Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lordfanoo

avatar

Masculin Vierge Coq
Messages : 1275
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 35
Localisation : très loin, au fond à gauche

MessageSujet: Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?   Dim 24 Avr 2011 - 11:56



Pour qui a vu la saga Terminator, Skynet évoque ce réseau d’ordinateurs qui, une fois devenu plus malin que les humains, décide de déclarer la guerre à notre espèce. Depuis quelques années, des logiciels informatiques, plus précisément des algorithmes extrêmement complexes, ont peu à peu remplacé les traders. Aujourd’hui, selon les dernières études, quelques 73% des transactions aux États-Unis, sont réalisées par des machines à la vitesse de la lumière. C’est le High-Frequency Trading…

Le monde de la finance est particulièrement inventif. Surtout lorsqu’il s’agit de créer les conditions d’une crise financière globale. Il y a eu la crise de l’immobilier, celle d’Internet, des “Subprimes”. Il y aura probablement celle du High Frequency Trading (HFT).

Développée dans une relative discrétion, cette technique permet de gagner sans prendre de risques. On embauche des mathématiciens, des astrophysiciens, des statisticiens –paradoxalement peu de traders ou de financiers- et on leur demande de réaliser des algorithmes d’acheter et vendre en quelques microsecondes (une microseconde = un millionième de seconde).

« On achète et on vend à une vitesse telle que l’on peut générer quasiment à coup sûr des petits bénéfices sur chaque transaction. Et comme c’est récurrent, mis bout à bout, ça fait des millions et des millions. Le premier qui commet une erreur sur un marché est immédiatement sanctionné car ces programmes informatiques réagissent bien plus vite que des hommes », explique un banquier. Un autre raconte :
"La seule fois où ça n’a rien rapporté, c’est le jour où les types ont oublié de lancer les programmes. On en rigole encore"

Exemple simple : la même valeur peut être cotée sur deux marchés (Paris et New York par exemple), mais le cours peut être très légèrement différent pendant quelques microsecondes. Les algorithmes repèrent ces différences, achètent au prix bas et revendent au prix haut en une fraction de seconde.




Pour certains, la bonne santé des banques pour ce qui est de leur activité de marché serait imputable au développement du HFT. Les banques empruntent à un taux proche de zéro, revendent à un peu moins de 4%. De l’argent gratuit qui peut être réinvesti sur les marchés, via la HFT. Jusqu’au moment où le HFT part en vrille… C’est d’ailleurs ce qui s’est passé le 6 mai dernier à New York, lors d’un épisode depuis surnommé « Flash Crash ». L’indice global avait alors perdu 9% en séance, avant de se refaire. Le tout, sans aucune raison évidente. Sauf à considérer que les algorithmes ont été arrêtés et que le marché s’est asséché.

On est très loin des marchés financiers qui soutiennent l’économie réelle. Selon Nanex, une petite société américaine de diffusion de flux de données boursière a analysé des années de données à la recherche d’incongruités liées au HFT. Elle a ainsi mis en évidence que certaines places boursières avaient fourni jusqu’à 5.000 cours pour un seul titre en une seconde. On cherchera longtemps le lien avec l’économie réelle.

Mieux, Nanex a mis en lumière la dernière arme des acteurs du HFT. Depuis des années, ils se livrent à une course aux armements visant à gagner des microsecondes sur les concurrents. Cela est passé par l’achat de machines plus performantes, plus rapides, par l’embauche à prix d’or de créateurs de scenarii ou d’algorithmes, par le raccourcissement des câbles. Cela a fini par la mise en place de centres serveurs en colocation au cœur des marchés financiers. Que faire pour aller plus vite que le voisin ? Simple, l’inonder de données pourries. Un déni de service au cœur de la finance. Un acteur va ainsi envoyer des milliers d’ordres d’achats qu’il annulera dans la microseconde. Les autres algorithmes seront obligés de traiter ces informations et seront ralentis… C’est le « quote stuffing ».

La SEC (autorité des marchés américaine) qui se penche sur ce sujet sans pour autant interdire le HFT a pondu un rapport comique sur le flash crash du 6 mai. On peut y lire ceci : " Le “high-frequency trading” peut générer plus de un million de transactions en un seul jour et représente maintenant plus de 50% du volume du marché des actions. De nombreuses entreprises génèrent plus de 90 ordres pour une seule transaction. Autrement dit : une entreprise qui effectue un million de transactions par jour peut soumettre plus de 90 millions d’ordres annulés."

En d’autres termes encore, le « quote stuffing » est prépondérant sur les marchés.

Bien entendu, les investisseurs individuels sont les escargots des marchés, ceux qui permettent en partie au HFT d’être aussi rentable. Tout est pour le mieux.

Cerise sur le gâteau, les algorithmes ne perçoivent pas de bonus en fin d’année…


source : http://owni.fr
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?   Dim 24 Avr 2011 - 12:25

c'est vraiment un sujet important, car plus que le gouvernement mondial, c'est effectivement le "monde officiel" qui est dominé par l'intellect, le mental. Il ne s'agit pas de le jeter, bien sûr, mais il doit retrouver sa place d'outil pour l'âme, et non ce tyran suicidaire et virtuel que nous alimentons
Songeons que les gens qui travaillent dans les bourses sont des êtres qui aiment des proches, leurs enfants...mais ils sont persuadé d'avoir raison.Mais si on les interroge, ils ne sauront pas vous expliquer pourquoi, si ce n'est ce justifier avec des tragédies, jusitifiant que c'est ça ou le chaos.Cette attitude-là, cette égrégore, est le problème, et on peut tous contribuer à la dégonfler.

Pierre Jovanovic excelle à démonter ce monde dominé par le mental, ces derniers podcast sur Radio Ici & Maintenant sont vraiment à écouter :

http://www.planete-revelations.com/t5791-13-avril-2011-revue-de-presse-economique-internationale-de-pierre-jovanovic?highlight=pierre+jovanovic

par exemple les agences engagent des autistes, génie des math, pour leur insensibilité à l'humanité.On leur demande de transformer les problèmes humains en équation, comme le fameux "syndrome du coeur brisé", qui soi-disant prévoirait les réactions des épargnants subissant un décès ou un drame !
Quand Jovanovic a demandé à un autiste s'il comprenait qu'il jouait à Dieu-apprenti sorcier, celui-ci n'a pas compris la question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?   Dim 24 Avr 2011 - 13:42

Impressionnant ! Merci Lordfanoo .

Avec ces ordinateurs personne n'est de taille c'est clair. Si on voulait mettre quelques dizaines d'euros, un minuscule trader occasionnel, enfin, ça semble compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Qui est pris? [version prépa]
» Oiseaux pris en photo
» Des contrôleurs aériens ont vu atterrir des navires non identifiés (traduction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-