Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4400
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Jeu 17 Déc 2009 - 21:05

Un opérateur radar témoin d’un phénomène inexpliqué


Il y a quelques jours une personne (qui souhaite rester anonyme pour le moment) m’a envoyé un long mail relatant son expérience personnelle avec les OVNIs et autres phénomènes inexpliqués.

C’est la deuxième que je vais poster dans cet article, car elle me semble, et de loin, la plus intrigante.

Le témoin était alors engagé pour un contrat de 3 ans (de 1992 à 1995) comme opérateur sonar dans la marine française. Un jour, lors d’une mission en mer adriatique, il fut le témoin d’une apparition très inhabituelle. Voici son récit :

Lieu : Mer Adriatique, à bord de la frégate ASM Georges Leygues.

Témoins : 40 – 50 personnes (dont la moitié des officiers de marine)

Année: 1994.

« Nous assurions l’embargo contre la Bosnie-Herzégovine lorsqu’une nuit, quelque-chose d’étrange se produisit. Cette nuit là, une équipe de 8 plongeurs se mirent à l’eau depuis le TCD Foudre (Transport de Chalands de Débarquement), batiment qui se trouvaient avec nous sur zone. Mon rôle à bord était opérateur sonar.




« Soudain, mon écran semblait présenter une avarie. Mais un très gros écho se manifestait à tribord. La porte de la sortie du CO (Centre Opérations) étant à deux pas, je décidais d’aller voir dehors dans la direction de mon écho. J’ouvri la porte, et là, devant moi, dans l’eau, entre notre navire et le TCD Foudre, une sorte de carrée parfait lumineux verdatre, juste sous la surface de l’eau. Il devait faire 1km carré.

Un officier vint immédiatement me chercher pour me demander de retourner à mon poste. Il y avait un sacré remu-ménage dans le CO, le commandant étant présent. Une réunion fut vite improvisée, pour faire savoir à tout les témoins du phénomène que ce que nous avions vu était considéré comme confidentiel défense, et comme nous travaillons sur des systèmes considéré comme tel, nous savions ce que cela signifiait.

Le lendemain nous apprenions que seul 6 des 8 plongeurs étaient revenu. La marine nationale expliqua aux familles qu’ils s’agit d’un accident de plongée. Les 6 plongeurs rescapé, très secoués, ont été rappatriés à l’hopital psychiatrique St Anne à Paris. »



Voici d’autres précisions concernant l’évènement, recus dans un nouveau message:

" J’étais engagé avec un contrat de 3 ans (de 92 à 95), de 18 à 21 ans. Là je vais sur mes 33. Dans le CO (central Operation) il y a les détecteurs ASM (operateurs sonar), les detecteurs (aerien), la GE (guerre electronique), coordination et logistique, quelques autres postes occupés pas des officiers (dont on ne savait trop l’utilité).


Lorsque l’on se rend a l’exterieur du CO, sur les superstrucutres, étant sur une frégate, on est pas au ras de la surface de l’eau, mais a une vingtaine de metres au dessus du niveau de la mer. Mais d’après mes souvenirs, la lueur en question ne devait pas se trouver bien profond, peut-être entre la surface et 5 metres de profondeur (j’ai enseigné la plongé sous marine, avec quelques plongées de nuits à mon actif, ce qui me permet d’évaluer la profondeur d’une source lumineuse). Je ne sais plus si je vous ai précisé l’heure de la journée: en juillet, juste avant minuit (il faisait noir depuis peu).

Autre détail aussi, j’avais comme l’impression que certains membres du bord on déja vu des choses bizarres; ils n’avaient pas l’air surpris, aucune expression sur leur visage… ca m’a laissé perplexe! Le truc c’est que lorsqu’on est seulement quartier maitre sur un batimenet de guerre, on est au courant de rien de ce qu’il se passe! Meme une fois nous avions eu un poste de combat, et bien si l’on est pas de quart, on ne sait pas ce qu’il se passe! Et franchement, ce qu’il s’est passé entre nous et le TCD Foudre, je n’en ai strictement aucune idée! Phénomène OVNI/ET? Armes/technologie secrète? On verra bien si quelqu’un a une idée !"



