Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mondialisation : la fin des religions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
geoff78



Masculin Taureau Buffle
Messages : 4398
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Mondialisation : la fin des religions ?   Dim 4 Sep 2011 - 18:28

Rappel du premier message :

Mondialisation : la fin des religions ?


Geoff78 : Je tiens à vous préciser que j'ai hésité à poster cet article, néanmoins, je l'ai fait. Je ne veux pas que vous vous tiriez dans les pattes suivant vos confessions! Je vous demanderais donc de débattre avec quiconque de manière respectueuse et la plus grande tolérance sinon je fermerai le topic sans préavis! Je ne tolérai aucun débordement.


Vouées à s’opposer entre elles, toutes les religions monothéistes se rejoignent toutefois sur un point. A l'aune de la mondialisation, elles perdent de leurs valeurs, juge Elie Arié qui observe qu'il ne leur restera bientôt que des attributs artificiels : rituels et autres signes extérieurs d’appartenance...



Toutes les religions ont été, à leur origine, l’équivalent de nos Constitutions actuelles : des systèmes de valeurs dirigeant le fonctionnement d’une société. Les chefs de l’exécutif ne pouvaient l’être que de droit divin. Elles ne peuvent être qu’intransigeantes, incompatibles avec leur remise en question, et vouées à s’opposer entre elles et à tout autre système de valeurs. Les compromis tels que la tolérance mutuelle, les ébauches d’œcuménisme ne pouvant jamais aller bien loin, la marginalisation de leurs courants intégristes néanmoins toujours tolérés, ou l’acceptation, de mauvaise grâce, de la laïcité ne sont que des paix armées imposées par les rapports de force du moment et toujours susceptibles d’être remis en question.

Le judaïsme constitue aujourd’hui une illustration particulièrement flagrante de la réduction des religions à un simple désir (ou parfois une obligation imposée de l’extérieur) d’appartenance à un groupe ; en voie probable de disparition progressive par intégration et dilution dans les pays à la fois laïcs (phénomène trop récent dans l’ Histoire de l’humanité pour qu’il ait produit tous ses effets) et dans lesquels l’antisémitisme et le communautarisme étaient devenus trop peu virulents pour y faire obstacle, il a connu un renouveau soudain avec l’apparition historiquement récente du sionisme ; mais celui-ci en a profondément modifié, dégradé et banalisé la nature, en transformant l’attachement à une tradition religieuse ou à une histoire plus subie que voulue en un banal soutien inconditionnel à un pays étranger parmi tant d’autres, à l’avenir d’ailleurs des plus incertains; la fragilité de cette nouvelle forme d’identification des Juifs sionistes (1) dont ils ne semblent pas conscients, éclaterait au grand jour si les intérêts de leur pays lui commandaient de s’opposer à ceux d’Israël, au besoin par la guerre : ils se trouveraient alors dans une situation schizophrénique qui n’existait pas avant l’apparition du sionisme, lorsqu’ils étaient Juifs de religion et Français (ou Allemands, Italiens, Américains, etc.) de nationalité ; obligés de prendre parti, ils s’apercevraient enfin qu’une double identité équivaut à une absence d’identité ; leur position est, au fond, assez semblable à celle de ceux qui faisaient de leur adhésion au communisme la base de leur identité, et soutenaient inconditionnellement la politique de l’Union Soviétique – identité dont il ne reste aujourd’hui plus rien.

Mais un cas peut sembler, à première vue, particulier : celui de l’Islam.

Si cette religion (ou faut-il dire « ces religions », les affrontements souvent sanglants entre ses différentes composantes ne laissant rien à envier à ceux qui opposèrent autrefois catholiques et protestants – et qui continuent d’ailleurs à le faire ici ou là, comme en Irlande) est en pleine expansion, d’ailleurs moins par le nombre de ses fidèles (qui suit le simple accroissement démographique des populations, le nombre des convertis étant anecdotique) que par le développement de son intégrisme, c’est parce qu’elle semble constituer la seule doctrine « altermondialiste » déjà constituée et qui ne se cherche pas : l’Islam transcende les Etats et ne connaît d’autre communauté que l’ « oumma », celle des croyants, quelle que soit leur nationalité : il est, au moins doctrinalement, supra-national. Il constitue l’autre versant de la mondialisation, l’autre face de la médaille, et progresse en même temps qu’elle, car, depuis la chute du communisme, il est le seul à proposer à tous ceux qu’elle a laissés pour compte un ensemble homogène de valeurs opposé à tous ceux du monde contemporain et qui se sont réduits à un seul : la loi du marché.

