Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'esprit français ne doit pas mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asse42

avatar

Masculin Messages : 186
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : St etienne

MessageSujet: L'esprit français ne doit pas mourir.   Sam 22 Jan 2011 - 17:41

Chers amis vous n'êtes pas sans savoir que le projet du nouvel ordre mondial est d'unifier l'occident sous une même culture, un même esprit, une même idéologie. Je m'y oppose en défendant l'esprit français car je crois que c'est notre premier combat à toutes et tous. cela ne veut pas dire véhiculer une idéologie raciste et xénophobe comme on voudrait le faire croire et c'est ce que j'écris dans ce long billet.
On m'a demandé de vous le transcrire en entier et de ne plus vous laisser de liens alors je m'exécute
Very Happy

Qu’est-ce que la France? Que peut signifier être nationaliste? A-t-on une histoire commune, unifiée et partagée? Peut-on dire que la France a une culture identifiée et spécifique? A toutes ces questions nous n’avons pas une vision claire de notre histoire parce que nous avons tellement été dominés par des influences et des cultures différentes et opposées que nous ne sommes pas en situation de définir clairement ce qu’est être français. Il me semble pourtant que dans un monde globalisé qui entend propager une vision unique de l’histoire et écraser ainsi jusqu’à l’idée qu’il puisse exister d’autres cultures, il est bien de se poser ce genre de questions car cela nous permet de mieux comprendre le monde actuel et ce qu’il nous promet pour l’avenir.



Au début était la Gaule…

On n’y coupe pas lorsque l’on se replonge dans notre passé. Nos ancêtres étaient gaulois. Bien. Mais qui étaient les gaulois eux-mêmes? Les gaulois étaient celtes. C’étaient des tribus celtes provenant d’un foyer proche de la Bavière et de l’Autriche, qui s’étaient disséminés sur un vaste territoire fertile et accueillant. Ces tribus vivaient en clans séparés avec chacun un fonctionnement spécifique mais commun avec la culture celtique, et en bonne intelligence.

L’empire romain a su profité de cette éparpillement des tribus pour conquérir la Gaule. C’est ainsi que nous sommes devenus des gallo-romains et c’est de là que notre culture celtique a commencé à être sévèrement combattue sous couvert de chasse au paganisme païen et pour établir la domination de la religion impériale que saura être le catholicisme. Il n’empêche que le souvenir de ces tribus restent fortement imprégnés dans nos gênes puisque au plus profond de nous-mêmes nous restons des membres appartenant à une tribu spécifique. Les querelles de clocher, ou zone d’influence tribale, feront partie intégrante de notre histoire malgré la domination impérialiste. La constitution des départements actuels font partie de cette histoire celtique et on comprend mieux pourquoi l’oligarchie impériale mondialiste s’acharne à détruire les fondamentaux de notre civilisation.

La conquête de la Gaule par les francs.

La Gaulle romaine subira une invasion de tribus germaniques sous l’effet de la perte d’influence dominatrice de l’empire romain et sous la menace de l’invasion des Huns venant de l’est. Ces tribus iront s’établir jusqu’en Espagne puis Afrique du Nord pendant que les francs surent faire alliance avec l’empire romain, en acceptant la religion catholique, pour repousser les Huns puis pour devenir le premier roi de notre histoire: Clovis.

Clovis n’est pas un celte c’est un saxon qui appartient à un clan saxon qui a su s’allier avec l’empire romain pour prendre le pouvoir sur les autres tribus et les a unifiés sous son commandement pour en devenir le roi. Notre premier roi n’est donc pas gaulois! Il est saxon. Ceci est d’importance pour le garder à notre esprit et pour comprendre comment l’unification de notre pays s’est faite à marche forcée et contre notre culture originelle celtique. Cette domination s’est fait en emmenant avec elle les outils saxons comme la loi salique qui décrétera que seul un homme était digne d’être élu à la tête de notre pays. Cet esprit perdure encore aujourd’hui tant dans nos têtes nous avons tant de mal à admettre qu’une femme puisse diriger la France.

Or la culture celtique originelle était loin d’être une culture barbare comme l’écriture de l’histoire impériale voudrait nous le faire croire. L’organisation de la vie dans les tribus celtiques étaient bien plus libérales qu’elles le furent par la suite. Les femmes étaient mieux considérées et respectées. On peut donc dire que la France celtique est une France éclatée en tribus différenciées et vivant simplement et libéralement, et que les vagues de domination impérialiste, romaine puis anglo-saxonne, vont apporter le soucis d’unification et de centralisation pour finir par asseoir la domination d’un clan sur les autres: les francs.

