Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Dim 28 Jan 2018 - 2:25

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Pierre Le Corf est un jeune bien courageux qui a tout plaqué pour se donner à font pour aider les autres, surtout les enfants. C'est en Syrie en pleine guerre coloniale qu'il a décider de porter son aide. Et les médias au lieu de le soutenir, l'on calomnié et accuser d'être pro régime Assad son gouvernement aussi l'a diffamé et même sommer de rentrer au pays, c'était toujours sous l'air de Hollande, on vis vraiment dans un monde ou l'inversion des valeurs est de plus en plus prégnante... Le poire dans cette histoire, c'est que les médias auraient pu profiter d'une source de première main présent sur place. Au lieu de ça, ils préfèrent se fier sans vérification à l'OSDH ou directement aux "rebelles" de Al Nosra (sic), exemple, Pierre le Corf fut un des premiers à donner de l'info contradictoire sur les casques blancs ou de montrer l'imposture de la blogueuse Bana (lire aussi ; A Alep, la fillette qui raconte la guerre sur Twitter suscite quelques interrogations et un témoignage désormais plus réel (Alep) “Le Journal de Myriam”, la guerre en Syrie à hauteur d’enfant) Dire la vérité a souvent un prix bien difficile à porter... No
Akasha.


Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie"



Par Pierre Le Corf,

Je me réveille en cauchemar comme de temps en temps, je travaillais hier avec des jeunes qui ont vu leurs amis mourir, ça réveille des choses ... internet semble revenu ... un message que je pense important, je suis fatigué et dégouté de cette manipulation en continu, de ces mensonges et - ou demi-vérités que l’on vous enfonce dans le crâne subtilement ou agressivement mais de manière très contrôlée … d’avoir ces trolls qui n'ont jamais mis un pied ici et pris dans la gueule ce qu'on à pris et qui attaquent les témoignages de gens qui eux ont affronté la guerre, tout ça au nom de leur pensée unique... en général je n’aime pas modifier ou éditer mes vidéos mais je mets des sous-titres anglais pour essayer d’être clair, encore une fois sans prétention, vous faites ce que vous voulez de ce message qui n’est que la continuité de ce que j’ai toujours publié et que j’assume. Je n’ai rien à gagner encore une fois, on va probablement continuer à me tirer dans les jambes … mais je ne transmets que ce que j’ai personnellement vécu, que des témoignages de gens qui ont le courage de partager leur histoire, dénoncer, apparaître avec leur visage.



Vous savez la différence entre les gens qui vivent en zones terroriste et ceux qui vivent en zone gouvernementale (ce qui représente 80% de la Syrie) c’est qu'ici personne n’a d’équipe de caméraman qui suit ceux qui sauvent des gens sous les centaines de mortiers, pas d’équipements dernier cri mis à disposition par des agences de presse étrangères, de réseaux satellites par la Turquie, de réseaux d’activistes ou des millions de financements pour assurer une couverture minute par minute des événements, … ici les mortiers tombent, vous courez, vous aidez les gens, vous ramassez les morceaux, vous couvrez les corps, les familles pleurent tout autant, les gens meurent tout autant.

Ici les gens ne font pas d'activisme, les gens essayent de vivre et les vrais gens d'Alep Est comme de Idlib ou d'ailleurs aussi, ils ne veulent pas continuer à jeter de l'huile sur le feu et simplement que ce merdier s'arrête d'un côté comme de l'autre, surtout de l'autre. Je vous dirais honnêtement que c’est un voile noir a été tiré sur nous pour empêcher les gens de voir ce qui se passe sinon sous un certain angle, la vie a été effacée d’un côté ici, et de l’autre la souffrance des gens est instrumentalisée en vous donnant 1/4 d’images, en décontextualisant les situations, en mettant tout continuellement en scène, en vendant la guerre à travers des effets de perception.

La souffrance est réelle, ceux qui connaissent la guerre, que ce soit des roquettes ou des bombes d’avions, savent ce que ça veut dire, … le vrai problème c’est de comprendre que, sans terroristes, comme pour Alep, les gens vivraient en paix. On vous vend une révolution pour la liberté, contre l’oppression, et si en effet il y a bien des gens qui ont vécu des choses injustes et qui détestent le gouvernement comme dans n’importe quel pays à des nivellements différents, la majorité vous rira au nez quand vous viendrez leur raconter que vos « rebelles » viennent leur apporter la liberté, d’ailleurs un grand nombre sinon la majorité des « combattants » sont des mercenaires étrangers, qu’est-ce que des Tchétchènes, des Ouïgours, des Afghans, des Malgaches, des Soudanais, des Tunisiens (sans parler des milliers d’Européens) etc. ont à voir avec ce pays?

Des milliards d'armement fournis aux terroristes à qui on a donné les moyens financiers - militaires - politiques, dont la France, de détruire le pays, de massacrer la population, l’armée Syrienne, … par exemple je vois les gros titres des journaux sur « Idlib » et ces héros, les casques blancs … vous n’avez pas la moindre idée de la vérité, de ce que représente Idlib aujourd’hui à savoir la plus grosse proche terroriste de toute la Syrie incluant des dizaines de groupes Djihadistes sous le drapeau à 3 étoiles, incluant Daesh qui combat au coude à coude en ce moment … d’ailleurs étrangement chacun de ces groupes est identifié en France comme « organisation terroriste », ici ils sont appelé « rebelles », facile.

Je ne me risquerais pas à publier tout ce que j’ai publié si j’avais le moindre doute, pas constaté par moi-même ce que j’avance comme échangé avec des dizaines de familles qui ont vécu avec eux au quotidien jusqu’à la libération … j’écris beaucoup, je ne suis pas forcément clair mais je suis honnête et neutre aussi surprenant cela puisse-t-il être pour ceux qui sont perfusés à la propagande anti-Syrie anti-gouvernement Syrien visant à légitimer cette guerre … il y a beaucoup de choses que je ne sais pas, mais je vous parle de faits.

Probablement que je continue à charger à balle réelles les armes de gens qui me refusent le droit de partager ce que nous avons vécu, un témoignage « dissident », ce que les familles témoignent … mais je vous jure que si vous croyez que derrière toute cette propagande, même si encore une fois il n’y a ni tout noir ni tout blanc, que nous allons taire cette partie de l’histoire, ses nombreuses pièces du puzzle d’un conflit bien trop compliqué pour en disserter mais traitant de faits, de vécus … vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Je vous invite à ne pas me croire … mais à condition que vous cessiez de croire tout ce qui vous est injecté, d’avaler goulument et aveuglément ce que l’on vous force à ingérer en vous faisant croire que c’est votre choix. J’invite simplement chacun à développer son scepticisme, à prendre du recul … le temps parlera

- Alep, le 20 Janvier 2018 -
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 2:48

Pierre Le Corf a écrit:
qu’est-ce que des Tchétchènes, des Ouïgours, des Afghans, des Malgaches, des Soudanais, des Tunisiens (sans parler des milliers d’Européens) etc. ont à voir avec ce pays?

