Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le voyage astral , désincarnation temporaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electra
Administrateur
Administrateur


Féminin Cancer Singe
Messages : 1346
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 36
Localisation : Terra Incognita

MessageSujet: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Dim 19 Avr 2009 - 23:07

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planete-revelations.com
77Scred77



Masculin Messages : 146
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mer 25 Mai 2011 - 21:59

Y a-t'il sur le forum des personnes ayant effectuer un voyage astral conscient et controlé?

Si oui, quel rapport émotionnel ont-ils eu sur le plan même? Le mental pendant la sortie a t'il pour ces expérimentateurs la même importance que sur le plan physique?

Merci d'avance!
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mer 25 Mai 2011 - 23:12

j'ai été amené à beaucoup lire sur le sujet et à fréquenter des gens le réalisant.Je m'y suis un peu essayé mais pour raisons diverses n'ai pas insisté.
Ce qui se passe c'est que tout est décuplé, la vue, l'ouie, et la sensation d'être nu sans pouvoir se cacher.La personnalité inférieure et donc le mental n'a plus cours...mais enfin c'est long à expliquer, parce qu'on peut simplement faire du "tourisme" près de son corps ou près de notre réalité, puis quand on s'embarque dans les plans subtils et éthériques, c'est encore autre chose et ça dépend de la personne et ce qu'elle a à y faire.

il y a le documentaire "Faux Départ" de Sonia Barkalla, parlant des NDE mais qui est vraiment excellent et donne pas mal de sensations par des témoignages.

ou encore j'avais posté ce sujet sur Daniel Meurois, qui explique en long et en large dans ces vidéos ses propres sensations et les processus divers :

http://www.planete-revelations.com/t5188-interview-daniel-meurois-memoires-akashiquesplans-subtils-et-autres-humanites
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 12:07

77Scred77 a écrit:
Y a-t'il sur le forum des personnes ayant effectuer un voyage astral conscient et controlé?

Si oui, quel rapport émotionnel ont-ils eu sur le plan même? Le mental pendant la sortie a t'il pour ces expérimentateurs la même importance que sur le plan physique?

Merci d'avance!

oui, moi, mais il n'etait pas "contrôlé", je suis sorti de mon corps juste 5 à 8 secondes, je me suis vu à environ 20 cm...au debut, je pensais que c'etait un cauchemar, je me suis renseigné, et c'etait bien un "voyage astral...", j'essaye régulierement, mais je n'y arrive pas ?!
bref, j'en profite pour passer un petit message ici : je recherche des gens qui sont habitués à ce genre d'experience, afin que l'on m'apprene dans les règles de l'art, le voyage astral, ce sujet me passione ! merci !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 15:18

moi une fois j ai sentie un decrochage jai eu peur et cest rerentrer en moi car je sentais que ca commencais a m echapper.
on est tellement habituer a ce receptacle (corps physique) qu on a peur mais ce sujet m interresse.je connais une methode radicale pour faire des sorties du corps mais c est pas tres bon.il existe une concoction fait a cote du brezil qu il sappelle l Ayahuasca.je peux vous dire qu avec ca c est la decorporation assuree.j ai regarder un reportage d occidentaux qui allaient voir des chamanes pour faire cette experience et ils se voyaient en animaux,tigres,lion,ect cherchez sur le net vous trouverez.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ayahuasca
Revenir en haut Aller en bas
Manureva



Féminin Poissons Serpent
Messages : 1395
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 17:05

Bonjour tout le monde , pour les différentes techniques et expériences , voici un forum qui est dédié à L'astral , et autres expériences énergétiques , vous y trouverez diverses techniques ( l'optique de ce forum est très clair : toutes les techniques sont les bienvenues hormis celles impliquant une quelconque drogue cela va de soi ) : à vous de trouver celle qui vous convient le mieux :


http://forum.astralsight.com/


Sur le blog vous trouerez différents articles écrit par le responsable du forum

http://www.astralsight.com/

Pour les débutants je recommande les articles sur les projections de conscience notamment celui sur le phasing astral et projection astral et rêve lucide

http://www.astralsight.com/article_pa.php3

L'article sur la transe vous expliquera l'état à atteindre pour pouvoir effectuer une sortie astrale

http://www.astralsight.com/article_emdc.php3




Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 17:34

Manureva a écrit:
Bonjour tout le monde , pour les différentes techniques et expériences , voici un forum qui est dédié à L'astral , et autres expériences énergétiques , vous y trouverez diverses techniques ( l'optique de ce forum est très clair : toutes les techniques sont les bienvenues hormis celles impliquant une quelconque drogue cela va de soi ) : à vous de trouver celle qui vous convient le mieux :


http://forum.astralsight.com/


Sur le blog vous trouerez différents articles écrit par le responsable du forum

http://www.astralsight.com/

Pour les débutants je recommande les articles sur les projections de conscience notamment celui sur le phasing astral et projection astral et rêve lucide

http://www.astralsight.com/article_pa.php3

L'article sur la transe vous expliquera l'état à atteindre pour pouvoir effectuer une sortie astrale

http://www.astralsight.com/article_emdc.php3


merci je vais aller voir :)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 18:14

merci Manureva je vais jeter un coup d'oeil !! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
77Scred77



Masculin Messages : 146
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 20:22

Bonsoir à tous!

