Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 13:25

En inde, une cite vieille de 8000 ans est irradiée comme si elle avait subi une explosion nucléaire.
Les radiations sont encore si intenses que la zone est extrêmement dangereuse. Une grosse couche de cendres radioactives recouvrent plus trois miles de surface a Rajasthan., a 10 miles a l'ouest de Jodhpur.
Les scientifiques enquêtent sur le site, ou des bâtiments sont construits. Il a été établi qu'il y avait un très haut de cancer et de malformations a la naissance dans cette région en cours de construction.

Les niveaux de radiations enregistrés par les enquêteurs sont si élevés que le gouvernement indien a maintenant ordonné de fermer la région. Les scientifiques ont déterré une ancienne cité contenant des preuves d'une explosion atomique datant entre 8000 et 12000 ans et qui a détruit la plupart des immeubles et probablement 1 demi-million de personnes.
Un des chercheur estime que la bombe nucléaire utilisée devait être de la taille de celles lancées sur le Japon en 1945. Le Lahabharata décrit clairement une explosion catastrophique qui toucha le continent.
" Un seul projectile chargé avec toute la puissance de l'Univers….Une colonne incandescente de fumée et de flammes aussi lumineuse que 10000 soleils et s'élevant dans toute sa splendeur…..C'était une arme inconnue, un éclair de fer, un message gigantesque de mort qui réduisit en cendres une race entière.
" Les corps étaient si brûlés qu'ils étaient méconnaissables. Leurs cheveux et leurs ongles tombaient, sans cause apparente, et les oiseaux devenaient blancs.

" Après quelques heures, tous les aliments furent infectés. Pour échapper à ce feu, les soldats se jetèrent dans la rivière "
Kisari Mohan Ganguli, historien, dit que les textes sacrés indiens sont remplis de telles descriptions qui ressemblent à une explosion atomique comme elle fut testée à Hiroshima et Nagasaki. Il dit que les références mentionnent des chariots volants dans le ciel et des armes finales. Une ancienne bataille est décrite dans le Drona Parva, une section du Mahabharata.
"Le passage parle de combats dans lesquels les explosions des armes finales décimaient des armées entières, repoussants des masses de soldats avec leurs coursiers et leurs éléphants comme s'ils étaient des brindilles. " dit Ganguli, " a la place de champignon atomique, l'auteur décrit une explosion perpendiculaire avec ses nuages de poussières se soulevant comme des parasols géants en train de s'ouvrir.Il y a des commentaires a propos de la contamination de la nourriture et les cheveux tombants des gens "
Francis Taylor, archéologue, dit que des gravures se trouvant dans des temples proches suggèrent qu'ils priaient pour être épargnés de la grande lumière qui venait mettre en ruine la ville.
"C'est si contraignant d'imaginer qu'une civilisation ait eu la technologie nucléaire avant nous. La poussière radioactive crédibilise les enregistrements anciens qui décrivent des guerres atomiques.
La construction a été arrêtée pendant que les 5 membres de l'équipe effectuaient leur enquête. Le responsable du projet est Lee Hundley, qui fut le premier a enquêter après que le haut niveau de radiation est été découvert

Références :
Histoire des vimanas par le docteur Srikumar V. Gopalakrishna.
Yantras ou Adaptations Mécaniques dans l'Inde Ancienne par V. Raghavan.
Un hommage à l'Hindouisme de Sushama Londhe

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Danzaiver

avatar

Masculin Cancer Chat
Messages : 133
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 102

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 13:30

Impossible ou c'est un fake ou bien

il s'agit (possible)

d'une météorite écrasé sur terre il est possible je pense que des objets céleste sois radioactif...enfin j'espere que sa sois sa
Revenir en haut Aller en bas
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 13:56

Il faut un peu plus de discernement Danzaiver, je te propose de chercher, de t'informer, ou même de te documenter.
Dans plusieurs civilisations anciennes nous disent, qu'une technologie plus avancer que la notre existait.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Danzaiver

avatar

Masculin Cancer Chat
Messages : 133
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 102

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 14:06

je le sais relaxe je refuse juste de l'accepté diront nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 14:08

A OK !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Liberta

avatar

Féminin Messages : 228
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 15:19

J'avais déjà entendu parler de cette histoire et ma conclusion c'est que le mal a toujours exister Sad

Ma question est quand celui ci n'existera plus Question Question Question

Car il faut bien le dire c'est le mal et non le bien qui crée cette destruction de l'être humain, de notre mère Terre Sad

8000 ans avant et aujourd'hui toujours le même désastre : destruction, crime contre l'humanité, soif de pouvoir...