Source : http://www.ufofu.org/blog/2007/09/23/un-operateur-radar-temoin-dun-phenomene-inexplique/


Extraits de commentaires de ce même article :


*On m’a également fait savoir (source personnelle) que l’armée avait été confronté a des observations d’OVNIs plongeant dans la mer près des Iles Canaries. Il doit y avoir des bass souterraines ou du genre dans les parages.


*Désolé pour le flood, mais au fil de ma réflexion, je me remémore l’évenement, et pour être franc avec vous, je parle de carré, mais je n’en suis pas si certain! Le coté « supposé » opposé, je ne l’ai pas vu! Je voyais 3 cotés; une ligne parallèle au batiment, puis de chaques cotés des angles qui m’ont semblé droit, puis deux lignes « supposées » parallèles qui disparaissent à l’horizon! Je pense que je me suis mis « carré » dans la tête parcequ’on a parlé de carré, mais avec le recul, je n’en suis plus si sur…
Ensuite, pour être plus précis sur le moment ou je suis sorti du CO (il faut emprunter un sas à l’arrière – sinon par l’avant on tombe sur la passerelle – qui mène sur une coursive avec un deuxième sas pour se rendre à l’extèrieur). J’ai décidé de sortir, par curiosité, car je voyait d’autre personnes sortir, puis revenir, en faisant des commentaires du genre « va voir ça » et « vous avez vu ça? » etc…
A mon retour (je devais être parmis les derniers), en plus du personnel de quart, il y avait le commandant. C’est à ce moment là que nous avons été briefé. Le tout, de ma sorti jusqu’au début du briefing, il a du se dérouler à peine 5 minutes.




*L’armée française (comme qq autres) semble « au courant » de qq affaires avec les « ovnis » (au sens littéral). Le rapport COMETA (écrit par des généraux et amiraux à la retraite) en témoigne.
Ca fait rappeler les histoires/témoignages du site militaire du plateau d’Albion (bien que le site soit classé P4 et qu’on y stoque les déchets radioactifs de notre armement nucléaire selon une rumeur du CEA non-officielle). Voir sur RR0.

Pour les OSNI (Objets Sous-marin…), il y a qq affaires déjà rapportés dont :
- Des observations militaires classifiées coté russe dans des lacs assez profonds du pays (et des pays limitrophes) de nageurs sous-marins semblables à des hommes mais de grande taille (environ 3 mètres de haut). Drôles d’individus qui ne portaient pas d’appareils respiratoires, mais des casques sphériques masquant leurs têtes et vêtus de combinaisons collantes argentées malgré l’eau glacé. En 1982, des plongeurs de reconnaissance furent envoyés pour tenter de capturer l’un de ces nageurs. Opération qui s’est mal fini. Les plongeurs furent projetés des profondeurs vers la surface ce qui occasionna des embolies gazeuses. Résultat : 3 périrent et 4 invalides à vie.
Source : Nexus n°16 / article de George Filer, Archives de Filer (2001)

- En 1978, il y eut une vague d’osnis en Italie. Plus de 500 rapports furent recueillis. Le long des côtes de l’Adriatique, la liste des phénomènes inexpliqués comprenait des colonnes d’eau s’élevant à 30 m par mer calme, des lumières rouges et blanches suivant les bateaux de pêche la nuit, des osnis sur ou sous la surface de l’eau, émergeant et plongeant en produisant des interférences électriques sur les radars, radios et télévisions.
Les pêcheurs finirent par exiger une protection militaire pour sortir en mer.

