Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 14:19

Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream


Geoff78 : Je voudrai, au travers de l'article posté ci-dessous, vous faire prendre conscience de la corrélation existante entre l'affaire BP, la mort du Gulf Stream et les conditions météo dont bénéficient l'Europe et d'autres parties du monde (Russie, Chine, ...).

Comme chacun le sait, ou peut-être pas, le Gulf Stream c'est ce courant marin qui protégeait l'Europe des températures polaires. Maintenant que celui-ci est en grande partie "mort", ce barrage n'est plus! Conséquence directe, l'hivers relativement froid et neigeux s'abattant sur nous.

Une probable autre raison est la mort voulue de milliers voir millions de dauphins et baleines qui, en cette période de bouleversements et d'ascension planétaire jouaient un rôle prédominent avec nous humains, ce qui aujourd'hui s'est en grande partie amoindrit du à la réduction massive de ces espèces.
*
Enfin souvenez-vous pendant l'affaire BP que de nombreux journalistes ont fait mention que les plages étaient interdites d'accès afin d'empêcher de filmer les équipes de nettoyages qui dès six heures du matin envahissaient ces mêmes plages afin d'enlever les nombreuses carcasses de ces animaux échoués!

Je vous laisses donc à vos réflexions quant à cette sombre affaire, qui à mon avis à encore d'autres aspects que ceux que j'ai pu développer ici, j'entends par là aspects du genre occultes, mais bon je ne voudrai en rien passer pour un parano!


"Le Loop Current dans le Golfe du Mexique a cessé d’exister il y a un mois, les dernières données satellites montrent clairement que le Courant Atlantique Nord a maintenant DISPARU et que le Gulf Stream commence à se disjoindre à environ 400 km des Outer Banks de Caroline du Nord. Le Système de Circulation Thermohaline, dans lequel un courant d’eau chaud s’écoule dans un océan beaucoup plus froid et plus grand, a un effet sur la haute atmosphère au-dessus du courant, jusqu’à 11 km d’altitude. L’absence de cet effet normal à l’est de l’Atlantique Nord a perturbé le flux normal du Jet Stream atmosphérique cet été, causant des fortes températures, inédites, à Moscou (40°C), des sécheresse et inondations en Europe centrale, ainsi que de fortes températures dans la majeure partie de l’Asie et des inondations massives en Chine, au Pakistan, et ailleurs en Asie."

A lire en entier sur : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article8769

Voici une photo prise en Norvège au mois d'août 2010, donc en plein été.



Et ceci, lorsque en Russie nous sommes confrontés à une vague de chaleur invraisemblable, il fait tellement chaud qu'on y puisse cuire des oeufs sur la route et il y a partout des incendies.







Pourquoi ?

A cause du désastre pétrolière plannifiée par BP et par les interventions délibérément insuffisantes le Gulf stream a cessé d'exister.

Le Gulf stream au 5 septembre 2004 :



Le Gulf stream au 22 août 2010 :



Qu'est-ce que cela signifie? Un violent mélange des saisons, des mauvaises récoltes et de plus en plus de sécheresses et d'inondations à des différents endroits sont actuellement devenues les nouvelles quotidiennes depuis la catastrophe pétrolière de BP qui a eu lieu le 20 avril 2010. Ils ont tué le pacemaker du climat mondial, a déclaré le Dr Zangari. Le Dr. Mike Coffman, géologue en ressources climatologiques, et Dr. Tim Ball, climatologue, ont confirmé que, si cette information est correcte, que l'âge de glace et le changement climatique résultant en une famine mondial sont maintenant éminents.

Une nouvelle ère glaciaire peut tuer 2/3 de la race humaine dans la première année lorsqu'il y a une évolution rapide; une évolution plus lente résulterait probablement au même nombre de décès, mais répandu sur une poignée d'années ! Merci BP, je vous remercie Mr. le président Obama, vos mensonges et vos dispersants ont été tout simplement géniaux. Maintenant, si vous pouvez diriger tout l'air chaud vers les bons endroits, on pourrait peut-être éviter un enfer glacial dans notre futur proche, a déclaré le Dr. Bill Deagle AAEM MD.

Source : http://www.lepoeteegare.be/page_7.html


Dernière édition par geoff78 le Jeu 14 Fév 2013 - 13:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 14:43

Afin d'illustrer mes dires concernant l'échouage des dauphins et baleines voici des articles me crédibilisant :

Washington et BP accusés de censurer les journalistes et les scientifiques

L’administration Obama interdit de s’approcher à moins de 20 mètres de toute installation liée à la marée noire. BP est accusé de faire disparaître des animaux morts.


Des journalistes ainsi que des scientifiques de plus en plus nombreux font part de leur colère envers l’administration Obama et British Petroleum, qu’ils accusent d’entraver leur liberté d’expression.

Dès les premiers jours de la marée noire, le 20 avril, des reporters ont fait état de tracasseries quotidiennes. Il s’agissait le plus souvent d’actes d’abus de pouvoir de la part d’employés de BP ou de sous-traitants. Nous avons déjà relayé le récit d’une journaliste de Mother Jones, qui expliquait comment une équipe de nettoyage avait refusé d’être filmée en train de dérouler du « papier toilette » pour absorber le pétrole sur une plage.

La censure semble devenir beaucoup moins vénielle aujourd’hui, au point qu’un blog du magazine de gauche modérée Salon peut aller jusqu’à s’en prendre à la « police d’Etat BP/gouvernement ».

Car c’est désormais l’administration fédérale américaine qui est accusée d’empêcher les journalistes de travailler. Et il ne s’agit plus d’incidents isolés, mais d’une politique systématique consistant à maintenir les caméras à l’écart, au nom de la « sécurité ».

Ci-dessus, le reporter vedette de CNN, Anderson Cooper, lance un cri d’alarme dans un sujet diffusé début juillet. « Nous ne sommes pas les ennemis ici », répète la star de la chaîne d’information. Il fustige les gardes-côtes américains, qui ont interdit aux journalistes de s’approcher à moins de 20 mètres de toute installation liée à la lutte contre la marée noire, sous peine de 40 000 dollars d’amende et de poursuites pour crime. Cette mesure « permet facilement de masquer des échecs », se scandalise Anderson Cooper.

Le journaliste de CNN raconte comment des collègues de sa chaîne se sont vus interdire par deux fois de photographier des oiseaux mazoutés, et comment d’autres confrères ont été empêchés d’accéder à une caravane médicale prenant en charge des personnes intoxiquées par les émanations d’hydrocarbures.

La chaîne MSNBC a donné cette semaine la parole à Riki Ott, célèbre militante écologiste américaine, vétérane de la marée noire de l’Exxon Valdez. Cette biologiste fait état de nombreux témoignages de bénévoles qui affirment que BP ferait disparaître pendant la nuit des animaux morts sur les plages touchées par la marée noire ! Il s’agirait selon elle de minimiser l’ampleur médiatique du désastre, et d’éliminer des preuves pour de futurs procès.

Le Los Angeles Times s’inquiète de son côté des plusieurs cas de scientifiques accusant l’administration Obama de les censurer, et pas seulement dans le cadre de la marée noire. Le quotidien californien évoque par exemple un rapport caviardé portant l’impact des barrages hydroélectriques sur les populations de saumons. L’article est titré : « Les scientifiques s’attendaient à ce que l’administration Obama soit plus amicale ». Ses auteurs notent que tout compte fait, l’attitude des autorités fédérales n’a guère évolué par rapport à l’époque de l’administration Bush, très critiquée pour ses positions « négationnistes » vis-à-vis notamment du changement climatique.