A quand une planète paisible et enveloppée d'amour de bonheur ; de vie tout simplement I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
rosainis

avatar

Féminin Messages : 98
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 15:45

C'est possible, pourquoi pas (j'ai lu récemment quelquechose du même genre) mais d'où viennent ces écrits alors?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 16:00

Bonjour,

Il s'agit de reste de réacteur nucléaire naturel, rien d'ésotérique ou d'ET la dedans.

Explications, avec exemples :

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_naturel_d%27Oklo

ou encore :

http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/oklo_reacteur_naturel.htm

Plusieurs de ces réacteurs naturels ont été retrouvé, certains ayant même explosé sous les contraintes pression température.

Cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
Kruthed

avatar

Masculin Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 16:03

Si la "bombe atomique" existait déjà a cette époque, Einstein aurait il put être financer par une secte ? Ou bien alors carrément, a t-il été un pantin (quand on voit comme Tesla a été censurer énergie libre et compagnie par rapport a Einstein (désolé si c'est un peut HS)).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 16:21

Bonjour,

Premièrement, Einstein n'a jamais travaillé sur la bombe, il travaillait sur la masse et sa relation à l'énergie, sa serais comme dire qu'un flocon de neige est responsable d'une ère glacière. De plus lorsqu'il s'est rendu compte du projet des Américain (ressemblant fort aux projets des Allemand), Einstein à de lui même inclue une erreur infinitésimale dans l'un de ses calculs portant la masse critique du noyau de plutonium de 1 kg à 100 tonnes, pensant après cela rendre irréalisable une bombe de par son poids la rendant indéplassable.

Mais c'était sans compter sur Oppenheimer, Bohr et les autres, qui n'y voyait qu'un moyen d'instaurer une pays durable par la peur du nucléaire, mais également apporter une énergie propre et infini par la fusion nucléaire contrôle. Et qui on vite compris la supercherie d'Einstein (entrainant d'ailleurs le premier clash entre Bohr et Einstein)

Il faut également rappeler que la radioactivité n'a été découverte que par Marie Curie, et ce n'est que pendant la seconde guerre mondiale qu'une hypothèse d'en faire un bombe à germé dans la tête des Allemand puis à été reprise par les Américains, mais avant ça, personne ne soupçonnait l'énorme énergie contenu dans l'atome. Aujourd'hui encore les gens ne s'en rende pas compte, car même la bombe thermo nucléaire n'utilise qu'une infime partie de l'énergie correspondant à la perte de masse de l'atome de plutonium se désintégrant en deux atome plus léger.

exemple:


On prend deux atomes d'hydrogène, on les fusionne, il en résulte un atome d'hélium, mais la masse de l'atome d'hélium est plus faible que la masse des deux noyaux d'hydrogène, cette perte de masse est de l'énergie. Il en va de même pour la fission mais par le processus inverse.

Maintenant imaginez récupérer toute l'énergie contenu dans un atome, avec seulement 1gr on alimenterais Paris pendant 1 an, et sans aucun déchet.

Ps: Nn ne peux pas parler de bombe atomique pour l'époque, mais de bombe radiologique, car c'est la pression température qui fait exploser le réacteur nucléaire naturel et qui va rependre le matériel radioactif.

Quoi que je dis ça, mais il est fort probable que l'explosion puisse dans certains cas être du à une réaction en chaine. ce qui en ferait une bombe nucléaire naturel au sens propre du terme.

Donc oui, ton hypothèse est valable selon moi.

Cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
orion73



Masculin Messages : 19
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: catastrophe naturelles la   Ven 25 Mar 2011 - 21:01

oui moi aussi jai deja lu cet histoire de la bible indienne
ça prouve qu'il y avais des civilisation tres avancer a cet epoque comme l'egypte .
on es passer l'age de pierre a des civilsation tres avancer et cela pratiquement d'un seul coup.
la premiere civilisation sumerienne parle d'etre venue du ciel avec une technologie avancé.
sodome et gomore on surement eté detruit par des armes avancer !
par contre je crois pas a ces connerie de bombe naturelle lol!
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 21:56

Lorsque Planck nous informe qu'il peut exister des réacteur nucléaires naturels, ils se basent sur des découvertes scientifiques qui semblent sérieuses.
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_naturel_d%27Oklo

Par contre, c'est un peu léger pour affirmer :
Planck a écrit:
Il s'agit de reste de réacteur nucléaire naturel, rien d'ésotérique ou d'ET la dedans.
Et que je sache personne ici n'a dit que c'était ésotérique ou ET.

