Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Sam 25 Sep 2010 - 18:46

La géo-ingénierie atmosphérique


Un rapport anonyme confirme que des expériences de manipulation météorologique et climatique ont été effectuées par la Zunie et ses alliés durant les dernières décennies.


Les traînées chimiques (chemtrails) dévoilées


Beaucoup de soupçons ont été suscités au cours des dix dernières années par les formations nuageuses inhabituelles et les sillages anormaux de jet dans la haute atmosphère
[*]. J’ai personnellement été témoin de centaines de jours d’ingénierie de traînées et de nuages par des jets, à la fois au Royaume-Uni et en Pologne. Cependant, il s’est avéré être extrêmement difficile d’avoir des informations de source officielle sur le phénomène. Sur interrogation, la réponse normale est : « il ne se passe rien d’anormal. »
[*]

Il s’avère que c’est très loin de la réalité. Bien que la plus grande partie de cet article se focalise sur une seule affaire récente de recherche professionnelle sur ce sujet, des centaines de documents à la fois officiels et officieux explorent et exposent les agissements loufdingues de l’aviation civile et militaire, chargées quotidiennement depuis quasiment dix ans de pulvériser couche après couche des substances toxiques sous forme de traînées d’aérosols chimiques dans le ciel au-dessus de nos têtes.

Les épisodes d’épandage ne sont pas signalés par les médias et les gouvernements gardent le silence. Cette collusion, qu’elle soit intentionnelle ou non, nous maintient dans l’obscurité au sujet d’une grande expérience de géo-ingénierie qui a pour effet de desservir notre santé et de perturber gravement l’environnement naturel. Et, sans Internet, nous n’aurions rien su.

Le Groupe Belge basé à Belfort a rassemblé plus de sept ans de recherche et d’enquête sur les faits et les activités qui sont devenues largement connus sous le nom « chemtrails. » Le 29 mai 2010, lors d’un symposium international à l’université de technologie Delft à Gand, le Groupe de Belfort a demandé au Dr Coen Vermeeren, ingénieur principal en aéronautique, de prendre la parole sur la question. Vermeeren a établi sa présentation sur un rapport scientifique de 300 pages intitulé [1] « Case Orange: Contrail Science, Its Impact on Climate and Weather Manipulation Programs Conducted by the United States and Its Allies » (Affaire Orange : Sciences des traînées de condensation, impact sur le climat et la météo des programmes de manipulation conduits par la Zunie et ses alliés). Selon Vermeeren, les auteurs du rapport sont « un groupe de scientifiques ou d’initiés qui ont choisi de rester anonymes. »

Dans son exposé, le Dr Vemeeren reconnaît franchement l’existence des traînées persistantes. » Il dit :

« Nous savons aussi que les chemtrails existent parce que nous faisons des pulvérisations, pour les cultures, par exemple, et nous savons qu’ils sont faits à des fins militaires. Les chemtrails ne sont donc pas nouveaux. Nous le savons. »


De la manipulation météo à la géo-ingénierie


Le rapport Case Orange révèle l’existence de documents disponibles au public, indiquant que diverses formes de géo-ingénierie sont en cours depuis « au moins 60 ans. » Les premiers exemples incluent « les opérations du Royaume-Uni d’ensemencement des nuages au-dessus de l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale et les tentatives de la Zunie pour débusquer les Vietnamiens du Nord pendant la guerre du Vietnam. C’est toutefois pâle comparé à l’ampleur des activités actuelles.

La controverse sur les effets potentiellement nuisibles sur l’environnement et la santé humaine de ce genre d’agissement a conduit à l’interdiction des armes de modification environnementale (En Mod), sous les auspices de « La Convention des Nations Unies sur l’interdiction des techniques de modification de l’environnement à des buts militaires ou à toute autre fin hostile » en 1987. Il n’est pas clair si cette interdiction a été encore pleinement appliquée. Pourtant, l’intérêt envers l’En Mod a rapidement pris de l’importance lorsque l’alarme du réchauffement mondial et des questions environnementales associées insistantes ont attiré l’intérêt scientifique mondial [2].

Le rapport Case Orange cite un certain nombre de brevets zuniens concernant l’invention d’un « dispositif spécifique de génération de traînée, destiné à produire une traînée de poudre dotée d’une capacité de diffusion de rayonnement maximale pour un poids donné de matière. Afin de produire une traînée stable ayant une période de latence pouvant atteindre une à deux semaines, » la substance dispersée se compose de 85 pour cent de particules métalliques et 15 pour cent de silice colloïdale et de gel de silice.

Puis, en 2009, la publication d’un rapport intitulé « Modification des cirrus pour réduire le réchauffement mondial, » a complété l’affaire de stratégies de géo-ingénierie [3]. Tout cela a été déclaré dans l’intention de créer une couche de nuages réfléchissants, capables de renvoyer les rayons du Soleil pour empêcher le réchauffement indésirable du climat terrestre. Le rapport indique que les conclusions du GIEC appuient la proposition décrite dans le brevet Hughes Aircraft 1991 relatif à l’ensemencement stratosphérique pour réduire le réchauffement mondial. Ce brevet a ensuite été acheté par Raytheon, l’entrepreneur privé de la défense du gouvernement zunien. C’est la même compagnie qui a obtenu le contrat de construction de HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) à Gakona, en Alaska.


Le complexe militaro-industriel pour le contrôle complet de la météo contre le réchauffement climatique

HAARP est un grand réseau de 180 antennes qui projette de puissantes impulsions électromagnétiques dans le but de réchauffer un point particulier de l’ionosphère terrestre. Cela a pour effet de créer des fréquences électromagnétiques qui peuvent être réfléchies en des endroits désirés de la Terre, en provoquant de graves perturbations de la météo et des milieux géophysiques, même profondément sous terre [4, 5]. HAARP peut fournir jusqu’à 3,6 milliards de watts, élever la température de l’ionosphère à plus de 50.000 degrés et « soulever une zone de 30 kilomètres carrés de l’ionosphère, et altérer de cette façon les systèmes de pression localisés ou même modifier le trajet du jet-stream. »
[Ndt : Cela pourrait-il expliquer le blocage du jet-stream à l’origine des étranges conditions météo en Russie et au Pakistan cet été ?]

Le rapport Case Orange cite la preuve que Raytheon pourrait développer une capacité à « exercer une forme de contrôle complet de la météo, » une situation ayant une ressemblance marquée avec les ambitions déclarées de Monsanto à « contrôler la chaîne alimentaire. » Il convient de noter qu’il existe actuellement plus de 500 brevets de plantes génétiquement modifiés « climate ready » (adaptées au climat) en attente d’approbation de licence à Washington et à Bruxelles. Selon leurs créateurs, les semences et les plantes génétiquement modifiées « climate ready » promettent d’être capables de produire une récolte à la fois dans des conditions d’inondation et de sécheresse.