- Le 1er août 1962, à 23 heures, trois pêcheurs français du port de Brusc, en Méditerranée, virent un long engin métallique qui se déplaçait à la surface de l’eau.
Ils pensèrent que c’était un sous-marin. Puis, l’eau se mit à bouillonner autour de l’engin et une douzaine d’hommes-grenouilles émergèrent.
Les pêcheurs les interpellèrent mais aucun ne répondit puis le dernier se tourna vers eux et les salua. Jusque là, rien d’extraordinaire.
Seulement les pêcheurs ahuris virent l’engin s’élever, des lumières clignotèrent et l’étrange sous-marin accéléra pour ne plus devenir qu’un point lumineux dans le ciel.

- Je me rappel aussi de l’histoire du président d’Egypte, Nasser, qui dans son yacht en février 1960 est suivi par un lumière sous la surface (en Méditerranée).

…et des histoires sur des engins sous-marins non identifiés, il y en a une pléthore. En espérant que d’autres se déclareront.
Revenir en haut Aller en bas
zedarkone

avatar

Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 10/05/2010
Localisation : Earth

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Lun 10 Mai 2010 - 20:56

Je suis dans la marine nationale aussi (mais j'arrive enfin au bout), radiotelegraphiste pour etre plus precis.

Deja pour commencer faut bien avouer que dans la marine, au niveau de la protection du secret, on est un peu nul à chier (sauf la position des sous marins).
Quand il y a un truc, vu ou fait en mer, dont un ne doit pas parler à peine arrivé à quai tout l'arsenal le sait.

Lorsque j'etais sur frégate dans l'ocean indien il m'est arrivé de voir des immenses plaques de plancton phosphorescent. Ca peut prendre des formes plus ou moins geometriques, ca peut s'etirer a perte de vue et ca peut flotter à la surface comme baigner entre 2 eaux.

Ca une couleur verte ou bleue ou alors bleue/verte.

C'est sur, la premiere fois que j'ai vu ça la nuit j'ai eu un instant de panique et je suis monté en courant voir la veille optique pour leur demander ce que c'etait.
C'est très dur à décrire, ça semble ne former qu'une seule entité, un seul bloc solide et la vive lumière qui vient de la mer est parfaitement irréelle.

Je dis pas que c'est ce dont il est question au dessus mais ça me rappelle ça.
(et pour l'echo sonar il faut preciser que les ondes sonores peuvent prendre des chemins bien etranges sous l'eau et d'ailleur elles rebondissent aussi sur la matiere organique).
Revenir en haut Aller en bas
Ldv

avatar

Masculin Messages : 256
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Mer 12 Mai 2010 - 0:32

Etant plongeur, j'avoue être souvent surpris des lumières visibles en plongée nocturne.
De nombreux organisme marins sont phosphorescents. Parfois on se croirai à versailles.

Profondeur,lumières et reflets de l'eau peuvent créer de jolis mirages.

Mais pourquoi s'être fait briffé secret défense par son commandant. Juste pour un banc de plancton fluo ? 2 mort sur 8 plongeurs pour une simple plongée photo, je vais rester à la plongée loisir.

Est ce que dans l'armée les supérieur plaisantent avec le secret défense ?
Sans nous révéler la nature, as tu étais face au secret défense ?
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4400
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Jeu 16 Déc 2010 - 18:45

Les ovnis Russes aquatique...et les créatures étranges...


Une gigantesque colonne d'eau rose surgit alors qu’une sphère de 60 m de diamètre émerge de la mer…

Le Centre de Recherche Ufologique russe a une collection d’observations "d’aspect liquides ".

Les dossiers secrets de la Marine russe contiennent beaucoup d’informations valables sur des observations d’ovnis. Les chercheurs militaires russes sont plutôt sérieux. Les dossiers sont largement inaccessibles, même après la chute de l’URSS.

Mr Krapiva s’occupait des lectures données par des vétérans des sous-marins nucléaires Soviétiques. Ils avaient servi dans le Nord de la Russie, dans des bases et installations navales secrètes. Quelques fois les lectures déviaient des présentations prévues, et beaucoup de captivantes histories furent racontées.