[Les actes de censure prêtés à l’administration Obama ont de quoi surprendre. Dans le cas de BP, c’est beaucoup (beaucoup) moins étonnant. En général, les firmes pétrolières ne font pas preuve d’hospitalité à l’égard des journalistes. Et c’est un euphémisme. Quel que soit le sujet, obtenir une autorisation pour un tournage ou une interview relève presque systématiquement du tour de force, voire du miracle. Un problème démocratique un poil trop négligé jusqu’ici, étant donnée la place qu’occupe le pétrole dans nos sociétés…]

[Obama n’est pas Bush. Toutefois, transition pour transition, on peut rappeler comment, dans un autre registre, l’agence Bloomberg a dû porter plainte contre la banque centrale américaine, la ‘Fed’, trois jours après la victoire de Barack Obama à l’élection présidentielle, le 7 novembre 2008. La Fed refusait de rendre publiques de nombreuses informations liées à son action dans la crise financière. L’agence d’information financière américaine a fini par remporter son procès en 2009. Mais bon…]

Source : http://petrole.blog.lemonde.fr/2010/07/13/washington-et-bp-accuses-de-censurer-les-journalistes-et-les-scientifiques/



Comment BP tente de dissimuler les dégâts de la marée noire

Les civils -journalistes et photographes inclus- ont, depuis le 30 juin, l'interdiction de s'approcher à moins de 20 mètres des barrages flottants qui entourent la marée noire dans le golfe du Mexique. Une décision qui suscite des critiques, au moment où la compagnie pétrolière BP, à l'origine de la catastrophe, est accusée de minimiser le désastre.

L'ordre a été donné par les garde-côtes sur une décision de responsables locaux, officiellement afin de protéger les civils. Les contrevenants seront exposés à une lourde amende de 40 000 dollars (31 000 euros).
Limiter les photos d'oiseaux mazoutés

Selon de nombreux commentateurs, le géant du pétrole cherche surtout à cacher des méthodes douteuses et à éviter les photos choc. Le journaliste de CNN Anderson Cooper exprime sa surprise :

« Nous n'avons pas le droit d'aller où nous devrions être. Nous étions habitués aux services de sécurité qui bloquaient les caméras, […] c'était BP ; mais maintenant, le gouvernement fait de même, malgré ses promesses. » (Voir la vidéo en anglais) : la même que déjà postée dans le précédent article.

Il montre aussi du doigt l'amiral Thad Allen, chargé par l'Etat fédéral de gérer l'accident, qui promettait début mai « l'accès illimité partout où nous faisons des opérations ». Pour le journaliste, ce sont surtout les images qui sont censurées :

« A une distance de 20 mètres, vous ne pouvez pas prendre en photo les oiseaux coincés dans des barrages, si des barrages se trouvent sur une plage couverte de pétrole, vous devez rester à 20 mètres. […] Ce sont les mêmes raisons qui ont été opposées deux fois à CNN quand nous voulions filmer des oiseaux mazoutés qui avaient été ramassés. […] Ces images sont très perturbantes, nous ne pouvons plus en avoir. »

Sous le sable… le pétrole

Ce n'est pas la première fois que BP est accusé de cacher les images du désastre. Fin mai, un avion s'est vu interdire le survol de la marée noire par BP : la compagnie aurait appris qu'un journaliste était à bord.

Il y une semaine, une vidéo suggérait que l'entreprise avait pu recouvrir des plages de sable pour masquer le pétrole qui le recouvrait.

De la même manière, début juillet, un journaliste a été brièvement arrêté par un garde de sécurité de BP. Ce dernier, aidé par un policier, a pu prendre les coordonnées du photographe et regarder les clichés de son appareil.

Anderson Cooper cite l'exemple de deux journalistes qui se sont vu interdire l'accès à un centre de soin de Venice Beach, où séjournaient deux agents d'une équipe de nettoyage des plages.

Mardi, les premières taches de pétrole apparaissaient sur les côtes du Texas. Des barrages pourraient bientôt y être installés. Mauvaise nouvelle pour les garde-côtes : il va en falloir beaucoup pour garder les journalistes à distance dans cinq Etats.

Source : http://www.rue89.com/planete89/2010/07/07/comment-bp-tente-de-dissimuler-les-degats-de-la-maree-noire-157916


[/center]


Dernière édition par geoff78 le Dim 23 Oct 2011 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 15:00

LES DÉGATS DE BP MENACENT L’HUMANITÉ

les sources de Wayne Madsen Report signalent que, sur la côte du Golfe, le personnel de sécurité de BP est complété par la police montée de l’État d'Alabama en dehors de ses heures de service et par les gardes d’une société de sécurité privée, G4S Wackenhut. Le personnel de sécurité de BP veille à ce qu'aucun observateur ne soit présent sur les plages de la côte pendant la nuit, au moment où les prestataires de BP nettoient les plages, ramassent et se débarrassent secrètement des dauphins morts, tortues, oiseaux, et des autres animaux marins qui se lavent à terre couverts de pétrole provenant du désastre de Deepwater Horizon.

[Ndt : BP massacre les animaux qui tentent de nettoyer le pétrole qui les englue ! Les dirigeants de British Petroleum ont fait preuve de prescience en changeant le nom de leur compagnie par Beyond Petroleum : Au-delà du Pétrole... l’enfer !]

BP élimine secrètement les cadavres d'animaux afin d'éviter de payer des amendes et des réparations pour le massacre d’espèces en voie de disparition et protégées, comme les tortues, les dauphins et les pélicans bruns. La forte baisse de la teneur en oxygène dans le Golfe contraint de nombreux animaux marins à aller dans les eaux peu profondes pour respirer, mais ces proies plus faciles sont aussi suivies par les requins dans les rivières côtières et les anses.

Le personnel de sécurité de BP se remarque à ses uniformes gris. Une autre entreprise, Talon Security, a été spécialement engagée par BP pour maintenir les médias curieux loin des plages et des eaux du Golfe, et pour intimider les employés de nettoyage pour qu’ils ne parlent pas à la presse.
Le personnel médical de BP, qui s’occupe des plaintes de santé des résidents touchés de la région du Golfe, signale également une forte augmentation des maladies respiratoires et même des cas de pneumonie chimique de ceux qui sont touchés par les vapeurs de benzène de pétrole dans le Golfe et ses estuaires. Les habitants de la côte du Golfe sont affectés d'emphysèmes et de bronchites dues au taux dangereusement élevé de benzène.

Par-dessus le marché, le fond d’indemnisation de BP, dirigé par la caisse de compensation des victimes du 11/9 et le cadre supérieur du sauvetage de Wall Street, Kenneth Feinberg, donne la priorité aux copropriétaires absents, vivant pour la plupart à Atlanta et New York, pour le dédommagement de l’annulation du contrat de location d’été de leurs propriétés en bord de plage. Selon nos sources dans l’immobilier du Golfe, les propriétaires absents passent avant tous les travailleurs dans le marasme, pêcheurs, crabiers, crevettiers et de l'industrie touristique, en bénéficiant d'une réparation.
BP accorde également des contrats à des sociétés écrans du Massachusetts qui sont liées à la mafia russo-israélienne, pour traiter de l’extérieur un grand nombre de marchés de nettoyage des plages de la côte du Golfe et d'autres services découlant du désastre pétrolier.

Le service de sécurité de BP continue de harceler les journalistes et les photojournalistes qui tentent de couvrir dans son intégralité l’étendue des dégâts dans le Golfe. L’un de nos collègues photojournaliste a été informé par la sécurité de BP que, sur le domaine public d’Alabama, il ne pouvait pas photographier les efforts de nettoyage des plages des prestataires de BP.