Le « Groupe ETC, » des droits de l’homme et de la surveillance de l’environnement, décrit ainsi l’évolution de la géo-ingénierie atmosphérique : « Le déploiement du « Plan B » (une référence au recours à la géo-ingénierie, si les autres mesures visant à réduire les émissions devaient être jugées inefficaces) est habilement exécuté : des comités éminents parrainés par des groupes de prestige, une avalanche d’articles évalués par les pairs dans les revues scientifiques et, dans les pays nordiques, des hommes politiques alignés pris de panique, hochant nerveusement la tête pour acquiescer tandis que les scientifiques attestent du « besoin de rechercher le Plan B. »

Rady Ananda déclare à la fin de son document [6] : « Avec des détails tels que les pulvérisations horaires du gouvernement, les commandes de produits chimiques, la nomenclature exacte utilisée dans les manuels d’exploitation des services aériens et les appels des économistes en faveur de la géo-ingénierie, Case Orange concorde au rapport publié en 1996 par le personnel militaire supérieur de Zunie, intitulé « La météo comme force multiplicatrice : Maîtriser la météo en 2025, » [7] à l’appui de sa notion de « forte implication des gouvernements au plus haut niveau dans des projets de contrôle du climat. » Ananda continue [6] : « Maîtriser la météo en 2025 fournit un calendrier précis du recours aux techniques En Mod en coopération avec l’Association de Modification Météorologique, un groupe en affaire avec le gouvernement qui promeut les effets bénéfiques du recours aux modifications de l’environnement [8] :

2000-2025, usage de produits chimiques dans l’ensemencement atmosphérique fait par l’aviation civile (et militaire)

2004, grâce à la nanotechnologie, création de nuages intelligents ayant un accroissement exponentiel, à partir de 2010

2005, introduction de poussière noire de carbone. »


L’ONU engagé dans le combat de géo-ingénierie contre le climat


En 2007, l’Organisation météorologique mondiale (de l’ONU) a publié une déclaration incluant des « Directives de planification des activités de modification de la météo. » Ce document implique clairement les Nations Unies dans le projet de conduite des activités de pulvérisation d’aérosols à grande échelle.

Dans une partie du rapport Case Orange portant sur « le strict nécessaire de la géo-ingénierie grâce à la création de nuages pour la survie de la planète, » les auteurs déclarent : « Notre équipe d’enquête arrive à la conclusion que les programmes de maîtrise du climat, contrôlés par les militaires, mais approuvés par les gouvernements, sont discrètement mis en œuvre afin d’éviter le pire cas de figure qu’ils veulent éviter. Les deux instruments de base sont la maîtrise de la température, grâce à la création de nuages artificiels, et la manipulation de l’ionosphère, grâce à des dispositifs de chauffage.

« Tous deux restent essentiellement des systèmes militaires de combat avec l’option de lancer l’offensive si nécessaire. Toutefois, étant donné que plusieurs systèmes de chauffage ionosphérique sont installés en divers endroits du globe, on peut supposer qu’il existe une large coopération entre gouvernements afin d’atteindre l’objectif climatique d’ici à 2025 : le contrôle de la météo et de la planète. »

Les systèmes de pulvérisation semblent organisés en combinaison logique pour que l’ensemble de l’Europe soit couverte en une période de trois jours. Des cartes colorées de l’Europe indiquent à quel moment doit s’effectuer chaque opération.

Dans la section intitulée « Recommandations » du rapport, les auteurs déclarent : « Les chemtrails persistants ont un impact dévastateur sur les écosystèmes de la planète et la qualité de vie en général. » Les auteurs appellent à la divulgation complète au public des activités actuelles du En Mod, ainsi qu’au respect de tout règlement de l’aviation civile.


Moratoire sur les activités de géo-ingénierie

Donnée encourageante, en réponse à l’intérêt politique envers la géo-ingénierie comme moyen de contrôle du climat, le sous-comité de la Convention des Nations Unies sur la biodiversité a proposé en mai 2010 un moratoire sur les activités de géo-ingénierie [9]. Cette proposition sera entendue à la dixième Conférence des Parties en faveur de la Convention des Nations Unies pour la diversité biologique à Nagoya, au Japon, en octobre de cette année (2010).

Le rapport Case Orange indique en outre que la Zunie permet de tester en plein air des armes chimiques et biologiques. Cela annule le droit civil mentionné plus haut dans cet article. Les auteurs paraphrasent ainsi la loi permissive : « Le ministre de la Défense peut effectuer des essais et des expériences impliquant l’utilisation d’agents chimiques et biologiques sur les populations civiles. » Il semble que des soucis de « sécurité nationale » peuvent servir au président pour rejeter les considérations environnementales et de santé publique. Est-ce la même chose en Europe ?

J’ai fourni une vue d’ensemble du témoignage principal découlant du rapport Case Orange. Elle apporte une contribution importante pour ouvrir les ordres du jour secrets qui n’ont sans cela pas leur place dans une démocratie auto-déclarée. Parmi d’autres rapports conséquents, il y a un document important du Dr Ilya Perlingieri, intitulé « Conséquences des aérosols de métaux et produits chimiques sur la santé humaine » [10]. Mme Perlingieri déclare : « Ces dix dernières années, des tests indépendants sur deschemtrails dans tout le pays ont montré un dangereux brouet très toxiques contenant du baryum, des particules nanométriques d’aluminium recouvertes de fibre de verre (connues sous le nom de CHAFF), du thorium radioactif, du cadmium, du chrome, du nickel, du sang desséché, des spores de moisissure, des mycotoxines de champignons jaunes, du dibromure d’éthylène et des fibres de polymère. Par sa toxicité le baryum peut être comparé à l’arsenic [11], et il est connu pour affecter le cœur. L’aluminium a la réputation d’endommager la fonction cérébrale. » Je n’ai pas besoin d’ajouter que le dibromure d’éthylène est un pesticide agricole hautement toxique.

Maintenant que nous partageons cette information, nous devons agir en conséquence. Il est vital de soutenir le moratoire qui sera présenté en octobre au Japon. Écrivez à votre député pour lui dire que ces activités mondiales ne sont pas des balivernes de « théories du complot, » et qu’elles se déroulent sans consultation du public et sans aucun effort de mise en garde de leurs répercussions éventuelles.


Références

1. Discours du Dr Coen Vermeeren au symposium de l’université de technologie Delft, le 29 mai 2010,
www.ustream.tv/recorded/7299427

2. « L’organisme scientifique supérieur demande le ‘’plan B’’ de géo-ingénierie, » Catherine Brahic : New Scientist, 1/9/2009,
www.newscientist.com/article/mg20327243.500-top-science-bodywww.newscientist.com/article/mg20327243.500-top-science-body

3. Mitchell DL et Finnegan W. « Modification des cirrus pour réduire le réchauffement climatique. » Lettres de la Recherche Environnementale, 30 octobre 2009,
iopscience.iop.org/1748-9326/4/4/045102

4. « À propos de HAARP dans un article de Belitsos, » Radical Wisdom, 14 juillet 2010,
radwisdom.com/2010/07/14/chemtrails-aerosol-madness-above-the-earth/

5. Pour en savoir plus sur HAARP, voir : « Maîtriser la météo mondiale, » du professeur Michel Chossudovsky, Global Research,
www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=319

6. « La géo-ingénierie atmosphérique : manipulation météo, traînées de condensation et chemtrails, » de Rady Ananda, 30 juillet 2010,
www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=20369

7. Colonel Tamzy J.House, et autres, « La météo comme force multiplicatrice : Maîtriser la météo en 2025, » ministère de la Défense, Air Force zunienne, 17/06/1996. Publié publiquement en août 1996. Reproduit à la Fédération des scientifiques zuniens :
www.fas.org/spp/military/docops/usaf/2025/v3c15/v3c15-1.htm

8. Site Internet de Weather Modification :
www.weathermodification.org/

9. Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques, « Examen approfondi des travaux sur la biodiversité et les changements climatiques, » projet de recommandations, Convention sur la diversité biologique, Programme environnemental des Nations Unies, UNEP/CBD/SBTTA/l.9, 15/05/2010.
www.cbd.int/doc/meetings/sbstta/sbstta-14/in-session/sbstta-14-L-09-en.pdf

