Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le code secret de la Nasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a2zeiss
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Lion Rat
Messages : 6945
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 33
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Le code secret de la Nasa   Mar 1 Juin 2010 - 13:01

(Source: NeoTrouve)



La Nasa obéirait elle à une sorte de rituel numérico-mythologique basé sur des connaissances symboliques et ésotériques antiques ?
Pour Hoagland (Chercheur en faveur de la thèse extra terrestre du site de Cydonia), les valeurs de 33° et 19,5° sont des codes clés que l’on retrouve derrière un nombre impressionnant de missions. La valeur de 19,5° serait une constante capitale dans ce qu’il nomme “la physique hyperdimensionelle tétraédrique”.
Pour faire simple, imaginons une sphère vide (soit une planète) avec, placée en son centre, une pyramide tétraédrique dont l’un des sommets touche le pôle sud. Les trois angles de la base de la pyramide touchent les bords de la sphère en son hémisphère nord, précisément à 19°5.

La plupart des planètes, en raison de leur rotation, connaissent un pôle d’énergie physique tridimensionnel situé entre le 19éme et le 20éme degré de latitude, aussi bien dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud. Cette latitude coïncide avec celle d’une pyramide fictive de 3 côtés dont la base serait à l’intérieur de la planète. Nous appelons cela un tétraèdre circonscrit, avec un sommet au pôle sud et les pointes à 19.47°.



Ce phénomène s’observe sur la plupart des planètes du système solaire et coïncide souvent avec une particularité géographique ou physique. Sur Mars, c’est le mont Olympe qui se trouve à une latitude de 19.47°. Sur Jupiter figure une tâche rouge et sur Neptune, une tâche noire de la taille de la planète terre.



Dans les recherches de Dan Winter, il est montré qu’une figure hexagonale, l’étoile tétraédrique du Merkaba contient naturellement de l’énergie. Cette étoile tétraédrique va libérer cette énergie lorsqu’elle s’incline légèrement de 32° vers l’arrière. Ceci peut être réalisé lorsqu’une personne rejette légèrement sa tête vers l’arrière. Ceci met en évidence la configuration cubique au centre de l’étoile tétraédrique.
On la retrouve dans les proportions de l’homme sous le nom de Merkabah sur un plan énergétique et symbolique.



L’étoile tétraédrique est contenue dans une sphère. Si vous essayez de votre côté de mettre cette étoile tétraédrique dans une sphère de telle manière que ses pointes du haut et du bas coïncident avec le pôle nord et le pôle sud de la sphère, vous vous rendrez compte que ses autres 6 autres extrémités touchent ou intersectent à 19.47 degrés au-dessus (Nord) et au-dessous (Sud) de “l’équateur” (parallèle zéro) de la sphère.



Au niveau de la Géobiologie terrestre, on sait que les différentes activités volcaniques se déroulant à 19.47 degré Nord et Sud de l’équateur terrestre (voir donnée ci-dessous) sont le fruit de forces anomaliques d’origine hyper-dimensionnelle.
Mauna Loa Hawaii 19°,28′ N de l’équateur
Mauna Kea Hawaii 19°,36′ N de l’équateur
Mexico City Mexico 19°,23′ N de l’équateur
Dzibalchen Mexico 19°,28′ N de l’équateur
Georgetown Grand Cayman 19°,18′ N de l’équateur
Mount Emi Koussi Chad 19°,47′ N de l’équateur
Mount Kalsubai India 19°,33′ N de l’équateur
Xiangkhoang Laos 19°,17′ N de l’équateur
Potosi Bolivia 19°,13′ S de l’équateur
Yasur, Tanna Island Vanuatu 19°,31′ S de léquateur
Mount Samuel Australia 19°,13′ S de l’équateur
Gweru Zimbabwe 19°,31′ S de l’équateur
il existe beaucoup de sites sacrés d’anciennes civilisations qui sont également localisés sur ou autour de 19.47° Nord ou Sud de l’équateur de la Terre: la Pyramide du Soleil à (Teotihuaca Mexico située à 19°, 36′ N) de l’équateur est un bel exemple.
Et enfin dans certaines planètes les activités volcaniques se produisent également à 19.47° comme le suggérent ces observations :
Les fortes activités magmatiques et thermiques du Soleil se produisant à 19.5° Nord et Sud
Les activités complexes volcaniques majeures à Vénus autour de 19.5° La présence du massif volcanique de Mars (Olympus Mons shielcone volcano” à 19.5)
L’enorme spot rouge de Jupiter à 19.5° Le même spot à Neptune découvert par Voyager II à 19.5°
Etrange- n’est-ce pas?Coïncidence hasard? je n’ai par contre aucune explication aux mystérieux édifices sacrés situés sur ces deux parallèles… l’on nous dit que Léonard de Vinci positionne son chemin sinueux exactement à 19.47 degré Nord et Sud de l’équateur de la sphère centrale ! Et si cette sphère représente la Terre ce chemin sinueux est remarquablement placé pour être un chemin menant à un site sacré comme je l’ai dit auparavant ! Ce chemin reste ptre comparable au monde( solaire et virile d’Amon-Osiris) est dans notre cas le chemin sinueux menant au (monde caché et sacré) où certaines pyramides ont été érigées !