Merci pour vos réponses! Very Happy

silverlord06 j'ai entendu parler de l Ayahuasca et de la salvia dans le milieu shamanique. A mon avis un guide est necessaire pour ces substances qui ne sont pas réellement nécessaires.
Certains prennent l'ascenceur et redescendent, pour moi ça sera l'escalier marche par marche! Wink

une question pour ceux qui y travaillent: fourmillements, perte d'orientation en conscience totale, sensibilité accru de certain sens, flotter désorienté, sensation fluide (impression d'être mélangé émotionellement), lucidité accru. Toutes ces choses vous parlent?
Revenir en haut Aller en bas
Little_Boy



Masculin Messages : 8
Date d'inscription : 26/05/2011
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 21:09

Si le sujet vous intéresse je vous conseil ce livre : "La projection astrale pour débutants : Apprenez plusieurs techniques pour acquérir une vaste connaissance des autres domaines de l'existence" de Edain McCoy. J'aime ces mots "pour débutants" Ce livre vous informe des préparations à faire et du danger "potentielle" encouru. Le voyage astral est moin dangereux que de sortir dans la vie de tout les jours.
Personnellement je suis sorti de mon corps physique que quelque seconde grâce au réve lucide , cette technique est infaillible mais à maitrisé. Il suffi de l'entrainement et de la volonté.
Revenir en haut Aller en bas
tipol



Masculin Capricorne Cochon
Messages : 286
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 21:43

A ceux qui cherchent, qui s'entrainent... L'astral et tous ses corolaires est comme une boîte remplit de jouets devant un enfant. On s'amuse bien avec, et un jour, on le quitte pour évoluer.
C'est super, ça tient toutes les promesses, même les dangereuses, c'est captivant, on débarque sur des terres nouvelles... Mais un jour, on doit bien se rendre compte que l'important n'y est pas; le plus important est à un niveau bien plus élevé, accessible d'une façon plus directe que par l'astral.
J'ai expérimenté les différentes façons d'accéder aux états mentaux, sauf peut être les substances chimiques; Quoique la nicotine (pour les fumeurs) après quelques grosse bouffées et une relaxation profonde permet d'accéder à des visualisations sympa, mais la dépendance fait émerger en une demie-heure.
J'ai expérimenté les différents états de conscience, déplacement de la conscience dans le temps (passé, futur), dans les lieux externes au corps, les perceptions symboliques, la pleine conscience dans les rêves...
J'ai expérimenté beaucoup, il faut voir tout ça non pas comme une fin en soi, mais comme un outil de progression spirituel personnel.
Il faut relier l'astral à la structure d'organisation de l'existence. L'astral en est un niveau très bas avec différents compartiments. les niveaux se superposent (voir les revues qui en parlent) délayant la matière, l'espace, le temps
Le niveau le plus élevé avant de pouvoir entrer dans le divin est l'existence de la conscience libre de toute limitation corporelle. Celui qui a réalisé concrètement qu'il existe sans l'usage d'un ultime corps éthérique a gagné le gros lot. Il peut ensuite se fondre dans un état collectif.
- L'astral au sens large, correspond à toutes ces couches, comme des barreaux d'échelle qui élèvent la conscience.
Mais via l'astral, l'ascension est obligatoirement longue et pénible, des siècles...
- Dans vos concentrations profondes, rechercher un état, une visualisation, quelque chose, fait rester dans les plans inférieurs. Mais lors de telles méditations, tout en voulant accéder à quelque chose, il est possible de percevoir quelque chose qui appelle, quelque chose qui attire, une sorte d'attirance vers une sorte de zone blanche, la zone divine (totalement séparée des plans astraux); c'est évidemment cet appel qu'il faut suivre, et pas le désir d'un truc dans l'astral. Cet appel est un ascenseur vers les plus hauts niveaux qui évitera des temps indéfinis dans les zones d'astral.
- Les hautes qualités des caractéristiques personnelles sont vraiment primordiales.
Jouer avec ces choses-là quand on est un gros bourrin, plein d'égoïsme, c'est se tracer une route vers des chemins de perdition.
- Différents états (mystiques...) faits avec profondeur de sincérité, conduisent à une révélation (contact direct). Cette révélation peut se produire de tas de façons différentes; c'est le plus souvent une apparition pour les gens proches des plans astraux.

