Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Communication non violente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Communication non violente    Dim 8 Mai 2011 - 21:04

« Ce que je recherche dans la vie, c'est la bienveillance, un échange avec autrui motivé par un élan du coeur réciproque. »
Marshall Rosenberg :

La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes. La pratique de la Communication non violente permettrait également d’être en meilleure relation avec soi-même, de mieux comprendre ses besoins profonds et de prendre en charge, de manière autonome et responsable, les divers aspects de sa propre vie. Il ne s’agit donc pas d’une thérapie, mais elle peut avoir des retombées thérapeutiques intéressantes.

Les concepts et les techniques de la Communication non violente ont été mis au point, au milieu des années 1960, par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique. Ils font l’objet d’une marque déposée sous l’appellation Communication non violente (Nonviolent Communication). Les droits sont détenus par un organisme sans but lucratif dont le siège social, le Center for Nonviolent Communication (Centre pour la Communication non violente), est aux États-Unis, en Californie


La méthode

La Communication non violente repose sur deux prémisses fondamentales :


■Tous les êtres humains ont des besoins fondamentaux semblables.
■Chacun est naturellement capable d’accéder à un état de compassion et de montrer de la bienveillance à l’égard de ses propres besoins et de ceux de ses semblables.

De ces prémisses découle le modèle de communication de cette méthode :


■1. Observation objective de la situation (en mettant de côté nos jugements et nos évaluations).
■2. Identification des sentiments qu’éveille la situation (en les différenciant de nos interprétations et de nos jugements).
■3. Identification des besoins liés à ces sentiments (aspirations profondes, motivations, etc.).
■4. Formulation d’une demande en vue de satisfaire ces besoins (présentée de façon positive, concrète et réalisable).

http://nvc-europe.org/index.htm

http://www.cnvc.org/


Et dans la lignée


L’actualité démontre combien la lutte contre la récidive devient une cause nationale par laquelle chaque citoyen est concerné. Pour l’heure, il est nécessaire de nous tourner vers d’autres méthodes de gestion des conflits, notamment pour désengorger les tribunaux, mais aussi pour éviter d’avoir recours à la prison pour des petits délits. Le milieu carcéral détruit un homme plus qu’il ne le reconstruit, c’est pour cette raison qu’il devient urgent d’instaurer des mécanismes de réparation en prison.

l’Association Nationale de la Justice Réparatrice (ANJR), avec la contribution de victimes, d’anciens détenus, de magistrats, de parlementaires, d’avocats et de psychologues. Celle-ci a pour vocation de promouvoir la justice réparatrice dans notre pays.

La justice réparatrice est une conception de la justice orientée vers la réparation des dommages causés par un acte, qu’il soit criminel ou délictuel. La victime (ou sa famille) est au cœur de ce processus pour que l’auteur prenne conscience de la répercussion de son acte et répare le mal causé, dans la mesure du possible. Au-delà du jugement et de la sanction, la justice réparatrice cherche l’apaisement dans des circonstances dramatiques et apporte une réponse aux incompréhensions qui résultent de l’acte.

En collaboration avec la Justice de notre pays, nous voulons faire évoluer la justice réparatrice en France, car cette pratique est porteuse d’une dynamique de transformation des modes de réinsertion sociale pour les personnes détenues et d’un nouveau modèle de justice fondé sur l’échange et l’interaction.

Enfin, la justice réparatrice a fait ses preuves dans certains pays, comme en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Belgique, au Canada ou encore en Afrique du Sud avec la mise en place des Commissions de vérité et de réconciliation et fait l’objet de plusieurs études au conseil de l’Europe, ainsi qu’à l’ONU.

Embryonnaire en Europe, l’ANJR souhaite que la justice réparatrice prenne place dans le système judiciaire français.


• Deux expérimentations durant l’année 2011 :

1) Réunir des victimes et des auteurs (anciens détenus criminels et délinquants) qui ne se connaissent pas, pour que chaque partie puisse exprimer l’impact d’une infraction grave (crime ou délit) dans sa vie.

Organiser des rencontres de manière sécurisante (encadrement par un médiateur et un psychologue) et en milieu ouvert.

2) A partir de notre concept, enclencher un processus de médiation entre auteur et victime concernés par la même infraction.

Les victimes et auteurs ou leurs familles participant à l’expérimentation ont fait une demande de médiation à l’ANJR.

La finalité des expérimentations : A l’issue, un rapport sera remis à la Présidence de la République et au Ministère de la Justice.