LA FUITE de BP n’est pas seulement une simple fuite…

Apparemment, BP savait que c'était un volcan dans lequel ils creusaient. Ils auraient intentionnellement creusé sur le côté du volcan pour contrôler ce qui en sort (creuser au milieu aurait été incontrôlable). Ce qui en sort serait un mélange volcanique qui contient les bactéries nécessaires pour nettoyer le dégât. BP nous ferait accroire que c'est du pétrole uniquement.

Les conspirateurs voudraient se servir de cet événement pour introduire le contrôle des population en déstabilisant le pays et le monde. On peut penser à l'introduction de la taxe sur le carbone, l'obligation d'être pucé si on est déporté à cause de la fuite, augmentation des pouvoirs des policiers, augmentation du prix du pétrole à la pompe, écroulement financier...

En tout cas, pour le moment il pleut de l’huile sur la Louisiane.

AVERTISSEMENT AUX NETTOYEURS DU GOLFE du Mexique :
Presque tous les nettoyeurs du désastre EXXON Valdez de 1989 sont désormais décédés.
Dans un article précédant, nous avons documenté de nombreux dangers pour la santé résultant de ce déversement de pétrole dont bien des spécialistes nous ont avertis, et maintenant CNN a annoncé que la grande majorité des nettoyeurs de celui de l'Exxon Valdez en 1989, en Alaska, sont désormais morts. C'est cela, vous avez bien lu cette nouvelle. Ils sont presque tous morts.
Michael Snyder

En fait, un expert, invité sur le plateau de CNN, avait affirmé que l'espérance de vie des nettoyeurs de l'Exxon Valdez n'était qu'à environ

51 ans. Étant donné que le déversement de pétrole dans le Golf du Mexique est à présent démesurément pire que celui de l'Exxon Valdez, voulez-vous vraiment vous porter volontaire à faire partie de l'équipe de nettoyeurs là-bas? Après tout, le rêve américain, ce n'est pas de s'enrichir pendant quelques mois en aidant BP à nettoyer leur dégât pour ensuite tomber raide mort vingt ou trente ans plus tôt.

http://www.youtube.com/watch?v=eRrbqBEGxiw

Ce topo de CNN est absolument stupéfiant. S'il s'approche de la vérité, alors pourquoi voudrait-on participer au nettoyage de ce déversement de pétrole?

La vérité, c'est que ce que nous avons dans le Golf du Mexique, c'est une « soupe toxique » contenant du pétrole, du méthane, du benzène, du sulfure d'hydrogène, d'autres gaz délétères ainsi que des dispersants très toxiques comme le Corexit 9500.
Respirer ces trucs est nocif pour la santé mais la réalité, c'est qu'il faudra attendre des dizaines d'années avant de connaître le bilan réel des répercussions de cet accident sur la santé.
Toutefois, les rapports récents ne sont pas positifs :

*Un grand nombre de travailleurs nettoyant le désastre de BP dans le Golf du Mexique signalent déjà qu'ils souffrent de symptômes similaires à la grippe.

*D'après un autre nouveau rapport, le fait de s'exposer à ce désastre pétrolier dans le Golf du Mexique a entraîné 162 cas de maladies signalées au ministère de la Santé en Louisianne.

*En outre, selon les nouvelles locales d'une station de Pensacola, en Floride, « 400 personnes ont demandé des soins médicaux pour infections des voies respiratoires hautes et basses, maux de tête, nausée et irration des yeux après des voyages sur la plage du comté d'Escambia. »

Cette situation méritera d'être surveillée minutieusement par tout le monde.

Cependant, ce ne sont pas que les personnes nettoyant ce déversement et allant à la plage qui ont signalé ces menaces pour la santé. Ce qui suit est le témoignage d'un lecteur appelé Dee :

« Mes deux amis et moi sommes malades : on a eu des maux de tête et des vomissements ainsi que des sensations de brûlures d'estomac, on se sent très mal. On n'est pas allés dans le Golf du Mexique, mais il y a une anse à la fin de notre rue. Nous vivons sur le côté ouest de Pensacola, en Floride, près de Bayou. Au début, je croyais que ça ne touchait que moi. Mais mes deux amis souffrent des mêmes symptômes, tous en même temps. Maintenant, j'ai un mal de tête assommant et j'ai mal au cœur. J'ai pensé que peut-être les produits nettoyants ou le pétrole lui-même sont la source de notre malaise.
Cela fait toute une journée qu'il pleut par intermittence. J'ai commencé à me sentir mal tard cette nuit. Je me suis demandé s'il y en avait d'autres à Pensacola qui souffraient des mêmes symptômes. »

Alors que peut-on déduire de tout cela?

Eh bien, il est peut-être trop tôt, mais une fois cette crise terminée, il se pourrait que la plus grande tragédie de l'histoire soit le ravage sur la santé que ce déversement aura occasionné.

Si le déversement de l'Exxon Valdez est une indication en soi, beaucoup de personnes finiront par mourir de manière précoce.
Alors encore une fois, voulez-vous vraiment vous rendre là-bas pour nettoyer ce pétrole?
Bien sûr, toute cette marée noire ne sera pas nettoyée toute seule.
Mais si nous refusons tous d'intervenir, qui la démazoutera?
Peut-être que le PDG de BP Tony Heyward et d'autres cadres haut-placés pourraient se retrousser les manches, se rendre là-bas et commencer à nettoyer ce cambouis toxique.
C'est leur dégât, alors qu'ils le fassent.

MAUVAISE NOUVELLE : IL VA FALLOIR QUITTER LES LIEUX…

Les mauvaises nouvelles concernant la catastrophe pétrolière du Golfe continue à affluer des sources de la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et du Corps des ingénieurs de l’armée. Les planificateurs des situations d'urgences s’occupent d’une éventuelle « zone morte » dans un rayon de 200 miles autour du site de la catastrophe de Deepwater Horizon dans le Golfe.

Un désastre environnemental paraît imminent et le déplacement des populations se prépare dans le Golfe. Les sources de la FEMA considèrent que le dispersant d’hydrocarbures utilisé par BP, le Corexit 9500, se mélange à l'eau du Golfe qui s’évapore, est absorbé par les nuages, et produit des précipitations toxiques qui menacent de continuer à massacrer la vie marines et la faune terrestre, la flore et les humains dans un rayon de 200 miles autour du site du désastre de Deepwater Horizon dans le Golfe.

S’ajoutant aux inquiétudes de la FEMA et du Corps des ingénieurs, de grandes quantités de méthane s'échappent du gisement pétrolier sous la zone de forage Macondo du Golfe du Mexique.

Lors d'une visite récente dans la région sinistrée, le président Obama a promis que la côte du Golfe « retournera à la normale. » Pourtant, les fonctionnaires fédéraux qui s'occupent de l'impact à court et long terme rapportent que la « zone morte » de la marée noire, créée par une combinaison de méthane et de pluie de Corexit toxique, nécessite l'évacuation et l'abandon à long terme des zones urbaines dans un rayon de 200 miles (320 km) autour du volcan du pétrole.

Des plans sont mis en place en vue de l'évacuation obligatoire des villes de : Nouvelle-Orléans, Baton Rouge, Mandeville, Hammond, Houma, Belle Chase, Chalmette, Slidell, Biloxi, Gulfport, Pensacola, Hattiesburg, Mobile, Minette Bay, Fort Walton Beach, Panama City, Crestview, et Pascagoula.
Les pluies toxiques du Golfe, qui devraient empoisonner les réserves d'eau douce poissonneuses et les lacs, les ruisseaux et les rivières, auront également un impact désastreux sur l'agriculture et l'élevage, ainsi que sur l'eau potable dans la région touchée.

Les fonctionnaires de la FEMA affirment également que le fonds de 20 milliards de dollars de compensation mis de côté par BP est loin d'être suffisant pour couvrir les coûts de la catastrophe. Les sources de la FEMA disent que la catastrophe coûtera bien plus d’un billion de dollars (1000 milliards), et s’approchera vraisemblablement de 2 à 3 billions de dollars.