Une faction puissante au cœur de l’administration spatiale américaine est obsédée par l’antique secret de la franc-maçonnerie initiée du 33ème degré. 11 ne s’agit pas de la franc-maçonnerie “conventionnelle” et corporatiste, plus ou moins laïque telle que popularisée par les médias, mais d’une partie de la franc-maçonnerie de tradition anglo-saxonne fascinée par l’initiation aux connaissances de l’ancienne Egypte, de Sumer, de Babylone et toute la filiation qui en découle, de la construction de la Tour de Babel à Hiram, l’architecte du temple Saiomon en passant par les grands initiés égyptiens et le culte stellaire voué à Osiris et Isis.
Selon Kee Johnston, ancien employé de la Nasa, un pilote qui a testé la capsule Apollo et le module lunaire et spécialiste de la sécurité qui connaît très bien les astronautes et le personnel, une bonne partie des astronautes sont des francs-maçons du rite écossais du 32ème et du 33ème degré. Il confirme que Buzz AIdrin, présenté comme un fervent chrétien et un patriote convaincu, le premier homme qui a marché sur la lune, avait emmené avec lui sur la lune un drapeau représentant un aigle bicéphale avec la mention “Suprême Coutil 33° Southern Jurisdiction USA “. AIdrin s’était également adonné à une sorte de petite “cérémonie de communion” au lieu dit de “Tranquility Base”alors que Sinus culminait à 19,5 degré et à un moment bien précis - 33 minutes - exactement après l’alunissage d’Apollo 11, la nuit du 20 juillet 1969.

On retrouve ce code mystérieux dans différentes missions de la Nasa.
Fin 1976, la Nasa présente, lors d’une conférence de presse, devant un millier de journalistes les clichés pris par la première sonde orbitale martienne américaine : la mission Viking.
Un cliché devient vite litigieux: il montre un site d’environ 30 miles sur 15 (45km sur 22km), soit 450 miles carrés et une série de structures étranges dont une attire particulièrement l’attention de quelques journalistes qui y voient… un visage. La question est posée et le porte-parole répond “que ce n’est évidemment pas un visage mais qu’il s’agit d’un effet de lumière”.

Or il se trouve qu’un crop circle (dessins stylisés apparaissant soudainement dans les champs de culture et d’origine inconnue) qui est apparu le 27 juillet 1991 à proximité de Silbury.
Le dessin synthétise à la perfection le plan général des deux sites et contient le rapport de masse entre Mars et la terre ainsi que l’angle de 19°5 (19°47) qui revient comme un mantra dans le rapport angulaire entre diverses structures des deux sites. (celui du crop circle et celui de Cydonia sur Mars).



Lorsque l’on trace une droite passant par la bute en spirale du site de Cydonia et le tétraèdre qui surplombe le cratère, et une autre passant toujours par cette même butte et par le mur longeant le cratère, on peut mesurer un angle de 19°47 entre ces deux droites.



Certains astrophysiciens estiment que les planètes présentent des points énergétiques étonnants, des sortes de vortex d’énergie à cette latitude comme l’attestent par exemple la tache rouge située à 19°5 sur Jupiter ou encore la tache noire de Neptune située elle aussi à 19°5.
Le site de Cydonia n’est pas situé à 19°5 de latitude sur la planète Mars mais est placé à 120° des pôles d’énergie de la planète. La latitude de 41 ° du site de Cydonia entretient une relation trigonométrique parfaite avec 19°5 ! Ces chiffres semblent complexes et abstraits et ne signifient rien pour le commun des mortels mais ils correspondent à un langage mathématique qui parle avec éloquence aux spécialistes. Le directeur européen de la Mission Mars, David Percy ainsi que Hoagland ont découvert que l’angle de 19°5 revenait tout le temps sur le site de Cydonia.
Lorsque l’alunissage d’Apollo 11 eut lieu, Sirius se trouvait précisément à 19°5. Apollo 17 par exemple, la dernière mission lunaire habitée, s’est posée à 19°5 de latitude. Quand à la valeur de 33 degré, elle est centrale chez les Francs-maçons puisqu’elle symbolise le plus haut degré d’initiation. Le premier site test américain de lancement du programme des fusées avait été étrangement baptisé : “Launch Complex33″ !
Quant à la seule et unique piste d’atterrissage du Kennedy Space Center, elle est désignée sous l’appellation “Runaway 33″!
Le 4 juillet 1977, la mission Pathfinder touche comme par hasard le sol martien à 19°5 nord et 33,33° ouest avec la terre qui culmine à 19°5 à l’est de l’horizon, sur un site très intéressant qui voisine le “South Twin Peak”. Hoagland va découvrir ces clichés, après 1998 et la triste affaire de l’image “Catbox” (voir plus bas), du site de Cydonia de nouvelles anomalies. Une analyse des clichés du pic sud qui ressemble à une pyramide érodée met en évidence d’étranges traces de terrassement. Mais surtout, à l’avant plan, se découpent deux structures dont l’une ressemble à s’y méprendre aux ruines du sphinx de Gizeh !


