Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
a2zeiss
Administrateur
Administrateur


Masculin Lion Rat
Messages : 6890
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Dim 4 Déc 2011 - 4:47

Rappel du premier message :



Le communiqué de presse (16 pages) en pdf : http://www.espacedatapresse.com/documents_fil/2006871/DossierPresseFDscreenLight23.pdf

Enquête sur les Expériences de Mort Imminente (EMI),
que l'on appelle aussi, en anglais, "NDE" ("Near Death Experiences"),
oue encore, en français, "EPM" ("Etats Proches de la Mort").


Résumé : Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, d’assister à sa propre réanimation, d’entendre les chirurgiens parler entre eux, et voir un tunnel avec au bout une lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu’ils ne craignent plus la mort.


Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd’hui de nombreux scientifiques, qui s’interrogent:

"Comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu’elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées cliniquement mortes?"

Ils sont cardiologues, neurologues, anesthésistes-réanimateurs, médecins, psychologues. Certains conduisent une étude, d’autres ont eux-mêmes vécu une expérience de mort imminente. Ils témoignent sans complexes pour lever un tabou qui se révèle être une mine d’or de connaissances pour la science et pour l’être humain.

Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années, suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience: l’ombre d’un nouveau paradigme se profile...

Oui, la vie parès la mort existe!

___________________________________________________________________________________________________________

Documentaire "Faux Depart":



Telecharger ce documentaire en une partie: http://depositfiles.com/files/hswxsvmu2

Vous ne trouverez ce documentaire en entier que sur Planète Révaltions!!!


J'invite ceux qui ont un peu d'argents à depenser de venir se procurer son DVD: http://www.s17production.com/fr/Faux-depart.asp


_______________________________________________________________________________________________________

Entretien audio de Yann-Erick sur le DVD "Faux Départ" de Sonia Barkallah et le livre sur Jacques Fustec de Philippe Turpin.

partie 1:



partie 2:



partie 3:



Dernière édition par a2zeiss le Mer 28 Nov 2012 - 15:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss

AuteurMessage
michelsax



Masculin Poissons Coq
Messages : 229
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 71
Localisation : corse du sud

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mar 6 Déc 2011 - 14:50

merci pour le lien a2.
j'ai suivi ton conseil je viens de le commander.
amicalement.MICHEL sunny flower sunny
Revenir en haut Aller en bas
Ultrasaurus Red



Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mar 6 Déc 2011 - 21:55

Je vois juste des faits :

Les NDE existent.
La sortie astrale existe en dehors de la NDE. Grace entre autre à des médicaments ou a des drogues, mais même pour certaines personnes sans support chimique.
Des personnes ont fait des NDE avec un cerveau éteind, mais, il faut le préciser, rempli de toxines qui se libèrent lorsque le cerveau n'est plus irrigué.
Toutes les NDE sont des phases de transit. Tous ceux qui sont revenus n'ont jamais passé l'horizon.
NDE, ou EMI, veut dire "mort imminente", ces gens ne sont pas morts, vu qu'ils sont revenus.
Bref, on reste encore à la frontière. On ne peut pas conclure que l'après vie existe (ou n'existe pas d'ailleurs), car personne n'est allé de l'autre coté et en est revenu. Il y a dans les NDE un point de non-retour qui malheureusement, porte bien son nom.

J'essaierai de regarder le reportage.


Lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
fr_ankh



Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 0:06

Ultrasaurus Red a écrit:
Je vois juste des faits :
On ne peut pas conclure que l'après vie existe (ou n'existe pas d'ailleurs), car personne n'est allé de l'autre coté et en est revenu.
J'essaierai de regarder le reportage.Lionel

ahahah... visiblement Lionel tu es mal renseigné, bon je t'accorde le fait que l'on ne peut pas tout connaitre mais par pitié ne répète pas bêtement ces adages pour gosses. Aller je te fais une faveur ( http://electra2zeiss.tonempire.net/t4539p330-et-si-l-au-dela-nous-contactait#78110 , commence par la fin je te prie).


Markosamo a écrit:
... rien que sur ce forum (le topic de frankh par exemple) ou même se payer un livre à 10 euros en occasion qui valait des fortunes au moyen age...
tchin
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
winipeg



Masculin Messages : 246
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 8:07



C’est cette liberté de croire, et de ne pas croire qui nous laisse un espace infini, c’est une chance merveilleuse de ne pas être enfermé dans le couloir de nos pensées.
Regardez autour de vous, qui a-t-il dans cet espace de conscience, trouvez vous des limites,,,,si ce n’est qu’une profonde liberté qui nous attire, elle se laisse regarder, dans toutes les directions, avec une infinie sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Ultrasaurus Red



Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 12:21

Si c'est pour parler de contacts entre médiums et personnes décédées, est-on sûr que les médiums prennent vraiment contact, ou que ces personnes ne vont pas piocher inconsciemment des éléments dans l'esprit des proches des défunts ? J'ai lu deux trois ouvrages ayant essayé une étude quantitative de phénomènes de pouvoirs psychiques, et aussi de hantise (certes, un peu ancien). Ce qui en ressortait, c'est que le cerveau humain avait des capacités encore inconnues, acrues chez certaines personnes, et qui avait l'air de s'exprimer au moment du décès. Mais aucun ne s'avançait à en déduire que l'après-vie existait.


Lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 16:13

Ultrasaurus Red a écrit:
Si c'est pour parler de contacts entre médiums et personnes décédées, est-on sûr que les médiums prennent vraiment contact, ou que ces personnes ne vont pas piocher inconsciemment des éléments dans l'esprit des proches des défunts ? J'ai lu deux trois ouvrages ayant essayé une étude quantitative de phénomènes de pouvoirs psychiques, et aussi de hantise (certes, un peu ancien). Ce qui en ressortait, c'est que le cerveau humain avait des capacités encore inconnues, acrues chez certaines personnes, et qui avait l'air de s'exprimer au moment du décès. Mais aucun ne s'avançait à en déduire que l'après-vie existait.

Selon toi, il est donc plus probable de dire que tous ces phénomènes paranormaux sont en fait explicables par une mécanique électrochimique du cerveau à laquelle nous n'avons pas encore accès ou seulement inconsciemment, et donc, qu'au moment de la mort, pour une raison qu'on ignore, et même en cas d'encéphallogramme plat, ces capacités deviennent "magiquement" accessible (l'espace d'un court instant, juste avant que la personne ne meurt et ne retourne au néant) ? C'est ça ton opinion ?

Ca ne tient pas debout. Déjà, si le cerveau est en activité moindre, comment expliquer qu'il puisse accéder à plus d'information ? (remarque que j'ai déjà énoncé plus haut mais que tu as ignorée) Ensuite, les personnes qui décrivent ce genre d'expérience ont la sensation de quitter leur corps, et parlent volontiers de décorporation. Puis elles parlent aussi de réintégration dans leurs corps. Donc il y a bien un phénomène de sortie du corps, exprimé par de nombreux témoignages, ceci aussi, est-ce une illusion dûe à une capacité cachée du cerveau ? (une capacité cachée qui permet au cerveau de créer l'illusion du détachement du corps ? Mais c'est stupide...)

Je crois qu'il faut être honnête, et cesser de voiloir toujours et encore expliquer ces phénomènes avec les éléments de la science actuelle, en ignorant les avancées faites par d'autres scientifiques qui se penchent sur cet aspect surnaturel de ces phénomènes. Il semble que tout simplement, il existe une grande partie de ce qui représente l'homme qui ne soit pas détectable par nos appareils de mesure ! C'est aussi simple que cela. Nos appareils de mesures sont incapables de capter l'âme d'une personne, et encore moins son esprit. (selon moi, jamais l'esprit ne sera détecté par un appareil, car il est non matériel).
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 17:28

ouarf a écrit:
Dsl si je suis hors sujet mais l'aimerais avoir l'honneteté de chaque membre. Je poserais juste une question.

Qui d'entre vous êtes capables de faire une sortie astrale ?

le problème est dans la question.Si je répond oui, ce qui a été le cas, viendront d'autres questions : comment ? description ? sensation ? Et quand il y aura les réponses, d'autres questions arriveront...et c'est sans fin. Ce que la vie nous demande, c'est d'y participer, pas d'être attentiste. Je comprends fort bien qu'on puisse avoir des réticences au vu de notre éducation, et il n'est pas question de convaincre ou croire, mais de proposer un propos clair-les mondes subtils existent, et nous le savons car nous faisons l'aller-retour entre la mort et la vie suivante- et ensuite libre à chacun de ne pas s'y intéresser, trouver ça ridicule ou ce que vous voulez.

Concernant la question "on en est jamais revenu", bien en fait si, il y a toujours eu des témoignages d'êtres spirituels à toutes les époques, et aujourd'hui il n'y en a jamais eu tant qui racontent leur expérience ou enseignement. Mais on a toujours le pouvoir de dire "non c'est du bidon, tant que TF1 ne l'annonce pas officiellement"

à la grande époque de la fin du 19ème siècle et l'essor de la théosophie et les spiritualités orientales, l'avancée était telle qu'une initiée avait accepté de se soumettre à des tests scientifiques. Donc faire bouger les objets, télépathie,,etc. Et bien les scientifiques de l'époque ont constaté, mais ne pouvaient pas y croire, ils demandaient toujours plus, toujours plus, et ça s'est arrêté.
C'est pareil pour l'Atlantide : c'est pas que les preuves manquent, c'est juste qu'une bonne partie de l'Humanité n'aime pas ce sujet, et prendrait mal de revenir sur l'histoire. On est un peu comme un être traumatisé qui refuse de se rappeler de choses troublantes de notre passé et enfouies dans le subconscient.