Une succession de lignée saxonne

Avec Clovis s’établira la domination des mérovingiens. Celle-ci s’éteindra par la faiblesse de leur royauté (Dagobert) et sera supplanté par une nouvelle branche des francs qui deviendra l’ère carolingienne. Cette partie historique constituera un tournant fondamental dans notre histoire en signant une alliance avec l’église. Celle-ci donnera caution à la royauté en la déclarant de droit divin. L’église et le roi furent dès lors intimement liés pour assurer leur domination sur le royaume.

Le plus grand roi de cette période sera bien sûr Charlemagne qui parviendra à étendre l’empire franc jusqu’à la porte d’Espagne et d’Italie tout en soumettant les autres tribus saxonnes d’Allemagne. Il faut bien comprendre que Charlemagne est un roi franc donc issue d’une tribu saxonne ayant eu le génie de s’associer avec l’empire romain, en faisant allégeance à l’église, pour conquérir un vaste territoire devenant finalement la France. Pour les allemands Charlemagne est un roi saxon et donc appartenant aussi à leur histoire. Cela il faut bien l’avoir en tête pour comprendre la suite.

Il faut bien voir aussi que la conquête de l’Europe par Charlemagne deviendra le ferment de l’édification de l’histoire future européenne, qui sera notamment une succession de guerres saxonnes pour s’assurer la domination. En étant devenu le premier empereur d’occident à la tête d’un vaste territoire géographique il avait su l’unifier. A sa mort la partition de son empire entre ses trois fils sera la cause d’une lutte d’influence impitoyable entre saxons, et pas seulement, qui perdurera à travers les siècles.

Les capétiens sont issus de la lignée d’une noblesse franque puisque la lignée carolingienne va s’éteindre faute de descendance. Ces robertiens dont sera issu Hugues Capet, tirent leur légitimité de leur résistance aux vagues d’invasion vikings. Elle va s’attacher à unifier un royaume séparé entre l’influence germanique au Nord ( langue d’oï) et l’influence romaine au Sud ( langue d’Oc). Avec cette dynastie naîtra le sentiment d’unité nationale pour faire face aux nombreuses tentatives d’invasion saxonnes, puis anglo-saxonnes, dans l’histoire.

La constitution de la France contre l’hégémonie anglo-saxonne.

Dès lors l’histoire de la France sera l’histoire de l’émergence d’une royauté française contre l’alliance le plus souvent de forces coalisées anglo-saxonnes. La France devra donc s’unir par la force, souvent, par la diplomatie aussi, mariage, sous le joug d’un pouvoir centralisateur tout-puissant pour faire face à l’empire anglo-saxon en construction.

Un pouvoir central fort appuyé sur un pouvoir spirituel fort que sera le christianisme c’est ainsi que se constitue encore aujourd’hui dans nos esprits l’idée d’une France forte et souveraine. Le protestantisme est combattu férocement puisqu’issue de la religion germanique anglo-saxonne. Cette lutte d’influence spirituelle est un enjeu majeur de domination sur les peuples encore aujourd’hui.

La France aujourd’hui.

On peut regarder notre histoire de France passée jusqu’à la révolution de 1789 comme étant une histoire de luttes d’influence entre l’impérialisme anglo-saxon et l’impérialisme romain catholique. La France originelle, celtique, n’existe plus dans les faits et est même niée. On peut identifier cette période historique comme étant la période monarchique de la France. A celle-ci succède la période maçonnique qui va entraîner notre pays dans une période républicaniste dans laquelle nous sommes encore aujourd’hui.

La franc-maçonnerie est à l’origine de la révolution française et de l’impulsion du républicanisme dans notre pays et dans le monde. C’est la franc-maçonnerie qui est à l’origine de la république américaine puis française pour se défaire donc de la domination des pouvoirs monarchiques temporelles et spirituelles religieux. La franc-maçonnerie est d’émanation anglo-saxonne notamment et est surtout sous contrôle des grandes familles nobles et de la bourgeoisie éclairée riche comme nous le décrit bien l’histoire de la maçonnerie du Grand Orient.

Mais la franc-maçonnerie va bien au-delà puisque toute sa symbolique est associée à Memphis-Misraïm et la construction du temple de salomon à Jérusalem. Comprenons donc bien que la maçonnerie a eu pour but principal d’écraser les gardiens du temple qui interdisaient et méprisaient l’usure, pour faire place aux marchands du temple qui eux voulaient établir l’usure comme méthode d’enrichissement et comme norme du développement humain. On peut donc dire que la maçonnerie est l’œuvre de familles capitalistes puissantes qui sous couvert de républicanisme, de laïcité, luttent pour assurer la domination de leur pouvoir basé sur la richesse. C’est ainsi que nous voyons donc une lutte sans merci dans le monde actuel entre les tenants de ceux qui refusent l’usure, l’Islam notamment, et les usuriers, le judaïsme. C’est le fondement de l’établissement de ce nouvel ordre mondial qui doit consacrer la domination temporelle et spirituelle de la reconnaissance du droit à l’enrichissement individuel comme étant la condition sine qua non de l’élévation humaine. Le pouvoir religieux spirituel lui, proclame que l’élévation humaine ne se fait que dans la croyance et la soumission en un Dieu supérieur au matérialisme.