Mais il ne s’agit là que d’une illusion dont est victime le regard qui ne se limite qu’au temps court, celui de l’actualité au jour le jour ; par les excès auxquels il semble aujourd’hui condamné pour manifester qu’il existe encore, l’Islam engendrera tôt ou tard, comme les autres religions, non seulement ses réactions féministes qui prennent déjà une forme collective là où on les attendait le moins (on pense aux protestations des saoudiennes contre la loi qui leur interdit de conduire une voiture) mais aussi ses révoltés radicaux, ses athées militants, ses anticléricaux forcenés, ses laïcs enragés ; l’heure de l’apparition d’un imam Meslier (2) est peut-être plus proche que nous ne l’imaginons : les musulmans ne sont pas d’une nature différente de celle des autres hommes, et peut-être le terrorisme islamiste n’est-il que la manifestation d’une rage désespérée imputable au sentiment inconscient, chez certains d’entre eux, de la fin inéluctable de leur monde.

Ainsi, à mesure que tous les pays entrent progressivement dans le système de l’économie libérale de marché (et on peut lire les « révolutions de jasmin » comme une aspiration à l’intégrer, car elles n’ont vraiment aucune composante « socialiste »), leurs religions subiront l’inévitable évaporation de leurs valeurs, car la concurrence, la compétition et le « chacun pour soi » ne sont compatibles avec aucune d’entre elles; mais resteront les rituels et les signes extérieurs d’appartenance, éléments d’une identification artificielle affirmés avec d’autant plus de vigueur que la mondialisation aura affadi tous les autres – en particulier les idéologies politiques, le patriotisme et l’appartenance à un Etat-nation.

Notes :

(1) Il existe de nombreux Juifs non sionistes, et peut-être même sont-ils majoritaires – mais on ne le saura jamais, car, contrairement aux autres, ils n’ont évidemment aucune raison de se manifester sur une question par laquelle ils ne se sentent pas concernés.
(2) Jean Meslier (1664-1729), prêtre français, auteur de la célèbre phrase : «Je voudrais que le dernier des rois fût étranglé avec les boyaux du dernier prêtre.»


Source : http://www.marianne2.fr/Mondialisation-la-fin-des-religions_a209803.html


Dernière édition par geoff78 le Lun 5 Sep 2011 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
lytuya



Masculin Poissons Singe
Messages : 389
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 36
Localisation : mon esprit

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Mer 7 Sep 2011 - 11:50

Les religions tomberont c'est logique, elle couleront avec la dominance de notre civilisation et notre culture, ce n'est pas la première fois, les Sumer, l’Égypte, Babylone, les aztèques maya ... sont des preuves concrètes de cela ... La religion est avilissante et sujet à une interprétation bien précise, pas la votre propre .

Le tout est de savoir aujourd'hui être conscient de ce qui se trame, comme cela plus on sera, plus ils auront du mal a berner les gens ... mais je vois déjà dans mes contactes des gens tomber dans des panneau divers et varié a l'instar de fulford ou les extraterrestres ..

Tous nos sens seront floués, même nos esprits sont pervertis, à nous de retrouver la bonne ou les bonnes routes et à nous de montrer a l'humain que la religion n'est pas obligatoire pour avoir la foie, comme les dogmes ou doctrines ...

La fin des religions pour une religion unique ? non ... pour une foie réelle ... OUI .

Les maitres du monde quantiques ont plus d'un tour dans le sac, ne les prenait pas de dessus ... c'est en sous estimant un ennemie que l'on perd .

Mes croyances : une race appauvri génétiquement a été créé pour nous contrôler, manipuler ... nos fermiers pour le comptes d'autres races, dans un but bien précis et leur meilleur moyen d'avoir un contrôle sur nous : religion mysticisme .. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Jeu 8 Sep 2011 - 21:28

Citation :
Cependant, il ne faut pas oublier que l'homme est libre et à le droit de refuser quoi que se soit, et surtout de vivre sa vie.


Je suis tout à fait d'accord avec toi planck,en fin de compte on est tous pareille..........on est des êtres humains.Mais à force d'imposer quelque chose qui n'est pas imposable on finira par s'auto-détruire.