en fait les pouvoirs dit occultes sont banals, du médium à la télépathie. Si cela était annoncé officiellement, un bon pourcentage de la population les développeraient. J'ai connu une personne peu cultivée qui faisait du channel, eh bien cela ne lui a pas servi, car la personne qui prenait possession était plus intelligente, mais voulait juste parader et avoir une emprise sur un auditoire, de façon fort habile d'ailleurs,en faisant perdre du temps et de l'espoir dans cette pratique. et d'autres exemples existent. Le problème c'est que ce n'est pas ca le but de la vie. Dieu n'essaie pas de prouver son existence en étalant ses pouvoirs paranormaux. Le problème c'est d'aimer la vie, et nous avons déjà connu des pouvoirs psychiques en d'autres cycle de civilisation, et en avons très largement abusé, ce qui a eux pour conséquence des corps physiques atrophiés et peu développé au voyage astral par exemple.Mais cela a pour avantage de nous aider à nous concentrer sur le moment présent et oublier nos erreurs passées. Or on a tellement oublié que maintenant on doute de tout ça ! et les mecs du NOM en profitent pendant ce temps là. Une sorte de gigantesque quiproquo en quelque sorte, mais qui ne peut se résoudre que par notre action et notre réveil à toutes ces réalités
Car ce qui est vrai n'est pas neuf, ca l'a toujours été, et ça doit donc se trouver dans l'Histoire. Et c'est le cas : upanishad, baghavad gita, védas en Inde, enseignements à toute époque et découvertes. Sauf que ce que l'on ne sait pas, on ne sait pas que ca existe. C'est d'ailleurs un des points que le NWO s'applique à travailler : une ignorance sociétale qui fait d'un être humain arrivant sur Terre un ingénu devant l'éternel.
bon en tout cas si vous tâtez du voyage astral, soyez prudent, j'en connais avec qui ca s'est bien passé, d'autres non. Le temps d'utiliser ca dans sa vie de tout les jours n'est pas encore venu même si ca viendra dans pas si longtemps, sauf pour des personnes qui ont un travail à y faire

mais libre à chacun d'explorer par lui-même ces sujets par la lecture ou l'excellent documentaire du topic.

d'ailleurs Sonia Barkallah est en conférence régulièrement en France, voir les infos sur le site http://www.s17production.com/fr/index.asp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 17:48

Bien dit Markosamo !

Je comprend la désillusion des personnes en général aussi parce qu'il y a beaucoup de charlatans qui profitent de cet aspect mystique pour manipuler les gens. Les expériences et apprentissages doivent se faire seul, mais encore faudrait-il que chacun soit suffisamment ouvert d'esprit pour admettre qu'ils soient possibles, ou même pour savoir qu'ils existent. On est tellement conscientisé depuis notre naissance, qu'il est difficile de se déloger de ce schéma de pensée qu'on nous a imposé, qui interdit toute considération qui sortirait du cadre de la raison scientifique. Cela rassure beaucoup de gens de "faire confiance à la science". Mais ils ne voient pas forcément que la science est aussi conscientisée et dépendante d'un dogme particulier qui est le dogme matérialiste, et qu'elle ne pourra pas en sortir. Tout ce qui n'est pas matériel ne rentrera jamais dans le cadre des sciences physiques, car non mesurable.
Revenir en haut Aller en bas
Ultrasaurus Red



Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 38
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 43

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Mer 7 Déc 2011 - 23:59

KiL a écrit:
Ultrasaurus Red a écrit:
Si c'est pour parler de contacts entre médiums et personnes décédées, est-on sûr que les médiums prennent vraiment contact, ou que ces personnes ne vont pas piocher inconsciemment des éléments dans l'esprit des proches des défunts ? J'ai lu deux trois ouvrages ayant essayé une étude quantitative de phénomènes de pouvoirs psychiques, et aussi de hantise (certes, un peu ancien). Ce qui en ressortait, c'est que le cerveau humain avait des capacités encore inconnues, acrues chez certaines personnes, et qui avait l'air de s'exprimer au moment du décès. Mais aucun ne s'avançait à en déduire que l'après-vie existait.

Selon toi, il est donc plus probable de dire que tous ces phénomènes paranormaux sont en fait explicables par une mécanique électrochimique du cerveau à laquelle nous n'avons pas encore accès ou seulement inconsciemment, et donc, qu'au moment de la mort, pour une raison qu'on ignore, et même en cas d'encéphallogramme plat, ces capacités deviennent "magiquement" accessible (l'espace d'un court instant, juste avant que la personne ne meurt et ne retourne au néant) ? C'est ça ton opinion ?

Ca ne tient pas debout. Déjà, si le cerveau est en activité moindre, comment expliquer qu'il puisse accéder à plus d'information ? (remarque que j'ai déjà énoncé plus haut mais que tu as ignorée) Ensuite, les personnes qui décrivent ce genre d'expérience ont la sensation de quitter leur corps, et parlent volontiers de décorporation. Puis elles parlent aussi de réintégration dans leurs corps. Donc il y a bien un phénomène de sortie du corps, exprimé par de nombreux témoignages, ceci aussi, est-ce une illusion dûe à une capacité cachée du cerveau ? (une capacité cachée qui permet au cerveau de créer l'illusion du détachement du corps ? Mais c'est stupide...)

Je crois qu'il faut être honnête, et cesser de voiloir toujours et encore expliquer ces phénomènes avec les éléments de la science actuelle, en ignorant les avancées faites par d'autres scientifiques qui se penchent sur cet aspect surnaturel de ces phénomènes. Il semble que tout simplement, il existe une grande partie de ce qui représente l'homme qui ne soit pas détectable par nos appareils de mesure ! C'est aussi simple que cela. Nos appareils de mesures sont incapables de capter l'âme d'une personne, et encore moins son esprit. (selon moi, jamais l'esprit ne sera détecté par un appareil, car il est non matériel).

