Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Permaculture (agriculture permanente)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tuttle

avatar

Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Tout droit à droite, puis deuxième à gauche, demi-tour, aller à droite, puis deuxième à gauche !

MessageSujet: La Permaculture (agriculture permanente)   Mar 25 Jan 2011 - 21:07

Définition Ekopédia : La Permaculture est une approche pour concevoir des habitats humains et des systèmes agricoles qui imitent les relations présentes dans l'écologie naturelle. Comme méthode systémique, la permaculture a été créée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. Le terme Permaculture signifiait initialement "agriculture permanente" (Permanent Agriculture), mais il a été rapidement étendu pour signifier "culture de la permanence" car il était réalisé que les aspects sociaux font partie intégrante d'un système véritablement durable.

Présentation de la Permaculture

[center
Exemple d'une ferme en permaculture : au petit colibri


Vidéos avec Bill Mollison, l'un des australiens découvreurs de la permaculture



  • Permaculture principles : site de David Holmgren (Co-fondateur du concept de la permaculture) et de Richard Telford, qui permet d'aborder tous les concepts de cette discipline. Deux posters pour comprendre la permaculture (poster 1, poster 2), un e-book en téléchargement libre "L’essence de la Permaculture " d'une vingtaine de pages
  • Brin de Paille : Réseau de permaculture pour l'entraide et l'échange. Infolettres (.pdf) : n°1, n°2, n°3 et n°4. S’abonner à la liste de diffusion (pour reçevoir cette infolettre) en envoyant le message « subscribe » à liste-infolettre-request@permaculture.fr, ou se désabonner de la liste de diffusion en envoyant le message « unsubscribe » à liste-infolettre-request@permaculture.fr.
  • Journal Suisse "Graines d'abondance" : télécharger le premier numéro de juillet 2010 (.pdf). Cette asso possède un forum.
  • permaculture.ch : ce site possède aussi un forum.
  • L'Université Populaire de Permaculture : quand la bretagne se sortent les doigts ! Super site ! Ils possèdent une bonne petite bibliothèque que je conseille, et donnent des cours de différents niveaux, qui vont jusqu'à former des professionnels (délivrent un diplôme de designer en permaculture). Interview audio avec Steve Read sur le système Verger Potager à Kerzello.
  • permaculturefrancophone.org : portail d’information sur la permaculture en zone francophone.
  • PermaCulture 1 par Bill Mollison et David Holmgren et PermaCulture 2 par Bill Mollison, Equilibres d'aujourd'hui
  • Difficile de parler de permaculture sans parler de l'association Kokopelli : Créé en 1999, Kokopelli est une association française qui fait la promotion et la distribution de semences anciennes issues de l'agriculture biologique et biodynamique. Disposant d'un catalogue d'environ 3000 variétés (80 % de potagères, 10 % de céréales, en passant par les fleurs (10 %) aromatiques, médicinales et de décoration), Kokopelli est la plus grande banque européenne de semences anciennes mise à disposition du public. Elle distribue actuellement (chiffres 2007) 550 variétés de tomates, 300 variétés de piments, 130 variétés de laitues, 150 variétés de courges, 50 variétés d'aubergines, etc. Kokopelli est membre du Réseau Semences paysannes, constitué d'organisations nationales paysannes et d'agriculture biologique, d'organisations spécialisées, d'artisans, de paysans, d'associations semencières ou pépiniéristes, d'associations de développement et d'associations de conservation de la biodiversité (source Ekopedia).
  • De nombreux magazines en parlent (notamment des articles de passerelle éco, l'âge de faire, la revue silence !, ...)
  • Liens internes o`u l'on trouve des docs sur la permaculture, ici : http://www.planete-revelations.com/t3892-permaculture-agriculture-plantes-champignons-cuisine-livres-ebooks-pdf, avec aussi ici en complément : http://www.planete-revelations.com/t3731-livres-herbes-soins-du-corps-plantes-medicinales-huiles-essentielles-cuisine-jardinage
  • Un dernier p'tit lien pour la route : ecoclash

Si vous avez d'autres liens intéressants (et y'en a sûrement d'autres) ou des remarques, venez les proposer, je les rajouterai à cet article si nécessaire et si j'ai le temps !