Par contre rien ne dit que de tels réacteurs naturels aient exploser ou même que ce soit possible.
Planck a écrit:
Plusieurs de ces réacteurs naturels ont été retrouvé, certains ayant même explosé sous les contraintes pression température.
Sur quoi te bases-tu pour affirmer ça ?

D'autant plus que les textes anciens font bien référence à l'usage d'une arme. Une arme utilisée dans une guerre qui d'après ces textes aurait fait plus d'un milliard de victimes.
Revenir en haut Aller en bas
rosainis

avatar

Féminin Messages : 98
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Ven 25 Mar 2011 - 22:54

Ca ne répond pas toujours à ma question..s'il y a écrits, qui a écrit (s'ils sont tous morts) ? et si vraiment c'était écrit, pourquoi n'y a t'il pas plus de détails?
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 1:57

rosainis a écrit:
Ca ne répond pas toujours à ma question..s'il y a écrits, qui a écrit (s'ils sont tous morts) ? et si vraiment c'était écrit, pourquoi n'y a t'il pas plus de détails?
Qui a dit qu'ils étaient tous morts ?
Après les bombardemnts de Hiroshima et Nagasaki des témoins ont pu raconter ce qu'ils avaient vu. Shocked

Par contre Rosainis, si tu veux plus de détails, il faudrait que tu te mettes à lire le Mahabarata (j'espère que tu as quelques mois devant toi... study ).
Revenir en haut Aller en bas
rosainis

avatar

Féminin Messages : 98
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 8:42

Je me renseignerai...
par contre est-ce ce que l'on voit avec google Earth près de Jodhpur (à l'ouest)?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 9:54

Merci pour cet article super intéressant ! cheers

Est-ce que d'autres personnes auraient des liens ou autres traduits, sur la bible indienne en rapport avec ça ?

Peut-être existaient-il des civilisations avancées sur la terre avant la nôtre qui peut le dire ?

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 10:29

Bonjour à tous,

Après une brève recherche le Mahâbhârata aurait été écrit par un sage mystique du nom de Vyâsa mais un grand nombre de parties sont dues à la collaboration d'autres auteurs entre le V iéme et le II ième siècle Av. notre ère. C'est une épopée en Sanskrit (langue indo-européenne, de la famille indo-iranienne) de la mythologie hindoue, dont le volume comporte quatre-vingt-dix milles strophes réparties en dix-huit livres (parvan). Le Mahābhārata est composé des dix-huit parva (chapitres ou livres).
C'est une saga mythico-historique, contant des hauts faits guerriers qui se seraient déroulés environ 2 200 ans avant l'ère chrétienne, entre deux branches d'une famille royale : les Pândava et les Kaurava. Le récit nous raconte les épreuves subies par les cinq frères Pândava et leurs cousins, les Kaurava, pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange, en Inde. C'est l'un des deux grands poèmes épiques de l'Inde, fondateur de l'Hindouisme avec le Rāmāyana.

Donc à partir de là je n'irai pas plus loin en recherches par rapport à une explosion nucléaire il y a 8000ans... foudre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 10:55

Bonjour,


Citation :
Planck a écrit:
Il s'agit de reste de réacteur nucléaire naturel, rien d'ésotérique ou d'ET la dedans.
Et que je sache personne ici n'a dit que c'était ésotérique ou ET.

Citation :
"C'est si contraignant d'imaginer qu'une civilisation ait eu la technologie nucléaire avant nous. La poussière radioactive crédibilise les enregistrements anciens qui décrivent des guerres atomiques.

Citation :
. Il dit que les références mentionnent des chariots volants dans le ciel et des armes finales.

C'est en subliminale, mais le message semble être assez clair, et nous parler d'ET enfin selon mon interprétation bien évidement.

Citation :
Par contre rien ne dit que de tels réacteurs naturels aient exploser ou même que ce soit possible.
Planck a écrit:
Plusieurs de ces réacteurs naturels ont été retrouvé, certains ayant même explosé sous les contraintes pression température.
Sur quoi te bases-tu pour affirmer ça ?

