Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Mer 13 Juil 2011 - 12:23

je vous invite cordialement sur ce forum en rénovation :

http://christiasylf.xooit.org/index.php

son sujet principal est l'oeuvre de Christia Sylf, une écrivaine du 20ème siècle qui a réalisé sans doute le plus beau livre sur l'Atlantide : MARKOSAMO LE SAGE.
son oeuvre se compose de personnages archétypaux s'incarnant d'abord en Lémurie, puis suivent leur trajectoires en Atlantide et en Chine ancienne.
dans l'ordre :
Kobor Tigan't - Le Règne de Ta (Lémurie)
Markosamo (atlantide)
La reine au coeur puissant (chine)

Le site officiel donne les détails :

http://www.christia-sylf.org/

il devait y en avoir d'autres mais elle décéda d'une santé fragile.
Sylf avait accès aux mémoires akashiques et donne un portrait riche, détaillé et éloquent de ces époques lointaines, avec une qualité d'écriture et de tragédie digne de Shakespeare. En gros c'est comme lire le Seigneur des Anneaux mais avec une dimension spirituelle au grand jour. Il est question d'alchimie, et surtout d'amitié, d'amour, un amour fort et libre qui se transforme et croit au gré des épreuves.
L'histoire d'un moment de l'Atlantide a une grand parallèle avec notre époque, avec les forces matérialistes qui cherchent à empêcher la croissance spirituelle, et peu à peu la civilisation se positionne et choisit ses "camps", entre une société robotisée décadente et raffinée, et une épure de l'âme et l'acceptation des autres humanités
On trouve les livres aujourd'hui principalement d'occasion, mais les projets de republications ou d'adaptation deviennent sérieux.Voir sur le forum des illustrations à l'aquarelle en cours par un dessinateur BD :

http://christiasylf.xooit.org/t254-Illustrations-autour-de-Markosamo-le-sage.htm

votre participation est donc bienvenue, avec des sujets et des infos plus spécifiques , et si les livres vous intéressent, c'est l'endroit pour en savoir plus !

bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Dim 17 Juil 2011 - 17:50

petit extrait manuscrit et allégorique écrit par Sylf :

Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 97

MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Ven 22 Juil 2011 - 11:39

"J'ai" des "souvenirs" de vie Atlante et plus anciens encore puisque j'ai revu la "race bleue", je sais pourquoi, c'est inscrit dans mon ADN, d'ailleurs, les Maîtres m'en ont parlé récemment, mais j'ai déduit tout simplement que nous avions tous des origines Atlantes, puisqu'il y a eu des survivants qui sont nos ancêtres. Ces "souvenirs" sont enfouis dans nos fibres, toute l'histoire de l'humanité y est.

La race humaine moderne est une compilation de toutes les autres races même les plus anciennes ! Nous devons nos états mystiques aussi à ces ancêtres lointains qui communiquaient directement avec les Dieux. Nous avons en nous un potentiel actif déjà présent, il suffit, pour beaucoup, d'y accéder au lieu de perdre son temps dans les lectures et les conférences qui n'apportent rien. C'est ici maintenant que tout se fait, et nous devons à notre éveil à ces réalités qui ne veulent que se manifester en nous, revenir vers une vraie conscience de nos états, de nos réalités et de notre possibilité...

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Ven 22 Juil 2011 - 15:32

oui, ça me fait à peu près pareil.D'ailleurs une de raisons principales d'être incarné aujourd'hui, c'est que nombre d'êtres ont des choses à régler depuis l'époque atlantéenne, et c'est possible maintenant de rectifier, car notre époque est en résonance directe. Beaucoup de jeunes ont soif de justice, spiritualité, construction, car c'est quelque chose qui vient de l'Atlantide et qui n'a pu encore être bien concrétisé.
C'est valable aussi pour l'amicale du Vieil Ordre Mondial, qui sont pour la plupart avant tout des êtres humains, qui ont complètement dérapé en Atlantide, et maintenant, revive une situation de pouvoir, afin de faire une rédemption (on s'attire les obstacles qu'on a semé) ou de rater encore une fois... on voit d'ailleurs des frémissements, avec l'histoire DSK, ou l'Empire Murdoch qui semble soudainement vaciller.

les témoignages sur l'Atlantide ou la Lémurie sont rares, c'est bien pourquoi j'insiste sur ces livres, qui sont de purs joyaux
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: description de la société équilibrée à une certaine époque de l'Atlantide ; à la fois parallèle de ce qui nous attends et mise en garde   Dim 31 Juil 2011 - 11:10

description de la société équilibrée à une certaine époque de l'Atlantide ; à la fois parallèle de ce qui nous attends et mise en garde :

"Les États Fédérés échangeaient les produits de leur sol et leur production particulière.Ce n'était point du troc.Mais de la libre compensation, une circulation d'apport qui, entre eux, s'équilibraient sans cesse.Ce n'était point non plus du commerce.La monnaie n'existait pas.L'idée d'achat eut paru ridicule.En fait, pour l'atlante, comblé par un paisible système de productions échangées, elle était impensable.Donc, sans se poser des questions, on jouissait tranquillement de la sécurité de vivre dans l'abondance.
Depuis très longtemps, celle-là était telle qu'il ne serait jamais venu à l'idée de personne de prendre plus que large suffisance, encore moins d'entasser d'inutiles réserves, par crainte de manquer : menace inconnue des atlantes !