Sous-Marin :

Par exemple, les opérateurs sonars soviétiques "entendaient " d’étranges cibles.

Le lieutenant commandant Oleg Sokolov informa confidentiellement les étudiants que pendant qu’il était en mission dans son sous-marin, il observa à travers le périscope un étrange objet a travers l’eau. Il ne fut pas capable de l’identifier parcequ’il le voyait à travers le système optique du périscope. Cette rencontre sous-marine eut lieu dans le début des années 60.

Sevastopol:

Il y a quelques années V.V Krapiva rencontra le professeur Korsakov de l’Université d’Odessa. Le professeur Korsakov lui raconta une conversation qu’il avait eu avec un ami a lui, un officier de la marine soviétique, qui avait servi dans la base navale de Sevastopol.

Dans les années 50, cet officier vit personnellement un ovni. L’objet se déplaçait vers le haut, a l’arrière de son croiseur de guerre. L’officier avait l’impression que l’objet avait surgi des profondeurs de la mer noire. Le professeur Korsakov a une photographie de l’objet.

Rapports de temoins:

En août 1965, l’équipage du navire a vapeur RADUGA, alors qu’il naviguait dans la mer rouge, observa un phénomène inhabituel. A deux miles de distance, une sphère ardente surgit de la mer et survola la surface de l’océan, l’illuminant. La sphère faisait soixante mètres de diamètre, et elle survolait la mer a une altitude de 150 mètres. Une gigantesque colonne d’eau rose surgit alors que la sphère émergée de la mer et s’écroula un moment plus tard.

En décembre 1977, pas très loin de l’île de Novy Georgy (?), l’équipage d’un chalutier, le VASILY KISELEV, observa aussi quelque chose de sensiblement extraordinaire. S’élevant à la verticale de l’eau se trouvé un objet en forme de beignet. Son diamètre était entre 300 et 500 mètres. Il volait sur place a une distance de 4 ou 5 kilomètres. La station radar du chalutier fut immédiatement rendue inopérante. L’objet survola la zone pendant 3 heures, et ensuite disparu instantanément.

Le témoignage d’Alexander G.Globa, un marin du GORI, un bateau citerne soviétique, a été publié dans le magazine Zagadki Sfinksa (numéro 3, 1992). En juin 1984, le GORI était en Méditerranée, a 20 nautiques de Gibraltar. A 16h00, Globa était en faction. Avec lui se trouvait le second du commandant S.Bolotov. Ils regardaient le cote gauche du pont quand les deux hommes observèrent un étrange objet polychromatique.

Quand l’objet fut a l’arrière, il stoppa soudainement. S.Bolotov était enthousiasmé, secouant ses jumelles et criant : " c’est une soucoupe volante, une vraie soucoupe, mon dieu, vite, vite, regardes !".

Globa regarda l’objet a travers ses jumelles (il lui rappela la partie haute d’une casserole). L’ovni luisait d’une brillance métallique grise. La partie la plus basse de l’appareil avait une forme ronde précise, son diamètre ne dépassait pas les 20 mètres. Autour de la partie basse, Globa observa des " vagues " de protubérances sur la plaque extérieure.

La base du corps de l’objet consistait en deux semi-disques, le plus petit au-dessus. Ils tournaient lentement dans des directions opposées. Sur la circonférence du disque le plus bas, Globa vit de nombreuses lumières, lumineuses, comme des gouttes. L’attention du marin fut attirée par la partie supérieure de l’ovni.

Elle semblait être complètement lisse et douce, sa couleur était jaune d’œuf et en son milieu Globa discerna un rond, une tache comme un noyau. Sur le bord de la partie inférieure de l’ovni, laquelle était clairement visible, se trouvait quelque chose qui ressemblait à un tuyau. Il brillait d’une lumière rose non naturelle, comme une lampe néon. Le haut du disque central était entouré par quelque chose en forme de triangle. Cela semblait bouger dans la même direction que le disque inférieur, mais a une vitesse plus lente.

