Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La NASA explique les "trainées persistantes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julien04

avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : PACA

MessageSujet: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 2:40

Je suis tombé sur ce document en essayant de trouver des sites démontant la thèse des chemtrails, voir si il y avait des arguments pertinents. J'en ai trouvé peu.. Le plus crédible selon moi, vous le trouverez ici:

http://asd-www.larc.nasa.gov/GLOBE/resources/Contrail_Formation_French.pdf

Le document insiste sur le fait que tout dépend du taux d'humidité & de la température (à la sortie d'échappement et de l'atmosphère environnante).

Ca reste une explication partielle pour moi car il y a d'autres choses qui me dérangent:

1° J'habite à la campagne, je trouve le trafic aérien très aléatoire (très peu d'avions la plupart du temps), les couloirs aériens sont irréguliers aussi. De plus, une fois par mois, festival de chemtrails assuré, on approche la cinquantaine d'avions en une demi journée avec des belles trainées douteuses.
2° Mon frère a aperçu un jour 3 avions en formation avec de belles trainées persistantes, très rare il me semble pour des longs courriers..
3° J'ai aucun souvenir de trainées persistantes dans ma jeunesse. Je me rappelle qu'on s'amusait à compter le nombre de sorties quand on était petit.. et puis ca disparaissait.
4° Le cas où deux avions qui volent à la même altitude, à 2 min d'intervalle, et il y en a qu'un qui fait une trainée persistante.. (différents moteurs? injection d'eau supplémentaire?)

Une photo que j'ai prise il y a peu:

[img][/img]

Est-ce que quelqu'un a étudié assez le sujet pour apprécier la valeur scientifique de cette explication fournie par nos amis de la NASA?
J'avoue que c'est pas mon domaine de prédilection même si j'ai regardé pas mal de vidéos sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/Guilux04
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 9:28

la NASA...ils seraient capables de vous donner une explication rationnelle de la petite souris apportant le chocolat dans le papier alu
Revenir en haut Aller en bas
tommytom



Masculin Messages : 122
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 9:49

il n'y a aucune autres explications possibles que le complot !!!
Pourquoi je dis ca ???

Parce que les relevés le prouve !
Métaux lourds et autres saloperies ... ca ca ne dépend pas de l'humidité de l'air a ce que je sache !
Revenir en haut Aller en bas
Anti-illuminati

avatar

Masculin Messages : 809
Date d'inscription : 01/12/2010
Localisation : Pas assez loin de la terre =_=

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 12:48

Faut donner le lien à Planck lol!

Perso j'attendais que ça, qu'un gros organisme comme la nasa vienne nous parler de tout ça, c'est amusant, d'une, vu qu'il n'y à rien d'étrange comme ils le disent, alors pourquoi se fatiguer à trouver une justification, ils pourraient laisser les internautes continuer à en parler, et de deux, c'est risible que ce soit la nasa, eux qui ne révèlent rien, à imaginer que les gens vont leur faire confiance...

j'étais dehors juste tout à l'heure, y'a de bon petit contrails et quelques chemtrail, à la même altitude et qui s'étalent lentement, comme dab quoi albino

Et comme tommytom le dit, on va pas inventé ces analyses, dans quel but on ferait ça ?
enfin bref, tôt ou tard, ça pètera cette histoire, et oserais-je vous rappeler que nigel farage avait répondu à un mail concernant cette affaire et que non seulement il ne m'a pas pris pour un fou mais qu'en plus ils enquêtaient aussi de leur coté pour enfin faire éclater cette histoire au grand jour, ce qui n'est pas facile, il a déjà faillit mourir dans un accident d'avion...