Revenir en haut Aller en bas
Manureva



Féminin Poissons Serpent
Messages : 1395
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 22:26


Merci Tipol pour ce discours magistral , je suis bien d'accord avec toi , il m'a fallu du temps pour le comprendre , mais c'est à chacun de trouver son propre chemin .

Par contre est ce que tu pourrais être plus explicite sur ceci :

Citation :
Dans vos concentrations profondes, rechercher un état, une visualisation, quelque chose, fait rester dans les plans inférieurs.

Mais lors de telles méditations, tout en voulant accéder à quelque chose, il est possible de percevoir quelque chose qui appelle, quelque chose qui attire, une sorte d'attirance vers une sorte de zone blanche, la zone divine (totalement séparée des plans astraux); c'est évidemment cet appel qu'il faut suivre, et pas le désir d'un truc dans l'astral. Cet appel est un ascenseur vers les plus hauts niveaux qui évitera des temps indéfinis dans les zones d'astral.

Parce que moi lors de mes méditations les visions sont spontanées quelque soit le sujet de ma méditation et même si celle ci est vide d'attente en fait .

Revenir en haut Aller en bas
tipol



Masculin Capricorne Cochon
Messages : 286
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 26 Mai 2011 - 23:16

Manureva a écrit:
[...] être plus explicite[...]
Dans mes méditations, je voulais découvrir des états, faire des expériences diverses, avoir des visualisations... bref, avoir des expériences "spectaculaires" dans l'astral, je les ai eues. A chaque fois, je ressentais simultanément un appel, la présence d'une pression qui me tirait à ne pas aller faire cette expérience de l'astral, mais plutôt à aller me concentrer vers un plan plus élevé, et non astral. C'était vers 1995-97.
Aujourd'hui je ne cherche plus d'expériences dans l'astral, ça resterait toujours possible, en cas de besoin, pour aider quelqu'un par exemple.
Le développement donne de nombreux attributs (perceptions, prédictions, savoir direct, réalisation de la volonté,...) considérés comme des outils.
Revenir en haut Aller en bas
1kil=92!



Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Jeu 30 Juin 2011 - 7:50

J'ai eu un voyage astral enfant.

Je ne m'y attendais pas du tout.

Je me suis retrouvé au dessus de moi même, me voyant dans ma propre chambre (enfin celle d'une maison de loc entre autres) et je ne pouvais plus faire bouger mon corps. Cela m'a fait paniquer, et à un moment je suis retourné en moi sans comprendre comment. Le temps parait très long dans cette situation. Ou en fait il passe beaucoup plus vite, bref vous ne savez plus c'est clair.

Immédiatement j'avais rapporté la scène à l'un de mes Parents, mon Père, qui fut à peine étonné pour le coup... Ma mère en a déjà vécu, et mon Grand Père paternel était une sorte de spécialiste de la chose.

Bref.

Perso j'utilise une technique propre qui est celle du son. Ma technique revient simplement à mettre des sons Reggae-Roots et me concentrait sur un son particuliers. Que je met en boucle.

Les basses des sons de Peter TOSH par exemple, "Igziabeher (Let Jah Be Praised)". Le titre est du reste assez évocateur du but recherché par l'artiste.

Son intro musicale de Live&Dangerous à Boston en 1976 est aussi très puissante et m'aide beaucoup.

Je trouve que ça marche mieux en pleine après midi, en se couchant comme pour faire une sieste mais au moment ou au final vous êtes en pleines forme, plutôt que le soir ou la nuit. Fatigué ça ne marche pas. Et donc il faut que le son soit un minimum fort, il faut aussi ressentir la vibration des basses (tellement que c'est fort quoi :)).

Au final la plupart des fois je n'y arrive pas, et quand ça m'arrive, je ne le fais pas exprès, ou bien c'est lié à des événements familiaux grave (pourtant alors inconnu, plusieurs fois, j’apprends après la mort de la personne, et limite à chaque fois je peux dire, ah mais je sais déjà...).
Aussi je n'ai jamais voulu ni essayé de sortir de ma chambre. Car le simple d'arriver à sortir de mon corps par l'Esprit m'a toujours terrorisé et je retourne toujours aussi vite dans mon corps comme je l'avais fais la première fois que ça m'étais arrivé enfant. Maintenant je trouve ça quand même amusant et curieux. Mais je suis d'accord que ça n'a finalement pas grand utilité à part montrer la puissance de l'esprit. Au tant se balader sur Google Earth c'est vachement moins dangereux, tu risques pas de perdre ton corps au moins...


Et aussi pour le coup, la Weed fumait en Jamaïque par Peter TOSH pouvait peut être l'aider pour ses méditations astrales, mais pas le shit parisien, qui produit plutôt l'effet inverse (il enferme l'esprit dans le corps).


