Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 prochaine cible a france

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silverlord06

avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 474
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 39
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: prochaine cible a france   Mar 19 Juil 2011 - 9:17

L’Europe continue de trembler. Après l’Irlande, le Portugal et la Grèce, c’est au tour de l’Italie, troisième puissance économique de l’Union européenne, d’être touchée de plein fouet par la crise de sa dette publique. Dans une interview au Point.fr, Philippe Dessertine, professeur de finances à l’université Paris X-Nanterre et directeur de l’Institut de haute finance, qui publie en octobre prochain Seul ‘espoir d’un monde nouveau (éditions Anne Carrière), nous explique comment un des piliers de la zone euro a pu être si rapidement contaminé et pourquoi la France doit se préparer à subir le même destin.

Le Point.fr : Comment peut-on expliquer la crise qui touche actuellement l’Italie ?

Philippe Dessertine : Nous assistons à une contamination plus rapide que prévu des crises grecque et portugaise. On a tort d’omettre que la Grèce est une pièce non négligeable du puzzle de la zone euro. D’autre part, il ne faut pas oublier que l’Italie possède déjà un taux d’endettement conséquent, avec 120 % de son PIB, ainsi qu’un déficit annuel de 4,5 %. À ce titre, elle est légèrement en avance sur nous.

La France pourrait-elle être également touchée par la crise ?

Nous nous dirigeons vers l’austérité générale en Europe. En ce qui concerne la France, elle est le prochain pays sur la liste. La question n’est donc pas de savoir si nous serons touchés, mais plutôt quand. Il faut savoir que la France possède une dette publique importante, avec 85 % de son PIB, ainsi qu’un déficit annuel de 7 %. En d’autres termes, la situation de la France est meilleure qu’en Italie, mais empire beaucoup plus vite. D’où la simple question : pourrons-nous nous permettre de ne rien décider avant la fin 2011.

Quelles sont les solutions ?

L’Italie a récemment mis en place un plan rapide d’austérité, qui a partiellement enrayé la baisse, et apporté certaines garanties aux investisseurs. Mais il ne faut pas se leurrer. Il ne s’agit en réalité que d’une rustine qui sert uniquement à stopper l’hémorragie pendant trois jours. Pour résorber la dette, il faudrait que les membres de l’Union européenne mettent en place un véritable plan de sauvetage en accordant des prêts massifs à la Banque centrale européenne ou le Fonds de stabilité européen. Or, ces deux organes sont déjà chargés de résorber les lourdes dettes grecque et portugaise, sans compter que cette échéance demeure trop lointaine par rapport à la vitesse de la contagion de la crise.

Comment cette austérité se traduira-t-elle dans notre quotidien ?

Pour absorber cent milliards d’euros, le gouvernement français n’aura d’autre choix que d’augmenter les impôts et la TVA, comme c’est déjà le cas en Grèce, en Irlande, au Royaume-Uni ou en Espagne. Or, le plus difficile à accepter pour le contribuable reste que ces prélèvements ne financeront pas le service public, mais le remboursement de la dette, et qu’il n’en verra donc pas la couleur. Face à ces sommes énormes, la mesure actuelle de ne pas remplacer les fonctionnaires à la retraite ne pèse pas lourd.

L’euro est-il menacé ?

L’euro est clairement menacé si la Banque centrale européenne s’écroule. Cela représente à la fois le risque d’effondrement du commerce international ainsi que d’une profonde crise géopolitique, qui peut aboutir à une guerre mondiale. C’est ce qui arrive lorsque les États sont confrontés à une impossibilité d’échanger leurs marchandises, que seule une monnaie internationale saine permet.

Cette crise de la dette européenne est-elle plus forte que la crise des subprimes ?

Nous sommes toujours dans la même crise. En 2009, il s’agissait aussi d’une crise de la dette, mais privée, qui touchait des banques et provoquait leur faillite. On a espéré s’en sortir avec la croissance, mais celle-ci n’est pas au rendez-vous. Aujourd’hui, ce sont les États qui font faillite. Cette dette folle traduit simplement le fait que l’Occident vit au-dessus de ses moyens.


source:http://www.french-revolution.fr
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: prochaine cible a france   Mar 19 Juil 2011 - 10:13

Merci pour cette info silverlord.

Je voudrais tout de même insisté sur certains mots utilisés par Philippe Dessertine.
Philippe Dessertine est économiste, professeur à l’université Paris-X et Directeur de l’Institutde haute finance (IHFI). qon peut donc considérer qu'il utilise les mots à bon escient.

Philippe Dessertine : "Nous assistons à une contamination plus rapide que prévu des crises grecque et portugaise."
Le terme de "contamination" n'est pas anodin, il laisse supposer que la crise serait comme une maladie contagieuse. La Grèce et le Portugal aurait contaminé les autres pays.