Pour cette nouvelle catégorie "Autonomies, écologie et alternatives de société", beaucoup de sujets peuvent être développés : les techniques agricoles (le BRF, l'Agroforesterie, l'alimentation sauvage, les baissières, la conservation des aliments, ...), l'habitation écolo (les maisons en paille, les maçonneries à la chaux, en argile, les maisons en bois, en pierre, le superadobe, les yourtes, les kerterres, les zomes, ...), la gestion de l'eau (récupération d'eau de pluie, la phytoépuration, les toilettes sèches, la stérilisation et la pasteurisation de l'eau en solaire, ...), la production d'énergie (éoliennes, hydrauliennes, maisons passives, photovoltaïque, le bois, la méthode Jean Pain, poêles à inertie / de masse, les rockets stoves, ...), l'artisanat (faire ses bougies, fabriquer des meubles en bois, en carton, fabriquer sa peinture, ....), organisation de société (écovillages, écohamaux, covoiturage, ...), alternatives informatiques (linux et les logiciels libres, logiciels gratuits, ...), les alternatives culturelles (les licences art libre, creative commons, plateformes comme dogmazic, ...), et bien d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Sam 12 Mar 2011 - 13:00

salut tuttle !
voulant crée un post sur la permaculture je suis tomber sur celui ci qui est déjà excellent
(rien a faire il y as vraiment tout ici) lol! lol! lol!
PlanèteR

je vois que personne n'avais réagis a ton post alors je lui fait un petit up hola!!!
car pour moi c'est ça le futur de l'humanité !!!
au lieu de tjrs parler des choses qui vont mal concentrons nous un peu plus pour construire notre futur...
des solutions y'en as tellement celle ci concernant la nourriture du nouveau monde
c'est la réponse à la question que beaucoup de gens se pose ... "comment nourrir tout le monde?"
sunny

merci a toi coeur

Revenir en haut Aller en bas
Tuttle

avatar

Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Tout droit à droite, puis deuxième à gauche, demi-tour, aller à droite, puis deuxième à gauche !

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Sam 12 Mar 2011 - 13:39

Yep ! Merci à toi !
Je pense aussi qu'il existe beaucoup de solutions et qu'il serait temps de faire un inventaire de tout ça !
La rubrique est là pour ça, je n'ai pas parlé de bio-dynamie, si ça te branche de faire un post là dessus défoule toi Wink
En attendant moi j'vais aller manifester : http://www.stopauxexpulsions.org/spip.php?article77

"A la fin, c'est nous qu'on gagnera !"
Banzaï !
Revenir en haut Aller en bas
Tuttle

avatar

Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Tout droit à droite, puis deuxième à gauche, demi-tour, aller à droite, puis deuxième à gauche !

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Sam 25 Juin 2011 - 11:03

Deux autres liens pour les graines biologiques, en complément de kokopelli cité sur mon premier post :
Germinance : Semences biologiques et biodynamiques. Grâce à un réseau d’une vingtaine de producteurs de semences biologiques, dont la moitié pratiquent la biodynamie et ont la marque Demeter, GERMINANCE propose des semences potagères biologiques, des semences d'engrais verts, de plantes fourragères, de plantes aromatiques et médicinales ainsi que de fleurs.
La ferme de Sainte Marthe : La Ferme de Sainte Marthe, spécialiste des graines bio de légumes anciens depuis plus de 25 ans, vous propose également une gamme large de produits biologiques autour du jardin bio, de la cosmétique bio mais aussi de l’alimentation.

Bon week-end !
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Mer 13 Juil 2011 - 18:36

Je suis fan et non fane Wink de permaculture, mieux encore que le bio et plus réaliste que le bio-dynamique !
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Tuttle

avatar

Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Tout droit à droite, puis deuxième à gauche, demi-tour, aller à droite, puis deuxième à gauche !

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Jeu 14 Juil 2011 - 12:23

La permaculture C'EST du bio.. alors mieux que le bio ?
Concernant la biodynamie... je connais moins, mais je pense que c'est simplement complémentaire. J'aurais tendance à privilégier la permaculture, mais si le calendrier est favorable, complétons avec la biodynamie ! On risque quoi ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Ven 7 Oct 2011 - 11:11

Sérieusement, la biodynamie, c'est trop compliqué. Les gens auront tendance à chercher des pratiques simples, la permaculture me paraît vraiment être un système d'agriculture de l'avenir ! Mais enfin, si tu aimes la biodynamie, c'est ton droit, je respecte foryou
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Ven 7 Oct 2011 - 20:46

Ho, Tuttle, merci hein ! Superbe ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
kimani



Masculin Messages : 22
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: semences, pascal poot et nouveau pack de videos   Ven 15 Juin 2012 - 6:32

Bonjour.
Tout d'abord, je vous informe de la mise en ligne d'un nouveau pack de videos sur la permaculture ici:
http://www.dzogchen.fr/index.php/ressources-permaculture.html

Sur les semences: je confirme qu'il ne faut pas commander chez Kokopelli.
Un des problèmes vient du fait que chacun peut maintenir une espèce en devenant adhérent, sauf que c'est pas si simple, et on a donc au retour de leur recolte de graines de nombreux croisements...et donc des espèces qui ne correspondent plus du tout.

