Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le piège de l'impatience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Le piège de l'impatience   Mer 30 Mar 2011 - 9:52

j'aime bien le site 4D-5D en général, mais ce billet me paraît particulièrement à propos :

Citation :
Nous avons et nous connaissons encore tous, d’une certaine manière, l’impatience. Or, qu’est-ce que l’impatience sinon l’expression de l’agacement d’un égo qui voudrait que tout réagisse selon son timing.

C’est vrai que l’égo n’aime pas vraiment le temps, bien qu’il ait tout fait pour le rendre linéaire afin de mieux l’exploiter et donc de nous exploiter. Sa propre vision du temps vient quand même à le déranger quelques fois parce que cela contrarie ses plans.

Oui, en 5D, l’impatience n’existera plus car nous aurons compris que le véritable temps n’est pas celui du mouvement des planètes, ce temps extérieur répétitif à souhait permettant la projection dans le futur tout en permettant d’écrire un passé modulable selon la vérité historique du moment.

Oui le temps en 5D, et déjà dès la 4D, devient une notion intérieure basée sur une autre horloge qui est celle de l’instant présent. En effet, n’avez-vous pas constaté que, lorsque vous faites quelque chose qui vous plait, le temps extérieur passe vite tandis que vous n’avez eu l’impression que de passer quelques instants ?

Il nous arrive donc d’être surpris que le temps se soit écoulé si vite. Ainsi, depuis quelques mois, voire une bonne année, nous constatons que cela devient de plus en plus fréquent au point de se poser la question si on n’a pas des moments “d’absence” tant le temps se comprime ou s’étale.

Oui, on découvre que la notion de temps linéaire n’a aucun rapport avec notre temps intérieur, avec notre perception des choses. Et plus nous avançons sur le chemin de l’ascension, et plus cette distorsion devient évidente au point de ne plus supporter la contrainte imposée par la montre.

Ainsi, de prise de conscience en prise de conscience, nous nous éloignons du temps linéaire de 3D vers un temps élastique qui ne peut plus rentrer dans des cases temporelles imposées. Nous sentons en nous comme un rejet de plus en plus violent du « temps de 3D » où tout retour en arrière semble impossible.

En clair, nous nous éloignons de la 3D au point qu’il nous devient impossible d’aller au travail selon des horaires fixes. Bien sûr, certains d’entre vous peuvent encore le faire, mais jusqu’à quand ? La réponse est simple : jusqu’au pétage de plomb après bien des ennuis physiques (fatigues importantes, maladies, insomnies, etc.).

Bref, en revenant à l’impatience, vous pouvez comprendre que celle-ci ne peut exister ailleurs qu’en 3D. En effet, dans les autres dimensions, le temps n’est qu’une variable parmi d’autres, comme serait la pluie ou le beau temps. On ne se servira du temps que pour certaines applications spécifiques comme voyager dans le temps ou changer d’espace-temps.

En clair, et dit d’une manière directe, l’impatience est une bizarrerie de l’égo qui va à contre-courant de la philosophie de vie dans les autres dimensions. Pour ne pas dire, l’impatience est une insulte aux lois divines car si quelqu’un vit selon son cœur, tout sera forcément synchrone et donc parfait.

Vous comprenez alors la difficulté pour les anges et toutes les autres entités quand ils nous voient piaffer comme des canards dès que l’on exprime le désir de quelque chose. On voudrait comme un gamin qui fait sa crise avoir tout, tout de suite, et selon nos plans.

Bref, cette attitude, bien que pas toujours exprimée ouvertement par les prétendants à l’Ascension, se voit comme le nez au milieu de la figure dès qu’on lit quelques commentaires sur le blog ou via les mèls que je reçois. On voudrait déjà être ascensionné et passer à autre chose. On voudrait que dès demain nos frères galactiques débarquent et nettoient la planète.

On voudrait, on voudrait et on voudrait, mais qui veut vraiment en définitive, votre cœur ou votre égo ? Vous allez me répondre : votre cœur mais cela est faux, car le cœur ne projette pas et ne peut donc être impatient puisqu’il se fout du temps. Lui, il EST et le reste appartient à l’intelligence de la Lumière…

Dit autrement, à chaque fois que vous manifestez de l’impatience, vous ne pouvez être en paix. Vous ne pouvez être centré puisque l’impatience par définition vous rendra nerveux, agacé, cassant et toute autre chose de cet acabit. Oui, l’impatience est véritablement une des facettes d’expression de l’égo et ne peut en être autrement.