Original : oilprice.com/Environment/Oil-Spills/Government-Insiders-Get-Ready-for-the-Gulf-Dead-Zone.html

Traduction de Pétrus Lombard

Notes : À cause de sa toxicité, la Grande Bretagne interdit l’usage du Corexit 9500 en Mer du Nord.

MÉTHANE = POISON MORTEL

L’eau de mer absorbe en partie le méthane dégagé avec le pétrole. Cela produit une réaction consommatrice de l’oxygène dissout dans l’eau. Cela risque de transformer les eaux du Golfe en eaux stagnantes mortes, incapables de faire prospérer la vie.

Le méthane n’est pas le seul gaz dégagé par le puits. Il y a aussi des émanations très dangereuses de sulfure d’hydrogène, chlorure de méthyle, benzène, détectées dans l’air à des taux alarmants.

Source : http://agentssanssecret.blogspot.com/2010/07/les-degats-de-bp-menacent-lhumanite.html
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 15:06

La Marée Noire BP est entrée dans le Loop Current


Geoff78 : Cet article montre que l'agence spatiale européenne reconnaît que la marée noire influe sur le Gulf Stream, mais bien sur elle minimise la chose! La preuve 7 mois plus tard? Cet hivers anormalement froid que nous avons! Hasard?


Selon ses observations par satellite, l'Agence Spatiale Européenne (ESA), vient d'annoncer que la marée noire de Deepwater Horizon BP est entrée dans le puissant courant marin qui la propulse de la Louisianne, Golfe du Mexique, en direction de la Floride.

Les images satellites prises hier par le satellite Envisat montrent que la marée noire est entrée dans le "Loop Current". Ce courant remonte en direction de la Floride puis vers l'Atlantique.

Après avoir atteint l'ouest de la Floride, le Loop Current longe la côte Est des Etats-Unis où il se transforme en Gulf Stream. D'où la crainte que la marée noire ne soit entraînée jusque dans le Gulf Strean et ne remonte la côte Est des Etats-Unis. La marée noire devrait atteindre la Floride en 5 à 6 jours.

Hier, les gardes côtes américains avaient repéré sur les côtes des Keys (Floride) des impacts de pétrole. Après analyse, il s'avère que ces boulettes ne proviennent pas de la marée noire de BP de Macondo dans le Golfe du Mexique.

La veille, le COE de BP, Tony Hayward avait annoncé sur la BBC que "l'impact de cette marée noire sur l'environnement sera très, très modeste. Cette fuite est "minuscule" en proportion de l'immensité de l'océan". Mais dans un même temps les scientifiques annonçaient qu' il y a une quantité abominable de pétrole dans les profondeurs en comparaison avec ce vous voyez à la surface. Il y a une énorme quantité de pétrole sur plusieurs couches, qui s'étagent sur trois, quatre ou cinq niveaux.

Source : http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/petrole/maree-noire/383-la-maree-noire-bp-est-entree-dans-le-loop-current.html
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 15:16

Geoff78 : Pour conclure ce petit dossier d'articles et d'analyses je vous propose celui-ci qui n'a pour titre que :

Marée noire et affaiblissement du Gulf Stream : vers une nouvelle ère glacière en Europe de l'Ouest ?

La chaleur et la sécheresse extrêmes en Russie, les inondations en Asie, les froids mortels en Amérique du Sud, tous reliés à la catastrophe de BP.

Notre planète connaît une version réelle du film « Le Jour d’après« en ce moment. Des records de chaleur (jusqu’à 39-40C ou 100-104F à Moscou) et la sécheresse en Russie, la chaleur extrême et les inondations dans une grande partie de l’Asie (Chine, Pakistan, etc…), et les froids mortels en Amérique du Sud sont tous le reflet de changements rapides dans l’évolution de la météo mondiale qui sont causés par des changements dramatiques dans le Gulf Stream et le courant de l’Atlantique Nord (également appelé la dérive nord-atlantique) et le courant de Norvège, etc. provoqués par les grandes quantités de pétrole déversées dans le Golfe du Mexique par la catastrophe de British Petroleum [Ndlr. La pollution atmosphérique serait un autre facteur de l'affaiblissement du Gulf stream].

Un physicien italien, le Dr Gianluigi Zangari, de la prestigieuse Division de Recherche de l’Institut National de la Physique Nucléaire aux laboratoires nationaux de Frascati (LNF) de l’Institut National de la Physique Nucléaire (INFN) en Italie, est arrivé avec quelques résultats scientifiques surprenants. Le Dr Zangari s’est spécialisé dans les recherches et les analyses sur le climat mondial. Il a constaté que l’énorme quantité de pétrole dans le Golfe du Mexique, de la catastrophe de BP, a provoqué une rupture du courant « Loop » dans le Golfe. Et, de plus, que cela a abouti à un affaiblissement dramatique dans la vélocité du Gulf Stream et du courant de l’Atlantique Nord, et une réduction des températures des eaux de l’Atlantique Nord de 10C.

Il s’agit d’une expérience de physique de niveau universitaire qui utilise un bac d’eau froide et d’y injecter un jet d’eau chaude coloré. Vous pouvez voir les limites des couches du jet d’eau chaude. Si vous ajoutez du pétrole pour le bac, cela décompose les limites des couches du jet d’eau chaude et détruit efficacement la vélocité du courant. C’est ce qui se passe dans le Golfe du Mexique et dans l’Océan Atlantique. L’ensemble de la « rivière d’eau chaude » qui s’étend des Caraïbes jusque sur les bords de l’Europe de l’Ouest se meurt à cause du Corexit que l’Administration Obama a permis à BP d’utiliser pour cacher l’ampleur de la catastrophe pétrolière du Deepwater Horizon de BP. Les quelque deux millions de gallons du Corexit, ainsi que plusieurs millions de gallons d’autres dispersants, ont fait que la majeure partie des deux cents millions de gallons de pétrole brut, qui ont jailli depuis des mois de la tête du puits BP et des autres sites avoisinants, de surtout couler au fond de l’océan. Cela a contribué à dissimuler une grande partie du pétrole, avec l’espoir que BP pourrait sérieusement réduire les amendes fédérales du désastre pétroler. Cependant, il n’existe actuellement aucune façon efficace de « nettoyer » le fond du Golfe du Mexique, dont environ la moitié est couverte de pétrole brut. En outre, le pétrole s’est écoulé le long de la Côte Est de l’Amérique et jusque dans l’Atlantique Nord, et il n’y a aucun moyen de nettoyer efficacement ce pétrole des « fonds marins ».

Cette énorme quantité de pétrole brut recouvrant une zone aussi immense a sérieusement affecté les systèmes actuels du courant Loop, du Gulf Stream et de l’Atlantique Nord, en brisant les limites des couches du jet d’eau chaude.