10. « Conséquences des métaux et des aérosols de produits chimiques toxiques sur la santé humaine, » Ilya Perlingieri, 12 mai 2010,
www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=19047

11. Voir Pesticide Action Network North America (PANNA)
www.pesticideinfo.org/Detail_Chemical.jsp?Rec_Id=PC41174


Source : http://comprendrelemonde.fr/sciences/5216-la-geo-ingenierie-atmospherique/




Dernière édition par geoff78 le Dim 24 Aoû 2014 - 10:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Lion Rat
Messages : 6914
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Chemtrails / Géoingénierie / Aviation   Dim 3 Oct 2010 - 17:02

Rosalind Peterson de « California Sky Watch » et « Agriculture Defense Coalition » parle de la géoingénierie avec James Corbett.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
a2zeiss
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Lion Rat
Messages : 6914
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Chemtrails et manipulation des climats : Une vidéo qui accuse   Mer 6 Oct 2010 - 18:27

(Source: 911nWo)

Trop souvent le sujet des chemtrails et de la géoingénierie est traité avec dilettantisme par les médias alignés, lorsque ce n’est pas carrément avec mépris.

Heureusement, des groupes indépendants s’intéressent à ces sujets et rassemblent un maximum d’information pour faire progresser la connaissance de ces actions occultes.

Ainsi Rosalind Peterson du « California Sky Watch » et « Agriculture Defense Coalition » parle de la géoingénierie avec James Corbett, un journaliste indépendant spécialisé dans les sujets sensibles.



Vidéo (V.O en anglais sous-titrée en français) : Les chemtrails et la géoingénierie sont parmi nous, dit en substance Rosalind Peterson à James Corbett - Dailymotion

Evidemment, toutes les traces visibles dans le ciel ne sont pas forcément des chemtrails, mais souvent de la vapeur d’eau.

Mais tant que les gens ne s’approprieront pas eux-mêmes les sujets qui les intéressent, en délaissant les médias alignés pour s’orienter vers l’information réellement libre et indépendante, les élites néo-mondialistes pourront continuer en toute quiétude leurs plans juteux etprofitables, des plans occultes (ils se réunissent en secret et développelent des technologies en secret) délibérément tourner à l’encontre des peuples et notamment les plus pauvres d’entre eux, mais pas seulement.

La lutte contre le Nouvel Ordre Mondial passe par des changements de comportement au quotidien…

Sites Web reliés :
http://www.agriculturedefensecoalition.org/
http://www.californiaskywatch.com/
http://actu-chemtrails.over-blog.com/

Vidéos reliées :
http://www.dailymotion.com/ActuChem
http://www.youtube.com/NufffRespect#p/a/u/2/Psdg3OAw_a8

Articles reliés :
http://www.livescience.com/environment/050126_contrail_climate.html
http://news.nationalgeographic.com/news/2006/06/060614-contrails.html
http://www.pbs.org/wgbh/nova/sun/contrail.html
http://www.infowars.com/scientists-admit-chemtrails-are-creating-artificial-clouds-2/
http://www.californiaskywatch.com/health_issues.htm
http://www.californiaskywatch.com/documents/htmldocs/california_water_test_results.htm
http://www.haydenplanetarium.org/blog/joerao/2009/09/17/virginia-rocket-create-artificial-cloud-saturday
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 19 Sep 2011 - 8:47

Et puis il y a les irréductibles de l'ingenierie de la bêtise humaine mon cher ami.

Cet article risque de te hérisser le poil....


Où quand le quotidien anglais le Guardian ouvre ses pages aux autorités scientifiques et que celles ci se lancent dans des révélations, ça donne ça...(Si on vous a jamais pris pour des cons et ben on va l'faire!!! tiens...)

Article du Prof John Shepherd de la Royal Society, président du groupe de recherche en Geoengineering

Ce mercredi, les scientifiques vont publier les détails d'une longue proposition concernant de possibles expériences de géoeengenering climatique très controversées et sur la possibilité de leurs faisabilités.
L'une des techniques proposées implique de libérer dans l'atmosphère de petite particules, comme des sulfates, afin de réfléchir un petit pourcentage de l’énergie solaire et de la renvoyer dans l'espace.

Pour cette expérience appelée "Spice" (Stratospheric particle injection for climate engineering), l'idée serait de soulever un tuyau à 1 km de hauteur par ballon pour tester la faisabilité de pomper les liquides atmosphérique des nuages.(...on ne rit pas et on continue sa lecture....)

L'expérience prévoit aussi de pulvériser de l' eau du robinet (...pchuit pchuit...) dans l'air, il n'est donc en rien un danger pour l'environnement car il n'aura aucun effet sur le climat ou la météo. Ce test prévoit simplement d'observer les effets mécaniques sur la structure dans son ensemble et présente peu de risques environnementaux. (....et de nouveau on se con-centre....et on passe à l'étape suivante sans rechigner...attention accrochez vous bien...vous allez maintenant découvrir de nouveaux militants environnementalistes ...et des bons vous dis je...je ne sais pas où ils les ont trouvé...mais pour sûr ils ne doivent pas avoir internet...cela dit nos ONG environnementales ne sont pas beaucoup plus bavardes sur le sujet depuis plus de cinq ans...je crois même que le directeur d'une d'entre elle dans un pays voisin a démissionné à cause du silence imposé par sa direction mondiale ...comme c'est curieux...)

Mais certains groupes environnementaux estiment, que même si ces tests restent inoffensifs ils pourraient représenter la première étape dangereuse sur une pente glissante qui conduirait finalement à un déploiement à grande échelle de ces technologies. ( ...Y'aouh whoua...et ...ouin, ouin ,ouin,,...Ah ...ils se battent pour notre protections au moins ceux là...non?...)

Ces préoccupations sont bien légitimes. Cependant, à accepter que «rien ne doit jamais être fait pour la première fois», reste un aveux d'impuissance qui risque de rendre notre société totalement dépourvue face aux progrès scientifiques qui sont à notre portés et dont nous pourrions tous bénéficier.

La géo-ingénierie du climat est un sujet très controversé, et à juste titre. (oh du bon sens...mais je pense que ça ne va pas durer...)
La Royal Society a déjà publié un rapport sur le sujet en 2009, où elle ne soutient ni ne s'oppose à la géoingénierie en général, ne soutenant financièrement aucun projet en particulier.

Ce rapport mettait déjà en garde quant a la grande incertitude de la Royal Society sur la faisabilité et les coûts engendrés par ces techniques ainsi que l'efficacité et les conséquences environnementales et sociales de presque tous les projets de la géoingénierie. (whaououou) Cependant, ce rapport conclu qu'à moins d'une importante et rapide réduction d'émission de gaz à effet de serre les technologies de géo-ingénierie pourraient devenir vite nécessaires. (...ah bon..Et fait de serre ...Vous avez pigé ou pas?...)

J'en conclu que la recherche en géo-ingénierie - et j'insiste sur le terme de recherche - est, hélas, nécessaire.
Notre rapport était très clair: La géoingénierie ne fournit pas une alternative à la réduction d'émissions de gaz à effet de serre ni n'est aucunement une technique à une possible adaptation aux changements climatiques, cependant ces buts doivent rester notre priorité. (...et hop là...j'y mens...et j'y m'en lave les mains...)