En fait dans Igzibaeher chantait en 76 à Boston je me concentre sur le rythme en 3 temps qui fait en gros "Dun""Dun""Dun" et qui dure sans arrêt si on met la chanson en répétition. De la même façon je sais que ce même rythme en 3 temps rend totalement fou certaines personne. J'en ai vu Deux de mon vivant, une jeune Femme et un Homme, un prof je pense (à son look...). Juste en claquant des mains 3 fois un rythme régulier ça les rend totalement fou, il perdre le contrôle d'eux mêmes, ce qui est quand même curieux :)
Revenir en haut Aller en bas
iKKy



Féminin Gémeaux Serpent
Messages : 19
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Dim 14 Aoû 2011 - 16:19

Je me demandais est-ce possible que lors d'un voyage astral on laisse derrière nous notre "odeur".?

je sais pas trop si ma question est claire
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Sam 24 Sep 2011 - 14:22

le docteur charbonnier sur la réalité de la vie après la mort et du corps habité comme véhicule par l'âme :

Extraits de l’interview accordée par le Dr Charbonnier à Besoin de savoir.



« En quelles circonstances, avez-vous acquis vos certitudes sur l'après-vie ?

Dr Jean-Jacques Charbonnier : « C'était lors d'une intervention en SAMU. Ce jour là, j'ai eu à m'occuper d'un jeune homme qui était coincé dans les tôles de sa voiture.

J'ai assisté impuissant à son décès.

Au moment de sa mort, j'ai vu une étincelle de vie qui disparaissait de son regard et j'ai physiquement ressenti un souffle qui partait du sommet de son crâne.

Ce souffle était terriblement vivant et joyeux. Il est monté très haut pour aller très loin en me frôlant le côté droit du visage.

La sensation est indicible et difficile à reproduire avec des mots.


En tout cas, dès cet instant j'ai su comment on fonctionnait: nous sommes une entité « habitant » un véhicule terrestre le temps d'une vie humaine et nous quittons notre enveloppe corporelle devenue trop vieille ou trop abîmée au moment de la mort.





Les confrères qui se moquent de ma démarche existent encore bien sûr, mais un fait est certain : ils sont de moins en moins nombreux.

Par exemple, dans l'établissement où je travaille, les médecins qui pensent avoir un patient ayant vécu une NDE viennent m'en parler sans délai pour que je prenne contact avec lui.

C'est un chirurgien urologue qui m'a mis en contact avec un pilote de ligne qui communique par TCI avec son fils décédé. Deux infirmières qui travaillent avec moi m’ont raconté leur propre NDE et l’une d’entre elle parle aux patients après leurs décès pour leur expliquer ce que l’on va faire de leur corps.

De nombreux médecins m’écrivent pour m'encourager à poursuivre mon travail de recherche et d'information.

D'autres encore me confient leurs propres expériences comme par exemple le docteur Postel, médecin chef du service d'anesthésie-réanimation de l'hôpital de Sarlat en Dordogne. En assistant au décès de son père, il s'est retrouvé dans le tunnel avec lui. Et il n'était pas le seul à vivre cette expérience puisqu'au même moment, sa femme médecin et son fils infirmier étaient aussi dans le tunnel !

Tous les trois, enfin tous les quatre en comptant le père du réanimateur qui partait dans l'Au-delà, ont vécu simultanément la même chose !!!

Il est vrai que je suis régulièrement censuré par les médias français.Je dérange car mes propos sont renforcés par les statuts de ma profession : j'ai la crédibilité d'un scientifique, spécialisé en réanimation et à priori, je sais de quoi je parle en matière de comas et d'états modifiés de conscience.

Ceci est surtout vrai pour les médias télévisés. Pour eux, la consigne est stricte ; il ne faut ni choquer, ni faire trop de vague.

La science sera-t-elle selon vous en mesure d'acquérir


des « preuves » de l’existence d’une vie après la mort,

où en sont les recherches sur le sujet ?

Dr Jean-Jacques Charbonnier : «Mais les preuves scientifiques de survivance sont déjà là ! C'est ce que je me tue à répéter inlassablement lors de mes conférences !

La définition actuelle de la mort est l'arrêt du fonctionnement cérébral : la mort clinique Or, il est aujourd'hui prouvé scientifiquement que des personnes sans la moindre activité cérébrale électrique décelable, en état de coma profond, avaient été capables de voir, d'entendre et de percevoir des scènes révélées exactes. Avec les progrès de la réanimation, on peut aujourd’hui récupérer des patients déclarés mort cliniquement. Pourtant, on entend encore certaines personnes dire : « La mort, personne n’en est revenu pour savoir comment c’était ! » Eh bien non, c’est faux : de nos jours nous avons des témoignages de personnes revenues de la mort. En fait la confusion vient du fait qu’il existe des morts « provisoires » et des morts « définitives ». Ces dernières correspondant aux critères de mort cérébrale irréversible qui sont les conditions de débranchement des respirateurs ou de prélèvements d’organes, autrement dit : les limites actuelles de nos possibilités de réanimation. Mais il est fort à parier que ces limites seront un jour repoussées plus loin. En fait pour éviter cette confusion, on ne devrait plus parler d’expérience de mort imminente mais plutôt d’expérience de mort provisoire.

