Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3724
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 6:46

« Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte



Vivre en dehors de la société de consommation, est-ce seulement possible ? Nous sommes nombreux à nous poser la question et à vouloir changer notre manière de vivre. Certains n’attendent plus et développent des alternatives concrètes, comme l’expose Arte avec le reportage « Pour un monde qui consomme mieux », réalisé par Tanja Dammerz. Partons à la rencontre de plusieurs citoyen.ne.s qui expérimentent l’autonomie, dont un couple et leur enfant vivant à proximité de Lyon. Ces derniers ont choisi volontairement la simplicité et ils montrent qu’il est possible de vivre mieux avec moins.

« Dans un petit village près de Lyon, Benjamin Lesage a décidé de faire de son rêve une réalité. Vivre une vie en totale harmonie avec la nature, et où on ne mange pas de viande. Et autant que possible, sans argent ». Avec sa compagne Yasmine, il a progressivement réalisé l’absurdité d’une société qui produit en continu des objets qui finissent par être jetés après leur courte vie. Outre le manque de sens profond d’un tel système, celui-ci est mauvais pour notre planète. La critique ne leur suffisant pas, ils ont voulu réagir ne manière positive en privilégiant le développement d’une alternative.


« Y’a un truc qui ne marche pas »

Sur un espace de 3 hectares situé dans un village à proximité de Lyon, ils souhaitent accueillir de nouveaux arrivants au sein d’habitations écologiques et respectueuses de l’environnement. La communauté en devenir accueille déjà quelques membres qui se logent en caravane. Le petit groupe attend de grossir pour se muer en véritable éco-village : « le but n’est pas de vivre isolé du monde, le terrain doit être ouvert aux visiteurs ».

Les membres, qui réfléchissent au bon fonctionnement du projet, sont convaincus qu’il existe des formes de partage viables en dehors de l’échange monétaire, et font le pari d’une « économie du don » : il s’agit de « mettre en place des personnes qui interagissent et chacun donne ce qu’il peut, sans compter […] Le don est libre, inconditionnel. » De cette manière, on évite la concurrence entre les individus et on privilégie l’enrichissement collectif.

Les débuts du projet remontent à 2010, lorsque Benjamin décide pour la première fois d’essayer de vivre sans argent. Il voyage en auto-stop, en récoltant les invendus des supermarchés, faisant de sa démarche un acte engagé contre le système en place. Il rencontre Yasmine au Mexique, qui décide à son tour de le suivre. À leur arrivée en France, ils décident de se lancer dans leur projet de communauté, Eotopia.



Des projets qui se questionnent

Se couper totalement de l’État (qui ne représente donc plus le peuple à leurs yeux) et ne pas avoir recours à la monnaie n’est néanmoins pas facile. Pour cotiser auprès de l’assurance maladie qui assure leur enfant, la famille utilise les allocations qui leurs sont automatiquement attribuées. Par ailleurs, Yasmine est auto-entrepreneuse et gagne donc sa vie « normalement » en faisant des transcriptions de musique. Si cela peut sembler contradictoire en apparence, Benjamin est convaincu que son projet est positif pour la société, et qu’il est préférable pour lui de se consacrer à son développement qu’à un travail inutile pour une quelconque multinationale.

Dans son reportage, Arte nous entraîne également auprès d’une jeune femme de 28 ans en Autriche, Lisa Pfleger, qui a elle aussi fait du « consommer moins et vivre mieux » un but, montrant que cette envie se développe dans une société dans laquelle nous sommes de plus en plus nombreux à chercher à redonner un sens à nos vies. C’est d’autant plus urgent que la crise écologique, inévitablement liée à nos modes de vie, est désormais globale.

Toutes ces personnes sont confrontées aux mêmes questions : la problématique de la dépendance à l’État se pose, mais certains s’interrogent également sur la place des nouvelles technologies au sein de ce nouveau monde qui émerge. La robotisation généralisée qui s’approche va-t-elle émanciper l’humain du travail ? Autant de défis individuels et collectifs qui n’ont certainement pas de solution unique. Pour d’autres, il s’agira de consommer mieux, en restant dans le système marchand conventionnel. Pour d’autres encore, développer un projet professionnel qui transforme les institutions de l’intérieur. Mais malgré les contradictions qui apparaissent inévitablement, peut être est-ce une piste comme une autre pour changer la société de l’intérieur ?

Le reportage


Source : Arte/Mr Mondialisation
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2932
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 9:18

bon-dite-mange.....

  « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation  

.....  oui !!!   il y en a qui beneficie sans contribuer.....

deja ses voyage de depart en faissant du "stop" ne serait pas possible si d'autres ne travaille pas paye des charges sociaux et impots et achetez des vehicule au petrole ,

leurs caravannes de recoupe sont grace a la societe de consommation que d'autres participe et que leur revenu les a permis de jettez ce qui soit vieux et usez pour en re-achetez d'autres neuf ....

ensuite ,  sa femme recoivre de l'argent de l'assurance maladie ,,, heureusement il y en a des milliards des gens qui rempli les caisse avec leur travaille.....

lui il est au RSA , encore heureusement qu'il y en a qui contribue a l'Etat ce qui lui permettre de la faire...

ensuite de faire de la recoupe de la société de consommation soit aussi d'en profitez de la societe de consommation .

et qu'est qu'il va faire quand sa ordinateur portable meurt de viellesse , , , recoupez une autre gratuitement  de la part de quelqu'un qui travaille , contribue a la societe de consommation et dont a de l'argent pour achettez un nouveau et donnez gratuitement a lui et sa femme .....
et ils vont faire pareil avec leur clavier electronique  etc etc etc etc etc .

c'est sympa ce qu'il font , mais c'est vraiement le reve de bissou nounors de bobo de babba cool.
ça macheras e tres tres tres petite echelle parce que sans societe de consommation il y aurait aucune ordinateur portable (en plastique produit petroliere) , claviere electrique en plastique petrolliere, pas de bache en plastique non plus pour faire de l'ombre pour bouffer dans leur jardin
pas de seau en zinc ou plastique ou alluminium ,

si la societe de consommation ""a l'outrance "" n'existez pas il y aurait RIEN dans les poubelles de recoupez gratuitement car les gens naurait rien a jettez au poubelles , pas des oranges ni aucune autre nourriture gratuite ,,, et comme elle la dite elle meme ,,, elle n'est pas contre de vivre grace au assurance maladie social et aides de l'etat ,,, c'est un peut hypocrite comme meme ,
de profitez de la societe sans participez....... heureusement il y a des milliards de gens qui participe au ^^societe consommation^^ qui leur permettre de recoupere ce qu'ils ont besoin grtuitement sur leur dos .


si tu veut lutter contre la societe de consommation ^^ a l'outrance^^ il faut plaindre contre les societés qui fabrique nos articles de consommation avec une duree de vie limité ,....

voir la documentaire sur l''obsolescence programmée (Je ne trouve pas en français )



http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/enquete-fiabilite/s-759-mort-programmee-de-votre-auto.php

http://www.journaldugeek.com/2015/12/31/plainte-apple-obsolescence-ios9-iphone-4s/

http://www.liberation.fr/france/2017/09/19/obsolescence-programmee-qu-attendre-de-la-premiere-plainte-deposee-en-france_1597396

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/09/18/97002-20170918FILWWW00187-premiere-plainte-contre-des-cas-d-obsolescence-programmee.php
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3724
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 12:19

Bonjour  Very Happy

Ce que tu dis est dans une certaines mesure exacte..
Mais il faut bien ce rendre à l'évidence que notre société consumériste et basé sur la croissance et le profit d'un petit pourcentage de nantis, mène notre monde à sa perde.

Que ce soit économiquement, écologiquement, socialement et même idéologiquement avec toute les déviance que le mode de consommation sous entends, il est donc logique et salutaire qu'une partie de la société réagissent positivement et en sens inverse, pour créer une sorte de balancier.

Il est évident qu'en restant prisonnier dans se carcan capitaliste il serait impossible que tous le monde se mettent à vivre de la façon des acteurs du reportages car  il en sont une sorte de réponse antagoniste.

Ce qu'il faut y voir, c'est l'évolution vers un autre système, car comme je l'ai dit plus haut continuer de la sorte est à terme la fin pure et simple de notre civilisation.  

Et oui... L’obsolescence programmée est un bel exemple du consumérisme en outrance, il est important d'en être conscient et refuser dans la mesure du possible de jouer le jeu:
Le reportage que tu proposes Osiris existe en français, le voici :



===========================
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2932
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 12:59

akasha a écrit:
Ce que tu dis est dans une certaines mesure exacte..
Mais il faut bien ce rendre à l'évidence que notre société consumériste et basé sur la croissance et le profit d'un petit pourcentage de nantis, mène notre monde à sa perde.

[...]