Toutefois, les programmes de réductions d'émissions de gaz à effet de serre actuels ne suffisent pas, et les actions politiques nécessaires ne sont toujours pas conduites au niveau mondial de façon efficace.
Les impacts possibles du changement climatique pourraient devenir désastreuses pour les personnes vulnérables, et de ne pas explorer les façons d'en atténuer les effets, serait totalement irresponsable.

Ce dont nous avons besoin, c'est de plus et mieux informer. Et la seule façon d'obtenir ces informations est de lancer des recherches appropriées.(...oh raille teuh...allez on s'y va...et on te rappelle dés qu'on sera un peu perdu...)

La géo-ingénierie, à l'instar du changement climatique, est un problème mondial qui nous affecte tous. Il nous faut donc nous lancer dans la recherche, et dans cette décision la coopération internationale sera cruciale.

La Convention des Nations Unies sur la biodiversité a décidé que les essais à petite échelle et à faible risque sont acceptables (l'expérience Spice en fait partie), mais elle ne définit pas clairement les limites de ce qui est considéré comme «petite échelle». (...Z'a bon???...)

Aucun accord international permettant de limiter ou de contrôler la géoingénierie est actuellement en vigueur, et en particulier sur les recherche dans l'atmosphère. La législation internationale dans ce domaine est très limité. ( ...poil au pied...)
Un large débat public, impliquant tous les points de vue est maintenant nécessaire,la Royal Society a donc lancé cette initiative pour répondre à ce besoin. ( ...merci..c'est royal ça...)
En tant que scientifique, je ne veux pas devoir prendre des décisions basées sur l'ignorance, et je crois que le public pense de même. (...oui oui il pense, et panse aussi d'ailleurs...)

Ceux qui préfèrent que ces décisions soient fondées sur des preuves doivent probablement attendre que les résultats de ces expériences nous parviennent avant de s'engager et de voter pour ou contre la géoingénierie.

John Shepherd / trad Nature Alerte

Le professeur John Shepherd est président du Groupe de recherche en géoingénierie de la Société royale.
Source : Le guardian


(...PAM PAM PAM PAM...ici radio Londres...)

...Je vous propose qu'on envoie sans passer par ce Monsieur le révérentisime Professeur Shepherd quelques informations aux anglais qui nous sont parvenus depuis déjà plus de 7 ans...
...Avec pour introduction ce petit film pour leur indiquer que nous ne somme plus à l'époque des frères... Mongoles fiers...





http://vimeo.com/18335341

Revenir en haut Aller en bas
ARMADA



Féminin Scorpion Dragon
Messages : 989
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 76

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Jeu 4 Juil 2013 - 14:15


Les langues se délient ...
plus personne ne pourra nier l'évidence
de ce programme mortifère d'épandage chimique ORGANISé
à l'echelle mondiale !
Une vidéo sous titrée :

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
EFFAB

avatar

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 4591
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 49
Localisation : loire-atlantique

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Jeu 4 Juil 2013 - 22:49

Merci, ARMADA.
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Dim 24 Aoû 2014 - 10:31

Quelques documents PDF, images et infos sur le sujet


Les brevets sur la modification du climat et l'épandage de matériaux dans l'atmosphère : http://www.chemtrails-france.com/brevets/index.htm

Questions, réflexions et explications sur la géo-ingénierie : http://www.cesa.air.defense.gouv.fr/IMG/pdf/ingenierie.pdf

Analyses échantillons de «filaments aéroportés» : http://www.labo-analytika.com/documents/20131030_Dumas-18_Rapport_analytique_AnAlytikA.pdf

Rapport analytique de l'ACSEIPICA : http://www.labo-analytika.com/documents/20140401_ACSEIPICA-12_131114_Rapport_AnAlytikA.pdf

Rapport d'analyses d'eau de pluie : http://www.acseipica.fr/wp-content/uploads/2014/07/analyses_eau-de-pluie-Miserey3_140418.jpg

Base de données de l'ACSEIPICA : http://www.acseipica.fr/wp-content/uploads/




Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2469
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Dim 24 Aoû 2014 - 11:34



Citation :
http://www.chemtrails-france.com/brevets/index.htm

http://www.planete-revelations.com/t14903p210-les-chemtrails-intoxication-de-lhumanite-2

Mer 16 Juil 2014 - 10:53

Brevet n° 6315213 ,,,, Brevet n° 5360162 ,,,, Brevet n° 5357865 ,,,, Brevet n° 4362271 ,,,, Brevet n° 4129252 ,,,, CLOUD SEEDING

Brevet n° 5104069 ,,, "Un éjecteur de fluide pour déverser des gaz et des fluides à partir d'un avion."

http://www.freepatentsonline.com/5104069.html

POUR EVAQUER DES FUITES D'UNE MOTEUR.

Brevet n° 4948050 ,,, http://www.chemtrails-france.com/brevets/1990-08-14_4948050/pages/1990-08-14_4948050_001.htm

CROP DUSTING / PESTICIDES

Brevet n° 4653690 ,,,, http://www.freepatentsonline.com/4653690.html pyrotechnic fussile.....

etc etc etc etc

donc rien avoir avec des trainees derrier des avions .

____________________________

Citation :
Analyses échantillons de «filaments aéroportés» : http://www.labo-analytika.com/documents/20131030_Dumas-18_Rapport_analytique_AnAlytikA.pdf

http://www.planete-revelations.com/t13523p60-les-chemtrails-intoxication-de-lhumanite

Mar 24 Sep 2013 - 14:12

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Dim 24 Aoû 2014 - 12:41

Merci de ta réponse, je trouve juste important (peu importe les sources tant qu'elles sont véridiques et non inventées) de ne pas oublier ce sujet des chemtrails. Après libre à chacun de se faire son opinion Wink 
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2656
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 9:58

Coucou les gens revoir
Eh oui "toutafé" cher Geoff, quand on est convaincu de quelque chose, que se soit dans un sens ou un autre...On perd tout esprit critique et on se ferme aux autres cheers De plus sur un dossier aussi "abstrait" c'est un non sens d'être convaincu...C'est pas possible, il y a bien trop de éléments dans se dossier qui nous échappent ! De plus, si on s'en tient au sens stricte géo-ingénierie. c'est un fait avéré, maintenant jusqu'à quel niveau ça l'est, c'est une autre paire de manche... Rolling Eyes
BIEN ! J'ai constaté que certains membres se languissaient du sujet et auraient voulu des nouvelles, cela tombe bien, j'ai de quoi comblerz vos attende...

Notes importante : Dans l'article, le "terme chemtrail est utilisé" personnellement je préfère de loin utiliser des termes comme "traînée persistante, géo-ingénierie, etc...Mais ce n'est pas mon article...Mais cela n'enlève pas pour autant le caractère plutôt sérieux du contenu, que on se le disent Very Happy Néanmoins gardons le esprit critique Wink Bonne lecture les zamis study


CADEAU : Avant de commencer, je vous offres se très bon article du magasine scientifique pointu, NEXUS qui reprend avec intelligence le pour et le contre sur les chemtrails...Vraiment intéressant : http://www.nexus.fr/wp-content/uploads/2014/07/58-65-chemtrails-NX70.pdf


Le GIEC avertit de ne pas arrêter les chemtrails, autrement dit «la gestion du rayonnement solaire»




Cet article réellement incroyable relayé par NSNBC confirme ni plus ni moins officiellement l'utilisation de manière planétaire des chemtrails de la bouche même du GIEC. Alors qu'ils exhortent les gouvernements à continuer à lutter contre le réchauffement climatique via la géo-ingénierie, la NASA quand à elle nous dit que le cycle solaire actuel, est le plus faible depuis 200 ans et que l'on pourrait se diriger vers un nouveau petit âge glaciaire. On cherchera en vain comment les deux situations peuvent se cumuler. Ce qui est sur c'est qu'à force de se prendre pour Dieu, l'homme risque bien plus que de se brûler les ailes. Fawkes


NSBC:
Le cinquième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) prévient que, malgré les effets secondaires mondiaux et les conséquences à long terme, les techniques de géo-ingénierie impliquant la gestion du rayonnement solaire (SRM) doivent être maintenus:

«Si la SRM était arrêté pour une raison quelconque, il est fort probable que les températures de surface du globe augmenteraient très rapidement à des valeurs telles que celles dues à un effet de serre élevé."
"Climate Change 2013: The Physical Science Basis" (dénommée "AR5») remplace l'ancien rapport publié en 2007. Le premier rapport d'évaluation du GIEC a été publié en 1990. (Dans le cas où le résumé contenant cet avertissement serait modifié, voici la version téléchargée le 3 novembre 2013.)