La répartition des produits de consommation, parfaitement organisée, se réglait selon les exacts besoins des populations.D'après les demandes quotidiennes, passées par les particuliers ou les groupes familiaux sur des réseaux olographiques spéciaux, aboutissant à des centraux collecteurs, on garnissait ou regarnissait en conséquence les halls distributeurs.Les villes étaient ainsi quadrillées par secteurs et catégories.
(...)
Fruits et légumes, en grande majorité cultivés sous serres, assuraient une production régulière et progressive.On ne stockait pour ainsi dire point, la primauté étant réservée à la fraîcheur d'un produit.
Des ondes telluriques et d'autres rayonnements, captés puis concentrés sur les racines et les tiges des plantes favorisaient croissance et qualité nutritive.
Certains Etats se spécialisaient plus que d'autres dans un genre de production.(...)
en dehors des villes, dans d'immenses centres, les produits et objets manufacturés se fabriquaient, grâce à une automatisation, usant largement des différents courants énergétiques, sous une direction et un contrôle humain réduit à son minimum, par cette automatisation si intensive qu'elle "répondait" directement à la pensée et à la volition.
Aucun de ces centres n'étaient polluants, pas plus que ce que l'on nommait "les Tours Muettes", à l'intérieur desquelles tous les résidus étaient désintégrés par un rayonnement , réservé à cet unique usage...
Ainsi, chaque atlante, où qu'il se trouvât et quel que fût le genre de sa contribution volontaire au bien de l'ensemble, vivait selon ses goûts et ses désirs.
Cela donnait une société sans lutte des classes parce que, tout simplement, cette notion arbitraire, basée sur le mécontentement né de l'anxiété, n'existait pas.

Mais cependant, déjà au sein de cette civilisation extrême, se glissait partout trop d'excessif raffinement, trop d'esthétisme, trop de penchant pour l'artificiel robotisé.Le perfectionnement superficiel avait, depuis longtemps, empiété sur la perfection intérieure de l'Homme, laissée en jachère.

Christia Sylf, Markosamo le sage p.73

http://christiasylf.xooit.org/t317-description-de-la-societe-equilibree-de-l-Atlantide.htm
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Mer 3 Aoû 2011 - 18:17

extrait de "Markosamo le sage d'Atlantis", p.372, sur la création et l'illusion de la fabrication (Création-Réaction)

"Au fur et à mesure de l'extension de la mission du Maha et de l'épanouissement qualitatif de ceux qui, avec lui, forment le "Petit Nombre", on dirait que le "grand Nombre" dont AbimNazar s'emploie à souder par l'uniformisation quantitative tous les représentants, s'enfonce proportionnellement dans le matérialisme le plus obscur.Plus le "petit Nombre" par ses études et son mode de vie, retrouve à l'intérieur de soi de lumineux pouvoirs, qui sont autant de preuves de la possibilité de la véritable autonomie de l'homme, plus le "Grand Nombre" les cherche à l'extérieur et ne cesse de les voir "fabriqués".

Le "Petit Nombre" sait que la démarche créatrice de l'homme part de la maîtrise intérieure qui doit devenir capable de s'objectiver à l'extérieur, sans intermédiaire de "fabrication".
Le "Grand Nombre" se persuade du contraire : l'homme est le maître.A preuve : il fabrique.
Le Maha, lui, sait que fabriquer n'est pas créer .L'illusion de maîtrise que donne la fabrication à outrance est le pire esclavage ; celui-là même qui ne dit pas son nom."
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

avatar

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   Mer 30 Nov 2011 - 15:21

un autre extrait de Markosamo le Sage, époque Atlante où les sages gouvernaient et où le "NWO" de l'époque tirait la société par le bas :

"L'action croissante (des Forces Matérialistes) sur l'opinion publique contribua progressivement à isoler chaque jour un peu plus Markosamo du reste des Atlantes, lesquels se découvraient de leur côté plus préoccupé chaque jour des problèmes que semblait poser la vie matérielle.
Une étrange fébrilité se mit à tarauder tout le monde. On devenait de plus en plus insatisfaits.Milles désirs nouveaux surgissaient ; ils paraissaient si légitimes qu'on ne pouvait plus s'estimer heureux si on ne les réalisait pas.(...) On ne supportait plus d'attendre, si peu que ce fut. On pris la hantise d'un quelconque retard appelé "le progrès".
Les savants de tous les Etats, formés à l'école du Régent, commencèrent à faire pression sur les Souverains afin, finirent-ils par dire, de "ne pas se laisser gagner par le quiétisme que le gouvernement de la Haute Sagesse n'allait pas manquer d'étendre partout.Le Maha de Sagesse, en prônant la culture des seuls pouvoirs de l'homme, n'allait-ils pas donner à la Recherche, à la Technicité, à la Civilisation, un insidieux freinage ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Christia Sylf : forum sur l'Atlantide et l'alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Christia Sylf
» Le rapport Cometa
» Le coup de foudre...
» Atlantide retrouvée ?
» Bermudes, Atlantide, Roswell et divagations diverses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Légendes & mystères :: Anciennes civilisations-