Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Goldman Sachs fait renaître le cauchemar des « subprimes »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electra
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin Cancer Singe
Messages : 1346
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 37
Localisation : Terra Incognita

MessageSujet: Goldman Sachs fait renaître le cauchemar des « subprimes »   Ven 16 Avr 2010 - 22:55

(Source : Blog du Journal des Finances)
Par Roland Laskine

~

"Je n'ose pas dire que le coup est parti de là où on l'attendait le moins. En Bourse personne n'a pas faiblesse de penser que les banques se sont totalement remises de la crise des « subprime », mais il faut reconnaître que nous avons connue une fin de semaine particulièrement sportive. Les marché a violemment décroché vendredi à cause d'une enquête ouverte par la SEC aux Etats-Unis sur de possibles malversations de la banque américaine Goldman Sachs dans la vente de produits de placement liés aux « subprimes ». Ces fameux prêts immobiliers pourris que l'on croyait enterrés.


Alors que tout le monde avait les yeux rivés sur les résultats semestriels et l'analyse des données économiques communiquées au marché, l'alerte a donc été donnée par les gendarmes de Wall Street qui ont débarqué au petit matin dans les locaux de la plus prestigieuse banque du monde.
Pour simplifier, il semblerait que les autorités de contrôle du marché ont la preuve que la banque américaine a volontairement maquillé les risques sur certains de fonds adossés à des « subprime » qu'elle a placé avant 2007 auprès de ses clients. Si c'est le cas, il s'agit d'une affaire d'une gravité considérable parce qu'il faudra des mois pour dresser le bilan les implications et des dommages que pourraient demander les épargnants floués à Goldmann Sachs.


Vendredi, le marché a plongé tout simplement parce que les investisseurs redoutent un risque de contagion à d'autres banques qui pourraient être impliquées dans l'affaire. A priori, il n'y a pas de raisons de penser que les banques françaises soient impliquées, ni même concernées, mais il suffit qu'un établissement ait commis l'imprudence de commercialiser des fonds de ce type pour qu'il soit appelé en responsabilité.
C'est la grande crainte des opérateurs. Et comme banques occupent une place prépondérante dans tous les grands indices, surtout en Europe, c'est toute la cote qui a dévissé. La violence de la chute a aussi été aggravée par le fait que des fonds alternatifs sont directement concernés par cette affaire. Certains d'entre eux ont donc dû vendre à la va-vite sur le marché les titres qu'ils possèdent en portefeuille pour faire face à d'éventuelles demandes de rachat de la part de leurs clients. D'où une baisse généralisée sur les marchés.


Que faut-il redouter dans les semaines à venir ? De toute évidence, le prétexte que tout le monde attendait pour consolider a bel et bien été trouvé. L'affaire est cependant très grave et elle devrait faire sentir ses effets pendant plusieurs semaines. Personne ne va pleurer sur Goldman Sachs qui s'est déjà illustrée en ayant directement conseillé les autorités grecques dans leur lamentable entreprise de maquillage de leurs comptes nationaux. En d'autres termes, il n'est pas exclu que Goldman Sachs soit derrière les deux plus gros scandales financiers de la décennie : les « subprimes » et la déconfiture de l'euro.


Personne ne va pleurer, mais il faudra sans doute plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour tirer cette affaire au clair et démêler l'écheveau de toutes les complicités et avoir une idée de l'importance des recours qui seront mis en place par les victimes de la banque.
Du point de vue de la stratégie boursière, il faudra faire preuve de beaucoup de doigté, car lundi matin, le marché risque d'ouvrir encore en baisse, mais il n'est pas certain que la glissage se fasse en une seule fois. Les adeptes des opérations de ventes à découvert et autres produits short (du type trackers BX4) devront donc faire très attention.


Il faut certes s'attendre à quelques séances sportives, mais il sera difficile de monétiser le stress des marchés. L'or n'a par exemple pas du tout réagi à l'information ce vendredi. Wall Street accuse le coup, mais une fois de plus, c'est l'Europe qui a le plus trinqué.
Mon intervention dans les studios de BFM ce vendredi de 5 à 6H ne n'a pas permis de réagir à temps sur les portefeuilles gérés en direct sur Internet. Dans les portefeuilles du JDF qui paraîtra samedi en kiosque, j'ai préféré ne pas prendre le risque de vendre toutes les positions prises sur les banques et d'acheter des « trackers baissiers » qui auraient pu être exécutés dans de très mauvaises conditions. J'ai donc décidé, à chaud, de couper la poire en deux en vendant la moitié des positions prises sur les banques, sans rien racheter à la place.

Bon WE. On avait fini par s'ennuyer en Bourse, nous voilà repartis pour de nouvelles aventures..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planete-revelations.com
 

Goldman Sachs fait renaître le cauchemar des « subprimes »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Draghi, Papadimos, Monti : le putsch de Goldman Sachs sur l'Europe (édito 11/2011)
» Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde
» GOLDMAN SACHS & JP MORGAN "La pieuvre" L'ANTÉCHRIST ?
» Goldman Sachs propose de baisser les salaires français de 30% !
» SIESTE -REVEILLEE EN PLEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-