L'expérience montre effectivement que même en cas d'encéphalograme plat, une NDE peut se produire. Donc l'aspect chimique n'est pas la seule cause. Cela montre que les phénomènes médiumiques, tout comme ceux de la NDE, ne dépendent pas que de ça. Maintenant, pourquoi ne pas penser que le cerveau, ou l'esprit, puisse s'exprimer par un vecteur électromagnétique. L'information nerveuse reste un langage binaire, faite de 0 et de 1, un tel signal peut s'exprimer dans l'espace. Je ne parlerai pas d'illusion créée par le cerveau, ça arrive vraiment. La décorporation par exemple, est vécue. Une vision d'au dessus, à 360°, une chose totalement invraissemblable pour nos sens habituels. Mais qui dit décorporation ne dit pas forcément que l'origine du phénomène est en dehors de nous. Notre cerveau est chargé électriquement, du moins, l'information à l'intérieur est électrique. On pourrait imaginer une projection de cette information en dehors du cortex, continuant ainsi à exister, pendant un temps.
Alors oui, la sience actuelle n'explique pas tout, la chimie n'y arrive pas. Mais cela ne veut pas dire qu'elle n'y arrivera pas un jour. Ce qui me parait un peu rapide, c'est d'imaginer que parce qu'on ne peut pas expliquer les phénomènes de NDE, de hantise et médiumiques actuellement, alors on en déduit que l'après-vie existe.


Lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Jeu 8 Déc 2011 - 2:50

Ultrasaurus Red a écrit:
même en cas d'encéphalograme plat, une NDE peut se produire

Donc l'aspect chimique n'est pas la seule cause.
les phénomènes médiumiques, tout comme ceux de la NDE, ne dépendent pas que de ça.

pourquoi ne pas penser que le cerveau, ou l'esprit, puisse s'exprimer par un vecteur électromagnétique. L'information nerveuse reste un langage binaire, faite de 0 et de 1, un tel signal peut s'exprimer dans l'espace. Je ne parlerai pas d'illusion créée par le cerveau, ça arrive vraiment. La décorporation par exemple, est vécue. Une vision d'au dessus, à 360°, une chose totalement invraissemblable pour nos sens habituels. Mais qui dit décorporation ne dit pas forcément que l'origine du phénomène est en dehors de nous. Notre cerveau est chargé électriquement, du moins, l'information à l'intérieur est électrique. On pourrait imaginer une projection de cette information en dehors du cortex, continuant ainsi à exister, pendant un temps.

Ce que tu proposes serait donc d'expliquer cette décorporation comme une subsistance du signal électrique cérébral, qui sortirait du cerveau, et qui serait alors celui qui "vivrait" ces expériences ? Un peu comme si les ondes électromagnétiques de notre cerveau devenaient notre corps une fois le cerveau en "arrêt de fonctionnement".

Si c'était le cas, je pense que nous verrions d'autres types de phénomènes, déjà les personnes ne pourraient pas tranquillement traverser les murs parce que si ces murs contiennent des fils électriques, ça perturberait leur "corps". Aucune mention d'un tel phénomène n'a été constaté. Je ne pense pas donc qu'on puisse expliquer cette sortie comme étant l'extraction simple d'un signal ou d'une onde électrique du cerveau.

Ultrasaurus Red a écrit:
Alors oui, la sience actuelle n'explique pas tout, la chimie n'y arrive pas. Mais cela ne veut pas dire qu'elle n'y arrivera pas un jour. Ce qui me parait un peu rapide, c'est d'imaginer que parce qu'on ne peut pas expliquer les phénomènes de NDE, de hantise et médiumiques actuellement, alors on en déduit que l'après-vie existe.

Le raccourci est peut-être rapide, en effet, mais l'après-vie a toujours été une intuition forte dans la pensée de l'homme. L'homme ne souhaite pas disparaitre, et c'est à cause de cela précisément, que l'après-vie existe. Pour ceux qui y croient, ça se réalisera, parce que l'après-vie c'est tout simplement le fait de continuer à croire en son existence même si le corps n'est plus opérationnel.

Pour en revenir au sujet des NDE, je peux donner une explication personnelle de la chose, en fonction des observations et des témoignages. Il semblerait tout d'abord que la personne sente véritablement une "sortie" du corps, puis inversement, une "réintégration" parfois violente dans celui-ci. Donc il s'agit bien d'une "substance" matérielle, peut-être inconnue pour l'instant à nos instruments de mesure, qui devient temporairement l'hôte de notre Être.

La nature exacte de cette "substance", qu'on pourrait assez facilement assimiler à l'âme, est encore inconnue pour la science. Il se peut que ce soit ce que de nombreux courants ésotériques ou mystiques appellent l'akasha, l'éther, ou encore l'astral. Ce sont des mots qui signifient la même chose selon moi.

Donc si on continue sur ce chemin là, pour moi, la décorporation se fait au travers d'une partie de notre Être qui se détache du corps physique, qui est une sorte de "corps en pensées". Un peu comme ce que nous pensons de notre corps.

La vision à 360° n'est d'ailleurs pas une constante. Certaines personnes la vivent, et d'autres non. C'est comme si ça dépendait de l'ouverture d'esprit, en quelque sorte, de la capacité à se considérer soi-même comme autre chose que son corps. Les personnes qui peuvent par exemple "imaginer" qu'il est possible de capter toutes les ondes lumineuses en provenance de toutes les directions, verront en 360°.

