Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pika

avatar

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   Sam 10 Sep 2011 - 18:28

Le largage de la bombe hyper-inflationniste est officielle !

Dans la vidéo en bas de cet article, Bérouin est envoyé courageusement au casse-pipe pour annoncer que les imprimantes des banques centrales sont prêtes à inonder le monde de papier...

Observez le tête baissée de Christian Noyer de la Banque de France à gauche de l'écran, il ne regarde pas une seule fois les caméras, même lorsqu'il se lève de la chaise.

A croire qu'il nous montre comment mettre la tête sous l'eau dans un océan de billets...

Quel dommage, cela aurait été plus drôle de le laisser parler aux journalistes !

Il ne s'est pourtant pas caché en déclarant à un envoyé spécial du Monde que "tous les établissements bancaires européens pourraient absorber quelque chose de beaucoup plus grave et la Banque centrale européenne (BCE) est prête à répondre à toutes les demandes de liquidités".


Il a voulu certainement dire que tous les arbres de la Terre ne suffiront pas à fournir le papier aux banquiers afin d'honorer les milliers de milliards de CDS grecs, italiens, portugais etc...
Selon, Paul Jorion, chroniqueur du Monde-Economie, " La somme totale des CDS contractés aux États–Unis se monte à 62 mille milliards de dollars, un chiffre proche du total des dépôts bancaires à l’échelle mondiale" (A lire sur son blog)


Les conflits internes de la BCE semblent trouver leur origine : Jurgen Starck aurait-il démissionné de sa place en or pour ne pas se sentir responsable du Weimar 2.0? => http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/09/09/97002-20110909FILWWW00480-bce-le-chef-economiste-demissionne.php



video : http://www.bluewin.ch/fr/index.php/1368,147343/fr/news/videos/?asset_id=92505


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   Sam 10 Sep 2011 - 19:03

C'est François Baroin au fait Wink D'ailleurs son père était grand maitre franc-maçon : https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Michel_Baroin

Et bien quoiqu'il en soit, ça promet ! Very Happy Bientôt, il y aura autant d'euros par terre dans la rue que de mégots de cigarette ! lol! Vivement que la monnaie ne serve plus à rien et qu'on puisse enfin vivre dans un monde de partage cheers
Revenir en haut Aller en bas
geoff78

avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 4400
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 32
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   Sam 10 Sep 2011 - 19:15

Merci pika bien Et je me suis permis d'éditer ton post pour y mettre la vidéo dont tu parles!


Les malheurs de la Banque centrale européenne



"Stark wie die Mark" : fort comme le mark. C'est ainsi que se présentait Jürgen Stark dans les années 1990. Il était alors secrétaire d'Etat aux finances sous le chancelier Helmut Kohl. Il fut l'un des artisans allemands de la marche vers l'euro.

Vendredi 9 septembre, à la surprise générale, M. Stark a claqué la porte de la Banque centrale européenne (BCE), dont il était l'économiste en chef. Signe de désaccord au sein de la BCE sur la façon de gérer la crise de l'euro, ce départ a semé la tourmente sur les -marchés financiers, accentuant la défiance de ces derniers à l'égard de la monnaie unique -européenne.

M. Stark faisait partie de ces Allemands qui avaient accepté d'abandonner le deutsche mark à condition que l'euro soit une devise aussi forte. La recette passait par une lutte sans relâche contre l'inflation. Cela a été fait. Le bilan de la BCE, à ce chapitre, est admirable : treize ans de stabilité des prix.

Deux autres engagements avaient été pris auprès des Allemands. Chaque pays de la zone euro gérerait ses finances en bon père de famille, en contrôlant ses dettes ; aucun ne serait jamais sommé de participer au renflouement d'un autre des membres du club en difficulté.

M. Stark, dont le mandat courait jusqu'en 2014, a invoqué des raisons personnelles. Mais son départ intervient alors que les deux dernières promesses faites aux Allemands n'ont pas été tenues. Il intervient aussi après qu'Axel Weber, président de la Bundesbank, a refusé cet hiver de succéder à Jean-Claude Trichet, à la présidence de la BCE.

Autant de décisions individuelles qui témoignent des réticences de nombreux Allemands à accepter l'évolution qui a été celle de la BCE. Sous la pression de la réalité, face aux carences des gouvernants, M. Trichet a transformé l'institution en grand ordonnateur du sauvetage de l'euro - face aux chefs d'Etat et de gouvernement, aux parlements nationaux et aux marchés. Bref, un profil beaucoup trop politique, alors que l'universitaire Jürgen Stark considérait que la BCE devait uniquement veiller doctement à la stabilité de la monnaie.

M. Stark pourrait être rapidement remplacé par le secrétaire d'Etat allemand aux finances, Jörg Asmussen. Mais, sur le fond, l'Allemagne accepte mal que la BCE puisse acheter des milliards de dettes grecque, portugaise, italienne et espagnole, sans limite et sans contrepartie.

La BCE n'avait sans doute pas le choix. Elle vole au secours de ces Etats pour éviter un éclatement de la zone euro. Elle n'aura plus à le faire dès lors que les parlements des Dix-Sept auront voté l'extension des missions du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Mais le mal est fait. A tort ou à raison, les Allemands ont peur d'une BCE qui dépense des milliards sans compter. La faute en revient principalement non pas à l'institution de Francfort, mais aux Etats membres - à ceux qui ont laissé se creuser leurs dettes et aux autres, qui n'ont jamais pris la mesure de la gravité de la crise affectant l'euro.


Source : http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2011/09/10/les-malheurs-de-la-banque-centrale-europeenne_1570294_3208.html#ens_id=1198047&xtor=RSS-3208
Revenir en haut Aller en bas
pika

avatar

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   Sam 10 Sep 2011 - 21:37

merci pour la video


ci dessous une video de adrian salbuchi
si ce qu'il dit se produit ce qui ne m'etonnerait pas, ça va faire mal.
je ne sais pas comment va faloir se preparer à ça.



[dailymotion]
Adrian Salbuchi : la crise puis la guerre ? par Bonzou[/dailymotion]
Revenir en haut Aller en bas
AlainJaune

avatar

Masculin Balance Chat
Messages : 8
Date d'inscription : 23/09/2011
Age : 41

MessageSujet: Re: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   Ven 23 Sep 2011 - 10:22

C'est à celui qui aura la monnaie la plus faible....
http://www.acheteror.com/qe-or-guerre-des-monnaies-1076/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les banques centrales appuient sur Ctrl + Print !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banques allemandes en faillite!?
» Leucémies infantiles + fréquentes près centrales nucléaires
» Touche CTRL Touche ALT - Touches autres
» Stress test des banques européennes : le grand bluff ?
» Crash boursier et faillites des banques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Crise Financière / Economique :: Articles-