Celles-ci seront observées par les parlementaires administrateurs de l’ANJR, en vue d’élaborer une proposition de loi visant à favoriser une médiation entre auteur et victime de crime et de délit.

• Créer un partenariat avec la Chancellerie pour promouvoir la justice réparatrice en milieu carcéral.

Au stade de l’exécution des peines, inscrire toute démarche d’échange « victime-auteur » dans le parcours d’insertion d’une personne détenue.

• Etude sur la création d’une fédération des familles de détenus.

L’ANJR porte et étudie cette idée novatrice qui vise essentiellement à restaurer ou maintenir un lien familial entre les détenus et leurs proches.

L’isolement et l’exclusion des personnes incarcérées est la première cause du mal être en prison qui amène, soit à une destruction, soit à une récidive


source : http://www.anjr.fr/



Qu’est ce que la Justice Réparatrice?

La justice réparatrice peut être définie comme une réponse systématique au délit qui renforce la guérison des lésions des victimes, des délinquants et des communautés, causés ou révélés par le délit. Les pratiques et les programmes qui reflètent les objectifs de réparation vont :

1.Identifier et prendre les actions pour réparer le dommage causé
2.Impliquer toutes les parties
3.Transformer la relation traditionnelle entre les communautés et leur gouvernement

Quelques programmes et résultats typiquement identifiés avec la justice réparatrice incluent :

Médiation entre victime et délinquant
Réunions de réparation
Cercles
Assistance à la victime
Assistance à l’ex-délinquant
Restitution
Service communautaire
Ces principes sont le fondement de la justice réparatrice :

La justice requiert que nous travaillions pour réparer ceux qui ont été lésés. Ceux qui sont impliqués et affectés plus directement par le délit devraient avoir l’opportunité de participer activement dans la réponse si ils le désirent. Le rôle du gouvernement est de préserver un ordre public juste, et celui de la communauté est de construire et maintenir une paix juste. Les programmes réparateurs se caractérisent par quatre valeurs essentielles:

Rencontre: Créer des opportunités pour les victimes, les délinquants et les membres de la communauté qui veulent discuter le délit et ses conséquences

Réparation: Espérer que les délinquants prennent des actions pour réparer le dommage causé

Réintégration: Chercher à rendre les victimes et les délinquants comme des membres complets et actifs de la société

Inclusion: Donner les opportunités aux parties concernées dans un délit spécifique de faire partie de sa résolution

source : http://justicereparatrice.org/


La justice réparatrice serait la justice criminelle qui voit le crime plus comme un acte contre une personne ou une communauté que contre l’État. La victime y joue un rôle majeur et peut y bénéficier de la part de l’auteur de certaines formes de restitution. La justice réparatrice prend différentes formes mais tous les systèmes ont quelques aspects en commun. Dans les crimes, les victimes ont l’occasion d’exprimer l’impact détaillé de l’acte criminel sur leur vie, de recevoir des réponses aux questions qui les hantent sur les faits et de participer à la mise en responsabilité du criminel pour ses faits et gestes. Les criminels peuvent raconter l’histoire du pourquoi du crime et quel effet il a eu sur leur vie. On leur donne une occasion de remettre les choses droites avec les victimes –dans la limite du possible- par certaines formes de compensation.

Howard Zehr (né le 2 juillet 1944) Professeur à l'Université Mennonite de Harrisonburg (Virginie, USA) est un pionnier de cette approche sur laquelle il a fait plusieurs publications. Un des majeurs promoteurs de la justice réparatrice est Marshall Rosenberg, le fondateur de la communication non violente.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Justice_r%C3%A9paratrice


Si on arrivait tous a travaillé sur notre égo et nos croyances cela irait mieux mais bon .......
Revenir en haut Aller en bas
tommytom



Masculin Messages : 122
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 8:57

lol!

Crazy jack si tu passes par la ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Raoh



Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 18:39

Que des pseudos gourous du net appellent ça CNV ou CIA, ça reste de la communication.

Rien n'a été inventé, et l'objectif principal est toujours le même:

Véhiculer un message depuis un Émetteur jusqu'à un récepteur.
La cohésion du groupe en est un élément fédérateur.



De surcroît, les stratégies à adopter face aux conflits existent aussi depuis la nuit des temps (dénigrement, rumeurs, évitement, affrontement).
Enfin, pour en revenir à la cohésion de groupe, Janis (1972) relève ainsi deux conséquences d’une trop forte cohésion dans un groupe : les opinions minoritaires y sont rejetées et sont considérées comme non pertinentes, les membres s’autocensurent et n’osent pas aller contre l’opinion dominante, et, de ce fait, au moment de la prise de décision, le groupe surestime sa force et sous-estime les risques. (Skype inside)

Revenir en haut Aller en bas
Mistyk02



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 20:28

Citation :
Si on arrivait tous a travaillé sur notre égo et nos croyances cela irait mieux mais bon .......