D'une part sa utilise la logique, car si réacteur il y a alors celui-ci chauffe, et vu qu'il n'y a pas ou peu de refroidissement, et qu'il n'y a pas de ralentisseur de neutrons (comme les barres de graphite), il est assez logique de pensé qu'au bout d'un certains moment (parlant en siècle ou millénaire) que le taux de neutron soit suffisant pour engendrer une réaction en chaine, et finir par une explosion.

Ou qu'en cas de matériels fissible en sous effectif, que celui-ci explose du à une trop forte pression.

Citation :
La minéralisation est contrôlée par les grandes structures tectoniques (drains tectoniques des fluides minéralisateurs). Les réacteurs se situent en général aux endroits où la minéralisation possède les teneurs les plus fortes (minerai de type 3) et donc souvent en bordure de ces fracturations majeures.

Les zones de réaction présentent une désilicification des grès minéralisés et une transformation des minéraux argileux sous l'action de circulations hydrothermales induites par les réactions nucléaires (GAUTHIER-LAFAYE, 1977 ; GAUTHIER-LAFAYE et WEBER, 1978 ; TCHIBENA-MAKOSSO, 1982 ; GAUTHIER-LAFAYE, 1986). Les fortes températures des fluides, qui régnaient au niveau des réacteurs ont favorisé la recristallisation d'uraninite dans le faciès "pile". Ainsi, les circulations de fluides induites par le fonctionnement des réacteurs sont susceptibles de créer les conditions nécessaires (contrôle de l'apport d'uranium, augmentation des teneurs des minerais par phénomène de désilicification) pour atteindre la criticité et ce, de proche en proche (NAUDET, 1991).

Citation :
L'uranium naturel a une masse atomique de 238,03 et est représenté essentiellement par trois isotopes : l'uranium 235 (235U), l'uranium 238 (238U) et l'uranium 234 (234U). Les isotopes 235U et 238U sont les pères de deux familles radioactives dont les produits finaux stables sont respectivement 206Pb et 207Pb. La période de décroissance radioactive de 235U (0,7038.109 ans) est six fois plus rapide que celle de 238U (4,468.109 ans) (FAURE, 1986). Le rapport isotopique naturel (235U/238U) actuel est de 0,7254%. Compte tenu de la différence importante entre les deux constantes de désintégration, ce rapport a beaucoup varié au cours des temps géologiques. Ainsi, on estime qu'il y a 2.109 années, âge de formation du gisement d'uranium d'Oklo, le rapport isotopique 235U/238U était beaucoup plus élevé : de 3,68% (HOLLIGER, 1991a). Ce taux était suffisant, et si les conditions étaient favorables (présence d'un ralentisseur de neutrons, ...), les réactions de fission se produisent et s'entretiennent.


Même si aujourd'hui aucun réacteur naturel ayant explosé n'a été retrouvé, ceci ne veux pas dire qu'il n'y en a jamais eu. La théorie dit que c'est possible, mais que cependant il est difficile de trouver des traces autres qu'une radioactivité plus élevé à l'emplacement, ce qui semble être le cas ici.

Donc avant de dire oui ou non, il me semble que de plus ample recherche doivent avoir lieu.

Je rappel ce que j'ai dis.

Citation :
Ps: Nn ne peux pas parler de bombe atomique pour l'époque, mais de bombe radiologique, car c'est la pression température qui fait exploser le réacteur nucléaire naturel et qui va rependre le matériel radioactif.

Quoi que je dis ça, mais il est fort probable que l'explosion puisse dans certains cas être du à une réaction en chaine. ce qui en ferait une bombe nucléaire naturel au sens propre du terme.

Donc oui, ton hypothèse est valable selon moi.

Voici quelques références: (ps: si tu en eux d'autres j'en ai quelques unes, mais les informations sont assez facile à trouver sur les bases de données)

BLANC P.L., (1992). Oklo, analogue naturel de stockage de déchets radioactifs. Contrat FI2W-CT91-0071. Rapport d'avancement du 31 décembre 1992 DPEI/SERGD 93/56. 318 p.

BODU R., BOUZIGUES H., MORIN N. & PFIFFELMANN J.P., (1972). Sur l'existence d'anomalies isotopiques rencontrées dans l'uranium du Gabon. Compte Rendu de l'Académie des Sciences, Paris, 275. p 1731.

ASCENSIO B., PELAXO M. & PEREZ del VILLAR L., (1998). Preliminary results on fluid inclusions in quartz veins from Okélobondo and Bangombé sites In: Proceedings of the 3rd Joint of the Oklo Working Group CEC-CEA, programme meeting, Helsinki, 16-18 June 1998.