Par contre, j'ammene en même temps quelques alternative:
Poot Pascal, conservatoire de la tomate. Vous pouvez leur envoyer une enveloppe timbrée contenant un timbre & une enveloppe pour obtenir le listing des semences qu'il maintient. Il n'y a pas que la tomate.
http://www.semences-bio-languedoc.com/domaine.htm
Je confirme que ce monsieur ne vit pas comme un bourgeois, loin de là.

Pour les arbres, j'ai obtenu cette adresse:
http://christophedelay.pagesperso-orange.fr/
avec pour conseil de planter des arbres d'un 1an, moins cher et ne prendrait pas (trop?) de retard par rapport a des plus vieux.

Petit compte rendu d'un stage chez Pascal Poot
Voici ce que j'ai appris pour la tomate, en sachant que c'est pareil pour les autres plants:
quand on veut sélectionner, il ne faut en fait pas sélectionner le + gros plants... il faut prendre des graines de beaucoup de plants différents (et de la même espèce bien sur), même des plants malades a condition bien sur qu'ils aient quand même réussi à donner des graines! ainsi, on maintient la biodiversité de l’espèce, et ça permet une adaptabilité futur à divers sols, maladies...
Les plants s’adapteraient ainsi au bout de 3 ans au nouveau type de sols/environnement... et on peut donc faire pousser avec moins d'eau si par exemple on a adapté la semence de cette manière sur un terrain sec.
Il faut récupérer les graines le + tardivement possible afin qu'elles aient apprises le plus de chose possible de leur environnement (climats changeants...).
A l'inverse, aujourd’hui, on réduit l'ADN des espèces en prenant des graines d'un seul plant, le + gros, et on le reproduit. C'est dommage car l'adaptabilité est ainsi reduite, et les maladie feront de plus gros ravages.
Autre chose, il ne faut pas arroser que les pieds, mais tout les alentour pour que les racines aillent chercher de l'eau le + loin possible ( ca les stimule).

En ce qui concerne le BRF, il semblerait selon lui que du bois mort enterré avec culture par dessus marcherait aussi très bien. Le BRF ne conviendrait pas à tous les sols. Son truc à lui, c'est faire manger des branches a des chèvres, et d'utiliser directement leur déjections. Il réglerait ainsi le problème de la faim d'azote, du broyage et également le problème de la non décomposition de ce BRF sur certain terrain.

Technique du bois mort,: stocker des branches à l'ombre. Quand c'est vermoulu (2 à 5 ans, de toute manière on le voit: il suffit que la branche casse facilement et c'est bon).
On fait alors une tranché de 10cm de profondeur, on y dépose ces branches en fagot, serré car c'est mieux qu'il n'y est pas trop d'interstices. On recouvre de terre et on peut planter par dessus. En un an lors de ces test, le bois avait disparu. Si on ajoute un paillage, faire attention si c'est de la paille à ce qu'elle soit restée au moins un an dehors auparavant.

Sur la transmutation des éléments,: il a été prouvé que le châtaigner crée du calcium, le noisetier de l'or .
Transmutation et radioactivité: Pascal Poot s’intéresse aussi au nucléaire, et il nous a raconté une expérience inintéressante a ce propos:
Il a pris des branches qui ont poussées pendant Tchernobyl, a vérifié qu'elles étaient radioactives, bien plus que l'environnement. Puis il a mis en tas, a fait composter. Lorsque il restait quelques poignées de composts, on aurait dû trouver qu'elles étaient encore plus radioactif (par concentration de la matière), et bien non! C'était devenu au bout de ces quelques années encore moins radioactif que l'environnement proche. Transmutation?

Je n'ai qu'une seule video de Pascal Poot sur le web, d'une durée de 15 minutes ici:
http://www.dailymotion.com/video/x8pwt4_le-conservatoire-de-la-tomates_webcamhttp://www.dzogchen.fr/index.php/ressources-permaculture.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Dim 6 Jan 2013 - 14:31



coeur (sa donne envie de projet ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Permaculture: tous savoir sur les plantations   Mar 26 Fév 2013 - 12:50

Permaculture: tous savoir sur les plantations

Un peu de douceur & d’harmonie avec l’Art de (se?)cultiver de Georges Donskoff (source:site d’Urantia Gaïa)




ar le Passeur.