Tout a coup, l’ovni sauta plusieurs fois, comme s’il était déplacé par une vague invisible.

Beaucoup de lumières illuminaient la portion de dessous. L’équipage du GORI essaya d’attirer l’attention de l’objet en utilisant le projecteur a signaux lumineux. A ce moment la, le capitaine Sokolovky était dans son bureau avec ses hommes. Ils regardaient intensément l’objet. Toutefois, l’attention de l’ovni fut détournée par un autre bâtiment, approchant l’autre bord. C’était un cargo arabe, en route pour la Grèce. Les Arabes confirmèrent que l’objet survola leur bateau.

Une minute et demi plus tard, l’objet changea sa trajectoire de vol. Les marins soviétiques l’observèrent alors qu’il traversait les nuages, apparaissant et disparaissant à nouveau. De temps en temps il brillait grâce aux rayons du soleil. Alors le vaisseau s’évanouit, comme une étincelle, et parti instantanément.

Observations militaires classifiées d'Extranéens et d'OVNIs...

Rencontres de militaires soviétiques avec des extranéens et des OVNI sous-marins. Ceci est un exemple de ce que l'on peut trouver dans des rapports officiels on ne peut plus sérieux de témoins responsables et sous autorités compétentes.

Le chercheur Paul Stonehill écrit qu'il existe de nombreux rapports soviétiques concernant des rencontres avec des objets étranges sous la mer. Durant l'été de 1982, Mark Shteynberg et le lieutenant-colonel Gennady Zverev dirigeant les entraînements périodiques des plongeurs de reconnaissance (hommes-grenouilles) des régions militaires du Turkestan et de Centre Asie. Les entraînements avaient lieux au lac Issyk-Kul, un lac profond dans la région des Ala-Taou Transiliens [NDT : 42°30'N par 77°30'E, près de la frontière chinoise].

Le général-major V. Demyanko, commandant le Service des Plongeurs Militaires des Forces du Génie du Ministère de la Défense, rendit à des officiers une visite impromptue. Il venait les informer d'un événement extraordinaire qui s'était produit en Sibérie. Des hommes-grenouilles avaient été confrontés à des nageurs sous-marins semblables à des hommes mais de grande taille (environ 3 mètres de haut) !

Ces nageurs, malgré l'eau glacée, étaient vêtus de combinaisons collantes argentées. Par 50 mètres de fond, ces êtres ne portaient pas d'appareils respiratoires, mais des casques sphériques masquant leurs têtes.

Alertés par ces rencontres, le commandant militaire local décida de capturer une de ces créatures. Dans cette intention, un groupe spécial de plongeurs poursuivit un des étranges nageurs. Lorsqu'ils tentèrent de la coiffer avec un filet, le groupe entier fut projeté par une force puissante hors des eaux profondes vers la surface.

Les hommes-grenouilles étaient en danger de mort, parce qu'ils leur auraient fallu observer des paliers de décompression. Tous les membres de cette malheureuse expédition furent atteints d'embolie gazeuse. Le seul traitement envisageable était de les placer en caisson de décompression. Malheureusement le seul disponible à proximité ne pouvait contenir que deux personnes.

On en serra cependant quatre dans le caisson, les trois autres périrent et les quatre devinrent des invalides.

Le général-major s'était précipité à Issyk-Kul pour prévenir contre toute semblable initiative casse-cou. Bien que le lac Issyk-Kul soit moins profond que le lac Baïkal, des créatures mystérieuses se trouvaient dans les deux.

Peu de temps plus tard, les militaires du Turkménistan reçurent un ordre du commandant en chef des Forces Terrestres. Il s'agissait d'une analyse détaillée des événements du lac Baïkal.

