Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seth Rich, du parti Démocrate, était-il une des sources de Wikileaks ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4522
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Seth Rich, du parti Démocrate, était-il une des sources de Wikileaks ?   Mer 17 Mai 2017 - 17:54

Seth Rich, du parti Démocrate, était-il une des sources de Wikileaks ?


Citation :
   Information de FoxNews qui a beaucoup buzzé hier aux États-Unis – et a été peu reprise.

   Elle ne correspond pas forcément à la vision du blog Les-crises, mais est donnée pour information.

   Il convient, bien entendu, d’être donc très prudent, et de prendre ceci avec recul.

   Ceci étant, la comparaison avec le traitement médiatique de l’information sur Trump et les Russes (également basée sur peu de choses) est intéressante.


Source : FoxNews, 16 mai 2017

Watch the latest video at video.foxnews.com

La famille de Seth Rich , un salarié de l’état-major du Parti démocrate (DNC) abattu le 10 juillet à Washington, rejette les conclusions des rapports qui l’incriminent en tant que source de milliers de courriels « fuités » à Wikileaks

C’est Rod Wheeler, un ancien enquêteur en homicide à la retraite et intervenant sur Fox News, enquêtant à la demande la famille Rich, qui a sorti l’information sur Wikileaks, qui a été corroborée par un enquêteur du FBI sur Fox News.

Mais un porte-parole de la famille Rich a déclaré mardi que Wheeler n’était autorisé à parler au nom de la famille Rich et a qualifié les assertions de Wheeler comme étant « sans fondements ». Brad Bauman a déclaré que même si de prétendus courriels avaient fait surface, cela ne prouvait pas nécessairement que Rich aurait fourni une aide à Wikileaks.

« Même si demain, un courriel était mis au jour, cela ne constituerait pas une preuve d’un niveau suffisant pour démontrer la véracité d’échanges (avec Wikileaks) puisque les courriels peuvent être trafiqués et que nous avons vu que ceux qui promeuvent des théories conspiratrices n’ont aucune limite pour atteindre leurs objectifs », a déclaré Bauman. Nous sommes une famille attachée aux faits et non aux intoxications qui apparaissent tous les mois pour remplir les vides et qui détournent les forces de l’ordre et le public de la recherche des assassins de Seth Rich. »

Bien que Bauman ait déclaré que Wheeler avait été payé par un tiers, la famille Rich est expressément désignée comme client dans un contrat avec Wheeler’s Capitol Investigations, signé par le père de Rich, Joel Rich.

La famille a été très sensible aux spéculations sur l’implication de Rich dans la fuite de courriels dommageables au DNC depuis son assassinat lors du paroxysme de la campagne présidentielle, qui reste non résolu. Wheeler et l’enquêteur fédéral insistent sur le fait que leurs déclarations s’appuient sur des preuves directes.

Une analyse scientifique judiciaire de l’ordinateur de Rich, réalisée par le FBI dans un délai de 96 heures après le meurtre de Rich, a montré qu’il avait eu des contacts avec Wikileaks par l’intermédiaire de Gavin MacFadyen, un journaliste d’investigations aujourd’hui décédé, réalisateur de documentaires et membre du directoire de Wikileaks, vivant à Londres au moment des faits, comme l’a déclaré la source fédérale de Fox News.

L’enquêteur fédéral a déclaré à Fox News « J’ai vu et lu les courriels entre Seth Rich et Wikileaks », confirmant la connexion via Gavin MacFadyen. Il a déclaré que les courriels étaient en possession du FBI, tandis que l’enquête en suspens était entre les mains de la police de Washington.

Cette révélation est cohérente avec les découvertes de Wheeler, dont l’entreprise d’investigations privées a été sollicitée par une tierce partie au nom de la famille Rich pour enquêter sur l’affaire.

« Au point où en sont mes investigations, il apparaît qu’il y a eu nombre substantiel d’échanges de courriels entre Wikileaks et Seth Rich », a déclaré Wheeler. « Je crois vraiment que les réponses aux questions sur l’identité de l’assassin de Seth Rich sont dans son ordinateur, sur une étagère de la police de Washington ou des bureaux du FBI ».

L’enquêteur fédéral, qui a demandé à conserver son anonymat, a déclaré que 44 053 courriels et 17 761 pièces jointes échangés par les dirigeants du DNC, sur une période allant de janvier 2015 à la fin mai 2016, furent transférés par Rich à MacFadyen avant le 21 mai.

Le 22 juillet, soit 12 jours après le meurtre de Rich, Wikileaks publia les courriels internes du DNC qui montrent une conspiration au plus haut niveau des responsables du parti pour empêcher le sénateur Bernie Sanders de représenter le parti démocrate aux élections. De cette controverse a résulté la démission de Debbie Wasserman Schultz de la présidence du DNC.

Le leader de Wikileaks Julian Assange a coupé court aux allégations prétendant que Rich était la source, mais a montré un vif intérêt pour cette affaire, et n’a pas démenti avoir travaillé avec Rich.

« Wikileaks a décidé d’offrir une prime 20 000 $ pour toute information menant à l’arrestation du meurtrier du membre du DNC Seth Rich », a déclaré l’organisation.

Assange n’a pas donné suite à une série de courriels récents de Fox News au sujet de Rich. MacFadyen, qui était considéré comme un mentor par Assange, est décédé d’un cancer du poumon le 22 octobre à l’âge de 76 ans.

Le département de la police métropolitaine de Washington n’a aucun suspect ni aucune piste tangible sur l’identité du ou des tueurs, ont déclaré des sources proches de l’enquête. La police métropolitaine, ainsi que son chef, a refusé de communiquer sur l’affaire, malgré les requêtes présentées par Fox News depuis 10 mois.

Le département de la police a publié un communiqué au sujet de l’affaire, indiquant que le dossier restait actif et que les enquêteurs travaillent avec la famille de Rich.

Cette déclaration précise que « toute personne qui aurait le sentiment de détenir une information est priée instamment de prendre contact avec nous. Le département offre une récompense pouvant s’élever à 25 000 $ pour toute information sur cette affaire qui conduirait à l’arrestation et à la démonstration de la culpabilité de la ou des personnes responsables ».

Le bureau national du FBI a refusé de commenter, mais des sources ont déclaré que le bureau avait demandé une expertise informatique de l’ordinateur de Rich.

Malia Zimmerman est une journaliste d’investigations récompensée qui se concentre sur les crimes, la sécurité intérieure,les crimes liés à l’immigration illégale, le terrorisme et la corruption dans le milieu politique. Vous pouvez la suivre sur Twitter à @MaliaMZimmerman

Source : FoxNews, 16 mai 2017

========================================================


Précision : j’en avais peu parlé à l’époque, mais Wikileaks avait, pour une fois, donné quelques minuscules informations sur sa source – qui n’était pas russe…

Lire ici par exemple




ou surtout ici :



ou ici le 10 aout 2016 :



Mais cela n’a pas beaucoup intéressé les médias mainstream…

Revenir en haut Aller en bas
 

Seth Rich, du parti Démocrate, était-il une des sources de Wikileaks ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» et si c'était vrai....
» Et si le Diable m' était conté .
» Êtes-vous déjà parti (e) en Grèce avec vos élèves?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-