BROS R., (1993). Géochimie isotopique (Sm-Nd, Rb-Sr, K-Ar, U) des argiles du bassin protérozoïque de Franceville et des réacteurs d'Oklo (Gabon). Thèse 3ème cycle de l'Institut de Géologie, Strasbourg. 154 p.

CHAPUIS A.M. & BLANC P.L., (1993). Oklo, analogue naturel de stockage de déchets radioactifs. Contrat FI2W-CT91-0071. Rapport d'avancement 1991 DPEI/SERGD 92/25. 20 p.

GAUTHIER-LAFAYE F., (1977). Oklo et les gisements d'uranium du Francevillien : aspects tectoniques et métallogéniques. Thèse 3ème cycle, Strasbourg. 89 p.

GAUTHIER-LAFAYE F., (1982). Etude pétrographique des sondages OK72 et KD11bis. Rapport interne ULP, Strasbourg. 25 p.

GAUTHIER-LAFAYE F., (1986). Les gisements d'uranium du Gabon et les réacteurs d'Oklo. Modèle métallogénique de gîtes à fortes teneurs du Protérozoïque inférieur. Mémoire Scientifique de Géologie, Strasbourg. 250 p.

HAGEMANN R., NIEF G. & ROTH E., (1974b). Etudes chimiques et isotopiques du réacteur naturel d'Oklo. Bulletin d'Informations Scientifiques et Techniques, 193. pp 65-76.

TCHIBENA-MAKOSSO J.P., (1982). Effets sur l'encaissant des réactions de fissions naturelles d'Oklo (Gabon). Evolution minéralogique des phyllosilicates et bilans géochimiques. Thèse 3ème cycle de l'Université Louis Pasteur, Strasbourg. 96 p.

NAUDET R., (1974). Summary Report on the Oklo Phenomenon. French CEA Report, 193.

NAUDET R., (1977). Quelques remarques sur la recherche et l'identification des réacteurs naturels. Groupe consultatif AIEA sur les réacteurs naturels.

NAUDET R., (1978a). Les remaniements géochimiques dans les minerais des réacteurs d'Oklo. Note interne CEA.

NAUDET R., (1978b). Stabilité géochimique des réacteurs. Synthèse des données concernant la stabilité et les remobilisations de l'uranium et des terres rares. In : Les réacteurs de fission naturels, IAEA (Vienne) TC-119/25. pp 643-673.

NAUDET R., (1981). Quelques remarques sur les variations de composition du xénon dans le système solaire et sur l'incidence éventuelle de phénomènes du type Oklo. Note interne, CEN Saclay.

NAUDET R., (1991). Des réacteurs nucléaires fossiles. Ed. EYROLLES. 695 p.


Pour celle que j'ai cité dans le texte.

Cordialement...

PS:

Je viens de retrouver le graphique démontrant la criticité d'Oklo, prouvant que la masse critique est atteignable dans un réacteur naturel, explosion radiologique et nucléaire sont donc ( en théorie) possible, si il n'y à pas d'absrobeur ou de ralentisseur de neutrons.

Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 20:25

Planck a écrit:
Citation :
Planck a écrit:
Il s'agit de reste de réacteur nucléaire naturel, rien d'ésotérique ou d'ET la dedans.
Et que je sache personne ici n'a dit que c'était ésotérique ou ET.
Citation :
"C'est si contraignant d'imaginer qu'une civilisation ait eu la technologie nucléaire avant nous. La poussière radioactive crédibilise les enregistrements anciens qui décrivent des guerres atomiques.
Citation :
. Il dit que les références mentionnent des chariots volants dans le ciel et des armes finales.
C'est en subliminale, mais le message semble être assez clair, et nous parler d'ET enfin selon mon interprétation bien évidement.
Oui Planck, il s'agit de ton interprétation. Tu fais partie des gens qui pensent OVNI=ET. Mais même si parfois le lien peut-être fait, il n'est pas obligatoire. Ici, il est question d'une civilisation disparue ayant eue des technologies avancées. Cette civilisation peut avoir été humaine.

Planck a écrit:
Citation :
Par contre rien ne dit que de tels réacteurs naturels aient exploser ou même que ce soit possible.
Planck a écrit:
Plusieurs de ces réacteurs naturels ont été retrouvé, certains ayant même explosé sous les contraintes pression température.
Sur quoi te bases-tu pour affirmer ça ?