Ce qu'il faut y voir, c'est l'évolution vers un autre système, car comme je l'ai dit plus haut continuer de la sorte est à terme la fin pure et simple de notre civilisation.

oui, et il faut aussi rendre a l'evidence que peu importe la taille de la societe et peu importe les nombres de societes et le nombres des patrons , la concurrence commerciale continuera d'exister et qu'il va y avoir toujours les clientes qui cherche des produits moins cher et donc toujours les societes et patrons qui tente de trouver une moyenne d'en fabriquer moins cher pour pouvoir le vendre moins cher etc etc etc ,,,

et c'est pareil avec les fruits et legumes et viandes etc etc etc , les clientes va toujours chercher la mieux qualité dont les producteurs qui va donc cherché a un faire plus gros et plus rentable ,,,

c'est une cercle vicieux innevitable de ^^nature humaine^^.

mais c'est , aussi , a l'evidence , que le moins il y a des gens qui contribue a la societe en payante des charges sociale et impots etc , le moins il y a de l'argent pour payer des ecoles, hopitaux, routes , systeme d'eau, electricite, donc les charges et impots augmente et ^^on^^ a de moins en moins d'argent pour notre vies quotidiens , la plus cher que ça va deviens pour les autres, et des gens qui va en profitez pour exploiter les en bas de l'echelle ....

c'est une cycle innevitable ....
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 3724
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 15:05

Lorsque j'utilise le terme "société", c'est de notre société dont il s'agit, sinon j'utilise plutôt le terme "lobbys" ou "multinationale".

Sinon quoi ? En suivant ton raisonnement, on ne devrait donc rien faire ? Être soit fataliste, soit rester la tête enfuie dans le sable et suivre bêtement le mode de consommation, écouter nos maître et se taire ?

Il en est de même pour l’alimentation, on peut très bien boycotter les multinationales de l'agroalimentaire, revoir totalement sa façon de consommer. En ne consommant que des produits de base et bio, de saison aussi, privilégier le commerce de proximité en circuit court, aller aussi directement chez le producteur. Pour les produits disons plus exotique, il y a le commerce équitable.

Ils existent pleins de solutions simple à mettre sur pied pour ne plus dépendre des multinationales disons à 90 % pour être franche, pour certaines chose, c'est plus compliquer on est pas 100 % autonome encore, niveau déplacement on continue à utiliser l'auto, dans d'autres domaines aussi le problème se pose, mais pour ce qui est de la nourriture, c'est jouable, pour les vétements aussi, les produits cosmétiques, ou d’entretiens, idem.

Il faut se bouger, si ont veux changer de paradigme. On peux aussi agir politiquement en mettant en avant la mise en place d'une assemblée constituantes. On peut aussi milité pour la mise en place du salaire à vie, etc....

D'autre peuvent crée leur entreprise en circuit court en vendant directement leur produit aux consommateurs.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6172
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Dim 29 Oct 2017 - 18:52

Et ca marche pour ceux qui le font

naturellement

http://naturenville.fr/nos-magasins/

Bio en pleins paris et sans intermédiaire

d’ailleurs s'est un peu rustique ^^

Par contre excellent produit sunny



Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2023
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Lun 30 Oct 2017 - 10:38

Osiris a écrit:
si tu veut lutter contre la societe de consommation ^^ a l'outrance^^ il faut plaindre contre les societés qui fabrique nos articles de consommation avec une duree de vie limité ,....

Et voilà à quoi se résume la critique de la société de consommation d'un pure agent du système en la personne d'Osiris, c'est a mourir de rire de consensualité.  

La société de consommation est le totalitarisme marchand, l'esclavage par le consentement où les élites s'acharnent à détruire la nature humaine pour valoriser des impératifs purement économique au détriment de la politique sociale et de la vie publique. Si bien que le dépeçage du sens commun de l'esprit d'un peuple est le corolaire de l'évolution systémique de la société de consommation, c'est a dire une forme de cannibalisation de sa propre humanité pour une obsession sécuritaire entretenue par les élites. Si bien qu'il y a pas de folie humaine plus grande que ce système en place, tôt ou tard il nous mènera à la destruction c'est inéluctable. La seule alternative est de rendre visible les formes de mystification qui occultent notre condition servile et d'amorcer une lente re-structuration sociale vers une société de décroissance économique. Ainsi c'est de savoir si cette révolution doit se faire par le haut ou par les bas, comme le genre d'initiative valoriser par ce documentaire d'Arte.

Et ce que dit Osiris est incohérent, on ne paie pas d'impôts grâce à la société de consommation mais pour la société de consommation, de fait l'assurance maladie ne doit rien à la société de consommation.