Ils ont en commun une religion: l'islam. Pour le musulman véritable, le lien religieux est supérieur aux liens tribal et national.

Ils ont une histoire commune, celle de la "oumma". Ils ont un objectif politique commun, celui de rétablir le califat. C'est cela qui les différencie de simples mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 3:29

Mouai, quand je te disais que ce n'est pas une histoire de peuple syrien, tu vois bien, c'est en effet religieux pour certains, politique pour d'autres, voir les deux à la fois, n'empêche que certains ne sont jamais que de "vulgaires" mercenaires à la solde du plus offrant...

Et c'est bien le peuple syrien qui en fait les frais !

Sinon tu parles comme un de nos anciens membres... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 3:51

Pierre Le Corf essaie-t- il d'esquiver la question de la contestation légitime du peuple syrien?

On dirait que c'est ce qu'il cherche à faire, en amplifiant le nombre de combattants étrangers et en minimisant le rôle des rebelles d'origine syrienne, alors que les combattants étrangers sont très minoritaires. Mettre au premier plan les jihadistes étrangers pour faire oublier qu'il y a une véritable guerre civile en cours?
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 9:08

jibril a écrit:
Pierre Le Corf essaie-t- il d'esquiver la question de la contestation légitime du peuple syrien?

On dirait que c'est ce qu'il cherche à faire, en amplifiant le nombre de combattants étrangers et en minimisant le rôle des rebelles d'origine syrienne, alors que les combattants étrangers sont très minoritaires. Mettre au premier plan les jihadistes étrangers pour faire oublier qu'il y a une véritable guerre civile en cours?

Je te rappelle que lui il y vis en Syrie et il est au milieu du peuple syrien, il leur apportent toute son aide, surtout aux enfants. Lors de la reprise de Alep tout les jours il y risquaient sa vie face aux tir des sois disant rebelles, il a pu témoigner et le montrer qu'ils tiraient sur le peuple pour l'empêcher de quitter les derniers quartiers qu'ils possédaient afin de s'en servir comme bouclier humain. Donc lui il le vis tout ça, il est ps juste derrière son écran à se demander si...

Je te l'avais déjà souligné pour les combattants étrangers, il y en a vraiment beaucoup en Syrie, et ce, dans tout les groupuscules présent. Les syriens sont pris en étaux dans cette guerre.

Je te (vous) files un peu de documentation (pas du sputnik news ni alternative) pour y voir plus claire :