La discussion dans le Résumé pour les décideurs, au sein du RE5, félicite la gestion du rayonnement solaire et les méthodes d'élimination de dioxyde de carbone, qui restent limitées dans leur efficacité à l'échelle mondiale, mais admet quelles ne sont pas idéales, et que les deux techniques de géo-ingénierie ont des conséquences à long terme, potentiellement inconnues.

«Bien que l'ensemble de la communauté des universitaires prétende toujours ne pas connaître la réalité permanente de la géo-ingénierie globale», commente Dane Wigington de Geoengineering Watch,
"le simple fait qu'ils soient en train de discuter de la géo-ingénierie dans le dernier rapport du GIEC indique que le voile commence à se lever. "

La gestion du rayonnement solaire comprend diverses techniques visant à refléter ou détourner le retour du rayonnement solaire dans l'espace, ce qui augmente essentiellement l’albédo de la planète (réflectivité). Beaucoup de géo-ingénieurs du GIEC préfèrent les méthodes de gestion du rayonnement solaire pour l'élimination du dioxyde de carbone comme solution climatique, compte tenu des cycles de rétroaction complexes de carbone de la planète, c'est la méthode la moins cher et la plus rapide en pulvérisant notre ciel avec des particules dopant l' albédo.

"Bloquer le soleil, mais continuer à cracher des milliards de tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère," est la manière dont Eli Kintisch caractérise le SRM dans son livre 2010 "Hack the planet".

Dans un monde orienté vers la santé, il faut renoncer aux combustibles fossiles pour l'énergie solaire gratuite et abondante, conjuguée avec le développement de l'électricité libre de Tesla, afin de répondre aux besoins énergétiques de la planète, sans détruire notre environnement par l'extraction et la combustion de combustibles fossiles.

La gestion du rayonnement solaire a «trois caractéristiques essentielles", note le Conseil International Risk Governance (IRGC). «Ce n'est pas cher, rapide et imparfait" [4] Citant un militant de la géo-ingénierie, David Keith, le CGR explique que par l'injection de 13.000 tonnes de sulfate en aérosol dans la stratosphère sur une base quotidienne, ils pourraient compenser les effets radiatifs d'un doublement des concentrations de CO2 dans l'atmosphère. Cela se compare à avoir à enlever "225 millions de tonnes par jour de CO2 de l'atmosphère en 25 ans."

Si la raison l'avait emporté, nous saurions capter l'énergie solaire, et non pas la bloquer; nous fuirions les combustibles fossiles, ne ferions pas guerres écocides afin de saisir les stocks restants. Dans le monde d'aujourd'hui, cependant, les responsables politiques ont détourné des milliards de dollars en bloquant le soleil. Le coût des systèmes efficaces sont d’environ 10 milliards de dollars par an, "c’est bien au-delà du budget de la plupart des pays", note le CGR.

En plus d'avertir les décideurs, dans son résumé, que les Chemtrails doivent se poursuivre, le GIEC nie également l'existence de ces programmes. Enfouie dans le chapitre 7, le GIEC indique simplement que, "les méthodes SRM ne sont pas mises en pratique et non testées."
Il s'agit d'une déclaration étrange, étant donné l'avertissement qu’arrêter le SRM consisterait à réchauffer la planète. De plus, le GIEC admet dans RE5:

" De nouvelles séries d'aérosols et l'amélioration des observations ont émergé depuis RE4. Un certain nombre d'expériences sur le terrain ont eu lieu. "

L'un des programmes énumérés est l'expérience de transport chimique Intercontinental afin de couvrir l'hémisphère Nord, la mesure des aérosols en provenance d'Asie et leur traversée du Pacifique en Amérique du Nord, puis en continuant à travers le continent, à travers l'océan Atlantique et en Europe. Dirigés par le projet sur ​​la chimie atmosphérique globale internationale, ces vols ont eu lieu en 2004 et 2006, et auraient été au nombre d'au moins 48.

Une autre «expérience» fût « European Aerosol Cloud Climate and Air Quality Interactions Project », qui a commencé en Janvier 2007 et a pris fin en Décembre 2010 - pendant quatre années, et notamment en Afrique.

En plus des projets régionaux communs, plusieurs nations effectuent également des essais sur le terrain de manière régionale à l'intérieur de leurs propres frontières. L'Inde admet l'exécution des programmes de SRM depuis plus de dix ans.

Certes, les essais sur le terrain se déplacent bien au-delà des «expériences» quand ils couvrent les continents et les divers océans et qu'ils sont réalisés sur une période de plusieurs années.

Une autre incohérence du RE5 est sa discussion sur les traînées persistantes. Malgré le terrible avertissement dans le résumé exhortant les décideurs politiques à poursuivre leurs programmes de gestion du rayonnement solaire à défaut de cuire la surface de la planète, le groupe de RE5 voit ces contrails persistants comme les responsables d'une très légère augmentation de l'albédo (quand l'énergie solaire est réfléchie dans l’espace).

Globalement, le GIEC a «quelques doutes» concernant le fait que ces traînées persistantes et les nuages ​​cirrus qui en découlent ne changent pas les températures de surface de la planète. Cela contredit ce que les scientifiques ont constaté lors de l’interdiction de vol durant 3 jours de tous les avions américains après le 11 Septembre (sauf ceux des Saoudiens partant pour l'étranger). Les températures au sol ont augmenté de 2-3 º C en l'absence de contrails persistants, ou non.
Développé en 1988 par le Programme pour l'Environnement des Nations Unies et de l'Organisation météorologique mondiale de l'ONU , le GIEC maintient son silence sur les demandes de modification du climat militaires qui continuent de fausser les données sur le climat . Les "Phénomènes météorologiques et climatiques » sont liées au changement climatique, il n'est pas fait mention des programmes gouvernementaux visant délibérément à modifier les conditions météorologiques et les tremblements de terre d'induction , la sécheresse , la pluie et les tsunamis. Les Planetary Weapons (armes planétaires) développées par les Etats-Unis ont un long historique.