Selon différentes traditions, en plus, il existe une "corde d'argent" qui relie le corps physique au corps astral. Cette corde d'argent, c'est en quelque sorte l'idée qu'on peut encore réintégrer son corps, mais aussi la possibilité physique que ce soit possible. Quand le corps meurt, sans possibilité de réintégration, cette corde d'argent se défait, mais cela est aussi vrai quand la personne cesse de croire en son retour possible dans son corps, ou bien qu'elle ne le souhaite plus. C'est d'ailleurs pour cela que l'expérience du voyage astral est inaccessible à la plupart des personnes : ce serait un danger vital, parce que certains esprits décideraient de ne plus réintégrer leur corps physique. Cette expérience sera plus largement disponible quand les humains auront globalement compris le sens de la vie.

Voila ce que j'en pense personnellement !
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh



Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Jeu 8 Déc 2011 - 7:43

TERRES D'AMOURS PRESENTE UNE CONFERENCE DEBAT DE SONIA BARKALLAH

"FAUX DEPART"

Le Jeudi 08 Décembre 2011 A 20H30 (HEURE DE PARIS)


POUR ASSISTER A CETTE RENCONTRE se rendre sur le site http://www.terresdamours onglet "conférences" faire entrez AVEC VOTRE MOT DE PASSE DE LA SALLE :soit abonnement soit passe soirée

En 2006, Sonia Barkallah crée S17 PRODUCTION qu'elle dirige depuis. Elle a initié et organisé les premières rencontres internationales sur l'expérience de mort imminente qui se sont déroulées le 17 juin 2006 à Martigues. Ce colloque a réuni les plus grands experts internationaux sur le sujet et attiré plus de 2000 participants. C'est à la suite du visionnage d'un film documentaire sur les EMI en 1999 qu'elle décide de se lancer elle aussi dans la réalisation d'un film consacré à ce même sujet. En 2002, elle entame une investigation qui durera quatre ans. Lors de cette enquête, le manque de communication entre les chercheurs lui apparait comme une évidence et provoque une prise de conscience. Elle organise le colloque de Martigues en 2006 afin de faire le bilan des 30 dernière s années de recherches et de mettre en relation les chercheurs afin qu'ils puissent échanger et faire partager au public le résultat de leurs recherches et réflexions. Le premier objectif de Sonia Barkallah est d'encourager et de promouvoir la recherche sur les EMI et la Conscience. Suite au colloque de Martigues, elle convainc le Dr Eric Dudoit, Psychologue clinicien à l'hopital de la Timone à Marseille, puis le Dr Jean-Pierre Postel, Anesthésiste- Réanimateur au centre hospitalier de Sarlat, de se lancer dans la recherche. Peu après naît l'idée de la création d'un centre de recherche dédié à la question de la conscience : elle initie et fonde avec le Dr Jean-Pierre Postel le CNERIC (Centre national d'études, de recherches et d'information sur la conscience) en avril 2009. En 2009, elle achève son film documentaire &laq uo;Faux Départ», aboutissement d'un projet né 7 ans plus tard.



Présentation S17 PRODUCTION

http://www.s17production.com

La société de production indépendante S17 PRODUCTION a été créée en 2006 par Sonia Barkallah qui en assure la gérance. Elle produit des films documentaires, organise des événements et publie des livres.

La science d'aujourd'hui et de demain

Les thèmes abordés couvrent des sujets peu ou mal connus du grand public. Ils sont traités avec une approche scientifique très rigoureuse dans l'objectif de communiquer et transmettre des informations à travers différents supports : événementiels, audiovisuels, écrits.

S17 PRODUCTION souhaite vulgariser des questions scientifiques afin de permettre à chacun d'accéder à des informations qui sont, la plupart du temps, très techniques et difficiles d'accès pour le grand public.

Encourager et soutenir la recherche scientifique

S17 PRODUCTION encourage et soutient la recherche scientifique dans des domaines innovants souvent controversés mais à fort enjeu en termes de santé et de compréhension de la nature humaine.

C'est dans ce même esprit que S17 PRODUCTION a organisé en Juin 2006 à Martigues un colloque international sur le thème des « Expériences de Mort Imminente » qui a réuni la plupart des experts mondiaux sur le sujet.

Ce colloque a eu un grand succès avec plus de 2000 participants et cette manifestation constitue un tournant dans l'histoire de la recherche sur les « Expériences de Mort Imminente ».

Depuis notre action en 2006, deux centres hospitaliers dont le Centre Hospitalier Universitaire de la Timone à Marseille ont lancé une étude.

Les chercheurs se rassemblent sans complexe pour étudier ces expériences que l'on observe depuis l'antiquité et qui restent largement inexpliquées.

S17 production est le partenaire Officiel du CNERIC (Centre National d'Etude, de Recherche et d'Information sur la Conscience) http://www.cneric.fr/




Trente années se sont écoulées depuis que le Dr Raymond Moody a recueilli les premiers témoignages de ceux qui ont frôlé la mort. Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, assister à sa propre réanimation, entendre les chirurgiens parler entre eux, puis traverser un tunnel au bout duquel se trouve une extraordinaire lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu’ils ne craignent plus la mort.


Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd’hui de nombreux scientifiques, qui s’interrogent : Comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu’elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées morte cliniquement ?