Plus ça va et surtout ces derniers temps , plus les EGOS de chacun sont surdimensionnés

C'est impréssionant !!!!! , j'ai l'impression que tout le monde oubli ce qu'est un Forum, ce qu'est le respect (respect dans tout les sens du terme)

Je pense et arrêter moi si je me trompe ou si j'affabule , mais le but premier étant de partager des informations et des idées utiles, non pas débattre et débattre pdt des heures ey des heures parcequ'un tel à tort par rapport a notre maniére de voir les choses cela est plus que futiles , ce sont justement nos différences qui font notre complémentarité....

MAELLE tu as bien raison mais je vois qu'une fois de plus sur un simple message comme celui çi , (du moins pas ds le texte loll mais dans sa signification) qu'on arrive encore à faire sortir son EGO !!!

il faudrais peu etre avant tout comprendre pourquoi ce topic à étais éditer (à moins que je plante auquel cas , c'est pas grave Very Happy)



Citation :
De surcroît, les stratégies à adopter face aux conflits existent aussi depuis la nuit des temps (dénigrement, rumeurs, évitement, affrontement).
Enfin, pour en revenir à la cohésion de groupe, Janis (1972) relève ainsi deux conséquences d’une trop forte cohésion dans un groupe : les opinions minoritaires y sont rejetées et sont considérées comme non pertinentes, les membres s’autocensurent et n’osent pas aller contre l’opinion dominante, et, de ce fait, au moment de la prise de décision, le groupe surestime sa force et sous-estime les risques. (Skype inside)


c'est bien beau de voir que tel ou tel personnes à analyser les situations et en a tirer ces propres conclusions , c'est encore pire de les suivres et de ne rien faire pour changer justements ces dires, ce n'est point une attaque Raoh , bien loin de la mon idée, juste que tu me permet d'expliquer plus en profondeur ce que je veux dire, nous sommes tous des humains conçu de la meme maniére avec la même energie qui nous parcourent, au lieu de nous battent à savoir qui à raison , ou à absolument àvoir raison , ou encore absolument faire comprendre à autrui ce que l'on ressens ou penses.....
Essayons s'il vous plaît de garder des retenus, d'accepter ce qu'autrui peut penser sans vouloir le convaincre qu'il à tort ou qu'on à raison

Essayons que cela soit plus productif, plus censer, plus humains et surtout plus respectueux , plus ça va dans le firum , et plus ça se barre en sucette

Voila j'en aurais encore à dire, mais suis pas la non plus pour faire un roman........
Et je n'en a veux à personnes en particulier non plus , juste que si nous voulons un avenir meilleur , il faudrais simplement commencer à montrer l'exemple

Bonnes soirée

ps: désolé pour les fautes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 20:57

Citation :
Je pense et arrêter moi si je me trompe ou si j'affabule , mais le but premier étant de partager des informations et des idées utiles, non pas débattre et débattre pdt des heures ey des heures parcequ'un tel à tort par rapport a notre maniére de voir les choses cela est plus que futiles , ce sont justement nos différences qui font notre complémentarité....

Dsl , mais je ne suis pas du même avis au contraire nous sommes là pour discuter de tout et avec tout le monde enfin pour moi et même si des fois les discutions ne nous intéresse pas cela peu en intéressé d'autre


Citation :
MAELLE tu as bien raison mais je vois qu'une fois de plus sur un simple message comme celui çi , (du moins pas ds le texte loll mais dans sa signification) qu'on arrive encore à faire sortir son EGO !!!

je n'ai pas bien compris peut être mais c'est moi qui fait ressortir mon ego ? Si oui tu peux m'expliquer parce que c'était indépendant de ma volonté flower

Citation :
il faudrais peu etre avant tout comprendre pourquoi ce topic à étais éditer (à moins que je plante auquel cas , c'est pas grave Very Happy)

J'ai mis ce topic pour partager c'est tout , mais pourquoi il a l'air de te déranger ?
Revenir en haut Aller en bas
Mistyk02



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 21:27


Citation :
Citation:
Je pense et arrêter moi si je me trompe ou si j'affabule , mais le but premier étant de partager des informations et des idées utiles, non pas débattre et débattre pdt des heures ey des heures parcequ'un tel à tort par rapport a notre maniére de voir les choses cela est plus que futiles , ce sont justement nos différences qui font notre complémentarité....