Il y a plusieurs noms pour la thermorégulation de la « rivière d’eau chaude » qui empêche l’hémisphère nord d’entrer dans une nouvelle ère glaciaire. La première section porte le nom de « courant Loop » qui commence dans les Caraïbes, s’écoule autour de la péninsule du Yucatan avant d’entrer dans le Golfe du Mexique, puis fait des boucles autour du Golfe et se dirige du côté est pour passer entre Cuba et la Floride. À ce stade, le courant est appelé le « Courant de la Floride » et il s’écoule des Keys tout le long de la côte est de l’Amérique (Floride, Géorgie, Caroline du Sud et une partie de la Caroline du Nord) jusqu’à Outer Banks. À partir d’Outer Banks, le courant se dirige dans l’Atlantique Nord où il est connu comme le « Gulf Stream ». Finalement, le Gulf Stream devient le Courant Nord Atlantique, qui devient finalement par la suite le courant de Norvège et le courant des Canaries. La raison pour laquelle ce système a plusieurs noms est historique. Tout ce système n’a pas été découvert en même temps et le système de courants n’a pas été entièrement connu ou compris pendant des années. Benjamin Franklin, un de mes pères fondateurs préférés de l’Amérique est la personne qui a nommé une partie de ce système, le « Gulf Stream » dans les années 1760. Il convient de noter que cette « rivière d’eau chaude » ne commence pas avec le courant Loop, il fait partie d’un système beaucoup plus vaste qui inclut le courant équatorial de l’Atlantique Sud qui s’écoule vers le nord le long de la côte du Brésil (le courant du Brésil du nord), et devient le courant des Caraïbes, puis il est renommé le courant du Yucatan puisqu’il coule vers le nord dans le détroit de Yucatan. Tout ce système est un des principaux processus de thermorégulation mondiale qui régularise les températures de la planète.

Sur la base de ce qui s’est déjà produit (au courant Loop et aux courants du Gulf Stream et de l’Atlantique Nord, etc. et de la situation météorologique mondiale), et sur ce qui continue à se produire, nous pouvons prédire une augmentation dans les changements climatiques mondiaux très sérieuse et proche dans le temps. Nous pourrions être en train d’entrer dans une toute nouvelle ère glaciaire complète [Ndlr. par affaiblissement du courant du Gulf Stream]

Il n’y a aucun moyen connu de nettoyer les énormes quantités de pétrole brut en liberté, dépouillées de ses éléments plus légers par les dispersants, reposant maintenant sur le fond du Golfe du Mexique et dans certaines parties importantes de l’Océan Atlantique (où passe le Gulf Stream). L’utilisation du Corexit et des autres dispersants par BP, avec la pleine coopération de l’Administration Obama, a créé le danger le plus important dans toute l’histoire de cette planète. C’est ce qui arrive quand une grande nation glisse pour devenir un type de nation du Tiers-Monde, où l’argent seul est la force motrice essentielle dans toutes les actions du gouvernement.

Pendant que toute la connaissance de la portée de la méga-catastrophe à venir pour la planète commence à être connue, l’Administration Obama va se retrouver dans une crise politique beaucoup plus importante que le Watergate (qui a coûté la présidence à Nixon) ou les affaires de sexe qui ont failli coûter la présidence à Clinton. Les effets sur les élections de mi-mandat de cette année au Congrès sont susceptibles d’être dramatiques.

D’après le Dr Zangari :

L’importance du Gulf Stream dans le processus de thermorégulation du climat mondial est bien évaluée. Les cartes de données des derniers satellites en temps réel (Jason, Topex/Poséidon, Geosat Follow-On, ERS-2, Envisat) de mai-juin 2010 générée par CCRA (Colorado Centre Astrodynamics Research), contrôlées dans les laboratoires Frascati par le biais de calculus congruent SHT et comparées avec les données des dernières années, montrent pour la première fois une preuve directe de l’effondrement rapide du courant Loop, un courant océanique chaud, partie cruciale du Gulf Stream. Comme montré par les cartes des surfaces océaniques et les cartes des hauteurs des surfaces océaniques, le courant Loop s’est effondré pour la première fois autour du 18 mai et a généré un tourbillon dans le sens des aiguilles d’une montre, qui est toujours actif. Présentement, la situation s’est détériorée à un point tel que le tourbillon s’est complètement détaché du courant principal, détruisant ainsi complètement le courant Loop.

Puisque les analyses comparatives avec les données satellitaires passées jusqu’en mai 2010 n’ont pas montré les anomalies en cause, une corrélation entre l’effondrement du courant Loop avec l’action physique et biochimique du déversement pétrolier de BP sur le Gulf Stream pourrait alors être possible.

Il est raisonnable de prévoir la menace de l’effondrement d’un courant crucial chaud puisque le courant Loop peut générer une réaction en chaîne de phénomènes critiques imprévisibles et des instabilités en raison des fortes non-linéarités qui peuvent avoir de graves conséquences sur la dynamique de l’activité de thermorégulation du Golfe Stream sur le réchauffement de la planète.

Le Gulf Stream laisse sa signature jusqu’à sept miles de hauteur. L’impact du Gulf Stream sur le climat est bien connu, rendant l’Islande et l’Écosse confortables en hiver par rapport à la congélation du Labrador situé à la même latitude. Que les cyclones ont tendance à s’étendre plus sur le Gulf Stream est également connu depuis un certain temps. Une nouvelle étude révèle que le Gulf Stream ancre une bande de précipitations avec un mouvement ascendant et des formations nuageuses pouvant atteindre 7 miles de hauteur et pénètre dans la haute troposphère. La découverte, annoncée par une équipe américano-japonaise de scientifiques, montre que le Gulf Stream a une voie par laquelle il affecte directement la température et les profils climatiques sur l’ensemble de l’hémisphère nord, et peut-être même le monde entier.

Xie a été curieux pendant un certain temps sur la réponse de l’atmosphère envers les courants chauds qui circulent dans l’eau froide océanique, comme le Gulf Stream ou son homologue du Pacifique, le Kuroshio. Xie dit : « Ce fut une tâche difficile d’isoler l’influence climatique du Gulf Stream des variations dynamiques de la température en utilisant les observations conventionnelles, qui sont spatialement et temporellement sporadiques. Nos découvertes n’ont été possibles qu’en raison de la disponibilité des données à haute résolution des satellites, une analyse opérationnelle météorologique et un modèle de circulation atmosphérique. »

Le premier indice que ces courants océaniques chauds ont un effet important sur l’atmosphère est venu des données satellitaires en haute résolution de la NASA. Ces images montrent une étroite bande de pluie planant souvent sur le flanc chaud des courants. Le vent accélère et converge sur le flanc chaud, puis s’écarte et ralentit sur le flanc froid.
Les découvertes de l’analyse opérationnelle de la température ont souligné le flanc chaud du Gulf Stream comme la cause des vents forts ascendants. « Nous voulions plus de preuves », a dit un membre de l’équipe Akira Kuwano-Yoshida de l’Agence Japonaise pour Marine-Earth Science and Technology (JAMSTEC), « et se tourna vers les modèles atmosphériques en haute résolution pour Earth Simulator (AGCM) à JAMSTEC. Nous avons roulé le premier modèle avec les températures réelles du Gulf Stream. Le modèle réussi à capturer la bande de pluie et la signature dans la haute troposphère. Puis, nous avons enlevé le gradient de la surface de la mer du front du Gulf Stream en adoucissant la température dans le modèle. Les étroites bandes de pluie ont disparu. »

Enfin, l’équipe a utilisé des données satellitaires des radiations à ondes longues pour mesurer la température du sommet des nuages. L’étroite bande de nuages, reliée à la foudre, s’étend à 7 miles de hauteur au-dessus des méandres du Gulf Stream et à des températures sous zéro. C’est une preuve supplémentaire que l’influence du Gulf Stream sur le climat s’étend bien au-dessus de la basse atmosphère. La force du Gulf Stream a changé de façon marquée dans le passé puisque la Terre est passée entre des périodes chaudes et des périodes glaciaires. Étroitement reliés à ces changements, les climats changent dans le monde entier, non seulement dans l’Atlantique, mais aussi dans le Pacifique et même dans l’hémisphère sud. Les scientifiques ont été intrigués par la façon dont les changements dans la circulation thermohaline atlantique (le tapis roulant) conduisent à des anomalies climatiques dans d’autres régions de l’hémisphère nord. La nouvelle étude découvre une voie directe : un réchauffement profond de l’atmosphère par le Gulf Stream. Ce réchauffement génère des ondes planétaires qui peuvent induire à des changements assez rapides dans la circulation atmosphérique de la Terre et modifier le climat en Europe et au-delà par le moyen du courant-jet occidental de la troposphère supérieure.