C’est cette lutte idéologique au sommet qui constitue la trame pour la conquête du pouvoir mondial et en France. Il faut aussi avoir à l’esprit que cette magnification de l’individu domine les USA qui ont la puissance pour assurer leur domination sur l’occident. C’est ainsi que la France, considérée dans l’histoire comme étant la fille aînée de l’église, a été considérée comme étant l’ennemi intérieur le plus fondamental à abattre pour faire place nette à la nouvelle idéologie franc-maçonne: la victoire absolue de l’individualisme sur le collectif, sur le groupe, sur le socialisme véritable.

Alors bien sûr cette idéologie maçonnique s’appuie sur le réseau constitué par des familles nobles aristocratiques et les riches bourgeois d’essence judaïques qui ont toujours utilisé l’usure comme instrument de pouvoir. Les rois de France ont eu recours aux emprunts pour financer leur guerre et pour cela ils se sont adressés aux usuriers d’alors, lombards et juifs notamment. Certes ils étaient mal considérés mais ils avaient le pouvoir de l’argent. Maintenant ce pouvoir ne leur suffit plus et ils veulent le pouvoir total pour assurer la continuité de leur enrichissement.

C’est cela l’histoire du monde occidental aujourd’hui et donc de la France. C’est ce que l’on dénonce comme étant le complot judéo-maçonnique contre la souveraineté des peuples. Il est là encore le combat fondamental pour notre avenir, notre liberté, s’il n’est pas déjà trop tard. Ce complot ne s’est pas arrêté depuis 1776. On peut comprendre qu’ils diabolisent tous ceux qui tentent de le dénoncer en les traitant d’obscurantiste, d’antisémite, de théoriciens du complot, de fanatiques, de racistes, d’illuminés fanatiques ou je ne sais quoi, nempêche que nous sommes en plein dedans et que nous sommes soumis entièrement à leur pouvoir. Ce sont eux qui dirigent l’empire occidental anglo-saxon et par là-même la France qui sous Sarkozy a achevé de lui faire allégeance. DSK, et avec lui tout le comité directeur du parti socialiste, serait dans la parfaite continuité de cette histoire puisqu’il est atlantiste, qu’il défend l’usure et qu’il est sioniste.

Au final la France a donc d’abord était conquis très tôt par les saxons, Clovis, et s’est allié à l’empire romain pour se construire et résister à l’invasion anglo-saxonne. Or l’invasion anglo-saxonne a su en diversifiant son approche, nous conquérir en utilisant la franc-maçonnerie infiltrée par le judaïsme sioniste pour nous soumettre. Voilà clairement où nous en sommes. Que reste-t-il de nos origines celtiques? Elles sont clairement moquées voire niées.

Quel avenir pour la France?

En dehors du fait que je ne vois pas comment nous pourrions nous défaire de cette emprise maçonnique qui nous tient à la gorge et par les couilles, il faudrait essayer d’envisager de ce que pourrait être la France libre et souveraine donc libérée de sa domination sioniste maçonnique.

L’esprit français n’est pas un esprit clanique et tribal fermé comme on voudrait nous faire croire. Les tribus différentes ont vécues en bonne intelligence sur notre sol. Nous avons inscrit dans nos gênes l’idée que la France n’est pas issue d’un peuple identifié mais d’une multitude d’origine vivant en bonne intelligence. Nous acceptons ainsi l’idée d’une émigration extérieure venant s’installer sur ce territoire fertile bénie par les Dieux tout en demandant à ce que cette émigration ne soit pas agressive et dominatrice. Nous sommes capable de composer et d’accepter les enrichissements culturels venant de l’extérieur.

Or notre histoire s’est effectuée justement sous le joug d’invasion extérieure agressive qu’il a fallu combattre même si pour cela nous avons du accepter la domination d’un clan sur les autres. C’est ainsi que nous avons accepté le joug des francs sur notre organisation collective pour sauvegarder notre survie. Nous avons assimilé la domination de la chrétienté comme étant un allié essentiel de cette survie même si elle nous a amené par la suite à rentrer en conflit avec d’autres civilisations et cultures en Orient notamment. et même contre nous-mêmes! Voir l’exemple du catharisme issue de l’esprit français et impitoyablement combattu par le pouvoir central impérialiste. Aujourd’hui notre pays est sous le contrôle d’une idéologie dominante qui s’est imposée pour nous libérer du joug monarchique responsable des maux passés. Seulement loin de résoudre nos problèmes et de nous assurer la tranquillité et la sérénité, cette idéologie dominante nous pousse à la confrontation entre nous car sa stratégie est de nous dominer éternellement et pas de vouloir notre bien. Ainsi si le roi de France pouvait avoir dans l’imaginaire populaire l’image de la protection de son peuple contre les invasions extérieures, l’image de nos dirigeants actuels montre au contraire comment ce pouvoir protège ceux qui ont la puissance de l’argent contre les intérêts de son propre peuple.