D'une part sa utilise la logique, car si réacteur il y a alors celui-ci chauffe, et vu qu'il n'y a pas ou peu de refroidissement, et qu'il n'y a pas de ralentisseur de neutrons (comme les barres de graphite), il est assez logique de pensé qu'au bout d'un certains moment (parlant en siècle ou millénaire) que le taux de neutron soit suffisant pour engendrer une réaction en chaine, et finir par une explosion.
Ton hypothèse pourrait être valable si et seulement si "il n'y a pas ou peu de refroidissement[...], et pas de ralentisseur de neutrons". Il se trouve que les différentes études montrent que le milieu naturel sert de ralentisseur. Et même si la théorie estimait que cela puisse être possible, les scientifiques n'ont pas retrouvé de réacteurs ayant explosé !
D'ailleurs tu le dis toi-même :
Planck a écrit:
Même si aujourd'hui aucun réacteur naturel ayant explosé n'a été retrouvé, ceci ne veux pas dire qu'il n'y en a jamais eu. La théorie dit que c'est possible,
Par contre, ce que tu dis ensuite dans la même phrse est faux :
Planck a écrit:
mais que cependant il est difficile de trouver des traces autres qu'une radioactivité plus élevé à l'emplacement, ce qui semble être le cas ici.
Cette affirmation est fausse puisque l'on sait quel type de matériaux on devrait retrouver si une explosion due à un réacteur nucléaire naturel avait eue lieu. Et bien sur ces matériaux devraient être différents s'il s'agit d'une explosion provoquée (une bombe nucléaire)

Planck a écrit:
Je viens de retrouver le graphique démontrant la criticité d'Oklo, prouvant que la masse critique est atteignable dans un réacteur naturel, explosion radiologique et nucléaire sont donc ( en théorie) possible, si il n'y à pas d'absrobeur ou de ralentisseur de neutrons.
Si la criticité est atteinte pour entrainer une explosion alors il s'agit d'une explosion nucléaire et absolument pas radiologique.
D'ailleurs aucune donnée ne vient conforter ce que tu dis en matière d'explosion radiologique.
Planck a écrit:
Ps: Nn ne peux pas parler de bombe atomique pour l'époque, mais de bombe radiologique, car c'est la pression température qui fait exploser le réacteur nucléaire naturel et qui va rependre le matériel radioactif.
Tous les liens que tu cites font état d'un réacteur naturel, il est dit nul part que les conditions de pression/température puissent entrainer une explosion non-nucléaire.
Planck a écrit:
Ou qu'en cas de matériels fissible en sous effectif, que celui-ci explose du à une trop forte pression.
Une forte pression aurait tendance à empêcher une explosion, l'explosion ne se produisant qu'à condition que la pression soit relachée.

Ce qui semble sûr dans cette histoire c'est qu'une explosion nucléaire a eu lieu dans une période comprise entre 8 000 et 12 000 ans. Et que cette explosion a détruit une ville (peu de chances qu'il s'agisse d'une explosion souterraine dû à un réacteur naturel).
Il existait donc une ville il y a de ça plus de 8 000 ans ! Qui plus est une ville peuplée d'au moins 1/2 million de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Raoh



Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 20:27

Si ça peut éclairer j'avais lu dans un bouquin de prophéties indiennes très connu (jai zappé le nom) une vieux récit stipulant que l'équivalent de Dieu aurait été irrité par le comportement de certains hommes et aurait envoyé des "anges?" qui sont venus à bords d'engins circulaires et y aurait envoyé un rayon vert lumineux rendant le territoire frappé, inutilisable pour la récolte sur des générations entières... Si quelqu'un peut le retrouver ?
Revenir en haut Aller en bas
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 20:47

UN bon Film pour ce soir !

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Raoh



Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Sam 26 Mar 2011 - 20:50

merci tu gères Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Dim 27 Mar 2011 - 12:30

Bonjour,

Citation :
Ton hypothèse pourrait être valable si et seulement si "il n'y a pas ou peu de refroidissement[...], et pas de ralentisseur de neutrons". Il se trouve que les différentes études montrent que le milieu naturel sert de ralentisseur. Et même si la théorie estimait que cela puisse être possible, les scientifiques n'ont pas retrouvé de réacteurs ayant explosé !
D'ailleurs tu le dis toi-même :

Là tu te base sur Oklo, mais aucun rapport géologique sur le site en Inde n'a été fait, il est donc impossible que tu puisse affirmer que le milieu naturel serve de ralentisseur. Il est en effet possible que le taux d'Uranium soit supérieur à 3% et se situe u niveau d'une zone de fracture permettant la circulation libre des neutrons. De plus la cristalinité des minéraux formé peut également servir de catalyseur de neutrons, comme dans les réacteurs de nouvelles générations basé sur cette hypothèse d'ailleurs.