Dsl , mais je ne suis pas du même avis au contraire nous sommes là pour discuter de tout et avec tout le monde enfin pour moi et même si des fois les discutions ne nous intéresse pas cela peu en intéressé d'autre

Tu n'as pas saisi ce que j'ai voulu dire, je suis entiérement d'accord nous sommes la pour discuter avec tout le monde de toute sorte de choses , ce que je voulais dire et veux dire , c'est qu'on peut le faire mais dans un but constructif !!! non dans le sens des affrontements , car il y en a assez je pense dans le monde.......



Citation :
Citation:
MAELLE tu as bien raison mais je vois qu'une fois de plus sur un simple message comme celui çi , (du moins pas ds le texte loll mais dans sa signification) qu'on arrive encore à faire sortir son EGO !!!


je n'ai pas bien compris peut être mais c'est moi qui fait ressortir mon ego ? Si oui tu peux m'expliquer parce que c'était indépendant de ma volonté flower
Ce n'est pas toi qui fais ressortir ton Ego justement lol , quand tu as mis cet article ou il est dit
Citation :
"..La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. ..

Ca me fait pensais à beaucoup d'articles récents ou le conflit entre membres prend le dessus sur le sujet ...

Citation :
J'ai mis ce topic pour partager c'est tout , mais pourquoi il a l'air de te déranger ?

C'est tout le contraire lol il ne me dérange , cela fait plaisir de voir des textes comme celui çi , je n'ai peu etre pas employé les bon termes Milles excuses peace
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Lun 9 Mai 2011 - 21:45

Ha ok Wink non mais c'est moi aussi qui aie peut être un peu de mal 22222 et ce poste et justement pour ce qui "n'accepte" pas les opinions différentes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mar 10 Mai 2011 - 21:12

je ne me sent pas concerné par ce post
Revenir en haut Aller en bas
Ced



Masculin Messages : 385
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mar 10 Mai 2011 - 21:39

axel aire a écrit:
je ne me sent pas concerné par ce post
idem Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mar 10 Mai 2011 - 22:00

Ced a écrit:
axel aire a écrit:
je ne me sent pas concerné par ce post
idem Very Happy

Moi encore moins que vous ...


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cyrko



Masculin Messages : 404
Date d'inscription : 13/08/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mar 10 Mai 2011 - 22:18

lol! ... les premières réactions parlent d'elles même et sont criantes de vérité.

Les dernières joutes verbales ont laissé des traces, non?

Voyons voir ... si ce post ne me concernait pas, serait il utile que je le dise en exprimant une indifférence à peine crédible?

Non, je ne pense que cela serait réellement utile et honnête de ma part.

Non, franchement pas ... manifester une désapprobation par l'indifférence serait laisser l'égo primaire s'exprimer de manière non constructive...ca ne le fait vraiment pas...Evil or Very Mad

C'est un peu comme le temps par chez moi...l'atmosphère est chaude et emplie de lourdeur, mais cela ne veut toujours pas tonner un grand coup histoire que cela revienne à la normale, à l'apaisement.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mar 10 Mai 2011 - 23:57

aceman a écrit:
Ced a écrit:
axel aire a écrit:
je ne me sent pas concerné par ce post
idem Very Happy

Moi encore moins que vous ...


Wink


lol!
Loin de moi l'intention de visé quelqu'un en particulier , mais comme tout le monde la sentie sur le forum (même si c'est des "débats") ne sont pas des plus ...... comment dire 22222 adultes et constructives Wink je pense que l'on pourrait avoir les mêmes discutions , mais moins virulente verbalement pour que les énergies qui ressortent de ces discours soi positive . Mais bon .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mer 11 Mai 2011 - 11:35

Moi j'aime bien ce post, il n'est que la manifestation d'une personne, Maëlle, qui nous exprime un sujet dont nous pouvons débattre, et je salue ton travail Maëlle alien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communication non violente    Mer 11 Mai 2011 - 20:59

Merci Pascale_ ça fait plaisir (à mon ego No ) que ce poste vous plaisent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Communication non violente    Aujourd'hui à 20:48

Revenir en haut Aller en bas
 

La Communication non violente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Communication extraterrestre : la méthode du sémaphore
» Comment être en communication avec nos guides spirtuels ?
» Communication sociale
» Communication ou espionnage
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-