- Syrie : qui se cache derrière les rebelles ?
Citation :
De multiples coalitions remplissent ces conditions mais les plus puissantes sont composées de mouvements affiliés à Al-Qaida «canal historique» comme le Front al-Nosra ou qui dépendent plus ou moins secrètement de la nébuleuse comme le Ahrar al-Cham.
- - Les estimations du nombre de combattants et de djihadistes étrangers de Daech
Citation :
En revanche, à la même époque les estimations Syrienne et Irakienne étaient beaucoup plus hautes et se situaient entre 50 000 et 100 000 combattants.
L'OSDH (Organisation Syrienne des droits de l'homme) parlait de 50 000 combattants pour la seule Syrie (mais ses évaluations sont souvent élevées). Un conseiller militaire du gouvernement Irakien évoquait le chiffre de 100 000 combattants et le chef de cabinet du président du gouvernement du kurdistan irakien lançait le chiffre de 200 000 combattants (soit un effectif proche de celui de l'armée française dans sa totalité).
- La France n’aurait jamais dû soutenir la rébellion syrienne, par l’archevêque d’Alep
Citation :
C’est vrai: les chrétiens avaient perdu espoir. Nos jeunes partaient, parce qu’ils étaient préoccupés pour leur avenir et ne voulaient pas être enrôlés dans l’armée. Parfois, ce sont leurs parents qui les incitaient à fuir. Il y a déjà eu tellement de morts. Je reproche à certains pays de favoriser l’émigration massive des Syriens. Je ne crois pas à la possibilité de tels mouvements de population vers l’Europe sans complicité. […]
- L’enjeu
Citation :
Officiellement, nous sommes simplement favorables au renversement de Bachar al-Assad parce qu’il bombarde son propre pays et son propre peuple. En réalité, s’il bombarde son propre pays, c’est tout simplement qu’il y est acculé par la présence même des groupes mercenaires terroristes qui cherchent à le renverser pour y prendre le pouvoir, forts du soutien politique et militaire des piliers de l’OTAN. Et tout cela est aussi parfaitement illégal et contraire à la Charte des Nations Unies. D’ailleurs, lequel de nos gouvernements accepterait d’être renversé militairement par des mercenaires terroristes armés, formés et ouvertement soutenus par une ou plusieurs puissances étrangères ?
- Qui sont les rebelles syriens ?
Citation :
« L’ASL est loin de correspondre désormais à la perception que l’on en a en Occident, c’est-à-dire modérée et en faveur de la laïcité, du moins sur le terrain alépin. Les groupes ou les brigades qui lui sont affiliés ne sont pas djihadistes, certes, mais les Frères musulmans, qui y sont largement représentés, cherchent bel et bien à instaurer la charia. »
- Le terrorisme anti-syrien et ses connexions internationales
Citation :
Le mythe de l’ASL
Il faut le reconnaître: les chasseurs de dictateurs qui peuplent les rédactions des grands organes de presse sont passés maître dans l’art du camouflage quand il s’agit de présenter des « résistants » qui servent les intérêts de leur camp. En véritables chirurgiens esthétiques, ils vous transforment l’Armée syrienne libre (ASL) en mouvement de résistance démocratique brave et sympathique composé de déserteurs humanistes dégoûtés par les atrocités commises par l’armée syrienne. Il n’y a aucun doute que l’armée du régime baassiste ne fait pas dans la dentelle et commet d’impardonnables exactions contre des civils, qu’ils soient terroristes, manifestants pacifistes ou simples citoyens pris entre deux feux. A ce sujet, les médias mainstream nous abreuvent ad nauseam de crimes imputés aux troupes syriennes parfois à raison mais le plus souvent à tort. Car en termes de cruauté, l’ASL ne vaut pas vraiment mieux. Seuls quelques rares journalistes comme le néerlandais Jan Eikelboom osent montrer l’envers du décor, celui d’une ASL sadique et crapuleuse. La correspondante à Beyrouth du Spiegel, Ulrike Putz vient, elle aussi, d’égratigner la réputation de l’ASL. Dans une interview mise en ligne sur le site de l’hebdo allemand, Ulrike Putz a mis en lumière l’existence d’une « brigade d’enterrement » chargée d’exécuter les ennemis de leur sinistre révolution à Baba Amr, le quartier insurgé de Homs repris par l’armée syrienne. (5) L’égorgeur interrogé par Der Spiegel attribue 200 à 250 exécutions à sa brigade des croque-morts, soit près de 3% du bilan total des victimes de la guerre civile syrienne depuis un an. Du côté des institutions humanitaires, il a fallu attendre la date fatidique du 20 mars 2012 pour qu’une éminente ONG, à savoir Human Rights Watch, dont la traduction signifie bien « guetteur des droits de l’homme » reconnaisse enfin les tortures, exécutions et mutilations commises par les groupes armés opposés au régime syrien. Après 11 mois de terrorisme insurgé… A la bonne heure ô infaillible sentinelle ! «Sah Al Naum», comme on dit en arabe à quelqu’un qui se réveille.
Passons à une autre info qui écorne un peu plus la renommée de l’Armée syrienne libre et leurs appuis atlantistes. D’après des sources diplomatiques et militaires, l’ASL, cette armée dite de « déserteurs » manquerait d’effectifs militaires. Pour pallier cette pénurie de combattants, l’ASL enrôlerait des salafistes à tour de bras. C’est le cas du bataillon Al Farouq de l’ASL qui s’était rendu célèbre par ses enlèvements d’ingénieurs civils et de pèlerins iraniens, par ces tortures et ces exécutions sommaires. La difficulté de recruter des conscrits est somme toute fort logique puisqu’un déserteur est par définition un homme qui abandonne le combat. Déserter signifie quitter la guerre. Dans le cas syrien, de nombreux déserteurs se constituent réfugiés et quittent le pays. La propagande de guerre occidentale affirme que s’ils quittent l’armée ou ne répondent pas aux appels sous les drapeaux, c’est parce qu’ils refusent de tuer des manifestants pacifiques. En réalité, ces jeunes recrues craignent autant de tuer que de mourir. Ils affrontent un ennemi invisible rompu aux techniques de guérilla, qui tire aveuglément sur des pro- et des anti-régime et qui n’hésite pas à liquider ses prisonniers selon un rituel sordide de décapitation et de dépeçage. La terreur qu’inspirent les groupes armés dissuade légitimement de nombreux jeunes de risquer leur vie en circulant en uniforme. Alors, ils choisissent de quitter l’armée et le pays.
Par exemple, les déserteurs kurdes syriens se réfugient dans la région autonome du Kurdistan irakien. A Erbil surtout, dans un quartier peuplé de Kurdes syriens que l’on surnomme « le petit Qamishli ». D’autres rejoignent les camps de réfugiés d’Irak, du Liban, de la Turquie ou de la Jordanie. Le terme de «déserteur » servant à désigner les militaires qui ont fait défection pour rejoindre le camp adverse et tirer sur leurs anciens camarades est donc inapproprié. Il serait plus correct de parler de transfuges.
Voici une analyse de Maghreb Intelligence, une agence que l’on ne peut soupçonner de collusions avec le régime de Damas et qui appuie la thèse de la démobilisation des jeunes appelés, de la faiblesse de l’ASL et de la présence de salafistes armés sur le champ de bataille:
D’après un rapport émanant d’une ambassade européenne à Damas et corroboré par des enquêtes menées par des centres de recherches français à la frontière turque, l’Armée Libre Syrienne -ALS- ne compterait en tout et pour tout que quelque 3000 combattants. Ils sont pour la plupart armés de fusils de chasse, de Kalachnikov et de mortiers de fabrication chinoise provenant d’Irak et du Liban. D’après ce rapport, l’ALS n’a pas pu enrôler la majorité des 20 milles militaires qui auraient déserté l’armée de Bachar Al Assad. D’ailleurs, l’ALS est particulièrement présente dans les camps de réfugiés établis sur le territoire turc. A Hama, Deraa et Idlib ce sont davantage des groupes armés salafistes qui donnent la réplique à l’armée syrienne. Ces salafistes, particulièrement violents et déterminés, proviennent dans leur grande majorité de la mouvance sunnite radicale active au Liban. (6)
A part le fait d’être impitoyable, infiltrée par des groupes sectaires et en manque d’effectifs, l’Armée syrienne libre est désorganisée. Elle n’est pas chapeautée par une direction centrale et unifiée. (7)
De nombreuses indications, notamment les saisies d’armes réalisées à divers postes-frontières du pays, montrent que l’ASL reçoit des armes de l’étranger et ce, depuis le début de l’insurrection, ce que l’ASL démentait avant de demander ouvertement une intervention militaire étrangère sous forme de bombardements, d’appui logistique ou de création de zones-tampons. Au début de son insurrection, le groupe armé dissident ne voulait visiblement pas donner l’image d’une cinquième colonne agissant pour des forces étrangères ni compromettre ces généreux mécènes que l’on devine. On se souviendra que dans le documentaire de propagande anti-Bachar réalisé par Sofia Amara, intitulé « Syrie : Permis de tuer » et diffusé sur la chaîne franco-allemande Arte en octobre 2011, un soldat de l’ASL est sur le point de révéler ses fournisseurs étrangers quand son supérieur le somme de se taire.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 15:16

"Je te rappelle que lui il y vis en Syrie"

Justement il ne va jamais dire la vérité sur le pouvoir en place
S'est comme en Russie, s'est risque et périls de montrer les tords d'un gouvernement dans ces dictatures.

Tant que la Russie soutien le régime, rien en sera possible de toute façon.
S'est une sorte de guerre de tranchées, ca peut durer aussi longtemps que la Russie soutient bachard
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 15:41

evol a écrit:
"Je te rappelle que lui il y vis en Syrie"

Justement il ne va jamais dire la vérité sur le pouvoir en place
S'est comme en Russie, s'est risque et périls de montrer les tords d'un gouvernement dans ces dictatures.

Tant que la Russie soutien le régime, rien en sera possible de toute façon.
S'est une sorte de guerre de tranchées, ca peut durer aussi longtemps que la Russie soutient bachard

Tu n'es vraiment pas doué en géopolitique tu racontes sans cesses des inepties et tu es bien trop influencé par les médias manstream pour y voir clair ne fusses que une secondes..

Sans la Russie Daech aurait toujours son territoire et les groupes rebelles seraient encore très puissant et ce serait le peuple syrien qui en aurait subit les conséquences avec installation de la Charia, les ,minorités chrétiennes se seraient faite éradiquées et la Syrie serait dans un chaos inextricable et ne serait même plus un pays, voilà la réalité sans la Russie.

Quand à Le Corf vu que il vient en aide au peuple syrien comment ça ce fait que le méchant Assad qui tue son peuple le laisse aider ? Il faut savoir ce poser les bonnes questions, puis il est libre de partir si il se sent en danger, la France a déjà essayer de le faire revenir plusieurs fois, il refuse car il se sent plus utile là bas.

Il faut arrêter de raconter n'importe quoi aux gens Evol.... No

Ta russophobie fait vraiment peine... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 16:20

S'est pourtant facile a comprendre que s'est la Russie mène le jeu
Leur armée est bien en Syrie non ?
Ils ont toujours empêché toute intervention avec leur droit de véto !