Mais le GIEC reste muet sur ces projets, a part nier qu'ils existent, alors que dans le même temps il explique dans son Résumé qu'ils doivent continuer ou il y aura un pic du réchauffement climatique. Le rapport 2013 du GIEC affirme :

«Les théorie, études de modèles et les observations suggèrent que certaines méthodes de gestion du rayonnement solaire ( SRM ) , si praticable, pourraient compenser sensiblement une hausse de la température mondiale et compenser partiellement certains autres effets du réchauffement climatique , mais la compensation pour le changement climatique causé par les gaz à effet de serre serait imprécises (confiance élevée ). " [Souligné dans l’original]
Prétendre que les méthodes de gestion du rayonnement solaire (qui comprennent Chemtrails et les changements induits par HAARP) ne sont "pas encore implémentées et non testées" est absurde, Il est difficile de le contredire vu les Preuves.

En tout cas, alors que le voile peut être levé sur les pratiques de géo-ingénierie, il y a encore un effort apparent pour dissimuler l'ampleur des programmes aux quels la planète fait déjà face.

Les décideurs pour la plupart ne vont pas lire les dossiers et rapport du GIEC 2000, mais s'appuieront plutôt sur le résumé, (re) mettant en garde; que si la "gestion du rayonnement solaire " était résiliée pour une raison quelconque, il est fort probable que les températures de surface du globe augmenteraient très rapidement à des valeurs telles que celles dues à un effet de serre élevé. »

Quand au rapport sur le climat pour la prochaine décennie? Il faudra s’attendre à davantage de HAARP et de chemtrails.

Lien connexe:

Planète SOS: le documentaire qui parle de pulvérisation par avions pour sauver la planète...hmm hmm

Source :

NSNBC (incroyable...) [/url]

Traduction : Guy Fawkes (merci à lui)



* * * * * * * *

Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2469
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 11:18



akasha ,

Citation :
Le GIEC avertit de ne pas arrêter les chemtrails, autrement dit «la gestion du rayonnement solaire»

on deja parlez de cette article ,,,,,,,,

http://www.planete-revelations.com/t13523p525-les-chemtrails-intoxication-de-lhumanite

Mar 11 Fév 2014 - 23:01

http://nsnbc.me/2013/11/12/ipcc-warns-not-to-stop-chemtrails-aka-solar-radiation-management/

et ils cite de cette reprort ,,,,,

http://coto2.files.wordpress.com/2013/11/ipcc-policy-summary-2013.pdf

Methods that aim to deliberately alter the climate system to counter climate change, termed
geoengineering, have been proposed. Limited evidence precludes a comprehensive
quantitative assessment of both Solar Radiation Management (SRM) and Carbon Dioxide
Removal (CDR) and their impact on the climate system. CDR methods have biogeochemical
and technological limitations to their potential on a global scale. There is insufficient knowledge
to quantify how much CO2 emissions could be partially offset by CDR on a century timescale.
Modelling indicates that SRM methods, if realizable, have the potential to substantially offset a
global temperature rise, but they would also modify the global water cycle, and would not
reduce ocean acidification. If SRM were terminated for any reason, there is high confidence
that global surface temperatures would rise very rapidly to values consistent with the
greenhouse gas forcing. CDR and SRM methods carry side effects and long-term
consequences on a global scale.

TRADUCTION .......

Les méthodes qui ont l'intention de délibérément changer le système de climat pour répondre au changement climatique, appelé
geoengineering, ont été proposés. L'évidence limitée exclut un complet
évaluation quantitative tant de Solar Radiation Management (SRM) que de Dioxyde de carbone
Enlèvement (CDR) et leur impact sur le système de climat. Les méthodes de CDR ont biogeochemical
et restrictions technologiques à leur potentiel sur une échelle globale. Il y a la connaissance insuffisante
quantifier combien d'émissions CO2 pourraient être partiellement compensées par CDR sur une période de siècle.
Le modelage indique que les méthodes SRM, si réalisable, ont le potentiel pour considérablement compenser a
l'augmentation de température globale, mais ils modifieraient aussi le cycle d'eau global et n'iraient pas
réduisez l'acidification océanique.
Si SRM ont été terminés pour une raison, il y a la haute confiance
ce les températures de surface globales se montreraient à la hauteur très rapidement des valeurs en harmonie avec le
forçage de gaz à effet de serre.
CDR et méthodes SRM portent des effets secondaires et à long terme
conséquences sur une échelle globale.


une proposition des plusieurs "projets" qui peut reduire les effets de rechauffement climatique et leurs consequences ,,,,,,

et que si les projets SRM sont mise en place pour stabiliser le rechauffement climatique et que SI en suite les projets SRM sont arreter pendant que les emissions CO2 sont toujours elevee , le rechauffement reviendra a ce que ca aurait ete sans projets SRM et ceci serait tres rapide .


Mer 12 Fév 2014 - 22:44

Regardez le rapport et vous verrez que les aérosols qu'ils mentionnent sont seulement les naturels (les particules libérées par les volcans, les gases , etc.) et PAS les aérosols libérés par les avions. Ce rapport de l'IPPC ne fait pas mention de chemtrails.

ils etudier plusieurs possible solutions au rechauffement climatique , et vu que personne veut reduire les emissions ' industrielle pollution , automobiles , etc etc , , il reste que deux solutions possible Solar Radiation Management (SRM) et Carbon Dioxide Removal (CDR) .


une proposition des plusieurs "projets" qui peut reduire les effets de rechauffement climatique et leurs consequences ,,,,,,

et que si les projets SRM sont mise en place pour stabiliser le rechauffement climatique et que SI en suite les projets SRM sont arreter pendant que les emissions CO2 sont toujours elevee , le rechauffement reviendra a ce que ca aurait ete sans projets SRM et ceci serait tres rapide .


Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2656
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 11:31

Ah d'accord, je viens de regarder, mais le article est mal édité, sans titres sans liens, sans rien du tout....Donc j'étais passée à côté Wink

Seulement tu racontes n'importe quoi...le chapitre 7 nommé Clouds and Aerosols en fait mention... Suspect

Et dans le texte, il y a un lien qui le stipule de nouveau : Geoengineering Watch,

On va dire que tu seras passé à côté de ça....
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2469
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 12:00

en quoi est que Jai dit n'importe quoi ?

http://www.climatechange2013.org/images/report/WG1AR5_Chapter07_FINAL.pdf

ils parle d'aerosols.

http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9rosol

Un aérosol est un ensemble de fines particules, solides ou liquides, d'une substance chimique ou d'un mélange de substances chimiques, en suspension dans un milieu gazeux. Émis par les activités humaines ou naturelles (volcans, incendies de forêt), les aérosols interviennent aussi à l'échelle planétaire et locale dans les phénomènes de pollution de l'air et d'allergies.

on peut ajouter aussi pollution industrielle , automobile , etc etc etc . pollen , tempetes , tornados ,, etc etc etc

Citation :
On va dire que tu seras passé à côté de ça....

On va dire que , comme d'habitude , vous poste des liens trouver dans une article francais qui donne sur une article en anglais dont vous ne comprendre pas.....

Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2656
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 12:17

....Mouai, mais tu as omis de dire que les traînées des avions en font partit dans l'article Wink Sinon, je ne penses pas avoir écrit qu'il ne s'agissait que des traînées des avions...Surtout que je le précises bien dans mon commentaires. Mais on ne peux pas faire comme si la géo-ingénierie n'avait aucune cause....
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2469
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 29 Sep 2014 - 12:40



voila , ce qui est dit au sujet des trainees de condensation dans la pdf......

http://www.climatechange2013.org/images/report/WG1AR5_Chapter07_FINAL.pdf

Persistent contrails from aviation contribute a RF of +0.01 (+0.005 to + 0.03) Wm² for the year 2011, and the combined contrail and contrail-cirrius ERF from aviation is assessed to be + 0.05 (+0.02 to + 0.15 ) Wm² This forcing can be much larger regionally but there is now medium confidence that it does not produce observable regional effects on either the mean or diunal range of surface temperatures. (7.2.7)

TRADUCTION .......