En effet, quand on est en paix dans notre cœur, nous ressentons que tout se déroule selon un plan défini qui sera optimal dans tous les cas. Nous avons pleinement confiance dans notre double, dans notre SOI, et nous savons intimement que tout sera parfait selon les lois divines.

Ainsi, à chaque fois que je me vois impatient, je sais que je suis décentré et que ce n’est pas bon du tout. Voici pourquoi, quand on m’annonce une date via les canalisations, que tel jour il se passera ça et puis cela, je le prends à la légère comme un gamin qui entend dire par ses parents qu’un jour il s’en prendra une !

Oui, si toutes les menaces que mes parents ou autres personnes m’ont faites s’étaient réalisées, je serais mort depuis longtemps. C’est donc avec un détachement certain que dès que l’on me donne une date, je prends du recul et je me dis que ce n’est qu’une histoire pour égo manipulateur. Ainsi, quand des Russes annoncent qu’un tremblement de terre arrivera en Californie le 19 mars 2011 et que rien ne s’est fait, je continue à dormir sans problème.

Oui, se raccrocher aux dates est une illusion de plus, un leurre, que notre égo utilise majoritairement pour renforcer nos peurs ou agiter la carotte de l’espoir. L’an 2000 devait être une révolution (merci Paco Rabanne) et puis rien vraiment ne s’est passé. Je ne parle pas des apparitions programmées d’OVNI ou de rencontre en live avec des entités X ou Y…!

C’est parce que nous nous raccrochons à l’échelle du temps que l’impatience peut exister. C’est vrai que si vous désirez revoir votre amoureuse, l’impatience semblera vous stimuler et elle le fait au point que vous en comptez les minutes. Puis, une fois la rencontre faite, le soufflé s’écroule sur lui-même proportionnellement à la vitesse de la montée !

Oui, l’impatience est une maladie de l’égo qui n’apporte principalement qu’une forme de souffrance. Et, comme nous sommes un brin maso sur les bords, dès qu’il s’agit d’histoire de cœur, on se dit que c’est du bon et que ça rajoute du piment à notre vie de somnambule. C’est sûr, en tant que décentré autant se décentrer encore plus puisqu’apparemment le centrage est trop dur…

Oui, on nous demande de nous centrer et pour cela la paix intérieure est obligatoire; or l’impatience, c’est tout sauf la paix ! C’est donc du décentrage à tous les coups, même si on pense que cela fait du bien de temps en temps. Oui, c’est vrai, je l’avoue, j’aime bien de temps en temps piaffer rien qu’à l’idée que je vais rencontrer bientôt quelqu’un que j’affectionne. Ça me stimule et fout un peu le bordel dans mes routines !

Alors, sera-t-on impatient quand on aura ascensionné ? Oui et non ! En effet, étant centré, nous resterons centré en nous disant que l’on a tout le temps devant nous puisque l’on vivra l’instant présent à fond. Et, en même temps, on jubilera à l’idée de ce qui nous attend. On aura donc encore plus d’ardeur et d’envie de vivre pleinement l’instant présent puisque l’on saura que de toute façon cela arrivera.

En clair, on avancera comme des mules, tranquilos et sans souci, tout en frétillant et remuant la queue avec un sourire et une joie non dissimulée que chaque pas fait sera une œuvre d’art vibratoire dédiée à La Source. Comme on dit, on aura la joie du service et quels que soient les baluchons posés sur notre dos, on sera heureux d’être là, ici et maintenant, en pleine confiance de notre devenir.

L’impatience de l’égo aura été transmutée en une UN-patience qui fera que tout au long du chemin de notre inconnue destinée nous serons en joie d’être tout simplement ce que l’on est.

La piafferie du bambin-rebelle aura été transformée en trémoussements du cœur qui dira je t’aime à la Vie. Voilà ce qui nous attend lorsque nous aurons ascensionné : une vie simple dans un environnement simple grâce à une joie simplement exprimée dans chaque seconde qui s’égrène irrémédiablement.

Ainsi, si l’impatience vient vous rendre visite comme un huissier avec ses attentes, fermez donc la porte avec douceur en faisant attention de ne pas le laisser rentrer. Il essaiera de passer par la fenêtre ou la cheminée, alors soyez vigilant car son commanditaire (l’égo) ne vous oubliera pas facilement !

Laurent DUREAU


http://4d5d.fr
Revenir en haut Aller en bas
 

Le piège de l'impatience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La sœur:Une question piège, coeurtendre, je vous vois venir.
» Le piège du pourcentage
» FACEBOOK, le piège !
» Sentiment d'être "prise au piège" dans l'EN
» Le questionnaire sur les consignes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-