S'est des faits...
Quand il fallut s'attaquer a daech ils se sont empressés d'attaquer ceux qui s'opposaient a Bashard

Léger partie prie, tellement grossier que tout le monde a pu le remarquer ^^
S'est la Russie qui décide en Syrie
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 16:52

evol a écrit:
S'est pourtant facile a comprendre que s'est la Russie mène le jeu
Leur armée est bien en Syrie non ?

Oui et eux ils y sont en tant que invité par un pays souverain ce qui n'est pas la cas des américains et leurs alliés qui y sont de façon illégale vu qu'ils agissent( sans l'aval de l'ONU ni la permission des syriens...


Citation :
Ils ont toujours empêché toute intervention avec leur droit de véto !

Purée que c'est§ lourdingue, je t'ai déjà expliqué au moins trois fois qu'ils en ont le droit en tant que invité par le gouvernement syrien, ce qu'il leur donne une légitimié en Syrie et le droit d'utiliser leur droit de véto, ce qui n'est pas le cas des américains et leurs alliés qui y sont de façon illégale !

Citation :
S'est des faits...
Quand il fallut s'attaquer a daech ils se sont empressés d'attaquer ceux qui s'opposaient a Bashard


Non ce n'est pas exactement( ça, une fois de plus tu te contente de répéter comme un perroquet ce que les médias dominants ont dis avec parti-pris. Les russes s'attaquent à tout les terroristes et sont parvenu à libérer la Syrie, ce que les américains et leurs alliés ne faisaient pas justement parce qu'ils étaient lus intéressé de renverser Assad que de libéré le peuple syrien qui était otage des enjeux géopolitiques de ses derniers dont le but était de morceler la Syrie pour leur projet comme par exemple ceux des lobbys gaziers, dont j'ai déjà expliqué aussi en longueur...

Les russes aussi ont de bien entendu des projets commerciaux pour la Syrie, néanmoins ils règle d'abord le compte des jihadistes avant et refusent de les utiliser... Ils ont une méthode plus honnête pour parvenir à leur fin.




Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3191
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 47

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 16:59

akasha a écrit:
Ta russophobie fait vraiment peine...

comme la russo-'idolâtrie/adoration de certains gens ....
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 17:04

OSIRIS a écrit:
akasha a écrit:
 Ta russophobie fait vraiment peine...  

comme la russo-'idolâtrie/adoration de certains gens ....

Je me contente de démontrer ce que je dis en utilisant même les article des médias mainstream, sans passer par Sputnik ou autres, c'est ça qui vous fait bien chier au fait.... Very Happy

L'idolâtrie c'est lorsqu'on est fasciner à en perdre toutes impartialité, or on en est loin, vu que j'utilise toujours de nombreuses sources pour démontrer ce que je dis est exacte.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 17:35

Je parle de faits
Les fais sont toujours vrais
la Russie occupe militairement la Syrie non ?
Il mette des droits de vetos a toutes interventions
S'est des faits ^^
Vérifiables

https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_veto_au_Conseil_de_s%C3%A9curit%C3%A9_des_Nations_unies

"un veto russe entraîne de facto l'absence de vote pour les États-Unis (et tous les états suivant sur la liste des membres),"

Donc s'est Poutine qui décide pour ce qui se passe en Syrie
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3191
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 47

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 18:16

Citation :
Syrie : qui se cache derrière les rebelles ?

selon Alain Rodier

Citation :
- Les estimations du nombre de combattants et de djihadistes étrangers de Daech

agoravox c'est pas alternatif ???

les estimations d'une contre l'estimations d'une autre.

impossible de savoir la véritable nombre, donc ceux que souhaite réconforter leur opinions prendre les estimations qui leur conviens .exactement comme tu la faite avec ton citation bien choisi.


Citation :
La France n’aurait jamais dû soutenir la rébellion syrienne, par l’archevêque d’Alep
Citation :
C’est vrai: les chrétiens avaient perdu espoir. Nos jeunes partaient, parce qu’ils étaient préoccupés pour leur avenir et ne voulaient pas être enrôlés dans l’armée. Parfois, ce sont leurs parents qui les incitaient à fuir. Il y a déjà eu tellement de morts. Je reproche à certains pays de favoriser l’émigration massive des Syriens. Je ne crois pas à la possibilité de tels mouvements de population vers l’Europe sans complicité. […]

autre citation .....

Citation :
Voici une compilation de sa vision (qui n’est bien entendu pas non plus forcément LA vérité....

donc c'est n'est que son opinion;

Citation :
L’enjeu
Citation :
Officiellement, nous sommes simplement favorables au renversement de Bachar al-Assad parce qu’il bombarde son propre pays et son propre peuple. En réalité, s’il bombarde son propre pays, c’est tout simplement qu’il y est acculé par la présence même des groupes mercenaires terroristes qui cherchent à le renverser pour y prendre le pouvoir, forts du soutien politique et militaire des piliers de l’OTAN. Et tout cela est aussi parfaitement illégal et contraire à la Charte des Nations Unies. D’ailleurs, lequel de nos gouvernements accepterait d’être renversé militairement par des mercenaires terroristes armés, formés et ouvertement soutenus par une ou plusieurs puissances étrangères ?

ça dépend si oui ou non NOS propres gouvernements arret , emprisonné et torture des adolescents a cause de la graffiti et bombe les maisons de leur parents... contre une gouvernement dictatorial



Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 18:17

evol a écrit:
Je parle de faits
Les fais sont toujours vrais
la Russie occupe militairement la Syrie non ?
Il mette des droits de vetos a toutes interventions
S'est des faits ^^
Vérifiables

https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_veto_au_Conseil_de_s%C3%A9curit%C3%A9_des_Nations_unies

"un veto russe entraîne de facto l'absence de vote pour les États-Unis (et tous les états suivant sur la liste des membres),"

Donc s'est Poutine qui décide pour ce qui se passe en Syrie

Mais tu es vraiment malhonnête, je n'ai pas dis le contraire à cela, tu réponds à côté de la plaque comme à ton habitude lorsque tu te trompes....  Suspect

Les américains et leurs alliés aussi occupent militairement la Syrie, mais de façon illégale comme au Yémen d'ailleurs, parles-nous du Yémen tiens, tu en parle jamais contrairement à moi....

Oh my godness, j'ai utilisé une source alternative... Mais ce n'est pas écrit par le premier venu :

Citation :
Gérard Dahan
Docteur en psychosociologie, économiste, directeur d'un institut de sondage,
auteur de "La pression islamiste en France - Enquête sur l'organisation d'une politique d'influences", Tatamis, 2017, de "La manipulation par les sondages", l''Harmattan, 2014 et de plusieurs articles sur les processus de désinformation.

Citation :

impossible de savoir la véritable nombre, donc ceux que souhaite réconforter leur opinions prendre les estimations qui leur conviens .exactement comme tu la faite avec ton citation bien choisi.