Des observations relatives à ces morts cliniques ont fait l'objet de publications dans des revues scientifiques à comité de lecture ; il ne s'agit nullement de récits fantaisistes ! Que nous faut-il de plus pour admettre la réalité de notre survivance ?

On a beaucoup fantasmé sur les mystères du cerveau ; ce devait être le siège de l'âme et de la conscience comme l'a été le coeur au XIXème siècle.

Le cerveau est un « organe » composé de matière comme tous les autres organes du corps humain. Il ne secrète pas de la conscience comme le foie secrète la bile !

En fait, il agirait plutôt comme un émetteur-récepteur d'informations. Dans cette hypothèse, il pourrait émettre des informations vers d'autres cerveaux par télépathie ou vers une autre dimension par la prière ou la méditation.

Il pourrait aussi recevoir des informations

émanant d'autres cerveaux, toujours par phénomène télépathique, ou d’une « supra-conscience » par un processus de médiumnité.

Mon ami canadien Mario Beauregard a montré que la méditation ou la prière induisaient un rythme électrique cérébral particulier qui était retrouvé dans le sommeil paradoxal : une période de sommeil propice aux rêves, aux intuitions et aux prémonitions qui pourrait bien être en réalité une période de connexion avec l'Au-delà… »



http://besoindesavoir.com/article/article/id/3295
Revenir en haut Aller en bas
Myk



Masculin Sagittaire Coq
Messages : 42
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mar 26 Juin 2012 - 14:43

N'ayant pas l'autorisation d'ouvrir un nouveau sujet je post ici.

Bonjour voila je suis parmi vous pour me confier pour que vous m'aidez.
Je suis un Rêveur lucide c'est très rare que je ne me rende compte que je ne rêve pas.
Tous mes rêves je m'en rappel dans la journée et je les termine la veille une continuité que je ne peux expliquer
Âpres avoir pris rendez vous avec une personne spécialisé dans le rêve ( non diplômé gentil mais un peux bizar).

c'est en parlant de cela que ma femme ma conseiller d'aller cette personne qui explique les rêves ... pourquoi pas cela me fera passer la journée.

Arrivé sur place il me demande comment se passe mes rêves. je lui explique que je ne rêve pas, je lui explique que je suis éveiller dans mes rêves, je me sens toujours allongé mais ailleurs.
Sur c'est dernière parole il ouvre grand les yeux et me demande d'expliqué précisément vos phase de sommeil.
Je lui répond que je sais pas je ferme les yeux, j'ai les oreilles qui se mette a vibrer comme un gros caisson de basses et je sans mon corps partir dans un grand huit, cela se passe tous le temps comme ça, jamais en douceur tous le temps ce grand huit.
Je le vois fort intriguer par mes paroles. je lui demande c'est grave de rêver de grand huit....
il me demande ete vous une personne spirituel ? la je commence à flipper et a vouloir me barrer !!! je répond que non ! il me demande croyez vous en dieu ? la je vais vraiment me barrer sa pu la secte a plein nez mais vu que je suis la et loin d’être bête je continue .. Je suis croyant en dieu mais pas en la religion.
La il me demande avez vous l'impression de savoir des choses sans le savoir. En effet je le sentiment de savoir des choses au fond de moi sans expliqué quoi, mais quelque chose me rassure.
Mais cela a avoir quoi avec mais rêves.??
Et la il me dit Monsieur vous ne rêver pas vous faite ce que l'on appelle un voyage astral......
Et la je vous jure que j'ai bien crus que jetai tomber sur un gourou et je lui dit cache.... Je suis un très mauvais client pour vous, je ne suis pas dupe, et je ne crois pas à votre voyage astral.
il demande de me calmer et de l’écouter.... il m'explique de A a Z le voyage astral. Je n'y est pas cru et il a demander a me revoir( la blague)
Sur la fin voyant que j'allais partir il me redemande ete vous spirituel ? je lui répond que non et que je ne médite pas et que je suis une personne très nerveuse qui ne se relaxe pas.
J aimerais beaucoup vous revoir !!!!


Voila mon histoire je suis perturbé de cette entretient au début je m'en moquer, mais il est vrai que je ne rêve pas comme tous le monde il doit y a voir une explication. Ce monsieur me la apporté mais je penser en avoir une moins mystique.