Dernière édition par Anti-illuminati le Mer 6 Avr 2011 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://spiritalone.free.fr/index.html
pixelshader85

avatar

Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans mon corps, dans l'espace et le temps

MessageSujet: mais bien sur...   Mer 6 Avr 2011 - 13:08

Et une tentative d'explication bidon de + ! Depuis un petit moment maintenant qu'il fait beau j'observe tout les jours le ciel en allant au boulot, à la roche sur yon en Vendée, aujourd'hui par exemple a 9h ce matin on pouvait déjà faire un morpion dans le ciel sans problème, mais certains jours avec les mêmes conditions climatique (température et hygrométrie) il n'y as qu'un ciel d'un bleu magnifique et des contrails qui vont et viennent en s'effaçant très vite.Donc pour moi l'explication de la NASA EST TOTALEMENT BIDON (comme d'hab me direz vous) !
La circulation aérienne est la même quelque soit le jour de l'année donc pourquoi avec les mêmes conditions nous ne trouvons pas toujours de chemtrails dans notre ciel ?
J'ai discuté avec un ancien militaire de l'armée de l'air française qui me certifiait que c'était beaucoup utilisé aux états unis et que sa s'appelait des SHAFT, et qu'ils s'en servaient pour faire fonctionner les radars des avions avec le "champignon" sur le dessus. Selon lui l'armée française n'as pas les moyens de faire sa et il me donnait plus ou moins la même explication que la NASA pour ce qui est des trainées persistantes...

Je l'ait laissé parler mais je ne suis pas du tout convaincu surtout vu l'état du ciel cet après midi qui à les mêmes lignes aux mêmes endroits que ce matin mais beaucoup beaucoup plus large avec en bonus un peu plus de métaux lourds à nous rajouter dans l'air ! Sinon que penser des avions qui font demi tour ? Bien sur les avions de ligne font demi tour c'est bien connu....ou alors font des virages à 90°....

Je m'arrête la car sa m'indigne de trop de voir que tant de gens se font bananer par des explications bateau alors qu'il ne savent pas de quoi il parlent !!!

Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 13:21

Citation :
Je m'arrête la car sa m'indigne de trop de voir que tant de gens se font bananer par des explications bateau alors qu'il ne savent pas de quoi il parlent !!!

là encore, les gens ne sont malgré tout pas si innocent : face à quelque chose de non-admis, il recherchent une explication rassurante et officielle.On la leur donne et ils sont satisfait. On est pas loin de l'hypnose volontaire !

quand vous voyez qu'une partie des scientifiques s'arc-boutent sur l'idée que les ruines de Yonaguni ont en fait été "sculptée" naturellement par l'eau, on touche à la superstition inversée ! à force de dogmes et de mensonges, ces gens sont devenus les évêques modernes :

Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 13:55

Tout ce qu'il faut savoir sur les chemtrails est sur ce site magistral :
http://www.chemtrails-france.com/index.htm

Vous pourrez notamment y apprendre quelles sont les conditions requises pour que des contrails (naturels) se forment.
Revenir en haut Aller en bas
Julien04

avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 17:02

On est d'accord.

J'aime bien jouer à l'avocat du diable de temps en temps, question d'honnêteté intellectuelle. Je suis loin d'être convaincu par ce document, il me semble que du point de vue thermodynamique la relaxation d'un gaz s'est plus compliqué. D'ailleurs il le suggère dans le texte d'introduction:

Les chercheurs essaient aujourd'hui de mieux comprendre la longévité des traînées persistantes et leur effet sur le climat futur.

Donc il nous donne une explication avec un vieux diagramme de phase sans échelle, expliquer en quelques lignes? A part ca ils cherchent encore le pourquoi de la longévité. mouai scratch

Deux diagrammes de phase qui y ressemble un peu:
Tx d'humidité / T°C


Là c'est Pression/ T°C
http://energieplanete.secondes.info/files/2010/12/Diagramme-de-lair-humide-Temp%C3%A9rature-de-ros%C3%A9e1.jpg

J'ai du mal à trouver des informations du même type que celle de la NASA. Il faudrait prouver que ce document est plus que de la vulgarisation. Ça devrait être facile pour quelqu'un qui connait bien la thermodynamique. Pour moi ca s'arrête à PV=nRT et c'était y a longtemps..!