Je met l'article au complet, il suffit de cliquer sur le titre donc non je ne choisi pas, de plus si les estimations son vérifiable par les sources en fin d'article :


[1] "Combien l'Etat Islamique compte t'il réellement de combattants ? " Slate, 12.5.2015 http://www.slate.fr/story/100937/etat-islamique-nombre-combattants

[2] Les % sont réalisés sur le total de 15 000 djihadistes étrangers.

[3] http://lci.tf1.fr/monde/25-000-etrangers-dans-les-rangs-de-l-etat-islamique-et-d-al-qaida-8589476.html

[4] http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/05/19/le-nombre-de-francais-impliques-dans-les-filieres-djihadistes-continue-de-croitre_4636257_4355770.html


Citation :
Voici une compilation de sa vision (qui n’est bien entendu pas non plus forcément LA vérité....

Je met tout les articles en lecture libre, il suffit de cliquer dessus, donc inutile de le préciser vu que tout lecteurs peut les lires...

Citation :

ça dépend si oui ou non NOS propres gouvernements arret , emprisonné et torture des adolescents a cause de la graffiti et bombe les maisons de leur parents... contre une gouvernement dictatorial

Je ne vois aucun rapport avec l'article cité... De plus les américains et leurs alliés ils s'en tamponnent des syriens ils sont là pour leurs propres intérêts. Je l'ai mainte fois expliqué, mais bon....
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 19:03

A partir du moment ou la Russie offre sa puissance militaire, ils s'entendent très bien avec bachar Wink

La difference s'est que pour la Russie s'est géostratégique, s'il pouvait éliminer Bachar il le ferait ^^
Il reste le maitre de la Syrie ^^

S'est connu que la Russie/poutine n'a jamais apprécié l'intervention de la France en Libye
La Russie n'avait pas mis leur droit de veto, juste un vote neutre, ce qui a permis a Sarko d'intervenir  Rolling Eyes

Parait il qu'il s'en morde encore les doigts ^^ (surtout Poutine)


Dernière édition par evol le Lun 29 Jan 2018 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 20:16

Akasha,

Je l'avais déja dit.

Hafez Al-Assad le papa, a pris le pouvoir en Syrie après un coup d'Etat. Le fiston Bachar lui a succédé comme dans une monarchie. On nous dit que Bachar a récolté 85% des votes dans une élection présidentielle: mais ça, c'est un score de dictateur.
Avec ça je ne sais pas comment vous pouvez encore croire que Bachar Al Assad est légitime au commande de la Syrie.

La Russie n'a pas libéré la Syrie puisque les séparatistes du YPG contrôlent encore une partie de la Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Lun 29 Jan 2018 - 23:54

Allons allons, on ne va pas non plus chicaner pour une petite scorie toujours actuellement non reprise face à ce que l'armée syrienne aidée de son allié russe à pu réaliser, non ?

Voyons cette carte avant l'intervention russe et ce que les américains et leurs alliés interviewaient avec de véritable pieds de plombs :


Et voyons maintenant une carte de ce qui reste :



Citation :
Commentant les résultats de l’opération, le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou, a déclaré que 209 sites d’infrastructure pétrolière et 2 912 équipements d’extraction avaient été anéantis en Syrie. Près de 2 000 terroristes ressortissants de la Fédération russe ont été tués.

Quand elle estime son efficacité, la défense russe se concentre sur les territoires libérés, sans mentionner le nombre total de terroristes liquidés. Lors d’un briefing de l’état-major des forces armées russes le 15 janvier, le lieutenant-général Sergueï Roudskoï a déclaré qu’en 100 jours, 271 agglomérations avaient été libérées, sur un territoire de 1 000 km2.

La coalition dirigée par les États-Unis, elle, publie des données sur le nombre de terroristes tués. Ainsi, en janvier 2016, plus de 22 000 terroristes de l’État islamique ont trouvé la mort dans les bombardements sur le Nord de la Syrie et l’Irak. Dans le même temps, les Kurdes syriens, soutenus dans les airs par les forces de la coalition, ont pu élargir le territoire sous leur contrôle jusqu’à 15 800 km2, soit une augmentation de 186 %.

Pour l’expert militaire Anatoli Khramtchikhine, la campagne de Syrie a enfin permis à la Russie de remporter une victoire diplomatique, en contraignant l’Occident à la traiter en égale. « Cet objectif est atteint. Tout le monde a pu voir que deux pays se sont chargés de la résolution du problème syrien : la Russie et les États-Unis », souligne l’expert. Pour ne citer que cet exemple, les deux pays se sont entendus sur la déclaration d’une trêve, annoncée le 27 février. (source)

Syrie : Impérialisme américain sous couvert de lutte contre le terrorisme



Le 11 novembre 2017, au moins dix civils ont été tués ou blessés lors d'une attaque menée par la coalition de guerre dirigée par les États-Unis dans la province syrienne de Deir-ez-Zor. Le ministère syrien des Affaires étrangères a vivement critiqué la persistance des crimes commis par les États-Unis en Syrie, en particulier le fait que des civils soient tués ou blessés.
Un message du ministère syrien des Affaires étrangères au Secrétaire général de l'ONU et au chef du Conseil de sécurité de l'ONU dit, entre autres, que la prétendue coalition internationale anti-EI dirigée par les États-Unis poursuivait ses agressions dangereuses contre la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie. Le ministère syrien des Affaires étrangères a souligné :
« Avec la poursuite de ses intrigues, la prétendue coalition internationale anti-EI veut empêcher la victoire de l'armée syrienne contre les groupes terroristes. Cela prouve son rôle suspect dans le combat contre les terroristes. »



Le ministère syrien des Affaires étrangères a également condamné les agressions de la coalition appelée coalition anti-EI. Elle a en outre souligné que de nombreuses parties qui prétendent être des défenseurs des droits de l'homme ferment les yeux sur les crimes de cette alliance et sur les massacres de civils dans les provinces de Raqqa et de Deir-ez-Zor.

Dans son message, le gouvernement syrien a exigé que le Conseil de sécurité des Nations Unies assume sa responsabilité fondamentale dans le maintien de la sécurité et de la paix internationales. Il faut mettre fin le plus rapidement possible aux crimes de cette coalition illégale.
Pour une meilleure compréhension : la coalition dirigée par les États-Unis doit être considérée comme illégale car non seulement elle a créé l’EI, l'a formé et lui a fourni des armes, mais elle lui a également apporté en secret un soutien considérable.

Ces groupes terroristes visent à promouvoir le changement de gouvernement en Syrie contre la volonté du peuple syrien et à diviser la Syrie en plusieurs autorités locales. [www.kla.tv/11064].
Le fonctionnement de la coalition américaine sur le territoire syrien est également contraire à la Charte des Nations Unies parce qu'il méconnaît la souveraineté de la Syrie. La Syrie n'a jamais demandé le soutien ou des interventions de cette coalition. De facto, la coalition américaine sur le territoire syrien s'avère être un agresseur terroriste-impérialiste [www.kla.tv/10472].

Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, les Etats-Unis ont construit cinq bases aériennes américaines en Syrie, ce qui souligne le caractère impérialiste de la politique étrangère américaine. M. Erdogan a rapporté lors d'une conférence de presse, le 13 novembre 2017 que les États-Unis avaient maintenu au total treize bases aériennes dans la région, dont cinq en Syrie, où ils voulaient en construire une sixième, a expliqué le président turc.

Il a exigé le retrait des troupes américaines de Syrie. Le slogan « Yankee, rentrez chez vous ! » est un rejet clair des invités indésirables.
La prétendue guerre contre le terrorisme, déclarée par le gouvernement américain immédiatement après les attentats du 11 septembre 2001 [www.kla.tv/11079], a coûté jusqu'à présent aux contribuables américains – selon l’estimation d’experts – 6,7 billions de dollars. Une somme gigantesque sans fin. Aucun des groupes terroristes combattus n'a été vaincu, de nouveaux groupes se sont formés et des États entiers ont été détruits [www.kla.tv/11084]. L'Irak est massivement passé sous le joug de la lutte antiterroriste. Dans ce contexte ce n'est certainement pas un hasard, étant donné que ce pays est à l'avant-garde des producteurs de pétrole et de gaz. En outre l'Irak, la Libye et la Syrie souhaitaient également utiliser chacun son propre système bancaire et monétaire pour mettre un terme à la tutelle économique des États-Unis. Ce n'est pas une coïncidence non plus. [www.kla.tv/11388].

En Afghanistan, pays où la prétendue guerre contre le terrorisme a commencé en 2001, maintenant l'OTAN veut même déployer des troupes supplémentaires. L'échec militaire et la folie fondamentale de la guerre contre le terrorisme ne pourraient pas être exprimés plus clairement.

Un dévoilement fondé, qui représente la contre voix face aux gouvernements et aux médias bellicistes, est le premier pas indispensable pour sortir de cette spirale de violence. L'ancien président des États-Unis d'Amérique (1861-1865) Abraham Lincoln a dit d'une manière excellente :
« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps. Mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » (Milwaukee Daily Journal, 29 octobre 1886)




de hm.
Sources / Liens :
http://parstoday.com/de/news/world-i33746-syrien_kritisiert_schweigen_internationaler_gemeinschaft_gegen%C3%BCber_us_verbrechen_im_land

http://parstoday.com/de/news/middle_east-i33754-erdogan_usa_haben_f%C3%BCnf_luftwaffenbasen_in_syrien_eingerichtet
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 0:58

akasha a écrit:
Allons allons, on ne va pas non plus chicaner pour une petite scorie toujours actuellement non reprise face à ce que l'armée syrienne aidée de son allié russe à pu réaliser, non ?

Vous trouvez que 1/3 du territoire syrien qui est aux mains des YPG(=PKK=PYD=FDS) est une scorie ?

Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 1:10

jibril a écrit:
Vous trouvez que 1/3 du territoire syrien qui est aux mains des YPG(=PKK=PYD=FDS) est une scorie ?

Non un quart et non un tiers... Comparé à ce que la Syrie a pu récupérer, oui c'est tout relatif, et surtout ils n'ont pas l'intention de récupérer par la force ce qu'ils possèdent Il y aura des négosiations et d'ailleurs sous l'égide de la Russie il y en aura déjà :
- Russia: Kurds to participate in Sochi talks on Syria
Citation :
Sous l’égide de Moscou, une nouvelle tentative de « conférence de paix », intitulée Congrès du dialogue national syrien, est prévue à Sotchi, sur les bords de la mer Noire en Russie les 29 et 30 janvier prochains afin de réunir les différents acteurs du conflit syrien. Mais les tensions avec les forces kurdes impliquées minent la discussion.

Le gros soucis c'est qu'ils sont soutenu par les Etats Unis et reste leur dernier alibis de présence en Syrie, présence illégale je le rappelle :
- Le FDS, alibi du PKK et des Etats-Unis en Syrie
Citation :
Depuis 2011 et le début de la guerre civile en Syrie, la coopération entre les Etats-Unis et l’organisation terroriste s’est constamment renforcée.
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 1:35

Sur cette carte récente, on constate que 1/3 du territoire est contrôlé par les YPG (qui ont plusieurs noms):



akasha a écrit:
et surtout ils n'ont pas l'intention de récupérer par la force ce qu'ils possèdent

Bien sûr! Mais quelle idée se serait pour le régime Assad -- que vous avez tant présenté comme un héros de la guerre anti-terroriste -- d'affronter une "organisation terroriste" (j'ai ajouté des guillemets) soutenue par les Etats-Unis...
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6337
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 11:34

C’est très bien que les États-Unis soutiennent la rébellion contre Assad
S est un dictateur qui tue son peuple
s est un régime qui ne supporte pas l opposition
D ailleurs la France a fait pareil non ?
Alors tout pays qui soutient l opposition c’est plutôt une bonne nouvelle
Revenir en haut Aller en bas
shakur1999

avatar

Masculin Vierge Chien
Messages : 296
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 35
Localisation : Medine

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 11:34

jibril a écrit:
Sur cette carte récente, on constate que 1/3 du territoire est contrôlé par les YPG (qui ont plusieurs noms):



akasha a écrit:
et surtout ils n'ont pas l'intention de récupérer par la force ce qu'ils possèdent

Bien sûr! Mais quelle idée se serait pour le régime Assad -- que vous avez tant présenté comme un héros de la guerre anti-terroriste -- d'affronter une "organisation terroriste" (j'ai ajouté des guillemets) soutenue par les Etats-Unis...



@ Jibril,


Bah c'est là que les kurdes veulent créer un Kurdistan et qu'ils sont soutenue par Israël, et voilà pourquoi la Turquie bombarde la Syrie, c'est pour avorter ce plan soutenue par les américains et les russes.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Shakur1999
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4149
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mar 30 Jan 2018 - 22:34

Bonsoir mes frères & sœurs I love you
Contente de voir que certaines personnes y comprenne quelque chose. Sinon pour m'éviter de répondre en pure perde aux Evol et consort qui répètent sans cesse leurs inepties appris par cœur dans les médias, lisez cet article il répond bien à vos dernières réponses.
Akasha.


Nord de la Syrie : La nouvelle guerre de l’empire global … Par Richard Labévière



Source : Proche & Moyen-Orient, Richard Labévière, 22-01-2018

Citation :
Nous avons encore eu droit à trois heures de propagande lamentable – mardi 16 janvier sur Arte -, avec la diffusion du documentaire des « journalistes » américains Michael Kirk et Mike Wiser – « La revanche de Poutine », présenté par une petite speakerine littéralement entrée en pamoison, puis commenté par Christine Ockrent, une grande amie connue de la Russie… Trois heures de Fake News et de délires complotistes sans contrechamp ni contradiction ! Bravo pour le mieux disant culturel et informatif… d’autant qu’Arte multiplie, depuis plusieurs mois, une présentation tout aussi unilatérale et propagandiste de la guerre en Syrie.