Il est clair quelque soit la religion tout est voué à disparaître un jour.Car chaque début a une fin ,chaque fin à un début.


a plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Jeu 8 Sep 2011 - 22:30

cassandre173 a écrit:
De toutes façons il ne peux exister qu'une seule et unique "religion" celle qui aboutit à la transcendance de l'être(voir le topic citations de Bouddha de Kilvaiden)
Cette transcendance ne pourra jamais être enlevée aux humains a moins de tous les tuer(ce qui est programmé aujourd’hui d'une manière perverse puisque tout est fait pour que les humains s'auto détruisent afin de limiter le nombre de personnes vivants sur terre car pour eux seuls "les élites" ont le droit de survivre et sauront le faire grâce à leurs intelligences!
Cela s' appel "la sélection naturelle" et c'est une pensée élitiste et perverse! No



Personnellement je ne crois plus à la transcendence (dieu qui à est l'extérieur), mais je crois désormais à l'immanence (dieu qui est à l'intérieur), quand l'humain saura que le divin est en lui et pas en dehors comme il a l'habitude de le pensé, là il pourra se trouver, se réaliser, et avancer mais l'humain à tellement peur de croire que dieu est en lui car celà sous-entend qu'il se prend pour dieu et ça c'est un blasphème!!!.

Peut etre ont ils peur d'etre ce qu'ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Jeu 8 Sep 2011 - 23:16

@ planck

ton texte est profond l'ami, j'aimerais revenir sur la liberté de vie, si tu le veux bien.

je pense que c'est le coeur du sujet qui nous anime, comment peut ont est libre quand nous somme conditionner durent tout notre enfance, sois part les parents, sois le lieux de notre naissance, voir autre influence ?

je ne croix en aucune religions pourtant je croix profondément au DIVIN, au pouvoir de la création, quand je lis l'histoire et que je vois ce que les religions ont fait, Des millions de mort, manipulation des livres saints, et j'en passe, ou est la liberté ?

j'ai vraiment du mal a comprendre comment ont peux suivre un Dogme, et pourtant des Milliards de gens en son convaincu. comment c'est possible ?

ils suivent une route que je peux comprendre a mon petit niveau, comme le troupeau de moutons ils ne sont pas eux même, ils sont ce que ont leur dis d'être, il non pas la foi en eux il la cherche chez les prêcheurs, mais jamais en eux même, j'ai du mal a comprendre les religions, mais encore plus de mal a comprendre ceux qui la suivent, ô combien de foi j'ai entendu cette phrase JE SUIS CROYANTS MAIS NON PRATIQUANT.

a ton vraiment besoin de religion ?, a ton besoin d'un DIEU qui nous dises quoi faire ? ne peut ont pas le savoir en nous ce qu il y a lieu de faire ? a parement non puisque des milliards de gens la suivent , toute religions confondu, et je ne parle pas des sectes qui sont du même style avec une forme différente serte.

personnellement je pense que la prise de conscience va détruire toute forme de religion toute forme de Dogme, les êtres vont finir part comprendre qu ils sont tous des DIEUX en quelque sort " pour ne pas faire de Blasphème " et qu ils ont tous le pouvoir de la création de la VIE.

toute les religions me parle de SERVIR DIEU, "mais servir n'est pas être soi, mais bien être l'autre " mais alors pourquoi DIEU ma t'il donner le libre ARBITRE, j'ai du mal a comprendre cette logique, lui qui a le pouvoir de TOUT, ne serais t il pas plus logique que DIEU est en nous tous ? afin de pouvoir co crée ensemble dans une synergie commune a la création de la VIE ? si ont sert ou est la liberté ? puisque si ont ne sert pas ont sera "disons" puni, châtie, envoyé en enfer, alors ou est la LIBERTÉ DE VIE ? ont n'a même pas le droit de mètre fin a sa vie, sous peine d'amende, voir pire selon certaine religion, ou est la liberté de Vie ?

@ suivre
Bien a vous brave gens de bonne FOI

que l'amour vous touche en plein coeur.

Le Lynxx






Revenir en haut Aller en bas
geoff78



Masculin Taureau Buffle
Messages : 4398
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:19

Citation :
ils ne veulent pas la fin des religions, mais plutôt la fin de la réelle foi personnelle, la fin de la vrai spiritualité ...

+1 bien
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:24

comme certains plus haut disent on est UN effectivement mais en attendant on se retrouve avec des personnes du cote ultra negatif pret a tout et ils s accrochent a la branche je vous le dis donc on fait quoi on attend que la pomme tombe du pommier oU bien?
Revenir en haut Aller en bas
geoff78



Masculin Taureau Buffle
Messages : 4398
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:28

On aide les gens à se préparer à cette chute en les éveillant...
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:33

ca je le fais tout les jours deja mais je me demande si il y aurait d autres actions a mener genre anonymous ou autres?
Revenir en haut Aller en bas
geoff78



Masculin Taureau Buffle
Messages : 4398
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:36

Malheureusement si l'on tient à respecter le libre-arbitre de chacun, je te répondrais non! Les gens s'accrochent à leur foi, quelle qu'elle soit et les forcer à modifier leurs consciences reviendrait à les détruire... C'est fou comment les gens ont pu accorder autant d'importance à cela, à quelque chose de restrictif mais qui cependant dirige leur vie!