Sinon je conseil le livre d'Hannah Arendt "Monde commun et modernité", sur ce sujet, mon livre de chevet.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6172
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Lun 30 Oct 2017 - 15:18

"morte le 4 décembre 1975"
S'est sur elle est dans le coup ^^
Cérébrale a mort
ça fait mal a la tête non ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2932
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Mar 31 Oct 2017 - 17:42


akasha a écrit:
Lorsque j'utilise le terme "société", c'est de notre société dont il s'agit, sinon j'utilise plutôt le terme "lobbys" ou "multinationale".

Je sais, mais mon commentaire faisait référence a ton "" la croissance et le profit d'un petit pourcentage de nantis""

que .......


OSIRIS a écrit:
peu importe la taille de la societe et peu importe les nombres de societes et le nombres des patrons , la concurrence commerciale continuera d'exister et qu'il va y avoir toujours les clientes qui cherche des produits moins cher et donc toujours les societes et patrons qui tente de trouver une moyenne d'en fabriquer moins cher pour pouvoir le vendre moins cher etc etc etc ,,,

.... donc Jai utiliser la terme au sens
""socités""/entreprises.


Citation :
Sinon quoi ? En suivant ton raisonnement, on ne devrait donc rien faire ? Être soit fataliste, soit rester la tête enfuie dans le sable et suivre bêtement le mode de consommation, écouter nos maître et se taire ?

pourquoi toujours part dans les extreemes ? pourquoi ça devrait etre soit un ou l'opposée ?

Citation :
Il en est de même pour l’alimentation, on peut très bien boycotter les multinationales de l'agroalimentaire, revoir totalement sa façon de consommer. En ne consommant que des produits de base et bio, de saison aussi, privilégier le commerce de proximité en circuit court, aller aussi directement chez le producteur. Pour les produits disons plus exotique, il y a le commerce équitable.

et ça marche tres bien a petite echelle, locale entre petite groupe des copains, mais completement irrealisable pour fourni ce que besoin toute une pays.

il suffirait d'une longue sechresse pour creer une penurie , ou des innondations, tempette grele etc etc pour detruire toute les recoltes d'une ou plusieurs regions, il suffirait d'une infestation MILDEW (moissisures/fungus) etc .

si on mange ^^que de saison^^ de proximité ça va reduire les varietes de fruits et legumes disponible.

les ^^commerces equitables exotique^^ ne sont pas de proximité en circuit court, ils necessite autant de place et gazoil que les produits exotique moins cher et non equitable.

______________________________________
______________________________________

evol a écrit:
Et ca marche pour ceux qui le font

naturellement

http://naturenville.fr/nos-magasins/

Bio en pleins paris et sans intermédiaire

d’ailleurs s'est un peu rustique ^^

Par contre excellent produit

oui, ça marche tres bien pour les peties groupes des copains entre eux.

[humour] hhummmm, des bonnes legumes et fruits elevée en pollution automobile , entre d'autres, excellent pour la santé, [/humour]

__________________________________
__________________________________

redstard a écrit:
Et voilà à quoi se résume la critique de la société de consommation d'un pure agent du système en la personne d'Osiris, c'est a mourir de rire de consensualité.

Et voila une autre qui se permettre des insultes et accusation personnelle

Citation :
La société de consommation est le totalitarisme marchand, l'esclavage par le consentement où les élites s'acharnent à détruire la nature humaine pour valoriser des impératifs purement économique au détriment de la politique sociale et de la vie publique. Si bien que le dépeçage du sens commun de l'esprit d'un peuple est le corolaire de l'évolution systémique de la société de consommation, c'est a dire une forme de cannibalisation de sa propre humanité pour une obsession sécuritaire entretenue par les élites. Si bien qu'il y a pas de folie humaine plus grande que ce système en place, tôt ou tard il nous mènera à la destruction c'est inéluctable. La seule alternative est de rendre visible les formes de mystification qui occultent notre condition servile et d'amorcer une lente re-structuration sociale vers une société de décroissance économique.

[humour]Hallelujah !! ,,,, Amen !! ,,,,,, [/humour]

Citation :
Et ce que dit Osiris est incohérent, on ne paie pas d'impôts grâce à la société de consommation mais pour la société de consommation, de fait l'assurance maladie ne doit rien à la société de consommation.