Second volet de l’article consacré à la permaculture, et plus particulièrement la culture en buttes, voici quelques indications pratiques concernant les cultures les plus répandues. Par rapport au premier article, on précisera qu’une fois la butte réalisée, un apport local adapté à la culture plantée peut être réalisé dans les couches de surface, de même qu’un paillis abondant.

Les notions d’arrosage indiquées ici concernent des cultures traditionnelles en terre. En ce qui concerne la culture sur buttes (ou sur tumulus), une fois la butte en place, rappelons que l’arrosage devient très faible, voire nul si le « réservoir » est empli des pluies d’hiver et de début de printemps.

Quand cueillir un légume ou un fruit ?

Les fruits et légumes se cueillent tôt le matin avant la montée du soleil, à moins d’un besoin pressent où la consommation suit immédiatement la récolte.

Ceux que l’on souhaite conserver quelque temps seront récoltés trois à cinq jours après la pleine Lune, de même que les plantes condimentaires et médicinales à sécher.

L’aménagement du potager sur buttes ou en culture traditionnelle.




Afin de favoriser l’équilibre général du potager, ne le nettoyez pas trop, voire pratiquement pas, surtout pour la culture en buttes, mélangez-y des fleurs et surtout, plantez du Raifort (ou radis de cheval) aux quatre coins, qui assainira le lieu par ses émanations subtiles. Le Raifort aime un sol riche et frais et peut par ailleurs se récolter tout l’hiver comme condiment. Il possède en plus des vertus anti scorbut.

Les solanacées : un soleil chaleureux, de l’eau fraîche et du compost très, très jeune.

Tomates

Les écoles sont variées et les idées reçues fréquentes…

• Plantation en terre : en plein soleil. Le tuteurage est nécessaire mais plusieurs types de tuteurage sont possibles. L’un d’eux consiste à laisser courir le plant à l’horizontale sur un treillis peu élevé de type « Gantois », le ferraillage des dalles en béton, que l’on dispose en arceaux.

On peut également tuteurer à la verticale de plusieurs manières : sur tuteur unique séparé des autres de 60 cm, sur tuteurs reliés par deux en V inversé, sur plusieurs tuteurs reliés en arc de cercle en forme de tipi. Cette dernière méthode, par exemple sur une culture en tumulus (selon le même principe que la butte), donne sur peu d’espace une belle production, elle est donc très adaptée aux petits potagers. L’ombrage réalisé n’est pas un problème, le mûrissement se faisant par la chaleur et non par les rayons du soleil comme on le croit souvent.

En fonction des conditions climatiques, prévoir les semis le plus tôt possible et espacés dans le temps ou variés en taille, afin de bénéficier de vos tomates sur une longue période. Planter profondément et butter généreusement en cours de culture pour favoriser le chevelu racinaire.

Parmi les idées reçues sans discussion, pincer les gourmands (rameaux partant à l’intersection de deux autres) est plus que discutable. L’idée au départ est de ne pas épuiser la plante par de trop nombreuses ramifications, tout en favorisant les premiers bouquets floraux. Le problème est que tout rameau pincé, donc détruit, représente autant de fleurs et par conséquent de fruits qui ne naîtront pas. A l’arrivée on aboutit au résultat inverse de celui escompté. Pour ma part, je n’ai jamais pincé les gourmands et j’ai toujours eu de belles récoltes au feuillage plus abondant qui ainsi favorise la fraîcheur au sol.

A savoir que les tomates apprécient toutes sortes de déchets organiques non compostés à leur pied ainsi que des écorces.




Tomates séchées

Dans de bonnes conditions climatiques, au Sud par exemple, elles se récoltent jusqu’aux premières gelées, mais interrompent leur mûrissement si la température est trop faible. Dans ce cas, les tomates vertes peuvent faire de bonnes confitures.

Personnellement, je place une petite spirale de cuivre (faite avec du fil électrique rigide dénudé) sous la racine au moment du semis. En cas de maladie dite du « cul noir », assez fréquente, un apport en calcium est nécessaire, sous forme de cendre de bois par exemple ou de roche calcaire pulvérisée (Dolomie) ou mieux encore, de coquilles d’huitres pilées. Mélanger un peu de cendre à la terre au moment du semis n’est donc pas une mauvaise idée.