Dernière édition par geoff78 le Ven 23 Sep 2011 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:45

silverlord06 a écrit:
ca je le fais tout les jours deja mais je me demande si il y aurait d autres actions a mener genre anonymous ou autres?

Je te dirais que si tu as envie de mener une action motivée par des hautes vibrations (Amour, Paix, etc...) il ne faut surtout pas t'en priver !

Les actions de type "destructrices" ne mèneront jamais à la Paix, parce qu'elles attisent la colère et donc le refus.

Allez vers les gens avec une intention noble, même s'ils ne l'ont pas choisi, est tout à fait louable. Ce n'est pas parce que les gens ont le libre arbitre qu'il faut considérer qu'ils souhaitent rester seuls. Aller vers eux et leur offrir un dialogue, ça ne brise aucun libre arbitre, on ne fait qu'utiliser le sien. Si la personne par contre manifeste l'envie de ne pas dialoguer, insister c'est aller contre son libre arbitre.

Paix et Amour ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:49

geoff78 a écrit:
les forcer à modifier leurs consciences reviendrait à les détruire, induire des suicides...

Je ne crois pas qu'il soit possible de forcer la modification de la conscience d'autrui. Chacun a justement le libre arbitre d'accepter ou non ce que l'autre dit, et ensuite, c'est à chacun de faire un travail introspectif pour faire la part du vrai et du faux, alors ce travail peut mener à une perte de confiance en soi, c'est pourquoi il faut toujours accompagner nos mots d'Amour afin qu'ils vibrent haut et ne mène pas à un quelconque sentiment d'auto-destruction, mais plutôt à une remise en question saine de ses opinions. La personne réagit parfois violemment, mais intérieurement le travail est initié, et il donnera des beaux fruits lorsque l'intention était louable, parce qu'il ne faut pas oublier qu'à chaque fois, on se parle à soi-même Wink
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 13:56

kil ce que tu dis je le fais deja j aide ceux qui veulent mon aide et je fais de mon mieux,je ne laisse personne qui frappe a la porte et je donne ce que je peux de moi meme.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 14:02

oui c'est là quelque chose de difficile mais important ; communiquer avec les "non-convaincus" . D'abord si un acte ou une parole est posée avec la meilleure inspiration, elle fera son chemin, et on n'est pas responsable du comment un autre choisi de comprendre l'information. Le tout bien sûr est d'être clair dans ses intentions.

et puis notre histoire c'est un peu celle de la belle et la bête. la bête rêve de l'amour, mais s'en trouve indigne. Derrière une personne qui dit non ou qui fronce les sourcil, il y a une âme qui souhaite être aimée par la belle. Ce n'est qu'une question de charme^^
même si on se prend des râteaux, ce ne sont jamais que des réflexes, mais la remontée est enclenchée et accélérée. A force de voir le bon et le beau, même un morceau de charbon devient diamand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 14:03

C'est la plus belle chose que tu puisses faire silverlord06, le don dans l'Amour, je suis certain que ça te fait grandement évoluer ! Merci fréro !
Revenir en haut Aller en bas
silverlord06



Masculin Balance Cheval
Messages : 468
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 38
Localisation : ADI WORLD

MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Lun 19 Sep 2011 - 14:25

oui kil ca ma appris a voir la souffrance et avoir de l empathie pour les autres.ca ma montrer que voir le monde a un cest beau mais a plusieur cest encore plus magnifique.
ca m a montrer que malgres nos differences nous sommes les memes et avons les memes besoins.apres tout tous nous avons besoin d amour de tendresse et d affection et je ne vois plus la difference entre un bebe et un adulte ,un adulte est un bebe qui s ignore et qui a helas fermer son coeur pour un temps.donc voila j apprend moi meme et j apprend aux autres toute la connaissance que je possede.vous croyez en un monde meilleur et bien moi aussi c est ce qui me fait tenir en ce monde l esperance!
j espere qu avant de trepasser pour rejoindre une autre sphere je verrais la terre dans l age d or je pense que je suis venu pour ca.et voyez vous en ce moment il m arrive pliens de choses des synchronicites je pense,je vois des gens que j avais pas vu depuis tres longtemps tout d un coup comme ca ou bien les chiffre du genre 22 22 ect
on a tous notre role a jouer et on le joue a la perfection:)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mondialisation : la fin des religions ?   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Mondialisation : la fin des religions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Croire en dehors des religions
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions
» différents niveaux des religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-