Les traînées de condensation persistantes de l'aviation contribuent un RF de +0.01 (+0.005 à + 0.03) Wm ² pour l'année 2011 et la traînée de condensation combinée et la traînée-de-condensation-cirrius qu'ERF de l'aviation est évalué pour être + 0.05 (+0.02 à + 0.15) Wm ² Ce forçage peut être beaucoup plus grand régionalement mais il y a maintenant la confiance moyenne qu'il ne produit pas des effets régionaux observables sur la gamme moyenne ou sur diurne de températures de surface. (7.2.7)
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4357
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 43
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Jeu 9 Oct 2014 - 7:33

Pilotes, scientifiques et docteurs dénoncent les Chemtrails en Californie

Vidéo résumé du conseil régional du mont Shasta Californie été 2014 :



Lien connexe : http://www.geoengineeringwatch.org/water-tests/#

Source : TheNowaytogo

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 2469
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 46

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Jeu 9 Oct 2014 - 12:17



http://actu-chemtrails.over-blog.com/

3 heures des gens qui repete les memes erreurs et manque de savoir .

regarder juste la premiere deux ""experts"" dans la video de 15 min.......




La premiere personne fait le comparaisson entre les trainees laisser par une avion et votre respiration quand vous expirer.

il y a aucune comparaisson a faire , car ils sont deux chose differente.


la condensation quand vous expirer s'evapourer rapidement mais , la condensation laisser par des avions se gele.

Les traînées de condensation se forment à -40 degrés Fahrenheit (qui est aussi -40 Celsius), ou plus froid. À cette température les très petites gouttes d'eau condensée gèleront immédiatement. Une fois congelé ils ne peuvent pas s'évaporer .

Ils ne peuvent pas fondre non plus , comme c'est -40° . Ils peuvent s'éteindre cependant par le biais d'un processus connu comme “la sublimation”

La glace va seulement sublime si l'humidité (à cette altitude) est inférieure qu'environ 60 % à 70 %. Ainsi, si c'est un peu plus haut alors la traînée de condensation peut durer pendant longtemps, comme les nuages font quelquefois. Si l'humidité est basse, donc la sublimation arrive très vite et la traînée de condensation dure seulement environ une minute. Si l'humidité est haute (au-dessus de 70 %) alors vous arrivez la sublimation contraire (a aussi appelé desublimation ou déposition, où la vapeur d'eau tourne directement pour geler, mais seulement quand en contact avec la glace) et encore plus de glace se formera sur la condensation congelée, les cristaux de glace deviendront plus grands et couleront plus vite, en faisant la piste se disperser puisqu'il coule par les altitudes avec de différentes vitesses de vent.

Donc la différence peut être résumée comme :

Traînée de condensation = condensation + gelant + sublimation
Haleine = condensation + évaporation



_______________________________

la faux prémisse , que les traînées de condensation derrière les avion ne dur que quelque secondes/minute enduire les gens dans l'erreur de croire qu'il doit avoir une autre raison de leur persistance , donc les gens cherche quelque chose qui peut être responsable .

Dans la video complète qui dur plus de 3 heures , les "" experts "" parle d'avoir fait des testes d'eau de pluie et testes de sol , et ils trouve de l'aluminium , ben , il y a de l'aluminium/strontium/baryum par tout naturellement , tempêtes , éruption volcanique , tremblements de terre etc etc , et a cause du pollution industrielle , automobile , essayes et bombes nucléaire , fuites de chernoble et Fukushima etc etc etc .

leur ""logique "" est ,,,,, on trouve de l'aluminium/strontium/baryum dans l'eau de pluie donc ça DOIT être a cause des avion et rien d'autre...... on trouve de l'aluminium/strontium/baryum dans la sol ,, donc ça doit être a cause des avion et rien d'autre.

et c'est la même pour Alzheimer , morgellons , la réduction de faune et de flore , les poissons qui meurt et des oiseaux , toute problème de sante respiratoire , etc etc etc ,,,, TOUS a cause des traînées de condensation et rien d'autre.

A 8:31 , l'expert en biology demande "" comment est que monsanto a su de creer les plantes résistant a l'aluminium ? "" , ben la toxicité des sol a cause de l'aluminium est connu depuis plus de 100 ans et c'est a cause des pluies acide qui libère les ions toxique de l'aluminium qui est naturellement dans le sol. etc etc etc.

Cette "" conférence"" n'est qu'une groupe des personnes qui croire que le chemtrails/geoengineering avec de l'aluminium/strontium/baryum sont une réalité et font des assomptions et raccourcis énorme pour coller a leur ""faux premisse".



Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Ven 10 Oct 2014 - 12:35

OSIRIS : Toujours cet intérêt à noyer le poisson; à dénigrer l'information .. tu as perdu tout crédit sur le forum , mais insiste et fais plus du même.

les chemtrails sont un fait.

Tu pourrais posté toute ces idioties, cela ne changerait rien.
Les gens tombent malades, les maladies neurovégétatives, les allergies, les maladies du système respiratoire sont en forte hausse, alors, que les gens prennent de plus en plus les transports en commun parce que le prix de la voiture est devenu exorbitant, aurait-il plus de pollution?
maintenant, que la France est en train de se vider de son tissu industriel, pleins d'ouvriers mis à la porte, aurait-il plus de pollution?

ah les avions, pourquoi maintenant?
et dans le pays de l'Otan (machine de guerre contre nous même)?

et pourquoi les pays ont du signer pour INTERDIRE les expérience de GEINGENERIES?


Lisez benjamin furldorf, il en parle souvent, dans un cadre plus large, et comme par hasard, au niveau spirituel , les gens éveillés, le "voient", c'est un consensus.


Faites votre recherche à partir des éléments, et faites vous votre propre idée.

Et OSIRIS , insiste, et que la haut on te pardonne pour tout ce qui est en train de faire de négatif , d'insulter les gens, et des vouloir les orienter pour qu'ils restent "endormis" et de les manipuler.

Ah, ça sera bien que tu continues à te plaindre à la modération du fait que .... toi même est le premier qui ne respect pas la charte du forum avec TON INTOLERANCE.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 2656
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Lun 13 Oct 2014 - 14:45

Chemtrails : un neurologue américain met en garde

Les nanoparticules d'aluminium sont infiniment plus réactives et peuvent facilement pénétrer dans le cerveau



Russel Blaylock

Internet est truffé d'histoires de "chemtrails" et de géoingénierie censé combattre "le réchauffement climatique" ; et, jusqu'à récemment, je lisais ces histoires avec une certaine réserve. L'une des raisons principales de mon scepticisme était que j'avais rarement vu ce qui était décrit dans le ciel. Mais ces dernières années j'ai remarqué un grand nombre de traînées et je dois admettre qu'elles ne ressemblent pas aux traînées de condensation (contrails) que j'ai vu dans le ciel de mon enfance. Elles s'étendent, sont très larges, se déploient selon un schéma défini et évoluent lentement en nuages artificiels. Particulièrement inquiétant est le fait qu'il y en a énormément aujourd'hui – des douzaines qui remplissent le ciel chaque jour.

