux tiers d'une page pour encenser les entrepreneurs high-tech peaufinant l’intelligence artificielle qui sera capable de traquer et éradiquer les supposées « fake news ».



Pour justifier cette stratégie draconienne, le Times n’a cité qu’un seul exemple de « fake news » affirmant que le candidat présidentiel préféré de l’establishment français, Emmanuel Macron, avait reçu un financement d'Arabie saoudite. Cette fausse histoire avait été publiée par un site web qui imitait la charte graphique du journal Le Soir et qui a permis de remonter à un numéro de téléphone du Delaware.



De tels articles fabriqués intentionnellement, de même que les théories complotistes sans fondements, constituent un fléau d’Internet et méritent une vigoureuse condamnation. Cependant, le Times ne s’inquiète pas du risque potentiel de voir un groupe restreint d’entités journalistiques mainstream baser leur jugement sur ce qui est vrai ou faux à partir d’algorithmes qui pourraient purger Internet de tout avis contraire.



Alors que le Times est membre du réseau First Draft financé par Google — tout comme d’autres médias traditionnels tels que le Washington Post et le site de propagande pro-Otan Bellingcat —, l’idée d’éliminer les informations qui s’opposent aux vérités définies par ce groupe peut sembler attrayante pour le Times et les autres initiés. Après tout, ne serait-ce pas cool d’avoir un outil high-tech qui réduit automatiquement ceux qui vous critiquent au silence ?



Pas besoin de beaucoup d’imagination pour deviner comment la combinaison de la pensée unique et de l’intelligence artificielle pourrait créer un futur orwellien dans lequel une version de l’histoire serait racontée et l’autre version disparaitrait de l’horizon, tout simplement.



Autant le Times, le Post, Bellingcat et les autres se considèrent comme la source de toutes les sagesses, autant la réalité prouve qu’ils ont tous commis d’importantes erreurs journalistiques, contribuant parfois à d’horribles crises internationales.



Par exemple, en 2002, le Times signalait que l’achat de tubes en aluminium par l’Irak révélait un programme secret d’armes nucléaires (alors que les tubes étaient en fait destinés à l’artillerie) ; le Post a écrit comme un fait acquis que Saddam Hussein cachait des stocks d’armes de destruction massive (qui en réalité n’existait pas) ; Bellingcat a déformé la portée d’une roquette syrienne contenant du gaz sarin dans un quartier près de Damas en 2013 (ce qui a donné l’impression que le gouvernement syrien était coupable alors que la fusée avait été apparemment tirée depuis un territoire contrôlé par les rebelles).



Ces faux rapports — et beaucoup d’autres provenant des médias traditionnels — ont été réfutés en temps réel par des experts qui ont publié des informations contradictoires sur Internet. Mais avec le réseau First Draft et ses algorithmes aux manettes, les épurateurs d’informations auraient pu éliminer les avis contraires comme des « fausses nouvelles » ou de la « désinformation ».


Risques totalitaires



Il devrait également y avoir la peur — même parmi ces gardiens autoproclamés de la « vérité » — que leurs algorithmes puissent un jour être utilisés par un régime totalitaire pour piétiner les dernières braises de la démocratie réelle. Mais même en cherchant bien, vous ne trouverez aucune réflexion de ce genre dans l'article du Times écrit par Mark Scott. Au lieu de cela, le Times glorifie les créateurs de ce Meilleur des mondes.



« Dans la lutte contre les fausses nouvelles, Andreas Vlachos, un ingénieur informatique grec vivant dans une ville anglaise du nord, est en première ligne », ajoute l’article. « Fort d’une décennie d’expertise en apprentissage machine, il fait partie d’une strart-up britannique qui sortira prochainement un outil de fact-checking automatisé, juste avant les élections britanniques qui se tiendront en juin. Il prône également une compétition mondiale qui mettrait les magiciens de l’informatique en concurrence, depuis les Etats-Unis jusqu’à la Chine, pour tirer profit de l’intelligence artificielle dans le combat des fake news…



“Alors que l’Europe se prépare à plusieurs élections cette année après la victoire du président Trump aux États-Unis, M. Vlachos, âgé de 36 ans, fait partie d’un nombre croissant d’experts technologiques à travers le monde qui exploitent leurs compétences pour faire face à la désinformation en ligne. … Les informaticiens, les géants de la technologie et les start-ups utilisent des algorithmes sophistiqués et des rames de données en ligne pour localiser rapidement — et automatiquement — les fausses nouvelles bien plus vite que les groupes traditionnels de fact-checking.”



The Times cite les promoteurs de cet effort de censure high-tech sans sourciller :



“Les algorithmes devront faire le gros du travail dans la lutte contre la désinformation”, a déclaré Claire Wardle, responsable de la stratégie et de la recherche chez First Draft News, une organisation à but non lucratif qui s’est associée à des entreprises technologiques et à des rédactions pour réfuter les fausses informations sur les élections aux États-Unis et en Europe. “Il est impossible de faire tout cela manuellement”.



L’article continue : “Jusqu’à présent, les informations complètement fausses se sont faites plutôt rares [en Europe]. Au lieu de cela, les faux reportages proviennent plus souvent d’Européens actifs sur les médias sociaux qui parlent de vraies informations, mais tirées de leur contexte. Les faux reportages proviennent également de fausses déclarations propagées par des groupes soutenus par l’État comme Sputnik, l’organisation de presse russe”.