Ils sont Cardiologues, Neurologues, Anesthésistes-Réanimateurs, Médecins ou Psychologues, certains conduisent une étude, d’autres ont vécu eux-mêmes une expérience de mort imminente. Ils témoignent sans complexe pour lever un tabou qui se révèle être une mine de connaissance pour la science et pour l’Homme. Le colloque sur les EMI organisé en juin 2006 à Martigues a permis de franchir un nouveau pas. Pour la première fois en France, deux centres hospitaliers ont débuté une recherche.


Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience : l’ombre d’un nouveau paradigme se profile.




Interview

Comment est né le projet de Faux Départ ?

Sonia Barkallah : J’ai vu en 1999 le film documentaire réalisé à partir du livre de Raymond Moody, « La vie après la vie ». J’ai eu un choc et cela m’a rappelé des expériences que j’avais vécues étant plus jeune ainsi que certaines lectures puisque j’avais découvert le livre de Moody à l’âge de 11 ans. Mais en voyant le film, j’ai réalisé à quel point ces témoignages avait un effet presque « thérapeutique » sur moi, car je me posais beaucoup de question sur la vie et la mort. La décision a germé en moi, il fallait que je réalise un film pour faire connaître au plus grand nombre ces expériences extraordinaires qui transforment la vie de ceux qui les vivent, mais aussi de ceux qui les étudient.
Pourquoi avoir organisé le colloque de Martigues en juin 2006 avant de faire votre film ?

Sonia Barkallah : En fait, lorsque j’ai débuté mon enquête pour le film en 2002, j’ai rencontré plusieurs témoins, médecins et chercheurs qui s’intéressaient au sujet et j’ai constaté à quel point ces derniers étaient isolés les uns des autres. Ils travaillaient chacun dans leur coin, au sein d’associations différentes, et en plus ils étaient trop peu nombreux à se pencher sur ce sujet. J’ai constaté qu’il existait un déficit majeur d’information à la fois au sein du grand public et de la communauté médicale et scientifique. C’est pourquoi j’ai pris l’initiative d’organiser un colloque international qui réunirait les principaux chercheurs sur ce thème autour de la figure emblématique qu’est Raymond Moody. De plus, réunir tous ces chercheurs en un seul lieu me permettait de les avoir sous la main pour mon film !
Le succès du colloque semble avoir dépassé vos espérances.

Sonia Barkallah : C’est vrai, car nous avons réuni plus de 2000 personnes qui ont fait le déplacement depuis la France entière mais aussi de l’étranger, alors que nous n’avions pas les moyens de communiquer dans la grande presse pour annoncer l’événement. Tout s’est fait grâce à internet et quelques médias comme Sud Radio qui nous ont soutenus. Le colloque a permis de montrer que le sujet était sérieux, loin du « paranormal », et que les chercheurs qui travaillaient dessus étaient des scientifiques tout à fait rigoureux. Nous avons aussi constaté que de nombreux professionnels de santé s’y intéressaient mais n’osaient pas en parler car ce sujet est encore tabou, puisqu’il touche à nos représentations de la mort, et donc à des questions spirituelles. En fait, en modifiant notre conception de la mort, c’est un sujet qui nous parle surtout de la vie, et de la conscience, qui est une grande question scientifique aujourd’hui.
Quelles ont été les retombées du colloque de Martigues ?

Sonia Barkallah : Il y a eu une importante couverture médiatique internationale car l’AFP a consacré deux dépêches au colloque, des dizaines d’articles dans de nombreux pays, un reportage au journal de 20h de France 2, etc. Tout cela a permis de crédibiliser le sujet et de montrer qu’il fallait poursuivre la recherche. C’est d’ailleurs mon objectif principal car les réponses ne peuvent venir que du côté de la science, même s’il s’agit aussi de questions spirituelles et philosophiques. Après le colloque, j’ai donc décidé de poursuivre mon enquête pour le film en rencontrant d’autres chercheurs, y compris ceux qui se montrent « sceptiques » sur l’hypothèse d’une délocalisation et d’une survie de la conscience.
Votre film est très attendu, notamment par ceux qui étaient à Martigues. Pourquoi la finalisation a-t-elle pris du temps ?

Sonia Barkallah : J’aurai dû terminer mon film en 2008, date du premier montage. J’ai fait toute la post-production à Montréal mais mon inexpérience, car c’est mon premier documentaire, a fait que je n’avais pas tous les éléments ni le financement pour le terminer. J’ai alors rencontré d’autres témoins comme Irène Badini, une personne non-voyante lors de son expérience et qui a vu deux jeunes internes lui dérober ses bijoux au cours d’un examen médical. Puis j’ai aussi fait la connaissance du Dr Jean-Pierre Postel, anesthésiste-réanimateur. Enfin, j’ai intégré dans mon film des animations 3D car « Faux Départ » présente des tentatives de modélisation pour les hypothèses de délocalisation de la conscience, dans un objectif pédagogique. J’ajoute que les chaînes de TV auxquelles j’ai proposé le film ont tardé à me donner une réponse. Cela m’a valu des déboires financiers importants, mais aujourd’hui des solutions ont été trouvées.




Intervenants du film:

Dr Raymond Moody, Psychiatre et philosophe



En 1976, le psychiatre américain Raymond Moody publiait « La vie après la vie ». Traduit en 26 langues et vendu à 20 millions d’exemplaires, son livre a ouvert une voie de recherche phénoménale sur les expériences de mort imminente.