Mon inquiétude majeure est qu'ils aspergent à l'évidence avec des tonnes de composés d'aluminium sous forme de nanoparticules. Il a été démontré dans la littérature scientifique et médicale que les nanoparticules sont infiniment plus réactives et induisent une intense inflammation dans plusieurs tissus. Un aspect inquiétant de ces nanoparticules est leur effet sur le cerveau et la moelle épinière, car on attribue une liste grandissante de maladies neurodégénératives, dont l'Alzheimer, le Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (appelée maladie de Lou Gehrig aux US, paralysie progressive de la moelle épinière, NdT) fortement reliées à une exposition à de l'aluminium dans l'environnement.



(Merci à Ngiu pour avoir incrusté la traduction française)

Les nanoparticules d'aluminium ne sont pas seulement infiniment plus inflammatoires, elles pénètrent aussi facilement dans le cerveau par plusieurs voies, dont le sang et les nerfs olfactifs (les nerfs de l'odorat dans le nez). Des études ont montré que ces particules passent le long des conduits des nerfs olfactifs, qui sont directement connectés à l'aire du cerveau qui est non seulement la plus touchée par la maladie d'Alzheimer, mais aussi celle touchée la plus précocement dans le cours de la maladie. Cette zone possède aussi le plus fort taux d'aluminium du cerveau dans les cas d'Alzheimer.



La voie intranasale d'exposition rend l'épandage de quantités massives de nanoaluminium dans le ciel spécialement dangereux, car il sera inhalé pendant plusieurs heures par des gens de tout âge, dont des bébés et des petits enfants. Nous savons que ce sont les gens âgés qui ont la plus forte réaction à cet aluminium aérien. En raison de la dimension nanométrique des particules d'aluminium utilisées, les systèmes de filtrage des maisons ne l'enlèveront pas, donc il y aura une exposition prolongée, même à l'intérieur.

En plus de l'inhalation de nanoaluminium, ces épandages vont saturer le sol, l'eau et la végétation de hauts niveaux d'aluminium. Normalement l'aluminium est peu absorbé par l'appareil digestif ; mais le nanoaluminium est absorbé en beaucoup plus grande quantité. On a montré que cet aluminium absorbé se distribue à plusieurs organes et tissus y compris le cerveau et la moelle épinière. Inhaler ce nanoaluminium en suspension dans l'environnement entraînera aussi une réaction fortement inflammatoire dans les poumons, ce qui se révélera un vrai danger pour les enfants et les adultes asthmatiques et sujets à des maladies pulmonaires.

Je prie pour que les pilotes qui font l'épandage de cette dangereuse substance prennent pleinement conscience qu'ils détruisent aussi la vie et la santé de leur famille. C'est aussi vrai de nos responsables politiques. Une fois le sol, les plantes et les sources d'eau lourdement contaminés, il n'y aura aucun moyen d'inverser les dégâts qui ont été faits.

Il est nécessaire de prendre des mesures pour empêcher une énorme catastrophe sanitaire imminente si ce projet n'est pas stoppé immédiatement. Nous verrons autrement une augmentation explosive de maladies dégénératives survenant chez les adultes et les aînés ainsi que des troubles neurologiques de développement chez nos enfants. Nous assistons déjà à un accroissement spectaculaire de ces troubles neurologiques et ils se produisent chez des gens plus jeunes qu'auparavant.


Source et traduction ; http://www.geoengineeringwatch.org/neurologist-warns-aluminum-in-chemtrails-could-cause-explosive-increase-in-neurodegenerative-diseases-2/ et BBB

------------------------

Plus un interview de un activiste, intéressant Wink



* * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4357
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 43
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   Mer 29 Oct 2014 - 7:41

Un second rapport d’analyse sonne l’alarme sur la composition des filaments aéroportés !

L’analyse confirme que ces filaments contiennent des perturbateurs endocriniens et qu’il est urgent de mettre en œuvre des moyens pour connaître l’ampleur des conséquences sanitaires de ce phénomène !


Dépistage DTD-GC/MS systématique sur un (1) échantillon de filaments aéroportés.

Madame,

La prestation analytique que vous nous avez confié sur un échantillon de «filaments aéroportés» est terminée.

Les résultats obtenus sont présentés -en résumé et en détail- dans le rapport analytique ci-dessous.

Cette prestation analytique fait suite à celle réalisée précédemment sur quatre (4) échantillons de «filaments aéroportés» prélevés à l’initiative de plusieurs particuliers en divers lieux répartis dans la France entière.(cf. notre rapport 20131030_Dumas-18_Rapport_analytique_AnAlytikA).

Dans le cas présent, l’échantillon provient de la région de Saint Martin de Crau, a été prélevé à la demande de votre adhérente Séverine Laxenaire par les soins de l’étude Bruno, huissier sis à Arles, qui nous l’a transmis le 14 novembre 2013 par colis postal.

Une très grande similitude apparaît clairement entre les résultats obtenus sur cet échantillon (dont l’origine ne saurait être remise en cause puisque la collecte a été réalisée sous contrôle d’huissier) et ceux précédemment collectée par des particuliers sur l’ensemble du territoire national.

Pour extrêmement complexe que soient les résultats observés, la composition des produits de décomposition thermique directe des «filaments aéroportés» étudiés permet de présumer du fait qu’ils résultent d’un processus de polymérisation -dans l’air raréfié en altitude- des effluents de combustion de réacteurs d’aviation.

En effet, parmi les nombreux produits dont le détail est révélé par notre étude, se retrouvent systématiquement un grand nombre de composants chimiques organiques, naturels et synthétiques (en particulier acides gras à longue chaîne et phthalates) susceptibles d’entrer dans la composition des carburants et lubrifiants de ce type de moteurs thermiques à réaction.

L’observation que nous venons de répéter justifie donc pleinement inquiétude dont nous avions fait état lors de la publication de notre premier rapport sur ce sujet, d’autant plus que les observations de retombées de « filaments aéroportés» ne cessent de se multiplier, en France, en Europe et dans le monde entier.

Les connaissances -préliminaires et partielles- que le laboratoire AnAlytikA est parvenu à obtenir sur la composition de ces «filaments aéroportés» sont alarmantes puisqu’il est maintenant démontré qu’ils transportent des perturbateurs endocriniens, et que ces retombées sont -inévitablement- susceptibles d’affecter la surface entière du globe terrestre.

Si -comme nous le suspectons fortement- ces retombées de «filaments aéroportés» sont la conséquence du développement du trafic aérien, la responsabilité des fonctionnaires responsables de la surveillance des conséquences sanitaires de ces activités économiques est clairement engagée, de même que celles des fabricants de carburants et lubrifiants d’aviation et des constructeurs de réacteurs d’aviation.

Au même titre que celle liée au trafic automobile, la pollution atmosphérique induite par le transport aérien — doit être étudiée, surveillée, et réglementée.

Votre association est en mesure de participer à la prise de conscience du grand public et des médias, seuls leviers assez puissants pour susciter une réaction des responsables politiques et de leurs fonctionnaires, dont le silence demeure assourdissant sur le sujet …
Restant à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire éventuel.

Source et suite du rapport : http://www.labo-analytika.com/documents/20140307_ACSEIPICA-12_Rapport_AnAlytikA.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La géo-ingénierie atmosphérique (nouveaux docs et références 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (rentrée atmosphérique) Boule de feu le 25/07/09 à la Rochelle APPEL A TEMOIN
» 2010: le 26/07 ovni ou rentrée atmosphérique (Nederland)
» Quelle division de l'ingénierie je dois faire ??
» Episode 08 : Ingénierie Inverse
» [infos] EMG : Ecole Marocaine d'inGénierie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Chemtrails / Projet HAARP :: Chemtrails-