Un mécanisme amplifiant les changements climatiques

Dans le passé, les grandes et rapides variations climatiques qui ont eu lieu notamment lors de la dernière période glaciaire (période de Heinrich) ont perturbé les circulations océaniques. Les archives climatiques (sédiments marins et lacustres, glaces polaires, stalagmites) montrent la relation étroite existant entre les variations climatiques et la circulation océanique. Les changements dans la circulation océanique de l’Atlantique Nord ont une influence au niveau planétaire en affectant, notamment, le cycle de l’eau. Ces changements sont accompagnés par un déplacement de l’équateur climatique séparant les systèmes des alizés des deux hémisphères : vers le sud lors des événements froids et vers le nord durant les chauds.

L’Amérique centrale, une étroite bande continentale qui sépare les océans Atlantique et Pacifique, joue un rôle clé dans ce système. Du côté Atlantique, les eaux de surface s’évaporent, ce qui augmente la salinité. La vapeur d’eau est transférée par les alizés vers le Pacifique où elle est déposée sous forme de pluie, diminuant la salinité. Cet énorme transfert d’eau (plusieurs centaines de milliers de mètres cubes par seconde) maintient un contraste de salinité entre les deux océans. Les eaux de surface de l’Atlantique tropicale sont ensuite transportées, via le Gulf Stream, vers les hautes latitudes, où elles réchauffent l’atmosphère avant de plonger dans les abysses des zones de convection situées dans les mers de Norvège, du Groenland et du Labrador. Les eaux profondes formées par ce processus, se jettent ensuite dans les océans du monde, purgeant ainsi l’Atlantique Nord d’une partie de son excès de sel.

Sources :

http://christroi.over-blog.com/article-maree-noire-et-affaiblissement-du-gulf-stream-vers-une-nouvelle-ere-glaciere-en-europe-de-l-ouest-57735974.html

http://infoguerilla.fr/?p=5420


Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 15:23

Geoff78 : Vous rappelez-vous cet article :

L’Europe doit s’attendre au pire hiver depuis 1000 ans, selon des météorologues polonais

Ceux qui espéraient un hiver doux vont vite déchanter : à en croire plusieurs météorologues polonais, l’hiver qui s’annonce risque d’être le plus froid depuis 1000 ans.

En 2010-2011, on va se les geler sévère.

Tout cela à cause du changement affectant le Gulf Stream, ce dernier permettant de maintenir un équilibre climatique sur la planète. Bientôt, les eaux chaudes transportées par le Gulf Stream ne contrebalanceront plus l’air froid venu de l’océan Arctique. On peut déjà voir les premiers signes de ce phénomène dans la péninsule Scandinave, selon les spécialistes.

Le Gulf Stream fonctionne comme un « radiateur » pour le Nord de l’Europe, et sa disparition – ou même un léger ralentissement – pourrait résulter en une nouvelle Ère glaciaire.

Une telle catastrophe pourrait se voir accélérée par l’explosion de la plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique – là-même où se forme le Gulf Stream. L’explosion a provoqué le déversement de 700 000 tonnes de pétrole dans l’océan. La situation pourrait changer de façon dramatique. Une partie du pétrole est passée de la mer des Caraïbes à l’océan Atlantique, ralentissant le Gulf Stream, qui transporte alors moins d’eau chaude.


Source
: http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article8818
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 16:15

Bref avec tous ça vous voyez bien que le climat va bien, tout est normal :

Et ceci au cours des 10 derniers jours...


Importantes inondations au Panama : 8 morts
: http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-monde/11642-01-importantes-inondations-au-panama--8-morts

Inondations dans le Doubs : http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-france/11633-01-inondations-dans-le-doubs

Tornade dans le centre du Portugal : http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-monde/11630-11-tornade-dans-le-centre-du-portugal

Fortes pluies et inondations dans le Sud de l'Espagne : http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-monde/11631-01-fortes-pluies-et-inondations-dans-le-sud-de-lespagne

Tempête de neige dans le Tatarstan Russe : http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-monde/11627-12-tempete-de-neige-dans-le-tatarstan-russe

Le Liban confronté à de nombreux incendies de forêt : http://www.catnat.net/actualites/catastrophes-monde/11622-06-le-liban-confronte-a-de-nombreux-incendies-de-foret

Record de chaleur en Bulgarie : http://www.catnat.net/actualites/en-bref/11613-record-de-chaleur-en-bulgarie

Puissant séisme sous-marin de mw 6,6 au Japon : http://www.catnat.net/actualites/en-bref/11593-puissant-seisme-sous-marin-de-mw-66-au-japon
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 16:50

Enfin pour conclure mon analyse de la chose je vous envoi sur deux vidéos d'un ami :

Catastrophes naturelles,Gulf Stream et BP...




Dérèglement climatique - Nibiru ou Planète X ?

Revenir en haut Aller en bas
sam153389



Masculin Messages : 108
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Seine Maritime-France

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Jeu 9 Déc 2010 - 20:32

A Geoff 78 et aux autres:

Salut et merci de revenir sur l' affaire capitale et hautement eschatologique de BP.

Je viens de poster dans la section NOM un message concernant la couverture du magazine Newsweek du 22 novembre 2010 où Obama est

représenté

par le Dieu de la destruction Shiva Nataraja! Peut-être que tu l' as déjà lu, sinon va le voir, ça va t' éclairer! Il est représenté avec six bras et six

mains et les deux du bas portent la terre à droite et une montre à gauche. Je suis convaincu que c' est lié en particulier à l' affaire BP (ce n' est

plus qu' une question de temps d' ailleurs et à court terme en plus!). Plus facile à décoder, par exemple, les deux mains du milieu porte un

hélicoptère militaire à droite et une colombe à gauche évoquant ainsi la guerre et la paix qui, selon mon analyse, correspondent à l' Antichrist qui

viendra au nom de la paix en temps de guerre (l' élite mondiale fomente la 3è guerre mondiale en ce moment) selon notamment le verset biblique

de Daniel 9:27. Il s' agira bien sûr d' une fausse paix comme le relate ce verset.

Et pour ce qui concerne BP, tu parlais de chose occulte, mais justement il s' agit d' un acte de très haute sorcellerie, une invocation pour tenter de

faire sortir l' Antichrist de l' enfer, comme le relate notamment le chapitre 17 du livre de l' Apocalypse, et dont j' ai pas mal parlé dans le chapitre V

de mon livre intitulé "Le nombre 163 ou la manifestation de la bête 666"! Je vais bientôt écrire une nouvelle mise à jour à propos de cette

invocation hautement occulte, et je vais essayer de le faire en détail. En attendant tu/vous pouvez consulter le chapitre V de mon livre sur mon

site: http://www.ultimereveil.sitew.com


Cordialement

Samuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ultimereveil.sitew.com
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Ven 10 Déc 2010 - 2:44

Kindra Arnesen: Ce qui se passe dans le Golfe (marée noire, BP, 19 juin 2010

Revenir en haut Aller en bas
Ghost

avatar

Masculin Messages : 789
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Ven 10 Déc 2010 - 22:30

Y a déja un autre post qui parle de ca, sa sert vraiment a rien de faire des doublons. (Tu peux poster a la suite)

http://www.planete-revelations.com/la-terre-ses-phenomenes-f26/leurope-doit-sattendre-au-pire-hiver-depuis-1000-ans-selon-des-meteorologues-polonais-t3272.htm Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Ven 10 Déc 2010 - 22:37

Désolé je ne me souvenais plus de cet article, il est vrai que je l'ai dissocié par mégarde mais je l'ai aussi un peu plus enrichi quand même.
Enfin bref le doublon n'était pas mon objectif. (Ca nous arrive sans cesse avec A2zeiss)
Revenir en haut Aller en bas
Ghost

avatar

Masculin Messages : 789
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Ven 1 Avr 2011 - 9:51

Pour revenir a l'article, en fin de compte il n'y a pas eu d'ère glaciaire lol!
Revenir en haut Aller en bas
redshark

avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 336
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 35
Localisation : vosges

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Ven 1 Avr 2011 - 10:27

Il y a beaucoup de chose qu'il devait y avoir qui ne sont pas arrivé, entre le 16 et le 26 mars. Alors ont peu dodo sur nos deux oreilles!
Moi perso je ne m'inquiète plus de toutes c'est "prédiction".
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4399
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mar 21 Fév 2012 - 22:45












Revenir en haut Aller en bas
aymeric000

avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 405
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 0:37

jaime bien tes vidéo ^^

Mais une chose m'enerve !!