A noter dans le site (http://science-edu.larc.nasa.gov/GLOBE)

What type of contrail is most interesting to scientists?

Scientists are most interested in persistent contrails because they form long-lasting and sometimes extensive clouds that would not normally have formed in the atmosphere. Persistent contrails can last for hours to days, and spread over thousands of square kilometers, becoming indistinguishable from naturally occurring cirrus clouds. Scientists are concerned about contrails because predicted increases in air-traffic could result in a continued increase in cloud cover. Knowing when and where contrails form is key to determining their contribution to cirrus cloud cover and their effect on the energy balance. Thus, collecting information on short-lived contrails is also of interest.


Ce genre de phrases c'est vraiment du vent. "On sait pas, si on sait, mais on sait pas vraiment, mais en fait si on vous explique, et puis vous inquiétez pas, on travaille là dessus car la clé c'est de savoir comment ca marche!! "

Vous avez des logos intéressant sur le site, ca à l'air d'être plus qu'une idée de la NASA, y a des partenaires gouvernementaux.
Voir l'équipe, avec leur référence: http://science-edu.larc.nasa.gov/GLOBE/team.html
Je vous laisse avec ces belles têtes de vainqueurs!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/Guilux04
Raoh



Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 17:29

Ces responsables démoniaques et irresponsables de la NASA expliquent-ils aussi pourquoi enregistre t-on des taux ultra élevés de particules de baryum et d'aluminium sous ces manifestations ???
Revenir en haut Aller en bas
Lordfanoo

avatar

Masculin Vierge Coq
Messages : 1275
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 35
Localisation : très loin, au fond à gauche

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 17:46

La Nasa...
Ha Ha Ha la bonne blague ! ! !

carton rouge la nasa
Revenir en haut Aller en bas
joke 911

avatar

Masculin Vierge Dragon
Messages : 127
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 28
Localisation : nord

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 20:49

Markosamo : On est pas loin de l'hypnose volontaire !

Emile Durkheim fais le parallèle de l'hyptnose pour decrire l'éducation car par cela il y decrit un processus de mise en "confiance" en nous

disant que l'individu doit reconaitre légitime l'authorité pour que la transmission puisse avoir lieu . Donc nous pouvons dire que la Nasa nous éduque .

Texte : Durkheim Emile éducation et sociologie " Chapitre premier L'éducation, sa nature et son rôle " 1ere édition 1922, Paris,

Revenir en haut Aller en bas
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Mer 6 Avr 2011 - 22:33

Il faudrait que Plank argumente, lui sera vous expliquez !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   Jeu 7 Avr 2011 - 15:18

Cela sonnait comme une panacée pour le changement climatique: le"geo-engineering" de l'atmosphère qui bloque certains rayons solaires et contre le réchauffement climatique. Aujourd'hui, des scientifiques qui décortiquent cette approche affirment qu'elle pourrait produire des effets en cascade dangereux, perturbant gravement la météo et l'agriculture et qu'elle serait de toutes façons insuffisante pour bloquer le pire de l'effet de serre.

Deux éminents spécialistes du climat ont soulevé en 2006 le recours à une géo-ingénierie qui a été invoquée depuis comme une sortie de secours mondiale - une solution rapide pour stabiliser ou même inverser le réchauffement de la planète. Cela barrerait la route aux vagues de chaleur en augmentation, aux sécheresses et à l'élévation du niveau des mers. L'estimation de prix est pas mal non plus. Une analyse de 2009 a conclu que la géo-ingénierie coûterait plus ou moins 2 milliards par an, de la menue monnaie par rapport à la reconversion du charbon, du pétrole et du gaz naturel producteurs de CO2, en éolien, solaire, nucléaire et biocarburants.