Pourtant dans la suite de l'interview, il explique très bien que c'est le taux d'endettement des pays qui est en cause. Il ne s'agit donc pas d'une "contamination" ni d'une contagion. Et pourtant ce terme est repris par la quasi-totalité des économistes et des journalistes.
" avec 120 % de son PIB, ainsi qu’un déficit annuel de 4,5 %. À ce titre, elle est légèrement en avance sur nous."
A la question du journaliste :"La France pourrait-elle être également touchée par la crise ?" la réponse : "Nous nous dirigeons vers l’austérité générale en Europe. En ce qui concerne la France, elle est le prochain pays sur la liste. La question n’est donc pas de savoir si nous serons touchés, mais plutôt quand."
"austérité" : le mot "crise" se transforme en "austérité". Bien sûr on peut considérer que ces deux mots se valent ... si on veut. Mais comment mieux préparer une population aux "plans d'austérité" prévus en confondant ces deux termes. Dans la bouche des économistes "crise financière" et "austérité" (pour le peuple) deviennent indissociables. A force de le rabacher ça finira bien par rentrer dans les esprits ...

Pourtant, il dit bien que même les plans d'austérité ne sont que des "rustines"
Mais quelle solution préconise-t-il ce spécialiste : "Pour résorber la dette, il faudrait que les membres de l’Union européenne mettent en place un véritable plan de sauvetage en accordant des prêts massifs à la Banque centrale européenne ou le Fonds de stabilité européen."
La solution consiste "accorder des prêts massifs" pour "résorber la dette" : affraid Moi quand je lis ça j'hallucine. Ces économistes devraient nous expliquer comment on peut résorber une dette en accordant des prêts ... qui vont accentuer la dette (non ?).

Après avoir dit que les plans d'austérités n'étaient pas une solution à long terme :
"Comment cette austérité se traduira-t-elle dans notre quotidien ?"
"[...]le gouvernement français n'aura d'autre choix que d’augmenter les impôts et la TVA, comme c’est déjà le cas en Grèce, en Irlande, au Royaume-Uni ou en Espagne."


Et voilà, un de plus qui parle d'augmenter les impôts pour financer le remboursement de la dette.

"Or, le plus difficile à accepter pour le contribuable reste que ces prélèvements ne financeront pas le service public, mais le remboursement de la dette, et qu’il n’en verra donc pas la couleur." J'oserais dire que le plus difficile à accepter c'est surtout d'être obligé de payer pour les erreurs (et les trahisons) de nos responsables politiques !

Finalement, Philippe Dessertine fini par une note que beaucoup d'autres économistes ne disent pas : il ne s'agit pas d'une nouvelle crise :

Cette crise de la dette européenne est-elle plus forte que la crise des subprimes ?"

"Nous sommes toujours dans la même crise."


Dernière édition par Mephusteg le Mar 19 Juil 2011 - 13:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06

avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 474
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 39
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: prochaine cible a france   Mar 19 Juil 2011 - 10:23

ils savaient tous que nous n etions pas sortie de a crise et que le pire etait a venir et pourtant christine lagarde ou francois fillon disaient ""ne vous inquietez pas c est la fin de la crise"" pour moi nous y rentrons juste maintenant et je pense que au plus l austerite va se faire sentir au plus les gens vont se soulever.ca te rappelle pas louis et marie antoinette quand ils regardaient le peuple crever de faim?
Revenir en haut Aller en bas
marlisous

avatar

Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 30/04/2011
Localisation : Metz Lorraine

MessageSujet: nous vivons dans un monde de plus en plus virtuel!   Mar 19 Juil 2011 - 10:34

C'est insensé pour des économistes , comment peut-on encore emprunter pour rembourser des intérêts, des intérêts, la valeur du capital est minimme.C'est une histoire sans fin!
Je pense qu'ils devraient tous atterrir sur la planéte Terre, repenser à une monnaie REELLE basée sur la valeur de production d'un pays et à bas la mondialisation pour une économie locale !
C'est tout c'est soi-disant toutes "ces têtes pensantes, pouvoir et argent" qui vont à la destruction de l'humanité
Revenir en haut Aller en bas
tipol



Masculin Capricorne Cochon
Messages : 286
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 57
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: prochaine cible a france   Mar 19 Juil 2011 - 12:58

Beaucoup de bla-bla colorés pour des gens qui ne veulent juste que noyer le poisson et continuer leurs affaires.
Pour rectifier le fonctionnement de l'économie, le peuple a déjà le moyen depuis longtemps : la guillotine, l’expulsion, et la confiscation.
Il n'y en a pas d'autres, après, ça va mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: prochaine cible a france   Mer 20 Juil 2011 - 2:37

Regardez cette vidéo et comparez avec ce que dit l'économiste Philippe Dessertine.
http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/laurent-wauquiez-1481061/
Vidéo postée sur le forum ici :comprendre l'argent, le probleme et la solution
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prochaine cible a france   

Revenir en haut Aller en bas
 

prochaine cible a france

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « OVNI » abattu à proximité de la central nucléaire de Dimona.
» Une protéine qui "booste" la leucémie, cible prochaine
» Prochaine béatification de Jean-Paul II !
» [PROFS] Vos classes pour l'année prochaine?
» Quel temps pour la semaine prochaine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-