Je suis perdu et demande votre avis aidez moi.... doi-je revoir cette personnes ou doi-je en parler a quelqu'un d'autre ce que je fait sur ces lignes.

j'ai résumer pour ne pas trop écrire si vous avez besoin de détail pour m'aider je posterais plus explicitement.

Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
Myk



Masculin Sagittaire Coq
Messages : 42
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mar 26 Juin 2012 - 14:44

Âpres avoir parler de mes rêves lucide et du voyage astral, je me décide a faire l’expérience.

Hier soir je me couche vers 22h00 sur le dos ( je dors a mon habitude sur le cotés ) je suis pas très a l'aise mais bon faut ce qui faut.
Je parle a mon meilleur amis qui est dieu et lui demande de me protéger dans cette nouvelle expérience.
Rien a faire cela faire 30 minutes que je suis sur le dos et rien ne se passe, je commence a pouffer de rire dans mon lit, je me moque de moi même de la situation.
je me dit que je ne vais pas rester sur le dos toute la nuit et ne pas dormir demain boulot.
Je me place sur le cotés comme a mon habitude.
Ni une Ni deux mon corps s'engourdis mes oreilles se mettent a vibrer comme un caisson de basses ( signe annonciateur du dodo et de rêve lucide chez moi).
Mais la non je me force à ne pas rentrer en rêve lucide, je parle a dieu et demande de me protéger dans cette nouvelle expérience.
Je me dis que je suis un voyageur astral et que je peux le faire.
Et la en douceur je sens une énergie qui s'en vas par mon dos, j'ai toujours la sensation des draps et d'un corps lourd sur le lit mais je sens les deux.
Je sens cette enveloppe qui monte et je me pose mille et une question je parle a dieu pendant la monter, et je me dis c'est pas vrai je suis entrain de partir de mon corps.
Je monte et je monte, je me demande si je vais finir par m’arrêter de monter !!! cette sensation de monter je ne l'ai jamais ressentis avant, c'est une monter en douceur presque bercé pendant la monter.
Je suis un peux perturbé j'ai plus l'habitude de partir dans un grand huit et être éjecter dans tous les sens que de monter dans une béatitude pareil.

Je continue a monter mais je suis arrêter par le plafond, je me décide enfin d'ouvrir les yeux et percevoir mon corps la je serai sur !!!!!
Manque de chance en ouvrant les yeux pour voir mon corps je perçois également ce que mon corps physique perçois c'est a dire les reflet de la lune.
Je me connais par cœur si les image se superpose c’est que je suis en rêve lucide.
Je me concentre de toute mes force pour ne pas me réveiller, je vois mon corps physique allongé dans le lit c'est bien moi !!! mais la chambre ressemble a la mienne mais c'est pas la mienne.
comme un plongeur bloqué sous la glace je passe mes main sur le plafond en crépis blanc ( mon vrai plafond est blanc mais lisse, déjà premier bug) et j'observe mes mains (astral) je vois bien mes mains mais pareil je perçois dans les main que je regarde le reflet de la lune sa se superpose.
Je me re-concentre pour ne pas me réveiller, je me retourne pour apercevoir la corde d'argent Rien pas de corde, je me pousse comme un cosmonaute pour approcher mon corps endormie et la mon corps endormie essaye de m'attraper en balayant les bras et en faisant la moulinette avec ses poing.
Sa commence a être louche et un sentiment de malaise s'installe ( je dirais un trouille c’était flippant.
je me pousse sur le coté pour éviter qu'il m’attrape et j'arrive au sol je suis en flippe total !!!! je ferme les yeux fort comme a mon habitude pour revenir d'un rêve lucide mais rien je reste la bloqué je me pousse avec les pieds pour repartir au plafond et je me dis je suis un voyageur je veux sortir de cette pièce, mais rien je ferme fort les yeux, les images recommence a se superposé je perçois les reflet de la lune et ce corps en bas, je me force a encore plus ouvrir les yeux et réveiller ce corps physique.
Je me réveil en douceur mais complétement perturbé !!!!
je me pince et vérifie que je suis bien rentrer !!! je suis bien dans ma chambre et tous va bien.

je bois un verre d'eau et je décide d'en finir avec cette expérience.
Je me remet sur le coté ferme les yeux, mon corps s'engourdis mes oreilles commence a fortement vibrer, mais cette fois si je fait comme a mon habitude je laisse aller les vibrassions jusqu'au grand huit.
Ni Une ni deux le grand huit je par dans tous les sens, je me sens rassurer car cette sensation je la connais par cœur et je part en rêve lucide.

Voila mon expérience qui pour moi, même si je ne suis pas un professionnel ne relève pas du voyage astral mais d'un rêve lucide.