En Syrie justement, les Etats-Unis et leurs alliés – pays de l’Union européenne et du Golfe, ainsi qu’Israël – ont perdu la guerre et bien perdu ! Ils ont échoué à démanteler l’Etat-nation syrien, comme ils l’ont fait de l’Irak et de la Libye, comme ils n’ont cessé de le faire en Afghanistan, dans d’autres pays d’Asie et d’Amérique latine. Comme l’explique Alain Joxe dans ses Guerres de l’empire global1 : sur le plan conventionnel, les américains ont perdu toutes les guerres qu’ils ont initiées depuis la fin de la Guerre froide. Mais ces défaites tactiques se sont transformées en autant de victoires stratégiques, multipliant les zones dites « d’instabilité constructive ».


Ces « zones grises » sont devenues autant de puits sans fond pour les exportations d’armes et l’engagement de milices privées (générant des millions d’emplois et des milliards de dollars) ; des laboratoires de nouveaux systèmes de combat et de techniques asymétriques ; les nouvelles frontières d’une mondialisation sauvage où tous les coups sont permis. Nul besoin de revenir à Adam Smith et David Ricardo pour ausculter « la main invisible » de cette régression à l’état de nature, à la guerre de tous contre tous : l’objectif des guerres contemporaines ne réside plus seulement dans la maîtrise de l’espace, mais dans celle du temps.

Ainsi, la coalition anti-Dae’ch, conduite par les Etats-Unis, vient d’annoncer qu’elle compte former 30 000 combattants locaux qui se déploieront dans les régions du nord de la Syrie, en partie contrôlées par lesdites « Forces démocratiques syriennes », essentiellement composées de milices kurdes. Grâce à l’appui aérien américain et européen, cette alliance kurde a pu chasser, l’an dernier, les jihadistes de Raqqa – leur quartier général syrien -sur l’Euphrate et plus au sud en direction de l’Irak. Cette nouvelle force frontalière supplétive, que veut déployer Washington, a bien une double mission spatiale : contrôler les régions des principaux gisements pétroliers syriens et couper le « couloir chi’ite » entre l’Irak, la Syrie et l’Iran.

Mais, comme souligné précédemment, sa mission la plus importante est d’imposer le calendrier d’un temps alternatif – distendu – qui comporte trois volets de rétention : reculer la fin des opérations militaires lourdes en cours et le début des reconstructions politiques et économiques d’un pays qui doit impérativement rester une « zone grise » (business oblige !) ; permettre le recyclage des unités jihadistes défaites de Dae’ch en de nouvelles milices « modérées, laïques et démocratiques » anti-syriennes ; enfin, perturber, sinon faire échouer le prochain sommet de paix organisé par Moscou à Sotchi en février prochain, sans parler d’un sabotage assumé des efforts du représentant spécial de l’ONU – Staffan de Mistura – qui gère la complexe négociation de Genève.

Comme toujours, depuis le début de la guerre civilo-globale de Syrie, les grandes manœuvres commencent par la communication. Officiellement, Washington compte ainsi « empêcher la résurgence de Dae’ch » et poursuivre la guerre contre le terrorisme par d’autres moyens… Sont allègrement tressées les mêmes grosses ficelles de communication déjà usées en Irak, en Libye ou au Yémen avec le succès que l’on sait : lutter contre le terrorisme, changer le régime politique, installer la démocratie et les droits de l’homme pour le bonheur de l’humanité et du complexe militaro-industriel américain…

Malgré leur claire défaite en Syrie, les Américains veulent à tout prix conserver une présence militaire à long terme. Encore la gestion du temps : ils disposent toujours de 2000 soldats de leurs forces spéciales engagées sur le territoire syrien et d’une demi-douzaine de bases interarmées dans le nord du pays, le long de la frontière turque, jusqu’à celle de l’Irak aux alentours de Kamechliyé et Hassaké. Vaincus tactiquement, mais toujours là stratégiquement, les Américains n’ont pas renoncé à faire éclater l’Etat national syrien pour imposer une « partition de fait » qu’ils appellent pudiquement la « solution fédérale », comme si on allait applaudir au dessin animé d’une Syrie transformée en Confédération helvétique à laquelle ne manqueraient plus que les chocolats, le coucou et les banques…

En définitive, la constitution de cette force pro-américaine supplémentaire constitue clairement une nouvelle agression contre la souveraineté syrienne et les efforts du gouvernement de Damas pour restaurer son indépendance nationale, dans ses frontières historiques, en tant que l’un des 194 Etats membres à part entière de l’Organisation des Nations unies. Outre le fait que le droit international est parfaitement foulé au pied depuis le début de la crise syrienne ( illégitimité de l’ingérence/intervention de la coalition occidentale en Syrie), on voit Washington pousser et instrumentaliser les Kurdes dans une impasse où ils risquent – une fois de plus – d’être les dindons de la farce… D’un côté, ils restent en même temps soutenus par les Russes ; d’un autre, leurs députés qui siègent au Parlement de Damas ont entamé – depuis deux ans – des négociations avec le gouvernement syrien pour l’établissement d’un statut d’autonomie interne à la République syrienne.

Alors que Moscou tente, depuis des mois, de convaincre Ankara d’accepter la participation des Kurdes aux prochaines négociations de Sotchi, l’initiative américaine tombe à point nommé pour mettre par terre cet espoir de constitution d’une délégation syrienne « plus inclusive », voulue à la fois par Moscou et les Nations unies. Ce faisant, Washington joue encore avec le feu, poussant toujours un peu plus Ankara dans les bras du Groupe de Shangaï2 au détriment de l’OTAN. Faut-il rappeler que la Turquie aligne la deuxième force armée de l’Alliance atlantique après celle des Etats-Unis ?

Dimanche dernier, le porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan a jugé « inacceptable » la constitution de cette « Force de sécurité aux frontières ». Ibrahim Kalin a conclu : « les États-Unis prennent des initiatives inquiétantes pour légitimer cette organisation et l’installer dans la région. Il est impossible de l’accepter ». En signe de riposte, Ankara a menacé de lancer « dans les jours à venir » une offensive sur Afrin, ville du nord de la Syrie tenue par ces forces kurdes. « Avec la volonté de Dieu, nous continuerons dans les jours à venir nos opérations lancées dans le cadre de l’opération Bouclier de l’Euphrate pour nettoyer nos frontières sud et débarrasser Afrin de la terreur », a ajouté le président de la Turquie dans une allocution télévisée : « le moindre trouble à la frontière sera, pour nous, un signal pour intervenir ».