Mais une étude plus approfondie révèle des pièges inquiétants, selon une série de documents qui paraîtront dans le prochain numéro de Atmospheric Science Letters. La plus grande menace concerne les moussons asiatiques, qui sont générées par la différence de température entre la chaleur terrestre et les mers plus froides. L'un des plans consiste à faire sillonner la planète par une flotte d'avions pour relâcher chaque année cinq mégatonnes de dioxyde de soufre. Le gaz se mélangerait à l'eau dans la stratosphère pour former de minuscules particules appelées aérosols sulfatés, qui rediffuseraient la lumière solaire vers l'espace avant qu'elle puisse réchauffer l'atmosphère ou le sol. (C'est aussi la façon dont les éruptions volcaniques refroidissent la planète.)

Mais les océans sont plus difficiles à refroidir que les terres. En réalité quand le soleil baisse, les terres plus chaudes se refroidissent plus vite que les océans, explique Alan Robock météorologiste à l'Université Rutgers. En diminuant cet écart de température entre la terre et la mer, cela affaiblirait la mousson d'été sur l'Asie et l'Afrique, catastrophe potentielle pour les milliards de gens qui dépendent de la pluie pour leurs cultures.

Paradoxalement, la géo-ingénierie pourrait aussi renforcer certaines des pires conséquences du réchauffement climatique, affirme le modéliste du climat Olivier Boucher du Met Office britannique, le service de météo nationale du Royaume-Uni. Il a mis au point un projet, des navires pulvériseraient au-dessus des océans de l'eau de mer qui en s'évaporant formerait une couche d'aérosols salés et rendrait ainsi les nuages marins plus lumineux afin de refléter davantage de lumière solaire vers l'espace. Mais en raison de la localisation des nuages, les effets de refroidissement ne seraient pas uniformes. En Amazonie cela pourrait probablement augmenter l'assèchement par effet de serre, et menacer la profusion d'espèces qui vivent là, ainsi que la capacité de la forêt tropicale à pomper le CO2.

La plus grande surprise peut-être pour les scientifiques est que la géo-ingénierie semble échouer pour stopper le réchauffement dans l'Arctique. "Le réchauffement se poursuit pas mal là-bas'' dit Boucher, ''on ne parvient pas à y inverser l'effet de serre." Le problème, c'est que la perte de banquise sape les bandes de haute pression qui encerclent les vents arctiques, dirigeant les tempêtes d'hiver plus au sud. L'Europe et les Etats-Unis continueront à être frappés par des hivers rigoureux et de la neige, et le niveau des océans continuera à augmenter. (Attendez-vous à un marché en hausse pour les digues).

Le plus inquiétant est la manière dont la géo-ingénierie pourrait perturber les "téléconnexions." Ces liaisons longue distance font que des conditions météo à un endroit donné influencent aussi le temps à l'autre bout du monde. La téléconnexion la plus connue est le phénomène El Niño/Oscillation Australe: les eaux chaudes à l'est du Pacifique affaiblissent les alizés, ce qui apporte des déluges aux sud des États-Unis et au Pérou, mais une sécheresse en Indonésie et en Australie. ''La force et l'apparition d'El Niño pourraient changer dans un monde où la géo-ingénierie est utilisée, explique Peter Braesicke, climatologue à l'Université de Cambridge. Même si des approches sécuritaires et efficaces sont trouvées, les scientifiques ne peuvent répondre à ce qui peut être l'ultime défi: assurer à long terme un soutien politique et économique pour de telles mesures. Si le monde devient soudainement acculé ou incapable de continuer à fournir à l'atmosphère un écran solaire, même si nous continuons à pomper le CO2, nous serons dans une situation pire qu'avant.

Source: http://www.newsweek.com/2011/01/30/a-climate-cure-s-dark-side.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La NASA explique les "trainées persistantes"   

Revenir en haut Aller en bas
 

La NASA explique les "trainées persistantes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amusons-nous avec la NASA, nouvel épisode!
» Le rovers de la Nasa trouve des preuves de l'eau souterraine sur Mars (article en anglais)
» Budget NASA 2010 et revue du programme Constellation
» Vie extraterrestre: la Nasa survend ses découvertes
» 2009: Le 25/03 à 14h20 - "vol insensé d'un objet laissant une trainée", Prades (66)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: NASA / FEMA :: NASA-