A noter que les tomates de petite taille (tomates cerise) sont plus résistantes aux maladies que les autres car proches des tomates sauvages. Elles sont par ailleurs succulentes et sont toujours un plaisir à croquer sur la plante.

• Arrosage : un gros arrosage favorisera une grosse production. C’est pourquoi la culture en butte lui est particulièrement favorable.

• Récolte : selon les variétés, de Mai à Octobre voire jusqu’aux gelées.



Pommes de terre

En voilà une qui a besoin de soleil mais aussi d’écarts prononcés de température, dans les 14° de différence entre le jour et la nuit pour produire ses tubercules. C’est pourquoi une culture bien ensoleillée en moyenne montagne lui convient parfaitement bien.

Comptez environ 5 kg de production moyenne pour une grosse pomme de terre plantée et un peu plus de 1 kg pour une petite. Un sol un peu sablonneux lui apportera la silice dont elle a besoin. Versez un bon verre de sable de rivière sous chaque plant et il saura vous en remercier.

• Plantation en terre : 30 cm entre les plants d’une même ligne – 80 cm entre les lignes.

Plantée en Décembre, la récolte se fera en Mai.

Plantée en Mars, la récolte se fera en Août.

Plantée en Juillet, la récolte se fera en Novembre.

• Arrosage : le soir uniquement si la feuille se fane quand le soleil est au zénith.

• Récolte : on les déterre lorsque la tige à séché.





Aubergines et Poivrons

• Semis en terre : Planter en-dehors du froid, en plein soleil. Sa culture est idéale sur buttes. En culture traditionnelle, faire une fosse autour du pied pour recevoir les matières organiques et l’eau d’arrosage.





• Arrosage : espacé mais régulier et abondant en sol humifère, plus fréquent et moindre en sol dépourvu.

• Récolte : les poivrons, pour leur richesse nutritive, méritent d’attendre au moins le début de changement de couleur si ce n’est la pleine maturité. Les aubergines sont à cueillir quand elles atteignent la taille que vous désirez.

Cucurbitacées : un soleil chaleureux, de l’eau fraîche et du calcaire.

Courgettes et concombres

• Semis en terre : prévoir un diamètre d’un mètre au moins autour de la plante dont les larges feuilles demandent un peu de place. Le concombre est un grimpeur qui s’éloignera des parasites du sol par ses vrilles et donc nécessitera en plus un tuteurage de deux mètres de haut, à l’abri des vents.

• Arrosage : quotidien, de l’ordre de 7 à 10 litres par jour et par pied en cours de production en culture traditionnelle. La culture sur buttes est donc fortement recommandée.

• Récolte : le cornichon n’est rien d’autre qu’un petit concombre. Donc, le cueillir suivant l’usage, mais la digestibilité augmente avec la maturité. On peut donc cueillir à maturité – fruit jaunissant – si l’on écarte les graines et la peau pour consommer cru ou légèrement cuit.

Pour ce qui est de la courgette, il n’est pas rare d’en cueillir une par jour et de belle taille sur un même plant, sa croissance étant très rapide. Ne pas laisser un gros fruit trop longtemps sur la plante, il ne fera que durcir jusqu’à devenir immangeable, au détriment des autres.


...

bpc d'autre sur le lien ici : http://lesmoutonsenrages.fr/2012/03/22/permaculture/

Revenir en haut Aller en bas
Shabba

avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 190
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 43

MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   Dim 24 Mar 2013 - 11:11

Salut,

Merci pour ce topic.

J'en profite pour poster deux vidéos sur deux pionniers de la permaculture
Sepp Holzer :
http://shabbas.info/vids/?theme=permaculture&vid=sepp_holzer_i
http://shabbas.info/vids/?theme=permaculture&vid=sepp_holzer_ii
Je ne retrouve cette vidéo sur aucun des sites traditionel youtube ou dailymotion

Et Emilia Hazelip :

Et puis un lien vers une veille sur le jardinage naturel : http://www.scoop.it/t/shabbasyard
Revenir en haut Aller en bas
http://shabbas.info/blog
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Permaculture (agriculture permanente)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Permaculture (agriculture permanente)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coloration permanente chez un enfant
» Agriculture bio végétalienne
» Coloration non-permanente ne part pas
» Commission permanente
» Comment l'agriculture est elle apparue ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Autonomies, écologie et alternatives de société-