Le sphynx martien à 19.5 de latittude nord et 33.33 de longitude ouest
Et pour finir, on apprenait il y a quelque jours que la sonde Voyager 2 commence à émettre des signaux bizarres… 33 ans après son lancement !
Pour l’instant, les meilleurs scientifiques de la NASA auraient été incapables de déchiffrer cette information étrange ; serait-ce encore un “code secret” ?



On est forcé de s’interroger sur ce mystérieux code 19°47 lorsqu’on constate qu’il correspond aussi à …l’année du crash de Roswell 1947 ?



Documents consultés :
Dossiers secrets d’Etat, l’histoire secrète de la NASA (Mars 2010)
http://frenzy.chez.com/connexion.htm
http://www.enterprisemission.com/Path-sphinx.html?feed=rss2
http://www.vortexmaps.com/planets.php
http://www.chemtrailcentral.com/ubb/Forum6/HTML/000450.html
http://www.greatdreams.com/19n33.htm
http://www.scientox.info/MARS-Artefacts-Connexion.html
http://gasparcadia.blogspot.com/2007/12/la-grande-pyramide.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Le code secret de la Nasa   Dim 10 Fév 2013 - 20:14

Intéressant, comme quoi faire le ménage permet de belles découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Le code secret de la Nasa   Mar 25 Fév 2014 - 10:21


J'adresse ceci plus particulièrement à l'attention d'AKASHA et ORNE, mis n'hésitez pas si cela vous intéresse...





... qu'en pensez-vous, mes amis ?

Revenir en haut Aller en bas
KeKeKiller

avatar

Masculin Verseau Singe
Messages : 104
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Le code secret de la Nasa   Mar 25 Fév 2014 - 11:16

Ta premiere video effab elle est probable mais completement fantasmique je pense. Pourquoi prendre la peine de restee annonyme et d'en parler sur youtube ceux qu'il ont embaucher decouvre la video le mec creve directe : "bah putain c'est pas gégé qui parle la" ahahaha lol il le reconaitront sans aucun probleme puisque il decrit ce qu'il fait et qu'on lui montre des chose top secret etc... vous voyez ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 50
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: Le code secret de la Nasa   Mar 25 Fév 2014 - 11:39

Oui, c'est vrai et moi qui pense souvent à de tout petit détail, je n'ai pas vu celui-ci gros comme une maison... mais, en ce cas, quel sens donner à une telle vidéo : pure manipulation (mais dans quels buts) ? fake pour dénigrer la Conspirationnisme ? ou ce moyen détourné (ce scénario inventé ou mélangeant du vrai et du faux) pour partager cette information néanmoins réelle (dans le cas où elle le soit, bien entendu) ? nous aurions là, dans cette dernière possibilité (mais il y en a peut-être d'autres), une désinformation ou manipulation dite "positive", en ce sens qu'elle userait de moyens détournés et de (petits ou/et gros) mensonges pour mieux faire passer le message, jouant justement sur la fibre conspirationniste ou fait divers, fait fantastique pour pouvoir nous atteindre et avoir ainsi davantage de chance de susciter notre intérêt... que ne va pas là encore inventer ce satané fabinou - je précise "un satané fabinou", je veux bien mais certainement pas "un satané Sioniste" ! Comment prouver ça ?^^ même cet humour pouvant cacher ce qu'il veut bien  scratch 

Merci KEKEKILLER !


 444444 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le code secret de la Nasa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le code secret de la Nasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Discussion] Le pouvoir du secret...
» Questions pour les Témoins de Jéhovah
» L'Astrothéologie
» Un expert en mathématiques,prouve que Dieu est l'auteur de la Bible.
» La Bible : le Code secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: NASA / FEMA :: NASA-