Effectivement les scientifiques n'ont pas encore retrouvé de réacteur ayant explosé, en même temps ils n'ont pas sondé toute la planète (même pas 1%). Même ceux parlant de ce type de réacteur était traité de fou avant de retrouver le premier.

Citation :
mais que cependant il est difficile de trouver des traces autres qu'une radioactivité plus élevé à l'emplacement, ce qui semble être le cas ici.

Cette affirmation est fausse puisque l'on sait quel type de matériaux on devrait retrouver si une explosion due à un réacteur nucléaire naturel avait eue lieu. Et bien sur ces matériaux devraient être différents s'il s'agit d'une explosion provoquée (une bombe nucléaire)

Là on parle de carrière d'uranium je te signal, donc des éléments de type cendre nucléaire sont présent en forte proportion, on y retrouve même de l'hélium 3, preuve irréfutable d'une réaction nucléaire. Et ce que tu dis est faux, car 'ayant jamais observé de réacteur naturel ayant explosé, on ne sait pas quel type de matériaux on va y retrouver, c'est justement ça le problème. Soit o se base sur une réaction lente de type réacteur, ou sur une explosion. e problème étant que l'on retrouve les deux type de matériaux et d'autres encore sur le site d'Oklo alors que celui-ci n'a pas explosé.

Aujourd'hui il est donc impossible de certifié qu'un réacteur à explosé ou non, ou que la tectonique couplé à l'érosion ai mis à jour le réacteur.

Citation :
Si la criticité est atteinte pour entrainer une explosion alors il s'agit d'une explosion nucléaire et absolument pas radiologique.

Ta a mal interprété ma phrase, j'avais déjà dis que l'explosion radiologique était possible. Met un peu d'uranium lourd dans une cocotte minute fermé hermétiquement et chauffe là, tu obtiendra une explosion radiologique. Maintenant reproduit l'expérience avec en plus un canon à neutron braqué sur la cocotte, tu obtiendra une explosion nucléaire, mais également radiologique, tout le combustible ne sera pas utilisé au cours de la réaction, une certaines partie sera fractionné et pulvérisé dans l'atmosphère. Une explosion nucléaire est à la fois nucléaire et radiologique, sauf que la radiologique est négligeable devant l'autre.

Citation :
D'ailleurs aucune donnée ne vient conforter ce que tu dis en matière d'explosion radiologique.

La preuve se situe exactement à proximité du réacteur, même à Oklo on retrouve du matériel fissible dans l'environnement directe du réacteur, preuve que le combustible à été éparpillé. En revanche il est vrai que l'on ne peux pas dire si explosion radiologique à eu lieu ou non, mais vu sa teneur en U lourd s reste probable.

Citation :
Une forte pression aurait tendance à empêcher une explosion, l'explosion ne se produisant qu'à condition que la pression soit relachée.

Les roches à proximité présente du quartz choqué, retrouvé uniquement au site d'impact de météore, et d'explosion nucléaire, preuve que les conditions de contrainte ont été assez forte pour briser du quartz. De là à penser que selon l'environnement directe du réacteur une fuite de pression est possible il n'y a qu'un pas. Surtout lorsque tu voie les conditions et que tu le compare à la courbe de l'eau tu vois que le point critique est atteint, a partir de ce moment l'eau ne refroidit plus le réacteur qui peux alors continuer à monter en pression. A Oklo sa n'a pas été le cas comme le montre la formation des minéraux au niveau de la fracture. mais n'ayant pas ce type d'analyse sur le site e Inde il me semble prématuré d'évité cette hypothèse.

Pour ma part elle garde toute ces possibilités, même si effectivement ce n'est pas la seul.

Citation :
Ce qui semble sûr dans cette histoire c'est qu'une explosion nucléaire a eu lieu dans une période comprise entre 8 000 et 12 000 ans. Et que cette explosion a détruit une ville (peu de chances qu'il s'agisse d'une explosion souterraine dû à un réacteur naturel).
Il existait donc une ville il y a de ça plus de 8 000 ans ! Qui plus est une ville peuplée d'au moins 1/2 million de personnes.