Les documents contenaient des rapports des Forces du Génie, énumérant les apparitions de créatures sous-marines dans de nombreux lacs, de disques géants et de sphères rentrant et sortant des lacs, de lumières puissantes provenant des fonds, etc. Les documents étaient classés très secrets et avaient pour objet "d'éviter les rencontres inutiles". Mark Shteynberg était en service près du lac Sarez, dans les monts Pamir.

Ce lac a une profondeur d'environ un kilomètre et demi. Des radars sophistiqués ont suivi les satellites US SDI depuis cette région. Ces radars repéraient régulièrement des objets discoïdes qui plongeaient et disparaissaient dans le lac Sarez, puis refaisaient surface et décollaient.

Encore quelques histoires de l'est avec des géants...

La plus ancienne mention d’êtres géants est apparue dans les débuts des années 1900. Plusieurs garçons de Géorgie découvrirent une cave a l’intérieur d’une montagne, avec des squelettes de type humains complets. Chaque squelette faisait trois mètres de hauteur. Pour aller dans la cave, les garçons devaient plonger dans un lac. George Papashvili et sa femme se rappellent l’incident dans un livre publié a New York en 1925.

Vladimir Georgiyevich Ajaja est de nos jours une personnalité importante dans l’Association Ufologique russe. Mais il n’a pas toujours été un ufologue, et quand il en ai devenu un, il a gagné la colère du parti communiste comme tous ceux qui étudiaient des sujets interdits. Avec l’aide d’un copain haut placé dans la marine, il fut capable d’écrire une pièce a propos du triangle des Bermudes pour Nauka I Zhizhn, un magazine scientifique soviétique respecté.

Après tout, il était un chercheur marin qui, a de nombreuses occasions, avait étudié les profondeurs de l’océan atlantique a bord de sous-marin soviétique. Les autres océanologues soviétiques ne touchaient pas un sujet si "discutable ". Dans sa recherche d’information, deux sources l’aidèrent: Le livre de Charles Berlitz sur le triangle des Bermudes qui mentionnait les ovnis et le vice amiral Y.V Ivanov, chef de la Direction des Renseignements Maritimes. Ajaja trouva que les renseignements maritimes avaient depuis longtemps considérés les ovnis comme un sujet sérieux d’enquête.

Les efforts de Ajaja pour étudier et promouvoir l’ufologie en firent une cible pour la science bureaucratique et les fonctionnaires du parti. Son nom fut sali dans les médias soviétiques. Le travail d’Ajaja fut mis sur liste noire. Ses lectures furent proscrites. Il fut renvoyé de plusieurs travailles, et interdit de parler publiquement.

A nouveau, son ami de la marine l’aida a trouver un travail, et a écrire sur les ovnis, pour leur utilisation pratique. Dans sa brochure : ATTENTION :OVNIS, il statua que la vague d’ovnis en 1989, et qui durait toujours en 1991, quand elle fut publiée, avait balayé l’idéologie et les barrières de la censure qui étaient placées contre l’ufologie en URSS.

Mais à cause de ces années de silence, le pays n’était pas préparé au phénomène ovni. Donc il demanda l’aide de l’organisation SOYUZUFOTSENTR pour promouvoir l’enquête scientifique sur le phénomène ovni. Ajaja était convaincu que les responsables de la recherche ufologique de l’Académie de Sciences soviétiques évitaient de dire la vérité et bloquaient la recherche.

A.Gorbovsky, un historien soviétique publia un livre intitulé " Enigmes de l’histoire ancienne " dans le début des années 70. Pour beaucoup de gens, dans l’Union Soviétique, ce livre était une introduction au monde interdit de l’ufologie, du paleo-contact ( un terme russe pour l’hypothèse des anciens astronautes), et les mystères de notre histoire ancienne.

Gorbosky mentionna un incident qui prit place dans l’ancienne Méditerranée ou les gens observèrent un étrange véhicule sous les eaux et faisant surface à très grande vitesse. L’objet s’éjecta de lui-même de l’eau, et disparu peut après.