Plus de 30 années se sont écoulées, les tabous sont levés et les témoignages affluent encore plus nombreux et troublants. Aujourd’hui, des études cliniques sont menées par des neurologues, des médecins, des cardiologues et des réanimateurs. De nouvelles pistes semblent confirmer leurs hypothèses.



Dr Pim van Lommel, Cardiologue


Les médicaments de type kétamine et les endorphines n’expliquent pas les EMI.


Le cardiologue néerlandais Pim van Lommel a mené une étude dans dix hôpitaux des Pays- Bas, sur 344 patients ayant survécu à un arrêt cardiaque. Les résultats de l’étude révèlent qu’il n’y a aucune corrélation entre la fréquence des EMI et les médicaments administrés, la peur de la mort avant l’expérience, la connaissance préalable des EMI, ni même la religion, ou l’éducation.

Cependant, une expérience de mort imminente est plus fréquemment rapportée par des patients d’âge inférieur à 60 ans, ce qui peut impliquer la nécessité d’avoir une bonne mémoire pour pouvoir rapporter ce vécu. Cette étude à été publiée dans la revue médicale « The Lancet » en décembre 2001.
Ces interrogations amènent certains chercheurs depuis quelques années à s'interroger sur la conscience. Est-elle vraiment localisée dans notre cerveau ? « Ce concept a toujours été admis mais n’a jamais été prouvé scientifiquement », précise le Dr Pim Van Lommel lors de sa conférence au colloque de Martigues.




Pr. Olaf Blanke , Neurologue


Un dysfonctionnement du cerveau ?
En activant par des électrodes une zone du lobe temporal droit du cerveau d'une de ses patientes atteinte d'épilepsie, le neurologue
suisse Olaf Blanke s'est rendu compte par hasard qu'il provoquait chez elle des sensations de flottement et d'élévation, typiques des sorties hors du corps qui correspondent à la première phase des expériences de mort imminente. Le Pr Blanke émet l’hypothèse que cette expérience serait la conséquence d’un trouble de l’intégration des informations sensorielle dans la jonction temporopariétale droite du cerveau.



Irène Badini, témoin


Voir sans les yeux ?

C’est lors d’un accident de voiture qu’Irène Badini a perdu l’usage de ses yeux pendant plusieurs années. Alors qu’elle était dans le coma et non voyante au moment des faits, Irène a perçu deux internes qui lui dérobaient ses bijoux lors d’un examen radiologique. Elle a pu récupérer ses bijoux grâce à la description précise des deux internes qu’elle donna au responsable de l’hôpital.



Les chercheurs face à un nouveau paradigme ?


Traquer la conscience pour savoir où elle se trouve, tel est l’objectif de nombreux chercheurs à travers le monde comme le Dr Sam Parnia, Peter Fenwick et le Dr Jean-Pierre Postel, anesthésiste réanimateur, chef de service à l’hôpital de Sarlat en Dordogne. Sam Parnia a lancé une étude en Grande-Bretagne en 2001 avec un protocole de « cibles cachées » dans les services de réanimation (visibles seulement du dessus). Son
protocole a été affiné et relancé pour être conduit depuis 2008 dans 25 hôpitaux en Amérique du Nord et en Europe.




Dr Jean Pierre Postel, anesthésiste-réanimateur au centre Hospitalier de Sarlat


«
Je pense que nous sommes à une époque qui évolue beaucoup en matière d’interrogations sur la vie. Nous avons connu le XXe siècle, une page est tournée et je pense que l’on ira de plus en plus vers les questions fondamentales avec des moyens d’y répondre, ce que l’on n’avait pas forcément avant », souligne le Dr Jean-Pierre Postel. Pour cela il a fallu mettre au point un protocole sans faille. L’idée principale consiste à disposer une cible dans une boîte ou une enveloppe scellée placée dans le service des urgences et dans quelques chambres de réanimation de l’hôpital de Sarlat. « L’objectif n'est pas de montrer l’existence réelle d’une vie post-mortem, mais la possibilité d’un mode non-standard de perception de la conscience aux approches de la mort »,
ajoute Jean-Pierre Postel. Concrètement cela signifie que si, lors d’un arrêt cardiaque par exemple, la personne parvient à voir la cible cachée, nous serons alors face à un nouveau paradigme qui risque fortement de remettre en cause quelques fondements de la science.



Dr Eric Dudoit, Psychologue Clinicien au Centre Hospitalier Universitaire de la Timone à Marseille


A
l’hôpital de la Timone à Marseille, et plus particulièrement au sein de l’unité de soins et de recherche sur l’esprit dirigée par le Dr Eric Dudoit, psychologue clinicien, l'objectif est de reprendre la recherche depuis le début en essayant d'obtenir une validation française de l’échelle d’évaluation clinique de Greyson, qui consiste en l’analyse de l’expérience vécue, puis l’observation du changement de valeurs du sujet et enfin son impact sur l’entourage. « Nous pourrions vraiment ouvrir toutes les questions de psychopathologies sur ce qui fait qu’un être humain ne se sent pas bien, est atteint de névrose, voire de psychose. Est-ce qu'il n’y aurait pas là un problème de délocalisation de la conscience qui n’arriverait pas à se rétablir », se demande le Dr Eric Dudoit.



Quelles en seraient les implications ?