OSIRIS a écrit:
mais c'est , aussi , a l'evidence , que le moins il y a des gens qui contribue a la societe en payante des charges sociale et impots etc

des charges sociale et impots etc ,,,

Citation :
le moins il y a de l'argent pour payer des ecoles, hopitaux, routes , systeme d'eau, electricite,


____________________________________
____________________________________

redstard a écrit:
Sinon je conseil le livre d'Hannah Arendt "Monde commun et modernité", sur ce sujet, mon livre de chevet.

evol a écrit:
"morte le 4 décembre 1975"
S'est sur elle est dans le coup ^^
Cérébrale a mort
ça fait mal a la tête non ? ^^

c'est normale que ceux qui veut retournez vivre comme dans le passez font reference au philisophes et journalistes et politico-sociologues de le passez pour tentez de dire ^^ Jai raison, regardez ce specialiste^^.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6172
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Mar 31 Oct 2017 - 17:59

"oui, ça marche tres bien pour les peties groupes des copains entre eux."

Hé ou est le probleme ?

Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2023
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Jeu 2 Nov 2017 - 12:28

OSIRIS a écrit:

Et  voila une autre qui se permettre des insultes et accusation personnelle

Mais Osiris, c'est même pire, dans ce forum on ne s'est pas contenté seulement de t'insulter mais de t'humilier en te bannissant, comme on jette des ordures qui s'entassent. Le pire c'est que tu reviens et tu en redemandes, parce que humainement il n'y a que deux explications possibles : soit tu aimes ça (ou payer pour aimer ça Very Happy ) ou soit il faut que tu ailles consulter. Alors s'il te plait, change de disque car ta susceptibilité doit être insensible à toute exposition volontaire au vue de la taille de l'hématome.


OSIRIS a écrit:


c'est normale que ceux qui veut retournez vivre comme dans le passez font reference au philisophes et journalistes et politico-sociologues de le passez pour tentez de dire ^^ Jai raison, regardez ce specialiste^^.

Oh My God, il sait même pas qui est Hannah Arendt, c'est l'une des plus grandes sociologues ou plutôt politologues de ce siècle, elle est morte en 1974. Je pense que ce forum et les autres espaces d'expressions similaires devraient plus souvent la citer comme référence. Elle n'offre pas réellement d'alternatif à notre société mais elle a sut clairement prospecter avec une rare acuité sur l'aspect négatif de celle-ci, ces dérives sur la psychologie humaine et de son extension sur notre monde immédiat. Elle s'est passionné dans la compréhension de l'origine du mal ou de sa banalité au sein de la société ou des totalitarismes, car selon elle, la société de consommation est un totalitarisme. Elle me fait penser à Simone Weil (la philosophe) avec le mysticisme en moins. On est très loin des Attali et consorts dont Osiris doit apprécier les positions idéologiques pro-establishment.

D'ailleurs, on voit très clairement que cette société de consommation est dysfonctionnelle puisque si touts les pays en voie de développement et ceux qui progressent désirent atteindre le même niveau de vie qu'un americain moyen ou d'un Occidental, c'est a dire que 1 milliards d'africains, de sud-Americain, 1 Milliards d'Indien et 2 Milliards de Chinois disposeraient du même niveau économique et de confort et si on ne s'entretue pas dans une guerre mondiale pour les matières premières : la Planète Terre n'y survivrait pas car il y en faudrait au moins une bonne dizaine pour satisfaire un tel niveau de vie.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6172
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   Jeu 2 Nov 2017 - 14:03

Ce n'est pas la société de consommation le probleme mais de la surconsommation et du gâchis

En France on jette 50% de la nourriture intacte et souvent non périmée dans leur emballage
Idem pour tout, ordi, meubles etc

J'ai vu une fille Very Happy au resto commander pleins de plats et ne rien manger sauf 10%

Pourquoi elle commande beaucoup de plats si elle n'a pas faim ?

J'ai découvert que les esprits de la nature se plaignent du comportement Humain et de leur pensées chaotiques
Et qu'ils sont contre les produits chimiques car toutes les solutions naturelles existent dans la nature ^^..

Ne parlons pas de l’obsolescence programmée

S'est toute une mentalité a changer
De toute facon, la loi de la nécessité va se manifester par toutes sortes de pénuries


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Y’a un truc qui ne marche pas » avec la société de consommation – Reportage Arte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marché avec oxfam
» Module de commande Nice avec capteur soleil/vent
» Sos ubuntu et connexion internet
» Mon traitement Klean prep et ces effets
» *** badgeuse en panne régulièrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: O.G.M / Codex Alimentarius / Alimentations-