B.Borovikov chassa les requins dans la mer noire pendant des années. Alors quelque chose arriva et qui mit fin a son hobby. Plongeant dans la région de Anapa, il descendit à une profondeur de 8 mètres. Il vit des êtres géants s’élevant de dessous. Ils étaient comme laiteux, mais avec des faces humanoïdes, et quelque chose comme une queue de poisson.

L’être a la tête de ses compagnons vit Borovikov, et s’arrêta. Il avait des yeux bulbeux géants et des sortes de lunettes. Les deux autres le rejoignirent. Un deux tendit sa main, une main avec des membranes, vers le nageur. Tous approchèrent le plongeur, et s’arrêtèrent à petite distance. Alors ils tournèrent autour de lui, et nagèrent au loin. L’expérience de Borovikov fut publiée en 1996.

Source : http://homme-et-espace.over-blog.com/article-21164651.html
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4400
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Mar 31 Jan 2012 - 13:32

OSNI, sous les eaux de Taiwan



La Marine taïwanaise ne sait toujours pas à quoi elle a été confrontée, le 27 janvier, près de la base navale de Tsoying. Dimanche dernier, un quotidien soupçonnait une initiative chinoise, un espionnage sous-marin. Une information, immédiatement, démentie, par la Marine de Taiwan. Le sonar a montré un objet inconnu qui ne pouvait être un sous-marin ou un mammifère marin. Le commandant Lee Tung-fang a expliqué que l’objet n’avait pas essayé de fuir rapidement, gardant la même trajectoire, à une vitesse de croisière de 2 miles nautiques, à l’heure, soit à peine 3,7 km/h. Pourtant l’OSNI n’a pas pu être retrouvé…


Source : http://french.irib.ir/info/science/item/166630-osni-sous-les-eaux-de-taiwan
Revenir en haut Aller en bas
luctix

avatar

Masculin Messages : 3378
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Jeu 23 Fév 2012 - 16:55

voila quelques photos soit disant top secret d'un projet militaire américain d'engin sous marin, mais c'est peut etre un hoax





Revenir en haut Aller en bas
Ildrazil

avatar

Masculin Messages : 287
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Lun 26 Mar 2012 - 21:54

Étrange cette histoire sur le George ... D'autant plus qu'à la fin 1994 (donc après l'incident de juillet), il fut désarmé "provisoirement". Une manœuvre unique dans toute l'histoire de la marine moderne.
Pour ce qui est du devoir de "retrait", divulgué des informations confidentiels défense (je dirais qu'elles sont même secret défense vu la nature de la chose), même après une réformation ou une mise à pied et passible de lourdes sanctions pénales autant militaire que civile.
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 5892
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   Mar 27 Mar 2012 - 19:55

On trouve très peu d'info sur les OSNI



C'est aussi parce-que cela dépasse l'imagination

Des engins ayant les meme capacité que les OVNI mais en plus capable d'entrer et de sortir de l'eau

détail de l'histoire ici http://www.inexplique-endebat.com/article-osni-objet-immerge-non-identifie-chasseurs-d-ovnis-89084585.html


ps: j'ai essayer de raconter ma propre histoire vécu dans des site spécialise ufolgue, apres 2 phrase y en a qui avait deja tout compris et d'autres qui émettait des doute.
Ces ufologue qui devraient avoir un esprit d'ouverture plus que les autres, se sont montrer totalement sectaire sur un type d'aventure qu'il ne connaissent pas
conclusion: je vais ecrire un livre, et je l'enverrai a spielberg, lui au loin c'est un visionnaire lol

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les OSNI les ovnis sous-marins quoi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pas de femme à bord des sous-marins français
» Les geysers sous-marins les plus profonds grouillent de vie
» Les Bases sous-marines Extra-terrestres
» Objets sous-marins non identifiés, les OSNIS
» Crop circle sous marin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Vie extraterrestre :: Archives / Déclassifications / Informations-