« Cela apportera un jour nouveau sur la conception de la pensée, sur ce qu’est l’être humain par rapport à l’univers. Quelle est sa place ? Existe-t-il autre chose ? Je crois que la physique quantique nous a ouvert pas mal de voies, et il est permis de penser que la vie humaine n’est qu’une étape », estime le Dr Jean-Pierre Postel.



Il est certain que si l’hypothèse selon laquelle la conscience fonctionnerait indépendamment de notre cerveau venait à être validée, cela aurait des conséquences incalculables. Toutes nos références s’effondreraient ; il s'ensuivrait une révolution plus
importante que l'héliocentrisme, et cela aurait des implications dans tous les domaines. Nous savons également qu'à la suite de cette expérience certaines personnes ont eu des rémissions spectaculaires de maladies graves. N’y a-t-il pas là aussi des pistes à explorer pour la recherche ? Pour aller plus loin, nous pouvons imaginer qu’en comprenant mieux la conscience, son onctionnement et sa nature, nous pourrons mieux comprendre les maladies liées à ses dysfonctionnements, telles que les maladies psychiatriques, la schizophrénie, la dépersonnalisation, etc.



L’hôpital de Sarlat et l’hôpital de la Timone, deux centres hospitaliers précurseurs qui vont peut-être nous apporter des explications sur ce phénomène et nous permettre de l’associer enfin soit à un mythe, soit à une réalité.




BANDE ANNONCE audiovisuelle
du dvd "faux départ"




Ultrasaurus Red si ce sujet t'interresse réellement je t'invite vivement à lire le livre du DR. Jourdan JP qui fait scientifiquement le tour de ce phénomène et point par point en reprenant TOUS les points de ces soi-disant scientifiques qui systématiquement démontent les nde.
voici le post du livre proposé :
DeadLine, oeuvre littéraire majeure sur les emi/nde/efm du Dr. Jean-Pierre Jourdan + présentation de l'auteur > http://electra2zeiss.tonempire.net/t8570-deadline-oeuvre-litteraire-majeure-sur-les-emi-nde-efm-du-dr-jean-pierre-jourdan-presentation-de-l-auteur
Dans ce post tu trouveras la présentation du livre + un tas de liens sur des interviews (audio & vidéo) etc...

Je sens dans ton intervention une volonté sincère d'en connaitre d'avantage c'est pourquoi je te propose cela mais tu ne peux te faire une opinion partager QUE SI tu as tous les éléments en ta possession sinon tu fais un piètre juge ou dit autrement ton jugement en la matière est de base tronqué ( tu adhères à une croyance dogmatique ).
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
a2zeiss
Administrateur
Administrateur


Masculin Lion Rat
Messages : 6890
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Jeu 2 Fév 2012 - 13:24

Nouveau lien de telechargement ici et en haut de page: https://rapidshare.com/files/1315192132/Faux_départ_EMI-NDE__16-9_.avi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Dim 2 Sep 2012 - 23:42

nouvelle interview et infos de Sonia Barkallah :

Revenir en haut Aller en bas
HacMan LoKer



Féminin Bélier Singe
Messages : 1
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 36

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Lun 7 Jan 2013 - 18:59

Citation :
Vous ne trouverez ce documentaire en entier que sur Planète Révaltions!!!

J'ai trouver le DVDRip sur le net "en entier" une semaine après sa sortie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
Administrateur
Administrateur


Masculin Lion Rat
Messages : 6890
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Lun 7 Jan 2013 - 19:24

HacMan LoKer a écrit:
Citation :
Vous ne trouverez ce documentaire en entier que sur Planète Révaltions!!!

J'ai trouver le DVDRip sur le net "en entier" une semaine après sa sortie Very Happy

Le dvdrip venait surement d'ici, car à l'epoque il etait introuvable sur le net, appart quand je l'ai mit ici, mais bon ce n'est pas tres important, on s'en fou un peu le plus important c'est qu'on puisse le voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
fr_ankh



Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Jeu 31 Jan 2013 - 12:01



3 vidéos dans ce lecteur

1. Faux Départs
2. Interview Auteurs Faux Départs
3. Reportage de Raymond Moody








(48.5 M) Ogg Video
(55.6 M) h.264
(255.2 M) Ogg Video
(338.8 M) h.264
(368.6 M) Ogg Video
(513.0 M) h.264

http://archive.org/details/reportages_mort_imminente
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
lebourdon



Masculin Lion Buffle
Messages : 6
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 55

MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Jeu 8 Mai 2014 - 4:05

merci bcp de ce reportage

dans la meme lignee j'aimerai voir ici sur votre site

enquetes extraordinaires :emi aux frontières de la conscience

mais aussi , enquetes extraordinaires :des signes de l'au dela

et enfin : emission de direct 8 integrale :ils sont revenus de l 'au dela


en esperant que quelqu'un les a et nous les proposent ici


lebourdon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"   Aujourd'hui à 10:50

Revenir en haut Aller en bas
 

"FAUX DÉPART" documentaire de "Sonia Barkallah" sur les "NDE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Faux départ pour le nouveau billet de 2000 DA
» La vie de Bouddha, documentaire ARTE
» Vidéo-documentaire : "Les Protocoles des Sages de Sion" !
» Sirène, cadavre et faux reportage…
» Documentaire en 3 parties sur les NDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Paranormal :: Expériences de Mort Imminente & voyages astraux-