Pourtant cela on ne le perçoit pas. Il se cache derrière les mêmes ficelles que les siècles passés pour perdurer. En persistant à nous faire croire la menace d’une invasion extérieure qui viendrait détruire notre modèle culturel, l’oligarchie agite le spectre de la destruction de l’identité française alors que c’est elle qui en fait en est l’auteur. La France n’a jamais été usurière, ni capitaliste dans son histoire bien au contraire. L’histoire de la royauté française aura toujours été de lutter contre l’influence de l’empire anglo-saxon qui s’est adossé au capitalisme, et donc au triomphe de l’usure pour prospérer et accroître son pouvoir. La France royaliste s’est effondrée sous les coups de ce capitalisme maçonnique qui a pris le pouvoir. Pour le dire clairement la France n’a jamais été juive ou sous influence judaïque. pourtant on veut encore nous faire croire que nous appartenons à la civilisation judéo-chrétienne. Non.

Nous sommes des celtes à l’origine nous appartenons de plein droit à la civilisation celtique et de toute notre âme. Une civilisation non impérialiste, qui s’est établie dans la juxtaposition de tribus sans chercher à s’accroître par la domination de la possession. Notre seul but est de vivre en bonne intelligence, de faire la fête et de se quereller pour des prétextes futils…Merci Astérix et Obélix! Cela est-il si méprisable? L’impérialisme dominateur n’est pas notre culture. Cela nous vient de deux influences distinctes l’anglo-saxonne et la romaine. Ce n’est pas la France, ce n’est pas l’esprit français.

Voilà ce que je veux dire et démontrer. Nous sommes gouvernés par des dirigeants politiques qui n’ont aucune conscience de ce qu’est l’esprit français. Nous n’avons aucune envie de domination sur le monde, nous n’aspirons juste qu’à la paix et la fraternité. Sous nos airs bourrus et parfois sanguins nous sommes un peuple généreux et solidaire lorsqu’il le faut. Nos origines celtiques sont toujours présents au fond de nous mais elles sont mises sous le boisseau d’intérêt impérialistes qui nous dépassent. Je suis pourtant persuadé que le monde a besoin de cet esprit français qui lui montrerait comment il est possible de vivre en bonne intelligence sur un vaste territoire et sous une même autorité collective pour le bien de tous. La France ne connaît pas le racisme puisqu’elle-même elle n’est pas une, définie et spécifique. Elle est au contraire multiple et universelle. C’est seulement en extrapolant les différences entre ces tribus que les empires sont parvenus à nous dominer. En exacerbant notre haine contre l’autre les pouvoirs ont prospéré sur notre dos à tous et c’est de cela que nous devons prendre conscience. Les empires qu’ils soient temporels ou spirituels ont toujours lutté contre l’esprit français qui pouvait incarner l’idée que justement l’humain pouvait très bien se développer et vivre sans avoir le soucis pour cela d’exercer sa domination outrancière sur l’autre. En fait je pourrais dire en le transposant dans notre monde moderne que l’esprit français c’est le socialisme. C’est-à-dire l’idée que toutes les cultures sont respectables et que nous sommes capable de créer une structure centrale collective capable de veiller à ce respect fondamental, seule garantie assurant la prospérité et la paix pour tous. Je crois que c’est cela que la France peut et doit apporter au monde. Mais n’est-il pas déjà trop tard?

La source: http://lesouffledivin.wordpress.com/2011/01/22/lesprit-francais-ne-doit-pas-mourir/
Revenir en haut Aller en bas
http://lesouffledivin.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'esprit français ne doit pas mourir.   Dim 23 Jan 2011 - 4:30



[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: lol   Dim 23 Jan 2011 - 14:24

voilà une réponse qui résume ton billet

Revenir en haut Aller en bas
Asse42

avatar

Masculin Messages : 186
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : St etienne

MessageSujet: Re: L'esprit français ne doit pas mourir.   Lun 24 Jan 2011 - 1:05

Excellent! lol!

Mais j'ai quand même entendu la première réaction qui à elle seule résumait tout mon billet! En 1111111111111111 phrase!!!!!!!!!! bouffon
Revenir en haut Aller en bas
http://lesouffledivin.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'esprit français ne doit pas mourir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'esprit français ne doit pas mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'esprit français
» Comment travaillez-vous les textes complémentaires ?
» L'esprit français
» A quoi sert de vivre si l on doit mourir un jour?
» "L’école doit redevenir un lieu qui stimule l’esprit créatif et le bonheur d’exister."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-