Il veulent nous dire qu'on est resposable !!

Or la planete peut se rechauffer toute seule ! Et ça c'est dejas produit... comme une ére glaciaire a dejas eu lieu, il cherche quoi a dire "a detraquer notre climat"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 9:16

aymeric000 a écrit:
jaime bien tes vidéo ^^

Mais une chose m'enerve !!

Il veulent nous dire qu'on est resposable !!

Or la planete peut se rechauffer toute seule ! Et ça c'est dejas produit... comme une ére glaciaire a dejas eu lieu, il cherche quoi a dire "a detraquer notre climat"


L'effet du Gulf Stream est encore en grande partie méconnu. La théorie la plus diffusée et donc la plus populaire, exposée ici et selon laquelle le Gulf Stream régulerait en quelque sorte le climat hivernal européen, date de 1855.
Mais elle n'a jamais été scientifiquement confirmée.

Le Gulf Stream serait né il y a 4,1 milliards d'années par la fermeture de l’isthme du Panama... Alors peut-être qu'il a des variations, des baisses de régime, mais ça semble peu probable qu'il disparaisse, vu les différents changements climatique que la Terre a subit depuis.

Qu'il y ait eu des tonnes d'animaux morts intoxiqués, englués, pollués à cause de la marée noire d'Avril 2010 c'est un fait, mais que cela ait influencer le climat Européen quelques 3 ou 4 mois après... Suspect



Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 14:47

geoff78 a écrit:
Une nouvelle ERE GLACIERE a commencé ?


Geoff78 : Je voudrai, au travers de l'article posté ci-dessous, vous faire prendre conscience de la corrélation existante entre l'affaire BP, la mort du Gulf Stream et les conditions météo dont bénéficient l'Europe et d'autres parties du monde (Russie, Chine, ...).
Comme chacun le sait, ou peut-être pas, le Gulf Stream c'est ce courant marin qui protégeait l'Europe des températures polaires. Maintenant que celui-ci est en grande partie "mort", ce barrage n'est plus! Conséquence directe, l'hivers relativement froid et neigeux s'abbatant sur nous.
Une probable autre raison est la mort voulue de milliers voir millions de dauphins et baleines qui, en cette période de boulversements et d'ascension planétaire jouaient un rôle prédominent avec nous humains, ce qui aujourd'hui s'est en grande partie amoindrit du à la réduction massive de ces espèces.
Enfin souvenez-vous pendant l'affaire BP que de nombreux journalistes ont fait mention que les plages étaient interdites d'accès afin d'empêcher de filmer les équipes de nettoyages qui dès six heures du matin envahissaient ces mêmes plages afin d'enlever les nombreuses carcasses de ces animaux échoués!
Je vous laisses donc à vos réflexions quant à cette sombre affaire, qui à mon avis à encore d'autres aspects que ceux que j'ai pu développer ici, j'entends par là aspects du genre occultes, mais bon je ne voudrai en rien passer pour un parano!


"Le Loop Current dans le Golfe du Mexique a cessé d’exister il y a un mois, les dernières données satellites montrent clairement que le Courant Atlantique Nord a maintenant DISPARU et que le Gulf Stream commence à se disjoindre à environ 400 km des Outer Banks de Caroline du Nord. Le Système de Circulation Thermohaline, dans lequel un courant d’eau chaud s’écoule dans un océan beaucoup plus froid et plus grand, a un effet sur la haute atmosphère au-dessus du courant, jusqu’à 11 km d’altitude. L’absence de cet effet normal à l’est de l’Atlantique Nord a perturbé le flux normal du Jet Stream atmosphérique cet été, causant des fortes températures, inédites, à Moscou (40°C), des sécheresse et inondations en Europe centrale, ainsi que de fortes températures dans la majeure partie de l’Asie et des inondations massives en Chine, au Pakistan, et ailleurs en Asie."

Et ceci, lorsque en Russie nous sommes confrontés à une vague de chaleur invraisemblable, il fait tellement chaud qu'on y puisse cuire des oeufs sur la route et il y a partout des incendies.

Pourquoi ?

A cause du désastre pétrolière plannifiée par BP et par les interventions délibérément insuffisantes le Gulf stream a cessé d'exister.



Qu'est-ce que cela signifie? Un violent mélange des saisons, des mauvaises récoltes et de plus en plus de sécheresses et d'inondations à des différents endroits sont actuellement devenues les nouvelles quotidiennes depuis la catastrophe pétrolière de BP qui a eu lieu le 20 avril 2010. Ils ont tué le pacemaker du climat mondial, a déclaré le Dr Zangari. Le Dr. Mike Coffman, géologue en ressources climatologiques, et Dr. Tim Ball, climatologue, ont confirmé que, si cette information est correcte, que l'âge de glace et le changement climatique résultant en une famine mondial sont maintenant éminents.

Une nouvelle ère glaciaire peut tuer 2/3 de la race humaine dans la première année lorsqu'il y a une évolution rapide; une évolution plus lente résulterait probablement au même nombre de décès, mais répandu sur une poignée d'années ! Merci BP, je vous remercie Mr. le président Obama, vos mensonges et vos dispersants ont été tout simplement géniaux. Maintenant, si vous pouvez diriger tout l'air chaud vers les bons endroits, on pourrait peut-être éviter un enfer glacial dans notre futur proche, a déclaré le Dr. Bill Deagle AAEM MD.

Source : http://www.lepoeteegare.be/page_7.html


Peu de temps après la catastrophe de rares médias s'étaient inquiétés du probable ralentissement du Golf-Stream et la possibilité de son arrêt de ses conséquences désastreuses qui pourrait signer notre arrêt de mort.





Dernière édition par Lilith 168 le Mer 22 Fév 2012 - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
aymeric000

avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 405
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 14:49

Lilith 168 a écrit:
geoff78 a écrit:
Une nouvelle ERE GLACIERE a commencé ?


Geoff78 : Je voudrai, au travers de l'article posté ci-dessous, vous faire prendre conscience de la corrélation existante entre l'affaire BP, la mort du Gulf Stream et les conditions météo dont bénéficient l'Europe et d'autres parties du monde (Russie, Chine, ...).
Comme chacun le sait, ou peut-être pas, le Gulf Stream c'est ce courant marin qui protégeait l'Europe des températures polaires. Maintenant que celui-ci est en grande partie "mort", ce barrage n'est plus! Conséquence directe, l'hivers relativement froid et neigeux s'abbatant sur nous.
Une probable autre raison est la mort voulue de milliers voir millions de dauphins et baleines qui, en cette période de boulversements et d'ascension planétaire jouaient un rôle prédominent avec nous humains, ce qui aujourd'hui s'est en grande partie amoindrit du à la réduction massive de ces espèces.
Enfin souvenez-vous pendant l'affaire BP que de nombreux journalistes ont fait mention que les plages étaient interdites d'accès afin d'empêcher de filmer les équipes de nettoyages qui dès six heures du matin envahissaient ces mêmes plages afin d'enlever les nombreuses carcasses de ces animaux échoués!
Je vous laisses donc à vos réflexions quant à cette sombre affaire, qui à mon avis à encore d'autres aspects que ceux que j'ai pu développer ici, j'entends par là aspects du genre occultes, mais bon je ne voudrai en rien passer pour un parano!