- la chambre n’était pas la mienne
-mon corps qui veux m'attraper
-Bloqué au plafond sans pouvoir sortir de la pièce.
- la visions de mon corps physique et la vision de mon corps astral superposé.
-la monter du corps astral a l'envers.


Enfin voila comme je l'ai dit je ne suis pas un professionnel du voyage astral et je m'en remet a vous.

Selon vos réaction je retenterais l’expérience .

Merci a vous cela me fait du bien d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
tipol



Masculin Capricorne Cochon
Messages : 286
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mar 26 Juin 2012 - 22:01

Beaucoup ont fait de petites expériences, mais les pro du voyage astral, il n'y en pas tant que ça.
Les gens qui gagne de l'argent en vendant des livres sur le voyage astral, sont loin d'être des pro à suivre.
Les portes de la spiritualité sont très nombreuses, les chemins aussi. Mais il y a des grandes lignes, des chemins déjà balisés par d'autres.
Toutes ces sortes de rêves organisés sont le signe d'une personnalité spirituelle, c'est à dire avec des tournures intérieures honnêtes, sincères, paisibles,...
Après, le niveau de développement est très variable, le pays est grand à visiter.
Tu peux continuer à développer ces choses, selon ton rythme, quelque soit tes choix, tes méthodes, tes voies, tes contacts, tes aides... le principal est vraiment la tournure intérieure personnelle où tu ne tromperas jamais personne d'autre que toi-même si les intentions ne sont pas nobles.
L'étudiant aux nobles intentions, au coeur vraiment sincère, s'il ne va pas bien loin, il ne lui arrivera aucun désagrément.
Sur le sujet, on écrit volontiers des tas de pages....
Renseigne-toi, cherche,... travaille.
Etudie les plans spirituels, ils te montreront que l'astral, s'il est merveilleux, plain de surprises agréables, n'est pas l'aboutissement.
C'est l'astral qui donne des tas de pouvoirs, mais ils ne sont pas l'aboutissement.
Il ne faut pas s'arrêter à l'astral, il faut juste l'expérimenter un peu, mais pas toute la vie, il faut ensuite passer son temps à joindre le plan divin.
Le plan divin offre évidemment bien d'autre satisfactions, et des pouvoirs encore plus raffinés.
Pour continuer dans ces découvertes, il y a une chose importante, il faut conduire une recherche sur toi-même, apprendre à tout nettoyer sans relâche, apaiser les pensées,... il y a beaucoup à faire, des années à passer... et éviter de crier dans la rue que tu as trouvé la vérité !
En plus de tes rêves la nuit, fais des méditations la journée, juste des entraînement au calme mental; les visions viennent assez vite.
Dans ces méditations où tu rechercheras comme beaucoup des expériences visuelles, tu devrais te rendre compte qu'il y a quelque chose d'autre qui attire, plus lumineux, mais pas visuel, un plan supérieur, porte y attention, laisse-le venir plutôt que les visions.








Revenir en haut Aller en bas
Graal



Masculin Bélier Serpent
Messages : 353
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 51
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Le voyage astral   Ven 24 Aoû 2012 - 23:25

Salut,
La désincarnation temporaire ou voyage astral peut s'effectuer dans diverses mondes comme dans notre monde physique mais aussi dans un autre environnement astral et éthérique puis spirituel.
Il est vrai comme dit la première vidéo que des contacts se font avec des gens que l'on aime qu'il soit défunt ou vivant.
J'ai pu le vérifier par moi-même en faisant des exercices de méditation basé sur l'Amour et un exercice pour l'exécution de la sortie hors du corps...
Cela m'a demandé beaucoup de travail de discipline.
J'ai commencé à vouloir exécuter le voyage astral depuis adolescent.
Puis au fur et à mesure des exercices et des étapes, j'ai vécu de grandes expériences.

La premier exercice que j'utilise comme méthode est tout d'abord, la décontraction totale du corps physique. Donc la concentration de pensée est dirigé vers un point plus ou moins précis d'une partie du corps humain qui sont les pieds...jusqu'à la tête. On se concentre sur un pied puis l'autre puis on remonte le tibia,genou,jambe,etc jusque l'on ressente comme un fourmillement ou des picotements en dans son être. Ne pas oublier, aussi la décontraction du visage et de la tête.La concentration de pensée ne doit pas s'écarter du but fixé et se laisser vagabonder de ci de là dans des imaginations en dehors de l'initiation. Car après il faut se forger une imagination des plus morale et altruiste...