Peu de preuves nécessaires



À défaut de fournir des détails sur la prétendue culpabilité de Sputnik, l’article du Times mentionne un autre article du Times daté du 17 avril et écrit par Andrew Higgins. Cet article accuse le réseau russe RT de “fausses nouvelles”, car il avait décelé une poussée dans les sondages d’opinion en faveur de François Fillon, ce dernier étant accusé dans les médias traditionnels d’entretenir des relations avec le président russe Vladimir Poutine. Curieusement, cependant, plus loin dans le même article, Higgins reconnaît que “dernièrement, M. Fillon a vu une hausse dans de véritables sondages d’opinion”.



(Finalement, Fillon a terminé à une forte troisième place avec 20 % des voix, un point derrière Marine Le Pen du Front National et quatre points derrière Emmanuel Macron, les deux finalistes. Il est également curieux de voir le Times pointer du doigt RT pour résultats de sondage soi-disant bidon alors que le même Times prédisait, avec une certitude de 90 % et encore 85 % le 8 novembre, que Hillary Clinton gagnerait les élections présidentielles aux Etats-Unis.)



Au-delà de l’absence de preuve de la culpabilité de la Russie dans ces opérations de “fausses nouvelles”, l’article de mardi dans le Times se tourne vers l'opération de propagande et de guerre psychologique de l'OTAN en Lettonie, le Centre de communication stratégique d’excellence (Stratcom), avec son directeur Janis Sarts tirant la sonnette d’alarme sur “une montée accrue de la désinformation.”



Stratcom, qui supervise la guerre de l’information contre les adversaires désignés de l’OTAN, mène actuellement un “hackathon” pour trouver des programmeurs qui pourront développer une technologie capable de traquer les informations considérées comme “fausses” par l’Otan.



Sarts précise même que l’objectif de Stratcom n’est pas seulement de supprimer des informations contradictoires, mais aussi d’éliminer les points de vue déviants avant que trop de gens puissent les voir et les entendre. “Des acteurs étatiques ont tenté d’amplifier des points de vue spécifiques pour les intégrer dans l’opinion majoritaire”, a déclaré Sarts au Times.



Comme l’indique le Times, une grande partie de la pression pour couper les “fake news” est retombée sur les géants technologiques US tels que Facebook et Google. Et ils répondent :



“Après avoir essuyé des critiques sur son rôle dans la diffusion de fausses informations lors des élections américaines, Facebook a introduit un outil de fact-checking avant les élections néerlandaises de mars et le premier tour de l’élection présidentielle française du 23 avril. Facebook a également supprimé 30 000 comptes en France qui avait partagé de fausses nouvelles, une petite fraction des quelque 33 millions d’utilisateurs de Facebook dans le pays ».


Un mouvement croissant



Et, selon le Times, ce mouvement de censure se répand :




‘Les législateurs allemands réflechissent à infliger de lourdes amendes aux entreprises de technologie si elles ne répriment pas les fausses nouvelles et les discours de haine en ligne. Depuis l’année dernière, Google a également financé près de 20 projets européens visant à vérifier les risques potentiels de fausses informations. Google a ainsi apporté son soutien à deux groupes britanniques qui cherchent à utiliser l’intelligence artificielle pour vérifier automatiquement les affirmations en ligne avant les élections législatives du 8 juin. …



‘David Chavalarias, un universitaire français, a créé un outil numérique qui a analysé plus de 80 millions de messages sur Twitter au sujet des élections en France, aidant les journalistes et les vérificateurs à passer rapidement en revue les affirmations qui se propagent sur le réseau social.



‘Après l’élection présidentielle aux États-Unis l’an dernier, Dean Pomerleau, un informaticien de la Carnegie Mellon University à Pittsburgh, a également mis ses followers au défi sur Twitter pour proposer un algorithme qui pourrait distinguer les fausses affirmations des informations réelles.



‘En travaillant avec Delip Rao, un ancien chercheur de Google, il a offert un prix de 2 000 $ à tous ceux qui pourraient répondre à ses besoins. Au début de cette année, plus de 100 équipes du monde entier s’étaient engagées dans le Fake News Challenge de M. Pomerleau. En utilisant une base de données d’articles vérifiés et leur expertise en intelligence artificielle, des équipes rivales — combinant des étudiants, des programmateurs indépendants et des sociétés technologiques existantes — ont déjà réussi à prédire la véracité de certaines affirmations dans près de 90 % des cas, a déclaré M. Pomerleau. Il espère que le taux montera jusqu’à 95 % d’ici la fin de son concours en juin.’



Ainsi, vraisemblablement basé sur ce que le Times, le Post, Bellingcat et les autres oracles de la vérité déclarent vrai, 90 % ou plus d’informations contradictoires pourraient bientôt être vulnérables aux algorithmes de la censure qui peuvent rapidement détecter et éliminer des points de vue divergents. Tel est l’avenir orwellien tracé pour la ‘démocratie’ occidentale. Et le New York Times bout d’impatience de voir ce ‘marché des idées’ réglementé — on pourrait dire truqué — prendre la relève.



Article original NYT Cheers the Rise of Censorship Algorithms paru sur Consortium News

Traduit de l’anglais par Investig’Action

Source:
Investig'Action
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"   

Revenir en haut Aller en bas
 

scénario orwellien : "Le Monde" crée le "Decodex", comme l'Eglise avait son "Index"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le bonheur en ce monde (Nichiren)!
» Pourquoi le monde doit combattre la charia comme il avait combattu l’Apartheid et le nazisme ?
» Pourquoi le monde finira en 2012 ? par Howard Bloom...
» Fin du monde en 2012:Une prophétie fantaisiste
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-