Oui pour ce qui et de la ville là je ne te contredirais pas, mais pour ce qui est de l'explosion souterraine, je pense que cette hypothèse doit être envisagé, ce qui pourrait être intéressant serait de connaitre la teneur en Uranium lourd du site. là on serait de suite si l'hypothèse est ou non valable. car si il y à moins de 3% d'U lourd alors l'explosion est impossible. en attendant ce chiffre, il est impossible d'écarter définitivement cette hypothèse.

Cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Dim 27 Mar 2011 - 13:33

Il y a un truc qui me dérange dans cette histoire, en dehors de votre débat sur le nucléaire qui est intéressant, c'est cette fameuse ville. En effet passs1111 dit:

pass1111 a écrit:
En inde, une cite vieille de 8000 ans est irradiée comme si elle avait subi une explosion nucléaire.
Les radiations sont encore si intenses que la zone est extrêmement dangereuse. Une grosse couche de cendres radioactives recouvrent plus trois miles de surface a Rajasthan., a 10 miles a l'ouest de Jodhpur. Les scientifiques enquêtent sur le site, ou des bâtiments sont construits. Il a été établi qu'il y avait un très haut de cancer et de malformations a la naissance dans cette région en cours de construction.
Les niveaux de radiations enregistrés par les enquêteurs sont si élevés que le gouvernement indien a maintenant ordonné de fermer la région. Les scientifiques ont déterré une ancienne cité contenant des preuves d'une explosion atomique datant entre 8000 et 12000 ans et qui a détruit la plupart des immeubles et probablement 1 demi-million de personnes.
Un des chercheur estime que la bombe nucléaire utilisée devait être de la taille de celles lancées sur le Japon en 1945. Le Lahabharata décrit clairement une explosion catastrophique qui toucha le continent.


Mon problème c'est que 10miles=16,093 km à peine. Donc si cette ancienne ville se trouve à 16 km de Jodhpur avec des
Citation :
"niveaux de radiations enregistrés par les enquêteurs si élevés que le gouvernement indien a maintenant ordonné de fermer la région"
, comment se fait-il que Jodhpur, fondée en 1459, compte aujourd'hui 1M d'habitants? On sait que la radioactivité ne s'arrete pas par "magie" aux frontières, 3miles= 4km de périmètre contaminé où aurait péri 500.000 habitants? C'est un peu confiné comme espace de vie non? ou alors il y a un gros plantage au niveau des chiffres donnés par notre ami...
De plus
pass1111 a écrit:
Un des chercheur estime que la bombe nucléaire utilisée devait être de la taille de celles lancées sur le Japon en 1945
alors si la bombe il y a 8000ans était aussi puissante que les deux lancées sur le japon en 1945 et qu'aujourd'hui on en mesure encore "l'extrème dangerosité", 8000ans après, sachant que "Little Boy" et "Fat Man" pesaient respectivement 15 kilotonnes et 22 kilotonnes environ, soit 37 kilotonnes, qu'en est-il de la plus grosse bombe jamais tirée, "Tsar Bomba" par l'URSS et qui pesait 57 MEGATONNES?? Si on compare avec les chiffres donnés par Passs111 ce serait un cataclysme planétaire une bombe de 57 mégatonnes comparé à cette soit disant explosion atomique, où une bombe nucléaire de la taille de celles lancées sur le japon aurait détruit une ville de 4 km avec 500 000 âmes et produirait encore une extreme radioactivité au point de fermer "la région"... Rappel 3miles= 4 km et Jodhpur à 10miles= 16 bornes mdr

Voila tout ceci me parait un peu confus pour ne pas dire, exusez-moi, farfelu... lol!

Sinon corrige tes chiffres!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   Dim 27 Mar 2011 - 13:43

Re

Effectivement, je ne me suis pas arrêté sur ces chiffres, mais tu à totalement raison sa me semble très étrange.

Sa ne colle pas du tout il y a un gros problème là, à moins qu'il se soit planté dans les chiffres.

Sa serait bien d'avoir d'autres sources sur cet événement, et si possible tiré de source sérieuse.

Cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans   

Revenir en haut Aller en bas
 

La première explosion nucléaire aux Indes il y a 8OOO ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» explosion nucléaire entre -8000 et-12000 ??? Faut-il y croire ??? !!!!!
» Japon: Explosion de la centrale nucléaire, 12 mars
» Accident nucléaire à Fessenheim
» Selon un historien allemand, Hitler avait la bombe nucléaire
» Fusion nucléaire - ARTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations ::  Actualités scientifiques  :: La Terre & ses phénomènes :: Divers "La Terre & ses phénomènes"-