Quoiqu'il en soit, il y a tout de même des risques qui peuvent être lié à la peur et à la négativité puis on peut faire de mauvaises comme de bonnes rencontres...ou s'endormir comme c'est aussi souvent le cas... Sleep
Voilà! sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
Graal



Masculin Bélier Serpent
Messages : 353
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 51
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Le voyage astral, désincarnation temporaire   Mar 4 Déc 2012 - 1:00

sunny Je mets cet extrait d'une conférence de Rudolf Steiner (Le ciel, l'enfer et le problème du mal) sur les sorties hors du corps ou voyage astral qui j'espère pourra vous apporter quelques éclaircies sur les risques encourus.
Le voyage astral peut nous mettre en contact en premier lieu par des Entités démoniaques de l'obstruction. Puis si la personne continue vertueusement son cheminement spirituel ,elle pourra rencontrer ces guides spirituels dont son Ange Gardien....etc

...Si des questions aussi importantes que celle de l'origine du mal ne peuvent pas trouver de réponse, c'est peut-être en effet parce qu'on répugne à dépasser le mode de connaissance qui se fonde sur les sens et l'intellect lié aux sens, et qu'on refuse de développer cet autre mode de connaissance qu'il faut trouver sur les voies grâce auxquelles l'âme humaine parvient à dépasser sa vision scientifique habituelle !
Nous avons en effet souvent parlé de cette possibilité qu'à l'être humain de se dégager de son corps, de réaliser cette chimie spirituelle qui consiste à extraire du corps l'âme et l'esprit comme le chimiste extrait l'hydrogène de l'eau. En dégageant de cette façon son âme et son esprit de son organisation corporelle, l'homme s'élève dans le spirituel. L'être psychospirituel se trouve alors libéré du corps, et il peut percevoir dans le monde spirituel. Quand il n'est plus à l'intérieur de son corps mais en dehors, il peut faire l'expérience directe de ce qui vit dans les profondeurs du monde, pour autant que cette connaissance lui est accessible. Or que rencontre t-on lorsqu'on s'efforce de suivre le chemin de la recherche spirituelle tel qu'il est décrit dans mon livre "Comment parvient-on à des connaissances des mondes supérieurs ? A quelles expériences parvient-on en suivant ce chemin qui ouvre l'accès aux mondes suprasensibles ?
Demandons-nous ce que devient, à la lumière de ce chemin, ce qu'on appelle le mal. Il suffit d'observer le mal le plus ordinaire, tel qu'il se manifeste dans la vie de tous les jours. Quand le chercheur spirituel se met en chemin pour s'élever jusqu'à des mondes supérieurs, pour sortir vraiment de son corps, avec son âme et son esprit, afin de percevoir sans l'aide de ce corps, il constate que ce qui lui oppose les résistances les plus fortes sur ce chemin, c'est tout ce qu'il doit considérer rétrospectivement comme étant un mal, voire même simplement une imperfection, dans sa vie. Nos plus gros obstacles sont ceux qui viennent de nos propres imperfections. Cela dit, n'allez pas en déduire qu'il faille en tirer de l'orgueil et prétendre que celui qui parvient à faire des recherches dans le monde spirituel peut se taxer d'être un homme parfait ! Ce n'est pas ce que je veux dire. Mais, répétons-le, le chemin de la recherche spirituelle est, en un certain sens, un calvaire, et ceci pour la bonne raison que, dès l'instant où l'on sort de son corps avec son être psychospirituel et que l'on prend part au monde spirituel, on se retourne vers sa propre existence avec toutes les imperfections qui s'y trouvent, et on se dit: Tu traînes avec toi ces lacunes comme une comète traîne sa queue. Tu les emporteras dans tes vies futures et tu devras t'efforcer de les combler. Tout ce que tu as évité jusqu'à maintenant sans en prendre conscience, tu le contemples à présent. Tu vois ce qui t'attend. Cette vision tragique de ce que l'on est dans la vie de tous les jours s'impose à toute personne qui cherche le chemin pour s'élever dans le monde spirituel. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'on n'a pas pris le vrai chemin. Quand on a trouvé l'accès au monde spirituel, la vie devient plus difficile. On voit tout à fait clairement sa propre méchanceté et ses propres imperfections. Même si l'on arrive à rien d'autre, on parvient au moins à ce résultat !Dès que l'on fait quelques pas dans le monde spirituel, on fait connaissance, par expérience, avec l'imperfection et le mal.....etc
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
maiki



Masculin Bélier Chat
Messages : 11
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 29

MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Mar 2 Avr 2013 - 23:06

Très intéressant et je retrouve dans pleins de petites choses les mêmes explications que celles que j'avais eu en faisant du spiritisme à mon adolescence ( malgré moi).
Je débute tout juste le chemin initiatique et je crois depuis quelques temps qu'il n'y a effectivement pas de hasard.
Mon prémice d'expérience de voyage etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le voyage astral , désincarnation temporaire   Aujourd'hui à 14:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Le voyage astral , désincarnation temporaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pierres pour le voyage astral
» NDE et voyage astral
» EMI et voyage astral
» rapide voyage astral
» le voyage astral pour débutants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Paranormal :: Expériences de Mort Imminente & voyages astraux-