"Le Loop Current dans le Golfe du Mexique a cessé d’exister il y a un mois, les dernières données satellites montrent clairement que le Courant Atlantique Nord a maintenant DISPARU et que le Gulf Stream commence à se disjoindre à environ 400 km des Outer Banks de Caroline du Nord. Le Système de Circulation Thermohaline, dans lequel un courant d’eau chaud s’écoule dans un océan beaucoup plus froid et plus grand, a un effet sur la haute atmosphère au-dessus du courant, jusqu’à 11 km d’altitude. L’absence de cet effet normal à l’est de l’Atlantique Nord a perturbé le flux normal du Jet Stream atmosphérique cet été, causant des fortes températures, inédites, à Moscou (40°C), des sécheresse et inondations en Europe centrale, ainsi que de fortes températures dans la majeure partie de l’Asie et des inondations massives en Chine, au Pakistan, et ailleurs en Asie."

Et ceci, lorsque en Russie nous sommes confrontés à une vague de chaleur invraisemblable, il fait tellement chaud qu'on y puisse cuire des oeufs sur la route et il y a partout des incendies.

Pourquoi ?

A cause du désastre pétrolière plannifiée par BP et par les interventions délibérément insuffisantes le Gulf stream a cessé d'exister.



Qu'est-ce que cela signifie? Un violent mélange des saisons, des mauvaises récoltes et de plus en plus de sécheresses et d'inondations à des différents endroits sont actuellement devenues les nouvelles quotidiennes depuis la catastrophe pétrolière de BP qui a eu lieu le 20 avril 2010. Ils ont tué le pacemaker du climat mondial, a déclaré le Dr Zangari. Le Dr. Mike Coffman, géologue en ressources climatologiques, et Dr. Tim Ball, climatologue, ont confirmé que, si cette information est correcte, que l'âge de glace et le changement climatique résultant en une famine mondial sont maintenant éminents.

Une nouvelle ère glaciaire peut tuer 2/3 de la race humaine dans la première année lorsqu'il y a une évolution rapide; une évolution plus lente résulterait probablement au même nombre de décès, mais répandu sur une poignée d'années ! Merci BP, je vous remercie Mr. le président Obama, vos mensonges et vos dispersants ont été tout simplement géniaux. Maintenant, si vous pouvez diriger tout l'air chaud vers les bons endroits, on pourrait peut-être éviter un enfer glacial dans notre futur proche, a déclaré le Dr. Bill Deagle AAEM MD.

Source : http://www.lepoeteegare.be/page_7.html


[center]Peu de temps après la catastrophe de rares médias s'étaient inquiétés du probable ralentissement du Golf-Stream et la possibilité de son arrêt qui pourrait signer notre arrêt de mort.







La race humaine va survire ... ça c'est dejas produis et c'est pas ça qui va nous tué, il y auras surement beacoup de mort mais aussi beacoup de survivant, le seul truc que ça va tuer c'est le système d'aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 15:23

aymeric000 a écrit:


La race humaine va survire ... ça c'est dejas produis et c'est pas ça qui va nous tué, il y auras surement beacoup de mort mais aussi beacoup de survivant, le seul truc que ça va tuer c'est le système d'aujourd'hui



Tu n'as pas tout à fait tord aymeric000.

Je ne sais si quelqu'un a fait à un moment donné le rapprochement entre ce grand et long coup de froid Sibérien et -l'info alarmante qu'adressait EDF quelques jours auparavant, cette entreprise se plaignait de n'avoir pu atteindre son quota de consommation hivernale par manque de froid, les consommateurs ayant peu utiliser leur chauffage.
Sans compter les fournisseurs de fioul, de gaz... Les stations de ski en attente de futurs clients, les commerçants aussi désespéraient de nous fourguer leurs collections périmées.

Ils étaient tous dans le rouge.

Et soudain inexplicablement une vague de froid sans précédent submerge l'Europe et la France bien entendu.
Toutes les compagnies fournissant l'électricité, le gaz, le fioul et nos chers commerçants finissent par triompher et obtiennent ce froid qu'ils espérent tant.

Je m'interroge à savoir qui a pu exaucer leurs voeux aussi rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
aymeric000

avatar

Masculin Taureau Chien
Messages : 405
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 15:24

Lilith 168 a écrit:
aymeric000 a écrit:


La race humaine va survire ... ça c'est dejas produis et c'est pas ça qui va nous tué, il y auras surement beacoup de mort mais aussi beacoup de survivant, le seul truc que ça va tuer c'est le système d'aujourd'hui



Tu n'as pas tout à fait tord aymeric000.

Je ne sais si quelqu'un a fait à un moment donné le rapprochement entre ce grand et long coup de froid Sibérien et -l'info alarmante qu'adressait EDF quelques jours auparavant, cette entreprise se plaignait de n'avoir pu atteindre son quota de consommation hivernale par manque de froid, les consommateurs ayant peu utiliser leur chauffage.
Sans compter les fournisseurs de fioul, de gaz... Les stations de ski en attente de futurs clients, les commerçants aussi désespéraient de nous fourguer leurs collections périmées.

Ils étaient tous dans le rouge.

Et soudain inexplicablement une vague de froid sans précédent submerge l'Europe et la France bien entendu.
Toutes les compagnies fournissant l'électricité, le gaz, le fioul et nos chers commerçants finissent par triompher et obtiennent ce froid qu'ils espérent tant.

Je m'interroge à savoir qui a pu exaucer leurs voeux aussi rapidement.




Soit Mr. Haarp soit le golf stream XD
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   Mer 22 Fév 2012 - 15:31

Lilith 168 a écrit:
aymeric000 a écrit:


La race humaine va survire ... ça c'est dejas produis et c'est pas ça qui va nous tué, il y auras surement beacoup de mort mais aussi beacoup de survivant, le seul truc que ça va tuer c'est le système d'aujourd'hui



Tu n'as pas tout à fait tord aymeric000.

Je ne sais si quelqu'un a fait à un moment donné le rapprochement entre ce grand et long coup de froid Sibérien et -l'info alarmante qu'adressait EDF quelques jours auparavant, cette entreprise se plaignait de n'avoir pu atteindre son quota de consommation hivernale par manque de froid, les consommateurs ayant peu utiliser leur chauffage.
Sans compter les fournisseurs de fioul, de gaz... Les stations de ski en attente de futurs clients, les commerçants aussi désespéraient de nous fourguer leurs collections périmées.

Ils étaient tous dans le rouge.

Et soudain inexplicablement une vague de froid sans précédent submerge l'Europe et la France bien entendu.
Toutes les compagnies fournissant l'électricité, le gaz, le fioul et nos chers commerçants finissent par triompher et obtiennent ce froid qu'ils espérent tant.

Je m'interroge à savoir qui a pu exaucer leurs voeux aussi rapidement.


aymeric000 a écrit:

Soit Mr. Haarp soit le golf stream XD


XD.

Je pencherai pour Mr. Haarp, si serviable.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dossier une nouvelle ère glacière a commencé, BP, Gulf Stream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous dirigeons-nous vers une nouvelle ère glaciaire ?
» Perturbation du Gulf Stream
» Arrêt du Gulf Stream!!
» Le Gulf Stream
» Le gulf stream va t'il s'arreter?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Dossiers-