Aux dernières nouvelles, l’armée turque a engagé plusieurs séries de bombardements dans le nord de la Syrie (dans la région d’Afrin), tout en préparant une offensive terrestre d’envergure contre les positions des différentes milices kurdes. C’est exactement ce que cherchaient à provoquer les experts du Pentagone depuis la reconquête d’Alep (décembre 2016) par l’armée gouvernementale syrienne…

Toutefois, afin d’apaiser Ankara, Donald Trump vient de passer un coup de fil à son homologue turc pour lui annoncer une grande nouvelle : l’arrêt de la livraison d’armes aux milices kurdes de Syrie !!! On n’y comprend vraiment plus rien parce que les propos téléphoniques manquaient visiblement de précision. La Maison Blanche a dû publier un communiqué relativisant un peu la décision en parlant « d’ajustements concernant le soutien militaire » à ces milices qui jouent un rôle essentiel dans la lutte contre Dae’ch. Samedi dernier, Ankara a réclamé que le président américain « tienne parole » sur cette question essentielle pour les relations entre les deux pays. C’est effectivement clair comme du jus de chique…

En mai dernier à Washington, un bras de fer a opposé partisans et opposants aux forces armées turques ; un proche de Trump étant même impliqué dans des combines avec les services spéciaux d’Ankara… Surtout : le président Erdogan réclame toujours aux Etats-Unis l’extradition d’un prédicateur membre des Frères musulmans, soupçonné d’avoir fomenté la tentative de coup d’Etat en Turquie dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016. A cette salade turque, s’ajoute la Moussaka kurde qui n’a pas fini de compliquer la digestion des Mezze syriens… encore une question de temps et de patience.

Pour ne pas conclure, répétons et soulignons encore l’importance de la gestion du temps dans cette nouvelle guerre de l’Empire global engagée dans le nord de la Syrie. D’expérience, les experts du Pentagone ressortent souvent des cartons les grands coups de leurs aînés. Au début des années 1980, les ingénieurs américains ont lancé la Guerres des étoiles3, un système d’armements inédit brandi par le président Reagan pour entraîner l’URSS dans une course aux armements sans fin. Plutôt foireux sur le plan opérationnel, cette initiative a parfaitement atteint son objectif sur le plan économique, obligeant effectivement Moscou a investir des moyens colossaux dans la recherche improbable d’un système similaire. Aujourd’hui, les meilleurs historiens de la Guerre froide considèrent que cette fameuse Guerre des étoiles a organiquement accéléré sinon provoqué la chute de l’URSS.

Par conséquent, en inventant toujours de nouvelles guerres – géographiquement fluides et temporellement infinies -, sous-traitées et auto-financées, Washington poursuit toujours le même objectif : épuiser économiquement et financièrement ses concurrents. Dans cette compétition qui ne connaît aucun allié ni ami – les Européens en font régulièrement les frais4 et n’ont encore rien vu -, Washington cherche avant tout à reproduire son hégémonie économique et stratégique sans partage.

La guerre de Syrie coûte cher à la Russie et impacte fortement son économie. Rappelons seulement que le budget russe de la défense est de 70 milliards de dollars, lorsque celui des Etats-Unis dépasse les 727 milliards… Et les fonds investis dans l’effort de guerre syrien constituent autant de moyens qui ne seront pas alloués à la modernisation d’autres secteurs vitaux de l’économie. La même équation vaut aussi pour l’économie iranienne, qui peine à sortir de l’austérité structurellement entretenue par des décennies de sanctions internationales. S’ensuivent inévitablement une inflation durable, l’appauvrissement des classes les plus fragiles, des manifestations, sinon des émeutes de la faim que nos médias mainstream qualifieront aussitôt de « révolutions » et de lutte pour la démocratie…

Fort de son écrasante supériorité économique, l’Empire global cherche à ruiner les économies russe et iranienne, à déstabiliser ces pays de l’intérieur en y encourageant des mouvements sociaux violents dans la perspective de l’installation de régimes à sa convenance. Ses supplétifs – en l’occurrence Israël et l’Arabie saoudite – font de même au Yémen et au Liban. La dernière prise d’otage du Premier ministre libanais Saad Hariri par Mohamad Ben Salman s’inscrivait sans doute dans le cadre plus large d’un coup d’Etat en cours dans la monarchie wahhabite, mais avait aussi pour objectif d’empêcher le Liban ainsi déstabilisé de mettre en exploitation ses gisements gaziers off-shore, plus précisément les blocs 8, 9, 10 et 11 de ses eaux territoriales convoités par Tel-Aviv ! Les experts pétroliers confirment cette évidence stratégique qui ne saurait être remisée au chapitre de la théorie du complot ou des Fake News… tellement pratiques dès lors qu’on veut justifier n’importe quelle guerre.

Grand anatomiste des guerres de l’Empire global Alain Joxe écrit : « la guerre sans but politique menée contre une population, dont les prototypes contemporains sont fournis par celles conduites par Israël en Palestine ou par les Etats-Unis en Irak et en Afghanistan, est ce qui définit le mieux la transformation d’une armée en police dans l’empire global. C’est ce qu’a confirmé, au-delà des apparences, la politique de Washington au moment des « printemps arabes » qui ont provoqué – début 2011 – la chute de Ben Ali, Moubarak et Kadhafi. En Tunisie comme en Egypte et en Libye, faute de pouvoir préserver des régimes dictatoriaux, les Etats-Unis ont cherché à promouvoir des démocraties corrompues et policières comme systèmes locaux de l’ordre financier néolibéral, quitte à s’accommoder avec des partis islamistes conservateurs mais nullement hostiles aux avantages, pour les riches, de ces systèmes »5.

Et Alain Joxe de conclure : « la gouvernance insécuritaire remplace l’Etat protecteur… » Merci Alain, nous y sommes !

Bonne lecture et à la semaine prochaine.

Richard Labévière

22 janvier 2018
Revenir en haut Aller en bas
jibril

avatar

Masculin Capricorne Cheval
Messages : 109
Date d'inscription : 07/11/2017
Age : 39
Localisation : iceberg

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mer 31 Jan 2018 - 0:14

Akasha,

Je n'ai qu'une seule remarque pour le moment.

Richard Labévière est dans une logique partisane des accords Sykes-Picot. En effet, il parle de la Syrie comme d'un Etat-nation, alors que la Syrie n'est pas une nation, c'est une construction artificielle du colonialisme français (et britannique), un morceau de l'Empire Ottoman.

Ceci dit, je trouves le texte intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
shakur1999

avatar

Masculin Vierge Chien
Messages : 296
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 35
Localisation : Medine

MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   Mer 31 Jan 2018 - 0:28

@ Jibril,


L'aboutissement des accords Sykes et Picot, c'est la création du Grand Israël, en passant par l'Égypte.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Shakur1999
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pierre Le Corf : "je suis fatigué et dégoûté des mensonges sur ce qui se passe en Syrie" [

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ils infiltrent le forum et je suis fatigué....
» Je suis fatigué...
» Je suis fatiguée, j'en peux plus!
» Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...
» un rosier tige je suis fatiguée vous n'aurez pas trop d'image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Guerres & conflits :: Afrique / Maghreb / Proche et Moyen-Orient-